JavaScript must be enabled to use the Laka language sound dictionary. If you do not have or wish to enable javascript, please view the Laka PDF dictionary.

The Sound Dictionary is loading...


loading image

Lexique Laga

Laokein Nemian
Gongoto Noel
Laobeul Dara
Nangtolatam Suzan
John M. Keegan


The Sara-Bagirmi Language Project

Morkeg Books
Cuenca

Quatrième Edition

mai, 2015

Information sur
le Projet des Langues Sara-Baguirmiènne
est disponible à

http://morkegbooks.com/Services/World/Languages/SaraBagirmi

Introduction

Ce lexique de Laga contient à peu près 1900 mots, 1590 phrases illustratives et 110 expressions idiomatiques. Les informations sur la langue ont été recueillies à N’Djaména au cours des étés 2011, 2012, 2013 et 2014, en travaillant avec Gongoto Noel, Laobeul Dara, Nangtolatam Suzan et surtout Laokein Nemian. Le travail initial repose sur la liste de mots trouvé dans Djinate (2001) ; on a retiré les doubles, et les formes variantes de prononciation ont été combinées. Après on a ajouté des phrases illustratives extraites de la « liste de contrôle » du projet Langues Saras. On a enregistré la plupart des mots et phrases, et on aussi a vérifié que tous les mots trouvés dans les phrases appartient au lexique. Nous avons l’espoir d’effectuer dans l’avenir un vrai dictionnaire de cette langue intéressante.

Dan cet ouvrage l’équipe a decidé utilisé le terme Laga, au lieu de Laka, parce que le premier représente avec exactitude la prononciation correcte du mot pour la langue. Selon le Ethnologue (Lewis, Simons, et Fennig [2012]) Laga (ou Laka) et une langue Sara parlée au sud du Tchad dans la région du Logone Oriental, spécifiquement dans les départements de Lam et de La Nya Pendé, et aussi dans la République Centrafricaine. Sélon Laobeul D

Je remercie tous les membres de notre équipe de collaborateurs, et surtout Laokein Nemian pour son patience et les longues heures de travail. On remercie à Laobeul Dara, directeur de L’Association de Recherche et d’Études de la Langue Laka, pour ses efforts de mettre sur pied l’équipe de collaborateurs nécessaires pour mener le projet à bien. Nous remercions aussi Dr. Jim Roberts pour son assistance à trouver des solutions aux problèmes phonologiques qui se posent dans la langue.

Ce travail a été rendu possible par des dons de National Endowment to the Humanities (FN-5007410, FN-5010412 et FN50134-14).


Abréviations

Aux. - verbe auxiliaire
Av. - adverbe
Cmp. - « complementizer »
Cnj. - conjonction
Exp. - expr. idiomatique
fréq. - fréquentatif
Id. - idéophone
Inf. - infinitif
Inj. - interjection
Int. - interrogatif
Loc. - locatif
N. - nom
Nin. - nom inaliénable
NP. - nom propre
Pr. - pronom
PrA - affixe pronominal
qqc - quelque chose
qqn - quelqu’un
Spc. - « specifier »  (article ou démonstratif)
NPl - marque le pluriel d’un nom
Num. - numéro
V. - verbe
VN - nom verbal
VPl - marque le pluriel du verbe
VT - verbe transitif
v. - voir

Ordre Alphabétique

a, a̰, b, ɓ, d, e, ḛ, ə, g, h, i, ḭ, ɨ, j, k, l, m, mb, n, nd, ng, nj, o, o̰, ↄ, p, r, ɗ, s, t, u, ṵ, w, y


