JavaScript must be enabled to use the Mango language sound dictionary. If you do not have or wish to enable javascript, please view the Mango PDF dictionary.

The Sound Dictionary is loading...


loading image

Lexique Mango

Dodom Ndildongar Fidele
Loubeta Miclo
Gaston Altoloum
John M. Keegan


The Sara-Bagirmi Language Project

Morkeg Books
Cuenca

Troisième edition

avril, 2014

Information sur
le Projet des Langues Sara-Baguirmiènne
est disponible à

http://morkegbooks.com/Services/World/Languages/SaraBagirmi

Introduction

Mango (ou Mongo) est une langue parlée au sud du Tchad. Selon Keegan (2012) Mango est plus apparentée aux langues Saras Centrales (Gor, Bedjondo, et Gulay) qu’aux langues Saras de l’oest (Ngambay, Laka et Kaba). Selon Lewis, Simon and Fennig (2013), il y avait environ 52.200 locuteurs de Mango en 2006. Mango appartient au groupe Sara, de la famille nilosaharienne (groupe soudanais central et sous-groupe bongo-baguirmienne).

Ce lexique contient à peu près 1600 mots, 1970 phrases illustratives et 380 expressions idiomatiques. Les informations sur la langue Mango ont été recueillies à N’Djaména au cours des étés 2010, 2011, et 2012, en travaillant surtout avec Dodom Ndildongar Fidele, linguiste-traducteur. On a aussi travaillé avec Loubeta Miclo au cours des étés 2010 et 2011, et avec Gaston Altoloum dans l’été 2012. Le lexique doit être considéré comme un point de départ pour un dictionnaire authentique de cette langue intéressante.

Nous remercions Dr. Jim Roberts pour son assistance à trouver des solutions aux problèmes phonologiques qui se posent dans la langue. Ce travail a été rendu possible par un don de National Endowment to the Humanities (FN-5007410 and FN-5010412).


Abréviations

Aux. - verbe auxiliaire
Av. - adverbe
Cmp. - « complementizer »
Cnj. - conjonction
Exp. - expr. idiomatique
fréq. - fréquentatif
Id. - idéophone
Inf. - infinitif
Inj. - interjection
Int. - interrogatif
Loc. - locatif
N. - nom
Nin. - nom inaliénable
NP. - nom propre
Pr. - pronom
PrA - affixe pronominal
qqc - quelque chose
qqn - quelqu’un
Spc. - « specifier »  (article ou démonstratif)
NPl - marque le pluriel d’un nom
Num. - numéro
V. - verbe
VN - nom verbal
VPl - marque le pluriel du verbe
VT - verbe transitif
v. - voir

