JavaScript must be enabled to use the Gulay language sound dictionary. If you do not have or wish to enable javascript, please view the Gulay PDF dictionary.

The Sound Dictionary is loading...


loading image

Lexique Gulay

Ngaradoumbaye Clément
Nadjirissengar Moise
John M. Keegan


The Sara-Bagirmi Language Project

Morkeg Books
Cuenca

Sixième edition

mai, 2016

Information sur
le Projet des Langues Sara-Baguirmiènne
est disponible à

http://morkegbooks.com/Services/World/Languages/SaraBagirmi

Introduction

Gulay est une langue parlée au sud du Tchad dans le département du Mandoul Oriental (Moyen-Chari) précisément dans les cantons de DOBO, MAHIM-TOKI, MURUM-GULEY, NGANGARA et PENI ; dans le département de la Pendé (Logone Oriental) précisément dans les cantons de KARA et KUTUTU ; dans le département de la Tandjilé-Est précisément dans le canton de DONO-MANGA.

Selon Keegan (2012) Gulay est plus apparentée aux langues Saras Centrales (Gor, Bedjondo, et Mango) qu’aux langues Saras de l’Est (Sar, Mbay, Ngam, etc.). Selon Lewis, Simons, et Fennig (2013), il y avait environ 163.000 locuteurs de Gulay en 1993. Aujourd’hui avec la publication du recensement de Juillet 2009, il y a plus de 250 000 locuteurs Gulay dans les trois (3) départements précités. Gulay appartient au groupe Sara, de la famille nilo-saharienne (groupe soudanais central et sous-groupe bongo-baguirmienne).

Ce lexique contient à peu près 1650 mots, 1900 phrases illustratives, 240 expressions idiomatiques et 40 illustrations. Les informations sur la langue Gulay ont été recueillies à N’Djaména au cours des étés 2010, 2011, et 2012, en travaillant surtout avec Ngaradoumbaye Clément linguiste-traducteur. On a aussi travaillé une session longue avec Nadjirissengar Moise, Coordinateur du Programme d’alphabétisation en langue Gulay basé à Dono-Manga. Le lexique doit être considéré comme un point de départ pour un dictionnaire authentique de cette langue intéressante. Nous avons l’espoir de pouvoir effectuer dans l’avenir un petit dictionnaire avec plus de 3000 mots.

Nous remercions Dr. Jim Roberts pour son assistance à trouver des solutions aux problèmes phonologiques qui se posent dans la langue. Ce travail a été rendu possible par un don de National Endowment to the Humanities (FN-5007410 and FN-5010412). Les illustratons sont de John Keegan et Laura Jean Poon.


Abréviations

Aux. - verbe auxiliaire
Av. - adverbe
Cmp. - « complementizer »
Cnj. - conjonction
Exp. - expr. idiomatique
fréq. - fréquentatif
Id. - idéophone
Inf. - infinitif
Inj. - interjection
Int. - interrogatif
Loc. - locatif
N. - nom
Nin. - nom inaliénable
NP. - nom propre
Pr. - pronom
PrA - affixe pronominal
qqc - quelque chose
qqn - quelqu’un
Spc. - « specifier »  (article ou démonstratif)
NPl - marque le pluriel d’un nom
Num. - numéro
V. - verbe
VN - nom verbal
VPl - marque le pluriel du verbe
VT - verbe transitif
v. - voir