1
à (Syn: ɗáà) CNJ alors. ɓōlé ɨ̄-jɔ̄gɨ̄-m̄ à m-ā kùndà-ī. Si tu me déranges alors je vais te taper. Lò gɨ́ njī ùn kùdù kə̀r à jèné àw kə́y. Quand il a commencé à pleuvoir (alors) la femme est rentrée à la maison.
à AUX marqueur du futur. m-á tūɓā ngōn, á tūɓā ngōn, n-á tūɓā ngōn, j-à tūɓā ngōn, á tūɓā-jē ngōn, d-á tūɓā ngōn - je vais renvoyer l'enfant, tu vas renvoyer l'enfant, il va renvoyer l'enfant, nous allons renvoyer l'enfant, vous allez renvoyer l'enfant, ils vont renvoyer l'enfant.
à VT regarder. ī ɗá á lò yā̰. Toi là tu regardes trop. M-á, á, n-á, j-à, jà-jē, á-jē, d-á - Je regarde, tu regardes, il/elle regarde, nous regardons (excl.), nous regardons (incl.), vous regardez, ils regardent (avec sujet exprès). Expr: à rɔ̄-έ -être prudent Mày kàr̄ ā rɔ̄-í ɓá.Il faut que tu sois prudent.
PRA marqueur de location ou de temps. ɓàr-á, kāgɨ̄-á, nà̰y-kàr-á - pendant la saison des pluies, dans l'arbre (haut), pendant la saison sèche.
PRA le, lui, la (obj. de verbe, avec les verbes de deux syllabes qui finisse avec la voyelle "a"). n-únd-á, n-íl-á, ń-tūɓ-á - il l'a frappé, il l'a jeté, il l'a chassé.
á CNJ alors, donc, et. Njè-kúrā nə̀-ḿ ɗè á m-āw kò-é. Mon ami est venu, alors je vais le voir. Ngō-kó̰-ḿ ɗè á jàng-é jē ɔ̀dɨ̀. Mon frère est venu et alors son rival a quitté.
PRA son, sa, ses. jī-á, mbī-á, bḭ̄yā̰ jē là-á - sa main (ou bien ses mains), son oreille (ou bien ses oreilles), ses chèvres.
àā CNJ pour que (forme abrégée de àr̄). CNJ et alors. ḿ-ɗā kùlà yā̰ àā kùndā ɔ̀r-m̄. J'ai beaucoup travaillé et alor j'ai soif.
àā VT donner (forme abrégée de àr̄). N-áā-m̄ kūbū gɨ́ sìgì. Il m'a donné un habit neuf.
àbɨ̀ N hippopotame. àbɨ̀ tō dā gɨ́ bòý tōgɨ́ kə̀rə̄ bè ngà né tò màń. L'hippopotame est un animal, grand comme l'éléphant, mais il vit dans l'eau.
àbɨ̀lày N chicotte faite de la peau d'hippopotame. àbɨ̀lày tō ùndà ndáy gə́m. La chicotte de la peau d'hippopotame fait plus mal que celle de l'arbuste de Grewia venusta.
áɓō CNJ et, et que. m̄-ngə́b-ī áɓō ɨ̄-ɗè àńg námà m-á kàw. Je t'attends, et si tu ne viens pas alors je vais partir. áɓō njìgì àńg námà ā-m̄. Et si tu ne le veux pas, donne-le-moi.
àdɨ̄ VI être tranchant. Tà kìyā nə̀-ḿ àdɨ̄ pə̀m-pə̀m. La lame de mon couteau est très tranchante. VI être pointu. Expr: jī [də̀w] àdɨ̄ -[qqn] être adroit dans la chasse
àdɨ̄ VI être amer. Górò àdɨ̄ mbágɨ́ mbágɨ́. La noix de kola est très amère.
àgɨ̀ VI ramper (un enfant). Ngōn-ḿ àgɨ̀ ngàā ɓə́l bè à n-á njā. Mon enfant rampe déjà, bientôt il sera sur pied.
àjì V guérir. n-ájī-m̄, n-áj-ī, n-áj-é, n-ájī-jèӯ, n-ájī-sēy, n-ájī-jé - il m'a guéri, il t'a guéri, il l'a guéri, il nous a guéris, il vous a guéris, il les a guéris.
àl VI monter. Ngōn àl dɔ̀ kāgɨ̄ dɨ́. L'enfant est monté sur l'arbre. m-āl, āl, n-ál, ngōn àl, j-àl-jē, āl-jē, d-ál - je monte, tu montes, il monte, nous montons, vous montez, ils montent. VI être trop grand pour. Mon habit de danse est trop grand pour moi. Expr: àl ùbū -donner d'huile Expr: àl màr -être audacieux Ngōn gɨ́ kə̀n̄ ɗá ò-é gɨ̀ màjé ɓá nà n-ál màr gɨ̄ kàl.Cet enfant là, il faut le bien observer, parce qu'il n'est rien qu'audacieux.
àl N orphelin (normalement avec ngōn). Ngōn àl tō ngōn gɨ́ njé-kùj-é jē d-úy. Un orphelin est un enfant dont les parents sont morts.
2
àlè VI ramper (une plante). Wàsɨ̄ tō né gɨ́ àlè nàngɨ́. Le melon est une plante qui rampe par terre. VT nager (obj. toujours màn̄). Màr àlè màn. Le crocodile nage.
ām PRP pour moi (abréviation de ār-m̄). āw ɔ́r màn̄ ām. Va m'apporter de l'eau [litt: va puiser de l'eau pour moi].
Àmèríkɨ̀ NP Amérique.
àndɨ̄ VN produire (fruit). Wɔ̄ĺ-nè kāgɨ̄ mángò nə̀-ḿ/lə̀-ḿ àndɨ̄ yā̰. Cette année mes manguiers donnent beaucoup de fruits.
àndɨ̄ V entrer. ándɨ̄ jē kə́y mbā kàr̄ j-à tó̰ tām sḛ́. Entrez dans la maison afin que nous puissions bavarder un peu. m-āndɨ̄, āndɨ̄, n-ándɨ̄, j-àndɨ̄, āndɨ̄-jē, d-ándɨ̄ - j'entre, tu entres, il entre, nous entrons, vous entrez, ils entrent.
àńg AV ne ... pas, non, pas (négation). Jà-tō njé-ɓògò jē àńg. Nous ne sommes pas des voleurs.
àngɨ̀ N lamantin; esprit de l'eau. àngɨ̀ tō dā màn̄ gɨ́ ùwà də̀w jē. Le lamantin est un animal aquatique qui capture les gens.
àr VI être debout, rester debout. Ngōn àr tà kə́y gɨ́ ngə́bə̄ kó̰-é jē. L'enfant est resté debout devant la maison en attendant sa mère. Expr: àr nàngɨ́ -s'arrêter ɨ́-ngà-ndūbɨ̄rū àr nàngɨ́ tà màn gɨ́.Le camion est arrêté au bord de l'eau.
àr̄ CMP de sorte que, que. Tà-kīr tò màn̄ àr̄ sà lū. Le fagot est humide de sorte que la fumée monte. PRP à (quelqu'un, dans discours indirect). ɨ̄-pà ār-sí nà bɔ̀b-í jē àw mbā gɨ́. Tu nous as dit que ton père est parti en voyage.
àr̄ VT donner. ā-m̄ kúndā-kíyā lə̀-í m-āw-né mbā. Donne-moi ton vélo pour que je puisse faire un voyage avec. n-ár-m̄, n-ár-ī, n-ár-é, n-ár-sí, n-ár-sēy, n-ár-jé - il m'a donné, il t'a donné, il lui a donné, il nous a donné, il vous a donné, il leur a donné. m-ār-é, ār-é, n-ár-é, j-àr̄-é, ār-é-jē, d-ár-é - je lui donne, tu lui donnes, il lui donne, nous lui donnons, vous lui donnez, ils lui donnent. m̄-ār, ār, n-ár, ngōn àr̄, j-àr̄, j-àr̄-jē, ār jē, d-ár - je donne, tu donnes, il donne, nous donnons (excl.), nous donnons (incl.), vous donnez, ils donnent. ār-m̄ = ā-m̄; n-ár-m̄ = n-á-m̄; d-ár-m̄ = d-á-m̄ - tu m'as donné; il m'a donné; ils m'ont donné.
àr̄ VI être clair (le ciel, l'eau). Màn bā nè àr̄ ngádɨ́. L'eau de ce fleuve est parfaitement claire. VT devenir jour sur (qqn). Ngán jē ndām čìl gɨ́ d-ár lò àr̄-jé. Les enfants ont dansé la nuit jusqu'à le jour leur est arrivé [litt: ...et il est devenu jour sur eux].
árgè N alcool distillé. árgè tō kōdō gɨ́ ɗā gɨ̀ gɔ̀y-ngìrà. L'"argi" est une boisson fabriquée à base du manioc tandis que le "bili-bili" est fabriqué à base du mil.
àrkàsɨ̀ N ourébi. Nàsɨ̄ bòý ùndà àrkàsɨ̀. L'antilope cheval est beaucoup plus grande que l'ourébi.
àsɨ̀ VT suffire. Bìnā àsɨ̀-m̄ ngàā, mə̰̀-ḿ čí ngàā. La boule me suffit maintenant, je suis déjà rassasié. VT pouvoir. M-ásɨ́ lā sə̀-í àńg ɓìsí-nè. Je ne peux pas t'aider maintenant. Expr: àsɨ̀ nà̰ā̰ gɨ̀ -être semblable Expr: àsɨ̀ nà̰ā̰ gɨ̀ -être de la même taille que
ásɨ́kàr Arabe N soldat. ásɨ́kàr jē d-áw gɨ̄ tà ɗɔ̄ gɨ́. Les soldats sont partis au front de la guerre.
àw VI aller. m-āw, āw, n-áw, j-àw, āw-jē, d-áw - je vais, tu vas, il va, nous allons, vous allez, ils vont. m-āw-né, āw-né, n-áw-né, j-àw-né, āw-jē-né, d-áw-né - je suis allé avec, tu es allé avec, il/elle est allé avec, nous sommes allés avec, vous êtes allés avec, ils sont allés avec. Expr: àw dɔ̀ -se priver
3
ày VT boire (en Mayngaw àӯ). ā-m màn m-āy. Donne-moi de l'eau à boire. m̄-āy, āy, n-áy, ngōn ày, j-ày jèӯ , āy-jē, d-áy - je bois, tu bois, il boit, nous buvons, vous buvez, ils boivent. VT fumer. Bɔ̀ӯ ày sà yā̰ à ɗē-é [ɗɛ̄έ] mò̰y. Mon père a beaucoup fumé et cela l'a rendu malade. Expr: ày màn kùy -se noyer
àӯ VI être partiellement sec (grains pilés et lavés, en attendant d'être moulus). Kūbū jē nə̀-ḿ àӯ àńg ɓí. Mes vêtements ne sont pas encore secs.
à̰y VI fuir, s'enfuir; courir ( à̰ӯ en dialecte Mayngaw). Bísī ɗè mbā tó̰-m̄ ɓá m-ā̰y. Le chien se dirigeait vers moi pour me mordre, mais j'ai fuit. m-ā̰y, ā̰y, n-á̰y, j-à̰y, ā̰y jē, d-á̰y - je fuis, tu fuis, il fuit, nous fuyons, vous fuyez, ils fuient.
N compagnie ( bè-é 'sa compagnie'). Bà né kùsà lə̀-í lə̀l̄-m̄ àńg. Ta compagnie de table ne me plaît pas. Expr: ùwà bà -tenir compagnie
N fleuve. Màn bā tō lò ndām àńg, ḭ́yá̰ ngán jē àr̄ d-áw ndām kə̀né àńg. L'eau du fleuve n'est pas un endroit pour s'amuser -- ne laisse pas les enfants y aller.
bàā AV rien; vide; normale. Mbàw ɗè gɨ̀ jī-á bàā. Le pêcheur est revenu avec les mains vides. AV bien. AV seulement. Njī ə̀r njḛ́ bàā. La pluie est tombée un peu seulement. AV marqueur d'emphase sur la proposition qui précède. Ngōn bàā ɗè. C'est l'enfant seulement qui est venu. AV gratuit. M-ār-é kūnjá lé bàā, ń-ndōgō sə̀-ḿ ə̀ńg. Je le lui ai donné gratuit, il n'a pas acheté avec moi. Expr: bè bàā -ça va bien Bàń? Bè bàā.Comment ça va? Bien.
bà-gìr N dos. úsū bà-gìr-ḿ ā-m̄. Frotte-moi le dos. NIN extérieur de. úsū bà-gìr jó àr̄ àr̄ gɨ̀ màjé. Je frotte l'extérieure du canari afin qu'il soit parfaitement propre.
bà-kùlà [bàkòlà, bàkùlà] N collaboration. Expr: ùwà bà-kùlà -collaborer ɨ́-né ɓògò àńg nè n-úwā bà-kùlà gɨ̀ njé-ɓògò jē.Lui il n'a pas volé, mais il a collaboré avec les voleurs. Expr: njè bà-kùlà -collaborateur
bàá-jàā AV pour rien, en vain. Ngōn ìlā-m̄ gɨ̀ ə̀r bàá-jàā. L'enfant a jeté une pierre sur moi pour rien.
bàɓɨ̀ N milieu. Expr: [lò gɨ́] dànà bàɓɨ̀ -au plein milieu [un endroit] Kə́y làá tō mə̰̀ ɓē gɨ́ dàn-á bàɓɨ̀.Sa maison reste au plein milieu du village. Expr: dàn lò bàɓɨ̀ -à minuit Dàn lò bàɓɨ̀ námà də̀w jē tó̰y ɨ́-čìɓī.à minuit tous alors les gens dorment.
bàdà-kúmbá Sango N apprenti chauffeur (v. bàɗà-kúmbá).
bádɨ́ (Syn: rígɨ́m) ID complètement (fermé: descr. de ùɗū). Tà-kə́y ùɗū bádɨ́. La porte est complètement fermée.
bádɨ́-bádɨ́ ID complètement (couper, séparer: descr. de gāngɨ̄).
bàdɨ̄m N mouton. Bḭ̄yā̰ jē ɨ́-ɓə̄ĺ ɨ́ɓə̄ jē yā̰ d-úndā bàdɨ̄m jē. Les moutons ont moins peur de leurs propriétaires que les chèvres.
bāgɨ̄ N ailes (d'oiseau). Bāgɨ̄ ə̀l̄ gɨ́ nè ngāl yā̰. Les ailes de cet oiseau sont très longues.
bàjà̰ NIN fourche. Ngōn àl kāgɨ̄ ìsì bàjḛ̀-é gɨ́. L'enfant est monté sur l'arbre et il est assis sur la fourche.
bájɔ̀l Arabe N maladie vénérienne, la gonococcie. Də̀w gɨ́ ùn bájɔ̀l námà wūy à̰y tà mɔ̀d-é gɨ́. Une personne qui a la gonococcie, le pus coule de son pénis.
4
bàl N bouc. Gə̀m bàl gɨ́ núngā lə̀l̄ yā̰. Les testicules du bouc grillés sont très délicieux.
bál V sarcler. Njè-ndɔ̀ bál bḭ́ là-á. Le cultivateur sarcle son (champ de) coton.
bál̀ Français N balle. Expr: ùndà bál̀ -jouer au football Ngán jē d-úndā bál̀ tà kə́y-né-ndó gɨ́.Les enfants jouent au football devant l'école.
bàl-dɔ̀ N sorte de rideau en paille. Bàl-dɔ̀ tō ndògō gɨ́ ɨ́-gāngɨ̄-né mə̰̀-kə́y. Le rideau est un secko qu'on sépare l'intérieur de la case avec.
bàl-kásɨ̄ N conséquence. Bàl-kásɨ̄ mbī-kò-tàr-àńg lə̀-í lé ɓá íngā. La conséquence de ta désobéissance là, tu l'as trouvée.
bālē N samedi. Súgù gɨ́ ɓē-sàɓá tō gɨ̀ ndɔ̄ bālē. Le marché de Béssao est le samedi.
bálèɗé N chenille poilue. M-úwá bálèɗé á bḭ̀-é čḭ́yā̰ jī-ḿ gɨ́. J'ai attrapé une chenille et son poil s'est collé à ma main. N idiot. Ngōn lé tō bálèɗé bàā. Cet enfant là est un idiot!
bàń INT comment?. Bàń ɓá də̀w jē ngɔ́ɓ-ī pḭ́ wà? Comment se fait-il que les gens t'attendent en vain?
bàń N pouvoir magique qui permit qqn manger sans être rassasié. N-úsā né gɨ̀ bàń àr̄ n-úsā né pḭ́ mə̰̀-é čí àńg. Il a mangé avec un pouvoir mystique de sorte qu'il n'est pas rassasié même s'il mange beaucoup [litt: de sorte qu'il mange en vain, son ventre n'est pas plein]
bándɨ̄ N filet de chasse. ń-gōrē gó mbā kìlā bándɨ̄ kə̀né. Il a délimité un espace de pièges pour mettre ses filets dedans. N toile d'araignée. Kə̰́w yé rɔ̄-é bándɨ̄ ɨ́-gàŕmàgā gɨ̄. La mouche se remuait dans la toile d'araignée.
bāng N outil pour créer un passage dans les hautes herbes. ń-tɔ̄ bāng n-úɓā né mṵ̀ yár gɨ́ tò ɗə́w-bò-ó. Il attache l'outil (à faire un passage) pour piétiner les herbes "yar" qui reste sur la route.
bāngàw N patate douce. ɨ́-tɔ́l bāngàw ɓá d-ɔ́bɨ̄ ɓí. On pèle la patate douce avant de la frire.
bàngɨ̀ N canari servant à puiser de l'eau. Bàngɨ̀ tō jó tō màn̄. Le canari "bang" est un canari pour porter de l'eau.
bàngɨ̀rà̰ N cynocéphale. Bàngɨ̀rà̰ tújī né yā̰ ùndà ɓə̀də̄. Le cynocéphale détruit plus de choses que le singe.
bānjī N lèpre. Njè-dàbɨ̀ njīngā bānjī. Le paresseux convoite la lèpre (proverbe, mais pas proverbe Laka).
bàr N oignon sauvage. Bàr tá nà̰ā̰ gɨ̀ ndújā nè kám-é tádɨ̄ nàngɨ́ lə́r-lə́r. L'oignon sauvage ressemble à l'oignon "ndoja" mais ses feuilles sont aplaties au sol. Kɔ̀sɨ̀ bàr ɓá ngán jē d-ɔ́sɨ̄-né nà̰ā̰ mbày. Les enfants se servent du tubercule de l'oignon sauvage pour jouer le jeu de hasard.
bàr-gìr NIN dos, l'extérieur du dos. N-íngā dò bàr-gìr gɨ́. Il a eu une plaie sur son dos.
bàrà AV demain (normalement bàrá à la fin de la phrase). Bɔ̀ӯ àw mbā gɨ́ bàrà ɓá n-á ɗè. Mon père est parti en voyage mais demain il viendra.
bàrá (Syn: bàrà) AV demain. N-á kàw ndɔ̄ gɨ́ ɗá? N-á kàw bàrá. Il va partir quand? Il va partir demain. AV à demain (on ne peut pas utiliser bàrà avec ce sens).
5
bárá N sauce longue à base de haricot pilé. D-áw kúl bárá mbā kàr̄ njé túgā gɔ̀l jē. On prépare la sauce longue à base de haricot pour donner aux gens qui coupent les bois pour battre le mil.
bárùgá [bárògá, bárùgá] N esp. d'arbre fruitier comestible. Ngìrà bárùgá tō kùmā ùr tō mbā àdɨ̄ yā̰. La racine de l'arbre "baroga" est un médicament pour le mal de ventre parce qu'elle est très amère.
bàɗà Sango (Syn: bàɗà-kúmbá) N apprenti chauffeur. Bàɗà ìlā kál̀ gɔ̀l kàmyō̰ gɨ́ mbā kùwà né kàmyō̰ nàngɨ́. L'apprenti chauffeur a mis un baton à côté de la roue pour maintenir le camion sur place.
bàɗà-kúmbá Sango (Syn: bàdà-kúmbá) N apprenti chauffeur (v. bàɗà). Bàɗà-kúmbá à̰y ngɔ̄dɨ̄ gō kàmyō̰ gɨ́ mbā kàl. L'apprenti chauffeur court derrière le camion pour monter.
bàsá̰ VI être beau. Ngōn lə̀ mbáy bàsá̰ yā̰, ngán-màndɨ̀ jē tó̰y ɨ́-njìgì tè-é. Le fils du chef est très beau, toutes les jeunes filles veulent le marier.
bàtú Arabe N chat. Bàtú ngə̰̀y ɗə́gɨ̄ mbā kùwà-á. Le chat guette le rat pour l'attraper.
báw N riche et noble. ń-né kàrà ń-tō báw tōgɨ́ bɔ̀b-é jē bè tɔ̀. Lui même il est riche et noble comme son père.
báw-kāgɨ̄ N esp. de serpent. Báw-kāgɨ̄ túgā-ī námà nò̰-í àr̄ ɓá ā kḭ̀ tàŕ. Si le serpent "bawkagi" te mord alors tu n'as pas beaucoup de chance de survivre.
báw-ndɔ̀ɔ̄ N expert cultivateur. Bɔ̀ӯ tō báw-ndɔ̀ɔ̄ n-ásɨ́ ndɔ̀ ndɔ̀ kāgɨ̄ dɔ̀gɨ̀ mḛ̀ ɓāl gɨ́. Mon père est un grand-cultivateur, il peut labourer dix champs de coton chaque année.
bày N pot (poterie) a sauce. Bày tō jó gɨ́ kár̄ kò̰ ná̰y. La petite marmite pour prendre la sauce.
bàӯ (Syn: bɔ̀ӯ) N mon père.
bày-sà N pipe. Bùɓā jē d-áy sà gɨ̀ bày-sà. Les adultes fument le tabac avec des pipes.
Bāyā NP Gbaya (peuple centrafricain). Bāyā jē ndɔ̀ ngàlì yā̰. Les Bayas plantent beaucoup de manioc. Expr: bū Bāyā -farine de manioc [litt: cendre des Baya]
bà̰ NIN branche, fourche. Kāgɨ̄ gɨ́ nè ɗā bḛ̀-έ tō yā̰. Cet arbre-ci est très fourchu.
bà̰ N secoure, aide, support. ɨ́-ndə̀y-é ndɔ̀ á n-áw n-ár̄ bà̰ njè-kúrā làá. On lui a confié la laboure et il est allé solliciter l'aide de son ami.
bà̰ā̰ N rancune. Bà̰ā̰ gɨ̀ bɔ̀b-í jē nà̰y sə̀-í. La rancune de ton père reste sur toi.
bá̰ngɨ́rá̰ N sorte de ressort qu'on ajoute à une flèche ou le chicotte pour le rendre lourd.
bà̰y (Syn: bùlà) N odeur. Bà̰y lò gɨ́ ɗágá ə̀ndɨ̀ kṵ́rà̰ӯ. L'odeur dehors sent mauvais.
bā̰y VI nombreux, être. Lə̄w kə̀rə̄ jē bā̰y yā̰, ɓìsí-nè ɨ́-tɔ̄l-jé tó̰y. Auparavant les éléphants étaient nombreux, mais aujourd'hui on les a tous tués.
bà̰y-rā N cancer de peau (rare; v ngɔ̀-gògɨ̀rò).
AV comme ça. m̄-tò bè. Je suis comme ça. Ngōn lé tò gɨ́ bè è? L'enfant est comme ça?
bèbèsɨ̀ [bὲbὲsɨ̀] N esp. d'herbe. Ndɔ̀ bèbèsɨ̀ ò̰ yā̰. Labourer l'herbe "bebesi" est très difficile.
6
bèl AV voilà tout, voici tous. Bèl né kùsà gɨ́ ɓōgɨ́-nè jàā kə̀n̄. Voici toute la nourriture qu'on va manger aujourd'hui.
bèl̄ NIN plume (dialecte Mayngaw; v. aussi bə̀l).
bèlbò N esp. de poulet de grande taille.. Bèlbò ndə̰̄w ùndā kūnjá-ə̀l̄. Le poulet grand est plus haut que le poulet "oiseau".
bèm N sorte de savane avec peu d'arbre et beaucoup d'herbes. Górē ùɓà mə̰̀ bèm gɨ́. Les jeunes plantes poussent dans les savanes.
bèné N ma tante paternelle (v. bìn̄ (dialecte Mayngaw)).
bèngɨ̀ N esp. de poisson. Bèngɨ̀ tō kānjī gɨ́ ùɓà mbìr-έ tōgɨ́ gàgɨ̀ bè. Le "beng" est un poisson qui a des piquants pareils à ceux du poisson chat.
bḛ̄ VT maîtriser, dominer. ń-bḛ̄ tà màr-é jē lò-né-ndó-gɨ́ gɨ̀ né gə̀rə̄. Il a fait mieux que ses copains à l'école avec sa connaissance.
bḛ́mḛ̄ N esp. de grande fourmi noire. Bḛ́mḛ̄ ə̀ndə̀ yā̰. La grande fourmi noire sent beaucoup.
bə́gə́-bə́gə́ AV bruyamment, avec beaucoup de bruit. Kōdō ɗɛ̄-έ àr̄ n-úrū ɨ́-kùӯ čìl gɨ́ bə́gə́-bə́gə́ lò àr̄-é. La boisson l'a enivré de sorte qu'il a crié pendant la nuit avec beaucoup de bruit jusque le matin.
bə̀gə̀gə̀ AV violemment. N-únd-á gɨ̀ kāgɨ̄ bə̀gə̀gə̀ n-íl-á nàngɨ́. Il l'a frappé violemment avec le bois et il l'a mis à terre.
bə́gə́gə́ AV en sa totalité, tous. Njè-ɓògò ùn ɓɔ́l wàā nə̀-ḿ bə́gə́gə́ àw-né. Le voleur a pris mon sac de mil et il est parti avec.
bə̀gɨ̀rə̀ N tronc d'arbre avec un milieu plat ou un creux; banc. ḭ́yā̰ngūníjē, kə̀m-í bə̀gɨ̀rə̀ gɨ́. Yangunije, tes yeux sur le banc. (chanson d'un conte) N tableau. Njé-né-ndó jē ùnjà né bə̀gɨ̀rə̀ gɨ́ ɓá tɔ̄jī ngán jē. Les enseignents écrivent sur le tableau pour enseigner les enfants.
bə̄gɨ̄rə̄ N grains du jeune fruit de l'oseille. Jèné nīr bə̄gɨ̄rə̄ àr̄ ngán-é d-úsā. La femme prépare les grains du jeune fruit de l'oseille pour que ses enfants mangent.
bə̄gɨ̄rə̄ NIN bassin ( bə̄bɨ̄gə̄rə̄ aussi possible). M-čè dɔ̀ kāgɨ̄ gɨ́ m-ōsō á bə̄gɨ̄rə̄-ḿ čèdɨ̀. Je suis tombé de l'arbre et je me suis cassé le bassin.
bə̀l N esp. de plante courte à feuilles larges. D-úndā ndàgɨ̀rà pə̀ɗə́ gɨ̀ bə̀l ɓá d-úsā. On bouillit le tubercule du "ndagira" avec les feuilles de "bel" et après on le mange.
bə̀l NIN plume (v. aussi bə̀l̄). Jèné tɔ̄ŕ bə̀l kūnjá mbā nīr kàr̄ mbā jē. La femme enlève les plumes du poulet pour le cuire pours les étrangers.
bə̀l̄ N l'initiation. N plume fixée sur la tête pendant le rite d'initiation. Ngá-màndɨ̀ jē tūlā bə̀l̄ dɔ̀-jé gɨ́. Les jeunes filles (de l'initiation) mettent des plumes dans leurs cheveux. N éventail (entretemps fabriqué avec des plumes). Lò núngā-m̄ yā̰ ā-m̄ bə̀l̄ m-íɓī né rɔ̄-ḿ. J'ai très chaud, donne-moi l'éventail pour que je me vente avec.
bə́l N pagne. Jèné tɔ́ bə́l kùd-é gɨ́. La femme attache le pagne au tour du rein.
bə́lə́m N grande inondation. Expr: màn̄ bə́lə́m tàā lò -il y avoir une grande inondation Màn̄ bə́lə́m tà Njàménà gɨ̀ ɓāl gɨ́ tɔ̄l-dɔ̀gɨ̀-lò-jōó-gɨ̀-gìr-é-gɨ́-dɔ̀gɨ̀-gìr-é-jōó.Il y avait une grande inondation à N'djaména en 2012.
7
bə̀ngə̀ N récolte (de tubercules ou produit sous la terre) pour trouver les restes après la récolte principale. Expr: kùndà/sángɨ̄ bə̀ngə̀ -glaner tubercule ou arachide ɓō ɔ̀r-m̄ yā̰ á m-ā kàw kùndà bə̀ngə̀ úbū kùsà.J'ai beaucoup faim et je vais aller glaner les restes des arachides pour manger. Expr: bə̀ngə̀ ndùbā -concession abandonnée
bə̀ŕ N est. Kàr čèē bə̀ŕ. Le soleil se lève à l'est.
bə̄r VT faire trou (pour y habiter, normalement les animaux et les insectes). Dā jē gɨ́ kém ɨ́-bə̄r būwá ɓá ɨ́-tò kə̀né. Certains animaux creusent des trous pour y habiter.
bə́r-kāy N esp. de rat blanc. ɗə́gɨ̄ bə́r-kāy ùjì ngán gɨ̄ yā̰. Le rat blanc engendre beaucoup de petits rats.
bə̀rə̄ N phacochère. Bə̀rə̄ jē ɨ́-tō ɓə̄ĺ yā̰. Les phacochères sont très dangereux.
bə̄rə̄ NIN pénis (plus souvent avec les animaux) (en certains dialectes bə̰̄rə̰̄ et aussi possible).
bə̀rə̄-mān N esp. de poisson. Màn gɨ́ ùrù ɓá bə̀rə̄-mān tō kə̀né. C'est dans l'eau profonde qu'on trouve le poisson "bereman".
bə̰̀mlə̰̀ N esp. de plante. Bə̰̀mlə̰̀ gɨ́ ɨ́-tɔ́l ngɔ́y-é àńg bàā tɔ̄l gɨ̄ tɔ̄l. La plante "bemle" qu'on n'a pas enlevée l'écorce tue (quelqu'un que la mange).
bə̰́ngɨ̄rə̰̄ VI s'entrelacer pêle-mêle. Kāgɨ̄ jē gɨ́ mə̰̀ kū gɨ́ ɨ́-bə̰́ngɨ̄rə̰̄ nà̰ā̰. Les arbres dans les marécages s'entrelacent l'un à l'autre.
bə̰́ngɨ̄rə̰̄ VT tromper (qqn pour prendre qqc). ń-bə̰́ngɨ̄rə̰̄-m̄ bàā jàá ń-tà gúsù nə̀-ḿ. Il m'a trompé seulement et il a pris mon argent.
bə̰̀rḭ̄ N vielle pintade. Būrū à rɔ̄-έ ɓá tə́l gó, tə̀njì à rɔ̄-έ ɓá tə́l bə̰̀rḭ̄. Le varan est prudent d'abord et il devient un vieux, la pintade est prudente et elle devient une vielle pintade (Prov.)
bíɓī N une maladie qui provoque enflures sur le corps. Də̀w gɨ́ bíɓī ànd-é ìsì rùgùm. Une personne que la maladie "bibi" attaque reste affaibli. Expr: bíɓī àndɨ̄ [də̀w] -la maladie "bibi" attaquer [qqn]
bídì N sorte de danse des femmes. Jèné jē d-úndā bídì nā̰y kándà gɨ́. Les femmes font la danse "bidi" à la claire de la lune.
bídí-bídí ID très (noir): descr. de ndùl.
bìdì-wīl N esp. de chenille poilue comestible. Tàw̄ bìdì-wīl ùɓà bḭ̀ḭ̄ yā̰. La chenille "bidiwil" a beaucoup de poils.
bīĺ VT tournoyer, secouer. Jèné ɔ̀r̄ kūbū là-á mə̰̀ màn gɨ́ bīĺ kàr̄ àӯ gɨ̀-ngɔ̄dɨ̄ àr̄-é. La femme a fait sortir son vêtement de l'eau et l'a tournoyé pour qu'il sèche vite.
bìn̄ N tante paternelle. bìnī, bìn̄-í jē, bèn̄-é jē - ma tante, ta tante, sa tante (paternelle). Bìnī tō kó̰-nān bɔ̀ӯ. Ma tante paternelle est la soeur de mon père.
bìnā [bɨ̀nā, bìnā] N la boule. ún pábɨ́lá-sà̰mbḛ̄ ā-m̄ m-ílā bìnā kɨ̄né. Prends une assiette pour que je puisse mettre la boule sur elle. NIN le son. Jèné ùm wàā mə̰̀ kèē gɨ́ ɗīgí mbā kɔ̀r̄ bìnā-á. La femme a versé le mil dans le van et l'a secoué pour enlever le son. bìnā wàā kàsɨ̀, bìnā wàā ndà - le son de mil rouge, le son de mil blanc.
8
bìnā-kàsɨ̀ N le son qui est enlevé du mil. N-úndā bìnā-kàsɨ̀ nàngɨ́ mbā kùwà né ə̀l̄ jē. Elle a mis le son par terre pour attraper les oiseaux avec. N boule préparée avec le son. Jèné nīr ímā kōró né bìnā-kàsɨ̀ àr̄ ngàb-é jē ò̰. La femme prépare le gombo et la boule de son pour que son mari mange.
bìndī N sorte de cache-sexe féminin. Kéɗé lə̄w jèné ɨ́-túgā bìndī. Auparavant les femmes portaient les cache-sexes féminins.
bìngì N cuisse. Lī tó̰ bìngì-ḿ. Un serpent m'a mordu à la cuisse.
bīrí V molaire. ɨ́-kūrú-ngāng ùsà bīŕ-é àr̄ čí. Il a une carie dentaire à la molaire et elle est enflée.
bírìwí N esp. d'oiseau. Bírìwí tō ə̀l̄ gɨ́ tò gə́l kám gɨ́. Le "biriwi" est un oiseau qui habite sous les arbustes.
bíɗíkólē N l'acte de pivoter. Expr: ìlā bíɗíkólē -pivoter Ngōn ìlā bíɗíkólē àr̄ dɔ̀-é ìlā.L'enfant a pivoté de sorte qu'il a vertige.
bísī N chien. Bísī nə̀-ḿ ɓə̄ĺ bə̀rə̄ jē àńg. Mon chien ne craint pas les phacochères.
bìtàngɨ̄ N esp. de galago. Bìtàngɨ̄ à ùsà ɨ́-kūdū yā̰. Les galagos mangent beaucoup (le fruit de) la plante appelée "ikudu".
bíyā N bouillie. M-āw m-āy bíyā. Je suis en train de manger la bouillie.
bḭ̀ N poils. Bɔ̀ӯ ùɓà bḭ̀ yā̰. Mon père est un homme avec beaucoup de poils.
bḭ̄ VT arracher (feuilles), cueillir. VT nettoyer. ɨ̄-bḭ̄ bɔ̀rɔ̀ gɨ́ tō mə̰̀ sàmbḛ̄ gɨ́. Nettoie la boue qui est dans la tasse. VT essuyer. m̄-bḭ̄ màn kə̀m-ḿ gɨ̀ jī-ḿ. J'ai essuyé les larmes de mes yeux avec la main.
bḭ́ N coton. ɨ́-ngà-ndūbɨ̄rū òdō bḭ́ àw-né kə́y-ùndà-bḭ́ gɨ́. Le camion transport le coton à l'usine d'égrenage.
bḭ̀ḭ̄ N mortier. Jèné ùm wàā mə̰̀ bḭ̀ḭ̄ gɨ́. La femme a versé le mil dans le mortier.
bḭ̀-dɔ̀ NIN cheveux. Kám kāgɨ̄ gɨ́ kə̀ń čḭ́yā̰ bḭ̀-dɔ̀-ḿ gɨ́. Les feuilles de cet arbre se collaient à mes cheveux.
bḭ̀yà̰ N abeille de terre. Də̀w gɨ́ gə̀rə̄ kɔ̀r̄ ùbū bḭ̀yà̰ nàngɨ̀ àńg námà à ɗā kàr̄ pólō gɨ̀ nàngɨ̀. Si quelqu'un ne connaît pas cueillir le miel des abeilles de terre alors il le fera de sorte qu'il (le miel) sera mélangé avec la terre.
bḭ̄yā̰ N chèvre, caprin. Kó̰ bḭ̄yā̰ nə̀-ḿ ùjì ngán jē yā̰. Ma chèvre a eu beaucoup de petits.
VI être gros (sens limité; v. bòý). Ngōn gɨ́ n-új-é bò yā̰. L'enfant qu'elle vient d'accoucher est très gros. VI être grand. Kə̀rə̄ bò ùndà àbɨ̀. L'éléphant est plus grand que l'hippopotame.
bòdò NIN la sève. Dòbò à̰y bòdò yā̰. L'arbre "bodo" a beaucoup de sève. Bòdò kāgɨ̄ ɓìdà ò̰ pə̀r gɨ́ kò̰. La sève de l'arbre Daniellia oliveri brûle très bien. NIN venin (de scorpion, mais pas serpent).
bòdò N sorte de bière, peu alcoolisée. Bòdò tō né kày gɨ́ tōgɨ́ kōdō bè nè yè ndà. La "bodo" est une boisson comme la bière mais elle est blanche. N mélange de la farine avec de l'eau pour les sacrifices. N le résidu, le fond de (la bière, huile, etc.) qu'on décante.
9
bòdò-màn-bìnā N liquide épais qui reste au fond d'un récipient après le lavage du mil pilé. Bíyā bòdò-màn-bìnā màsɨ̄ njèr-njèr, lə̀l̄ yā̰. La bouillie du liquide épais du mil est acide d'une façon agréable, elle est très agréable.
bòlò N trou dans un arbre. ɨ́-čḛ̀ḛ́ ùm bòlò kāgɨ̄ gɨ́. La petite abeille habite dans les trous d'arbre. N sorte de tamtam géant avec trou à l'intérieur. Bòlò ɓār ùndà dàlè. Le tambour "bolo" résonne plus fort que le tambour "dali". Expr: dɔ̀ bòlò (ùndà) -comme un tambour (battre)
bòlō N gibecière. Bòlō tō ɓɔ́l gɨ́ d-újī gɨ̀ kár̄ wàā. La gibecière est un sac tressé avec la tige de mil.
Bórnò NP Bornou. Bórnò jē ɨ́-ndɔ̀ kòsō yā̰. Les Bornous cultivent beaucoup de concombres.
bórō N ruche. Tə̀jì ùm ùbū-é bórō gɨ́. L'abeille fait son miel dans une ruche.
bòrò-kàr NIN poitrine. ń-ndɔ̀ ndɔ̀ n-ár̄ nàngɨ̀ ùwà bòrò-kàr-έ ndòr-ndòr. Il a labouré de sorte que la terre a beaucoup sali sa poitrine.
bòý VI être gros (v. aussi ). ɗā bàń ɓá ngōn-í gɨ́ nè bòý bè wà? Comment se fait-il que ton enfant est si gros? VI être grand. Kə̀rə̄ bòý ùndà dā jē tó̰y. L'éléphant est plus grand que tous les animaux. Mbàgɨ̄ tō kāgɨ̄ gɨ́ bòý. Le caïlcédrat est un grand arbre.
bòyō N esp. d'oiseau. Bòyō tō ə̀l̄ gɨ́ pā nō̰ làá bùlà yā̰. Le "boyo" est un oiseau qui a plusieurs façons différentes de chanter.
bɔ̀ N père (avec les pronoms pers: bɔ̀b). bɔ̀-ḿ jē, bɔ̀-í, bɔ̀b-é, bɔ̀-sí jē, bɔ̀-sí jē, bɔ̀-jé jē - mon père, ton père, son père, notre père, votre père, leur père. bàӯ, bɔ̀b-í, bɔ̀b-é - mon père, ton père, son père (dialecte Mayngaw). Mbáy ùwà ngōn-bàsá̰ nè bɔ̀b-é jē mā̰y tàr dɔ̀-é gɨ́. Le chef a arrêté un jeune homme, mais son père a nié les accusations portées contre lui.
bɔ̀ɔ̄ N diarrhée provoquée par la gourmandise. N-úsā né tàgɨ́-nè yā̰ n-úndā bɔ̀ɔ̄. Hier il a beaucoup mangé il fait la diarrhée. Expr: kùndà bɔ̀ɔ̄ -faire la diarrhée provoquée par la gourmandise
bɔ̀-dān-dùlè-kə̀m-kù N mois où les animaux féroces suivent les cours de l'eau, sixième mois de l'année.
bɔ̀dɔ̀ N couteau de jet du roi. Bɔ̀dɔ̀ tōgɨ̄ mḭ̀yā̰ kò̰ mbáy. Le couteau de jet royal est un couteau d'autorité du roi.
bɔ̀gɨ̀jɔ̀ N esp. d'haricot avec des gros grains et une couverture légère.
bɔ̄gɨ́lɔ̄ V mélanger dans l'eau. Jèné bɔ̄gɨ́lɔ̄ ndùjī kōdō. La femme mélange la farine pour la bière dans l'eau.
bɔ̀r̄ Français V essuyer. ɨ̄-bɔ̀r̄ dɔ̀ táblɨ̀ ā-m̄. Essuie la surface de la table pour moi.
bɔ̀rɔ̀ N sauce préparée avec la pâte d'arachide. Bɔ̀rɔ̀ ímā lə̀l̄ yā̰. La sauce de gombo préparée avec la pâte d'arachide est très délicieuse.
bɔ̀rɔ̀ N boue. m̄-lɔ̄ m-ósō dàn bɔ̀rɔ̀ gɨ́. J'ai glissé et je suis tombé dans la boue.
bɔ̀ӯ N mon père, mon papa, papa. Bɔ̀ӯ àw mbā gɨ́ m̄-gə̀rə̄ ndɔ̄ gɨ́ n-á tə́l-né àńg. Mon père est parti en voyage et je ne sais pas quand il va revenir.
bɔ̄y N endroit boueux. N-úlā rɔ̄-έ bɔ̄y gɨ́. Il s'est mis dans un droit boueux. Expr: ùndà bɔ̄y -se vautrer dans la boue Bə̀rə̄ jē d-úndā bɔ̄y.Les phacochères se vautrent dans la boue.
10
N cendre. Jèné jē d-ódō bū mbā ɗā-né ɨ́-ngàsá̰. Les femmes ramassent les cendres pour fabriquer le savon indigène.
VT plonger (les initiés) dans l'eau. ɨ́-bú láw jē. Ils ont mis les initiés dans l'eau.
bū-mādɨ̄ N farine du néré. Jèné ìsà bū-mādɨ̄ àr̄ ngán-é jē d-āy. La femme a pétri la farine de néré pour que ses enfants mangent. N la couleur jaune.
bùɓā [bòɓā, bùɓā] N grand frère, grand-soeur. Bùɓā nə̀-ḿ àw ndò̰ gɨ́. Mon grand-frère est parti à la chasse. N les gens âgés.
bùdū N sorte de grand panier. Bùdū tō né kɔ̀jì kándɨ̄ kō. Le panier "budu" est une chose pour mesurer le grain de céréales.
būdú V vider. Ngōn būdú màn gɨ́ mə̰̀ kū gɨ́ nàngɨ́. L'enfant a vidé l'eau dans la gourde sur la terre.
búdū N esp. d'herbe pour le tressage du secko quand il n'y a pas d'autres herbes [Andropogon gayanus]. Búdū tō mṵ̀ gɨ́ lə̀l̄ bḭ̄yā̰ jē yā̰. Le "budu" est une herbe que les chèvres aiment beaucoup.
bùdu-bùdù AV large. ɗə́w gɨ́ nè tō ɗə́w gɨ́ bùdu-bùdù. Cette route ici est une route large.
búgúm ID complètement (fermer: descr. de ùdū). M-āw ɓə̄ làá nè tà-kə́y làá ùdū búgúm. Je suis allé chez lui mais sa maison est complètement fermée.
bùgùrù VT tricher (qqn, pour avoir qqc qui ne lui appartient pas). Njè-ɓògò bùgùrù ngōn tà làr làá. Le voleur a triché l'enfant pour prendre son argent.
búgūrú N cynocéphale très grand, gorille. Búgūrú tō bàngɨ̀rà̰ gɨ́ bòý yā̰ ùndā màr-é jē. Le gorille est un cynocéphale qui est beaucoup plus grand que les autres.
būjá VT déverser. Ngōn būjá màn̄ kùmā lə̀ kó̰-é jē gɨ́ tò mə̰̀ kū gɨ́ nàngɨ́. L'enfant verse à terre le médicament (liquide) de sa mère qui était dans la gourde.
būjá [bōjá, būjá] N grotte. Būjá tō lò-tò gɨ̀ dā jē. La grotte est l'endroit de dormir des animaux.
bùlà [bòlà, bùlà] (Syn: bā̰y) VI être nombreux. ɗə́gɨ̄ jē ɨ́-bùlà kə́y nə̀-ḿ yā̰ nè bàtú tūwā-jé tó̰y. Les rats étaient nombreux dans ma maison mais le chat les a tous attrapés.
bùlà [bòlà, bùlà] N poulailler. Bùlà kūnjá nə̀-ḿ yɔ̀ɔ̄ yā̰ m-á kùjī màr-é. Mon poulailler est devenu vieux, je vais construire un nouveau.
búlā [bólā, búlā] N flûte de bambou. Ndɔ̀-ɓár tō ndɔ̀ gɨ́ də̀w jē d-ím búlā kə̀né. Le labour collectif est un labour où les gens jouent à la flûte. Ngōn lə̀ mbáy gə̀rə̄ kìm búlā yā̰. Les fils du chef connaît bien jouer la flûte.
búlā [bólā, búlā] NIN entrejambe. Jèné čḛ̀ búlā-á mbā kàr̄ ngōn čè. La femme a ouvert son entrejambe pour que le bébé y sorte. búlá-ḿ, búlá-í, búlá-á, búlā-sí, búlā-sèӯ, búlā-jé - mon entrejambe, ton entrejambe, son entrejambe, nos entrejambes, vos entrejambes, leurs entrejambes.
búm NIN résidu. ā-m̄ búm ndùjī lə̀-í m̄-tá m-ār ngōn-ḿ ày. Donne-moi le résidu de ta farine, je le prends pour donner à mon enfant (à boire dans l'eau).
bùmà Arabe N parole d'imprécation, serment. N-pà bùmà kàw kə́y lə̀ ngō-kó̰-é. Il a fait un serment de ne pas aller chez son frère.
11
bùndāng [bò̰ndā̰ɲ, bṵ̀ndā̰ɲ] N la fusion de fer. Njé-kɔ̀r̄ jē d-úlā bùndāng mbā lḛ̀ḛ̄-né làr. Les forgerons font la fusion pour fondre le fer.
búndù Arabe (Syn: kāgɨ̄-pə̀r) N fusil. ásɨ́kàr tɔ̄l kə̀rə̄ gɨ̀ búndù là-á. Le soldat a tué un éléphant avec son fusil.
bùngà V commencer, se mettre. Kɔ́r né ɓār àr̄ ngán jē bùngà nà̰ā̰ ngɔ̄dɨ̄. Il y avait un bruit de sorte que les enfants se sont mis à courir.
búr-búr Id avec affection (caresser, tenir: descr. de tɔ́y, ùwà). Kó̰ ngōn jē ùwà-á búr-búr. La mère tient son enfant avec affection.
bùr-mà̰-jḛ̀ N varicelle. Bùr-mà̰-jḛ̀ čè rɔ̄ ngōn gɨ́. Un enfant a la varicelle [litt: la varicelle sort sur le corps d'un enfant].
būrā [bōrā, būrā] N filet de pêche. Mbàw jē d-ílā būrā màń. Les pêcheurs jettent le filet dans l'eau.
bùrkà N sorte de piège en troncs de bois. Njè-bàtà-kə́y nə̀-ḿ ìyā bùrkà ùndà-né mùm tàgɨ́-nè. Mon voisin a tendu un piège à troncs et il a attrapé un grand rat hier.
būrū N varan. Būrū tá nà̰ā̰ gɨ̀ ɨ́-bàýlà nè ɨ́-nḛ́ bòý yā̰. Le varan est un animal pareil au margouillat, mais il est plus grand.
būwá [bōwá, būwá] N trou. M-úrū būwá mbā tūlā kāgɨ̄ ndògō kə̀né. J'ai creusé un trou pour y mettre le poteau pour le secko.
būwá-màn [bōwámà̰n, būwámà̰n] N puits. Būwá-màn gɨ́ ɓē-é gɨ̀-sí ùrù yā̰. Le puits de notre village est très profond.
bṵ̄rā̰ [bō̰rā̰, bṵ̄rā̰] N un géant, personne de grande taille. Də̀w gɨ́ ngāl ɗáà tō bṵ̄rā̰. Une personne de grande taille est un géant.
bṵ́rá̰ [bó̰rá̰, bṵ́rá̰] N tourbillon. Bṵ́rá̰ sà kūbū nə̀-ḿ àw-né dɔ̀ ɨ́-nà̰ngɨ́rā̰ gɨ́. Le tourbillon a pris mes vêtements et les a emportés au sable.
ɓà V trouver (un objet sans le chercher). m̄-ɓà làr dɔ̀gɨ̀-jōó tà màn gɨ́. J'ai trouvé 100 francs sur la terre à côté du fleuve.
ɓá CMP que. ɗí ɓá ɨ̄-ndōgō tàgɨ́-nè wà? C'est quoi que tu as acheté hier? Tō ɗí ɓá úwā jī-í gɨ́ wà. C'est quoi que tu as dans la main. CMP alors, et alors, c'est pourquoi. Bāgɨ̄ ə̀l̄ gɨ́ nè čèdɨ̀ ɓá čè òsō nàngɨ́. L'aile de cet oiseau est cassée, c'est pourquoi il est tombé. CNJ d'abord et après (normalement la proposition qui suit finit avec ɓí). M-āw kɔ̀sɨ̀ kānjī ɓá m-á ɗè ɓí. Je vais aller à la pêche d'abord et après je vais revenir.
ɓàgɨ̀là (Syn: ɨ́-ɓàgɨ́là) N hyène. ɓàgɨ̀là jē d-úwā bḭ̄yā̰ ɓē-é gɨ́ mbɔ́r màr-é gɨ́. Les hyènes ont tué une chèvre à côté d'un village voisin.
ɓāl N année. ɓāl-í kándɨ́ wà. ɓāl-ḿ dɔ̀gɨ̀ mḭ̀sá̰. Quel âge as-tu? J'ai soixante ans.
ɓál (Syn: ndə̄jí) N dessins, couleurs. ɓál kūbū gɨ̀-sí kárā bàā. La couleur de nos habits est la même.
ɓál N espace aménagé pour le battage du mil. D-úm kō ɓál-á mbā kùndà. Ils ont mis le mil dans l'espace aménagé pour le battre.
ɓám N fourreau (pour le couteau). ɓám tō ɓɔ́l gɨ́ d-úm mḭ̀yā̰ kə̀né. Le fourreau est un sac pour mettre le couteau de jet dedans.
ɓàn N sorte de jarre en argile pas encore cuit. ɓàn tō jó gɨ́ ɨ́-nùngā àńg bā ɓí. Le "ban" est une jarre qui n'est pas encore cuite.
12
ɓāngɨ̄ N dette. N-íngā làr kùlà là-á ɗáà à n-áw n-úgā-né ɓāngɨ̄ là-á. Quand il a reçu son salaire il est parti payer sa dette. VT réclamer, demander de (qqn) le paiement d'une dette. M-āw m̄-ɓāng-é làr nə̀-ḿ nè ń-mbādɨ́ kàr̄-m̄ kò̰ý. Je suis parti lui demander l'argent (qu'il me doit) mais il a carrément refusé. ń-tūnā-ḿ làr ɓōgɨ́-nè nā̰y jōó m̄-ɓāng-é pḭ́ n-ár-ḿ àńg. Il m'a emprunté de l'argent il y a deux mois (mais) je l'ai réclamé en vain, il ne me l'a pas donné. Expr: kùwà ɓāngɨ̄ -retenir en gage
ɓàr N saison pluvieuse. Nā̰y ɓàr ɗáà ndām gòdó, ń-ndɔ̀ ndɔ̀. La saison des pluies là, il n'y a plus de jeux, on cultive seulement.
ɓàr̄ N rouille. Expr: kɔ̀bɨ̄/ɔ̀bɨ̄ ɓàr̄ -se rouiller ílā ngàw-làr dàn njī gɨ́ námà à kɔ̀bɨ̀ ɓàr̄.Si tu mets un morceau de fer sous la pluie alors ça va se rouiller.
ɓār V appeler. Bɔ̀ӯ ɓār-ī màn làl jī-í àńg. Mon père t'appelle, tu ne manqueras pas de te laver les mains (Proverbe: s'il t'appelle, tu auras de manger). VT inviter. ń-ɓār-m̄ mbā kàr̄ m-āw sà-á ɓē là-á. Il m'a invité à lui rendre visite dans son village Expr: ɓār né (gɨ̀ tə̄bɨ̄) -appeler au secoure (le cor)
ɓárɓáy N outil en bois pour damer le sol. Jèné jē d-úbā mə̰̀ kə́y gɨ̀ ɓárɓáy. Les femmes dament l'intérieur de la casse avec un outil en bois.
ɓàrɨ̄ VI ne pas reconnaître les bienfaits de. Jìngàw gɨ́ kə̀n̄ ɗá ɓàrɨ̄ lò yā̰, ɨ̄-ɗā sàá mày pḭ́ kàrà ń-gə̀rə̄ ə̀ńg. Cet homme là il ne reconnaît pas les bienfaits, tu fais le bien pour lui en vain, il ne va pas le reconnaître.
ɓàý-nè AV tout de suite, à l'instant. Ngə́bə̄-m̄ nè m-ā ɗè ɓàý-nè bàā. Attends-moi ici, je viendrai tout de suite.
ɓè N champignon. ɓè jē gɨ́ kém ɨ́-nōm ɓá d-úsā ɓí. Avec certains champignons il faut les tremper (pour se fermenter) dans l'eau avant de les manger.
ɓē [ɓēe] N village. ɗə́w ndày mə̰̀ ɓē-é gɨ̄-sí. Le chemin passe par notre village.
ɓè-dà-nò̰ NIN le front. M-íngā dò ɓè-dà-nò̰ gɨ́. J'ai une plaie sur le front.
ɓē-mūr NP un sous-groupe Laga. ɓē-mūr pà tàr ɔ̀r̄ dɔ̀-é àńg. Un Bemur ne finit pas entièrement sa parole (c'est à dire, il parle en paraboles). NP dialecte de Laga qu'ils parlent.
ɓē-sàɓá N Béssao (capitale Laka). ɓē-sàɓá tō ɓē gɨ́ bò gɨ̀ Làgà jē. Béssao est la ville Laka la plus importante.
ɓédɨ̄ V ajouter progressivement. Bɔ̀ɔ̄ ngán jē ɓédɨ̄ kō wàā dɔ̀ m-àr̄-é àr̄ ngán-é jē. Le père des enfants a progressivement ajouté la semence de mil (en plus de ce qui était déjà donné) pour ses enfants.
ɓēlā VI s'ouvrir en éclatant (grains de fruit secs). Expr: rɔ̄ [də̀w] ɓēlā -avoir une grande joie, allégresse Jèné ò tàr gɨ́ dɔ̀ ngàb-é jē gɨ́ ā rɔ̄-é ɓēlā kádɨ́.La femme écoute la nouvelle de son mari et elle est transportée de joie.
ɓēlé [ɓɛ̄lέ] INJ ça suffit, ça va, c'est tout (on dit aussi ɓɛ̄έ). ɓēlé ngà, úwā kɔ̀r-í mbúm. Ça suffit déjà, repose-toi alors.
ɓélē [ɓέlɛ̄] VI gronder (normalement avec gɨ̀,sə̀- 'avec'). Ngōn tɔ̄ kā àr̄ kó̰-é jē ɓélē sà-á. L'enfant a cassé la calebasse et sa mère le gronde.
ɓésɨ́ AV peu, un petit peu. ɨ́-čèdɨ̀ ɨ́-ngúl lə̀-í ɓésɨ́ ām m-úsā. Casse-moi un peu de ton igname pour que je mange.
13
ɓə̀ N un colis, un paquet. Lə̄w mbàw jē ɨ́-ɗàbɨ̄ ɓə̀ kānjī də̄ĺ. Auparavant les pêcheurs vendaient paquets du poisson "del".
ɓə̄ N chez. M-āw gɨ̄ ɓə̄ lə̀-ḿ. Je vais chez moi.
ɓə̀ɓə̀ VI être ou devenir trouble, boueux (l'eau, etc.). Bə̀rə̄ jē ɨ́-ndām màn d-ár̄ ɓə̀ɓə̀. Les phacochères jouent dans l'eau et elle est devenue trouble. VT salir. Bə̀rə̄ jē ɓə̀ɓə̀ màn. Les phacochères salissent l'eau.
ɓə̀də̄ N singe. ɓə̀də̄ tá nà̰ā̰ gɨ̀ bàngɨ̀rà̰ nè ɨ́-nḛ́ njḛ́ bàā. Le singe est pareil au cynocéphale, mais il est plus petit. Bísī tūɓā ɓə̀də̄ jē gɨ̀ ngɔ̄dɨ̄. Le chien pourchasse les singes.
ɓə́də́ AV plus. Kōdō ɗā ɓə́də́ mbə̀rì ùwà tὲέ. Plus la boisson le soule, beaucoup plus le jeu de hasard le dépasse.
ɓə́də́ AV différent. Ndājí kūbū làá tō ɓə́də́ gɨ̀ káā mā̰. La couleur de son habit est diffèrent du mien.
ɓə́də́-ɓə́də́ AV pas ensemble. J-à ɗè ɓə́də́-ɓə́də́, ɗə́w bàā mbó̰-sí nà̰ā̰-gɨ́. Nous ne sommes pas venus ensemble, c'est la route seulement qui nous a mis ensemble.
ɓə̀də̄-kàsɨ̀ N esp. de singe, singe Patas. ɓə̀də̄-kàsɨ̀ tō ɓə̀də̄ gɨ́ tà-mə̰̀-é ndà bà gìr-é kàsɨ̀. Le singe Patas est un singe avec le ventre blanc et le dos rouge.
ɓə́dɨ́ AV différent, autre. Mbáy gɨ́ ɓē gɨ́ ɓə́dɨ́ njìgì tè-é nè ń-mbādɨ́. Le roi d'autre village a voulu la marier, mais elle a refusé.
ɓə́gí-àńg AV assez. N-áā-m̄ wàā ɓə́gí-àńg jàā ndə̀y né ndɔ̀ nə̀-ḿ. Il m'a donné exactement assez de mil pour inviter (en payant avec le repas) à travailler mon champ.
ɓə̄ĺ VT craindre; peur. Jèné nə̀-ḿ ɓə̄ĺ lī yā̰. Ma femme a beaucoup peur des serpents.
ɓə́l AV un peu. Kándɨ̄ kāgɨ̄ nè lé rī ɓə́l bè. Le fruit de cet arbre est un peu sucré.
ɓə̀lə̀ PRP chez. m-āw ɓə̀lə̀-ḿ, āw ɓə̀lə̀-í, n-áw ɓə̀lə̀-á [ɓə̀làá] - je vais chez moi, tu vas chez toi, il va chez lui.
ɓə̄ngɨ̄rə̄ N coeur. ɓə̄ngɨ̄rə̄-ḿ ùndà dɔ̀ bòlò gìdɨ̀-gìdɨ̀. Mon coeur bat rapidement. Expr: dɔ̀ ɓə̄ngɨ̄rə̄ -le coeur au niveau de la poitrine
ɓə̀rə̄ N esclave. Də̀w jē gɨ́ ndùl gɨ́ d-ísī Àmèríkɨ̀ gɨ́ kéɗé ɨ́-tō gɨ̄ ɓə̀rə̄ jē. Les noirs qui habitaient l'Amérique avant étaient des esclaves.
ɓə̄rə̄ N tour de taille. ń-tɔ́ kùlā ɓə̄r-é gɨ́. Il a attaché une corde au tour de sa taille.
ɓə̄rə̄ V enfoncer. ń-ɓə̄rə̄ kāgɨ̄ nàngɨ́ mbā tɔ́ bḭ̄yā̰ kə̀né. Il a enfoncé un peu dans la terre pour y attacher la chèvre.
ɓə́sə̄rə̄ NIN fruit pas mûr, vert. ɓə́sə̄rə̄ mángò màsɨ̄. La mangue verte est acide.
ɓə́y INJ réponse à un appel (pour les garçons).
ɓə́ỳ INJ exclamation d'étonnement. ɓə́ỳ, kùlà ɗā-í kṵ́rà̰ӯ! C'est étonnant, ce que tu as fait est mauvais!
ɓī N sommeil. Expr: ɓī ɗā [də̀w] -[qqn] avoir sommeil Expr: ɓī ɔ̀r̄ kə̀m [də̀w] àńg -[qqn] ne dormir rien de tout ɨ́-mbò̰ ùndà ngōn ɗáà ɓī ɔ̀r̄ kə̀m-é àńg.Quand l'enfant a la grippe alors il ne dort pas de tout. Expr: tò ɓī = čì ɓī -dormir Ngán jē čì ɓī, úndā ndū àńg.Les enfants dorment, ne fais pas de bruit.
14
ɓī VI se solidifier (huile, graisse, tapioca, etc.). ùbū ɨ́-ɗɔ̄ý gɨ́ mə̰̀ kū gɨ́ ɓī. L'huile de karité dans la gourde s'est solidifiée. VI arriver à un age plus fort (un enfant, 3 ou 4 mois). Ngōn-é ɓī ngàā, n-ḭ́yá̰ námà n-á kàw mṵ̀-ṵ́. Son enfant est devenu un peu grand, elle peut le laisser et aller en brousse (c'est à dire, au champ pour travailler).
ɓí AV encore. ɨ̄-kāy kɨ̄né ā-m̄ ɓí. Verse-moi encore.
ɓìdà [ɓìdà, ɓèdà] N esp. d'arbre [Daniellia oliveri]. Kùlā ɓìdà ngāl ɗáà pə̀r ùndà ɨ́-līyā. La corde de l'arbre Daniellia oliveri est longue alors le feu tape le caméléon (Proverbe: le caméléon n'a pas la vitesse d'arriver loin pour se sauver).
ɓìndī VT enrouler. Kùlā ɓìndī gɔ̀l-é àr̄ ń-čè n-ósō. La corde s'est enroulée à son pied et il est tombé.
ɓìndī N esp. d'arbre aquatique. Kándɨ̄ ɓìndī tá nà̰ā̰ gɨ̀ kándɨ̄ úl ùbū. Le grain de l'arbre "bindi" rassemble le grain d'arachide pour l'huile.
ɓìrī VT enrouler, envelopper. ń-ɓìrī kùlā n-úlā sɔ́l-é gɨ́. Il a enroulé la corde et l'a mis sous son aisselle.
ɓìsí-nè AV maintenant. M-āw kàw ɓē-é ɓìsí-nè. Je vais chez moi maintenant.
ɓɨ̄ngə̄ VI insister, se tenir ferme. Ngōn ɓɨ̄ngə̄ gɨ̄ nò̰ tà né làá jī njè-màr-é gɨ́. L'enfant s'est tenu ferme et il a pris sa chose des mains de son copain.
ɓō N faim. ɓō ɔ̀r̄-m̄ yā̰, āw gɨ̀ né-kùsà àńg wà. J'ai beaucoup faim -- as-tu quelque chose à manger? Expr: ɓō ɔ̀r̄ [də̀w] -[qqn] avoir faim
ɓō CNJ connecteur qui indique que la deuxième proposition appuie la première. ɨ̄-ɗè gɨ̀ ngɔ̄dɨ̄ ɓō ɨ̄-ngə́bə̄ àńg. Viens vite, n'attends pas. M-ḭ́yā̰ bìnā njḛ́ màr-é ɓō m-ó̰ tó̰y àńg. Je lui ai laissé un peu de la boule, je n'ai pas toute mangée. CNJ mais. Mbə́ tɔ̄l láw ɓō tà jèné àńg. L'idiot (peut) aller à l'initiation mais il ne (peut) pas se marier.
ɓōgɨ́-nè AV aujourd'hui. Māĺ kùsà dā ɗā-ḿ yā̰ ɓōgɨ́-nè. J'ai une forte envie de manger la viande aujourd'hui.
ɓògò V voler. Bàdà-kúmbá ɓògò làr gɨ́ kàӯ gɨ́ jìngàw ɗə́w-bò-ó. L'apprenti chauffeur a volé l'argent de mon grand-père en route. V tricher, cambrioler.