1
à AUX marqueur du futur. à ɗèē bòré. Il viendra demain. Expr: mḛ̀ [dòw̄] àtɨ̄ -[qqn] être de mauvais caractère
à VI être debout. VI s'arrêter (avec nàńg). Kàmyō̰ à nàńg tà bā tɨ́. Le camion est arrêté au bord de la rivière. m-á nàńg, á nàńg, à nàńg, j-à nàńg, á-ī nàńg,d-á nàńg - je m'arrête, tu t'arrêtes, il s'arrête, nous nous arrêtons, vous vous arrêtez, ils s'arrêtent. VI être. Où est-il?
ā AUX aller à [faire qqc] (2ème pers.). M-ā kìndə̀-ī. Je vais te frapper.
LOC dans, en.
àā VI être propre. VT devenir jour sur (qqn). Expr: lò àā [dòw̄] -devenir jour sur [qqn] J'ai travaillé en labourant jusque il est devenu jour (sur moi). Expr: kə̀m [dòw̄] àā -[qqn] être sage Bɔ̀ɔ̄-ḿ tō dòw̄ kɨ́ kə̀m-é àā mḛ̀ ɓē tɨ́ àdɨ̄ dòw̄ jē ɨ́-də̀jɨ̀-é tà-kɔ̀jɨ̀.Mon père est très sage dans le village et les gens lui demande conseils.
àbɨ̀ N hippopotame. àbɨ̀ tō dā kɨ́ bòý àsɨ̀ nà̰ā̰ kɨ̀ kə̀dɨ̄ ngà ḛ̀ ɓá ìsɨ̀ bā-á. L'hippopotame est un animal, grand comme l'éléphant, mais de la rivière.
àbɨ̀yō̰ Français N avion. Expr: àbɨ̀yō̰ ùr nàngɨ́ -l'avion atterrit Expr: àbɨ̀yō̰ ḭ̀ tàá -l'avion décolle
àdɨ̄ VI donner. M-ādɨ̄, m-ād-ī, m-ād-é, m-ādɨ̄-sí, m-ādɨ̄-dé. je donne, je te donne, je lui donne, je vous donne, je leur donne àdɨ̄-m̄, àd-ī, àd-é, àdɨ̄-jí, àdɨ̄-sí, àdɨ̄-dé. il me donne, il te donne, il lui donne, il nous donne, il vous donne, il leurs donne ils me donnent, ils te donnent, ils lui donnent, ils nous donnent, ils vous donnent, ils leur donnent ādɨ̄-m̄ bìkān lə̀-í m-ɔ̄w-né mbā. Donne-moi ton vélo afin que je puisse faire un voyage avec. Expr: [dòw̄] àdɨ̄ mḛ̀-é -[qqn] faire confiance
àdɨ̄ PRP pour. CNJ donc. m̄-ndōgɨ̄ kūbū kɨ́ sìgɨ̀ m-ādɨ̄ ngōn-ḿ. J'ai acheté nouveaux vêtements pour mon enfant. àdɨ̄ lò-é gòtó tā? Donc il n'y a pas moyen?
àgɨ̀ V ramper par terre. Ngūn àgɨ̀ nàńg tītɨ̄ lī bè. L'enfant rampe par terre comme le serpent. Ngōn-ḿ àgɨ̀ ngàā nà̰y yā̰ àĺ kàdɨ̄ njīyə̄. Mon enfant rampe déjà, bientôt il va marcher sur pied. Expr: àgɨ̀ nà̰ā̰ -s'amuser Ngán jē d-á d-ágɨ̄ nà̰ā̰.les enfants sont en train de s'amuser.
àjɨ̀ VT guérir. Pìyér̀ àjɨ̀-m̄ dɔ̀ mò̰y tɨ́. Pierre m'a guéri de ma maladie. Kínə̰̄ ájɨ̄ ngōn-ḿ lé né kɨ́ láy kɨ́ ɨ̄-də̀jɨ̀-m̄ yàā m-ā kàdɨ̄-ī. Si tu guéris mon enfant, je te donnerai tout ce que tu me demandes.
àl N orphelin. àl tō ngōn kɨ́ njé-kòj-é jē d-óy. Un orphelin est un enfant dont les parents sont morts.
àl̄ VT monter. M-āl tà dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́ ngō̰ lò. Je monte dans l'arbre pour veiller. VT être ample pour. L'habit est ample pour moi. VT dépasser. Cette affaire me dépasse. Expr: àl̄ dɔ̀ tà -désobéir Ngōn àl̄ dɔ̀ tà ə́ bɔ̀b-é gákɨ̄-é.L'enfant a désobéi et son père l'a grondé.
àĺ AV pas, ne ... pas. M-índə̄-ī àĺ. M-índ-é àĺ. Je ne t'ai pas tapé. Je ne lui ai pas tapé. Jɨ̀-tō njé ɓògɨ̀ jē àĺ. Nous ne sommes pas des voleurs.
àlè V ramper (une plante). Gə̄bɨ́rə̄ àlè nàngá. La courge rampe par terre. Wàsɨ̄ tō kāgɨ̄ kɨ́ àlè nàńg. Le melon est une plante qui rampe par terre.
àlè VT nager (obj. toujours màn̄). VI flotter. Kāgɨ̄ àlè dɔ̀ màn̄ tɨ́. Le bois flotte sur l'eau.
2
àlmétɨ̀ Français N allumette. Expr: ìjə̀ àlmétɨ̀ = túgɨ̄ àlmétɨ̀ -frotter l'allumette íjə̄ àlmétɨ̀ īndə̄ tà mán̄g tɨ́.Frotte l'allumette et allume la cigarette.
àndɨ̄ [à̰ndɨ̄] VT produire de fruit (un arbre, une plante). Kōĺ-nè mángò jē àndɨ̄ yā̰. Cette année les manguiers donnent beaucoup de fruits.
àndɨ̄ [à̰ndɨ̄] V entrer. āndɨ̄ kə́y nè kàdɨ̄ jɨ̀-tó̰-ī sòō sḛ́. Entrez dans la maison afin que nous puissions bavarder un peu.
ánjɨ̄ N argile (noir). Jó ánjɨ̄ à ngà̰ā̰ kàsɨ̀ kɨ̀ jó-sḭ̀mə̰̄ àĺ. La marmite d'argile ne sera pas si résistante que la marmite de ciment. Dèné ùbə̄ ɨ́-ngòó kɨ̀ ánjɨ̄. La femme fabrique une marmite avec l'argile.
àr̄ VI être propre. m̄-tógɨ̄ kūbū kɨ̀ màn̄ m-ādɨ̄ àr̄ màjɨ̀. Je lave mes vêtements avec de l'eau pour qu'ils soient bien propres. VI être clair. Gín màn̄ kɨ́ǹ lé àr̄ njáy-njáy. Le fond de cette eau-ci est très clair. Màn̄ kɨ́ dàng tɨ́ kɨ́ǹ lé àr̄ njáy-njáy. L'eau dans cette rivière est parfaitement claire. Expr: lò àr̄ -le jour se lève
árgē N boisson alcoolisée (fort, à base de manioc). árgē tō yībɨ̄ kɨ́ ɗā kɨ̀ ngàlì, ngàā bíl-bìl tō yībɨ̄ kɨ́ ɗā kɨ̀ kō. L'"Argi" est une boisson fabriqué à base du manioc tandis que le "bili-bili" est fabriqué à base du mil.
àsɨ̀ V suffire. VI être suffisant. Mùr̄ àsɨ̀-m̄ ngàā. La boule me suffit maintenant. M-ásɨ̄ ɗā, ḛ̀ àsɨ̀ ɗā, j-àsɨ̀ ɗā, sə̰̀-ī ásɨ̄ ɗā-ī, d-ásɨ̄ ɗā je peux le faire, il peut le faire, nous pouvons le faire, vous pouvez le faire, ils peuvent le faire V pouvoir. Ndī ə̀dɨ̀ yā̰, j-àsɨ̀ dùbū né àĺ. Il pleut beaucoup, nous ne pouvons pas planter. VI être à peu près, environ. m̄-ɗèē nè m̄-ɗā àsɨ̀ nā̰y dɔ̀gɨ̀. Je suis venu ici il y a environ dix mois. Expr: àsɨ̀ nà̰ā̰ kɨ̀ [né] -être de la même taille de [qqc]
àsɨ̀bànī N rhinocéros. àsɨ̀bànī ɔ̀r̄ ùbɨ̄ ɨ́-ngáā-tḛ̄ḛ́ kɨ̀ ə̀m-é. Le rhinocéros enlève le miel de l'abeille "nga-teen" à l'aide de sa corne.
ásɨ́gàr N soldat.
àtɨ̀ [àtɨ̀,àt] VI être tranchant. Ndò̰ kìyə̄ lə̀-ḿ àtɨ̀. La lame de mon couteau est très tranchante. Expr: jī [dòw̄] àtɨ̀ -[qqn] être adroit Bɔ̀b-ḿ tō njè-ndò̰ kɨ́ jī-ə́ àtɨ̀.Mon père est un chasseur adroit.
àtɨ̄ VI être amer. Nìbàkín àtɨ̄ yā̰. Nivaquine est très amer. Gɔ́rɔ̀ àtɨ̄ yā̰. La noix de kola est très amère. Expr: kèm [dòw̄] àtɨ̄ -[qqn] être vigilant Expr: rɔ̄ [dòw̄] àt-é -[qqn] être triste Je suis très triste.
átɨ́sə̄ N éternuement. m̄-ndìgɨ̀ kùr átɨ́sə̄ nè ɗèē àĺ. J'ai besoin d'éternuer, mais il ne sort pas. Expr: ùr átɨ́sə̄ -éternuer
àӯ VI être sec (surface). Kūbū jē lə̀-ḿ lé àӯ àĺ ɓə́y. Mes vêtements ne sont pas encore secs.
à̰ VI être (debout), se tenir debout. Kāgɨ̄ kɨ́ à̰ kàdɨ̀ kə́y tɨ́ kɨ́ǹ lé mbī-ə́ yā̰. L'arbre qui est à côté de cette maison a beaucoup de feuilles. Dīl à̰ mḛ̀ kə́y tɨ́ kɨ́-ɗàng. Il y a un caïlcédrat dans une autre concession. m-á̰, á̰, à̰, j-à̰, á̰-ī, d-á̰ - je suis debout, tu es debout, il est debout, nous sommes debout, vous êtes debout, ils sont debout. AUX marqueur progressif. Expr: ndī à̰ là -la pluie ne tombe pas pendant un certain temps
à̰ӯ VT produire (de corde). L'arbre "mong" est un arbre qui produit de la corde.
à̰ӯ VT boire. ādɨ̄-m̄ màn̄ m-ā̰y. Donne-moi de l'eau à boire. M-ā̰y, ā̰y, à̰ӯ, j-à̰ӯ, ā̰y-ī, d-á̰y - je bois, tu bois, il boit, nous buvons, vous buvez, ils boivent.
3
à̰ӯ V fuir. Bísɨ̄ sɔ̀bɨ̄ dɔ̀-ḿ kàdɨ̄ dò̰-m̄ ə́ m-ā̰y. Le chien se dirigeait vers moi pour me mordre, mais j'ai fuit. m-ā̰y, ā̰y, à̰ӯ, j-à̰ӯ, d-á̰y - je fuis, tu fuis, il fuit, nous fuyons, ils fuient. V couler. Mə́sɨ̄ à̰ӯ nàng kàrē àĺ. Le sang ne coule pas pour rien.
N fleuve. ī-ɗèē dān-m̄ tà bā tɨ́. Viens avec moi au fleuve. Bā-á dans le fleuve Màn̄ bā tō lò ndām àĺ, ḭ́yə̰̄ ngán jē ādɨ̄ d-ɔ́w àĺ. L'eau au fleuve n'est pas un endroit pour s'amuser -- ne laissez pas les enfants y aller.
AV avec courage; fort. úwə̄ rɔ̄-í bá nè ā kùsū. Tiens-toi fort ou tu vas tomber.
bàā N rancune. ùwə̀ bàā sə̀ ngō-kḛ́-é. Il garde rancune contre son frère. N vengeance. Expr: dàl bàā -se venger Dàl bàā tō né kɨ́ màjàĺ.Se venger n'est pas bon.
bàbɨ̀rà N pont. J-àl̄ dɔ̀ bàbɨ̀rà tɨ́ j-ìsɨ̀ j-ɔ̀w̄ ɓē-é. Nous traversons le pont en train d'aller au village. Dòw̄ jē yā̰ dɔ̀ bàbɨ̀rà tɨ́ sḭ́ ndɔ̄gé-nè. Il y avait beaucoup de gens sur le pont ce matin.
bàdɨ̀ N esp. de plante [Stylochiton sp.]. Ngōn kɨ́ dè-é ngà̰ā̰ yā̰ lé d-á kàdɨ̄ bàdɨ̀ ndḛ̀-é. Un enfant têtu, on va lui donner le "badi" (sur son corps pour que ça) le démange.
bādɨ̄ V douter. m̄-bādɨ̄ kɨ́ à ɗèē bèré. Je doute qu'il ne vienne demain.
bāgɨ̄ (Syn: dɔ̀-jī) N l'épaule. Dòktór̀ ɔ̀sɨ̀ ngán jē tà bāgɨ̄-dé tɨ́. Le médecin a donné l'injection à l'épaule de l'enfant.
bàl N bouc. Bàl tō bḭ̄yə̰̄ kɨ́ dìngə̀m. Le bouc est un mâle chèvre. Bàl òō kùlə̄ gɔ́bɨ̄ màd-é tɨ́ kògɨ̄-né àĺ. Le bouc voit la corde sur le cou de son copain et il ne rit pas avec. (Proverbe: le malheur qui arrive un autre prochain peut nous arriver aussi).
bàl N saut. Bàl bḭ̄yə̰̄ ḭ̀ bàl dɔ̀ kùlə̄ tɨ́. Le bouc a sauté sur la corde.
bál (Syn: gál) NIN entrejambe. Bísɨ̄ à̰ӯ ngɔ̄dɨ̄ ùr bál-ḿ tɨ́ àdɨ̄ m-ūsɨ̄. Le chien courait entre mes jambes et m'a fait tomber.
bál̀ Français N balle; football (normalement ḭ̀ bàl 'sauter'). Ngán jē d-á̰ d-índə̄ bál̀ gìdɨ̀ kə́y tɨ́. Les enfants sont en train de jouer au football derrière la maison.
bālē N le samedi (normalement avec ndɔ̄). Ndɔ̄ bālē tō ndɔ̄ súkɨ̀ kɨ́ ɓē-é lə̀-jí. Le samedi est le jour du marché chez nous.
bàń INT comment?. ɗā bàń ɓá dòw̄ jē ngə́bɨ̄-ī pí bè? Comment se fait-il que les gens t'attendent en vain?
bānā-bānā N sorte de jeu de hasard. Bānā-bānā tō mbàrè kɨ́ màjàĺ. "Banabana" est un jeu de hasard mauvais.
bànáǹ N banane.
bàndē N sorte de cache-sexe des femmes (morceau de toile). Dèné jē kɨ́ lōw d-úlə̄ bàndē. Les femmes d'entretemps portaient le cache-sexe.
bándɨ̄ [bá̰ndɨ̄] N filet pour la chasse. bándɨ̄ ùwə̀ dùl jē. Le filet a attrapé des biche-cochons.
bàngà NIN piste de (animaux). Bàngà yə́gɨ̄ jē wàlè ùbə̀ tɨ́ àĺ. (Sur) les pistes de rats les herbes ne poussent pas.
bāngá N esp. d'arbre à caoutchouc [Manihot glaziovii]. Bāngá tō kāgɨ̄ kɨ́ ɨ́-mā̰, d-ɔ́r̄-né gàlì. Le Manihot glaziovii est un arbre planté avec lequel on clôture une parcelle.
4
bàngɨ̀rà [bà̰ŋgɨ̀rà] N cynocéphale. bàngɨ̀rà ɗā né tītɨ̄ nà̰ā̰ kɨ̀ dòw̄ bè. Le cynocéphale agit comme l'homme.
bāngɔ̀w [bā̰ngɔ̀w,bō̰ngɔ̀w] (Syn: bɔ̄ngɔ̀w) N patate douce. Ngōn ùsò bāngɔ̀w kɨ́ kə̀m àdɨ̄ mḛ̀-é tē-é yā̰. L'enfant a mangé la patate douce crue et alors il a très mal au ventre.
bānjɨ̄ [bā̰njɨ̄] N lèpre. Njè-dàbɨ̀ ndīngə̄ bānjɨ̄. Le paresseux convoite la lèpre. Expr: njè-bānjɨ̄ -lépreux, lépreuse Njè-bānjɨ̄ njīyə̄ dàn ndī tɨ́ àĺ.Le lépreux ne marche pas sous la pluie. (Proverbe)
bànjɨ̀-lò (Syn: bà̰y-lò) N champ en jachère. Bànjɨ̀-lò lə̀-ḿ m-ā ndɔ̀r̄ né kàbī. Mon champ en jachère, je vais y labourer l'arachide.
bár NIN ligne, rang. Dòw̄ jē d-índə̄ bár-dé nà̰ā̰ tɨ́ ndám̄-né. Les gens se mettent en ligne pour danser.
bārā N fourmilier. Kínə̰̄ ī-ndām sə̀ bārā lé à nà̰y ɓē-é tɨ́. Si tu t'amuses avec le fourmilier tu vas rester dans son trou.