1
à AUX marque du futur. M-ā m̄-ɗèē bàrè. ā ī-ɗèē bàrè. N-á ń-ɗèē bàrè. Ngōn à ɗèē bàrè. Je vais venir demain. Tu viendras demain. Il viendra demain. L'enfant viendra demain. AUX marqueur du progressif (Normalement il faut avoir ndì, ndì, ou ndì, et après ndì). Jè ndì j-à j-ùsə̀ yá̰. Nous sommes en train de manger. Ngōn tò à tò ɓī. L'enfant est en train de dormir.
ā CNJ et, aussi. D-á ɗā mùr̄ sə̀ ngàlì ā sə̀ gɔ̀jɨ̀-dò ā, sə̀ kō ā. On fait la boule avec le manioc, le maïs et le mil. Dɔ̀gɨ̀ ngàá è dā̰ kɨ́ tītɨ̄ màn̄g bè nè è dā̰ kɨ́ wàlé ā è dā̰ kɨ́ ɗɔ̄ ngá̰y ā tɔ̀. Le buffle est un animal de la taille du boeuf, mais il est beaucoup plus agressif.
LOC en, dans.
á CNJ alors. ń-tò mò̰y á dòktúr̀ ɔ̀sɨ̀ mbùr̄-é. Il est malade et alors le médecin l'a piqué aux fesses.
á CMP que, qui. Ké ɗí á ngō-kó̰-í nè ɗā á ìngə̀-ń nàr ngá̰y bè wà. Comment se fait-il que ton frère a trouvé autant d'argent? Ké ɗí á ī-ndōgō súkū tɨ́ ɓí-làā wà? C'est quoi que tu as acheté au marché aujourd'hui. Ké ná̰ á á̰-ǹ súkū tɨ́ ɓí-làā wà? C'est qui que tu as vu au marché aujourd'hui.
àā V aller (contraction de àw̄).
á-tìsə́ [átɨ̀sə́] N éternuement. m̄-ndìgɨ̀ lə̄ kùr á-tìsə́ nè tèē lé. J'ai besoin d'éternuer, mais il ne sort pas.
àbìyō̰ Français N avion. àbìyō̰ ɔ̀y-jé àw̄ sè-jé ɓē-é. L'avion nous a pris pour nous emmener au village. Expr: àbìyō̰ ḭ̀ dɔ̀ɔ́ -(avion) décoller Expr: àbìyō̰ ɗìsɨ̀ nàńg -(avion) atterrir
àbɨ̀ N hippopotame. àbɨ̀ è dā̰ kɨ́ tītɨ̄ kə̀dɨ̄ nè è tò kùm bā tɨ́. L'hippopotame est un animal, grand comme l'éléphant, mais de la rivière.
àdɨ̄ PRP pour, pour que. CMP de sorte que. CNJ et. Ndī ə̀dɨ̀ àdɨ̄ kɔ̄čɨ̄ tósó. Il pleut et la grêle tombe.
àdɨ̄ VT donner. ādɨ̄-m̄ síndə̄-mḭ̀yə̰̄ lə̀-í m-āw-ń mbā tɨ́. Donne-moi ton vélo afin que je puisse faire un voyage avec. m-ādɨ̄, ādɨ̄, àdɨ̄, j-àdɨ̄, j-àd-ī, ād-ī, d-ádɨ̄ - je donne, tu donnes, il donne, nous donnons, nous donnons, vous donnez, ils donnent àdɨ̄-m̄, àd-ī, àdɨ̄-ǹ, àdɨ̄ jè-ī, àdɨ̄-sí, àdɨ̄-dɨ́ - il m'a donné, il t'a donné, il lui a donné, il nous a donné, il vous a donné, il leur a donné. d-ádɨ̄-m̄, d-ád-ī, d-ádɨ̄, d-ádɨ̄-jè, d-ádɨ̄ sè-ī, d-ádɨ̄-dɨ́ - Ils m'ont donné, ils t'ont donné, ils lui ont donné, ils nous ont donné, ils vous ont donné, ils leur ont donnés. d-ádɨ̄-jè, d-ádɨ̄ jè-ī - il nous a donné (exclusif/inclusif). ādɨ̄-m-ī = ād-ī-mā̰; ād-ī-né = ādɨ̄-ǹ-ī - vous m'avez donné; vous lui avez donné. VT laisser. M-ā m-ādɨ̄ sáyā ngàá sɔ̀l̄ tāá m-ā m-ādɨ̄ ngōn m-ā̰y. Je vais laisser le thé refroidir d'abord et après je le donnerai à l'enfant.
ādɨ̄ PRP pour, pour que (prem. et deux. pers.). ī-bɔ̀r̄ də̀ tábɨ̀l nè ādɨ̄-m̄. Essuie la surface de la table pour moi.
àgɨ̀ VI ramper (un enfant). Ngōn-ḿ àgɨ̀ tā, mbɔ̀r kúwə̄ ɓáà à njīyə̄. Mon enfant rampe déjà, bientôt il sera sur pied. mā̰ m-ágɨ́, ī ágɨ́ nḛ́ n-ágɨ́, jè-ī j-àg-ī, sè ág-ī, dé d-ágɨ́ - je rampe, tu rampes, il rampe, nous rampons, vous rampez, ils rampent.
àgɨ̀ V danser. m-ágɨ́, m-ágɨ́ nà̰ā̰, ī ágɨ́ nà̰ā̰, nḛ́ n-ágɨ́ nà̰ā̰ - je danse, je danse (avec des autres), tu danses, il danse. V jouer. Ngán gɨ̄ ndì àgɨ̀ nà̰ā̰ tà kə́y tɨ́ nè ngàá. Les enfants sont en train de jouer devant cette maison là. V causer, bavarder. ī-ɗèē kèm kə́y ādɨ̄ j-àgɨ̀ nà̰ā̰ ndḛ́y. Entrez dans la maison afin que nous puissions bavarder un peu.
2
àjɨ̀ VT guérir. Kɨ́-nḛ̄-á ájɨ́ ngōn-ḿ ɓáà yá̰ kɨ́ rá-rá kɨ́ ī-ndìgɨ̀ kúwə̄ ɓáà m-ā m-ād-ī. Si tu guéris mon enfant, je te donnerai n'importe quelle chose que tu veux. Kùm màdɨ̄-í àjɨ̀-ī ɓō tɨ́ lé. L'oeil de ton ami ne te guérit pas de la faim. (Proverbe: le regard ne va pas t'aider, il faut l'action.) V sauver. Mā̰ m-ájɨ́,ī ájɨ́,nḛ́ n-ájɨ́,jè-ī j-àj-ī,sè áj-ī,dé d-ájɨ́ moi je sauve, toi tu sauves, lui il sauve, nous sauvons, vous sauvez, eux ils sauvent. VI être guéri. M-ād-é kùgə̀ m-ādɨ̄ n-á̰y ɓáà n-ájɨ́. Je lui ai donné du médicament à boire et il était guéri.
àl N orphelin. àl è ngōn kɨ́ njé kòjɨ̀-ǹ gɨ̄ òy-ī. Un orphelin est un enfant dont les parents sont morts.
àl̄ V monter. Ngō-kó̰-é àl̄ bàr-gìd-é tɨ́. Son frère le monta sur le dos. VT être trop grand pour (pour les chaussures, obj. njà). m̄-ndōgō sā nè àl̄ njà-ḿ. J'ai acheté des chaussures mais elles sont trop grandes pour moi. Expr: àl̄ tà tà [dòō] tɨ́ -désobéir Ngōn-ḿ kɨ́ dḭ̀yə̰́ àl̄ tà tà-ḿ tɨ́.Ma fille m'a désobéi. Expr: àl̄ də̀ [yá̰] tɨ́ -piétiner [qqn] Wōtɨ̄rō àl̄ də̀ ngōn tɨ́ rēndɨ̄ də̀-ǹ réndɨ́-réndɨ́.La voiture a piétiné l'enfant et a écrasé sa tête complètement.
àlè VI ramper (une plante). Wàsɨ̄ è kāgɨ̄ kɨ́ àlè nàńg. Le melon est une plante qui rampe par terre.
àlè VT nager. è àlè màn̄ sár àw̄ tèē nàtá. Il a nagé jusqu'arriver dehors.
àljém Arabe N le mors (de cheval, etc.). ī-túgə́ àljém tà síndə̄ tɨ́. Attache le mors sur le museau du cheval.
àlùmétɨ̀ Français N allumette.
àn̄ VI fructifier. Kònī-là ngàá mɔ́ngɔ̀ gɨ̄ àn̄-ī ngá̰y. Cette année les manguiers donnent beaucoup de fruits.
àndɨ̄ [à̰ndɨ̄] VT avoir des rapports sexuels. Màjɨ̀ kàdɨ̄ āndɨ̄ nḛ̄ḛ́ màdɨ̄-ɓē-í lē. Il ne faut pas avoir des rapports sexuels avec la femme de ton voisin.
àngɨ̀r N gazelle. àngɨ̀r ngàá è dā̰ kɨ́ tītɨ̄ dùl nè è ɓáà tá nà̰ā̰ sə̀ bḭ̄yə̰̄. La gazelle est comme la biche mais elle alors ressemble à la chèvre.
ànjɨ́ [à̰njɨ̄] PRP sans. ń-ndìgɨ̀ yá̰-kùsə̀ kɨ́ ànjɨ́ dā̰ ā ànjɨ́ kānjɨ̄ ā. Il aime le repas sans viande et sans poisson.
ánjɨ̄ N argile (noir). Dḭ̀yə̰́ ùbə̀ jó sə̀ ánjɨ̄. La femme fabrique une marmite avec l'argile. ánjɨ̄ ngàá è yá̰ kɨ́ d-úbə̄-ń jó. L'argile est une chose qu'on utilise pour fabriquer les marmites.
àfɨ̀ríkɨ̀, apɨ̀ríkɨ̀ [àfɨ̀ríìk] Français NP Afrique (continent). ɓē gɨ̄ kɨ́ də̀ nàng kɨ́ àfɨ̀ríkɨ̀ tɨ́ ngàá à kàsɨ̀-ī kɔ̄r-mī-gìdè-mī gɨ̄ nō̰-bè. Les pays de l'Afrique là peuvent être au nombre d'environ cinquante cinq.
àr̄ VI être clair, propre. Màn̄ kɨ́ kèm ngúr tɨ́ nè ngàá àr̄ yáng yáng. L'eau de cette source là est claire. VT devenir jour sur (qqn). Ngá-bàsá gɨ̄ ɔ̀s-ī pā sár lò àr̄-dɨ́. Les jeunes hommes ont chanté jusqu'à ce qu'il fasse jour (sur eux). Expr: lò àr̄ -il fait jour
àrábɨ̀ NP Arabe. àrábɨ̀-gɨ̄ də̄sɨ́-ī sə̀ màn̄g-gɨ̄ lə̀-dɨ́ ɔ̀j-ī kùm-dɨ́ kɨ̄ Sár̀-á. Les arabes sont passés avec leurs boeufs en direction de Sara.
árgē N boisson alcoolisée (fort). árgē è yá̰ kɨ́ dɨ́-ɗā sə̀ ngàlì, nè yībɨ̄ ɓáà è yá̰ kɨ́ dɨ́-ɗā sə̀ gɔ̀jɨ̀. L'"Argi" est une boisson faite de manioc tandis que le "bil-bil" on le fabrique avec du sorgho.
àrū NUM cent. m̄-ndōgō kānjɨ̄ gúsɨ̀ àrū m-ādɨ̄ kó̰-ḿ. J'ai acheté du poisson pour 500 CFA à ma mère.
3
àrū-dɔ̀gɨ̀ NUM mille (v. aussi sákɨ́). ń-nōbō nàr dòō gɨ̄ àrū-dɔ̀gɨ̀ lò mḭ́. Il a distribué l'argent à cinq mille personnes.
àsɨ̀ [àsɨ̀, às] V suffire, être assez pour. Mùr̄ àsɨ̀-m̄ tā. La boule me suffit maintenant. V pouvoir. M-ā m-ásɨ́ ɗā,ī ásɨ́ ɗā,nḛ́ n-ásɨ́ ɗā,jè-ī j-às-ī ɗā-ī,sè ás-ī ɗā-ī,dé d-ásɨ́ ɗā. je peux faire, tu peux faire, il peut faire, nous pouvons faire, vous pouvez faire, ils peuvent faire. VI arriver (le temps). Ndɔ̄-ǹ àsɨ̀ lə̄ kùn gír ɗā kùlə̀ tā. Le temps est arrivé pour commencer le travail maintenant. Expr: àsɨ̀ kùm [ɗā] -pouvoir [faire] Bɔ̀ɔ̄-ḿ ɓúgə́ tā àsɨ̀ kùm njīyə̄ lé.Mon père est vieux maintenant, il ne peut pas marcher.
àsɨ̀-tām VI être beaucoup, suffisant. D-únd-é àsɨ̀-tām ngá̰y gē ɓáà dɨ́-tə́l d-ḭ́y-é. Ils le frappaient pendant longtemps, puis ils l'ont laissé.
ásɨ̀gàr Arabe N soldat.
àtɨ̀ VI être tranchant. Kùm-kàtɨ̀ kùyə̄ lə̀-ḿ ngàá àtɨ̀ ngá̰y gē. La lame de mon couteau est très tranchante.
àtɨ̄ VI être amer. Górò ngàá àtɨ̄ ngá̰y. La noix de kola est très amère. VI être fort (boisson alcoolisée). árgē ngàá àtɨ̄ ngá̰y nè yībɨ̄ ɓáà àtɨ̄ ngá̰y lé. Argi est très fort, mais la bière de mil n'est pas forte. Expr: tà [dòō] àtɨ̄ -[qqn] avoir un goût amer dans la bouche M-úr kùgə̀ àdɨ̄ tà-ḿ àtɨ̄ kàràr.J'ai pris un médicament de sorte que j'ai un goût amer dans la bouche.
àw̄ VI aller. Kó̰-ḿ àw̄ súkū tɨ́ sə̀-ndɔ́gé nè. Ma mère est allée au marché ce matin. m-āw, āw, n-áw, j-àw̄, āw-ī, d-áw - je vais, tu vas, il va, nous allons, vous allez, ils vont.
àӯ VI être sec. Kūbū gɨ̄ lə̀-ḿ ngàá àӯ-ī lé ɓáy. Mes vêtements ne sont pas encore secs.
àyē V aller (faire qqc.). ń-ɗā tītɨ̄ kɨ́ n-áyē kùn bè. Il a fait comme s'il allait le prendre (voler). N-áyē ɗèē nè ń-ɗèē lé. Il allait venir mais il n'est pas venu. m-áyē ɗèē, áyē ɗèē, n-áyē ɗèē, j-àyē ɗèē, áyē ɗèē-ī, d-áyē ɗèē - j'allais venir, tu allais venir, il allait venir, nous allions venir, vous alliez venir, ils allaient venir.
à̰ VT voir. Kùm-é tḛ̀ḛ̄ nè n-á̰ lò lé. Ses yeux sont ouverts, mais il ne voit pas. M-á̰,ī á̰,ngōn à̰ je vois,toi tu vois,l'enfant voit Expr: à̰ gō -garder, surveiller Ngōn kɨ́ à à̰ gō yá̰-kùl̄ gɨ̄ lə̀-ḿ ngàá nà̰y wàlé ɓáy.L'enfant qui garde mes animaux est resté encore en brousse. Expr: à̰ lò [ɗā yá̰] lé -ne pouvoir pas [faire qqc] M-á̰ lò ndàw̄ wúl lə̀-ḿ lé.Je ne peux pas griller mes pois de terre.
à̰ӯ VT fuir, s'enfuir. Bísɨ́ ɗèē rā-ḿ tɨ́ lə̄ tó̰-m̄ nè m-ā̰y. Le chien se dirigeait vers moi pour me mordre, et je me suis enfui. à̰ӯ nə́l tāá à̰ӯ ndī ɓáy. Fuis le vent avant de fuir la pluie. (Proverbe: mieux vaut prévenir que guérir) VI courir (normalement avec ngɔ̄dɨ̄). ń-á̰y ngɔ̄dɨ̄ láw ń-dùm̄-m̄. Il court plus vite que moi. VT fumer. N-á̰y máng ngá̰y ā ń-kásɨ́ dɔ̀ɔ́-dɔ̀ɔ́ ā tɔ̀. Il fume beaucoup et il tousse souvent. VI couler (un liquide). Kə́r-ùm-é mbùtù àdɨ̄ dè-é à̰ӯ mə́sɨ̄. Son nez est percé et le sang coule de sa tête. [litt: ...sa tête coule du sang] Expr: à̰ӯ də̀ [yá̰] -placer autour de [qqc] N-ílə́ ndògō n-á̰y-ń də̀ kə́y lə̀-é.Il a mis en place du secko autour de sa maison.
à̰ӯ VT boire. ādɨ̄-m̄ màn̄ m-ā̰y. Donne-moi de l'eau à boire.
N planche, bois. Dḭ̀yə̰́ ɔ̀y kīr lə̀-ǹ sə̀ bà kāgɨ̄. La femme porte son fagot avec une planche.
N fleuve. Màn̄ bā ngàá è lò kàgɨ̀ nà̰ā̰ lé, màjɨ̀ kàdɨ̄ ḭ́yə̰́ ngán gɨ̄ àdɨ̄ àw̄-ī tūtú lé. L'eau au fleuve n'est pas un endroit pour s'amuser -- ne laissez pas les enfants y aller.
VT occuper (place), fixer (qqc. par terre). M-á̰ yá̰ kárē bè kɨ́ lə̄ kàdɨ̄ kāgɨ̄ nè bā-ń lò kàrē bè lé. Je ne vois aucune chose pour que cet arbre occupe la place pour rien comme cela.
4
bàá N mon père. Bàá, m̄-ndìgɨ̀ tàā dḭ̀yə̰́ lə̄ kòjɨ̀-ń ngá-kà-í-gɨ̄. Mon père, je veux marier une femme pour t'enfanter tes petits-fils.
bà-bà ID de manière étendue (liquide). Ndī kɨ́ ə̀dɨ̀ ndày-ndày ngàá àdɨ̄ màn̄ ùlə̀ nàngá bà-bà. Il a plu avec averse de sorte que l'eau a coulé de manière étendue.
bā-bò N la mer. Bā-bò kàtɨ̄ gòtó ɓē-é lə̀-jé-ī làā. Il n'y a pas de mer chez nous ici.
bā-kàtɨ̄ N mer salée. Bā-kàtɨ̄ ngàá là tòng-tòng ā, ngə́y-ǹ gòtó ā tɔ̀. La mer est très salée et il n'y a pas sa limite.
bàbá N mon père. Bàbá ndōgō ngōn bèlō àdɨ̄-m̄. Mon père m'a acheté un petit vélo.
bàbɨ̀l-bàbɨ̀l ID beaucoup (enduire: descr. de ùbū). Ngán gɨ̄ ɓə́ɓɨ̄l-ī ùbū bàbɨ̀l-bàbɨ̀l rā-dɨ́ tɨ́. Les enfants s'enduisent leurs corps avec beaucoup d'huile.
bāgí N autruche. Bāgí è ə̀l̄ kɨ́ bòý ngá̰y gē nè ḭ̀ bāgɨ̄ lé. L'autruche est un très grand oiseau qui ne vole pas. Kàw bāgí ngàá bòý ngá̰y. Les oeufs de l'autruche sont très grands.
bāgɨ̄ NIN épaule. Dòktúr̀ ɔ̀sɨ̀ ngōn sə̀ kùgə̀ bāgɨ̄-ǹ tɨ́. Le médecin donne une injection à l'épaule de l'enfant.
bàjá N sorte de ivraie, mauvais mil. Bàjá ngàá è wàlè kɨ́ à tɔ̄l ngìrə̀ kō gɨ̄. 'Baja' est une sorte de mauvaise herbe qui tue les racines des mils.
bàjàjɨ̀ [bàjàj, bàjàjɨ̀] ID pleinement dedans, profondément. Ndá lò nè ngàá dòō ùr kə́y tūtú bàjàjɨ̀. Cet espace vide la quelqu'un a fixe sa case en plein dedans.
bájàl Arabe N gonococcie. Bájàl ngàá è mò̰y kɨ́ màjɨ̀lé. La gonococcie là est une mauvaise maladie.
bàjɨ̀l N margouillat. Bàjɨ̀l à̰ rā-ǹ tāá tə́l-ń kɨ́ də̀ ndà. Le margouillat qui est vigilant deviendra celui qui a la tête blanche. (Proverbe: Celui qui est vigilant vit longtemps) Yá̰ lə̀ màd-í è ɓòng bàjɨ̀l. La chose de ton ami est la queue du margouillat. (Proverbe: ne prends pas les biens des amis, même comme cadeau)
bàl N sorte de danse. Ndām bàl ngàá kèm dòō gɨ̄ òy nàl də̀ tɨ́ tā. La danse 'bal' les gens l'ont déjà oublié.
bàl N bouc. Bàl bḭ̄yə̰̄ è bḭ̄yə̰̄ kɨ́ dìngə̀m. Le bouc est une chèvre qui est mâle.
bál̀ Français N balle. Expr: ùndə̀ bál̀ -jouer au football Les enfants sont en train de jouer au football derrière la maison.
bàl-kúm NIN branche. Bàl-kúm kāgɨ̄ gɨ̄ ngàá tɔ̄-ī pə́l-pə́l. Les branches des arbres branchent partout.
bàlàng-bàlàng ID de manière pressée (descr. de ùtə̀). útə́ ngán gɨ̄ ngàá bàlàng-bàlàng ī-ɗèē sə̀-dɨ́. Conduis de manière pressée les enfants et viens avec eux.
bàmè N hauteur, importance qu'on donne à soi même. Bàmè lə̀ būr-bā-yèӯ. L'importance que l'herbe "burbayey" donne à soi même.
bàndē N cache-sexe. Kété márí ngàá dḭ̀yə̰́ gɨ̄ dɔ̀ɔ̄-ī bàndē mbùr̄ dɨ́ tɨ́. Autrefois les femmes attachaient le cache-sexe à leurs fesses.
5
bándɨ̄ N filet de chasse ou de pêche. Dòō gɨ̄ kɨ́ àw̄-ī mbō tɨ́ ngàá ìlə̄-ī bándɨ̄. Les gens qui partent pour la chasse collective mettent le filet.
bándɨ̄ Français N bande. Dò lə̀-é à̰ӯ mə́sɨ̄ ngá̰y á dé tɔ́ tà sə̀ bándɨ̄. Sa blessure saigne beaucoup et on a attaché avec la bande.
bàng ID de manière totale, absolue (descr. de dùm̄). Lò tūr hál ngōn nè ngàá dùm̄ njé kòjɨ̀-ǹ gɨ̄ bàng. Changer le comportement de cet enfant dépasse totalement ses parents.
bàngà N victoire. Njé kùndə̀ bál̀ gɨ̄ ùn-ī bàngà də̀ màdɨ̄ dɨ́ gɨ̄ tɨ́. Les joueurs de football ont remporté la victoire sur leurs amis.
bāngàw [bā̰ŋ.gàw] N patate douce. Bāngàw kɨ́ tɔ́l ngàá dɨ́-ndàw̄ sə̀ ùbū. La patate douce pelée, on la prépare avec de l'huile.
bànjɨ́ [bà̰njɨ́] N buisson. ń-túgə̄ bànjɨ́ gɨ̄ n-úr kūgú. Il a coupé les buissons et les a mis en tas.
bānjɨ̄ [bā̰njɨ̄] N lèpre. Njè-dàbɨ̀ ndīngə̄ bānjɨ̄. Le paresseux convoite la lèpre.
bàr-gìdɨ̀ NIN l'extérieur de, sur, à travers. Kó̰-é ùn-é bàr-gìdɨ̀-ǹ tɨ́. Sa mère l'a prise sur son dos. Expr: sə̀ bàr gìdɨ̀ -à l'envers úlə́ kūbū nè ngàá sə̀ bàr-gìdɨ̀-ǹ.Tu as mis la chemise à l'envers.
bàràk ID violemment (tomber, jeter). Ngōn òsō bàràk də̀ kāgɨ̄ tɨ́. L'enfant est tombé violemment de l'arbre.
bàrát Arabe N théière.
bàrè AV demain. N-á ń-ɗèē bàrè. Il viendra demain.
bàsá VI être beau. Ngōn ngār̀ ngàá bàsá ngá̰y gē, màndɨ̀ gɨ̄ màlàng kúwə̄ gè-ī tàā-ī-nī. Le fils du chef est très beau, toutes les jeunes filles veulent le marier.
bàtà-kúmbá N apprenti chauffeur.
bātíng [bātḭ́ŋ] N sorte de tambour. Njé ndām gɨ̄ ùndə̀-ī bātíng ndām-ī-í nà̰ā̰. Les danseurs jouent le petit tambour pour danser avec.
bàtɨ̄ N mouton. Bàtɨ̄ gɨ̄ ngàá ɓə̄ĺ-ī kúwə́-dɨ́ lé dùm̄ bḭ̄yə̰̄ gɨ̄. Les moutons ont moins peur de leurs propriétaires que les chèvres.
bàtɨ̀-wāl N gale, la. Bàtɨ̀-wāl tò rā-í tɨ́ ɓáà à ndò̰ō̰-ī ngá̰y. Si tu as la gale alors ça va te démanger beaucoup.
bàtú N chat. Bàtú ngə̰̀y yə́gɨ̄ lə̄ kùwə̀-ǹ. Le chat guette le rat pour le saisir.
báw N puissant, riche. Nān-ḿ è báw tə̀də̄ è ìngə̀ yá̰ ngá̰y. Mon oncle est riche parce qu'il a trouvé beaucoup de choses.
bày N marmite, petit. Jī kósɨ̄ tìngə̄ tár bày tɨ́. Les mains de beaucoup finissent la sauce dans la petite marmite.
Bāyā NP Gbaya (peuple centrafricain).
bà̰ā̰ N rancune. Bà̰ā̰ lə̀ bɔ̀ɔ̄-í nà̰y də̀-í tɨ́. La rancune de ton père reste sur toi. Bà̰ā̰ tò dàn-jé tɨ́. Nous avons rancune entre nous.
6
bá̰à̰ N esp. de grenouille. Bá̰à̰ ngàá tò dàn dàng tɨ́ ā, tò dàn wàlè gɨ̄ tɨ́ ā. Le "Gemba" est une grenouille qui habite dans les marécages et dans les herbes.
bà̰á̰à̰ N esp. d'oiseau bleu avec le plumage exotique. Bà̰á̰à̰ ngàá è ə̀l̄ kɨ́ bèl̄-ǹ màjɨ̀ ngá̰y gē. Le "baa" là est un oiseau dont les plumes sont très jolies.
bà̰ý INT comment?. Ké ī-ɗā tītɨ̄ kɨ́ bà̰ý á dòō gɨ̄ ngóm-ī-n-ī pí bè wà? Comment se fait-il que les gens t'attendent en vain maintenant? Expr: nè bà̰ý à lé à -supposant, de peur que Ngán gɨ̄ tújú-ī kō kɔ̄kɨ́ nè bà̰ý à lé à è kádɨ́.Les enfants ont détruit du mil pensant qu'il s'agissait de canne à sucre.
AV seulement, comme ça. Ndī ə̀dɨ̀ ndḛ́y bè kàrē. La pluie est tombée un peu seulement. Expr: gɨ̄ bè -environ, à peu près dɔ̀gɨ̀-gìdè-mḭ́ gɨ̄ bèà peu près quinze
bèl̄ NIN plume. Ngán ndò gɨ̄ túlə̄-ī bèl̄ də̀-dɨ́ tɨ́. Les jeunes de l'initiation mettent des plumes dans les cheveux.
bèlō (Syn: bìlō) N vélo.
bém N fourmis, grand et noir. Bém gɨ̄ tó̰-ī ngōn ngá̰y, àdɨ̄ nō̰ ɓə́rə̀r-ɓə̀rə̀r. Les grandes fourmis noires ont piqué l'enfant et il pleure à grands cris.
bèn̄ NIN tante paternelle. Bèn̄-ḿ è kó̰-nān bɔ̀ɔ̄-ḿ. Ma tante paternelle est la soeur de mon père. bèn̄-ḿ, bèn̄-í, bèn̄-é, bèn̄-jé, bèn̄-sí, bèn̄-dɨ́ - ma tante, ta tante, sa tante, notre tante, votre tante, leur tante.
bèrnè N rhinocéros. Bèrnè ngàá ɔ̀r̄ ùbū kó̰-tḛ̀ḛ́ sə̀ gàjɨ̀-ǹ. Le rhinocéros enlève le miel de l'abeille 'ko-teen' à l'aide de sa corne.
bə́ NIN trou. m̄-ndə̄r bə́ m̄-mà̰-ń kāgɨ̄ lə̄-kàdɨ̄ m-īlə̄-ń ndògō. J'ai fait un trou dans la terre pour y mettre le poteau pour la clôture en paille (secko). Dòō gɨ̄ ndə̄r-ī bə́ sə̀ dígə́. Les gens creusent les trous avec des pioches.
bə́-yìdɨ̄ N le cabinet, WC. Jè ndə̄r bə́-yìdɨ̄ kèm kə́y lə̀-jé. Nous avons creusé le WC dans notre maison.
bə́bə̄y N engoulevent. Bə́bə̄y è ə̀l̄ kɨ́ à tál dàn ndɔ̄ɔ́ tàbáy kùm-ǹ tò ɓə̄ĺ ngá̰y. L'engoulevent est un oiseau qui sautille dans la nuit et ses yeux sont effrayants.
bə́d-bə̄y N papillon. Bə́d-bə̄y gɨ̄ kə́bɨ́-ī nà̰ā̰ tà bòlè-màn̄ tɨ́. Les papillons se rassemblent devant le puits.
bə́gɨ́m-tà NIN menton. Màdɨ̄-ḿ ùndə̀ bə́gɨ́m-tà-ḿ àdɨ̄ m-ōsō. Mon ami m'a frappé au menton et m'a terrassé. Bə́gɨ́m-tà-ḿ, bə́gɨ́m-tà-í, bə́gɨ́m-tà-é, bə́gɨ́m-tà-sí, bə́gɨ́m-tà-dɨ́ - mon menton, ton menton, son menton, vos mentons, leurs mentons.
bə̄l N pagne. Dḭ̀yə̰́ dɔ̀ɔ̄ bə̄l mbùr̄-ǹ tɨ́. La femme attache un pagne autour de la hanche.
bə̀r̄ N phacochère. Bə̀r̄ ngàá è dā̰ kɨ́ ɗɔ̄ ngá̰y. Le phacochère est très agressif.
bə́r VT enlever (qqc. dans la terre), déterrer. Dòō kɨ́ òy á dé-dùbū-ǹ ngàá dòō à bə́r lē. Une personne qui est morte et enterrée alors personne ne peut le déterrer.
bə̀rə̀ng ID de tout, complètement (découvrir: descr. de ùjə̀ kùm). Yá̰ kɨ́ tò lò ɓɔ̄yɔ̄-ǹ-tɨ́ ngàá ùjə̀ kùm tɨ́ bə̀rə̀ng. Une chose cachée devient complètement découverte.
bə̰̀ ID de manière visible, claire (briller): descr. de ndō̰y. Kō̰yō̰ ndō̰y kàdɨ̀ dà-rā̰ tɨ́ bə̰̀ tèē tìlìng ɓáà gòtó njèl kàrē. L'étoile brille dans le ciel de manière visible sort furtivement et alors disparaît de manière inaperçue.
7
VT faire tournoyer. Nān-ḿ bí ngōn ngàá wìt-wìt ɓáà lɔ̄kɨ̄-ǹ píríng ìlə̄-ǹ. Mon oncle a fait tournoyer l'enfant et l'a projeté avec force et colère. VI tournoyer. Expr: kùm [dòō] bí-ǹ -[qqn] avoir des vertiges
bíl-bìl N bière de mil. Gɔ̀jɨ̀ ngàá màjɨ̀ ngá̰y gē lə̄ ɗā-ń bíl-bìl. Le sorgho est très bon pour en faire la bière de mil.
bīlə̄ N la rage. Bísɨ́ kɨ́ bīlə̄ ɗā á dò̰-ī ɓáà ā óy. Si un chien enragé te mord tu vas mourir. N la folie. Dòō kɨ́ kūbū gáng rā-ǹ tɨ́ páráng-páráng kɨ́ ndà nō̰ ngàá bīlə̄ ɗā-ǹ. Cette personne avec les habits déchirés partout qui est là-bas là est folle. Expr: bīlə̄ ɗā [dòō] -[qqn] être fou/folle
bílɨ̀m ID en sortant subitement en flamme (brûler: descr. de ò̰). Pòr kɨ́ tū tùsù tɨ́ ò̰ bílɨ̀m ɓáà tə́l òy só̰y. Le feu dans la torche en paille est sorti en flamme subitement et s'est éteint net.
bìlɨ̀m-bìlɨ̀m ID avec beaucoup de flamme (brûler: descr. de ò̰). Pòr ò̰ kə́y lə̀ màdɨ̄-ɓē-ḿ bìlɨ̀m-bìlɨ̀m àdɨ̄ lò tɔ̄l-ǹ tūr ngá̰y. Le feu a brûlé la maison de mon voisin avec beaucoup de flammes de sorte qu'il était très difficile de l'éteindre.
bìlō (Syn: bèlō) N vélo, bicyclette. Bàbá ndōgō bìlō kɨ́ ndḛ́y àdɨ̄ ngōn-ǹ. Mon père a acheté un petit vélo à son enfant.
bìndə̄ [bɨ̀ndə̄, bìndə̄] VT courber, plier. VI se pencher, être penché. ń-bìndə̄ lə̀ kòsō. Il s'est penché pour tomber. M-úr kāgɨ̄ lə̄ ɗā-ń kāgɨ̄rī ɓáà tə́l bìndə̄. J'ai mis en terre un bois pour faire le hangar mais il s'est penché. V plier. ń-bìndə̄ kāgɨ̄ gūm ngàá lə̄ túgə̄ gábɨ́-ǹ tɨ́. Il a plié le bois du piège pour accrocher sur la partie du piège qui retient la corde.
bíndɨ̄ [bḭ́ndɨ̄] N libellule. Bíndɨ̄ gɨ̄ ngàá è-ī ngán kùr̄ kɨ́ ìngə̀-ī nà̰ā̰ dɔ̀ɔ́. Les libellules sont des insectes qui se croisent en volant.
bìn̄g [bḭ̀ŋ̄, bḭ̀ŋgɨ̄] NIN cuisse. Lī dò̰ bìn̄g-ḿ. Un serpent m'a mordu dans la cuisse.
bìr̄ N mortier. Dḭ̀yə̰́ ùm̄ kō kèm bìr̄ tɨ́. La femme a versé le mil dans le mortier.
bìr-gɔ̀gɨ̀ NIN gencives. M-ásɨ́ kùm kùsə̀ dā̰ lé tə̀də̄ bìr-gɔ̀gɨ̀-ḿ tí. Je ne peux pas manger cette viande dure, mes gencives sont enflées.
bírí-bírí-kó̰yō̰ N tour sur soi-même en finissant par avoir des vertiges. Ngōn ìlə̄ bírí-bírí-kó̰yō̰ àdɨ̄ tèē òsō rápɨ̀. L'enfant tournoie sur lui même de sorte qu'il est violemment tombé.
bísɨ́ N chien. Bísɨ́ lə̀-ḿ ɓə̄ĺ bə̀r̄ gɨ̄ lé. Mon chien ne craint pas les phacochères.
bìw ID ensemble, en groupe (s'envoler): descr. de ḭ̀. Kḭ̀ bìw kɨ́ nə̀l̄ tṵ́y gɨ̄. S'envoler en groupe qui donne plaisir aux moineaux. (Proverbe: démonstration de fierté)
bḭ̀ḭ̄ NIN poil. Bɔ̀ɔ̄-ḿ ngàá bḭ̀ḭ̄ rā-ǹ è ngá̰y. Mon père est un homme avec beaucoup de poils. [litt: ...le poil (de) son corps est beaucoup]
bḭ́ḭ̀ N esp. de scarabée. Dòō gɨ̄ ùsə̀-ī bḭ́ḭ̀ lé tə̀də̄ bḭ́ḭ̀ ùsə̀ yìdɨ̄. Les gens ne mangent pas le scarabée parce que le scarabée mange l'excrément.
bḭ̀ḭ̄-də̀ NIN cheveux. Mbī kám nè ngàá làbɨ̄ bḭ̀ḭ̄-də̀-ḿ tɨ́. La feuille de cet arbre là se collait à mes cheveux.
bḭ̀ḭḭ ID bourdonnement d'un insecte qui se lève. Ká tùjù gɨ̄ kɨ́ də̄sɨ́-ī də̀-jé tɨ́ dɔ̀ɔ́ bḭ̀ḭḭ àw̄-ī. Le bruit des abeilles qui passent au dessus de nous avec un bourdonnement et s'en vont.
8
bḭ̀nə̰̄ N son de mil. Dḭ̀yə̰́ sə̀bɨ̀ kō ùm̄ kèm kèē tɨ́ ìbɨ̀ ɓáà ɔ̀r̄ bḭ̀nə̰̄-ǹ. La femme a versé le mil dans le van et l'a secoué pour enlever le son.
bḭ̄yə̰̄ N chèvre, cabri. Kó̰-bḭ̄yə̰̄ lə̀-ḿ òjɨ̀ ngán gɨ̄ ngá̰y gē. Ma chèvre a eu beaucoup de petits.
bḭ́yə̰̄ N bouillie. m̄-ndì m-ā m-ā̰y bḭ́yə̰̄. Je suis en train de manger la bouillie.
bɨ̀rə́ AV unique, seule. Kárē bɨ̀rə́ un seul AV seulement depuis. m̄-ndì làā ɓāl mùtə́ bɨ̀rə́. Je suis ici depuis trois ans seulement. Expr: márí bɨ̀rə́ -depuis très longtemps
VI être grand. Dīl è kāgɨ̄ kɨ́ bò ngá̰y. Le caïlcédrat est un grand arbre.
bòlè NIN trou (dans l'arbre).
bòlè NIN poulailler. Bòlè kūnjə́ gɨ̄ lə̀-ḿ ngàá ndìsɨ̀ tā m̄-ndìgɨ̀ lə̄ ɗā kɨ́ kìgɨ̀. Mon poulailler est devenu ancien, je vais construire un nouveau.
bòlè-màn̄ N puits. Bòlè-màn̄ kɨ́ ɓē lə̀-jé ùr ngá̰y. Le puits dans notre village est très profond.
bòý VI être gros. Ké è tītɨ̄ bà̰ý á ngōn-í bòý bè wà? Comment se fait-il que ton enfant soit si gros? VI être grand. VI être beaucoup.
bɔ̀ɔ̄ NIN père. Ngār̀ ɓē ùwə̀ ngōn bàsá nè bɔ̀ɔ̄-ǹ nàjɨ̄ də̀-ǹ. Le chef a arrêté un jeune homme, mais son père a nié les accusations portées contre lui.
bɔ̀p ID en plein (centre). Dòō gɨ̄ ùndə̄-ī kə́y dàn-é bɔ̀p kèm ɓē tɨ́. Les gens construisent en plein centre du village
bɔ̀r N boue. m̄-ndìtə̀ ɓáà m-ōsō dàn bɔ̀r tɨ́. J'ai glissé dans la boue et puis je suis tombé.
bɔ̀r̄ VT essuyer. ī-bɔ̀r̄ də̀ tábɨ̀l kɔ̄kɨ́. Essuie la surface de la table. Expr: bɔ̀r̄ sə̀ ndò̰-é -tourner la langue Máw-í gòtó ɓáà ī-bɔ̀r̄ sə̀ ndò̰-í.Si ta supérieure n'est pas là, tu tournes ta langue. (c'est à dire, tu n'as rien à manger)
bɔ̄tɨ̄ NIN sauce avec pâte d'arachide ou sésame. M-ó̰ tár bɔ̄tɨ̄ kə́r kɨ́ nə̀l̄ màjɨ̀. J'ai mangé une sauce de sésame qui était très agréable.
N cendre. D-ɔ́y bū dé ɗā-ń sàbō̰ lə̄ tógō-ń kūbū. On ramasse les cendres pour en fabriquer le savon indigène pour laver les vêtements.
bùbúrū (Syn: múm) N poussière. Nə́l ùlə̀ ngá̰y gē àdɨ̄ bùbúrū tàā lò kɨ́ kèm ɓē tɨ́. Le vent a soufflé beaucoup et la poussière a envahi le village.
bùgūr N sorte de calebasse en bois. Dḭ̀yə̰́ gɨ̄ ɔ̀r̄-ī mùr̄ kèm bùgūr tɨ́. Les femmes enlèvent la boule (pour mettre) dans la calebasse en bois.
bùjì Français N bougie. Bùjì è yá̰ kɨ́ dòō gɨ̄ ùndə̄-ī kə́y ɓáà ò̰ pòr njòy-njòy. La bougie est une chose que tu mets la nuit là ça brûle clairement.
bùlə̀ VI être nombreux. Kété márí kə̀dɨ̄ gɨ̄ bùlə̀-ī nà̰ā̰ nè ɗárí-nè dé tɔ̄l dɨ́ mbàk. Auparavant les éléphants étaient nombreux, mais aujourd'hui les gens les ont tous tués.
bùm ID en masse (se lever: descr. de ḭ̀). ə̀l̄ gɨ̄ ḭ̀-ī bùm ndá ndɔ̀r̄-ɔ́ ɓáà yál-ī nà̰ā̰. Les oiseaux se sont levés en masse dans le champ et alors ils se sont éparpillés.
9
búm [bṵ́m] N brouillard. Ndɔ̄ ń tɨ́ ngàá búm ɔ̀gɨ̄-jè kà̰ lò. Le brouillard ce jour là nous empêchait de voir.
búndùk [bṵ́ndùk] Arabe N fusil.
bùr̄ N sot. Gɔ̀l bùr̄ ùndə̀ də̀ kúwə̄-ǹ. Le gourdin de sot frappe la tête de son propriétaire. (Proverbe:)
būr N varan. Būr è dā̰ kɨ́ tá nà̰ā̰ sə̀ ngāl-bə̀nī nè è ɓáà bòý ngá̰y gē. Le varan est un animal pareil au margouillat, mais il est plus grand.
būr-bā-yèӯ N esp. de plante avec laquelle les enfants tressent des chapeaux. Būr-bā-yèӯ ngàá ngán gɨ̄ òjō-ī jɔ̄kɔ̄ kɨ́ ndólē màjɨ̀. Le 'burbayey', les enfants tressent des jolis chapeaux brillants avec.
bùrə̀ N un brave, un fort. Bùrə̀ bísɨ́ tāá ùwə̀ ndàm kàd-á. Un brave chien d'abord attrape l'écureuil en plein jour.
būrə̄ N filet. Mbàw gɨ̄ ùlə̀-ī būrə̄ kèm bā tɨ́. Les pêcheurs trempent le filet dans l'eau du fleuve.
bùrə̀-kɔ̀sɨ̀ N expert cultivateur. Bɔ̀ɔ̄-ḿ è bùrə̀-kɔ̀sɨ̀, è àsɨ̀ kùm ndɔ̀r̄ ndá-ndɔ̀r̄ dɔ̀g-gìdè-jōó ɓāl kárē kárē. Mon père est un grand-cultivateur, et il peut labourer 12 champs chaque année.
bùrə̀-mbā NIN hôte. Bùrə̀-mbā-ḿ tɔ̄l kūnjə́ rā-m̄-ḿ mbā. Mon hôte a tué un poulet pour m'accueillir.
bùrúnjɨ̀ N clairon.
bùtāng N esp. de singe. Bùtāng tāá òtō ngán-ǹ sə̀ nō̰ kāgɨ̄. Le singe élève ses enfants d'abord avec la gomme arabique. (Proverbe: a défaut de bonnes choses on élève les enfants avec ce qu'on a)
búy N coton. Wōtɨ̄rō ɔ̀y búy àw̄-ń Kūmrāá tə̀də̄ ùsíǹ gòtó Dōnō Māngā. Les camions transportent le coton à Koumra parce que l'usine de Dono Manga est fermée.
ɓá AV déjà. Lò-kɨ́ m-úsə́ yá̰ ɓá ɓáà m-āw ɓē-é lə̀-ḿ. Quand j'ai déjà mangé, j'irai chez moi.
ɓá VT élever (enfant) (obj. toujours ). Dḭ̀yə̰́ kɨ́-nè ngàá tà-ǹ ɓār ngá̰y ā, ɓá tà ngá̰y ā tɔ̀. Cette femme là est très querelleuse et aussi elle jacasse beaucoup.
ɓàā VT trouver par terre. m̄-ɓàā də́r kā ɗə́bɨ́ tɨ́. J'ai trouvé un pigeon à côté du chemin.
ɓáà CNJ alors, ainsi. Kɨ́-nḛ̄-á m-ɔ́dɨ́ nàr lə̀-í ɓáà m-óy. Si j'ai touché ton argent alors que je meure! Kɨ́-nḛ̄-á ī-ɗèē á̰-m̄ bàrè ɓáà m-ā m̄-ɗā mùr̄ kɨ́ màjɨ̀ tə̀də̄ lə̀-í. Si tu viens me voir demain, je te préparerai une boule très bonne. ī-ndɔ̀ɔ̄ lé, ndɔ̄ kɨ́ ā ī-tɔ̀gɨ̀ ɓáà ā āw tɔ̀. Ne t'inquiète pas, quand tu deviendras grand tu pourras partir aussi.
ɓábá N le couvercle (d'un récipient). Kó̰-ḿ tógō tà tàwá̰-gɨ̄ lə̄-ǹ sə́bɨ́ gùgú káráp-káráp. Ma mère a remis (à couvert) le couvercle de la tasse à sa place.
ɓádɨ́ N tombe.
ɓàgàg ID avec force (enlever: descr. de ɔ̀r̄).
ɓàkɨ̀ ID très (épais) (descr. de ndə̀r̄).
10
ɓāl N année. ɓāl-í è kándáng? ɓāl-ḿ è kɔ̄r-mùtə́-gìdè-jōó. Quel âge as-tu? J'ai trente-deux ans.
ɓāl N saison sèche. Lò-kɨ́ ɓāl ndɔ̄ ɗèē ɓá màn̄ ìī. Quand la saison sèche arrive l'eau se tarit. Expr: ɓāl ndɔ̄ -la saison sèche arrive
ɓál N dessins, couleurs. ɓál kūbū lə̀-é ngàá ndùl túrùk-tùrùk. La couleur de sa chemise est noirâtre.
ɓāng VT demander l'argent emprunté (obj. et kūrə̄ 'la dette'). Mā̰ m̄-ɓāng-ī kūrə̄ lə̀-ḿ kɨ́ tò də̀-í tɨ́. Je demande que tu me paies la dette que tu me dois.
ɓàr N saison pluvieuse. ɓàr ɗèē tā j-àg-ī nà̰ā̰ lé, nè j-à ndɔ̀r̄-ī. La saison pluvieuse est arrivée, on ne joue plus, on cultive les champs.
ɓār V inviter. ń-ɓār-m̄ n-ádɨ̄ m-āw ɓē lə̀-é. Il m'a invité à lui rendre visite dans son village VT appeler. Dé ɓār ngōn nè ngàá Rā-màjɨ̀. Ils ont appelé l'enfant Raamaji. Dòō ɓār-ī. Quelqu'un t'appelle. Expr: tà [dòō] ɓār -[qqn] être querelleux, bavard Expr: tà [dòō] ɓār -[qqn] être bavard La femme de mon ami là est très bavarde.
ɓàtɨ̀ AV tôt du matin.
ɓātɨ̄ VT être le pique-assiette (en prenant). ī nè ngàá ī ngōn kɨ́ ī ɓātɨ̄ yá̰ ngá̰y. Toi là, tu es un enfant qui est un vrai pique-assiette.
ɓátɨ́ VT rassembler, assembler. m̄-ɓátɨ́ kūbū gɨ̄ nè nà̰ā̰ tɨ́ lə̄ kɔ̀ɔ̄. J'ai assemblé ces habits pour porter.
ɓàӯ N butte. ɓàӯ gɨ̄ kɨ́ màn̄g gɨ̄ tíl-ī ngàá ndà-ī jáà. Les buttes que les boeufs font en labourant sont droites.
ɓáy AV encore, plus. ūng ādɨ̄-m̄ kúwə̄ ɓáy. Verses-moi encore, s'il te plaît.
ɓáy N l'avenir, le futur. ɓáy túgə́ kāgɨ̄ m̄ ɓáy ùjə̀ wàlè lé. L'avenir coupe l'arbre mais pas l'herbe (Proverbe: rapporter à l'avenir empêche de réaliser les choses immédiates).
ɓē N village. ɗə́bɨ́ nè ngàá gāng kèm ɓē tɨ́ lə̀-jé. Le chemin passe directement par notre village. N pays, terre. Tòbòy gɨ̄ à̰ӯ-ī nà̰ā̰ mbàk kèm ɓē tɨ́ lə̀ Bāyā gɨ̄. Les lions sont tous enfuis à la terre des Gbaya.
ɓē-kò̰ N royaume, nation, république. ɓē-kò̰ kɨ́ čádɨ̀ ngàá è ɓē kɨ́ là tòng-tòng. La république du Tchad est un pays qui est très large.
ɓə̀ NIN monceau, tas. Njè-ndə̀bɨ̀ ɗɔ̄ ùn ɓə̀ màsɨ̄. Celui qui se précipite à la lutte prend le monceau de tamarin. (Proverbe)
ɓə̀bɨ̀ VI être concentré, boueux, etc.. Yībɨ̄ lə̀-í ɓə̀bɨ̀ ngá̰y, ūndə̄-ǹ ādɨ̄ ndḛ̀ḛ̄ ndḛ́y. Ta bière est très concentrée, pose-la pour qu'elle décante.
ɓə́ɓɨ̄l V enduire beaucoup. Bə̀r̄ ɓə́ɓɨ̄l rā-ǹ bàbɨ̀l-bàbɨ̀l dàn bɔ̀r tɨ́. Le cochon s'est enduit le corps beaucoup dans la boue.
ɓə̀j-ɓə̀j [ɓə̀jɓə̀j, ɓə̀čɓə̀č] ID brutalement, violemment, fortement (gronder, crier: descr. de ndàng). Bísɨ́ ndìgɨ̀ tó̰-m̄ ɓáà kùwə̀-ǹ ndáng-ǹ ɓə̀j-ɓə̀j. Le chien voulait me mordre et alors son propriétaire l'a grondé fortement.
ɓə̄ĺ VT craindre; peur. Nḛ̄ḛ́-ḿ ɓə̄ĺ lī ngá̰y gē. Ma femme a beaucoup peur du serpent.
11
ɓə̀r̄ N esclave. Dòō kɨ́ ndùl gɨ̄ kɨ́ kété ndì-ī àmèríkɨ̀ ngàá è-ī ɓə̀r̄ gɨ̄. Les noirs qui habitent l'Amérique sont des esclaves.
ɓə́rə̀r-ɓə̀rə̀r ID à grands cris (pleurer: descr. de nō̰).
ɓə̀tɨ̄ N singe. ɓə̀tɨ̄ ngàá tá nà̰ā̰ sə̀ ɓə̀tɨ̄-màdɨ̀r nè è kɨ́ ngōn. Le singe est pareil au cynocéphale, mais il est plus petit. Gɔ́l yá̰ nùjù kùm ɓə̀tɨ̄. Arranger une chose détruit la figure du singe. (Proverbe: qui cherche à tout arranger finit par tout détruire)
ɓə̀tɨ̄-màdɨ̀r N cynocéphale. ɓə̀tɨ̄-màdɨ̀r ngàá tújú yá̰ ngá̰y dùm̄ ɓə̀tɨ̄ kɨ́ kàrē. Le cynocéphale détruit plus de choses que le singe.
ɓə̄ẃ N fruit pas mur. Mɔ́ngɔ̀ ngàá tò ɓə̄ẃ ɓáy. La mangue est encore verte.
ɓī VI dormir; sommeil. m̄-ndó yá̰ ngá̰y ndɔ̄ɔ́ àdɨ̄ m̄-tò ɓī lé. J'étudie beaucoup la nuit, je ne dors pas.
ɓī VI être coagulé, concentré.
ɓí-làā AV aujourd'hui. J-ùsə̀-ī yá̰ màjɨ̀ ɓí-làā àdɨ̄ jè màlàng kúwə̄ rā-jé nə̀l̄-jé. On a bien mangé aujourd'hui, et tout le monde est content.
ɓí-tāá AV d'abord. CNJ avant de. Njé-ndɔ̀r̄ gɨ̄ jə́ng-ī kám ɓí-tāá dùb-ī yá̰ ɓáy. Les cultivateurs enlèvent les buissons avant de planter. Expr: kété pá ɓí-tāá [ɗā yá̰] -avant que [faire qqc]
ɓíndɨ̄ [ɓɨ́ndə̄] VT enrouler. m̄-ɓíndɨ̄ jī-ḿ kɔ́b-é tɨ́. J'ai enveloppé mon bras autour de son cou.
ɓír VT enrouler. Ndī à ə̀dɨ̀, àdɨ̄ m-ā m̄-ɓír tūwə̄ lə̄ kàw̄-ń kə́y gùgú. Il va pleuvoir, alors je vais enrouler la natte et la mettre dans la maison.
ɓìr-ɓìtɨ̀ N tas des ordures brûlées.
ɓítā AV d'abord, avant. M-ā m̄-ɗèē ɓítā āw-ī ɓáy. Je viendrai avant que vous ne partiez.
ɓìtə̀ N esp. d'arbre [Daniellia oliveri]. ɓìtə̀ ngàá è kāgɨ̄ kɨ́ bò ngá̰y tītɨ̄ dīl bè. Le Daniella olivera est un grand arbre comme le caïlcédrat.
ɓō N faim. ɓō ɗā-m̄ ngá̰y, ké yá̰-kùsə̀ tò ndḛ́y kàdɨ̄ m-úsə́ wà? J'ai beaucoup faim -- as-tu un peu de nourriture à manger?
ɓògɨ̀ VT voler. Bàtà-kúmbá ɓògɨ̀ nàr lə̀ kà-ḿ ɗə́bə́. L'assistant au chauffeur a volé l'argent de mon grand-père sur la route.
ɓòng [ɓò̰ŋ] NIN queue. ɓòng kə̀dɨ̄ ngàá gɔ̀jɨ̀ ngá̰y gē dùm̄ lə̀ màn̄g. La queue de l'éléphant est plus courte que la queue du bovin.
ɓòtè N sorte de bière du mil blanc. Dòō gɨ̄ à̰ӯ-ī ɓòtè ɓáà ə̀n̄-ī àdɨ̄ ɗɔ̄-ī nà̰ā̰. Les gens ont bu de la bière de mil blanc et ils se sont saouls de sorte qu'ils se sont bagarrés.
ɓòyò N champignon. ɓòyò è yá̰ kɨ́ dòō à ɗā kùlə̀ də̀-tɨ́ tāá ùsə̀ ɓáy. Les champignons sont des choses qu'il faut traiter avant de les manger.
ɓɔ̀-ɓɔ̀r̄ (Syn: kɨ́-ɓɔ̀-ɓɔ̀r̄) N punaise.
ɓɔ́gɨ̀lɔ̄ N esp. de tubercule cultivée [Xanthosoma mafafa]. Dòō gɨ̄ kɨ́ ɗə́bə́ ɓē ngàá ndɔ̀r̄-ī ɓɔ́gɨ̀lɔ̄ ngá̰y. Les gens de la route du village labourent le tubercule "bogilo".
12
ɓɔ̄n N écureuil de Gambie. ɓɔ̄n gɨ̄ àl̄-ī dɔ̀ɔ́ də̀ kāgɨ̄ tɨ́ ngá̰y, nè dḭ̀yə̰́ gɨ̄ kèm ɓē tɨ́ ùsə̀-ī-dɨ́ lē. Les écureuils montent beaucoup dans les arbres. Les femmes dans les villages ne les mangent pas.
ɓɔ̄yɔ̄ V cacher. Kèm ɓāl ɗɔ̄ gɨ̄ tɨ́ ngàá m-ā̰y m̄-ɓɔ̄yɔ̄ rā-ḿ wàlé. Pendant les années de guerre, j'ai fuit pour me cacher en brousse.
ɓúgə́ N vieillard. Bɔ̀ɔ̄-ḿ ɓúgə́ tā tɔ́gɨ́-ǹ kɨ́ kàdɨ̄ ɗā-ń kùlə̀ gòtó tā. Mon père est déjà vieux; il n'a plus la force de travailler. N vieux, vieille.
ɓūkú [ɓūkú, ɓūkɨ́] VT verser. Ngán gɨ̄ ɓūk-ī kḭ̄yə̰̄ kèm jángá tɨ́. Les enfants versent les fruits de karité dans le panier.
ɓùĺ N esp. de petit insecte jaune qui sort beaucoup au mois de Juillet. Sə̀ ɓùĺ ngàá, ɓùĺ gɨ̄ ɗā-ī ngán bḭ̄yə̰̄ gɨ̄ àdɨ̄ kèm-dɨ́ tò hò̰myò̰-hò̰myò̰. Au mois de juillet là, les petits insectes jaunes font que les chevreaux ont des ventres ballonnés. NP Juillet (par extension).
ɓūngə̄ VT tourner et remuer avec force (pour enlever). Njè-ndɔ̀r̄ ɓūngə̄ kāgɨ̄ kɨ́ ndɔ̀r̄-ɔ́ lə̀-ǹ ɔ̀r̄ ɓàgàg. Le cultivateur a tourné l'arbre dans son champ et l'enlevé avec force.
ɓùr-ɓùr ID son du bourdonnement (du ventre, etc. : descr. de ɓār).
ɓùsù [ɓùsù, ɓùsɨ̀] NIN odeur de. Dòō ə̀dɨ̀ yìdɨ̄ ngāng ɗə́bɨ́ tɨ́ àdɨ̄ ɓùsù-ǹ ə̀tɨ̀ pàsɨ̀-pàsɨ̀. Quelqu'un a chié au bord de la route et l'odeur est très désagréable.
čádɨ̀ NP Tchad. čádɨ̀ è ɓē-kò̰ kɨ́ tò dàn də̀ nàng kɨ́ àfɨ̀ríkɨ̀ tɨ́ bɔ̀p. Le Tchad est une nation qui est en plein milieu de la terre d┤Afrique.
čàm ID très (solide: descr. de mōng). ID très (chaud: descr. de tùngə̄, avec liquide).
čàp ID avec le bruit de brisure (casser: descr. de tètɨ̀).
čáp ID subitement, promptement. Kḭ̀ čáp àjɨ̀ ká̰ā̰. Quitter promptement sauve la chauve-souris.
čáp-čáp ID en petits morceaux (casser: descr. de tètɨ̀). Jó lə̀ dḭ̀yə̰́ ngàá tèē òsō tétɨ́ čáp-čáp. La marmite de la femme est tombée et cassée en petits morceaux.
d- PRA ils, elles.
dà-jī NIN paume. Kɔ̄n tò dà-jī-ḿ tɨ́. J'ai une épine dans les paumes des mains.
dà-rā̰ N ciel. Ndī ìl̄ dà-rā̰. Les nuages couvrent complètement le ciel.
dàbɨ̀ N paresse. Ngōn-í è njè-dàbɨ̀, àdɨ̄ ḭ̀yə̰̀ kùlə̀ də̀ ngō-kó̰-ǹ tɨ́. Ton enfant là est très paresseux; il laisse tout le travail à son frère.
dàbɨ̀ (Syn: kāgɨ̄rī) N hangar (pour l'ombre, etc.). Dḭ̀yə̰́ ùm̄ kō də̀ dàbɨ̀ tɨ́. La femme a versé le mil sur le séchoir.
dàdān [dàdā̰n] PRP entre, parmi. ɓēdāyāá ngàá è ɓē kɨ́ tò dàdān Kūmrāá tɨ́ ā Sár̀ tɨ́ ā. Bédaya est une ville entre Koumra et Sarh.
dàgì VI être unique (enfant). Dḭ̀yə̰́ nè ngàá òjɨ̀ ngōn kɨ́ dàgì. Cette femme a mis au monde un seul enfant.
13
dàlè N tambour à deux faces. Dàlè ngàá è kɔ̀dɨ̀ kɨ́ d-úlə̄ gál-dɨ́ tɨ́ tāá d-úndə́. Le 'dali' est un tambour qu'on met entre les jambes pour jouer.
dàm [dà̰m] N grenier (loc. est dàm-é). Dàm è lò kɨ́ d-á dɨ́-ngōm-ń kō. Le grenier est un endroit pour garder le mil. Dòō ùlə̀ njè-ɓō dàm-é lé. On n'envoie pas l'affamé dans le grenier. (Proverbe)
dàn [dà̰n] NIN centre, milieu. Dòō ùndə̄ yá̰-kùsə̀ dàn-é bɔ̀p tāá ùsə̀-ī. Les gens mettent la boule au centre pour en manger. Expr: dàn-é -au centre Expr: dàn-é lò jōó -en deux Gèl̄ lə̀-ḿ gā̰yā̰ dàn-é lò jōó.Ma gourde s'est cassée en deux.
dān [dā̰n] VT accompagner. m̄-dān-ī m-ūndə̄-ī ɗə́bə́. Je t'accompagne en route.
dàn-māngā N endroit isolé et inhabité. m̄-njīyə̄ sə̀ kā ɗə́bɨ́ dàn-māngā sár-sár m-íngə̄ dòō lé. J'ai marché sur l'étendue de la route dans un endroit inhabité très loin et je n'ai trouvé personne.
dàng [dà̰ng] N marécage. Kèm kà̰rā̰ gɨ̄ àsɨ̀ nà̰ā̰ tāá ndām-ī nà̰ā̰ dàng-á. Les crapauds (doivent être) d'accord entre eux d'abord et après ils s'amusent dans l'étang. (Proverbe)
dàngáỳ N prison.
dàr VT frapper contre.
dā̰ N animal. Kə̀dɨ̄ è dā̰ kɨ́ bòý ngá̰y dùm̄ dā̰ gɨ̄ kɨ́ ɗàng. L'éléphant est un animal qui est plus grand que tous les autres. N viande. m̄-ndìgɨ̀ tár ànjɨ́ dā̰. J'aime beaucoup la sauce sans viande.
dā̰-tó̰ N carnivore.
dā̰-wə̀ə̄ N épis de mil qui poussent sans planter. Dā̰-wə̀ə̄ lə̀-í kúwə̄ bə̀r̄ tó̰-ī də̀ tɨ́. Tes épis de mil de toi même, le phacochère te mord dessus.
[dé, dɨ́] PR ils, elles (forme indépendante) ( dɨ́- en parlant vite). Dé tèē kété nò̰-jé tɨ́. Ils sont sortis avant nous. Dé d-áw ɓá tā. Ils sont déjà partis. Dé ɗèē. Dé tə́l. Ils sont venus. Ils sont revenus.
dḛ̀y V tomber par terre. ń-yéy kāgɨ̄ mɔ́ngɔ̀ n-ádɨ̄ mɔ́ngɔ̀ gɨ̄ dḛ̀y-ī nàng-á. Il secouait la branche du manguier pour que les mangues tombent à terre.
də̀ PRP sur, dans.