ɓòl VT chérir, aimer. Ngōn gɨ́ bɔ̀b-é jē ɓòl-é ɗáà, ɗā-né tó̰y àr̄-é. L'enfant que son père aime, il fait toutes choses pour lui.
ɓōlé CNJ si. ɓōlé ɨ̄-kōró bìnā námà úlā nḛ́ jé ā-m̄ m-ó̰. Si tu prépares la boule alors envoie-moi un peu pour que je mange.
ɓólóng AV à haute voix. Mbī-á ò tàr mày àńg ɨ̄-pà ɓólóng ɓá n-á kò ɓí. Ses oreilles n'entendent pas bien, parle à haute voix pour qu'il t'entendre.
ɓòngɨ̀ N queue. ɓòngɨ̀ kə̀rə̄ gùjì ùndà ɓòngɨ̀ màngɨ̄. La queue de l'éléphant est plus courte que la queue du boeuf.
ɓóró N canal fait avec la boue pour attraper les termites ailés. Njé kùɓà wā̰ jē d-úrū ɓóró tà kə́y wā̰ gɨ̄. Les chasseurs du termite ailé posent un canal fait avec la boue devant la sortie de la termitière.
ɓò̰ý ID brusquement (piquer, frapper, poignarder, etc. descr. de ɔ̀sɨ̀). Ndō ɔ̀sɨ̀ jèné ɓò̰ý. Les douleurs d'enfantement ont frappé la femme brusquement.
15
ɓɔ̄gɨ̄lɔ̄ N ventouse de corne (d'animal). ń-ár̄ ɨ́-tūnjā rɔ̄-έ d-úrū ɓɔ̄gɨ̄lɔ̄ kə̀né d-ɔ́r né mə́sɨ̄. Il s'est laissé inciser son corps pour y mettre la ventouse à fin d'extraire du sang.
ɓɔ̀l N esp. de liane. ɓɔ̀l àlè dɔ̀ kìngā gɨ́. La liane grimpe sur le tuteur.
ɓɔ̀l N lion. N-úbā kīngā tōgɨ́ ɓɔ̀l bè. Il a la force d'un lion.
ɓɔ́l NIN joue. ɓɔ́l ngōn gɨ́ njḛ́ bò yā̰. La joue d'un petit enfant est très grosse.
ɓɔ́l N sac. N-úm kūbū jē là-á tó̰y mə̰̀ ɓɔ́l gɨ́ ɗáà n-áw. Il a mis tous ses vêtements dans un sac et il est parti. NIN fourreau. Dṵ̀mā̰y ɔ̀r kìyā là-á ɓɔ́l-ē gɨ́. L'arabe a tiré le couteau du fourreau.
ɓɔ̄n N écureuil de Gambie. Jèné jē gɨ́ ɓē gɨ́ mṵ̀-ṵ́ d-ó̰ ɓɔ̄n àńg. Les femmes dans les villages ne mangent pas les écureuils.
ɓɔ̄r N punaise des lits. ɓɔ̄r jē tó̰ jī-ḿ čìl gɨ́. Les punaises mordent mes doigts pendant la nuit.
ɓú N autruche. ɓú tō ə̀l̄ gɨ́ bò gɨ́ ḭ̀ bāgɨ̄ àńg. L'autruche est un très grand oiseau; il ne vole pas.
ɓúgā [ɓógā, ɓúgā] VI être vieux/vieille. Bɔ̀ӯ ɓúgā yā̰ tɔ́gɨ̄ ɗā kùlà là-á gòdó. Mon père est déjà vieux; il n'a plus la force de travailler.
ɓūgú VI se renverser, être renversé. ń-dòlè kə́y làá àńg bàā njī ùndà àr̄-é ɓūgú. Il n'a pas couvert sa case et la pluie l'a frappé de sorte qu'elle s'est renversée VT jeter (par terre), mettre sans précaution. Jèné ɓūgú tà-kīr nàngɨ́. La femme jette le fagot sur la terre. Expr: ùndà [né] ɓūgú -renverser [qqc] N-úndā wàā gɨ́ kā gɨ́ ń-ɓūgú nàngɨ́.Il a renversé le mil dans la calebasse.
ɓùĺ N mois de famine légère, pas de mil; dixième mois de l'année.
ɓùndū N esp. d'herbe qui sert à paille pour les toits. Dò̰ngɨ̀rò̰ jē njìgì ɓùndū yā̰. Les termites guerriers aiment la paille "bundu".
ɓūngā̰ [ɓṵ̄ngā̰, ɓō̰ngā̰] VI s'incliner. Lə́l ùlà yā̰ ɗáà kāgɨ̄ ndògō ɓūngā̰ tò mbɔ́r kárā. Le vent souffle beaucoup et les bois du secko s'inclinent d'un côté.
ɓùrù VT glaner. Jèné jē gɨ́ tɔ̀gɨ̀ d-áw ɓùrù wàā mə̰̀-ndɔ̀-ɔ́. Les vieilles femmes glanent le champ de mil.
ɓúrū N le reste (de qqc en miettes). Kūnjá ò̰ ɓúrū wàā gɨ́ ùm nàngɨ́. Le poulet mange les restes du mil versé par terre.
čádɨ̀ NP Tchad. ɓē-kò̰ gɨ́ čádɨ̀ gɨ́ tádɨ̄ ùndā yè gɨ́ Kàmàrúǹ. Le pays du Tchad est plus large que celui du Cameroun.
čár AV bien (avant). M-āw gɨ̀ mbā kìngà-á ɗáà n-ɔ́dɨ̄ nò̰-ḿ gɨ́ čár. Je suis allé pour le trouver mais il avait quitté bien avant moi. m̄-ndɔ̀ ndɔ̀ nə̀-ḿ kéɗé čár ɓá ń-ɗè. J'ai labouré mon champ bien avant qu'il soit venu. AV exprime l'idée de manque ou de perte. Njè-ɓògò ùwà bḭ̄yā̰ nə̀-ḿ čár. Le voleur a pris ma chèvre (c'est une perte pour moi).
16
čè [čè, čèē] V sortir. ɨ̄-čḛ̀ tà-ndògō ār ɨ́-ngà-ndūbɨ̄rū čè ɗágá. Ouvre la porte de la concession pour que le camion puisse y sortir. ń-čè gɨ̀ lò-bàā. Il est sorti très tôt. VI arriver (à une destination). ń-jē čè ɓē-é tàgɨ́-nè čìl gɨ́. Ma mère est arrivée hier pendant la nuit (indique qu'elle est sortie d'autre endroit). VI se lever (le soleil). V germer. V survivre. ɨ́-nḛ́ gɨ́ n-áw lé ń-čè tà yò gɨ́ mbā ɓɔ̀l ùwà-á rɔ̀g-έ. Celui qui va là a survit la mort parce que le lion l'attrapé et l'a raté. Expr: [də̀w] čè tà [έ] gɨ́ -[qqn] s'est échappé Expr: čè kə́y ngàw gɨ́ -laisser la maison d'un mari Jèné gɨ́ čè kə́y ngàw gɨ́ ɗáà tō gàmɨ̀là.Une femme qui a quitté la maison de son mari est une "gamila". Expr: čè òsō/òsō -tomber Bāgɨ̄ ə̀l̄ gɨ́ nè čèdɨ̀ ɓá čè òsō nàngɨ́.L'aile de cet oiseau est cassée, c'est pourquoi il est tombé.
čèbɨ̄ VI être cru, frais (dialecte Mayngaw, v. aussi tə̀bɨ̄).
čèdé [čὲdέ] N troisième jour de lendemain (dialecte Mayngaw, v. kèdé).
čèdɨ̀ VI se casser, se briser. Bāgɨ̄ ə̀l̄ gɨ́ nè čèdɨ̀ ɓá čè òsō nàngɨ́. L'aile de cet oiseau s'est cassée, c'est pourquoi il est tombé. VI s'enlever, tomber (une dent). Ngōn-ḿ ɗā ɓāl mḭ́ ngāngɨ̄-é dɔ̀-ngɔ̀ čèdɨ̀ ngàā. Mon enfant a cinq ans et sa première dent s'est déjà enlevée.
čédɨ̄ VT casser (plus. fois ou plus. morceaux), écraser. m̄-čédɨ̄ ngá-ngə̄w mbā ɗā-né pə̀r. J'ai cassé des brindilles pour en faire du feu. VI se casser (plus. choses). Sèngɨ̀rè kàr-é čédɨ̄ lò gɨ́ n-ḭ́ dɔ̀ kāgɨ̄ gɨ́ n-ósō. Sa côte s'est cassée quand il est tombé de l'arbre. VI s'enlever, tomber (dents). Ngōn ɗā ɓāl mḭ́ námà ngāngɨ̄-é ùn kùdù čédɨ̄. Lorsqu'un enfant a cinq ans, ses dents commencent à s'enlever.
čèl̄ VI faire des éclaires (dialecte Mayngaw, v. tə̀l̄).
čém N gui. čém kāgɨ̄ jē bùlà tō gɨ̄ kùmā ɓē. Beaucoup de guis servent de remèdes traditionnels.
čèmè N esp. d'herbe [Pennisetum pedicellatum]. Ndògō čèmè ngìrà àńg. Le secko de l'herbe Pennisetum pedicellatum n'est pas résistant.
čémtàdùwà N mois quand les première pluies tombent, septième mois de l'année.
čḛ̀ VT ouvrir. ɨ̄-čḛ̀ tà-ndògō ār ɨ́-ngà-ndūbɨ̄rū àndɨ̄ kə́y. Ouvre la porte de la concession pour que le camion puisse y entrer.
čí VT couper en arrachant. Ngōn čí kám àr̄ bḭ̄yā̰ jē. L'enfant coupe des branches pour les chèvres.
čí VI être gonflé. VI s'enfler. Njè-màr-é ùndà kə̀m-é àr̄-é čí. Son camarade l'a tapé à l'oeil et il est enflé. Expr: mə̰̀ [də̀w] čí -[qqn] être rassasié Mə̰̀-ḿ čí ngàā m-úsá né àńg.Je suis déjà rassasié, je ne mange plus.
čìbí CNJ en suite, puis. Kó̰ ngōn jē àr̄ ngōn mbà ìl, čìbí tə́l àr̄-é màn ày. La mère de l'enfant l'a fait téter et puis elle lui a donné de l'eau à boire.
čībī N colle, gomme. čībī čḭ́yā̰ jī-ḿ gɨ́. La colle s'est collée à ma main. VT cracher (obj. yōró). ɨ̄-čībī yōró nàngɨ́ mbɔ́r kə́y gɨ́ àńg. Ne crache pas sur le sol à côté de la maison comme ça!
čìbìrì N paquet, colis. Jèné ùm čìbìrì mə̀njì làá dɔ̀-pál-á. La femme met le paquet de ses haricots sur le hangar.
čìɓī V dormir. m̄-čìɓī čìĺ-nè àńg. Je n'ai pas dormi cette nuit. m̄-ndó né čìl gɨ́ yā̰ m̄-čìɓī àńg. J'étudie beaucoup la nuit, je ne dors pas. m̄-čìɓī, ɨ̄-čìɓī, ń-čìɓī, jà-čìɓī, ɨ̄-čìɓī-jē, ɨ́-čìɓī-jē - je dors, tu dors, il dort, nous dormons, vous dormez, ils dorment.
17
čìčímɨ̄rī N obscurité. Expr: čìčímɨ̄rī òsō -devenir obscur, noir Njī ə̀r àr̄ čìčímɨ̄rī òsō.Il pleut et l'obscurité est tombée.
čìdā N piment. M-á m̄-njìgì ná̰y gɨ́ čìdā kə̀né yā̰ àńg. Je n'aime pas les sauces avec trop de piment.
čígá-čìgà ID ça et là, en titubant, en basculant (marcher: descr. de njā). N-áy kōdō ɗē-é ń-njā čígá-čìgà. Il a bu de la bière et il s'est saoulé (et) il marche en titubant.
čìl N nuit. čìl tō ngīrā mbúr. La nuit est la peau du Cobe défassa (Proverbe: la nuit ne garde pas les secrets). N obscurité.
čīĺ V déchirer (habit). Kūn ùwà kūbū nə̀-ḿ čīĺ lò gɨ́ m-ḭ́ ndɔ̀-ɔ́. Une épine a déchiré ma chemise quand je suis revenu du champ. V gaspiller (céréales).
čìĺ-nè AV hier pendant la nuit. čìĺ-nè íl jē ɨ́-tó̰-ḿ yā̰. Hier pendant la nuit les moustiques m'ont beaucoup piqué. AV cette nuit (d'aujourd'hui). N-úlā-m̄ nà n-à ɗè čìĺ-nè. Il m'a dit qu'il viendra cette nuit.
čínā [čénā, čínā] N hache. ún čínā ā j-àw ndɔ̀-ɔ́. Prends la hache et allons au champ.
čīŕ [čīŕ, tīŕ] V gaspiller (céréales, liquides, etc.). Ngán jē čīŕ wàā ndām né. Les enfants ont gaspillé le mil en jouant avec.
čīrā [čērā, čīrā] N lit surélevé (en branche). ɓɔ̄r jē ɨ́-ɗùsù čīrā nə̀-ḿ njḭ́. Mon lit en bois est plein de punaises [litt: les punaises remplissent mon lit...].
čírā [čérā, čírā] N deuxième sarclage. Expr: ùwà čírā -sarcler pour la deuxième fois Expr: tɔ́sɨ̄ čírā -faire le deuxième sarclage (pour le sésame) Njè-kə́y-kìngā tɔ́sɨ̄ čírā kə́r là-á tó̰y.La veuve a fini le deuxième sarclage de son sésame.
čírírí [čírírí, čírí] AV un petit peu (liquide). ùbū nà̰y kùdù kū gɨ́ čírírí bàā. Ça reste seulement un petit peu d'huile dans la gourde.
čḭ́ VT se disperser (obj. est nà̰ā̰). Lò-gɨ́ də̀w jē d-ó njé-ɗɔ̄ jē ɗá à ɨ́-čḭ́ nà̰ā̰ pə́sə́sə́. Quand les gens ont vu les soldats ils se sont dispersés comme des mouches. VT se séparer (à cause d'un conflit), couper les liens (obj. nà̰ā̰). Ngōn jē gɨ̀ bɔ̀b-é jē ɨ́-čḭ́ nà̰ā̰ kádɨ́. L'enfant et son père ont complètement coupé les liens familiaux. VT défaire, enlever (le toit d'une case).
čḭ́čḭ̀ḭ̄ N esp. d'oiseau, moineau. čḭ́čḭ̀ḭ̄ ùnjà ɨ́-pūrúpù ɗā-né kə́y là-á. Le moineau coupe l'herbe "purupu" pour faire son nid.
čḭ́yā̰ VT se coller à, s'attacher. Bòdò ɨ́-ɗɔ̄ý čḭ́yā̰ kūbū gɨ́ nə̀-ḿ/lə̀-ḿ. La sève de l'arbre de karité s'est collée à mes vêtements. VI être collant. Bòdò ɨ́-ɗɔ̄ý čḭ́yā̰ gə̄ čḭ́yā̰. La sève de l'arbre de karité est collante. VI s'accrocher.
čórōng [čórōŋ, čérōŋ] N esp. d'arbre (on dit aussi čérōng). Kāgɨ̄ čórōng kə̄də́rə̄ yā̰. Le bois de l'arbre "corong" est très dur.
d- PRA ils, elles (avant un verbe qui commencent avec une voyelle; v. aussi ɨ́-). ɨ́-pà nà d-á ɗè bàrá. Ils ont dit qu'ils viendraient demain.
N animal. Kə̀rə̄ tō dā gɨ́ bò yā̰ ùndà dā jē tó̰y. L'éléphant est un animal qui est plus grand que tous les autres. N viande. m̄-njìgì ná̰y gɨ́ dā gòdó kə̀né yā̰. J'aime beaucoup la sauce sans viande.
18
VT faire que (qqn) soit épuisé. La fatigue m'a pris de sorte que je suis épuisé.
dà-kàsɨ̀-ngāng NIN gencives. M-ásɨ́ kùsà dā gɨ́ ngìrà àńg mbā dà-kàsɨ̀-ngāng-ḿ čí. Je ne peux pas manger cette viande dure, mes gencives sont enflées.
dā-rɔ̄ (Syn: rɔ̄) NIN corps (d'une personne). Rɔ̄ ɨ́-gūrú lɔ̀w̄ tōgɨ́ gə́m bè. Le corps du silure est gluant comme la sauce longue.
dàbɨ̀ N paresse. Ngōn-í dàbɨ̀ yā̰, n-ḭ́yā̰ kùlà n-ár̄ ngō-kḛ́-έ gɨ̀ kárē bàā ɗā. Ton enfant là est très paresseux; il laisse le travail à son frère seul.
dàbɨ̀ V négliger. Kó̰-έ jē àw kə́y làá nè ń-dàbɨ̀ dásɨ́rá. Sa mère est allée chez elle et elle l'a complètement négligée.
dàbɨ̀là NIN paume (main, pied) (normalement avec jī,gɔ̀l). Kūl kɔ̀sɨ̀ ɗā dàbɨ̀là-jī-ḿ àr̄ ngɔ̀ɔ̄. Le manche de la houe m'a donné des durillons sur les mains.
dàl VT tamiser (la farine) pour la débarrasser de saleté (v. aussi ). Jèné dàl ndùjī mbā kōró. La femme tamise la farine pour préparer (la boule).
dàl̄ V contre-attaquer. m̄-kùnd-á m̄-dàl̄ né jèné nə̀-ḿ gɨ́ n-úndā kā-mbɔ́r-é. Je l'ai frappé pour venger ma femme qu'il a giflée.
dálá N sorte de danse de joie. Nà̰y ndà námà də̀w jē ɨ́-lā dálá. Quand la lune est claire les gens dansent le "dala".
dàlè [dàlὲ] N tambour (terme générique). Làgà jē d-áw gɨ̀ dàlè gə́l bùlà yā̰. Il y a plusieurs types de tambours chez les Laga. N sorte de tambour à deux faces.
dàlɨ̄m N jachère (v. aussi gə̀rɨ̀m). Dàlɨ̄m tō lò ndɔ̀ gɨ́ d-ḭ́yā̰ kàr̄ dɔ̀-nàngɨ̀ ùwà kɔ̀r-é. Le champ en jachère est un endroit labouré qu'on laisse pour que la terre se repose.
dàm N grenier. Dàm tō lò kùm kō. Le grenier est un endroit pour mettre les grains.
dàn NIN centre de. Jèné ùndā bìnā dàn-á kàr̄ də̀w jē d-ó̰. La femme met la boule au centre pour que les gens mangent.
dān V accompagner. m̄-dān-ī ɗə́bə́. Je t'accompagne en route.
dàng N étang. Njé gɨ́ dɔ̀ dàng jōó tō Mā̰y-ngàw jē. Les gens des deux étangs sont les Mayngaw.
dáng AV différent (v. aussi dáng-dáng). Káā-mā̰ dáng. Les miens sont différents. Expr: ùndā rɔ̄ [də̀w] dáng gɨ̀ [də̀w màr] -être différent de [autre personne] Ngōn gɨ̀ jèné gɨ́ kə̀ń ùndā rɔ̄-é dáng gɨ̀ màr-é jē.L'enfant de cette femme est différent des autres amis.
dáng-dáng AV différent entre eux (v. aussi dáng). Káā-mā̰ dáng-dáng. Les miens sont différents les uns des autres.
dángá N esp. d'oiseau. Dángá tō ə̀l̄ gɨ́ gɔ̀l-é gɨ̀ ngàw-tì-έ ngāl. Le "danga" est un oiseau aux longues pates et à long bec.
dàngàrà NIN partie supérieure du crâne (suivi de dɔ̀). Dàngàrà dɔ̀ njè-kúrā nə̀-ḿ tádɨ̄. La partie supérieure du crâne de mon ami est plate.
19
dàngɨ̀ N étang qui peut tarir. Dàngɨ̀ tō lò kày màn gɨ̀ dā jē. L'étang est un endroit où les animaux boivent de l'eau.
dángɨ́ [dá̰ngɨ́, dá̰ŋ] AV différent. M-āw ndōgō kūbū gɨ́ dángɨ́. Je vais acheter un habit qui est différent.
dāngɨ̄ɗɨ́ N pauvre type sans soutien familial. Dāngɨ̄ɗɨ́ tō də̀w gɨ́ njè pà tàr dɔ̀-é gòdó. Un pauvre type est une personne qui n'a pas quelqu'un pour le défendre.
dàr V heurter. ń-njā čìl gɨ́ ń-dàr dɔ̀-é kàr bɔ̀rɔ̀ gɨ́. Il a marché la nuit et a heurté sa tête contre un mur. V rencontrer. ń-dàr njè-kúrā làá gɨ́ ɨ́-jéӯ sàá d-ḭ́yā̰ nà̰ā̰ lə̄w bàā nàd-á. Il a rencontré le copain avec qu'il avait séparé depuis longtemps à la place publique.
dár N esp. d'herbe. Njé-kùm-màn jē d-úrū kɔ̀sɨ̀ dár d-úm né màn àr̄ tɔ̄l kānjī jē. Les pêcheurs déterrent le tubercule de l'herbe "dar" et le versent dans l'eau pour pêcher du poisson (le tubercule sert à somnifère pour les poissons).
dàrā N ciel. Njī ìl ùɗū kə̀m dàrā bádɨ́. Les nuages couvrent complètement le ciel.
dásɨ́rá ID complètement (négliger: descr. de dàbɨ̀).
dēgé [dɛ̄gέ] N esp. d'oiseau. Dēgé ìlā kàw mə̰̀ mṵ̀ gɨ́ dɔ̀ màn gɨ́. L'oiseau "dege" pond ses oeufs sur les herbes dans l'eau.
də̄bə́ NIN moitié (sphère). Də̄bə́ kā gɨ́ kárā tɔ̄. L'une des moitiés de la calebasse s'est brisée. N autre face, côté.
də̀bɨ̀ AV proche. Kə́y là-á tō də̀bɨ̀ gɨ̀ káā-mā̰. Sa maison est proche de la mienne.
də́bɨ̄ VT se cacher (obj. est rɔ̄). Dɔ̀ ɓāl ɗɔ̄ gɨ́ m-ā̰y m̄-də́bɨ̄ rɔ̄-ḿ mə̰̀ mṵ̀ gɨ́. Pendant les années de guerre, j'ai fuit pour me cacher en brousse. VT couvrir, fermer, cacher. Jó də́bɨ̄ dɔ̀ ɗə́gɨ̄ gɨ̄ rígɨ́m. Le canari a couvert le rat.
də̀jì VI roter, éructer. M-úsā úl-ùbū à-m̄ m̄-də̀jì yā̰. Les arachides me font roter beaucoup.
də̀jì V demander (devient dèjì quand la voyelle 'e' suit). m̄-də̀jì bɔ̀ӯ làr nè ɔ̀gɨ̄-m̄ kò̰ý. J'ai demandé de l'argent à mon père mais il m'a refusé.
də̄ĺ N esp. de poisson, "hareng" [Alestes baremoze]. Də̄ĺ tō ùbū yā̰ nè kīngā-á yā̰ tɔ̀. Le hareng a beaucoup de graisse mais beaucoup d'arêtes aussi.
də̀r N bouclier. N-úrū njè-bà̰ā̰ là-á gɨ̀ nìngà nè nà̰y də̀r gɨ́ bàā. Il a jeté la sagaie sur son ennemi mais elle est restée dans le bouclier seulement.
də̀r̄ N aîné de la famille. Ngōn də̀r̄-ḿ tō jìngàw. Mon enfant ainé est un garçon.
də̀rngə̄l Arabe N brique cuit. D-ɔ́r də̀rngə̄l mbā kùndā né kə́y. Ils ont fabriqué des briques pour construire une maison.
də̄sɨ́ VI passer, traverser. Lī də̄sɨ́ mə̰̀-ndògō gɨ́. Un serpent a traversé la concession.
də̀w N personne. Də̀w-ndùl tō də̀w gɨ́ à kùy. Un être humain est une personne qui va mourir.
də̰̄rə̰́ (Syn: də̄sɨ́) VT traverser. M-ō bɔ̀-í jē də̰̄rə̰́ mə̰̀-ndɔ̀ nə̀-ḿ nè àw gɨ̄ kə̀ń. J'ai vu ton père traverser mon champ aller vers là-bas. m̄-də̰̄rə̰́, ɨ̄-də̰̄rə̰́, ń-də̰̄rə̰́ - je traverse, tu traverses, il traverse.
dìl AV massif, gigantesque. ɓìdà tō kāgɨ̄ gɨ́ àr dìl mə̰̀ màr-é jē gɨ́. L'arbre Daniellia oliveri est un arbre gigantesque, plus grand que les autres arbres. Expr: àr dìl -être massif et de grand feuillage
20
dɨ́ PRP marqueur locatif (dans certains dialectes, tel comme Mangue; v. gɨ́).
dɨ́ CMP que, qui (dans certains dialectes; v. gɨ́). Ngōn dɨ́ mō-έ nàd-á tàgɨ́-nè ɗá tá ngōn-í yā̰. L'enfant que j'ai vu hier à la place ressemble beaucoup à ton enfant.
N plaie, blessure. M-āw gɨ̀ dò gɔ̀l-ḿ gɨ̄. J'ai une plaie sur le pied.
N chauve-souris. Dō jē ɨ́-tújī mángò nə̀-ḿ. Les chauves-souris détruisent mes mangues.
dō-bísī N esp. de chauve-souris qui habite dans les manguiers, rôniers, etc.. Dō-bísī tō dō gɨ́ bòý gɨ́ ùsà mángò gɨ̀ màr. La chauve-souris 'chien' est une grande chauve-souris qui mange les mangues et les fruits de rônier.
dō-kə̰́w N esp. de chauve-souris qui vit dans les toits des maisons. Dō-kə̰́w tō dō gɨ́ ɓòngɨ̀-é kə̀né. Le "do-kew" est une sorte de chauve-souris avec une queue.
dō-nībī N esp. de chauve-souris très grande. Dō-nībī tō dō gɨ́ bò tɔ̀ӯ dō-bísī. La "do-nibi" est une chauve-souris qui est plus grande que la chauve-souris "chien".
dòbò N esp. d'arbre fruitier et comestible [Uapaca togoensis]. Kāgɨ̄ dòbò ɗā njíl mày yā̰. L'arbre "dobo" donne une belle ombre.
dòktúrù Français N médecin, docteur. Dòktúrù gòdó làbɨ̀dàn ɓē-sàɓá. Il n'y a pas de médecin dans l'hôpital à Béssao.
dòlè VT couvrir un toit. M-únjā mṵ̀ mbā dòlè-né kə́y nə̀-ḿ. J'ai coupé de la paille pour couvrir ma case.
dór N esp. de poisson [Citharinus citharus]. Lò-gɨ́ d-áw d-ó̰ ná̰y kānjī dór ɗáà kīngā-á nà̰y gɔ́bɨ̄ ngōn gɨ́. Quand ils sont partis manger la sauce du poisson "dor" alors les arêtes sont restées dans le cou de l'enfant.
dò̰dò̰ N termitère vide où la reine est morte. Būwá dò̰dò̰ tō lò-tò kó̰ wā̰. Le troue de la termitière est l'endroit où vit la reine des termites. Lò-gɨ́ kó̰ wā̰ ùy ɗáà ndōrōrō tə́l dò̰dò̰. Quand la reine des termites ailés est morte alors la termitière devient vide.
dò̰ngɨ̀rò̰ N esp. de termite, termite guerrier. Dò̰ngɨ̀rò̰ jē d-ó̰ dò̰ngɨ̀rò̰ ɓùndū gɨ́ də̀w ùnjà ùm nàngɨ́. Les termites guerriers ont rongé le chaume de l'herbe "bundu" que quelqu'un a coupé et mis sur la terre.
dɔ̀ PRP sur. M-ílā tūwā dɔ̀ jólē gɨ́. J'ai mis la natte sur le hangar (pour la faire sécher).
dɔ̀ NIN tête. Dɔ̀-ḿ tō-ḿ yā̰, āw gɨ̀ kùmā mbā kà-m̄ wà. J'ai mal à la tête, as-tu un médicament pour moi? dɔ̀-ḿ, dɔ̀-í, dɔ̀-é [jɔ̀έ] - ma tête, ta tête, sa tête.
dɔ̀-bāgɨ̄ (Syn: dɔ̀-kɔ̄bɨ̄) N épaule. Dòktúrù ɔ̀sɨ̀ dɔ̀-bāgɨ̄ ngōn. Le médecin a donné l'injection à l┤'épaule de l'enfant.
dɔ̀-bēdērē [dɔ̀bɛ̄dɛ̄rɛ̄] N hémorroïdes.
dɔ̀-ɓárɨ̄ N cimetière, tombe. Dɔ̀-ɓárɨ̄ tō lò dùbū də̀w jē. Le cimetière est l'endroit pour enterrer les gens.
dɔ̀-é-gɨ́ N un pauvre qui n'a pas quelqu'un pour le soutenir. Jèné gɨ́ kə̀ń tōgɨ̄ dɔ̀-é-gɨ́ də̀w làá gòdó. Cette femme qui est une pauvre, elle n'a personne (pour la soutenir).
dɔ̀-ībī N ordures, tas d'ordures. ódō bə̀l̄ kūnjá úm dɔ̀-ībī gɨ́. Ramasse les plumes du poulet et jette-les sur le tas d'ordures.
21
dɔ̀-kám N cache-sexe féminin. Kéɗé lə̄w jèné jē d-ɔ́ dɔ̀-kám. Jadis les femmes portaient les cache-sexes.
dɔ̀-kàw-kūnjá [dɔ̀kàwkō̰njá, dɔ̀kàwkṵ̄njá] N cheville. ń-čè dɔ̀ kāgɨ̄ gɨ́ n-ósō n-ár̄ dɔ̀-kàw-kūnjá là-á tɔ̄. Il est tombé de l'arbre et il s'est cassé la cheville.
dɔ̀-kɔ̄bɨ̄ (Syn: dɔ̀-bāgɨ̄) NIN épaule. Kàӯ túgā mḭ̀yā̰ dɔ̀-kɔ̄b-é gɨ́. Mon grand-père porte le couteau de jet sur son épaule.
dɔ̀-mó̰ N un mauvais sort contre voleurs. ɨ́-ɓògò wàsɨ̄ làá ɗáà n-áw n-úndā dɔ̀-mó̰. On a volé son melon et il est allé jeter un mauvais sort.
dɔ̀-mùndá [dɔ̀mò̰ndá, dɔ̀mṵ̀ndá] NUM trente. Də̀w jē dɔ̀gɨ̀-mùndá ɗè lò-yò gɨ́ ngōn lə̀ mbáy. Trente personnes sont venues aux obsèques du fils du chef.
dɔ̀-nàngɨ̀ N terre; territoire. ɨ́-lám jē d-á̰y tó̰y d-áw dɔ̀-nàngɨ̀ gɨ́ lə̀ Bāyā jē. Tous les lions ont fuit pour aller à la terre des Gbaya.
dɔ̀-nā̰y N la fin de la saison de pluie. Dɔ̀-nā̰y tō gɨ̄ kàr kɔ̀sɨ̀ úl-úbū. La fin de la saison des pluies est le temps pour récolter les arachides.
dɔ̀-né NIN chose (pour faire qqc), endroit pour. dɔ̀-né tò, dɔ̀-né kìsì, dɔ̀-né kùndā - une chose où on peut se coucher, une chose où on peut s'asseoir, une chose pour mettre des choses.
dɔ̀-pál N hangar pour sécher. Jèné ùm wàā dɔ̀-pál-á. La femme a versé le mil sur le hangar.
dɔ̀-yībī N tas d'ordures. Bísī ùn sīngā dɔ̀-yībī gɨ́. Le chien a pris un os sur le tas d'ordures.
dɔ̀ɔ́-ɓē AV à l'aube. Bɔ̀ӯ čè gɨ̀ dɔ̀ɔ́-ɓē bàā àw ndɔ̀-ɔ́. Mon père est sorti à l'aube exactement et il est allé au champ.
dɔ̀ɔ́-jḭ̄ḭ́ N monticule; termitière (on dit aussi ɨ́-dɔ̀ɔ́-jḭ̄ḭ́). Dɔ̀ɔ́-jḭ̄ḭ́ tō lò lò kìlā gùndáy. La termitière est l'endroit pour semer l'aubergine. D-úɓā wā̰ dɔ̀ɔ́-jḭ̄ḭ́ gɨ́ mbā kùsà. On cherche des termites ailés sur les termitières pour les manger.
Dɔ̀bāá NP Doba.
dɔ̀bɨ̄ V regarder méchamment. Njè-mə̰̀-ngō̰y dɔ̀bɨ̄ ngán jē. L'homme méchant regarde les enfants méchamment.
dɔ̀bɔ̀rɔ̀ N endroit argileux. Ndɔ̀ dɔ̀bɔ̀rɔ̀ ò̰ yā̰. Il est très difficile de labourer un endroit argileux.
dɔ̀gɨ̀ N buffle. Dɔ̀gɨ̀ tō dā gɨ́ bòý àsɨ̀ nà̰ā̰ gɨ̀ màngɨ̄ nè ń-tā ɗɔ̄ yā̰. Le buffle est un animal de la taille du boeuf, mais il est beaucoup plus agressif.
dɔ̀gɨ̀lɔ̀ N fleurs d'une plante cultivé qui ne donne pas de fruit parce que la pluie est finie. Jèné nīr dɔ̀gɨ̀lɔ̀ ímā àr̄ jé gɨ̀ ngán-é d-ó̰. La femme a préparé les fleurs non-développées du gombo pour qu'elle et ses enfants les mangent.
22
dɔ̀ngɔ̀r AV premier, d'abord. ɨ́-ngà-ndūbɨ̄rū gɨ́ nè à kɔ̀dɨ̀ dɔ̀ngɔ̀r ɓē-sàɓá. Ce camion ici sortira de Béssao en premier lieu.
N la gouge (instrument servant d'écorcer les calebasses). Dù tō né kùnjà kā. La gouge est un instrument servant à décorer la calebasse. N tige pour enfiler les poissons. Mbàw ùwà kānjī nìm dù gɨ́. Le pêcheur a capturé les poissons et les a enfilé sur une tige.
V s'étirer. ɨ̄-dū ún kāgɨ̄ gɨ́ tō mbɔ́r-í gɨ́ kə̀n̄ ām. étire-toi et prends-moi le bois qui est à côté de toi.
dùbū V s'effondrer, s'embourber. Lò gɨ́ kéɗé kə̀ń dùbū gɨ̄ dùbū āw kə̀né àńg. La place devant là pouvait s'effondrer, n'y vas pas.
dùbū VT enterrer. Ngán jē ɨ́-dùbū làr nàngɨ́. Les enfants ont enterré l'argent dans le sol. m̄-dùbū, ī ɨ̄-dùbū, ń-dùbū, jà-dùbū, ī-dùbū jē, ɨ́-dùbū jē - j'enterre, tu enterres, il enterre, nous enterrons, vous enterrez, ils enterrent. VT semer. Njī ə̀r tō ɓə̄ĺ yā̰ jà-dùbū né ɓōgɨ́-nè àńg. Il pleut très fort, on ne peut pas semer aujourd'hui.
dūbū N le support en bois au milieu d'une case, hangar, etc.. M-āw túgā dūbū gɨ̀ ɗè ɗā-né kə́y-mbōgō nə̀-ḿ gɨ́ òsō. Je vais pour couper un support et pour venir refaire ma case qui était tombée. N poteau d'attache (de cheval). ń-tɔ́ kúndā làá dūbū gɨ́. Il a attaché son cheval au poteau d'attache.
dùl N esp. de gazelle. Dùl àsɨ̀ bḭ̄yā̰ bè nè n-á̰y ngɔ̄dɨ̄ yā̰. La biche-cochon est un animal de la taille d'une chèvre, mais elle court vite.
dùm V dépasser (l'objet est toujours dɔ̀). Kāgɨ̄ gɨ́ nè ɔ̀ӯ dùm dɔ̀-ḿ. Ce bois-ci est trop lourd pour moi [litt. pour ma force]. VT défier. Jèné ɗā nḭ̀ dùm-né nḭ̀-é jē. La femme a la jalousie et elle défie sa coépouse avec.
dùm̄ VI être pas fiable. Ngōn gɨ́ kə̀n̄ ɗá dùm̄ yā̰, úl-á àńg. C'est enfant n'est pas fiable, ne l'envoie pas. VI être désobéissant. Ngōn gɨ́ dùm̄ námà né ùwà gɨ̄ kùwà. L'enfant désobéissant, quelque chose l'attrape seulement.
dūm VI être nu. kùd-é dūm Il a la fesse nue.
dūn NIN le rein; la partie inférieur du dos. Dūn-ḿ tō-ḿ yā̰. J'ai mal au rein.
dùndā [dò̰ndā, dṵ̀ndā] N la nuit sombre. Dùndā kò lò ò̰ yā̰. Pendant une nuit sombre il est très difficile voir.
dùndáy [dò̰ndáy, dṵ̀ndáy] N aubergine (v. gùndáy).
dúngā N esp. de fourmi rousse. ī-ndām dɔ̀ bə̄r dúngā námà à tó̰-ī. Si tu t'amuses sur le nid de la fourmi "dunga" alors elle va te mordre.
dùrà [dòrà, dùrà] N grande jarre. Jèné ùndā dùrà pə̀ɗə́ mbā tá-né kōdō. La femme a mis la grande jarre sur le feu pour préparer la bière.
dùwà [dòwà, dùwà] N houe avec manche pour les poquets. N poquet pour la semence. D-ɔ́sɨ̄ dùwà ɨ́-dùbū-né kō. On fait le poquet pour semer le mil avec.
dùwā [dòwā, dùwā] N esp. de poisson (probablement [Bagrus bayad]). Kānjī dùwā ə̰̀mə̰̀ yā̰. Le poisson "duwa" est très graisseux.
23
dṵ̀mā̰y [dò̰mā̰y, dṵ̀mā̰y] N arabe, musulman. Lò gɨ́ dṵ̀mā̰y jē ɨ́-sàngɨ̀ màn ɗáà d-úsā né kàr-á àńg. Quand les musulmans font le jeûne alors ils ne mangent pas le jour.
è (Syn: wà) Int marqueur interrogatif (après un mot qui finit avec la voyelle e). N-áw ɓē-é è? = N-á ɓē-é wà? Est-il allé au village?
PRA le, lui, la (obj. de verbe). N-ár-é né-kùsà. Il lui a donné la nourriture.
PRA son, sa, ses. Rɔ̄ ngōn-é tō-é á n-áw sà-á gɨ̄ làbɨ̀dàn gɨ́. Son enfant est malade donc il l'amène à l'hôpital.
ébē N la folie extrême. ī-tò ébē ɓá ā lò gɨ̀ tà-í wà? Es-tu fou pour regarder avec ta bouche? (c'est à dire, avec la bouche ouverte).
égɨ̄ N rat, souris (dialecte Mayngaw, v. ɗə́gɨ̄).
èm VT jouer (cithare, flûte, balafon) (dialecte Mayngaw; v. ìm). N-ém kúndū mày yā̰. Il joue bien le balafon.
éngɨ̄ N filet de chasse. N-ílā éngɨ̄ n-úwā né ə̀l̄ jē. Il a jeté le filet et attrapé des oiseaux avec.
érē N esp. de poisson [Eutropius niloticus]. érē ɔ̀sɨ̀ tō tōgɨ́ gàgɨ̀ bè. Le poisson "ere", sa piqûre fait aussi mal que celle du poisson "gage".
ə̀bə̀ N poêle. Jèné ndàw ɨ́-ɗɔ̄ý mə̰̀ ə̀bə̀ gɨ́. La femme grille les noix de karité dans la poêle.
ə̀jī V penser, réfléchir. ḭ́yā̰-m̄ ā-m̄ m-ə́jī njḛ́ ɓá m-á pà kàr̄-ī ɓí. Laisse-moi réfléchir un peu d'abord et après je te dirai.
ə̀l̄ (Syn: yèl̄) N oiseau. Wɔ̄ĺ-nè ngán ə̀l̄ jē ɨ́-túj-ī wàā yā̰. Les petits oiseaux ont détruit beaucoup de mil cette année.
ə̄l NIN ongle (normalement avec jī,gɔ̀l). ə̄l jī-ḿ ngāl yā̰, m-á tūnjā kùm kɔ̄rɔ́. Mes ongles sont très longues, je vais les couper (et jeter). NIN griffe. Nìngà ùndà ngōn kūnjá gɨ̀ ə̄l gɔ̀l-é. L'épervier a saisi le poussin avec ses griffes.
ə̀l̄-bò N avion. ə̀l̄-bò à kḭ̀ gɨ̀ kàr gɨ́ mḭ̀sá̰. L'avion va décoller à six heures.
ə̀n VT pénétrer dans (l'eau) (obj. toujours màn). Ndābɨ́ ə̀n màn námà čè gɨ̀-ngɔ̄dɨ̄-àńg. Quand le canard pénètre dans l'eau, il ne sorte pas vite.
ə̀ndɨ̀ VI répandre une odeur, sentir. Né gɨ́ ndùm ə̀ndɨ̀ kṵ́rà̰ӯ. Quelque chose de pourri sent mauvais. Expr: ə̀ndɨ̀ sḭ̀ -péter M-úsā mə̀njì á ɗā àr̄ m-ə́ndɨ̄ sḭ̀ yā̰.Les haricots me font péter beaucoup.
ə̀ńg AV ne ... as (négation) (v. àńg).
ə́n̄g-ɗá Cmp marqueur d'insistance sur la proposition qui précède. nḛ́ gɨ́ mḛ̀ gɨ́ ə́n̄g-ɗá à làl kèm ə̀ńg. Ce qui est dans son ventre ne manquera pas d'être la grossesse.
ə̀ngɨ̄ VI maigrir. Rɔ̄-kò̰ jɔ̄gɨ̄ ngōn yā̰ àr̄ n-ə́ngɨ̄ kə́ng-kə́ng. La maladie a dérangé l'enfant à tel point qu'il a beaucoup maigri.
ə́njī [ə̰́njī, á̰njī] N argile. Jèné ùbā dùrà gɨ̀ ə́njī. La femme fabrique une jarre avec l'argile.
ə̀r V tromper. Ngōn ə̀r màr-é jē àr̄ d-úlā pə̀r kə́y gɨ́. L'enfant a trompé ses camarades et ils ont mis le feu à la case.
24
ə̀r N rocher, pierre. Ngōn ùn kɔ̄r ə̀r ìlā né ə̀l̄. L'enfant a pris un morceau de pierre et l'a lancé sur l'oiseau.
ə̀r VI tomber (pluie), pleuvoir. Njī ə̀r yā̰ d-á dùbū né àńg. Il pleut beaucoup, on ne peut pas semer.
ə̀r̄ VI être cru, pas cuit. úsā dā gɨ́ kə̀ń àńg nà ə̀r̄ àńg bàā. Ne mange pas cette viande, ce n'est pas encore cuite. VI être cicatrisé, guéri (ex. une plaie). Dò làá ə̀r̄ ngàā, lò kàw làbɨ̀dàn gɨ́ mbā-é [mbɛ̄έ] gòdó. Sa plaie s'est déjà cicatrisée, pas besoin d'aller à l'hôpital pour ça.
ə́r-gə̀l N mariage de deuxième lie.
ə̀rə̄ VI uriner. Ngōn ə̀rə̄ gìr kó̰-é jē gɨ́. L'enfant a uriné sur le dos de sa mère. N urine. ə̀r-é ə̀ndə̀ kṵ́rà̰ӯ. Son urine sent très mal.
ə̀w̄ V cesser de, s'arrêter de. Njī ə̀w̄ ngàā jà-čè ɗágá. La pluie a déjà cessé, nous sortons.
ə̀w̄ VI être loin. ɓē gɨ̀ mùm-ḿ jē jē ə̀w̄ yā̰. Le village de mes beaux-parents est loin.
ə̰̄ə̰̀ (Syn: ə̰̀'ə̰̄) AV oui, terme d'approbation. ā kàw mbā lə̀-í ɓōgɨ́-nè wà? ə̰̄ə̰̀, kàw nə̀-ḿ ngàā. Vas-tu en voyage aujourd'hui? Oui, c'est mon départ.
ə̰̀mə̰̀ VI être gras. Dā bə̀rə̄ ə̰̀mə̰̀ yā̰. La viande du phacochère a beaucoup de gras.
ə̰̀y VI être amusant. Ngōn gɨ́ kə̀n̄ ɗá ə̰̀y yā̰. Cet enfant est très amusant. VI être animé. Yò lə̀-í ə̰̀y àńg námà ɨ̄-ɗɔ̀y gɨ̀ ɨ́-njīĺ. Quand le service qui tu as organisé n'est pas animé alors honore-le avec des you-yous.
gàbá N sorte de danse. Nā̰y kàr ɗáà də̀w jē ɨ́-lā gàbá gɨ̀-lò-lò. Dans la saison sèche les gens dansent le "gaba" partout.
gādɨ̄ N prix. Gādɨ̄ kòsō lə̀-í kándɨ́ wà? Le prix de tes concombres est à combien?
gàgɨ̀ N esp. de silure, Siluridé. Gàgɨ̀ tō kānjī gɨ́ mbìr̄-é ɔ̀sɨ̀ tō yā̰. Le "gage" est un poisson dont la piqûre de ses épines piquantes font beaucoup mal.
gàgɨ̀rà N natte en "roseau" (jonc). Tūwā-tɔ́gɨ̄ ɓá d-újí gàgɨ̀rà. C'est le roseau qu'on (utilise pour) tresser la natte.
gāgɨ̄rā N sorte de ceinture pour les femmes. Jèné jē d-úwā ùr jē gɨ̀ gāgɨ̄rā. Les femmes attachent leurs reins avec une ceinture.
gàjì NIN la fourche. Gàjì gɨ́ nè mày ɗā kə́y mbōgō. Cette fourche (de bois) est bonne pour construire une hutte.
gàjì N cornes (animaux). Gàjì màngɨ̄ Mbōrōrō ngāl ùndà gàjì màngɨ̄ jē gɨ́ kém. Les cornes des boeufs Mbororo sont plus longues que celles des autres boeufs.
gājī VT diviser. ɨ̄-gājī kándɨ̄ úl úm nàngɨ́ ār kūnjá jē d-ó̰. Divise les grains d'arachides et jette-les à terre pour que les poulets les mangent. VT casser [qqc] en partie.
25
gàjɨ̀-bə̰̀rḭ́ N rhinocéros. Gàjɨ̀-bə̰̀rḭ́ ɔ̀r̄ ùbū ɨ́-čḛ̀ḛ́ gɨ̀ gàj-é. Le rhinocéros enlève le miel de l'abeille "i-teen" à l'aide de sa corne.
gàl̄ N grande gourde. D-úm màn bìnā mə̰̀ gàl̄ gɨ́. On met l'eau de la boule dans la grande gourde.
gàmà NIN beauté, fierté. gàmà láw l'initié fier
gàmɨ̀là N femme qui était mariée qui reste avec ses parents. Jèné gɨ́ čè kə́y ngàw gɨ́ ɗáà tō gàmɨ̀là. Une femme qui a quitté la maison de son mari est une "gamila".
gàmlà̰ N femme libre. Gàmlà̰ tō jèné gɨ́ njè sángɨ̄ ngàw lə̀ màr-é jē. Une femme libre est une femme qui cherche les maris des autres.
gànṵ́ẁ Arabe N sorte de foyer fabriqué avec les fils de fer tissé. úm kúlū mə̰̀ gànṵ́ẁ gɨ́ ām ɗā né sáỳ. Mets du charbon dans le petit foyer pour que je prépare le thé avec.
gàndɨ̀-gō N nuque. Bɔ̀ɔ̄-é jē ùndà gàndɨ̀-gō-á. Son père l'a tapé sur la nuque.
gàńg-dà VI s'allonger, coucher sur le dos. m̄-tò gàńg-dà. Je suis allongé sur le dos.
gāngɨ̄ VT couper, séparer. M-á gāngɨ̄ kùlā nùjī lə̀-sí. Je vais couper vos liens fraternels. VT traverser (fleuve). m̄-gāngɨ̄ bā gɨ̀ tò. Je vais traverser le fleuve avec la pirogue. VT arrêter le passage (de l'eau).
gángɨ̄ VT couper, séparer (plus. fois, plus. pers. etc.) (fréq. de gāngɨ̄). Ngōn túgā kùlā gángɨ̄. L'enfant a coupé la corde en plusieurs morceaux [litt: ...coupé la corder séparé].
gànjáng Sango N circoncision des hommes. Expr: ùnjà gànjáng -être circoncis Ngōn-ḿ ùnjà gànjáng àńg ɓí.Mon fils n'est pas encore circoncis.
gàpày N esp. d'arbuste. Gàpày tō kāgɨ̄ gɨ́ kūn-é kə̀né. "Gapay" est un arbuste avec des épines.
gàr NIN sorte, type, espèce. Gàr kə́y jē jōó, kə́y mṵ̀ nə́m kə́y tól̀ nə́m tɔ̀. Il y a deux sortes de maisons, celles en paille et celle en tôle.
gàyìlà N morceau de calebasse ou canari cassé. gàyìlà jó morceau de canari cassé
gà̰ N morceau ou portion de. ɓō ɗā ngán jē àr̄ d-úndā gà̰ wàsɨ̄ pə̀ɗə́ mbā kùsà. Les enfants ont faim et ils ont mis un morceau du melon au feu pour manger.
gà̰mà̰-tṵ́rḭ́ N esp. de fourmi. Gà̰mà̰-tṵ́rḭ́ tá nà̰ā̰ gɨ̀ ɨ́-túr bè nè ń-bòý yā̰. La fourmi "gamaturi" est pareil à la fourmi "tur", mais elle est plus grande.
gà̰w-yà̰ N tabac. ɓúgā Jèné ày gà̰w-yà̰ gɨ̀ bày-sà. La vieille femme fume le tabac avec une pipe.
N liquide trouvé dans les herbes dans la panse d'une antilope. Gè nàsɨ̄ lə̀l̄ tɔ̀ӯ gè dùl. Le liquide trouvé dans la panse de l'antilope cheval est plus succulent que celui trouvé dans la panse de la biche-cochon.
gébē [gέbɛ̄] V ouverture couverte avec des nasses au dessus d'un barrage pour laisser passer l'eau qui déborde. Njé-kùwà-sō jē ɨ́-čèdɨ̀ gébē d-ár̄ màn ndày né. Les pêcheurs à barrage ont fait une ouverture pour que l'eau passe.
gèl N esp. liane avec le tubercule comestible. Gèl gɨ́ nīr gɨ̀ dā lə̀l̄ yā̰. Le tubercule "gel" cuit avec la viande est délicieux.
gènè-jōó NUM huit. M-āw mbā àńg nā̰y gènè-jōó ngàā. Je n'ai pas voyagé depuis huit mois.
26
gènè-kárā NUM neuf (9). Ngán-é gènè-kárā, jèné jē sɔ́, jìngàw jē mḭ́. Il a neuf enfants, quatre filles et cinq garçons. Ngán-é jē d-ḭ́ gènè-kárā. Il a neuf enfants.
gèsɨ̀ [gès] NIN le reste de (dialecte Mayngaw; v. kèsɨ̀).
gḛ̀ (Syn: jḛ̀) N esp. de grenouille comestible. Gɔ̀l gḛ̀ ngāl yā̰ ùndà káā ɨ́-bòdórò. Les pates de la grenouille sont plus longues que celles du crapaud.
gḛ́mḛ̄ (Syn: kū-gḛ́mḛ̄) N gourde avec fermeture. Kà ngán jē tɔ̄ tà gḛ́mḛ̄ là-á mbā d-á kùlà jī-jé kə̀né. La grand-mère attache la fermeture de sa gourde de peur qu'on y mette la main dedans.
gə̀ PRP de (dialect Gula, v. lə̀).
gə̄ CNJ comme. M-ō sígìrī gə̄ kàdɨ̄ ā m-ílā ná̰y gɨ́. J'ai pris le sucre pour le sel et je l'ai mis dans la sauce. Expr: (ɗā né) gə̄ [infinitif] -naturellement čìdā òlè gə̄ kòlè; ngōn à̰y ngɔ̄dɨ̄ gə̄ kà̰y.Le piment est naturellement piquant; l'enfant court naturellement (c'est dans sa nature). Expr: (ɗā né) gə̄ [infinitif) -excessivement, en excès njè-mbɔ̄r-kə́y nə̀-ḿ ày kōdō gə̄ kày.Mon voisin boit excessivement.
gə̄də̄ V soutenir. Də̀w gɨ́ rɔ̄-é tō-é ɗáà ɨ́-gə̄də̄-é ɓá à kìsì tàŕ. Une personne malade là, on le soutient pour qu'il s'assoie.
gə̀l N gauche. Lò-gɨ́ ī-tè súgù-ú ɗáà ɨ̄-ɗùgù dɔ̀ gə̀l. Quand tu arrives au marché alors tu vires à gauche. N gaucher. Bɔ̀ɔ̄-í tō gə̀l, jī-á àdɨ̄ yā̰. Mon père est gaucher, il est très adroit (dans la chasse).
gə́l (Syn: kɔ́y) PRP sous, dessous. Bɔ̀ӯ ìsì gə́l kāgɨ̄ gɨ́. Mon père est assis sous un arbre.
gə́l NIn le bas de. Gə́l kə́y yīl, ā ɔ́sɨ̄ bɔ̀rɔ̀ kə̀né nè à tɔ̄. Le bas de la maison est mouillé, mets des briques (en boue) à côté de peur qu'elle (la maison) tombe. NIN sorte, type, espèce. Dā jē nō̰ gɨ̀ gə́l-jé gə́l-jé. Les animaux crient selon leur espèce. NIn origine. Də̀w jē gɨ́ nè ɗá m̄-gə̀r̄ gə́l-jé àńg. Ces gens là, je ne connais pas leur origine.
gə́l-tà NIN menton. Njè-màr-ḿ ùndà-m̄ gə́l-tà-ḿ gɨ́ ìlā-m̄. Mon copain m'a frappé au menton et il m'a terrassé.
gə̀m N testicules. Gə̀m bàl gɨ́ núngā lə̀l̄ yā̰. Les testicules du bouc grillés sont délicieux.
gə́m N sauce longue. N esp. d'arbuste dont l'écorce est utilisée pour préparer la sauce longue. Jèné tūsū gə́m mbā kúl. La femme enlève (l'écorce de) la plante Grewia venusta pour faire la sauce longue.
gə̀m-jē N nom qu'on utilise pour un bébé (garçon) avant de lui donner un nom (v. aussi táy-jē).
gə̀mə̀r N esp. d'arbre à fruit non comestible. Gə̀mə̀r tō ngōn kāgɨ̄ gɨ́ ùɓà bḭ̀ḭ̄ kāg-é gɨ̀ kám-é gɨ́ nə́m. La "gemer" est un arbuste qui pousse de poil sur sa tige et sur ses feuilles aussi.
gə̀mə̀r N esp. de plante rampante. Kándɨ̄ gə̀mə̀r tá nà̰ā̰ gɨ̀ mə̀r, ngán jē ɨ́-nìm ɨ́-tɔ̄ kùdù-jé gɨ́. Le fruit de "gemer" rassemble au perle, les enfants les enfilent et les attachent autour de leurs reins.
gə́n̄ SPC ce là (dont on a parlé). Ndɔ̄ gə́n̄ m-íngā kə́y àńg. Ce jour là je n'ai pas trouvé la maison. Ngōn gə́n̄ ò tàr njé-kòj-é jē àńg. Ce garçon (dont on parle) n'écoutait pas ses parents.
gə̀ng N sorte de tambour. Gə̀ng tō dàlè gɨ́ dɔ̀-é gɨ́ jōó àsɨ̀ nà̰ā̰. Le "geng" est un tambour à deux faces de la même taille.
27
gə́n̄g SPC là (pour indiquer un passé lointain). ɓāl gə́n̄g lé ɓō ɔ̀r̄ yā̰. Cette année là il y avait la famine.
gə́ngə̄ VT rendre visite, visiter (toujours gə́ngə̄ ɔ̀ [də̀w] tɨ́ "visiter [qqn]"). Njè-kúrā nə̀-ḿ àw gə́ngə̄ dɔ̀ kó̰-é jē gɨ́. Mon ami est allé visiter sa mère. Bàrà námà m-ā kàw gə́ngə̄ dɔ̀-í gɨ́. Demain je vais te rendre visite. VT faire plusieurs déplacements (aller et retour). m̄-gə́ngə̄ mbā làr nə̀-ḿ pḭ́ m-íngā àńg. J'ai fait en vain plusieurs déplacements (aller et retour) pour mon argent, je ne l'ai pas trouvé.
gə̀r ID bruit de rot (descr. de də̀jì). m̄-úsā né yā̰ m̄-də̀jì gə̀r. J'ai beaucoup mangé et j'ai roté.
gə̀r̄ N bois pour remuer (pour la boule) (on dit aussi kāgɨ̄-gə̀r̄). ún gə̀r̄ ā-m̄ kōró-né bìnā. Prend-moi ce spatule en bois pour que je puisse remuer la boule avec.
gə́r N tapioca. Jèné jē d-úrū gə́r mbā tá-né bíyā. Les femmes creusent le tapioca et le cuisent pour en faire de la bouillie.
gə̀rə̄ V connaître. ɨ̄-gə̀r-é wà? Est-ce que tu le connais? VT savoir. Ngōn gə̀rə̄ njā gɨ̀ màjé àńg ɓí. L'enfant ne sait pas encore marcher bien. V se rendre compte. Lò gɨ́ ń-gə̀rə̄ tōgɨ́ ɨ́-ɓògò-é ɗáà wūngū ɗē-é. Quand il s'est rendu compte qu'on l'avait volé (alors) il était fâché.
gə̀rɨ̀m N champ qu'on vient de laisser en jachère où il y a encore de céréale (v. aussi dàlɨ̄m). M-āw gɨ̄ mḛ̀ gə̀rɨ̀m gɨ́ gɨ̀ kùrù gɔ̀y-ngìrà. Je vais dans le champ laissé en jachère pour creuser du manioc.
gə̰̄rə̰́ N attroupement, troupeau; foule. Kə̀rə̄ d-úlā gə̰̄rə̰́ kúdū gɨ́. Les éléphants forment un troupeau dans la forêt.
gə̰̄rə̰́ N partie de la charpente du toit qui repose sur le mur.
gí-gīndī N libellule. Gí-gīndī jē ɨ́-čè dɔ̀-nā̰y gɨ́ Les libellules apparaissent à la fin de la saison pluvieuse.
gìdɨ̀-gìdɨ̀ ID vite (battre, le coeur: descr. de ùndà). Njíl-ḿ čè rə́w àr̄ dɔ̀-ɓə̄ngɨ̄rə̄-ḿ ùndà gìdɨ̀-gìdɨ̀. J'ai sursauté et mon coeur battait vite.
gìnà NIN bosse (souvent avec dɔ̀). M-ódō né gɨ̀ púsù gɨ̀-sḭ́ nè àr̄ dɔ̀ gìnà-ḿ tō-m̄. Je chargeais la charrette ce matin de sorte que la bosse me fait mal.
gìndɔ̄ N la nuit. Tàgɨ́-nè m̄-čè ɗágá gìndɔ̄ ɓá m̄-tə́l kə́y. Hier je suis sorti et quand il a fait nuit alors je suis revenu à la maison.
gìr PRP derrière. Ngán jē ɨ́-ndám̄ gìr kə́y gɨ́. Les enfants jouaient derrière la maison.
gír AV en rond (normalement ìlā gír "tourner en rond"). Njè-ndò̰ ìlā gír làl̄ tɔ̄l-né. Le chasseur a tourné en rond sans avoir tué quelque chose.
gír (Syn: gírí) N séchoir tressé en forme circulaire. M-újī gír mbā nàjì ímā kə̀né. J'ai tressé un séchoir pour y étaler le gombo.
gír (Syn: ká) NIN le bruit de. M-ō gír kāgɨ̄-pə̀r ɓār mṵ̀-ú. J'ai écouté le bruit d'un fusil en brousse.
gír-gíndī N esp. d'arbuste épineux. Gír-gíndī tō mṵ̀ gɨ́ kūn-é kə̀né = gír-gíndī tō mṵ̀ gɨ́ tō kūn. La "girgindi" est une plante avec des épines. ɨ́-tūlā gír-gíndī kàr dàm gɨ́ d-ɔ́gɨ̄-né kólē jē kàr̄ d-ó̰ wàā. On fixe "gir-gindi" au tour du grenier pour empêcher les mange-mil de manger le mil.
gír-gɔ̀l NIN talon. Lī tó̰ gír-gɔ̀l-ḿ. Un serpent m'a mordu dans le talon.
28
gìrā [gèrā, gìrā] N esp. d'oiseau carnivore. Gìrā ùndà ōm ìsì-né dɔ̀ kāgɨ̄ gɨ́. L'oiseau de rapace "gira" a saisi un lièvre et s'est perché sur l'arbre avec.
-gìré- CNJ connectif entre nombres. dɔ̀gɨ̀-jōó-gìré-mḭ́ vingt-cinq
gírí (Syn: gír) N sorte de séchoir rond. Jèné nàjì ímā làá dɔ̀ gírí-gɨ́- La femme étale son gombo sur le séchoir.
gìsā VT raser, se raser. íngā tō né gìsā mbáy. Un rasoir est une chose que les gens utilisent pour se raser les barbes.
gɨ̀ PRP avec. Bɔ̀ӯ ɗè gɨ̀ njè-kúrā là-á. Mon père est venu avec son ami. PRP de (forme possessive, seulement avec pronoms plur. ou avec un nom). Kə́y gɨ̀ ngōn-ḿ tō də̀bɨ̀ gɨ̀ ká-mā̰ àńg. La maison de mon fils n'est pas proche de la mienne. kə́y gɨ̀-sí, kə́y gɨ̀-jèӯ, kə́y gɨ̀-sí, kə́y gɨ̀-sɨ́-sə̀ӯ, kə́y gɨ̀-jé - notre (incl.) maison, notre (excl.) maison, votre (tous) maison, votre maison, leur maison. PRP à (temps). ń-ɗè gɨ̀ kàr sīrí. Il est arrivé à sept heures. ɨ̄-ɗè gɨ̀ lò-ɓə́l ɓá ār-sí j-àw. Viens un peu en temps pour que nous puissions partir.
gɨ̄ AV marque d'insistance. Bɔ̀ӯ tō gɨ̄ báw-ndɔ̀ɔ̄. Mon père est un grand-cultivateur. Ngōn gɨ́ nè àw gɨ̄ kə́y-né-ndó gɨ́. Cet enfant si est parti à l'école. Expr: [ɗā né] gɨ̄ [ɗā] -ne fait que [faire qqc] Njī ə̀r gɨ̄ kə̀r ɓí.Il ne fait que pleuvoir.
gɨ̄ PRP vers (pour le sens 'vers' il faut avoir dɔ̀; sinon, dɔ̀ indique que l'action se passe maintenant). āw dɔ̀-í gɨ̄ ɗá wà? M-āw dɔ̀-ḿ gɨ̄ nàdɨ̀-né-ndōgō gɨ́. Vers où tu te diriges? Je vais vers le marché. PRP pour qu'il soit. ɨ̄-làngɨ̀ bíyā gɨ̄ ɨ́-làḿ ā-m̄ m-āy. Fais la bouillie pour qu'elle soit légère pour que je mange. [litt: fais la bouillie comme bouillie légère ...]
gɨ́ AV marqueur locatif. N-úm wàā mə̰̀ kèē gɨ́. Elle a versé le mil dans le van.
gɨ́ CMP que. Ngōn gɨ́ m-ō-é tàgɨ́-nè lé rɔ̄-é tō-é. L'enfant que j'ai vu hier est malade. Expr: [ɗā né] gɨ́ [ɗā] -[faire qqc] beaucoup ou bien Nān-ḿ jē ày kōdō gɨ́ kày.Mon oncle boit beaucoup.
gɨ̀-kár AV seul, tout seul. úsá né gɨ̀-kár-í námà ā kùy yò tōmē. Si tu manges tout seul, tu mourras de vomissement.
gɨ̀-kílā-lò-lò AV partout. ɓōgɨ́-nè ásɨ́kàr jē d-ár mə̰̀ súgù gɨ́ gɨ̀-kílā-lò-lò. Aujourd'hui il y avait des soldats au marché partout.
gɨ̀-ndɔ̄ɔ́-sḭ́ N tôt le matin. ɨ̄-ɗè gɨ̀ ndɔ̄ɔ́-sḭ́ bàā àr̄-sí j-àw ɗágá. Tu viens tôt le matin pour qu'on sorte.
gɨ́-ngɔ̀ AV éternel. Də̀w gɨ́ njè kàr gɨ́-ngɔ̀ gòdó dɔ̀-nàngɨ́ nè. La personne éternelle n'existe pas sur cette terre. Rī-í à tō gɨ́-ngɔ̀. Ton nom va rester éternel. Expr: àr gɨ́-ngɔ̀ -être éternelle, vivre pour toujours
gɨ̀-ngɔ̄dɨ̄ AV rapidement, vite. ār-sí j-àw gɨ̀-ngɔ̄dɨ̄ nà lò à ndùl. Que nous allions vite car il va faire nuit. ɨ̄-ɗè gɨ̀-ngɔ̄dɨ̄ bà m-ā kàw. Viens vite, je vais partir.
gɨ́-ɗá INT lequel. Bḭ̄yā̰ gɨ́-ɗá rɔ̄-é tō-é? Laquelle chèvre est malade?
gɨ̀-sḭ́ AV matin, dans le matin. ń-jē àw súgù gɨ́ gɨ̀-sḭ́ bàā. Ma mère est partie au marché tôt le matin. Expr: gɨ̀-sḭ́ nè -ce matin M-ódō né gɨ̀ púsù gɨ̀-sḭ́ nè àr̄ dɔ̀ gìnà-ḿ tō-m̄.Je chargeais la charrette ce matin de sorte que la bosse me fait mal.