bàrátɨ̀ Arabe V théière. Sáy kɨ́ ndīr kɨ̀ bàrátɨ̀ lé nə̀l̄ yā̰. Le thé préparé dans une théière est très agréable.
bàrɨ̀m-tànjɨ̀ (Syn: bə́gɨ́) N esp. d'herbe. bàrɨ̀m-tànjɨ̀ tō mṵ̀ kɨ́ ngán jē d-ójɨ̄-né jɔ̄gɨ̄. Le "barimtanji" est une herbe avec laquelle les enfants fabriquent les chapeaux.
bàsá VI être beau (v. aussi kúrə̄). Ngō lə̀ ngār̀ bàsá yā̰, dèné jē gè tèē-é. Le fils du chef est très beau, toutes les jeunes filles veulent le marier. N jeune homme. m̄-tō bàsá ɓə́y. Je suis encore jeune.
bàsɨ̀rāng N cancer de la peau. Dò bàsɨ̀rāng ìdɨ̄ àĺ. La plaie du cancer de la peau ne se guérit pas.
bàtàkúmbá Sango N apprenti-chauffeur (Sango: gardien des bagages). Bàtàkúmbá ɓògɨ̀ là lə̀ kà-ḿ ɗə́b-ə́. L'apprenti-chauffeur a volé l'argent de mon grand-père sur la route.
bàtáng [bàtá̰ŋ] N esp. de galago (Galago du Sénégal). Né ndájɨ̄ tèē kə̀m bàtáng. Une chose imitée grandit les yeux du galago (Proverbe: une mauvaise imitation est dangereuse.)
bàtɨ̄ N mouton. Bàtɨ̄ jē ɨ́-ɓə̄ĺ ɓá-dé yā̰ tɔ̀ӯ bḭ̄yə̰̄ jē. Les moutons ont plus peur de leurs propriétaires que les chèvres.
bàtú N chat. Bàtú ngə̄m yə́gɨ̄ jē kàdɨ̄ ùwə̀-dé. Le chat guette les rats pour les saisir.
báw-kāgɨ̄ N esp. de serpent venimeux qui habite sur les arbres. Báw-kāgɨ̄ tō lī kɨ́ ìsɨ̀ dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́. Le "Bawkage" est un serpent qui habite sur les arbres.
Bāyā NP Gbaya, une ethnie centrafricaine.
báylà N margouillat. Báylà tō dā kɨ́ ùsò ngán-é. Le margouillat est un animal qui mange ses enfants. Dòw̄ ìndə̄ báylà tà wā̰ tɨ́ àĺ. On net met pas le margouillat devant le termite ailé pour le garder (Prov: on demande pas un gourmand pour garder le repas).
bà̰ā̰ (Syn: bàā) N rancune. Bà̰ā̰ lə̀ bɔ̀b-í à kùwə̀-ī. La rancune de ton père reste sur toi.
bà̰y N odeur. Bà̰y né ə̀tɨ̀ màjàĺ nè. Quelque chose sent mauvais ici.
bà̰y-lò (Syn: bànjɨ̀-lò) N champ en jachère (on dit aussi bày-lò).
bà̰yà̰ N jeune fille qui fait l'initiation. Bà̰yà̰ jē ɨ́-ndām tà kə́y tɨ́ lì-ə́. Les jeunes filles (qui font l'initiation) dansent devant sa maison. Expr: ndò bà̰yà̰ -initiation des femmes
5
AV ainsi, comme ça; seulement. Ndī ə̀dɨ̀ sḛ́ bè. La pluie est tombée un peu seulement. Ngō-kó̰-í ɗā ɗí ɓá ìngə̀-né là yā̰ bè? C'est quoi que ton frère a fait pour trouver autant d'argent?
bè-ɓá CNJ alors, et alors. Màdɨ̄-ḿ ìndə̀-m̄ bè-ɓá m-ē-é àĺ. Mon ami m'a tapé, et alors je ne le vois plus. Jɨ̀-kɔ̄l nà̰ā̰ yā̰ bè-ɓá m-ɔ́dɨ̄-né gúrsɨ̀ lə̀-í àĺ. Nous avons discuté et alors j'ai refusé son argent. ɗā sə̀-ḿ màjɨ̀, bè-ɓá m̄-ndìg-é-né. Il m'a traité bien, et alors je l'aime.
bèlóò [bèlóò,bèlō] Français N vélo, bicyclette. Bèlō lə̀-ḿ tújū àdɨ̄ m̄-ā kɔ̀w̄ ɗā. Mon vélo est en panne et je vais le réparer.
bém N esp. de fourmi magnan (v. bémē).
bémē N esp. de fourmi magnan (on dit aussi bém). Bà̰y bémē jē ə̀tɨ̀ yā̰. Les fourmis noires sentent très mauvais.
bèmè-lò (Syn: bà̰y-lò) N champ en jachère. Dòw̄ jē ɨ́-ɗɔ̄ nà̰ā̰ dɔ̀ bèmè-lò tɨ́ lə̀ kà-dé jē. Les gens se battent sur le champ en jachère de leurs grands-parents.
bèrè (Syn: bòrè) N demain. à ɗèē bèré. Il viendra demain.
bèré (Syn: bòré) AV demain.
bə̀ə́ (Syn: nàngá) AV bas, en bas. Njè kɨ́ ìsɨ̀ tàá, ùs-é dɔ̀ njè kɨ́ ìsɨ̀ bə̀ə́ tɨ́ àĺ. Celui qui est en haute, il ne se soucie pas de celui qui est en bas.
bə́gɨ́ (Syn: bàrɨ̀m-tànjɨ̀) N esp. d'herbe.
bə̀gɨ̀rə̀ N bois plat. Dèné ùtɨ̄ sī kɨ̀ bə̀gɨ̀rə̀. La femme porte du fagot sur un bois plat.
bə̀l̄ NIN plume. Ndò jē túlə̄ bə̀l̄ né jē dɔ̀-dé tɨ́. Les jeunes de l'initiation mettent des plumes dans les cheveux. NIN poil. Bɔ̀b-ḿ tō dìngə̀m kɨ̀ bə̀l̄-é yā̰. Mon père est un homme avec beaucoup de poils. NIN couleur (de la peau). Bḭ̄yə̰̄ lə̀-í kɨ́ǹ bə̀l̄-é tō bàń? Quelle couleur est ta chèvre? NIN poils autour de la bouche (normalement avec ). Bə̀l̄ tà ɓɔ̀l ngāl tɔ̀ӯ bə̀l̄ tà síndə̄. Les poils autour de la bouche du lion sont plus longs que ceux de la bouche du cheval.
bə́l N pagne. bə́l lə̀-í kɨ́ǹ lé màjɨ̀ yā̰. Ton pagne là est très joli.
bə̀l̄-dɔ̀ NIN cheveux. Mbī kāgɨ̄ kɨ́ǹ tḭ́yə̰̄ bə̀l̄-dɔ̀-ḿ tɨ́. Les feuilles de cet arbre se collaient à mes cheveux.
bə̀n̄ N tante paternelle. Bə̀n̄-ḿ,bə̀n̄-í,bèn̄-é,bə̀n̄-jí,bə̀n̄-sí,bə̀n̄-dé ma tante paternelle, sa tante paternelle Bə̀n̄-ḿ rē-é tē-é yā̰. Ma tante est beaucoup malade. Bə̀n̄-ḿ tō kó̰-nān bɔ̀b-ḿ. Ma tante paternelle est la soeur de mon père.
bə̀r̄ N phacochère. Bə̀r̄ ɗā ɗɔ̄ yā̰. Le phacochère est très agressif.
bə́r̄ VI être récemment né. Dèné gōsɨ̄ ngōn kɨ́ bə́r̄. La femme berce le nouveau-né.
bə́t-bə́y-àĺ N esp. d'oiseau, engoulevent.
bìkáǹ [bìká̰ǹ,bìkā̰n] N vélo. ùn là búy lì-ə́ ndōgɨ̄-né bìkáǹ. Il a pris l'argent du coton et acheté un vélo avec.
bíkɨ̀ Français N stylo à bille, bic.
bíl-bìl N bière de mil. bíl-bìl lə̀ dèné kɨ́ǹ ə̀ngɨ̀. La bière de cette femme n'a pas un bon goût.
6
bìn̄g [bḭ̀ŋ̄,bḭ̀ŋgɨ̄] N cuisse. Ngōn ḭ̀ dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́ ùsɨ̄ àdɨ̄ ìngə̀ dò bìn̄g-é tɨ́. L'enfant est tombé d'un arbre et est blessé à la cuisse. Lī dò̰ bìn̄g-ḿ. Un serpent m'a mordu à la cuisse. Expr: bìn̄g kūnjə́ -la cuisse du poulet
bìr̄ [bìr̄, bɨ̀r̄] N mortier. Dèné òngɨ̄ kō bìr̄-í. La femme a versé le mil dans le mortier. Kó̰ kūnjə́ ɗā wōng gɨ́n bìr̄ àĺ. Le poule ne fâche pas sous le mortier (Prov: on ne se fâche pas contre les choses dont on dépend).
bísɨ̄ N chien. Bísɨ̄ dò̰-m̄. Le chien m'a mordu. Bísɨ̄ lə̀-ḿ ɓə̄ĺ bə̀r̄ jē àĺ. Mon chien ne craint pas les phacochères.
bìsɨ̄-mbìr̄ [bìsɨ̄mbɨ̀r̄] N éruption de la peau. bìsɨ̄-mbìr̄ tḛ̀ḛ̄ gìdɨ̀ ngōn tɨ́. L'enfant a des éruptions de peau sur le dos.
bḭ̄-yḭ́sḭ̀ N esp. de scarabée. Dòw̄ jē d-úsō bḭ̄-yḭ́sḭ̀ àĺ dɔ̄-tàlə̀ bḭ̄-yḭ́sḭ̀ ùsò sḭ̀. Les gens ne mangent pas le scarabée car le scarabée mange l'excrément.
bḭ̀nə̰̄ N son de mil. Dòw̄ ò̰ bḭ̀nə̰̄ tə̰̄y àĺ. Personne ne mange le son de pénicillaire. Dèné ùr kō òngɨ̄ mḛ̀ kèē tɨ́ sīyə̄ kàdɨ̄ ɔ̀r̄ bḭ̀nə̰̄-é. La femme a versé le mil dans le van et l'a secoué pour enlever le son.
bḭ̀yə̰̀ N esp. d'abeille qui habite dans la terre. Bḭ̀yə̰̀ jē d-ísɨ̄ ɓē tɨ́ nàńg, dḛ́ tó̰ yā̰ àĺ. Les abeilles de terre vivent dans les trous dans le sol, ils ne piquent pas beaucoup. Dɔ́-dīí kɨ́ bòý nàl̄ bḭ̀yə̰̀ àĺ. Le grand monticule ne manque pas avoir des abeilles de terre (Prov: rien ne manque chez une grande personne).
bḭ̄yə̰̄ N chèvre. Kó̰ bḭ̄yə̰̄ lə̀-ḿ òjɨ̀ ngán jē yā̰. Ma chèvre a eu beaucoup de petits. Expr: kó̰ bḭ̄yə̰̄ -chèvre (femelle) Expr: bàl bḭ̄yə̰̄ -bouc
bḭ́yə̰̄ [bḭ́yə̰̄,bḭ́yā̰] N bouillie. M-ísɨ̄ m-ā̰y bḭ́yə̰̄. Je suis en train de manger la bouillie.
bòlè N abri pour les animaux. Bòlè kūnjə́ lə̀-ḿ ɓúgə̄ m-ā ɗā kɨ́ sìgɨ̀. Mon poulailler est devenu ancien, je vais construire un nouveau. Kìndə̀ kàdɨ̀ bòlè ɓá tō kòō ndī nō̰ kūnjə́. Frapper le côté du poulailler c'est entendre les cris des poulets (Proverbe: c'est avec les actions que on va comprendre la réaction des autres). Expr: bòlè kūnjə́ -poulailler Expr: bòlè bḭ̄yə̰̄ -abri pour les chèvres
bòlè N trou. Kó̰ bḭ̄yə̰̄ mbùtɨ̀ bòlè ə̀ ngōn-é mbùtɨ̀ gē-é tɨ́. La chèvre fait le troue et son petit fait le trou derrière elle. (Prov: l'enfant fait la même chose que ses parents.) N puits. Bòlè kɨ́ ɓē lə̀-jí ù yā̰. Le puits dans notre village est très profond. Expr: kə̀m bòlè -un petit trou, passage
bòlè-màn̄ N puits. Bòlè-màn̄ lə̀-jí ù. Notre puits est très profond.
bòrè (Syn: bèrè) AV demain. D-á dùbū dìngə̀m kɨ́ òy lé bòrè. Ils vont enterrer l'homme qui est mort demain.
bòrè AV beaucoup. Ndìgɨ̀-m̄ bòrè ngày. Il vraiment m'aime beaucoup.
bòré (Syn: bèré) AV demain.
bòtè NIN sève [d'une plante ou d'un arbre]. Kínə̰̄ bòtè kāgɨ̄ kɨ́ǹ ùsɨ̄ kə̀m-í tɨ́ kə̀m-í à tí. Si la sève de cet arbre tombe sur tes yeux, ils vont s'enfler.
bōtɨ̄-bóy-àĺ N engoulevent. Ndɔ̀r̄ kɨ̀-sḭ́ nṵ́ sár kàdɨ̄ bōtɨ̄-bóy-àĺ ìndə̀ dè-é. Il a labouré depuis le matin jusque l'engoulevent l'a tapé la tête (c'est à dire, le début de la nuit).
7
bòý VI être gros. ɗā bàń ɓá ngōn-í bòý bè? Comment se fait-il que ton enfant est si gros? VI être grand. Kə̀dɨ̄ tō dā kɨ́ bòý tɔ̀ӯ dā jē láy. L'éléphant est un animal plus grand que tous les animaux. VI être important, grand (dans le sens social). un haut fonctionnaire
bɔ̀bɨ̄ NIN père (devient bɔ̀ quand suivi d'un affixe qui consiste d'une syllabe commençante avec une consonne). bɔ̀b-ḿ, bɔ̀b-í, bɔ̀b-é, bɔ̀ɔ̄-jí, bɔ̀ɔ̄-sí, bɔ̀ɔ̄-dé - mon père, ton père, son père, notre père, votre père, leur père. Ngār̀ ùwə̀ ngō-bàsá ngà rə́mə̀ bɔ̀b-é nàjɨ̄ dè-é. Le chef a arrêté un jeune homme, mais son père a nié les accusations portées contre lui.
bɔ́n NIN poils du pubis.
bɔ̄ngɔ̀w [bɔ̄ŋgɔ̀w] (Syn: bāngɔ̀w) N patate douce. ī-ndīr bɔ̄ngɔ̀w sḛ́ ādɨ̄ m-úsō àĺ wà. Cuis un peu de patate pour que je mange, d'accord? Bɔ̄ngɔ̀w kɨ́ tɔ́l ɨ́-ndɔ̀w̄ kɨ̀ ùbɨ̄. La patate douce pelée, on la prépare avec de l'huile.
bɔ̀r N boue. N mur construit avec la boue. M-índə̄ dɔ̀-ḿ kàdɨ̀ bɔ̀r tɨ́. Je me suis cogné la tête contre le mur. N boueux. Ndī ə̀dɨ̀ yā̰ kōĺ-nè àdɨ̄ màn̄ bā tō bɔ̀r lé. Il a beaucoup plu cette année et l'eau du fleuve est boueuse. N brique. Expr: ɔ̀r̄ bɔ̀r -fabriquer des briques Expr: ìndə̄ bɔ̀r -construire un mur
bɔ̀r N sauce à base de pâte d'arachide ou sésame. D-ílə̄ ná̰y bɔ̀r kə́ d-ádɨ̄ ndò jē. Ils ont préparé la sauce de pâte de sésame pour les initiés. Expr: bɔ̀r kə́ -sauce de sésame Expr: bɔ̀r kàbī -sauce d'arachide
bɔ̀r̄ V essuyer. m̄-njīyə̄ dàn bɔ̀r tɨ́ lò ndìtə̀ ɔ̀r̄-m̄ àdɨ̄ m-ūsɨ̄. Je me promenais dans la boue et j'ai glissé et je suis tombé. ī-bɔ̀r̄ dɔ̀ tábɨ̀l kɨ́ǹ ādɨ̄-m̄. Essuie la surface de la table pour moi.
bɔ́w N puissance, une personne puissante. Kàdɨ̀ ùr bɔ́w ɓē lə̀ màd-é àĺ. Le soleil se couche pas sur le puissant chez son copain.
bɔ́w-kāgɨ̄ N esp. de serpent. Bɔ́w-kāgɨ̄ ùr̄ ngōn-ḿ játɨ́ nàl̄. Le serpent "bow-kagi" a raté mon enfant quand il est tombé.
bríkɨ̀ Français N brique.
N cendre. Bū tō né kɨ́ ɗā-né sàbō̰ kó-ɓē. La cendre est une chose qu'on utilise pour fabriquer le savon indigène. NIN poudre, farine de (néré).
bū-mātɨ̄ N farine du néré. N jaune. quelque chose qui est jaune
bújúrū VT effacer. VT annuler. VI s'effacer, être effacé. Yə́l ùlə̀ àdɨ̄ nìng dā jē bújúrū. Le vent souffle de sorte que les traces des animaux sont effacées.