də̀ NIN tête. Də̀-ḿ túgə̄-m̄. J'ai mal à la tête. m̄-dàr də̀-ḿ kàdɨ̀ kə́y tɨ́. Je me suis frappé la tête contre le mur de la maison. N fois. Kàdɨ̀ ɔ̀sɨ̀ də̀ kárē wúl tùtù-ń lé. Si le soleil tape le pois de terre une fois, il ne sèche pas. (Proverbe) Expr: də̀ [dòō] ndà -[qqn] être vieux Də̀ kà-ḿ ndà ngá̰y tā àdɨ̄ kùm-ǹ à̰ lò lé.Mon grand-père est très vieux et il ne voit pas. Expr: də̀ [dòō] mōng -[qqn] être béni Kà-é tɔ́r ndū-ǹ dè-é tɨ́ tə̀də̄ kàdɨ̄ də̀-é mōng káng-káng.Sa grand-mère l'a rendu la bénédiction pour que qu'il soit béni. Expr: də̀ [dòō] sɔ̀l̄ -[qqn] être maladif Ngōn-é ngàá də̀-ǹ sɔ̀l̄ ngá̰y àdɨ̄ òsō rā-tūr dɔ̀ɔ́-dɔ̀ɔ́.Son enfant est très maladif de sorte qu'il tombe toujours malade. Expr: də̀ [dòō] ɔ̀ӯ -[qqn] être malade à la tête Kùm-ḿ bí-m̄ àdɨ̄ də̀-ḿ ɔ̀ӯ nə̀ngɨ̀l.J'ai des vertiges et je suis très malade à la tête. Expr: də̀ [dòō] ngàn̄g -[qqn] être têtu Dè-é ngàn̄g ngá̰y àdɨ̄ ngō-kó̰-é ùndə̀-é sə̀ ndḛ́y.Il est très têtu et son frère la tapé avec une chicotte. Expr: də̀ [dòō] tùngə̄-ǹ -[qqn] être énervé, stressé ɔ́tɨ́ tà-ḿ tɨ́ nè də̀-ḿ tùngə̄-m̄ ngá̰y.Va loin de moi, je suis très énervé. Expr: də̀ [dòō] òy -être ignorant Də̀ ngōn-ḿ òy mbúrúkɨ́-mbúrúkɨ́, gə̀r̄ yá̰ kárē bè gē-à lé.Mon fils est carrément ignorant, il ne sait même pas une chose. Expr: də̀ [dòō] ò̰ -[qqn] être chauve Nān-ḿ ngàá də̀-ǹ ò̰ ndátɨ́-ndátɨ́ bḭ̀ḭ̄ də̀-ǹ kɨ́ ndḛ́y bè gē-à gòtó.Mon oncle est complètement chauve, il n'a même pas un petit peu de cheveux.
də̀-bādɨ̄ N cimetière. Də̀-bādɨ̄ è lò dùbū dòō gɨ̄. Le cimetière est l'endroit pour enterrer les gens.
14
də̀-bū-lò N endroit pour les poubelles. Gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ ngàá lò kɨ́-nḛ̄-á ī-dùbū-ǹ də̀-bū-lò tɨ́ ɓáà ɔ̀r̄ də̀-ǹ màjɨ̀. Le maïs, si tu le plantes sur endroit pour les poubelles alors il produira bien.
də̀-ɓádɨ́ N tombe. Dé dùbū nīń ngàá də̀-ɓádɨ́ tɨ́. Ils ont enterré le cadavre dans sa tombe.
də̀-ɓē N étranger, qqn de loin. ə̀l̄ də̀-ɓē ò̰ kɔ̄l ìlə̄ kàdɨ̀ lé. L'oiseau étranger mange le (fruit du) figuier, le soleil ne se couche pas. (Proverbe: si tu es étranger, ne reste pas dehors jusqu'au coucher du soleil) Expr: dḭ̀yə̰́ də̀-ɓē -une épouse prise d'un village loin
də̀-gōrē-lò N île, lieu isolé. Də̀-gōrē-lò tɨ́ nè ngàá ā íngə́ dā̰ gɨ̄ ngá̰y. Dans cette île là tu vas trouver beaucoup d'animaux.
də̀-kòy N ignorance. Də̀-kòy lə̀ dòō gɨ̄ kɨ́ kèm ɓē tɨ́ ngàá à ɗā kàdɨ̄ tèē-ī kɔ̀dɨ̄ lé. L'ignorance des gens du village là va faire de sorte qu'ils ne vont pas réussir.
də̀-nàng [də̀.nà̰ŋ] N terre, sur terre. Tòbòy gɨ̄ à̰ӯ-ī nà̰ā̰ mbàk də̀-nàng tɨ́ lə̀ Bāyā gɨ̄. Les lions sont tous enfuit à la terre des Gbaya. Wə̀ə̄ è kō kɨ́ dòō gɨ̄ ɗā-ī mùr̄ ngá̰y də̀-nàng Sàr̄ tɨ́. Le "wee" est un mil que les gens utilisent beaucoup pour la boule dans le pays Sara.
də̀-ngàn̄g N obstination, entêtement. Də̀-ngàn̄g lə̀-é ngàá tò ɓə̄ĺ ngá̰y. Son obstination est effrayante.
də̀-sɔ̀l̄ N faiblesse (pour les maladies). Də̀-sɔ̀l̄ lə̀-é ngàá àdɨ̄ n-ósó rā-tūr ném-ném. Sa faiblesse là fait qu'il tombe malade très souvent.
də̀-tèl̄ N maux de tête, migraine. Də̀-tèl̄ ngàá màjɨ̀lé àdɨ̄ rā dòō tùngə̄. Les maux de tête sont mauvais, de sorte qu'une personne a la fièvre.
də̀gɨ̄m N lièvre. Də̀gɨ̄m ngàá è dā̰ kɨ́ mbī-ǹ ngāl ngá̰y gē nè kùm-ǹ ùnjū. Le lièvre est un animal aux oreilles longues, et il est très malin.
də̀jɨ̀ VT demander, poser une question. m̄-də̀jɨ̀ nàr bɔ̀ɔ̄-ḿ nè àdɨ̄-m̄ lé. J'ai demandé de l'argent à mon père mais il ne me l'a pas donné. Expr: də̀jɨ̀ jī [dòō] àdɨ̄ [dòō màdɨ̄] -demander la main de [qqn] en mariage pour [qqn d'autre] Bèn̄-ḿ də̀jɨ̀ jī dḭ̀yə̰́ kɨ́ ɓē nān-ḿ tɨ́ lə̄ kàdɨ̄ m̄-tàā-ǹ.Ma tante paternelle a demandé la main d'une femme du village de mon oncle maternel pour que je la marie.
də̄ĺ N esp. de poisson [Alestes baremoze]. Də̄ĺ è kānjɨ̄ kɨ́ tò-ī ngá̰y gē dàn màn̄ kɨ́ ùlə̀ tɨ́. Le 'dol' est un poisson qui abonde dans les endroits inondés.
də̀r N bouclier. N-úr njè-bà̰ā̰ lə̀-é sə̀ nìngə̀ nè njḭ̄ tū də̀r tɨ́. Il a jeté la sagaie sur son ennemi mais elle s'est coincée dans le bouclier.
də̀r̄ NIN aîné de famille. Ngōn də̀r̄-ḿ è ngōn kɨ́ dìngə̀m. Mon enfant aîné est un garçon.
də̄r VT traverser, passer. Màdɨ̄-ɓē-ḿ də̄r kèm ɓē-é àw̄ bā-á. Mon voisin a traversé le village pour aller au fleuve.
də́r N pigeon, tourterelle. ī-ɗɔ̄ də́r gɨ̄ də̀ kō tɨ́ lə̄-kàdɨ̄ ò̰-ī lé. Chasse les pigeons du sorgho pour qu'ils ne le mangent pas.
də̀rngə̄l N brique.
də̄sḛ́y AV premier, d'abord. Wōtɨ̄rō kɨ́ nè ngàá tèē kèm ɓē tɨ́ də̄sḛ́y. Ce camion-ci est venu en premier dans le village.
15
də̄sɨ́ VI arriver, se passer (un événement). Yá̰ gɨ̄ kɨ́ də̄sɨ́-ī kété lə̀ kà-jé-ī gɨ̄ ngàá ɗárí-nè gòtó. Les choses qui se sont passées au temps de nos ancêtres avant, maintenant n'existent pas. V traverser. VI passer (le temps). Ndɔ̄ gɨ̄ mḭ́ də̄sɨ́-ī ɗárí-nè tā. Maintenant cinq jours sont déjà passés.
də̰̀y VI tomber (en masse).
də̰̄y VI chuter, tomber (les feuilles) (dans les proverbes; normalement də̰̀y). M-ō ə̀ĺ ùn kɨ́ nàńg də̰̄y mbī tɨ́. "Je n'écoute pas" a pris ce qui est par terre, comme les feuilles chutent de l'arbre. (Proverbe: qqn fait semblant de ne pas écouter, mais il a tout écouté)
dīí-dìī N monticule; termitière. Tḛ̄y kɨ́ ndɔ̀r̄ də̀ dīí-dìī tɨ́ ngàá ìtɨ̀ màjɨ̀ ngá̰y. Le pénicillaire labouré sur les monticules produit très bien.
dígə́ [dígə̄] N pioche. Dòō gɨ̄ ndə̄r-ī bə́ sə̀ dígə́. Les gens creusent les trous avec une pioche.
dīl N esp. d'arbre: caïlcédrat. Dīl è kāgɨ̄ kɨ́ bò ndíl-ǹ è ngá̰y. Le caïlcédrat est un grand arbre avec beaucoup d'ombre.
dílū N esp. d'arbre. Dílū ngàá è kāgɨ̄ kɨ́ ùbə̀ sè kɔ̄n-ǹ. Le "dilu" est un arbre qui pousse avec des épines.
dìmá̰s [dìmá̰s, dìmá̰ə̰́, dɨ̀má̰] NP dimanche.
dḭ̀yə̰́ N femme. Dḭ̀yə̰́ nā̰ tár nə̀l̄ tà-ǹ ngá̰y gē àdɨ̄ ò̰ mbàk. La femme a goûté la sauce, et elle l'a aimé tellement qu'elle a toute mangée.
-dɨ́ PRA les (obj. de verbe). N-úndə́-dɨ́ ngá̰y gē. Il les a frappés beaucoup. PRA leur, leurs. Bɔ̀ɔ̄-dɨ́ è kárē, nè kó̰-dɨ́ è gáy gáy. Ils ont le même père, mais leurs mères sont différentes.
dɨ́- PRA ils, elles (avant verbes qui commencent avec une consonne). D-únd-é àsɨ̀-tām ngá̰y gē ɓáà dɨ́-tə́l d-ḭ́y-é. Ils le frappaient pendant longtemps, puis ils l'ont laissé.
N plaie, blessure. Dò kɨ́ njà-ḿ tɨ́ ɔ̀gɨ̄-m̄ lò njīyə̄. La plaie sur mon pied m'empêche de marcher.
N chauve-souris. Dō gɨ̄ túj-ī mɔ́ngɔ̀ lə̀-ḿ. Les chauves-souris détruisent mes mangues.
dòō N personne. Dòō ndùl è dòō kɨ́ à òy. Un être humain est une personne qui va mourir.
dòō-ndùl N être humain. Dòō-ndùl kɨ́ Núbə̄ ùndə̄-ǹ ngàá, sár-sár gē-à à òy. Un être humain que Dieu a créé, tôt ou tard il va mourir.
dòktúr̀ N médecin, docteur.
dòlè VT mettre la paille (sur la case).
Dónòmángá NP Dono Manga (chef lieu, canton Gulay).
dò̰ VT mordre. Bísɨ́ kɨ́ bīlə̄ ɗā-á dò̰-ī ɓáà ā óy. Si un chien enragé te mord tu vas mourir.
dɔ̀ (Syn: gɔ̀jɨ̀-dɔ̀) N maïs. Dɔ̀ kɨ́ dùbū də̀ ɓìr-ɓìtɨ̀ kɨ́ ngàá ùbə̀ màjɨ̀ ngá̰y. Le maïs planté sur les tas des ordures brûlées produit très bien.
16
dɔ̀ɔ̄ (Syn: tɔ́) VT attacher. āw ī-dɔ̀ɔ̄ kùlə̄ kɔ́bɨ́ bḭ̄yə̰̄ tɨ́ ɓáà ī-ɗèē sə̀-ǹ ādɨ̄-m̄. Va attacher une corde au cou de la chèvre et amène-la-moi.
dɔ̀ɔ́ AV haut, en haut. ə̀l̄ gɨ̄ də̄sɨ́-ī dɔ̀ɔ́. Des oiseaux ont passé au dessus.
dɔ̀-tùngə̄ N le stress; l'énervement. Dɔ̀-tùngə̄ lə̀ ngōn-ḿ ngàá àdɨ̄-m̄ tà-gír ngá̰y. Le stress de mon enfant me donne beaucoup de pensée. N le surmenage. Dɔ̀-tùngə̄ lə̀-í ngàá à ɗā-ī kàdɨ̄-ī ī-tə́l mbə́ ɓáy. Ton surmenage là, ça va arriver à te rendre fou.
dɔ̀gɨ̀ N buffle. Dɔ̀gɨ̀ ngàá è dā̰ kɨ́ tītɨ̄ màn̄g bè nè è dā̰ kɨ́ wàlé ā è dā̰ kɨ́ ɗɔ̄ ngá̰y ā tɔ̀. Le buffle est un animal de la taille du boeuf, mais il est un animal sauvage et beaucoup plus agressif.
dɔ̀gɨ̀ NUM dix. M-ūndə̄ màktūbɨ̄ gɨ̄ lə̀-ḿ àsɨ̀ kūtú dɔ̀gɨ̀. J'ai mis les papiers dans de groupes de dix.
dɔ̀gɨ̀-mə̀tɨ̀ N un infirme (on dit aussi njè-dɔ̀gɨ̀-mə̀tɨ̀). M-é dɔ̀gɨ̀-mə̀tɨ̀ àdɨ̄ m-á̰ lò njīyə̄ lé. Je suis un infirme de sorte que je ne peux pas marcher.
dɔ̀ngɨ̀r N termite soldat. Dɔ̀ngɨ̀r gɨ̄ ùndə̄-ī tà-dɨ́ ɗéǹg-ɗèng lə̄ tó̰-ī dòō. Les termites soldat préparent leurs bouches côte à côte pour mordre quelqu'un.
VI se pencher vers l'hauteur. m̄-dú də̀ ndògō tɨ́ lə̄ kà̰-é. Je me suis penché sur le secko pour le voir.
dūú VI être petit. Ngōn ngàá è kɨ́ dūú, àsɨ̀ kùm ɗā kùlə̀ lé. Cet enfant est petit, il ne peut pas travailler.
dùbū [dùbū, dùbɨ̄] V enterrer. Ngán gɨ̄ dùb-ī nàr nàńg. Les enfants ont enterré l'argent dans le sol. VT semer (le mil, arachides, etc.). ń-dùbū kō lə̀-ḿ ɓáà ùbə̀ lé. J'ai semé mon mil mais il n'a pas poussé. VI être enfoncé. Wōtɨ̄rō kɨ́ àw̄ ɗárí-nè ngàá dùbū kèm bɔ̀r tɨ́. La voiture qui vient de partir s'est enfoncée dans la boue.
dùl N esp. d'antilope (biche-cochon). Dùl ngàá àsɨ̀ nà̰ā̰ sə̀ bḭ̄yə̰̄ nè à̰ӯ ngɔ̄dɨ̄ ngá̰y ā tḭ́ bàl ngá̰y ā. La biche-cochon est un animal de la taille d'une chèvre, mais il court vite Tə́l də̀ njà tɨ́ tɔ̄l dùl. Revenir en arrière tue l'antilope. (Proverbe: en revenant sur ses pas en trouve le malheur)
dùm N Arabe, musulman. Dùm gɨ̄ ngàá è-ī dòō gɨ̄ kɨ́ à sálā-ī dɔ̀ɔ́-dɔ̀ɔ́. Les arabes sont des gens qui font la prière souvent.
dùm̄ [dṵ̀m̄] VT dépasser (normalement avec də̀). Kāgɨ̄ nè ngàá ɔ̀ӯ ngá̰y gē dùm̄ də̀-ḿ. Ce tronc là est trop lourd pour moi. Ngìrə̀ kāgɨ̄ nè ngàá mōng ngá̰y dùm̄ kɔ̀r̄. Les racines de cet arbre sont très dures, on ne peut pas les enlever. Màdɨ̄-í dùm̄-ī sə̀ ngāl ɓáà ī-dùm̄-ǹ sə̀ gɔ̀jɨ̀. Si ton ami te dépasse avec la hauteur, tu le dépasses avec la petitesse. (Proverbe)
dùm̄-nà̰ā̰ N désobéissance, fait d'être récalcitrant. Dùm̄-nà̰ā̰ lə̀ ngōn-ḿ ngàá tò ɓə̄ĺ ngá̰y. La désobéissance de mon fils est incroyable.
dūn NIN bassin; rein. M-ḭ́ dɔ̀ɔ́ m-ōsō də̀ kāgɨ̄ tɨ́ àdɨ̄ dūn-ḿ tètɨ̀. Je suis tombé de l'arbre et je me suis cassé le bassin.
17
dūn NIN noeud entrouvert. M-ásɨ́ tútú dūn kùlə̄ nè lé. Je n'ai pas pu défaire le noeud.
dúngə́ [dṵ́ngə́] N profondeur. Mbàw gɨ̄ kɨ́ ìlə̄-ī būrə̄ dúngə́ màn̄ tɨ́ ngàá ùwə̀-ī kānjɨ̄ ngá̰y gē. Les pêcheurs qui mettent leurs filets dans l'eau profonde attrapent beaucoup de poissons.
è PR il. è ɗèē tàgɨ́-làā. Il est venu hier.
è VI être. è yá̰ kɨ́ dòō àgɨ̀-ń nà̰ā̰ lé. C'est une chose avec quoi on ne joue pas. Bɔ̀ɔ̄-ḿ è ngār̀ ɓē-é. Mon père est le chef de village. M-ē, ī, è, j-è-ī, sè-ī, d-é C'est moi/toi/lui/nous/vous/ils.
PRA le, la, lui (obj. de verbe) (v. aussi -né). D-ádɨ́-é yá̰ n-úsə́. Ils lui ont donné à manger.
(Syn: -ǹ) PRA son, sa. Ngōn-é è mò̰y ngá̰y gē. Son enfant est malade.
LOC en, dans.
è-ī PR ils, elles (contraction de ). Dḭ̀yə̰́ gɨ̄ ùr-ī úw-wíy lò-kɨ́ è-ī à̰-ī njé-ɗɔ̄ gɨ̄. Les femmes ont poussé des youyous d'alarmes quand elles ont vu les soldats.
ə̀bɨ̀ (Syn: ùr) VI être profond. ī-tə́l gùgú bòlè màn̄ nè ngàá ə̀bɨ̀ ngá̰y. Recule-toi, ce puits est très profond. VI être loin. ɓē lə̀ ùm-ḿ ə̀bɨ̀ ngá̰y. Le village de mon beau-père est loin. VI être long (voyage). Ndɔ̄ kárē bè Málùm ɔ̀y yá̰ gìdɨ̀ kòrō tɨ́ lə̀-n ɓáà òsō ɗə́bə́ àw̄ kɨ̄ mbā kɨ́ ə̀bɨ̀. Un jour Malam a mis ses choses sur le dos de son âne et il a pris la route dans un voyage long.
ə̀bɨ̄ V cesser, arrêter.
ə̀dɨ̀ VI tomber (pluie). Ndī ə̀dɨ̀ ngá̰y, àdɨ̄ j-à jɨ̀-dùb-ī ɓí-làā lé. Il pleut beaucoup, on ne peut pas semer aujourd'hui.
ə̀dɨ̀ V dire. N-ə́dɨ́-m̄ tītɨ̄ kɨ́ bɔ̀ɔ̄-é è mò̰y. Il m'a dit que son père est malade. ī ə́də́-m̄ tītɨ̄ kɨ́ bɔ̀ɔ̄-í è mò̰y. Tu m'as dit que ton père est malade. M-ə́də́-ī tītɨ̄ kɨ́ bɔ̀ɔ̄-ḿ è mò̰y. Je t'ai dit que mon père est malade. J-ə̀dɨ̀ sè-ī tītɨ̄ kɨ́ bɔ̀ɔ̄-jé è mò̰y. Nous vous avons dit que notre père est malade. M-ə́dɨ́-é tītɨ̄ kɨ́ bɔ̀ɔ̄-ḿ è mò̰y. Je lui ai dit que mon père est malade. ə́dɨ́-m̄ tītɨ̄ kɨ́ bɔ̀ɔ̄-í è mò̰y. Tu m'as dit que ton père est malade.
ə̀ĺ (Syn: lé) N pas, ne ... pas.
ə̀mə̀ VI être gras. Dā̰ nè ə̀mə̀ ngá̰y gē. Cette viande a beaucoup de gras.
ə̀n̄ V pénétrer dans l'eau. Lò-kɨ́ ndābɨ́ ə̀n̄ màn̄ ɓáà è tèē nàtá láw lē. Quand le canard pénètre dans l'eau, il ne sort pas vite. VI être enivré, être saoul. N-á̰y yībɨ̄ n-ə́n ngá̰y. Il a beaucoup bu la bière et il est saoul.
ə̀ng [ə̰̀ng] VI être fort (le goût). Mbī ngàlì kɨ́ àtɨ̄ ə̀ng ngá̰y. Les feuilles de manioc amer sont très fortes.
ə̄ng [ə̰̄ng] VI être maigre. Mò̰y ɗā màdɨ̄-ḿ ngá̰y àdɨ̄ ə̄ng kéng-kéng. Mon ami est malade et il a beaucoup maigri.
ə̀r N pierre, cailloux. M-ún ə̀r m-īlə̄-ń ə̀l̄. Je prends une pierre pour lancer sur un oiseau.
ə̀tɨ̀ VI répandre une odeur. Yá̰ kárē ə̀tɨ̀ màjɨ̀lé làā. Quelque chose sent mauvais ici.
18
gàbɨ̀ N hémorroïde.
gábɨ́ N partie d'un piège où on attache la corde au bois pendu.
gábɨ́jīí N morceau de calebasse cassé. Tà kūl kūnjə́ á bàjɨ̀l à̰ӯ-ń màn̄ gábɨ́jīí tɨ́. Grâce au poulet le margouillat boit l'eau dans le morceau de calebasse. (Proverbe: des biens viennent du voisinage)
gàgɨ̀ N esp. de silure. Mbàw gɨ̄ ìlə̄-ī būrə̄ ùwə̀-í gàgɨ̀. Les pêcheurs ont jeté le filet et ont attrapé le silure avec.
gàgɨ̀ N sorte de sagaie. N-úr kə̀dɨ̄ sə̀ gàgɨ̀ kàràp. Il a lancé la sagaie sur l'éléphant violemment.
gāgɨ́r VT bégayer (normalement suivi de ). Ngōn kɨ́ à ùsə̀ kàw ngá̰y ngàá à gāgɨ́r tà. Un enfant qui mange beaucoup d'oeufs va bégayer.
gàgɨ̀rà AV avec les yeux vers le ciel (se coucher). Dòō tò gàgɨ̀rà ndà ɓáà ɔ̀jɨ̀-ń yá̰ lē. Une personne ne peut pas se coucher avec les yeux vers le ciel pour montrer quelque chose.
gàjɨ̀ NIN corne. Gàjɨ̀ màn̄g Mbōrōrō ngàá ngāl dùm̄ lə̀ màn̄g gɨ̄ kɨ́ ɗàng. Les cornes des bovins Peuls sont plus longues que celles des autres bovins. Dā̰ tɔ̄l-ī tāá ī-dɔ̀ɔ̄ gàjɨ̀-ǹ tà ngə̀ə̄ tɨ́. L'animal (que tu as) tué d'abord et après tu attaches ses cornes au bout du fourreau. (Proverbe)
gàjɨ̀ VI être fourchu. Gàjɨ̀ kāgɨ̄ nè ngàá màjɨ̀ ngá̰y gē lə̄ ɗā-ń dàbɨ̀. Ce bois est fourchu; c'est bon pour faire un hangar. M-āl dɔ̀ɔ́ də̀ kāgɨ̄ tɨ́ m̄-ndì də̀ gàjɨ̀-ǹ tɨ́. Je suis monté sur l'arbre et assis sur la fourche.
gājɨ̄ VT diviser. m̄-gājɨ̄ kàbrī lò jōó m-ādɨ̄ ngán gɨ̄. J'ai divisé l'arachide en deux pour les enfants.
gájɨ̄ VT casser en brisures, concasser. Dḭ̀yə̰́ gájɨ̄ ɗɔ̄ý kèm bìr̄ tɨ́. La femme casse en brisures les noix de karité dans le mortier. Yə́gɨ̄ gájɨ̄ kàbrī ùsə̀. Les rats concassent les arachides pour les manger.
gájɨ̄ N semoule. Dḭ̀yə̰́ sīyə̄ ndùjū ɓáà ùm̄ gájɨ̄-ǹ kèm bìr̄ tɨ́. La femme tamisait la farine avec un tamis et après la mit dans le mortier.
gál NIN entrejambe, bancal. Dḭ̀yə̰́ tḛ̀ḛ̄ gál-ǹ lə̄-kàdɨ̄ ngōn tèē. La femme a ouvert son entrejambe pour que le bébé y sorte. Bísɨ́ à̰ӯ ùr gál-ḿ tɨ́ àdɨ̄ m-ōsō. Le chien courait entre mes jambes et m'a fait tomber.
gàlī N clôture pour garder le troupeau. Màn̄g lə̀ Mbōrōrō gɨ̄ ndà-ī kèm gàlī tɨ́. Les boeufs des Peuls restent dans la clôture.
gàm NIN entrejambe. Gáy-gáy rībə̄ gàm kà̰rā̰. Différent-différent déchire l'entrejambe du crapaud.
gàmbɨ̀l N esp. d'insecte avec les coudes repliés. Gàmbɨ̀l gɨ̄ yḛ̄rḛ́-ī nà̰ā̰ dàn màn̄ dàng tɨ́. Les insectes avec les coudes repliés sont très nombreux dans l'eau des étangs. Expr: kùndə̀ gàmbɨ̀l -jouer dans l'eau les coups de pieds
gándɨ́ NIN tendon (du pied). Lī tèē gándɨ́-ḿ tɨ́ ùr wàlé. Un serpent est sorti (entre) mes talons et entré en brousse.
19
gāng [gā̰ŋ] N couper en séparant. m̄-gāng kùlə̄ nè ngàá lò jōó. J'ai coupé cette corde en deux. VT déchirer. m̄-gāng màktūbɨ̄ nè ngàá kɔ̄kɨ́. J'ai déchiré cette feuille de papier. VI être coupé ou déchiré. VI séparer. Ngār̀ gāng dḭ̀yə̰́ sə̀ ngàw-ǹ. Le chef sépare la femme de son mari. VT contaminer (avec la lèpre). Dòō kɨ́ ndà nè ngàá bānjɨ̄ gāng-ǹ. Cette personne là, la lèpre l'a contaminé (c'est à dire, il a la lèpre). Expr: [dòō] gāng rā-ǹ sə̀ [dòō màdɨ̄] -[qqn] carrément abandonner [qqn d'autre] ń-gāng rā-é sə̀ njé-nùjū gɨ̄ lə̀-é.Il a carrément abandonné sa famille. Expr: [dòō] gāng njà -[qqn] se retirer, aller définitivement N-áw nòng tɨ́ ɓē lə̀ dḭ̀yə̰́ nè márí bɨ̀rə́ kúwə̄ nè ń-gāng njà-é ń-mbātɨ́ ɗèē.Il est allé à la courtoisie chez la femme mais après très longtemps il s'est retiré définitivement et a refusé de venir. Expr: gāng kèm [dòō] -effrayer [qqn], inquiéter [qqn] Tà kɨ́ ə́dɨ̄-m̄ ngàá gāng kèm-ḿ ndàtɨ̀.La parole que tu m'as dit m'a beaucoup effrayé. Expr: kùm [dòō] gāng -[qqn] être éclairé, intelligent, sage Ngōn-ḿ ngàá kùm-ǹ gāng àdɨ̄ gə̀r̄ yá̰ gɨ̄ màjɨ̀ ngá̰y gē.Mon enfant est très intelligent et il connaît beaucoup de choses très bien. Expr: gāng tà [dòō] -juger [qqn] Expr: gāng nàr də̀ [dòō] tɨ́ -amender [qqn] N-ílə́ ngōn kèm dḭ̀yə̰́ tɨ́ ɓáà dé-gāng nàr də̀-é tɨ́ kàdɨ̄ n-úgə́.Il a engrossé une femme et il a été condamné à une amende (pour qu'il paie).
gáng VI être coupé (plus. fois) (fréq. de gāng). VI être déchiré (plus. fois, etc.). Bàtú àl̄ də̀ tīrə́ tɨ́ gáng kūbū lə̀-ḿ páráng-páráng. Le chat est monté sur mon lit et a déchiré mes vêtements partout. VT couper, déchirer (en plus. endroits ou plus. fois).
gángá [gá̰ŋgá] N sorte de grand tambour. Gángá ɓār ngá̰y dùm̄ dàlè. Le tambour "ganga" résonne plus fort que le tambour "dale".
gàr NIN abri pour animaux. D-úm bḭ̄yə̰̄ gɨ̄ kèm gàr tɨ́. Ils ont mis les cabris dans l'abri. Expr: gàr bḭ̄yā̰ -abri pour les chèvres
gár N avarice. Gár lə̀-í è ngá̰y. Tu es très avare.
gāríyā N arbre: palmier doum. Kāgɨ̄ gāríyā ngàá tá nà̰ā̰ sə̀ kāgɨ̄ màr nè è ngàá ngōn ā, kàn̄-ǹ gɨ̄ línd-ī ndḛ́y bè ā tɔ̀. Le palmier doum est pareil au rônier, mais il n'est pas si grand, et son fruit n'est pas si sucré.
gàsásà Arabe N bouteille en verre. Gàsásà kɨ́ mbà tò kèm-é ngàá tɔ̄. La bouteille dont le lait est dedans s'est cassée.
gātɨ̄ NIN prix. Gātɨ̄ kòsɨ́ lə̀-í nè ngàá è kándáng? Quel est le prix de tes concombres? N commerce. Expr: ɗā gātɨ̄ -faire le commerce ɗā gātɨ̄ ùbū ngàá màjɨ̀ ngá̰y.Faire le commerce de l'huile est très rentable.
gáw N expert, spécialiste. Gáw kɨ́ àw̄ ndò̰ tɨ́ ngàá tɔ̄l bə̀r̄-mḭ̀yə̰̄. L'expert qui est allé à la chasse a tué un sanglier.
gáy AV différent. Bɔ̀ɔ̄-dɨ́ è kárē, nè kó̰-dɨ́ è gáy gáy. Ils ont le même père, mais leurs mères sont différentes.
gàyɨ̀m N bandit, rebelle. Gàyɨ̀m gɨ̄ tūndə̄-ī dòō gɨ̄ ɗə́bə́ tá-ī yá̰ gɨ̄ lə̀-dɨ́. Les bandits ont frappé les gens sur la route et pris leurs choses.
gā̰ VT encercler, aller autour de (normalement avec də̀). Njé-ɗɔ̄ gɨ̄ gā̰-ī də̀ ɓē tūwə̄-ī dòō gɨ̄. Les soldats ont encerclé le village et ils ont attrapé les gens.
gá̰-gá̰ ID fermement (appuyer: descr. de òrè).
gà̰á̰-gā̰ (Syn: hábɨ́rá) N corbeau. Gà̰á̰-gā̰ è ə̀l̄ kɨ́ ndà ā ndùl ā ɓə̄ĺ dòō gɨ̄ ngá̰y gē. Le corbeau est un oiseau blanc et noir qui a peur des gens.
gà̰rḭ̀ N sauterelle. Gà̰rḭ̀ ngàá è kùr̄ kɨ́ à ùsə̀ mbī kám gɨ̄. La sauterelle est un insecte qui mange des feuilles des arbustes.
20
gā̰yā̰ VT fendre, diviser. Dḭ̀yə̰́ gā̰yā̰ wàsɨ̄ ɓáà tɔ́r kùm-ǹ. La femme a divisé le melon et a enlevé les grains. VT casser, briser [qqc. cassable]. VI être brisé, cassé. Gèl̄ lə̀-ḿ gā̰yā̰ dàn-é lò jōó. Ma gourde s'est cassée en deux.
VT vouloir. VT aimer. m̄-gè kūbū kɨ́ nè ngá̰y gē dùm̄ njè kɨ́ nō̰. J'aime cet habit beaucoup plus que l'autre. VT exiger. Ndām sāy gè kɔ̀dɨ̀ ā gè kúndú ā. La danse "say" exige le tambour et le balafon.
AV vraiment (beaucoup: toujours après ngá̰y). Tà lə̀-í nə̀l̄-m̄ ngá̰y gē. Tes paroles me plaisent vraiment beaucoup.
gē-à AV de tout, même. Màd-í táj-ī ngá̰y gē-à ùndə̀-ǹ lé. Même si ton ami t'insulte beaucoup, ne le frappe pas. Expr: yá̰ kárē gē-à lé -rien de tout ī ngàá ī-ɗā yá̰ kárē gē à lé.Toi là, tu ne fais rien. Expr: mā̰ gē à tɔ̀ -moi aussi Expr: yá̰ kárē gē-à lé -rien de tout
gèdè [gὲdè] VI roter, éructer. Kàbrī ngàá ādɨ̄-m̄ m̄-gèdè ngá̰y. Les arachides me font roter beaucoup.
gèdè N esp. d'arbre [Lannea kerstingii]. Gèdè gɨ̄ tò-ī ngá̰y tà màn̄ tɨ́. Les arbres "gede" poussent beaucoup à côté des mares.
gékɨ̀r N place publique. àd-ī j-àw̄-ī gékɨ̀r tɨ́. Il faut que nous partions à la place publique.
gèl̄ N calebasse (esp.). Njè-ndɔ̀r̄ ngàá ùm̄ màn̄ kèm gèl̄ tɨ́ lə̄ ɗùsù ùlə̀ sɔ́l-ǹ tɨ́. Le cultivateur met sa gourde plaine de l'eau sous les aisselles.
gètɨ̄ VT chatouiller. Kɨ́-nḛ̄-á ā ī-gètɨ̄ ngōn-kɨ́-kídɨ̄ ɓáà è à ògō lé. Si tu chatouilles un petit enfant il ne rit pas.
gə̀bɨ́rə̄ N esp. de courge. Kó̰-ḿ ndàw̄ gə̀bɨ́rə̄ lə̄ tá̰-ń kùm ká wàsɨ̄. Ma mère a frit les courges pour préparer la pâte de melon.
gə́gɨ́ VT faire tomber sur. VI éparpiller. Kùl̄ tùjù gɨ̄ gə́g-ī də̀ dḭ̀yə̰́ gɨ̄ tɨ́ tà bòlè màn̄ tɨ́. L'essaim d'abeilles s'éparpille sur la tête des femmes au bord du puits.
gə̀gɨ̀rə̀ NIn clavicule. Ngōn kɨ́ ɓē-é ndə̄r bə́ ìlə̄ gə̀gɨ̀rə̀-ǹ tɨ́ lē. Un enfant du village ne creuse pas un trou jusqu'a sa clavicule.
gə̀l N gauche. Bɔ̀ɔ̄-ḿ è gə̀l. Mon père est gaucher.
gə̄ng [gə̰̄ŋ] N mante religieuse. Gə̄ng ngàá è kùr̄ kɨ́ bòý ngá̰y gē è ùsə̀ ngán kùr̄ gɨ̄. La mante religieuse est un insecte très grand qui mange beaucoup d'insectes plus petits.
gə̀r̄ VT savoir, connaître. Ké ī-gə̀r̄-é à? Est-ce que tu le connais? VT reconnaître. Njè-ɓògɨ̀ gə̀r̄ màjɨ̀lé lə̀-ǹ. Le voleur reconnaît sa faute.
gə̀r̄ N spatule en bois. ún gə̀r̄ nè ādɨ̄-m̄ m-ādɨ̄ m̄-kōrē-ń mùr̄. Prend-moi cette spatule en bois pour que je puisse remuer la boule avec.
gə́r N tapioca blanc. Dḭ̀yə̰́ gɨ̄ ndə̄r-ī gə́r lə̄ tá̰-ī bḭ́yə̰̄. Les femmes creusent la racine du tapioca et la cuisent pour en faire de la bouillie.
gə̀rgə̀-sə̄ng N esp. de légume sauvage.
21
gə̄tɨ̄ VT supporter, adosser. D-úlə́ kāgɨ̄ dé gə̄tɨ̄-ń jàm kə́y. Ils ont un bois pour supporter le sommet de la case.
gə̰̀y VI tomber en masse (feuilles d'arbre). Mbī kám gɨ̄ gə̰̀y-ī nàńg sàtàtɨ̀-sàtàtɨ̀. Les feuilles tombent en masse par terre abondement.
gìdè NUM connecteur de chiffres. dɔ̀gɨ̀-gìdè-jōó douze
gìdɨ̀ PRP derrière. Ngán gɨ̄ àg-ī nà̰ā̰ gìdɨ̀ kə́y tɨ́. Les enfants jouaient derrière la maison.
gìdɨ̀ N dos. Gìdɨ̀-ḿ tūr-m̄ ngá̰y. Mon dos me fait beaucoup mal.
gīgɨ̄ (Syn: jīgɨ̄) N souche.
gílə́ NIN coin de (maison), fond de (maison). M-āw m̄-sáng yá̰ nè ngàá gílə́ kə́y tɨ́ nè m-íngə́ lé. Je suis allé cherche cette chose au fond de la maison mais je ne l'ai pas trouvée.
gìnə̀ NIN bosse des animaux. Ngán gɨ̄ ìlə̄-ī júgɨ̀ gìnə̀ màn̄g tɨ́. Les enfants ont mis le joug sur la bosse du boeuf.
gìndə̄ [gɨ̀ndə̄, gìndə̄] NIN toile d'araignée. Kə́ng ndūsū rā-ǹ kèm gìndə̄ tɨ́. La mouche remuait dans la toile d'araignée.
gīndə́ [gīndə́, gɨ̄ndə́] (Syn: njòr) N aubergine. Gīndə́ lə̀ kà-ḿ àtɨ̀ ngá̰y. L'aubergine de mon grand-père est très amère.
gìndɨ̄ N fer. Kɔ̀dɨ̄ ùwə̀ kɔ̀sɨ̀ sə̀ gìndɨ̄. Le forgeron fabrique des houes avec de fer.
gīndɨ̄ NIN morceau de. ún gīndɨ̄ də̀rngə̄l nè ādɨ̄-m̄. Prends-moi ce morceau de brique pour moi.
gír PRP sous, dessous. M-úndə́ gír gàr tɨ́. Je l'ai mis dessous le hangar.
gír VI réfléchir. ḭ́yə̰́-m̄ àdɨ̄ m̄-gír tà ndḛ́y ɓí-tāá. Laisse-moi réfléchir un peu d'abord.
gír-ɓē N le sud. Dòō gɨ̄ kɨ́ ɗèē-ī ngàá ḭ̀-ī gír-ɓē tɨ́ nṵ́. Ces gens qui sont venus viennent du sud loin.
gír-kèm NIN le bas-ventre.
gír-sɔ́l NIN aisselle. í-tógō gír-sɔ́l-í nè ə̀tɨ̀ ngá̰y. Lave-toi bien les aisselles, ils sentent très mauvais.
gɨ̄ NPL marque de pluriel. M-āw sə̀ bḭ̄yə̰̄ gɨ̄ ngá̰y nè màn̄g kárē bɨ̀rə́. J'ai beaucoup de chèvres mais un seul boeuf.
NIN place de, traces de. Dé d-ún gō-í sár ɓí-làā nè. Ils ont suivi vos traces jusqu'aujourd'hui.
PRP après. Tḛ̄y ìtɨ̀ gō gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ tɨ́. Le petit mil devient mûr après le maïs.
gògò̰ NIN croupe (d'oiseau). ə̀l̄ kɨ́ tà ɓār ə̀mə̀ gògò̰-ǹ tɨ́. L┤oiseau qui crie a de la graisse à la croupe.
gòm N esp. de plante utilisée dans la préparation de la sauce longue. Tár gòm ngàá ùwə̀ ndɔ̀l ngá̰y. La sauce de "gom" est très visqueuse.
gòrì-gòrì ID en désordre (descr. de ùjə̀).
22
górò N noix kola. Bɔ́rnɔ̄ gɨ̄ ngàá ìg-ī górò gɨ̄ sə̀ lò gɨ̄ màlàng. Les Bornous vendent des noix de kola partout.
gōsɨ̄ N artiste. Ngō-kó̰-ḿ è gōsɨ̄ kùndə̀ kúndú. Mon frère est un artiste du balafon.
gōsɨ̄-tà N conseil. Expr: ɨ̀də̀ gōsɨ̄-tà -conseiller ə́dɨ́ gōsɨ̄-tà ngōn-í lə̄ kàdɨ̄ tūr hál-ǹ.Conseillez votre fils à changer sa conduite.
gòtó VI ne pas exister. Yá̰-kùsə̀ gòtó. Il n'y a rien à manger. Nùjū gòtó lò ɓē-é tɨ́ ɓáà ī-tàā mbə́ dḭ̀yə̰́. S'il n'y a pas de famille dans le village, tu vas te marier avec une femme folle. (Proverbe)
gòy NIN pilon. Gòy è yá̰ kɨ́ dòō à ùr-ń yá̰ bìr̄-í. Le pilon, on l'utilise pour piler le mil dans le mortier.
gò̰ NIN expert (avec la force). ī gò̰ mùlə̀ tə̀də̄ ɔ̄tɨ̄ màd-í gɨ̄ ngá̰y. Tu es expert en lutte parce que tu as terrassé beaucoup de tes amis.
gò̰ō̰ VT visiter. Kó̰-ḿ àw̄ gò̰ō̰ kó̰-ǹ. Ma mère est allée visiter sa mère. Expr: gò̰ō̰ lò -veiller, observer
gò̰mò̰m-gò̰mò̰m ID sans force (marcher): descr. de njīyə̄. Njè rā-tūr ngàá njīyə̄ gò̰mò̰m-gò̰mò̰m kàrē. Le malade marche sans force.
gò̰rḭ̀ N esp. de plante, tapioca jaune. ɓō ɗā ngá̰y àdɨ̄ dòō gɨ̄ ndə̄r-ī gò̰rḭ̀ wàlé lə̄ tá̰-ī kà̰ӯ-ī. Il y a la famine et les gens creusent le tapioca jaune en brousse pour le préparer et manger.
gó̰y N cache-sexe féminin.
gɔ̀gɨ̀ NIN dents. Kété márí ngàá dòō gɨ̄ ɔ̀l-ī gɔ̀gɨ̀-dɨ́. Les gens d'autrefois limaient leurs dents. Expr: kūŕ-ngāng -carie dentaire
gɔ̀gɨ̀ N gouvernement, état. Gɔ̀gɨ̀ ùn ndū-ǹ lə̄ kàdɨ̄ dòō gɨ̄ túgə̄-ī kāgɨ̄ lé. Le gouvernement a annoncé que les gens ne peuvent pas couper les arbres.
gɔ̀gɨ̀-gɔ̀gɨ̀ ID très (vieux: descr. de ɓúgə́).
gɔ̀jɨ̀ VI être court. Bɔ̀ɔ̄-ḿ è dòō kɨ́ gɔ̀jɨ̀ ngá̰y. Mon père est un homme de très petite taille.
gɔ̀jɨ̀ N sorgho hâtif. Dḭ̀yə̰́ ùr gɔ̀jɨ̀ lə̄ ɗā-ń mùr̄. La femme pilait le mil pour en faire de la boule.
gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ (Syn: dɔ̀) N maïs.
gɔ̀l N gourdin. ādɨ̄-m̄ gɔ̀l tə̀də̄-kàdɨ̄ m̄-nà̰ā̰ bāgɨ̄-ḿ tɨ́. Donne-moi le gourdin afin que je le mette sur l'épaule.
gɔ́l VT préparer (le champ) pour planter. VT aplanir, arranger. Gɔ́l yá̰ nùjù kùm ɓə̀tɨ̄. Arranger quelque chose détruit l'oeil du singe. (Proverbe: Qui veut mieux faire détruit tout).
gɔ̀r̄ V consoler. Dḭ̀yə̰́ gɔ̀r̄ ngōn-ǹ. La femme berçait son bébé. VT dissuader, faire changer d'avis.
gɔ̄r N grande poterie, sert aux femmes à garder des provisions. Dḭ̀yə̰́ gɨ̄ ngōm-ī njár kō gɨ̄ lə̀ dɨ́ kèm gɔ̄r tɨ́. Les femmes gardent les grains de leur mil dans les grandes poteries.
23
gɔ́sɔ́ngtɨ́ N esp. d'arbre: palmier doum. Gɔ́sɔ́ngtɨ́ ngàá kāgɨ̄-ǹ tā nà̰ā̰ sə̀ màr, nè è ngàá bòý lé ā líndɨ̄ ngá̰y lé ā tɔ̀. Le palmier doum est pareil au rônier, mais il n'est pas si grand, et son fruit n'est pas si sucré.
gɔ̀y-gɔ̄y N nain, créature de courte taille qui habite dans la forêt. Gɔ̀y-gɔ̄y tèē kèm kāgɨ̄ tɨ́ ɓáà dòō gɨ̄ à̰ӯ-ī nà̰ā̰. Le nain est sorti de la forêt est les gens ont fui.
gùdū [gùdū, gùdɨ̄] VT affaisser. Ngōn gùdū kádɨ́ lə̄ kùsə̀. L'enfant a affaissé la canne à sucre pour manger.
gúdú [gúdú, gúdɨ́] VT affaisser (plus. fois). Jè gúdú kádɨ́ yá̰ gɨ̄ nàńg rɔ̀m-rɔ̀m. Nous avons affaissé les tiges par terre avec bruits.
gùgɨ̀m ID sans bouger, immobile. Ndì gùgɨ̀m tɔ̄l kɔ̀ӯ. Rester sans bouger a tué le hibou. (Proverbe)
gùgú [gùgú, gùgɨ́] AV en arrière. Njé kɨ́ kété ngàá à̰-ī yá̰ kɨ́ də̄sɨ́ gùgú lé. Ceux qui étaient avant n'ont pas vu ce qui est passé sur ceux qui étaient derrière.
gūgū [gūgū, gūgɨ̄] VI faire la divination. Kà-ḿ gɨ̄ gūg-ī màgɨ̄ ɓē lə̀-dɨ́. Mes grands-parents font la divination dans leur village.
gūgū [gūgū, gūgɨ̄] VT entourer. M-ílə́ ndògō m̄-gūgū-ń də̀ kə́y lə̀-ḿ. J'ai mis de secko pour entourer ma maison.
gùgùg AV touffu, abondant (herbes, poils, cheveux, etc.). Bḭ̀ḭ̄-də̀-ḿ kɨ́ d-újə́ lé ngàá tò gùgùg. Mes cheveux qu'on n'a pas coupés sont touffus.
gūgūr VI contourner, encercler (normalement avec də̀; sujet est une personne). Ngōn à̰ӯ ngɔ̄dɨ̄ gūgūr də̀ kə́y. L'enfant court en contournant la maison.
gúkɨ̀ ID bien appliqué (coup de poing: descr. de ùndə̀).
gùkɨ̀-gùkɨ̀ ID son du battement de coeur (descr. de ndìr).
gùĺ N sorte de ciment jaune de l'abeille. Gùĺ tùjù ngàá nə̀l̄ ngá̰y. Le ciment jaune de l'abeille est très sucré.
gùlə̀y N esp. d'arbre [Ficus thonningii].
Gùlə̀y N Gulay. Expr: tà Gùlə̀y -la langue Gulay
gùm [gṵ̀m] N testicules. Gùm bàl kɨ́ túngə́ ngàá nə̀l̄. Les testicules du bouc grillés sont délicieux.
gùm̄ N esp. de plante [Urena lobata]. Kùlə̄ gùm̄ ngàá dé-tɔ́-ń kāgɨ̄ kə́y. On utilise la corde de Urena lobata pour attacher les bois (pour faire) des cases.
gūm [gṵ̄m] N piège. Gūm lə̀-ḿ kālī àdɨ̄ ùwə̀ ə̀l̄. Mon piège a sauté et il a attrapé un oiseau.
gúm-də̄gār N araignée. Gúm-də̄gār gɨ̄ ùlə̀-ī gìndə̄ lə̄ kùwə̀-ī kə́ng gɨ̄. Les araignées tissent des toiles pour attraper des mouches.
gùmbə̄ [gṵ̀mbə̄] N guêpe maçonne. Gùmbə̄ ngàá ɗā kə́y lə̀-ǹ kàdɨ̀ kə́y tɨ́ lə̀ dòō gɨ̄. La guêpe maçonne fait son nid de boue dans les murs des maisons.
gúrsɨ̀ Arabe (Syn: gúsɨ̀) N l'argent. M-íngə́ gúrsɨ̀ àsɨ̀-tām lə̄ ndōgō-ń kūbū. J'ai trouvé assez d'argent pour acheter un habit.
24
gúsɨ̀ Arabe (Syn: gúrsɨ̀) N l'argent.
gùtù [gùtù, gùtɨ̀] NIN absence de. Ngō-kó̰-ḿ ɗèē gùtù-ḿ tɨ́. Mon frère est venu me voir à mon absence. NIN place de. Ndúr tàā gùtù ndàm. Le hérisson remplace l'écureuil. NIN le reste de. Expr: tàā gùtɨ̀ -remplacer, prendre la place de
gùtù [gùtù, gùtɨ̀] AV sur place, sans bouger. Ndì gùtù tɨ́ ndùm njà ɓòyò. Rester sur place a pourri le pied du champignon.
gùtù-tà [gùtɨ̀tà, gùtùtà] N piqûre (d'insecte). Gùtù-tà yíl gɨ̄ piqûres de moustique
hábɨ́rá (Syn: gà̰á̰-gā̰) N corbeau. Hábɨ́rá è ə̀l̄ kɨ́ ndà ā ndùl ā kɨ́ ɓə̄ĺ dòō gɨ̄ ngá̰y gē. Le corbeau est un oiseau noir qui a peur des gens.
hál Arabe N caractère; comportement. Hál-í màjɨ̀lé, m-ágɨ́ nà̰ā̰ sè-í lé. Ton caractère est mauvais, je ne m'amuse pas avec toi.
hàmàm ID de manière sèche, brûlante.. Kùl̄ mātɨ̄ gɨ̄ ngàá òy-ī hàmàm tò kùm kùjə̀ dɨ́ tā. Les grappes de néré là se sont déjà asséchées pouvant être cueillies.
hàng N monstre du fleuve. Hàng ngàá è dā̰ kɨ́ màn̄-é kɨ́ à ùwə̀ dòō gɨ̄. Le monstre du fleuve est un animal dans l'eau qui attrape les gens.
hàw-hàw ID profondément (bâiller): descr. de .
háy N pagaie. Háy è yá̰ kɨ́ dòō à nə̄l-ń tò. Une pagaie est une chose pour pagayer une pirogue.
hò̰myò̰-hò̰myò̰ ID de manière ballonnée, ronde. è nā̰ ɓùĺ tā, kèm ngán bḭ̄yə̰̄ gɨ̄ tò hò̰myò̰-hò̰myò̰. C'est le mois de Juillet, les ventres des chevreaux sont ballonnés.
hɔ̀y ID parfaitement (tiède: descr. de ɔ̀bɨ̄). Màn̄ ngàá ɔ̀bɨ̄ hɔ̀y tò ndògō ngōn tā. L'eau est déjà tiède pour laver l'enfant.
ì VI être suffisant. Kō lə̀-í kɨ́ ādɨ̄-m̄ ngàá ì lé. Ton mil que tu m'as donné est insuffisant.
[-ī] VPL marque pluriel du verbe (2ème pers. et première pers. inclusif). Sè-ī āw-ī ɓá tā. Vous êtes déjà parti.
ī- PRA tu; vous. ī ngàá ī-ɗā yá̰ kárē gē à lé. Toi là, tu ne fais rien.
PRA te (acc. s.). M-á̰-ī njà kárē lé kàrē. Je ne t'ai jamais vu auparavant.
ī PR toi (forme indépendante). ī nè ngàá ā íngə́ tà ɓáy. Toi là, tu vas trouver encore de problème.
PRA avec qqc. dont on a déjà parlé. Bɔ̀ɔ̄-ḿ ndōgō bàtɨ̄ ɗèē-ń ɓē-é. Kà-ḿ gɨ̄ ndōgō-ī bàtɨ̄ ɗèē-í ɓē-é. Mon père a acheté un mouton et l'a apporté au village. Mes grands-parents ont acheté un mouton et l'ont apporté au village.
PRA ton, ta; toi. ḭ́yə̰́-m̄ ādɨ̄ m-āw sè-í. Laisse-moi partir avec toi.
ìī VI tarir. ɓāl ɗèē tā àdɨ̄ màn̄ kɨ́ bā-á ìī sá̰-sá̰. La saison sèche est arrivée, et l'eau du fleuve s'est tarie.
25
ìbɨ̀ V activer (feu). Ngōn ìbɨ̀ pòr gír bàrát tɨ́ kàdɨ̄ bɔ̀ɔ̄-ǹ. L'enfant active le feu sous la théière pour son père. m-íbɨ́, íbɨ́,nḛ́ n-íbɨ́, jè j-ìb-ī, sè íb-ī, dé d-íbɨ́ - j'active, tu actives, il active, nous activons, vous activez, ils activent. VT asperger (de la bouche) (obj. toujours ). VT menacer. N-íbɨ̄-m̄ də̀ yá̰ tɨ́ lə̀-ḿ sə̀ ndáng kàrē. Il m'a menacé sur mes choses pour rien. VT vanner. Dḭ̀yə̰́ ìbɨ̀ kō ɔ̀r̄ bḭ̀nə̰̄-ǹ kɔ̄kɨ́. La femme a vanné le mil et enlevé le son. Expr: ìbɨ̀ rā [dòō] -[qqn] se vanter íbɨ́ rā-í ngá̰y nè ī-ɗā yá̰ kárē gē à lé.Tu te vantes beaucoup mais tu ne fais rien.
ìdɨ̄ VI être bien cuit, cuit à point. úsə́ dā̰ nè lé tə̀də̄ ìdɨ̄ ngá lē. Ne mange pas la viande, ce n'est pas bien cuit. VI se guérir (une plaie). Kùgə̀ kɨ́ dé-ɗā njà ngōn tɨ́ ngàá àdɨ̄ dò nè ìdɨ̄. Le médicament qu'on a mis sur le pied de l'enfant a fait que la blessure s'est guérie. Expr: ìdɨ̄ ndùjū -être farineux, devenir farineux (grain) Tḛ̄y ìdɨ̄ ndùjū dùm̄ gɔ̀jɨ̀.Le pénicillaire devient plus farineux que le sorgho.
ìgɨ̀ VT vendre. M-ígɨ̄ kānjɨ̄ gɨ̄ ngá̰y gē súkū tɨ́. J'ai vendu beaucoup de poissons au marché.
ìl VT sucer. VT lécher. Ngōn ìl jī-ǹ. L'enfant lèche ses doigts. VT téter (obj. est mbà). Ngōn ìl mbà. Le bébé tète. Kùlúlū ngàá ìl mə́sɨ́ dòō gɨ̄. Les mille-pattes sucent le sang des gens.
ìl VI faire nuit. Ndɔ̄ ìl tā dòō gɨ̄ tò-ī ɓī. Il fait nuit maintenant et les gens dorment.
ìl̄ VI être nuageux, noir. Lò ndùl ngá̰y tàbáy ndī ìl̄. Il faisait sombre et ensuite (le ciel) est devenu nuageux.
ìlə̄ VT lancer, jeter. Ngōn lá mɔ́ngɔ̀ kɨ́ m-īlə̄ m-ādɨ̄-ǹ ngàá ùwə̀. Le garçon a attrapé la mangue que je lui ai jetée. VT répondre (toujours accompagné de də̀). VT foudroyer. Kàw̄ ndī ɓē-é ìlə̄ kāgɨ̄. Le retour de la pluie au village foudroie l'arbre. (Proverbe: c'est à la dernière occasion que la pire arrive) VT pondre (un seule oeuf). Kūnjə́ ìlə̄ kàw gír jó tɨ́. La poule a pondu un oeuf sous la jarre. VT mettre. īlə̄ kīr mbā-pīl tɨ́ lə̄ ɗā-ń pòr. Mets le fagot dans les espaces du foyer pour en faire le feu. Expr: ìlə̄ [dòō] də̀ tà tɨ́ -répondre à [qqn] Njè-ɓògɨ̀ ngàá ndìgɨ̀ kìlə̄ ngār̀ də̀ tà tɨ́ lé.Le voleur ne voulait pas répondre au chef. Expr: [dòō] ìlə̄ rā-ǹ kɔ̄ɔ́ -[qqn] se sacrifier Jéjù ìlə̄ rā-ǹ kɔ̄kɨ́ tə̀də̄ dòō gɨ̄ kɨ́ də̀-nàng nè.Jésus s'est sacrifié pour les gens de la terre. Expr: ìlə̄ tà də̀ [dòō] tɨ́ -accuser [qqn] Tà-kɔ̀ӯ lə̀ ngōn-nān-ḿ ngàá àdɨ̄ d-ílə́ tà də̀-ǹ tɨ́ kàrē bè.La lourdeur de parole de mon cousin a fait qu'on l'accusé pour rien. Expr: [dòō] ìlə̄ kèm-ǹ -[qqn] être attristé N-ílə́ kèm-é pṵ̀ṵṵ lò-kɨ́ n-óō-ń tà nè ngàá.Il était très attristé quand il a écouté cette nouvelle. Expr: ɔ̀sɨ̀ [dòō] ìlə̄-ǹ -tamponner et faire tomber Ngōn tèē sə̀-ngɔ̄dɨ̄ ɓáà ɔ̀sɨ̀ màdɨ̄-ǹ ìlə̄-ǹ.L'enfant est sorti en courant et il a tamponné et fait tomber son ami.
ìm̄ VT jaloux de : être. īm màdɨ̄-í də̀ yá̰ tɨ́ lə̀-ń lé, kìm̄ è yá̰ kɨ́ màjɨ̀lé. Ne soyez pas jaloux de votre ami, la jalousie est mauvaise.
ìngə̀ [ḭ̀ŋgə̀] VT trouver. M-íngə́ bɔ̀ɔ̄-í ɗə́bə́. J'ai rencontré ton père sur le chemin.
ìtɨ̀ VI développer, pousser, germer. Kàbrī kɨ́ m̄-dùbū ndɔ̀r̄-ɔ́ ngàá ìtɨ̀ màjɨ̀ ngá̰y gē. Les arachides qui j'ai planté dans mon champ poussent très bien. VI être mûr. Gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ ìtɨ̀. Le maïs est mûr.
ḭ̀ VI venir de. Ké ḭ́ ɗá wà? M-ḭ́ Mūndūú. D'où venez-vous? Je viens de Moundou. VI s'envoler. ə̀l̄ ḭ̀ sə̀ bāgɨ̄-ǹ. L'oiseau vole avec ses ailes. VI se lever. Expr: ḭ̀ čáp -s'échapper
ḭ̀yə̰̀ VT laisser. M-ḭ́yə̰́ kūbū gɨ̄ lə̀-ḿ kèm kə́y lə̀ bùrə̀-mbā-ḿ. J'ai laissé mes vêtements dans la maison de mon hôte. Expr: ḭ̀yə̰̀ dɔ̀ɔ́ -laisser tomber, laisser échapper Kūnjə́ kɨ́ kùm tɔ̄ ùwə̀ kùr̄ à ḭ̀yə̰̀ dɔ̀ɔ́ lé.Le poulet qui est aveugle capture un insecte il ne le laisse pas tomber. Expr: ḭ̀yə̰̀ [dòō] dɔ̀ɔ́ -s'échapper de [qqn]
26
j- PRA nous. J-ùsə̀ yá̰ ɓá tā. Nous avons déjà mangé. J-à j-àw̄ ɓē-é bàrè. Nous irons au village demain.
jáà AV droit. ɗə́bɨ́ kɨ́ dòō gɨ̄ ɔ̀sɨ̀-ī ngàá ndà jáà. Le chemin que les gens construisent là est tout droit. AV debout. Ngōn ndó njīyə̄ àdɨ̄ ndà jáà tā. L'enfant apprend à marcher de sorte qu'il reste debout maintenant.
jálá N tir au sort; divination. Njè ə̀r túr jálá lə̀ kà̰ dòō kɨ́ tɔ̄l ngār̀ ngàá. Le devin a fait la divination "jala" pour voir qui a tué le chef.
jàlàbíyè N robe arabe.
jàlàng ID d'un geste brusque (se lever: descr. de ḭ̀). M-ɔ́sɨ̄ nàng m-ḭ́ jàlàng. Je m'appuie sur le sol et je me lève d'un geste brusque.
jàm NIN sommet (d'une case). Dòō gɨ̄ àl̄-ī dɔ̀ɔ́ dòlè-ī jàm kə́y. Les gens montent pour mettre la toiture au sommet de la case.
jàng [jà̰ŋ] NIN rival. í-tə́l jàng-ḿ lē. Ne deviens pas mon rival.
jángá [já̰ŋgá] N panier. M-ún jángá lə̄-kàdɨ̄ m-ɔ́y-ń búy kèm ndɔ̀r̄ tɨ́ lə̀-ḿ. J'ai pris un panier pour ramasser le coton dans mon champ.
jàp ID très (haut, droit).
jàrárà N bouton (dans vêtement). M-úndə̄ jàrárà tū kūbū tɨ́ lə̀-ḿ. J'ai mis un bouton sur mon habit.
PRA nous (nom, forme exclusive). Jè tə́l tàgɨ́-làā. Nous sommes revenus hier.
-jè PRA nous (acc.). Tò ngàá là àsɨ̀ kùn-jè mbàk. La pirogue est assez grande pour nous tous. ń-ndìgɨ̀ lə̄-kàdɨ̄-jè yá̰ j-ùsə̀ lé. Il n'a pas voulu nous donner à manger.
-jé PRA notre, nos. ɓē lə̀-jé ə̀bɨ̀ ngá̰y gē. Notre village est loin d'ici. PRA nous (forme oblique).
jè-ī PR nous (forme indépendante inclusif.).
-jé-ī PRA nous (forme accusative inclusive). Tò ngàá là àsɨ̀ kùn-jé-ī mbàk. La pirogue est assez grande pour nous tous.
Jéjù NP Jésus.
jèkè AV doucement. í-ndì jèkè ādɨ̄ j-òō tà kɨ́ à tām. Reste tranquille pour que nous poussions écouter ce qu'il dit.
jènī Arabe N calebasse - cuillère. Jènī è yá̰ kà̰ӯ bḭ́yə̰̄. La cuillère de calebasse est pour manger la bouillie.
jèpɨ̀ ID descr. de battement des paupières (fermer, mais descr. de túgə̄). Ngá-màndɨ̀ gɨ̄ túgə̄-ī kùm-dɨ́ jèpɨ̀ àdɨ̄-ī ngá-bàsá gɨ̄. Les jeunes filles ont battu leurs paupières aux jeunes garçons.
jèr NIN chose (manioc) amer cuit et mis en eau pour que ça devienne acide. Jèr ngàlì ngàá dé-sūwə̄ d-ádɨ̄ kàtɨ̄-ǹ tḭ̄. Le manioc amer, on le décante pour que son poison amer se disperse.
jḛ̀-jḛ̀ ID bruit de grenouille (descr. de nō̰).
27
jə́ng [jə̰́ŋ] VT enlever en coupant (buisson dans le champ). Dé-jə́ng bànjɨ́ tə̀də̄ gɔ́l-ń lò ndɔ̀r̄. Ils ont enlevé les buissons pour préparer le champ. VT frapper (avec qqc. de tranchant).
jə̀ng-lə̄ng [jə̰̀ŋ.lə̰̄ŋ] N sorte de filtre pour l'épice de néré. Jə̀ng-lə̄ng è yá̰ kɨ́ dé ndḛ̀ḛ̄-ń ndí. Le filtre est une chose pour filtrer l'épice de néré.
jə̀r N mil fausse, ivraie. Kɨ́-nḛ̄-á jə̀r tò ngá̰y kèm ndɔ̀r̄ tɨ́ lə̀-í ɓáà ɓō à ɗā-ī ɓàr-á. Si beaucoup de mil sauvage se met dans ton champ alors tu auras faim pendant la saison pluvieuse.