gɨ̀-sḭ́-ndɔ̄ɔ́ AV tôt du matin. ń-jē àw nàd-á gɨ̀-sḭ́-ndɔ̄ɔ́. Ma mère est allée au marché tôt du matin.
gɨ̀-tɔ́gé AV vite. ɨ̄-ɗè gɨ̀-tɔ́gé, njè-ɓògò ká̰ kə́yī. Viens vite, il y a un voleur dans la maison.
29
NIN absence de. ɨ́-ɓògò kúndā-kíyā nə̀-ḿ gō-ḿ gɨ́. Ils ont volé mon vélo en mon absence.
PRP après. Tā̰y ɓī gō njá-kə̀rí gɨ́. Le petit mil devient mûr après le maïs. PRP derrière. Bàdà-kúmbá à̰y ngɔ̄dɨ̄ gō kàmyō̰ gɨ́ mbā kàl. L'apprenti chauffeur court derrière le camion pour monter.
N arc (on dit aussi kāgɨ̄-gō). N-ún gō n-ɔ́sɨ̄ kóndōró tè-é gɨ́. Il a pris l'arc et mis la flèche.
N vieux varan. Būrū à rɔ̄-έ ɓá tə́l gó. Le varan est prudent d'abord et il devient vieux (Prov.).
N espace délimité pour travailler le champ. ń-gōrē gó mbā kìlā bándɨ̄ kə̀né. Il a délimité un espace de pièges pour mettre ses filets dedans. N espace pour piéger les animaux (avec des filets).
gòdè N trou pour les oeufs. Kūnjá ùm kà gòdè gɨ́. La poule pond des oeufs dans le trou.
gòdó VI être absent; finir, épuiser. Né-kùsà kárā gòdó. Il n'y a rien à manger.
gògɨ̀rò N la gangrène. Expr: òsō gògɨ̀rò -devenir une gangrène Dò gɨ́ gɔ̀l-é gɨ́ ùsà àr̄ òsō gògɨ̀rò.La plaie sur son pied s'est infectée et elle est devenue une gangrène.
gól VT consoler, bercer. Jèné gól ngōn-é. La femme berçait son bébé.
gòm̄ N difficulté pour marcher pour la première fois. Ngōn gɨ́ gòm̄ tō ngōn gɨ́ njā gɨ̀-ngɔ̄dɨ̄ àńg. Un enfant qui a difficulté de marcher est un enfant qui ne marche pas vite.
gòrè N sorte de nasse assez forte pour attraper des anguilles. N-áw gɨ̀ gòrè màń mbā kɔ̀sɨ̀ né kānjī jē. Il est allé avec la nasse au fleuve pour attraper des poissons.
gōrē VT faire une entaille avec une hache ou couteau dans (arbre, bois). ń-gōrē kāgɨ̄ kàr̄-é tùdù. Il a fait une entaille dans l'arbre pour qu'il sèche. VT délimiter (un espace).
górē N sorte de jeu avec un ballon de feuilles et des brindilles taillés. N ballon en feuilles utilisé dans ce jeu. Ngán jē ɨ́-ké górē mbā ɗɔ̄. Les enfants fabriquent le ballon en feuilles pour jouer.
górē N ensemble de jeunes arbustes qui ont poussé après le feu de brousse. ń-ndə̄ŕ górē mbā dùbū né kə̀né. Il a coupé les jeunes arbustes pour semer dedans.
górò N noix de kola. Bórnò jē ɨ́-ɗàbɨ̄ górò gɨ̀-lò-tó̰y. Les Bornous vendent la noix de kola partout.
gó̰-tàl̄ (Syn: tàl̄) N le chacal. Gó̰-tàl̄ njìgì kándɨ̄ ɨ́-ngā-ngḭ́rā̰ yā̰. Le chacal aime beaucoup le fruit du "nga-ngira".
gō̰ngɨ̄rō̰ N adjoint du roi. Gō̰ngɨ̄rō̰ gō njè-bà-kùlà lə̀ mbáy. L'adjoint est le collaborateur du chef.
gó̰ngɨ́rō̰ VI être froissé, recroquevillé; se froisser. ɨ́-ndāŕ bḭ̄yā̰ gɨ́ ɨ́-ɗàr̄ àńg gó̰ngɨ́rō̰. La peau de la chèvre qui n'a pas été étendue se froisse.
gò̰y-gò̰y ID en masse (les nuages: descr. de ìl).
gɔ́bɨ̄ (Syn: gɔ́sɨ̄) NIN cou. ɨ́-ngò̰ō̰ ùɓà də̀w jē gɔ́bɨ̄ jé gɨ́. Le goitre pousse sur les cous des gens. NIN gorge. Kīngā kānjī rḛ̄ gɔ́bɨ̄-ḿ gɨ́. Une arête du poisson est coincée dans ma gorge.
30
gɔ́bɨ̄-gà̰ā̰ N esp. de petit oiseau, moineau. Gɔ́bɨ̄-gà̰ā̰ tō ngōn ə̀l̄ gɨ́ ndùl gɨ́ ìlā ndà bə̀l-é gɨ́. Le moineau "gobiga" est un petit oiseau noir qui a des taches blanches sur les ailes.
gɔ̀dɨ̄ N sourd; quelqu'un qui n'entend pas bien. ń-tō gɔ̀dɨ̄, mbī-á ò tàr gɨ̀ màjé àńg, ɨ̄-pà tàr gɨ̄ tàr ɓá n-á kò ɓí. Il est sourd-muet, ses oreilles n'entendent pas bien; parle à haute voix et il va entendre.
gɔ́gɔ̄ VI être fatigué. ɓàr-á nè ɗá m̄-gɔ́gɔ̄ yā̰, tɔ́gɨ̄-ḿ gòdó. Cette saison des pluies je suis très fatigué, je n'ai pas de force.
gɔ̀jì (Syn: gùjì) VI être court. Bɔ̀-ḿ jē dō də̀w gɨ́ gɔ̀jì. Mon père est un homme de petite taille.
gɔ̀l N bâton pour battre le mil. Jḭ̄ tō gɔ̀l kùndà wàā gɨ̀ mày yā̰. La plante "ji" est bon bâton pour battre le mil. N bâton court pour jouer musique (pour faire sortir les termites ailés). D-ím kúndū gɨ̀ gɔ̀l. On joue le balafon avec un bâton.
gɔ̀l NIN pied, jambe. Ngōn ḭ̀ dɔ̀ kāgɨ̄ gɨ́ òsō àr̄ gɔ̀l-é čèdɨ̀. L'enfant est tombé de l'arbre et il s'est cassé la jambe. N fois. Gɔ̀l jōó lā ngàā m̄-ɗè ɓē-sàɓá. C'est la deuxième fois que je viens à Béssao. NIN traces de. ń-ndòlè gɔ̀l-sí sár ń-čè nè Il a suivi vos traces jusqu'ici.
gɔ́l N esp. de plante (l'écorce sert à fabriquer la corde). Ná̰y kám gɔ́l tōgɨ́ dɔ̀ ngàlì bè nè lɔ̄. La sauce de la plante "gol" est pareille à celle du manioc mais elle est gluante.
gɔ́l V arranger, négocier. ń-gɔ́l tàr mɔ̀rɨ̄ n-ár ngōn-é. Il a négocié les fiançailles pour son fils.
gɔ́l VT mettre (brisures dans l'eau) pour les séparer avec les grains de sable. Jèné àw gɔ́l jíngā mbā kùndā pə̀ɗə́. La femme va laver les brisures dans l'eau pour les cuire.
gɔ̀mɔ̀ N esp. de sésame (pour la sauce). Ná̰y gɨ́ ɨ́-nīr gɨ̀ gɔ̀mɔ̀ lə̀l̄ yā̰. La sauce préparée avec le sésame "gomo" est délicieuse.
gɔ́sɨ̄ NIN cou (v. gɔ́bɨ̄).
gɔ̀y N pilon. Gɔ̀y tō né kùr wàā mə̰̀ bḭ̀ḭ̄ gɨ́. Le pilon est une chose pour piler le mil dans le mortier.
gɔ̀y-ngìrà N manioc. Gɔ̀y-ngìrà gɨ́ kə̀m mày ùndà yè gɨ́ ə̀r̄. Le manioc cru a meilleur goût que le manioc cuit.
gūbūrū NIN ronde, chose ronde. Jèné ùm gūbūrū kā là-á kàr-á tùdù. La femme a mis sa calebasse ronde au soleil pour la sécher.
gùdù N pigeon sauvage. Gùdù tō ɨ́-də́r gɨ́ tò mə̰̀ kāgɨ̄ jē gɨ́ ndə̀r̄ gɨ́. Le pigeon sauvage est un pigeon qui habite dans les arbres touffus.
gùgú AV en arrière. Kūrú-ḿ ə̀w̄ yā̰, m-á tə́l gùgú ngàā. J'ai mis assez de temps, je vais retourner maintenant [litt: mon temps est très long...]
gūgū V entourer, encercler. D-ílā ndògō gūgū-né kə́y. Ils ont mis du secko pour entourer la maison.
gùjì VI être court (dialecte Pay; v. gɔ̀jì).
Gùlá [Gòlá, Gùlá] NP sous-groupe Laka, et dialecte qu'ils parlent. Njé gɨ́ Gùlá pà tàr ján-ján bàā ngà ɓá "kūnjá" ɗáà ɨ́-jéē ɓār-é-jē "kūyá", "kūsá", "kṵ̄yá̰" bè. Les Gula parlent lentement et eux ils appellent le "poulet" "kuya", "kusa", or bien "kunya".
31
gùlày [gòlày, gùlày] N esp. de grand arbre [Ficus thonningii]. Gùlày tō kāgɨ̄ gɨ́ ùɓà ngìrà-á kàr-é gɨ́ tàŕ. Le "golay" est un arbre qui pousse ses racines sur le tronc en haut.
gūm N piège. Gūm nə̀-ḿ ùɓà ndàm. Mon piège a attrapé un écureuil.
gùmā [gò̰mā, gṵ̀mā] N guêpe. Gùmā ɗā kə́y là-á kàr bɔ̀rɔ̀ gɨ́. La guêpe maçonne fait son nid dans les murs des maisons.
gùndáy [gò̰ndáy, gṵ̀ndáy] (Syn: dùndáy) N aubergine. Gùndáy gɨ̀ kàӯ àdɨ̄ yā̰. L'aubergine de mon grand-père est très amère.
gùpsí N sommet à l'intérieur du toit.
gùrù N gourdin. ā-m̄ gùrù m-ílā dɔ̀ bāgɨ̄-ḿ gɨ́. Donne-moi le gourdin afin que je le mette sur l'épaule. N bâton de jet façonné, utilisé dans l'initiation.
gùrù N sorte de bracelet lourd. Mbáy jē d-úm gùrù jī jē gɨ́. Les rois portent des bracelets lourds sur ses poignets.
gúrū VT briser, casser en morceaux. Bḭ̄yā̰ jē lə̀-í gúrū jó-màn nə̀-ḿ á ī ndōgō è gɨ́-ɗángɨ̀ ām. Tes chèvres ont brisé ma jarre et alors il faut m'acheter une autre pour moi. VI se briser, se casser en morceaux. Bḭ̄yā̰ jē ɨ́-tūbā ndògō d-ár̄ gúrū. Les chèvres piétinent sur le secko de sorte qu'il se brise en morceaux.
gūsū NIN art, don. Ngōn-ḿ tō njè gūsū kòndè. Mon fils est un vrai artiste de la cithare. Expr: kùmā gūsū -un médicament qui donne l'intelligence
gūsú VT manière, façon de [faire qqc]. Jèné tɔ̄jī ngōn-é gūsú ndə̀y kàdɨ̄. La femme montre à sa fille la façon de fabriquer le sel indigène.
gúsù Arabe N argent. Jìmásɨ̀ mùndá m-ún gúsù nə̀-ḿ àńg. Depuis trois semaines je n'ai pas reçu mon argent
gūsū-tàr (Syn: ngōn-ɨ́-sú) N devinette. ń-də̀jì-m̄ gūsū-tàr jē bùlà nè m-íngā tó̰y. Il m'a posé beaucoup de devinettes, mais j'ai tous trouvé.
gùý N partie lourde au fond (d'une boisson) (v. aussi mbérē). Gùý kōdō ɔ̀ӯ njíng-njíng. La partie lourde d'une boisson est très lourde.
gṵ̀nà̰y [gò̰nà̰y, gṵ̀nà̰y] N esp. de plante [Cochlospermum tinctorium]. D-úrū gṵ̀nà̰y ɨ́-rə́bə̄ mbā ɗā ɓī-é. On creuse la plante "gonay" et on la pile pour extraire l'amidon.
hàgɨ̀ N graillon, flegme. Njé-kày-sà jē ɨ́-ɗā hàgɨ̀ yā̰. Les fumeurs crachent beaucoup de flegme.
hàngɨ̀yà̰ AV rugueux. Bà-gìr būrū tō hàngɨ̀yà̰. Le dos du varan est rugueuse.
hàngɨ̀yà̰-bìnā N son de mil pilé pour la première fois. hàngɨ̀yà̰-bìnā mōngɨ̄ gɨ̀ mōngɨ̄ á bḭ̄yā̰ jē ɓá ùsà. Le son de mil pilé pour la première fois est dur et doc ce sont les chèvres qui en mangent.
háy INJ ce n'est pas (qqn)!. Háy nə̀-ḿ, m-ún làr lə̀-í àńg. Ce n'est pas moi, je n'ai pas pris ton argent. Háy là-á, ń-né ɓá ń-ɓògò àńg. Ce n'est pas lui, il n'a pas volé.
háy N pagaie. Háy tō né lə̄l tò. Une pagaie est une chose pour pagayer une pirogue.
háy-ɓà INJ attention. Háy-ɓà āw lò gɨ́ kə̀n̄ àńg! Attention, ne va pas en cet endroit!
hāyā N esp. d'herbe grande [Rottboellia exaltata]. Hāyā tō mṵ̀ gɨ́ tɔ̄l kō. Le "haya" est une herbe qui tue le mil.
32
hə̀mɨ̀ NIN écume, mousse. M-úndā mbà pə̀ɗə́ ɗá lə̄gɨ́ àr̄ hə̀m-é ḭ̀. Je fais bouillir le lait et elle écume beaucoup.
hōrō PRP entre, parmi. Dɔ̀bāá tō hōrō Mūndūú gɨ̀ Kūmbrāá gɨ́. Doba est entre Moundou et Koumra.
hōrō-gɔ̀l NIN entrejambe. Bísī àndɨ̄ hōrō-gɔ̀l-ḿ gɨ́ à-m̄ m̄-čè m-ósō. Le chien courait entre mes jambes de sorte que je suis tombé.
hō̰y VI être gros. Kə̀rə̄ hō̰y ùndā dɔ̀gɨ̀. L'éléphant est plus gros que le buffle.
hùgùm ID affaibli et enflé (rester: descr. de ìsì).
hùhùgɨ̀ NIN poumon. Bàtú njìgì hùhùgɨ̀ dā yā̰. Le chat aime beaucoup le poumon.
húhúgú NIN la bave, écume (normalement avec ). Màngɨ̄ ày màn gɔ̀y-ngìrà á čè òsō àr̄ húhúgú tè-é čè. Le boeuf a bu l'eau de manioc et il est tombé et la bave sort de sa bouche.
PRA te. ɓōgɨ́-nè bɔ̀b-í jē àr̄-ī né gɨ́ mày. Aujourd'hui ton père t'a donné quelque chose bonne.
ī PR toi (forme indépendante). ī ɗá ɨ̄-ɗā-né kárā àńg. Toi là, tu ne fais rien.
PRA ton, ta, tes. ngán-í; bḭ̄yā̰ jē lə̀-í - tes enfants; tes chèvres. ḭ́yá̰-m̄ ā-m̄ m-āw sə̀-í jōó. Laisse-moi partir avec toi (nous deux).
ìī VI tarir. Nā̰y kàr čèē àr̄ màn bā ìī. La saison sèche est arrivée et l'eau du fleuve s'est tarie.
ìī VI durer longtemps. ùbū nə̀-ḿ njḛ́ jàá bàā nè ìī yā̰. J'ai peu d'huile mais ça a duré longtemps.
íī PR toi (forme emphatique). íī ɨ̄-ɗè ndɔ̄ gɨ́-ɗá gɨ́ wà? Toi, tu es venu quand?
ìɓī V sucer (nourriture). Ngōn ìɓī kīngā. L'enfant suce l'os.
ìɓī VT éventer. ām bə́l m-íɓī né rɔ̄-ḿ nà lò núngā-m̄ yā̰. Donne-moi l'éventail que je m'évente, j'ai très chaud. m-íɓī pə̀r, íɓī pə̀r, n-íɓī pə̀r, jèné ìɓī pə̀r, j-ìɓī pə̀r, íɓī jē pə̀r, j-íɓī jē pə̀r - j'évente le feu, tu éventes le feu, elle évente le feu, la femme évente le feu, nous éventons le feu, vous éventez le feu, ils éventent le feu.
ìgì VI être perdu. Ngōn gɨ́ ìgì lé rī-á ìgì-m̄. L'enfant qui était perdu là, son nomme m'échappe. VT échapper de la mémoire de. Rī njè-kúrā lə̀-í ìgì-m̄, rī-á nè ná̰ā̰ wà? Le nom de ton ami m'échappe, comment s'appelle-t-il?
ìl VI nuageux, noir : être. Njī ìl gò̰y-gò̰y n-á kə̀r. Il fait sombre et nuageux, il va pleuvoir.
ìl VT sucer (cf. enfant). Ngōn ìl mbà kó̰-é jē. L'enfant tête sa maman.
íl N moustique. íl jē tó̰-ḿ yā̰ čìl gɨ́ nè. Les moustiques me piquaient beaucoup cette nuit.
33
ìlā VT lancer, jeter. m-ílā, ílā, n-ílā, j-ìlā jē, ílā-jē, d-ílā - j'ai lancé, tu as lancé, il a lancé, nous avons lancé, vous avez lancé, ils ont lancé. Ngōn ùwà mángò gɨ́ m-ílā m-ār-é. Le garçon a attrapé la mangue que je lui ai jetée. VT mettre. Jèné ɔ̀r̄ kùdù ná̰y ɗáà ìlā kàdɨ̄ kɨ̄né. La femme remue la sauce et après elle met le sel dedans. VT forger. Njè-kɔ̀r̄ ùn ngàw làr ìlā-né kɔ̀sɨ̀. Le forgeron a prit un morceau de fer et en a forgé une houe. VI être tacheté avec (couleur). Kó̰ màngɨ̄ ìlā ɓál ndùl. La vache est tachetée de noir. VT pondre (oeufs). Dēgé ìlā kàw mə̰̀ mṵ̀ gɨ́ dɔ̀ màn gɨ́. L'oiseau "dege" pond ses oeufs sur les herbes dans l'eau. VT terrasser. Njè-màr-ḿ ùndà-m̄ gə́l-tà-ḿ gɨ́ ìlā-m̄. Mon copain m'a frappé au menton et il m'a terrassé.
ìm (Syn: èm) VT jouer (cithare, flûte, balafon). N-ím kúndū mày yā̰. Il joue le balafon très bien.
ímā N gombo. Jèné nīr ná̰y ímā àr̄ ngàb-é jē. La femme préparait une sauce de gombo pour son mari.
ìngà VT trouver. M-íngā bɔ̀ɔ̄-í jē ɗə́w-bò-ó. J'ai rencontré ton père sur la route.
íngā N lame de rasoir. íngā tō né gìsā mbáy tà. Le rasoir est une chose pour raser les barbes.
īrā [ērā, īrā] N esp. d'arbre [Anogeissus leiocarpus] (v. ɨ́-yīrā). Kāgɨ̄ īrā gɨ́ tùdù kə̄də́rə̄ mày ɗā kə́y yā̰. Le bois d'Anogissus leiocarpus sec est dur et bon pour construire la maison.
írī N l'oseille. Dā-gɨ́-kɔ̀sɨ̀ gɨ́ d-ílā iŕī kə̀né lə̀l̄ yā̰. La sauce de viande qu'on met l'oseille dedans est très succulente.
ìsà VI trembler. Lò gɨ́ ngōn ò kó̰-é jē àńg ɗáà ɓə̄ĺ ìsà ɗègɨ̀-ɗègɨ̀. Quand l'enfant n'a pas vu sa mère alors il a pris peur et il a beaucoup tremblé.
ìsì VI s'asseoir. ísī nè ngɔ́ɓɨ̄-m̄ njḛ́. Assied-toi ici et attends-moi un instant.
ìyā VT tendre (un piège). Tàgɨ́-nè m-íyā kùlā ɨ́-də́r jē nè m-úɓā-jé kárā àńg. Hier j'ai tendu un piège pour les pigeons mais je n'ai rien attrapé.
īyā N porc-épic. īyā ùɓà kūn gìr-é gɨ́ tōgɨ́ ndúrū bè nè ń-nḛ́ bòý yā̰. Le porc-épic est un animal qui a des piquants sur le dos, comme le hérisson, mais il est plus grand. īyā jē ɨ́-tò būjá gɨ́. Les porcs-épics vivent dans les grottes.
íyā N tortue. íyā tō dā gɨ́ ùɓà kóɓō bà-gìr-é gɨ́. La tortue est un animal qui porte une carapace sur son dos.
ḭ̀ N scorpion. ḭ̀ ùndà-ī á ɔ̄r bòd-é àńg námà ā čìɓī àńg. Si un scorpion te pique et on ne peut pas faire sortir le poison, tu ne pourrais pas dormir la nuit.
ḭ̀ VI se lever. ḭ́ ɗá? m-ḭ́ ɓē-sàɓá. D'ou viens-tu? Je viens de Béssao.
ḭ̀yà̰ V laisser. Ngá-kó̰-m jē d-ó̰ bìnā tó̰y, d-ḭ́yā̰ njḛ́ kàrà d-á-m̄ àńg. Mes frères ont mangé toute la boule, ils ne m'ont même pas un peu laissé.
ɨ̄- PRA tu. ɨ̄-njìgì ɗí wà? Qu'est-ce que tu veux? ɨ̄-ɗè ndɔ̄ gɨ́-ɗá gɨ́ wà? Quand es-tu venu?
ɨ́- PRA ils, elles (avant un verbe qui commencent avec une consonne; v. aussi d-). ɨ́-ɗè nà̰ā̰ gɨ́ kárā bàā tó̰y. Ils sont tous arrivés ensemble. PRA on. ɨ́-tɔ́l bḭ̀ḭ̄ gɨ̀ kāgɨ̄ ɨ́-wàrá. On fabrique les mortiers avec le bois de l'arbre "iwara".
ɨ́-bàbúrū N poussière (sur la terre, et pas dans l'air) (v. aussi kùrū). Lə́l ùlà yā̰ àr̄ ɨ́-bàbúrū ɗùsù mə̰̀ ɓē. Le vent a beaucoup soufflé et la poussière a envahi le village.
34
ɨ́-bágìr N l'acte de croiser les jambes. Ngán jē d-ísí tà né-kùsà gɨ́ námà ɨ́-túgā ɨ́-bágìr. Quand les enfants restent devant le repas alors ils croisent les jambes. Expr: túgā ɨ́-bágìr -croiser les jambes
ɨ́-bàýlà N margouillat. Jī gɨ́ kár ùndà ɨ́-bàýlà kàr̄ kāgɨ̄ tɔ̄l àńg. Une seule main ne peut pas tuer un margouillat d'un tronc d'arbre.
ɨ́-bèdé [ɨ́bὲdέ] N criquet dévastateur. ɨ́-bèdé ò̰ mṵ̀ gɨ̀ kō. Les criquets dévastateurs ont détruit les herbes et le mil.
ɨ́-bə̀rī N sorte de poterie pour préparer la boule. ɨ́-bə̀rī tō jó kōró bìnā. La "iberi" est une marmite pour préparer la boule.
ɨ́-bḭ̀ḭ́-sḭ̀ N scarabée sacré. Də̀w jē d-úsā ɨ́-bḭ̀ḭ́-sḭ̀ àńg mbā n-ó̰ sḭ̀. Les gens ne mangent pas le scarabée car il mange l'excrément.
ɨ́-bòdórò N crapaud. ɨ́-bòdórò ɔ̀r̄ ndò̰-é ùwà-né kə̰́w. Le crapaud a fait sortir sa langue pour attraper la mouche.
ɨ́-ɓàgɨ́là (Syn: ɓàgɨ̀là) N hyène. ɨ́-ɓàgɨ́là ùsà bḭ̄yā̰ nè bḭ̄yā̰ ùsà ɨ́-ɓàgɨ́là àńg. L'hyène mange la chèvre, mais la chèvre ne mange pas l'hyène.
ɨ́-ɓār N terrain rocheux. Jèné jē d-áw d-únjā ɨ́-ngìsā ɨ́-ɓār-á. Les femmes vont couper des herbes pour les balais dans le terrain rocheux.
ɨ́-ɓār-mbā N esp. d'arbre. ɨ́-pà nà ɨ̄-ɗā pə̀r gɨ̀ ɨ́-ɓār-mbā námà ā kìngà mbā jē. On dit que si tu fais le feu avec cet arbre alors tu auras des visiteurs.
ɨ́-ɓéléng N petit poisson ayant un museau long et sans écailles. ɨ́-ɓéléng tō gɨ̄ ngán kānjī gɨ́ mày ná̰y yā̰. Le "beleng" est un petit poisson qui est très bon dans la sauce.
ɨ́-ɓòròng N esp. d'herbe aquatique. ɨ́-ɓòròng tō mṵ̀ gɨ́ màń gɨ́ kár-é mōngɨ̄ yā̰. Le "iborong" est une herbe aquatique avec la tige très robuste.
ɨ́-čḛ̀ḛ́ N esp. de petite abeille qui donne du miel. ɨ́-čḛ̀ḛ́ ùm bòlò kāgɨ̄ gɨ́. La petite abeille habite dans les trous d'arbre.
ɨ́-čīdī N citron sauvage de couleur jaune et ayant un seul noyau. ɨ́-čīdī màsɨ̄ tōgɨ́ lèmúǹ bè. Le citron sauvage est acide comme le citron.
ɨ́-čìsó N éternuement. M-āw kùr ɨ́-čìsó nè čè àńg mágɨ́. J'ai besoin d'éternuer, mais il ne sort pas.
ɨ́-čḭ́yā̰ N esp. de fourmi rouge. ɨ́-čḭ́yā̰ bā̰y yā̰ dɔ̀ mángò gɨ́ nè, āl àńg. Il y a beaucoup de fourmis rouges dans ce manguier là, n'y monte pas.
ɨ́-də́r N pigeon, tourterelle. ɨ̄-tɔ̄bɨ̄ ɨ́-də́r jē nà̰ d-á kò wàā. Chasse les pigeons de peur qu'ils mangent le mil.
ɨ́-dò̰ngɨ̀ró̰ò̰ N termite soldat. ɨ́-dò̰ngɨ̀ró̰ò̰ tō yō̰ gɨ́ bòý gɨ́ dɔ̀-é kàsɨ̀. Le termite soldat est un grand termite avec la tête rouge.
ɨ́-dɔ̀-bə̄rə̄ N têtard, petit crapaud. ɨ́-dɔ̀-bə̄rə̄ jē ɨ́-tō màn ɨ́-ɓār gɨ́. Les têtards habitent dans l'eau des terrains rocheux.
ɨ́-dɔ̀ɔ́-jḭ̄ḭ́ N termitière énorme. D-úɓā wā̰ ɨ́-dɔ̀ɔ́-jḭ̄ḭ́ gɨ́. On chasse les termites ailés dans une termitière.
ɨ́-dɔ̀lúgú N maladie des poules (on dit aussi ɨ́-dɔ̀lú). ɨ́-dɔ̀lúgú ɗā kūnjá jē námà ɨ́-njèngɨ̄ d-ár̄ d-úy. Si cette maladie attaque les poulets alors ils font la diarrhée et ils en meurent.
35
ɨ́-gábɨ́rà N criquet. Dɔ̀-nā̰y ɗáà ngán jē tūwā ɨ́-gábɨ́rà jē kám búdū gɨ́. à la fin de la saison des pluies les enfants chassent les criquets dans les feuilles de l'herbe "budu".
ɨ́-gàgɨ́yā N esp. d'insecte aquatique, belostome [Lethocerus cordofanus]. ɨ́-gàgɨ́yā ḭ̀ bāgɨ̄ tōgɨ́ ɨ́-sím bè. Le belostome vole comme le criquet.
ɨ́-gàḿlà N esp. d'insecte ailé. ɨ́-gàḿlà àw màń nè ń-tōgɨ̄ kānjī àńg mbā n-úɓā bə̀l̄-é. Le "igamla" vit dans l'eau mais il n'est pas un poisson parce qu'il pousse des ailes.
ɨ́-gāríyā N arbre: palmier doum [Hyphaene thebaica]. ɨ́-gāríyā tá nà̰ā̰ gɨ̀ màr nè ɨ́-né n-úɓā bḛ̀-é. Le palmier doum est pareil au rônier, mais il pousse des branches.
ɨ́-gàŕmàgā N araignée. ɨ́-gàŕmàgā jē d-ílā bándɨ̄ ɨ́-tūwā-né kə̰́w jē. Les araignées tissent des toiles pour attraper les mouches.
ɨ́-gà̰ā̰ N corbeau. ɨ́-gà̰ā̰ tō ə̀l̄ gɨ́ ndùl gɨ́ ìlā ndà. Le corbeau est un oiseau blanc et noir qui a peur des gens.
ɨ́-gə̀bə́rə̄ N courge. ɨ́-də́r jē d-ó̰ kándɨ̄ ɨ́-gə̀bə́rə̄. Les pigeons mangent les grains de la calebasse "igebere".
ɨ́-gə̀ĺpè [ɨ́gə̀ĺpὲ] (Syn: ɨ́-pādɨ́rāpá̰) N esp. d'arbre ressemblant au caïlcédrat. ɨ́-gə̀ĺpè tō kāgɨ̄ gɨ́ mḭ̀ḭ̄ yā̰ tōgɨ́ kāgɨ̄ mbàgɨ̄ bè tɔ̀. Le "igelpe" est un arbre puissant comme le caïlcédrat.
ɨ́-gə̄ng N mante religieuse. ɨ́-gə̄ng ùsà kùrū màr-é jē yā̰. La mante religieuse mange beaucoup d'insectes plus petits.
ɨ́-gìmsḭ̀ N esp. d'insecte volant qui sorte pendant le soir et qui pique. Lò gɨ́ mṵ̀-ṵ́ ɨ́-gìmsḭ̀ jē à tó̰ kə̀né yā̰. En brousse les insectes "igimsi" piquent beaucoup.
ɨ́-gòríyō N arbuste à petit fruit comestible (genre d'olivier). ɨ́-gòríyō tá nà̰ā̰ gɨ̀ mḭ̄ nè bòý àńg. L'olivier "goriyo" est pareil à l'arbre Vitex, mais il n'est pas si gros.
ɨ́-gɔ́lɔ̀ng N esp. d'oiseau. Kùlā ɨ́-njír ùɓà ɨ́-gɔ́lɔ̀ng gɨ̀-ngɔ̄dɨ̄ bàā. Le piège à corde avec le grillon attrape l'oiseau "igolong" rapidement.
ɨ́-gūrú N esp. de poisson, silure [Clarias lazera]. ɨ́-gūrú tō kānjī gɨ́ lɔ̄ yā̰. Le silure est un poisson très gluant.
ɨ́-ī PR toi (forme indépendante et d'emphase). ɨ́-ī āw àńg wà? Toi tu ne pars pas?
ɨ́-jāgɨ́rā Arabe N bouton. ɨ́-jāgɨ́rā gòdó tà kūbū gɨ̄ làá. Son habit n'a pas de bouton.
ɨ́-jèē PR nous (forme indépendante et d'emphase). ɨ́-jèē j-ò̰ bìnā nám ngàā. Quand à nous, nous avons déjà mangé la boule.
ɨ́-jéӯ PR eux (forme indépendante et d'emphase). ɨ́-jéӯ ɨ́-gə̀rə̄ ɗə́w àńg bàā. Quant à eux, ils ne connaissent pas la route.
ɨ́-jò̰ō̰yò̰ō̰ Français N oignon. Ná̰y gɨ́ ɨ́-nīr gɨ̀ ɨ́-jò̰ō̰yò̰ō̰ lə̀l̄ yā̰. La sauce préparée avec l'oignon est très agréable.
ɨ́-jɔ̄gɨ̄ N chapeau (normalement du chef ( mbáy)). ɨ́-jɔ̄gɨ̄ mbáy tō né gɨ́ tō ɓə̄ĺ. Le chapeau du chef est une chose dangereuse (on ne doit pas le toucher).
ɨ́-jùú AV vomissement jaune. Rɔ̄-έ tō-é á ń-tōmē ɨ́-jùú. Il est malade et il vomit le vomissement jaune.
ɨ́-kāríyā N esp. de plante. Kāgɨ̄ ɨ́-kāríyā kə̄də́rə̄ yā̰. Le bois de l'arbre "ikariya" est très dur.
36
ɨ́-kàw-kàdɨ̀ N une personne stérile.
ɨ́-kāy N poche d'eau (d'une femme enceinte). Lò-gɨ́ ɨ́-kāy tɔ̄ námà jèné à kùjì. Quand la poche d'eau déchire alors la femme va accoucher.
ɨ́-kāy N sorte de jeu avec des bâtons. Ngán jē d-úndā ɨ́-kāy nàd-á. Les enfants jouent le jeu des bâtons dans la place.
ɨ́-kēé N morceau de la calebasse (normalement avec gà̰). Ngōn tɔ̄ gà̰ ɨ́-kēé nə̀-ḿ, né gɨ́ mā tūwā-né bìnā gòdó. L'enfant a cassé le morceau de la calebasse, je n'ai rien pour enlever la boule avec.
ɨ́-kēl N esp. d'oiseau. ɨ́-kēl tò ə̀l̄ gɨ́ ò̰ kùrū jē gɨ̀ ɨ́-sím jē. Le "ikel" est un oiseau qui mange les insectes et les criquets.
ɨ́-kēĺ (Syn: ɨ́-kə̄ĺ) N mouche tsé-tsé.
ɨ́-kèlélē [ɨ́kὲlέlɛ̄] N lombric ou ver de terre (on dit aussi ɨ́-kègɨ́lē). Lò gɨ́ njī ə̀r ɗá ɨ́-kèlélē jē ɨ́-čè d-áw ɗágá. Les jours quand il pleut beaucoup, les lombrics sortent.
ɨ́-kə̀ĺ N esp. d'arbre avec fruit comestible. ɨ́-kə̀ĺ tō kāgɨ̄ gɨ́ àr kə̀m ɗə́w màn gɨ́. Le "ikel" est un arbre qui se trouve dans les passages d'eau.
ɨ́-kə̄ĺ N mouche tsé-tsé (v. aussi ɨ́-kēĺ). ɨ́-kə̄ĺ tó̰-ī námà à kàr̄-ī yò-ɓī. Si la mouche tsé-tsé te pique, tu auras la maladie du sommeil.
ɨ́-kə̄sí N esp. d'arbuste.
ɨ́-kə̄ẃ N héron garde-boeufs. ɨ́-kə̄ẃ tō ə̀l̄ gɨ́ bə̀l̄-é ndà gɨ̀ gɔ̀l-é ngāl. Le héron garde-boeufs est un oiseau à longues pattes et avec les plumes d'une blancheur éblouissante.
ɨ́-kɔ̄gɨ́lɔ̄ N pince du forgeron. Njè-kɔ̀r̄ ùlà ɨ́-kɔ̄gɨ́lɔ̄ pə̀ɗə́ ùn-né ngàw làr gɨ̄ kàsɨ̀ wə̀ɗɨ̀-wə̀ɗɨ̀. Le forgeron a mis la pince dans le feu pour prendre le fer que le feu a rougi.
ɨ́-kɔ̄gɨ́lɔ̄ N crabe. ɨ́-kɔ̄gɨ́lɔ̄ jē ɨ́-ɗā būwá lə̀ jé mə̰̀ mbáw gɨ́. Les crabes font leurs trous dans les cours de l'eau.
ɨ́-kūdū N sorte de fruit sauvage. ɨ́-kūdū gɨ́ ɓī gɨ́ màjé rīí mbèl-mbèl. Le fruit "ikudu" bien mûr est très sucré.
ɨ́-kùdū-lù-kùĺ N esp. d'arbre dont on utilise les feuilles et les grains pour faire la sauce. Jèné jē ɨ́-čí kám ɨ́-kùdū-lù-kùĺ mbā nīr-né ná̰y. Les femmes coupent les feuilles de l'arbre "ikudulukul" pour en faire la sauce.
ɨ́-kūlí N esp. de criquet. ɨ́-kūlí àsɨ̀ nà̰ā̰ gɨ̀ ɨ́-gábɨ́rà bè, nè ndāj-é tō ɓə́dɨ́. Le criquet "ikuli" est pareil au criquet "igabira" mais sa couleur est différente.
ɨ́-kùlúlū (Syn: ɨ́-ngàw-kúlà) N mille-pattes. Gɔ̀l ɨ́-kùlúlū bùlà ùndà gɔ̀l ndàrè. Le mille-pattes a plus de pieds que la scolopendre.
ɨ́-kūrú-ngāng N carie dentaire. ɨ́-kūrú-ngāng ùsà bīŕ-é čédɨ̄ tó̰y. Il a des caries dentaires et ça a détruit toutes ses molaires.
ɨ́-kūý N cri (on peut dire aussi kūý). Expr: ùr ɨ́-kūý -crier Ngán jē d-úrū ɨ́-kūý tà būwá-màn gɨ́.Les enfants crient devant le puits.
ɨ́-kṵ̄rṵ́ N anguille. ɨ́-kṵ̄rṵ́ lɔ̄ yā̰, n-ə́ndɨ̄ ə̀ndə̀ wə̰̄rə̰̄ yā̰ nám tɔ̀. L'anguille est très visqueux, il sent très mauvais aussi.
37
ɨ́-làbà N escargot comestible à coquille ovale. ɨ́-làbà tō né-kùndā gɨ́ njā gɨ̀ kə́y là-á gìr-é gɨ́. L'escargot est une petite créature qui se promène avec sa case sur le dos.
ɨ́-làbɨ́dɔ̀gè N pancréas (en certains régions on dit ɨ́-làbɨ́dɔ̀jè).
ɨ́-làḿ N bouillie légère. ī-làngɨ̀ ɨ́-làḿ ā-m̄ m-ā̰y. Fais la bouillie légère pour que je mange.
ɨ́-lám N lion. ɨ́-lám tō dā gɨ́ tō ɓə̄ĺ yā̰ ùndà màr-é jē. Le lion est l'animal qui est plus dangereux que les autres.
ɨ́-lēm N esp. de serpent aquatique. ɨ́-lēm tó̰ də̀w námà čè àńg. Si le serpent "ilem" mord une personne alors il ne survit pas.
ɨ́-līyā [ɨ́llīyā] N caméléon. Lò gɨ́ ɨ́-līyā mbə́l ndə̄j-é ɗáà kò-é dɔ̀ kám gɨ́ ò̰ yā̰. Quand le caméléon change ses couleurs, il est très difficile le voir sur une feuille.
ɨ́-lɔ̀bɨ́ N esp d'arbre. ɨ́-lɔ̀bɨ́ tōgɨ̄ kāgɨ̄ gɨ́ ɨ́-tɔ́l ngɔ́-έ d-áy gɨ̀ kùmā. Le "ilobe" est un arbre qu'on enlève son écorce et on boit comme médicament.
ɨ́-lúlúm N élan de Derby. ɨ́-lúlúm tá nà̰ā̰ gɨ̀ nàsɨ̄ nè gàjì-é tō bàjà̰. L'élan de Derby est pareil à l'antilope cheval, mais il a des cornes fourchues.
ɨ́-mādɨ́lā N feuilles du néré déjà traitées pour la cuisine. Gə́m gɨ́ ɨ́-kúl gɨ̀ kám ɨ́-mādɨ́lā lə̀l̄ yā̰ nè ə̀ndɨ̀ yā̰ nə́m tɔ̀. La sauce longue préparée avec les feuilles de néré est très agréable et elle dégage une forte odeur.
ɨ́-mágàng N cache-sexe féminin. Lə̄w jèné jē ɨ́-túgā ɨ́-mágàng nè ɓìsí-nè d-úlā kūbū. Entretemps les femmes portaient des cache-sexes mais maintenant ils portent des habits.
ɨ́-màjó̰nḛ̄ N boisson filtrée en vue d'ajouter de levure (dialecte Mayngaw; v. mà-pɔ́gɨ́rɔ́).
ɨ́-màmā [ḿmàmā] NIN écorce (d'arbre). ɨ̄-tūnā də̀w gɨ́ njè sīngā tà-kīr ɗáà n-á tə́l gɨ̀ ɨ́-màmā kàr̄-ī. Si tu prêtes du fagot à un fort il te rendra l'écorce sèche.
ɨ́-márɨ́m N faucille. ā-m̄ ɨ́-márɨ́m m̄-āw-né ndɔ̀-ɔ́. Donne-moi une faucille pour que je l'amène au champ.
ɨ́-máyílā N esp. de rat de queue touffue. ɨ́-máyílā ə̀ndɨ̀ kèm námà gɔ́bɨ̄ bə́r-kāy rēngɨ̄m né. Le rat de queue touffue sent en gestation et alors le cou du rat blanc est serré (Prov: l'acte d'une personne peut affecter autrui).
ɨ́-mā̰ PR moi (forme indépendante). ɨ́-mā̰ m̄-njìgì dā àńg. Moi, je n'aime pas la viande. ɨ́-mā̰ m-á kàw ɓə̀lə̀-ḿ. Moi je vais rentrer chez moi.
ɨ́-mà̰y PR moi (avec qqn: forme indépendante). Tàgɨ́-nè ɨ́-mà̰y sàá j-àw j-ò njè-bàtà-kə́y lə̀-sí gɨ́ rɔ̄-έ tō-é. Hier, moi avec lui, nous sommes allés voir notre voisin qui est malade.
ɨ́-mə̄bɨ́jə̄ N esp. de liane de marécage. Kándɨ̄ ɨ́-mə̄bɨ́jə̄ màsɨ̄ yā̰. Le fruit de la liane "imebije" est très acide.
ɨ́-mə̄jī N esp. d'arbuste sauvage à fruit comestible. Njé-ndò̰ jē ɨ́-túgā bà̰ ɨ́-mə̄jī ɨ́-ndò̰ō̰-né kàgɨ̀. Les chasseurs coupent les branches de l'arbuste "imaji" pour chasser la panthère.
ɨ́-mə̀sə̀rə̀ N souffrance, misère. Lə̄w ngán njé-né-ndó jē d-ó ɨ́-mə̀sə̀rə̀ yā̰. Entretemps les enfants à l'école ont connu beaucoup de misère.
ɨ́-mə̰́rə̰̄ N esp. d'arbre. Kándɨ̄ ɨ́-mə̰́rə̰̄ ɗá jèné jē ɨ́-ɗā né njḭ́. Le fruit de l'arbre "imere", les femmes préparent le condiment "njii" avec.
38
ɨ́-mìlákōrō N variole (on dit aussi ɨ́-mìndákōrō). ɓìsí-nè ɨ́-mìlákōrō ɗā də̀w jē àńg ngà. De nos jours la variole n'attaque plus les gens.
ɨ́-mḭ̀yà̰ N tique. ɨ́-mḭ̀yà̰ ùwà-ī áɓō ɔ́sɨ̄ ùbū dɔ̀-é gɨ́ námà n-á kòsō nàngɨ́. Si une tique te prend, et tu mets de l'huile sur lui, il te laissera vite.
ɨ́-mōngɨ̄ N esp. d'arbuste [Piliostigma thonningii]. ɨ́-mōngɨ̄ tō kùlā nə́m kùmā nə́m tɔ̀. Le Piliostigma thoningii sert à la fois de corde et de médicament.
ɨ́-mùndúrù N plante sauvage à feuilles comestibles (on dit aussi ɨ́-ɓùndúrù). M-āw gɨ̄ mṵ̀-ú gɨ̀ tí ɨ́-mùndúrù ɗèē né kàr̄ bḭ̄yā̰ jē ùsà. Je vais en brousse pour couper les (branches de la plante) "i-munduru" pour les apporter et donner aux chèvres à manger.
ɨ́-mbàdɨ̄-ɓōl-àńg N variété précoce de sésame.
ɨ́-mbál N esp. d'herbe aquatique. Kár ɨ́-mbál tōgɨ́ kùlā kùrū kā. La tige de l'herbe "imbal" sert de corde pour raccommoder des calebasses.
ɨ́-mbàw N sorte de danse.
ɨ́-mbāwíyā AV à l'envers. úlā kūbū lə̀-í ɨ́-mbāwíyā. Tu as mis la chemise à l'envers.
ɨ́-mbāy-lá-kàbɨ̀ N coq de la noix du fruit de l'arbre kàbɨ̀.
ɨ́-mbàylá-pēlē [ɨ́mbàylápɛ̄lɛ̄] V épervier. ɨ́-mbàylá-pēlē ùndà dā mə̰̀ sàmbḛ̄ gɨ́ dɔ̀ jèné gɨ́. L'épervier a saisi la viande dans la cuvette sur la tête de la femme.
ɨ́-mbà̰rà̰ N sorte de piège construit de bois. Njè-bàtà-kə́y nə̀-ḿ ìyā ɨ́-mbà̰rà̰ ùndà né mùlà. Mon voisin a tendu un piège et il a attrapé un chat sauvage.
ɨ́-mbə̄bə́jə̄ N arbre à fruit sauvage et comestible (?? investiguer: pour Noel).
ɨ́-mbḭ́rḭ́mbḭ̀ N esp. de guêpe. ɨ́-mbḭ́rḭ́mbḭ̀ ùndà gɔ́bɨ̄-ḿ àr̄ tō-ḿ yā̰. La guêpe noire m'a piqué au cou et cela me fait beaucoup mal.
ɨ́-mbò̰ N grippe de la tête, le rhume. ɨ́-mbò̰ ùndà ngōn ɗáà ɓī ɔ̀r̄ kə̀m-é àńg. Quand l'enfant a la grippe alors il ne dort pas.
ɨ́-mbō̰rḭ́-yō̰bó̰ N pâte d'arachide. ɨ́-mbō̰rḭ́-yō̰bó̰ tò lèbè úbū gɨ́ d-ɔ́sɨ̄ mbā kùsà. La pâte d'arachide est la farine d'arachide qu'on pile pour manger.
ɨ́-nà̰ngɨ́rā̰ N sable. Jèné òdō ɨ́-nà̰ngɨ́rā̰ mbā ndàw-né úbū. La femme a ramassé du sable pour griller les arachides. Mbàw ndɔ́r tò là-á ìlā dɔ̀ ɨ́-nà̰ngɨ́rā̰ gɨ́. Le pêcheur a tiré sa pirogue et l'a mise sur le sable.
ɨ́-nḛ́ PR lui (forme indépendante et d'emphase).
ɨ́-nḛ̄mə̰́ N peigne démêloir à cheveux; perce. Jèné jē d-úwā dɔ̀ gɨ̀ ɨ́-nḛ̄mə̰́. Les femmes tressent leur cheveux à l'aide d'un morceau de fer avec manche en bois ("i-neme").
ɨ́-nìm̄ N esp. de poisson. ɨ́-nìm̄ tō ngōn ɨ́-gūrú. Le "nim" est un petit silure.
ɨ́-nìm̄-tàsó (Syn: njí-màsò) N esp. de rat avec le museau allongé.
ɨ́-nīngá N bracelet. ɨ́-nīngá kùm gɨ̀ mbáy jē ɔ̀ӯ yā̰. Le bracelet porté par le chef traditionnel est très lourd.
39
ɨ́-níngā-bə́lē N engoulevent. ɨ́-níngā-bə́lē čè kàr-á àńg. L'engoulevent ne sort pas pendant la journée (Proverbe: il y a le moment correct pour faire les choses).
ɨ́-ndèdɨ́-tūm N esp. de héron très grand. ɨ́-ndèdɨ́-tūm tō ə̀l̄ gɨ́ bò yā̰ gɨ́ ɗā gòdè nàngɨ́ ɓá ùm kàw kə̀né. Le héron est un grand oiseau qui fait son nid sur la terre pour pondre ses yeux dedans.
ɨ́-ngà-gɔ́lɔ̀ńg N sorte de pierre ovale. Jèné kōrō kā gɨ̀ ɨ́-ngà-gɔ́lɔ̀ńg. La femme lisse la calebasse avec une pierre ovale.
ɨ́-ngà-mùlā-hè (Syn: kòrōrō) N âne.
ɨ́-ngà-nìngà V maître de l'initiation. ɨ́-ngà-nìngà tò njè kò̰ dɔ̀ njè-láw jē. Le maître de l'initiation est celui qui dirige les initiés.
ɨ́-ngà-ndūbɨ̄rū N camion. ɨ́-ngà-ndūbɨ̄rū òsō gɨ̀ də̀w jē àr̄ njé gɨ́ ná̰ jē d-úy. Le camion est tombé avec les gens et certains entre eux sont morts.
ɨ́-ngā-ngḭ́rā̰ N esp. d'arbuste avec un petit fruit sucré. Gó̰-tàl̄ njìgì ɨ́-ngā-ngḭ́rā̰ yā̰. Le chacal aime beaucoup (le fruit de) l'arbre "ingangira".
ɨ́-ngà-túgā N adjoint du maître de l'initiation. ɨ́-ngà-túgā tò njè-bà-kùlà lə̀ ɨ́-ngà-nìngà. L'adjoint de l'initiation est le collaborateur du maître de l'initiation.
ɨ́-ngábòyò N esp. de petit tubercule pareil à la pomme de terre. Bɔ̀ӯ ndɔ̀ɔ̄ ɨ́-ngábòyò yā̰. Mon père cultive beaucoup de "i-ngaboyo".
ɨ́-ngàbùlà AV très mauvais. ɓògò tō né-ɗā gɨ́ ɨ́-ngàbùlà. Voler est une action très mauvaise.
ɨ́-ngàdɨ́ràngḛ́ N étoile. ɨ́-ngàdɨ́ràngḛ́ jē àr dà-rā yā̰ ɗáà njī ə̀r àńg. S'il y a beaucoup d'étoiles dans le ciel, il ne pleut pas.
ɨ́-ngàgɔ́làńg N pierre de lissage. Jèné jē ɨ́-kōrō kā gɨ̀ ɨ́-ngàgɔ́làńg. Les femmes lissent la calebasse avec la pierre de lissage.
ɨ́-ngàālā N esp. de héron. ɨ́-ngàālā njā gɨ̀ tà màn màn tōgɨ̄ ndúwā bè. Le héron "i-ngala" marche au bord de cours d'eau comme le héron "nduwa".
ɨ́-ngàsá̰ N savon indigène. ɨ́-ngàsá̰ tō né ndògō màn̄. Le savon indigène est une chose pour se laver.
ɨ́-ngàẃ N esp. d'oiseau. ɨ́-ngàẃ bò ùndà kólē nè yè àw mə̰̀ kɔ̀r̄ gɨ́. Le "ingaw" est plus grand que le mange-mil et il vit dans la forêt.
ɨ́-ngàw-bà N célibataire. Də̀w gɨ́ tà jèné àńg tō ɨ́-ngàw-bà. Un homme qui n'a pas de femme est un célibataire.
ɨ́-ngàw-kúlà [ɨ́ɲgàwkólà, ɨ́ɲgàwkúlà] (Syn: ɨ́-kùlúlū) N millepattes. ɨ́-ngàw-kúlà ùsà yēbə̄ ɨ́-ɗɔ̄ý. Le mille-pattes mange le fruit du karité.
ɨ́-ngàẃ-ngūrā̰ N la gale. ɨ́-ngàẃ-ngūrā̰ ùsà kùdù ngōn. La gale attaque l'enfant aux fesses.
ɨ́-ngàw-yō-àńg N esp. d'oiseau, drongo. ɨ́-ngàw-yō-àńg tō ə̀l̄ gɨ́ kə̀m-é kàsɨ̀ yā̰. Le drongo est un oiseau noir avec les yeux rouges.
40
ɨ́-ngā̰gḭ́rā̰ N esp. de fruit sauvage rouge et sucré. Ngán jē àw mṵ̀-ú gɨ̀ ngó mbā kɔ̀r̄-né ɨ́-ngā̰gḭ́rā̰. Les enfant partent en brousse avec des calebasses pour cueillir les fruit "i-ngangiran".
ɨ́-ngèē N coussinet de partage. Jèné ìlā ɨ́-ngèē dɔ̀-é gɨ́ mbā yér né kā. La femme met le cousinet sur la tête pour porter la calebasse (sans l'aide de ses mains).
ɨ́-ngə̀ŕ N teigne (on dit aussi ngə̀ŕ). ɨ́-ngə̀ŕ ndò̰ yā̰, òsō dɔ̀ ngōn gɨ́ námà čìɓī àńg. La teign démange trop, quand elle attaque la tête d'un enfant alors il ne dort pas.
ɨ́-ngə̄ý N esp. de tortue. ɨ́-ngə̄ý tō íyā gɨ́ njḛ́ bà. Le "ingey" est une petite tortue.
ɨ́-ngə̰̄ngə̰́rə̰̄ AV de côté. čìĺ-nè m̄-tō ɨ́-ngə̰̄ngə̰́rə̰̄ jàā sár lò àr̄-m̄ tàŕ. Cette nuit je me suis couché de côté jusque le jour m'est arrivé.
ɨ́-ngìsā N balai. Də̀w jē d-úndā mḛ̀ kə́y gə̀-jé gɨ̀ ɨ́-ngìsā. Les gens balaient l'intérieur de leurs maisons avec un balai.
ɨ́-ngó N esp. de calebasse. Jèné mbə́l wàā mḛ̀ ɨ́-ngó gɨ́ mbā tógō. Elle versa le mil dans la calebasse et le lava.
ɨ́-ngó-gùlá N cornet de feuilles dans laquelle on met les médicaments pour l'oeil ou l'oreille.
ɨ́-ngó-kò̰ō̰ N esp. de palourde, mollusque.
ɨ́-ngōtá̰y N bébé de sexe féminin (on dit aussi ɨ́-ngōtáy ?? investiguer sens du mot).
ɨ́-ngò̰ō̰ N goitre. ɨ́-ngò̰ō̰ ùɓà də̀w jē gɔ́bɨ̄ jé gɨ́. Le goitre pousse sur les cous des gens.
ɨ́-ngɔ̀gɨ́rɔ̀ N jujube. M-āw gɨ̄ mṵ̀-ú mbā kùnjà ɨ́-ngɔ̀gɨ́rɔ̀. Je vais en brousse pour cueillir les jujubes.
ɨ́-ngɔ̄ŕ N esp. de pigeon. Kùɓà ɨ́-ngɔ̄ŕ gɨ̀ kùlā ò̰ yā̰ mbā kə̀m-é ngàngɨ̄ tō ɓə̄ĺ. Attraper ce pigeon avec un piège parce qu'il est très prudent.
ɨ́-ngúdú-ngúdú-bḭ̄yā̰ N larve qui se trouve dans les déchets de bétail. Ngán jē d-úlā kāgɨ̄ ɨ́-ngìsā kùdù ɨ́-ngúdú-ngúdú-bḭ̄yā̰ gɨ́ d-ár-é ḭ̀ tōgɨ́ ə̀l̄-bò bè. Les enfants plongent la brindille du balaie dans l'anus de l'insecte "ingudungudbiya" pour les faire voler comme un avion.
ɨ́-ngúl N igname. ɨ́-ngúl gɨ́ nīr gɨ̀ dā lə̀l̄ yā̰. L'igname cuite avec la viande est délicieuse.
ɨ́-ngūngùrú N sorte de petite poterie. ɨ́-ngūngùrú tō ngōn jó gɨ́ d-úndā-né kùmā pə̀ɗə́. La "ngunguru" est un petit canari qu'on bouillie les médicaments avec.
ɨ́-njāw N semis à sec. Expr: ùm ɨ́-njāw -semer à sec Njé-ndɔ̀ jē gɨ̄ kém d-úm ɨ́-njāw nám ɓá njī ə̀r ɓí.Certains cultivateurs sèment à sec avant la pluie.
ɨ́-njá̰m-jèr̄ N esp. d'animal canin, "loup". ɨ́-njá̰m-jèr̄ jē d-úsā dā tàŕ bàā ɗáà d-ār mə́sɨ̄ ɔ̀r̄ rɔ̄ jé àńg nà màr-jé jē d-á kùsà-jé. Cet animal mange les animaux (qu'il a tués) debout pour que le sang ne les touche pas de peur que ses camarades aillent le manger à lui.
ɨ́-njē N ma mère (avec affection).
ɨ́-njēgɨ́rē V gravier. ń-ndōgō ɨ́-njēgɨ́rē mbā kùndā-né kə́y làá. Il a acheté de gravier pour construire une maison avec.
ɨ́-njèlɨ́m N esp. de poisson.
41
ɨ́-njèŕ N esp. de poisson. ɨ́-njèŕ tō ngán kānjī gɨ́ mày kúl gə́m yā̰. Le "inger" est un poisson qui est très bon pour la sauce longue.
ɨ́-njə̄kə̰̄rḭ́jē N esp. de sésame. ímā ɨ́-njə̄kə̰̄rḭ́jē lə̀l̄ yā̰. Le gombo fait avec les feuilles du sésame "injekerije" est délicieux.
ɨ́-njí-kō̰ó̰yō̰ N roche noire pour lisser l'intérieur d'une calebasse..
ɨ́-njígù N mois de froid, troisième mois de l'année.
ɨ́-njīĺ N youyou des femmes. Jèné jē d-ílā ɨ́-njīĺ mbā kɔ̀sɨ̀-né kùdù njé-kúndā jē. Les femmes poussaient les youyous pour encourager les chevaliers.
ɨ́-njír N grillon (on dit aussi ɨ́-njírī). ɨ́-njír nō̰ gɨ̀ nā̰y ndə̀l. Le grillon chant au mois de septembre.
ɨ́-njírī (Syn: ɨ́-kɨ̄ndírì) N esp. d'herbe qui donne des tubercules avec une odeur aromatisée.
ɨ́-njōrōrō N esp. de sauterelle verte. ɨ́-njōrōrō tō ùbū tɔ̀ӯ ɨ́-njōrōrō-kám-kō. La sauterelle verte est plus graisseuse que la sauterelle "feuille de mil".
ɨ́-njōrōrō-kám-kō N esp. de sauterelle verte qui en mois de mai/juin vit dans les champs de mil.
ɨ́-pādɨ́rà N esp. de mollusque. ɨ́-pādɨ́rà tá nà̰ā̰ gɨ̀ ɨ́-ngó-kò̰ō̰ nè ɨ́-nḛ́ nè né čḭ́yā̰ kàr ə̀r gɨ́ mə̰̀ màn gɨ́. Le mollusque rassemble à la palourde mais lui, il se fixe sur les roches au fond de l'eau.
ɨ́-pādɨ́rāpá̰ (Syn: ɨ́-gə̀ĺpè) N esp. d'arbre ressemblant au caïlcédrat.
ɨ́-pēr N esp. d'herbe. ḿ-čèdɨ̀ ɨ́-pēr mbā kày-né màn gɨ́ ēlō tò dɔ̀-é gɨ́. Je coupe l'herbe "i-per" pour boire l'eau qui est couverte de "un film over the water". ?? french
ɨ́-pēr-mà-gə́m N tige l'arbuste "gom" [Grewia venusta] dont on a enlevée l'écorce.
ɨ́-pōó N esp. de poisson, carpe.
ɨ́-póy N esp. de tubercule sauvage [Raphionacme sp.]. ɨ́-póy tō kɔ̀sɨ̀ né gɨ́ tò nàngɨ́. Le "poy" est un tubercule qui est dans la terre.
ɨ́-pùr N esp. de petits poissons. D-úwā ɨ́-pùr màn dàng gɨ́ ɨ́-nájì kàr-á. Ils ont attrapé des petits poissons dans l'étang et ils les ont séchés au soleil.
ɨ́-pūrúpù N esp. d'herbe.
ɨ́-rə̄ng N esp. d'arbre.
ɨ́-rō̰mḛ̄ N esp. d'arbre. Kéɗé lə̄w jèné jē d-ɔ́ kám ɨ́-rō̰mḛ̄. Auparavant les femmes portaient les feuilles du "rome" (cache-sexe).
ɨ́-rɔ̄gɨ̄-sí N esp. d'insecte qui détruit l'igname. ɨ́-rɔ̄gɨ̄-sí ùsà ɨ́-ngúl àr̄-é tújī. L'insecte "irogesi" mange l'igname et le détruit.
ɨ́-rùsùdù N esp. de fourmi. ɨ́-rùsùdù bòý tō dúngā bè ngà nḛ́ ɓá ɓə̄r-é ndà ɓə́l bè. La fourmi "i-rusudu" est aussi grand la fourmi "dunga" mais elle a la queue un peu blanchâtre.
ɨ́-ɗə̰̄ngə̰́rə̰̄ N esp. d'insecte. Bà̰y ɨ́-ɗə̰̄ngə̰́rə̰̄ ə̀ndɨ̀ mày yā̰. L'odeur de l'insecte "idengere" est très agréable.
42
ɨ́-ɗɔ̄ý N arbre de karité. ɨ́-ɗɔ̄ý tō kāgɨ̄ gɨ́ kánd-é à àr̄ ùbū. Le karité est un arbre dont le fruit donne de l'huile. Expr: kándɨ̄ ɨ́-ɗɔ̄ý -noix de karité Kándɨ̄ ɨ́-ɗɔ̄ý gɨ́ kàĺ àl ùbū yā̰.La noix de karité de l'année passée donne beaucoup d'huile.
ɨ́-sḛ́ngə́lḛ̄ N morceau de canari cassé.
ɨ́-sḛ̄ngə́rḛ̀ N esprit, fantôme. ɨ́-sḛ̄ngə́rḛ̀ àw gō-ī námà ā tà jèné àńg. Si le fantôme "i-singere" est derrière toi (c'est à dire, il habite en toi) alors tu ne va te marier.
ɨ́-sə̀ӯ PR vous (forme indépendante et d'emphase).
ɨ́-sím N criquet, sauterelle. ɨ́-sím jē d-ó̰ dɔ̀ mṵ̀, màr-é jē gɨ́ kém d-úsā-jé. La sauterelle est un insecte qui mange les herbes; certains uns les gens mangent.
ɨ́-sìmá-ngòrè N brindille dont on taille le bout pour jouer. Ngōn tɔ́l ɨ́-sìmá-ngòrè mbā ɗɔ̄-né górē. L'enfant a affûté les brindilles pour jouer le jeu "gore".
ɨ́-sḭ́yā̰ N canne à sucre. Ngán jē d-ó wàā gə̄ ɨ́-sḭ́yā̰ á ɨ́-čédɨ̄ d-úm kɔ̄rɔ́. Les enfants ont pensé que le mil était canne à sucre et ils l'ont cassé.
ɨ́-sɔ̄lɔ́lɔ̄ N esp. de termite. M-úm wàā nə̀-ḿ nàngɨ́ bàā á ɨ́-sɔ̄lɔ́lɔ̀ ùndà kádɨ́. J'ai mis mon mil à terre sans protection et les termites l'ont tout détruit.
ɨ́-sú NP Sou (personnage de contes Saras). Ngán jē ɨ́-njìgì kò ɨ́-sú gɨ́ ɔ̀jì dɔ̀ ɨ́-sú. Les enfants aiment écouter les contes à propos de Sou.
ɨ́-sú N conte. ɔ́r ɨ́-sú gɨ̀ láw-kúndā-ōm àr-sí. Conte-nous une histoire au sujet du lièvre.
ɨ́-sūngúlūm N sorte de canari pour prépare la sauce. ɨ́-sūngúlūm tō jó nīr ná̰y. Le "isungulum" est un canari pour cuire la sauce.
ɨ́-tá-tòró N esp. d'escargot. ɨ́-tá-tòró àgɨ̀ nàngɨ́ gɨ̀ tà-mḛ̀-é. L'escargot rampe sur son ventre.
ɨ́-tə̄ndɨ̄ N sangsue. ɨ́-tə̄ndɨ̄ tò màń n-úwā rɔ̄ də̀w jē n-íl mə́sɨ̄-jé. La sangsue vit dans le fleuve et se fixe aux corps des gens et boit leur sang.
ɨ́-túr N esp. de petite fourmi qui pique. ɨ́-túr ùndà gə̀m ngōn-ḿ àr̄ čí. Des petites fourmis noires ont mordu les testicules de mon fils et ils se sont enflés.
ɨ́-wàrá N esp. d'arbre. Njè kùmā túgā ɨ́-wàrá mbā nàjī né. Le sorcier coupe (la branche de) l'arbre "i-wara" pour jurer avec.
ɨ́-yà̰ā̰ N tirage au sort. ɨ́-ɗā ɨ́-yà̰ā̰ ɓá ɨ́-kāy né nà̰ā̰ né. Ils ont fait le tirage au sort pour partager les choses entre eux.
ɨ́-yīrā [ɨ́yērā, ɨ́yīrā] (Syn: īrā) N esp. d'arbre [Anogeissus leiocarpus]. ɨ́-yīrā gɨ́ d-ɔ́bɨ̄ ndūsū gɨ̀-ngɔ̄dɨ̄ àńg. Le Anogeissus leiocarpus dont on a mis la base au feu ne devient pas vermoulu vite.
ɨ́ɓə̄ N propriétaire. ɨ́ɓə̄-ḿ jē, ɨ́ɓə̄-í jē, ɨ́ɓə̄-é jē, ɨ́ɓə̄-sí jē, ɨ́ɓə̄-sèӯ jē, ɨ́ɓə̄-jé jē - mon propriétaire, ton propriétaire, son propriétaire, notre propriétaire, votre propriétaire, leur propriétaire. N maître. Bísī gɨ́ m-ún-é lé tə́l àw ìngà ɨ́ɓə̄-é jē. Le chien que j'ai pris est reparti trouver son maître.
ɨ́jéē PR eux, ils (forme emphatique). ɨ́jéē d-á kàw gɨ̀ ná̰ wà? Eux, ils font partir avec qui?
ɨ́jèӯ PR nous (forme emphatique). ɨ́jèӯ gɨ̀ ná̰ ɓá j-à kàw wà? Nous allons partir avec qui? (ou bien si "tu" ne viens pas) Je vais partir avec qui?
43
ɨ́sèӯ PR vous (forme emphatique).
ɨ̀tà-pélē-dɔ̀-káy-jē-gɨ́ N mois où on coupe les branches des arbustes, sixième mois de l'année.
j- PRA nous. J-ò kə̀rə̄ tàgɨ́-nè. Nous avons vu un éléphant hier.
jà- PRA nous (seulement avec le présent simple). m̄-ndōgō né; jà-ndōgō né. J'achète qqc; nous achetons qqc.
jàā AV précisément, exactement, même. ń-ɗè tàgɨ́-nè jàā. Il est venu hier précisément. Expr: jàā tó̰y -tous
jàá AV même. mā̰ jàá, ī jàá, né jàá, jèӯ jàá, sèӯ jàá, jé jàá - moi même, toi même, lui même, nous même, vous même, eux même. CMP c'est (souligne la proposition qui précède). Gɔ̀y gɨ́ nè jàá m-ɔ́sɨ́ né dā jágá. C'est avec ce pilon que je toujours pile la viande. CNJ et. ń-ɗā kùlà yā̰ jàá nè mə̰̀-é mày gɨ̀ də̀w jē yā̰. Il travail beaucoup et il est gentil avec les gens. CNJ mais. N-újī ngán jē yā̰ jàá nè n-únjī kól-kól. Il a beaucoup d'enfants mais il parait très jeune.
jáā AV position momentanée d'un enfant apprenant à marcher. Ngōn àr jáā ɓá njā ɓí. L'enfant se tient debout momentanément lorsqu'il apprend à marcher.
jāá N ses mains, sa main (forme abrégée de jī-á).
jàā-nè CNJ mais. M-āw kə́y là-á jàā-nè m-íngá-á àńg. Je suis allé à sa maison mais je ne l'ai pas trouvé. Expr: ɓìsí-nè jàā-nè -il y peu de temps