būlə̄ N la rage. ɓō ɗā àdɨ̄ būlə̄ ɗā bísɨ̄ jē. Il y a la famine et alors les chiens sont enragés. Expr: bísɨ̄ kɨ́ būlə̄ ɗā-á -un chien enragé
búm NIN balle (d'un grain) toujours sur la plante. Búm tə̰̄y lé tō dɔ̀ kàndɨ̄ tɨ́. La balle d'épi du pénicillaire est sur les grains. Expr: búm tə̰̄y -balle du petit mil (pénicillaire)
búndɨ̀kɨ̀ Arabe N fusil. Ká búndɨ̀kɨ̀ ɓā ndɔ̄ɔ́ nè. Le bruit d'un fusil s'est fait entendre cette nuit.
bùngɨ̀ràng N esp. de rat. Mbī bùngɨ̀ràng ngāl àl̄ dè-é. Les oreilles de ce rat son plus longues que sa tête.
8
būr N varan terrestre [Varanus exanthematicus]. Būr tō dā kɨ́ tītɨ̄ nà̰ā̰ kɨ̀ báylà, ḭ̀-ɓá ngāl. Le varan est un animal pareil au margouillat, mais il est plus grand. ɓē màjɨ̀ d-úwə̄ būr jē tɨ́ jōó. Un bon trou, on y attrape deux varans (Prov: en voyant une bonne femme, sa soeur devient plus desirable pour le mariage.)
būrbáyò N esp. de pomme de terre ronde et rouge. Dèné ndīr būrbáyò kɨ̀ dā bḭ̄yə̰̄. La femme cuit des pommes rondes avec la viande de chèvre.
būrə̄ N filet (pour la pêche). Mbɔ̀w jē d-ílə̄ būrə̄ bā-á. Les pêcheurs lançaient le filet dans l'eau du fleuve.
bùrə̀-kɔ̀sɨ̀ N expert cultivateur. Bɔ̀bɨ̄-ḿ tō bùrə̀-kɔ̀sɨ̀, àsɨ̀ ndɔ̀r̄ kùlə̄ dɔ̀gɨ̄-gìd-é-jōó mḛ̀ ɓāl kárē. Mon père est un grand-cultivateur, il peut labourer 10 champs de coton chaque année.
bùrə̀-mbā N hôte. bùrə̀-mbā lə̀-ḿ mbātɨ́ kùwə̀-m̄ rē-é tɨ́. Mon hôte a refusé de m'accueillir.
bùsɨ̀ ID à l'improviste (venir: descr. de tḛ̀ḛ̄). Bàń ɓá ɨ̄-tḛ̀ḛ̄ bùsɨ̀ bè? Comment se fait que tu viens à l'improviste comme ça?
búy N coton. Kùnī-nè m̄-ndɔ̀r̄ búy àĺ. Cette année je ne cultive pas du coton. Kàmyō̰ ɔ̀ӯ búy ɔ̀w̄-né Kūmrāá dɔ̄-tàlə̀ ùsíǹ gòtó Dòbāá. Les camions transportent le coton à Koumra parce qu'il n'y a pas une usine à Doba. N cotonnier.
bùyúm (Syn: dàl-kàbɨ̀) N esp. d'arbre [Ficus sp.]. Bùyúm tō kāgɨ̄ kɨ́ bòý yā̰. Ngán jē d-úsō kànd-é. Le Ficus est un très grand arbre. Les enfants mangent son fruit.
ɓà N saison pluvieuse (devient ɓàr-á dans locatif). ɓà ɗèē ngàā jɨ̀-ndām àĺ j-ɔ̀w̄ ndɔ̀r̄-ɔ́. La saison pluvieuse est arrivée, on ne joue plus, on cultive les champs. Ndò kɨ́ tɔ̄l ɓàr-á ɔ̀gɨ̄ kàdɨ̄ ndī ə̀dɨ̀. L' initiation accomplie pendant la saison pluvieuse empêche la pluie de tomber. Expr: ɓàr-á -en saison pluvieuse
ɓā V appeler. Né kɨ́ǹ lé dɨ́-ɓē-é 'tèmē'. Cette chose là s'appelle un tamis. Dòw̄ ɓā-ī. Quelqu'un t'appelle. V inviter. ɓā-m̄ àdɨ̄ m-ɔ̄w mbā dè-é tɨ́ ɓē tɨ́ lì-ə́. Il m'a invité à lui rendre visite dans son village M-ɓē-é kàdɨ̄ ùsò né yàā mbātɨ́. Je l'ai invité à manger mais il a refusé. V convoquer. Expr: tà ɓā -parler beaucoup
ɓá [ɓá/wá] CMP que. ì ɗí ɓá ī ndōgɨ̄ súkɨ̀ tɨ́ tàgɨ́-nè wà? C'est quoi que tu as acheté au marché hier? ɨ̄-ɗā bàń ɓá íngə̄-né gúrsɨ̀ bè? Comment se fait-il que ton frère a trouvé autant d'argent? Pə̀r-ngə̀l̄ ɓá d-ó-né lò lò kɨ́ pə̀r èlèktrìsìtéè gòtó tɨ́ lé. On utilise la torche en paille pour voir pendant la nuit là où il n'y a pas de l'électricité. CMP d'abord et après, avant de. M-ā kùsò né ɓá m-ā kɔ̀w̄. Je vais manger avant de partir.
ɓàā V trouver par terre. M-ɔ̄w ndòō ɨ́-níngə̄, ə́ ngōn-ḿ ɓàā ɨ́-níngə̄ nàngá. J'ai besoin de bracelet, mon enfant a trouvé le bracelet par terre. Expr: ɓàā nàngá -trouver par terre
ɓàā VT être insatisfait, inquiété (objet est normalement ). Rɔ̄ ngōn-é tē-é àdɨ̄ ɓàā tà. Son enfant est malade et il s'inquiète.
ɓāá CMP d'abord. M-ā kɔ̀w̄ ndò kānjɨ̄ ɓāá m-ā ɗèē ɓə́y. Je vais aller à la pêche d'abord avant de revenir.
ɓá-njè (Syn: ɓá) N propriétaire. m̄-gə̀r̄ ɓá-njè kə́y kɨ́ǹ àĺ. Je ne connais pas le propriétaire de cette maison.
ɓádɨ̄ NIN tombe. la tombe de mon père est près.
ɓágɨ̀rà N hyène. ɓágɨ̀rà ùwə̀ bḭ̄yə̰̄ jē, ngàā bḭ̄yə̰̄ d-úwə̄ ɓágɨ̀rà àĺ. L'hyène fait sa proie de la chèvre, et la chèvre ne fait pas sa proie de l'hyène.
9
ɓāl N année. M-ɔ̄w mbā àĺ àsɨ̀ ɓāl jī-này-jōó. Je n'ai pas voyagé depuis huit ans. ɓāl-í ɗā kándáng? ɗā ɓāl kɔ̀r-jōó. Quel âge as-tu? Vingt ans. Expr: ɓāl kɨ́-ɗá tɨ́? -quand, dans quelle année? ɨ̄-ɗèē Njàménà ɓāl kɨ́-ɗá tɨ́?Dans quelle année es-tu venu à N'Djaména?
ɓál N couleur, dessin, teinture. ɓál bàtú kɨ́ǹ ndùl La couleur du chat est noire. Bàtɨ̄ ɔ̀r̄ ɓál mḛ̀-é tɨ́ ndà. Le mouton est tacheté de blanc au ventre. N pelage d'un animal.
ɓán̄ [ɓà̰n̄] AV marqueur de doute. ā ɨ̄-ɗèē yàā ɓán̄ tā? Est-ce que tu vraiment vas venir? (ou 'vraiment' indique doute)
ɓáné AV marqueur d'obligation. Mò̰y kɨ́ ɗā-ī kɨ́ǹ lé ā kà̰ӯ kùmə̄ yàā ɓáné. Cette maladie qui t'attaque, il faut que tu prennes du médicament.
ɓāng [ɓā̰ŋ] V réclamer, demander [qqc prêté]. Tūnə̄-m̄ gúrsɨ̀ ɓú-jōó, m̄-ɓāng-é pí. Je l'ai prêté 1000 CFA, mais je l'ai lui ai réclamé en vain.
ɓārɨ̄mbā N esp. d'arbre [Stereospermum kunthianum]. ɓārɨ̄mbā tō kāgɨ̄ kɨ́ Mɔ̀ngɔ̄ jē d-ílə̄-né ndògɨ̄ àĺ nè d-á kìngə̀ mbā jē yā̰. Le Stereospermum kunthianum est un arbre que les Mongo n'utilise pas pour soutenir le secko de peur qu'on va avoir beaucoup d'étrangers.
ɓàtɨ̀ [bàtɨ̀,bàt] AV tôt, de bonne heure. m̄-ndə́l-é ɓàtɨ̀ yàā nè mbātɨ́ ɗèē sə̀-ḿ. Je l'ai réveillé de bonne heure mais il a refusé de venir avec moi. AV à l'heure. Comme tu ne marches pas vite, est-ce qu'on peut arriver à l'heure. Expr: kɨ̀ ɓàtɨ̀ -tôt du matin J-à tḛ̀ḛ̄ kɨ̀ ɓàtɨ̀.Nous allons sortir tôt du matin.
ɓàӯ N butte. Dòw̄ jē d-ɔ́r̄ ɓàӯ bɔ̄ngɔ̀w kété ɓá ɨ́-mā̰ dè-é dɔ̀ tɨ́. Les gens font des buttes pour la patate douce d'abord et après ils plantent sa tige dessus.
ɓē N village. ɗə́bɨ̄ də̄ mḛ̀ ɓē tɨ́ lò-jí. Le chemin passe directement par notre village.
ɓē N trou. ɓē tɨ́ dans le trou M-úr ɓē m-úlə̄ kāgɨ̄ tɨ́ dɔ̄ kìlə̄-né ndògɨ̄. J'ai fait un trou dans la terre pour y mettre le poteau pour le secko. D-úr ɓē kɨ̀ dígə̄. Les gens creusent les trous avec des pioches. Expr: ɓē yə́gɨ̄ -trou de rats
ɓə̄ V clouer. Sàrbàndē ɓə̄ kāgɨ̄ kɨ̀ pɔ́ndè. Le charpentier enfonce la pointe dans le bois (en clouant).
ɓə̀bɨ̀ VI être boueux (liquide). Màn̄ lə̀-í ɓə̀bɨ̀, īndə̄ nàńg ādɨ̄ dè-é ìlə̄. Ton eau est boueuse, pose-la par terre pour qu'elle décante. VI avoir des impuretés (liquide).
ɓə̄bɨ̄rə̄ VT fabrique (petite corde avec les mains). ɓə̄bɨ̄rə̄ kùlə̄ dɔ̄ kùū-né kūbū. Il fabrique fil pour coudre la chemise.
ɓə̄dɨ̄ NIN hanche. Njè-dàbɨ̀ òrè jī-ə́ ɓə̄d-é tɨ́. Le paresseux met les mains sur les hanches (pour ne rien faire).
ɓə̀ə̄ N esclave ('r' finale perdue, mais ɓə̀r̄-í 'ton esclave, ton serviteur'). Dòw̄ jē kɨ́ ndùl kɨ́ ndɔ̄kɨ́ d-ísɨ̄ àmèríkɨ̀ lé tō ɓə̀ə̄ jē. Les noirs qui habitaient l'Amérique avant étaient des esclaves.
ɓə̄ĺ N peur. Lò-kɨ́ m-ō ɓɔ̀l lé ɓə̄ĺ ùwə̀-m̄. Quand j'ai vu le lion, la peur m'a saisi. VI avoir peur. VT craindre, avoir peur de. Gá-gà̰á̰ tō ə̀l̄ kɨ́ ndùl kɨ́ ɓə̄ĺ dòw̄ jē. Le corbeau est un oiseau noir qui a peur des gens.
ɓə́l AV exprime une notion de quantité revendiquée. ādɨ̄-m̄ ɓə́l. Ajoute-lui un peu.
ɓə́l N flotteur (instrument pour la pêche). flotteur d'hameçon
10
ɓə́sɨ̄rə̄ VI être vert, pas mûr. Mángò kɨ́ ɓə́sɨ̄rə̄ màsɨ̄ yā̰. Les mangues qui ne sont pas mûr sont très acides.
ɓə̀tɨ̄ N singe. ɓə̀tɨ̄ tá nà̰ā̰ kɨ̀ màdɨ̀ nè ḭ̀ ɓá tō ngōn né. Le singe est pareil au cynocéphale, mais il est petit.
ɓə́tɨ̄ VI chercher à manger, survivre. M-ɔ̄w m̄-ɓə́tɨ̄ kɨ̀ tà-ḿ tɨ́. Je cherche avec peine pour survivre.
ɓə̀tɨ̄-kàsɨ̀ N esp. de singe. ɓə̀tɨ̄-kàsɨ̀ jē tújū kádɨ̄ lə̀-ḿ. Les singes détruisent ma canne à sucre.
ɓə́y AV encore, plus. Kɔ́gɔ́rɔ́ yā mbə́l ādɨ̄-m̄ ɓə́y. Verse-moi encore, s'il te plaît. Av après. ɓə́y-ɓə́y túgə̄ kāgɨ̄, bɨ̀ ɓə́y-ɓə́y ìjə̀ mṵ̀ àĺ. "Àprès-après" on coupe les arbre, mais "après-après" on ne coupe pas les herbes. (Prov: on ne peut pas laisser tout travail pour l'avenir.)
ɓə́y-ɓāá CMP d'abord. M-ā kɔ̀w̄ ndò̰ kānjɨ̄ ɓə́y-ɓāá m-ā ɗèē ɓə́y. Je vais aller à la pêche d'abord avant de revenir.
ɓə́y-tāá CMP d'abord. M-ā kɔ̀w̄ ndò kānjɨ̄ ɓə́y-tāá m-ā ɗèē ɓə́y. Je vais aller à la pêche d'abord avant de revenir.
ɓī N pus. Jī-ə́ tí, ɓī tō tītɨ́ àdɨ̄ ɔ̀g-é tò ɓī. Il avait la main enflée et le pus dedans l'empêchait de dormir.
ɓī VI dormir; sommeil. m̄-ndó né ndɔ̄ɔ́ yā̰ àdɨ̄ m̄-tò ɓī àĺ. J'étudie beaucoup la nuit, je ne dors pas.
ɓīndɨ̄ VT enrouler. Kùlə̄ ɓīndɨ̄ njè-é tɨ́ àdɨ̄ ùsɨ̄. La corde s'est enroulée à son pied et il est tombé.
ɓír [ɓír,ɓɨ́r,ɓírɨ́,ɓɨ́rɨ́] V envelopper. Ndī à kə̀dɨ̀ àdɨ̄ m-ā ɓír tūwə̄ kùr kə́y. Il va pleuvoir, alors je vais enrouler la natte et la mettre dans la maison. VT enrouler.
ɓírrr-ɓírrr ID foncé (rouge: descr. de kə̀r̄). Kə̀m njè-kùmə̄ kə̀r̄ ɓírrr-ɓírrr. Les yeux du sorcier très d'un rouge foncé.
ɓò (Syn: wò) INJ marque d'alarme. M-ā kòy ɓò! Je vais mourir!
ɓō N faim. ɓō ɗā-m̄ yā̰, né-kùsò tò nò̰ó̰ wà? J'ai beaucoup faim -- as-tu quelque chose à manger? Expr: ɓō bò -famine
ɓó-nè AV aujourd'hui. J-ùsò né màjɨ̀ ɓó-nè, àdɨ̄ rɔ̄ dòw̄ jē láy yā nə̀l̄-dé. On a bien mangé aujourd'hui, et tout le monde est content. Mə̰̀-ḿ tō-m̄ yā̰ tàgɨ́-nè, ɓó-nè dá tō só-tɨ́. Mon ventre m'a fait beaucoup mal hier, aujourd'hui c'est mieux.
ɓògɨ̀ V voler. Bàtàkúmbá ɓògɨ̀ gúrsɨ̀ lə̀ kà-ḿ ɗə́b-ə́. L'assistant au chauffeur a volé l'argent de mon grand-père sur la route. N le vol.
ɓógɨ̀-mùdɨ̀ N esp. de rat, très petit. ɓógɨ̀-mùdɨ̀ tō ngōn yə́gɨ̄ kɨ́ dòw̄ ùsò àĺ. Le "bogemude" est un petit souris que l'homme ne mange pas.
ɓòyò N champignon. ɓòyò jē yā̰ yàā ɨ̄-ndīr ɓá ā kùsò. Beaucoup de champignons, il faut les traiter avant de les manger. ɓòyò ùbə̀ ɔ̀gɨ̄ rɔ̄-é ndùm àĺ. Le champignon pousse mais il ne s'empêche pas de pourrir. (Proverbe: quand tu est déjà engagé dans une affaire il ne faut pas te retirer).
11
ɓɔ́ɔ̀gɨ̀lɔ́ N esp. de plante cultivée, taro [Xanthosoma mafafa]. ɓɔ́ɔ̀gɨ̀lɔ́ màjɨ̀ kɨ̀-dɔ̄ úsō yā̰ kàrè mə̰̀-í tō-ī àĺ. Le taro est bon parce que même si tu manges beaucoup tu n'auras pas mal au ventre.
ɓɔ̀l N lion. Tɔ́g-é tò tɔ́gɨ̄ ɓɔ̀l. Sa force est la force d'un lion.
ɓɔ́lɨ́mtɨ́ N maïs. ɓə̀tɨ̄ jē ḭ̀ wàlé ɗèē tə́t-ī ɓɔ́lɨ́mtɨ́. Les singes sont venus de la brousse pour dévaster le champ de maïs.
ɓɔ̀lɔ̀lɔ̀ N esp. d'igname amère [Dioscorea bulbifera].
ɓɔ̄n N esp. d'écureuil volant (écureuil de Gambie). ɓɔ̄n jē d-ɔ́w d-ál̄ kāgɨ̄ yā̰. Dèné jē kɨ́ mḛ̀ ɓē tɨ́ d-úsō-dé àĺ. Les écureuils montent beaucoup dans les arbres. Les femmes dans les villages ne les mangent pas.