NIN main. Pòr ròō jī-ḿ. J'ai brûlé ma main dans le feu. Expr: jī [dòō] ndà ɗáng-ɗáng -[qqn] être pauvre, dépourvu Jī màdɨ̄-ḿ ndà ɗáng-ɗáng àdɨ̄ ndòō ngá̰y.Mon ami est complètement dépourvu et il est très pauvre. Expr: jī [dòō] àtɨ̀ -[qqn] être adroit avec les armes Jī-é àtɨ̀ màjɨ̀ àdɨ̄ ń-tɔ̄l dùl n-ádɨ̄ j-ùsə̀.Il est très adroit de sorte qu'il a tué une biche-cochon pour que nous mangions. Expr: jī [dòō] ìtɨ̀ -[qqn] être prospère Sájɨ́-ḿ ngàá ìngə̀ yá̰ ngá̰y ā jī-ǹ ìtɨ̀ màjɨ̀ ā tɔ̀.Mon beau-frère est très riche et il prospère bien. Expr: jī [dòō] ngàn̄g -[qqn] être avare Né ngàá ī-də̀jɨ̀-é yá̰ lé gē-à è só-tɨ́ tə̀də̄ jī-é ngàn̄g ngá̰y.C'est mieux que tu ne lui demande même pas une chose parce qu'il très avare. Expr: jī [dòō] ndə̀r̄ -[qqn] être riche Bùrə̀-kɔ̀sɨ̀ nè ngàá jī-ǹ ndə̀r̄ màjɨ̀ àdɨ̄ dòō gɨ̄ kɨ́ kèm kə́y lə̀-ǹ ùsə̀-ī yá̰ màjɨ̀.Ce grand-cultivateur est bien riche de sorte que les gens dans sa maison mangent bien.
jī-kàtɨ̀ N dextérité (dans le tir). Jī-kàtɨ̀ lə̀-é àdɨ̄-é yá̰. Sa dextérité (dans le tir) lui donne nourriture.
jī-kìtɨ̀ N prospérité. Jī-kìtɨ̀ lə̀ bùrə̀-kɔ̀sɨ̀ nè ngàá è kàrē lé. La prospérité de ce grand cultivateur n'est pas normale.
jī-ngàn̄g N avarice. Dḭ̀yə̰́ gɨ̄ mbātɨ́-ī-né tə̀də̄ jī-ngàn̄g lə̀-é. Les femmes l'ont abandonné à cause de son avarice.
jībɨ̄rī NIN noyau. Jībɨ̄rī mɔ́ngɔ̀ njḭ̄ kɔ́bɨ́ màn̄g tɨ́. Le noyau de mangue s'est coincé dans la gorge de la vache.
jīgɨ̄ (Syn: gīgɨ̄) N souche. Jīgɨ̄ túgə́ njà-ḿ. J'ai frappé mon pied contre la souche.
jìngə̀ N trou bouché des souris, issue de secours. Yə́gɨ̄ gɨ̄ ùndə̄-ī jìngə̀-dɨ́ tà bə́ tɨ́. Les rats ont fait une issue de secours à côté du trou.
jíngə̄ [jḭ́ŋgə̄] (Syn: gájɨ̄) N semoule. Dḭ̀yə̰́ sīyə̄ ndùjū ɓáà ùm̄ jíngə̄-ǹ kèm bìr̄ tɨ́. La femme tamisait la farine avec un tamis et après mit la semoule dans le mortier.
jɨ̀- PRA nous. J-à jɨ̀-tə́l-ī sə̀ kàdɨ̀ kándáng? Nous allons revenir à quelle heure?
N jarre, canari. Jó ánjɨ̄ ngàá sɔ̀l̄ màn̄ màjɨ̀. La jarre d'argile maintient l'eau bien fraîche.
jōó NUM deux. m̄-ɗèē lò kɨ́ nè tɨ́ àsɨ̀ ngìrə̀-kàdɨ̀ jōó tā. Je suis arrivé ici il y a deux heures.
jɔ̄-yír̄ [jɔ̄yír̄, jɔ̄yír] N l'enveloppe qui couvre la graine de l'oseille. Kó̰-nān-ḿ ndīr jɔ̄-yír̄ nè màsɨ̄ njàkɨ̀r. Ma soeur a préparé (la sauce de) l'enveloppe d'oseille mais elle est très acide.
jɔ̄kɨ̄tɔ̄ (Syn: yɔ̄kɨ̄tɔ̄) VI être couvert de moisissures. Mùnjù kɨ́ kó̰-ḿ ndīr tàgɨ́-làā ngàá jɔ̄kɨ̄tɔ̄ kɔ̄kɨ́. Les haricots que ma mère a cuits hier sont couverts de moisissures.
28
jɔ̄kɔ̄ N chapeau. Ngán gɨ̄ ngàá nə̀l̄-dɨ́ ngá̰y lə̄ kòjō-ī jɔ̄kɔ̄ sə̀ būr-bā-yèӯ. Les enfants aiment faire des chapeaux avec l'herbe 'burbayey'. N chéchia.
jɔ̀rè VI écrouler, tomber en masse (avec les choses superposées). Kə́y kɨ́ kàĺ-làā m-úndə̄ ngàá jɔ̀rè yɔ̀gɨ̀rɔ̀m. La maison que j'ai construite l'année passée s'est écroulée complètement.
jɔ̄rē VI se décomposer (viande, poisson, sauce avec viande, etc.). Tár kɨ́ j-ò̰-ī á lò àr̄ də̀ tɨ́ ngàá jɔ̄rē kɔ̄kɨ́. La sauce que nous avons mangée et qui est restée jusqu'au lendemain s'est décomposée.
júgɨ̀ Français N joug.
jūl NIN partie du ventre qui sort (quand on est plein). Ngōn ò̰ mùr̄ ngá̰y àdɨ̄ jūl-ǹ tèē nàtá. L'enfant a mangé beaucoup de boule et son ventre sort dehors.
jùlùlù ID ample (normalement avec ngāl ou ngāl). Kūbū lə̀-é kɨ́ n-úlə̄ ngàá àsɨ̀-é lé àdɨ̄ tò jùlùlù. Ce vêtement qui il a mis est trop grand pour lui (litt: ne le suffit pas) de sorte qu'il très ample. Jàlàbíyè lə̀ dùm gɨ̄ kɨ́ ɔ̀ɔ̄-ī ngàá ngāl jùlùlù. Les robes que les arabes portent sont longues et amples.
jùńg NIN qqc. en loques. Jùńg kūbū nè ngàá tò kùlə̀ lé. Ce vêtement en loques là ne peut être porté.
jùng-jùng ID en loques (descr. de ). Bándɨ̄ lə̀ kàá ngàá ndìsɨ̀ àdɨ̄ tò jùng-jùng. Le filet de mon grand-père est vieux de sorte qu'il est en loques.
NIN grand-parent. Kà-ḿ gə̀r̄ kújɨ́-tām gɨ̄ ngá̰y gē. Mon grand-père connaît beaucoup de devinettes.
NIN étendu (de la route) (normalement avec ɗə́bɨ́;). ágɨ́-ī nà̰ā̰ kā ɗə́bɨ́ tɨ́ lé. Ne jouez pas sur la route.
NIN bruit. M-ō ká búndùk kɨ́ ɓār. J'ai entendu le bruit d'un fusil. M-ō ká tànjɨ̀ gɨ̄ kɨ́ nō̰-ī. J'ai écouté le cri de la pintade. (litt: j'écoute le bruit des pintades qui crient) NIN cri.
kàá N mon grand-père, ma grand-mère (forme contractée de kàká). Kàá ɓúgə́ gɔ̀gɨ̀-gɔ̀gɨ̀ àdɨ̄ à̰ lò tèē nàtá lé. Mon grand-père est très vieux de sorte qu'il ne voit pas pour sortir dehors.
ká-làbàbà N escargot. Ká-làbàbà è yá̰ kɨ́ à njīyə̄ sə̀ kɔ́jɔ̀r lə̀-ǹ gìdɨ̀-ǹ tɨ́. L'escargot est une petite créature qui se promène avec sa coquille sur le dos.
ká-wàsɨ̄ N pâte de melon.
kābɨ̄ N piment. m̄-ndìgɨ̀ tár kɨ́ sə̀ kābɨ̄ ngá̰y lé. Je n'aime pas les sauces avec trop de piment.
kàbrī N arachide. Kàbrī kɨ́ sə̀ ngɔ́-ǹ ngàá à ndùm láw lē. Les arachides en coquilles ne pourrissent pas rapidement.
kàdɨ̀ PRP à côté de, sur. M-ūndə̄ tūwə̄ kàdɨ̀ kə́y tɨ́. J'ai mis la natte à côté de la maison.
kàdɨ̀ N soleil. Dḭ̀yə̰́ nàjɨ̀ kō kèm ràkà tɨ́ kàd-á. La femme a mis le mil sur la natte et l'a étendu au soleil pour qu'il sèche. N heure. Expr: sə̀ kàdɨ̀-ǹ -à l'heure Expr: ìlə̄ kàdɨ̀ -coucher du soleil ə̀l̄ də̀-ɓē ò̰ kɔ̄l ìlə̄ kàdɨ̀ lé.L'oiseau étranger mange le (fruit du) figuier, le soleil ne se couche pas. (Proverbe: si tu es étranger, ne reste pas dehors jusqu'au coucher du soleil)
29
kàdɨ̀ NIN côté, poitrine. Dḭ̀yə̰́ ndīr kàdɨ̀ kḭ̄yə̰̄ lə̄ ndògō ngōn-ǹ. La femme bouillit l'écorce du karité pour laver son enfant. Kīngə̄ kàd-é tétɨ́ lò-kɨ́ n-ósó də̀ kāgɨ̄ tɨ́. Les os de sa côte se sont cassés quand il est tombé de l'arbre. è ə̀l̄ kɨ́ àsɨ̀ nà̰ā̰ sə̀ də́r nè kàdɨ̀-ǹ ndà. C'est un oiseau de la taille d'une colombe, mais sa poitrine est blanche. NIN écorce (d'un arbre).
kàdɨ̄ CMP que. ń-ndìgɨ̀ lə̄-kàdɨ̄ bɔ̀ɔ̄-é ḭ̀yə̰̀-é àdɨ̄ n-áw sə̀-é/sə̀-ǹ. Il veut que son père lui laisse partir avec lui (quelqu'un d'autre/son père).
kádɨ́ NIN tige. Kèm ɓē tɨ́ ngàá dòō gɨ̄ ɗā-ī kə́y sə̀ kádɨ́ yá̰. Dans les villages les gens font les toits des cases avec la tige de mil.
kádɨ́ N canne de sucre. Ngán gɨ̄ túj-ī kō kɔ̄kɨ́ nè bà̰ý à lé à è kádɨ́. Les enfants ont détruit du mil pensant qu'il s'agissait de canne à sucre.
kádɔ̄ N seau. Kádɔ̄ òsō kèm bòlè-màn̄ tɨ́. Le seau est tombé au fond du puits.
kàgɨ̀ VN s'amuser (inf. de àgɨ̀). Ngán-bàsá gɨ̄ àw̄-ī màlàng kàgɨ̀ nà̰ā̰ nā̰ ndà tɨ́. Les jeunes sont tous partis s'amuser à la clarté de la lune. VN jouer. Kàgɨ̀ nà̰ā̰ sə̀ ngōn tɔ̄ kùm tòtè. Jouer avec l'enfant casse l'oeil de la petite fourmi. VN ramper (inf. de àgɨ̀).
kāgɨ̄ N arbre. Dòō gɨ̄ jə́ng-ī kāgɨ̄ gɨ̄ wàlé mbàk àdɨ̄ lò kìngə̀ kīr tūr ngá̰y gē. Les gens ont coupé tous les arbres et maintenant il est devenu difficile trouver du fagot. Kīngə̄ kàd-é tétɨ́ lò-kɨ́ n-ósó də̀ kāgɨ̄ tɨ́. Les os de sa côte étaient cassés quand il est tombé de l'arbre.
kāgɨ̄-ɓē-yàrá N jeu de petits bois et trous. ī-ɗɔ̄-ī kāgɨ̄-ɓē-yàrá tà kə́y tɨ́ lə̀-ḿ lé. Ne jouez pas le jeu de petits bois et trous devant ma maison.
kāgɨ̄-nàl N le roseau. Kə́y nè ngàá də̀-ǹ mōng kíng-kíng tə̀də̄ dé-tɔ́ sə̀ kāgɨ̄-nàl. Cette maison, le toit est très solide parce qu'on a construit avec de roseau.
kāgɨ̄-rōng N esp. d'arbuste flottant. Ngán gɨ̄ tɔ́-ī kāgɨ̄-rōng nà̰ā̰ tɨ́ nə̄l-ī də̀ màn̄ tɨ́. Les enfants ont attaché l'arbuste flottant ensemble et ils flottent sur l'eau.
kāgɨ̄-tē N arbre sacré, arbre pour transporter le cadavre.
kāgɨ̄rī (Syn: dàbɨ̀) N hangar. Dḭ̀yə̰́ ùm̄ kō tà kāgɨ̄rī tɨ́. La femme a versé le mil devant le séchoir.
kàjā N esp. d'arbre [Cordia africana]. Bḭ́yə̰̄ kàjā kɨ́ m-ā̰y ngàá àsɨ̀-m̄ lé. La bouillie de l'arbre Cordia africana ne me suffit pas (parce que c'était bonne).
kàjɨ̀ VN guérir, sauver (inf. de àjɨ̀).
kàká (Syn: kàá) N mon grand-père, ma grand-mère. Kàká ngàá ɓúgə́ gɔ̀gɨ̀-gɔ̀gɨ̀ tā, àsɨ̀ njīyə̄ lé. Mon grand-père est très vieux, il ne peut pas marcher.
kàkɨ̀ [kàk, kàkɨ̀] N panthère. Kàkɨ̀ è dā̰ kɨ́ tá nà̰ā̰ sə̀ mùlə̀, nè è dā̰ kɨ́ tò ɓə̄ĺ ngá̰y. La panthère est un animal pareil au chat, mail elle est très dangereuse.
kàkɨ̄m N esp. de serpent [Bitis arietans]. Kàkɨ̄m kɨ́ dò̰ njà ngō-kó̰-ḿ ngàá d-íngə̄-ǹ lé. Le serpent qui a mordu mon frère là, on ne l'a pas trouvé.
kàĺ N l'année passée. Kàĺ làā dòō gɨ̄ ìg-ī kō lə̀-dɨ́ mbàk, ɗárí-nè ɓáà ɓō ɗā-dɨ́. L'année passée les gens ont vendu leur mil et alors maintenant ils meurent de faim.
30
kāl N esp. d'antilope (Cobe de Buffon). Kāl ngàá è dā̰ kɨ́ wàlé nè ɗárí-nè gòtó kɔ̄r-ɔ́ tā. Le Cobe de Buffon est un animal de la brousse mais maintenant il n'y en plus dans la forêt.
kàlàng [kàlà̰ŋ] AV vite. ī-ɗèē kàlàng. Viens vite.
kàlè VN nager (inf. de àlè; objet est toujours àlè). Kɨ́-nḛ̄-á ī-gə̀r̄ kàlè màn̄ lé ɓáà āw bā-á lé. Si tu ne sais pas nager, il ne faut pas aller au fleuve.
kālī V sauter (un piège).
kálī N tabouret fait de troncs de bois. Kálī è kāgɨ̄ kɨ́ dé tɔ́l lə̄-kàdɨ̄ dḭ̀yə̰́ gɨ̄ ndì-ī də̀-tɨ́ ɗā-ī kùlə̀. Un tabouret est un bois taillé où les femmes s'assoient.
kám [ká̰m] N feuille; buisson. Njé ndɔ̀r̄ gɨ̄ ngàá jə́ng-ī kám kété pá ɓítā dùb-ī yá̰ Les cultivateurs enlèvent les buissons du champ avant de semer.
kàn̄ [kà̰n̄] NIN fruit. Kàn̄ kāgɨ̄ nè ngàá à kə̀r̄ ɓítā dòō gɨ̄ à ùsə̀-ī ɓáy. Le fruit de cet arbre devient mûr d'abord et après les gens le mangent.
kàn̄-ngīr [kà̰n̄.ŋgīr] NIN clitoris.
kàndà N sorte de boulette préparée normalement avec le sésame. Kó̰-ḿ ɔ̀sɨ̀ kàndà àdɨ̄ j-ùsə̀. Ma mère a préparé de boulettes pour que nous les mangions.
kándáng [ká̰ndá̰ŋ] INT combien. Ké gātɨ̄ dā̰ nè è kándáng wà? Un kilo de cette viande coûte combien?
káng-káng ID très (dur, solide: descr. de mōng). ɗūgūr kāgɨ̄ kɨ́ m̄-túgə́ ngàá mōng káng-káng. Ce morceau de bois que j'ai coupé est très dur.
káng-káng [ká̰ŋ.ká̰ŋ] ID très (blanc): descr. de ndà. Tètɨ̀ ndà káng-káng devenir très blanc
kānjɨ̄ [kā̰njɨ̄] N poisson. Ngán kānjɨ̄ gɨ̄ yḛ̄rḛ́ nà̰ā̰ kèm dàng tɨ́. Des petits poissons abondent dans les étangs. M-ɔ́l tà kùyə̄ sə̀ mbàl̄ lə̄-kàdɨ̄ m-újə́-ń kānjɨ̄. J'aiguise le couteau pour couper le poisson avec.
kár NIn solitude. Tàl̄ è sə̀ kár-ǹ á ə̀dɨ̀-ń yìdɨ̄ ngāng ɗə́bɨ́ tɨ́. Le chacal étant seul qu'il chie à la bordure de la route. NIN unique.
kār-nò̰ NIN front. Ngàw ùbə̀ kār-nò̰-ḿ tɨ́. J'ai un furoncle dans mon oeil. [litt: un furoncle pousse sur mon front]
kàràp ID violemment, fortement (lancer: descr. de ùr). Kāgɨ̄ kɨ́ dé gə̄tɨ̄-ń kə́y ngàá tètɨ̀ kàràp. Le bois que l'on a supporté avec la case s'est cassé violemment.
káráp-káráp ID complètement, hermétiquement (couvrir): descr. de sə́bɨ́.
kàràr ID très (amer: descr. de àtɨ̄). Njòr kɨ́ m-úsə́ ngàá àtɨ̄ kàràr. L'aubergine que j'ai mangée est très amère.
kàrē AV rien. Ngōn ìlə̄-m̄ sə̀ kùbɨ̄rī ə̀r kàrē bè. L'enfant a jeté une pierre sur moi pour rien. AV vide. Njè-kɔ̀sɨ̀-màn̄ tə́l jī-ǹ kàrē ɗáng-ɗáng. Le pêcheur est revenu avec les mains vides. AV normal, seulement. Expr: kàrē bè -pour rien
kárē NUM un, une. Dòō kárē bè gē à gòtó kèm ɓē tɨ́ làā tā. Il n'y a même pas une personne dans ce village.
31
kàsɨ̀ AV environ; suffisamment (inf. de àsɨ̀). Dòō gɨ̄ kɨ́ ndì-ī nè ngàá à kàsɨ̀-ī àrū-dɔ̀gɨ̀ nō̰-bè. Les gens qui sont assis là seront environ mille comme ça.
kāsɨ̄ NIN tibia (normalement suivi de njà). Ngōn-í túgə́ kāsɨ̄ njà-ḿ sə̀ njà-ǹ. Ton fils vient de me donner un coup de pied dans le tibia.
kásɨ́ [kás, kásɨ́] VI tousser. ń-kásɨ́ ngá̰y á m-ād-é kàtɨ̄-gàlàk kàdɨ̄ n-ó̰. Il toussait beaucoup alors je lui ai donné du sel indigène pour sucer.
kásɨ́ N nouveau-né, nourrisson. Ngōn kɨ́ kásɨ́ tò kə́y nō̰ ɓə́rə̀r-ɓə̀rə̀r. Le nouveau-né est dans la maison et il pleure à grands cris.
kátáng-kàtàng ID désespérément, avec grand tristesse (marcher): descr. de njīyə̄. Njé-kà̰ӯ-ɗɔ̄ gɨ̄ njīyə̄-ī kátáng-kàtàng ɗə́bə́. Les réfugiés marchent désespérément sur la route.
kàtɨ̄ N sel. Kàtɨ̄ gòtó tū tár tɨ́ nè. Il n'y a pas du sel dans cette sauce.
kàtɨ̄-gàlàk N sel indigène. ń-kásɨ́ ngá̰y, àd-é kàtɨ̄-gàlàk àdɨ̄ n-ó̰. L'enfant toussait beaucoup alors on lui a donné du sel indigène pour sucer.
kàtɨ̄-ngēl [kàtɨ̄-ngɛ̄l] N natron. Kūnjə́-ngā-ndògō kɨ́ ndīr sə̀ kàtɨ̄-ngēl ngàá sɔ̀l̄ lóm-lóm. La plante Momordica cuite avec le natron est très douce.
kàw N oeufs. Mùlə̀ ùwə̀ kūnjə́ lə̀-ḿ də̀ kàw tɨ́. Le chat sauvage a saisi ma poule sur ses oeufs.
kàw̄ VN aller (inf. de àw̄). Tà kàw̄ ndī ɓē-é ìlə̄ kāgɨ̄. En partant la pluie chez elle, elle foudroie l'arbre.
kāy VT diviser. ī-kāy kō nè ngàá dàn-é lò jōó. Divise ce mil là en deux parties. VT partager.
kà̰ [kà̰] VN voir (inf. de à̰).
ká̰ā̰ N esp. de chauve-souris. Ká̰ā̰ ngàá tújú mɔ́ngɔ̀ gɨ̄ sə̀ kḭ̄yə̰̄ gɨ̄ ngá̰y. La chauve-souris détruit beaucoup de mangues et de fruits de karité.
kà̰rā̰ N crapaud. Kà̰rā̰ ɔ̀r̄ ndò̰-ǹ ùr-ń kə́ng. Le crapaud a jeté sa langue et avalé une mouche.
kà̰rḭ̀ N perdrix. Kà̰rḭ̀ tá nà̰ā̰ sə̀ tànjɨ̀ nè ngàá ngōn ā bèl̄-ǹ tò gáy ā. La perdrix est un oiseau pareil à la pintade mais il est plus petit et les plumes sont différentes.
kà̰ӯ VN boire (inf. de à̰ӯ).
kà̰ӯ VN courir (inf. de à̰ӯ).
CMP si. ń-də̀jɨ̀-m̄ ké mā̰ m-ún bèlō lə̀-ǹ/lə̀-é wà. Il m'a demandé si j'avais pris son (de lui, de qqn d'autre) vélo. INT marqueur de question (insistance). Ké tə̀də̄-ɗí ī-ɗèē wà? Pourquoi exactement es-tu venu?
kèē N van, panier pour vanner. Dé tó ndùjū sə̀ kèē. On trie la farine avec le van.
kédɨ́-màn̄ (Syn: yédɨ́-màn̄) N urine. Ngōn ùm̄ kédɨ́-màn̄ gìdɨ̀ kó̰-ǹ tɨ́. L'enfant a uriné sur le dos de sa mère. Expr: ùm̄ kédɨ́-màn̄ -uriner
kèlèl N esp. de lombric, ver de terre. Kɔ̀r̄ gír màn̄ tèē dè kèlèl tɨ́. Enlever le fond de l'eau fait apparaître le ver de terre.
32
kèm PRP dans. Kèm kèē tɨ́. dans le van
kèm NIN ventre. Kèm-ḿ tūr-m̄ ngá̰y tàgɨ́-làā. Mon ventre me faisait beaucoup mal hier. NIN l'intérieur. Expr: kèm [dòō] ndà -[qqn] être gentil, généreux Bɔ̀ɔ̄-ḿ ngàá kèm-ǹ ndà sə̀ dòō gɨ̄ ngá̰y.Mon père, il est généreux avec tout le monde. Expr: kèm [dòō] ndùl -[qqn] être méchant, mauvais Kèm-é ndùl ngá̰y àdɨ̄ n-áw sár n-ílə́ ngōn-é bə́-yìdɨ̄-tɨ́.Elle est très méchante de sorte qu'elle est parti jusqu'à jeter son enfant dans le WC. Expr: kèm [dòō] mōng -[qqn] être réticent Kèm ngō-kó̰-ḿ kɨ́ dḭ̀yə̰́ ngàá mōng àdɨ̄ mbātɨ́ kə̀dɨ̀-dɨ́ rī dìngə̀m kɨ́ ndān ngōn sə̀-ǹ.Ma soeur est réticente de sorte qu'elle refuse de dire le nom de l'homme avec qui elle a eu la grossesse. Expr: sɔ̀l̄ kèm [dòō] -consoler [qqn] (indique une perte importante) Dòō gɨ̄ ɗèē-ī sɔ̀l̄-ī kèm-é ndɔ̄ yò tɨ́ lə̀ ngōn-é.Les gens sont venus le consoler le jour de la mort de son enfant. Expr: kèm [dòō] ndə̀r̄ -[qqn] être fermé Kèm-é ndə̀r̄ ngá̰y, ń-ɗā yá̰ lə̀-é sə̀ kár-é kár-é.Il est très fermé, il fait ses affaires tout seul. Expr: kèm [dòō] tùngə̄ -[qqn] perdre contrôle de soi même Bɔ̀ɔ̄-é kɔ̄l sə̀-é ɓáà kèm-é tùngə̄-é àdɨ̄ ń-ndìgɨ̀ kà̰ӯ làndríǹ.Son père la grondé et alors il a perdu contrôle de soi même de sorte qu'il veut boire du poison. Expr: kèm [dòō] òy nàl də̀ [yá̰] tɨ́ -[qqn] oublier [qqc] Tàgɨ́-làā ngàá kèm-ḿ òy nàl də̀ nàr tɨ́ lə̀-ḿ kə́y.Hier j'ai oublié mon argent à la maison. Expr: kèm [dòō] ò̰-ǹ -[qqn] souffrir Tájɨ̄ kɨ́ dé-táj-é ngàá àdɨ̄ kèm-é ò̰-é ngá̰y.L'insulte qu'ils ont lancé sur lui a fait qu'il souffre beaucoup.
kèm-é (Syn: tūtú) AV dedans.
kèm-kō N champ. Bɔ̀ɔ̄-ḿ àw̄ lə̄ ndɔ̀r̄ kèm-kō lə̀-ǹ. Mon père est parti pour sarcler son champ.
kèm-kò̰ N souffrance. Kèm-kò̰ kɨ́ ɗā-m̄ ngàá dòō àsɨ̀ kùm gɔ̀r̄-m̄ lé. La souffrance que souffre là, personne ne peut me consoler.
kèm-màjɨ̀ N gentillesse.
kèm-ndà N gentillesse, bonté, charité. Nān-ḿ ngàá è njè kèm-ndà, ùwə̀ bḭ̄yə̰̄ tɔ̄l àdɨ̄ m-úsə́. Mon oncle est très gentil, il a pris une chèvre et l'a tué pour que je mange. Kèm-ndà lə̀ màdɨ̄-ɓē-ḿ gɨ̄ kɨ́ ɗā-ī sə̀-ḿ ngàá ɔ̀r̄ kèm-ḿ tɨ́ lé. La générosité de mes voisins qu'ils ont montrée pour moi, je ne l'oublierai pas.
kèm-ndə̀r̄ N la fermeté sociale.
kèm-ndùl N méchanceté, cruauté. Kùmə̰̄ gɨ̄ ngàá è-ī dòō gɨ̄ kɨ́ njé kèm-ndùl gɨ̄. Les sorciers sont des gens très méchants.
kèm-sɔ̀l̄ N la consolation. Kèm-sɔ̀l̄ nà̰y sə̀-í, ī-nō̰ ngá̰y lé. Que la consolation soit avec toi, ne pleure pas beaucoup.
kéng-kéng [kéŋ.kéŋ] ID très (maigre) (descr. de ə̄ng).
kéréng-kéréng ID dindon (le son des clochettes: descr. de ɓār).
kété AV avant, entre-temps. Yə́gɨ̄ gɨ̄ kɨ́ bùlə̀-ī nà̰ā̰ ngá̰y kété ngàá bàtú ùsə̀-dɨ́ mbàk. Les rats qui abondaient dans la maison avant sont tous été mangés par le chat. Expr: [dòō] àw̄ kùm-ǹ kɨ̄ kété -[qqn] aller vers l'avant
kə̄ V s'enrouler sur. Kùlə̄ kə̄ tū kāgɨ̄ tɨ́. La corde s'est enroulée sur l'arbre.
kə̀bɨ̄ N respiration. Tàā kə̀bɨ̄ ngàá tūr ngá̰y sə̀ ɓúgə́ nè. La respiration est devenue très difficile pour ce vieux là. N repos. N aire (dans un pneu, etc.). M-úlə̄ kə̀bɨ̄ tū bál̀ tɨ́ m-ādɨ̄ ngán gɨ̄. J'ai mis de l'air dans la balle pour les enfants. Expr: tàā kə̀bə̄ -prendre repos, se reposer
kə́bɨ́ (Syn: ndúr) VT entasser. Dḭ̀yə̰́ kə́bɨ́ tásā gɨ̄ də̀ nà̰ā̰ tɨ́. La femme entasse les marmites l'une sur l'autre.
kə́bɨ́ VT rassembler. Ngār̀ ɓē kə́bɨ́ dòō gɨ̄ tà kə́y tɨ́ lə̀-ǹ lə̄ kàdɨ̄ ə̀dɨ̀-dɨ́ tà. Le chef a rassemblé les gens devant sa concession pour les parler.
33
kə̀dɨ̀ VN tomber (la pluie) (inf. de ə̀dɨ̀).
kə̀dɨ̀ VN dire (inf. de ə̀dɨ̀).
kə̀dɨ̄ N éléphant. Kə̀dɨ̄ ngàá è dā̰ kɨ́ bòý dùm̄ màdɨ̄-ǹ gɨ̄ màlàng. Tújú kō L'éléphant est un animal qui est plus grand que tous les autres. Il détruit beaucoup de mil.
kə̀ng [kə̰̀ŋ] NIN poison. Pìr è lī kɨ́ kə̀ng-ǹ è ngá̰y. Le cobra est un serpent avec beaucoup de poison.
kə́ng [kə̰́ŋ] N mouche. Kə́ng gɨ̄ ndɔ̀j-ī lò ngá̰y gē. Les mouches dérangent beaucoup.
kə́ng-mbà N mouche tsé-tsé. Kɨ́-nḛ̄-á kə́ng-mbà dò̰-ī ɓáà à àdɨ̄-ī mò̰y-ɓī. Si la mouche tsé-tsé te pique, tu attraperas la maladie du sommeil.
kə̀r̄ VI être rouge. Də̀ kɨ́-ngāl-bə̀nī ngàá kə̀r̄. La tête du margouillat est rouge. VI être mûr (fruits). Mɔ́ngɔ̀ gɨ̄ lə̀-ḿ kə̀r̄-ī àdɨ̄ j-àsɨ̀ kùm kùsə̀. Mes mangues sont bien mûres, nous pouvons les manger.
kə́r N sésame. Kə́r è yá̰ kɨ́ d-á d-ɔ́sɨ́-ń kàndà. On utilise le sésame pour préparer la sauce appelée "kanda".
kə́r-ùm NIN nez. úlə́ jī-í kə́r-ùm-í tɨ́ lē. Ne mets pas le doigt dans ton nez. Bèrnè è dā̰ kɨ́ bòý ngá̰y kɨ́ ùbə̀ gàjɨ̀-ǹ tà kə́r-ùm-ǹ tɨ́. Le rhinocéros est un grand animal qui pousse de cornes sur son nez.
kə̀rlòw N girafe. Kə̀rlòw è dā̰ kɨ́ kɔ́bɨ́-n ngāl dùm̄ màdɨ̄-ǹ gɨ̄. La girafe est l'animal qui a le plus long cou.
kə̄ẃ N héron garde-boeufs. Kə̄ẃ ngàá è ə̀l̄ kɨ́ njà-ǹ ngāl nè ndà káng-káng. Le héron garde-boeufs est un oiseau à longues pattes qui sont très blancs.
kə́y N maison. M-āw sə̀ kə́y kárē bɨ̀rə́, àsɨ̀ dḭ̀yə̰́ gɨ̄ jōó lē. Je n'ai qu'une seule case, pas suffisant pour deux femmes.
kə́y-dɔ̀ktúr̀ N l'hôpital. Tàgɨ́-làā m-āw kə́y-dòktúr̀ tɨ́ lə̄ kà̰ rā-tūr. Hier je suis allé à l'hôpital pour une maladie. [litt: pour voir une maladie]
kə́ylə́ N épervier.
kə̰́y-kə̰̀y ID très (brillant) (descr. de ndólē).
kídɨ̄ VI être nouveau-né. Kúm ngōn kɨ́ kídɨ̄ ɔ̀r̄ òsō tā. Le nombril de l'enfant récemment né s'est enlevé et il est tombé. VI être tout petit.
kìgɨ̀ VI être nouveau, neuf. Kūbū gɨ̄ kɨ́ kìgɨ̀ ngàá mōng-ī ngá̰y dùm̄-ī kūbū gɨ̄ kɨ́ ndìsɨ̀. Les vêtements nouveaux sont plus forts que les anciens. VI être récent ou récemment arrivé. N-ádɨ̄ màn̄ mbā kɨ́ ɗèē kìgɨ̀. Il a donné de l'eau à l'étranger venu récemment.
kìgɨ̀ VN vendre (inf. de ìgɨ̀). m̄-ndìgɨ̀ lə̄ kìgɨ̀ bèlō lə̀-ḿ nè dòō kárē kɨ́ kàdɨ̄ ndōgō gòtó. Je veux vendre mon vélo mais personne ne veut l'acheter.
kìl (Syn: mbɔ́tɨ́) NIN joue. Kìl ngōn kɨ́ ndḛ́y ngàá bòý ngá̰y. Les joues des petits enfants sont très grosses. Kìl-ḿ,kìl-í,kìl-é ma joue,ta joue,sa joue
34
kíl N esp. de lézard. Kíl ngàá rā-ǹ ndō̰y ā tánā sə̀ lī ā. Le lézard a le corps brillant et ressemble au serpent.
kíl-jī NIN coude. M-ɔ́sɨ́ kíl-jī-ḿ kàdɨ̀ bɔ̀r tɨ́ àdɨ̄ m-íngə́ dò. J'ai frappé le coude contre le mur et j'ai une plaie.
kìlə̄ V jeter. Expr: kìlə̄ kùӯ -faire la pêche avec hameçon
kīlə̄ VT sauter (un piège). Gūm lə̀-ḿ kɨ́ m-úyə́ ngàá kīlə̄ ɓáà ùwə̀ ndàm. Mon piège que j'ai tendu a sauté et pris un écureuil.
kìm̄ VN être jaloux (inf. de ìm̄).
kīndɨ́ N esp. d'insecte.
kíng-kíng ID très (solide, dur: descr. de mōng).
kìngə̀ [kḭ̀ŋgə̀] VN trouver (inf. de ìngə̀).
kīngə̄ [kḭ̄ŋgə̄] NIN os. Bísɨ́ ùsə̀ kīngə̄. Le chien mange l'os.
kīr N fagot. Njàménà ɓáà dòō gɨ̄ ɗā-ī pòr sə̀ kúl nè ɓē-é ɓáà dòō gɨ̄ ɗā-ī pòr sə̀ kīr. À N'Djaména les gens font la cuisine avec le charbon de bois, mais en brousse ils la font avec le fagot.
kḭ̀ VN venir de; se lever; s'envoler (inf. de ḭ̀). Kḭ̀ kàlàng tàā kūnjə́ tà mùlə̀ tɨ́. Se lever vite sauve le poulet du chat sauvage.
kḭ̀yə̰̀ VN laisser (inf. de ḭ̀yə̰̀).
kḭ̄yə̰̄ N arbre de karité. Kḭ̄yə̰̄ è kāgɨ̄ kɨ́ dòō ùsə̀ kàn̄-ǹ tā-ɓáy kàn̄-ǹ nè ngàá dé ɗā-ń ùbū ɗɔ̄ý. Le néré est un arbre dont les gens mangent les fruits et ensuite ils utilisent l'amande pour en faire de l'huile.
kɨ̄ PRP vers. Ké āw kɨ̄ ɗá? M-āw kɨ̄ súkū-ú. Vers où tu te diriges? Je vais vers le marché.
kɨ̄ CNJ seulement (suivi de l'infinitif). Màdɨ̄-ḿ nè ngàá ɔ̀dɨ̀ nà̰ā̰ kà̰ӯ kɨ̄ kà̰ӯ. Mon ami là il ne fait que boire. ń-ndām kɨ̄ ndām nè n-ḭ́ bàl lé. Il ne fait que danser mais il ne saut pas.
kɨ́ CMP qui, que. Súkū kɨ́ Kūmrāá bòý ngá̰y dùm̄ súkū kɨ́ Dōnō Mángá. Le marché à Koumra est plus grand que celui à Dono Manga. Dòō kɨ́ njè ɓògɨ̀-m̄ ngàá è ī kúwə́. La personne qui m'a volé était toi même.
kɨ́-bèté N criquet dévastateur. Kɨ́-bèté gɨ̄ ngàá tàā-ī lò pə́l-pə́l kèm ɓē tɨ́. Les criquets dévastateurs ont envahi le village en masse.
kɨ́-būr-mbā N position assise et en d'ailleurs (toujours avec verbe ùndə̄). M-ūndə̄ kɨ́-būr-mbā nàńg m-ō-ń sú. Je m'assis en position d'ailleurs pour écouter le conte.
kɨ́-ɓɔ̀-ɓɔ̀r̄ (Syn: ɓɔ̀-ɓɔ̀r̄) N punaise.
kɨ́-ɓùndùr N esp. d'arbre de savane [Pterocarpus lucens].
kɨ́-kèr̄-kètɨ̀rè N esp. d'oiseau noir et le bec rouge. Kɨ́-kèr̄-kètɨ̀rè gɨ̄ nō̰-ī ùt-ī mbī lò ngá̰y ndɔ̄ɔ́-làā. Les oiseaux noirs ont crié et cassé les oreilles (des gens) cette nuit.
kɨ́-kə̀r̄-kə̀jɨ̀ N position agenouillée (toujours avec tɔ́sɨ́). Ngōn tɔ́sɨ́ kɨ́-kə̀r̄-kə̀jɨ̀ nò̰ bɔ̀ɔ̄-ǹ tɨ́. L'enfant s'est agenouillé devant son père.
35
kɨ́-kō̰ŕ-yō̰rí N esp. de ver intestinal. Kèm-í ɓār ɓùr-ɓùr, ké kɨ́-kō̰ŕ-yō̰rí gɨ̄ tò-ī kèm-í tɨ́ wà? Ton ventre bourdonne beaucoup, as-tu des vers intestinaux dans ton ventre?
kɨ́-lɔ̄tɨ̄-kɔ̄rí N esp. de petite souris. Kɨ́-lɔ̄tɨ̄-kɔ̄rí kɨ́ ngán gɨ̄ túngə́-ī ngàá ə̀mə̀ ngá̰y. La petite souris que les enfants ont grillée était très graisseuse.
kɨ́-mùndə̄-ɓā N arc-en-ciel. Lò kɨ́ kɨ́-mùndə̄-ɓā tèē ɓá-à ndī à ə̀dɨ̀ lé. Quand l'arc-en-ciel apparaît alors il ne va plus pleuvoir.
kɨ́-ná̰ SPC certains. Njé kɨ́-ná̰ gɨ̄ àw̄-ī mbā tɨ́, nè njé kɨ́ ɗàng gɨ̄ àw̄-ī lé. Certains des gens ont voyagé, et d'autres ne sont pas allés.
kɨ́-nḛ̄-á CNJ si. Kɨ́-nḛ̄-á ī-ɗèē á̰-m̄ bàrè ɓáà m-ā m̄-ɗā mùr̄ kɨ́ màjɨ̀ tə̀də̄ lə̀-í. Si tu viens me voir demain, je te préparerai une boule très bonne. Expr: gír-ǹ kɨ́-nḛ̄-á -c'est à cause de ça que ɗɔ̄ òsō típɨ̀ kèm ɓē kɨ́ Njàménà, gír-ǹ kɨ́-nḛ̄-á dòō gɨ̄ à̰ӯ-ī nà̰ā̰.La guerre est arrivée subitement à N'Djaména, c'est à cause de cela que les gens se sont enfuis.
kɨ́-ndètɨ́-kāgɨ̄ N esp. d'oiseau, pic-arbre.
kɨ́-ndòtíyō N esp. d'outarde. Kɨ́-ndòtíyō gɨ̄ ḭ̀-ī dɔ̀ɔ́ tà màn̄ tɨ́. Les outardes se sont envolées du bord de l'eau.
kɨ́-ngāl-bə̀nī [kɨ́ŋ.gāl.bə̰̀nḭ̄] (Syn: ngāl-bə̀nī) N margouillat. ī kɨ́-ngāl-bə̀nī, ādɨ̄-m̄ m-īlə̄ mə̀dɨ̀-kɔ̄čɨ̄ kɔ́b-í tɨ́. ╘ margouillat, laisse-moi mettre des perles autour de ton cou. Kɨ́-ngāl-bə̀nī tūwə̄ wā̰ gɨ̄ Le margouillat chasse les termites ailés.
kɨ́-ɗá INT lequel. Bḭ̄yə̰̄ kɨ́-ɗá ké è mò̰y wà? Laquelle chèvre est malade?
NIN un laps de temps. m̄-ɗèē kò-ḿ tò sḛ́y tā. Je suis arrivé il y a un laps de temps déjà. NIN la durée de, instant. ḭ́yə̰́ ādɨ̄ kò-ǹ àw̄ mbɔ̀r. Laisse-le pour que sa dure quelques instants.
NIN grain, germes. J-ɔ̀r̄ kō yá̰ gɨ̄ kɨ́ màjɨ̀ tə̀də̄ lə̄ dùbū. On choisit les meilleures semences pour la plantation. Kàdɨ̀ àsɨ̀ kùm kùjə̀ kō lé ɓáy. Il n'est pas encore le temps pour la récolte du mil.
kōó N future vie où l'on va, l'au-delà. Lò-kɨ́ dòō òy ɓáà è āw kōó. Lorsque quelqu'un meurt, il va à l'au-delà (à la vie future).
kòbɨ̀ N esp. d'arbre [Ficus platyphylla]. Kòbɨ̀ ngàá è kāgɨ̄ kɨ́ bòý ngá̰y, dḭ̀yə̰́ gɨ̄ tɔ́l-ī kàdɨ̀-ǹ ùm-ī mbùr̄ ngán gɨ̄ tɨ́. Le 'Kob' est un grand arbre, les femmes enlèvent l'écorce et la mettent aux fesses des enfants.
kòdè N asticot.
kòjɨ̀ VN enfanter, accoucher (inf. de òjɨ̀).
kòjō VN tresser (inf. de òjō).
kólē N esp. d'oiseau. Kólē gāng mbī tḛ̄y. Le moineau coupe la feuille du pénicillaire. (Proverbe: aller définitivement)
kóm-kāgɨ̄ N esp. d'arbre [Diospyros mespiliformis]. Kóm-kāgɨ̄ ngàá kàn̄-ǹ líndɨ̄ ngá̰y. Le Diospyros mespiliformis est un arbre dont le fruit est très sucré.
kòn̄-làā N cette année, cette saison.
kònī-là N cette année, cette saison. Dòō gɨ̄ ndɔ̀r̄-ī búy ngá̰y gē kònī-là. Les gens ont cultivé beaucoup de coton cette année.
36
kóng [kó̰ŋ] NIN bord (du fleuve). Mbàw ndà də̀ kóng bā tɨ́. Le pêcheur est resté au bord du fleuve.
kōrē VT remuer. Dḭ̀yə̰́ kōrē bḭ̀nə̰̄ lə̄ ɗā-ń árgē. La femme remue la boule pour le "argi". (boisson alcoolisée de manioc).
kòrō N âne. Kòrō òtō yá̰ ngá̰y dùm̄ síndə̄. Un âne peut porter plus de choses que le cheval.
kòsɨ́ N concombre. Kòsɨ́ gɨ̄ ngàá à àdɨ̄ ā úm̄ kédɨ́-màn̄ ngá̰y. Les concombres te font uriner beaucoup.
kósɨ̄ N nombreux, chose nombreuse. NIn foule, attroupement. Kósɨ̄ dòō gɨ̄ ndà-ī ndá gékɨ̀r tɨ́ à òō-ī tà. Une foule est restée dans la place pour écouter la parole.
kòsō VN tomber (inf. de òsō).
kòy N mort. Kòy lə̀ ngōn kɨ́ ndḛ́y ngàá tūr ngá̰y dùm̄ kòy dòō kɨ́ bòý. La mort d'un petit enfant fait plus mal que la mort d'un adulte.
kòyó NIN personne avec le même nom. J-è sə̀ màdɨ̄-ḿ ngàá j-è kòyó nà̰ā̰ gɨ̄. Mon ami et moi nous avons le même nom.
kò̰ N souffrance. Ngōn nè ngàá àdɨ̄-m̄ kò̰ ngá̰y. Cet enfant là me donne beaucoup de souffrance.
kò̰ NIN droite. M-úsə́ yá̰ sə̀ jī kò̰-ḿ. Je mange la boule avec la main droite. Jī kò̰-ḿ,jī kò̰-í,jī kò̰-é ma main droite,ta main droite,sa main droite
kó̰ NIN mère. Kɨ́-nḛ̄-á kó̰-í gòtó ɓáà ā ī-ndì sə̀ kà-í kɨ́ dḭ̀yə̰́. Si tu n'as pas de mère, tu vivras avec ta grand-mère.
kó̰-nān [kó̰nā̰n] NIN soeur.
kó̰-tḛ̀ḛ́ N esp. de petite abeille.
kó̰nó̰ N épilepsie. Kó̰nó̰ ngàá è mò̰y kɨ́ ùwə̀ dòō ɓáà tílə̄-ǹ bàràk bàràk ā púlūlú té tà-ǹ tɨ́ pɔ̀tɨ̀-pɔ̀tɨ̀ ā tɔ̀. L'épilepsie est une maladie qui, si elle t'attaque, tu tomberas sur le sol avec de la mousse qui sort de ta bouche.
kō̰yō̰ N étoile. ɓí-làā kō̰yō̰ gɨ̄ tò-ī kàdɨ̀ dà-rā̰ tɨ́ ngá̰y gē. Il y a beaucoup d'étoiles dans le ciel cette nuit.
kɔ̀ VT quémander, solliciter un don. ī kɔ̀-é kō lé nè n-á n-ílə́ ɗā-sɔ̀l̄ də̀-í tɨ́. Ne lui quémande pas du mil de peur qu'il ne se moque de toi.
kɔ̀ N placenta. Lò-kɨ́ dḭ̀yə̰́ òjɨ̀ ngōn ɓá ɓáà kɔ̀ tèē gō-tɨ́. Quand une femme donne naissance à un enfant, le placenta sort après.
kɔ̀ɔ̄ VN porter (des habits) (inf. de ɔ̀ɔ̄).
kɔ̀bɨ̄ NIN nouvelles. M-ō kɔ̀bɨ̄ bɔ̀ɔ̄-ḿ lé ɓáy. Je n'ai pas encore eu des nouvelles de mon père.
kɔ́bɨ́ NIN cou. NIN gorge. Yá̰ ùtū kɔ́bɨ́-ḿ. Quelque chose s'est coincée dans ma gorge.
kɔ̄čɨ̄ N grêle. Ndī ə̀dɨ̀ kɔ̄čɨ̄. Il pleut de grêle.
37
kɔ̀dɨ̀ N tambour. Gír kɔ̀dɨ̀ gɨ̄ bùlə̀-ī nà̰ā̰ ngá̰y də̀-nàng Gùlə̀y tɨ́: gángá gɨ̄, kɔ̀dɨ̀ gɨ̄, tèr-mbētɨ̄rē gɨ̄, bātíng gɨ̄. Il y a plusieurs types de tambours chez les Gulay: le grand tambour, le tambour simple, et le tambour à deux faces.
kɔ̀dɨ̄ N forgeron. Nìngə̀ lə̀ kɔ̀dɨ̄ ngàá tə́l tɔ̄l kɔ̀dɨ̄. La sagaie du forgeron a pénétré pour tuer le forgeron. Expr: tèē kɔ̀dɨ̄ -réussir Kɨ́-nḛ̄-á í-ndó yá̰ lē ɓáà ī-tèē kɔ̀dɨ̄ lé.Si tu n'étudies pas, tu ne vas pas réussir.
kɔ̀jɨ̀ VN montrer (inf. de ɔ̀jɨ̀). Expr: ɔ̀jɨ̀ kɔ̀jɨ̀ -proposer Kó̰-ḿ ɔ̀jɨ̀ kɔ̀jɨ̀ kàw̄ mbā tɨ́.Ma mère propose de partir en voyage cette semaine.
kɔ́jɔ̀r NIN coquille (d'escargot). Ngán gɨ̄ túr-ī jī-í nà̰ā̰ sə̀ kɔ́jɔ̀r. Les enfants tapent les mains l'un à l'autre avec la coquille d'escargot.
kɔ́kī NIN isolé. ɓē nè ngàá tò kɔ́kī lò tɨ́. Ce village est dans un endroit isolé Expr: kɔ́kī ɓē -petit village isolé
kɔ̄kɨ́ AV marquer de débarras. ī-tīsə́ tábɨ̀l kɔ̄kɨ́. Essuie la table avec ce chiffon. Expr: ìlə̄ [yá̰] kɔ̄kɨ́ -perdre [qqc] M-īlə̄ nàr lə̀-ḿ kɔ̄kɨ́.J'ai perdu mon argent. Expr: ùm [yá̰] kɔ̄kɨ́ -jeter [qqc] M-ūm yá̰ kɔ̄kɨ́.J'ai jeté quelque chose.
kɔ̀kɨ́l̄ VT croquer. Bísɨ́ à kɔ̀kɨ́l̄ kīngə̄. Le chien est en train de croquer l'os.
kɔ́kɨ́rɔ́-kó̰ō̰ ID cocorico (son de coq: descr. de nō̰).
kɔ̄l VT disputer, palabrer. Ngán gɨ̄ kɔ̄l-ī nà̰ā̰ də̀ mùr̄ tɨ́. Les enfants se querellaient sur la boule.
kɔ́l VT jouer (la flûte, le clairon, etc.). Njé ndām gɨ̄ kɔ́l-ī tēbɨ̄ ndām-ī-í nà̰ā̰. Les danseurs jouaient la flûte pour danser avec.
kɔ̄n N épine, épines. Kɔ̄n gɨ̄ kɨ́ ùbə̀-ī nà̰ā̰ sə̀ kō ngàá ùt-ī də̀. Les épines poussaient avec le mil et l'ont étouffé.
kɔ̄n-pàr N esp. d'arbuste épineux [Acacia sieberiana]. Kə̀dɨ̄ à̰ gír-ǹ tāá ùsə̀-ń kɔ̄n-pàr. L'éléphant connaît son origine d'abord et après il mange l'épine rampante. Kɔ̄n-pàr ngàá kɔ̄n-ǹ ngāl ā ɔ̀sɨ̀-ī ɓáà tūr-ī ngá̰y ā tɔ̀. L'arbre "kon-par" a des épines longues et si elles te piquent alors ça te fera très mal.
kɔ̄n-yīlīlī N esp. d'arbuste épineux [Asparagus africanus]. Dé-tɔ́ kɔ̄n-yīlīlī kàdɨ̀ dàm tɨ́ d-ɔ́gɨ̄-ń yə́gɨ̄ gɨ̄ lò kàw̄ kèm-é. On attache l'Asparagus africanus à côté du grenier pour empêcher d'y entrer.
kɔ̀r N fatigue. Kɔ̀r ɗā-m̄ ngá̰y. Je suis très fatigué.
kɔ̀r̄ VN enlever (inf. de ɔ̀r̄). Ngìrə̀ kāgɨ̄ nè ngàá tūr ngá̰y lə̀ kɔ̀r̄. Les racines de cet arbre sont très difficiles à enlever.
kɔ̄r N champ. Dòō gɨ̄ ndà-ī kɔ̄r-ɔ́ ɗā-ī kùlə̀. Les gens sont dans le champ en train de travailler. N forêt. Kèm kɔ̄r tɨ́ ngàá ā íngə́ dā̰ tó̰ gɨ̄ ngá̰y. Dans la forêt tu vas trouver beaucoup d'animaux féroces.
-kɔ̄r- NUM quantité de dix. kɔ̄r-sɔ́-gìdè-sɔ́ quarante-quatre
kɔ̄r NIN nombre. Kɔ̄r dòō gɨ̄ kèm ɓē tɨ́ nè ngàá dùm̄ àrū lé. Le nombre de gens dans ce village là ne dépasse pas cent.
38
kɔ̄r-mùtə́ NUM trente. Dòō gɨ̄ kɔ̄r-mùtə́ ɗèē-ī yò ngōn lə̀ ngār̀. Trente personnes sont venues aux obsèques du fils du chef.
kɔ̀sɨ̀ [kɔ̀sɨ̀, kɔ̀s] N houe. Kɔ̀sɨ̀ è yá̰ kɨ́ dòō ndɔ̀r̄-ń. La houe est une chose avec laquelle une personne laboure.
kɔ́tɨ́ PRP à côté de. ī-ɗèē ngɔ̀r kɔ́tɨ́-ḿ tɨ́ nè. Viens près de moi.
kɔ̀y VN ramasser, balayer, etc. (inf. de ɔ̀y).
kɔ̀ӯ N hibou. Kɔ̀ӯ è ə̀l̄ kɨ́ kùm-ǹ ngóng wə̀kɨ̀r-wə̀kɨ̀r ɓáà à tèē ndɔ̄ɔ́. Le hibou est un oiseau avec des grands yeux ronds qui sort la nuit. Yə́gɨ̄ kɨ́ bə́ tɨ́ à̰ӯ dùm̄ kɔ̀ӯ lé. Le rat qui est dans le trou ne court pas plus vite que le hibou. N non-initié (fig.). Dùl àw̄ dàn-é tə́l è-ń kɔ̀ӯ. La biche-cochon va au milieu et devient un non-initié. (Proverbe: il faut choisir un camp)
N forêt. Tòbòy gɨ̄ ngàá bùlə̀-ī ngá̰y kù-ú. Les lions sont nombreux dans les forêts.
N esp. de calebasse. Kà-jé gɨ̄ à̰ӯ-ī màn̄ sə̀ kū. Nos ancêtres utilisaient la gourde "ku" pour boire de l'eau.
kùbə̀ Arabe VN pousser (inf. de ùbə̀).
kùbə̄ VN pétrir, modeler (inf. de ùbə̄).
kùbɨ̄rī NIN morceau de.
kūbū [kūbū, kūbʉ̄, kūbɨ̄] N vêtement. Kūbū gɨ̄ lə̀-ḿ tò-ī yōró àdɨ̄ m̄-ndìgɨ̀ tógō-dɨ́. Mes vêtements sont très sales, je vais les laver.
kùgə̀ N médicament. Kùgə̀ è yá̰ kɨ́ dòō gɨ̄ àj-ī dòō gɨ̄ də̀ ɗā tūr tɨ́. Le médicament est une chose que les gens (utilisent pour) guérir les maladies. Tém gɨ̄ ngá̰y ngàá è-ī kùgə̀ kàjɨ̀ gɨ̄. Beaucoup de guis sont de médicaments.
kùgə̄ VN payer (inf. de ùgə̄).
kùgɨ̀-dùl N esp. de plante. Dīí-dìī kɨ́-ɗá nàl̄ kùgɨ̀-dùl? (Sur) laquelle monticule manque la plante "kugedul"? (Proverbe: on trouve la même chose toujours dans les mêmes endroits).
kùgū [kùgū, kùgɨ̄] NIN tas, immondices.
kūgú [kūgú, kūgɨ́] N tas d'arbustes, de buisson. Ngán gɨ̄ ìngə̀-ī ndúr gɨ̄ gír kūgú tɨ́. Les enfants ont trouvé des hérissons sous les tas de buisson. M-óré kūgú gɨ̄ də̀ nà̰ā̰ tɨ́ də̀ nà̰ā̰ tɨ́. J'ai pressé les tas d'arbustes ensemble.
kùjə̀ VN couper (inf. de ùjə̀).
kùjə̄ VT sortir (en quantité). Yō̰ gɨ̄ kùjə̄-ī nà̰ā̰ yà̰mḭ̀-yà̰mḭ̀. Les termites sortent en masse. VT faire sortir. Nān-ḿ kùjə̄ búy kèm sákɨ́ tɨ́. Mon oncle a fait sortir le coton en quantité du sac.
kújɨ́-nàng N scorpion. Kɨ́-nḛ̄-á kújɨ́-nàng túgə̄-ī, è á kə̀ng-ǹ nè d-ɔ́r lē ɓáà à tò ɓī ndɔ̄ɔ́ lē. Si un scorpion te pique et son poison là on ne peut pas le faire sortir, tu ne pourrais pas dormir la nuit.
kújɨ́-tām N devinette, proverbe.
kùjù VI être stérile. Nḛ̄ḛ́-ḿ è kɨ́ kùjù, j-àw̄ sə̀ ngán gɨ̄ lé. Ma femme est stérile, nous n'avons pas d'enfant.
39
kùl̄ NIN essaim. NIN grappe (des branches, des fruits). M-újə́ kùl̄ ndùú lə̄ kà̰ӯ màn̄-ǹ. Je coupe la grappe de la plante rampante pour boire son jus.
kùl̄ VN élever (inf. de ùl̄).
kūl N froid. ɓí-làā ngàá kūl ò̰-jè ngá̰y. Aujourd'hui le froid nous dérangeait terriblement.
kūl NIN manche. Kūl kɔ̀sɨ̀ yɔ́kɨ́. Le manche de la houe s'est démanché.
kúl VT cuire [la sauce longue]. Dḭ̀yə̰́ kúl tár tə̀də̄ lə̀ mbā gɨ̄. La femme préparait la sauce longue pour les invités. Expr: tár-kúl -sauce longue Dḭ̀yə̰́ rā tár-kúl tə̀də̄ lə̀ mbā gɨ̄.La femme préparait la sauce longue pour les invités.
kúl N charbon. Kúl ngàá tùtù lé àdɨ̄ tàā pòr kàlàng lé. Le charbon n'est pas du tout sec, il ne prend pas feu vite.
kūl-bò N janvier. Nā̰ kūl-bò ngàá è nā̰ kɨ́ kūl ò̰ ngá̰y gē. Le mois de janvier est un mois où il fait très froid.
kùlə̀ VN porter (inf. de ùlə̀). VT s'habiller (obj. normalement kūbū). Ngōn ndìgɨ̀ lə̄ kùlə̀ kūbū lə̀-ǹ nè ìngə̀ lé. L'enfant veut s'habiller mais il ne trouve pas (ses vêtements).
kùlə̀ N travail. m̄-tìngə̄ kùlə̀ lə̀-ḿ ɗárí-nè tā. J'ai fini mon travail aujourd'hui.
kùlə̄ N corde. M-újə́ kùlə̄ sə̀ kùyə̄ J'ai coupé la corde avec un couteau.
kùlúlū N mille-pattes. Kùlúlū kɨ́ bòý ngàá ìl mə́sɨ́ dòō gɨ̄. Les mille-pattes grands sucent le sang des gens.
kùm [kṵ̀m] N dans (l'eau, feu, etc.). Ké kàtɨ̄ tò kùm tár tɨ́ nè kúwə́ wà? Y-a-t-il du sel dans cette sauce là?
kùm NIN oeil. Màd-é ùndə̀ kùm-é àdɨ̄ kùm-é tí. Son ami lui a tapé dans l'oeil, et l'oeil est gonflé. kùm-ḿ, kùm-í, kùm-é, kùm-jé, kùm-sí, kúm-dɨ́ - mes yeux, tes yeux, ses yeux, nos yeux, vos yeux, leurs yeux. Expr: àw̄ kùm [dòō] kɨ̄ [lò] -aller envers [quelque part] M-āw kùm-ḿ kɨ̄ súkū tɨ́.Je vais vers le marché. Expr: àsɨ̀ kùm [ɗā] -pouvoir [faire] Expr: tà kùm nà̰ā̰ tɨ́ -vis-à-vis, face à face Kə̀dɨ̀ nà̰ā̰ tà-kùm nà̰ā̰ tɨ́ ngàá è só-tɨ́.Se parler face à face est mieux. Expr: kùm kàdɨ̀ -clarté du soleil Expr: kùm [dḭ̀yə̰́] ndà -[une femme] avoir le désir pour les hommes Dḭ̀yə̰́ kɨ́ ń-tàā-ǹ ngàá kùm-ǹ ndà ngá̰y.La femme qu'il a mariée là a beaucoup de désir pour les hommes. Expr: kùm [dòō] ndùl -[qqn] avoir de vertige ɓō ɗā-é àdɨ̄ kùm-é ndùl ndáng-ndáng.Il a faim de sorte qu'il a beaucoup de vertige. Expr: kùm [dòō] àtɨ̀ -[qqn] être vigilant Kùm-í àtɨ̀ ngá̰y ā tɔ̀ӯ kɨ́ m̄-tɔ̀ӯ nè kúwə̄ á̰-m̄ wà?Tu es très vigilant, même avec le passage que j'ai fait là et tu m'as vu? Expr: kùm [dòō] ngàn̄g -[qqn] être avare Kùm ngō-kó̰-ḿ ngàn̄g ngá̰y, ndìgɨ̀ kɔ̀r̄ nàr lə̀-ǹ ndōgō-ń yá̰ lé.Mon frère est très avare, il ne veut pas faire sortir son argent pour rien acheter. Expr: tò kùm -être capable de, pouvoir être, être susceptible de Mɔ́ngɔ̀ gɨ̄ ngàá tò-ī kùm kùsə̀-dɨ́ tā.Les mangues là peuvent être déjà mangées.
kúm [kṵ́m] NIN nombril. Kúm ngōn ɔ̀r̄ òsō tā. Le nombril de l'enfant s'est enlevé et il est tombé. NIN manche (d'une marmite, etc.).
kùm-kə̀rī N l'ictère. Kɨ́-nḛ̄-á kùm-kə̀rī ɗā-ī ɓáà kùm-í à kə̀r̄ pírírí. Si l'ictère t'attaque, tu auras les yeux jaunes.
kùm-kùnjū N la ruse, le malin. Də̀gɨ̄m ngàá è njè kùm-kùnjū, è sú kùr̄kùmí. Le lièvre est rusé, il trompe l'hyène. N sagesse.
40
kùmə̰̄ N sorcier. Kùmə̰̄ è dòō kɨ́ à ùn ndíl dòō gɨ̄. Un sorcier est quelqu'un qui vole les esprits des gens. ūndə̄ kèm-í jōó ɓáà ā ī-tàā kùmə̰̄. Tu as deux opinions alors tu vas prendre le sorcier. (Proverbe) N sorcellerie.
Kūmrāá NP Koumra (ville Sar au nord du pays Gulay).
kùn VN prendre (inf. de ùn).
kùndə̀ [kṵ̀ndə̀] VN taper, frapper (inf. de ùndə̀). VN jouer (instrument de musique) (inf. de ùndə̀). VT apprêter. Kùndə̀ də̀r è ndɔ̄ ɗɔ̄ tɨ́ lē. Apprêter le bouclier n'est pas le jour de la guerre.
kùndə̄ [kṵ̀ndə̄] N soif. Dòō gɨ̄ ùsə̀-ī póy tɔ̄l-ī kùndə̄. Les gens mangent le tubercule "poy" pour tuer la soif.
kūndú [kṵ̄ndɨ́, kṵ̄ndú] N vapeur. Kūndú màn̄ kɨ́ tùngə̄ ɔ̀r̄ jī-é. La vapeur de l'eau bouillante lui a blessé la main.
kúndú [kṵ́ndú] N balafon. Kúndú ngàá ɓār ngá̰y gē dùm̄ kúndú-jèńg. Le balafon résonne plus que la harpe.
kúndú-jèńg N cithare, harpe. N-úndə́ kúndú-jèńg màjɨ̀ ngá̰y. Il joue la harpe très bien.
kūngə̄ [kṵ̄ngə̄] N hache. ún kūngə̄ ādɨ̄ j-àw̄ wàlé. Prends la hache et allons en brousse.
kūnjə́ [kṵ̄njə́] N poulet. Kété márí ngàá ngán dḭ̀yə̰́ gɨ̄ ùsə̀-ī kūnjə́ lé. Auparavant les jeunes femmes ne mangeaient pas de poulet.
kūnjə́-ngā-ndògō N esp. de plante qui pousse sur les secko [Momordica sp.] (la forme contractée est kó̰y-ngā-ndògō).
kùr VN piler (inf. de ùr).
kùr̄ N insecte. Ndɔ̄ɔ́ nè ngán kùr̄ gɨ̄ ndɔ̀j-ī mā̰ ngá̰y gē. Cette nuit les petits insectes me dérangeaient beaucoup.
kūr-jī NIN poignet. N-ósō də̀ kāgɨ̄ tɨ́ àdɨ̄ kūr-jī-é tètɨ̀. Il est tombé de l'arbre et son poignet s'est cassé.
kūŕ-ngāng [kūŕ.ngā̰ŋ] N carie dentaire.
kūr-njà NIN cheville. N-á̰y ngɔ̄dɨ̄ ɓáà n-ɔ́sɨ́ kūr-njà-é nàńg. Il a couru est alors il a heurté sa cheville.