jàbàw N une personne dangereuse (assassin, etc.). Də̀w gɨ́ àw ɗá ń-tō gɨ̄ jàbàw, ɨ̄-ndām sà-á àńg. Cet homme qui va là est dangereux, ne joue pas avec lui.
jágá AV toujours (on dit aussi jágá-jágá). J-ùsà né nà̰ā̰ gɨ́ jágá. Nous mangeons ensemble toujours. Expr: jágá kàr bè kàrà -jusqu'à présent
jàgɨ̀rà-jàgɨ̀rà ID en mouvement rapide (sauter: descr. de tál).
jàl̄ N Cobe des roseaux. Jàl̄ jé gɨ̀ tòbò d-ásɨ̄ nà̰ā̰ mbágɨ́ ngà nḛ́ ɓá ɨ́-ndà pɔ̀tɨ̀-pɔ̀tɨ̀. Le cobe de roseau et le antilope "tobo" sont pareils mais lui il est beige.
jàm N esp. d'oiseau, calao. ɓùĺ ɓá jàm nō̰. En mois d'août le calao crie.
jám Arabe N mors (on dit aussi jém).
jámbàl N chameau. Jámbàl òdō né ùndà màngɨ̄. Le chameau porte plus que le boeuf.
ján-ján AV lentement. ɨ̄-pà ján-ján bàā, ɓō gɨ̀ ngɔ̄dɨ̄ námà m-ō gɨ̀ màjé àńg. Parle lentement car très vite alors je ne comprends pas bien.
jàng NIN rival. ō jàng-í jē námà ā̰y-é. Si tu vois ton rival alors évite-le.
jà̰ AV suspendu et laissé en équilibre. Dō nà̰ā̰ kāgɨ̄ gɨ́ ḭ̀yà̰ rɔ̄-é jà̰ gɨ̄ nàngɨ́. La chauve-souris dans l'arbre laisse sa tête suspendue vers la terre.
já̰y ID complètement (en lambeaux: descr. de jḛ̄rḛ̄,ngìsì). Ndògō jḛ̄rḛ̄ já̰y. Le secko est en lambeaux.
PR nous. Jè j-à kàw mṵ̀-ú bàrá. Nous allons en brousse demain.
44
-jē PRA marqueur verbal qui dénote que le sujet du verbe est au pluriel (avec le prem. personne, -jēy se trouve seulement avec l'inclusif).
N marque de pluriel. Bḭ̄yā̰ jē nə̀-ḿ bùlà yā̰ nè màngɨ̄ nə̀-ḿ kárā bàā. J'ai beaucoup de chèvres mais un seul boeuf.
-jé PRA les (obj. de verbe). N-ár-jé né d-úsā. Il les a donné à manger.
PR ils, elles (forme indépendante). Expr: jé gɨ̀ -avec (quand on parle de 3ème pers. plur.)
jéē PR eux (forme indépendante après prépositions) (forme abrégée de ɨ́jéē).
jè-gɨ̀ PRP et, avec (1 pers. de plur.). Mā̰ jè-gɨ̀ njè-kúrā nə̀-ḿ j-ìngà làr ságɨ̄ kárā. Moi et mon ami nous avons trouvé mille francs.
jé-gɨ̀ PRP avec, et (3ème pers. de plur.). Jèné jé-gɨ̀ ngán-é d-áw mbā gɨ́. La femme et ses enfants sont partis en voyage.
jēm N caracal. Jēm tá nà̰ā̰ gɨ̀ kàgɨ̀ nè kàgɨ̀ ngāl ùnd-á. Le caracal est pareil à la panthère mais la panthère est plus longue.
jèné N femme. Jèné nā̰ ná̰y, lə̀l̄-é yā̰ àr̄ n-úsá tó̰y. La femme a goûté la sauce, et elle l'a aimée tellement qu'elle a toute mangée. N épouse, femme. Jèné nə̀-ḿ ò né námà njīngā. Si ma femme voit quelque chose elle le désire.
jèӯ PR nous (forme indépendante). Jèӯ gɨ̀ ngūn-ḿ jà kàw̄ mbā gɨ́ bàrá. Moi et mon enfant nous allons partir en voyage demain [litt: nous avec mon enfant ...]
-jèӯ PRA notre, nos. kó̰-sí jē, kó̰-jèӯ jē notre mère (inclusif), notre mère (exclusif)
jḛ̀ (Syn: gḛ̀) N esp. de grenouille comestible.
jḛ̄rḛ̄ VT disperser. Kūnjá jḛ̄rḛ̄ wà gɨ́ jèné nàjì. La poule disperse le mil que la femme a étalé. VI se disperser, s'arrêter, se calmer. Lə́l jḛ̄rḛ̄ kádɨ́. Le vent est arrêté totalement. Njī jḛ̄rḛ̄ kádɨ́-kádɨ́. La pluie est arrêtée complètement. VI être en lambeaux.
jə̀bə̀lə̀ N estomac. Jə̀bə̀lə̀ dā lə̀l̄ yā̰ ām njḛ́ m-úsā sə̀-í. L'estomac d'animal est délicieux, donne-moi un peu, je mange avec toi.
jə́bɨ́ AV ensemble (deux choses ou personnes). Ngōn jé gɨ̀ kò̰-é jē ɨ́-ɗè jə́bɨ́. L'enfant et sa mère sont venus en temps [litt: l'enfant ils avec sa mère ...] Expr: tà nà̰ā̰ gɨ́ jə́bɨ́ -face à face, ensemble (deux) Jìngàw jé gɨ̀ jèné là-á d-ár tà nà̰ā̰ gɨ́ jə́bɨ́.L'homme et sa femme sont face à face.
jə̀m N esp. d'animal.
jə́m N murmure (normalement avec ). V murmurer.
jə̄mɨ̄lə̄ N mil sauvage, faux mil. Mə̰̀-ndɔ̀ gɨ́ jə̄mɨ̄lə̄ ùɓà kə̀né ndɔ̀-é ò̰ yā̰. Un champ où la faux mil a poussé est très difficile à sarcler.
jə̄r N prostituée. Jə̄r tō jèné gɨ́ sángɨ̄ jìngàw jé gɨ̄ kéɗé-kéɗé Une prostituée est une femme qui cherche les hommes partout.
N main. Pə̀r ò̰ jī-ḿ. J'ai brûlé ma main dans le feu.
45
jī-dɔ̀ɔ́-ɓē N l'aube. AV de bonne heure, très tôt le matin.
jī-kàdɨ̄ N habilité, adresse (chasseur). Jī-kàdɨ̄ lə̀-í tō ɓə̄ĺ yā̰. Ton adresse est incroyable. Expr: njè jī-kàdɨ̄ -un chasseur adroit Njé jī-kàdɨ̄ jē d-úlā mbō mbɔ́r nà̰ā̰ gɨ́ jōó àńg.Deux chasseurs adroits ne peuvent pas rester côte à côte.
jī-ùm NIN trompe (éléphant). Kə̀rə̄ tɔ̄ŕ wàā gɨ̀ jī-ùm-é. L'éléphant enlève le mil avec sa trompe.
jīgī N souche. Jīgī túgā gɔ̀l-ḿ. = m̄-túgā gɔ̀l-ḿ jīgī gɨ́. J'ai frappé mon pied contre la souche.
jígɨ́-jígɨ́ ID complètement (fermer: descr. de ùdū).
jìmásɨ̀ Français N semaine. N dimanche.
jīngā N esp. de plante [Sesbania pachycarpa].
jíngā NIN brisures des céréales, semoule. Jèné sā ndùjī gɨ̀ tà̰mḛ̄ yà̰ jíng-á ùm mə̰̀ bḭ̀ḭ̄ gɨ́. La femme tamisait la farine avec un tamis et après elle mit la semoule dans le mortier.
jìngàw N mâle, homme. Ngán-é sīrí, jìngàw jē mùndá, jèné jē sɔ́. Il a sept enfants, trois garçons et quatre filles.
jḭ̀ N esp. de liane que pousse dans les arbres d'une forêt. Ngán jē d-úlā jḭ̀ mə̰̀ kù gɨ́. Les enfants se sont balancés sur les lianes dans la forêt.
jḭ̄ N esp. d'arbre fruitier.
N jarre. Jó gɨ́ sìgì kūl màn yā̰. Une nouvelle jarre d'argile maintient l'eau très fraîche.
jōó N deux. m̄-ɗè nè àsɨ̀ kàr jōó ngàā. Je suis arrivé ici il y a deux heures.
jólē N hangar. Kàr ɔ̀sɨ̀ námà də̀w jē d-ísī gə́l jólē gɨ́. Le soleil est fort et les gens restent sous le hangar.
jōm VT préparer la sauce d'oseille (avec de la viande ou du poisson). Jèné jōm kānjī mbā kōrō né bìnā. La femme a préparé une sauce d'oseille avec le poisson pour faire la boule.
jòndō N toile d'araignée abandonnée. Jòndō ùwà sám kə́y tàŕ. Des toiles d'araignée sont dans le sommet intérieur (du toit) de la case.
jɔ̄ N problèmes d'articulation (avec l'âge). Expr: ùm jɔ̄ -avoir des problèmes d'articulation Gɔ̀l ɓúgā jē ùm jɔ̄.Les jambes des vieux ont des problèmes d'articulation.
jɔ̄gɨ̄ V déranger. Kə̰́w jē jɔ̄gɨ̄-ḿ yā̰, m-á kàw ɗā kùlà ɗágá. Les mouches me dérangent beaucoup ici, alors je vais travailler dehors. Expr: jɔ̄gɨ̄ rɔ̄ [də̀w] -[qqn] s'inquiéter ɨ̄-jɔ̄gɨ̄ rɔ̄-í àńg, ngōn-í à ɗè.Ne t'inquiète pas, ton enfant viendra.
jɔ́ndɨ́-jɔ́ndɨ́ ID très (noir: descr. de ndùl).
jɔ́rē [jɔ́rɛ̄] VT fondre. VI perdre de pois. Rɔ̄-έ tō-é ɗá ń-jɔ́rē tó̰y, n-úndā rɔ̄-έ tōgɨ́ kéɗé àńg. Il est malade et il a perdu de pois, la forme de son corps n'est pas comme auparavant.
jùndáy [jò̰ndáy, jṵ̀ndáy] N aubergine (v. gùndáy).
46
NIN grand-parent, grand-père ou grand-mère. Kà-í gɨ́ jìngàw gə̀rə̄ gūsū-tà yā̰. Mon grand-père connaît beaucoup de devinettes. NIN ancêtre. Kà-sí jē gɨ́ lə̄w d-ɔ́ ngīrā. Nos ancêtres d'auparavant portaient des peaux.
VN regarder vaguement, surveiller (inf. de à).
N calebasse. Kā tō né kò̰ bìnā. La calebasse est une chose pour manger la boule.
(Syn: gír) N bruit. M-ō ká né ɓār ɗágá. J'ai écouté le bruit de quelque chose dehors. NIN nouvelles de. Kūrú lò ə̀w̄ yā̰ m-ō ké-é àńg. Ça fait longtemps que je n'ai pas de nouvelles de lui (litt: La durée de temps est très longue que ...).
kàā CMP pour que.
káā PRP de, pour. tō káā mā̰, tō káā ī, tō kέɛ̄-έ, tō káā jèӯ, tō káā sèӯ, tō káā jéӯ - c'est à moi, c'est à toi, c'est à lui, c'est à nous, c'est à vous, c'est à eux.
kā-mbɔ́r NIN la joue.
kàbɨ̀ N esp. d'arbre [Isoberlinia doka]. Kàbɨ̀ tō kāgɨ̄ gɨ́ ɨ́-ɗā ngɔ́y-έ kánd-é gɨ̄ sàbɔ̀gɔ̀ d-úlā gɔ̀l jé gɨ́. Le "kabi" est un arbre dont on utilise la coque de la noix du fruit comme chaussures pour mettre sur les pieds.
kábɨ̄rá N esp. d'herbe. Kábɨ̄rá ɓá d-újī-né bàl-dɔ̀. L'herbe "kabira", on tresse des rideaux en paille avec.
kádā N sorte de "calebasse" en peau pour les jeux de hasard.
kàdɨ̀ N stérilité (normalement àw kàdɨ̀ 'être stérile'). J-ùjì àńg mbā jèné nə̀-ḿ àw kàdɨ̀. Nous n'avons pas des enfants car ma femme est stérile.
kàdɨ̄ VN être tranchant (inf. de àdɨ̄).
kàdɨ̄ N sel. Kàdɨ̄ ɔ̀r ná̰y gɨ́ nè gɨ̀ màjé àńg. Il n'y a pas assez de sel dans cette sauce.
kàdɨ̄ VI être amer.
kádɨ́ AV complètement, totalement. Wàā ɗùngā kádɨ́. Le mil est complètement terminé. Kándɨ̄ bḭ́ ndɔ̄bɨ̄ àr̄ tὲ-έ ɓēlā kádɨ́. Les gousses du coton s'éclatent et s'ouvrent complètement.
kàgɨ̀ N panthère. Kāgɨ̄ tō dā gɨ́ tā nà̰ā̰ gɨ̀ mùlà nè ń-bòý yā̰. La panthère est un animal pareil au chat sauvage mais elle est très grande.
kàgɨ̀ VN ramper (inf. de àgɨ̀).
kāgɨ̄ N rhumatisme. Kāgɨ̄ ɗā gɔ̀l-é àr̄ n-úmā njā pḭ́. Le rhumatisme est une maladie qui attaque les os des gens de forme qu'ils le trouvent difficile de bouger.
kāgɨ̄ N arbre. Də̀w jē túgā kāgɨ̄ tó̰y d-ár̄ kìngà tà-kīr ɓìsí-nè ò̰ yā̰. Les gens ont coupé tous les arbres et maintenant il est devenu difficile de trouver du fagot. N bois. ɨ̄-tūrū kāgɨ̄ gɨ́ tò gə́l jó gɨ́ gɨ́ tàŕ. Soulève le bois qui reste sous la jarre en haut. N pieu, poteau. Expr: kāgɨ̄ ndɔ̀ -une parcelle de champ
kāgɨ̄-kùnjà [kāgɨ̄kò̰njà, kāgɨ̄kṵ̀njà] NIN perche pour cueillir. áw ún kāgɨ̄-kùnjà né ɨ̄-ɗè-né ā-m̄ m-únjā-né mángò. Va chercher la perche et amène-la-moi pour que je cueille les mangues avec.
kāgɨ̄-pə̀r (Syn: búndù) N fusil.
47
kāgɨ̄-tɔ́sɨ̄ N canne (pour marcher). Də̀w jē gɨ́ tɔ̀gɨ̀ njā gɨ̀ kāgɨ̄-tɔ́sɨ̄ jī jē gɨ́. Les personnes âgées marchent avec la canne à main.
kāgúrū N gourmandise. Də̀w gɨ́ tō kāgúrū làl kùndà bɔ̀ɔ̄ àńg. Le gourmand ne manquera pas d'avoir la diarrhée.
kàjì VN guérir (inf. de àjì).
kàl VN monter (inf. de àl).
kàĺ AV l'année prochaine.
kāl N esp. d'antilope, Cobe de Buffon. Kāl tō dā gɨ́ d-ó̰ gè-é. Le Cobe de Buffon est un animal dont on mange le liquide dans les herbes qui restent dans sa panse.
kál̀ N sorte de danse.
kál̀ N cale (pour immobiliser qqc).
kàĺ-ɓá AV l'année prochaine. Kàĺ ɗáà m-á kàw Mūndūú. L'année prochaine j'irai à Moundou.
kál-kó̰ N mois de récolte du mil précoce, douzième mois de l'année (aux alentours du mois d'octobre; on dit aussi kál-kó̰y).
kàĺ-nè AV l'année passée. Kàĺ-nè də̀w jē ɨ́-ndōgō wàā jē tó̰y ɗáà ɓìsí-nè ɓō ɔ̀r̄-jé. L'année passée les gens ont vendu tout leur mil et maintenant ils meurent de faim.
kàlè VN nager (inf. de àlè). ɨ̄-gə̀rə̄ kàlè màn àńg námà āw bā-á àńg nà á kày màn kùy. Si tu ne sais pas nager, il ne faut pas aller au fleuve de peur que tu te noies. VN ramper par terre, monter (plante).
kám N feuille. Kāgɨ̄ gɨ́ àr mbɔ́r kə́y gɨ́ nè kám-é yā̰. L'arbre qui est à côté de cette maison a beaucoup de feuilles. N arbuste, buisson. Njè-ndɔ̀ tɔ́sɨ̄ kám mə̰̀-ndɔ̀ là-á ɓá mbā dùbū-né ɓí. Les cultivateurs enlèvent les buissons du champ avant de semer.
Kàmàrúǹ NP Cameroun.
kàmyō̰ [kàmyó̰ò̰, kàmyō̰] Français N camion (v. ɨ́-ngà-ndūbɨ̄rū).
kándà N la claire (de la lune).
kàndɨ̄ NIN produit (de culture). Gə́l kàndɨ̄ kō ndɔ̀ bùlà yā̰. Les types de produits de la culture sont nombreux.
kándɨ̄ NIN fruit. Kándɨ̄ mḭ̄ ndùl ɓá d-ó̰. Le fruit de l'arbre "mi" devient noir d'abord et (après) les gens le mange.
kándɨ́ INT combien. Kɔ̄bɨ̄ bḭ̄yā̰ kárā lé làr-é kándɨ́ wà? Un gigot de chèvre, son prix est combien?
kándɨ̄-búndù N balle, cartouche (de fusil).
kāngɨ̄rāng N spirale de brindilles attachées pour supporter la toiture. ń-tɔ́ kāngɨ̄rāng mbā dòlè né kə́y làá. Il attache la spirale de brindilles pour couvrir le toit de sa maison.
48
kānjī N poisson. Ngán kānjī jē bā̰y yā̰ mə̰̀ màn dàng gɨ́. Des petits poissons abondent dans les étangs.
kàr N soleil. Jèné nàjì wàā kàr-á mə̰̀ ndàgɨ̀ gɨ́ kàr̄-é tùdù. La femme a mis le mil sur la natte et l'a étendu au soleil pour qu'il sèche. N heure. Kàr kándɨ́ wà? kàr mùndá gɨ̀ ngán-é dɔ̀gɨ̀-gìré-mḭ́. Quelle heure est-il? Il est 3:15. NIN moment pour (faire qqc). Kàr kùnjà wàā čè àńg ɓí Le moment pour récolter le mil n'est pas encore arrivé. Expr: gɨ̀ gō kàr -à temps, à l'heure
kàr NIN côté, poitrine. Sèngɨ̀rè kàr-é čédɨ̄ lò gɨ́ n-ḭ́ dɔ̀ kāgɨ̄ gɨ́ n-ósō. Sa côte s'est cassée quand il est tombé de l'arbre.
kàr PRP contre. m̄-ké ndàgɨ̀ m-ndūnā kàr kə́y gɨ́. J'ai enroulé la natte et je l'ai posé contre le mur.
kàr̄ VN être propre (inf. de àr̄).
kàr̄ N esp. de grenouille. Kàr̄ jē ɨ́-nō̰ dàngɨ̀ gɨ́. Les grenouilles crient dans le flac d'eau.
kàr̄ CMP que, pour que. ń-njìgì kàr̄ bɔ̀b-é jē ḭ̀yà̰ àr̄ n-áw sà-á. Il veut que son père lui laisse partir avec lui.
kàr̄ VN donner (inf. de àr̄). m̄-njìgì kàr̄-ī (=kà-ī) làr njḛ́ nè m-āw né àńg. Je veux te donner un peu d'argent mais je n'en ai pas.
kár AV seul, tout seul. Né-kùsà gɨ́ gɨ̀ kár tō yò. La nourriture qui est seule est la mort.
kár̄ NIN la tige. ɓē-é mṵ̀-ṵ́ də̀w jē ɗā kə́y gɨ̀ kár̄ wàā. Dans les villages les gens font les toits des cases avec la tige de mil.
kár̄ N pour (normalement gɨ́ kár̄ ɗā né 'pour faire qqc'). Bày-sà tō né gɨ́ kár̄ kày sà. La pipe est une chose pour fumer le tabac.
kàrà AV même (pas) (toujours avec àńg). Də̀w jē dɔ̀gɨ̀ kàrà d-ásɨ̄ mə̰̀ ɓē gɨ́ nè àńg. Il n'y a même pas dix personnes dans ce village. AV aussi. ī kàrà tō gɨ́ Mūndūú tɔ̀ wà? Toi aussi tu es de Moundou? Expr: jágá kàr bè kàrà -jusqu'à présent
kárā NUM un. Də̀w kárā kàrà gòdó ɓē-é. Il n'y a même pas une personne dans le village.
kárā-bà [káābàā, kárā-bà] AV même (dérivé de kárā-bà). Bɔ̀-jé jē kárā-bà nè kó̰-jé jē dáng-dáng. Ils ont le même père, mais leurs mères sont différentes. Expr: kárā bàā -ensemble ɨ́-ɗè kárā bàā.Ils sont venus ensemble.
kàrè N panier. Kàrè bḭ́ ndə̰̄w ùndà kàrè wàā. Le panier pour le coton est plus haut que le panier pour le mil.
kárē AV seul. N-ó̰ bìnā gɨ̀ kárē bàā. Il a mangé la boule seul.
kàrè-bḭ́ N panier. Kàrè-bḭ́ ndə̰̄w ùndà kàrè wàā. Le panier pour le coton est plus haut que le panier pour le mil.
kás ID en petits morceaux (briser, casser: descr. de tɔ̄). Ngán jē ndām kə́y-pàgɨ̀-á ɗáà d-úndā jó màn̄ tɔ̄ kás. Les enfants jouaient dans la cuisine et ils ont tapé la jarre pour l'eau est elle est cassée en petits morceaux.
kàsɨ̀ VI être rouge. Dɔ̀ ɨ́-bàýlà kàsɨ̀. La tête du margouillat est rouge. VI être mûr. Mángò kàsɨ̀ àsɨ̀ kùsà ngàā. Les mangues sont mûres, on peut les manger maintenant.
49
kàsɨ̀ VN être capable, suffisant (inf. de àsɨ̀).
kásɨ̄ V piler à sec. V produire de l'huile. Expr: bàl [né] [də̀w] kásɨ̄ -[qqn] subir les conséquences de [une action] ɨ́-tɔ̄l bḭ̄yā̰ gɨ̀ mbáy d-ár̄-m̄ m̄-tà bàl-é m̄-kásɨ̄-né.On a tué la chèvre du chef et c'est moi qui en ai subi les conséquences.
kàsɨ̀-bə̰̀rḭ́ N rhinocéros.
kàsɨ̀-gɨ́-kàsɨ̀ VI être rouge. Dɔ̀ ɨ́-bàýlà kàsɨ̀-gɨ́-kàsɨ̀. La tête du margouillat est rouge. VI être brun (une personne). ngōn-màndɨ̀ gɨ́ kàsɨ̀-gɨ́-kàsɨ̀ - une jeune fille brune (teint clair).
kàw N oeuf. Mùlà ùwà kūnjá nə̀-ḿ dɔ̀ kàw gɨ́. Le chat sauvage a saisi ma poule sur ses oeufs.
kàw V aller (inf. de àw). V partir.
káw VT rassembler. Mbáy káw də̀w jē tà kə́y gɨ́ là-á mbā kùlà-jé tàr. Le chef a rassemblé les gens devant sa concession pour leur annoncer la nouvelle.
káw-káw ID très (blanc: descr. de ndà).
kày N lignes. Ngōn ùnjà kày nàngɨ́ àr̄ màr-é jē. L'enfant dessinait des lignes sur la terre pour ses amis.
kày V boire (inf. de ày).
kàӯ N mon grand-père, ma grand-mère.
kāy VT couper (en deux). Kāy wàsɨ̄ dàn-á jōó ār kó̰-í jē. Coupe le melon en deux et donne-le à ta mère. V partager, diviser. Ngán jē ɨ́-kāy nà̰ā̰ úbū. Les enfants partageaient les arachides. VT verser (une partie d'une boisson).
ká̰ VI être, exister. m̄-ká̰, ɨ̄-ká̰, ń-ká̰, jà-ká̰, ɨ̄-ká̰-jē, ɨ́-ká̰ - j'existe, tu existes, il existe, nous existons, vous existez, ils existent.
kā̰á̰ V déféquer (suivi de sḭ̀).
kā̰rḛ̄ N sorte de balafon.
kà̰rə̰̄ NIN le vagin.
kà̰y VN fuir ( kà̰ӯ en dialecte Mayngaw; inf. de kà̰ӯ). VN s'enfuir. VN couler.
[kée] (Syn: kə́) VT enrouler. Njī à kə̀r á m-āw ké ndàgɨ̀ nə̀-ḿ kìlā kə́y. Il va pleuvoir, alors je vais enrouler ma natte et la mettre dans la maison.
kèē N van. ɨ́-ɗīgí ndùjī gɨ̀ kèē. On vanne la farine avec le van.
kèdé (Syn: ndōdé) AV troisième jour d'aujourd'hui, en trois jours. Njè-bàtà-kə́y nə̀-ḿ àw mbā gɨ́ kèdé ɓá n-á ɗè. Mon voisin va de voyage en trois jours et après il revient.
kèm NIN oeil (seulement kèm-é "son oeil, ses yeux"; v. kèm-é).
50
kèm N grossesse. Jèné là-á ə̀ndɨ̀ kèm də̀r̄. Sa femme est en sa première grossesse.
kém SPC certains. Də̀w jē gɨ́ kém d-áy kōdō àńg. Certaines personnes ne boivent pas la bière. SPC autres. Gàjì màngɨ̄ Mbōrōrō ngāl ùndà gàjì màngɨ̄ jē gɨ́ kém. Les cornes des boeufs Mbororo sont plus longues que celles des autres boeufs.
kērā N dette. Kērā làá tò dɔ̀-ḿ gɨ́ ā m-úgā àńg bàā ɓí. J'ai une dette à lui mais je ne l'ai pas encore payé [litt: sa dette reste sur moi...] āw gɨ̀ kērā nə̀-ḿ dɔ̀-í gɨ́ lé, ndɔ̄ gɨ́-ɗá ɓá á kùgā-m̄ wà? Tu a une dette à moi, en quel jour vas-tu me la payer?
kèrè [kὲrὲ] N perdrix. Kèrè tá nà̰ā̰ gɨ̀ tə̀njì nè ń-njḛ́ bàā. La perdrix est un oiseau pareil à la pintade mais elle est plus petite.
kèrè-báng N esp. de perdrix grise. Kèrè-báng bòý tɔ̀ӯ kèrè-kàsɨ̀. La perdrix grise est plus grande que la perdrix rouge.
kèrè-kàsɨ̀ N esp. de perdrix rouge.
kéɗé AV avant, entre-temps. ɗə́gɨ̄ jē gɨ́ bā̰y-ī kə́y nè kéɗé lé bàtú ùsà-jé tó̰y. Les rats qui abondaient dans la maison avant, le chat les a tous mangés. AV devant. Kó̰-í jē àr kéɗé āw íngá. Ta mère est devant, va la trouver. Expr: kéɗé nò̰ -avant
kèsɨ̀ NIN le reste. D-ḭ́yā̰ kèsɨ̀ wàā d-ár̄ ngán jē. Ils ont laissé le reste de la boule pour les enfants.
késɨ̄ [kέsɨ̄] V tousser. Ngōn késɨ̄ yā̰, ār-é kàdɨ̄-làgà ò̰. L'enfant toussait beaucoup alors on lui a donné du sel indigène pour sucer.
késɨ̄ N esp. de fourmi.
kḛ̄mɨ́lḛ̄ (Syn: gó̰ngɨ́rō̰) V froisser, recroqueviller.
kḛ́ngḛ́lḛ́-gɔ̀l N rotule du genou. Kḛ́ngḛ́lḛ́-gɔ̀l tò mə̀r-kə̀jì gɨ̄. La rotule se trouve au niveau du genou.
kḛ́ngḛ́lḛ́-tà-kúndā N le mors du cheval. D-úlā kḛ́ngḛ́lḛ́-tà-kúndā gɨ̄ ɓá d-ál-é-né. On met le mors du cheval pour le monter.
kə́ (Syn: ké) N enrouler (natte).
kə̄bə̄ VT agiter (la main, pour appeler qqn). ń-kə̄bə̄ jī-á ń-ɓār-m̄-né. Il a agité la main pour m'appeler.
kə̄də́rə̄ VI être dur.
kə́də́rə́ VI tenir une position ferme, ne pas fléchir. m̄-mā̰y sà-á nè n-úndā kə́də́rə́. J'ai discuté avec lui mais il est resté ferme.
kə̀jī N étonnant, chose étonnante. Tō kə̀jī nə̀-ḿ. Ça m'étonne [litt: il.est une chose.étonnante de moi].
kə̀jī V penser (inf. de ə̀jī). V réfléchir.
kə̀kə̄r N côte de [qqn].
51
kə̀m NIN oeil, yeux. Njè-kúrā là-á ùndà kèm-é àr̄ čí. Son ami l'a tapé à l'oeil, et maintenant l'oeil est gonflé. kə̀m-ḿ, kə̀m-í, kèm-é, kə̀m-sí, kə̀m-sí, kə̀m-jé - mon oeil, ton oeil, son oeil, nos yeux, vos yeux, leurs yeux. NIN visage.
kə̀m N l'âme.
kə̀m N chose crue. úl-bò tò kə̀m ɓá úsā àńg. Les pois de terre sont crus, ne les mange pas.
kə̀m-bàā V respiration. N la vie, vivant. Expr: àw/kàw kə̀m-bàā -être vivant Expr: ìsì kə̀m-bàā -être vivant
kə̀m-dó̰y N poisson : capitaine. Kə̀m-dó̰y tō kānjī gɨ́ bòý yā̰ ùndà kānjī jē tó̰y. Le capitaine est le poisson le plus grand.
kə̀m-kàrɨ̄ N la sagesse. Expr: njè kə̀m-kàrɨ̄ -un sage Də̀w gɨ̄ ùwà bè-é gɨ̀ njè kə̀m-kàrɨ̄ mbə́ àńg.Celui qui accompagne un sage n'est pas idiot.
kə̄ḿ-ngàw̄ N luciole. Kə̄ḿ-ngàw̄ tō kùrū gɨ́ ndōgó čìl gɨ́ tōgɨ́ pə̀r bè. La luciole est un insecte qui brille comme un feu pendant la nuit.
kə̀n VN pénétrer dans (l'eau) (inf. de ə̀n).
kə̀n̄ V ronfler.
kə̀ń AV là, là-bas. ún mbēɗē gɨ́ kə̀ń ā-m̄. Prends ce papier là pour moi.
kə̀né AV dedans. M-úm màn mə̰̀ jó gɨ́ n-ɨ́lā kàdɨ̄ kə̀né. Elle a versé l'eau dans la marmite et après elle a ajouté du sel (dedans).
kə́ng-kə́ng ID très (maigre: descr. de ə̀ngə̄).
kə̀ngə̄ VN maigrir (inf. de ə̀ngə̄).
kə̀ngə̀ng-kə̀ngə̀ng ID abondement (couler: descr. de ùlà).
kə̀r VN pleuvoir.
kə̄ŕ V vider, racler.
kə́r N sésame. Kə́r ɓá d-ɔ́sɨ̄-né dā. On utilise le sésame pour préparer les boulettes appelées 'viande hachée'.
kə̄ŕ-mā̰-nōdó N esp. d'antilope.
kə̀rə̄ N éléphant. Kə̀rə̄ bòý ùndà dā jē tó̰y. L'éléphant est plus grand que tous les autres animaux.
kə̀w̄ VN s'arrêter de. VN cesser de.
kə́y N maison. M-āw gɨ̀ kə́y kárā bàā àsɨ̀ jèné jē jōó àńg. Je n'ai qu'une seule case, pas suffisante pour deux femmes.
kə́y-lò N abri dans un champ. Njè-ndɔ̀ ɗā kə́y-lò tà ndà gɨ́ là-á. Le cultivateur construit un abri à côté de son champ.
52
kə́y-pàgɨ̀ (Syn: pàgɨ̀) N cuisine.
kə́y-pōlō N sanctuaire.
kə́yī AV dans la maison (indique certitude). ń-jē ìsì kə́yī. C'est sûr que ma mère est dans la maison.
kə̰́rə̰̄ N jeune fruit.
kə̰̀w N la respiration. ɓúgā gɨ́ nè ɗá kə̰̀w lā-á ò̰ yā̰. La respiration est devenue très difficile pour ce vieux là.
kə̰̄w N gros singe solitaire (mâle).
kə̰́w N mouche. Kə̰́w jē jɔ̄gɨ̄ lò yā̰. Les mouches dérangent beaucoup.
kə̰̀y VN être amusant, animé (inf. de ə̰̀y).
kìbì N poisson électrique.
kīɓā N feuille d'haricot. Jèné ùgù kīɓā mbā nīr. La femme coupe les feuilles d'haricot pour les cuire.
kìɓī VN sucer (nourriture).
kìɓī VN éventer (inf. de ìɓī).
kìgì (Syn: sìgì) VI être nouveau.
kìgí-nè (Syn: lɔ̀ý-nè) AV de nos jours. Kìgí-nè ngán jē ɨ́-ɓə̄ĺ bùɓā jē àńg. De nos jours les enfants ne respectent pas les adultes.
kìl N intérieur de la bouche. Né ùsà ngāngɨ̄ ngōn àr̄ mə̰̀ kìl-é tō dò. L'enfant a des caries dentaires et il a des plaies à l'intérieur de la bouche.
kìl V sucer (inf. de ìl). N téter (sein).
kíl-jī NIN coude. M-ɔ́sɨ́ kíl-jī-ḿ kàr kə́y gɨ́. J'ai frappé le coude contre le mur et j'ai une plaie.
kìlā N lancer (inf. de ìlà).
kīlā VI déclencher (ex. piège). Kùlā kīlā nè ùɓà né àńg bàā La corde (du piège) a déclenché mais elle n'a rien attrapé.
kílā NIN traces de (animaux, insectes, mais pas personnes). ń-tò kílā īyā-gɨ́ mbā tɔ̄l-é. Il est resté (en embuscade) sur les traces du porc-épic pour le tuer.
kìm V murmurer.
kìngà VN trouver (inf. de ìngà).
kìngā N tuteurs, poteaux pour soutenir plantes. Njè-ndɔ̀ ùr kìngā àr̄ ɨ́-ngúl là-á àlè kə̀né. Le cultivateur a mis des poteaux pour que ses ignames rampent dessus.
53
kīngā (Syn: sīngā) N os. Bísī ùsà kīngā. Le chien mange l'os. N force. Njè-màr-ḿ ùɓà kīngā yā̰, m-ásɨ́ ɗɔ̄ sà-á àńg. La force de mon ami est trop; je ne puis pas le battre.
kìrī V encercler, entourer.
kīrō N esp. d'herbe, Striga. Kīrō tō mṵ̀ gɨ́ tɔ̄l wàā. La Striga est une herbe qui tue le mil.
kìsà VN trembler (inf. de ìsà). ɓōlé úwā njè-ɓògò námà n-á kìsà ɗègɨ̀-ɗègɨ̀. Si tu attrapes un voleur il va trembler
kìsì V s'asseoir. V rester.
kíy [kɨ́y] N maison. Kó̰-sí jē ìsì kíy. Votre mère reste à la maison.
kìyā N couteau. ā-m̄ kìyā m-tūnjā-né dā. Donne-moi un couteau pour que je coupe la viande avec.
kìyā VT cacher (inf. de ìyā).
kíyā N esp. d'arbre.
kḭ̀ VN se lever (inf. de ḭ̀). V voler.
kḭ̀yà̰ VN laisser (inf. de ḭ̀yà̰).
kɨ̀mà-tàgɨ́ AV soir. Nā̰y lò núngā námà də̀w jē ɨ́-čè ɗágá àńg sár kɨ̀mà-tàgɨ́. Dans la saison de chaleur les gens ne sortent pas jusque le soir.
kɨ̄né AV dedans. Jèné ɔ̀r̄ kùdù ná̰y ɗáà ìlā kàdɨ̄ kɨ̄né. La femme remue la sauce et après elle met le sel dedans.
V voir (inf. de ò).
NIN grain, germes. Mbə́rɨ̄ kō gɨ́ mày ɓá dùbū. On choisit les meilleures semences pour la plantation.
(Syn: nò̰-kó) NIN poitrine. Tō ə̀l̄ gɨ́ tá nà̰ā̰ gɨ̀ ɨ́-də́r nè kó-é ndà. C'est un oiseau de la taille d'un pigeon, mais sa poitrine est blanche.
kō-kùnjà N produits récoltés.
kō-ndɔ̀ N produits agricoles.
kòbò N esp. d'arbre [Ficus sycomorus].
kóɓō N couvercle en paille du grenier. ɨ̄-də́bɨ̄ kóɓō tà dàm nà kūnjá jē d-á kàw kə̀né. Remets le couvercle sur le grenier de peur que les poulets n'y entrent. N carapace (de tortue).
kòdō VN porter, transporter (inf. de òdō).
kōdō N boisson fermentée. Mùgāy mày ɗā kōdō yā̰. Le sorgho est très bon pour en faire la bière de mil. N farine de mil utilisée pour fabriqué la bière.
54
kògō VI rire. Ngán jē gɨ́ d-ó ɨ́-sú gɨ́ bɔ̀-jé jē ɨ́-kògō. Les enfants qui écoutaient le conte de leur père riaient. m̄-kògō, ɨ̄-kògō, ń-kògō, jà-kògō, jà-kògō jē, ɨ̄-kògō jē, ɨ́-kògō-jē - je ris, tu ris, il rit, nous rions, vous riez, ils rient.
kól N année, période. Kól gɨ́ ɓō ɔ̀r̄ né ɗáà də̀w jē d-úsā ndàgɨ̀rà. La période quand la famine s'installe, les gens mangent le tubercule sauvage "ndagira".
kòlè VN être turbulent (inf. de òlè).
kòlè VN doter une fille (inf. de òlè).
kólē N mange-mil jaune.
kòn VN conduire les animaux (inf. de òn).
kòndè N cithare. ń-gə̀rə̄ kìm kòndè yā̰. Il joue la cithare très bien.
kóndōró N flèche. Də̀w jē nà Mbōrōrō jē ɨ́-sá̰ tà kóndōró gɨ̀-jé. Les gens disent que les Mbororo préparent la pointe de leurs flèches avec le poison.
kóp-kóp ID complètement (calciné: descr. de nòdō).
kòrè VN tresser sur la cuisse, serrer (inf. de òrè).
kòrè N asticot.
kòrō N panier pour la pêche. Jèné jē d-áw gɨ̀ kòrō lə̀-jé lò màn-kɔ̀sɨ̀ gɨ́. Les femmes vont avec leurs paniers à la pêche collective.
kōrō VT rendre lisse l'intérieur de. Jèné kōrō kā gɨ̀ lìbà. La femme rend lisse l'intérieure de la calebasse avec l'argile.
kōró VT remuer, préparer (la boule). Gə̀r̄ tō né kōró bìnā. La cuillère en bois est une chose pour remuer la boule. VT rendre lisse l'intérieur de.
kòrōrō N âne. Kòrōrō òdō né tɔ̀ӯ kúndā. L'âne peut porter plus que le cheval.
kòsō N concombre. úsā kòsō à á kə̀r ə̀rə̄ yā̰. Les concombres te font uriner beaucoup.
kòsō VN tomber (inf. de òsō).
kōyō N esp. d'olivier utilisé dans la fabrication d'une huile amère.
kò̰ VN brûler (inf. de ò̰). VN manger (boule) (inf. de ò̰).
kò̰ N misère, souffrance. ɓāl gɨ́ ɓō ò̰ námà də̀w jē d-ó kò̰ yā̰. S'il y a une année de famine alors les gens voient beaucoup de misère.
kō̰ NIN la fin de. Expr: ɔ̀sɨ̀ kō̰, ìlā kō̰ -mettre fin
kó̰ NIN mère. ń-jē, kó̰-í jē, kḛ́-é jē, kó̰-sí jē, kó̰-sí jē, kó̰-jé jē - ma mère, ta mère, sa mère, notre mère, votre mère, leur mère. Kó̰-í jē gòdó à ɨ̄-nà̰y gɨ̀ kà-í jē. Si tu n'as pas de mère alors tu vivras avec ta grand-mère.
kó̰-dàlè N sorte de tambour à deux faces, une face plus grande que l'autre.
55
kó̰-láw V mère honorifique de l'initiation des jeunes filles.
kó̰-mèlò (Syn: dàn-lò-bàbɨ̀) AV minuit. Kó̰-mèlò ɗáà də̀w jē čìɓī tó̰y. à minuit tous les gens dorment.
kó̰-yíl N esp. d'arbre de raisin touffu ayant des épines.
kò̰nḛ̀ N alliance.
kó̰ngɨ́ró̰ N reste de la récolte qui n'est pas mûr en même moment. Kó̰-έ jē ùndā kó̰ngɨ́ró̰ mɨ̀njì pə̀ɗə́ àr̄-έ n-úsā. Sa mère a fait bouillir les haricots pour qu'il mange.
kò̰rə̰̄ VT avoir des rapports sexuels. ɨ̄-kò̰rə̰̄ jèné lə̀ njè-bàtà-kə́y lə̀-í àńg. Il ne faut pas avoir des rapports sexuels avec la femme de ton voisin. Expr: tò gɨ̀ jèné/jìngàw -avoir des rapports sexuels avec [femme/homme]
kó̰rə̰̄ V coïter.
kó̰rə̰̄y VI être mauvais. Bìnā gɨ́ jèné nə̀-ḿ kōrō ɓōgɨ́-nè ɗá kó̰rə̰̄y yā̰. La boule que ma femme a préparée aujourd'hui est très mauvaise. Expr: mḛ̀ [də̀w] kó̰rə̰̄y -[qqn] être méchant Ngōn gɨ́ kə̀n̄ ɗá mḛ̀-é kó̰rə̰̄y.Cet enfant là est méchant
kò̰ý AV catégoriquement (refuser) (descr. de ɔ̀gɨ̄, mbādɨ́).
kò̰yḭ́ ID catégoriquement (refuser: descr. de mbādɨ́,ɔ̀gɨ̄).
kò̰yō̰ N matière noire servante à colorer l'intérieur des calebasses.
kɔ̀bɨ̀ N inceste; malédiction.
kɔ̀bɨ̄ N frire (poisson). N être mûr légèrement.
kɔ̄bɨ̄ NIN épaules (d'animal).
kɔ́bɨ̄ N esp. de liane. Kɔ́bɨ̄ tō né gɨ́ ɨ́-ɗā gə̄ ndáy nə́m gɨ́ kāgɨ̄-tɔ́sɨ̄ nə́m tɔ̀. La liane "kobe" est une chose qu'on fait la chicotte avec et la canne aussi.
kɔ́bɨ́ N sans aucun changement, sans avancer. M-úlā rɔ̄-ḿ tàŕ ndɔ̄ jōó tà ndɔ̀ nə̀-ḿ tò kɔ́bɨ́. J'étais occupé pendant deux jours est mon champ est resté sans avancer de tout.
kɔ̀dɨ̀ VN quitter (inf. de ɔ̀dɨ̀). VN renvoyer (ordre) (inf. de ɔ̀dɨ̀).
kɔ́dɨ́-kɔ́dɨ́ AV en même instant, tout de suite. N-úwā ngōn-é n-áw sàá ɓē-é nè tɔ́l kɔ́dɨ́-kɔ́dɨ́ ɗè. Il a pris son enfant et il l'a amené à la maison mais tout de suite il est revenu.
kɔ̀dɨ̀rɔ̀-kṵ́rā̰ N esp. de poisson.
kɔ̀gɨ̄ VN refuser, empêcher (inf. de ɔ̀gɨ̄).
kɔ́gɨ́m AV courbé. Dɔ̀ kɔ́bɨ̄ tɔ́sɨ̄ túgā kɔ́gɨ́m. Le bout de la liane qui sert de bâton d'appui est courbé.
kɔ̀jì VN montrer; mesurer (inf. de ɔ̀jì).
kɔ̄jī N grêle. Njī kɔ̄jī ə̀r. Il pleut de grêle.
56
kɔ́jɔ̀ N sorte de jouet des enfants en forme spirale allongée.
kɔ̀l N droite. D-ó̰ bìnā gɨ̀ jī-jé gɨ́ kɔ̀l. On mange la boule avec la main droite. N droitier.
kɔ̀l VN aiguiser (inf. de ɔ̀l).
kɔ̄l V disputer. Ngán jē kɔ̄l nà̰ā̰ tà bìnā gɨ́. Les enfants se querellent sur la boule.
kɔ̄ĺ V siffler. ɓə̄ lə̀ Làgà jē jèné kɔ̄ĺ ə̀ńg. Chez les Laka les femmes ne sifflent pas.
kɔ̀lē VN être léger (inf. de ɔ̀lē).
kɔ́m N esp. d'arbre [Diospyros mespiliformis]. Kɔ́m tō kāgɨ̄ gɨ́ kànd-é gɨ́ ɓə́sə̄rə̄ tō čībī. Le Diospyros mespiliformis est un arbre dont le fruit non mûr contient la colle.
kɔ́ndɔ̀tɔ̄l N vipère.
kɔ̀njɔ̀r NIN pomme d'Adam. Kɔ̀njɔ̀r jìngàw bò ùndà káā jèné. La pomme d'Adam d'un homme est plus grande que celle d'une femme.
kɔ̀r N fatigue. Njè-ndɔ̀ ndɔ̀ ndɔ̀ yā̰ àr̄ kɔ̀r ɗɛ̄-έ. Le cultivateur a travaillé si fort que la fatigue enfin s'empara de lui. Expr: ùwà kɔ̀r -se reposer
kɔ̀r̄ VN enlever (inf. de ɔ̀r̄).
kɔ̀r̄ N la forge.
kɔ̄r N territoire, région délimitée commandée par un chef traditionnel. Kɔ̄r ɓē Bámā tádɨ̄ yā̰. Le territoire du village de Bama est très large.
kɔ̄r NIN nombre. Kɔ̄r də̀w jē gɨ́ ɓē-é nè ndày tɔ̄l àńg. Le nombre de gens dans ce village là ne dépasse pas cent.
kɔ̄r NIN morceau de. M-ún kɔ̄r ə̀r mbā kìlā né ə̀l̄. Je prends un morceau de pierre pour lancer sur un oiseau. Expr: kɔ̄r ná̰y -boulette de viande pilée avec le sésame ou la courge Expr: kɔ̄r pə̀r -braise
kɔ̄r N divinité traditionnelle.
kɔ̄ŕ VI rabougrir. úbū gɨ́ čèē kɔ̄ŕ tà būwá gɨ́. L'arachide qui a germé est rabougrie.
kɔ́r NIN bruit de. M-ō kɔ́r né ɓār ɗágá. J'ai écouté le bruit de quelque chose dehors.
kɔ̀r-gè N calebasse - cuillère. Ngán jē d-áy bíyā gɨ̀ kɔ̀r-gè. Les enfants boivent la bouillie avec une cuillère de calebasse.
kɔ̀rɨ̄ N forge. M-āw kə́y kɔ̄r-ɔ́ kàr̄ ɨ́-ɗā mḭ̀yā̰ d-á-m̄. Je vais à la maison de la forge pour qu'on me fabrique un couteau de jet.
kɔ́rɨ̄ N sorte de panier.
kɔ̄rɔ́ AV marqueur de débarras. ún ngìsì kūbū nè ílā kɔ̄rɔ́. Prends ce vieil habit et jette-le.
kɔ̄ɗē [kɔ̄dɛ̄] VT chercher parmi. Ngōn kɔ̄ɗē mángò gɨ́ kàsɨ̀ mə̰̀ màr-é gɨ́. L'enfant cherche une mangue mûre parmi les autres.
57
kɔ̀sɨ̀ N tubercule. Kɔ̀sɨ̀ ngàlì hō̰y ùndā kɔ̀sɨ̀ gèl. Le tubercule est plus gros que le tubercule "gel"
kɔ̀sɨ̀ N houe. Kɔ̀sɨ̀ tō né ndɔ̀ ndɔ̀. La houe est une chose pour travailler le champ.
kɔ̀sɨ̀ VN piquer (inf. de ɔ̀sɨ̀). V injecter.
kɔ̀wày VT quémander, solliciter un don. ɨ̄-kɔ̀wày-é wàā àńg n-á n-áw kòg-ī. Ne lui quémande pas du mil de peur qu'il ne se moque de toi. m̄-kɔ̀wày-ī, m̄-kɔ̀wày-é, m̄-kɔ̀wày-sí, m̄-kɔ̀wày-jé - je quémande de toi, je quémande de lui, je quémande de vous, je quémande d'eux.
kɔ̀wè [kɔ̀wὲ] V quémander.
kɔ̀wè [kɔ̀wὲ] N placenta. Jèné ùjì ngōn námà kɔ̀wè čè ùwà gō-á. Quand une femme donne naissance à un enfant, le placenta sort après.
kɔ̀wē [kɔ̀wɛ̄] N hibou. Kɔ̀wē tō ə̀l̄ gɨ́ kə̀m-é bòý yā̰ gɨ́ à àw ndò̰ čìl gɨ́. Le hibou est un oiseau avec des gros yeux qui fait la chasse pendant la nuit.
kɔ́y (Syn: gə́l) N sous. Gɔ̀l-í tō kɔ́y táblɨ̀ gɨ́. Tes pieds sont sous la table.
N forêt. N marécage.
N gourde. Jèné jē d-úm kàdɨ̄ mə̰̀ kū gɨ́. La femme verse le sel dans la gourde.
kū-gḛ́mḛ̄ (Syn: gḛ́mḛ̄) N gourde avec fermeture.
kū-gɔ́bɨ̄ (Syn: kū-ngāw) N sorte de gourde avec deux sections.
kū-ngāw (Syn: kū-gɔ́bɨ̄) N gourde (v. aussi gàl̄). Njè-ndɔ̀ ùm màn mə̰̀ kū-ngāw gɨ́ là-á túbú. Le cultivateur a rempli sa gourde d'eau. [litt: mis l'eau dans la gourde plein]
kùbā [kòbā, kùbā] VN serrer (inf. de ùbā).
kūbū N vêtement. Bɔ̀ӯ ndōgō kūbū-gɨ́-tàŕ à-m̄. Mon père a acheté une nouvelle chemise pour moi (dialecte Bémur). Bàӯ ndōgō kūbū-gɨ́-tàŕ à-m̄. Mon père a acheté une nouvelle chemise pour moi. (dialecte Mayngaw) Expr: kūbū gɨ́ tàŕ -chemise
kùɓà [kòɓà, kùɓà] N outil pour sculpter (pour faire les manches d'hache, houe, etc.). Kùɓà tō né tɔ́l kāgɨ̄. Le "koba" est une chose pour sculpter le bois.
kùɓà [kòɓà, kùɓà] VT pousser; ressembler; attraper (inf. de ùɓà).
kùɓā VN damer, compacter le sol (inf. de ùɓā). V fabriquer (avec l'argile), modeler.
kùdù NIN fesse. Ngōn-ḿ nō̰ mbā dòktúrù ɔ̀s-é kùd-é gɨ́. Mon enfant pleure parce que le médecin lui a donné une piqûre à la fesse. Expr: ùn kùdù -commencer M-ónd-á ɗáà n-ún kùdù nō̰.Je l'ai frappé et alors il a commencé à pleurer. Expr: ɔ̀sɨ̀ kùdù [də̀w] -encourager M-ɔ́sɨ̄ kùdù ngōn-ḿ mbā kàr̄ ndó-né yā̰.J'ai encouragé mon fils pour qu'il étudie beaucoup.
kúdū N forêt. ɨ́-lám jē bā̰y yā̰ kúdū gɨ́. Les lions sont nombreux dans les forêts.
58
kūdúmā-bà̰ā̰ N mariage de troisième lie.
kùgā [kògā, kùgā] VN payer (inf. de ùgā). V rembourser.
kùgù VN pincer, gratter (inf. de ùgù).
kùjì N respect. Expr: kìlā kùjì dɔ̀ [də̀w] -donner du respect à [qqn] Kìlā kùjì dɔ̀ də̀w gɨ̄ tō né gɨ́ mày yā̰.Donner du respect aux gens est une très bonne chose.
kùjì V enfanter.
kùjī VN tresser (inf. de ùjī). Mṵ̀ gɨ́ nè mày kùjī ndògō yā̰. Cette herbe est très bonne pour tresser le secko.
kújī N nid de rats à l'intérieur du terrier. ɗə́gɨ̄ ɗā kújī ùjì ngán-é kə̀né. Le rat fait son nid et enfant ses enfants dedans.
kújī N horizon. Kàr čèē kújī gɨ́. Le soleil se lève à l'horizon
kùl V élever (inf. de ùl). V domestiquer.
kùĺ N grand cor utilisé pour communiquer entre les villages. Lò-gɨ́ mbáy ùy námà ɨ́-tō kùĺ ɨ́-ɓār né də̀w jē. Quand le roi est mort alors ils ont soufflé dans le grand corps pour appeler les gens.
kūl NIN manche (de hache). Kūl kɔ̀sɨ̀ nə̀-ḿ yɔ́gē. Le manche de ma hache est démanché. Expr: kūl čínā -le manche de l'hache
kūl N froid. Nā̰y kūl lé kūl ò̰ də̀w jē yā̰. Dans l'hiver le froid dérange les gens beaucoup. VI être frais, froid. Ndɔ̄ɔ́ nè lò kūl mày yā̰. Ce matin il fait agréablement frais.
kúl N préparer la sauce longue. Jèné kúl gə́m àr̄ mbā jē. La femme préparait la sauce longue pour les invités.
kùlà [kòlà, kùlà] N travail. m̄-nùngā kùlà nə̀-ḿ ɓōgɨ́-nè = kùlà nə̀-ḿ nùngā ɓōgɨ́-nè. J'ai fini mon travail aujourd'hui. Expr: làr kùlà -salaire Quand il a reçu son salaire il est parti payer sa dette. Expr: ɗā kùlà -travailler Mon père est déjà vieux; il n'a plus la force de travailler.
kùlà [kòlà, kùlà] VN envoyer (inf. de ùlà).
kùlà N l'entrée cachée du terrier (des rats). ɗə́gɨ̄ bə̄r námà ùndā kùlà ɓá àw-né lò tò-é gɨ́. Quand le rat creuse son terrier alors il met une entrée cachée d'abord et après il entre son endroit de rester.
kùlā [kòlā, kùlā] N corde. m̄-gāngɨ̄ kùlā gɨ̀ kìyā. J'ai coupé la corde avec un couteau. Expr: ìlā kùlā -se suicider
kùlā-bɔ̀-jìngàw N sorte de ceinture pour les hommes. Kùlā-bɔ̀-jìngàw tō né kùwà ɓə̄rə̄ lə̀ jìngàw jē. La ceinture est une chose pour attacher la taille des hommes.
kúlū N charbon. Kúlū lé tùdù àńg á tà pə̀r gɨ̀-ngɔ̄dɨ̄ àńg. Le charbon n'est pas sec, il ne prend pas feu vite.
kùm VN semer avant la pluie (inf. de ùm). VN mettre, verser (inf. de ùm). VN porter (bracelet, boucle d'oreille, etc.) (inf. de ùm).
59
kūm N nombril. Kūm ngōn ndùm ɓá òsō. Le nombril de mon enfant est pourri et il est tombé. Expr: tɔ̄ kūm -se multiplier, reproduire
kùmā [kò̰mā, kṵ̀mā] N médicament. Kùmā tō né gɨ́ àjì njé-rɔ̄-kò̰ jē. Les médicaments sont ce qu'on utilise pour guérir les malades. N poison.
kùmā [kò̰mā, kṵ̀mā] VN convenir (inf. de ùmā). V défier. N méditer, penser, décider (dans le coeur). Nḭ̀-é jē kùmā mə̰̀-é gɨ́ mbā kùnd-á. Sa rivale a proposé dans le coeur de la battre.
Kūmbrāá NP Koumra.
kùn VN prendre (inf. de ùn).
kūn N épine. Kūn ùɓà də́bɨ̄ dɔ̀ wàā rígɨ́m. Les épines poussaient avec le mil et elles l'ont étouffé.
kùn-kùdù N debout. Kùn-kùdù dɔ̀-nàngɨ̀ Ádàm jé gɨ̀ jèné là-á jōó bàā d-ísī. Au debout du monde il n'y avait que Adam et sa femme.
kùndà [kò̰ndà, kṵ̀ndà] VN taper, frapper (inf. de ùndà). ɨ́-kùndà-á rə́dɨ́dɨ́ ɓá d-úɓá-á j-ḭ́yá̰-á. Ils le frappaient pendant longtemps, puis ils l'ont laissé. VN chicoter.
kùndā [kò̰ndā, kṵ̀ndā] N soif. Də̀w jē d-úsā ɨ́-póy mbā tɔ̄l-né kùndā. Les gens mangent le tubercule "ipoy" pour la soif.
kùndā [kò̰ndā, kṵ̀ndā] VN poser, créer (inf. de ùndā).
kúndā [kó̰ndā, kṵ́ndā] N cheval. Njè-mbɔ̄r-kə́y nə̀-ḿ ndōgō kúndā mbā kùl-né né. Mon voisin a acheté un cheval pour garder les animaux.
kúndā-kíyā N vélo.
kúndū N vapeur. Kúndū màn pólō jī-ḿ. La vapeur de l'eau m'a donné une ampoule
kúndū N balafon. Kúndū ɓār tɔ̀ӯ kòndè. Le balafon résonne plus que la cithare.
kúngɨ̄ N partie surélevée d'une berge, rivage.
kúngū N falaise (de la rivière). Kúngū màn jē gɨ́ kém ndə̰̄w yā̰. Certaines falaises de la rivière sont très élevées.
kùnjà [kò̰njà, kṵ̀njà] VN couper (inf. de ùnjà). V récolter. V écrire.
kūnjá [kō̰njá, kṵ̄njá] N poulet. Lə̄w jèné jē d-ó̰ kūnjá àńg. Auparavant les femmes ne mangeaient pas du poulet (avec la boule).
kūnjá-ə̀l̄ N esp. de poulet de petite taille.
kùnjī V bourgeonner (inf. de ùnjī). N bourgeon. ɨ́-tɔ́ dò gɨ̀ kùnjī ɨ́-mōngɨ̄. On bande une plaie avec le bourgeon de l'arbuste "mong".
kùnjī VN rajeunir, paraître plus jeune (inf. de ùnjī).
60
kùr VN descendre, entrer (inf. de ùr).
kūŕ-ngāngɨ̄ N carie dentaire. Kūŕ-ngāngɨ̄ tó̰ ngōn n-ásɨ̄ kùsà né àńg. La carie dentaire dérange l'enfant et il ne peut pas manger.
kūrā [kōrā, kūrā] N esp. d'arbre, kapokier [Ceiba pentandra]. Púdū kūrā ɨ́-nīr-né ná̰y. La fleur du kapokier, on l'utilise dans les sauces.
kúrā [kórā, kúrā] N relation d'amitié. Kúrā ùwà ùndà nùjī. Les relations d'amitié tiennent plus que celle de famille.
kúrā-màr [kórāmàr, kúrāmàr] N copain. Kúrā-màr-ḿ ə̀r-m̄ bàā gɨ̀ là. Mon copain m'a trompé avec l'argent.
kùrkùdù N esp. de grenouille grise comestible.
kùrù V avaler (inf. de ùrù). V creuser piler.
kùrū N insecte. čìĺ-nè ngán kùrū jē ɨ́-jɔ̄gɨ̄-ḿ yā̰. Cette nuit les petits insectes me dérangeaient beaucoup. N un ver.
kùrū N poussière (v. aussi ɨ́-bàbúrú). Lə́l ùlà yā̰ àr̄ kùrū tà mə̰̀ ɓē. Le vent a soufflé beaucoup et la poussière a envahi le village.
kùrū V coudre (inf. de ùrū).
kùrū NIN poignet.
kūrú NIN la durée de, temps mis de [qqc/qqn]. ń-njīmā-m̄ kɔ̀sɨ̀ nə̀-ḿ, kūr-é ə̀w̄ yā̰, m-á kàw tà. Il a emprunté ma houe, la durée est longue, je vais la prendre.
kūrú-ngāng N larve d'insecte.
kùɗū VN fermer (inf. de ùɗū).
kùsà [kòsà, kùsà] VN manger (qqc solide) (inf. de ùsà). V malaxer.
kùsù V frotter (inf. de ùsù). N récurer (marmite).
kúsū V garder les paroles en confidence.
kùtà-kòsɨ̀ [kòtàkòsɨ̀, kùtàkòsɨ̀] N céréale.
kùwà [kòwà, kùwà] VN attraper, saisir, prendre (inf. de ùwà).
kùy VN mourir (inf. de ùy).
kùy N mort. Kùy gɨ̀ ngōn tō yā̰ ùndà káā də̀w-gɨ́-tɔ̀gɨ̀. La mort d'un petit enfant fait plus mal que la mort d'un adulte.
kùӯ N hameçon. N-úwā kānjī jē gɨ̀ kùӯ. Il pêche les poissons avec l'hameçon.
kṵ̀mā̰ [kò̰mā̰, kṵ̀mā̰] N médicament.
61
kṵ́rā̰ N coq. Kṵ́rā̰ lə̀-í ìlā mbə̄rɨ̄ čìl gɨ́ sár ɔ̀gɨ̄-m̄ lò čìɓī. Ton coq a chanté toute la nuit, il m'empêche de dormir!
kṵ́rà̰ӯ [kó̰rà̰ӯ, kṵ́rà̰ӯ] VI être mauvais. Kúndā-kíyā nə̀-ḿ kṵ́rà̰ӯ lò gɨ́ kàr̄ m̄-āw-né mbā gòdó. Mon vélo est en mauvais état, il est impossible que je fasse un voyage avec. ɓògò tō né gɨ́ kṵ́rà̰ӯ. Le vol est une mauvaise chose.
VI danser (normalement avec sə̀-). Ngán jē d-úndā dàlè ɨ́-lā-né nā̰y kándà gɨ́. Les enfants jouent les tambours et dansent au clair de lune. N danse.
VI aider. m̄-lā sà-á, ɨ̄-lā sà-á, ń-lā sà-á, jà-lā sà-á, ɨ̄-lā jē sà-á, ɨ́-lā jē sà-á - je l'aide, tu l'aides, il l'aide, nous l'aidons, vous l'aidez, ils l'aident.
làá PRP de lui/elle, pour lui/elle (forme irrég. de lə̀-á).
làbɨ̄ VT étendre, étaler. La femme a étendu le drap sur le lit. VT chicoter fort. On a chicoté le voleur.
làbɨ̀dàn N l'hôpital.
làdàrā N drap.
Làgà [làgà] NP Laka, Laga.
lāgɨ̄ V piétiner. ń-ɓògò né jē lə̀-jé n-ár̄ ɨ́-kùndā ɨ́-lāg-é lágɨ́-lágɨ́. Il a volé leurs choses et ils l'ont frappé et l'ont piétiné beaucoup.
lágɨ́-lágɨ́ ID beaucoup (piétiner).
làl VT manquer, rater. m̄-njìgì kùwà ngōn nè m̄-làl-é. J'ai essayé d'attraper l'enfant mais je l'ai raté. PRP sans. Bḭ́ gɨ́ ndɔ̀ làl kàdɨ̄ àndɨ̄ gɨ̀ màjé àńg. Le coton cultivé sans l'engrain ne produit pas bien.
làl̄ N bambou.
lám VT attraper à la volée, au passage. Ngōn àw čè kòsō nè kó̰-é jē lám-é ùwà-á. L'enfant était sur le point de tomber mais sa mère l'a saisi au passage.
lámbè Français N lampe.
làngɨ̀ VT remuer. Jèné ùlà kāgɨ̄ ná̰y gɨ́ làngɨ̀-né. La femme a mis le bois dans la sauce pour la remuer.
lángɨ̄ N esp. de rat. Lángɨ̄ bə̄r būwá àńg, ń-tà tórō màr-é jé bàā. Le rat rayé ne fait pas de trou, il habite dans les trous des autres rats.
làr N l'argent. Làr tō njè-kə̀m-tɔ̄, ń-sángɨ̄ də̀w jē àńg. L'argent est aveugle, il ne cherche pas les gens.
làw N endroit naturellement salé.
láw N initiation (homme). Ngōn àsɨ̀ láw ɓá tɔ̄l. L'enfant doit avoir l'âge d'être initié avant d'aller (à l'initiation). Expr: njè láw -personne de l'initiation Expr: tɔ̄l láw -aller à l'initiation
62
láw-kúndā-ōm (Syn: ōm) N lièvre (ou bien láw-kúndā-gɨ́-ōm).
láw-ndà N blanc, Européen. Də̀w jē yā̰ čádɨ̀ gɨ́ ɨ́-gə̀rə̄ tàr láw-ndà àńg. Beaucoup de gens au Tchad ne connaissent pas la langue Française. Expr: tàr láw-ndà -la langue française
SPC marque la fin d'une proposition.