ɓɔ̄yɔ̄ VT se cacher (obj. est rɔ̄). ɓāl lò ɗɔ̄ tɨ́ m-ā̰y ɓɔ̄yɔ̄ rɔ̄-ḿ wàlé. Pendant les années de guerre, j'ai fuit pour me cacher en brousse. VT cacher.
ɓù VT glaner. Dèné jē ɓù tó kàbī. Les femmes ont glané dans le champ d'arachide.
ɓū N autruche. ɓū tō ə̀l̄ kɨ́ bòý ngà ḭ̀ kɨ̀ bāg-é àĺ. L'autruche est un très grand oiseau; il ne vole pas.
ɓú NUM cent. m̄-ndōgɨ̄ kānjɨ̄ gúrsɨ̀ ɓú kàdɨ̄ kó̰-ḿ. J'ai acheté du poisson à 100 (500 CFA) pour ma mère. Expr: ɓū jōó -deux cent; mil francs
ɓú-dɔ̀gɨ̀ (Syn: dūbɨ́) NUM mille. Mò̰y ùsū mḛ̀ ɓē tɨ́ kɨ́ Dɔ̀-bāá àdɨ̄ dòw̄ jē d-ásɨ̄ ɓú-dɔ̀gɨ̀ yàā d-óy. Il y a une épidémie à Doba de sorte qu'à peu près mille personnes en sont mortes.
ɓúgə̄ N vieux, vieille. ɓúgə̄ dìngə̀m, ɓúgə̄ dèné un vieux, une vieille femme Bɔ̀b-ḿ ɓúgə̄ yā̰, tɔ́g-é àsɨ̀ ɗā kùlə̀ àĺ. Mon père est déjà vieux; il n'a pas la force de travailler.
ɓúgúlú-jī [ɓúgʉ́lújɨ̄] (Syn: síl-jī) NIN coude. m̄-dàr ɓúgúlú-jī-ḿ kàdɨ̀ bɔ̀r tɨ́ àdɨ̄ m-íngə̄ dò. J'ai frappé le coude contre le mur et j'ai une plaie.
ɓúgúlú-njà (Syn: mə̀kə̀sɨ̀) NIN genou.
ɓúl NIN profondeur (de l'eau). Mə̰̀y tō dā kɨ́ ìsɨ̀ bā-á; ìsɨ̀ ɓúl màn̄ tɨ́. La tortue est un animal qui vit dans l'eau profonde.
ɓūngə̄ V arracher (en remuant) (normalement avec ɔ̀r̄). Njè-ndɔ̀r̄ ɓūngə̄ ngàlì ɔ̀r̄. Le cultivateur a arraché le manioc (en remuant). VT provoquer entorse. Jī-ə́ ɓūngə̄ ɔ̀r̄ tà nà̰ā̰ tɨ́. Il a eu l'entorse au bras.
ɓúr N hanche, côté de la hanche. Dòktór̀ ɔ̀sɨ̀ ɓúr-ḿ àdɨ̄ tō-m̄. Le médecin m'a donné une piqûre à la hanche et ça me fait mal.
ɓùtùrù N esp. de plante [Cucurligo pilosa]. ɓùtùrù lé dòw̄ jē d-úsō kánd-é ɓāl ɓō tɨ́. Le "buturu", les gens mangent le tubercule pendant les années de famine.
d- PRA ils. Dòw̄ jē kɨ́ ndùl d-ísɨ̄ sádɨ̀ tɨ́. Les noirs habitent au Tchad. PRA marqueur d'un sujet de troisième pers. pl.. Bísɨ̄ jē lə̀-ḿ d-úwə̄ ndàm. Mes chiens ont attrapé un écureuil.
NIN la paume de la main (avec ). Dà jī-ḿ ndò̰ō̰-ḿ àdɨ̄ m-á kìngə̀ là. La paume de ma main me démange alors je vais trouver de l'argent. NIN la plante du pied (avec njà).
12
N viande. Ná̰y dā nə̀l̄-m̄ yā̰. La sauce de viande me plaît beaucoup. N animal. Kə̀dɨ̄ tō dā kɨ́ bòý tɔ̀ӯ dā jē láy. L'éléphant est un animal qui est plus grand que tous les autres.
Arabe (Syn: lé) SPC alors.
dàā N esp. d'herbe [Loudetia simplex]. Dàā tō wàlè kɨ́ d-ójɨ̄-né dàm. Loudetia simplex est une herbe avec laquelle on tresse le grenier.
dā-dɔ̀gɨ̀ N esp. de criquet. dā-dɔ̀gɨ̀ tō gábrì kɨ́ gánd-é àtɨ̀ yā̰. Le "dadogi" est un criquet avec les pattes très tranchantes.
dā-màn̄ N lamantin, animal aquatique. Dā-màn̄ ùwə̀ ngán jē. Le lamantin attrape les enfants.
dā-rɔ̄ NIN corps. Dā-rɔ̄-ḿ tō né lə̀ yò. Mon corps est une chose (destinée à) de la mort.
dàbɨ̀ N paresse. Ngōn-í kɨ́ǹ lé dàbɨ̀ yā̰, ḭ̀yə̰̀ kùlə̀ dɔ̀ ngō-kḛ́-é tɨ́. Ton enfant là est très paresseux; il laisse tout le travail à son frère. Expr: njè dàbɨ̀ -le paresseux Kɔ̀sɨ̀ lə̀ njè dàbɨ̀ àtɨ̀ ngāng ɓē tɨ́.La houe du paresseux est tranchante au borde du village (Prov: il faut faire ton travail avant le travail des autres, pas comme le paresseux qui travail dans les champs des autres pour gagner l'argent.)
dàbɨ̀ N hangar (pour se reposer dans l'ombre) (v. aussi pàl̄). Kɔ̀ ɗā bɔ̀b-ḿ àdɨ̄ tò gín dàbɨ̀ tɨ́ nò̰ó̰. Mon père est fatigué et il se couche sous le hangar.
dàbɨ̀ N plaie au genou qui démange beaucoup. Dàbɨ̀ ɗā njè-é àdɨ̄ ɔ̀g-é njīyə̄. Il a une plaie au genou qui l'empêche de marcher.
dàdɨ̄ V trembler. Kínə̰̄ úwə̄ njè ɓògɨ̀ lé à dàdɨ̄. Si tu attrapes un voleur il va trembler
dàgìyà NP nom d'un garçon unique parmi beaucoup de soeurs.
dàl V faire la même chose. Ngōn dèné sīyə̄ kō ɔ̀r̄ ndùj-é ɓá tə́l dàl ndùjɨ̄ lé ɓə́y. La jeune fille tamise la farine et puis elle tamise la farine de nouveau. Expr: dàl njà [dòw̄] -faire la même chose que [qqn]; réviser Expr: dàl bàā -se venger
dàl-kàbɨ̀ (Syn: bùyúm) N esp. d'arbre [Ficus sp.]. Dàl-kàbɨ̀ tītɨ̄ nà̰ā̰ kɨ̀ kɔ̄l bè nḛ̀ ḛ̀ ɓá bòý ìtə̄ kɔ̄l. Le figuier "dal-kab" ressemble au Syzygium guineense, mais il est plus grand.
dálā N entrave (au pied d'un animal). Síndə̄ kɨ́ dálā tò njè-é tɨ́ lé à kɔ̀w̄ lò àĺ. Un cheval avec une entrave sur ses pieds n'ira pas quelque part.
dàlálà Arabe N ombrelle, parapluie. ɔ́sɨ́ dàlálà dɔ̀ ngōn tɨ́ nè kàdɨ̀ ɔ̀sɨ̀ yā̰. Ouvrir l'ombrelle sur l'enfant car le soleil est fort.
dàm [dà̰m] N grenier. M-íjə̄ kō dàm-á. J'ai récolté (assez) de mil (pour remplir) le grenier. Dàm tō lò ngə̄m kō. Le grenier est un endroit pour garder le mil.
dām [dā̰m] (Syn: bāgɨ̄) NIN épaule (quand on parle de porter qqc dessus). ḿ-nà̰ā̰ gɔ̀l dām-ḿ tɨ́. J'accroche le gourdin sur mon épaule. dām-ḿ,dām-í,dām-é mon épaule,ton épaule,son épaule
dāmāl N esp. d'arbre [Lonchocarpus laxiflorus]. Kám dāmāl nə̀l̄ tà bḭ̄yə̰̄ jē yā̰. Les chèvres aiment les feuilles de l'arbre "damal".
dàn [dà̰n] N centre, milieu. Dèné ìndə̄ mùr̄ dàn-á kàdɨ̄ dòw̄ jē d-ó̰. La femme met la boule au centre pour que les gens mangent. PRP parmi. parmi mes enfants Expr: tà kɨ́ dàn-á -parole juste, correcte
dān [dā̰n] VT accompagner. ī-ɗèē dān-m̄ tà bā tɨ́. Viens m'accompagner au fleuve. m̄-dān-ī ɗə́b-ə́. Je t'accompagner en route.
13
dàn-bòlè N chèvre rachitique, maigre. ngōn bḭ̄yə̰̄ dàn-bòlè un chevreau maigre
dàn-lò N nuit, pleine nuit. ḭ́ tàá dàn-lò tɨ́ ādɨ̄ jɨ̀-pā tà. Lèves-toi en pleine nuit pour que nous parlions.
dàng [dàŋ] N marigot, mare. Ngán jē ɨ́-ndām dàng tɨ́. Les enfants jouent dans le marigot.
dāng-tɨ́ [dāŋ.tɨ́] N la misère. N misérable. Dāng-tɨ́ dòw̄ lì-ə́ gòtó. Le misérable n'a pas quelqu'un. (s'il a qqn, il n'est pas misérable) Dòw̄ lə̀-ḿ gòtó àdɨ̄ dāng-tɨ́ ɗā-m̄. Je n'ai pas quelqu'un donc je suis misérable. [litt: la misère me fait]
dàngáỳ N prison. D-úwə̄ njè-ɓògɨ̀ dàngáỳ tɨ́. Ils ont mis le voleur en prison. Expr: ɗā [dòw̄] dàngáỳ -punir [qqn]
dàr VT cogner avec, frapper contre. Jɨ̀-dàr nà̰ā̰ kɨ̀ ngō-kó̰-ḿ ndɔ̄ɔ́. Je me suis cogné avec mon frère dans l'obscurité.
dárá N sorte de danse traditionnelle où les danseurs se tiennent debout, en cercle. Dárá tō ndām lə̀ kà-jí jē, ngɔ̀sɨ̄-nè ngán jē dɨ́-gə̀r̄ ndām àĺ. Le "dara" est la danse de nos ancêtres, maintenant les enfants ne savent plus danser.
dárwáy N balai résistant. Dárwáy lé ɓá màjɨ̀ kɔ̀ӯ lò gō ndī tɨ́. Le balai résistant est bon pour balayer après la pluie.
dáwā Arabe AV médicament (normalement avec verbe ìlə̄). Dáwā kɨ́ǹ mṵ̀ӯ. Ce médicament est fort.
dà̰y-dà̰y ID beaucoup, bien (coller: descr. de tḭ́yə̰̄). Dɔ̀ dā kɨ́ ndīr tḭ́yə̰̄ dà̰y-dà̰y. La tête d'un animal cuite colle bien.
NIN tête (seulement dè-é = 'sa tête'; v. dè-é). Dèné ɗìsɨ̀ né dè-é tɨ́ nàńg. La femme fait descendre ce qu'elle avait sur la tête.
-dé PRA les, leur. M-índə̄-dé. Je les ai frappés. J-àd-dé né d-úsō. Nous leur avons donné quelque chose à manger. ìndə̀-dé yā̰. Il les a beaucoup frappés.
dèné N femme. Dèné nā̰ ná̰y rə́mə̀ nə̀l̄ tè-é àdɨ̄ ùsò láy. La femme a goûté la sauce, et elle l'a aimé tellement qu'elle a toute mangée.
dḛ́ PR eux (forme indépendante, avec accent).
də̀ N bouclier. Kà-jí jē lé də̀ ɓá dɨ́-ɗɔ̄-né kàdɨ̄ tàā nìngə̀ dɔ̀-dé tɨ́. Nos ancêtres là utilisaient le bouclier dans les batailles pour se protéger contre les sagaies. Expr: də̀ ɗɔ̄ -le bouclier de guerre
də̄ VT passer, dépasser. Də̄ tà-ḿ,də̄ tà-í,də̄ tè-é,də̄ tà-jí,də̄ tà-sí,də̄ tà-dé il m'a passé, il t'a passé, il l'a passé, il nous a passés, il vous a passés, il les a passés Njè-tà-kə́y lə̀-ḿ də̄ tà-ḿ ɗə́b-ə́ kɨ̀ bèlō. Mon voisin m'a passé sur le chemin avec son vélo. VI être passé, être fini (temps). Kàdɨ̀ də̄ yā̰ ə́ ɔ̄w. L'heure est passée, alors tu dois partir.
də́ N pigeon. Tūbə̄ də́ jē dɔ̀ gɔ̀jɨ̀ tɨ́ nè d-á kò̰ láy. Chasse les pigeons du sorgho pour qu'ils ne le mangent pas.
də́-dàbá N esp. de pigeon.
də́-kūĺ N esp. de pigeon vert.
də́-ngɔ̄dɨ̄ N esp. de pigeon.
14
də̀bɨ̀ VI se cacher. ɓāl lò ɗɔ̄ tɨ́ m-ā̰y də̀bɨ̀ wàlé. Pendant les années de guerre, j'ai fuit pour me cacher en brousse.
də̄bɨ̄ NIN côté, partie de (sphère). Bɔ̀bɨ̄-ḿ ìjə̀ dɔ̀-ḿ rə́mə̀ ḭ̀yə̰̀ də̄bɨ̄-é kárē. Mon père m'a coiffé la tête mais il a laissé une partie.
də́bɨ̄ VT renverser, retourner. D-úsō né láy àdɨ̄ də́bɨ̄ tà ngó nàńg. Ils ont tout mangé et ils ont renversé la calebasse sur la terre. VI se renverser. Tò də́bɨ̄ sə̀ dèné jē bā-á. La pirogue s'est renversée avec les femmes dans le fleuve.
də̀dɨ̄lə̄ (Syn: tà-wàlè) N cabinet en brousse, endroit pour chier. Kó̰ ngōn ɔ̀w̄ də̀dɨ̄lə̄ àdɨ̄ ngōn nō̰. La mère de l'enfant est partie au cabinet et l'enfant pleure.
də̄gɨ́ NIN bélier (toujours avec bàtɨ̄). də̄gɨ́ bàtɨ̄ lə̀ nān-ḿ nà̰y, dɨ́-sáng-é pí d-íngə́-é àĺ. Le bélier de mon oncle s'est perdu, on l'a cherché en vain.
də̀jɨ̀ VT demander, poser une question. m̄-də̀jɨ̀ là bɔ̀b-ḿ rə́mə̀ bɔ̀b-ḿ ɔ̀gɨ̄-m̄. J'ai demandé de l'argent à mon père mais il m'a refusé. Expr: də̀jɨ̀ tà -poser une question
də̀jɨ̀ VI éructer. Kàbī ɗā-m̄ àdɨ̄-m̄ m̄-də̀jɨ̀ yā̰. Les arachides me font roter beaucoup.
də̄ĺ N esp. de poisson. Də̄ĺ tō kānjɨ̄ kɨ́ yā̰ lò màn̄-kùlə̀ tɨ́. Le "dol" est un poisson qui abonde dans les endroits inondés.
də̀r̄ NIN aîné de famille. Ngōn də̀r̄-ḿ tō dìngə̀m. Mon enfant aîné est un garçon.
də́r̄ NIN place pour les dents dans les gencives. Ngōn kɨ́ ngāng-é gòtó lé à dò̰-ī kɨ̀ də́r̄-é wà? Est-ce que l'enfant qui n'a pas de dents va te mordre avec la place pour les dents?
də̀rngə̀l̄ [də̀rŋgə̀l̄] Arabe N briques cuits.
də̄sɨ́ V croiser. Tà gàjɨ̀ ɗə́bɨ̄ lé tō ɗə́bɨ̄ jē kɨ́ də̄sɨ́ nà̰ā̰. Le rond-point est là où les routes se croisent.
dígə̄ N pioche. Dòw̄ jē ndə́r̄ ɓē kɨ̀ dígə̄. Les gens creusent des trous avec les pioches.
dīl N esp. d'arbre, caïlcédrat [Khaya senegalensis]. Dīl tō kāgɨ̄ kɨ́ bòý kɨ́ ndíl-é màjɨ̀ yā̰, ngàā dòw̄ jē pà nè ndíl jē kɨ́ màjàĺ d-ísɨ̄ mḛ̀ tɨ́. Le caïlcédrat est un grand arbre avec beaucoup d'ombre, mais les gens disent que beaucoup d'esprits habitent dedans.
dìmá̰à̰s N semaine. N dimanche. Expr: dìmá̰à̰s kɨ́-ráǹg = dìmá̰à̰s kɨ́-gògɨ́ -la semaine prochaine
dìngə̀m [dɨ̀ŋgə̀m] N homme. ɔ̀w̄ sə̀ ngán jē sīrí, dìngə̀m jē sɔ́, dèné jē mùtə́. Il a sept enfants, trois garçons et quatre filles.