kùr̄-wásɨ́ N esp. de guêpe. Tà ndò̰ nìngə̀ lə̀-í ngāl ɓáà gə́gɨ́ kùr̄-wásɨ́ də̀-í tɨ́. Si la pointe de ta sagaie est longue alors il fait tomber la guêpe sur toi.
kūrə̄ N dette. Lò-kɨ́ n-ún nàr nā̰ lè-é ɓáà n-áw lə̄ kùgə̄ kūrə̄ lè-é. Quand il a reçu son salaire il est parti payer sa dette.
kùr̄kùmí N hyène. Kùr̄kùmí ngɔ̄dɨ̄ gō bḭ̄yə̰̄, nè bḭ̄yə̰̄ ngɔ̄dɨ̄ gō kùr̄kùmí lē. L'hyène fait de la chèvre sa proie, et la chèvre ne fait pas de l'hyène sa proie.
41
kùsə̀ VN manger (inf. de ùsə̀).
kùsù [kùsù, kùsɨ̀] VI être ombrageux (toujours avec tìl; inf. de tìl). m̄-dàr də̀-ḿ tū màdɨ̄-ḿ tɨ́ tìl kùsù tɨ́. Je me suis cogné avec mon ami dans l'obscurité.
kùtū [kùtū, kùtɨ̄] VN fermer (inf. de ùtɨ̄).
kūtú [kūtú, kūtɨ́] N tas. Dḭ̀yə̰́ gɨ̄ ùndə̄-ī kàbrī sə̀ kūt-ǹ kūt-ǹ. Les femmes mettent les arachides en tas.
kùtūrū VT remuer. Dḭ̀yə̰́ kùtūrū gír tár lə̄-kàdɨ̄ kàtɨ̄ tḭ̄-ń. La femme remue la sauce pour que le sel dissolve.
kùwə̀ VN attraper, saisir (inf. de ùwə̀).
kúwə̄ AV tous (normalement dans l'expression màlàng kúwə̄).
kúwə̄ AV seulement. úsə́ yá̰ ndḛ́y bè kúwə̄. Tu manges un peu seulement. AV en réalité. Ké né nè ngàá kúwə̄ n-é njè-ɓògɨ̀ nè wà? Est-ce qu'il est en réalité le voleur-ci?
kúwə̄ AV s'il vous plaît (marqueur de politesse). ādɨ̄-m kúwə̄ ɓáy. Donne-en-moi encore, s'il vous plaît.
kúwə́ N propriétaire. Dé gə̀r̄ kúwə́-ǹ lé. Ils ne savaient pas son propriétaire. m̄-tə́l sə̀ kɔ̀sɨ̀ ngàá m-ādɨ̄ kúwə́. J'ai ramené la houe à son propriétaire. Kúwə́ mbə́ tāá gə̀r̄ tà lə̀ mbə́. (Seul) le propriétaire de l'idiot connaît la parole de l'idiot. (Proverbe)
kùӯ N hameçon. N-úwə́ kānjɨ̄ sə̀ kùӯ. Je suis expert à la pêche avec l'hameçon.
kùyə̄ N couteau. Kùyə̄ è yá̰ kɨ́ dòō à ùjə̀-ń dā̰. Le couteau, on l'utilise pour couper la viande.
kṵ̄rə̰̄ N arbre: kapokier. Pútū kṵ̄rə̰̄ ngàá dɨ́-ndīr-ń tár. La fleur du kapokier, on l'utilise dans les sauces.
kṵ́ró̰ N coq. Kṵ́ró̰ kūnjə́ lə̀-í ngàá nō̰ ndɔ̄ɔ́ ɔ̀gɨ̄-m̄ tò ɓī. Ton coq crie toute la nuit, il m'empêche de dormir!
VI être large. Lò-ɗìsɨ̀-àbìyō̰ kɨ́ Sár̀ ngàá là lé. La piste d'avion à Sarh n'est pas très large. ī-ɗèē sə̀ tūwə̄ kɨ́ là ādɨ̄-m̄. Apporte-moi une natte large.
VT attraper à la volée. Bér̀ ngàá àyē kòsō nè m̄-lá dɔ̀ɔ́ méčɨ̀ m-úwə́. Le verre était sur le point de tomber mais je l'ai pris au vol.
VI aider (toujours avec sə̀ [dòō]). Dḭ̀yə̰́ nè ngàá è njè lá sə̀-ḿ, m̄-tár-ǹ ngá̰y. Cette femme là est quelqu'un qui m'a aidé, je l'aime beaucoup.
làā SPC ce, cette, ces. AV ici. ī-ɗèē láw njè-ɓògɨ̀ kárē ndà kə́y làā. Viens vite, il y a un voleur dans la concession. Yá̰ kárē ə̀tɨ̀ màjɨ̀lé làā. Quelque chose sent mauvais ici.
lā-mīyóō N caméléon. á̰ lā-mīyóō tə́l ndà, á̰ lā-mīyóō tə́l kə̀r̄. (Chanson) Oh caméléon, deviens blanc, oh caméléon, deviens noir.
làbɨ̄ VT coller. Nō̰ kḭ̄yə̰̄ ngàá làbɨ̄ tū kūbū kɨ́ lə̀-ḿ. La sève de l'arbre de karité s'est collée à mes vêtements. Tə̄ndɨ̄ làbɨ̄ njà-ḿ tɨ́. Une sangsue s'est attachée à mon pied. V se coller.
lábɨ́ VT plaquer, étendre. m̄-lábɨ́ kūbū gɨ̄ lə̀-ḿ də̀ kám tɨ́. J'ai plaqué mes habits sur le buisson.
42
làléè INT salut. Làléè lə̀-sí. Salut à vous.
lám VI mentir. ī ā-ī lám lē. Il ne faut pas mentir. N mensonge. Lám è yá̰ kɨ́ à ìlə̄ tà də̀-í tɨ́. Le mensonge est une chose qui va te mettre dans le problème.
làm-làm ID en flamme (descr. de ò̰,tàā pòr).
làmúǹ Arabe N citron.
làndríǹ N pesticide pour traiter le coton. Búy kɨ́ ndɔ̀r̄ ànjɨ́ làndríǹ ngàá à àn̄ lé. Le coton planté sans le pesticide ne produit pas.
lán̄g N esp. de rat, rat rayé [Lenniscomys barbarus]. Tà ɓòng lò tɔ̄l lán̄g. La fin d'un lieu a tué le rat rayé. (Proverbe)
lápíyà INJ salut, salutation. ī-ɗā-é lápíyà ngá̰y ādɨ̄-m̄ Donne-lui mes meilleures salutations.
látɨ́-látɨ́ ID très (blanc): descr. de ndà. ID totalement (assoiffé): descr. de tà ndà.
láw AV vite. Njè-ndó-yá̰ ɗèē láw lé ɓáà m-ā m-āw ɓē-é. Le maître ne vient pas vite alors je vais chez moi.
lá̰yā̰ N amulette, gri-gri. m̄-tɔ́ lá̰yā̰ rā-ḿ tɨ́ lə̄ tàā-ń də̀-ḿ. J'ai attaché le gri-gri à mon corps pour me protéger.
(Syn: ə̀ĺ) AV pas, ne ... pas (devient après ton haut). Jè njè-ɓògɨ̀ lé. Nous ne sommes pas des voleurs.
lèm N pratiquer la gloutonnerie. ī ngōn kɨ́ nè ī lèm yá̰ ngá̰y. Toi tu es un enfant qui fait trop la gloutonnerie.
lèm AV à peine. M-ɔ́d-ī lèm. Je t'ai touché à peine. AV même (pas, avec négatif). D-únd-é nè dò kɨ́ lèm gē-à n-íngə̄ lé. Ils l'ont frappé mais il n'avait même pas une blessure.
lèng N filet à calebasses. Dḭ̀yə̰́ gɨ̄ ndúr-ī ngó gɨ̄ lə̀-dɨ́ kèm lèng tɨ́ ɔ̀g-ī yō̰ gɨ̄ kò̰-ī. Les femmes entassent leurs calebasses dans le filet pour empêcher les termites de les détruire.
lérɨ̄m N paludisme ( mò̰y-lérɨ̄m est aussi possible). Rā-é tàā pòr làm-làm tə̀də̄ lérɨ̄m ɗā-é. Il a une forte fièvre parce qu'il a le paludisme.
lètɨ̀ AV entièrement. Búm ùn də̀-jé lètɨ̀. Le brouillard nous a entièrement enveloppés.
lètɨ̀ ID agilement, promptement, habilement (se cacher, esquiver: descr. de ūyə̄ rā).
lḛ̀ḛ̄ VI fondre. ùbū kɨ́ ɓī ngàá lḛ̀ḛ̄ pòr-ó. L'huile concentrée se fond au feu. Expr: rā [dòō] pòr làm-làm -[qqn] avoir une fièvre
lə̄ CMP pour [faire qqc]. M-āw kèm kə́y lə̄ kùn yá̰. Je vais dans la maison pour prendre quelque chose. Màn̄g ɗèē kɨ̄ rā- tɨ́ lə̄ kɔ̀sɨ̀-m̄ sə̀ gàjɨ̀-ǹ. Le boeuf s'est dirigé vers moi pour m'encorner. M-āw súkū tɨ́ lə̄ ndōgō kō. Je suis allé au marché pour acheter du mil.
lə́ng [lə̰́ŋ] VT refroidir en jetant (un liquide) en l'air. Kó̰-ḿ lə́ng bḭ́yə̰̄ kàdɨ̄ sɔ̀l̄ ɓí-tāá j-à̰ӯ-ī ɓáy. Ma mère a jeté la bouillie en l'air pour que ça se refroidisse avant que nous la buvions.
43
N serpent. Kɨ́-nḛ̄-á lī dò̰-ī ɓáà á̰ kùlə̄ ɓáà ā ā̰y. Si un serpent vous a mordu, vous fuirez une corde.
lī-ngār̀ [līŋgār̀] N python. Sə̀-ndɔ́gé nè m-á̰ lī-ngār̀ ùr dùl. Ce matin j'ai vu un boa avaler une biche-cochon.
líbɨ́rì N aiguille. N-úr kūbū kɨ́ ndìsɨ̀ sə̀ líbɨ́rì. Elle cousait le vêtement déchiré avec une aiguille.
líndɨ̄ VI être sucré. Mbɔ̀r ngàá kàn̄-ǹ líndɨ̄ ngá̰y. Le fruit de la pomme cannelle est très sucré.
N endroit, lieu; temps. M-ā m-āw lò lé. Je ne vais nulle part.
VI bâiller. ɓō ɗā-m̄ ngá̰y àdɨ̄ m̄-ló hàw-hàw. J'avais beaucoup faim et je bâillais beaucoup.
lò-gāng-tà N la justice, la place de justice. Lò-gāng-tà tɨ́ ngàá njé-gāng-tà gɨ̄ gāng-ī ɓāl mḭ́ dè-é tɨ́. Dans cette place de justice, les juges l'ont jugé à cinq ans (de prison).
lò-kɨ́ CNJ quand. Lò-kɨ́ m̄-tìngə̄ yá̰-ndó lə̀-ḿ ɓáà m-ā m-āw Njàménà. Quand je finirai mes études, je vais a N'Djaména.
lò-ɗìsɨ̀-àbìyō̰ N aéroport, piste d'atterrissage.
lò-sɔ̀l̄ AV soir. Ngā-nùngə̄ ngàá dòō gɨ̄ tèē-ī nàtá lé sár lò-sɔ̀l̄-é. Pendant la saison de chaleur les gens ne sortent pas jusqu'au soir.
lòkò ID très (mûr): descr. de kə̀r̄.
lòm ID agréablement (frais): descr. de sɔ̀l̄. Màn̄ kɨ́ kèm jó tɨ́ ngàá sɔ̀l̄ lòm. L'eau dans une jarre est agréablement fraîche.
lóm ID très (frais, froid): descr. de sɔ̀l̄.
lòng [lò̰ŋ] NIN trompe (éléphant). Kə̀dɨ̄ gɨ̄ tɔ́r-ī kō sə̀ lòng-dɨ́. Les éléphants enlèvent le mil avec leurs trompes.
lòtɨ̀-bà̰ý INT quand?. m̄-ɗèē tàgɨ́-làā ā ī ké ī-ɗèē lòtɨ̀-bà̰ý wà? Je suis venu hier, et toi, quand es-tu venu.
lòtɨ̀-bè AV en ce moment. Ké lòtɨ̀-bè tāá ī-ɗèē wà? Est-ce en ce moment que tu es venu?
ló̰y VT enduire, couvrir. ń-ló̰y bɔ̀r gìdɨ̀ jó tɨ́ n-úndə̄ pòr-ó. Il a enduit de la boue à l'extérieur de la marmite et l'a mis au feu.
lɔ̄kɨ̄ VT projeter, jeter au loin. Dḭ̀yə̰́ ngàá lɔ̄kɨ̄ ngó kɨ́ tò də̀-ǹ tɨ́ sàlàng tɔ̄. La femme a projeté la calebasse sur sa tête par inadvertance et la calebasse s'est cassée.
VI être profond (récipient). ādɨ̄-m̄ ngó kɨ́ lú nè m-úm-ń yá̰. Donne-moi cette calebasse profonde (et) je mets quelque chose dedans. VI être creux (les yeux).
lùbò N cigogne marabout.
lùgɨ̀mà̰ N chameau. Lùgɨ̀mà̰ ngàá òtō ngá̰y dùm̄ màn̄g. Un chameau peut porter plus qu'un boeuf.
44
lúm N esp. d'antilope, élan de Derby. Lúm ngàá gòtó kɔ̄r-ɔ́ tā. L'élan de Derby n'existe plus dans les forêts maintenant.
lúr INJ cri d'alarme des hommes.
m- PRA je. M-āw ɓē lə̀-ḿ ɗárí-nè tā. Je vais chez moi maintenant.
CNJ mais pas. è bɔ̀ɔ̄-é m̄ è kà-é lē. C'est son père mais pas son grand-père. AV non plus. N-úsə́ dā̰ tāá m̄ n-úsə́ kānjɨ̄ lé. Il mange toujours la viande, mais il ne mange plus le poisson.
-m̄ PRA me (obj. de verbe). àdɨ̄ ké ī-gè ɓògɨ̀-m̄ wà? Alors tu veux me voler quoi? Nà̰y-m̄ ndɔ̄ jōó lə̄-kàdɨ̄ m̄-tìngə̄ kùlə̀ nè. Il me reste que deux jours pour finir mon travail.
-ḿ PRA mon, ma, mes (oblique). Ngán-ḿ gɨ̄ è-ī mḭ́. J'ai cinq enfants [litt: mes enfants sont cinq]. ī-ɗèē rā-ḿ tɨ́. Viens à côté de moi.
m-ágɨ́-m̄-ndūnə̄-ngɔ̀ N esp. d'herbe rampante [Commelina forskaolii]. M-ágɨ́-m̄-ndūnə̄-ngɔ̀ ngàá, ī-ndɔ̀r̄-ǹ ɓáà òy láw lé. L'herbe Commelina forskalei, si tu la sarcles elle ne meurt pas vite.
m-ágɨ́-ndūnə̄-ngɔ̀ [mágɨ́ndūnə̄ŋgɔ̀] N esp. d'herbe rampante [Commelina forskaolii]. ī-ndɔ̀r̄ m-ágɨ́-ndūnə̄-ngɔ̀ á ūndə̄ nàng gír-é lé ɓáà à òy lé. Si tu sarcles l'herbe Commelina forskalei et tu ne quittes pas la terre sur ses racines alors elle ne meurt pas.
m-á̰-kùm-kàdɨ̀-ə̀ĺ N esp. de serpent, petit, vit dans la terre [Typhlops sp.]. M-á̰-kùm-kàdɨ̀-ə̀ĺ dùbū rā-ǹ dàn nàng tɨ́. Le serpent Typhlops s'enterre sous la terre.
máčɨ́ VT mastiquer, croquer. M-ā máčɨ́ kàbrī. Je suis en train de croquer les arachides.
màdɨ̄ NIN ami. Màdɨ̄-ḿ sú-m̄ sə̀ nàr. Mon ami m'a trompé avec l'argent. NIN copain. Ngōn-ḿ à àw̄ ùndə̀ bál̀ sə̀ màdɨ̄-ǹ gɨ̄. Mon fils est parti jouer au football avec ses copains. NIN autre, semblable. Kə̀dɨ̄ bò ngá̰y dùm̄ dā̰ màdɨ̄-ǹ gɨ̄. L'éléphant est plus grand que les autres animaux.
màdɨ̄-ɓē N voisin. Màdɨ̄-ɓē-ḿ àw̄ mbā tɨ́ àdɨ̄ dòō kárē kɨ́ kàdɨ̄ m-ɔ́jɨ́ sə̀-ǹ tà gòtó. Mon voisin est parti en voyage et je n'ai personne avec qui bavarder.
màgàjā Français N boutique. Dùm gɨ̄ ɔ̀r̄-ī màgàjā sə̀ lò-lò kèm ɓē kɨ́ Njàménà. Les arabes installent des boutiques partout dans la ville de N'Djaména.
màgɨ̄ N sorte de divination sur le poteau. Lə̄ kà̰ӯ ń ngāng ndɔ̀r̄ gɨ̄ ɓáà dòō gɨ̄ pōlē-ī màgɨ̄ gūg-í Pour protéger les champs alors les gens font la divination tout autour.
màgɨ̀tūbɨ̄ Arabe N livre; lettre; papier.
màjɨ̀ VI être bon (ne prend pas le marqueur de pluralité ). Kùlə̀ kɨ́ ī-ɗā ādɨ̄-m ngàá màjɨ̀ ngá̰y. Le travail que tu as fait pour moi est excellent. AV bien. Expr: màjɨ̀ kàdɨ̀ [ɗā yá̰] -il ne faut pas [faire qqc] Màjɨ̀ kàdɨ̄ ā̰y màn̄ nè lé, tò yōró ngá̰y.Il ne faut pas boire cette eau, c'est très sale.
mājɨ̄ N esp. d'arbuste avec fruits comestibles. Ngə̀ə̄ mḭ̀yə̰̄ ùr mājɨ̄ tɨ́. Le fourreau de couteaux de jet se coince dans l'arbuste (esp. avec des fruits comestibles). (Proverbe: on vit les difficultés)
màjɨ̀lé VI être mauvais. Yībɨ̄ lə̀-é tèē màjɨ̀lé àdɨ̄ ùm̄ kɔ̄kɨ́. Sa bière de mil est sorti mauvaise et elle l'a jeté sur la terre. AV mal. N mauvais. Kèm-ndùl è yá̰ kɨ́ à àdɨ̄ dòō ɗā-ń màjɨ̀lé sə̀ màdɨ̄-ǹ. La méchanceté est une chose que fait que quelqu'un fasse du mal à son ami. Expr: ùn̄g kɔ̄kɨ́ -jeter Yībɨ̄ lə̀-é ə̀tɨ̀ màjɨ̀lé àdɨ̄ ùm̄ kɔ̄kɨ́.La bière de mil sentait mauvais et elle l'a jeté sur la terre.
45
màkɨ̀là N pain de manioc.
màktūbɨ̄ N papier. Màktūbɨ̄ tò ngá̰y kèm sáng tɨ́ lə̀-í. Il y a beaucoup de papiers dans ton sac. N livre. N lettre.
māl N charognard. Māl è ə̀l̄ kɨ́ də̀-ǹ ò̰ ndátɨ́-ndátɨ́, è ùsə̀ dā̰ kɨ́ kɨ́ ndùm. Le charognard est un grand oiseau à la tête chauve qui mange la viande pourrie.
māĺ V sorcière (seulement pour femme; v. aussi kṵ̀mə̰̄). D-ílə́ tà də̀ māĺ tɨ́ nè è á ùsə̀ ngōn. Ils ont accusé la sorcière en disant que c'était elle qui a mangé l'enfant.
màlàng [màlà̰ŋ] AV tous, toutes. AV entier, entièrement. Ngán gɨ̄ ò̰-ī mùr̄ kɨ́ kèm ngó tɨ́ ngàá màlàng. Les enfants ont mangé la boule dans la calebasse entièrement. Expr: sə̀ lò gɨ̄ màlàng -partout Bɔ́rnɔ̄ gɨ̄ ngàá ìgɨ̀-ī górò gɨ̄ sə̀ lò gɨ̄ màlàng.Les Bornous vendent des noix de kola partout.
mám VT tâter, palper. Ngōn òsō àdɨ̄ kàdɨ̀-ǹ mbūlə̄, kó̰-ǹ mám lə̀ kà̰. L'enfant est tombé et il avait une contusion dans la côte, sa mère le tâte pour voir.
màmā NIN écorce (d'arbre). Dḭ̀yə̰́ tɔ́r màmā kāgɨ̄ lə̄ ɗā-ń pòr. La femme a enlevé l'écorce de l'arbre pour en faire le feu. Tūnə̄-ī kīr ɓáà àdɨ̄-ī màmā. Il emprunte le fagot de toi et alors il te donne l'écorce sèche.
màn VT maudire. Bèn̄ ngōn màn ngōn-ǹ. La tante paternelle a mis une malédiction sur son neveu.
màn̄ NIN bénéfice. M-ígɨ́ kòsɨ́ lə̀-ḿ m-íngə̄ màn̄-ǹ də̀ tɨ́ ngá̰y. J'ai vendu mes concombres et j'ai trouvé beaucoup de bénéfice [litt: ...son bénéfice]. Expr: kùm [dòō] ndə̀r̄ -[qqn] être âgé, avoir un âge avancé Dìngə̀m nè ngàá kùm-ǹ ndə̀r̄ dùm̄ lə̀ nḛ̄ḛ́-ǹ.Cet homme là a un âge plus avancé que celui de sa femme.
màn̄ N eau, de l'eau. Kòn̄-làā ndī ə̀dɨ̀ ngá̰y gē àdɨ̄ màn̄ ngàá tò bɔ̀r ngá̰y. Il a beaucoup plu cette année et maintenant l'eau du fleuve est boueuse. Màn̄ sɔ̀l̄. L'eau est fraîche.
màn̄-bɔ̀rnɔ̀ [màn̄bɔ̀rnò̰] N boisson non alcoolisée à base de mil.
màn̄-ɓēlɨ̄m N l'eau de crue, inondation. Màn̄-ɓēlɨ̄m ùlə̀ lò àdɨ̄ tàā kèm ɓē pə́l-pə́l. L'eau de crue est sortie et envahi tout le village.
màn̄-də̀-yībɨ̄ N bière de mil filtrée, moins forte que la bière normale.
māndāng N clochette. Māndāng ɓār kɔ́bɨ́ síndə̄ tɨ́ kéréng-kéréng. La clochette résonne sur le cou du cheval dindon.
màndɨ̀ VI être belle, jolie. Dḭ̀yə̰́ kɨ́ màndɨ̀ ngàá à gə̀r̄ kōrē mùr̄ lé. Une femme belle ne saura pas préparer de la boule.
màn̄g [mà̰ŋ̄] N bovin, vache. Màn̄g gɨ̄ ɗèē-ī ùsə̀-ī wàlè tà bā tɨ́. Les boeufs venaient et mangeaient les herbes au bord du fleuve.
máng [má̰ŋ] N tabac. ɓúgə́ dḭ̀yə̰́ à̰ӯ máng sə̀ tòó. La vieille femme fume du tabac avec une pipe.
mángá N endroit sans eau. Dòō gɨ̄ sùrə̄-ī lò mángá lə̄ ɗā-ī ɓē. Les gens nettoient l'endroit sans eau pour installer le village.
mānjā N sorte de dans. m̄-gə̀r̄ ndām mānjā lé tə̀də̄ ɗárí-nè dòō gɨ̄ ndām-ī lé tā. Je ne sais pas danser le "manja" parce qu'en nos jours les gens ne la danse pas.
46
mápà N pain. m̄-tèē sə̀-ndɔ́gé nè m-ā̰y sáӯ sə̀ mápà tūtú. Ce matin je suis sorti et j'ai pris du thé avec du pain.
màr N rônier. Kāgɨ̄ màr ngàá ngāl jàp ā kàn̄-ǹ nə̀l̄. Le rônier est un arbre haut et droit avec un fruit qui est doux.
màrà N crocodile. Màrà ngàá è dā̰ kɨ́ tītɨ̄ ngàbɨ̀rà̰y bè, nè è ɓáà bòý dùm̄-ǹ. Le crocodile est un animal pareil à l'iguane, mais il est beaucoup plus grand que celui-ci.
màrè-mángá [màrὲmá̰ngá] N pangolin. Màrè-mángá ngàá è dā̰ kɨ́ kùmə̰̄. Le pangolin est un animal sorcier.
márí AV autrefois, auparavant. Kété márí ɓáà dḭ̀yə̰́ gɨ̄ à ùsə̀-ī kūnjə́ lé. Entre-temps les femmes ne mangeaient pas de la poule. Expr: márí bɨ̀rə́ -depuis très longtemps
màsɨ̄ N tamarinier. Kāgɨ̄ màsɨ̄ ngàá ngìrə̀-é è ngá̰y gē. Le tamarinier est un arbre avec beaucoup de racines. Si tu essaies de le couper avec une hache, tu ne le couperas rapidement.
màsɨ̄ VI être acide. Làmúǹ màsɨ̄ ngá̰y. Le citron est très aigre.
màsɨ̄-ndī (Syn: ndī-ə̀l̄) NP mai. Lò kɨ́ ndī ùn gír kə̀dɨ̀ ɓáà è nā̰ màsɨ̄-ndī tā. Lorsque la pluie commence à tomber, c'est déjà le mois de mai.
mātɨ̄ N esp. d'arbre, néré. m̄-mbīsə̄ kɔ̄r mātɨ̄ lə̄ tá̰-ń bḭ́yə̰̄. Je pétrie des boulettes de farine de néré pour manger avec la bouillie. Tà màjɨ̀ lé àdɨ̄ bísɨ́ à̰ӯ-ń mātɨ̄. La parole mauvaise a fait de sorte que le chien boit (la bouillie du) néré. (Proverbe: on ne se contente de ce que l'on a)
máw N un supérieur. Máw-í gòtó ɓáà ī-bɔ̀r̄ sə̀ ndò̰-í. Si ton supérieur n'est pas là, tu tournes ta langue (c'est à dire, tu n'as rien à manger). N dirigeant, chef. Máw kə̀dɨ̄ òsō kété ɓáà màdɨ̄-ǹ gɨ̄ ùm̄-ī gō-ǹ tɨ́. Le chef des éléphants va devant et les autres le suivent.
máw-yá̰-gə̀r̄ N savant, connaisseur, mage. Máw-yá̰-gə̀r̄ gɨ̄ ɗā-ī àbìyō̰ àdɨ̄ nə̄l kàdɨ̀ dà-rā̰ tɨ́. Les savants ont fabriqué l'avion qui plane dans le ciel.
mà̰ VT planter. m̄-mà̰,ī-mà̰,è mà̰,jè mà̰ Je plante, tu plantes, il plante, nous plantons.
mā̰ PR moi, je (forme indépendante). Mā̰ m-āw ɓē-é lə̀-ḿ. Moi je vais rentrer chez moi. Mā̰ m̄-ndìgɨ̀ kàw̄ ɓē-é. Moi je veux rentrer à la maison.
mā̰y-ɗɔ̄ N réfugié. ɗɔ̄ òsō Njàménà àdɨ̄ mā̰y-ɗɔ̄ gɨ̄ à̰ӯ-ī nà̰ā̰ kùm-dɨ́ kɨ̄ ɓē-é. La guerre est arrivée à N'Djaména et les réfugiés se sont enfuis vers le village.
méčɨ̀ ID descr. d'attraper à la volée (descr. de ).
mḛ̀ N tique. Kɨ́-nḛ̄-á mḛ̀ ùr-ī ɓáà, ī-ɗā ùbū tūtú ɓáà, à ɔ̀r̄ láw. Si une tique te prend, et tu mets de l'huile sur lui, il te laissera vite.
mə̀dɨ̀ N perles. Ngán dḭ̀yə̰́ gɨ̄ kɨ́ àw̄-ī ndò ɓáà sūr-ī mə̀dɨ̀ tū kùlə̄ tɨ́. Les jeunes filles pour l'initiation enfilent des perles sur la corde.
mə̀dɨ̀-kɔ̄čɨ̄ N perle brillante.
mə̀ngɨ̀r N esp. d'insecte à carapace dure. Mə̀ngɨ̀r ngàá è kùr̄ kɨ́-nḛ̄-á ɔ́dɨ́ rā-ǹ ɓáà tə́l òy síngɨ́l. 'Mengir' est un insecte que si tu le touche il va faire le mort.
47
mə́r N esp. d'arbre de savane [Amblygonocarpus andongensis].
mə̀r-kə̀jɨ̀ PRA genou. Mə̀r-kə̀jɨ̀ ngōn ngàá tūr-ǹ ngá̰y. Le genou de l'enfant lui fait très mal.
mə́sɨ̄ NIN sang. Ndɔ̄ làā ngàá yíl gɨ̄ à̰ӯ-ī mə́sɨ́-ḿ ngá̰y. Cette nuit les moustiques ont beaucoup bu mon sang. Mə́sɨ́-ḿ,mə́sɨ́-í,mə́sɨ́-é,mə́sɨ́-jé,mə́sɨ́-sí,mə́sɨ́-dɨ́ Mon sang, ton sang, son sang, notre sang, votre sang, leur sang.
mə̀tɨ̀ N blessure; infirmité. Ngōn ḭ̀ də̀ kāgɨ̄ tɨ́ òsō àdɨ̄ òsō mə̀tɨ̀ L'enfant est tombé d'un arbre et il est blessé.
mə́tɨ́lə́ N esp. de tubercule pareil à la pomme de terre.
mə̰̀y N tortue. Kɨ́-nḛ̄-á īlə̄ mə̰̀y kèm bòlè-màn̄ tɨ́ ɓáà à ɔ̀r̄ gír. Si tu mets la tortue dans le puits, il enlèvera le fond.
PR moi (forme indépendante) (informelle, v. aussi mā̰).
mḭ̄ VI avoir de callosité (aux mains ou aux pieds). Lò kɨ́ ī-ɗā kùlə̀ ngá̰y ndɔ̀r̄-ɔ́ ɓáà jī à mḭ̄. Si tu travailles beaucoup dans le champ, tu auras beaucoup de callosité aux mains.
mḭ̀yə̰̄ N couteau de jet. Mḭ̀yə̰̄ è yá̰ kɨ́ dòō gɨ̄ à tílə̄-ī dā̰ gɨ̄. Le couteau de jet est une chose que les gens jettent sur les animaux.
mōng [mō̰ŋ] VI être dur, solide. Kāgɨ̄ dīl mōng ngá̰y gē. Le bois du caïlcédrat est très dur. VI être difficile.
mōngí (Syn: mōngíyō) N esp. d'arbuste [Piliostigma thoningii].
mōngíyō (Syn: mōngí) N esp. d'arbuste [Piliostigma thoningii]. Bḭ́yə̰̄ kɨ́ tá̰ sə̀ mōngíyō ngàá màsɨ̄ ndə̀y. La bouillie préparée avec (les feuilles de) l'arbuste "mongiyo" est agréablement acide.
mórē N foin (pour les animaux). Mórē ngàá è yá̰ kɨ́ yá̰-kùl̄ gɨ̄ ùsə̀-ī. Le foin est la chose que les animaux domestiques mangent.
mò̰ō̰ N chef de la cérémonie de l'initiation. Mò̰ō̰ tɔ̄l ndò ngán gɨ̄. Le chef d'initiation a initié les enfants.
mò̰ō̰ NIN le dos (quand il te fait mal). m̄-ndɔ̀r̄ ɓáà mò̰ō̰-ḿ tūr-m̄ ngá̰y. J'ai labouré et alors mon dos me fait très mal.
mò̰y-ɓī N la maladie du sommeil.
mɔ́kɨ̀ ID indique la fatigue forte (descr. de òsō). m̄-ɗā kùlə̀ ngá̰y ɓáà m-ōsō mɔ́kɨ̀ m̄-tò ɓī. J'ai beaucoup travaillé et je suis tombé avec fatigue au lit pour dormir.
mɔ́ngɔ̀ [mó̰ngɔ̀] N mangue.
48
mɔ̄sɨ̄ N sorte de cheval noir.
mɔ̀tɨ̀ NIN pénis, verge. Mɔ̀tɨ̀ síndə̄ ngāl ngá̰y. Le pénis d'un cheval est très long.
mùlə̀ N chat sauvage. Mùlə̀ ùwə̀ kūnjə́ lə̀-ḿ də̀ kàw tɨ́. Le chat sauvage a saisi ma poule sur les oeufs.
mùlə̀ N lutte. Ngán gɨ̄ ɔ̄t-ī nà̰ā̰ mùlə̀. Les enfants luttent ensemble.
múm [mṵ́m] N brouillard. Múm ùwə̀ lò sə̀-ndɔ́gé ɓàtɨ̀. Le brouillard s'étend très tôt le matin.
Mūndūú NP Moundou (capitale Ngambay).
mùnjù [mṵ̀njù] N haricot. ī-ndīr mùnjù ànjɨ́ kàtɨ̄-ngēl ɓáà kèm-í à tūr-ī. Si tu cuits les haricots sans natron, ils te feront mal (au ventre). Kùm dòō gāng tāá d-ùndə̄-ǹ tà pútū mùnjù tɨ́. Les yeux d'une personne doivent être éclairés avant qu'on le mette devant les fleurs des haricots. (Proverbe: c'est à un sage qu'on confie une tâche)) NIN rein.
mùr̄ N boule de mil. ún àsyét ādɨ̄ m-īlə̄ mùr̄ tūtú. Prenez une assiette pour que je puisse mettre la boule sur elle.
mūr-kūtū [mūr-kūtū, mūr-kūt] N esp. d'arbre. Ngán gɨ̄ òtō-ī mūr-kūtū kɨ́ ùr̄ nàńg ùsə̀-ī. Les enfants ramassent le fruit de l'arbre "mur-kute" qui se sont tombés (en masse) par terre et les mangent.
múrtā N sorte de petite bouteille. Bèn̄-ḿ sūr árgē kèm múrtā tɨ́. Ma tante paternelle verse la boisson alcoolisée dans la petite bouteille.
mùs-mùs ID noirâtre (descr. de ndùl).
mùtə́ NUM trois. Dòō gɨ̄ kɨ́ Njàménà bùlə̀-ī nà̰ā̰ ngá̰y àsɨ̀ njà mùtə́ dùm̄ njé kɨ́ Mūndūú. Il y a trois fois le nombre de personnes à N'Djaména qu'il y a à Moundou.
mùtə́-mùtə́ NUM six. Ngōn àw̄ sə̀ nā̰ mùtə́-mùtə́ ɓáà à ùn gír kàgɨ̀. L'enfant a six mois et il commence à ramper par terre.
mṵ̀ (Syn: wàlè) N herbe, paille; brousse. M-ā m̄-sáng mṵ̀ tə̀də̄ bḭ̄yə̰̄ gɨ̄ lə̀-ḿ. Je vais ramasser des herbes pour mes chèvres.
mṵ̄ŕ VT manger (qqc. de farineux). Ngán gɨ̄ mṵ̄ŕ-ī ndùjū kàbrī. Les enfants mangent de la farine d'arachide.
mṵ̄rṵ́ VT manger (qqc. farineuse). Ngán gɨ̄ mṵ̄rṵ́-ī ndùjū lə̀ kó̰-dɨ́. Les enfants mangent la farine de leur mère.
mbà NIN sein. Dḭ̀yə̰́ àdɨ̄ ngōn-ǹ à ìl mbà. La femme est en train d'allaiter son enfant. Mbà-ḿ,mbà-í,mbà-é mes seins,tes seins,ses seins N lait. Kɨ́-nḛ̄-á ḭ́yə̰́ mbà kàd-á ɓáà à màjɨ̀ lé. Si tu laisses le lait dans le soleil il deviendra aigre.
mbā N invité. Dḭ̀yə̰́ ɔ̀y dā̰ kɨ́ mbə̄l àdɨ̄ mbā gɨ̄. La femme a pris de la viande fraîche et l'a donné aux invités. N voyage.
mbàk AV tous. Ngán gɨ̄ ò̰-ī mùr̄ ngàá mbàk. Les enfants ont mangé toute la boule.
mbàkɨ̀ AV tous, tout entier. M-úsə́ kàbrī ngàá mbàkɨ̀. J'ai mangé toutes les arachides.
mbàl̄ N montagne. M-á̰ mbàl̄ dɔ̀ɔ́. J'ai vu la montagne en haut.
49
mbàlè VT étaler (paille, herbes, etc.). Dòō gɨ̄ mbàlè-ī wàlè də̀ kə́y tɨ́. Les gens étalent la paille sur le toit de la case.
mbàmbāl NIN manche (de couteau de jet), partie non tranchante. Dé-ɗɔ̄ nà̰ā̰ nàl̄ kìngə̀ dò tə̀də̄ dé-jə́ng nà̰ā̰ sə̀ mbàmbāl mḭ̀yə̰̄. Ils se sont bagarrés sans se blesser parce qu'ils se sont frappés avec les manches des couteaux de jet.
mbándáng [mbá̰ndá̰ŋ] N arc et flèche. Dòō gɨ̄ ə̀d-ī nè Mbōrōrō ngàá ɗā-ī mbándáng gɨ̄ lə̀-dɨ́ sə̀ sám. Les gens disent que les Mbororo préparent la pointe de leurs flèches avec du poison.
mbàng-á N lieu de jugement (chez le chef). Njé ɗā nà̰ā̰ tà gɨ̄ àw̄-ī mbàng-á. Les gens qui discutaient sont partis au lieu de jugement.
mbàrè N jeu de hasard. Dòō gɨ̄ ɔ̀sɨ̀-ī mbàrè ndá-gékɨ̀r tɨ́. Les gens jouent le jeu du hasard "mbare" dans la place publique.
mbàtɨ̀ VI être svelte, mince. Dḭ̀yə̰́ kɨ́ mbàtɨ̀ kɨ́ àw̄ súkū tɨ́ nè ngàá ɗā nḭ̀ ngá̰y. Cette femme maigre qui va au marché là est très jalouse. VT être insuffisant pour. Mùr̄ kɨ́ dḭ̀yə̰́ kōrē ngàá mbàtɨ̀ dòō gɨ̄. La boule que la femme a préparée était insuffisante pour les gens.
mbātɨ́ VT refuser. Bɔ̀ɔ̄-ḿ mbātɨ́ kàdɨ̄-m̄ nàr lə̄-kàdɨ̄ m̄-ndōgō-ń síndə̄-mḭ̀yə̰̄. Mon père a refusé de me donner l'argent pour acheter une moto.
mbàw (Syn: njè-kɔ̀sɨ̀-màn̄) N pêcheur. Mbàw è njè kùwə̀ kānjɨ̄ gɨ̄. Le pêcheur est celui qui capture les poissons.
mbāý (Syn: mbāý-tà) NIN barbe.
mbáy-á AV loin en pleine brousse. Kàw̄ mbáy-á lə̀ ngɔ̀kɨ̀r è kété. Aller loin en plein brousse pour la chauve-souris est déjà préparé d'avance.
mbāý-tà (Syn: mbāý) N barbe. ɓúgə́ nè ngàá mbāý-tà-ǹ tètɨ̀ ndà káng-káng. Ce vieux là a une barbe qui est devenue trop blanche.
mbètɨ̀ ID en petits morceaux (couper: descr. de ùjə̀). újə́ dā̰ ngàá mbètɨ̀ sḛ́y ādɨ̄-m̄ sə̀-í. Coupe cette viande un petit morceau donne-la-moi s'il te plaît.
mbétɨ́-mbétɨ́ ID en petits morceaux (couper plus. fois: descr. de tújə́).
mbḛ̄ N sorte de piège grand pour les animaux. Kèm kə̀dɨ̄ ìlə̄-ǹ mbḛ̄ tɨ́. Le ventre de l'éléphant le jette dans un grand piège.
mbə́ N idiot. Mbə́ dòō òjɨ̀ njè-kùm-kùnjū. L'idiot donne naissance à un intelligent. ī mbə́! Tu es un idiot! Kɨ́ ndɔ̀r̄-ɔ́ lə̀ mbə́ ɓáà kə̀dɨ̄ ùn. C'est dans le champ du fou que l'éléphant prend (du mil). (Proverbe)
mbə̄l AV frais. Dā̰ tò mbə̄l ngá̰y. La viande est très fraîche. AV mouillé (la terre). Də̀-nàng ngàá tò mbə̄l lé j-àsɨ̀ kàdɨ̄ jɨ̀-ndɔ̀r̄ lé. Le sol n'est pas mouillé, nous ne pouvons pas cultiver.
mbə́l VT échanger [qqc.]. Jè mbə́l nà̰ā̰ kūbū sə̀ ngō-kó̰-ḿ. Nous avons échangé des habits avec mon frère.
mbə̄lí N la magie, un miracle. Gáw ìlə̄ tìl də̀-n tɨ́, àdɨ̄ dā̰-tó̰ á̰-ǹ lé tə̀də̄ ɗā yá̰ mbə̄lí. L'expert s'est fait invisible et l'animal sauvage ne l'a pas vu parce qu'il a fait la magie.
mbə́ng AV loin. útə́ rā-í mbə́ng bè. écarte-toi loin d'ici.
mbə̄r N annonce publique. Tàgɨ́-làā d-ílə́ mbə̄r tə̀də̄ ndɔ̀r̄ búy. Hier ils ont fait une annonce publique à propos de la culture du coton. Expr: kìlə̀ mbēr -faire une annonce publique
50
mbə́r VT choisir. āw ī-mbə́r bàtɨ̄ kɨ́ bòý ɓáà ī-ɗèē-ń ādɨ̄-m̄. Va choisir un gros mouton et amène-le moi.
mbī NIN oreille. Mbī də̀gɨ̄m ngàá ngāl ngá̰y. Les oreilles du lièvre sont très longues. NIN feuille. Mbī kám nè ngàá làbɨ̄ də̀-ḿ tɨ́. La feuille de cet arbuste s'est collée à ma tête. Expr: mbī [dòō] àtɨ̀ -[qqn] avoir une audition fine Kùm-é tɔ̄ nè mbī-é àtɨ̀ ngá̰y.Il est aveugle mais il a une audition très fine. Expr: [dòō] túgə̄ mbī-ǹ -[qqn] être attentif, prêt à écouter ī-túgə̄ mbī-í màjɨ̀ ō-ń tà kɨ́ m-ā m-ə́d-ī nō̰.Sois bien attentif et écoute la parole que je te dirai. Expr: [dòō] ùndə̄ mbī-ǹ -[qqn] écouter aux portes Dìngə̀m gɨ̄ ndì-ī à ɔ̀r̄-ī nà̰ā̰ tà ɓáà n-úndə̄ mbī-é də̀ ndògō tɨ́ n-ó-ń.Les hommes sont en train de palabrer et il écoute aux portes derrière le secko pour les entendre. Expr: [dòō] ùr mbī-ǹ -[qqn] écouter attentivement úr mbī-í ngàw-njètɨ̀ ō-ń tà nè.Écoute attentivement, les oreilles bien ouvertes, cette parole. Expr: [dòō] ùn mbī-ǹ də̀ tà tɨ́ lə̀ [dòō màdɨ̄] -[qqn] désobéir [qqn d'autre] Bɔ̀ɔ̄-é ndáng-é nè n-ún mbī-é də̀ tà tɨ́ lə̀-ǹ.Son père l'a grondé mais il l'a désobéi. Expr: nə̀l̄ mbī [dòō] -être plaisant à l'écoute
mbíkì N sourd-muet. Mbíkì è dòō kɨ́ mbī-ǹ òō tà lé. Le sourd-muet est une personne dont les oreilles n'écoutent pas.
mbīsə̄ VT pétrir, malaxer. m̄-mbīsə̄ kɔ̄r mātɨ̄ lə̄ tá̰-ń bḭ́yə̰̄. Je pétrie des boulettes de farine de néré pour préparer la bouillie.
mbɨ̀rìng [mbɨ̀rḭ̀ŋ] ID beaucoup (sauter). M-á̰ lī nàńg àdɨ̄ m-ḭ́ bàl mbɨ̀rìng. J'ai vu un serpent par terre est j'ai bien sauté.
mbō N chasse collectif. Dòō gɨ̄ àw̄-ī mbō tɨ́ dɔ̀ɔ́ dɔ̀ɔ́ àdɨ̄ ɗárí-nè dā̰ gɨ̄ gòtó-ī wàlé. Les gens font la chasse collectif de temps en temps et maintenant il n'y pas d'animaux en brousse.
mbóré VT traire; presser avec la main. āw ī-mbóré mbà màn̄g ī-ɗèē sə̀ mbà nè ādɨ̄-m̄. Va traire la vache et apporte-moi le lait.
mbò̰rḛ̄ NIN espace entre (qqc). Màn̄ ndḛ̀ḛ̄ mbò̰rḛ̄ kə́y tɨ́ lə̀-ḿ. L'eau de la pluie suinte à travers (des trous dans) mon toit.
mbō̰ró̰ N étoile polaire. Mbō̰ró̰ tèē ɓàtɨ̀ ngá̰y tāá lò àr̄. L'étoile polaire sort très tôt et après il fait jour.
mbó̰ró̰ NIN goût. Mbó̰ró̰ tár lə̀-í kɨ́ ī-ndīr nè ngàá nə̀l̄. Le goût de cette sauce que tu as préparé est délicieux.
mbō̰y V bourrer, piétiner. Dé mbō̰y búy kèm wōtɨ̄rō tɨ́. Les gens bourrent le coton dans le camion. VT malaxer (boue pour faire des briques). m̄-mbō̰y bɔ̀r lə̄ kɔ̀r̄-ń də̀rngə̄l. Je malaxe la boue pour en faire des briques.
mbɔ̄jɨ́ VT mesurer. ī-mbɔ̄jɨ́ kō kɨ́ kèm jángá tɨ́ lə̄ kàdɨ̄ j-à̰ ké àsɨ̀ tām kúwə̄ wà. Mesure le mil dans le panier pour voir si nous en avons assez.
mbɔ̀r AV après quelque temps. Jè ngóm ndḛ́y nè mbɔ̀r ɓáà dòktúr̀ à ɗèē. Nous attendons un peu et après le docteur viendra. Expr: àw̄ mbɔ̀r -durer quelques instants
mbɔ̀r N pomme cannelle. Kàn̄ mbɔ̀r ngàá líndɨ̄ ngá̰y. Le fruit de la pomme cannelle est noire brillante.
mbɔ́tɨ́ NIN joue. úndə́ mbɔ́tɨ́-ḿ ɓáà m-ā m-ḭ́yə̰̄-ī lé tɔ̀. Si tu me frappes dans la joue je ne vais pas te laisser aussi.
mbɔ́tɨ́-kɔ́rɔ́ N patte d'arachide. Yír kɨ́ ndīr sə̀ mbɔ́tɨ́-kɔ́rɔ́ ngàá nə̀l̄ ngá̰y. L'oseille cuite avec la patte d'arachide est très succulente.
51
mbūlə̄ VT enfoncer avec force. m̄-mbūlə̄ kūbū gɨ̄ lə̀-ḿ kèm sáng tɨ́. J'ai bourré mes habits dans le sac. VI avoir une contusion (membre du corps).
mbùr̄ N fesse. Ngōn-ḿ nō̰ tə̀də̄ dòktúr̀ ɔ̀sɨ̀ mbùr̄-ǹ sə̀ líbɨ́rì. Mon enfant pleure parce que le médecin l'a donné une piqûre à la fesse. Jī kárē ùwə̀ mbùr̄ tḛ̀ḛ̄ lé. Une seule main n'attrape pas les fesses pour les ouvrir. (Proverbe: on ne peut qqc. à seul) NIN hanche.
mbúr N esp. d'antilope. Mbúr ngàá è dā̰ kɨ́ bòý dùm̄ kāl. Le Cobe défassa est un animal qui est plus grand que l'ourébi.
mbúrúkɨ́-mbúrúkɨ́ ID complètement (à plat: descr. de òy). Píl̀ kɨ́ kèm ràdìyō tɨ́ lə̀-ḿ ngàá òy mbúrúkɨ́-mbúrúkɨ́. Les piles de ma radio sont complètement à plat.
mbùtù [mbùtù, mbùtɨ̀] VI être troué, percé. Gír sóò lə̀-ḿ mbùtù àdɨ̄ màn̄ à̰ӯ nàńg. Il y un trou à la base de mon seau et ça laisse couler de l'eau. VT percer, faire un trou dans.
mbútú [mbútú, mbútɨ́] VI être troué, percé (plus. fois) (fréq. de mbùtɨ̀). Sáng lə̀-í mbùtù, nè lə̀-ḿ mā̰ ɓáà mbútú pɔ̀tɨ̀rɔ̀ng- Ta gibecière est trouée, mais la mienne alors est trouée partout.
ǹ- PRA il, elle. ń-tām n-ə́dɨ́ nè n-ìngə̀ dā̰. ń-tām n-ə́dɨ́ nè n-íngə́ dā̰. Elle a dit qu'elle a trouvé de la viande. Elle a dit qu'elle (quelqu'un d'autre) a trouvé de la viande.)
-ǹ (Syn: -é) PRA le, la (obj. du verbe). M-ún-ǹ = m-ún-é. Je l'ai pris.
-ǹ PRA son, sa, ses (indique référence au sujet de la phrase). Dìngə̀m ùndə̀ ngōn-ǹ. Dìngə̀m ùndə̀ ngōn-é. L'homme a tapé son (propre) enfant. L'homme a tapé l'enfant (d'un autre).
PRA avec (quelque chose dont en a déjà parlé). m̄-ndōgō kɔ̀dɨ̀ lə̄ ndām-ń. J'ai acheté un tambour pour danser avec. Bɔ̀ɔ̄-ḿ ùndə̀-m̄. Bɔ̀ɔ̄-ḿ ùn gɔ̀l ùndə̄-ḿ. Mon père m'a frappé. Mon père a pris un gourdin et m'a frappé avec. Kùmə̰̄ gɨ̄ ɗā-ī yá̰ àd-ī-nī lə̄ kàdɨ̄ ɗā-í-nī. Les sorciers ont préparé quelque chose pour toi pour te faire mal. Jè ɗèē sə̀ kùlə̄ lə̄ kàdɨ̄ jè tɔ́-ī-í = tɔ́-í-nī. Nous sommes venus avec une corde pour l'attacher avec.
ń- PRA il, elle. ń-ɗùgù,ń-ndájɨ́,ń-bìndə̄ il se plie,il s'étire,il se penche
nāgɨ́ VI se hâter, se presser. ń-nāgɨ́ láw-láw nè bà̰ý lé à d-á d-ḭ́yə̰̄-ǹ nàńg. Il se hâte vite de peur qu'ils aillent le laisser derrière.
nàjɨ̀ VT étendre (au soleil). Dḭ̀yə̰́ nàjɨ̀ kō kèm ràkà tɨ́ lə̄-kàdɨ̄ tùtù. La femme a étalé le mil sur une natte pour qu'il sèche.
nàjɨ̄ N justice, raison (dans l'expression sə̀ də̀ nàjɨ̄-ǹ). Ngār̀ ə̀dɨ̀ nè tà lə̀ ngōn bàsá è sə̀ də̀ nàjɨ̄-ǹ. Le chef a dit que la parole du jeune homme était juste. V disputer, quereller. Ngán gɨ̄ nàjɨ̄ nà̰ā̰ tà də̀ mùr̄ tɨ́. Les enfants se disputaient sur la boule. Expr: nàjɨ̄ də̀ [dòō] -appuyer la parole de [qqn], défendre [qqn]
nājɨ̄ VT nier. ī nājɨ̄ lé, ī kúwə̄ ī-tām. Ne le nie pas, c'est toi qui l'a dit! V douter. m̄-nājɨ̄ sə̀ rā-ḿ tītɨ̄ kɨ́ n-áyē ɗèē bàrè. Je doute qu'il viendra demain. Expr: nājɨ̄ sə̀ rā [dòō] -douter m̄-nājɨ̄ sə̀ rā-ḿ tītɨ̄ kɨ́ ń-á ń-ɗèē bàrè lé.Je doute qu'il viendra demain.
nákɨ́ ID pleinement (suffire). Expr: àsɨ̀ [dòō] nákɨ́ -[qqn] être plein à craquer N-úsə́ mápà n-ádɨ̄ às-é nákɨ́.Il a mangé du pain de sorte qu'il est plein à craquer.
nàl AV marqueur de l'oubli (seulement dans l'expression kèm [dòō] òy nàl).
52
nàl N esp. de roseau [Oxytenanthera abyssinica]. N flûte faite de ce roseau. Expr: à̰ӯ nàl -danser et jouer la flûte Dòō gɨ̄ à̰ӯ-ī nàl tà kə́y tɨ́ lə̀ ngār̀ ɓē.Les gens dansent et jouent la flûte devant la maison du chef.
nàl̄ V rater. m̄-sáng lə̄ kùwə̀-é ɓáà m̄-nàl̄-é. J'ai essayé de l'attraper mais je l'ai raté. V manquer. Búy kɨ́ ndɔ̀r̄ nàl̄ síngà ngàá àn̄ ngá lé. Le coton cultivé sans l'engrais ne produit pas bien.
nàm̄ [nà̰m̄] V s'attacher (avec kɨ̀ ou kɨ̀). Mā̰ m̄-nàm̄ sə̀ dòō gɨ̄ kɨ́ ɓē-é kà-ḿ tɨ́. Moi je m'attache aux gens du village de mon grand-père. Dḭ̀yə̰́ nàm̄ sə̀ ngōn-ǹ kɨ́ dàgì. La femme s'attache à son unique enfant.
nàmā VT mettre en place un membre cassé pour le guérir. Njè nàmā ùwə̀ nàmā ngōn kɨ́ jī-ǹ tètɨ̀. Le traumatologue traditionnel a mis en place le bras cassé de l'enfant.
nān [nā̰n] N oncle maternel. Nān-ḿ è ngō-kó̰ kó̰-ḿ. Mon oncle maternel est le frère de ma mère.
nàng [nà̰ŋ] N terre, sol. Dòō gɨ̄ ndì-ī də̀ nàng tɨ́ nè márí bɨ̀rə́. Les gens sont sur la terre depuis longtemps. ń-nàjɨ̀ kūbū lə̀-é dè nàng tɨ́ kàrē. Il a séché son vêtement sur le sol seulement.
nàńg (Syn: nàngá) AV bas, en bas. Dòō kɨ́ ndì dɔ̀ɔ́ ngàá ùsū-ǹ də̀ dòō kɨ́ ndà nàńg tɨ́ lé. La personne qui est assis en haut ne se soucie pas de celui qui est en bas. AV à terre, par terre. M-íngə́ gúsɨ̀ kɔ̄r-jōó nàńg. J'ai trouvé 100 CFA sur la terre.
nán̄g N esp. de fruit comestible. M-ó̰ nán̄g ngá̰y àdɨ̄ m̄-ndèn̄g. J'ai mangé beaucoup du fruit sauvage et j'ai la diarrhée.
nàngá (Syn: nàńg) AV bas, en bas. AV par terre, à terre.
nàr N argent. Nàr è yá̰ kɨ́ ùwə̀ dòō gɨ̄ ɓə̀r̄ ngá̰y. L'argent est une chose qui met les gens en esclavage.
nàr-kīngə̄-nīń N argent que l'homme doit payer aux parents de sa femme avant l'enterrement.
nàr-mbà N l'argent payé a la famille d'une femme qui est morte par la famille du mari. Lò kɨ́ dḭ̀yə̰́ lə̀-é òy ngàá dé-də̀jɨ̀-é nàr-mbà. Quand sa femme est morte on lui a demandé l'argent qu'il faut payer à sa famille.
nàr-yá̰ N métal.
nàr-yò N l'argent payé après une mort accidentelle (par la personne qui a provoqué l'accident. Nùj-é gɨ̄ tàā-ī nàr-yò wōtɨ̄rō kɨ́ ùndə̄-é tɔ̄l-é ngàá. Les membres de sa familles ont pris l'argent pour sa morte (quand) la voiture l'a frappé à morte.
nàsár̀ [nàsár̀, nàsárà] N blanc, Européen. Dòō gɨ̄ ngá̰y gē kèm ɓē kɨ́ čádɨ̀ gə̀r̄-ī tà nàsár̀ lé. Beaucoup de gens au Tchad ne connaissent pas la langue Française. Nàsár̀ gɨ̄ ngàá bùlə̀-ē nà̰ā̰ ngá̰y kèm kɨ́ Dōnō Māngā lé. Il n'y a pas beaucoup de blancs dans la ville de Dono Manga.
nàsɨ̄ N antilope cheval. Nàsɨ̄ ngàá è dā̰ kɨ́ bòý tītɨ̄ síndə̄ bè. L'antilope cheval est un grand animal de la taille du cheval.
nàtá AV dehors. M-íngə́ nān-í nàtá. J'ai rencontré ton oncle maternel dehors. Kūnjə́ kɨ́ kə́y ùn njù-njú màdɨ̄-ǹ tèē-ń nàtá. Le poulet de la maison prend le gosier de son ami et sort dehors avec. (Proverbe: c'est le fils de la maison qui montre les choses dehors)
nā̰ N lune. Nā̰ ndà káng-káng ɓí-làā. La lune est très claire aujourd'hui. N mois. Nà̰y nā̰ jōó ɓáà m-ā m-újə́ kō lə̀-ḿ tā. Ça reste deux mois avant que je récolte le mil.
53
nā̰ VT goûter. ī-nā̰ tár nè á̰ ké nə̀l̄ wà. Goûte la sauce pour voir si elle est bonne.
ná̰ INT qui?. Ké ná̰ è ngār̀ lò kɨ́ nè tɨ́ wà? Qui est le chef de village ici? Expr: ná̰ gɨ̄ -quelques uns
nà̰ā̰ PR ensemble: réciprocité. Dé d-á̰ nà̰ā̰ dɔ̀ɔ́-dɔ̀ɔ́ lé. Ils ne se visitent pas l'un à l'autre souvent. [litt: ils ne se voient pas ...]
nà̰ā̰ VT suspendre, accrocher. m̄-nà̰ā̰ mḭ̀yə̰̄ lə̀-ḿ tà kāgɨ̄ tɨ́. Je suspends mon couteau de jet sur l'arbre. m̄-nà̰ā̰ kūbū lə̀-ḿ tà kāgɨ̄rī tɨ́. J'accroche mon vêtement sur le séchoir.
nà̰ā̰-tɨ́ AV ensemble. ásɨ̀gàr gɨ̄ njīyə̄-ī nà̰ā̰-tɨ́ àw̄-ī ɓē-é kɨ́ tà tò tūtú. Les soldats marchent ensemble vers le village où il y a le problème. Kàw̄ ndɔ̀r̄-ɔ́ è nà̰ā̰-tɨ́. Aller au champ est (toujours) ensemble l'homme d'avant, la femme derrière. (Proverbe: l'union fait force)
nā̰r VT arracher, chercher. Njè-ɓògɨ̀ nā̰r nàr lə̀ kó̰-ḿ. Le voleur a arraché l'argent de ma mère.
nà̰y V rester. Nà̰y-m̄ ndɔ̄ jōó kàdɨ̄ m̄-tìngə̄-ń kùlə̀ nè. Il ne me reste que deux jours pour finir le travail.
SPC ce, le. ún kū nè ī-ɗèē-ń ādɨ̄-m̄. Prends cette gourde et donne-le-moi. Kàtɨ̄ è ngá̰y kùm tár tɨ́ nè lé. Il n'y pas beaucoup de sel dans cette sauce.
CNJ et, mais. m̄-ɓār-é lə̄-kàdɨ̄ n-úsə́ yá̰ nè mbātɨ́. Je l'ai invité à manger avec nous mais il a refusé.
CMP que (avec discours indirect). N-ə́dɨ̄-m̄ nè bɔ̀ɔ̄-é è mò̰y. Il m'a dit que son père est malade.
AV ici. ī-ɗèē nè ādɨ̄ m-ə́d-ī tà. Viens ici, je veux te parler. ī-ɓír tūwə̄ nè ūndə̄ nè. Enroule la natte et mets-la ici.
-né PRA le, la, lui (obj. de verbe).
ném-ném AV fréquemment, très souvent. Kàw̄-é ɓē lə̀ kó̰-é ném-ném ngàá nə̀l̄ ngàw-é lé. Aller très souvent chez sa mère ne plait pas à son mari.
nḛ́ AV même. Lò-kɨ́ nḛ́ ń-ɗèē-ń gē-à j-à j-ìngə̀-ī kàrē. Même s'il les amène alors nous allons les trouver sans problème. Expr: nè nḛ́ bè gē-à -quoi que ce soit, quoi qu'il arrive Nè nḛ́ bè gē-à j-à j-àw̄-ī lə̄ kà̰-ī kúwə̄.Quoi que ce soit, nous allons pour voir.
nḛ́ PR lui (seulement après , marqueur d'un sujet pl.). ì nḛ́ á ń-ɗèē. C'est lui qui est venu.
nḛ̄ḛ́ NIN femme, épouse. Lò-kɨ́ nḛ̄ḛ́-ḿ à̰ yá̰ ɓáà ndīngə̄. Si ma femme voit quelque chose elle la désire. Nḛ̄ḛ́-ḿ,nḛ̄ḛ́-í,nḛ̄ḛ́-é,nḛ̄ḛ́-jé,nḛ̄ḛ́-sí,nḛ̄ḛ́-dɨ́ Ma femme, ta femme, sa femme, notre femme, votre femme, leur femme.
nə̀dɨ̀ VT mésestimer, sous-estimer. Kó̰-é àd-é kàbrī ɓáà ń-nə̀dɨ̀ tə̀də̄ bòý lé. Sa mère lui a donné d'arachides et il l'a mésestimé parce qu'il n'y avait pas assez.
nə̀l̄ VT plaire. Tár nè nə̀l̄ tà-ḿ ngá̰y. Cette sauce là me plaît beaucoup. VI être agréable.
nə̄l VI planer. Māl gɨ̄ nə̄l-ī də̀ nīń dā̰ kɨ́ òy tɨ́. Les charognards planent au dessus du cadavre d'un animal.
nə̄l VT pagayer, conduire à la pagaie. Mbàw gɨ̄ nə̄l-ī tò tə̀də̄ kàdɨ̄ sáng-ī kānjɨ̄ gɨ̄. Les pêcheurs pagayent la pirogue tout en cherchant des poissons.
54
nə̄l V somnoler, dormir un peu. Nə̄l dùm̄ ndɔ̀r̄. Somnoler dépasse cultiver. (Proverbe: ne rien faire te permet retrouver la force)
nə́l N vent. Nə́l tɔ̄l pòr tū lámpɨ́ tɨ́. Le vent a éteint le feu dans la lampe. N le rhume.
nə̀ngɨ̀l ID très (malade à la tête: descr. de də̀ [dòō] ɔ̀ӯ).
-nī PRA lui (forme accusative). Njé-ɗɔ̄ gɨ̄ ùndə̀-ī-nī. Les soldats l'ont frappé.
nìbə̀ N argile (rouge). Nìbə̀ ngàá dé d-ɔ́l-ń kèm ngó. L'argile rouge, on l'utilise pour traiter l'intérieur des calebasses.