lèbè [lὲbὲ] N farine (d'arachides, sésame, concombres, etc.). Lèbè ɨ́-gə̀bə́rə̄ mày kɔ̀sɨ̀ dā yā̰. La farine de la courge est très bonne pour (faire les boulettes) de viande.
lél (Syn: lə́l) N vent. Lə́l tɔ̄l pə̀r lámbè. Le vent a éteint la lampe.
lèmúǹ Anglais N citron.
lḛ̀ḛ̄ V fondre. ùbū ɨ́-ɗɔ̄ý gɨ́ ɓī tō dɔ̀ pə̀ɗə́ ɓá lḛ̀ḛ̄. L'huile de karité concentrée se fond au feu.
lḛ̀ngḛ̀ N filet pour garder les calebasses. Jèné ùm kā làá mə̰̀ lḛ̀ngḛ̀ gɨ́. La femme met sa calebasse dans le filet pour les calebasses.
lə̀ PRP de (possessif) (v. aussi gə̀). lə̀-ḿ, lə̀-í, là-á, lə̀-sí, lə̀-sə̀ӯ, lə̀-jéӯ - le mien, le tien, le sien, le notre, le votre, le leur.
lə̄bə̄ VT distribuer. ɨ́-lə̄bə̄ njé-kà̰y-kìyā-rɔ̄-jé né-kùsà. Les gens ont distribué la nourriture aux réfugiés.
lə̄gɨ́ V bouillir. Jèné ùndā màn pə̀ɗə́ àr̄-é lə̄gɨ́ mbā tá-né bíyā. La femme a fait bouillir de l'eau pour en faire la bouillie.
lə̀l̄ VT plaire. Ná̰y gɨ́ nè lə̀l̄-ḿ yā̰. Cette sauce là me plaît beaucoup. VI être agréable, succulent, délicieux. Gə̀m bàl gɨ́ núngā lə̀l̄ yā̰. Les testicules du bouc grillés sont très délicieux.
lə̄l VT pagayer, conduire à la pagaie. Mbàw jē lə̄l tò ɨ́-sángɨ̄-né kānjī màń. Les pêcheurs pagayent la pirogue tout en cherchant des poissons.
lə́l N vent. Tàgɨ́-nè lə́l ùlà yā̰ àr̄ bà̰ kāgɨ̄ jē čédɨ̄ ùm nàngɨ́. Hier le vent a beaucoup soufflé et les branches des arbres sont cassées et tombées par terre. N le rhume. D-úndā kám yāmbō pə̀ɗə́ d-áy mbā lə́l. On bout la feuille de la citronnelle et on boit (le liquide) pour soigner le rhume. Expr: lə́l ùndà [də̀w] -[qqn] être enrhumé Lə́l ùnd-á àr̄ ùm-é ùdū jígɨ́-jígɨ.Il est enrhumé et son nez est complètement fermé.
lə́l-bṵ́rá̰ N tourbillon.
lə́ngɨ̄ VI somnoler (normalement avec ɓī). Ngōn čìɓī čìl gɨ́ àńg, ɓìsí-nè àw lə́ngɨ̄ ɓī. L'enfant n'a pas dormi la nuit, maintenant il somnole. VI basculer, n'être pas en équilibre. Quand le saoulard marche il bascule ça et là. VI faire de mouvement dans un récipient (liquide). Màn gɨ́ jèné òdō dɔ̀-é gɨ́ lə́ngɨ̄. L'eau que la femme porte sur sa tête bouge dans le récipient.
lə́r-lə́r ID aplati (et large: descr. de tádɨ̄).
lə̄w AV jadis, auparavant. Lə̄w jèné jē d-ó̰ kūnjá àńg. Auparavant les femmes ne mangeaient pas (la sauce) de la poule. AV vieux, vielle.
N serpent. Də̀w gɨ́ lī tó̰-é d-ə́r-é gɨ̀ kùlā àńg. Quelqu'un qui un serpent a mordu, on ne le trompe pas avec une corde.
lìbà [lèbà, lìbà] N argile rouge. Lìbà tō né kōrō kā nə́m tō né ɗā ndə̄jí jó nə́m tɔ̀. L'argile rouge, on l'utilise pour traiter l'intérieur des calebasses et l'extérieur des marmites.
63
lìbì V battre las paupières.
líbī Arabe N aiguille servant à coudre. N-úrū kūbū gɨ́ čīĺ gɨ̀ líbī. Elle cousait le vêtement déchiré avec une aiguille.
N endroit, lieu. M-á lò àńg. Je ne vais nulle part. N temps, temps de.
N esp. de poisson.
V bâiller. ɓō ɔ̀r̄-ḿ yā̰ à m̄-ló tò ɓə̄ĺ. J'avais beaucoup faim et je bâillais beaucoup.
lò-bàā AV très tôt. Bàrà námà m-á čè gɨ̀ lò-bàā gɨ̀-ndɔ̄ɔ́-sḭ́ m-āw ndɔ̀-ɔ́. Demain je vais sortir très du matin pour aller au champ.
lò-ɓə́l N un peu en temps, pas trop tard.
lò-gɨ́ CNJ quand, lorsque. Lò-gɨ́ m̄-ɗùngā né-ndó nə̀-ḿ ɗáà m-á kàw Dɔ̀bāá sángɨ̄ kùlà. Quand je finirai mes études, je vais chercher le travail à Doba.
lò-kùwà-dɔ̀-nà̰ā̰ N rassemblement, assemblée.
lò-tò N endroit de dormir.
lódɨ́-lódɨ́ ID très (blanc, barbe ou cheveux, descr. de ndà).
lɔ̄ V glisser. VI être gluant, visqueux, glissant. Ná̰y ímā lɔ̄ yā̰. La sauce de gombo est très visqueuse.
lɔ́ N purée d'haricot.
lɔ̄gɨ̄ V être embêtant (en faisant la même chose plus. fois). Də̀w gɨ́ kə̀ń ɗá lɔ̄gɨ̄ yā̰. Cette personne là est très embêtante (parce qu'il toujours fait la même bêtise). VT embêter.
lɔ̀w̄ VI être visqueux, glissant. ō ɗā-í mbā bɔ̀rɔ̀ lɔ̀w̄. Fais attention parce que la boue est glissante.
lɔ́y VT mélanger (avec de l'eau). ń-lɔ́y ndùjī mbā kìlā né mbə̀. Je mélange la farine (avec de l'eau) pour faire un gâteau.
lɔ̀ý-nè (Syn: kìgí-nè) AV de nos jours. Lɔ̀ý-nè kìngà dɔ̀ ò̰ yā̰. De nos jours il est difficile de réussir.
VI monter, sortir (la fumée au ciel, ou du fagot humide). Tà-kīr tò màn̄ àr̄ sà lū. Le fagot est humide de sorte que la fumée monte.
Lúɓā N Dieu.
-m̄ PRA me (obj. de verbe). ngōn àā-m̄; ā-m̄ - L'enfant m'a donné; tu m'as donné.
m̄- PRA je. M-āw kə́y. Je vais chez moi.
-ḿ PRA me (obj. de verbe). ngōn jɔ̄gɨ̄-ḿ; ngōn ndōgō-ḿ - l'enfant me dérange; l'enfant m'achète.
-ḿ PRA mon, ma, mes. ngán-ḿ, bḭ̄yā̰ jē nə̀-ḿ - mes enfants, mes chèvres.
64
N or. Mà tō né kò̰ mbáy. L'or est une chose pour couronner un roi. Expr: mbáy mà -le roi, "chef d'or"
mà-pɔ́gɨ́rɔ́ N boisson filtrée en vue d'ajouter de levure.
màbɨ̀rà N esp. d'oiseau, sorte de mange-mil. Mə̰̀ kárā ɓá màbɨ̀rà jē d-úndā né éngɨ̄ ɨ́-gāngɨ̄. C'est dans l'unité que les mange-mils traversent le filet (Prov.)
mādɨ̄ N esp. d'arbre, néré [Parkia africana]. m̄-wēr mādɨ̄ mbā tá = m̄-wēr mādɨ̄ mbā tá mādɨ̄. Je pétris (la farine du) néré pour en faire la bouillie.
màgɨ̄ N statuettes avec valeur magique.
màgɨ̄ N fille initiée. Láw gɨ̀ jī-ɓē-é, màgɨ̄ dɔ̀-nàngɨ̀-é. L'initiation selon son pays, l'initiation de femmes selon sa terre (Prov.).
mágɨ́ AV pour toujours, pour de bon. N-áw mágɨ́ m-ō gō-á àńg. Il est parti pour de bon, je ne me suis pas rendu compte. AV point, de tout (pas). M-íngā àńg mágɨ́; m-úw-á àńg mágɨ́. Je ne l'ai pas du tout trouvé; je ne l'as pas du tout attrapé. AV avec force. m-úw-á mágɨ́ Je l'ai attrapé avec force.
màjé AV bien (normalement gɨ̀ màjé). Ngōn gə̀rə̄ njā gɨ̀ màjé àńg ɓí. L'enfant ne sait pas encore marcher bien.
màkàlà N beignet de mil ou de manioc. Jèné ùr ngàlì mbā ɗā né màkàlà. La femme pile le manioc pour préparer les beignets.
màkɔ̄r N serval. Njī ùndà kàgɨ̀ ɗáà tə́l màkɔ̄r. Quand la pluie tape la panthère alors elle devient le serval (Prov.)
māl N charognard. Māl tō ə̀l̄ gɨ́ dù-é ngɔ̀ɔ̄ gɨ́ ò̰ yò dā. Le charognard est un grand oiseau à la tête chauve qui mange la viande pourrie.
māĺ VI faire le pique-assiette. Ngōn ɗá māĺ yā̰. Cet enfant fait le pique-assiette beaucoup.
māĺ NIN envie de. Māĺ kānjī ɗā-ḿ yā̰. J'ai beaucoup envie de manger le poisson.
màm N python, "boa". Màm tō lī gɨ́ ùrù dā jē gɨ̀ də̀w jē nə́m. Le boa est un serpent qui avale les animaux et même les personnes.
mám V tâter. V chercher dans l'obscurité à tâtons. Jèné mám né mbī là-á mə̰̀ ɓɔ́l gɨ́. La femme cherche à tâtons ses boucles d'oreille dans le sac.
màn N eau (v. aussi màn̄). Njī ə̀r wə́l-nè yā̰ àr̄ màn bā ɓə̀ɓə̀. Il a beaucoup plu cette année et maintenant l'eau du fleuve est boueuse.
màn̄ N bénéfice. m̄-ɗàbɨ̄ mángò nè m-íngā màn̄-é àńg. Je vendais des mangues mais je n'ai pas eu de bénéfice.
màń AV dans l'eau (loc. de màn). Jèné yīl kūbū là-á màń. La femme a trempé son vêtement dans l'eau. AV aquatique. AV à un endroit où il y a de l'eau (fleuve, marigot, puits, etc.).
màn-bó-kāw N inondation que ne dure pas.
màn-kàdɨ̄-kùū N l'eau des cendres filtrée utilisée pour fabriquer le sel indigène.
65
māndī N sonnette. Njé lā jē ɨ́-tɔ́ māndī gɔ̀l-jé gɨ́. Les danseurs attachent les sonnettes à leurs pieds.
màndɨ̀ VI être belle. Jèné gɨ́ màndɨ̀ yā̰ gə̀rə̄ kōró bìnā àńg. Une femme belle ne saura pas préparer la boule.
mándɨ̄ N espace céleste. Njī ə̀r mándɨ̄ gɨ́ = Njī ə̀r mándɨ̄ gɨ́ dàrā. La pluie au ciel (mais pas sur la terre).
mángá N région où il y rareté d'eau dans la terre. Ndò màn tō mángá yā̰. L'eau est très rare dans les régions sèches.
màngì N esp. de tubercule, tapioca non comestible.
mángī N habitant de la pleine sèche.
Mángɨ̄ NP subgroupe Laka. Expr: tàr Mángɨ̄ -la langue Mange, dialecte de Laka
màngɨ̄ N bovin, boeuf. Màngɨ̄ jē ɗè mbā kùsà mṵ̀ gɨ̄ mbɔ́r bā gɨ́. Les boeufs venaient et mangeait les herbes au bord du fleuve.
mángò Français N mangue.
mápà N pain. Ndɔ̄ɔ́-nè m̄-čèē mbā kàw ndōgō mápà. Ce matin je suis sorti pour prendre du thé avec le pain.
màr NIN copain, ami. Búgūrú tò bàngɨ̀rà̰ gɨ́ bòý ùndà màr-é jē. "Buguru" est un gorille qui est plus grand que les autres. NIN autre du même type ou même espèce.
màr N crocodile. Màr tōgɨ́ ngàrò bè ngà né ngāl yā̰. Le crocodile est un animal pareil à l'iguane, mais il est beaucoup plus grand.
màr N rônier. Màr tō kāgɨ̄ gɨ́ ngāl mbóróng gɨ́ kàndɨ̄-é rī yā̰. Le rônier est un arbre tout droit avec un fruit qui est très doux. N fruit de rônier.
màr-mángá N pangolin.
Màsā NP Massa (peuple de Mayo-Kebbi).
màsɨ̄ VI être acide. Lèmúǹ màsɨ̄ yā̰. Le citron est très acide.
màsɨ̄ N tamarin. Màsɨ̄ tō kāgɨ̄ gɨ́ ngìrà bā̰y yā̰. Le tamarinier est un arbre avec beaucoup de racines.
mátāá AV accouchement. Expr: tà [jèné] mátāá -aider ([une femme]) à donner naissance Jèné gɨ́ kə̀n̄ ɗá tà mátāá mày yā̰.Cette femme là aide donner naissance très bien. Expr: njè mátāá -sage femme
máw N leader; quelqu'un vaillant.
mày (Syn: mə̀jì) VI être bon, bien, excellent. Kùlà gɨ́ ɨ̄-ɗā ā-m̄ lé mày yā̰. Le travail que tu as fait pour moi est excellent.
Mày-ngàw NP dialecte de Laka.
66
mày-ngàw (Syn: bàsá̰) VI être beau. Ngōn lə̀ mbáy mày-ngàw yā̰, ngán-màndɨ̀ jē tó̰y ɨ́-njìgì tè-é. Le fils du chef est très beau, toutes les jeunes filles veulent le marier.
mā̰ PR moi.
mà̰ā̰ V planter. N marcottage.
mā̰y V nier. ī-mā̰y àńg ī jàá ɨ̄-pà. Ne le nie pas, c'est toi qui l'a dit. V discuter. Expr: mā̰y gɨ̀ [də̀w] -discuter avec [qqn]
mḛ̀ NIN l'intérieur (v. mə̰̀).
mḛ̄ VI être rabougri. N nain.
mə̀jì (Syn: mày) VI être bien.
mə̄m V saisir difficilement [qqc] de plus.
mə̀ndə̀ N handicap physique. Ngōn čèē dɔ̀ kāgɨ̄ gɨ́ òsō àr̄ gɔ̀l-é čèdɨ̀ àr̄ ń-njā-né mə̀ndə̀. L'enfant est tombé d'un arbre et sa jambe s'est cassée et il est devenu boiteux.
mə̄ndɨ̄ N sorte de danse des femmes. Jèné jē ɨ́-čè mə̄ndɨ̄ tà nàdɨ̀ kùndà wàā gɨ́. Les femmes font la danse "mendi" devant la place de battage du mil.
mə̀njì N cigale. Dɔ̀-nā̰y ɗá mə̀njì nō̰. à la fin de la saison des pluies les cigales chantent.
mə̀r N perle. Jèné jē gɨ́ njé-nàngɨ̀ jē ɨ́-nìm mə̀r. Les jeunes filles pour l'initiation enfilent des perles.
mə̀r-kə̀jì N genou. Ngōn à̰y ngɔ̄dɨ̄ ɗá ɔ̀sɨ̀ mə̀r-kə̀j-é nàngɨ́ àr-é tò dò. L'enfant courait et il a frappé son genou (en tombant) et il s'est blessé.
mə́sə̄rə́ N vert (fruit), non mûr.
mə́sɨ̄ N sang. íl jē ìl mə́sɨ̄-sí. Les moustiques sucent notre sang.
mə̰̀ PRP dans. Yò tò mə̰̀ ɓē gɨ́ wɔ̄ĺ-nè yā̰. Il y avait beaucoup de morts dans le village cette année.
mə̰̀ NIN l'intérieur.
mə̰̀-bḭ̀ḭ̄-ndùl (Syn: ɓùĺ) N mois de famine légère, dixième mois de l'année.
mə̰̀-ndògō N concession.
mə̰̀-ndɔ̀ N champ, l'intérieur du champ.
mə̰̀-ngō̰y N méchanceté. Mə̰̀-ngō̰y tō né gɨ́ tújī ɓē. La méchanceté est une chose qui détruit le village.
mə̰́rə̰̄ N esp. d'arbre [Amblygonocarpus andongensis]. Njḭ́ mə̰́rə̰̄ lə̀l̄ yā̰. Le condiment "nji" préparé avec les grains de l'arbre "mere" est très agréable.
mə̰̀rə̰̄-jī NIN poignet. M-ósō tàgɨ́-nè čìl gɨ́ ɗá mə̰̀rə̰̄-jī-ḿ tō-ḿ yā̰. Je suis tombé hier soir et mon poignet me fait très mal.
67
mə̰̀y N maladie.
mə̰̀y N esp. de tortue grande. Mə̰̀y tō íyā ɨ́-bòý gɨ́ tò mə̰̀ bā gɨ́. La tortue aquatique est une tortue grande qui habite dans le fleuve.
mḭ̄ N esp. d'arbre à gros fruit comestible [Vitex doniana].
mḭ́ NUM cinq. M-āw gɨ̀ ngán jē mḭ́, jìngàw jē jōó jèné jē mùndá. J'ai cinq enfants, deux gars et trois filles.
mḭ̀ḭ̄ VI être fort (boisson). árgè mḭ̀ḭ̄ ùndā kōdō. "Argi" est plus fort que la bière de mil. VI être puissant (esprit, magie). Kāgɨ̄ mbàgɨ̄ mḭ̀ḭ̄ yā̰, njíl jē d-úlā rɔ̄-jé kə̀né. Le caïlcédrat est très puissant, les esprits mettent leurs corps dedans.
mḭ̀ḭ̄ VI être mécontent.
mḭ̀sá̰ NUM six. Ngōn ɗā nā̰y mḭ̀sá̰ ùn kùdù kàgɨ̀. L'enfant a six mois et il commence à ramper.
mḭ̀yà̰ N tique.
mḭ̀yā̰ N couteau de jet. Lə̄w lé də̀w jē ɨ́-tɔ̄l nà̰ā̰ gɨ̀ mḭ̀yā̰. Entre-temps les gens se sont tués avec le couteau de jet.
mɨ̄nā̰ VI être très sale.
mɨ̀njì N haricot. Mɨ̀njì kùndā pə̀ɗə́ làl ɔ̀dɨ̀rɔ́ɔ̀ àr̄ ùr-tō. Les haricots cuits sans natron font mal de ventre. N rein.
ḿmā PR moi (forme d'emphase).
mōngɨ̄ VI être trapu, robuste.
mórō N foin. Njè kúndā ɔ̀gɨ̄ njè-màr-é mórō àńg. Le propriétaire du cheval ne refuse pas le foin à son ami (Proverbe).
mó̰ N marteau. Njè-kɔ̀r̄ ɗā kùlà gɨ̀ mó̰. Le forgeron travaille avec le marteau.
mò̰r̄ VT pincer furtivement. ɨ́-mò̰r̄ ngōn n-ár-é nō̰. J'ai pincé l'enfant de sorte qu'il a pleuré.
mɔ̀dɨ̀ NIN verge, pénis. Mɔ̀dɨ̀ kúndā ngāl yā̰. Le pénis d'un cheval est très long.
mɔ̀dɨ̀-sɔ́l N aisselle (v. aussi sɔ́l). ɨ̄-tógō mɔ̀dɨ̀-sɔ́l-í gɨ̀ màjé. Lave-toi bien les aisselles.
mɔ́gɔ́gɔ́ ID complètement (déserté, descr. de ùwà ngɔ́).
mɔ́rī N magie, fétiche. Njé-láw jē ɨ́-ɗā né mɔ́rī mbā dùm-né dɔ̀ màr-jé jē. Les initiés font des fétiches pour défier leurs amis. N miracle.
mɔ̀rɨ̄ N les fiançailles, le contrat de mariage.
mùgāy [mògāy, mùgāy] N esp. de sorgho rouge. ɨ́-sə̀bə̀ mùgāy àńg. On ne pile pas le sorgho pour enlever le son.
mùlà [mòlà, mùlà] N chat sauvage. Mùlà tò būjá gɨ́. Le chat sauvage habite dans la grotte.
68
mùlà [mòlà, mùlà] N lutte. Ngōn ùwà njè-màr-é gɨ̀ mùlà ùnd-á nàngɨ́. L'enfant a pris son ami dans la lutte et il l'a terrassé.
mùm NIN beau parent. M-úsā né kə̀m mùm-ḿ jē àńg. Je ne mange pas en présence de mon beau-père.
mùm N rat de Gambie. Mùm òdō kándɨ̄ kāgɨ̄ ùm gō-é gɨ́ ɓá ùsà. Le rat de Gambie ramasse les fruits d'arbre et les garde pour les manger après.
múm N brouillard. Múm gɨ́ ndɔ̄-é gə́n̄g lé ɔ̀gɨ̄-sí kò lò. Le brouillard ce jour là nous empêchait de voir.
mūmō-gáy N esp. d'herbe. Ngán jē ɨ́-čí mūmō-gáy d-újī d-úlā dɔ̀-jé gɨ́. Les enfants coupent l'herbe "mumogay", la tressent (en chapeaux) pour porter sur la tête.
mùndá [mò̰ndá, mṵ̀ndá] N trois. Də̀w jē gɨ́ Njàménà ɨ́-bùlà d-úndā njé gɨ́ Mùndū gɔ̀l mùndá. Il y a trois fois le nombre de personnes à N'Djaména qu'il y a à Moundou.
Mūndūú NP Moundou.
mùndū N esp. d'herbe (on dit aussi mùndū-mbēr). Mùndū mày dòlè kə́y yā̰. L'herbe "mundu" est très bonne pour couvrir les cases.
mùrū N la boule en grande quantité.
mṵ̀ N herbe, paille. M-āw kùnjà mṵ̀ dòlè-né kə́y. Je vais couper de la paille pour faire (le toit de) la case. N la brousse. M-āw gɨ̄ mṵ̀-ú mbā sángɨ̄ ngìrà kùmā. Je vais en brousse pour chercher des plantes médicinales. N la paille.
mṵ̄rṵ́ V manger du farineux. Ngán jē ɨ́-mṵ̄rṵ́ lèbè úbū. Les enfants mangent de la farine d'arachide.
mbà N sein. Jèné àw àr̄ ngōn-é mbà ìl. La femme est en train d'allaiter son enfant. N lait. ḭ́yá̰ mbà kàr-á námà à màsɨ̄. Si tu laisses le lait au soleil il deviendra aigre.
mbā N étranger, invité. Njè-kə́y tɔ̄l bḭ̄yā̰ àr njé mbā jē = Njè-kə́y tɔ̄l bḭ̄yā̰ àr mbā jē La femme a ramassé de la viande et l'a donné aux invités.
mbā CNJ parce que. M-ónd-á mbā ń-jɔ̄gɨ̄-ḿ yā̰. Je l'ai tapé parce qu'il me dérange trop. PRP à cause de. Tàgɨ́-nè m-āw làbɨ̀dàn gɨ́ mbā rɔ̄-kò̰. Hier je suis allé à l'hôpital à cause d'une maladie. PRP pour (but). Màngɨ̄ ɗè gɨ̄ dɔ̀-ḿ gɨ́ mbā kɔ̀sɨ̀-m̄. Le boeuf s'est dirigé vers moi pour m'encorner. Expr: tò mbā tà dɔ̀ [də̀w] -être au profit de [qqn] Né jē tó̰y tò mbā tà dɔ̀ də̀w gɨ́ ùlà rɔ̄-é ndúbū.Toutes les choses sont au profite de celui qui fait des efforts. Expr: gɨ̀ mbā [ɗā né] -pour [faire qqc] Je vais pour me laver.
mbā-ɗí INT pourquoi. ɨ̄-ɓār-m̄ mbā-ɗí? Pour quoi m'as-tu appelé?
mbādā Sango N siège, banc. Mbādā tō dɔ̀-né kìsì ɗā kùlà gɨ̀ jèné jē. Un tabouret est une chose où les femmes s'assoient pour travailler.
mbàdɨ̀ VI être mince. Jèné gɨ́ mbàdɨ̀ gɨ́ àw nàdɨ̀-né-ndōgō gɨ́ kə̀ń ɗá ɗā nḭ̀ yā̰. Cette femme svelte qui va au marché là est très jalouse.
mbādɨ́ V refuser. m̄-də̀jì-é mbā kàr̄ lā sə̀-ḿ á mbādɨ́ kò̰ý. Mon père a refusé de me donner l'argent pour acheter une moto.
69
mbàgɨ̄ N esp. d'arbre, caïlcédrat [Khaya senegalensis]. Mbàgɨ̄ tō kāgɨ̄ gɨ́ bò gɨ́ ɗā njíl mày yā̰, nè də̀w jē pà nà njíl njé-gɨ́-kṵ́rà̰ӯ ɨ́-tò kə̀né. Le caïlcédrat est un grand arbre avec beaucoup d'ombre, mais les gens disent que beaucoup d'esprits habitent dedans.
mbágɨ́ ID très (amère): descr. de àdɨ̄.
mbágɨ́ ID vraiment (assez, suffisant: descr. de àsɨ̀). àsɨ̀ mbágɨ́, ɨ̄-nō̰ àńg. C'est vraiment suffisant, ne pleure pas.
mbàl̄ N montagne. Ngán jē d-áw dɔ̀ mbàl̄ gɨ́ d-áw ndām kə̀né. Les enfants sont partis sur la montagne pour aller jouer. N rocher.
mbàw N pêcheur. Mbàw tō njè kùwà kānjī jē. Le pêcheur est celui qui capture les poissons.
mbáw N cours de l'eau, ruisseau.
mbày N jeu de hasard.
mbáy N barbe (normalement avec ). ɓúgā nè lé mbáy tὲ-έ ndà lódɨ́-lódɨ́. Ce vieux là a une barbe très blanche.
mbáy N chef. Mbáy ɔ̀gɨ̄ kàā ngán njé-né-ndó jē ɨ́-ndām čìl gɨ́. Le chef a interdit que les étudiants dansent pendant la nuit.
mbáy-kə̄bə̄-jī-á N boulettes préparées avec la viande hachée (pour vendre).
mbáy-ngìrà N sorte de bracelet. Mbáy-ngìrà tō ɨ́-nīngá jī. Le "mbayngira" est un bracelet du bras.
mbá̰ N enveloppes de tubercules très collées.
mbà̰rɨ̄ NIN rayon de miel. ɨ́-tó pə̀r ngə̀l̄ dɔ̀ tə̀jì gɨ̄ gɨ́ d-ár̄ ɨ́-ḭ̀yà̰ mbà̰rɨ̄ jē Ils ont soufflé le feu de la torche en paille sur les abeilles pour qu'elles laissent les rayons.
mbèl N sorte d'argent.
mbérē [mbέrɛ̄] N fond lourd (d'une bière) (v. aussi gùý). Mbérē kōdō mḭ̀ḭ̄ yā̰. Le fond lourd de la bière est très fort.
mbēɗē Sango (Syn: mbīɗī) N papier.
mbēsērē [mbɛ̄sɛ̄rɛ̄] N pétrir avec les mains.
mbḛ̄ N magie noire, sorcellerie.
mbḛ́ ID bien, beaucoup (sauter: descr. de pūdā).
mbḛ́rḛ̄ N caprice.
mbə̀ N beignet d'arachide. N manioc.
mbə́ N idiot, imbécile, fou. Mbə́ tɔ̄l láw ɓō tà jèné àńg. L'idiot (peut) aller à l'initiation mais il ne (peut) pas se marier.
mbə̄l V être cru, sans cuit.
70
mbə́l V échanger. Mbə́l kūbū là-á gɨ́ tàŕ gɨ̀ njè-kúrā là-á. Il a changé sa chemise avec celle de son ami. V verser. ɨ̄-mbə́l màn mḛ̀ jó gɨ́. Verse l'eau dans la jarre.
mbə̄mɨ̄lə̄ VI cabosser. Jèné ḭ̀yà̰ sàmbḛ̄ là-á ɗə́w-bò-ó àr̄ ɨ́-ngà-ndūbɨ̄rū mbə̄mɨ̄lə̄. La femme a laissé la cuvette dans la route et le camion l'a cabossée. VI être cabossé. Tàwá mbə̄mɨ̄lə̄. La tasse est cabossée.
mbə̀rì N jeu de hasard. ɨ̄-njìgì kìlā mbə̀rì yā̰ námà ā ā tújī làr lə̀-í. Si tu veux jouer "mberi" beaucoup alors tu vas perdre ton argent.
mbə̄rɨ̄ N annonce publique. Tàgɨ́-nè d-ílā mbə̄rɨ̄ ndɔ̀ bḭ́. Hier ils ont fait une annonce publique à propos de la culture du coton.
mbə́rɨ̄ V choisir (on dit aussi mbə́rə̄). ɨ̄-mbə́rɨ̄ bàl gɨ́ bòý úwá ɨ̄-ɗè sà-á ā-m̄. Va choisir un gros bouc et amène-le moi.
mbī NIN oreille. Mbī ngōn tū-é àr̄-é nō̰. Les oreilles de l'enfant lui font mal et il pleure. NIN feuille. Njī ə̀r àńg námà mbī kō gó̰ngɨ́rō̰. Quand il ne pleut pas alors les feuilles du mil se recroqueville.
mbī-kò-tàr-àńg N désobéissance.
mbìrī NIN épine sur le dos et têtes de certains poissons (devient mbìr̄ quand suivi d'un possessif).
mbìrī N mâchoire.
mbīɗī Sango (Syn: mbēɗē) N papier. N livre. Njé-né-ndó jē d-áw gɨ̀ mbīɗī bùlà. Les élèves emmènent beaucoup de livres.
mbīyāw VI être restreint, étroit. Lò-kòsō-gɨ́-ə̀l̄-bò gɨ́ ɓē-sàɓá mbīyāw bàā. La piste d'atterrissage à Béssao est bien étroite.
mbḭ̄rḭ́ VT tordre. ń-mbḭ̄rḭ́ bà̰ kāgɨ̄ mbā kùwà čèdɨ̀. Il a tordu la branche de l'arbre pour la casser. VT torturer.
mbḭ́yā̰ N échange.
mbō N espace pour la chasse.
mbōgō N secko en paille.
mbógō N esp. de potiron (melon).
mbòlè V mal tresser, confectionner.
mbólóng-mbólóng AV ensemble mais d'origines diverses. Màn-bó-kāw àw gɨ̀ dā jē gɨ̀ lī jē nà̰ā̰ gɨ́ mbólóng-mbólóng. L'inondation emmène les animaux et les serpents ensemble (chose diverses).
mbóróng ID tout droit (long: descr. de ngāl).
Mbōrōrō NP Mbororo, nomades Fulbés.
mbó̰ VT rassembler.
71
mbō̰y V pétrir. V masser. VT malaxer. m̄-mbō̰y bɔ̀rɔ̀ mbā kɔ̀r̄ də̀rngə̄l. Je malaxe la boue pour en faire des briques.
mbɔ́jī VT mesurer. ń-mbɔ́jī wàā mbā kò sé à kàsɨ̀ də̀w jē tó̰y wà. Il a mesuré le mil pour voir s'il y avait assez pour tout le monde.
mbɔ́r N côté. N bout, limite. Expr: tò mbɔ́r kárā -d'un côté, à un côté Le vent souffle beaucoup et les bois du secko s'inclinent d'un côté. Expr: gɨ̀ mbɔ́r-é -de côté Lə́l ùwà wàā ùndà nàngɨ́ gɨ̀ mbɔ́r-é.Le vent a saisi le mil et l'a mis à terre de côté.
mbɔ́r PRP à côté de, près de. M-ílā ndàgɨ̀ mbɔ́r kə́y gɨ́. J'ai mis la natte à côté de la maison.
mbɔ́r-dɔ̀ PRP grâce. Mbɔ́r-dɔ̀ mā̰ ó̰-né bìnā. Grâce à moi tu as mangé la boule aujourd'hui.
mbɔ̀rè [mbɔ̀rὲ] VI être mal cuit.
mbɔ̀rɔ̀ N pomme cannelle. Kándɨ̄ mbɔ̀rɔ̀ ndùl ɓá ndō̰y tɔ̀. La graine de la pomme cannelle est noire mais brillante.
mbùdù V trouer. Kùdù sóò nə̀-ḿ mbùdù àr̄ màn ndə̀ӯ kɔ̄rɔ́. Il y a un trou à la base de mon seau et ça laisse couler de l'eau. Expr: mbùdù nàngɨ́ gɨ̀ ngɔ̄dɨ̄ -se mettre subitement à courir
mbúdū VT sarcler (première fois avec le coton seulement). Njè-bàtà-kə́y nə̀-ḿ mbúdū bḭ́ là-á tó̰y. Mon voisin a fini (litt: fait tout) le premier sarclage de son coton.
mbúr N esp. d'antilope, Cobe défassa.
mbūsū V bourrer, damer. Njè-ndɔ̀ mbūsū bḭ́ mə̰̀ kàrè gɨ́. Le cultivateur dame le coton dans le panier. Expr: ùm mbūsū -fouiller au hasard (avec qqc pointu)
ǹ- PRA il, elle. ń-pà nà n-à ɗè bàrá. ń-pà nà ń-á ɗè bàrá. Il a dit qu'il allait venir demain. Il a dit qu'il (qqn d'autre) allait venir demain. PRA ils, elles. ɨ́-pà nà bàrá ɓá n-à ɗè jē. Ils ont dit qu'ils (eux même) vont venir demain.
ń- PRA il, elle (suj. de verbe). ń-sángɨ̄ kḛ́-é jē. Il cherche sa mère.
ń-jē N ma mère.
n-njírī N grillon de champ comestible.
CMP que (dans discours). ń-pà nà n-à ɗè bàrá. Il a dit qu'il allait venir demain. CMP si. ń-də̀jì-m̄ nà ɓōgɨ́-nè j-à kàw ndɔ̀-ɔ́ àńg wà. Il m'a demandé si nous n'irions pas au champ aujourd'hui. Expr: ɗə̀gə̀rə̀ nà -mentir en disant que
CNJ de peur que.
nàdɨ̀ N place publique.
nàdɨ̀-né-ndōgō N marché. Nàdɨ̀-né-ndōgō gɨ́ Mūndūú tádɨ̄ ùndà yè gɨ́ ɓē-sàɓá. Le marché à Moundou est plus large que celui a Béssao.
72
nàjì (Syn: nə̀jì) V étaler au soleil (pour le séchage). Jèné nàjì wàā mbā kùrù. La femme a étalé le mil pour le piler (supposant qu'elle va le mettre dans le mortier après). ḿ-nàjì wàā kàrá, ī-nàjì wàā kàrá, ń-nájì wàā kàrá, jà nàjì wàā kàrá, ī-nàjì jē wàā kàrá, ɨ́-nájì jē wàā kàrá - j'étale le mil au soleil, tu étales le mil au soleil, il/elle étale le mil au soleil, nous étalons le mil au soleil, vous étalez le mil au soleil, ils/elles étalent le mil au soleil.
nàjī VI jurer qu'on est innocent. ń-nàjī mbā ɨ́-tə̀r-é tà ɓògò. Il a juré parce qu'on l'a accusé de vol. N la justice, honnêteté. Tà lə̀-í tō gɨ̄ nàj-é. = Tà lə̀-í tō gɨ̄ dɔ̀ nàj-é. Ta parole est honnête [litt: ta parole est vers sa-justice]
nàm̄ V suspendre. V greffer.
nám AV déjà (on peut dire aussi nám ngàā). Ngōn ùsà né nám. L'enfant a déjà mangé.
námà CNJ alors (après une proposition conditionnelle) ( námàā est aussi possible pour accentuer la condition). ɨ̄njā kàr-á námà dɔ̀-í à tō-í. Si tu marches au soleil alors tu auras mal de tête. ɓōlé jī-ḿ ɔ̀r làr lə̀-í námà m-úy. Si j'ai touché ton argent alors que je meure! CNJ pendant (après certaines propositions). nā̰y-kàr námà, nā̰y-ɓàr námà - pendant la saison sèche, pendant la saison de pluie.
námàā CNJ alors (v. námà). ɨ̄-ɗā tórō ndū-ḿ námàā né à ɗā-ī àńg. Si tu m'avais écouté [litt: ... fait l'origine de ma voix] alors rien ne t'aurait passé.
nān N oncle. Nān-ḿ jē tō ngō-kó̰ kó̰-ḿ jē. Mon oncle maternel est le frère de ma mère.
nànī V mentir.
nàngɨ̀ N terre. m̄-íngā gúsù dɔ̀-jōó nàngɨ́. J'ai trouvé 100 CFA par terre. ń-tò dɔ̀ nàngɨ̀ gɨ́. Il se couche par terre.
nàngɨ́ [nà̰ŋgɨ́, nà̰ŋ́] AV par terre, sur la terre, à terre. AV en bas, vers en bas. Expr: ìsì nàngɨ́ -s'asseoir ísí nàngɨ́ m-á tə́l ɓìsí-nè.Assieds-toi, je reviens tout de suite.
nār VT arracher. Njè-ɓògò nār làr jī-ḿ gɨ́ tà à̰y-né. Le voleur a arraché l'argent de ma main.
nàsɨ̄ N antilope-cheval. Nàsɨ̄ tō dā gɨ́ bòý, àsɨ̀ nà̰ā̰ gɨ̀ kúndā. L'antilope cheval est un grand animal, de la taille du cheval.
nà̰ VI être petit. m̄-nà̰ m̄-tɔ̀ӯ-ī. Je suis plus petit que toi. Ngōn nà̰ yā̰ n-ásɨ̄ ɗā kùlà àńg. L'enfant est tout petit, il ne peut pas travailler. VI être insuffisant. VT ne pas suffire à (qqn), n'être pas assez pour (qqn). Də̀w jē bùlà yā̰ àr̄ né-kùsà nà̰-jé tás. Les gens étaient nombreux et la nourriture ne leur suffisait pas du tout.
nā̰ VT goûter. ɨ̄-nā̰ ná̰y ó sé lə̀l̄ wà. Goute la sauce pour voir si elle est bonne. V essayer.
ná̰ INT qui?. Ná̰ tō mbáy gɨ́ ɓē gɨ́ nè wà? Qui est le chef de village ici?
nà̰ā̰ PR marqueur réciproque. D-úndā nà̰ā̰. Ils se sont battus.
nà̰ā̰-gɨ́ AV ensemble. ɨ́-ɗè nà̰ā̰-gɨ́. Ils sont venus ensemble.
nà̰mə̰̄ N séquelle de douleur.
73
nà̰y V rester. Nà̰y sə̀-ḿ ndɔ̄ jōó bàā kàr̄ m̄-nùngā kùlà nə̀-ḿ. Il ne me reste que deux jours pour finir le travail. VI être encore. ɨ̄-nà̰y ngōn lé ī-kàrà ágɨ́ nàngɨ́ tɔ̀. Quand tu étais encore petit toi aussi tu rampais par terre.
nā̰y N lune. Nā̰y ndà ɓōgɨ́-nè yā̰. La lune est très claire aujourd'hui. N mois. Nà̰y nā̰y jōó kàr̄ m-á kùnjà wàā. Ça reste deux mois avant que je récolte le mil. N période.
ná̰y N sauce. Jèné àw ndīr ná̰y. La femme est en train de cuire la sauce.
nā̰y-kàr N saison sèche. Nā̰y-kàr námà màn bā ìī. Dans la saison sèche l'eau du fleuve se tarie.
nā̰y-kə̄bə̄ (Syn: ngōn-rḭ̄ngā̰) N mois de fête, premier mois de l'année.
AV ici. ɨ̄-ɗè nè. Viens ici. Expr: gɨ́ nè -ce ci Prends ce van-ci et donne-le-moi. Expr: gɨ́ kə̀n̄ -ce là Prends ce van là et donne-le-moi.
CNJ mais. m̄-ɓār-é kàr̄-é n-úsá né nè ń-njìgì àńg. Je l'ai invité à manger avec nous mais il n'a pas voulu.
[nḛ́] N chose. Né jē gɨ́ kə̀ń tō káā ná̰ wà? Ces choses là appartiennent à qui?
-né [nḛ́] PRA avec (la chose dont on a déjà parlé) (devient nèé à la fin de la phrase ?? change all final né to nèé). N-ún čínā mbā túgā-m̄-nèé. Il a pris une hache pour me frapper avec. Expr: àr̄ [də̀w] ìsì-né/tò-né gɨ̄ [né] -pouvoir donner [qqn] [qqc] Tā-kāgɨ̄ ɓá à kàr̄ də̀w tò-né njè kìsì kə̀m-bàā.La foi (réligieuse) donne la vie à une personne.
né-gə̀rə̄ N intelligence.
né-kàdɨ̄ N arme blanche (couteau, sagaie, flèche, etc.).
né-kìngà N richesse. Né-kìngà ɓá àr̄ də̀w ìsì-né gɨ̄ rɔ̄-lə̀l̄ àńg. La richesse ne donne pas le bonheur à une personne.
né-kùndā [nékò̰ndā, nékṵ̀ndā] N créature. ɓə̀də̄ tō né-kùndā gɨ́ ɗā né tōgɨ́ də̀w jē bè. Le singe est une créature qui fait les choses comme les hommes.
né-kùsà [nékòsà, nékùsà] N nourriture. ār njé mbā jē lə̀-í né-kùsà wà? As-tu donné de la nourriture à tes invités?
nèdɨ̄ (Syn: rèdɨ̄) VT fabriquer (huile). ɨ́-nèdɨ̄ ùbū gɨ̀ kàndɨ̄ ɨ́-ɗɔ̄ý. On fabrique de l'huile avec la noix de karité. Expr: nèdɨ̄ gɔ́bɨ̄ ùbū -avoir une voix mélodieuse Jèné nèdɨ̄ gɔ́b-é ùbū ɔ̀sɨ̀-né pā.La femme chante avec une voix mélodieuse [litt: La femme a une voix mélodieuse et elle chante avec].
nḛ́ PR lui (forme indépendante).
nḛ̄nḛ̄ N oncle maternel (terme d'adresse).
nə̀ PRP de (moi) (seulement avec la première personne; v. lə̀). nə̀-ḿ a moi
nə̀jì (Syn: nàjì) V étaler au soleil (pour le séchage).
nə̀jī VT réclamer, usurper.
nə́m CNJ et, aussi. m̄-ndōgō njá-kə̀rí nə́m wàā nə́m gɔ̀y-ngìrà nə́m. J'ai acheté du maïs, du mil et du manioc.
74
nə̀r V demander en plus [qqc].
nə̰́rḭ̄ N nicotine.
nīɓī N esp. d'antilope.
nìm N enfiler. Mbày jē nìm kānjī dù gɨ́. Les pêcheurs ont enfilé les poissons sur la tige.
nìm̄ N esp. de souris. Nìm̄ jē ɨ́-bə̄r būwá gír kə́y gɨ́. Les souris "nim" creusent des trous derrière les maisons. Ngōn tɔ́l ɨ́-sìmá-ngòrè mbā kàw né ndò̰ nìm̄ jē. Les enfants ont taillé une flèche pour aller chasser des souris.
nīń N cadavre. D-ún nīń d-áw-né dɔ̀-ɓárɨ̄ gɨ́ mbā dùbū. Ils ont pris le cadavre et ils l'ont porté au cimetière pour l'enterrer.
nìngà V épervier.
nìngà N sagaie. N-úrū-m̄ gɨ̀ nìngà ń-rɔ̀gɨ̀-m̄. Il a jeté une sagaie sur moi mais je me suis esquivé.
nìngà-mbūsū N sorte de sagaie à plusieurs dents. Njé-ndò̰ jē úm mbūsū yēm gɨ̀ nìngà-mbūsū. Les pêcheurs fouillent les herbes du marécage avec une sagaie à plusieurs dents.
nīr (Syn: njīr) VT cuir, faire la cuisine. Kùlà lə̀ jìngàw tō ndɔ̀, kùlà lə̀ jèné tō né nīr. Le travail d'un homme est le champ, celui d'une femme est la cuisine.
nīr N esp. de poisson.
nḭ̀ N rivalité entre les femmes. NIN coépouse. Jèné jē gɨ́ kə̀ń ɨ́-tō gɨ̄ nḭ̀ nà̰ā̰ jē, ngàw-jé jē kárā bàā. Ces femmes sont coépouses, elles ont un seul mari.
nḭ̄ VI rêver. m̄-nḭ̄ dɔ̀ ngō-kó̰-ḿ gɨ́. J'ai rêvé de mon frère. N rêve.
nḭ̄yā̰ N cours d'eau torrentiel (pendant la saison des pluies).
ńné PR lui (forme emphatique).
nòdō VI être calciné. VT calciner. M-ílā dā nə̀-ḿ pə̀ɗə́ á pə̀r nòdō kóp-kóp. J'ai mis la viande sur le feu mais le feu l'a complètement calcinée.
nōm VT tremper pour fermenter ou quitter la toxicité.
nò̰ NIN le front. Expr: nò̰ [də̀w] àr̄ ɓá [ɗā né] -la chance que [qqn] [faire qqc] est très peu Nò̰-í àr̄ ɓá á kìngà kùlà Njàménà.Tu as peu de chance de trouver le travail a N'Djaména.
nò̰ PRP devant. Tā̰y ɓī kéɗé nò̰ wà gɨ́. = Tā̰y ɓī nò̰ wà gɨ́. Le petit mil (mil pénicillaire) devient mûr avant le sorgho.
nō̰ VI pleurer. ɨ̄-ɗè ún ngōn gɨ́ nō̰ nè. Viens prendre cet enfant qui pleure là. VI crier. Kɔ̀wē nō̰ yā̰ čìl gɨ́. Le hibou crie beaucoup pendant la nuit. Expr: [də̀w] nō̰ rɔ̄-é -[qqn] se lamenter ɨ̄-nō̰ rɔ̄-í àńg, ɨ́-sím lə̀-í à kùwà bòrò-kàr-í ɓí.Ne te lamentes pas, ton criquet va encore attraper ta poitrine (adage: quelque chose de bon est réservé pour toi).
nò̰-kàr̄ N la chance.
75
nò̰-kó (Syn: kó) NIN poitrine.
nò̰-màgɨ̄ N mariage de première lie.
nɔ̀dɨ̄ VT ajouter (qqc du même type de). ń-nɔ̀dɨ̄ kùlā tà màr-é gɨ́ mbā kɔ̀r né màn bùlà-á. Il a ajouté de la corde au bout de l'autre (corde) pour puiser l'eau au puits avec. Expr: nɔ̀dɨ̄ ndɔ̄ mbā tà màr-é gɨ́ -prolonger un voyage ń-nɔ̀dɨ̄ ndɔ̄ mbā làá tà màr-é gɨ́.Il a prolongé son voyage.
nùjī N charité.
nùjī NIN parents, famille. ń-tō njè nùjī lə̀-í wà? Est-il un parent de toi? Kúrā mày ùndà nùjī. L'amitié est mieux que la famille.
nùngā [nò̰ɲgā, nṵ̀ɲgā] (Syn: tùngā) VI faire chaud.
núngā [nó̰ɲgā, nṵ́ɲgā] V griller. VI être chaud. Màn gɨ́ núngā tɔ̄l kūnjá ɨ́-mā̰ m̄-njìgì àńg. L'eau chaude a tué le poulet, moi, je n'en veux pas.
nṵ́ N là-bas. ā lò nṵ́ mbɔ́r bā gɨ̄. Regardez là-bas (un peu loin) sur la rive.
nṵ́ná̰ AV lendemain.
ndà VI être blanc. Ndùjī gɔ̀y-ngìrà ndà káw-káw. La farine du manioc est très blanche.
ndá N pont. Də̀w jē bā̰y yā̰ dɔ̀ ndá gɨ́ gɨ̀-sḭ́ nè. Il y avait beaucoup de gens sur le pont ce matin.
ndābɨ́ N canard. Ndābɨ́ njìgì màn yā̰. Le canard est un oiseau qui aime l'eau.
ndàgɨ̀ N natte souple (en sisal). Expr: ìlā ndàgɨ̀ dɔ̀ yò gɨ́ -revenir encore
ndàgɨ̀-lò N espace dégagé. ɨ̄-ndām-jē ndàgɨ̀-lò gɨ́ ɗágá nà bùɓā jē d-áw ɗā kùlà. Jouez dehors dans la place dégagée parce que les adultes sont en train de travailler.
ndàgɨ̀rà N esp. de liane sauvage avec un tubercule comestible. Ndàgɨ̀rà tá nà̰ā̰ gɨ̀ gèl nè d-úm màn gɨ́ d-ár màsɨ̄ ɓá d-úsā. La liane "ndagira" est pareil au "gel" mais lui on la met dans l'eau pour le rendre acide avant de manger.
ndājí NIN couleur. Ndājí kūbū nə̀-ḿ gɨ́ tàŕ kàsɨ̀. La couleur de ma chemise est rouge.
ndàl N l'amour. V coïter.
ndàm N écureuil. Bísī jē nə̀-ḿ d-úwā ndàm tàgɨ́-nè. Mes chiens ont attrapé un écureuil hier.
ndām V jouer, s'amuser. Màn bā tō lò ndām àńg, ḭ́yá̰ ngán jē àr̄ d-áw ndām kə̀né àńg. L'eau du fleuve n'est pas un endroit pour s'amuser -- ne laisse pas les enfants y aller. VI blaguer. VI danser. Ngán-bàsá̰ jē d-áw tó̰y ndām nā̰y ndà gɨ̄. Les jeunes sont tous partis à danser à la claire de la lune. N danse.
ndàngɨ̀ V gronder (tonnerre). Njī ndàngɨ̀ čìĺ-nè yā̰. Il y avait beaucoup de tonnerre cette nuit.
ndàngɨ̀ VI être rayé. Kūbū là-á gɨ́ tàŕ ndàngɨ̀ yàw-yàw. Sa chemise est rayée en lignes.
76
ndāngɨ́ V refuser de faire (une commission). Jèné gɨ́ njè pə̄ý àw dɔ̀ làr gɨ́, ngōn gɨ́ njè ndāngɨ́ àw dɔ̀ né-kùsà gɨ́. La femme qui ne s'intéresse pas (à son mari) se prive de sa dot, l'enfant qui refuse de faire une mission se prive de la nourriture. Ngōn gɨ́ nè ɗá ndāngɨ́ kùlà yā̰, úm mə̰̀-í dɔ̀-έ gɨ́ àńg. Cet enfant refuse souvent de faire une commission, il ne faut pas lui faire de confiance.
ndángɨ̄ V gronder (humain).
ndángɨ̄ N éléphantiasis.
ndángɨ̄ VI avoir une fissure qui n'est pas encore ouverte. Kū-ngāw làá ndángɨ̄. Sa gourde est fissurée.
ndāŕ N peau. ɨ́-ɗā ndə́y gɨ̀ ndāŕ àbɨ̀. On fait des chicottes avec la peau de l'hippopotame.
ndāŕ-tà NIN lèvre. Ngōn òsō á ìngà dò ndāŕ-tè-é gɨ́. L'enfant est tombé et il a des blessures aux lèvres.
ndàrè [ndàrὲ] N maladie qui provoque du sang dans l'urine, bilharziose.
ndàrè [ndàrὲ] N scolopendre. Ndàrè tá nà̰ā̰ gɨ̀ ɨ́-ngàw-kúlà nè gɔ̀l-é bā̰y àńg. La scolopendre est un insecte qui est pareil au mille-pattes, mais il n'a pas autant de pieds. N un jeune homme qui n'a pas été initié.
ndàw V frire, griller (v. aussi ɔ̀bɨ̄). Jèné nə̀-ḿ àw ndàw úbū. Ma femme est en train de griller les arachides.
ndày VT traverser, passer. Njè-bàtà-kə́y nə̀-ḿ ndày-m̄ gɨ̀ kúndā-kíyā là-á. Mon voisin m'a passé sur le chemin avec son vélo.
ndày N sorte de jeu (joué avec des trous dans le sable et des cailloux ou grains). Ngán jē ɨ́-ɗɔ̄ ndày gə́l kāgɨ̄ gɨ́. Les enfants jouent le jeu des trous dessous l'arbre.
ndáy (Syn: ndə́y) N chicotte.
ndə̄jí V conseiller. ɨ̄-ndə̄jí jē ngōn-sí mbā kàr̄ ḭ̀yà̰ né ɗā là-á. Conseillez votre fils à changer sa conduite.
ndə̄jí [ndə̄jí, ndājí] (Syn: ɓál) N couleur, tache, tatouage. N cicatrice. Lə̄w lé jèné jē d-únjā ndə̄jí. Auparavant les femmes faisaient des cicatrices.
ndə́jī V dresser. Ngōn àw ndə́jī kāgɨ̄ kùӯ. L'enfant est en train de redresser la canne à pêche.
ndə́jī VI être droit. Kāgɨ̄ màr tō kāgɨ̄ gɨ́ ndə́jī rádɨ́. Le rônier est un arbre qui est tout droit.
ndə́jī V imiter, falsifier. Ngōn ndə́jī né ɗā gɨ́ də̀w-gɨ́-tɔ̀gɨ̀ àńg. Un enfant ne doit pas imiter un adulte.
ndə̀l N mois où on commence avoir de nourriture, onzième mois de l'année.
ndə̀m V oindre. Jèné ndə̀m ngōn-é ùbū ɗáà àw ìlà-á kə́y. La femme a enduit le corps de son fils avec de l'huile et après elle l'a mis dans la maison.
ndə̀m̄ V s'égarer.
ndə̀r̄ VI être épais (habit). Ndāŕ àbɨ̀ ndə̀r̄ yā̰. La peau de l'hippopotame est très épaisse.
77
ndə̄ŕ VT couper à plus. coups (pour nettoyer un champ, suggère que le travail n'est pas difficile). M-āw mbā ndə̄ŕ ngán kāgɨ̄ kḭ̀yà̰ lò ndɔ̀ ndɔ̀ kə̀né. Je vais pour couper des arbustes pour laisser la place pour labourer un champ dedans.
ndə̀y VT confier un travail; commander. Báw-ndɔ̀ɔ̄ ndə̀y jèné àr̄ kōró bìnā kàr̄ njé-ndɔ̀ jē là-á. Le grand-cultivateur a commandé de la boule d'une voisine pour les gens qui travaillent dans son champ.
ndə̀ӯ V s'égoutter. Yō̰ jē d-ó̰ dɔ̀-kə́y nə̀-ḿ d-ár̄ ndə̀ӯ Les termites ont rongé le toit de ma maison et il s'égoutte. VT filtrer. Jèné nə̀-ḿ ndə̀ӯ màn kàdɨ̄ kù-ú. Ma femme a filtré l'eau salée à la forêt.
ndə́y (Syn: ndáy) N chicotte. Də̀w jē d-úndā bàsá̰ gɨ̀ ndə́y lò sàrìyà gɨ́. Les gens frappaient le jeune homme avec un chicotte à la place de jugement.
ndə̰́rə̰̄ VI être fidèle. Ngōn gɨ́ kə̀ń ɗá ndə̰́rə̰̄ də̀w jē yā̰. Cet enfant là est très fidèle aux gens. VI être familier. Jè gɨ̀ njè-kúrā nə̀-ḿ j-à ndə̰́rə̰̄ nà̰ā̰ yā̰. Mon ami et moi, nous sommes très familiers (l'un à l'autre).
ndə̰́rə̰̄w AV mal fait, incorrect. Ngōn ɗā kùlà gɨ̄ ndə̰́rə̰̄w bà. L'enfant a mal fait le travail. AV à l'envers. N-úlā kūbū làá gɨ̄ ndə̰́rə̰̄w. Il a mis son habit à l'envers.
ndə̰̄w VI être haut, en haut. Kə́y-tò ndə̰̄w ùndà kə́y-pàgɨ̀. La maison pour dormir est plus haute que la cuisine.
ndīr (Syn: nīr) VT faire la cuisine, cuir.
ndḭ́ (Syn: njḭ́) AV condiment préparé avec les grains de néré.
ndò NIN manque de (qqc). Ndò màn tō mángá yā̰. Il y a un manque d'eau dans un endroit aride.
ndō N douleurs prénatales. Ndō tō jèné nə̀-ḿ. Ma femme commence avec les douleurs d'accouchement.
ndó V apprendre; étudier. ɓōlé ɨ̄-ndó né àńg námà né gɨ́ tò mbā tà dɔ̀-í gòdó. Si tu n'étudies pas alors tu n'auras pas de profit. V enseigner.
ndòō N la misère, pauvreté extrême. Ndòō tō ɓē nə̀-ḿ yā̰. Il y a beaucoup de pauvreté de mon village maintenant.
ndōdé (Syn: kèdé) AV troisième jour d'aujourd'hui, en trois jours.
ndògō N clôture. N-ɨ́lā ndògō ń-gūgū-né gìr kə́y là-á. Il a mis en place du secko autour de sa maison.
ndògō VT baigner, se baigner (obj. normalement màn̄). ā-m̄ jē màn ndògō. Donnez-moi de l'eau pour me laver.
ndōgó VI luire; briller. Gìr tɔ́rsɨ̀ ndōgó yā̰. L'extérieur d'une torche métallique reluit beaucoup.
ndól V (se) réveiller. m̄-ndól-é gɨ̀ jī-dɔ̀ɔ́-ɓē nè ń-mbādɨ́ ɗè sə̀-ḿ. Je l'ai réveillé de bonne heure mais il a refusé de venir avec moi.
ndòlè VT chercher. VT suivre.
78
ndòlē VI flétrir : se. Nàngɨ̀ tùdù àr̄ mbī kám jē ndòlē = Nàngɨ̀ tùdù àr̄ mbī kám jē ɨ́-ndòlē. La terre est sèche et les feuilles des arbustes sont flétries.
ndòr-ndòr ID beaucoup (salir).
ndórō N trou souterrain faite par les termites.
ndòý NIN homo, personne avec le même nom que.
ndòý N esp. d'antilope.
ndò̰ N la chasse.
ndò̰ N langue (organe). Lò-gɨ́ m-úsā njá-kə̀rí ɗáà m̄-tó̰ ndò̰-ḿ. Lorsque je mangeais le maïs je me suis mordu la langue.
ndò̰ō̰ V démanger. Tà-tó̰ gɨ́ íl jē ndò̰ō̰-m̄. Les piqûres de moustique me démangent beaucoup.
ndō̰y VI être brillant. VT éblouir. N-úwā tàtārā kə̀m kàr-á n-ár ndō̰y kə̀m-ḿ gɨ́. Il a tenu le miroir au soleil pour que (la réflexion de la lumière) m'éblouisse les yeux. N brillance, éblouissement.
ndò̰yò̰ N maladie des pieds ou des mains. Ngōn ndām dàn màn yīró gɨ́ àr̄ ndò̰yò̰ ɗā gɔ̀l-é ɗáà ndò̰-é yā̰. L'enfant a joué dans l'eau sale et la maladie a attaqué ses pieds de sorte qu'ils le démangent beaucoup.
ndɔ̀ VT cultiver. Wə́l-nè də̀w jē ɨ́-ndɔ̀ bḭ́ yā̰. Les gens ont planté beaucoup de coton cette année. N champ. Bɔ̀ӯ àw mbā ndɔ̀ ndɔ̀ là-á. Mon père est parti pour cultiver son champ. Expr: dɔ̀ ndɔ̀ -périmètre d'un champ Dɔ̀ ndɔ̀ nə̀-ḿ tádɨ̄ yā̰.Le périmètre de mon champ est très large.
ndɔ̄ N jour. Ndɔ̄-sīrí lé tō ndɔ̄ kùwà kɔ̀r. Le dimanche est un jour de repos.
ndɔ̄ɔ́ N matin. ó̰ bìnā gɨ́ ndɔ̄ɔ́ bàā námà á čìɓī kàr-á. Si tu manges la boule le matin, tu dormiras pendant la journée.
ndɔ̀-ɓár N labour collectif.
ndɔ̄-ndɔ̄ AV chaque jour.
ndɔ̄-sīrí N dimanche.
ndɔ̄bɨ̄ V craquer (coton).
ndɔ̀l N salive. Ngōn čìɓī čìl gɨ́ ùlà ndɔ̀l tè-é gɨ́. L'enfant dort la nuit et la salive sort de sa bouche.
ndɔ̄ĺ N malédiction. V maudire.
ndɔ́r V tirer. Màngɨ̄ jē ndɔ́r púsù gɨ́ d-úm wàā kə̀né. Les boeufs tiraient une charrette chargée de mil. V trainer.
ndū NIN voix. M-ō ndū ngūn-ḿ. J'ai écouté la voix de mon enfant. NIN bruit (de personne). M-ō ndū ngán jē gɨ́ ndām ɗágá. J'ai écouté le bruit des enfants qui jouaient dehors.
79
ndùbā [ndòbā, ndùbā] N héritage.
ndùbù N esp. de serpent, boa.
ndūbū N vacarme. N bruit. V éclater. Bál̀ ndūbū á də̀w jē ɓə̄ĺ yā̰. La balle a éclaté et les gens ont pris peur.
ndúbū N soufflet de forges. Expr: ùlà rɔ̄ [də̀w] ndúbū -faire l'effort, se donner la peine
ndújā [ndójā, ndújā] N oignon sauvage à usage médical.
ndùjī N farine. Ndùjī ngàlì ndà ngódɨ́-ngódɨ́. La farine de manioc est très blanche.
ndújī V dresser, tisser pour rendre droit.
ndùl VI être noir. Kándɨ̄ kāgɨ̄ gɨ́ nè ndùl jɔ́ndɨ́-jɔ́ndɨ́. Le fruit de cet arbre est très noir. VI être sale. N obscurité. Jèӯ gɨ̀ njè-màr-ḿ jà-dàr nà̰ā̰ lò ndùl gɨ́. Nous nous sommes cognés avec mon ami dans l'obscurité.
ndùm VI être pourri. Mángò gɨ́ ɨ̄-ndōgō lé ndùm tó̰y. Les mangues que tu as achetées étaient toutes pourries. VI être mûr. àr̄-é kàndɨ̄ mḭ̄ ndùm ɓá úsā ɓí. Il faut que le fruit du Vitex doniana soit mûr d'abord et après tu le manges.
ndùm-kūdū N mois de pluie (quand le fruit "kudu" commence à pourrir), huitième moi de l'année.
ndùmá̰y N esp. de serpent. Ndùmá̰y tōgɨ̄ lī gɨ́ àw màń tōgɨ́ ɨ́-lēm bè tɔ̀. Le serpent "ndumay" vit dans l'eau comme le serpent "ilem".
ndūnā [ndō̰nā, ndṵ̄nā] V s'adosser; s'appuyer.
ndùngà [ndò̰ɲgà, ndṵ̀ɲgà] N jumeaux, jumelles. Njè-bàtà-kə́y nə̀-ḿ ùjì ndùngà. Ma voisine a donné naissance à des jumeaux.
ndūŕ VI se froisser. Ndāŕ gɨ́ ɗàr̄ àńg ndūŕ. Une peau qui n'a pas été étendue se froisse. VI se tourner. Rɔ̄ ngōn ɗē-é àr̄ ndūŕ rɔ̄-é dɔ̀ čīrā gɨ́. L'enfant est malade et il se tourne dans son lit.
ndúr VT entasser, superposer. Jèné ndúr jó tà nà̰ā̰ gɨ́. La femme entasse les marmites l'une sur l'autre.
ndúrū N hérisson. Ndúrū ùsà mṵ̀ gɨ̀ ɨ́-bèdé. Le hérisson se nourrit des herbes et de sauterelles.
ndùsū VT verser pour décanter. Jèné ndùsū màn kōdō là-á ḭ̀yà̰ bòd-é. La femme verse le liquide de la bière de mil en laissant la partie lourde.
ndūsū VI être vermoulu. ɨ́-yīrā ndūsū gɨ̀-ngɔ̄dɨ̄ àńg. Le bois de l'arbre "yida" ne devient pas vermoulu vite.
ndúwā N esp. de héron. Gɔ́b-í ngāl tōgɨ̄ gɔ́bɨ̄ ndúwā bè. Ton cou est long comme celui du héron.
ndùӯ VI chavirer. Tò ndùӯ bā-á. La pirogue a chaviré dans le fleuve.