dḭ̀ḭ̄ VT poursuivre. D-ḭ́yə̰̄-m̄ d-ɔ́w àdɨ̄ m-ā dḭ̀ḭ̄ gō-dé. Ils m'ont laissé et ils sont partis et alors je vais les suivre.
dɨ́- PRA ils, elles (dans 3 villages au nord de Doba on dit kɨ́-). Dɨ́-tḛ̀ḛ̄ tágá nò̰-jí tɨ́. Ils sont sortis avant nous. Dɨ́-tūbə̄ tòjɨ̀ jē kɨ̀ pə̀r ngə̀l̄. Ils ont chassé les abeilles avec une torche de paille.
dɨ̀rə̀də́pɨ̀ Arabe N avant-goût, boisson offerte au client avant la commande. m-ā̰y dɨ̀rə̀də́pɨ̀ yàā ngà yībɨ̄ lé nə̀l̄ àĺ àdɨ̄ m̄-ndōgɨ̄ àĺ. J'ai bu l'avant-goût mais la bière n'était pas bonne et je ne l'ai pas achetée.
15
N plaie. Dò ndɔ̄ ìdɨ̄ àĺ. La plaie de la nuit ne se guérit pas. (Proverbe) Dò kɨ́ njà-ḿ tɨ́ ɔ̀gɨ̄-m̄ kàdɨ̄ m̄-njīyə̄. La plaie sur mon pied m'empêche de marcher.
N chauve-souris. Dòw̄ tō dō á òō lò kḛ̀-é àĺ wà. L┤homme n'est pas une chauve-souris pour ne pas savoir se tenir. (Proverbe) Dō jē tújū mángò lə̀-ḿ. Les chauves-souris détruisent mes mangues. La chauve-souris n'est ni animal, ni oiseau. Expr: dō dà-ngɔ̀ -espèce de grande chauve-souris Expr: dō ngɔ̀kɔ̀r -espèce de petite chauve-souris
dòktór̀ N médecin. Dòktór̀ àjɨ̀ ngōn-ḿ. Le médecin a guéri mon enfant.
dòlè V mettre la toiture. m̄-dòlè kə́y kɨ̀ mùndū. Je toiture la maison avec de la paille.
dòlē N esp. de plante utilisée dans la sauce. dòlē tō ná̰y kɨ́ d-ó̰ lò tùtɨ̀ tɨ́. Le "dole" est (une plante qu'on met dans) une sauce qui on mange pendant la sécheresse.
dóngɨ̀rò [dó̰ŋgɨ̀rò] N termite guerrier (à grosse tête rouge). dóngɨ̀rò tó̰ àdɨ̄ wā̰ à tḛ̀ḛ̄. Le termite pique de sorte que le termite ailé va apparaître.
dōrī N toute la journée (pleuvoir). Expr: dōrī ndī -une pluie qui ne cesse pas ɓō kɨ́ dōrī ndī tɨ́ ɗā yā̰.La faim pendant la pluie qui ne cesse pas est grave.
dòw̄ N personne. Dòw̄ ndùl tō dòw̄ kɨ́ à kòy. Un être humain est une personne qui va mourir. Expr: (dòw̄) ngīngə̄ rɔ̄ (-é) -(qqn) être inquiété ɨ̄-ndīngə̄ rɔ̄-í àĺ.Ne t'inquiète pas.
dòw̄-ndùl N être humain. dòw̄-ndùl tō dòw̄ kɨ́ à kòy. Un être humain est une personne qui va mourir.
dò̰ VI mordre. Bísɨ̄ dò̰-m̄. Le chien m'a mordu. Kínə̰̄ bísɨ̄ kɨ́ būlə̄ ɗē-é dò̰-ī lé ā kòy. Si un chien enragé te mord tu vas mourir.
dɔ̀ NIN tête. Dɔ̀-ḿ,dɔ̀-í,dè-é,dɔ̀-jí,dɔ̀-sí,dɔ̀-dé ma tête,ta tête,sa tête,nos têtes,vos têtes,leurs têtes Dɔ̀-ḿ tō-m̄. J'ai mal à la tête. Expr: dɔ̀ [dòw̄] ndà -[qqn] être vieux Lò kə́w-nà̰ā̰ kɨ́ǹ lé dòw̄ jē kɨ́ dɔ̀-dé ndà kàrē ɗèē tɨ́.Cette réunion là, même les vieux y sont venus. Expr: dɔ̀ [dòw̄] ngàn̄g -[qqn] être têtu Ngōn kɨ́ dè-é ngàn̄g lé à kùsò né sə̀ dòw̄ jē kɨ́ tɔ̀gɨ̀ àĺ.Un enfant têtu ne mange avec les adultes. Expr: dɔ̀ [dòw̄] sɔ̀l̄ nò̰ [dòw̄ màdɨ̄] tɨ́ -[qqn] être obéissant à [qqn d'autre] ādɨ̄ dɔ̀-í sɔ̀l̄ nò̰ njé-kòjɨ̀-í jē tɨ́.Sois obéissant à tes parents. Expr: [né] ɔ̀ӯ dɔ̀ [dòw̄] tɨ́ -[qqc] dépasse [qqn] Kūrə̄ ɗā-m̄ àdɨ̄ né ɔ̀ӯ dɔ̀-ḿ tɨ́.J'ai des dettes de sorte que je suis dépassé. Expr: dɔ̀ [dòw̄] túngə̄ -[qqn] être inquiété et cherchant solutions au problème Là àsɨ̀ jī-ḿ àĺ, né kɨ́ǹ ɓá ɗā àdɨ̄ dɔ̀-ḿ túngə̄.L'argent ne me suffit pas, ce qui fait que j'en suis inquiété. Expr: dɔ̀ [dòw̄] òy -[qqn] être idiot Ngōn kɨ́ǹ lé dè-é òy, gə̀r̄ né lèkɔ́l̀ tɨ́ àĺ.Cet enfant là est un idiot, il ne connaît rien à l'école.
dɔ̀ N fois. Màn̄ tò dɔ̀ tɨ́ kó̰ dèné ɔ̀dɨ̀ dè-é jōó. Si l'eau est en abondance alors la vielle femme puise deux fois (Prov. si il y une bonne opportunité il faut en profiter).
dɔ̀ PRP sur, dans. M-āl tà dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́ ngō̰ lò. Je monte dans l'arbre pour veiller. PRP au dessous.
dɔ̄ PRP pour [+ infinitif] (abréviation de kɨ̀-dɔ̄). Bɔ̀bɨ̄-ḿ gè ndōgɨ̄ síndə̄ dɔ̄ ngə̄m-né màn̄g jē. Mon père a acheté un cheval pour garder ses boeufs. PRP à cause de (abréviation de kɨ̀-dɔ̄). Tàgɨ́-nè m-ɔ̄w lòpìtál̀ tɨ́ dɔ̄ mò̰y. Hier je suis allé à l'hôpital à cause d'une maladie.
dɔ̀ɔ̄ V attacher. ɔ̄w dɔ̀ɔ̄ kùlə̄ gɔ́bɨ̄ bḭ̄yə̰̄ tɨ́ ɗèē sì-ə́ ādɨ̄-m̄. Va attacher une corde au cou de la chèvre et amène-la-moi. V porter (des peaux, on les attachant). Kà-jí jē dɔ̀ɔ̄ ngīrə̄. Nos ancêtres portaient des peaux.
Dɔ̀-bāá NP Doba (capitale de la région du Logone-Oriental).
16
dɔ̀-ɓádɨ̄ N cimetière. D-ún nīń d-ɔ́w sì-ə́ dɔ̀-ɓádɨ̄ tɨ́. Ils ont pris le cadavre et l'ont amené au cimetière.
dɔ̀-ɓìr-ɓìtɨ̄ N tas d'ordures. Másàr kɨ́ dɔ̀-ɓìr-ɓìtɨ̄ tɨ́ ìndə̄ màjɨ̀ ìtə̄ másàr kɨ́ nàngá. Le maïs (planté) sur les tas d'ordures produit mieux que celui qui sur le sable.
dɔ́-dīí N monticule; termitière. Wə̄ kɨ́ ndɔ̀r̄ kàdɨ̀ dɔ́-dīí tɨ́ àndɨ̄ màjɨ̀. Le mil labouré à côté d'une termitière produit très bien. m̄-tō dɔ́-dīí, ādɨ̄-m̄ màn̄ sḛ́ yàā lé m-ā m̄-ndìtə̀-ī. Je suis une termitière, avec un peu d'eau je peux te faire glisser. Màn̄ ɓá tɔ̄l kàrè ḭ̀yə̰̀ kɨ́ dɔ́-dīí tɨ́. Même si l'eau détruit, elle laisse ce qui est sur la termitière.
dɔ̀-dūbɨ̄ NIN la place de (arbre mort). NIN la place ou (les animaux sont gardés). Màn̄g tō kòrō ɓá gə̀r̄ dɔ̀-dūb-é àĺ wà? Est-ce que le boeuf est un âne pour ne pas reconnaître sa place.
dɔ̀-gó̰y NIn la partie du dos au niveau de la hanche. Njè tà ɓā ə̀mə̀ dɔ̀-gó̰y-é tɨ́. Celui qui parle trop est gras au reins (celui qui parle trop n'a pas de force pour faire réaliser ses paroles).
dɔ̀-jī NIN côté (normalement avec gɔ̀l,kɔ̀l). m̄-gò̰ō̰ lò dɔ̀-jī kɔ̀l. Je regarde vers le côté droit.
dɔ̀-kàdɨ̄ (Syn: kɨ̀-dɔ̀-kàdɨ̄) CMP pour (+ inf.). D-íjə̄ tà gàl̄ ɗā mḛ̀ dɔ̀-kàdɨ̄ kɨ̀ d-ón̄g-né màn̄ d-á̰y. On coupe le bout de la gourde "gal" et on prépare l'intérieur pour qu'on puisse y mettre de l'eau à boire.
dɔ̀-kùbə̀ N issue de secours (de rat). Kə̀m-kàā lə̀ yə́gɨ̄ ɓá ìndə̄-né dɔ̀-kùbə̀ lì-ə́. C'est la sagesse du rat qui (le pousse à) mettre son issue de secours.
dɔ̀-màjɨ̀ AV peut-être. Dɔ̀-màjɨ̀ ɓá à ɗèē bèré. Peut-être il viendra demain.
dɔ̀-nàng [dɔ̀.nà̰ŋ] N terre, sur terre. ɓɔ̀l jē láy d-á̰y d-ɔ́w dɔ̀-nàng tɨ́ lə̀ Bāyā jē. Tous les lions ont fuit sur la terre des Gbaya.
dɔ̀-rā̰ N ciel. Ndī ìl̄ ɗùsɨ̀ dɔ̀-rā̰. Les nuages couvrent complètement le ciel.
dɔ̀-sá̰y AV premièrement, pour la première fois. Tō dɔ̀-sá̰y kàdɨ̄ m̄-ɗèē Mūndūú = ɗèē-ḿ dɔ̀-sá̰y Mūndūú. C'est la première fois que je viens à Moundou. Ngōn kɨ́ dɔ̀-sá̰y tō ngōn-ḿ. Le première enfant est mon enfant.
dɔ̄-tàlə̀ CNJ parce que. M-ɔ̄w àĺ dɔ̄-tàlə̀ rɔ̄-ḿ tō-m̄ yā̰. Je ne l'ai pas vu parce que je suis très malade. (lit: parce que mon corps me fait beaucoup mal) M-índə̄-é dɔ̄-tàlə̀ ndɔ̀jɨ̀-m̄ yā̰. Je l'ai tapé parce qu'il me dérange trop.
dɔ̀gɨ̀ [dɔ̀gɨ̀,dɔ̀g] NUM dix. M-úwə̄-dé kútɨ̄ dɔ̀gɨ̀ dɔ̀gɨ̀. Je les ai ramassé en tas de dix, dix.
dɔ̀gɨ̀ N buffle. Dɔ̀ dɔ̀gɨ̀ jē ɔ̀sɨ̀ nà̰ā̰ kàrē àĺ. Les buffles ne se battent pas pour rien. Dɔ̀gɨ̀ tō dā kɨ́ àsɨ̀ nà̰ā̰ sə̀ màn̄g, ngàā ìsɨ̀ wàlé rə́m, ɗā ɗɔ̄ yā̰ rə́m. Le buffle est un animal de la taille du boeuf, mais il est beaucoup plus agressif. Dùm̄ dɔ̀ dɔ̀gɨ̀ ə̀ dɔ̀gɨ̀ tə́l ná̰y. Une fois dépassé le buffle devient la sauce (Prov. quand le plus fort est dépassé il cède.)
dɔ̀gɨ̄-gìd-é-jōó NUM douze.
dɔ̀gɨ̄m N lièvre. Dɔ̀gɨ̄m tō dā kɨ́ mbī-ə́ ngāl. ɔ̀w̄ kɨ̀ gōsɨ̄ yā̰. Le lièvre est un animal aux oreilles longues, et il est très malin.
dɔ̀ngɨ̀rɔ̀ [dò̰ŋgɨ̀rɔ̀,dó̰ŋgɨ̀rɔ̀] N termite guerrière. dɔ̀ngɨ̀rɔ̀ jē dɨ́-tó̰ ngán jē. Les termites guerrières ont mordu les enfants.
17
N outil pour graver. Dù tō né kɨ́ tɔ́l-né ngó. C'est un outil pour tailler l'intérieur d'une calebasse.
N corde pour attacher des poissons. Expr: ùlə̀ dù tɨ́ -attacher sur la corde
dūú VT ne suffire pas, être trop petit pour. Kùlə̄ dūú bòlè. La corde est trop petite pour le trou (du puits). VI être petit.
dùbə̀ VI commencer subitement (à courir). òō né àĺ yàā rə́mə̀ dùbə̀ dɔ̀ ngɔ̄dɨ̄ tɨ́ à̰ӯ. Il n'a rien vu mais subitement il a commencé à courir.
dūbɨ́ (Syn: ɓú-dɔ̀gɨ̀) NUM mille.
dùbū VT enterrer. Ngán jē dùbū là nàńg. Les enfants ont enterré l'argent dans le sol. VT semer. Bèrè j-à kɔ́w dùbū kàbī. Demain nous allons semer l'arachide. VI s'enfoncer. Kàmyō̰ dùbū dàn bɔ̀r tɨ́- Le camion s'est enfoncé dans la boue.
dùl N esp. d'antilope (biche-cochon). Dùl tō ngōn dā kɨ́ tòkɨ̄ bḭ̄yə̰̄ bè ngà ḛ̀ ɓá ḭ̀ bàl yā̰. La biche-cochon est un animal de la taille d'une chèvre, mais il court vite et saut beaucoup.
dùm N Arabe.
dùm̄ V dépasser. m̄-dùm̄-é Je lui dépasse. VI être têtu (un enfant). Ngōn kɨ́ dùm̄ ìndə̀ kāgɨ̄ dàn ɨ́-yḛ̄-bísɨ́ tɨ́. L'enfant têtu met l'arbre au milieu de l'herbe qui calle les gens.
dūn N bassin, rein. dūn-ḿ, dūn-í, dūn-é, dūn-jí, dūn-sí, dūn-dé - mon dos, ton dos, son dos, notre dos, votre dos, leur dos. M-ḭ́ dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́ m-ūsɨ̄ àdɨ̄ dūn-ḿ tə̀tɨ̀. Je suis tombé de l'arbre et je me suis cassé le bassin. N dos (en bas). Dūn-ḿ tō-m̄ yā̰. Mon dos me fait beaucoup mal.
dūy N esp. d'arbre. Kàndɨ̄ dūy nə̀l̄ tà-ḿ yā̰. Le fruit de l'arbre "duy" est délicieux pour moi.
dṵ̀mə̰̀ N boisson fabriquée à base du miel. Dṵ̀mə̰̀ tō yībɨ̄ kɨ́ ɗā kɨ̀ tòjɨ̀. Le "duma" est une boisson fermentée qu'on prépare avec le miel.
LOC dans, en (avec noms qui contiennent la voyelle ɔ). ɓē-é, wàlè-é - au village, en brousse.
PRA lui (forme oblique, 3ème pers. sing.) (v. aussi -ə́). M-ā kìnd-é. Je vais lui frapper. Ngōn-í tō mò̰y = Mò̰y ɗā ngōn-é. son enfant est malade. PRA le, la, lui (obj. de verbe). D-ád-é né ùsò. Ils lui ont donné à manger. N son, sa, ses. rɔ̄-é [rɛ̄έ], jī-ə́, mḛ̀-é [mḛ̀ḛ́], dɔ̀-é [dὲέ], mbɔ́-é [mbέέ] son corps, sa main, son ventre, sa tête, sa joue
ḛ̀ PR lui, elle, il (pronom indépendante: 3ème pers. sing.). Expr: ḛ̀ ɓá -mais lui
ə̀ N pierre de divination (normalement ìndə̄ ə̀ 'faire la divination avec des pierres'). D-índə̄ ə̀ nàńg kɨ́-dɔ̀ kòō gín mò̰y kɨ́ ɗā ngōn. Ils ont mis la pierre de divination sur l'enfant pour trouver la cause de sa maladie.
ə̀ CNJ et (v. aussi ə́). Dèné gā̰yā̰ wàsɨ̄ ə̀ ɔ̀y kánd-é. La femme a divisé le melon et a enlevé les grains. Dèné ùngɨ̄ wə̄ mḛ̀ pál tɨ́ ə̀ nàjɨ̀ kàd-á. La femme a versé le mil sur la natte et l'a étendu au soleil.
ə̀ VI être gras. Kó̰ màn̄g lə̀-ḿ ə̀ mbúl-mbúl Ma vache est bien grasse. VI s'engraisser. Jī bḭ̄yə̰̄ kɨ́ kété ìndə̀ tàl àdɨ̄ kɨ́ gògɨ́ ə̀-né. La patte devant de la chèvre frappe la rosée et celle de derrière s'en engraisse (celle de derrière a profité du travil de celle d'avant). (Proverbe: les nouveaux profitent du travail de ceux qui sont avant.)