nìm̄ N esp. de rat, rat roussard. Nìm̄ gɨ̄ ngàá ngán gɨ̄ tūwə̄-ī-dɨ́ tóng-ī-dɨ́. Les rats "nim", les enfants les attrapent et les grillent.
nìn̄ NIN limite. NIN pureté. Expr: kɔ̀r̄ nìn̄ [yá̰ gɨ̄] -mettre à part, voir la différence entre [des choses] Mbī rɔ̀ ā sə̀ mbī ngó ā ngàá tūr ngá̰y lə̄ kɔ̀r̄ nìn̄-dɨ́.Les feuilles de l'arbuste "ro" et celle de la calebasse sont difficiles à distinguer.
nīń N cadavre. D-ún nīń d-ā-ń də̀-ɓádɨ́ tɨ́ lə̄ dùbū. Ils ont pris le cadavre et l'ont porté au cimetière pour l'enterrer.
nìngə̀ [nḭ̀ŋgə̀] N sagaie, lance. N-úr-m̄ sə̀ nìngə̀ nè ń-nàl̄-m̄. Il a jeté une sagaie sur moi mais je me suis esquivé.
nīngə́ [nḭ̄ŋgə́] NIN anneau, bracelet. Nīngə́ gɨ̄ kɨ́ ngán dḭ̀yə̰́ gɨ̄ ɔ̀ɔ̄-ī ngàá ɔ̀ӯ-ī ngá̰y gē. Les anneaux portés par les jeunes filles sont très lourds.
nḭ̀ NIN jalousie entre femmes;. Dḭ̀yə̰́ gɨ̄ nè è nḭ̀ nà̰ā̰ gɨ̄, ngàw dɨ́ è kárē bɨ̀rə́. Ces femmes sont coépouses, elles ont un seul mari.
nḭ̄ N rêver; rêve. m̄-nḭ̄ sə̀ ngō-kó̰-ḿ. J'ai rêvé de mon frère.
nɨ̀ngə̀-màsɨ̄ N maladie de femmes, perte blanche. Nḛ̄ḛ́-ḿ ngàá nɨ̀ngə̀-màsɨ̄ ɗā-ǹ ngá̰y àdɨ̄ m-āw sə̀-ǹ dòktúr̀ tɨ́. Ma femme a perte blanche abondante et je l'ai emmené à l'hôpital.
nōbō VT distribuer (normalement avec nà̰ā̰). Dòō gɨ̄ nōbō-ī yá̰-kùsə̀ mā̰y-ɗɔ̄ gɨ̄. Les gens ont distribué de la nourriture aux réfugiés. VT partager. Ngán gɨ̄ nōbō-ī nà̰ā̰ kàbrī. Les enfants partageaient les arachides.
nōm VI tremper. M-ā m̄-nōm kūbū gɨ̄ lə̀-ḿ. Mes vêtements sont encore humides. m̄-nōm kūbū gɨ̄ lə̀-ḿ kèm sóò tɨ́. Je trempe mes vêtements dans le seau.
nòng N courtoisie. M-āw nòng tɨ́ ɓē lə̀ kà-ḿ gɨ̄. Je vais à la courtoisie dans le village de mes grands-parents.
nò̰ PRP devant. Tḛ̄y ìtɨ̀ kété nò̰ də̀ gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ tɨ́. Le mil pénicillaire devient mûr avant le maïs. Dòō àl̄ dɔ̀ɔ́ à̰-ń lò kɨ́ nò̰-ǹ tɨ́ lē. Une personne ne monte pas haut tout en regardant devant lui. (Proverbe: avertissement à qqn qui monte qqc)
nō̰ VI pleurer. ī-ɗèē ún ngōn kɨ́ à nō̰ nè. Viens prendre cet enfant qui pleure là. VI crier. Kɔ̀ӯ nō̰ ndɔ̄ɔ́ ngá̰y. Le hibou crie beaucoup pendant la nuit.
nō̰ NIN sève; glu. Nō̰ kāgɨ̄ ùwə̀ tībɨ̄ jī-ḿ tɨ́. La colle a collé à ma main.
nō̰ AV là-bas, locatif. ī-ɓír tūwə̄ nè ūndə̄ nō̰. Enroule la natte et mets-la là-bas.
55
nō̰-bè AV environ, à peu près (avec kàsɨ̀; suit le numéro). m̄-rèē kèm ɓē tɨ́ nè ngàá márí à kàsɨ̀ ɓāl mɨ̀tə́ gɨ̄ nō̰-bè. Je suis venu dans ce village il y a à peu près trois ans.
Núbə̄ NP Nuba (frère de Sou). Núbə̄ è ngō-kó̰ Sú nè è sáng tà tītɨ̄ ngō-kó̰-ǹ lé. Nuba est le frère de Sou, mais il ne cherche pas de problèmes comme son frère. NP Dieu.
nùjù [nùjù, nùjɨ̀] (Syn: tújú) VT détruire, abîmer.
nùjū [nùjū, nùjɨ̄] NIN famille. Ké nḛ́ njè nùjū lə̀-í à? Est-il un parent de toi? Màdɨ̄ nà̰ā̰ dùm̄ nùjū. L'amitié est mieux que la famille. N bonté. Gùtù màdɨ̄ tɨ́ m̄ gùtù nùjū tɨ́ lē. à la place l'amitié et non à la place de la bonté. Expr: njè nùjū [dòō] -membre de la famille de [qqc]
nṵ́ AV là-bas (loin). á̰ lò gìdɨ̀ bā tɨ́ nṵ́. Regarde là-bas (un peu loin) sur la rive. ī-ɓír tūwə̄ nè ūndə̄ nṵ́ nō̰. Enroule la natte et mets-la loin là-bas.
ndà VI être blanc. Dòō gɨ̄ kɨ́ ndà ngàá è-ī ngá̰y lē kèm ɓē kɨ́ Dōnō Māngā. Il n'y a pas beaucoup de blancs dans la ville de Dono Manga. VT blanchir. Ndùjū ngàá ndà jī-ḿ tɨ́ káng-káng. La farine me blanchit les mains.
ndà VI rester, s'arrêter. ī-ndà nàńg ī-gír sḛ́y. Arrête-toi et réfléchis un peu. VI être debout. Kāgɨ̄ kɨ́ ndà kɔ́tɨ́ kə́y tɨ́ nè ngàá mbī-ǹ è ngá̰y. L'arbre qui est à côté de cette maison a beaucoup de feuilles. AUX marqueur progressif (en principe pour les actions à pied). Expr: ndà nàńg -s'arrêter Wōtɨ̄rō ndà nàńg tà bā tɨ́.Le camion est arrêté au bord de la rivière.
ndá NIN espace vide. ādɨ̄ jè ndì-ī ndá lò tɨ́ nè. Allons-nous asseoir sur cette place ci. Expr: ndá ndɔ̀r̄ -espace de champs Expr: ndá gékɨ̀r -place publique àd-ī j-àw̄-ī ndá-gékɨ̀r tɨ́.Il faut que nous partions à la place publique.
ndá-gékɨ̀r N place publique.
ndābɨ́ N canard. Ndābɨ́ è ə̀l̄ kɨ́ ndìgɨ̀ màn̄ ngá̰y. Le canard est un oiseau qui aime l'eau.
ndājɨ́ NIN couleurs; dessin; lignes. Ké ndājɨ́ kūbū gɨ̄ lə̀-í nè ngàá tò-ī bà̰ý wà? De quelle couleur sont tes nouveaux vêtements. Ngōn tújə́ ndājɨ́ yá̰ gɨ̄ nàńg. L'enfant dessinait des lignes sur la terre.
ndájɨ̄ V s'étirer. Mùlə̀ ndājɨ́ rā-ǹ. Le chat s'étire. VT étirer. Nān-ḿ ndájɨ̄ kùlə̄ ɔ̀r̄-ń nìn̄ ndɔ̀r̄ lə̀-ǹ. Mon oncle étire la corde pour mesurer son champ.
ndájɨ́ VT redresser. Ndájɨ́ gɔ̀l è sə̀ tə̀bɨ̄-ǹ. Redresser le gourdin c'est avec sa fraîcheur (Proverbe: il faut éduquer un enfant quand il est petit).
ndájɨ́ VT imiter (normalement suivi de kùm). Ngōn kɨ́ ndḛ́y à ndájɨ́ kùm ngà-tɔ́gɨ́ lé. Un enfant ne doit pas imiter un adulte.
ndàm [ndà̰m] N écureuil fouisseur. Tàgɨ́-làā bísɨ́ gɨ̄ lə̀-ḿ ùwə̀-ī ndàm. Mes chiens ont attrapé un écureuil hier.
ndàm N hernie testiculaire. Ndàm ɗā kà-ḿ àdɨ̄ d-ɔ́r kɔ̄kɨ́. Mon grand-père a une hernie testiculaire et on l'a enlevé.
ndām [ndā̰m] V danser. Dòō lə̀-í gə̀r̄ ndām lé ɓáà ɔ̀gɨ̄-ī kà̰ ndām. Si ta personne ne sait pas danser alors il t'empêche de voir la danse. (Proverbe: si un des tiens ne connaît pas qqc, tu auras honte) N danse.
56
ndān [ndā̰n] V rassasié, être. Kèm-ḿ ndān ngá̰y gē m-ásɨ́ kùm kùsə̀ yá̰ lé tā. Je suis déjà rassasié, je ne peux plus manger. N satiété, état d'être plein. Dòō è bísɨ́ á àgɨ̀ nà̰ā̰ sə̀ ndān lə̀ màdɨ̄-ǹ lé. La personne n'est pas un chien pour s'amuser avec la satiété de son ami. Expr: ndān ngōn -être enceinte
ndàndān NIN mollet. Njè-ndó-yá̰ tūndə̄ ndàndān njà ngán gɨ̄. Le maître frappe les enfants sur le mollet.
ndàng [ndà̰ŋ] V écrire. ī-ɗèē nè ī-ndàng màktūbɨ̄ kàdɨ̄ m-úlə́-ń m-ādɨ̄ ngōn-ḿ. Viens ici et écris une lettre pour que je l'envoie à mon fils. V tonner (la pluie). Ndī ndàng ɓáà ìlə̄ dòō gɨ̄ tɔ̄l-dɨ́. Le tonnerre a tonné et elle a foudroyé les gens à mort.
ndáng VT gronder. Bɔ̀ɔ̄ ngōn ndáng ngōn kɨ́ mbī-ǹ òō tà lé. Le père a grondé son fils qui n'est pas obéissant. VI tonner (plus. fois). Ngōn nō̰ tə̀də̄ òō ká ndī kɨ́ ndáng rā-ǹ L'enfant pleure parce qu'il a entendu le bruit du tonnerre. VT crier brutalement, fortement.
ndáng N obstination. Kə̀d-é tà kàdɨ̄ n-ó ngàá tūr ngá̰y tə̀də̄ ń-ɗā ndáng. Lui dire quelque pour qu'il écoute est très difficile parce qu'il est obstiné. Expr: ɗā ndáng -être obstiné Expr: sə̀ ndáng -sans raison, pour rien
ndáng-ndáng ID très (sombre: descr. de ndùl). Lò ndùl ndáng-ndáng. Il fait très sombre.
ndāŕ NIN peau, cuir. Dé ɗā ndḛ́y sə̀ ndāŕ àbɨ̀. On fait des chicottes avec la peau de l'hippopotame.
ndāŕ-tà NIN lèvre. Ndāŕ-tà-ḿ gāng sə̀ dò. Ma lèvre s'est déchirée en blessure.
ndàtɨ̀ ID nettement (séparer: descr. de gāng).
ndátɨ́-ndátɨ́ AV complètement. Kùlə̀ lə̀-ḿ gòtó ndátɨ́-ndátɨ́ tā. Mon travail est complètement fini.
ndàw̄ VT frire, griller (v. aussi ɔ̀bɨ̄). Dḭ̀yə̰́ à ndàw̄ kàbrī. La femme est en train de griller les arachides.
ndày-ndày ID abondamment, avec averse. Ndī ə̀dɨ̀ kɔ̄čɨ̄ ndày-ndày àdɨ̄ màn̄ tàā lò pə́l-pə́l. Il a plu avec grêle abondamment de sorte que l'eau a envahi le lieu partout.
ndà̰-lé AV jamais. M-á̰ Njàménà ndà̰-lé. Je n'ai jamais vu N'Djaména.
ndà̰rḭ̀ N scolopendre. Ndà̰rḭ̀ ngàá è kùr̄ kɨ́ tá nà̰ā̰ sə̀ kújɨ́-nàng, nè tà dò ndà̰rḭ̀ ngàá tūr ngá̰y. La scolopendre est un insecte qui est pareil au scorpion, mais la piqûre de la scolopendre est très pénible.
ndèn̄g V avoir la diarrhée. Ngōn-ḿ ndèn̄g mə́sɨ́. Mon enfant a la diarrhée avec du sang.
ndètɨ̄ V bercer. Dḭ̀yə̰́ ndètɨ̄ ngōn-ǹ. La femme berçait son bébé.
ndḛ̀ḛ̄ VT s'égoutter, égoutter; filtrer. Kó̰-ḿ ndḛ̀ḛ̄ árgē. Ma mère a filtré du "argi". Yō̰ gɨ̄ ò̰-ī də̀-kə́y lə̀-ḿ àdɨ̄ à ndḛ̀ḛ̄ màn̄ tā. Les termites ont rongé le toit de ma maison et maintenant il s'égoutte.
ndḛ̀ḛ̄ VT confier du travail; commander. Njè-ndɔ̀r̄ ngàá ndḛ̀ḛ̄ mùr̄ màdɨ̄-ɓē-ǹ kɨ́ dḭ̀yə̰́ lə̄-kàdɨ̄ àdɨ̄ njé ndɔ̀r̄ gɨ̄. Le grand-cultivateur a commandé de la boule d'une voisine pour les gens qui travaillent dans son champ. Tò jī-í tɨ́ tāá ī-ndḛ̀ḛ̄ tá̰ ɓáy. Qu'il soit dans ta main d'abord avant de commander préparer (la bouillie) (Proverbe)
57
ndḛ́y (Syn: sḛ́y) AV peu, un peu. Kàn̄ kāgɨ̄ nè ngàá líndɨ̄ ndḛ́y bè. Le fruit de cet arbre est un peu sucré. VI être petit. Ngōn ngàá ndḛ́y bè, àsɨ̀ kùm ɗā kùlə̀ lé. L'enfant est tout petit, il ne peut pas travailler.
ndḛ́y N chicotte. Dòō gɨ̄ ùndə̀-ī ngá-bàsá gɨ̄ sə̀ ndḛ́y lò-gāng-tà tɨ́. Les gens frappaient le gars avec une chicotte à la place de jugement. Dé ɗā ndḛ́y sə̀ ndāŕ àbɨ̀. On fait des chicottes avec la peau de l'hippopotame.
ndə́gɨ́ VT ramasser une partie de (grains, sable, etc.). Kà-ḿ ndə́gɨ́ kàbrī lə̀ bɔ̀ɔ̄-ḿ ndḛ́y àw̄-ń ɓē-é. Ma grand-mère a ramassé une petite partie des arachides de mon père et les a amenées chez elle.
ndə̄jɨ̄ VT exhorter, encourager. Kà-ḿ ndə̄jɨ̄-jè lə̄ kàdɨ̄ j-àw̄ kùm-jé kɨ̄ kété. Notre grand-père nous encourage d'aller en avant.
ndə̀l N vertige. Ndə̀l ɗā-m̄ àdɨ̄ kùm-ḿ ndùl ndḭ́-ndḭ́. J'ai le vertige de sorte que je ne voie pas clairement.
ndə́l V réveiller, se réveiller. m̄-ndə́l-é ɓàtɨ̀ ngá̰y gē nè ń-mbātɨ́ ɗèē sə̀-ḿ. Je l'ai réveillé de bonne heure mais il a refusé de venir avec moi.
ndə̀m̄ V se perdre, être perdu. Ngōn ndə̀m̄ ɗə́bə́ á dé ɗèē sə̀-ǹ. L'enfant s'est perdu sur la route et ils l'ont emmené.
ndə̀m-kə̀rə́ N fétiche malfaisant destiné à retarder quelqu'un dans ses activités.
ndə̀r̄ VI être épais. Ndāŕ àbɨ̀ ngàá ndə̀r̄ ɓàkɨ̀ ɓàkɨ̀. La peau de l'hippopotame est très épaisse.
ndə̄r (Syn: ùr) VT creuser: piler. m̄-ndə̄r bə́ kɨ́ ngāl ngá̰y gē kàdɨ̄ m̄-ɗā-ń bə́-yìdɨ̄ kèm kə́y lə̀-ḿ. J'ai creusé un trou profond pour en faire le WC dans ma concession.
ndə̀y AV agréablement. Tár kānjɨ̄ kɨ́ dḭ̀yə̰́ ndīr ngàá nə̀l̄ ndə̀y. La sauce de poisson préparée par cette femme est très agréable. [litt: agréablement succulent]
ndì VI s'asseoir, être assis. ī-ndì nè ī-ngóm-m̄ ndḛ́y. Asseyez-vous ici et attendez-moi un instant. m̄-ndì, ī-ndì, nḛ́ ndì, jè ndì-ī, sè-ī ndì-ī, dé ndì - je m'assieds, tu t'assieds, il s'assied, nous nous asseyons, vous vous asseyez, ils s'asseyent. AUX auxiliaire progressif. m̄-ndì m-ā m̄-ndó yá̰. Je suis en train d'étudier.
ndī N pluie. Ndī ə̀dɨ̀ ngá̰y gē ɓí-làā j-àsɨ̀ kùm dùb-ī lé. Il pleut très fort, on ne peut pas semer aujourd'hui.
ndí N épice faite normalement avec la noix de néré. Tár kɨ́ sə̀ ndí ngàá nə̀l̄ ngá̰y. La sauce fait avec l'épice de néré est très agréable.
ndī-ə̀l̄ (Syn: màsɨ̄-ndī) N mai.
ndíbɨ̄ N le soufflet de la forge. N-úlə̄ pòr gír mḭ̀yə̰̄ tɨ́ sə̀ ndíbɨ̄ n-ádɨ̄ kɔ̀dɨ̄. Il a mis le feu sous le couteau de jet avec le soufflet pour le forgeron.
ndìgɨ̀ VT répondre. Bɔ̀ɔ̄-í ɓār-ī, ké ā ndìgɨ̀ tà-ǹ tɨ́ lé wà? Ton père t'appelle -- vas-tu lui répondre? Expr: ndìgɨ̀ sə̀ [dòō] də̀-tɨ́ lé -n'être pas d'accord avec [qqn]
ndìgɨ̀ (Syn: gè) VT vouloir. Ngōn ngār̀ ngàá bàsá ngá̰y gē, màndɨ̀ gɨ̄ màlàng kúwə̄ ndìg-ī tàā-ī-nī. Le fils du chef est très beau, toutes les jeunes filles veulent le marier. J-à j-àw̄ lò-kɨ́ ī-ndìgɨ̀. Nous irons quand tu veux. ń-ndìgɨ̀ lə̄ ndōgō kūbū gɨ̄ kɨ́ kìgɨ̀. Il veut acheter des nouveaux vêtements.
58
ndīĺ V pousser des youyous. Dḭ̀yə̰́ gɨ̄ ndīĺ-ī [ndī.líī] də̀ njè-kàl̄-síndə̄ gɨ̄ tɨ́. Les femmes poussaient les youyous (pour encourager) les cavaliers.
ndíl NIN ombre. Ndíl dīl ngàá màjɨ̀ ā sɔ̀l̄ lóm ā. L'ombre du caïlcédrat est frais et très bon. NIN esprit. Expr: ndíl [dòō] à̰ӯ só̰y-só̰y -[qqn] être sursauté Ndíl dòō gɨ̄ à̰ӯ só̰y-só̰yLes gens étaient sursautés.
ndìng AV en silence total. Ngār̀ ḭ̀ dɔ̀ɔ́ lə̀ tām tà ɓáà lò tò ndìng. Le chef s'est levé pour parler et il avait un silence total.
ndīngə̄ [ndḭ̄ŋgə̄] V convoiter. Njè-dàbɨ̀ ndīngə̄ bānjɨ̄. Le paresseux convoite la lèpre.
ndìr VI bouillir. VI battre (le coeur). Kàdɨ̀ ngōn-ḿ ndìr gùkɨ̀-gùkɨ̀. Le coeur de mon enfant bat fortement.
ndīr VT cuire. Kùlə̀ lə̀ dìngə̀m ɓáà è ndɔ̀r̄ nè kùlə̀ lə̀ dḭ̀yə̰́ ɓáà è ndīr yá̰. Le travail d'un homme est le champ, celui d'une femme c'est la cuisine.
ndìsə̄ [ndɨ̀sə̄, ndìsə̄] VT se raser. Yìngə̀ ngàá è yá̰ kɨ́ dòō gɨ̄ à ndìsə̄-ī mbāý-tà-dɨ́. Un rasoir est un outil que les gens utilisent pour se raser la barbe.
ndìsə̄ [ndɨ̀sə̄, ndìsə̄] N balai. Dòō gɨ̄ ɔ̀y-ī lò kɨ́ kə́y sə̀ ndìsə̄. Les gens balaient l'intérieur de leurs maisons avec un balai.
ndìsɨ̀ NIN nid (d'oiseau). ə̀l̄ gɨ̄ ɗā-ī ndìsɨ̀ də̀ kāgɨ̄ kɔ̄l tɨ́. Les oiseaux font leurs nids dans les figuiers.
ndìsɨ̀ VI être vieux. Kūbū lə̀-ḿ ndìsɨ̀ ngá̰y gē tā. Mon habit est déjà vieux. VI être usé. Yò è ndìsɨ̀ ndògō La mort est un secko usée (Proverbe: partager le deuil est la consolation)
ndìtə̀ [ndɨ̀tə̀, ndìtə̀] V glisser, se glisser. m̄-ndìtə̀ ɓáà m-ōsō dàn bɔ̀r tɨ́. J'ai glissé dans la boue et puis je suis tombé. V être glissant. ɗə́bə́ kɨ́ dòō ùn nè ngàá ndìtə̀ ngá̰y. La route que la personne a prise est très glissante.
ndḭ́-ndḭ́ ID très (noir) (descr. de ndùl). Lò ndùl ndḭ́-ndḭ́ àdɨ̄ m-á̰ lò lé. Il fait très noir et alors je ne vois rien.
ndḭ̄mə̰̄ VT emprunter; prêter. m̄-ndḭ̄mə̰̄ síndə̄ lə̀ bùrə̀-mbā-ḿ m-āw-ń ɓē-é. J'ai emprunté le cheval de mon hôte pour rentrer chez moi avec.
ndḭ̄yə̰̄ VT peler. M-ndḭ̄yə̰̄ bāngàw kɨ́ ndīr. J'ai pelé les patates douces (cuites).
ndò N cérémonie d'initiation. Kàw̄ ndò tɨ́ sə̀ ngán gɨ̄ ngàá è yá̰ kɨ́ ùwə̀ kèm Gùlə̀y gɨ̄ ngá̰y. Aller à l'initiation avec les enfants est une coutume très importante chez les Gulays.
ndō N douleurs prénatales. Ndō ɗā nḛ̄ḛ́-ḿ ngá̰y gē. Ma femme commence avec les douleurs d'accouchement.
ndó VT étudier. Kɨ́-nḛ̄-á í-ndó yá̰ lē ɓáà ā ī-tèē kɔ̀dɨ̄ lé. Si tu n'étudies pas, tu ne vas pas réussir. V apprendre. VT enseigner.
ndòō N pauvreté. Ndòō tò ngá̰y kèm ɓē tɨ́ lə̀-ḿ ɓí-làā. Il y a beaucoup de pauvreté de mon village maintenant. [litt: ...aujourd'hui.]
59
ndò-dḭ̀yə̰́ N fille initiée. Kàw̄ ndò-dḭ̀yə̰́ ɓàr-á ngàá ɔ̀gɨ̄ ndī lə̄ kə̀dɨ̀. Les rites d'initiation accomplis pendant la saison pluvieuse empêche que la pluie tombe. N initiation de jeunes filles.
ndògō N clôture en paille, secko. N-ílə́ ndògō n-á̰y-ń də̀ kə́y lə̀-é. Il a mis en place du secko autour de sa maison.
ndògō VT baigner, se baigner. ādɨ̄-m̄-ī màn̄ ādɨ̄ m̄-ndògō. Donnez-moi de l'eau pour me laver.
ndōgō VT acheter. Ké ī-ndōgō kūbū lə̀-í nè ngàá sə̀ kándáng wà? À combien as-tu acheté tes vêtements.
ndòlè VT fouiller. m̄-ndòlè líbɨ́rì ngàá pí pí m-ɨ́ngə́ lé. J'ai cherché l'aiguille en vain, je ne l'ai pas trouvé.
ndòlè VI suivre. Bísɨ́ lə̀-é ndòlè gō-é lò kɨ́ n-á njīyə̄-ń. Son chien le suit chaque fois qu'il se promène.
ndòlē V se flétrir. Mbī kám gɨ̄ ndòlē-ī tə̀də̄ nàng sɔ̀l̄ lé. Les feuilles des arbustes sont flétries parce que le sol n'est pas humide.
ndólē (Syn: ndō̰y) V luire; briller. Mə̀dɨ̀ kɨ́ kɔ́bɨ́ dḭ̀yə̰́ tɨ́ ndólē kə̰́y-kə̰̀y. La perle sur le cou de la femme est très brillante. VI être luisant.
ndōm VI être ou devenir bancal (sujet toujours njà 'les pieds'). Njà-é ndōm lò kɨ́ n-ḭ́ n-ósó də̀ kāgɨ̄ tɨ́. Il est devenu bancal quand il est tombé de l'arbre. VI se pencher, devenir courbé. Gàjɨ̀ kāgɨ̄ kɨ́ m̄-mà̰ ngàá ndōm lə̀ kòsō. La fourche que j'ai plantée s'est penchée pour tomber.
ndōyō N esp. de gazelle. Ndōyō ngàá è dā̰ kɨ́ bòý dùm̄ dùl. La gazelle est un animal plus grand que la biche-cochon.
ndò̰ N la bonne aventure, divination. M-āw ndò̰ tē tɨ́ lə̄ kàdɨ̄ njé-tē gɨ̄ ɔ̀r̄-ī gír yá̰ kɨ́ màjɨ̀ àdɨ̄-ī-mī. Je suis parti à la bonne aventure de la divination chez les devins pour qu'ils me disent de bonnes nouvelles.
ndò̰ N la chasse, la pêche. Ndò̰ ngàá àdɨ̄ dòō gɨ̄ àw̄-ī ɓáà tɔ̄l-ī dā̰ gɨ̄ ngá̰y. La chasse fait de sorte que les gens qui y aillent tuent beaucoup d'animaux.
ndò̰ NIN langue. Lò-kɨ́ m-úsə́ gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ ɓá ɓáà m̄-tó̰ ndò̰-ḿ. Lorsque je mangeais du maïs je me suis mordu la langue.
ndò̰ō̰ (Syn: ngə̰́) VT gratter. Ngōn ndò̰ō̰ kùm-ǹ sár kàdɨ̄ tɔ̄ bè. L'enfant grattait l'oeil à tel point qu'il allait en crever. VT démanger. Gùtù-tà yíl gɨ̄ ndò̰ō̰-m̄-ī ngá̰y gē. Les piqûres de moustique me démangent beaucoup.
ndō̰rḭ̄ N monticule avec trou. Ndō̰rḭ̄ ngàá è bòlè kɨ́ dā̰ gɨ̄ tò-ī tūtú. C'est un ancien trou où les animaux habitent.
ndō̰y (Syn: ndólē) VI luire; briller. Bàr-gìdɨ̀ tɔ́rsɨ̀ kɨ́ nàr-yá̰ ngàá ndō̰y ngá̰y. L'extérieur d'une torche métallique reluit beaucoup.
ndɔ̄ N jour, journée. Dìmá̰s ngàá è ndɔ̄ tàā kə̀bɨ̄. Le dimanche est un jour de repos. Expr: ndɔ̄ kárē lé -jamais M-á̰ Njàménà ndɔ̄ kárē lé.Je ne suis jamais allé à N'Djaména. Expr: ndɔ̄ kɨ́-ɗá tɨ́? -quand, quel jour? Ké ā ī-ɗèē ndɔ̄ kɨ́-ɗá tɨ́ wà?Quand vas-tu venir?
ndɔ̄ V venir (la saison sèche). ɓāl ndɔ̄ ɗèē tā, dòō gɨ̄ à ró-ī lò. La saison sèche est arrivée, les gens brûlent la brousse.
60
ndɔ̀ɔ̄ VI être inquiété. m̄-ndɔ̀ɔ̄ ngá̰y tə̀də̄ ngōn-ḿ ɗèē lé. Je suis très inquiété parce que mon enfant n'est pas venu.
ndɔ̄ɔ́ AV pendant la nuit (loc. de ndɔ̄). Dàn ndɔ̄ɔ́ njè-ɓògɨ̀ tèē à̰ӯ. En pleine nuit le voleur s'est échappé.
ndɔ̄-gɨ̄ AV toujours, souvent (précédé de sə̀). J-ùsə̀ yá̰ nà̰ā̰ tɨ́ sə̀ ndɔ̄-gɨ̄ ndɔ̄-gɨ̄. Nous mangeons ensemble toujours.
ndɔ̄-tàā-kə̀bə̄ N dimanche.
ndɔ̄bɨ̄ VI étinceler. Yāl pòr ngàá ndɔ̄bɨ̄ ràtàtà. Les braises du feu étincellent pan!
ndɔ́bɨ́ V être fort (piment). Kābɨ̄ ndɔ́bɨ́ ngá̰y gē. Le piment est très fort.
ndɔ́gé N matin (normalement sə̀-ndɔ́gé). Kɨ́-nḛ̄-á ó̰ mùr̄ sə̀ ndɔ́gé ɓáà ā ī-tò ɓī ngá̰y kàd-á. Si tu manges la boule le matin, tu dormiras beaucoup (pendant la journée.)
ndɔ̀jɨ̀ VT déranger. Kə́ng gɨ̄ ndɔ̀jɨ̀-m̄-ī ngá̰y lò kɨ́ nè tɨ́, m̄-ndìgɨ̀ lə̄ tèē nàtá ɗā kùlə̀. Les mouches me dérangent beaucoup ici, alors je vais travailler dehors. M-úndə́-é tə̀də̄ ń-ndɔ̀jɨ̀-m̄ ngá̰y. Je l'ai tapé parce qu'il m'a beaucoup dérangé. VI être compliqué. m̄-ndìgɨ̀ lə̄ ɗā kùlə̀ sə̀ dòō gɨ̄ kɨ́ njé ndɔ̀jɨ̀ lò gɨ̄ lé. Je ne veux pas travailler avec les gens compliqués.
ndɔ̀l N (chose) visqueuse, gluant. Tár kúl ngàá ùwə̀ ndɔ̀l ngá̰y. La sauce longue est très visqueuse. Expr: ùwə̀ ndɔ̀l -être visqueuse
ndɔ̀r̄ V labourer, cultiver, semer. Dòō gɨ̄ ndɔ̀r̄-ī búy ngá̰y gē kòn̄-làā. Les gens ont cultivé beaucoup de coton cette année. VT sarcler.
ndɔ́r VT tirer. Màn̄g gɨ̄ ndɔ́r-ī púsɨ̀ kɨ́ kō ɗùsù kèm. Les boeufs tiraient une charrette chargée de mil.
ndɔ̀tɨ̄ VT rencontrer. Lò-kɨ́ m̄-ndɔ̀tɨ̄-ī ɓáà ā á̰ yá̰ kɨ́ à ɗā-ī ɓáy. Si je te rencontre alors tu vas voir ce qui va t'arriver.
ndɔ́tɨ́ VI bouger. Kàdɨ̀ ɔ̀sɨ̀ ngá̰y gē àdɨ̄ m̄-ā m̄-ndɔ́tɨ́ ndíl-í. Le soleil me dérange beaucoup, alors je vais bouger à l'ombre.
ndū NIN voix. M-ō ndū ngōn-ḿ kɨ́ nō̰. J'ai écouté la voix de mon enfant qui pleure. NIN bruit. M-ō ndū ngán gɨ̄ kɨ́ à àg-ī nà̰ā̰ nàtá. J'ai écouté le bruit des enfants qui jouaient dehors.
ndùú N esp. de plante grimpante [Ampelocissus pentaphylla].
ndùbə̄ N héritage. Lò kɨ́ óy ngàá ɓáà yá̰ ndùbə̄ lə̀-í è lə̀ ngán-í gɨ̄. Quand tu seras mort, ton héritage reste pour tes enfants. N ancienne place d'un village.
ndūbɨ̄rī VT rouler, faire tourner. Dòō gɨ̄ ndūbɨ̄rī-ī ə̀r lə̄ kùt-ī tà lò. Les gens roulent la pierre pour fermer le lieu.
ndùbù N esp. de serpent [Python royal]. Ndùbù ngàá è lī kɨ́ dò̰ lé ɓáà dòō gɨ̄ kɨ́ kùm-dɨ́ ùnjū ùsə̀-ī. Le python royal est un serpent qui ne mord pas et les personnes âgées le mangent.
ndūbū VI éclater. Bál̀ ndūbū àdɨ̄ ndíl dòō gɨ̄ tèē-ī à̰ӯ-ī só̰y-só̰y. La balle a éclaté et les gens ont pris peur. VI s'épanouir, briller. Pútū kāgɨ̄ gɨ̄ ngàá ndūb-ī rā-dɨ́ màjɨ̀ ngá̰y gē. Les fleurs des arbres se sont épanouies très bien.
61
ndūjə́ N cicatrice. Sàr̄ gɨ̄ ngàá ùm̄-ī ndūjə́ kùm ngán ndò gɨ̄ tɨ́. Les Saras coupent des cicatrices dans les visages des initiés.
ndújə̄ N esp. de plante à bulbe, oignon sauvage [Amarylliadaceae sp.]. Ndújə̄ è yá̰ kɨ́ dòō gɨ̄ àj-ī-í rā-dɨ́. L'oignon sauvage est une chose que les gens se guérissent avec.
ndùjū [ndùjū, ndùjɨ̄] N farine. Ndùjū ngàlì ndà káng-káng. La farine de manioc est blanche pétillant.
ndùl VI être noir. Kàn̄ kāgɨ̄ nè ngàá ndùl. Le fruit de cet arbre est noir. Expr: kə̀m [dòō] ndùl -avoir le vertige Kùm-é ndùl ndáng-ndáng àdɨ̄ ń-tèē n-ósó.Il a beaucoup de vertige de sorte qu'il est tombé.
ndùm VT enduire d'huile, oindre. Kó̰ ngōn ndùm ngōn sə̀ ùbū tā-ɓáy àw̄ sə̀-ǹ kə́y. La femme a enduit le corps de son fils avec de l'huile et après elle l'a porté dans la maison.
ndùm VI être pourri. Mɔ́ngɔ̀ gɨ̄ màlàng kɨ́ ī-ndōgō súkū tɨ́ ngàá ndùm-ī Les mangues que tu as achetées au marché étaient toutes pourries.
ndùm-kóté N grain de la figue pourrie qui tombe au mois de Juin. NP Juin (par extension). Sə̀ nā̰ ndùm-kóté ngàá, ndī ə̀dɨ̀ ngá̰y àdɨ̄ mbī kám gɨ̄ dḛ̀y-ī nàngá sàtàtɨ̀-sàtàtɨ̀. Au mois de juin là, il pleut beaucoup de sorte que les feuilles chutent abondamment.
ndūnə̄ VT poser, incliner contre. m̄-ndūnə̄ rā-ḿ kàdɨ̀ kə́y tɨ́ tə̀də̄ mò̰ō̰-ḿ tūr-m̄ ngá̰y. Je m'appuie contre la maison parce que j'ai mal au dos.
ndùngə̀ N esp. d'arbre [Commiphora pedunculata]. Ndùngə̀ ngàá è kāgɨ̄ kɨ́ ùbə̀ ngá̰y gē kɔ̄r-ɔ́. Le Commiphora pedunculata est un arbre qui pousse beaucoup dans les forêts.
ndùngə̀ [ndṵ̀ŋgə̀] N jumeaux, jumelles. Màdɨ̄-ɓē-ḿ òjɨ̀ ndùngə̀ gɨ̄. Ma voisine a donné naissance à des jumeaux.
ndūr VI se tourner. Ngōn kɨ́ mò̰y ngàá ndūr pàtɨ̀-pàtɨ̀ yó pàtɨ̀-pàtɨ̀ nè. L'enfant malade tournait et se retournait toute la nuit. VT se débattre (physiquement, obj. est rā [dòō]). ásɨ̀gàr ndìgɨ̀ lə̄ kùwə̀-é ɓáà ń-ndūr rā-é ń-tèē n-á̰y. Le soldat a voulu le saisir et il s'est débattu pour s'échapper. [litt: il sort (et) il fuit]
ndúr (Syn: kə́bɨ́) VT entasser. Dḭ̀yə̰́ ndúr tásā gɨ̄ də̀ nà̰ā̰ tɨ́. La femme entasse les marmites une sur l'autre.
ndúr N hérisson. Ndúr ùsə̀ mbī kám gɨ̄ ā ùsə̀ gà̰rḭ̀ gɨ̄ ā. Le hérisson se nourrit d'herbes et de sauterelles.
ndùsū [ndùsū, ndùsɨ̄] VT filtrer. Kó̰-ḿ ndùsū màn̄ də̀ yībɨ̄ lə̄ kàdɨ̄ d-á̰y. Ma mère a filtré la partie claire de la bière de mil pour qu'on boive. VT verser doucement pour que les résidus restent.
ndūsū VI être vermoulu. Kāgɨ̄ yīdə̄ ngàá ndūsū láw lē. Le bois de l'arbre "yide" ne devient pas vermoulu vite.
ndùy ID très (épais: descr. de ɓə̀bɨ̀). Bḭ́yə̰̄ ɓə̀bɨ̀ ndùy. La bouillie est très épaisse.
ndùӯ VT chavirer. Tò ndùӯ màn̄ bā-á. La pirogue a chaviré dans les rapides.
ngá [ŋgá] VI être bon, bien. Njālā lə̀-ḿ ngàá ngá ngá̰y. Mon pantalon là est très bon.
ngàá [ŋgàá] SPC ce, cette, ces (forme indépendante). Ngōn kɨ́ tàgɨ́-làā m-á̰-ǹ súkū tɨ́ ngàá è ngōn-í. Cet enfant que j'ai vu au marché hier c'était ton fils. AV là, là-bas. Expr: nè ngàá -ce, cette, ces
62
ngà-mḭ̄yā̰-kùm-í N esp. d'oiseau, mange-mil. Kùsə̀ bò tɔ̄l ngà-mḭ̄yā̰-kùm-í. Manger gros a tué le mange-mil.
ngà-nə́l-māĺ N tourbillon.
ngā-nùngə̄ [ŋgānṵ̀ŋgə̄] N saison chaude.
ngà-ndə́l-wə̰̄y N luciole. Ngà-ndə́l-wə̰̄y è kùr̄ kɨ́ à ndō̰y ndɔ̄ɔ́. La luciole est un insecte qui brille comme un feu dans la nuit.
ngà-ndóbɨ́ NIN partie supérieure de la poitrine. è ə̀l̄ kɨ́ tá nà̰ā̰ sə̀ də́r nè ngà-ndóbɨ́-ǹ ndà. C'est un oiseau de la taille d'une colombe, mais sa poitrine est blanche.
ngā-ngùngə̄ N saison chaude. Ngā-nùngə̄ ɗèē tā àdɨ̄ kàdɨ̀ òlē wàč-wàč. La saison chaude est déjà arrivée de sorte que le soleil boue chaudement.
ngā-ɔ̀bɨ̀-ɔ́y NP février, la période entre la fin de janvier jusqu'au début de mars. Ngā-ɔ̀bɨ̀-ɔ́y ngàá è nā̰ kɨ́ kàdɨ̀ ɔ̀sɨ̀ ngá̰y lé ɓáy. Février est un mois où il ne fait encore chaud.
ngà-tɔ́gɨ́ N ancien, sage. Kùm ngà-tɔ́gɨ́ tɔ̄l kó̰-tḛ̀ḛ́. Les yeux d'un ancien tuent la petite abeille. (Proverbe: les anciens sont plus sages que les jeunes) N adulte.
ngàbɨ̀rà̰y N iguane, "varan de l'eau". Bèn̄-ḿ ndīr ngàbɨ̀rà̰y àdɨ̄ j-ò̰. Ma tante paternelle a préparé le varan aquatique pour manger (avec la boule).
ngāl [ŋgāl] VI être long. Ngō-kó̰-ḿ kɨ́ tɔ̀gɨ̀ ngāl ngá̰y. Mon grand-frère est très grand. Kə̄ẃ gɨ̄ ngàá è ə̀l̄ kɨ́ njà-dɨ́ ngāl. Les hérons garde-boeufs sont des oiseaux avec les pieds longs.
ngāl-bə̀nī N margouillat (v. kɨ́-ngāl-bə̀nī).
ngàlì [ŋgàlì] N manioc. Ngàlì kɨ́ tə̀bɨ̄ ngàá nə̀l̄ dùm̄ ngàlì kɨ́ ndīr. Le manioc cru a un meilleur goût que le manioc cuit.
ngán [ŋgán] N enfants (pl. irrég. de ngōn). N minutes. Ngìrə̀-kàdɨ̀ lə̀-ḿ è kàdɨ̀-mùtə́ sə̀ ngán-ǹ-də̀-tɨ́-kɔ̄r-mùtə́. L'heure (que j'ai) est trois heures avec trente minutes.
ngàn̄g VI être difficile. Gīndɨ̄ kāgɨ̄ ngàá kɔ̀r̄-ǹ ngàn̄g ngá̰y. Enlever un morceau de ce bois est très difficile. VI être solide, dur. Ngìrə̀ kāgɨ̄ ngàá ngàn̄g ngìrìng-ngìrìng. La racine de cet arbre est très dure.
ngāng NIn dents. Mùnjù àn̄ ɓē lə̀ njé ngāng gòtó gɨ̄. Le haricot donne de grains chez ceux qui n'ont pas de dents. (Proverbe)
ngāng NIN bordure, limite (d'un lieu). Ngāng ndɔ̀r̄ lə̀-ḿ ngàá è tū kḭ̄yə̰̄ tɨ́ nṵ́ nō̰. La limite de mon champ est là où est l'arbre de karité là-bas (loin).
ngánjá N esp. de petite grenouille. Ngánjá gɨ̄ nō̰-ī nà̰ā̰ jḛ̀-jḛ̀ kùm màn̄ tɨ́. Les petites grenouilles crient bruyamment dans l'eau.
ngàr̄ [ŋgàr̄] N esp. d'arbuste épineux [Cassia ataxacantha]. Kɔ̄n ngàr̄ ngàá d-ílə́ d-á̰y-ń də̀ njòr. L'arbuste Cassia ataxacantha, on l'utilise pour entourer les aubergines.
ngār̀ [ŋgār̀] N chef. Ngār̀ ɔ̀gɨ̄ lə̄-kàdɨ̄ njé-ndó-yá̰ gɨ̄ àg-ī nà̰ā̰ ndɔ̄ɔ́. Le chef a empêché que les étudiants dansent pendant la nuit.
ngàrù [ŋgàrù] (Syn: ngàrwà̰y) N iguane. Ngàrù ngàá tá nà̰ā̰ sə̀ būr nè tò kùm màn̄ tɨ́. L'iguane est un animal comme le varan, mais il vit dans l'eau.
63
ngàrwà̰y [ŋgàrwə̰̀y] (Syn: ngàrù) N iguane. Ngàrwà̰y ngàá tá nà̰ā̰ sə̀ būr nè tò kùm màn̄ tɨ́. L'iguane est un animal comme le varan, mais il vit dans l'eau.
ngàw [ŋgàw] NIN mari (souvent ngà-ḿ 'mon mari'). Ngà-ḿ è ɓē-é, nè m-ā m̄-ɗèē kà̰ӯ yībɨ̄. Mon mari est parti chez lui, alors je suis venu boire de la bière de mil. Ngà-ḿ/ngàw-ḿ,ngàw-í,ngàw-é,ngàw-jé,ngàw-sí,ngàw-dɨ́ Mon mari, ton mari, son mari, notre mari, votre mari, leur mari.
ngàw [ŋgàw] N furoncle, bouton au visage. Ngàw ùbə̀ kār-nò̰-ḿ tɨ́. J'ai un furoncle dans mon oeil. [litt: un kyste pousse sur mon front]
ngà̰ā̰-gō [ŋgà̰ā̰gō] NIN gorge. Kīngə̄ kānjɨ̄ njḭ̄ ngà̰ā̰-gō-ḿ. Une arête du poisson s'est coincée dans ma gorge.
ngá̰y [[ŋgá̰y]] AV beaucoup; très. úsə́ yá̰ ngá̰y, nè ké bà̰ý á ə̄ng bè wà? Tu manges beaucoup, je ne comprends pas pourquoi tu es si maigre.
ngə̀ NIN farine résiduelle de. Ngə̀ mātɨ̄ nà̰y kèm jə̀ng-lə̄ng tɨ́. La farine résiduelle du néré reste dans le filtre.
ngə̀ə̄ N chiffon mis sur la tête pour porter. Ngə̀ə̄ ngàá è yá̰ kɨ́ dḭ̀yə̰́ gɨ̄ ùr̄-ī òtō-ī yá̰ də̀-dɨ́ tɨ́. Un coiffe de tissu est quelque chose qui les femmes cousent pour porter des choses sur la tête.
ngə̀ə̄ [ŋgə̄ə́] NIN fourreau. úlə́ mḭ̀yə̰̄ lə̀-í kèm ngə̀ə̄-ǹ tɨ́. Remets ton couteau dans le fourreau.
ngə́ng-rə̄ng [ŋgə́ŋrə̰̄ŋ] N fagots, brindille sèche. Tà ngán kīr ngàá dé ɓār-dɨ́ ngə́ng-rə̄ng gɨ̄. Des fagots petits s'appellent les brindilles.
ngə̀r [ŋgə̀r] VT croquer. M-ā m̄-ngə̀r gāríyā. Je suis en train de croquer la noix du palmier doum.
ngə́y NIN la limite, la fin. Dà-rā̰ ngàá è lò ndì Núbə̄, àdɨ̄ ngə́y-ǹ gòtó. Le ciel est là où reste Dieu et sa limite n'existe pas.
ngə̰́ VT gratter. Bàtɨ̀-wāl ùsə̀ də̀ ngōn àdɨ̄ ngə̰́ rā-ǹ rɔ̀tɨ̀-rɔ̀tɨ̀. L'enfant souffre de gale et il se gratte beaucoup.
ngə̰̀y [ŋgə̰̀y] VT guetter. Bàtú ngə̰̀y yə́gɨ̄ lə̄ kùwə̀-ǹ. Le chat guette le rat pour le saisir.
ngìn-ngìn [ŋgìn-ngìn] ID violemment (trembler) (descr. de ndə̀bɨ̀). Dòō gɨ̄ ùwə̀-ī njè ɓògɨ̀ ɓáà, ɓə̄ĺ ɗā-ǹ àdɨ̄ ndə̀bɨ̀ ngìn-ngìn. Les gens ont attrapé un voleur, alors il a eu peur de sorte qu'il a tremblé violemment.
ngīr [ŋgīr] NIN vagin. Ngīr dḭ̀yə̰́ è á ngōn tèē tūtú. C'est par le vagin de la femme que l'enfant sort. Bájàl ngàá è rā-tūr kɨ́ ɗā dḭ̀yə̰́ gē kèm ngīr tɨ́. La gonococcie est une maladie qui infecte les vagins des femmes.
ngìrə̀ [ŋgìrə̀] VI être rugueux, calleux. Ndāŕ būr ngàá ngìrə̀. La peau sur le dos du varan est rugueuse.
ngìrə̀ [ŋgìrə̀] NIN racine. Ngìrə̀ màsɨ̄ ngàá mōng ngá̰y. Les racines du tamarinier sont très difficiles à enlever. NIN nerfs.
ngīrə̄ [ŋgīrə̄] NIN peau. Jɨ̀-ɗā kɔ̀dɨ̀ sə̀ ngīrə̄ bḭ̄yə̰̄. Nous avons fait un tambour avec la peau de la chèvre. Kété-márí kà-jé gɨ̄ ɔ̀ɔ̄-ī ngīrə̄. Nos ancêtres d'auparavant portaient des peaux.
ngìrə̀-kàdɨ̀ [ŋgìrə̀kàdɨ̀] N heure. Ké ngìrə̀-kàdɨ̀ lə̀-í è kándáng? Quelle heure est-il? Ngìrə̀-kàdɨ̀ è mùtə́. Il est trois heures.
64
ngīrīng VT fixer, ancrer solidement. D-ùndə̄ gír kə́y ngàá d-ádɨ̄ ngīrīng ngíríng-ngíríng. Le devant du camion là est entré dans la boue de sorte qu'il s'est fixé solidement au sol.
ngìrìng-ngìrìng ID très (dur): descr. de ngàn̄g.
ngíríng-ngíríng ID très (solide): descr. de ngīrīng.
ngísə̄ N pou. Ngísə̄ gɨ̄ ùsə̀-ī də̀ ngōn àdɨ̄ ɗā dò. Les poux ont mordu la tête de mon fils à tel point qu'il a fait une blessure.
ngó [ŋgó] N calebasse. N-úm njár kō kèm ngó tɨ́ ɓáà ń-tógō. Elle versa le mil dans la calebasse et le lava.
ngō-bàsá [ŋgōbàsá] N jeune homme. Ngō-bàsá ngàá ndìgɨ̀ tàā dḭ̀yə̰́ nè nàr gòtó jī-ǹ tɨ́. Le jeune homme veut se marier mais il n'a pas de l'argent.
ngō-kó̰ [ŋgōkó̰] NIN frère, soeur. Ngō-kó̰-ḿ tánā nà̰ā̰ sə̀ bɔ̀ɔ̄-ḿ, nè mā̰ ɓáà m̄-tánā nà̰ā̰ sə̀ kó̰-ḿ. Mon frère ressemble à notre père, tandis que je ressemble plus à notre mère.
ngō-màndɨ̀ N jeune fille.
ngō-nān NIN cousin, cousine (côté maternel). Jè sɔ̄kɨ́ nà̰ā̰ sə̀ ngō-nān-ḿ. Mon et mon cousin nous nous plaisantons.
ngōm [ŋgō̰m] VT garder. Ngōn kɨ́ à ngōm yá̰-kùl̄ gɨ̄ lə̀-ḿ ngàá nà̰y wàlé ɓáy. L'enfant qui garde mes animaux est resté encore en brousse. āw ī-ngōm bḭ̄yə̰̄ gɨ̄ ɓáà ī-tə́l ɓāl-á. Va garder les chèvres et reviens dans la saison sèche.
ngóm [ŋgó̰m] VT attendre. ī-ngóm-m̄ m-ā ɗèē ɗárí-nè. Attends-moi, je viens maintenant.
ngōn [ŋgō̰n] NIN fils, fille. Dḭ̀yə̰́ ìl tà ngōn-ǹ kɨ́ kídɨ̄. La femme donna un baiser sur la joue de son bébé. N enfant. Nḛ́ ngōn kɨ́ ndḛ́y bè àdɨ̄ n-ásɨ́ kùm kà̰ӯ máng lē. Il est toujours un enfant, il ne peut pas fumer. NIN petite chose. è ngōn kānjɨ̄ kɨ́ tò kùm dúngə́ bā tɨ́. C'est un petit poisson qui vit dans l'eau profonde du fleuve.
ngōn-jī [ŋgō̰njī] NIN doigt (pl. ngán-jI). Ngán-jī-jé gɨ̄ è mḭ́ mḭ́ = Ngán-jī-jé è mḭ́. Nous avons cinq doigts dans chaque main.
ngóng [ŋgó̰ŋ] VI être grand, gros (les choses rondes). Kàn̄ ɗɔ̄ý nè ngàá ngóng wə̀kɨ̀r-wə̀kɨ̀r. Le fruit de ce karité est très gros.
ngónjɨ́ [ŋgó̰njɨ́] N hernie. Dòō gɨ̄ kɨ́ àw̄-ī sə̀ ngónjɨ́ ngàá tò-ī ɓī ndɔ̄ɔ́ lē. Les personnes qui ont une hernie ne dorment pas la nuit.
ngò̰yò̰ N esp. de rat. Ngò̰yò̰ ngàá è dā̰ kɨ́ mbī-ǹ ngāl àl̄ də̀-ǹ. Le rat "ngoyo" est un rat avec les oreilles plus longues que sa tête.
ngɔ̀ [ŋgɔ̀] VI être chauve. Də̀ māl ngàá ngɔ̀-ɔ́. La tête du charognard est chauve.
ngɔ̀ [ŋgɔ̀] N arbre mort, bois sec. Ngɔ̀ ngàá dḭ̀yə̰́ gɨ̄ tíl-ī ɗā-ī pòr. Le bois sec, les femmes le fendille pour faire le feu.
ngɔ́ [ŋgɔ́] NIN coquille, écaille, écorce. Kàbrī kɨ́ tò kèm ngɔ́-ǹ tɨ́ ngàá tújú láw lē. Les arachides dans la coquille ne s'abîment pas rapidement.
ngɔ̄dɨ̄ [ŋgɔ̄dɨ̄] N course; courir. Nḛ́ ngɔ̄dɨ̄ gō bḭ̄yə̰̄. Il a couru derrière la chèvre. VT poursuivre. m̄-ngɔ̄dɨ̄ də̀gɨ̄m nè à̰ӯ dùm̄-m̄. J'ai poursuivi un lièvre mais il a couru plus que moi.
65
ngɔ̀kɨ̀r N chauve-souris de maison. Ngɔ̀kɨ̀r è yá̰ gɨ̄ kɨ́ tò-ī gílə́ kə́y tɨ́ ɓáà yìdɨ̄-dɨ́ à̰ӯ kàdɨ̀ kə́y tɨ́. Les petites chauves-souris est une chose qui habit dans les coins des cases, alors leurs excréments coulent contre les murs.
ngɔ́kɨ̄rɔ̄ý N esp. d'insecte qui habite dans la mare. Ngɔ́kɨ̄rɔ̄ý ngàá tò kùm màn̄ dàng tɨ́; gìdɨ̀-ǹ ndólē. L'insecte "ngokiroy" habite dans la mare; sa carapace est brillante.
ngɔ̀ndɔ́ng N sorte de piège pour les rats. Ngán gɨ̄ ūyə̄-ī ngɔ̀ndɔ́ng ùwə̀-ī yə́gɨ̄ gɨ̄. Les enfants tendent le piège pour attraper les rats.
ngɔ̀r [ŋgɔ̀r] AV proche. Kə́y lə̀-é tò ngɔ̀r kɔ́tɨ́ lə̀-ḿ tɨ́. Sa maison est proche de la mienne. Kə́y lə̀-ḿ è ngɔ̀r. Ma maison est proche. Expr: ngɔ̀r kɔ́tɨ́ -près de
ngɔ̀rɔ̀ng [ŋgò̰rò̰ŋ] N faucille. ādɨ̄-m̄-ī ngɔ̀rɔ̀ng lə̄-kàdɨ̄ m-àā-ń ndɔ̀r̄-ɔ́. Donnez-moi une faucille pour que je l'emmène au champ.
ngúl [ŋgúl] N igname. Ngúl kɨ́ ndīr sə̀ dā̰ ngàá nə̀l̄ ngá̰y gē. L'igname cuite avec la viande est très succulente.
ngùr NIN envie forte de. Ngùr dā̰ ɗā-m̄ ngá̰y. J'ai beaucoup envie de la viande.
ngúr [ŋgúr] N étang (dans la forêt). Màn̄ kɨ́ kèm ngúr tɨ́ nè ngàá àr̄ yáng yáng. L'eau de cette source là est claire.
njà N fois. è njà jōó kɨ́ m̄-ɗèē kèm ɓē kɨ́ Gūndí tā. C'est la deuxième fois que je viens à Goundi. Njè-ndò̰ ùndə̀ tòbòy njà mùtə́ nè tɔ̄l-ǹ lē. Le chasseur a tiré sur le lion trois fois mais il ne l'a pas tué. Expr: njà kárē lé -jamais M-á̰ Njàménà njà kárē lé.Je n'ai jamais vu N'djaména.
njà NIN pied, jambe. N-ósó də̀ kāgɨ̄ tɨ́ n-ádɨ̄ njà-é tètɨ̀. Il est tombé de l'arbre et s'est cassé la jambe. Expr: njà [dòō] ndà -[qqn] ne maintenir pas sa propreté Dḭ̀yə̰́ nè ngàá njà-ǹ ndà ngá̰y tə̀də̄ à̰ gō rā-ǹ lé.Cette femme ne maintient pas sa propreté parce qu'elle ne veille pas sur elle-même. Expr: njà [dòō] mōng -[qqn] être agile (avec les pieds) Ngōn nè ngàá njà-ǹ mōng čàm sə̀ njīyə̄.Cet enfant là est très agile dans la marche. Expr: njà [dòō] ndōm -[qqn] être bancal, courbé Ngō-nān-ḿ ngàá njà-ǹ ndōm àdɨ̄ njīyə̄ tə̀bɨ̀l-tə̀bɨ̀l.Mon cousin est bancal de sorte qu'il marche en titubant. Expr: njà [dòō] sɔ̀l̄ gír-ǹ tɨ́. -[qqn] pas être stable sur les pieds Njè-mò̰y ngàá njà-ǹ sɔ̀l̄ gír-ǹ tɨ́.Le malade là n'est pas stable sur les pieds. Expr: njà [dòō] sɔ̀l̄ gír-ǹ tɨ́ -[qqn] être un trainard Màjɨ̀ kàdɨ̄ úlə̄-ī ngōn nè ngàá lé tə̀də̄ njà-ǹ sɔ̀l̄ gír-ǹ tɨ́ ngá̰y.Il ne faut pas envoyer cet enfant là parce qu'il est un trainard. Expr: njà [dòō] tùngə̄ -[qqn] être vif (sur les pieds) Njà-é tùngə̄ čàm lò kɨ́-nḛ̄-á úl-é.Il est vif sur les pieds quand on l'envoie. Expr: njà [dòō] túgə̄-ǹ -[qqn] se heurter à un événement (soit bon, soit mauvais) Kà-ḿ àw̄ kɨ̄ mbā tɨ́ ɓáà njà-ǹ túgə̄-ǹ màjɨ̀ lé àdɨ̄ tə́l ɓē-é.Mon grand-père allait en voyage mais s'est heurté à un mauvais événement et il est revenu au village.
njàkɨ̀r ID très (acide: descr. de màsɨ̄).
njālā N pantalons. Dé ɓògɨ̀ njālā lə̀-ḿ ɓē-é àdɨ̄ m-ā m̄-ndōgō kɨ́-ɗàng. On a volé mon pantalon au village, je vais acheter un nouveau.
Njàménà NP N'Djaména (capitale du Tchad).
njár NIN grains de (les céréales). Expr: njár kō -grains de mil
njàràr ID foncé (rouge: descr. de kə̀r̄). Kābɨ̄ lə̀ kà-ḿ ngàá àn̄ kə̀r̄ njàràr. Le piment de mon grand-père donne de fruits rouge foncé.
njàrè V fendre, couper. Dḭ̀yə̰́ njàrè kèm kānjɨ̄ tɔ́r tḭ̀ḭ̄-ǹ. La femme a fendu le poisson et enlevé ses intestins.
66
njà̰ ID clairement (voir: descr. de à̰). Dòō gɨ̄ à̰-ī-né njà̰ lò ɗèē tɨ́. Les gens le voyaient clairement lorsqu'il venait.
njā̰ N mangouste. Njā̰ ngàá ɓə̄ĺ lī lé. La mangouste n'a pas peur du serpent.
njè NIN propriétaire. N quelqu'un qui, celui qui. Njè kùsə̀ sə̀-í ɔ̀r̄ ndūjə́ gùt-í tɨ́. Celui qui mange avec toi enlève tes oignons sauvages en ton absence. (Proverbe sur la trahison amicale)
njé NIN propriétaires (pl. irrég. de njè).
njè-bà̰ā̰ NIN ennemi. Kɨ́-nḛ̄-á á̰ njè-bà̰ā̰ lə̀-í ɓáà újə́ rā-í. Si tu vois ton ennemi, tu dois l'éviter.
njè-dàbɨ̀ N un paresseux.
njè-gár N l'avare. Njè-gár ùsə̀ kɨ́ lè-í də̀ tɨ́. L'avare mange le tien en plus. (Proverbe: ne vous fiez pas aux avares)
njè-kò̰ō̰-tɨ́ N marqueur d'ordre des numéraux. è ngōn kɨ́ njè-kò̰ō̰-tɨ́ mùtə́ dàn màdɨ̄-ǹ gɨ̄ tɨ́ kɨ́ àdɨ̄-m̄ kò̰ ngá̰y. C'est le troisième enfant (parmi les autres) qui me donne beaucoup de souffrance.
njè-kɔ̀sɨ̀-màn̄ (Syn: njè-ndò̰-kānjɨ̄-gɨ̄) N pêcheur.
njè-kùgə̀-kàjɨ̀ N guérisseur.
njè-kùlə̀ N messager, envoyé. Ngōn njè-kùlə̀ òy ɓáà tò ɗə́bə́. L'enfant envoyé est mort alors il reste sur le chemin. (Proverbe: Si quelqu'un est envoyé loin il est sans secours)
njè-kùm-kùnjū N sage, personne intelligent.
njè-kùm-tɔ̄ N aveugle. m̄-ɗā kèm-màjɨ̀ sè njé-kùm-tɔ̄ gɨ̄. Je suis gentille avec les aveugles. Njé-kùm-tɔ̄ gɨ̄ è-ī ngá̰y kèm ɓē tɨ́ nè. Il y a beaucoup d'aveugles dans ce village.
njè-mbə̄lí N un magicien, un prestidigitateur. Njè-mbə̄lí ɗā yá̰ àdɨ̄ màdɨ̄-ǹ tə́l kà̰rā̰. Le magicien a fait quelque chose de sorte que son ami est devenu un crapaud.
njè-ndə̀bɨ̀ N celui qui se précipite. Mbā gāng də̀ mùr̄ kété lē. L'étranger ne coupe pas la boule le premier. (Proverbe)
njè-ndíbɨ̄ N assistant au forgeron qui souffle. Nàl̄ njè-kɔ̀dɨ̄ ɓáà ùwə̀ njè-ndíbɨ̄. En manquant un forgeron ça attrape l'assistant forgeron.
njè-ndòō N pauvre, personne pauvre. Bísɨ́ ɗɔ̄ njè-ndòō tə́l gō-ǹ tɨ́ lé. Le chien gronde le pauvre et ne retourne pas derrière lui (il le suit). (Proverbe: le pauvre est toujours mal aimé)
njè-ndó-yá̰ N étudiant, élève.
njè-ndò̰ N chasseur.
njè-ndò̰-kānjɨ̄-gɨ̄ (Syn: mbàw) N pêcheur. Njè-ndò̰-kānjɨ̄-gɨ̄ tə́l jī-ǹ kàrē ɗáng-ɗáng. Le pêcheur est revenu avec les mains vides.
njè-ɗɔ̄ N soldat.
67
njè-tà-ɓār N bavard, qqn qui parle trop. ə̀l̄ kɨ́ njè-tà-ɓār ə̀mə̀ gògò̰-ǹ tɨ́. L'oiseau bavard a beaucoup de graisse dans sa croupe. (Proverbe)
njè-tɔ́gɨ́ N le fort, quelqu'un qui est fort. Njè-tɔ́gɨ́ tāá àw̄ mbàng-á. C'est le (plus) fort qui va chez le chef.
njè-yò N personne en deuil. Jī njè-yò tò tībɨ̄. La main de celui qui est en deuil est collante. (Proverbe: qqn qui a souffert de la mort peut profiter pour du mal) N le défunt.
njékɨ́-njékɨ́ ID en petits morceaux (se casser): descr. de tɔ̄. Jó lə̀-ḿ tɔ̄ njékɨ́-njékɨ́. Ma jarre s'est brisée en menus morceaux.