ndṵ̄rá̰ N cicatrice. Expr: čèē ndṵ̄rá̰ -faire une cicatrice N-íngā dò bàr-gìr-é gɨ́ á čèē ndṵ̄rá̰.Il a eu une plaie sur le dos et ça a fait une cicatrice.
80
ndṵ̄rḭ̄ V tordre.
ngà PRP mais. M-ɓār-é ngà ń-mbādɨ́ kò̰ý. Je l'ai invité mais il a carrément refusé.
ngá N enfants, jeunes (pl. irrég. de ngōn).
ngàā AV déjà. M-úsá né ngàā. J'ai déjà mangé. AV maintenant. M-āw gɨ̄ ɓə̄ lə̀-ḿ ngàā Je vais chez moi maintenant.
ngàb- NIN mari (forme avec les pronoms personnels) (v. ngàw).
ngābɨ̄rā N sorte de panier, long en hauteur.
ngádɨ́ ID très (clair): descr. de àr̄.
ngāl VI être long, haut. VI être grand. Bùɓā nə̀-ḿ gɨ́ jìngàw ngāl yā̰. Mon grand-frère est très grand.
ngàlàng N camp, campement. Láw jē d-úlā ngàlàng mṵ̀-ṵ́. Les initiés construisent leur camp en brousse.
ngàlì (Syn: gɔ̀y-ngìrà) N manioc.
ngàmàràw N piment. Ngàmàràw tò ná̰y gɨ́ yā̰ dùm kò̰ nə̀-ḿ. Il y a beaucoup de piment dans la sauce, je ne peux pas la manger [litt: ...il dépasse ma consommation].
ngán N enfants (pl. irrég. de ngōn).
ngàndḛ̀ N la chasse professionnelle. N-áw ngàndḛ̀ mṵ̀-ṵ́. Il est parti à la chasse en brousse. Expr: njè ngàndḛ̀ -chasseur professionnel Expr: ngàndḛ̀ gìndɔ̄ dɔ̀ [jèné] gɨ́ -aller derrière [une] femme la nuit avec l'intention de la violer N-áw ngàndḛ̀ gìndɔ̄ dɔ̀ njè-bàtà-kə́y gɨ́ là-á.Il est allé derrière sa voisine pendant la nuit avec intention de la violer.
ngàngɨ̄ VI être dur, solide. Kāgɨ̄ gɨ́ nè ngàngɨ̄ yā̰. Le bois de cet arbre est très dur. VI être difficile. Tàr Làgà ngàngɨ̄ àńg. La langue Laka n'est pas difficile. Expr: dɔ̀ [də̀w] ngàngɨ̄ -[qqn] être têtu
ngāngɨ̄ N dent. Lə̄w də̀w jē ɨ́-tɔ́l ngāngɨ̄-jé. Les gens d'autrefois limaient leurs dents. Expr: né ùsà ngāngɨ̄ [də̀w] -[qqn] avoir une carie dentaire ou autre problème des dents
ngàr̄ N esp. d'arbre épineux [Cassia ataxacantha]. D-úlā ngàr̄ ɨ́-gūgū-né dɔ̀ ndɔ̀. On met l'arbuste Cassia ataxacantha pour entourer le champ.
ngār N désobéissance.
ngàrò N varan aquatique. Ngàrò tá nà̰ā̰ gɨ̀ būrū nè né n-áw màń. Le varan aquatique ressemble au varan de terre mais il vit dans l'eau.
ngàw N morceau (mais seulement avec fer) (toujours avec làr).
ngàw N mari. Ngà-ḿ jē ìsì kə́y ɨ́-mā̰ m-āw mbā kày né gɨ̀ màr-ḿ jē. Mon mari est à la maison, et moi je vais sortir pour boire avec les amis. ngà-ḿ jē, ngàb-í jē, ngàb-é jē - mon mari, ton mari, son mari.
ngàw N boule préparé sans bouillie légère.
ngàw N furoncle, bouton au visage. Ngàw čè kə̀m gɨ́. J'ai un furoncle dans mon oeil.
81
ngàw-būrā-njī N arc-en-ciel. Ngàw-būrā-njī čè námà njī ə̀r àńg. Quand l'arc-en-ciel apparaisse alors il ne pleut pas.
ngàw-dàlè [ngàw-dàlὲ] N sorte de tambour à deux faces, moins grand que kó̰-dàlè.
ngàw-làr N fer. Njè-kɔ̀r̄ ɗā kɔ̀sɨ̀ gɨ̀ ngàw-làr. Le forgeron fabrique des houes avec le fer.
ngàw-tà NIN bec (d'oiseau).
ngàw-ùr NIN noyau. Ngàw-ùr mángò rḛ̄ gɔ́bɨ̄ màngɨ̄ gɨ́. Un noyau de mangue s'est coincé dans la gorge du boeuf.
ngèl-ngèl ID très (pointu: descr. de àdɨ̄).
ngèrè (Syn: njèrè) VT couper en tranches.
ngésɨ̄ VI se déplacer, se bouger (étant assis). Kàr ɔ̀sɨ̀-ḿ yā̰ á m-ngésɨ̄ m-āw njíl-í. Le soleil m'a beaucoup dérangé et j'ai bougé à l'ombre (j'étais assis).
ngə́ (Syn: njé) V gratter, se gratter. Ngōn ngə́ kə̀m-é sár àr̄-é čè dò. L'enfant grattait son oeil à tel point qu'il l'a blessé.
ngə́bə̄ (Syn: ngɔ́ɓɨ̄) V attendre. ɨ̄-ngə́bə̄-m̄ m-á tə́l ɓìsí-nè. Attend-moi, je reviens tout de suite.
ngə̀l̄ N torche traditionnelle, flambeau. Ngə̀l̄ ɓá d-ó-né lò čìl gɨ́. On utilise la torche en paille pour voir pendant la nuit là où il n'y a pas de l'électricité.
ngə́l N natron.
ngə̄m VT garder (des animaux). Ngōn gɨ́ njè ngə̄m né-kùl jē nà̰y mṵ̀-ṵ́ ɓí. L'enfant qui garde mes animaux est resté encore en brousse. VT rendre visite à (qqn) pour l'aider. M-āw ngə̄m ngō-kó̰-ḿ gɨ́ ɨ́-rɔ̄-é tō-é. Je vais rendre visite à mon frère malade.
ngə̀ndə̄ng N hamac; siège long.
ngə̀r̄ VT croquer (qqc de dur). VT gratter. Gír-gíndī ngə̀r̄ gɔ̀l-ḿ. La plante "girgindi" m'a gratté le pied.
ngə́sə̄ V pousser.
ngə̄w N brindille. ɗā pə̀r gɨ̀ ngə̄w ò̰ àńg. Faire le feu avec des brindilles n'est pas difficile. Expr: ngá-ngə̄w -les petites brindilles
ngə̰́rə̰̄ V chatouiller. Ngōn-táy bàā ɨ̄-ngə̰́rə̰̄-é námà kògō àńg. Un petit bébé, si tu le chatouilles alors il ne rit pas.
ngə̰̀y V épier. VI être lent.
ngə̰́ỳ N termite maçon. Ngə̰́ỳ jē ɨ́-tō njé kùndā kə́y dɔ̀ kó̰ wā̰ gɨ̄. Les termites maçons sont ceux qui construisent la maison de la reine des termites ailés.
ngìdà VI se déplacer. N-ósō dɔ̀ kāgɨ̄ gɨ́ n-ár̄ mə̰̀rə̰̄-jī-á ngìdà tō mbɔ́r kárā. Il est tombé de l'arbre de sorte que son poignet s'est déplacé d'un côté.
ngínā V attendre.
82
ngīr N vagin.
ngìrà [ɲgèrà, ɲgìrà] NIN racine. Ngìrà màsɨ̄ ngàngɨ̄ yā̰. Les racines du tamarinier sont très dures. NIN tendons (dans la viande). Dā gɨ́ ndōgō nè ɗá ngìrà-á tō yā̰. Cette viande que tu as achetée a beaucoup de tendons. VI être résistant. Də̀r gɨ́ ɨ́-túgā gɨ̀ tà-tɔ́gɨ̄ ngìrà yā̰. Le bouclier fabriqué avec le roseau est très résistant.
ngīrā [ɲgērā, ɲgīrā] N peau portée comme habit. m̄-nà̰y ngōn lé m-ɔ̄ ngīrā mùm. Dans l'époque de l'enfance j'ai porté (vêtements fabriqués avec) la peau de rat de Gambie.
ngísā N puce. N pou. Ngísā jē d-úsā dɔ̀ ngōn-ḿ d-ár-é tò dò. Les poux ont mordu la tête de mon fils à telle point qu'il a des plaies.
ngìsì VI être usé, vieux. Kūbū làá ngìsì já̰y. Son habit est complètement usé.
ngɨ́rə́ng AV loin, hors. ɓōlé də̀w jē d-áw d-úsā né námà bísī jē ɨ́-tò ngɨ́rə́ng. Si les gens sont en train de manger, les chiens sont couchés à l'écarte.
ngō-kó̰ NIN frère. Ngō-kó̰-ḿ tá bɔ̀ӯ ɨ́-mā̰ m̄-tá ń-jē. Mon frère ressemble à notre père, tandis que je ressemble plus à notre mère. ngō-kó̰-ḿ, ngō-kó̰-í, ngō-kó̰-é, ngō-kó̰-sí, ngō-kó̰-sə̀ӯ, ngō-kó̰-jé - mon frère, ton frère, son frère, notre frère, votre frère, leur frère.
ngō-màndɨ̀ N jeune fille. Ngō-màndɨ̀ òdō jó-màn. La jeune fille porte la jarre.
ngō-táy N nouveau-né (v. ngōn-táy).
ngō-wár (Syn: wár) N relation entre beaux-frères et belles-soeurs. Ngō-wár jèné tō gɨ̄ kó̰-nān ngàb-é jē. La petite belle-soeur d'une femme est la soeur de son mari.
ngódɨ́-ngódɨ́ ID très (blanc: descr. de ndà).
ngòm VI se vanter. Ngōn gɨ́ nè ɗá ngòm mbā né-gə̀rə̄ là-á yā̰. Cet enfant-ci se vante beaucoup de son intelligence. Expr: ngòm ngòm [né] -se vanter de [qqc]
ngōn N enfant. Jèné ìl tà ngōn-é. La femme donna un baiser sur la bouche de son bébé. ń-tō ngōn ɓí n-ásɨ̄ kày sà àńg. Il est encore un enfant, il ne peut pas fumer. NIN fils, fille, enfant. ngūn-ḿ, ngūn-í, ngōn-é, ngōn-sí, ngōn-sə̀ӯ, ngōn-jé - mon enfant, ton enfant, son enfant, notre enfant, votre enfant, leur enfant.
ngōn-ɨ́-sú (Syn: gūsū-tàr) N devinette.
ngōn-jī NIN doigt (pl: ngán-jī). Jī kárā ɗáà ngán-é mḭ́. Chaque main a cinq doigts.
ngōn-màndì N jeune fille.
ngōn-rḭ̄ngā̰ (Syn: nā̰y-kə̄bə̄) N mois de fête.
ngōn-táy N bébé, un nouveau-né. Kó̰ ngōn-táy jē àw màń mbā tō màn. La mère du nouveau-né est allée au marigot pour puiser de l'eau.
ngō̰ N nain.
ngó̰rə̰̄ N esp. de poisson [Heterotis niloticus].
83
ngɔ̀ N bois dur, bûche. Ngɔ̀ ɓá ɗā-né kúndū. On utilise la bûche pour fabriquer les balafons.
ngɔ́ AV déserté, désert (toujours ùwà gɔ́w "être déserté"). ɓōgɨ́-nè də̀w jē d-áw kùlà gɨ́ àńg lò ùwà ngɔ́ mɔ́gɔ́gɔ́. Aujourd'hui les gens ne sont pas allés au travail, la place était complètement désertée.
ngɔ̀ɔ̄ N calvitie. N chauve. Dɔ̀ māl ngɔ̀ɔ̄. La tête du charognard est chauve.
ngɔ́ɓɨ̄ (Syn: ngə́bə̄) V attendre.
ngɔ̄dɨ̄ (Syn: ngɔ̄r) N course. Expr: à̰y ngɔ̄dɨ̄ -courir Ngōn à̰y ngɔ̄dɨ̄ gō bɔ̀b-é jē gɨ́.L'enfant court derrière son père.
ngɔ́njí N hernie inguinale. Njè ngɔ́njí njìgì nā̰y kūl àńg. La personne qui souffre d'une hernie n'aime pas la saison froide.
ngɔ̀r N saleté due aux déchets des poules ou des canards.
ngɔ̄r (Syn: ngɔ̄dɨ̄) N la course.
ngɔ́y NIN écorce. Jèné ɔ̀y ngɔ́y kāgɨ̄ mbā ɗā-né pə̀r. La femme enlève l'écorce de l'arbre pour allumer le feu. NIN la peau. Jèné njā̰ ngɔ́y gɔ̀y-ngìrà. La femme épluche la peau du manioc. NIN coquille. úbū gɨ́ ngɔ́y-é ndùm gɨ̀-ngɔ̄dɨ̄-àńg. Les arachides dans la coquille ne s'abîment pas rapidement.
ngūn NIN enfant.
njā V marcher. ɨ̄-njā gɨ̀ ngɔ̄dɨ̄ ār jà-čèē gɨ̀ gō kàr. Marche rapidement afin que nous puissions arriver à l'heure.
njā N mangouste.
njá V ramasser pour mettre.
njā-básɨ́ N esp. de renard. Njā-básɨ́ tō dā gɨ́ tá nà̰ā̰ gɨ̀ bísī. Le renard est un animal qui ressemble au chien. Lò-gɨ́ njā-básɨ́ àndɨ̄ mə̰̀ úbū gɨ́ ɗáà à tújī tó̰y. Quand le renard entre dans un champ d'arachides alors il le détruit complètement.
njá-kə̀rí N maïs. Njá-kə̀rí gɨ́ ɨ́-dùbū dɔ̀-ībī gɨ́ ɔ̀sɨ̀ yā̰. Le maïs planté sur les tas des ordures brûlées produit très bien.
njā-kɔ̀r̄-nò̰-wúrī N esp. de mangouste.
njám-jāŕ N esp. de grenouille (généralement trouvé dans les puits).
Njàménà NP N'djaména.
njángɨ́láng ID ça et là, partout (fouiller: descr. de njāngɨ̄lāng).
njáy AV ouvert (les yeux), éveillé.
84
njā̰ V éplucher. ɨ̄-njā̰ ngɔ́y ngàlì úndā pə̀ɗə́ àr̄-sí j-ùsà. Épluche le manioc doux et mets-le au feu pour que nous mangions.
njá̰w ID sans bouger (rester debout): descr. de. ī nè ɨ̄-tō gɨ̄ "m-ár njá̰w wà". Toi là, est-ce que tu es un "je reste sans bouger" (pour faire le pique-assiette).
njá̰y ID complètement (déchiré: descr. de ngìsì).
njè NIN propriétaire. ń-gə̀rə̄ njè-é àńg. Ils ne connaissent pas le propriétaire.
njé NIN propriétaire (pl. irrég. de njè).
njé (Syn: ngə́) VT gratter.
njè-bà-kùlà N collaborateur.
njè-bà-njā N compagnon, camarade. Njè-bà-njā là-á àw mbā gɨ́ Son camarade est parti en voyage.
njè-bà-ɗə́w-nìm-ndɔ̀ N voisin de champ.
njè-bàtà-kə́y (Syn: njè-mbɔ̄r-kə́y) N voisin. Njè-bàtà-kə́y àw mbā gɨ́ á də̀w gɨ́ m-á tó̰ sà-á tām gòdó. Mon voisin est parti en voyage et je n'ai personne à qui causer.
njè-bà̰ā̰ NIN ennemi. ō njè-bà̰ā̰ lə̀-í námà íyā rɔ̄-í. Si tu vois ton ennemi, tu dois te cacher.
njè-bò N ancien initié.
njè-ɓògò N voleur.
njè-gāng-tàr N juge.
njè-gūsū N artiste. Ngō-kó̰-ḿ tō njè-gūsū kúndū. Mon frère est un artiste du balafon.
njè-jèné N homme qui est marié. Expr: njè-jèné gɨ́ kìgì -le nouveau marié
njè-kà̰y-kìyā-rɔ̄-é N réfugié (pl. njé-kà̰y-kìyā-rɔ̄-jé).
njè-kērā N créancier. N-íngā njè-kērā làá ɗóbōó ɗáà ń-mbùdù nàngɨ́ gɨ̀ ngɔ̄dɨ̄. Il a trouvé son créancier sur la route et il s'est mis subitement à courir.
njè-kə̀m-tɔ̄ N aveugle (par accident). Ngōn ùlà kāgɨ̄ jī njè-kə̀m-tɔ̄ gɨ́. L'enfant conduit l'aveugle avec un bois.
njè-kə́y N hôte, propriétaire de la maison.
njè-kə́y-kìngā N une veuve.
njè-kòjì NIN parent. Njé-kòjì-ḿ jē d-úy ngàā. Mes parents sont déjà morts.
njè-kɔ̀r̄ N forgeron. Nìngà njè-kɔ̀r̄ tɔ̄l njè-kɔ̀r̄. La sagaie du forgeron a tué le forgeron.
njè-kùm-màn N pêcheur (avec la pêche collective).
njè-kùmā N sorcier. N guérisseur traditionnel.
85
njè-kúrā [njèkórā, njèkúrā] N ami. N-áw ɓə̀lə̀ njè-kúrā là-á. Il est parti chez son ami.
njè-màr N un connu, camarade, copain (v. aussi njè-kúrā).
njè-mbḛ̄ N sorcier. Njè-mbḛ̄ tɔ̄l də̀w jē gɨ̀ mɔ́rī. Le sorcier tue les gens avec son magie.
njè-mbī-kùɗū N sourd-muet. Njè-mbī-kùɗū tō də̀w gɨ́ pā tàr àńg nə́m ò tàr àńg nə́m tɔ̀. Un sourd-muet est quelqu'un qui ne peut pas ni parler ni entendre.
njè-mbɔ̄r-kə́y (Syn: njè-bàtà-kə́y) N voisin.
njè-nàngɨ̀ N les femmes de la cour royale.
njè-né-kɔ̀y N mendiant. Njé-né-kɔ̀y jē d-úwā sàmbḛ̄ jī-jé gɨ́ d-ísī-né mbɔ́r ɗóbōó. Les mendiants tiennent les tasses en main et restent au bord de la route.
njè-né-ndó N étudiant.
njè-ndó-né (Syn: njè-né-ndó) V maître, professeur.
njè-ndò̰ N chasseur.
njè-ndɔ̀ N cultivateur.
njè-ndúbū N apprenti forgeron, celui qui envoie l'aire dans le foyer. Njè-ndúbū tō njè bà-kùlà njè-kɔ̀rɨ̄. L'apprenti forgeron est le collaborateur du forgeron.
njèm VT bander, enrouler. m̄-njèm, ɨ̄-njèm, ń-njèm, ɨ́-njèm - Je bande, tu bandes, il bande, ils bandent. Ngōn njèm túdū bìnā làá àw né lò-né-ndó gɨ́. L'enfant a enroulé sa boule sans sauce et l'a apportée à l'école.
njèngɨ̄ N diarrhée. Ngōn-ḿ rɔ̄-é tū-é àr̄ njèngɨ̄ mə́sɨ̄. Mon enfant a la diarrhée avec du sang.
njèr-njèr ID agréablement (acide: descr. de màsɨ̄).
njèrè [njὲrὲ] (Syn: ngèrè) VT couper en tranches. Jèné njèrè dā mbā kùm kàr-á. La femme a coupé la viande pour la mettre au soleil (pour la sécher).
njèrè [njὲrὲ] N Oryctérope, esp. de fourmilier.
njḛ́ AV peu. Kàndɨ̄ kāgɨ̄ gɨ́ nè lé rī njḛ́. Le fruit de cet arbre est un peu sucré. VI être petit. m̄-njḛ́ m̄-tɔ̀ӯ-ī. Je suis plus petit que toi.
njī N pluie. Njī ə̀r tō ɓə̄ĺ yā̰ jà-dùbū né ɓōgɨ́-nè àńg. Il pleut très fort, on ne peut pas semer aujourd'hui.
njí-màsò (Syn: ɨ́-nìm̄-tàsó) N esp. de souris.
njíɓī VT sucer. Ngōn njíɓī kīngā. L'enfant suce l'os.
njìgì VT vouloir. Lò gɨ́ ɨ̄-njìgì à jà-kàw. Nous irons quand tu veux. VT aimer. Jèné njìgì ngōn-é gɨ́ jìngàw ùndà yè gɨ́ jèné. La femme aime son fils plus que sa fille. VT accepter.
njìgì VI répondre. Bɔ̀ɔ̄-í jē ɓār-ī sé á njìgì tè-é gɨ́ wà. Ton père t'appelle -- vas-tu répondre?
86
njíl NIN ombre. Njíl mbàgɨ̄ mày yā̰. L'ombre du caïlcédrat est frais et très bon. N esprit mauvais. Də̀w jē pà nà njíl jē gɨ́ kṵ́rà̰ӯ ɨ́-tò mbàgɨ̄ gɨ́. Les gens disent que les esprits mauvais habitent dans les caïlcédrats. Expr: ɗā njíl -avoir ombre Expr: njíl [də̀w] čè rə́w -[qqn] sursauter J'ai sursauté et mon coeur battait vite.
njīmā V emprunter. Njīmā kúndā gɨ̀ njè-kə́y-mbā nə̀-ḿ kàw-né ɓē-é. J'ai emprunté le cheval de mon hôte pour rentrer chez moi avec.
njíng-njíng ID très (lourd: descr. de ɔ̀ӯ).
njīngā VT convoiter. Njè-dàbɨ̀ njīngā bānjī. Le paresseux convoite la lèpre. VT avoir envie de.
njīngīlīng VT fouiller. Njè-ɓògò njīngīlīng lò kə́y njíngílíng-njíngílíng. Le voleur a fouillé la maison de fond en comble.
njíngílíng-njíngílíng ID de fond en comble (fouiller: descr. de njīngīlīng).
njīr (Syn: njīrī) VT cuire, faire la cuisine.
njīrī (Syn: ndīr) V cuir.
njḭ́ ID complètement (plein): descr. de ɗùsù.
njḭ́ (Syn: ndḭ́) N condiment fermenté préparé à base des grains de néré. Njḭ́ mādɨ̄ lə̀l̄ yā̰ ùndà njḭ́ tā̰ngā̰y. Le condiment fabriqué (à base des grains) du néré est plus agréable que celui fabriqué avec l'arbre "tangay".
njōbō V sauce sans légumes (de la viande ou du poisson frais) (toujours avec ná̰y). Kò̰ ná̰y njōbō gɨ̀ bìnā gɔ̀y-ngìrà mày yā̰. Manger la sauce préparée sans légumes avec la boule de manioc est très bon.
njòngó N esp. de singe.
njórō N esp. d'herbe.
njò̰ N marécage. Bə̀rə̄ jē d-úndā bɔ̄y njò̰ gɨ́. Les sangliers se barbotent dans le marécage.
njɔ́rɔ́gɨ́ ID très (humide, mouillé: descr. de yɔ̄l).
njɔ̀rɔ̀rɔ̀ AV juste maintenant, tout à l'heure. N-ɔ́ɗɨ̄ njɔ̀rɔ̀rɔ̀ jàá bàā ī ɨ̄-ɗè ɨ̄-tà tór-é nè. Il vient de quitter et alors viens prendre sa place.
njúbā [njóbā, njúbā] N cantharide. Njúbā ùɓà kāgɨ̄ jī-ḿ čìĺ-nè àr̄ pólō. La cantharide a rampé sur mon bras cette nuit et elle a provoqué une ampoule.
njùmà [njò̰mà, njṵ̀mà] VT inciter.
njùmà [njò̰mà, njṵ̀mà] N complicité. Expr: njè njùmà -complice
njúrúrú AV tout droit.
ò VT voir. Kə̀m-é tò tágɨ̄ nè n-ó né kárā àńg. Ses yeux sont ouverts, mais il ne voit rien. VT entendre, écouter. M-ō ndū ngán jē gɨ́ ndām ɗágá. J'ai écouté le bruit des enfants qui jouaient dehors.
LOC dans, en, sur (suit noms qui contiennent la voyelle 'o').
87
òdō V porter, transporter. ɨ́-ngà-ndūbɨ̄rū òdō bḭ́ àw-né kə́y-kùndà-bḭ́ gɨ́ Mūndūú. Le camion transporte le coton à l'usine de Moundou. VT ramasser. M-ódō úl-ùbū m-úm mə̰̀ ɓɔ́l gɨ́. J'ai ramassé les arachides et je les ai versées dans le sac. VT élever (enfant). Njé-kùj-é jē d-úy ɗáà njè-bàtà-kə́y lə̀-jé ɓá òd-é. Ses parents sont morts et son voisin l'élève.
òlè VT doter une femme. N-ólē jèné làá àńg ɓí. Il n'a pas encore doté sa femme.
òlè VI être turbulent.
ōm (Syn: láw-kúndā-ōm) N lièvre. ōm tō dā gɨ́ mbī-á ngāl yā̰ gɨ́ àw gɨ̀ gūsú yā̰ tɔ̀. Le lièvre est un animal aux oreilles longues, et il est très malin.
òn V conduire les animaux. ón màngɨ̄ jē gɨ̄ ngàngɨ̄-lò gɨ́ nà d-á kàndɨ̄ mə̰̀ ndɔ̀-ɔ́. Conduis les boeufs ailleurs de peur qu'ils entrent dans le champ.
òrè VT serrer, presser. VT traire. āw órē mbà màngɨ̄ ɨ̄-ɗè-né ā-m̄. Va traire la vache et apporte-moi (le lait).
òsō (Syn: ɔ̀r) VT concerner. Tà lə̀-í òsō-m̄ àńg. Ton problème ne me concerne pas.
òsō V tomber. Ngōn ḭ̀ dɔ̀ kāgɨ̄ gɨ́ òsō. L'enfant est tombé de l'arbre.
óyō N terme d'approbation.
ò̰ V manger (boule). Jà-ngɔ́ɓ-ī pḭ́ á j-ò̰ bìnā. Nous t'avons attendu en vain et nous avons mangé la boule. VT brûler, détruire (en brûlant). Pə̀r ò̰ ndɔ̀ gɨ̀ ngōn-kó̰-ḿ. L'incendie a détruit le champ de mil de mon frère. VT diriger, commander (avec la prép. dɔ̀).
ó̰y N sardine.
ɔ̀ VT porter (vêtement). Lə̄w də̀w jē d-ɔ́ ngīrā. Auparavant les gens portaient des peaux. m-ɔ̄, ɔ̄, n-ɔ́, j-ɔ̀ jē, ɔ̄ jē, d-ɔ́ - je porte, tu portes, il porte, nous portons, vous portez, ils portent.
-ɔ́ LOC à, en, dans (avec noms qui contient la voyelle ɔ).
ɔ̀bɨ̄ VT griller, frire (poisson, viande, etc.) (v. aussi ndàw̄). Ngōn-gɨ́-jèné àw ɔ̀bɨ̄ kānjī. La fille est en train de griller le poisson. VT brûler la base de (arbre, pour le tuer). M-ɔ́bɨ̄ kāgɨ̄ m-ḭ́yā̰ lò kàr̄ wàā nə̀-ḿ ḭ̀ kə̀né. Je brûle la base de l'arbre pour laisser de place pour que mon mil pousse dedans.
ɔ̀dɨ̀ VI quitter. ń-ɗè n-íngā-m̄ ɓá n-ɔ́dɨ̄. Il est venu me trouver et il a quitté. Expr: ɔ̀dɨ̀ ḭ̀yà̰ ɗə́w -se quitter du chemin ɔ́dɨ̄ ḭ́yā̰ ɗə́w ā-m̄ m̄-ndày.Quitte-toi du chemin pour que je passe.
ɔ̀gɨ̄ V empêcher. M-ɔ́gɨ́ kàr̄ n-úndā ngōn. Je l'ai empêché de frapper l'enfant. V interdire.
ɔ̀jì VT montrer, expliquer. Ngōn ɔ̀jì-m̄ lò gɨ́ ìlā làr kɔ̄rɔ́ kə̀né. L'enfant m'a montré là où il a perdu l'argent. V proposer. Bɔ̀ӯ ɔ̀jì mbā kàr̄ j-àw mbā bàrá. Mon père propose que nous fassions un voyage demain. VT mesurer. Njé-ndɔ̀ jē d-ílā kùlā d-ɔ́jī-né ɗə́w-nìm ndɔ̀. Les cultivateurs mettent la corde pour mesurer la limite du champ.
88
ɔ̀l VT aiguiser. M-ɔ́l tà kìyā dɔ̀ ə̀r gɨ́ mbā kùnjà-né dā. J'aiguise le couteau avec une pierre pour que je puisse couper la viande.
ɔ̀lē [ɔ̀lɛ̄] VI être léger. ɓárɓáy làá ɔ̀lē pél-pél mày kùɓā kə́y àńg. Son outil à damer est très léger, ce n'est pas bon pour damer la maison.
ɔ̀r VI être fatigué. m-ɔ́r, ɔ́r, n-ɔ́r, j-ɔ̀r-jē, ɔ́r-jē, d-ɔ́r - je suis fatigué, tu es fatigué, il est fatigué, nous sommes fatigués, vous êtes fatigués, ils sont fatigués. m̄-ɗā kùlà yā̰ á m-ɔ́r. J'ai beaucoup travaillé et maintenant je suis fatigué.
ɔ̀r̄ VT enlever. m-ɔ̄r, ɔ̄r, n-ɔ́r̄, j-ɔ̀r̄ jē, ɔ̄r-jē, d-ɔ́r̄ jē - j'enlève, tu enlèves, il/elle enlève, nous enlevons, vous enlevez, ils/elles enlèvent. Ngōn ɔ̀r̄ mángò nə̀-ḿ gɨ̀ ɓògò. L'enfant a enlevé mon manguier pour le voler. VT fabriquer (briques). D-ɔ́r də̀rngə̄l mbā kùndā né kə́y. Ils ont fabriqué des briques pour construire une maison. Expr: ɔ̀r̄ kèm -avorter Expr: pà tàr ɔ̀r̄ dɔ̀-é àńg -parler en paraboles
ɔ̀r̄ VT toucher (normalement avec rɔ̄). N-úlā ngōn-é kàr̄ ɔ̀r̄ rɔ̄ làr là-á àńg. Il a dit à son fils de ne pas toucher son argent [litt: le corps de son argent]. m-ɔ̄r rɔ̄, ɔ̄r rɔ̄, n-ɔ́r rɔ̄, j-ɔ̀r jē rɔ̄, ɔ̄r jē rɔ̄, d-ɔ́r rɔ̄ - j'ai touché, tu as touché, il a touché, nous avons touché, vous avez touché, ils ont touché. VT prendre, puiser (de l'eau, en petite quantité et dans un récipient) (v. aussi ). āw ɔ̄r màn ɨ̄-ɗè-né ā-m̄ m-āy. Va puiser de l'eau et viens avec pour que je boive. VT concerner. Tà lə̀-í ɔ̀r̄-m̄ àńg. Ton problème ne me concerne pas. VI être assez (dans un liquide, mais toujours négatif). Kàdɨ̄ ɔ̀r̄ ná̰y lé àńg. Il n'y a pas assez de sel dans cette sauce. Expr: ɓō ɔ̀r̄ [də̀w] -[qqn] avoir faim Expr: ɓō ɔ̀r̄ né -il y avoir de famine
ɔ̀ɗɨ̀ VI se déplacer, bouger. Kàr ɔ̀sɨ̀-m̄ yā̰ á m-ɔ́ɗɨ̄ m-āw njíl-í. Le soleil m'a beaucoup dérangé, et j'ai bougé à l'ombre. (j'étais debout) VI partir, quitter. ɨ́-pà nà ɨ́-ngà-ndūbɨ̄rū ɔ̀ɗɨ̀ gɨ̀ kàr dɔ̀gɨ̀-gìré-kárā. Ils ont dit que le camion est parti à onze heures.
ɔ̀sɨ̀ VT piquer. Kūn ɔ̀sɨ̀ jī-ḿ ndɔ̀-ɔ́. Une épine m'a piqué la main au champ. VT se cogner. M-ɔ́sɨ́ dɔ̀-ḿ bɔ̀rɔ̀ gɨ́. Je me suis cogné la tête contre le mur. VT ajouter (liquide sur). ɔ́sɨ̄ kōdō dɔ̀ màr-é gɨ́ njḛ́ ā-m̄ m-āy. Ajoute un peu de la bière sur celle qui est déjà là pour que je boive. VT construire (le foyer). Expr: ɔ̀sɨ̀ màn -faire la pêche Gòrè tō né ɔ̀sɨ̀ màn.La nasse "gore" est une chose pour pêcher.
ɔ̀sɨ̀ VT arranger, mettre en ordre. ɔ́sɨ̄ tà-kīr dɔ̀ nà̰ā̰ gɨ́. Arrange le fagot les uns sur les autres. Expr: ɔ̀sɨ̀ pā -chanter Jèné ɔ̀sɨ̀ pā gól-né ngōn-é.La femme chante pour consoler son enfant.
ɔ̀y VT balayer. ɔ́y ngɔ́y ɨ́-sḭ́yā̰ nè úm kɔ̄rɔ́. Balaie les épluchures de canne à sucre et jette-les. VT enlever (écorce).
ɔ̀ӯ VI être lourd. Kāgɨ̄ lé ɔ̀ӯ yā̰ ngōn àsɨ̀ kòdō àńg. Ce bois est trop lourd, cet enfant ne peut pas le porter.
N digue. D-ílā pà ɨ́-gāngɨ̄-né màn. Ils ont mis une digue pour arrêter l'eau.
VT dire. ń-pà n-á-m̄ nà rɔ̄ bɔ̀-nè jē tō-ē. Il m'a dit que son père (à lui même) était malade. ń-pà n-áā-m̄ nà rɔ̄ bɔ̀-é jē tō-ē. Il m'a dit que son père (à qqn d'autre) était malade. m̄-pà m-ár-é m̄-pà nà rɔ̄ bɔ̀ӯ tō-ē = m̄-pà m-ár-é nà rɔ̄ bɔ̀ӯ tō-ē. J'ai dit que mon père était malade. ɨ̄-pà ár-é ɨ̄-pà nà rɔ̄ bɔ̀b-í jē tō-ē = ɨ̄-pà ár-é nà rɔ̄ bɔ̀b-í jē tō-ē. Tu as dit que ton père était malade. Expr: pà tàr dɔ̀ [də̀w] -défendre [qqn], prendre la défense de [qqn]
N chanson. Pā gɨ́ m-ō ràdyō gɨ́ nè lə̀l̄-m̄ yā̰. Cette chanson que je viens d'écouter à la radio me plaît beaucoup.
N manière. ī ɗá pā pà tàr lə̀-í kó̰rə̰̄y. Toi là ta façon de parler n'est pas bonne.
89
pábɨ́lá AV pas profond; plat. ɨ́-ngó gɨ́ nè mə̰̀-é pábɨ́lá bàā. L'intérieur de cette calebasse n'est pas profond [litt: cette calebasse, son l'intérieur n'est pas profond].
pàbɨ̀rà N natte faite avec la tige de mil. Kár̄ kō ɓá d-új-ī-né pàbɨ̀rà. La tige de mil là, on tresse des nattes avec.
pádɨ̄ N esp. de poisson. Gàr pádɨ̄ jē bùlà yā̰, njé gɨ́ tà jē ngāl gɨ̀ njé gɨ́ tà-jé gɔ̀jì gɨ̀ njé gɨ́ tà jē túgā kɔ́gɨ́m tɔ̀. Il y a plusieurs espèces du poisson "pade", ceux qui ont le museau long, ceux qui ont le museau court, et ceux qui ont le museau courbé.
pàgì N esp. de serpent, gros vipère. Pàgì tɔ̄ kō lī jē bùlà yā̰. La grosse vipère produit nombreuses espèces de serpents.
pàgɨ̀ (Syn: kə́y-pàgɨ̀) N cuisine. Njè-jèné ɗā kə́y gɨ̀ pàgɨ̀ tè-é gɨ́ jə́bɨ́. Le marié construit la maison avec une cuisine en même temps.
pàjā-mbə̄r N l'assistant du chef chargé de communiquer les informations.
pàlpàl̀-bò N mois de grande chaleur, cinquième mois de l'année.
pàn N esp. d'antilope (céphalophe à flancs roux). Pàn tá nà̰ā̰ gɨ̀ àrkàsɨ̀ nè gɔ́b-é ngāl àńg. Le céphalophe est pareil à l'ourébi mais son cou n'est pas long.
pàndàlō N pantalon. ɨ́-ɓògò pàndàlō nə̀-ḿ ɓē-é, m-āw ndōgō màr-é gɨ́-ɗàngɨ̀. On a volé mon pantalon dans le village, je vais acheter un nouveau.
Pày NP dialecte Laka. Expr: tà Làgà pày -le dialecte Pay de Laka
pédɨ̄ V tresser (pour couvrir le toit). m̄-pédɨ̄ mṵ̀ mbā dòlè-né dɔ̀-kə́y. Je tresse la paille pour faire le toit.
pél-pél ID très (léger: descr. de ɔ̀lē).
pēlē [pɛ̄lɛ̄] V faire le pique-assiette. Ngōn gɨ́ nè ɗá pēlē yā̰, d-úsā né námà n-ár tà jé gɨ́ njá̰w. Cet enfant fait beaucoup le pique-assiette, quand on mange il est toujours là debout sans bouger.
pélē [pέlɛ̄] N esp. de plante. Pélē tō kāgɨ̄ gɨ́ ngɔ́y-é à̰y kùlā. Le "pele" est un arbuste dont l'écorce est utilisée pour faire la corde.
pḛ́rḛ́ N vie en hivernage. Bìdì-wīl tɔ̀gɨ̀ nám ɗáà àndɨ̄ pḛ́rḛ́. La chenille devient déjà grand et après il entre en hivernage.
pə́l VT refroidir. m̄-pə́l sáỳ m-ār-é kūl mbā kàr̄ ngōn. Je fais refroidir le thé avant de le donner à l'enfant.
pə̀lí-pə̀lí AV sans pouvoir se contenir (par douleur, impatience). N-úɓā ùr-é yā̰ n-ō né-kùsà ɗáà n-áw bàā pə̀lí-pə̀lí. Il est très impatient, il voit la nourriture et alors il va ça et là sans pouvoir se contenir.
pə̀m-pə̀m ID très (tranchant: descr. de àdɨ̄). ā-m̄ kìyā gɨ́ àdɨ̄ pə̀m-pə̀m à-m̄ m-únjā né dā gɨ́ ngìrà nè. Donne-moi un couteau très tranchant pour que je coupe cette viande dure avec.
pə́ngə̄ VI ne pas être sur, hésiter. m̄-dèj-é ndɔ̄ ɗè gɨ̀ ngàb-é jē nè ń-pə́ngə̄ gɨ̄ pə́ngə̄ bàā. Je lui ai demandé le jour de l'arrivée de son mari mais elle n'était pas sur.
90
pə́ngɨ́rə̰̄ N esp. de passoir construit sur la digue pour attraper les poissons. ɨ́-túwā màn d-úm pə́ngɨ́rə̰̄ gɨ́ d-úwà-né kānjī jē. On prend l'eau et on la verse dans le passoir pour attraper les poissons.
pə̀r VT éventer, activer (feu). ɨ̄-pə̀r pə̀r ā-m̄ m̄-ɗā-né sáỳ. Active le feu pour que je puisse préparer le thé (avec). VT épargner le son du mil.
pə̀r N feu. Pə̀r ò̰ kə́y nə̀-ḿ rúgɨ́ gō-ḿ gɨ́. Un incendie a détruit ma maison en mon absence.
pə̀ɗə́ AV dans le feu, au feu ('r' final de pə̀r change à pə̀r).
pə́sə́sə́ ID partout, comme des mouches (se disperser: descr. de čḭ́).
pə̄ý V ne pas s'intéresser. ń-pə̄ý dɔ̀ kùlà gɨ́ d-ár-é gɨ̄ pə̄ý. Il ne s'intéresse de rien au travail qu'on lui a donné.
pə̰̀ ID exclamatif de briller (descr. de ndōgó).
pídī VT féliciter, louer. Jèné pídī njé-kùlà jē là-á. La femme félicite ses travailleurs. N louange.
pìgɨ̀-pìgɨ̀ ID beaucoup (trembler d'une maladie: descr. de ìsà).
pīl N foyer à trois pierres. Pīl tō lò ɗā pə̀r. Le foyer est pour faire le feu.
píndī V troubler.
pìpì N papillon. Pìpì jē mbó̰ nà̰ā̰ tà būwá-màn gɨ́. Les papillons s'assemblent à côté du puits. N épilepsie. Pìpì tō rɔ̄-kò̰ gɨ́ ùwà də̀w námà òsō àr̄ húhúgú tè-é čè. L'épilepsie est une maladie qui, si elle t'attaque, tu tomberas sur le sol la mousse sortante de ta bouche.
pìr N esp. de serpent venimeux, cobra.
pḭ́ AV en vain. ń-tūnā-m̄ làr ságɨ̄ kárā nè m̄-ɓāng-é pḭ́. Je l'ai prêté [litt: il m'a emprunté] 1000 CFA, mais je le lui ai réclamé en vain.
NIN emmanchure. Kūl kɔ̀sɨ̀ nə̀-ḿ àsɨ̀ pō-é gɨ̀ màjé àńg. Le manche de ma houe ne convient pas à l'emmanchure.
pōlō VT adorer. Də̀w jē d-áw lò-kùwà-dɔ̀-nà̰ā̰ gɨ́ mbā pōlō Lúɓā. Les gens sont allés à l'assemblée pour adorer Dieu.
pólō VI avoir une ampoule. Pə̀r ɔ̀sɨ̀ jī-ḿ àr̄ pólō. Le feu m'a brûlé la main de sorte qu'elle a une ampoule. N ampoule.
pōrō-kāsɨ̄ NIN tibia. Ngōn-í túgā pōrō-kāsɨ̄-ḿ. Ton fils vient de me donner un coup de pied au tibia.
pōrō-ngāl N houe à manche longue. Njè-ndɔ̀ tɔ́sɨ̄ kám gɨ̀ pōrō-ngāl. Le cultivateur coupe les arbustes avec l'houe à manche longue.
pɔ̀gɨ̀rɔ̀ VT faire tourner dans la bouche sans croquer. Ngōn pɔ̀gɨ̀rɔ̀ ɨ́-kūdū kìl-é gɨ́. L'enfant tourne le fruit "ikudu" dans sa bouche.
pɔ̀ndɔ̀ N plantain, banane.
91
pɔ̄r N calcaire. Pɔ̄r tō né rōngɨ́ kàr kə́y. Le calcaire est une chose qui sert à badigeonner les murs des maisons.
pɔ̀tɨ̀-pɔ̀tɨ̀ Id beige (toujours ndà pɔ̀tɨ̀-pɔ̀tɨ̀ "être beige".
pūdā [pōdā, pūdā] (Syn: tál) VI sauter. Bàl pūdā mbḛ́. Le bouc saute bien.
púdū V fleurir. úl-ùbū nə̀-ḿ púdū yā̰. Mes plantes d'arachide ont beaucoup fleuri.
púdú-púdú AV régulièrement, souvent. Ngōn-ɨ́-nḭ̀yḛ̄-é làá ɗè ngə̄m-é púdú-púdú. Sa soeur lui visite régulièrement.
púrá-pō [pórápō, púrápō] AV tiède. úndā màn pə̀ɗə́ gɨ̄ púrá-pō ā-m̄ m̄-ndògō. Mets de l'eau sur le feu pour qu'elle soit tiède et donne la moi pour que je me lave.
púsù Français N poche. Púsù kūbū nə̀-ḿ gɨ́ tàŕ sɔ́. Ma chemise a quatre poches.
púsù Français N charrette.
pṵ́ngṵ̄rṵ́ N sorte de nourriture à base de maïs qu'on emmène au champ. Jèné njèm pṵ́ngṵ̄rṵ́ àw-né gō ngàb-é jē ndɔ̀-ɔ́. Les femmes préparent la nourriture de maïs et l'emmènent à ses maris au champ.
rádɨ̄ VT tacher, salir. Mə́sɨ̄ rádɨ̄ kūbū gɨ́ là-á. Le sang a taché son habit.
rádɨ́ ID parfaitement, tout (droit: descr. de ndə́jī). ɗə́w-kɔ̀ӯ ndə́jī rádɨ́. La route est toute droite.
ràdyō Français N radio.
rāngɨ̄ N endroit rocailleux où on trouve de l'eau. Mṵ̀ ùɓà dɔ̀ rāngɨ̄ gɨ́ gɨ̀ màjé àńg. Les herbes ne poussent pas bien dans les endroits rocailleux.
ráràā N sorte de grande table très haute. Jèné ùrù ráràā kə́y-pàg-á ùm né jē làá kə̀né. La femme construit une grande table dans la cuisine pour y garder ses choses.
rèdɨ̄ (Syn: nèdɨ̄) VT faire huile au feu. Jèné ndàw ɨ́-ɗɔ̄ý mbā rèdɨ̄-né ùbū. La femme grille la noix de karité pour en faire de l'huile.
rēngɨ̄m VI être serré (avec une ficelle ou corde).
rḛ̄ VI coller, se coller. čībī rḛ̄ kūbū gɨ́ nə̀-ḿ. La glu s'est collée à ma chemise. VI se coincer dans.
rə́bə̄ VT broyer. Jèné rə́bə̄ kòsō mbā tógō. La femme broie le concombre pour le laver.
rə̄dɨ̄ VT coincer. Ngōn ùwà dɔ̀ njè-màr-é rə̄dɨ̄ kàr bɔ̀rɔ̀ gɨ́. L'enfant a saisi son copain est l'a coincé contre le mur.
rə́dɨ̄ V toucher par inadvertance une plaie. Ngōn rə́dɨ̄ tà dò nə̀-ḿ. L'enfant touche ma plaie par inadvertance.
rə́dɨ́dɨ́ AV longtemps. m̄-ngə́b-é rə́dɨ́dɨ́ ɓá ń-ɗè ɓí. Je l'ai beaucoup attendu et après il est venu.
rə́w ID en prenant tous (ramasser: descr. de sà,òdō). Ngōn sà ná̰y rə́w ḭ̀yà̰ túdū bìnā. L'enfant a ramassé toute la sauce en laissant la boule sèche.
92
rə́w ID l'idée de sursauter: descr. de čè. Expr: njíl [də̀w] čè rə́w -[qqn] sursauter, être paniqué
rə̰̄y N esp. d'arbuste [Tephrosia bracteolata]. Rə̰̄y tō né-kùsà gɨ̀ bḭ̄yā̰ jē. L'arbuste "reyn" est une nourriture pour les chèvres.
N nom. Rī-í nà ná̰ wà? Rī-ḿ nà Láwkà̰y Némḭ̀yā̰. Comment tu t'appelles? Je m'appelle Laoken Némian.
rīí VI être sucré. Kàndɨ̄ mbɔ̀rɔ̀ rīí yā̰. Le fruit de la pomme cannelle est très sucré.
rībā (Syn: rīyā) V fendre, diviser, couper en deux. Jèné rībā wàsɨ̄ ɔ̀r̄ kànd-é. La femme a divisé le melon et elle a enlevé les grains. Expr: rībā dɔ̀ [tàr] -dévoiler [un problème, affaire]
rígɨ́m (Syn: bádɨ́) AV complètement (fermé), idée de fermeture. M-āw kə́y kùmā gɨ́ ɗáà d-úɗū tà-ɗə́w kə́y rígɨ́m. Je suis allé à l'hôpital mais ils ont fermé la porte complètement.
rīngā N sorte de danse.
rīyā (Syn: rībā) VT fendre, diviser. Kū-gɔ́bɨ̄ nə̀-ḿ rīyā dàn-á jōó. Ma gourde s'est cassée en deux.
rīyā N esp. de courgette. Kám rīyā tá nà̰ā̰ gɨ̀ kám kā, nè kám kā tádɨ̄ ùnd-á. Les feuilles de la courgette et la calebasse se ressemblent, mais les feuilles de la calebasse sont plus larges.
V brûler (les arbustes dans un champ). ń-ró kāgɨ̄ bḭ́ làá tó̰y ngàā. Il a déjà brûlé les arbustes (dans son champ) de coton.
ròō VI être usé (jusqu'il ne sert plus). Kɔ̀sɨ̀ nə̀-ḿ ròō tó̰y á m-āw ndōgō màr-é. Ma houe est toute usée et je vais acheter une autre.
ròm N sorte d'argent.
rōngɨ́ VT crépir. m̄-rōngɨ́ gìr kə́y nə̀-ḿ. Je crépis l'extérieur de ma case. VT badigeonner.
róngō VI être ample, plus large que (habit). Kūbū gɨ́ tàŕ gɨ́ ń-jē ndògō ā-m̄ lé róngō-m̄. La chemise que ma mère m'a achetée est trop grande pour moi.
rɔ̀ N esp. d'arbre [Terminalia sp.]. Rɔ̀ tō kāgɨ̄ gɨ́ kám-é ùrū. L'arbre "ro" est un arbre dont les feuilles sont âcres.
rɔ̄ (Syn: ɗɔ̄) NIN corps. Rɔ̄ ɨ́-gūrú lɔ̄ tōgɨ́ gə́m bè. Le corps du silure est gluant comme la plante "gom". Expr: rɔ̄-[də̀w] tō-é -[qqn] être malade Rɔ̄-έ tō-é.Il est malade.
rɔ̄-ɓēlā N allégresse, joie. Rɔ̄-ɓēlā tō né gɨ́ mày àr̄ də̀w. L'allégresse est une bonne chose pour quelqu'un.
rɔ̄-kūl N la honte, la timidité. Le voleur a honte.
rɔ̄-lə̀l̄ N joie, félicité. ɨ́-tɔ̄l bḭ̄yā̰ mbā ɗā-né rɔ̄-lə̀l̄. Ils ont tué une chèvre pour manifester la joie.
rɔ̄-tō N maladie. Rɔ̄-tō nə̀-ḿ gɨ́ lə̄w ìlā ndàgɨ̀ dɔ̀ yò gɨ́. La maladie qui m'a frappé avant m'est encore revenue.
rɔ̀gɨ̀ VT rater. Jī-á àdɨ̄ àńg n-úrū dā ń-rɔ̀gɨ̀-é. Il est maladroit (et) il a lancé (la flèche) sur le gibier (mais) il l'a raté.
rɔ̄gɨ̄ (Syn: lɔ̄gɨ̄) VI être embêtant (en faisant la même chose plus. fois).
93
rɔ̄gɨ̄ N se salir (dans la boue, par terre). ḭ́yā̰ ngán jē ár̄-jé ɨ́-rɔ̄gɨ̄ rɔ̄-jé ɨ́-bàbúrū gɨ́ àńg. Ne laisse pas les enfants se salir dans la poussière.
rùdùdù ID en vague et en grande quantité (tomber): descr. de òsō.
rúgɨ́ ID entièrement (brûler: descr. de ò̰). ID complètement (cassé en morceaux: descr, de gúrū). Ngán jē ɨ́-tūɓā kúl d-ár̄ gúrū rúgɨ́. Les enfants ont piétiné le charbon ainsi qu'il est complètement brisé.
rùgùm (Syn: hùgùm) AV affaibli et avec le corps enflé.
rūndū N branches coupés et mis en tas.
rúndū VT piler, broyer (dans le mortier). ń-rúndū gɔ̀y-ngìrà mbā kōró. Elle pile le manioc pour préparer (la boule).
rūngū N esp. de plante.
ɗā V faire. m̄-gə̀rə̄ ɗā né jē yā̰, nè m̄-gə̀rə̄ kùjī ndògō àńg. Je sais faire beaucoup de choses, mais je ne sais pas tresser le secko. V fabriquer. VT traiter (une maladie, un malade), soigner. Rɔ̄ ngōn-é tū-é yā̰ à-m̄ m̄-ɗē-é čìĺ-nè. Son enfant était très malade et je l'ai soigné pendant la nuit. VT avoir (des années: âge). Ngōn-ḿ ɗā ɓāl mḭ́ ngāngɨ̄-é dɔ̀-ngɔ̀ čèdɨ̀ ngàā. Mon enfant a cinq ans et sa première dent s'est déjà enlevée.
ɗá SPC ce, cette, ces. Ngōn gɨ́ m-ō-é nàd-á ɗá tō ngō-kó̰-í. Cet enfant que j'ai vu dans la place publique est ton frère. Ngōn-í ɗá àw kə́y-né-ndó gɨ́ ɓōgɨ́-nè àńg. Ton enfant là, il n'est pas allé à l'école aujourd'hui.
ɗáà (Syn: à) CNJ alors, et alors. M-ónd-á ɗáà n-ún kùdù nō̰. Je l'ai frappé et alors il a commencé à pleurer. Lò-gɨ́ m̄-čè ɓē-sàw tàŕ ɗáà njī ùn kùdù kə̀r. Quand je suis arrivé à Béssao il a commencé à pleuvoir.
ɗàbɨ̄ VT vendre. m̄-ɗàbɨ̄ kúndā-kíyā nə̀-ḿ nè ɨ́-njìgì ndōgō sə̀-ḿ àńg. Je (veux) vendre mon vélo mais personne ne veut l'acheter.
ɗàdɨ̄ N envie de viande. ɗàdɨ̄ tō-m̄ yā̰ ɓōgɨ́-nè. J'ai une forte envie de manger la viande aujourd'hui.
ɗágá AV dehors. M-íngā nān-í jē ɗágá. J'ai rencontré ton oncle maternel dehors.
ɗàngɨ̀ AV différent; ailleurs. AV autre. Mbáy ɓē gɨ́ ɗàngɨ̀ njìgì tè-é nè ń-mbādɨ́. Le roi d'autre village voulait la marier, mais elle a refusé.
ɗàr̄ N esp. de plante, sisal. Jìngàw túgā ɗàr̄ mbā ɗā-né kùlā. L'homme coupe le sisal pour fabriquer la corde.
ɗàr̄ VT étendre en tirant (une peau). m̄-ɗàr̄ ndāŕ. J'ai étendu la peau (pour qu'elle sèche sans se froisser).
ɗè V venir. Njé-ndó-né jē ɨ́-ɗè kə́y ngàā. Les étudiants viennent à la maison maintenant.
ɗèdɨ̄ V cuire pour produire l'huile.
ɗégégé AV tranquille. ísī ɗégégé àr̄ j-ò tàr gɨ́ d-áw pà. Reste tranquille pour que nous puissions écouter ce qu'ils disent.
94
ɗégégé ID exactement, parfaitement (ressembler): descr. de ùɓà.
ɗègɨ̀-ɗègɨ̀ ID beaucoup (trembler: descr. de ìsà).
ɗə́bə́ AV sur la route (loc. de ɗə́w). m̄-dān-ī ɗə́bə́. Je t'accompagne sur la route.
ɗə̀gə̀rə̀ N mensonge. VI mentir. ń-ɓògò kūnjá lə̀ bɔ̀b-é jē nè ń-ɗə̀gə̀rə̀ n-ár̄-sí nà də̀w gɨ́ ɗàngɨ̀ ɓá ùwà-á. Il a volé le poulet de son père et il nous a menti en disant que c'était quelqu'un d'autre qui l'avait pris.
ɗə́gɨ̄ (Syn: égɨ̄) N rat. Bàtú ngə̰̀y ɗə́gɨ̄ mbā kùwà-á. Le chat guette le rat pour l'attraper.
ɗə́gɨ̄-bàngī N esp. de rat qui vient de la République centrafricaine. ɗə́gɨ̄-bàngī tújī né yā̰. Le rat de Bangui détruit beaucoup de nourriture.
ɗə̀m VI reculer, se reculer. ɨ̄-ɗə̀m gɨ̄ gùgú nà kāgɨ̄ à kòsō dɔ̀-í gɨ́. Recule-toi en arrière, le bois va tomber sur toi.
ɗə̀m̄ VI être incapable. ń-nḛ́ ɗá ń-ɗə̀m̄ yā̰ n-ásɨ̄ ɗā kùlà àńg. Quant à lui, il est très incapable, il ne peut pas travailler.
ɗə̀ngɨ̀rə̰̀ N vantardise (normalement ɔ̀r̄ ɗə̀ngɨ̀rə̰̀ "se vanter, se montrer"). Njé né-kìngà jē gɨ̄ kém d-ɔ́r ɗə̀ngɨ̀rə̰̀ yā̰. Certains des richards se vantent beaucoup.
ɗə́w N route, chemin. Né ɗā-m̄ ɗə́bə́ àńg. Rien ne m'est arrivé sur la route. N passage. ɨ́-kə̀ĺ tō kāgɨ̄ gɨ́ àr kə̀m ɗə́w màn gɨ́. Le "ikel" est un arbre qui se trouve dans les passages d'eau.
ɗə́w-kɔ̀ӯ N la grande route.
ɗə́w-nìm NIN limite (entre deux champs) (suit normalement de ndɔ̀).
ɗə̰̄gḛ̄rḛ̄ N esp. d'arbre.
ɗə̰̀ngɨ̀rə̰̀ N vantardise, orgueil. Expr: ɔ̀r̄ ɗə̰̀ngɨ̀rə̰̀ [né] -se vanter de [qqc] Ngōn jìngàw gɨ́ kə̀n̄ ɔ̀r̄ ɗə̰̀ngɨ̀rə̰̀ né-kìngà làá yā̰.Ce jeune homme là se vante beaucoup de sa richesse.
ɗí INT que, quoi. ɗí ɓá ngō-kó̰-í ɗā ɓá ìngà-né làr yā̰ bè wà. C'est quoi que ton frère a fait pour trouver autant d'argent?
ɗīgí VT vanner. Jèné ùm ndùjī mə̰̀ kèē gɨ́ ɗīgí. La femme a versé la farine dans le van et l'a vanné.
ɗígī N échelle. N-ílā ɗígī n-ɔ́r né tə̀jì bòlò-ó. Il a mis l'échelle pour cueillir le miel dans le trou de l'arbre.
ɗígí AV fixement (regarder, voir). á lò ɗígí gɨ̄ ɓə̄ lə̀-ḿ nè. Regarde fixement vers moi ici.
ɗìsì N descendre. ɨ̄-ɗìsì dɔ̀ kāgɨ̄ gɨ́ nà āw kòsō. Petit, descends de cet arbre ou tu vas tomber.
ɗóbōó AV sur la route (loc. de ɗə́w).
ɗɔ̄ N corps (v. rɔ̄).
95
ɗɔ̄ N guerre, bataille. ásɨ́kàr jē d-áw gɨ̄ tà ɗɔ̄ gɨ́. Les soldats sont partis au front de la guerre. V battre, se battre. Njè-kúrā nə̀-ḿ ùɓà kīngā yā̰, m-ásɨ́ ɗɔ̄ sà-á àńg. Mon ami est trop fort, je ne peux pas battre avec lui. Ngán jē ɗɔ̄ nà̰ā̰ lò ndām gɨ́. Les enfants se battent sur le terrain de jeu.
ɗɔ́dɨ̄ V raccorder, nouer, renouer. ń-ɗɔ́dɨ̄ kùlā tà nà̰ā̰ gɨ́ mbā tō-né màn̄. Il raccorde la corde pour puiser l'eau avec.
ɗɔ́dɨ́ AV déjà (on peut ajouter ngàā sans changement de sens). M-íngā bḭ̄yā̰ nə̀-ḿ ɗɔ́dɨ́ = m-íngā bḭ̄yā̰ nə̀-ḿ ɗɔ́dɨ́ ngàā. J'ai déjà trouvé ma chèvre.
ɗɔ̀y VT honorer. Də̀w jē ɨ́-ɗɔ̀y mbáy gɨ̀ jé. Les gens honoraient leur chef.
ɗúdū N benjamin. ɗúdū nə̀-ḿ tō ngōn jèné. Ma benjamine est une fille.
ɗùgù V tordre, courber. Gɔ̀l tō kāgɨ̄ gɨ́ tè-é ɗùgù. Un gourdin est un morceau de bois solide avec une extrémité recourbée.
ɗūgūrū N fonio, esp. de plante dont les grains sont comestibles [Eleusine coracana]. Màsā jē ɨ́-ndɔ̀ ɗūgūrū yā̰. Les Massas cultivent beaucoup de fonio.
ɗùngā [ɗò̰ɲgā, ɗṵ̀ɲgā] (Syn: tùngā) VI épuiser. finir, achever. m̄-ɗùngā kùlà nə̀-ḿ ngàā. Kùlà nə̀-ḿ ɗùngā. Mon travail est déjà fini. J'ai fini mon travail.
ɗùsù VT remplir. N-ódō wàā yā̰ àsɨ̀ ɗùsù kàrè mḭ́. Il a ramassé assez de mil (les épis) pour remplir cinq paniers.
VT ramasser (les herbes fauchées). Jèné jē ɨ́-sà mṵ̀ kə́r. Les femmes ramassent les herbes (dans le champ) de sésame. Expr: sà rɔ̄ [də̀w] -esquiver ī-sà rɔ̄-í nà ə̀r à kùwà-ī.Esquive de peur que la pierre de frappe!
N fumée. M-āy sà nè jɔ̄g-ī wà Je fume, est-ce que la fumée te dérange? N tabac. Expr: ày sà -fumer
(Syn: sángɨ̄) VT chercher.
VT tamiser (pour obtenir de la farine) (v. aussi dàl). Ngōn ùr wàā á àw sā ndùj-é. La fille pile le mil et le tamise (pour obtenir) la farine.
sàá PRP avec lui, avec elle (forme irrégulier de sə̀-á).
sà-dɔ̀-kújī N matière gris formée par la fumée.
sàbɔ̀gɔ̀ N chaussure. M-úlā sàbɔ̀gɔ̀ á lò núngā yā̰ námà gɔ̀l-ḿ pólō. Si je porte des chaussures quand il fait très chaud j'aurai des ampoules sur les pieds.
ságɨ̄ NUM mille (francs). Gādɨ̄ kūnjá ɓē-sàɓá tō gɨ̄ ságɨ̄ jōó gɨ̀ tɔ̄l. Le prix d'un poulet à Béssao est à deux milles cinq-cents CFA.
sàgɨ̀m N jupon. Bə́l gɨ́ yɔ̀ɔ̄ námàā jèné jē d-úrū sàgɨ̀m. Les femmes se servent du vieux pagne pour coudre des jupons.
sám N esp. d'arbre avec fruit non comestible [Prosopis africana]. Ngɔ̀ sám kə̄də́rə̄ yā̰ yè ɓá d-úm-né kúndū. Le bois mort de l'arbre "sam" est très résistant et pour ça on l'utilise pour fabriquer le balafon.
sám N sommet. L'oiseau est perché sur le sommet de l'arbre.
96
sàmbḛ̄ N cuvette, tasse (en émail ou métal). Jèné ùndā sàmbḛ̄ pə̀ɗə́ mbā tá-né bíyā. La femme a mis la cuvette sur le feu pour préparer la bouillie avec.
sàn̄ N tamis local. Sàn̄ ɓá ɨ́-sā-né kōdō. C'est avec le tamis qu'on tamise la farine pour préparer la bière de mil.
sàngɨ̀ VI se sanctifier en laissant certaines activités et nourriture. Də̀w gɨ́ àw kùnjà wàā là-á námà sàngɨ̀ rɛ̄-έ. Celui qui va récolter son mil se sanctifie.
sángɨ̄ (Syn: sā) V chercher, rechercher. ń-sángɨ̄-m̄, ń-sángɨ̄-ī, ń-sáng-έ, ń-sángɨ̄-sí, ń-sángɨ̄-sèӯ, ń-sángɨ̄-jé - il me cherche, il te cherche, il le cherche, il nous cherche, il vous cherche, il les cherche. m̄-sáng-é pḭ́. Je l'ai recherché en vain. Expr: mḛ̀ [də̀w] sángɨ̄ -[qqn] s'inquiéter
sāngɨ́lāng VT préparer (ingrédients pour la sauce longue). ń-sāngɨ́lāng né mbā kúl. Elle prépare les ingrédients pour la sauce longue.
sāngɨ́lāng V traiter le nombril après la naissance. D-ílā ə̀bə̀ pə̀ɗə́ ɨ́-sāngɨ́lāng né kūm ngō-táy. On met un morceau de poterie au feu pour panser le nombril du nouveau-né.
sár AV jusque, à tel point que. N-áw sár ń-čè mə̰̀ kúdū gɨ́ ɓá ń-tə́l ɓí. Il est parti jusqu'à la forêt et après il est revenu. AV jamais (avec le négatif àńg). M-ō Njàménà àńg sár. Je n'ai jamais vu N'Djaména.
sàrìyà Arabe N jugement, procès. Expr: lò sàrìyà -place de jugement, tribunal Də̀w ɓògò bḭ̄yā̰ à d-áw sà-á lò sàrìyà gɨ́ nò̰ mbáy gɨ́.La personne qui a volé la chèvre, on l'amène à la place de justice devant le chef.
sàw N juillet.
sáẁ N mois de famine, pleine saison de pluie, neuvième mois de l'année.
sáỳ Arabe N thé. Sígìrī ɔ̀r̄ sáỳ lé àńg. Il n'y a pas assez de sucre dans ce thé là.
sá̰ VI mettre poison sur le point (d'une arme). Njé-ngàndḛ̀ jē ɨ́-sá̰ tà né-kàdɨ̄ gɨ̀-jé. Les chasseurs professionnels mettent du poison sur leurs armes blanches.
sà̰mbḛ̄ Sango N bassine.