18
ə́ (Syn: ɓá) CNJ et. CNJ mais. M-íd-é kàdɨ̄ j-ɔ̀w̄ ə́ mbātɨ́. Je lui ai dit que nous partions mais il a refusé. m̄-ɓē-é kàdɨ̄ ùsò né ə́ mbātɨ́. Je l'ai invité à manger mais il a refusé. CNJ alors. Kínə̰̄ m-ɔ́dɨ̄ gúrsɨ̀ lə̀-í ə́ m-ā kòy. Si j'ai touché ton argent alors que je meure! CMP qui. Tō ngō-kó̰-í yàā ə́ ɓògɨ̀-m̄. C'est ton frère qui m'a volé.
-ə́ PRA son, sa (avec mots qui contient la voyelle i; v. i). jī-ə́, mbī-ə́, kə̀m-é, njà-é [njὲέ] sa main, son oreille, ses yeux, ses pieds PRA le, la, lui (après verbe).
-ə́ LOC dans, en (avec noms qui contiennent la voyelle ǝ ou ǝ).
ə́-yē-è INT marqueur d'emphase négatif. Dèné jē ɨ́-ɗéē tɔ̀ àĺ ə́-yē-è. Ce ne sont pas les femmes aussi qui sont venues?
ə̀dɨ̀ V tomber (pluie). Ndī ə̀dɨ̀ yā̰ ɓó-nè. Il pleut beaucoup aujourd'hui. Ndī ə̀dɨ̀ yā̰ àdɨ̄ j-àsɨ̀ dùbū né ɓó-nè àĺ. Il pleut beaucoup, on ne peut pas semer aujourd'hui.
ə̀dɨ̄ V mentir (toujours avec ). VT tromper. Njè-gātɨ̄ ə̀dɨ̄-ḿ kɨ̀ là. Le commerçant m'a trompé avec l'argent.
ə̀l̄ (Syn: yə̀l̄) N oiseau. ə̀l̄ tɔ̄ ngōn dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́. L'oiseau a fait éclore son enfant sur l'arbre. ɓū tō ə̀l̄ kɨ́ bòý kɨ́ ḭ̀ kɨ̀ bāg-é àĺ. L'autruche est un grand oiseau qui ne vole pas.
ə̀m N nez. ə̀m-ḿ, ə̀m-í, ə̀m-é/èm-é,ə̀m-jí,ə̀m-sí,ə̀m-dé mon nez,ton nez,son nez,notre nez,votre nez,leur nez úlə̄ jī-í ə̀m-í tɨ́ àĺ. Ne mets pas le doigt dans le nez. NIN corne (rhinocéros). Expr: ə̀m kə̀dɨ̄ -trompe d'éléphant
ə̀m̄ N mousse. N levure pour préparer la boisson. ìlə̄ ə̀m̄ yībɨ̄ tɨ́. Elle a mis la levure dans la bière.
ə̀mə̀ [ə̰̀mə̰̀] VI être graisseux. Dā kɨ́ǹ ə̀mə̀ yā̰. Cette viande a beaucoup de graisse.
ə̀n̄ VI pénétrer dans l'eau. Kínə̰̄ ndābɨ́ ə̀n̄ màn̄ lé tḛ̀ḛ̄ lɔ́w àĺ. Quand le canard pénètre dans l'eau, il ne sort pas vite.
ə̀ngɨ̀ [ə̰̀ŋ,ə̰̀ngɨ̀] VI être mal préparé (boisson alcoolisé). Yībɨ̄ kɨ́ ə̀ngɨ̀ ɗā ngán jē màjàĺ. La bière pas bien préparée fait mal aux enfants.
ə̀ngɨ̄ [ə̰̀ŋgɨ̄,ə̰̀ŋ̄] VI être maigre; maigrir. m-ə̄ngɨ̄,ə̄ngɨ̄,ə̀ngɨ̄,j-ə̀ngɨ̄,ə̄ng-ī,d-ə́ngɨ̄ - je suis maigre, tu es maigre, il est maigre, nous sommes maigres, vous êtes maigres, ils sont maigres. Nām-ḿ ɗā mò̰y àdɨ̄ ə̄ngɨ̄ yā̰. La maladie a dérangé mon ami à tel point qu'il a beaucoup maigri.
ə̀r N cailloux. ùn ə̀r ìlə̄-né bísɨ̄. Il a pris un caillou et l'a jeté sur le chien.
ə̀tɨ̀ V répandre une odeur. Bà̰y né ə̀tɨ̀ màjàĺ nè. Quelque chose sent mauvais ici.
gá-gà̰á̰ N corbeau. Gá-gà̰á̰ tō ə̀l̄ kɨ́ ndùl kɨ́ ɓə̄ĺ dòw̄ jē. Le corbeau est un oiseau noir qui a peur des gens.
gàbɨ̀rà-kùtū N hémorroïdes. Expr: gàbɨ̀rà-kùtū àl̄ -avoir des hémorroïdes Ngōn kɨ́ gàbɨ̀rà-kùtū àl̄ lé à kùsò kābɨ̄ àĺ.L'enfant qui a des hémorroïdes ne doit pas manger de piment.
gábrì N sauterelle, criquet. Gábrì jē tújū kō. Les sauterelles ont détruit le mil.
gàagā (Syn: gàgɨ̄m) N légume qu'on a trop longtemps laissé pousser et qui est devenu dur. Yímə̰̄ kɨ́ gàagā lé dèné ndīr-é àdɨ̄ ìdɨ̄ àĺ. Le gombo qu'on a trop longtemps laissé pousser là, une femme ne peut pas le cuire de sorte qu'il soit bien cuit.
19
gàgàgà AV coagulé. Expr: ɔ̀r̄ nà-tɨ́ ɔ̀r̄ nà̰ā̰ tɨ́ -se coaguler, devenir coagulé Dèné tá̰ bḭ́yə̰̄ ìndə̄ àdɨ̄ ɔ̀r̄ nà-tɨ́ gàgàgà ɓá ùn àdɨ̄ ngōn ɓə́y.La femme fait la bouillie et la laisse pour qu'elle soit coagulée avant de la donner à l'enfant.
gàgɨ̀ N esp. de poisson. Mbīr gàgɨ̀ à kàd-ī dò. Les nageoires du silure peuvent provoquer une plaie douloureuse.
gàgɨ̀ N sagaie.
gàgɨ̄m N légume qu'on a trop longtemps laissé pousser (v. gàagā).
gàjɨ̀ N fourche. Kāgɨ̄ kɨ́ tō gàjɨ̀ kɨ́ǹ j-à ɗā-né pàl̄. Ce bois est fourchu; c'est bon pour faire un hangar. Gàjɨ̀ màn̄g Mbōrōrō jē ngāl tɔ̀ӯ ndə́gɨ̄ màn̄g jē. Les cornes des boeufs Mbororo sont plus longues que celles des autres boeufs. M-āl dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́ m-ísɨ̄ gàjɨ̀ tɨ́ m-úsō bìn̄g kūnjə́. Je suis monté sur l'arbre est assis sur la fourche pour manger la patte de poulet. Expr: kāgɨ̄ gàjɨ̀ -un arbre fourchu (déjà coupé) Expr: gàjɨ̀ kāgɨ̄ -la fourche de l'arbre
gàjɨ̀ NIN corne. Gàjɨ̀ màn̄g Mbōrōrō jē ngāl tɔ̀ӯ ndə́gɨ̄ màn̄g jē. Les cornes des boeufs Mbororo sont plus longues que celles des autres boeufs.
gàjɨ̀ N la chance. Bɔ̀b-ḿ lé gàjɨ̀ lì-ə́ yā̰, àdɨ̄ tḛ̀ḛ̄ tà yò tɨ́. Mon père a eu beaucoup de chance, il s'est échappé de la mort.
gájɨ̄ NIN morceau de. Mbə́l dɔ̀ kūnjə́ ɓá báylà à̰ӯ-né màn̄ gájɨ̄ ngó tɨ́. Grâce au poulet que le margouillat boit de l'eau dans le morceau de calebasse. (Proverbe) Expr: gájɨ̄ bɔ̀r/bríkɨ̀/də̀rngēl -un morceau de boue/brique/brique
gájɨ̄ VT diviser. Mápà kárē ɨ́-gájɨ̄ dà nà̰ā̰ lò sɔ́ ɨ́-lə̄bɨ̄ ngán jē. Un pain, on le divise en quatre pour distribuer aux enfants.
gájɨ̀bɨ̀ N demi-canari en argile qui sert à griller.
gákɨ̄ VT gronder, réprimander. Ngōn àl̄ dɔ̀ tà ə́ bɔ̀b-é gákɨ̄-é. L'enfant a désobéi et son père l'a grondé. V disputer. Ngá-kó̰ nà̰ā̰ jē gákɨ̄ nà̰ā̰ dɔ̀ né ndùbə̄ tɨ́. Les frères se sont disputés sur l'héritage.
gàkɨ̀rà (Syn: tūwə̄-tɔ́gɨ̄) N natte dure, tressé en roseaux. N esp. d'herbe dont on fabrique la natte [Jardinea congoensis].
gàl̄ N gourde. D-íjə̄ tà gàl̄ ɗā mḛ̀ dɔ̀-kàdɨ̄ kɨ̀ d-ón̄g-né màn̄ d-á̰y. On coupe le bout de la gourde "gal" et on prépare l'intérieur pour qu'on puisse y mettre de l'eau à boire.
gál (Syn: bál) NIN entrejambe. Dèné tḛ̀ḛ̄ gál-é kàdɨ̄ ngōn tḛ̀ḛ̄ tɨ́. La femme a ouvert son entrejambe pour que le bébé y sorte. Bísɨ̄ à̰ӯ ngɔ̄dɨ̄ ùr gál-ḿ tɨ́ àdɨ̄ m-ūsɨ̄. Le chien courait entre mes jambes et m'a fait tomber.
gàlì N entourage en bois. gàlì lə̀-ḿ; gàlì njò lə̀-ḿ; gàlì bɔ̄ngɔ̀w lə̀-ḿ mon entourage; l'entourage sur l'aubergine Expr: ɔ̀r̄ gàlì dɔ̀ -entourer (une plante, jardin, etc.)
gáliyā (Syn: tàn) N esp. d'arbre: palmier doum. Gárīyā tō kāgɨ̄ kɨ́ tá nà̰ā̰ kɨ̀ màr, nè kándɨ̄-é bòý-á rə́m, líndɨ̄ yā̰ àĺ rə́m. Le palmier doum est pareil au rônier, mais il n'est pas si grand, et son fruit n'est pas si sucré.
gàmà N fanfaronnade, vantardise. Expr: ɔ̀r̄ gàmà -se vanter ɗā né kɨ́-ɗàng àĺ dɔ̄ kɔ̀r̄ gàmà mḛ̀ ɓē tɨ́.Il n'a fait autre chose que se vanter au village.
gàmà N sorte de malheur provoqué par le fait avoir rompu un serment. ɗā tō ndī-ə́ tɨ́ àĺ àdɨ̄ gàmà túg-é. Il n'a pas fait ce qu'il a promis de sorte qu'un malheur lui est arrivé. Expr: gàmà túgə̄ [dòw̄] -[qqn] souffrir de ce malheur
20
gámà-gāmā [gá̰mā̰ā̰gá̰mā̰] N araignée. Gámà-gāmā òjɨ̄ kə́y dɔ̀ɔ̄ kùwə̀-né kə́m jē. Les araignées tissent des toiles pour attraper des mouches.
gándɨ̄ NIN patte (du coq ou d'un insecte qui peut gratter). Gándɨ̄ gábrì ùy ngōn àdɨ̄ tèē mə́sɨ̄. La patte du criquet a gratté l'enfant et ça sort du sang.
gāng [gā̰ŋ,gā̰ŋgɨ̄] VT couper (et séparer). ɨ̄-gāng mápà kɨ́ǹ ādɨ̄ m-úsō sə̀-í. Coupe ce pain pour que je mange avec toi. V divorcer, séparer. Ngār̀ gāng dèné jī ngɔ̀w ɓē tɨ́. Le chef a divorcé la femme de son mari. Expr: ìndə̀ bā gāng -traverser le fleuve M-índə̄ bā m̄-gāng kɨ̀ tò.J'ai traversé le fleuve avec une pirogue. Expr: gāng tà -juger, faire le jugement Ngār̀ lə̀-jí gāng tà kɨ́ dàn-á.Notre chef a fait un jugement juste. Expr: gāng tà [dòw̄] -rencontrer [qqn] (quelque part) ɨ̄-ɗèē àdɨ̄ j-ɔ̀w̄, kó̰-ḿ à gāng tà-jí nṵ́.Viens on parte, ma mère nous va rencontrer là-bas (loin). Expr: [dòw̄] gāng rē-é -[qqn] se séparer Tà-dɨ́ àsɨ̀ nà̰ā̰ àĺ àdɨ̄ d-é kɨ́ ná̰ jē ɨ́-gāng rɔ̄-dé.Ils ne s'entendent pas et alors certains parmi eux se sont séparés. Expr: [dòw̄] gāng njè-é -[qqn] cesser de faire, dû à ce qu'on a rompu la relation avec qqn Màdɨ̄-ḿ pā sə̀-ḿ tà kɨ́ màjàĺ àdɨ̄ m̄-gāng njà-ḿ kɔ̀w̄ ɓē lì-ə́.Mon ami a mal parlé de moi et j'ai cessé d'aller chez lui. Expr: gāng dɔ̀ [dòw̄] -payer la dette pour [qqn] Kūrə̄ ùwə̀-m̄ àdɨ̄ ngō-kó̰-ḿ ɓá ɗèē gāng dɔ̀-ḿ.J'avais des dettes et mon frère est venu payer la dette pour moi. Expr: dɔ̀ [dòw̄] gāng -[qqn] ne savoir quoi faire Ngán jē ɨ́-ɗā né àdɨ̄ dɔ̀ bɔ̀ɔ̄-dé gāng.Les enfants font des choses (mauvaises) de sorte qu'il ne sait quoi faire. Expr: gāng mḛ̀ [dòw̄] -effrayer, choquer [qqn] (une nouvelle) Pòӯ tà kɨ́ j-òō kɨ́ǹ lé gāng mḛ̀-jí.La nouvelle que nous avons écoutée nous a choquée.
gán̄g [gá̰ŋ̄] N type de tambour. Gán̄g ɓā tɔ̀ӯ kɔ̀dè. Le tambour "gang" résonne plus fort que le tambour "kode".
gán̄g [gá̰ŋ̄] VI être coupé, déchiré (fréq. de gāng).
gāngɨ̄-māĺ N arc-en-ciel. gāngɨ̄-māĺ ɔ̀gɨ̄ ndī lò kə̀dɨ̀. L'arc en ciel empêche la pluie de tomber.
gàngɨ̀rà AV en brousse. Expr: ìlə̄ gàngɨ̀rà tɨ́ -vagabonder en brousse Dòw̄ jē ɨ́-mbātɨ́ ngōn àdɨ̄ ɔ̀w̄ ìlə̄ gàngɨ̀rà tɨ́.Les gens ont abandonné l'enfant et il vagabonde en brousse.
gāngtál N une sorte de sorcellerie qui endommage qqn.. Expr: ùr [dòw̄] gāngtál -lancer cette sorcellerie sur [qqn]
gár-gō NIN partie supérieure de la nuque. Nān-ḿ ùsū ìndə̀ gár-gō-é [gárgɛ̄έ] nàńg àdɨ̄ òy. Mon oncle est tombé et il s'est frappé sur la partie supérieure de la nuque (et l'a mis) par terre et il est mort.
gàràrà ID un peu (amer: descr. de àtɨ̄). Yībɨ̄ lə̀ dèné kɨ́ǹ àtɨ̄ gàràrà. La bière de cette femme là est un peu amère.
gárīyā N palmier 'doum'. Le palmier "doum" est un arbre qui ressemble le rônier.
gātɨ̄ N prix. Kòsɨ́ lə̀-í kɨ́ǹ lé gātɨ̄ kándáng? Le prix de tes concombres est à combien? N commerce. Expr: ɗā gātɨ̄ -faire le commerce
gātɨ̄ N recueillement (pour un décès). Ngō-kó̰-dé òy àdɨ̄ ɨ́-tóò gātɨ̄ ndɔ̄ sɔ́. Leur frère est mort et ils se sont recueillis quatre jours. Expr: tò gātɨ̄ -recueillir (pour un décès)
gáẁ N grand chasseur ou pêcheur. Kà-jí tō gáẁ àdɨ̄ dā nàl̄-jí àĺ. Notre grand-père est un grand chasseur de sorte que nous ne manquons pas de la viande.
gáy AV différent.
gà̰ N qualité, modèle, type. ùlə̀ gà̰ kūbū lə̀-ḿ. Il apporte la même chemise que moi. Nḭ̀ nà̰ā̰ jē d-úlə̄ gà̰ kūbū lə̀ nà̰ā̰. Les coépouses portent la même qualité de vêtements. (même couleur, etc.) Expr: ùr gà̰ -plaisanter (entre cousins)
21
gà̰ N partie d'un champ. Expr: ìlə̄ gà̰ -labourer en morceaux (pour éviter travailler au soleil) Bùrə̀-kɔ̀sɨ̀ ìlə̄ gà̰ mḛ̀ ndɔ̀r̄ tɨ́ lì-ə́ dɔ̀ kàdɨ̄ ndē-é ɔ̀r̄ kə̀m tɨ́.Le grand cultivateur a labouré son champ en morceaux pour les mettre ensemble un autre jour.
gà̰ā̰ NIN le sommet (d'une case). Kō né kɨ́ màjɨ̀ lé ɨ́-nà̰ā̰ gà̰ā̰ kə́y tɨ́. La bonne semence on accroche au sommet de la case.