njèl ID de manière inaperçue, invisible (descr. de gòtó). Njè-mbə̄lí ngàá ɗā yá̰ ɓáà gòtó njèl kàrē. Le magicien là a fait quelque chose et alors il a disparu de manière invisible.
njèm ID complètement (rempli, liquide: descr. de ɗùsɨ̀). N-úm màn̄ kèm jó tɨ́ n-ádɨ̄ ɗùsù njèm. Il a versé de l'eau dans la jarre de sorte qu'elle est complètement pleine.
njètɨ̀ ID ajoute l'idée de mal-aimé, haine. Ngōn ngàá d-ɔ́r-ǹ njètɨ̀ àdɨ̄ à̰ӯ àw̄ ɓē lə̀ nān-ǹ gɨ̄. L'enfant est mal-aimé et alors il a fui chez ses oncles maternels.
njíbɨ̄ VT mettre à côté du feu pour se chauffer (obj. normalement pòr). Ndī ùndə̀-m̄ ngá̰y àdɨ̄ kūl ò̰-m̄ è á m̄-njíbɨ̄-ń pòr. La pluie m'a beaucoup pris et j'ai froid c'est ainsi que je me mets à côté du feu pour me chauffer.
njíbɨ́ N chenille poilue. M-ɔ́dɨ́ njíbɨ́ jī-ḿ tɨ́ àdɨ̄ ɗárí-nè jī-ḿ tí. J'ai touché une chenille et maintenant j'ai la main enflée.
njìl N esp. de silure.
njīyə̄ VI marcher, se promener. ī-njīyə̄ láw-láw ādɨ̄ jɨ̀-tèē sə̀ kàdɨ̀-ǹ. Marche rapidement afin que nous puissions arriver à l'heure. VI sortir. Kɔ̀ӯ è ə̀l̄ kɨ́ kùm-ǹ ngóng wə̀kɨ̀r-wə̀kɨ̀r nè à njīyə̄ ndɔ̄ɔ́. Le hibou est un oiseau avec les yeux très ronds et il sort pendant la nuit.
njḭ̄ VI être coincé. Kīngə̄ kānjɨ̄ njḭ̄ ngà̰ā̰-gō-ḿ tɨ́. Une arête du poisson s'est coincée dans ma gorge.
njòr N aubergine. Njòr lə̀ kà-ḿ àtɨ̀ ngá̰y. L'aubergine de mon grand-père est très amère.
njòy-njòy ID clairement, brillante (briller): descr. de ò̰, ndō̰y.
njɔ́tɨ̀ N bruit de réprobation. ń-ɗā njɔ́tɨ̀ də̀ tà kɨ́ m̄-tām. Il a fait un bruit de désapprobation à ce que j'ai dit.
njù-njú NIN gosier (d'oiseau). Kɨ́ njù-njú də́r tɨ́ è màdɨ̄ yò-ǹ. Ce qui est dans le gosier de la colombe est l'ami de son mort. (Proverbe: laisser qqc. dans la gorge sans manger peut tuer)
LOC en, dans.
òō VT entendre, écouter. M-ō ká ngán gɨ̄ kɨ́ àg-ī nà̰ā̰ nàtá. J'ai écouté le bruit des enfants qui jouaient devant la maison.
ògō VI rire. Ngán gɨ̄ kɨ́ òō-ī sú lə̀ bɔ̀ɔ̄-dɨ́ ngàá ògō-ī ngá̰y. Les enfants qui écoutaient le conte de leur père riaient beaucoup.
68
òjɨ̀ VT enfanter, accoucher. N-ójɨ́ ngōn nè ngàá Dōnō Māngā, nè nḛ́ ɓáà d-ój-é Sár̀. Elle a eu son enfant à Dono Manga, mais elle-même était née à Sarh.
òjō VT tresser [le secko]. M-ā m-ōjō ndògō lə̄ gā̰-ń də̀ kə́y lə̀-ḿ. Je vais tresser du secko pour clôturer ma maison.
òlē VT bouillir. Dḭ̀yə̰́ òlē màn̄ pòr-ó lə̄ ndògō. La femme a fait bouillir de l'eau pour que je me baigne. Màn̄ òlē. L'eau bout.
òrè VT appuyer. Dòō gɨ̄ òrè-ī njè-ɓògɨ̀ nàńg gá̰-gá̰. Les gens ont appuyé le voleur sur la terre rigidement. VT rembourrer. M-óré kūbū kèm jángá tɨ́. J'ai rembourré le coton dans le panier. VT confondre, mettre avec. Gòtó jī-í tɨ́ ɓáà d-órē-ī sə̀ ngán gɨ̄. S'il n'y a rien dans ta main, on te met avec les enfants. (Proverbe) V appuyer, presser. Expr: [dòō] òrè rā-ǹ -[qqn] s'efforcer N-é mò̰y nè n-óré rā-é mōng ń-ɗā-ń kùlə̀.Il est malade mais il s'est efforcé à travailler. Expr: [dòō] òrè kèm-ǹ -[qqn] supporter une douleur ou une peine Ngàw-é òy kàĺ-làā bɨ̀rə́ nè n-óré kèm-é ń-ndì sə̀ ngán gɨ̄.Son mari est mort depuis l'année passée, mais elle supporte la peine et reste avec les enfants. Expr: [dòō] òrè kùm-ǹ də̀ [yá̰] tɨ́ -[qqn] être attentionné, attentif, appliqué Màdɨ̄-é gɨ̄ à àg-ī nà̰ā̰ nè nḛ́ ɓáà n-órē kùm-é də̀ yá̰-ndó tɨ́ lə̀-é kúwə̄.Ses amis s'amusent mais lui il est attentionné sur ses propres études.
òsō VI tomber. Ngōn ḭ̀ də̀ kāgɨ̄ tɨ́ òsō. L'enfant est tombé de l'arbre. m-ōsō, ōsō, òsō/n-ósō, j-òsō, ōsō-ī, d-ósó - je tombe, tu tombes, il tombe, nous tombons, vous tombez, ils tombent. V devenir malade. Expr: òsō kété -aller devant, prendre le devant Dìngə̀m òsō kété ɓáà dḭ̀yə̰́ njīyə̄ gō-ǹ tɨ́.L'homme va devant et la femme le suit. Expr: òsō rā-tūr -tomber malade Ngōn òsō rā-tūr tàgɨ́-làā ndɔ̄ɔ́.L┤enfant est tombé malade hier nuit.
òtō VT porter. Kòrō òtō yá̰ ngá̰y dùm̄ síndə̄. Un âne peut porter plus de choses que le cheval. Dḭ̀yə̰́ òtō jó də̀-ń tɨ́. La femme portait une jarre sur sa tête. VT cueillir (les haricots, pois de terre). Dḭ̀yə̰́ gɨ̄ òtō-ī mùnjù ndɔ̀r̄-ɔ́. Les femmes cueillent les haricots dans le champ. VT élever. Njé-kòj-é gɨ̄ òy-ī ɓá è kà-é kɨ́ dḭ̀yə̰́ á òt-é. Ses parents sont morts déjà, c'est sa grand-mère qui l'a élevé.
òy VI mourir. Njè-ndò̰ ùndə̀ tòbòy njà mùtə́ nè òy kàlàng lé. Le chasseur a tiré sur le lion trois fois mais il n'est pas mort vite. m-óy, óy, òy, j-òy-ī, óy-ī, d-óy - je meurs, toi tu meurs, il meurt, nous mourons, vous mourez, ils meurent. VI être paralysé (un membre du corps). N-ḭ́ dɔ̀ɔ́ də̀-kə́y tɨ́ n-ósó àdɨ̄ jī-é òy gír-é tɨ́ sò̰y. Il est tombé du toit de sorte que son bras est paralysé, penchant sous lui inerte.
ò̰ VT brûler. Pòr ò̰ kō lə̀ ngō-kó̰-ḿ. L'incendie a détruit le champ de mil de mon frère. Pòr ò̰ kə́y lə̀ màdɨ̄-í ɓáà ɔ̀dɨ̀-ī lé. Si le feu brûle la maison de ton voisin alors ça ne te touche pas. VI être difficile. Tà nàsárà ò̰ ngá̰y gē. La langue française est très difficile.
ò̰ VT manger [qqc. mou]. Jè-ngóm-ī pí àdɨ̄ j-ò̰ mùr̄ nè ngàá kɔ̄kɨ́. Nous t'avons attendu en vain, et enfin nous avons mangé de la boule. M-ó̰ tár kɨ́ nḛ̄ḛ́-ḿ kúl ngàá sə̀ jī-ḿ. Je mange avec les mains cette sauce longue que ma femme m'a préparé, et j'en suis content. Expr: də̀ [dòō] ò̰ -[qqn] être chauve Də̀-ǹ ò̰.Il est chauve.
-ɔ́ LOC en, dans (avec les noms qui contient la voyelle ' ɔ).
ɔ̀ɔ̄ V porter (des habits).
ɔ̀bɨ̄ VI être tiède. Nḛ̄ḛ́-ḿ àdɨ̄-m̄ màn̄ kɨ́ ɔ̀bɨ̄ hɔ̀y àdɨ̄-m̄ ndògō. Ma femme m'a donné de l'eau bien tiède pour que je me baigne.
ɔ̀bɨ̄ VT frire, griller. Dḭ̀yə̰́ à ɔ̀bɨ̄ kānjɨ̄. La femme est en train de griller du poisson. VI chauffer la base d'un arbre. M-ɔ̄bɨ̄ kāgɨ̄ gɨ̄ lə̄ kḭ̀yə̰̀ lò lə̄-kàdɨ̄ kō gɨ̄ lə̀-ḿ ìt-ī. Je brûle la base de l'arbre pour laisser de place pour que mon mil y développe.
69
ɔ̀dɨ̀ VT toucher. N-ə́də́ ngōn-é kàdɨ̄ ɔ̀dɨ̀ nàr nè lé. Il a dit à l'enfant de ne pas toucher l'argent. ɔ̀dɨ̀ jī-í tāá ɔ̀dɨ̀ tà-í. Il touche ta main d'abord et (après) il touche ta bouche. (Proverbe: tu n'as pas une chose jusque tu l'as à la main) Expr: [dòō] ɔ̀dɨ̀ jī-ǹ tɨ́ -[qqn] recevoir qqc. de qqn d'autre M-ɔ́dɨ́ jī-ḿ tɨ́ ɓí-tāá m-ə́dɨ́ nè è lə̀-ḿ ɓáy.Il faut que je reçoive quelque chose d'abord et après je dirai que c'est à moi. Expr: ɔ̀dɨ̀ nà̰ā̰ -faire une action continuelle Dìngə̀m ɔ̀dɨ̀ nà̰ā̰ njīyə̄ nàl̄ tūr gō-ǹ.L'homme marche continuellement sans se retourner. Expr: yá̰ ɔ̀dɨ̀ kùm [dòō] -[qqn] souffrir les conséquences, avoir pour son compte Tə̀də̄ tà-tūr lə̀-é ngàá yá̰ ɔ̀dɨ̀-ń kùm-é.À cause de son arrogance il a eu son compte. Expr: ɔ̀dɨ̀ kùm [dòō] -faire que [qqn] souffre les conséquences de ses actes Dòō kɨ́ ɗā màjɨ̀lé ngàá yá̰ ɗā-ǹ à ɔ̀dɨ̀ kùm-ǹ.Celui qui agit mal là, il souffrira les conséquences de ses actes. Expr: kùm [dòō] ùjə̀ də̀ [yá̰] tɨ́ -[qqn] découvrir, se rendre compte de [qqc] ń-ndān ngōn ɓáà ń-ɓɔ̄yɔ̄ də̀ àdɨ̄ lòtɨ̀-bè ɓí-tāá kùm kó̰-é ùjə̀ də̀ tɨ́ bə̀rə̀ng.Elle est en grossesse et elle l'a caché mais en certain moment (d'abord) sa maman l'a découvert.
ɔ̀dɨ̀ V puiser. Dḭ̀yə̰́ àw̄ ɔ̀dɨ̀ màn̄ àdɨ̄ ngán gɨ̄. La femme puise de l'eau pour ses enfants.
ɔ̀gɨ̄ VT empêcher; refuser. m̄-ɔ̄g-é kàdɨ̄ n-úndə́ ngōn. Je l'ai empêché de frapper l'enfant.
ɔ̀jɨ̀ V montrer. Ngōn-ḿ ɔ̀jɨ̀-m̄ lò kɨ́ ìlə̄-ń nàr lə̀-ǹ kɔ̄kɨ́. L'enfant m'a montré là où il a perdu l'argent. Expr: ɔ̀jɨ̀ nà̰ā̰ tà -bavarder, causer ī-ɗèē kèm kə́y ādɨ̄ j-ɔ̀jɨ̀ nà̰ā̰ tà ndḛ́y.Entre dans la maison afin que nous puissions bavarder un peu. Expr: ɔ̀jɨ̀ kɔ̀jɨ̀ -proposer Bɔ̀ɔ̄-ḿ ɔ̀jɨ̀ kɔ̀jɨ̀ kàw̄ mbā tɨ́ bàrè.Mon père propose d'aller en voyage demain. Expr: ɔ̀jɨ̀ kùm-ǹ kɨ̄ -se diriger vers Les cultivateurs se dirigent vers la forêt.
ɔ̀l VT aiguiser, affûter. M-ɔ́l tà kùyə̄ sə̀ mbàl̄ lə̄-kàdɨ̄ m-újə́-ń dā̰. J'aiguise le couteau avec une pierre pour que je puisse couper la viande. V limer.
ɔ̀r VI être fatigué. m̄-ɗā kùlə̀ ngá̰y àdɨ̄ m-ɔ́r yàl-yàl tā. J'ai beaucoup travaillé et maintenant je suis fatigué. Málùm gɨ̄, kòrō gɨ̄, ɔ̀r-ī yàl-yàl. Malloum et l'âne étaient très fatigués.
ɔ̀r̄ V enlever, retirer. Ngōn ɔ̀r̄ ɓábá-tà gàsásà. L'enfant a enlevé la capsule de la bouteille. V choisir. D-ɔ́r dòō kárē dàn-dɨ́ tɨ́ d-ádɨ̄ è njè nōbō yá̰. Ils ont choisi une personne entre eux pour distribuer les choses. VI s'enlever. Kúm sóò ndògō màn̄ ngàá ɔ̀r̄. Le manche du seau de laver est enlevé. VI avoir une entorse. D-úndə̄ bál̀ ɓáà kūr-njà-é ɔ̀r̄. Ils jouaient au football et il a eu une entorse (à la cheville). VT fabriquer (briques). m̄-mbō̰y bɔ̀r lə̄ kɔ̀r̄-ń də̀rngə̄l. Je malaxe la boue pour fabriquer les briques. VT faire une butte. M-ɔ̄r ɓàӯ lə̄ dùbū-ń bāngàw. J'ai fait une butte pour planter les patates douces. Expr: [dòō] ɔ̀r̄ rā-ǹ -[qqn] se séparer, se couper de, se retire de Bɔ̀ɔ̄-ḿ ɔ̀r̄ rā-ǹ rā-dɨ́ tɨ́ tə̀də̄ ndìgɨ̀ sə̀-dɨ́ də̀-tɨ́ lé.Mon père s'est retiré d'eux parce qu'il n'était pas d'accord avec eux. Expr: [dòō] ɔ̀r̄ jī-ǹ -[qqn] lever la main (pour agir) M-ɔ̄r jī-ḿ m-úndə̄-ń ngōn-ḿ kɨ́ də̀-ǹ ngàn̄g.Je lève la main pour taper mon enfant têtu. Expr: [dòō] ɔ̀r̄ njà-ǹ ùndə̀-ń [dòō màdɨ̄] -[qqn] donner un coup de pied à [qqn d'autre] Expr: ɔ̀sɨ̀ tà [dòō] tɨ́ -accuser [qqn] ɔ́s-m̄ tà tə̀də̄ ɗí?Pourquoi m'as-tu accusé? Expr: ɔ̀r̄ tà -abaisser le prix ɔ̄r tà gātɨ̄ kòsɨ́ lə̀-í ādɨ̄-m̄ m̄-ndōgō.Abaisse le prix de tes concombres pour que j'achète. Expr: ɔ̀r̄ màgàjā -installer une boutique Expr: [dòō] ɔ̀r̄ kùm-ǹ à̰ -[qqn] fixer le regard sur Màd-é tām sə̀-é ɓáà n-ɔ́r kùm-é n-á̰-ǹ.Son ami l'a parlé et il a fixé le regard sur lui.
70
ɔ̀sɨ̀ [ɔ̀sɨ̀, ɔ̀s] VT piquer. Kɔ̄n ɔ̀sɨ̀ njà-ḿ ɗə́bə́ kàw̄ ndɔ̀r̄-ɔ́. Une épine m'a piqué le pied sur la route du champ. VI se cogner (sur). M-áyé tèē nàtá ɓáà m-ɔ́sɨ́ də̀-ḿ tū bɔ̀r tɨ́. J'allais sortir dehors mais je me suis cogné sur le mur. VT faire avancer (à l'aide de la perche). Mbàw ɔ̀sɨ̀ tò kɨ̄ də̀ kóng tɨ́. Le pêcheur avance la pirogue à l'aide de la perche vers la rive. VT tamponner. Wōtɨ̄rō ɔ̀sɨ̀ ngōn də̀ kā ɗə́bə́ tɨ́. Le camion a tamponné un enfant sur l'étendue de la route. VT piler. ɔ́sɨ́ mbī sībə́ kɨ́ bìr̄-í ngàá ādɨ̄ ìdɨ̄ màjɨ̀. Pile les feuilles d'haricot dans ce mortier pour que ce soient bien écrasées. VT faire la récolte de (arachide, pois de terre). Kàbrī lə̀-ḿ ngàá tò kùsə̀ tā bàrè m-ā m-ɔ́sɨ́ kɔ̄kɨ́. Mes arachides sont prêtes à manger maintenant, demain je vais les récolter. VT faire [certaines danses]. Ngá-bàsá gɨ̄ sə̀ ngá-màndɨ̀ gɨ̄ ɔ̀s-ī ɓòng ndá-gékɨ̀r tɨ́. Les jeunes hommes et les jeunes filles dansent le "bong" à la place publique. VT tresser (en insérant le fil). Ngán gɨ̄ ɔ̀s-ī sáng sə̀ būr-bā-yèӯ. Les enfants tressent un sac en paille avec l'herbe "bur-bayey". VT construire (chemin). D-ɔ́sɨ́ ɗə́bɨ́ kɨ́ ndà dàdān Dónòmángá sə̀ Kūmrāá. Ils ont construit un chemin entre Danomanga et Koumra. VT jouer (jeu de hasard mbàrè). Expr: ɔ̀sɨ̀ rā -se contracter Mùlə̀ ɔ̀sɨ̀ rā-ǹ nà̰ā̰ tɨ́ lə̄ kùwə̀ kūnjə́.Le chat sauvage se contracte pour attraper le poulet. Expr: [dòō] ɔ̀sɨ̀ njà-ǹ də̀ [yá̰] tɨ́ -[qqn] heurter à [qqc. d'imprévu] N-úndə́ lò ń-tèē ɓáà n-ɔ́sɨ́ njà-é də̀ yá̰ kɨ́ màjɨ̀ lé tɨ́.Il est sorti dehors mais il s'est heurté à une mauvaise chose. Expr: [dòō] ɔ̀sɨ̀ də̀-ǹ tū [yá̰] tɨ́ -[qqn] se heurter à [un événement] Lò kɨ́ m̄-ɗèē lə̀ kà̰-dɨ́ ɓáà m-ɔ́sɨ́ də̀-ḿ tū tà kɨ́ màjɨ̀lé tɨ́.Quand je suis venu pour les voir, je me suis heurté à une mauvaise nouvelle. Expr: ɔ̀sɨ̀ gír pòr -activer le feu āw ɔ́sɨ́ gír pòr ngàá ādɨ̄ ò̰ bìlɨ̀m-bìlɨ̀m.Va activer le feu pour que ça brûle à grandes flammes. Expr: [dòō] ɔ̀sɨ̀ kèm-ǹ -[qqn] refaire, reprendre (une action) ń-kɔ̄l kɔ̄l ń-tàā kə̀bɨ̄, n-ɔ́sɨ̄ kèm-é kúwə̄ ɓáy.Il a engueulé, il s'est reposé, et il a repris lui même à nouveau (encore).
ɔ̀tɨ̀ VI sortir. Dé tām d-ə́dɨ́ nè wōtɨ̄rō nè ngàá à ɔ̀tɨ̀ sə̀ kàdɨ̀ dɔ̀gɨ̀-gìdè-kárē. Ils ont dit que le camion va partir à onze heures. Expr: ɔ́tɨ́ tà [dòō] tɨ́! -va loin de [qqn]!
ɔ̀tɨ̄ VT renverser (dans la lutte), terrasser.
ɔ̀y VT ramasser, prendre. M-ɔ́y kàbrī m-ūng kèm kèē tɨ́. J'ai ramassé les arachides et les ont versés dans le van. V balayer. M-ād-é gúsɨ̀ mḭ́ lə̄ kàdɨ̄ n-ɔ́ӯ-ń lò kèm kə́y lə̀-ḿ. Je lui ai donné 25 CFA pour qu'elle balaie ma concession. VT porter. Wōtɨ̄rō ɔ̀y búy àā-ń kèm kə́y-kùndə̀-kūbū tɨ́ Kūmrāá. Le camion transporte du coton à l'usine de Koumra.
ɔ̀ӯ VI être lourd. Kāgɨ̄ nè ɔ̀ӯ ngá̰y gē, ngōn nè àsɨ̀ kùn lé. Ce bois est trop lourd, ce petit ne peut pas le porter.
N chanson, chant. Pā kɨ́ m-ō ràdìyóò tɨ́ nè ngàá nə̀l̄-m̄ ngá̰y gē. Cette chanson que je viens d'écouter sur la radio me plaît beaucoup.
AV avant (toujours avec ɓítā). ād-ī ń-ɗèē pá ɓítā j-òō-ī tà lə̀-é nè ɓáy. Il faut qu'il vienne avant qu'on ne puisse écouter sa parole.
pàl N grande chaleur.
pàl-bò N avril. Nā̰ pàl-bò ngàá kàdɨ̀ ɔ̀sɨ̀ òlē wàč-wàč. (Dans) le mois d'avril le soleil tape et chauffe avec vapeur.
pàl-pàl-tɔ̄l-mātɨ̄ N mars. Nā̰ pàl-pàl-tɔ̄l-mātɨ̄ ngàá kàdɨ̀ tɔ̄l kùl̄ mātɨ̄ hàmàm. Au mois de mars là, le soleil grille les grappes de néré très sèchement.
páráng-páráng ID partout, complètement (couper, déchirer: descr. de gáng).
pàs-pàs [pàspàs, páspàs] ID nauséabonde (descr. de ə̀tɨ̀). Nīń bísɨ́ ngàá ə̀tɨ̀ pàs-pàs. Le cadavre du ce chien sent de manière nauséabonde.
pàsɨ̀-pàsɨ̀ ID très désagréable (sentir: descr. de ə̀tɨ̀).
71
pàtɨ̀-pàtɨ̀ ID plusieurs fois (indiquant agitation provoqué par un malaise ou un choque) (descr. de ndūr).
pà̰y ID descriptif du mouvement de l'éclair (descr. de tèl̄).
pà̰yà̰y ID le son de (tonnerre: descr. de ndáng).
pèr-kɔ́bɨ́ NIN pomme d'Adam. Pèr-kɔ́bɨ́-é bòý ngá̰y. Il a la pomme d'Adam très grande.
pə̀kɨ̀lll ID maladroitement. N-ótó kīr dè-é tɨ́ pə̀kɨ̀lll sə̀ njīyə̄. Elle portait le fagot sur la tête en marchante maladroitement.
pə́l-pə́l ID en grande étendue. ID partout (brancher: descr. de tɔ̄).
pə̀nə̀ AV idiote (bouche ouverte). Tà mbə́ tò pə̀nə̀. La bouche d'idiot reste ouverte.
pə́tɨ́ VT tresser. Wàlè nè màjɨ̀ ngá̰y gē lə̄ pə́tɨ́-ń kùlə̄. Cette herbe est très bonne pour tresser la corde.
AV en vain. m̄-tūnə̄-é nàr sák kárē nè m̄-tə́l m̄-də̀j-é pí. Il a emprunté 1000 CFA de moi, mais je l'ai réclamé en vain.
pīl N foyer. Dḭ̀yə̰́ gɨ̄ ùndə̄-ī jó də̀ pīl tɨ́. Les femmes mettent la marmite sur le foyer. Də̀ dā̰ jōó tɔ̄ pīl. Deux têtes d'animaux cassent le foyer. (Proverbe: on ne peut faire deux choses à la fois).
píl̀ N batterie, pile.
pìr N cobra.
píríng ID avec force et colère (projeter: descr. de lɔ̄kɨ̄).
pírírí ID foncé, vif, jaune (être rouge: descr. de kə̀r̄).
pítɨ̄ VT féliciter; louer. Dòō gɨ̄ pítɨ̄ ngār̀ lə̀-dɨ́. Les gens louent leur chef.
pōlē VT faire la divination. Lò kɨ́ dòō gɨ̄ àw̄-ī ndò tɨ́ ɓáà pōlē-ī màgɨ̄ gɨ̄ gáy-gáy. Lorsque les gens vont à l'initiation, ils font différentes divinations.
pólē VI avoir une ampoule. Pòr ò̰ jī-ḿ àdɨ̄ jī-ḿ pólē. Le feu m'a brûlé la main de sorte qu'une ampoule est sortie.
pòr N feu. Pòr ò̰ kə́y lə̀-ḿ gùtù-ḿ tɨ́. Un incendie a détruit ma maison en mon absence.
pórē N ruche. Pórē ngàá è ɗúgúr-kāgɨ̄ kɨ́ bòlè-ǹ tò. á d-úndə́ lə̄ kàdɨ̄ La ruche est un tronc creux pour que les abeilles puissent habiter dedans.
pòtɨ̀ròng ID très (troué: descr. de mbùtɨ̀) le fréq. est mbùtɨ̀.
póy N esp. de tubercule.
pɔ̀tɨ̀-pɔ̀tɨ̀ ID beaucoup (sortir).
pɔ̀tɨ̀rɔ̀ng ID complètement (troué: descr. de mbùtɨ̀).
72
púlūlú N écume, mousse. N levure.
púsɨ̀ Français N charrette.
pútū [pútū, pútɨ̄] NIN fleur; fleurir. Kāgɨ̄ gɨ̄ pút-ī ngá̰y gē. [...pútī ngá̰y gē] Mes plantes d'arachide sont bien en fleur.
pṵ̀ṵṵ ID le son du souffle (descr. de ìlə̄ kèm).
PRP à côté de. ī-ɗèē ngɔ̀r kɨ̄ rā-ḿ tɨ́ (làā). Viens près de moi.
NIN corps. Rā njìl ngàá ndìtə̀ tītɨ̄ gòm bè. Le corps du silure est gluant comme le "gom". Rā-ḿ, rā-í, rā-é, rā-jé, rā-sí, rā-dɨ́ - mon corps, ton corps, son corps, nos corps, vos corps, leurs corps. Expr: nājɨ̄ sə̀ rā [dòō] -se douter ń-nājɨ̄ sə̀ rā-éIl se doute. Expr: rā [dòō] àtɨ̄ -[qqn] être protégé contre les poisons Né ngàá rā-é àtɨ̄ àdɨ̄ kùgə̀ tɔ̄l dòō ùs-é lé.Lui là, il est protégé de sorte que le poison qui tue les gens ne l'affecte pas. Expr: rā [dòō] tūr-é -[qqn] être malade Rā-é tūr-é ngá̰y àdɨ̄ d-áw sə̀-é kə́y-dɔ̀ktúr̀ tɨ́.Il est très malade et on l'a emmené à l'hôpital. Expr: rā [dòō] sɔ̀l̄-é -[qqn] avoir honte; être timide D-ógó dè-é tɨ́ àdɨ̄ rā-é sɔ̀l̄-é ngá̰y.Ils ont rit sur lui de sorte qu'il a eu beaucoup honte. Expr: rā [dòō] ɔ̀ӯ -[qqn] être indolent (paresse) Dḭ̀yə̰́ nè ngàá rā-ǹ ɔ̀ӯ-ǹ ngá̰y àdɨ̄ àsɨ̀ kɔ̀ӯ lò lé.Cette femme là est très indolente de sorte qu'elle me peut balayer. Expr: rā [dòō] ndə̀r̄ -[qqn] être dur et tenace D-úndə́-é ngá̰y nè rā-é ndə̀r̄ àdɨ̄ dò kɨ́ lèm gē-à n-íngə́ lé.Ils l'ont beaucoup frappé mais il était dur et il n'a eu aucune blessure. Expr: rā [dòō] òy -[qqn] être endolori ń-ndì nàńg ngá̰y àdɨ̄ rā-é òy súlúl.Il s'est assis longuement de sorte qu'il était très endolori. Expr: [dòō] ɔ̀sɨ̀ rā-ǹ -[qqn] se presser, se précipiter ɔ́sɨ́ rā-í ī-njīyə̄ láw-láw.Presse-toi et marche vite. Expr: rā [dòō] nə̀l̄-ǹ -[qqn] être content, dans la joie D-ójɨ́ ngōn-é àdɨ̄ rā-é nə̀l̄-é.On a eu un enfant et il en est très content. Expr: rā [dòō] àtɨ̀-ǹ -[qqn] être très paresseux Dḭ̀yə̰́ rā-ǹ àtɨ̀-ǹ lò kɨ́ è ndān ngōn.La femme est très paresseuse quand elle est enceinte. Expr: də̀ rā [dòō] tɨ́ -pour se défendre D-áw lò-gāng-tà tɨ́ ɓáà ń-tām tà də̀ rā-é tɨ́.Ils sont partis au lieu de justice et il a parlé pour se défendre.
rā-kàtɨ̄ N la paresse.
rā-kɔ̀ӯ N l'indolence.
rā-nə̀l̄ N joie, félicité. Ndām bàl ngàá è ndām rā-nə̀l̄. La danse appelée "Bal" est une danse de joie. Rā-nə̀l̄ ùr sə̀ bísɨ́ kùm pòr tìsə́ tɨ́. La joie pénètre avec le chien dans le feu du son. (Proverbe: la joie peut nous emmener au mal)
rā-ndə̀r̄ N la rugosité. Rā-ndə̀r̄ lə̀ àbɨ̀ ɔ̀gɨ̄ sàngwày kàw̄ rā-ǹ tɨ́. La rugosité de l'hippopotame empêche la sagaie d'entrer dans son corps.
rá-rá SPC n'importe quel. Yá̰ kɨ́ rá-rá n'importe quelle chose
rā-sɔ̀l̄ N timidité, honte. Rā-sɔ̀l̄ lə̀ būr àdɨ̄ ìngə̀-ń yò. La honte du varan a fait qu'il a trouvé la mort.
rā-tūr N maladie. Expr: òsō rā-tūr -tomber malade Ngōn kɨ́ òsō rā-tūr ngàá tò̰ō̰ ngá̰y gē ndɔ̄ɔ́.L'enfant malade a beaucoup gémi la nuit.
ràdìyō N radio.
ràkà N sorte de natte. Dḭ̀yə̰́ ùm̄ kō kèm ràkà tɨ́ ɓáà è nàjɨ̀ kàd-á. La femme a versé le mil sur la natte et l'a étalé au soleil.
rápɨ̀ ID violemment (tomber: descr. de òsō).
ràtàtà ID pan-pan (son de qqc. qui étincelle: descr. de ndɔ̄bɨ̄). Kúl kɨ́ kó̰-ḿ ùm̄ pòr-ó ngàá ndɔ̄bɨ̄ ràtàtà. Le charbon que ma mère a mis au feu étincelle pan-pan.
73
rēndɨ̄ VT écraser en aplatissant. M-tɔ̄l lī ɓáà m̄-rēndɨ̄ də̀-ǹ réndɨ́-réndɨ́. J'ai tué un serpent et j'ai écrasé complètement sa tête.
réndɨ́-réndɨ́ ID complètement (écraser: descr. de rēndɨ̄).
rètɨ̄ V extraire l'huile de karité.
rétɨ́ VT tacher, enduire (d'huile). Ngá màndɨ̀ gɨ̄ rétɨ́-ī ùbū tū kūbū gɨ̄ tɨ́ lə̀ tɨ́. Les jeunes filles ont imprégné leurs vêtements d'huile.
rə̀bɨ̀ N esp. de grande marmite. Dé-ngōm màn̄-də̀-yībɨ̄ kèm rə̀bɨ̀ gɨ̄ tɨ́. On garde la bière de mil filtrée dans les grandes marmites.
rə̰̄y N esp. de sous-arbrisseau [Tephrosia bracteolata]. Rə̰̄y nə̀l̄ tà bḭ̄yə̰̄ gɨ̄ ngá̰y. Les chèvres aiment beaucoup le Tephrosia bracteolata.
NIN nom. Ké rī-í è ná̰? Rī-ḿ è Klèmà̰. Comment tu t'appelles? Je m'appelle Clément.
rībə̄ VT fendre; déchirer. m̄-rībə̄ kīr lə̄ ɗā-ń pòr. J'ai fendu le bois pour allumer le feu.
rībə̄ N la courge. Mbī rībə̄ ā sə̀ mbī ngó ā ngàá tūr ngá̰y lə̄ kɔ̀r̄ nìn̄-dɨ́. Les feuilles de courge et de calebasse sont impossibles à distinguer.
rīngə̄ V contourner. Njè-ɓògɨ̀ rīngə̄ sə̀ tà-ɗə́bɨ́ kɨ́ ɗàng àw̄ ɓògɨ̀-ń. Le voleur a contourné par une autre porte pour voler.
rìp ID lourdement (tomber: descr. de òsō). Bɔ̀r ngàá òsō rìp. Le mur est tombé lourdement.
ríp-rìp ID lourdement (tomber, plus. choses: descr. de tósō).
VT brûler entièrement (les champs). Bɔ̀ɔ̄-ḿ àw̄ wàlé lə̄ ró bànjɨ́ gɨ̄. Mon père est allé en brousse pour brûler les buissons.
ròō V carboniser.
rɔ̀ N esp. d'arbre (Terminalia esp.). Màdɨ̄ nà̰ā̰ è kám rɔ̀. L'amitié est (semblable aux) feuilles de l'arbre "ro". Ngìrə̀ rɔ̀ ngàá d-ɔ́ ngɔ́-ǹ dɨ́-làbɨ̄ tà dò tɨ́. La racine de l'arbre Terminalia, on enlève son écorce pour bander les plaies.
rɔ̀m-rɔ̀m ID bruit de cassure (tige, etc.; descr. de gùdɨ̄,gúdɨ́).
rɔ̀tɨ̀-rɔ̀tɨ̀ ID beaucoup (gratter: descr. de ngə̰́).
ɗā [ɗā, rā] VT faire. m̄-gə̀r̄ ɗā yá̰ gɨ̄ ngá̰y gē nè m̄-gə̀r̄ pə́tɨ́ ndògō lé. Je sais faire beaucoup de choses, mais ne sais pas tresser le secko. Expr: ɗā sə̀ [dòō] -aider [qqn]
ɗá [ɗá, rá] INT où. āw kɨ̄ ɗá? Où vas-tu?
ɗā-sɔ̀l̄ [ɗāsɔ̀l̄, rāsɔ̀l̄] N honte. ɗā-sɔ̀l̄ ɔ̀gɨ̄ kíl kùbə̀ bḭ̀ḭ̄-ǹ. La honte empêche le lézard de pousser de poils. (Proverbe)
ɗàng [ɗà̰ŋ] AV différent; ailleurs. Ngār̀ kɨ́ ɓē kɨ́ ɗàng tɨ́ ndìgɨ̀ lə̄ tàā-é nè ń-mbātɨ́. Le chef d'un autre village voulait l'épouser, mais elle a refusé.
ɗáng-ɗáng [ɗá̰ŋɗá̰ŋ] ID complètement (vide): descr. de kàrē.
74
ɗárí-nè [ɗárínè, rárínè] (Syn: tā) AV maintenant. M-ā m-āw ɓē-é lə̀-ḿ ɗárí-nè (tā). Je vais chez moi maintenant.
ɗárí-nè-tā (Syn: ɗárí-nè) AV maintenant.
ɗèē [ɗèē, rèē] VI venir. Ngán njé-ndó-yá̰ gɨ̄ ɗèē-ī tā. Les enfants de l'école sont déjà arrivés. Kó̰-ḿ ɗèē tàgɨ́-làā. Ma mère est arrivée hier. VI arriver. Expr: ɗèē kèm (personne qui parle est déjà dedans) -entrer ī-ɗèē kèm kə́y ādɨ̄ j-àgɨ̀ nà̰ā̰ ndḛ́y.Entre dans la maison afin que nous puissions bavarder un peu.
ɗèl̄ [ɗèl̄, rèl̄] VT balancer sur la tête. Dḭ̀yə̰́ ɗèl̄ tásā də̀-ǹ tɨ́. La femme balançait la cuvette en émail sur la tête.
ɗén̄g N piège à filet. Ngán gɨ̄ ìlə̄-ī ɗén̄g lə̄ tūwə̄-ī nìm̄ gɨ̄. Les enfants tendent le piège à filet pour attraper les rats.
ɗéǹg-ɗèng AV côte à côte. Dòō gɨ̄ ndà-ī ɗéǹg-ɗèng òō-ī tà lə̀ ngār̀ ɓē. Les gens sont restés côte à côte pour écouter les paroles du chef du village.
ɗə́bə́ [ɗə́bə́, rə́bə́] AV sur le chemin, en route (locatif de ɗə́bɨ́).
ɗə́bɨ́ [ɗə́bɨ́, rə́bɨ́] N route, chemin. Yá̰ kárē bè tèē də̀-ḿ tɨ́ ɗə́bə́ lé. Rien ne m'est arrivé sur la route.
ɗí [ɗí, rí] INT que, quoi. Ké ɗí á ngō-kó̰-í ɗā á ìngə̀ nàr ngá̰y bè wà? C'est quoi que ton frère a fait pour trouver autant d'argent?
ɗìrə̀ N poteau tri fourchu. ūndə̄ jó də̀ ɗìrə̀ tɨ́. Mets la marmite sur le poteau.
ɗìsɨ̀ [ɗìsɨ̀, rìsɨ̀] VI descendre. Ngōn, ī-ɗìsɨ̀ nàńg də̀ kāgɨ̄ tɨ́ nè ā ōsō. Petit, descends de cet arbre ou tu vas tomber.
ɗɔ̄ [ɗɔ̄, rɔ̄] V lutter, se battre; guerre. Bàsá màdɨ̄-ḿ tɔ́gɨ́-ǹ è ngá̰y gē, m-ásɨ́ lə̄ ɗɔ̄ sə̀-ǹ lé. Mon ami est trop fort, je ne peux pas me battre avec lui. VI être agressif. Dɔ̀gɨ̀ ngàá è dā̰ kɨ́ tītɨ̄ màn̄g bè nè è dā̰ kɨ́ wàlé ā è dā̰ kɨ́ ɗɔ̄ ngá̰y ā tɔ̀. Le buffle est un animal de la taille du boeuf, mais il est un animal sauvage et beaucoup plus agressif. V chasser. m̄-ɗɔ̄ bḭ̄yə̰̄ kɨ́ kèm ndá ndɔ̀r̄ tɨ́ lə̀-ḿ. J'ai chassé les chèvres dans mon champ de mil. VI être fort (boisson). árgē ɗɔ̄ ngá̰y gē, nè yībɨ̄ ɓáà ɗɔ̄ ngá̰y lē. Argi est très fort, mais la bière de mil n'est pas forte.
ɗɔ̀ӯ [ɗɔ̀ӯ, rɔ̀ӯ] VT adorer; honorer. Dòō gɨ̄ ɗɔ̀ӯ-ī ngār̀ lə̀-dɨ́. Les gens honoraient leur chef.
ɗɔ̄ý [ɗɔ̄ý, rɔ̄ý] N noix de karité. Dḭ̀yə̰́ gájɨ̄ ɗɔ̄ý lə̄ ɗā-ń ùbū. La femme concasse la noix de karité pour faire l'huile.
ɗùgù [ɗùgù, ɗùgɨ̀] VI tordre; être courbé. Gɔ̀l è kāgɨ̄ kɨ́ ndólē nè tà-ǹ á ɗùgù. Un gourdin est un morceau de bois solide avec une extrémité recourbée.
ɗūgūr N morceau de bois. M-ún ɗūgūr kāgɨ̄ m-úndə̄-ń-é vàkɨ̀. J'ai pris un morceau de bois et je l'ai violemment frappé avec.
ɗùsù [ɗùsù, ɗùsɨ̀, ɗùsʉ̀] VT remplir. N-ɔ́y kō n-ádɨ̄ ɗùsù kèm jángá gɨ̄. Il a ramassé assez de mil pour remplir les paniers. Expr: ɗùsù kèm -bien chargé, bien rempli Màn̄g gɨ̄ ndɔ́r-ī púsɨ̀ kɨ́ kō ɗùsù kèm.Les boeufs tiraient une charrette chargée de mil.
ɗútú [ɗútú, ɗútɨ́] (Syn: tà-mbà) N benjamin, benjamine. ɗútú lə̀-jé è kɨ́ dḭ̀yə̰́. La benjamine de notre famille est une fille.
75
N fumée. M-ā m-ā̰y máng ké sà-ǹ à ndɔ̀j-ī wà? Je fume du tabac, est-ce que la fumée te dérange?
V chercher (chez le devin la source d'une maladie ou de la mort).
N chaussure. Kɨ́-nḛ̄-á m-úlə́ sā nè á lò tùngə̄ ngá̰y ɓáà njà-ḿ pólē. Si je porte des chaussures quand il fait très chaud des ampoules apparaissent dans mes pieds.
sàbō̰ [sàbō̰, sàvō̰, sàbō̰ò̰] Français N soap.
sádɨ́ N provision. M-ā m-āw kɨ̄ mbā tɨ́ sə̀ sádɨ́ jī-ḿ tɨ́. Je vais en voyage avec les provisions dans la main.
sájɨ́ NIN beau-frère. Sájɨ́-m è ngàw kó̰-nān-ḿ. Mon beau-frère est le mari de ma soeur. sájɨ́-ḿ, sájɨ́-í, sájɨ́-é, sájɨ́-jé-ī, sájɨ́-sí, sájɨ́-dɨ́ - mon beau-frère, ton beau-frère, son beau-frère, notre beau-frère, votre beau-frère, leur beau-frère.
sák N sac. Màktūbɨ̄ tò ngá̰y kèm sák tɨ́ lə̀-í. Il y a beaucoup de papiers dans ton sac. N-úm kūbū lə̀-é n-ádɨ́ ɗùsù kèm sák. Il a bourré ses vêtements dans le sac.
sákɨ́ NUM mille CFA. m̄-ndōgō bḭ̄yə̰̄ nè ngàá sə̀ sákɨ́ mḭ́. J'ai acheté cette chèvre là pour 5000 CFA.
sálā Arabe VI prier, faire la prière musulmane.
sàlàng ID par accident (projeter: descr. de lɔ̄kɨ̄).
sáláng [sálá̰ŋ] N gourdin. ādɨ̄-m̄ sáláng nè m-īlə̄ tà bāgɨ̄-ḿ tɨ́. Donne-moi le gourdin afin que je le mette sur l'épaule.
sám [sá̰m] N poison. Dòō gɨ̄ tām-ī ə̀d-ī nè Mbōrōrō gɨ̄ ngàá ɗā-ī tà nìngə̀ lə̀-dɨ́ sə̀ sám. Les gens disent que les nomade Peuls préparent la pointe de leurs flèches avec du poison.
sáng [sá̰ŋ] VT chercher. m̄-sáng-é pí. Je l'ai recherché en vain. sáng-ī mā̰, sáng-ī-nī, sáng-ī-né, sáng-ī-jè, sáng-ī-sè-ī, sáng-ī-dɨ́ - ils m'ont cherché, ils t'ont cherché, ils l'ont cherché, ils nous ont cherché, ils vous ont cherché, ils leur ont cherché. VT courtiser.
sáng [sá̰ŋ] (Syn: sák) N sac. N-úm kūbū lə̀-é n-ádɨ́ ɗùsù kèm sáng. Il a mis ses vêtements en remplissant le sac.
sàngwày N sagaie pour la pêche.
Sàr̄ NP Sar (peuple Sara).
sár CNJ jusque; à tel point que. AV loin; beaucoup de temps. N-áw sár ɓáà ń-tə́l ń-ɗèē. Il est parti loin (ou longtemps) et après il est revenu. AV en vain. Ké ī-ɗā tītɨ̄ kɨ́ bà̰ý á dòō gɨ̄ ngóm-ī-n-ī sár bè wà? Comment se fait-il que les gens t'attendent en vain maintenant?
Sár̀ NP Sarh (capitale du Moyen-Chari).
sár-sár AV éternellement (normalement avec sə̀ nò̰.). Lò kɨ́ dà-rā̰ ngàá è lò kɨ́ tò sár-sár sə̀ nò̰. Le ciel est un endroit qui reste éternellement. Expr: sár-sár gē-à -tôt ou tard
sàtàtɨ̀-sàtàtɨ̀ ID abondamment (tomber en masse: descr. de gə̰̀y).
sāy N sorte de danse.
76
sáӯ Arabe (Syn: sáyā) N thé.
sáyā N thé.
sá̰-sá̰ ID complètement (tari): descr. de ìī.
sè-ī PRA vous (acc.) (dérivé de sə̀-ī 'avec toi'). Bàrè m-ā m-ādɨ̄ sè-ī nàr. Demain je vous donnerai de l'argent.
séw-séw ID très (de près: descr. de ùndə̄ kùm).
sḛ́y (Syn: ndḛ́y) AV un peu.
sə̀- PRP avec (forme avec pronoms). N-ɔ́jɨ́ tà sə̀-ḿ Il cause avec moi. sə̀-ḿ, sə̀-í, sè-é, sə̀-jé, sə̀-sí, sə̀-dɨ́ - avec moi, avec toi, avec lui, avec nous, avec vous, avec eux. M-ā m-āw sə̀-í. J'irai avec toi.
sə̀ PRP avec. N-áw sə̀ bɔ̀ɔ̄-é. Il est parti avec son père. PRP en, à l'aide de (agentif). m̄-gāng bā sə̀ tò. Je traverse le fleuve en pirogue. PRP à (prix). Ké ī-ndōgō kūbū gɨ̄ lə̀-í nè ngàá sə̀ kándáng wà? À combien as-tu acheté tes vêtements.
sə̀-kár-ǹ AV seul, tout seul. Kɨ́-nḛ̄-á úsə́ yá̰ sə̀-kár-í ɓáà ā ī-tō̰mō̰ kòy. Si tu manges tout seul, tu mourras de vomissement, mais si tu manges avec un ami tu roteras.
sə̀-lò-lò AV partout.
sə̀-ndɔ́gé AV le matin. Tàgɨ́-làā sə̀-ndɔ́gé. hier matin Bàrè sə̀-ndɔ́gé. demain matin Expr: sə̀-ndɔ́gé nè -ce matin
sə̀-ndɔ̄gɨ̄-ndɔ̄gɨ̄ AV toujours, chaque jour. M-úsə́ yá̰ sə̀-é sə̀-ndɔ̄gɨ̄-ndɔ̄gɨ̄. Je mange avec lui tous les jours.
sə̀bɨ̀ VT piler pour enlever le son. Dḭ̀yə̰́-gɨ̄ sə̀b-ī kō lə̄ ɗā-ī mùr̄ tètɨ̀-tà-ɓē. Les femmes ont pilé le mil pour faire le repas collectif.
sə̄bɨ̄ VT renverser. Dḭ̀yə̰́ sə̄bɨ̄ ndùjū kɨ̄ kèm ngó tɨ́ ngàá nàńg. La femme a renversé la farine dans cette calebasse. VI se renverser, être renversé. Ndùjū sə̄bɨ̄ nàńg. La farine s'est renversée par terre.
sə́bɨ́ VT mettre ou remettre à couvert. Ngōn kɨ́ dḭ̀yə̰́ ùndə̄ ɓábá tà tásā-gɨ̄ tà nà̰ā̰-tɨ́ káráp-káráp. La jeune fille remet les couvercles des tasses à leur place convenable.
sə́dɨ́ VI péter (normalement suivi de yìdɨ̄). Mùnjù ngàá àdɨ̄-m̄ m̄-sə́dɨ́ yìdɨ̄ ngá̰y. Les haricots me font péter beaucoup.
-sí PRA vous (oblique); votre. Kó̰-sí àw̄ ɗá wà? Où est allée votre mère?
sībə́ N feuilles d'haricot.
síndə̄ [sɨ́ndə̄] N cheval. Bɔ̀ɔ̄-ḿ ndōgō síndə̄ lə̄ ngōm-ń màn̄g gɨ̄ lə̀-ǹ. Mon père a acheté un cheval pour garder ses boeufs avec.
77
síngà N engrais. Búy kɨ́ ndɔ̀r̄ nàl̄ síngà ngàá àn̄ ngá lé. Le coton cultivé sans l'engrais ne produit pas bien.
síngɨ́l ID en faisant semblant (mourir: descr. de òy). ID immobile (paralysé: descr. de òy). Jī-ḿ òy síngɨ́l. Ma main s'est paralysée et immobile.
sīyə̄ VT tamiser. Dḭ̀yə̰́ sīyə̄ ndùjū ɓáà ùm̄ gájɨ̄-ǹ kèm bìr̄ tɨ́. La femme tamisait la farine avec un tamis et après mit la semoule dans le mortier. VT arroser. Dḭ̀yə̰́ sīyə̄ màn̄ kə́y lə̄ kɔ̀ӯ-ń lò. La femme arrose la maison pour balayer.
sòō VT piler (pour enlever le son). Dḭ̀yə̰́ sòō gɔ̀jɨ̀ lé. Une femme ne pile (pour enlever le son) pas le sorgho "goji".
sóò Français N seau.
sòrè VT fabriquer en tournant. m̄-sòrè kùlə̄ lə̄ tɔ́ tū kā-dɔ̀ɔ́ tɨ́. Je vais fabriquer une corde pour attacher au puisoir.
sò̰y ID inerte (membre paralysé: descr. de òy).
só̰y ID net (s'éteindre: descr. de òy).
só̰y-só̰y ID très (effrayé, sursauté, etc.).
sɔ́-sɔ́ NUM huit. M-āw mbā lé àsɨ̀ ɓāl sɔ́-sɔ́ tā. Je n'ai pas voyagé depuis huit ans.
sɔ̄kɨ́ VT s'amuser avec plaisanterie avec (cousin maternel). sɔ̄kɨ́-m̄, sɔ̄kɨ́-ī, sɔ̄k-é, sɔ̄kɨ́-jè, sɔ̄kɨ́-sí, sɔ̄kɨ́-dɨ́ - il plaisante avec moi, il plaisante avec toi, il plaisante avec lui, il plaisante avec nous, il plaisante avec vous, il plaisante avec eux.
sɔ̀l̄ VI être frais. Màn̄ kɨ́ sɔ̀l̄ ngàá àdɨ̄ rā-ḿ sɔ̀l̄ lòm. L'eau fraîche me rafraîchit beaucoup. Lò sɔ̀l̄ lòm. Il fait frais et agréable.
sɔ́l NIN aisselle (partie dessous).
VT enfumer [qqc]. Dḭ̀yə̰́ ndì à sū kānjɨ̄. La femme est en train de fumer le poisson. Sà sū-m̄ ngá̰y, m-á̰ yá̰ kárē gē-à lé. La fumée me dérange beaucoup, je ne vois rien.
V tromper. Màdɨ̄-í sú-ī àdɨ̄ ī-kúl bèl̄ tànjɨ̀. Ton ami te trompe de sorte que tu prépares la sauce longue aux plumes de pintade (Proverbe). Jī kìlə̄ è ɗá ā, jī sú è ɗá ā. La main de jeter est où, et la main de tromper est où? (Proverbe)
N conte. ɔ̄r Sú lə̀ də̀gɨ̄m ādɨ̄ j-òō. Conte-nous une histoire du lièvre pour que nous écoutions.
sú-tā-ɓē N devinette. Nḛ́ ń-də̀jɨ̀-m̄ sú-tā-ɓē gɨ̄ ngá̰y nè m-íngə́-dɨ́ mbàk. Il m'a posé beaucoup de devinettes, mais j'ai tout trouvé.
sùkū [sùkū, sùkɨ̄] VT rincer. àrábɨ̀ gɨ̄ sùk-ī gɔ̀gɨ̀-dɨ́ pá ɓí-tāá ɗɔ̀ӯ-ī Núbə̄ ɓáy. Les arabes rincent leurs bouches avant la prière.
78
súkū [súkū, súkɨ̄] N marché. Súkū kɨ́ Kūmrāá ngàá bòý dùm̄ súkū kɨ́ Gūndí. Le marché à Koumra est plus grand que celui à Goundi.
sūlə̄ VT inciter au mal. Njè sūlə̄-ī è njè kùsə̀ bḭ̄yə̰̄ yò-í. Celui qui t'incite est celui qui mange la chèvre de ta mort.
súlúl [súlúl, súlúlú] ID complètement (endolori: descr. de òy).
sūr VT enfiler. Màndɨ̀ gɨ̄ sūr-ī mə̀dɨ̀. Les jeunes filles enfilent des perles. VT verser dans un récipient avec le bouchon étroit.
sùrə̄ VT pousser. m̄-sùrə̄ njè-bà̰ā̰ lə̀-ḿ m-ādɨ̄ òsō. J'ai poussé mon ennemi pour qu'il tombe. Expr: sùrə̄ lò -nettoyer un endroit
sútú NIN repas sans sauce. Gùtù sútú mùr̄ nà̰y àdɨ̄ ngán gɨ̄ ùsə̀-ī. Le reste de la boule sèche reste de sorte que les enfants mangent.
sùwə̀ N célibataire. Dìngə̀m kɨ́ nḛ̄ḛ́-ǹ gòtó ngàá è sùwə̀. Un homme qui n'a pas de femme, ou bien une femme qui n'a pas de mari, s'appelle un célibataire.
sūwə̄ VT laisser décanter pour quitter le poison amer. Mbī ngàlì ngàá dé-sūwə̄ lə̄ ndīr-ń tár. La feuille de manioc on la décante pour préparer la sauce.
N parole, mots. Njè-ɓògɨ̀ ngàá ndìgɨ̀ kìlə̄ ngār̀ də̀ tà tɨ́ lé. Le voleur ne voulait pas répondre au chef. N problème. m̄-ndìgɨ̀ kàw̄ sə̀-í sə̀ tà lé. Je ne veux pas de problèmes avec toi.
NIN bouche. ūtū tà-í nè kə́ng gɨ̄ àw̄-ī kèm-é. Ferme ta bouche, les mouches vont y entrer. Expr: tà [dòō] ndà -[qqn] avoir soif Kùndə̄ màn̄ ɗā-é àdɨ̄ tà-é ndà látɨ́-látɨ́La soif lui dérange de sorte qu'il est totalement assoiffé. Expr: tà [dòō] àtɨ̀ -[qqn] critiquer beaucoup ùm-é kɨ́ dḭ̀yə̰́ ngàá tà-ǹ àtɨ̀ ngá̰y àdɨ̄ tájɨ̄ kó̰-é.Sa belle fille là, elle critique beaucoup et elle insulte sa mère. Expr: tà [dòō] tètɨ̀ -[qqn] être mort Kà-ḿ ngàá tà-ǹ tètɨ̀ tàgɨ́-làā ndɔ̄ɔ́.Mon grand-père est mort hier pendant la nuit. Expr: tà [dòō] sɔ̀l̄ -[qqn] être timide Ngōn-é ngàá tām tà dɔ̀ɔ́-dɔ̀ɔ́ lé tə̀də̄ tà-ǹ sɔ̀l̄.Son enfant ne parle pas fréquemment parce qu'il est timide. Expr: tà [dòō] tūr -[qqn] être arrogant Tà-é tūr ngá̰y, gír-ǹ kɨ́-nḛ̄-á dòō gɨ̄ mbātɨ́-ī-né.Il est très arrogant, c'est pourquoi les gens refusent de le voir. Expr: tà [dòō] ɔ̀ӯ -[qqn] s'exprimer avec difficulté J-àw̄ mbàng-á ɓáà nān-ḿ tà-ǹ ɔ̀ӯ ngá̰y àdɨ̄ gə̀r̄ tām tà lé.Nous sommes allés chez le chef mais mon oncle s'exprime avec difficulté de sorte que qu'il ne sait pas se défendre (litt: parler) Expr: ɔ̀sɨ̀ tà [dòō] -provoquer [qqn], chercher noise Màdɨ̄-ɓē-ḿ ɔ̀sɨ̀-m̄ tà kàrē bè kúwə̄.Mon voisin me provoque pour rien. Expr: gāng tà [dòō] -rencontrer [qqn] par un autre chemin ī-gāng tà-ḿ sə̀ ɗə́bɨ́ kɨ́ tà tə́l ɓē-é tɨ́.Rencontre-moi par le chemin qui est au bout du village. Expr: ùlə̀ tà gír [dòō] tɨ́ -faire des médisanses sur [qqn], parler de lui quand il n'est pas présent ń-gòtó ɓē-é ɓáà njé kèm-kə́y gɨ̄ lə̀-é ùlə̀-ī tà gír-é tɨ́.Il n'est pas chez lui et les gens de sa maison disent des médisances sur lui. Expr: ùwə̀ tà [dòō] -dominer [qqn] Dòō gɨ̄ màlàng tām-ī tītɨ̄ kɨ́ nḛ̄ḛ́-é ùwə̀ tà-é.Tout le monde dit que sa femme le domine. Expr: ùndə̄ tà tà [dòō] tɨ́ -accuser [qqn] faussement ń-ɗā yá̰ lé kúwə̄ d-úndə̄ tà tà-é tɨ́ kàrē.Lui même il n'a rien fait, ils l'ont accusé faussement. Expr: tétɨ́ tà [dòō] -rendre faux témoignage contre [qqn] Expr: ùn tà [dòō] -louer, glorifier [qqn] Ngār̀ kɨ́ bò ngàá dòō kèm ɓē gɨ̄ lə̀-ǹ ùn-ī tà-ǹ ngá̰y.Le grand chef là, les gens de son village le louent beaucoup. Expr: tàā tà [dòō] tɨ́ -croire ce que [qqn] dit Mbə̄r kɨ́ n-ílə́ ngàá dòō gɨ̄ tàā-ī tà-é tɨ́.L'annonce qu'il a faite là, les gens l'ont cru. Expr: [dòō] ɔ̀r̄/tɔ́r tà-ǹ də̀ [dòō màdɨ̄] tɨ́ -[qqn] bénir [qqn d'autre] Kà-ḿ tɔ́r tà-ǹ də̀-ḿ tɨ́.Ma grand-mère m'a béni.
NIN langue, langage. Bɔ̀ɔ̄-ḿ gə̀r̄ tà nàsárà ngá̰y gē. Mon père connaît la langue française très bien.
PRP devant. ń-ndà tà kə́y tɨ́. Il reste devant la maison.
(Syn: ɗárí-nè) AV maintenant. M-ā m-āw ɓē-é lə̀-ḿ tā. Je vais chez moi maintenant.
V arracher avec force (fréq. de tàā). V ressembler (toujours avec nà̰ā̰). VT prendre (plus. chose, plus. fois, etc.).
79
tàā VT prendre. ī-tàā màkɨ̀là nè ādɨ̄ m-āw. Prends ce pain de manioc (de ma main) pour que je puisse partir. VT secourir, sauver. Nō̰ kɨ́ yáà-yáà tàā dòō lé. Les pleurs continuels ne secourent personne. (Proverbe) Lò-kɨ́ nḛ́ ī-ɗèē sə̀ mḭ̀yə̰̄ gē-à à tàā-ī lé. Même si tu viens avec un couteau de jet, ça ne va pas te sauver. VT se marier avec; être marié avec (obj. normalement dìngə̀m). m̄-tàā dḭ̀yə̰́ kɨ́ kàdɨ̄ à̰ gō ngán-ḿ gɨ̄ màjɨ̀. Je me marie avec une femme pour (avoir des enfants avec elle et les) bien garder. m̄-tàā dḭ̀yə̰́ kɨ́ njè-kò̰-tɨ́ jōó. Je me suis marié avec une deuxième femme. Expr: [dòō] tàā rā-ǹ -[qqn] se sauver, s'échapper D-áyē kùwə̀-é nè ń-tàā rā-é sə̀ ngɔ̄dɨ̄.Ils allaient l'attraper mais il s'est échappé en courant. Expr: tàā jī [dòō] ḭ̀yə̰̀ [dòō màdɨ̄] dɔ̀ɔ́ -libérer de [qqn] [qqn d'autre] D-áyē kùwə̀-é dàngáỳ tɨ́ nè màd-é tàā-é jī-dɨ́ tɨ́ ḭ̀yə̰̀-é dɔ̀ɔ́.Ils allaient le mettre en prison mais son ami l'a libéré de leurs mains. Expr: [dòō] tàā njà rā-ǹ -[qqn] se sauver Dɨ́-ngɔ̄d-é nè njà-é tàā rā-é ḭ̀yə̰̀-é dɔ̀ɔ́.Ils l'ont poursuivi mais il s'est sauvé et il a échappé. Expr: tàā kèm [dòō] -se fier à [qqn] Bɔ̀ɔ̄-ḿ tàā kèm màdɨ̄-ǹ ngàá lé tə̀də̄ è njè-lámMon père se fie pas à son ami parce qu'il est un menteur. Expr: tàā də̀ [dòō] -protéger [qqn] Expr: tàā kùm [dòō] -plaire à [qqn] Ngō-màndɨ̀ nè ngàá tàā kùm-ḿ ngá̰y, m-ā m̄-tàā-ǹ kàdɨ̄ ngōn-ḿ.Cette fille là me plaît beaucoup, je vais la marier à mon fils. Expr: tàā [dòō] kàdɨ̄ [dòō àdɨ̄] -marier [qqn] à [qqn d'autre]
tāá AV d'abord. M-ā m-āw kìlə̄ kùӯ tāá m-ā m-tə́l ɗèē ɓáy. Je vais aller à la pêche d'abord avant de revenir. AV alors. ílə́ gō-í tɨ́ tāá à òsō nò̰-í tɨ́. Jette derrière toi alors et ça tombera devant toi (Proverbe: un bienfait n'est jamais perdu).
tā-ɓáy CNJ ensuite, et après. N-ó̰ mùr̄ tā-ɓáy n-úsə́ wúl də̀ tɨ́. Il mange la boule et après il mange des pois de terre en plus.
tà-kə́y (Syn: tà-ɗə́bɨ́) N porte. Tḛ̀ḛ̄ tà-kə́y / ùtū tà kə́y ouvrir la porte / fermer la porte
tà-kɔ̀ӯ N lourdeur de parole. Tà-kɔ̀ӯ lə̀ ngōn-nān-ḿ ngàá àdɨ̄ d-ílə́ tà də̀-ǹ tɨ́ kàrē bè. La lourdeur de parole de mon cousin a fait qu'on l'accusé pour rien.
tà-kūl PRP grâce. Tà-kūl-m̄ mā̰ á ī-ó̰-ń mùr̄ ɓí-làā. Grâce à moi tu as mangé la boule aujourd'hui.
tà-mbà (Syn: ɗútú) N benjamin, benjamine. Tà-mbà lə̀-jé è kɨ́ dḭ̀yə̰́. La benjamine de notre famille est une fille.
tà-ɗə́bɨ́ (Syn: tà-kə́y) N porte.
tà-sɔ̀l̄ N timidité. Tà-sɔ̀l̄ lə̀ dḭ̀yə̰́ nè ngàá ɔ̀gɨ̄-ǹ tām tà də̀ rā-ǹ tɨ́. La timidité de cette femme l'empêche de parler pour se défendre.