[sée] CMP si. ń-də̀jì-m̄ sé m-ún kúndā-kíyā là-á wà? Il m'a demandé si j'avais pris son vélo.
sēngē [sēngɛ̄] Arabe N moustiquaire.
sèngɨ̀rè N chaine. Expr: sèngɨ̀rè kàr -la côte
sèӯ PR vous (forme indépendante).
-sèӯ PRA votre (formant partie d'un deuxième groupe). Kó̰-sí jē àw nàdɨ̀-á, kó̰ sèӯ jē ìsì kə́y. Votre mère est partie au marché, et la votre (deuxième groupe) reste à la maison.
-sēy PRA vous (obj. de verbe, quand il y a plus d'un groupe). M-á kàr̄-sí làr ɓōgɨ́-nè, m-á kàr̄-sēy làr bàrá. Je vais vous le donner aujourd'hui, je vais vous (un deuxième groupe) le donner demain.
sèӯ-gɨ̀ PRP et, avec (2 pers. de plur.). ī sèӯ-gɨ̀ njè-kúrā lə̀-í āw jē gɨ̄ ɗá wà? Toi et ton ami, vous allez où?
sḛ́ (Syn: njḛ́) AV un peu.
97
sə̀- PRP avec. sə̀-ḿ, sə̀-í, sà-á - avec moi, avec toi, avec lui. M-á kàw sə̀-í. J'irai avec toi.
sə̀bə̀ VT piler pour enlever le son (du mil). ɨ́-sə̀bə̀ mùgāy àńg. On ne pile pas le sorgho pour enlever le son.
sə̀gə̀ V traduire en justice. V porter plainte en justice.
-sə̀ӯ PRA vous (obj.).
sə̰̄rḛ̄ VT éparpiller. Ngōn sə̰̄rḛ̄ wàā nàngɨ́ mə̰̀ kə́y gɨ́. L'enfant a éparpillé le mil dans la maison.
-sí PRA nous (obj. de verbe). ń-njìgì kàr̄-sí né j-ùsà àńg. Il n'a pas voulu nous donner à manger.
-sí (Syn: -jē) PRA notre, nos. kó̰-sí jē; kó̰-jèӯ jē notre (incl.) mère ; notre (excl.) mère
-sí PRA vous (obj. de verbe). M-á kàā-sí làr bàrá. Je vais vous donner l'argent demain.
-sí PRA vous (oblique); votre. Kó̰-sí jē àw ɗá? Où est allée votre mère?
sìbā N feuille de haricot.
sìgì (Syn: kìgì) VI être neuf, nouveau. Kūbū jē gɨ́ sìgì ngìrà ùndà njé gɨ́ lə̄w. Les vêtements neufs sont plus résistants que les anciennes.
sígìrī Français N sucre.
sìngā N clôture en branchage. N haie.
sīngā (Syn: kīngā) N os. Bísī ùsà sīngā. Le chien croque l'os. N force.
sīrí NUM sept. də̀w jē tɔ́l-dɔ̀gɨ̀ lò sīrí- sept-mille personnes.
sḭ̀ N excrément. Bísī lò-í kā̰á̰ sḭ̀ mḛ̀ ndògō gɨ́ lə̀-sí yā̰. Ton chien laisse trop d'excréments dans notre concession. N déchet de boisson.
sḭ̀ḭ̄ V manger sans sauce (la boule).
sɨ́-sə̀ӯ PR vous (mais tout entre vous).
sɨ̀mbàdɨ̀ NIN intestins. ɨ́-tógō sɨ̀mbàdɨ̀ bḭ̄yā̰ mbā núngā. Il a nettoyé les intestins du cabri pour les griller. sɨ̀mbàdɨ̀-ḿ, sɨ̀mbàd-í, sɨ̀mbàd-é - mes intestins, tes intestins, ses intestins.
N sorte de nasse pour la pêche.
sóò Français N seau.
sòŕ N état de se maintenir veuf. Expr: ùwà sòŕ -porter le deuil
sòrè N bouillie servante à préparer la boule; semoule cuite. Jèné ùndà sòrè mbā kōrō-né bìnā. La femme prépare la bouillie en la battant pour en faire la boule.
98
sòrè V essorer. ɨ̄-sòrè kūbū ār màn gɨ́ kə̀né ndə̀ӯ. Essore les vêtements pour que l'eau sorte.
sɔ́ NUM quatre. Tɔ̄l dɔ̀gɨ̀ lò sɔ́ gɨ̀ dɔ̀-é gɨ́ tɔ̄l sɔ́ gír-é sɔ́ - Quatre mille quatre cents quarante-quatre.
sɔ́dɨ́ ID directement (entrer: descr. de ùr: indique l'inquiétude du locuteur).
sɔ́l N aisselle (contraction de mɔ̀dɨ̀-sɔ́l).
sɔ́m AV déjà, bien. M-ō tàr ɗè làá sɔ́m. J'ai déjà écouté bien la nouvelle de son arrivée.
sɔ̀sɔ̀gɨ̀ N esp. d'oiseau. Sɔ̀sɔ̀gɨ̀ jē ɨ́-tōgɨ̄ ə̀l̄ jē gɨ́ d-áw gɨ̀ bùlà-á. Les "sosogi" sont des oiseaux qui vont en groupes.
sùū (Syn: sùgū) VT rincer. Dṵ̀mā̰y jē ɨ́-sùū tà-jé ɓá d-ɔ́sɨ̄ dɔ̀-jé nàngɨ́ ɓí. Les arabes rincent leurs bouches avant de se prosterner (pour la prière). VT secouer (qqc pour le nettoyer). ɨ̄-sùū kūbū lə̀-í ār nàngɨ̀ gɨ́ kə̀né ùm kɔ̄rɔ́. Secoue ton habit pour que le sable qui est dedans sorte dehors.
sùgū (Syn: sùū) V rincer, passer à l'eau. Dṵ̀mā̰y jē ɨ́-sùgū tà-jé ɓá d-ɔ́sɨ̄ dɔ̀-jé nàngɨ́ ɓí. Les arabes rincent leurs bouches avant de se prosterner (pour la prière).
súgù Arabe N marché. M-āw gɨ̄ súgù gɨ́ mbā ndōgō kūbū kàr̄ ngōn-ḿ. Je vais au marché pour acheter des habits pour mon enfant.
sūlā [sōlā, sūlā] V inciter les gens à se quereller. m̄-sūlā-jé m-ār-jé kùndà nà̰ā̰. Je les ai incités à se battre.
sùm N faux-mil. N épis sans grains. Wàā nə̀-ḿ ùndā sùm jàā tó̰y. Tout mon mil a donné des épis sans grains.
sūrā [sōrā, sūrā] VT sarcler (pour la première fois, en mois de mai). M-āw m̄-sūrā wàā nə̀-ḿ. Je vais faire le premier sarclage de mon mil.
sùwā [sòwā, sùwā] V piler pour enlever les graines des épis.
sūwā N aiguille (injection). Rɔ̄-έ tō-é d-ɔ́s-έ tà sūwā mùndá ɓá n-ájī. Il était malade et on l'a donné trois piqûres d'aiguille et après il était guéri.
sūwā [sōwā, sūwā] VT faire bouillir un peu de temps. úndā úbū pə̀ɗə́ ɨ̄-sūwā gɨ̄ sūwā bà à-m̄ m-úsā. Mets les arachides au feu et fais-les bouillir en peu de temps pour que je mange.
sṵ́rá̰ [só̰rá̰, sṵ́rá̰] NIN fond. āw sṵ́rá̰ kə́y gɨ́ ún kɔ̀sɨ̀ kə̀né ɨ̄-ɗè né ā-m. Va au fond de la maison et prends la houe dedans et apporte-la-moi. NIN la fin. ń-čè sṵ́rá̰ ɓāl gɨ́. Il est arrivé à la fin de l'année. Expr: ɔ̀r sṵ́rá̰ -arriver jusqu'à la fin ń-ndɔ̀ ndɔ̀ làá n-ɔ́r sṵ́rá̰ ɓōgɨ́-nè.Il est labouré son champ et il est arrivé jusqu'à la fin aujourd'hui.
N bouche. úɗū tà-í nè kə̰́w jē d-á kàndɨ̄ kə̀né. Ferme ta bouche, les mouches vont y entrer. tà-ḿ, tà-í, tè-é, tà-sí, tà-sēy, tà-jéӯ - ma bouche, ta bouche, sa bouche, nos bouches, vos bouches, leurs bouches.
VT prendre (qqc donné) ( tàā dans dialecte Mayngaw). ɨ̄-tà mápà nè ā-m̄ m-āw. Prend ce pain pour que je puisse partir.
PRP devant. Jé gɨ̀ jèné là-á d-ísí tà kə́y gɨ́ d-áw ɨ́-tó̰ tām. Lui et sa femme sont assis devant la maison et ils bavardent. Expr: ìsì tà kə́y gɨ́ -garder la maison
99
VT fendre (le sol: un tubercule) avec la force. ɨ́-ngúl tā nàngɨ̀. L'igname fend le sol. Expr: tā ɗɔ̄ -être agressif Dɔ̀gɨ̀ tō dā gɨ́ bòý àsɨ̀ nà̰ā̰ gɨ̀ màngɨ̄ nè ń-tā ɗɔ̄ yā̰Le buffle est un animal de la taille du boeuf, mais il est beaucoup plus agressif.
VT préparer (nourriture qui contient un mélange de la farine avec l'eau). Jèné tá bíyā kàr̄ ngōn-é. La femme prépare la bouillie pour son enfant.
V ressembler (normalement avec nà̰ā̰). Kūnjá tá nà̰ā̰ gɨ̀ kèrè nè kūnjá bòý yā̰. Le poulet ressemble à la perdrix mais le poulet est grand.
tà-kə́y N porte (d'une maison). ɔ̄r tà-kə́y àr̄ ɨ́-ngà-ndūbɨ̄rū àndɨ̄ kə̀né. Ouvre la porte pour que le camion y entre.
tà-kīr N fagot. Njàménà jèné jē ɗā pə̀r gɨ̀ kúlū nè ngán ɓē jē gɨ́ mṵ̀-ṵ́ jèné jē ɗā pə̀r gɨ̀ tà-kīr. À N'Djaména les gens font la cuisine avec le charbon de bois, mais en brousse ils la font avec le fagot.
tà-mə̰̀ NIN le devant du corps. N-ósō n-úndā tà-mə̰̀-é nàngɨ́ n-ár̄ čè dò. Il est tombé et il a frappé le devant de son corps sur la terre et il s'est blessé.
tà-ɗə́w (Syn: tà-kə́y) N la porte. ɨ̄-čḛ̀ tà-ɗə́w; úɗū tà-ɗə́w - ouvre la porte; ferme la porte.
tà-tə́ɓə̄ N une plaie au gros orteil qui dure. ń-rə̄dɨ̄ tà-tə́ɓə̄ làá ɗáà n-áw nàngɨ́ bàā pə̀lí-pə̀lí. Il a coincé sa plaie au gros orteil et il est allé à terre sans pouvoir se contenir.
tā-tɔ́gɨ̄ N roseau. Tā-tɔ́gɨ̄ ùɓà kə̀m màn gɨ́. Le roseau pousse dans les lits d'eau.
tà-ùr NIN ventre. Tà-ùr-ḿ tō-m̄ tàgɨ́-nè yā̰. Mon ventre me faisait beaucoup mal hier.
táblɨ̀ Français N table.
tádɨ̄ VI être large, étendu. Tà-kə́y nə̀-ḿ tádɨ̄ yā̰. Ma porte est très large.
tāgɨ̄ N genette. Tāgɨ̄ tá nà̰ā̰ gɨ̀ tə̰̀w nè tə̰̀w bòý ùndā. La genette est un animal pareil à la civette, mais la civette est plus grande.
tágɨ̄ VI ouvert. Tà-kə́y tō tágɨ̄. La porte est ouverte.
tàgɨ́-nè AV hier. Tàgɨ́-nè jó nə̀-ḿ tɔ̄. Hier ma jarre s'est brisée.
tàl̄ (Syn: gó̰-tàl̄) N chacal. Tàl̄ tō dā gɨ́ mbə́ bísī úwā àńg. Le chacal est un animal qu'un chien idiot ne peut pas attraper.
tàl̄ N rosée. Nā̰y ɓàr námà tàl̄ ùwà mṵ̀ yā̰. Pendant la saison des pluies, il y a beaucoup de rosée dans les herbes.
tál VI sauter, gambader. Dùl tál gɨ̀-ngɔ̄dɨ̄ jàgɨ̀rà-jàgɨ̀rà. La biche-cochon saute en courant en mouvements répétés. V avoir rapports sexuels (entre animaux). VI sautiller. Màn òsō ùbū gɨ́ pə̀ɗə́ àr̄ tál. L'eau est tombée dans l'huile sur le feu et elle a sautillé.
tām N causerie (souvent avec le verbe tó̰). Tām gɨ́ j-à tó̰ tàgɨ́-nè lə̀l̄ yā̰. La causerie que nous avons eue hier était agréable.
tàḿàtágɨ̄ AV piment (surnom).
tándɨ̄ V entrer (fréq.). Njé-ɓògò jē ɨ́-tándɨ̄ mə̰̀ kə́y jē gɨ́ mbā ɓògò. Les voleurs sont entrés dans les maisons pour voler.
100
tàr N parole. Tàr gɨ́ m-ō ɗá tō-m̄ yā̰. La parole que j'ai écoutée m'a beaucoup énervée. N langue. Bɔ̀ӯ gə̀rə̄ tàr frànsē gɨ̀ màjé. Mon père connaît la langue française très bien. N problème. m̄-njìgì ɗā sə̀-í tàr àńg. Je ne veux pas de problèmes avec toi.
tàŕ AV en haute, au dessus. ə̀l̄ jē ɨ́-ndày tàŕ. Des oiseaux ont passé au dessus. AV debout, vivant. Expr: tàŕ bàā -toujours en vie Kàr ɔ̀sɨ̀ yā̰ nè kāgɨ̄ gɨ́ m̄-mā̰ ùy àńg, tò tàŕ bàā.Le soleil était très fort, mais l'arbre que j'ai planté n'est pas mort, c'est toujours en vie. Expr: tàŕ bàā -beaucoup Də̀w jē ɨ́-njā tàŕ bàā sár lò àr̄-jé.Les gens se sont beaucoup promenés jusqu'au petit matin.
tár N esp. de liane [Cissus quadrangularis]. ɓōlé də̀w pà bùmà námà d-ɔ́s-é gɨ̀ tár bùmà. Si quelqu'un a fait des imprécations alors on lui applique cette liane comme remède.
tàŕ-tàŕ AV souvent, toujours. M-āw Mūndūú tàŕ-tàŕ àńg. Je ne vais pas souvent à Moundou.
tás ID du tout (n'être pas suffisant: descr. de nà̰).
tàtārā V miroir. Tàtārā tò né kò rɔ̄. Le miroir est une chose pour regarder le corps.
tàw̄ N chenille. Tàw̄ tō kùrū gɨ́ ùɓà kūn bà-gìr-é gɨ́. La chenille est un insecte qui pousse une épine sur son dos.
tàw̄-kàbɨ̀ N esp. de chenille (vit sur l'arbre kàbɨ̀).
tàwá N marmite métallique. Jèné tō màn̄ gɨ̀ tàwá. La femme porte de l'eau avec la marmite en métal.
táy VI être curieux, ne pas se contenir. Ngōn gɨ́ nè ɗá táy yā̰, n-ísī nàngɨ́ lò kárā àńg. Cet enfant là ne se contient pas, il n'est jamais sur place.
táy-jē NIN nom qu'on utilise pour un bébé (fille) avant de lui donner un nom (v. aussi gə̀m-jē). Ngōn-gɨ́-jèné gɨ́ d-új-é kìgì bàā ɓí ɗá-à ɨ́-ɓār-é "táy-jē". Une fille que vient de naître alors on l'appelle "Tayje".
tāyā N maladie de la peau, dartre.
tà̰mḛ̄ N tamis. Tà̰mḛ̄ tō né dàl ndùjī. Le tamis est une chose pour tamiser la farine.
tā̰ngā̰y N condiment fabriqué à base des grains d'oseille (souvent njḭ́ tā̰ngā̰y). Kándɨ̄ írī ɓá à ɨ́-ɗā-n-né njḭ́ tā̰ngā̰y = Kándɨ̄ írī ɓá à ɗā-n-né tā̰ngā̰y. Le grain d'oseille sert à préparer le condiment "tangay".
tā̰y N petit-mil. Tìsá tā̰y ndò̰ō̰ yā̰. La balle du petit mil démange beaucoup.
tə́bə́ AV sain et sauf (échapper). Expr: rɔ̄ [də̀w] tā[é] tə́bə́ -échapper sain et sauf Njé-ɓògò lé d-úwā àńg mágɨ́ rɔ̄-έ tὲ-έ tə́bə́.Le voleur n'a pas été attrapé, il s'est échappé sain et sauf.
tə̀bɨ̄ N la vie. Də̀w àsɨ̀ kàr̄ njè-màr-é tə̀bɨ̄ àńg. Une personne ne peut pas donner la vie à son ami.
tə̀bɨ̄ VI être toujours humide (en parlant de fruit qu'on sèche). úbū gɨ́ tə̀bɨ̄ lə̀l̄ ùndà yè gɨ́ tùdù. Les arachides encore humides son plus agréables que celles qui sont sèches.
tə̄bɨ̄ NIN corne (d'un animal). Gàjì dā ɓá à ɨ́-ɗā-né tə̄bɨ̄. La corne d'un animal, on fabrique le cor de chasse avec. N cor de chasse. Də̀w ndə̀m̄ mə̰̀ mṵ̀ gɨ́ ɗáà tó tə̄bɨ̄ ɓār-né né. Une personne est égarée en brousse et alors il a soufflé le cor pour appeler au secours.
101
tə́bɨ̄ V collecter (céréales). VT amasser, collecter (qqc par terre). ɨ̄-tə́bɨ̄ wàā dɔ̀ nàngɨ́ mbā tó. Amasse le mil sur la terre pour le vanner.
tə̀dɨ̀ N sevrage.
tə̀dɨ̄ N sueur. VI suer. Lò núngā àr̄ m-ún kùdù tə̀dɨ̄. Il fait chaud et je commence à suer.
tə̄gɨ́ VT enlever (qqc farineux, sablonneux, etc.). ń-tə̄gɨ́ wàā bḭ̀ḭ̄ gɨ́ mbā sā. Elle enlève le mil du mortier pour le tamiser.
tə̀jì N abeille. ɨ́-tūbā tə̀jì jē gɨ̀ pə̀r ngə̀l̄. Ils ont chassé les abeilles avec une torche en paille.
tə́jī V insulter. ɨ̄-tə́jī-m̄ námà m-á kùndā-ī. Si tu m'insultes je vais te frapper.
tə̀l̄ (Syn: čèl̄) N jaillir (éclair du tonnerre). Njī tə̀l̄ ùwà də̀w kárā jḛ̄rḛ̄ já̰y. La foudre a foudroyé une personne et l'a complètement détruite.
tə́l V revenir. Bɔ̀ӯ tə́l mbā gɨ́ là-á àńg ɓí. Mon père n'est pas encore revenu de son voyage. V retourner. Expr: bísī tə́l -chien enragé
tə̄n VT regarder, voir (avec l'intention d'investiguer). āw tə̄n ná̰y gɨ́ dɔ̀ pə̀ɗə́ sé nīr wà. Vas voir si la sauce sur le feu se cuit.
tə̀ndɨ̀ N bégaiement. Expr: pà tàr tə̀ndɨ̀ -bégayer Də̀w gɨ́ pà tàr tə̀ndɨ̀ tɔ̀gɨ̀ ɗā wūngū àńg.Quelqu'un qui bégaie ne tarde pas de se fâcher.
tə̀ndɨ̀ N esp. d'oiseau carnivore.
tə̀njì N pintade. Də̀w jē d-ódō kàw tə̀njì mṵ̀-ṵ́ d-úm gə́l kó̰ kūnjá gɨ́. Les gens ramassent les oeufs de la pintade dans la brousse et les mettent dessous les poules.
tə̀r VT accuser. ɨ́-tə̀r-é tàr ɓògò nè tō tàr gɨ́ ɗə̀gə̀rə̀ bàā. On l'a accusé de voler mais c'est un mensonge seulement.
tə́r V arroser ( tə́r màn dɔ̀ [né] gɨ́ "arrose [qqc]"). Njī ə̀r ə̀ńg á m̄-tə́r màn dɔ̀ né gɨ́ m̄-dùbū. Il ne pleut pas, j'ai arrosé les choses que j'ai semées. VT verser (un peu d'un liquide). ɨ̄-tə́r màn jāá gɨ́ ār-é ń-tógō né. Verse un peu de l'eau sur ses mains pour qu'il les lave avec.
tə́r N venin, poison. Tə́r pìr kṵ́rà̰ӯ. Le venin du serpent "pir" est mauvais.
tə̄sɨ̄rə̄ AV ouvertement. ɨ́-rībā dɔ̀ tàr làá ɓōgɨ́-nè tə̄sɨ̄rə̄. Aujourd'hui on a dévoilé son problème ouvertement.
tə̰̀w N civette. Bà̰y tə̰̀w ə̀ndɨ̀ kṵ́rà̰ӯ yā̰. L'odeur laissée par la civette Africaine est très désagréable.
tì- NIN bouche (seulement avec le pronom pour le 3ème pers. sing.).
tìsá N balle. Tìsá tā̰y ndò̰ō̰ yā̰. La balle du petit mil démange beaucoup.
VI se coucher. N-ɔ́r yā̰ àr̄ ń-tò dɔ̀-nàngɨ̀ gɨ́. Il était si fatigué qu'il se coucha sur le sol. VI être couché.
N pirogue. Mbày jē d-ún tò gɨ̀-sḭ́ bàā d-áw màn nè jágá kàr bè kàrà tə́l àńg ɓí. Les pêcheurs sont partis le matin dans la pirogue, mais jusqu'à présent ils ne sont pas encore revenus.
102
VT faire mal. Tàr gɨ́ ī-pà sə̀-ḿ lé tō-m̄ yā̰. Ce que tu m'as dit m'a fait mal. Dɔ̀-ḿ tō-m̄ yā̰. Ma tête me fait beaucoup mal. tō-m̄, tō-ī, tū-é - me fait mal, te fait mal, lui fait mal. M-íngā dò jī-ḿ gɨ́ á tō-m̄ yā̰. J'ai une plaie sur la main et elle me fait très mal.
VI être (certains locuteurs utilisent toujours tō gɨ̄). Bɔ̀ӯ tō (gɨ̄) njè ngàndḛ̀. Mon père est un professionnel de la chasse. Tō né ndām àńg. C'est une chose qu'on ne doit pas jouer avec. Expr: gɨ́ tō [né] -qui a des [qqc] (sur tout le corps) Bìdì-wīl tō tàw̄ gɨ́ tō bḭ̀ḭ̄.Le "bidiwil" est une chenille qui a de poil (sur tout le corps).
VT puiser et porter (l'eau). Jèné àw tō màn mbā kàr̄ ngán-é ndògō. La femme est partie puiser de l'eau pour que ses enfants se lavent.
VT souffler. ń-tó pə̀r n-ár-é ò̰. Il a soufflé le feu pour qu'il prenne feu.
tòbḭ̀ (Syn: ɨ́-lám) N lion. N homme lion.
tòbḭ̀-nàngɨ̀ N fourmi-lion.
tòbò N esp. de gazelle.
tōgɨ̄ VI être (variant de ). Kə̀rə̄ tōgɨ̄ dā gɨ́ ndə̰̄w yā̰. L'éléphant est un animal de haute taille.
tōgɨ́ VI être comme. ɨ́-mā̰ m̄-tò tōgɨ́ ngō-kó̰-ḿ bè àńg. Je ne suis pas comme mon frère.
tógɨ̄só N termitière qui vient d'être construit mais où les termites sont morts (tués par les rats, fourmis, etc.).
tógō V laver. M-āw gɨ̄ bā-á mbā tógō kūbū nə̀-ḿ. Je vais au fleuve pour laver mes vêtements.
tól̀ N tôle.
tōmē V vomir. Rɔ̄ ngūn-ḿ tū-é àr̄-é tōmē yā̰. Mon enfant est très malade et il vomit beaucoup.
tōn N esp. d'herbe.
tōń V lécher. Ngōn àw tōń jī-á. L'enfant se lèche les doigts.
tòpóỳ N hamac. Lə̄w lé d-ódō mbáy jē gɨ̀ tòpóỳ. Jadis on transportait les chefs avec un hamac.
tōró N carcasse de [qqc].
tórō NIN absence. Ngōn-kó̰-ḿ ɗè ùwà tórō-ḿ = Ngōn-kó̰-ḿ ɗè tórō gɨ́. Mon frère est venu me voir à mon absence. NIN traces de. Expr: ùwà tórō [də̀w] -rater [qqn] Expr: tà tórō [də̀w] -prendre la place de [qqn]
tòɗè N esp. de petite fourmi. Tòɗè jē ɨ́-lə̀l̄ kə́r gɨ́ d-ílā nàngɨ́. Les petites fourmis noires ramassent (en plus. voyages) le sésame qu'on a semé.
tòɗè-kàsɨ̀ N esp. de petite fourmi rouge.
tòӯ N esp. de fourmi.
tó̰ VT mordre. Bísī tə́l tó̰-ī námà á kùy. Si un chien enragé te mord tu vas mourir.
103
tó̰ VT causer, bavarder (obj. toujours tām). Jèné tó̰ tām gɨ̀ ngàb-é jē. La femme cause avec son mari.
tó̰ N panaris, un abcès à la main ou au doigt.
tó̰y AV tous. Ngán jē d-ó̰ bìnā tó̰y. Les enfants ont mangé toute la boule.
tɔ̀ AV aussi. Ngōn-kó̰-ḿ kàrà rɔ̄-é tō-é tɔ̀. Mon frère lui aussi il est malade.
tɔ̄ VT casser. Ngōn tɔ̄ kā àr̄ kó̰-é jē ɓélē sà-á. L'enfant a cassé la calebasse et sa mère le gronde. VI se casser, être cassé, se briser. Jó nə̀-ḿ tɔ̄ kás. Ma jarre s'est brisée en menus morceaux. VT décortiquer. VT se diviser (un chemin). Tɔ̄ ɗə́w gɨ́ jōó dùm ɓàgɨ̀là. Le chemin qui se divise en deux dérange l'hyène.
tɔ́ VT attacher. āw tɔ́ kùlā gɔ́bɨ̄ bḭ̄yā̰ gɨ́ úwá ɨ̄-ɗè sà-á ā-m̄. Va attacher une corde au cou de la chèvre et amène-la-moi. VT bander. Dòktúrù tɔ́ jī-ḿ dò. Le médecin m'a bandé la main qui a une plaie.
tɔ̄bɨ̄ V renvoyer (v. tūbā). VT chasser. VT poursuivre.
tɔ̀gɨ̀ VI être épais (bouillie). Jèné kúl gə́m là-á àr̄ tɔ̀gɨ̀ yā̰. La femme a préparé sa sauce longue de sorte qu'elle soit épaisse.
tɔ̀gɨ̀ VI grandir. ā mə̰̀-í séng-ī àńg ī-tɔ̀gɨ̀ à á kàw ɓí. Ne t'inquiète pas, quand tu seras grand tu pourras partir. VT tarder à (faire qqc). Jèné jē ɨ́-tɔ̀gɨ̀ lò nō̰ àńg = Jèné jē ɨ́-tɔ̀gɨ̀ nō̰ àńg. Les femmes ne tardent pas à pleurer.
tɔ́gɨ̄ N mil cuit, céréale cuit.
tɔ́gɨ̄ NIN force. Tɔ́gɨ̄ njè-màr-ḿ tō yā̰, m-ásɨ́ ɗɔ̄ sà-á àńg. La force de mon ami est trop; je ne puis pas le battre.
tɔ̄gɨ̄-rḭ̄ngā̰ N mois de gestes de bravoure, deuxième mois de l'année.
tɔ̄gɨ́rɔ̄ AV vrai. Expr: tàr gɨ́ tɔ̄gɨ́rɔ̄ -la vérité
tɔ̄jī VT montrer (on dit aussi tūjī). Ngōn tɔ̄jī lò gɨ́ ìlā làr kɔ̄rɔ́ kə̀né. L'enfant m'a montré là où il a perdu l'argent. VT enseigner.
tɔ̄l VT tuer. ásɨ́kàr tɔ̄l tòbḭ̀ gɨ̀ búndù. Le soldat a tué le lion avec son fusil.
tɔ̄l NUM cent. m̄-ndōgō kānjī gúsù tɔ̄l mbā kàr̄ ń-jē. J'ai acheté du poisson pour 500 CFA à ma mère.
tɔ́l VT tailler; éplucher. m̄-tɔ́l mángò mbā kùsà. J'ai épluché la mangue pour la manger. V raboter. VT fabriquer en taillant (pirogue, article en bois, etc.).
tɔ́n N esp. d'herbe. Tɔ́n tō mṵ̀ gɨ́ màń gɨ́ kám mbī-á àdɨ̄ tōgɨ́ íngā bè. "Ton" est une herbe aquatique dont les feuilles sont tranchantes comme un rasoir.
104
tɔ̄ŕ V arracher. VT déplumer. Jèné tɔ̄ŕ bə̀l̄ kūnjá mbā nīr ɗā-né mbā jē. La femme déplume la poule afin qu'elle puisse la préparer pour les invités.
tɔ́rsɨ̀ Français N torche.
tɔ́sɨ̄ VT piquer (plus. fois) (fréq de ɔ̀sɨ̀). V quereller (normalement avec tàr). Expr: tɔ́sɨ̄ kāgɨ̄ -s'appuyer sur la canne ɓúgā jē à ɨ́-tɔ́sɨ̄ kāgɨ̄ ɓá ɨ́-njā né.Les vieillards s'appuient sur la canne pour marcher.
tɔ̀ӯ V passer. Ngōn-í tɔ̀ӯ àw màń ɓìsí-nè ɓí. Ton enfant vient de passer pour aller au fleuve. V dépasser. Bɔ̀ӯ tɔ̀ӯ njè-bà-ɗə́w-nìm-ndɔ̀ làá gɨ̀ kō-ndɔ̀. Mon père dépasse son voisin de champs en produits agricoles. VI être plus que (forme comparative). m̄-ngāl m̄-tɔ̀ӯ-ī. Je suis plus grand que toi.
tɔ̄y N fétus.
tɔ́y V caresser. Kó̰ ngōn jē tɔ́y-έ búr-búr. La mère de l'enfant la caresse avec affection. Expr: tɔ́y bḭ̀ [də̀w] -gâcher, gâter [qqn] ɨ́-tɔ́y bḭ̀ ngōn námà mbə́.Si on gâte un enfant alors il devient fou.
VT enfumer. Jèné àw tū kānjī mbā kùndā ndōgō. La femme est en train d'enfumer le poisson pour le mettre en vente. VI être fumé. VT déranger (la fumée). Sà tū-m̄ yā̰ ā-m̄ m-ō lò àńg. La fumée me dérange beaucoup, je ne vois rien.
tūbā [tōbā, tūbā] (Syn: tɔ̄bɨ̄, tūɓā) VT renvoyer. ɨ́-tūbā-á lò-né-ndó gɨ́ mbā dɔ̀-έ ngàngɨ̄ yā̰. Ils l'ont renvoyé de l'école parce qu'il est très têtu. VT chasser, poursuivre. Bísī ùn dā nə̀-ḿ àӯ né á m̄-tūbā-á m-úwá-á àńg čár. Le chien a pris ma viande et a fuit avec et je l'ai chassé mais je ne l'ai pas attrapé. VT piétiner. Bḭ̄yā̰ jē ɨ́-tūbā ndògō d-ár̄ gúrū. Les chèvres piétinent sur le secko de sorte qu'il se brise en morceaux.
túbú AV plein. Màn ɗùsù kā túbú. La calebasse est pleine d'eau.
tūɓā [tōɓā, tūɓā] (Syn: tūbā) VT renvoyer, chasser. m̄-tūɓā bḭ̄yā̰ jē mə̰̀ wàā gɨ́ nə̀-ḿ. J'ai chassé les chèvres dans mon champ de mil. VT pourchasser, poursuivre.
tùdù VI être sec, aride. Tà-kīr tùdù àńg. Le fagot n'est pas sec. VI maigrir (avec les personnes). Rɔ̄ ngōn-ḿ tō-é àr̄ tùdù tàŕ bàā. Mon enfant est malade et il a beaucoup maigri.
túdū NIN boule sans sauce (normalement túdū bìnā ou bien túdū bìnā).
túdū V dénouer, détacher. ɨ̄-túdū kùlā gɨ́ sóò gɨ́ ā-m̄ m̄-tɔ́ yè gɨ́ kìgì kə̀né. Détache la corde du seau pour que je puisse mettre une nouvelle.
túdūrú NIN boule sans sauce (v. túdū).
túgā [tógā, túgā] V couper (avec hache). ń-túgā kāgɨ̄ mbā tɔ́l tò. Il a coupé un arbre pour en faire une pirogue. m̄-túgā kāgɨ̄ gɨ́ mə̰̀-ndɔ̀ gɨ́ ɓìsí-nè jàā-nè àw tūbā ngàā. J'ai coupé l'arbre dans le champ il n'y pas si longtemps mais il pousse déjà. VT donner un coup de pied. VT tresser (enfilant le matériel à plusieurs reprises). VT mettre (sur la tête, sur l'épaule). Mbáy túgā ɨ́-jɔ̄gɨ̄ gɨ́ ndà dɔ̀-é gɨ́. Le chef a mis un chapeau blanc sur sa tête.
tūgū V pincer (plus. fois) (fréq. de ùgù). V couper (feuilles).
105
tújī VT détruire. Lə́l-bṵ́rá̰ tújī kə́y jē yā̰ mə̰̀ ɓē gɨ́. Le tourbillon a détruit beaucoup de maisons dans le village. VI se gâter, être gâté. Kōdō là-á tújī á n-úm kɔ̄rɔ́. Sa bière de mil est gâtée et elle l'a jetée. VT gaspiller. ń-tújī làr là-á tó̰y ɓə̄ lə̀ njé-kùmā jē. Il a gaspillé tout son argent chez les guérisseurs.
tūlā [tōlā, tūlā] VT inciter les gens à se quereller (v sūlā). VT tourner (qqn) en rond, rouler.
tūlā [tōlā, tūlā] VT mettre (plus. fois) (fréq de ùlà). m̄-tūlā kāgɨ̄ būwá gɨ́ mbā tɔ́ ndògō kə̀né. J'ai mis les poteaux dans le trou pour y attacher le secko. Expr: tūlā rɔ̄ nà̰ā̰ gɨ́ -être compliqué m̄-njìgì ɗā kùlà gɨ̀ də̀w jē gɨ́ ɨ́-tūlā rɔ̄-jé nà̰ā̰ gɨ́ àńg.Je ne veux pas travailler avec les gens compliqués.
túlā [tólā, túlā] V reboucher, boucher. ɨ̄-túlā būwá gɨ́ kə̀n̄ nà ngán jē d-á kòsō kə̀né. Bouche ce trou là de peur que les enfants tombent dedans. V fermer.
tūm N esp. de poisson, anguille [Gymnarchus niloticus]. Tūm tō kānjī gɨ́ tá nà̰ā̰ gɨ̀ lī gɨ́ tō kó̰ màn gɨ́. L'anguille est un poisson qui ressemble au serpent, mais elle vit dans l'eau profonde.
tūnā [tō̰nā, tṵ̄nā] VT prêter. VT emprunter. ń-tūnā-m̄ làr nè n-ɔ́gɨ̄-m̄ kò̰yḭ́. Il m'a emprunté de l'argent, mais il refuse de me le rendre.
tùngā [tò̰ɲgā, tṵ̀ɲgā] N faire chaud.
tùngā [tò̰ɲgā, tṵ̀ɲgā] (Syn: nùngā) VT achever, finir. VI être fini, achevé.
túngā [tó̰ɲgā, tṵ́ɲgā] VI faire très chaud. VT rôtir (la viande).
tùngū N figuier.
tūnjā [tō̰njā, tṵ̄njā] VT couper (plus. fois, plus. personnes). Jèné tūnjā dā ùndā pə̀ɗə́. La femme coupe (en morceaux) la viande et la met sur le feu.
tūŕ N vider les intestins.
túrā [tórā, túrā] VT calculer, compter. Lò-gɨ́ njè-né-kùl túrā bḭ̄yā̰ jē là-á ɗáà yè gɨ́ kárā ìgì. Quand l'éleveur comptait ses chèvres, il a trouvé qu'une était perdue. V lire.
tūrū V tourner, remuer. M-úlā kāgɨ̄ ná̰y gɨ́ m̄-tūrū né gə́l-é mbā à nòdō. Je mets le bâton dans la sauce et je tourne le fond parce que ça va brûler. VT soulever en mettant en position verticale. ɨ̄-tūrū kāgɨ̄ gɨ́ tò gə́l jó gɨ́ gɨ́ tàŕ. Soulève le bois qui reste sous la jarre (en haut). V traduire. Bɔ̀ӯ gə̀rə̄ tàr láw-ndà àńg á m̄-tūrū gə́l-é gɨ̀ tàr ɓē m-ār-é. Mon père ne parle pas français et je l'ai traduit en langue maternelle pour lui. VT changer. Expr: tə́l tūrū rɔ̄ -changer le comportement Njè-bàtà-kə́y nə̀-ḿ mày kéɗé yā̰ nè ɓìsí-nè tə́l tūrū rɔ̄-έ dáng bàā.Mon voisin était très bien avant mais maintenant il a complètement changé son comportement. Expr: tə́l tūrū tà kə̀jī lə̀ [də̀w] -[qqn] changer d'avis J-ùm tà kə̀jī lə̀-sí nà̰ā̰ gɨ́ mbā kàw mṵ̀-ú nè ń-nḛ́ ń-tə́l ń-tūrū tàr kə̀jī làá.Nous nous sommes convenus pour aller ensemble en brousse mais lui il a changé d'avis.
tūsū VT enlever l'intérieure de (l'écorce). Jìngàw tūsū mángò mbā ɗā kùlā. L'homme enlève l'intérieure de l'écorce de l'arbuste "mong" pour en faire la corde.
tūwā [tōwā, tūwā] VT saisir, attraper (plus. fois, plus. choses, etc.) (fréq. de ùwà).
106
tūwā [tōwā, tūwā] N natte. ɨ̄-ké tūwā úrū kàr bɔ̀rɔ̀ gɨ́ tàŕ. Enroule la natte et mets-la contre le mur (en position verticale).
túwā VT prendre (l'eau) à plus. reprises. Ngōn túwā màn jó gɨ́ ùm kɔ̄rɔ́. L'enfant prend l'eau (à plus. reprises) dans la jarre et la verse dehors.
tūwā-tɔ́gɨ̄ [tōwātɔ́gɨ̄, tūwātɔ́gɨ̄] N roseau.
tṵ̀wā̰ [tò̰wā̰, tṵ̀wā̰] VI gémir. Ngōn gɨ́ rɔ̄-é tō-é tṵ̀wā̰ čìl gɨ́. L'enfant malade gemmait la nuit.
LOC dans, en, sur. dans le marécage, au marché.
ùbā [òbā, ùbā] VT fabriquer l'argile, modeler. Jèné ùbā jó gɨ̀ ə́njī. La femme modèle une jarre avec l'argile.
ùbū N huile. ùbū ɨ́-ɗɔ̄ý mày yā̰ ùndà ùbū úl. L'huile de karité est meilleure que l'huile d'arachide. N miel (avec tə̀jì). ó̰ ùbū tə̀jì yā̰ námà á njèngɨ̄. Si tu manges trop du miel d'abeille tu auras diarrhée. Expr: ùbū ɨ́-čḛ̀ḛ́ -le miel de l'abeille petit Expr: ùbū bḭ̀yà̰ -le miel de l'abeille de terre
úbū N arachide (la forme courte de úl-ùbū).
ùɓà [òɓà, ùɓà] V pousser. Mṵ̀ ùɓà tà kə́y gɨ́. Les herbes poussent devant la maison. VT attraper (suj. est le piège). Kùlā ùɓà ə̀l̄. Le piège a attrapé un oiseau. VT chercher (les termites, en jouant un tronc d'arbre comme tambour pour qu'ils sortent). VT ressembler, avec le physique de (obj. normalement rɔ̄). Ngōn-táy ùɓà rɔ̄ kè-é jē jàā ɗégégé. Le nouveau-né ressemble son grand-père parfaitement. V piétiner. m-úɓā, úɓā, n-úɓā, jìngàw ùɓà - je piétine, tu piétines, il piétine, l'homme piétine. Jìngàw ìɓà lī nàngɨ́. L'homme a piétiné un serpent par terre. Expr: ùɓà ḭ̀yà̰ -arrêter (de faire qqc), laisser ń-ndó né ɓə́l jàā-ɓá n-úɓā n-ḭ́yā̰.Il a étudié un peu mais après il l'a laissé [litt: avant qu'il l'a laissé].
ùɓā VT damer, compacter le sol. M-úɓā bḭ́ mə̰̀ kàrè gɨ́. J'ai damé le coton dans le panier. Tàgɨ́-nè m̄-njīmā ɓárɓáy m-úɓā né kə́y nə̀-ḿ. Hier j'ai emprunté un outil à damer et j'ai damé le sol de ma maison avec. m-úɓā, úɓā, n-úɓā, jìngàw ùɓā - je dame, tu dames, il dame, l'homme dame.
ùdū (Syn: ùɗū) VT fermer. údū tà-ɗə́w, kə̰́w jē d-á kàw kə́y. Ferme la porte, les mouches vont entrer dans la maison. VI être fermé.
ùgā [ògā, ùgā] V payer. Tàgɨ́-nè m-úgā ɓāngɨ̄ lə̀ ngō-kó̰-ḿ. Je suis parti pour payer la dette de mon frère.
ùgù VT pincer. N-úgū bìnā n-ɔ́r-né ná̰y n-úlā tè-é gɨ́. Il a pincé la boule, l'a mis dans la sauce et puis l'a mis dans sa bouche. VT couper. Jèné ùgù kīɓā mbā nīr. La femme coupe les feuilles d'haricot pour cuire (dans une sauce). VT jeter une malédiction (obj. toujours ). Jèné ùgù né àr̄ ngōn bìn̄-é. La femme a jeté une malédiction sur son neveu.
ùjì VT enfanter, engendrer. N-újī ngōn-é Mūndūú, nè ń-né d-új-é ɓēsàb-á. Elle a eu son enfant à Moundou, mais elle-même était née à Béssao.
ùjī VT tresser [le secko]. Tàgɨ́-nè m-újī ndògō mbā kìlā tà kə́y gɨ́ nə̀-ḿ. Hier j'ai tressé le secko pour mettre devant ma maison.
ùl VT élever, garder (animaux). āw úl bḭ̄yā̰ jē á nā̰y-kàr á ɗè ɓí. Va garder les chèvres et reviens pendant la saison sèche.
úl N arachide ou pois de terre.
107
úl-bò N pois de terre. úl-bò gɨ́ kə̀m kə̄də́rə̄ yā̰. Les pois de terre qu'on n'a pas encore grillés sont très durs.
úl-ùbū N arachide. úl-ùbū gɨ́ ngɔ́y-é ndùm gɨ̀-ngɔ̄dɨ̄ àńg. Les arachides en coquilles ne pourrissent pas rapidement.
ùlà [òlà, ùlà] VT envoyer. Kūbū jē gɨ́ bɔ̀ӯ ùlà-né à-m̄ lə̀l̄-m̄ yā̰. Les vêtements que mon père m'a envoyés me plaisent beaucoup. VT porter (habits). VI couler (liquide). Màn njī ùlà ɗə́w-bò-ó kə̀ngə̀ng-kə̀ngə̀ng. L'eau de la pluie coule sur la route abondamment.
ùm (Syn: mbə́l) VT verser. M-úm màn dɔ̀ mángò gɨ́. J'ai versé de l'eau sur le manguier. VT porter (bracelet, boucle d'oreille, etc.). VT mettre. Jèné ùm čìbìrì mə̀njì làá dɔ̀-pál-á. La femme met le paquet de ses haricots sur le hangar. VT semer à sec. VI tomber en masse. Lə́l ùlà àr̄ mángò ùm nàngɨ́. Le vent a soufflé et les mangues sont tombées à terre. VI vivre, habiter (en se mettant). ɨ́-čḛ̀ḛ́ ùm bòlò kāgɨ̄ gɨ́. La petite abeille habite dans les trous d'arbre. VT fabriquer (instrument de musique). VT pondre (oeufs). Kūnjá ùm kà gòdè gɨ́. La poule pond des oeufs dans un trou. Expr: ùm bà̰ā̰ -tendre une embuscade D-úm bà̰ā̰ mbā tɔ̄l-έ nè ń-čè tὲέ gɨ́.On a tendu une embuscade pour lui tuer mais il s'est échappé. Expr: [də̀w] ùm mə̰̀-é dɔ̀ [də̀w gɨ́ ɗàngɨ̀] gɨ́ -[qqn] avoir confiance à [qqn d'autre] M-úm mə̰̀-ḿ dɔ̀ ngōn-í gɨ́ yā̰.J'ai beaucoup confiance à ton fils. Expr: ùm gō-é gɨ́ -garder, réserver
ùm N nez. úlā jī-í ùm-í gɨ́ àńg. Ne mets pas le doigt dans ton nez.
ùmā [ò̰mā, ṵ̀mā] VT convenir (le négatif s'exprime avec pḭ́). Mbā ùmā-m̄ àńg. Le voyage ne convient pas. VT pouvoir (toujours négative, exprimé avec pḭ́ 'en vain'). m-úmā, úmā, n-úmā, j-ùmā, úmā jē, d-úmā jē - je peux, tu peux, il peut, nous pouvons, vous pouvez, ils peuvent. VT défier. Jàng-ḿ jē ùndà ngōn-ḿ kùmā-m̄ né. Mon rival a frappé mon enfant pour me défier.
úmā [ó̰mā, ṵ́mā] N esprit, revenant.
ùn V prendre. ún kāgɨ̄ gɨ́ nè ā-m̄ m-úndā-né bísī. Prends ce bois-ci pour que je frappe le chien avec.
ùndà [ò̰ndà, ṵ̀ndà] VT surpasser, dépasser. M-ā̰y ngɔ̄dɨ̄ m-úndā-ī. Je cours plus vite que toi.
ùndà [ò̰ndà, ṵ̀ndà] VT frapper, taper. Bɔ̀ӯ jé-gɨ̀ njè-mbɔ̄r-kə́y d-úndā njè-ɓògò. Mon père et le voisin ont frappé le voleur. VT balayer. M-ār-é gúsù dɔ̀gɨ̀-jōó kàā n-úndā-né mḛ̀-ndògō nə̀-ḿ. Je lui ai donné 25 CFA pour qu'elle balaie ma concession. VI se vautrer. VI battre (le coeur). VT attraper avec un piège (ex. ɨ́-mbà̰rà̰) qui tue les animaux en les frappant. Njè-bàtà-kə́y nə̀-ḿ ìyā bùrkà ùndà-né mùm tàgɨ́-nè. Mon voisin a tendu un piège à troncs et il a attrapé un grand rat hier.
ùndā [ò̰ndā, ṵ̀ndā] VT poser, mettre à plat. úndā bìnā dɔ̀ táblɨ̀ gɨ́ ār-sí j-ò̰. Mets la boule sur la table pour que nous mangions. m-úndā, úndā, n-úndā, j-ùndā, úndā-jē, d-úndā - je mets, tu mets, il met, nous mettons, vous mettez, ils mettent. Jèné ùndā bìnā dɔ̀ táblɨ̀ gɨ́. La femme a mis la boule sur la table. Expr: ùndā rī [də̀w] -appeler, donner nom à [qqn] D-úndā rī ngōn nà 'ɗā-mày'.Ils ont appelé l'enfant "Raamaji". Expr: ùndā tàr -ne pas écouter une conseille ī ɗá úndā tàr yā̰ á ìngà tújī.Toi, tu n'écoutes pas les conseilles, tu vas trouver le malheur (litt: destruction).
ùnjà [ò̰njà, ṵ̀njà] VT couper. M-únjā mṵ̀ mbā kùjī ndògō. J'ai coupé des herbes pour en faire de secko. VT écrire. ɨ̄-ɗè únjā mbīɗī ā-m̄ m-úlā-né m-ār ngūn-ḿ. Viens écrire une lettre pour moi pour que je puisse l'envoyer à mon enfant.
108
ùnjī N rajeunir, paraître jeune. N-újī ngán jē yā̰ jàá nè n-únjī kól-kól. Il a beaucoup d'enfants mais il parait très jeune.
ùnjī VT prendre (la flamme du feu). M-úlā ngōn kàā ùnjī pə̀r. J'ai envoyé l'enfant pour qu'il prenne une flamme (pour qu'on puisse allumer le feu).
ùr VI descendre. Ngōn ḭ̀ dɔ̀ kāgɨ̄ gɨ́ ùr nàngɨ́. L'enfant est descendu de l'arbre. VI entrer. Ngōn tà né nə̀-ḿ ùr-né kə́y sɔ́dɨ́. L'enfant a pris ma chose et il l'a apportée dans la case [litt: ... et il est entré dans la case avec]. Expr: ùr ɨ́-čìsó -éternuer
ùr NIN foie. Jèné jē d-úsā ùr kūnjá àńg. Les femmes ne mangent pas le foie de poulet. NIN ventre (v. aussi tà-ùr). Expr: ùr [jèné] tō-é -[une femme] avoir les douleurs de règles Expr: ùɓà ùr -être impatient
ùrù VT lancer (qqc) sur ( ùrù [də̀w 'lancer [qqc] sur [qqn/un animal]). Njè-ndò̰ ùrù nàsɨ̄ gɨ̀ nìngà. Le chasseur a lancé la sagaie sur l'antilope cheval. VT creuser. M-úrū būwá-sḭ̀ kə́y nə̀-ḿ. J'ai creusé un trou pour le WC dans ma concession. VT piler (pour faire la farine). Jèné ùrù wàā mbā kōró-né bìnā. La femme pile le sorgho pour faire la boule. VT avaler. Màm ùrù dùl. Le boa a avalé la biche-cochon.
ùrù VI être profond. ɨ́-ɗə̀m gɨ̄ gùgú, būwá-màn gɨ́ nè ùrù yā̰. Recule-toi, ce puits là est très profond.
ùrù VT coudre (dialecte Mayngaw: ùrū). Njè-kùrù-kūbū àw ùrù kūbū nə̀-ḿ gɨ́ tàŕ. Le couturier est en train de coudre ma chemise.
ùrū VI être âcre. Kám mángò ùrū. Les feuilles du manguier son un peu âcres.
úrū N esp. de poisson [Barbus occidentalis]. úrū tō kānjī gɨ́ àdɨ̄ nè mày kɔ̀sɨ̀ kɔ̄r yā̰. Le "uru" est un poisson amer mais il est bon pour faire des boulettes.
ùɗū (Syn: ùdū) VT fermer. úɗū tà-ɗə́w nà kə̰́w jē d-á kàndɨ̄ kə́y. Ferme la porte de peur que les mouches y entrent. VT couvrir (le ciel). Njī ìl ùɗū kə̀m dàrā bádɨ́. Les nuages couvrent le ciel complètement.
ùsà [òsà, ùsà] VT manger. ɓōlé úsá né àńg námà á kə̀ngə̄. Si tu ne manges pas tu deviendras maigre. VI s'infecter (une plaie). VT détruire (un membre du corps, en parlant d'une maladie). Bānjī ùsà jī-á gɨ̀ gɔ̀l-é gángɨ̄ bádɨ́-bádɨ́. La lèpre a détruit ses mains et ses pieds (et) les ont coupé complètement.
ùsù VT frotter. úsū bà-gìr jó àr̄ àr̄ gɨ̀ màjé. Je frotte l'extérieure du canari afin qu'il soit parfaitement propre. VT moudre (avec la meule). Də̀w jē gɨ́ kém d-úsū wà gɨ̀ ə̀r. Certaines personnes moulent le mil avec une meule.
ùwà [òwà, ùwà] VT prendre, saisir, attraper. n-úwā-m̄, n-úwā-ī, n-ów-á, n-úwá-sí, n-úwā-sèӯ, n-úwā-jé - il m'a attrapé, il t'a attrapé, il l'attrapé, il nous a attrapé, il vous a attrapé, il les a attrapé. m̄-tūɓā ngōn gɨ̀-ngɔ̄dɨ̄ m̄-úwá-á. J'ai pourchassé l'enfant et je l'ai saisi. V balayer. VT s'attacher. ɨ́-tə̄ndɨ̄ ùwà gɔ̀l-ḿ. Une sangsue s'est attachée à mon pied. VT tenir. N-úwā tàtārā kə̀m kàr-á n-ár ndō̰y là-á kə̀m-ḿ gɨ́. Il a tenu le miroir au soleil pour que sa brillance m'éblouisse les yeux. Expr: ùwà gō -suivre úwá gō-ḿ gɨ̄ nàdɨ̀-né-ndōgō gɨ́.Suis-moi au marché. Expr: ùwà tà [né] -être plus fort, dépasser
úwà [ówà, úwà] ID marqueur qui exprime le doute.
ùy VI mourir. Njè ndò̰ ùrù ɓɔ̀l gɔ̀l mùndá á n-úy àńg. Le chasseur a tiré sur le lion trois fois mais il n'est pas mort vite. Də̀w ùy námà àw jàbàẃ. Lorsque quelqu'un meurt, il va au-delà (à la vie future).
109
-ṵ́ LOC dans, en, sur (suit noms qui contiennent la voyelle ).
INT marqueur interrogatif. ɨ̄-ɗā ɗí wà? Qu'est-ce que tu fais? ā kàw mbā wà? Es-tu parti en voyage?
wàā N esp. de mil, sorgho. Wàā tō né-kùsà tà Làgà jē. Le mil est une nourriture beaucoup utilisée chez les Laka.
wál VT louer. Njé-gūsū jē d-ɔ́sɨ̄ pā ɨ́-wál-né mbáy ɗáà àr̄-jé làr. Les musiciens ont chanté pour louer le chef et il leur a donné de l'argent. VT supplier, prier.
wālā N cauris. Mbōrōrō jē d-úwā dɔ̀-jé gɨ̀ wālā. Les Mbororo tressent leurs cheveux avec des cauris.
wár (Syn: ngō-wár) NIN beau frère, belle soeur. Ngōn wár-é gɨ́ jìngàw ɗè mbā dɔ̀-é gɨ́. Son beau-frère est venu lui rendre visite.
wàsɨ̄ N esp. de potiron (melon). Wàsɨ̄ gɨ́ nīr gɨ̀ dā lə̀l̄ yā̰. Le melon cuit avec la viande est très bon à manger.
wā̰ N termite ailé. Wā̰ tō gə̄ kùrū gɨ́ ùɓà bə̀l̄ gɨ́ də̀w jē d-úsá. Le termite ailé est un insecte qui a des ailes que les gens mangent.
wá̰ N chancre.
wā̰-bò N esp. de termite. Lò gɨ́ njī ə̀r ɗáà wā̰-bò čèē čìl gɨ́. Quand la pluie tombe le termite "wabo" sort la nuit.
wā̰-kàr N esp. de termite. Wā̰-kàr tō wā̰ gɨ́ njī ə̀r čèdɨ̀ ɗáà čèē kàr-á. Le termite "wakar" est un termite qui sort après la pluie [litt: ...la pluie tombe et cesse alors, il sort en plein jour].
wā̰-mbī-kùɗū N esp. de termite. D-úsā wā̰-mbī-kùɗū àńg. On ne mange pas le termite "wambikudu".
wà̰rā̰ N poisson caïman [Polypterus bichir].
wēr VT pétrir en rendant en petits morceaux. ń-wēr ndùjī mbā tá bíyā. Je pétrie la farine pour préparer la bouille.
wə́l N vallée. N lit (d'un fleuve). Kə̀m wə́l bā tádɨ̄ yā̰. Le lit du fleuve est très large.
wə̄rə̄ V emprunter. ń-wə̄rə̄ kúndā-kíyā lə̀ njè-bàtà-kə́y làá n-áw né mbā. Il a emprunté le vélo de son voisin pour aller en voyage.
wə̀ɗɨ̀-wə̀ɗɨ̀ ID couleur du feu (rouge: descr. de kàsì).
wə̀ӯ N folie. ī nè wə̀ӯ ɗā-ī wà? Toi, es-tu devenu fou? Expr: wə̀ӯ ɗā [də̀w] -être fou, devenir fou
wə̰̄rə̰̄ N odeur qui provoque la nausée. ə́ndɨ̄ wə̰̄rə̰̄ yā̰ ɔ́dɨ̄ gɨ̀ ɗàngɨ̀. Tu sens dégoûtant, quitte-toi d'ici.
wòlè NIN crinière. Wòlè ɨ́-lám ngāl ùndà ká-ā kúndā. La crinière du lion est plus longue que celle du cheval.
wɔ̄ĺ-nè AV année, cette. Wɔ̄ĺ-nè də̀w jē ndɔ̀ bḭ́ yā̰. Cette année les gens ont cultivé beaucoup de mil.
110
wūngū N colère. Tàr gɨ́ ń-nḛ́ ḿ-pà sə̀-ḿ lé ā-m̄ wūngū. Ce qu'il m'a dit m'a mis en colère.
wúrī N rat palmiste.
wūy N pus. Jī-á čí àr̄ wūy gɨ́ kə̀né ɔ̀gɨ̄-é lò čìɓī. Il avait la main enflée et le pus dedans l'empêchait de dormir.
yāmbō Sango N esp. d'herbe, citronnelle. D-úndā kám yāmbō pə̀ɗə́ d-áy mbā lə́l. On bout la feuille de la citronnelle et on la boit pour soigner le rhume.
yár N esp. d'herbe. Dɔ̀-nā̰y námàā lə́l ùndà yár nàngɨ́. Au début de la saison sèche le vent renverse l'herbe "yar".
yàw-yàw ID très (rayé: descr. de ndàngɨ̀).
yà̰ N résidu végétal. m̄-sángɨ̄ yà̰ kōdō mbā kàr̄ bə̀rə̄ jē nə̀-ḿ. Je suis à la recherche des résidus de la bière pour donner à mes cochons à manger.
yā̰ AV beaucoup; très. ī úsā né yā̰, ɗā bàń ɓá ə́ngə̄ bè wà? Tu manges beaucoup, je ne comprends pas pourquoi tu es si maigre.
yà̰rɨ̄ N esp. de liane [Cissus populnea]. Jèné čí yà̰rɨ̄ mbā kúl-né gə́m. La femme coupe la liane pour en faire la sauce longue.
PR celui, celle. Yè gɨ́ nè mày ùndà yè gɨ́ kə̀ń. Celui là est mieux que cela. PR il, elle, lui, ça (forme d'emphase). N-áw mbā ndōgō kándɨ̄ írī nè yè gòdó. Il est parti pour acheter les grains d'oseille mais il n'y en avait pas.
[yée] VT secouer. Lə́l yé kāgɨ̄ mángò àr̄ kànd-é ùm nàngɨ́. Il secouait la branche du manguier pour que les mangues tombent à terre.
yēbə̄ N fruit mûr du karité qui est tombé.
yèl̄ (Syn: ə̀l̄) N oiseau (accent Mày-ngàw).
yèl̄ VT empoisonner. Jèné yèl̄ ngōn-é gɨ̀ mbḛ̄ là-á. La femme empoisonne son fils avec sa magie.
yēl NIN braises (du feu) (normalement avec pə̀r). Yēl pə̀r ndɔ̄bɨ̄ ùm dɔ̀-ḿ gɨ́. Les braises du feu ont étincelé et elles sont tombées sur moi. VT faire (du feu).
yēm N herbes flétries dans le marécage. Wúrī jē ɨ́-tò mə̰̀ yēm gɨ́. Les rats palmistes vivent dans les herbes du marécage.
yèr N méchanceté.
yér [yér, yə́r] VT poser en équilibre sur la tête sans le tenir, balançer. Jèné yér jó dɔ̀-é gɨ́. La femme balançait la jarre sur la tête. V s'accroupir. Ngōn jèné yér àńg. Une jeune fille ne s'accroupie pas.
yéẁ INJ réponse à un appel (pour les femmes qui sont adultes) (pour les jeunes filles v. yùú).
yḛ̀m̄ [ɲḛ̀m̄] N cour d'eau.
yḛ̀m̄ N chose répugnante. Gògɨ̀rò tō yḛ̀m̄ yā̰. La gangrène est une chose très répugnante.
yə́ N sorte de nasse.
111
yə́gɨ̄ VT secouer. Kə̀rə̄ ùwà kāgɨ̄ yə́gɨ̄ mbā čèdɨ̀. L'éléphant a pris le bois et l'a secoué pour le casser.
yə̄gɨ̄rə̄ N taille moyen. Expr: [də̀w ]ùndā rɔ̄[έ] yə̄gɨ̄rə̄ -[qqn] être d'une taille moyenne Ngōn-é gɨ̀ jìngàw ùndā rɔ̄-έ yə̄gɨ̄rə̄ bà.Son garçon est d'une taille moyenne.
yə̄gɨ̄rə̄ V rendre insensible. N-ó̰ bìnā tā̰y n-ár̄ yə̄gɨ̄r-é. Il a mangé (la boule) de son du petit mil et elle l'a rendu insensible (le son de mil peut endormir qqn).
yə̄ẁ N réponse à un appelle (vieille femme).
yīl VI être humide, mouillé (v. aussi yōm). VT tremper, détremper. Njī ə̀r àr̄ dɔ̀-nàngɨ̀ yīl. La pluie a détrempé le sol. Jèné yīl kūbū là-á màn gɨ́. La femme a trempé son vêtement dans l'eau.
yìlìlì N esp. d'arbre à fruit comestible.
yìrà [yèrà, yìrà] N branche à trois fourches.
yīró NIN salive, crachat. ń-čībī yīró dɔ̀-ḿ gɨ́. Il a craché sur moi.
yɨ̄ngə̄ VI grommeler, murmurer (obj. est toujours tàr). ɨ́-ɓògò bḭ̄yā̰ làá čìl nè d-ár̄-é ń-yɨ̄ngə̄ tàr. On a volé sa chèvre cette nuit de sorte qu'il grommèle.
N mort. Tàgɨ́-nè ɨ́-tɔ̄l màngɨ̄ lò yò gɨ́ Ils ont abattu un boeuf à la place mortuaire hier.
yò-ɓī N la maladie du sommeil. Də̀w gɨ́ yò-ɓī ɗē-é àsɨ̀ kìsì tàŕ kə̀m-é njáy àńg. La personne que la maladie du sommeil attaque ne peut pas rester avec les yeux ouverts.
yòlè V faire brûler la peau d'un animal pour enlever les poils. ń-yòlè dɔ̀ bḭ̄yā̰ mbā nīr. Il fait brûler la tête du mouton pour le cuire.
yōlō N algue.
yōró N saleté, sale. Kūbū lə̀-í tō yōró yā̰. Tes vêtements sont très sales.
yò̰ N lombric utilisé comme appât (dans la pêche) (v. aussi ɨ́-kèlélē).
yō̰ N esp. de termite. Yō̰ jē d-ó̰ čīrā nə̀-ḿ. Les termites rongent mon lit en bois.
yō̰-ò̰-ɗó-ndɔ̀ N mois sans travail, quatrième mois de l'année.
yō̰m VI être humide, mouillé. Njī ə̀r yā̰ àr̄ dɔ̀-nàngɨ̀ yō̰m. Il a beaucoup plu et la terre est humide.
yó̰y N esp. d'herbe servant à tresser la corde.
yɔ̀ɔ̄ VI être fatigué. m̄-ɗā kùlà tō ɓə̄ĺ m̄-yɔ̀ɔ̄ yā̰. J'ai beaucoup travaillé et je suis fatigué.
yɔ́gē N être lâche, ne pas être solide. Ngāngɨ̄ ngōn-ḿ yɔ́gē mbā čèdɨ̀. La dent de mon fils est lâche et prête à s'enlever.
yɔ̄l VI être humide (les habits). Kūbū yɔ̄l njɔ́rɔ́gɨ́ á m̄-nàjì dɔ̀ ndògō gɨ́. Le vêtement était très humide et je l'ai étalé sur le secko.
yùú INJ réponse à un appel (pour les jeunes filles) (pour les adultes v. yéẁ).
112
yùwà [yòwà, yùwà] N esp. de poisson [Hydrocyon forskali]. Yùwà tō kānjī gɨ́ tɔ́l ngāngɨ̄-é. Le Hydrocyon forskali est un poisson qui taille ses dents.