tà-tūr N arrogance. Tə̀də̄ tà-tūr lə̀-é ngàá yá̰ ɔ̀dɨ̀-ń kùm-é. À cause de son arrogance il a eu son compte.
tà-wàlè N cabinets à l'air libre.
tàbáy CNJ ensuite. Lò ndùl tàbáy ndī ìl̄. Il faisait sombre et ensuite (le ciel) est devenu nuageux.
tábɨ̀l Français N table.
tàgɨ́-làā AV hier. Tàgɨ́-làā jó lə̀-ḿ tɔ̄. Hier ma jarre s'est cassée.
tájɨ̄ VT insulter. Kɨ́-nḛ̄-á ī-tájɨ̄-m̄ ɓáà m-ā m-úndə́-ī. Si tu m'insultes, je te frapperai.
tākɨ̄ N genette. ī-ndìgɨ̀ kɔ̀ɔ̄ ngīrə̄ tākɨ̄ ɓáà ā āl dīl kɨ́ ngāl. Si tu veux porter la peau de la genette alors tu vas monter un grand caïlcédrat. (Proverbe: pour atteindre un but, il faut faire un effort plus grand)
80
tàl N rosée. ɓàr-á ngàá tàl ùwə̀ mbī kám gɨ̄ ngá̰y gē sə̀-ndɔ́gé. Pendant la saison pluvieuse, il y a beaucoup de rosée dans les herbes le matin. Tàl ùwə̀ ɓē tāá àw̄ wàlè ɓáy. La rosée s'étend au village d'abord et après va en brousse. (Proverbe: on commence chez soi avant d'aller dehors)
tàl̄ N chacal. Tàl̄ è dā̰ kɨ́ wàlé kɨ́ dòō àsɨ̀ kùm kùwə̀-ǹ sə̀ bísɨ́ lé. Le chacal est un animal sauvage, qu'on ne peut pas chasser à l'aide d'un chien.
tál V sautiller.
tām V parler. m̄-tām, ī-tām, ń-tām, jè tām, sè ī-tām-ī, dé tām - je parle, tu parles, il parle, nous parlons, vous parlez, ils parlent. V dire.
tánā [tá̰nā̰] (Syn: tá) V ressembler (toujours avec nà̰ā̰).
tànjɨ̀ [tà̰jɨ̀] N pintade. Dòō gɨ̄ ɔ̀y-ī kàw̄ tànjɨ̀ wàlé ɗèē-ī ùm̄-ī gír kūnjə́ tɨ́ ɓē-é. Les gens ramassent les oeufs de la pintade dans la brousse et les mettent en dessous des poules au village.
tár VT aimer. Dḭ̀yə̰́ tár ngōn-ǹ dùm̄ nàr kɨ́ də̀-nàng nè. La femme aime sa fille plus que tous l'argent du monde.
tár N sauce. Dḭ̀yə̰́ ndì à ndīr tár. La femme est en train de cuire la sauce.
tásā Français N marmite, cuvette.
tàw̄ N chenille (sans poils). Tàw̄ ngàá è kùr̄. Njé kɨ́ ná̰ gɨ̄ ùbə̀-ī kɔ̄n-dɨ́ gìdɨ̀-dɨ́ tɨ́. La chenille est un insecte dont certaines poussent des épines sur leur dos.
tàwá̰ N marmite en métal. Dḭ̀yə̰́ gɨ̄ òtō-ī yībɨ̄ sə̀ tàwá̰ àw̄-ī wàlé. Les femmes transportent la bière dans une marmite en métal et l'amène en brousse.
tá̰ VT préparer la bouillie. Dḭ̀yə̰́ tá̰ bḭ́yə̰̄ àdɨ̄ ngōn-ǹ. La femme prépare de la bouillie pour son enfant. Expr: tá̰ kùm -préparer (la pâte)
N forme de divination. M-āw tē tɨ́ lə̄ kà̰ gír mò̰y lə̀ ngōn-ḿ. Je vais à la divination pour apprendre la cause de la maladie de mon enfant.
V sortir (plus. fois, plus. choses, etc.) (fréq. de tèē).
tèē VI sortir. m̄-tèē ɓàtɨ̀ sə̀-ndɔ́gé. Je suis sorti très tôt le matin. VT ouvrir. ɔ̄r tà-kə́y kɨ́ bòý ngàá àdɨ̄ wōtɨ̄rō tèē-ń nàtá. Ouvre la grande porte de la concession pour que le camion puisse y sortir. V arriver. ɗə́bɨ́ kɨ́ tɔ̄ jōó ɔ̀gɨ̄ kùr̄kùmí lò tèē ɓē-é. Le chemin qui croise empêche l'hyène d'arriver au village. Expr: tèē dòō -devenir un fonctionnaire, réussir Ngōn-ḿ ndó yá̰ ngá̰y gē lə̄ tèē dòō.Mon enfant étudie beaucoup pour devenir un fonctionnaire.
tēbɨ̄ N la flûte.
tèl̄ V pleuvoir avec des éclairs. Ndī ndáng rā-ǹ àdɨ̄ tèl̄ pà̰yà̰y. Il pleut avec du tonnerre et des éclairs.
tém N gui, plante parasite. Tém è yá̰ kɨ́ dòō gɨ̄ àj-ī rā-dɨ́ ngá̰y. Beaucoup de guis servent de remèdes traditionnels.
tèmè N esp. d'herbe [Pennisetum pedicellatum]. Tèmè ngàá è wàlè kɨ́ dé-dòlè-ń kə́y. Le "teme" est une herbe qu'on utilise pour faire les toits des cases.
tèmē N tamis. Tèmē è yá̰ kɨ́ dòō à sīyə̄-ń ndùjū. Le tamis est une chose pour tamiser la farine.
81
tèr-mbētɨ̄rē N sorte de tambour.
tètɨ̀ VT casser. Bāgɨ̄ ə̀l̄ ngàá tètɨ̀ á òsō. L'aile de cet oiseau s'est cassée, c'est pourquoi il est tombé. Expr: tètɨ̀ ndà káng-káng -devenir très blanc ɓúgə́ nè ngàá mbāý-tà-ǹ tètɨ̀ ndà káng-káng.Ce vieux là a une barbe qui est devenu trop blanche.
tétɨ́ VT casser, écraser (plus. obj. ou plus fois). m̄-tétɨ́ ngə́ng-rə̄ng lə̄ ɗā-ń pòr. J'ai cassé de brindilles pour en faire du feu.
tètɨ̀-tà-ɓē N repas collectif (normalement mùr̄ tètɨ̀-tà-ɓē 'la boule collective'). D-é ɗā mùr̄ tètɨ̀-tà-ɓē d-ádɨ̄ dòō gɨ̄ ò̰-ī. Ils on préparé la boule collective pour que les gens mangent.
tḛ̀ḛ̄ V ouvrir. Tḛ̀ḛ̄ tà-kə́y là àdɨ̄ wōtɨ̄rō tèē-ń nàtá. Ouvre la porte de la concession pour que le camion puisse y sortir.
tḛ́-tḛ́ ID rougeâtre (descr. de kə̀r̄).
tḛ̄y N mil pénicillaire. Tìsə́ tḛ̄y ngàá ndò̰ō̰ ngá̰y gē. La balle du petit mil démange beaucoup.
tə̀bɨ̄ VI être cru; être frais. Gòm kɨ́ tə̀bɨ̄ ngàá nə̀l̄ dùm̄ gòm kɨ́ tùtù. Le gombo frais est plus délicieux que le gombo sec.
tə̀bɨ̀l-tə̀bɨ̀l ID en titubant (marcher: descr. de njīyə̄).
tə̀də̄ PRP pour. Tàgɨ́-làā m-āw kə́y-dòktúr̀ tɨ́ tə̀də̄ rā-tūr. Hier je suis allé à l'hôpital pour une maladie. m̄-ndōgō yá̰ tə̀də̄ lə̀-í. m̄-ndōgō yá̰ tə̀də̄ lə̀ kó̰-ḿ. J'ai acheté quelque chose pour toi/ma mère. PRP à cause de. Tə̀də̄-ī ī nè kúwə̄ m̄-ɗā yá̰ nè lé wà? A cause de toi là je ne peux pas faire cette chose là? PRP de, sur, à propos de, au sujet de. N-ə́dɨ̄-m̄ tə̀də̄ tà lə̀ ngōn-é. Il m'a parlé du problème de son enfant. CNJ parce que. M-úndə́-é tə̀də̄ ndɔ̀jɨ̀-m̄ ngá̰y. Je l'ai tapé parce qu'il me dérange trop. Rā-nə̀l̄ lə̀-jé è ngá̰y tə̀də̄ ngōn-jé tèē kɔ̀dɨ̄. Nous sommes dans la grande joie parce que notre enfant a réussi.
tə̀də̄-ɗí INT pourquoi. Ké tə̀də̄ ɗí ī-ɓār-m̄. Pourquoi m'as-tu appelé?
tə́l VI revenir, rentrer. Bɔ̀ɔ̄-ḿ tə́l ɓē mbā tɨ́ lə̀-ǹ lé ɓáy. Mon père n'est pas encore revenu de son voyage. VI devenir.
tə̄ndɨ̄ N sangsue. Tə̄ndɨ̄ gɨ̄ ngàá tò-ī kùm màn̄ tɨ́ ɓáà làb-ī rā dòō gɨ̄ tɨ́ à̰ӯ-ī mə́sɨ́-dɨ́. Les sangsues vivent dans le fleuve et se fixent aux corps des gens et en boivent leur sang.
tə̀r̄ VT examiner. ī-tə̀r̄ yá̰ nè màjɨ̀ á̰ ɓí-tāá ī-ndōgō ɓáy. Examine la chose bien avant de l'acheter.
tə̀tɨ̄ V suer. Lò túngə́-m̄ ngá̰y àdɨ̄ m̄-tə̀tɨ̄. Il fait très chaud pour moi et je sue. N sueur.
VT enfler, s'enfler, gonfler. Màd-é ùndə̀ kùm-é ɓáà kùm-é tí. Son copain l'a tapé dans l'oeil et alors son oeil est enflé.
tībɨ̄ V cracher (normalement avec yōr). ī-tībɨ̄ yōr nàńg kɔ́tɨ́ kə́y tɨ́ bè lé. Ne crache pas sur le sol à côté de la maison comme ça!
tìbɨ̀rì NIN balles (de mil, etc.) liées ensemble.
82
tìl N sombre, nuit. m̄-dàr də̀-ḿ tū màdɨ̄-ḿ tɨ́ tìl kùsù tɨ́. Je me suis cogné avec mon ami dans l'obscurité. Lò tìl ùsù àdɨ̄ m-á̰ lò lé. La nuit est noire, je ne vois rien. Expr: tìl kùsɨ̀ -obscurité Expr: ìlə̄ tìl də̀-ǹ -devenir invisible
tíl VT déchirer. Kɔ̄n gɨ̄ tíl-ī kūbū lə̀-ḿ ɗə́bə́ kàw̄ ndɔ̀r̄-ɔ́. Les épines ont déchiré mes vêtements sur la route qui va au champ. VT fendre. m̄-tíl kīr lə̄ ɗā-ń pòr. J'ai fendu le bois pour allumer le feu.
tílə̄ V jeter, lancer (plus. fois) (fréq. de ìlə̄).
tìlìng ID furtivement, subitement. Kō̰yō̰ tèē kàdɨ̀ dà-rā̰ tɨ́ tìlìng mbɔ̀r ɓáà gòtó njèl kàrē. L'étoile est sortie au ciel furtivement, peu après elle a disparu de manière invisible.
tílō N fourmilier.
tìngə̄ [tḭ̀ŋgə̄] VI épuiser. finir, achever. Kùlə̀ lə̀-ḿ tìngə̄. Mon travail est fini. J'ai fini mon travail.
típɨ̀ ID subitement (arriver: descr. de òsō). Kɔ̀bɨ̄ yá̰ kɨ́ màjɨ̀lé òsō típɨ̀ kèm ɓē tɨ́. Une mauvaise nouvelle est arrivée subitement dans le village.
tīr N impôt. Ngār̀ tàā tīr jī dòō kèm ɓē gɨ̄ tɨ́. Le chef prend l'impôt des villageois.
tīrə́ N lit, lit de boit. ɓɔ̀-ɓɔ̀r̄ gɨ̄ tò-ī ngá̰y kèm kāgɨ̄ tīrə́ tɨ́ lə̀-ḿ. Mon lit en bois est plein de punaises.
tìsə́ [tìsə́, tɨ̀sə́] NIN balle de grains. Tìsə́ tḛ̄y ndò̰ō̰ ngá̰y kɨ́-nḛ̄-á ɔ̀dɨ̀ rā-í. La balle du petit mil démange beaucoup si ça te touche.
tīsə́ [tīsə́] VT essuyer, éponger. ī-tīsə́ də̀ tábɨ̀l nè ādɨ̄-m̄. Essuie la surface de la table pour moi. ī-tīsə́ bùbúrū kɨ́ tò mbɔ́tɨ́-í tɨ́. Nettoie la poussière qui est sur ta joue.
tītɨ̄ [tītɨ̄] VI être pareil. M-ā m̄-ɗā tītɨ̄ m̄-ɗā kɨ́ m̄-ɗā-ń kété. Je le ferai comme je l'ai fait avant.
tḭ̄ V dissoudre.
tḭ́ VT sauter, gambader. Dùl ngàá àsɨ̀ nà̰ā̰ sə̀ bḭ̄yə̰̄ nè à̰ӯ ngɔ̄dɨ̄ ngá̰y ā tḭ́ bàl ngá̰y ā. La biche-cochon est un animal de la taille d'une chèvre, mais il court vite et saut beaucoup.
tḭ̀ḭ̄ NIN intestins. Tḭ̀ḭ̄-ḿ gɨ̄ tūr-m̄-ī ngá̰y gē. Mes intestins me font beaucoup mal.
tḭ́yə̰̄ N esp. de fourmi rouge. Tḭ́yə̰̄ gɨ̄ bùlə̀-ī nà̰ā̰ ngá̰y də̀ kāgɨ̄ tɨ́ mɔ́ngɔ̀ nè ngàá. Il y a beaucoup de fourmis rouges dans ce manguier là.
tḭ́yə̰́ V crépir. m̄-tḭ́yə̰́ gìdɨ̀ kə́y. Je crépis l'extérieur de la case.
tɨ́ AV marqueur locatif. N-úm kō kèm kèē tɨ́. Elle a versé le mil dans le van. AV dans. ɓē kɨ́-ɗá tɨ́? Dans quel village?
VI être couché, se coucher. N-ɔ́r yàl-yàl àdɨ̄ ń-tə́l ń-tò də̀ nàng tɨ́. Il était si fatigué qu'il se coucha sur le sol et s'endormit.
N pirogue. Mbàw gɨ̄ tèē sə̀-ndɔ́gé kèm tò tɨ́. Les pêcheurs sont sortis le matin dans la pirogue.
VT souffler. Dḭ̀yə̰́ tó bḭ̀nə̰̄ kō kɔ̄kɨ́. La femme souffle le son du mil dehors. VT enlever la peau (d'un animal). Ngán gɨ̄ tó-ī bḭ̄yə̰̄ tə̀də̄ mbā gɨ̄. Les enfants enlèvent la peau de la chèvre pour les étrangers.
83
tòó N pipe. ɓúgə́ dḭ̀yə̰́ à̰ӯ máng sə̀ tòó. La vieille femme fume du tabac avec une pipe.
tòbòy N lion. Tɔ́gɨ́-é è tɔ́gɨ́ tòbòy. Sa force est la force d'un lion.
tógō VT laver. M-ā m-āw bā-á lə̄ tógō kūbū gɨ̄ lə̀-ḿ. Je vais au fleuve pour laver mes vêtements. Màn̄ lə̀ bàjɨ̀l màjɨ̀lé gē-à, tógō-ń kùm-ǹ. Même si l'eau du margouillat est mauvais, il se lave la figure avec.
tóng VT griller (directement sur le feu). ī-tóng kàbrī nè ī-ɗèē-ń ādɨ̄ j-ùsə̀. Grille ces arachides et amène-les pour qu'on mange.
tóǹg [tó̰ŋ̀] ID pan!.
tòng-tòng ID de manière très large, largement, descr. de .
tósó V tomber (plus. fois). Yāl pòr tál tósó rā-ḿ tɨ́. Les étincelles du feu ont sauté sur moi.
tòtè N fourmi, petit et noir. Tòtè gɨ̄ òtō-ī jíngə̄ kō. La petite fourmi noire ramasse la semoule de mil.
tòӯ N fourmis, petit rouge. Tòӯ gɨ̄ ngàá è-ī kùr̄ gɨ̄ kɨ́ kídɨ̄-ī yḛ́m-yḛ́m ā, tó̰-ī tūr ngá̰y ā tɔ̀. Les petites fourmis rouges sont des insectes qui sont très petites et leurs piqûres font très mal.
tó̰ VT mordre. VT piquer (certains insectes). Ndɔ̄ɔ́-làā ngàá yíl gɨ̄ tó̰-ī-mā̰ ngá̰y. Cette nuit les moustiques m'ont beaucoup piqué
tò̰ō̰ VI gémir. Ngōn kɨ́ òsō rā-tūr ngàá tò̰ō̰ ngá̰y gē ndɔ̄ɔ́. L'enfant malade gémit pendant la nuit.
tō̰mō̰ V vomir. Ngōn-ḿ è mò̰y ngá̰y gē, tō̰mō̰ ngá̰y gē. Mon enfant est très enrhumé et il vomit beaucoup.
tɔ̀ AV et, aussi.
tɔ̄ VT briser. Jó lə̀-ḿ tɔ̄ njékɨ́-njékɨ́. Ma jarre s'est brisée en mini morceaux.
tɔ́ (Syn: dɔ̀ɔ̄) V attacher. ā ī-tɔ́ kùlə̄ tū kāgɨ̄ tɨ́ nè ādɨ̄-m̄. Attache la corde au bois pour moi.
tɔ̀gɨ̀ VI grandir. ī-ndɔ̀ɔ̄ lé, kɨ́-nḛ̄-á ī tɔ̀gɨ̀ ɓáà ī gē-à à āw tɔ̀. Ne t'inquiète pas, quand tu deviendras grand tu pourras partir aussi.
tɔ́gɨ́ [tɔ́gɨ́, tɔ́g] NIN force. Tɔ́gɨ́ màdɨ̄-ḿ ngàá dùm̄ də̀ lə̀-ḿ m-ásɨ́ lə̄ ɗɔ̄ sə̀-ǹ lé. La force de mon ami est trop; je ne peux pas me bagarrer avec lui.
tɔ̄jɨ̄ V montrer. Ngōn tɔ̄jɨ̄-m̄ lò kɨ́ è ìlə̄ nàr tū-tɨ́ kɔ̄kɨ́ ngàá. L'enfant m'a montré là où il a perdu l'argent.
tɔ̄l VT tuer. Njè-ɗɔ̄ tɔ̄l tòbòy sə̀ búndùk. Le soldat a tué le lion avec son fusil. Kɔ̀dɨ̄ ùwə̀ mḭ̀yə̰̄ tɔ̄l-ń rā-ǹ. Le forgeron forge le couteau de jet et se tue avec.
tɔ́l VT peler, éplucher. Bāngàw kɨ́ tɔ́l ngàá dɨ́-ndàw̄ sə̀ ùbū. La patate douce pelée, on la prépare avec de l'huile.
tɔ́r VT enlever (plus. fois ou plus. choses). VT déplumer. ń-tɔ́r bḭ̀ḭ̄ kūnjə́ lə̄ ndīr kàdɨ̄ mbā gɨ̄. Elle déplume la poule afin qu'elle puisse la préparer pour les invités.
84
tɔ́rsɨ̀ Français N torche.
tɔ́sɨ́ VT piquer (plus. chose, plus. fois, etc.) (fréq. de ɔ̀sɨ̀). ń-tɔ́sɨ́ tìbɨ̀rì kō pɔ̀tɨ̀rɔ̀ng-pɔ̀tɨ̀rɔ̀ng ń-mbútú. Il a piqué la balle de mil plusieurs fois et l'a troué. Expr: tɔ́sɨ́ kùm [dòō] -importuner [qqn] ī-tɔ́sɨ́ kùm-ḿ tə̀də̄ ɗí? ə́dɨ̄-m̄ ādɨ̄-m̄ m-ō.Pourquoi tu m'importunes? Dis-moi, je veux savoir.
tɔ̀ӯ VT dépasser. N-á̰y ngɔ̄dɨ̄ ngá̰y ń-tɔ̀ӯ-ǹ Il a couru vite et l'a dépassé. V passer.
PRP dans. Ngōn ùlə̀ jī-ǹ tū tár tɨ́. L'enfant a mis la main dans la sauce. M-ūng kùgə̀ tū màn̄ tɨ́. Je mis le médicament dans l'eau. PRP sur.
tū-tɨ́ N dedans.
tūbə̄ (Syn: ɗɔ̄) VT renvoyer; chasser. m̄-tūbə̄ bḭ̄yə̰̄ kɨ́ kèm ndá ndɔ̀r̄ tɨ́ lə̀-ḿ. J'ai chassé les chèvres dans mon champ de mil.
tūbū N esp. de souris. Yə́gɨ̄ tūbū ngàá dḭ̀yə̰́ gɨ̄ ɔ̀sɨ̀-ī kàndà ɓáà nə̀l̄ ndə̀y. Le rat "tubu" là, les femmes le pilent avec les boulettes de sésame.
túgə́ [túgə́, túgə̄] V couper (plus. fois) avec une hache. ń-túgə̄ kāgɨ̄ kárē lə̄ ɗā tò. Il a coupé un arbre pour en faire une pirogue. V passer. ɗə́bɨ́ nè ngàá túgə́ gāng kèm ɓē tɨ́ lə̀-jé. Le chemin passe directement par notre village. VT frotter (pour allumer). m̄-túgə́ àlùmétɨ̀ m-úlə̄-ń pòr tū kūgú tɨ́. Je frotte l'allumette pour allumer le tas d'arbustes. VT piquer (scorpion). ń-nō̰ ɓə́rə̀r-ɓə̀rə̀r tə̀də̄ kújɨ́-nàng túgə́ jī-é. Il a pleuré à grands cris parce que le scorpion l'a piqué à la main. VT frapper contre. m̄-túgə̄ njà-ḿ gīgɨ̄ tɨ́ kɨ́ tò ɗə́bə́. J'ai frappé mon pied contre la souche qui est sur la route. VT puiser (l'eau) avec un geste. Dḭ̀yə̰́ gɨ̄ túgə́-ī màn̄ kèm kádɔ̄ tɨ́ sīyə̄-ī də̀ kō tɨ́. Les femmes puisent l'eau avec les seaux et l'arrosent sur le mil. VT porter (le cache-sexe). Dḭ̀yə̰́ gɨ̄ túgə́-ī gó̰y Les femmes portent des cache-sexes. Expr: túgə̄ jī [dòō] ɓār -appeler [qqn] d'un geste Bɔ̀ɔ̄-ḿ túgə̄ jī-ǹ ɓār-m̄ lə̀ kùlə̀-m̄.Mon père m'a appelé d'un geste pour m'envoyer avec une commission.
tújə́ VT casser, rompre. Dḭ̀yə̰́ tújə́ gòm mbétɨ́-mbétɨ́ lə̄ ndīr-ń tár. La femme a coupé en morceaux les feuilles de gombo pour en faire la sauce. VT dessiner, faire des dessins sur.
tùjù [tùjù, tùjɨ̀] N abeille; miel. Dɨ́-ɗɔ̄ tùjù gɨ̄ sə̀ pòr kɨ́ tà tùsù tɨ́. Ils ont chassé les abeilles avec une torche de paille.
tújú (Syn: nùjù) VT détruire; abîmer; être détruit. Ngà-nə́l-māĺ tújú kə́y gɨ̄ ngá̰y kèm ɓē tɨ́. Le tourbillon a détruit beaucoup de maisons dans le village.
tújú [tújú, tújɨ́] VT détruire, abîmer. V gaspiller. ń-tújú gúsɨ̀ lə̀-é mbàk ɓē-é lə̀ njè-kùgə̀-kàjɨ̀. Il a gaspillé tout son argent chez les guérisseurs. VI être abîmé, détruit. Ngɔ́ kàbrī ngàá tújú láw lē. La coquille d'arachide ne se détruit pas vite.
tùjù-bḭ̀ N abeille de terre. Tùjù-bḭ̀ gɨ̄ ngàá ɗā-ī kə́y lə̀-dɨ́ nàng-á nè tó̰-ī dòō gɨ̄ lé. Les abeilles de terre vivent dans des trous dans le sol, mais ils ne piquent pas les gens.
túlə̄ V mettre (plus. chose).
tūnə̄ VT emprunter; prêter. m̄-tūnə̄-é nàr, nè ń-ndìgɨ̀ lē kàdɨ̄ ń-tə́l n-úgə́ kūrə̄-ǹ lé. Je lui ai prêté de l'argent, mais il a refusé de me rembourser.
85
tūndə̄ VT frapper (plus. fois) (fréq. de ùndə̀). Màmā ɔ̀r̄ jī bàjɨ̀l tɨ́ ɓáà ngán gɨ̄ tūndə̄-ī-nī sə̀ ndḛ́y. Quand l'écorce enlève des mains du margouillat alors les enfants le frappe avec la chicotte. (Proverbe: lorsqu'on n'a plus de soutien on devient la moquerie des gens)
tùngə̄ VI être chaud. Màn̄ kɨ́ tùngə̄ tɔ̄l kūnjə́ nè mā̰ m̄-ndìgɨ̀ lé. L'eau chaude a tué la poule, moi, je n'en veux pas.
túngə́ VT griller.
tūr VT faire mal, faire souffrir. Jī-ḿ tūr-m̄ ngá̰y. Mon ventre me fait beaucoup mal. VI faire mal, faire souffrir. Tà nàsárà tūr ngá̰y gē. La langue française est très difficile. Kɨ́ tūr tèē sə̀ mɔ̀tɨ̀ būr. Ce qui est difficile sort le pénis du varan. (Proverbe: c'est dans le moment difficile que les choses sortent)
túr N fourmi (petit et noir). Túr gɨ̄ tó̰-ī gùm ngōn-ḿ àdɨ̄ tí. Des petites fourmis noires ont mordu les testicules de mon fils et ils se sont enflés.
túrùk-tùrùk ID noirâtre (descr. de ndùl).
tùsù [tùsù, tùsɨ̀] N torche de paille. Tùsù ngàá dòō gɨ̄ tɔ́-ī á̰-ī lò ndɔ̄ɔ́. On utilise la torche en paille pour que vous voyiez la nuit.
tútə́ VT compter. Lò-kɨ́ njè-kùl̄-yá̰ tútə́ bḭ̄yə̰̄ gɨ̄ lə̀-ǹ ɓáà è à̰ tītɨ̄ kɨ́ ná̰ gɨ̄ gòtó-ī. Quand l'éleveur comptait ses chèvres, il a trouvé qu'un était perdu.
tùtù VI être sec. Kīr ngàá tùtù lé. Le fagot n'est pas sec. Kūbū gɨ̄ lə̀-ḿ ngàá tùt-ī lé ɓáy. [...tùtī lé ɓáy] Mes vêtements ne sont pas encore secs.
tūtú [tūtú, tūtɨ́] AV dedans. N-úm màn̄ kèm jó tɨ́ tā-ɓáy n-úm kàtɨ̄ tūtú. Elle a versé l'eau dans le canari et après elle a ajouté du sel.
tútú [tútú, tútɨ́] VT détacher, délier. ī-tútú kùlə̄ tū sóò tɨ́ nè lə̄-kàdɨ̄ m̄-dɔ̀ɔ̄ kɨ́-ɗàng. Détache la corde du seau pour que je puisse y mettre une nouvelle.
tūwə̄ N sorte de natte. Dé-ɓír tūwə̄ ɓáà d-úndə́ kàdɨ̀ kə́y tɨ́. Ils enroulent la natte et la mettent contre le mur.
tūwə̄ VT attraper, saisir (plus. personnes ou plusieurs choses) (fréq. de ùwə̀). ī-tūwə̄-ī màn̄g gɨ̄ ī-tɔ́-ī-dɨ́ nàngá. Attrapez les boeufs et attachez-les de façons qu'ils ne bougent pas.
tṵ́y N esp. d'oiseau, mange-mil. Kḭ̀ bùm kɨ́ nə̀l̄ tṵ́y gɨ̄. Se lever à masse fait plaisir aux moineaux (Proverbe: être dans un plaisir de façade).
LOC à, dans, en.
ùbə̀ VI pousser (plantes). Kàbrī ngàá ùbə̀ màjɨ̀ ngá̰y gē də̀ bū-lò tɨ́. Les arachides poussent bien sur la place où il y a les tas de cendres. VT être serré pour. m̄-ndōgō kūbū kɨ́ màjɨ̀ nè ùbə̀-m̄. J'ai acheté un bon habit mais ça me serre. VT donner un coup. N-ɔ́r njà-é n-úbə̄-ń gír-kèm-ḿ. Il a enlevé le pied et m'a donné un coup au bas-ventre. VT serrer. Kùlə̄ ùbə̀ kɔ́bɨ́-ǹ. La corde l'a serré au cou. VT piétiner pour malaxer ou mélanger. M-úbə́ bɔ̀r lə̄ tílə̄-ń gìdɨ̀ kə́y. J'ai malaxé la boue pour crépir les murs de la maison. VI se lever (le soleil). ɓàr-á ngàá kàdɨ̀ ùbə̀ ɓàtɨ̀ ngá̰y gē. Dans la saison pluvieuse le soleil se lève très tôt.
ùbə̄ [ùbə̄] VT pétrir, modeler. Dḭ̀yə̰́ ùbə̄ jó sə̀ ánjɨ̄. La femme modèle une jarre avec de l'argile.
86
ùbù VT prêter serment par imprécation en prenant à témoin une force supérieure (eau du ciel, etc.). D-ílə́ tà dè-é tɨ́ àdɨ̄ n-úbú rā-é sə̀ ndī. Ils l'ont accusé et il a prêté serment à témoin avec la pluie (pour montrer son innocence). Expr: ùbù rā-ǹ sə̀ [yá̰] -prêter serment avec [qqc]
ùbū [ùbū, ùbɨ̄] N huile. ùbū ɗɔ̄ý màjɨ̀ dùm̄ ùbū kàbrī. L'huile de karité est meilleure que l'huile d'arachide.
ùbū-tùjù [ùbūtùjù, ùbūtùjɨ̀] N miel. D-ɔ́r ùbū-tùjù kèm pórē tɨ́. Ils ont pris le miel de la ruche.
ùdù [ùdù, ùdɨ̀] VI être aigre. Kàn̄ mūr-kūtū ùdù ngá̰y. Le fruit de "mur-kutu" est très aigre.
ùgə̀ VT enterrer, gratter (la terre) (obj. normalement nàng). Yá̰ kɨ́ kūnjə́ ùgə̀ nàng də̀-tɨ́ dòō bə́r lé. La chose que le poulet a enterrée, personne ne peut déterrer. Yə́gɨ̄ gɨ̄ ùgə̀-ī nàng də̀ gúsɨ̀ tɨ́ ngàá àdɨ̄ m-íngə̄ lé. Les rats ont enterré la monnaie de sorte que je ne l'ai pas trouvée.
ùgə̄ VT payer. M-āw m-ūgə̄ kūrə̄ lə̀ ngō-kó̰-ḿ. Je suis parti pour payer la dette de mon frère.
ùgù [ùgù, ùgɨ̀] VT pincer. N-úgɨ́ mùr̄ n-ɔ́dɨ́-ń tár tàbáy n-ó̰. Il a pincé de la boule, l'a mis dans la sauce et puis l'a mangé. VT gratter.
ùjə̀ VT couper. M-újə́ wà lə̄ kòjō-ń ndògō. J'ai coupé des herbes pour en faire de secko. m-újə́, újə́, n-újə́, j-ùjə̀-ī, újə́-ī, d-újə́ - je coupe, tu coupes, il coupe, nous coupons, vous coupez, ils coupent. VT écrire, faire des dessins (sur la terre). Njè-ndó-yá̰ ùjə̀ yá̰ gòrì-gòrì nàńg. L'étudiant fait des dessins en désordre sur la terre. VT cueillir (les fruits). Ngōn nè ngàá gɔ̀jɨ̀ àsɨ̀ kùjə̀ mɔ́ngɔ̀ nè ngàá lé. L'enfant là est court, il ne peut pas cueillir les mangues. Expr: ùjə̀ rā-ǹ -s'écarter, éviter, dévier Kɨ́-nḛ̄-á á̰ njè-bà̰ā̰ lə̀-í ɓáà újə́ rā-í.Si tu vois ton ennemi, tu dois l'éviter.
ùl̄ VT élever; nourrir. āw ūl bḭ̄yə̰̄ gɨ̄ ɓáà ī-tə́l ɓāl-á. Va garder les chèvres et reviens dans la saison sèche.
ùlə̀ VT envoyer. ī-ɗèē ī-ndàng màktūbɨ̄ nè ādɨ̄ m-ādɨ̄ m-úlə́-ń m-ādɨ̄ ngōn-ḿ. Viens écrire une lettre pour moi pour que je puisse l'envoyer à mon enfant. Kūbū gɨ̄ kɨ́ bɔ̀ɔ̄-ḿ ùlə̀-ń ādɨ̄-m̄ ngàá nə̀l̄-m̄ ngá̰y. Les vêtements que mon père m'a envoyés me plaisent beaucoup. VT mettre dans. Ngán gɨ̄ ùlə̀-ī ngàlì pòr-ó lə̄ kùsə̀-ī. Les enfants mettent les maniocs dans le feu pour manger. VT donner (à la main). M-úlə́ gɔ̀l jī-é tɨ́ kàdɨ̄ ń-tɔ̄l-ń dā̰. Je lui ai donné le gourdin pour qu'il tue l'animal avec. VT secouer. M-āl dɔ̀ɔ́ də̀ kḭ̄yə̰̄ tɨ́ m-úlə́ m-ādɨ̄ kàn̄-ǹ də̰̀y nàńg. Je suis monté sur l'arbre de karité et j'ai secoué pour que les fruits tombent. Expr: [dòō] ùlə̀ jī-ǹ -[qqn] contribuer (à faire qqc) Ndɔ̄ yò tɨ́ ngàá dòō gɨ̄ ùlə̀-ī jī-dɨ́ àdɨ̄-ī nà̰ā̰ lə̀ kùwə̀-ī mbā gɨ̄ ɗā-dɨ́ tɨ́.Le jour du décès les gens contribuent les uns les autres pour accueillir les étrangers. Expr: [dòō] ùlə̀ njà-ǹ -[qqn] aller vite, rapidement N-úlə́ njà-é láw lə̄ kà̰ ké dòō gɨ̄ ngàá ɗèē-ī kúwə̄ wà.Il est allé rapidement pour voir si les gens là en réalité sont arrivés. Expr: ùlə̀ kèm [dḭ̀yə̰́] -avoir désir pour [une femme] N-úlə́ kèm nḛ̄ḛ́ màd-é lə̀ tò sə̀-ǹ.Il a désiré la femme de son ami pour coucher avec elle.
ùlə̀ VT porter [habits]. m-úlə́, úlə́, ùlə̀/n-úlə́, j-ùlə̀-ī, úlə̄-ī, d-úlə́ - je porte, tu portes, il porte, nous portons, vous portez, ils portent. Expr: ùlə̀ kūbɨ̄ -s'habiller
ùlə̀ VT tremper. Màn̄ ndī ùlə̀ nàńg. La pluie a détrempé le sol.
ùlə̀ VI flotter, couler. Màn̄ ùlə̀ kɨ̄ nàńg. L'eau coule vers la terre.
ùm NIN beau-père, belle-mère. Mā̰ m-úsə́ yá̰ tà-kùm ùm-ḿ tɨ́ lé. Je ne mange pas en présence de mon beau-père.
87
ùm̄ VT verser. M-ūm màn̄ də̀ kāgɨ̄ mɔ́ngɔ̀ tɨ́. J'ai versé de l'eau sur le manguier. m-ūm, ūm, n-úm, dḭ̀yə̰́ ùm̄, j-ùm̄-ī, ūm-ī, d-úm - je verse, tu verses, il/elle verse, la femme verse, nous versons, vous versez, ils versent. ūm màn̄ kèm jó tɨ́. Verse l'eau dans la jarre. VT faire (des cicatrices). Sàr̄ gɨ̄ ngàá ùm̄-ī ndūjə́ kùm ngán ndò gɨ̄ tɨ́. Les Saras coupent des cicatrices dans les visages des initiés. Expr: ùm̄ kɔ̄kɨ́ -jeter
ùmə̰̄ VT se rétrécir (normalement avec nà̰ā̰). Dā̰ kɨ́ d-úndə̄ pòr-ó ngàá ùmə̰̄ nà̰ā̰. La viande qu'on met au feu se rétrécit.
úmə̰́ N sorte de divination. Dòō gɨ̄ ɗā-ī úmə̰́ də̀-bādɨ̄ tɨ́. Les gens font la divination dans le cimetière.
ùn VT prendre. ún kèē nè ādɨ̄-m̄. Prends ce van pour moi. Expr: ùn tà [dòō] -se vanter de [qqn] Bɔ̀ɔ̄ ngōn ngàá ùn tà ngōn-ǹ ngá̰y gē.Le père de l'enfant se vantait beaucoup de son fils. Expr: ùn gír -commencer Ngōn àw̄ sə̀ nā̰ mùtə́-mùtə́ ɓáà à ùn gír kàgɨ̀.L'enfant a six mois et il commence à ramper par terre. Expr: [dòō] ùn rā-ǹ -[qqn] s'investir, se donner à faire qqc N-ún rā-é bɨ̀rə́ mbàkɨ̀ lə̄ ɗā-ń kə́y nè ngàá.Il s'est complètement donné à faire cette maison là. Expr: [dòō] ùn njà-ǹ dɔ̀ɔ́ -[qqn] se dépêcher ún njà-í dɔ̀ɔ́ nè ndɔ̄ à ìl.Dépêche-toi, il se fait nuit. Expr: ùn də̀ [dòō] -envelopper, environner [qqn] Expr: [dòō] ùn kùm-ǹ də̀ [yá̰] tɨ́ -[qqn] ne pas intervenir avec [un problème] Dé-kɔ̄l nà̰ā̰ nè njé-màdɨ̄-tà-kə́y gɨ̄ lə̀-dɨ́ ùn-ī kùm-dɨ́ mbə́ng də̀ tɨ́.Ils se sont querellés et leurs voisins n'ont pas intervenus.
ùndə̀ VT battre, frapper. D-úndə́-é àsɨ̀ tām ngá̰y gē ɓáà dɨ́-tə́l d-ḭ́yə̰́-é. Ils le frappaient pendant longtemps, puis ils l'ont laissé. d-úndə̄-m̄, d-úndə́-ī, d-únd-é, d-úndə́-jè, d-úndə́ jè-ī, d-úndə́ sè-ī, d-úndə́-dɨ́ - ils me frappent, ils te frappent, ils le frappent, ils nous frappent, ils nous frappent, ils vous frappent, ils les frappent. m-úndə́, úndə́, ùndə̀, j-ùndə̀, úndə́-ī, d-úndə́ - je frappe, tu frappes, il frappe, nous frappons, vous frappez, ils frappent. n-úndə̄-m̄, n-úndə̄-ī, n-únd-é, n-úndə̄-jè, n-úndə̄-sí, n-úndə̄-dɨ́ - il me frappe, il te frappe, il le frappe, il nous frappe, il vous frappe, il les frappe. Màdɨ̄-ḿ ə̀dɨ̀-m̄ tītɨ̄ kɨ́ n-úndə́-ǹ. Mon ami m'a dit qu'il l'a tapé. V jouer (tambour, harpe, etc.). Expr: [dòō] ùndə̀ kùm-ǹ gō -[qqn] espionner, garder de près, surveiller ī-tūr hál-í nè m-úndə̄ kùm-ḿ gō-í tɨ́ làā séw-séw.Change ta conduite car je te surveille de très près.
ùndə̄ VT poser à plat. úndə́ mùr̄ də̀ tábɨ̀l tɨ́ ādɨ̄ j-ò̰-ī. Mets la boule sur la table, nous allons manger maintenant. m-ūndə̄, ūndə̄, n-úndə́, j-ùndə̄, ūndə̄-ī, d-úndə́ - je pose, tu poses, il pose, nous posons, vous posez, ils posent. N-úndə́ jángá də̀ tábɨ̀l tɨ́. Il a posé le panier sur la table. Expr: ùndā [dòō] ɗə́bə́ -mettre [qqn] en route M-ūndə̄ màdɨ̄-ḿ ɗə́bə́.Je mets mon ami en route. Expr: [dòō] ùndə̄ jī-ǹ -[qqn] quémander Njè-dɔ̀gɨ̀-mə̀tɨ̀ ngàá ùndə̄ jī-ǹ kɔ̀ɔ̄-ń yá̰ dòō gɨ̄ kɨ́ à də̄sɨ́-ī.L'infirme quémande en demandant quelque chose aux gens qui passent. Expr: ùndə̄ njà [dòō] -garder une portion pour [qqn] Dḭ̀yə̰́, úndə́ njà-ḿ, m-ā m-tə́l ɗèē ɓáy.Femme, garde ma portion à moi, je reviens après. Expr: [dòō] ùndə̄ kèm-ǹ də̀ [yá̰] tɨ́ -[qqn] avoir confiance à [qqc] Nān-ḿ ùndə̄ kèm-ǹ də̀-ḿ tɨ́ tə̀də̄ ndìgɨ̀-m̄ ngá̰y.Mon oncle a confiance à moi parce qu'il m'aime beaucoup. Expr: [dòō] ùndə̄ kèm də̀ [dòō màdɨ̄] tɨ́ -[qqc] espérer en [qqn d'autre] Dòō gɨ̄ ngá̰y ùndə̄-ī kèm-dɨ́ də̀ Jéjù tɨ́ tītɨ̄ kɨ̄ à àjɨ̀-dɨ́.Beaucoup de monde espèrent en Jésus pour les sauver. Expr: [dòō] ùndə̄ kùm-ǹ gō [dòō màdɨ̄] tɨ́ -[qqn] surveiller, avoir les yeux sur [qqn d'autre] Surveillez ce petit enfant là de peur qu'il tombe dans le feu.
ùnjū [ùnjū, ùnjɨ̄] V allumer. Ngōn ùnjū pòr lə̄ kùlə̀ tū kùgū wà tɨ́. L'enfant a allumé le feu pour brûler un tas des herbes. VI être propre. Kūbū è kɨ́ ùnjū màjɨ̀. Les vêtements sont bien propres. VI être clair. Màn̄ bā nè ngàá è kɨ́ ùnjū yáng-yáng. L'eau dans cette rivière est parfaitement claire. Kàdɨ̀ dà-rā̰ ùnjū yáng-yáng. Le ciel est parfaitement clair.
ùr VT pénétrer dans. Lī-ngār̀ ùr dùl. Le boa a avalé la biche-cochon. V creuser.
ùr (Syn: ə̀bɨ̀) VI être profond.
ùr VT lancer un projectile sur. Njè-ndò̰ ùr nàsɨ̄ sə̀ nìngə̀. Le chasseur a lancé la sagaie sur l'antilope cheval.
ùr̄ VT coudre. Njè-kùr̄-kūbū ndì àw̄ ùr̄ kūbū gɨ̄ lə̀-ḿ. Le couturier est en train de coudre mes vêtements.
88
ùsə̀ VT manger. Kɨ́-nḛ̄-á úsə́ yá̰ ngá̰y lé ɓáà ā ə̄ng. Si tu ne manges pas assez tu deviendras maigre. M-ādɨ̄-dɨ́ yá̰ d-úsə́. Je leur ai donné à manger.
ùsù [ùsù, ùsɨ̀] VI être ombrageux. Lò tìl ùsù àdɨ̄ m-á̰ lò lé. La nuit est noire, je ne vois rien.
ùsù VT frotter. M-úsú kèm jó nè ngàá lə̄-kàdɨ̄ ùnjū yáng yáng. Je frotte l'intérieur du canari afin qu'il soit parfaitement propre.
ùsū [ùsū, ùsɨ̄] VT concerner. Tà lə̀-í nè ngàá ùsū-m̄ lé. Ton problème ne me concerne pas.
ùtə̀ V dégager. útə́ rā-í kɔ̄kɨ́, ḭ́yə̰́ lò ādɨ̄-m̄. Dégage-toi de là, laisse-moi la place. VT balayer (normalement avec ). M-ād-é gúsɨ̀ mḭ́ kàdɨ̄ n-útə̄-ń lò kèm kə́y lə̀-ḿ. Je lui ai donné 25 CFA pour qu'elle balaie ma concession. VT conduire.
ùtū [ùtū, ùtɨ̄] VT fermer. ūtū tà-kə́y nè kə́ng gɨ̄ à ɗèē-ī kə́y. Ferme la porte de peur que les mouches y entrent. M-ūtɨ̄, ī-ūtū,j-ùt-ī,sè-ī ūt-ī,dé d-útɨ́ Je ferme,tu fermes,nous fermons,vous fermez,ils ferment VI être coincé dans. Yá̰ ùtū kɔ́bɨ́-ḿ. Quelque chose s'est coincée dans ma gorge.
úw-wíy INJ cri d'alarme des femmes. Dḭ̀yə̰́ gɨ̄ ùr-ī úw-wíy lò-kɨ́ è-ī à̰-ī njé-ɗɔ̄ gɨ̄. Les femmes ont poussé des youyous d'alarmes quand elles ont vu les soldats.
ùwə̀ VT forger. Kɔ̀dɨ̄ ùn gìndɨ̄ ùwə̀-ń kɔ̀sɨ̀. Le forgeron a prit un morceau de métal et en a forgé une houe.
ùwə̀ VT saisir, prendre. m̄-ngɔ̄dɨ̄ ngōn ɓáà m-úwə́-ǹ. J'ai chassé l'enfant et je l'ai attrapé. Expr: ùwə̀ ndɔ̀l -être visqueuse Tár gòm ngàá ùwə̀ ndɔ̀l ngá̰y.La sauce de gombo est très visqueuse. Expr: ùwə̀ kèm [dòō] -être très attaché, très important culturellement pour [qqn] Kàw̄ ndò tɨ́ sə̀ ngán gɨ̄ ngàá è yá̰ kɨ́ ùwə̀ kèm Gùlə̀y gɨ̄ ngá̰y.Aller à l'initiation avec les enfants est une coutume très importante chez les Gulays. Expr: [dòō] ùwə̀ rā-ǹ -[qqn] se reposer Dòō ùwə̀ rā-ǹ sə̀ ndɔ̄-tàā-kə̀bə̄ ɓáà àw̄ kùlə̀ tɨ́ lé.Une personne se repose le dimanche et alors il ne va pas au travail. Expr: [dòō] ùwə̀ jī-ǹ -[qqn] donner assistance (lors du décès) Kó̰-é òy ɓáà màdɨ̄-é gɨ̄ ɗèē ùwə̀-ī jī-é nō̰-ī sè-é yò.Sa mère est morte et ses amis sont venus l'assister en lui rendant condoléances. Expr: ùwə̀ njà [dòō] nàńg -maintenir fixe [qqn] Dḭ̀yə̰́ tàā kùgə̀ ùwə̀-ń njà ngàw-ǹ nàńg ɔ̀gɨ̄-ǹ lò tèē.La femme a pris le remède magique et elle a maintenu fixe son mari l'empêchant de sortir. Expr: [dòō] ùwə̀ kèm-ǹ -[qqn] se tenir vaillant (devant la douleur) N-úwə́ kèm-é mōng lò-kɨ́ d-á d-úwə́-é nàmā.Il s'est tenu vaillant quand on l'a mis en place le membre cassé. Expr: ùwə̀ kèm [dòō] -intéresser [qqn] Sáng dḭ̀yə̰́ ngàá ùwə̀ kèm-é ngá̰y.Courtiser les femmes l'intéresse beaucoup.
ùyə̄ VT tendre. Tàgɨ́-làā m-ūyə̄ gūm lə̄ kùwə̀-ń də́r gɨ̄, nè m-úwə́ kárē bè gē-à lé. Hier j'ai tendu un piège pour les pigeons mais je n'ai rien attrapé. VT cacher (obj. toujours ). ūyə̄ rā-í nè d-ádɨ́ sáng-ī nō̰. Cache-toi, on te cherche. VT esquiver. D-íl-é sə̀ mḭ̀yə̰̄ nè n-úyə́ rā-é lètɨ̀. Ils l'ont jeté avec le couteau de jet mais il s'est esquivé agilement.
vàkɨ̀ ID violemment (frapper: descr. de ùndə̀).
və̀tùw ID de manière légère (frapper): descr. de ùndə̀. Nān-ḿ ùndə̀ dìngə̀m sə̀ mbàmbāl mḭ̀yə̰̄ və̀tùw. Mon oncle a frappé l'homme avec le manche du couteau de jet légèrement.
INT marqueur d'interrogation. Ké āw mbā tɨ́ wà? Es-tu parti en voyage?
wàč-wàč ID avec vapeur (bouillir, chauffer: descr. de òlē). Màn̄ kɨ́ tò pòr-ó ngàá òlē wàč-wàč. L'eau qui est au feu là boue avec vapeur.
wāl N pièce entière de la boule. Dḭ̀yə̰́ gɨ̄ tɔ́r-ī wāl mùr̄ àdɨ̄-ī dòō gɨ̄. Les femmes mettent la boule entière (sur le plateau) pour les gens.
wàlè (Syn: mṵ̀) N herbe, paille; brousse. Mā̰ m̄-sáng wàlè tə̀də̄ bḭ̄yə̰̄ gɨ̄ lə̀-ḿ. Je vais ramasser des herbes pour mes chèvres.
89
wàlé N brousse. M-ā m-āw wàlé lə̄ sáng ngīrə̄ yá̰ gɨ̄. Je vais en brousse pour chercher des plantes médicinales [litt: des racines des choses].
wár NIN belle-soeur. Wár-ḿ ngàá è nḛ̄ḛ́ ngō-kó̰-ḿ. Ma belle-soeur est la femme de mon frère.
wàsɨ̄ N courge. Wàsɨ̄ kɨ́ ndīr sə̀ dā̰ ngàá màjɨ̀ kùsə̀ ngá̰y. Le melon cuit avec de la viande est très bon à manger.
wā̰ N termite ailé. Wā̰ ngàá àw̄ sə̀ bèl̄-ǹ àdɨ̄ dòō gɨ̄ ùsə̀-ī. Le termite ailé est un insecte qui a des ailes. Les gens les mangent.
wā̰rḛ́nā̰ N esp. de poisson. Kó̰-ḿ ndīr wā̰rḛ́nā̰ ɓáà kàw-ǹ è ngá̰y. Ma mère a cuit le poisson et il y avait beaucoup d'oeufs.
wā̰y N esp. de poisson. Ngán wā̰y gɨ̄ ngàá ɓòng-dɨ́ kə̀r̄ tḛ́-tḛ́ ā ndùl mùs-mùs ā tɔ̀. Les petits poissons "way" ont la queue rougeâtre ou bien noirâtre.
wə̀ə̄ N esp. de mil. Wə̀ə̄ è yá̰-kùsə̀ kɨ́ dòō gɨ̄ ùsə̀-ī ngá̰y gē də̀-nàng Sàr̄ tɨ́. Le mil est une nourriture que les gens mangent beaucoup en pays Sara.
wə̀kɨ̀r-wə̀kɨ̀r ID très (grand, gros: avec les choses rondes). Kɔ̀ӯ è ə̀l̄ kɨ́ kùm-ǹ ngóng wə̀kɨ̀r-wə̀kɨ̀r ɓáà à tèē ndɔ̄ɔ́. Le hibou est un oiseau avec des grands yeux ronds qui sort beaucoup la nuit.
wìt-wìt ID en cercle (tournoyer: descr. de ).
wōng [wō̰ŋ] N colère. Tà kɨ́ ə́dɨ̄-m̄ ngàá àdɨ̄ wōng ɗā-m̄. Ce que vous m'avez dit me rendit en colère.
wōtɨ̄rō Français N voiture. Expr: ìlə̄ pòr kèm wōtɨ̄rō tɨ́ -démarrer la voiture M-ásɨ́ kùm kìlə̄ pòr kèm wōtɨ̄rō tɨ́ lē tə̀də̄ bùjì màjɨ̀ lé.Je n'ai pas pu démarrer la voiture parce que la bougie était mauvaise. Expr: tɔ̄l pòr kèm wōtɨ̄rō tɨ́ -éteindre la voiture
wóy AV ouvert. Tà-kə́y tò wóy. La porte est ouverte.
wūl NIN crinière. Wūl tòbòy ngàá bòý ngá̰y dùm̄ wūl síndə̄. La crinière du lion est le poil qui pousse sous sa bouche.
wúl N pois de terre. Wúl kɨ́ túngə́ lē ngàá mōng ngá̰y; wúl kɨ́ túngə́ ngàá mōng lé. Les pois de terre qu'on n'a pas encore grillés sont très durs; les pois de terre grillés ne sont pas durs.
wùr NIN foie. Dḭ̀yə̰́ gɨ̄ ùsə̀-ī wùr kūnjə́ lé. Les femmes ne mangent de foie de poulet. Expr: wùr [dòō] àtɨ̄ -[qqn] être cruel Dìngə̀m kɨ́ nè ngàá wùr-ǹ àtɨ̄ àdɨ̄ jə́ng màdɨ̄-ǹ čáp-čáp tɔ̄l-ǹCet homme là est cruel de sorte qu'il a frappé (avec le couteau de jet) son ami plusieurs fois et l'a tué.
wùr-kàtɨ̄ N la cruauté. Wùr-kàtɨ̄ ngàá ìlə̄ dòō kɔ̄kɨ́. La cruauté là fait perdre (la vie de) quelqu'un.
wūy N pus. Jī-é tí ngá̰y àdɨ̄ wūy kɨ́ kèm-é ɔ̀g-é lò tò ɓī. Il avait la main enflée et le pus dedans l'empêchait de dormir. Dò è tà-í tɨ́ ɓáà ó̰ sə̀ wūy. Si la plaie est dans ta bouche tu suces avec le pus (Proverbe: si quelque chose t'arrive, c'est toi qui souffres les conséquences).
wūyə̄ N porc-épic. Wūyə̄ è dā̰ kɨ́ ùbə̀ kɔ̄n gìdɨ̀-ǹ tɨ́ tītɨ̄ ndúr bè, nè è bòý dùm̄ ndúr. Le porc-épic est un animal qui a des piquants sur le dos, comme le hérisson, mais il est plus grand que l'hérisson.
yàá N maman, ma maman chérie.
yáà-yáà ID continuellement, sans cesse (pleurer): descr. de nō̰.
90
yāl NIN braises. Yāl pòr ndɔ́bɨ́ ɓáà tósó rā-ḿ tɨ́. Les braises du feu ont étincelé et elles sont tombées sur moi.
yál VI se disperser, s'éparpiller. Njè-ɓògɨ̀ ndáng ngán gɨ̄ ɓə̀j-ɓə̀j ɓáà yál-ī nà̰ā̰ kárē kárē. Le voleur a grondé brutalement les enfants et alors ils se sont dispersés un par un.
yāl-jī NIn ongle. Yāl-jī mbā ngāl ɓáà ngə̰́-ń rā-ǹ. Si les ongles de l'étranger sont longs alors il gratte avec son corps.
yàl-yàl ID très (fatigué): descr. de ɔ̀r. è ɗā kùlə̀ ngá̰y gē àdɨ̄ ɔ̀r yàl-yàl. Il avait beaucoup travaillé et il était très fatigué.
yáng [ɲà̰ŋ] ID très (propre, claire): descr. de àr̄ (souvent dupliqué).
yá̰ [ɲá̰] N chose (quelque). Yá̰ gɨ̄ nè ngàá è-ī lə̀ ná̰? Ces choses là appartiennent à qui?
yá̰-kìngə̀ N richesse. ɓē lə̀ nàsár̀ gɨ̄ ngàá yá̰-kìngə̀ tò ngá̰y. Dans les pays des blancs, il y a beaucoup de richesse.
yá̰-kùl̄ N animal domestique, l'élevage. Mórē è yá̰-kùsə̀ yá̰-kùl̄ gɨ̄. Le foin est la nourriture des animaux domestiques.
yá̰-kùsə̀ N nourriture. Ké ādɨ̄ yá̰-kùsə̀ mbā lə̀-í nè ngàá kúwə̄ wà? As-tu donné de la nourriture à ton invité?
yà̰mḭ̀-yà̰mḭ̀ ID très (nombreux, abondant).
yā̰rá̰ [ɲā̰rá̰] N esp. de liane utilisée pour la sauce.
yédɨ́-màn̄ (Syn: kédɨ́-màn̄) N urine.
yēkɨ̄rē N balles de feuilles ou chiffon (sorte de jeu). Ngán gɨ̄ ùndə̀-ī yēkɨ̄rē ndām-ī-í nà̰ā̰. Les enfants tapent les balles (de feuilles) en jouant avec.
yèl VT empoisonner. Māĺ gɨ̄ yèl-ī dòō gɨ̄ sə̀ kùgə̀ gɨ̄ lə̀-dɨ́. Les sorcières empoisonnent les gens avec leur magie.
yéy VT secouer. ń-yéy kāgɨ̄ mɔ́ngɔ̀ n-ádɨ̄ mɔ́ngɔ̀ gɨ̄ dḛ̀y-ī nàng-á. Il secouait la branche du manguier pour que les mangues tombent à terre. NIn bouger. Nə́l ùlə̀ tāá mbī kám yéy. Il faut que le vent souffle d'abord pour que les feuilles bougent.
yḛ̀ [ɲḛ̀] NIN résidu. Mā̰ m-āw m̄-sáng yḛ̀ árgē lə̄ kàdɨ̄ dā̰ gɨ̄ lə̀-ḿ. Je suis à la recherche des résidus de l'argi pour donner à mes animaux.
yḛ̀-ngír [ɲḛ̀ŋgɨ́r] N sable. N-áw tà bā tɨ́ ń-sáng yḛ̀-ngír lə̄ ndàw̄-ń kàbrī. Elle est allée au fleuve pour ramasser du sable pour griller les arachides. Dé d-úndə́ tò ngàá də̀ yḛ̀-ngír tɨ́ tà bā tɨ́. Ils ont mis la pirogue dans le sable de la rivière.
yḛ́m-yḛ́m ID tout (petit: descr. de kídɨ̄).
yḛ̄rḛ́ [ɲḛ̄rḛ́] VI être abondant. Ngán kānjɨ̄ gɨ̄ yḛ̄rḛ́-ī nà̰ā̰ kèm dàng tɨ́. Des petits poissons abondent dans les étangs.
yə̀dɨ̄ [yìdɨ̄, yɨ̀dɨ̄] (Syn: yìdɨ̄) N excrément. m̄-ndìgɨ̀ lə̄ ndə̄r bə́ yə̀dɨ̄ kèm kə́y lə̀-ḿ. Je veux creuser un trou pour l'excrément dans ma concession. Njè ɗā màjɨ̀ tò sə̀ yə̀dɨ̄ mbùr̄-ǹ tɨ́. Celui qui est bon reste avec les excréments aux fesses. (Proverbe: le bienfaiteur ne profite de rien)
91
yə́gɨ̄ N rat, souris. Yə́gɨ̄ gɨ̄ kɨ́ bùlə̀-ī nà̰ā̰ yà̰mḭ̀-yà̰mḭ̀ kèm kə́y kété ngàá bàtú tɔ̄l-dɨ́ mbàk. Les rats qui étaient abondants dans la maison avant, le chat les a tous tués. Ngán gɨ̄ àw̄-ī ndò̰ yə́gɨ̄ gɨ̄. Les enfants vont à la chasse des rats.
yī-gō NIN nuque. N-úndə́ ngōn-é yī-gō-ǹ tɨ́. Il a tapé son enfant sur la nuque.
yībɨ̄ N bière de mil. āw ī-ndōgō yībɨ̄ ī-ɗèē-ń ādɨ̄-m. Va acheter de la bière de mil et apporte-la moi. Expr: yībɨ̄ kɨ́ ànjɨ́ púlūlú -bière sans alcool
yīdə̄ N esp. d'arbre [Anogeissus leiocarpus]. Kāgɨ̄ yīdə̄ ngàá ndūsū láw lé. Le bois de l'arbre "yide" ne devient pas vermoulu rapidement.
yìdɨ̄ (Syn: yə̀dɨ̄) N excrément.
yíl N moustique. Yíl gɨ̄ tó̰-ī-m-ī ngá̰y ndɔ̄ɔ́ là. Les moustiques me piquaient beaucoup cette nuit.
yìngə̀ [yḭ̀ŋgə̀] N rasoir. Yìngə̀ è yá̰ kɨ́ dòō gɨ̄ à ndìsə̄-ī-ń mbāý-tà-dɨ́. Le rasoir est une chose pour raser les barbes.
yír N oseille. Dé ndīr tár nè ngàá sə̀ yír. On fait cette sauce avec l'oseille.
yḭ́mə̰́ [ɲɨ́mə̰́] N gombo. Dḭ̀yə̰́ ndīr tár yḭ́mə̰́ àdɨ̄ ngàw-ǹ. La femme préparait une sauce de gombo pour son mari.
N mort. Tàgɨ́-làā dé-tɔ̄l màn̄g gùtù yò tɨ́. Ils ont abattu un boeuf à la place mortuaire hier. Ngōn lə̀ kó̰-í tāá ùwə̀ jī-í àw̄-ń də̀ yò tɨ́. L'enfant de ta mère d'abord attrape ta main pour t'emmener au lieu du mort. (Proverbe: C'est la plus proche parent qui partage avec toi) N sorcellerie.
AV ci (normalement yó ... nè 'ci ... là'). Dòō gɨ̄ à̰ӯ-ī nà̰ā̰ yó yó nè nè. Les gens ont fuit par ci par là.
yòng-yōng [ɲò̰ŋ.ɲō̰ŋ] NIN reste, résidu, miette. D-ɔ́y yòng-yōng-ǹ jī-dɨ́ tɨ́ ɓá ɓáà d-áw. Ils ont ramassé le reste dans les mains, puis ils sont partis.
yōr [yōr] NIN salive, crachat. Yōr lə̀ dòō gɨ̄ ngàá tò-ī gáy gáy. La salive de tout le monde est différente.
yōró [yōró] N saleté. Kūbū gɨ̄ lə̀-ḿ tò-ī yōró ngá̰y, m-ā m̄-tógō-dɨ́. Mes vêtements sont très sales, je vais les laver.
yòròr [yòròr, yòròrò] ID sans hésiter et sans faute (lecture, compter: descr. de tútə́). Ngōn kɨ́ njè-ndó-yá̰ ngàá tútə́ kɔ̄r yá̰ yòròr-yòròr. L'enfant qui étudie compte le numéro des choses sans hésiter et sans faute.
yō̰ [ɲō̰] N termite blanc. Yō̰ gɨ̄ ò̰-ī kāgɨ̄-tīrə́ lə̀-ḿ. Les termites rongent mon lit en bois.
yɔ̀gɨ̀rɔ̀m ID complètement (écroulé: descr. de jɔ̀rè).
yɔ́kɨ́ VI avoir de jeu, mal serré. Gɔ̀gɨ̀ ngōn-ḿ kɨ́ ndḛ́y ngàá yɔ́kɨ́. La dent de mon petit fils s'est lâchée.
yɔ̄kɨ̄tɔ̄ (Syn: jɔ̄kɨ̄tɔ̄) VI être couvert de moisissures.
yɔ̀l V dégonfler (boursoufflure). Kār-nò̰-é kɨ́ tí ngá̰y ngàá tə́l yɔ̀l. Son front qui était bien gonflé, s'est dégonflé.