gà̰y V tomber en masse (plusieurs choses). Ndī gà̰y dɔ̀-ḿ tɨ́. Les gouttes de la pluie tombent sur tête.
gā̰yā̰ VT fendre, diviser en deux. Dèné gā̰yā̰ wàsɨ̄ ə̀ ɔ̀y kánd-é. La femme a divisé le melon en deux et a enlevé les graines.
gá̰yā̰ VT diviser (en plus. morceaux) (fréq. de gā̰yā̰). Ngán jē gá̰yā̰ gə̄bɨ́rə̄ kàdɨ̄ sɔ̀l̄. Les enfants ont divisé la courge pour qu'elle se refroidisse.
(Syn: ndìgɨ̀) V vouloir. J-à kɔ̀w̄ kāgɨ̄-lò tɨ́ ɨ̄-gè. Nous irons quand tu veux. M-gè ndōgɨ̄ kūbū kɨ́ sìgɨ̀. Je veux acheter des nouveaux vêtements.
gə̄ VI faire le tour. Nān-ḿ njīyə̄ gə̄ gìdɨ̀ kə́y dɔ̄ kɔ̀sɨ̀ bḭ̄yə̰̄ jē kòngɨ̄-dé bòlè-é Mon oncle fait le tour de la maison en marchant pour faire rentrer les chèvres dans leur abri.
gə́ N tapioca blanc. D-úr gə́ dɔ̀ kàdɨ̄ d-úlə̄ màní ɗā-né bḭ́yə̰̄. Ils creusent le tapioca et la cuisent pour en faire de la bouillie.
gə́ VT creuser (avec les mains ou avec les pates). Yə́gɨ̄ jē gə́ ɓē mḛ̀ kə́y tɨ́ lə̀-ḿ. Les rats ont creusé un trou dans ma maison. VT récolter (arachides et pois de terres). Kàbī lì-ə́ ùr nàńg àdɨ̄ ìsɨ̀ gə́. Ses arachides sont dans la terre et il est en train de les récolter.
gə̄bɨ̄jə̄ VI sortir (d'un sac, du ventre, etc.). Njè-ɓògɨ̀ ɔ̀sɨ̀ mḛ̀ dèné kɨ̀ kìyə̄ àdɨ̄ tḭ̀ḭ̄-é gə̄bɨ̄jə̄. Le voleur a poignardé le ventre de la femme avec un couteau et ses intestins sont sortis.
gə̄bɨ́rə̄ N courge. Rə̀tɨ̄ gə̄bɨ́rə̄ pōlē-né né. Il a fabriqué l'huile de la courge pour faire un sacrifice avec. Expr: kìndə̀ gə̄bɨ́rə̄ -sans pitié (taper) D-índə̄ ngán jē kìndə̀ gə̄bɨ́rə̄.Ils ont frappé les enfants sans pitié.
gə̀ə̄ (Syn: gə̀r̄) V savoir.
gə̀ə̄ (Syn: gə̀r̄) N spatule en bois. ún gə̀ə̄ ādɨ̄ m̄-kōrē-né mùr̄. Prends-moi cette spatule en bois pour que je puisse remuer la boule avec.
gə̄jɨ̄rə̄ AV mal cuit (tubercule, courge, melon, etc.). Ngōn ndīr bɔ̄ngɔ̀w àdɨ̄ òy yò gə̄jɨ̄rə̄. L'enfant a cuit la patate douce et il est sorti mal cuite.
gə́kɨ̄ V taper à l'aide de quelque chose pour rendre solide. Gə́kɨ̄ gē-é ādɨ̄ ngàn̄g. Tape-le pour qu'il soit fort. VT taper du dos de la main. Dèné gə́kɨ̄ kèē dɔ̄ kɔ̀dɨ̀ ndùjɨ̄. La femme a tapé le van pour faire sortir la farine.
gə̀l N gauche. N gaucher.
gə̀m NIN testicules. Gə̀m bàl kɨ́ túngə̄ nə̀l̄ yā̰. Les testicules du bouc grillés sont délicieux.
gə́m N esp. de plante utilisée pour préparer la sauce longue. Rɔ̄ gúr lé ùlə̀ ndɔ̀l yā̰ tòkɨ̄ gə́m bè. Le corps du silure est gluant comme le "gom".
gə̀ng [gə̰̀ŋ] N mouche tsé-tsé.
22
gə̀ng [gə̰̀ŋ] N type de tambour.
gə̀r̄ (Syn: gə̀ə̄) V savoir. Dòw̄ lé ɨ̄-gə̀r̄-é wà? Cette personne, tu la connais? Njé ndó jē né gə̀r̄ né yā̰. Les professeurs savent beaucoup.
gə̄sɨ́ (Syn: ndə́gɨ̄) NIN le reste de. àdɨ̄ ngō-kḛ́-é mḭ́, ḭ̀yə̰̀ gə̄sɨ́-é àdɨ̄ kḛ́-é. Il a donné cinq à son frère et le reste à sa mère.
gə̄tɨ̄ V appuyer, soutenir. Gə̄tɨ̄ màjɨ̀ nè à kùsɨ̄. Soutiens-le bien de peur qu'il tombe. m̄-gə̄tɨ̄ ndògɨ̄ sə̀ kāgɨ̄. Je soutiens le secko avec des poteaux.
gìdɨ̀ [gìdɨ̀,gìd] PRP derrière de. m̄-ndɔ̀r̄ gìdɨ̀ kə́y tɨ́. Je cultive derrière la maison. PRP à, autour de. m̄-ɓír kùlə̄ gìdɨ̀ kāgɨ̄ tɨ́. J'ai enroulé la corde autour du bois.
gìdɨ̀ [gìdɨ̀,gìd] NIN dos. Gìdɨ̀-ḿ tō-m̄ yā̰. Mon dos me fait beaucoup mal. Ngō-kḛ́-é ùn-é gìd-é tɨ́. Son frère l'a monté sur le dos. Dèné ùn ngōn gìd-é tɨ́. La femme porte l'enfant au dos.
gín NIN fond. Sóò ùsɨ̄ gín màn̄ tɨ́. Le seau est tombé au fond du puits.
gín PRP sous, dessous. òt gín bòlè tɨ́ nṵ́. Le seau est tombé au fond du puits.
gín-njà NIN talon.
gín-tà NIN menton. Màdɨ̄-ḿ ìndə̀ gín-tà ìlə̄-m̄. Mon ami m'a frappé au menton et m'a terrassé.
gìnə̰̀ NIN la bosse.
gìndīng N fer, morceau de fer, métal (on dit aussi gìndɨ̄).
gìndɨ̄ N inflammation de l'anus (souvent due à des vers intestinaux). Gìndɨ̄ ɗā ngōn àdɨ̄ d-úr̄ màn̄ kùt-é tɨ́. L'enfant a une inflammation de l'anus et on verse de l'eau sur son anus.
gìndɨ̄ N fer, morceau de fer, métal (on dit aussi gìndīng). Kɔ̀dɨ̄ ùn gìndɨ̄ dɔ̀-kàdɨ̄ ò kɔ̀sɨ̀. Le forgeron a prit un morceau de fer pour forger une houe.
gīndɨ̄ NIN morceau court (de qqc). Ngōn ìlə̄ bàtɨ̄ kɨ̀ gīndɨ̄ mḭ̀yə̰̄. L'enfant a jeté sur le mouton avec un morceau court du couteau de jet.
gír̄ V réfléchir. ḭ́yə̰̄-m̄ ādɨ̄-m̄ gír̄, bèrè ɓá m-ā kìdə̀-ī. Laisse-moi réfléchir, demain je te dirai. VI se soucier de (suivi de dɔ̀ [də̀w̄] tɨ́). Dòw̄ kɨ́ ìsɨ̀ tàá gír̄ dɔ̀ kɨ́ ìsɨ̀ bə̀ə́ tɨ́ àĺ. Celui qui est en haut ne se soucie pas de celui qui est en bas. m̄-gír̄ dɔ̀ ngōn-ḿ tɨ́ kɨ́ ìsɨ̀ Njàménà. Je me soucie de mon fils qui est à N'djaména. Expr: gír̄ tà -avoir de soucis, s'inquiéter ɨ̄-gír̄ tà yā̰ àĺ.Il ne faut pas t'inquiéter.
gìrə̀ N sorte de ruse ou on fait semblant de (faire qqc) (v. jìrə̀).
gɨ̀rə̄ N esp. d'aigle, aigle ravisseur. gɨ̀rə̄ tō kō nìngə̀ kɨ́ njè-ndò̰. L'aigle ravisseur est une espèce d'épervier qui est chasseur.
PRP après. Tə̰̄y ɔ̀r̄ gō másàr tɨ́, ɔ̀r̄ nò̰ wə̄ tɨ́. Le petit mil devient mûr après le maïs mais avant le mil normal.
NIN nuque. gō-ḿ, gō-í, gē-é/gō-é, gō-jí, gō-sí, gō-dé - ma nuque, ta nuque, sa nuque,nos nuques,vos nuques,leurs nuques Gō dòw̄ òō né kɨ́ tō gē-é tɨ́ àĺ. La nuque d'une personne ne voit pas ce qui est derrière lui.
gō-njà (Syn: gín-njà) NIN talon.
23
gō-tɨ́ CNJ après.
gògɨ́ AV en arrière. Njé kɨ́ d-á kété d-ó né kɨ́ ɗā njé kɨ́ gògɨ́ àĺ. Ceux qui étaient avant n'ont pas vu ce qui s'est passé sur ceux qui étaient derrière.
gòngé [gò̰ŋgé] N esp, de plante avec épine; fruit délicieux.
gōsɨ̄ NIN artiste. Tō gōsɨ̄ kìndə̀ kúndū. Il est un artiste de la cithare. N sagesse, art. l'homme sage ɔ̀w̄ kɨ̀ gōsɨ̄ kìndə̀ kúndū. Il connaît bien jouer la cithare [lit: il a l'art de ...].
gòtɨ̀ (Syn: tó) NIN absence de. Ngō-kó̰-ḿ ɗèē gòt-ḿ tɨ́. Mon frère est venu me voir en mon absence.
gòtó V n'existe pas, n'existent pas. Né-kùsò gòtó. Il n'y a rien à manger.
gòy N pilon. Gòy tō né kɨ́ d-úr-né kō bìr̄-í. Le pilon est une chose pour piler le mil dans le mortier.
gò̰ AV brave. Tō gò̰ dìngə̀m. C'est un brave homme.
gò̰ō̰ VT visiter. Màdɨ̄-ḿ ɔ̀w̄ gò̰ō̰ kḛ́-é. Mon ami est allé visiter sa mère. VT voir, regarder.
gò̰nḛ̀ N tapioca jaune.
gɔ́bɨ̄ NIN cou. Gɔ́b-ḿ,gɔ́b-í,gɔ́b-é,gɔ́bɨ̄-jí,gɔ́bɨ̄-sí,gɔ́bɨ̄-dé mon cou,ton cou,son cou,nos cous,vos cous,leurs cous NIN gorge. Né ùwə̀ gɔ́b-m̄. Quelque chose s'est coincée dans ma gorge.
gɔ̀jɨ̀ VI être court. Bɔ̀b-ḿ tō dòw̄ kɨ́ gɔ̀jɨ̀. Mon vieux père est un homme court.
gɔ̀jɨ̀ N sorgho précoce.
gɔ̀l N gourdin. Gɔ̀l tō jī kāgɨ̄ kɨ́ ngàn̄g ngàā tè-é ɗùgɨ̀. Un gourdin est une branche d'arbre forte avec le bout courbé. ādɨ̄-m̄ gɔ̀l m̄-nà̰ā̰ dām-ḿ tɨ́. Donne-moi le gourdin afin que je l'accroche sur l'épaule.
gɔ́l VT trier. Dèné gɔ́l kō dɔ̄ kɔ̀r̄ nàng kɔ̄ɔ́. La femme trie le mil pour enlever le sable.
gɔ́l VT consoler. Dèné gɔ́l ngōn-é. La femme consolait son bébé.
gɔ̀ngɨ́rɔ̄ VI se rétrécir. Kūbū lì-ə́ gɔ̀ngɨ́rɔ̄ rə́mə̀ ḛ̀ mbātɨ́ ndájɨ̄. Son habit s'est rétréci et alors il a refusé de le repasser.
gɔ̄ngɨ̄rɔ̄ N forêt qui n'a pas été brûlée, pleine d'animaux féroces. Ngōn kɨ́ dìngə̀m ɓá ùlə̀ pə̀r gɔ̄ngɨ̄rɔ̄. C'est un garçon brave qui peut brûler la forêt. (Proverbe)
gɔ̄rētɨ́ N passoir.
gɔ́rɔ̀ N noix de kola. Bɔ́rnɔ̄ jē ndōgɨ̄ gɔ́rɔ̀ lò láy. Les Bornous vendent des noix de kola partout. ?? no plurl in verb -i
gūbɨ̄rū VI être rond, être en forme de cercle. Kó̰-ḿ gā̰yā̰ ngó kɨ́ gūbɨ̄rū. Ma mère a divisé une calebasse ronde en deux.
gùdɨ̄ [gùdū,gùdɨ̄] VT enlever (la peau d'arachide cuit, etc.). M-ā gùdɨ̄ kàbī kùsò. Je vais enlever la peau des arachides pour manger. VI être abattu de faim. ɓō ɗā ngōn àdɨ̄ gùdɨ̄. L'enfant est abattu par la faim.
24
gùgùm N esp. d'herbe à épis digités [Paspalum scrobiculatum]. Gùgùm tō wàlè kɨ́ njìrə̀ yā̰ . Le Paspalum scrobiculatum est une herbe très résistante.
gūjə̄ N civette. Gūjə̄ tō dā kɨ́ ə̀tɨ̀ yā̰. La civette Africaine est un animal avec une odeur très désagréable.
gùĺ VN excroissance (d'arbre) (inf. de ùĺ). Ngōn ùwə̀ gùĺ mātɨ̄ ɓá àl̄-né tàá. L'enfant a pris l'excroissance du néré pour monter.
gùm N petite gargoulette en argile. Les étrangers ont acheté une jarre (de bière). Expr: gùm yībɨ̄ -canari pour la bière Gùm yībɨ̄ tɔ̄ àdɨ̄ yībɨ̄ mbə́l kɔ̄ɔ́.La marmite s'est brisée de sorte que la bière s'est sortie.
gùm N canari (pour la bière).
gùm̄ N esp. de plante [Urena lobata].
gūm N piège. Gūm lə̀-ḿ kīlə̄ ùwə̀ ə̀l̄. Mon piège a sauté et attrapé un oiseau.
gúm N sauce gluante. N esp. d'arbuste dont l'écorce est utilisée pour préparer la sauce longue [Grewia venusta].
gùmə̰̄ N guêpe maçonne. Gùmə̰̄ ɗā kə́y lì-ə́ kɨ̀ bɔ̀r kàdɨ̀ kə́y tɨ́. La guêpe maçonne fait son nid de boue dans les murs des maisons.
gúr N esp. de silure.
gúrsɨ̀ [gúrsɨ̀,gúsɨ̀] N l'argent.
gùsɨ̀-gùsɨ̀ ID plus ou moins (noir: descr. de ndùl), noirâtre.
hál (Syn: kál) N conduite.
háy (Syn: ə̰́) N pagaie. Háy tō né kɨ́ d-á nə̄l-né nə̄l tò. Une pagaie est une chose pour pagayer une pirogue.
ì V produire bien. Kōĺ-nè kō lə̀-ḿ ì yā̰. Cette année mon mil a bien produit.
ì VI avoir de panaris, infection (doigt ou orteil). Jī-ə́ ì, àdɨ̄ ɓī tò mḭ̀-ə́ tɨ́. Il a une infection de la main et il y a de pus dedans. Expr: ì ndúm -être infecté Bísɨ̄ dḛ̀-é, ì ndúm àdɨ̄ njè-é tí.Un chien l'a mordu et cela s'est infecté et son pied s'est enflé.
VPL marqueur d'un sujet pluriel (mais pas 3ème pers.). ī-tɔ̄l-ī màn̄g kɨ́ǹ kɨ̀-dɔ̄-ɗí wà? Pourquoi avez vous tué ce boeuf?
ī- N tu (plus souvent ɨ̄-). índə̄-m̄, índ-é, índə̄-jí, índə̄-dé - tu m'as frappé, tu lui as frappé, tu nous as frappés, tu les as frappés ī-gè ɗèē sə̀-ḿ wà? Veux-tu venir avec moi?
ī PR tu. ī lé wà! Toi là! (avertissement)
N toi, te. M-ā m-índə̄-ī Je vais te frapper M-ō-ī ndɔ̄ kárē kété àĺ. Je ne t'ai jamais vu auparavant.
LOC dans, en, sur.
PRA ton, ta; toi. ḭ́yə̰̄-m̄ ādɨ̄ m-ɔ̄w sə̀-í. Laisse-moi partir avec toi.
25
ìī V tarir. Nā̰y kàdɨ̀ ɗèē àdɨ̄ màn̄ bā ìī. La saison sèche est arrivée, et l'eau du fleuve s'est tarie.
ìbɨ̀ VI activer, éventer (feu). Ngōn ìbɨ̀ pə̀r gín bàrátɨ̀ àdɨ̄ bɔ̀b-é. L'enfant active le feu sous la théière pour son père.
ìdə̀ [ìdə̀,ɨ̀də̀] V parler. ídə̄-ī tà ngōn-sí àdɨ̄ tūr hál-é. Parlez avec votre fils pour qu'il change sa conduite. VT dire. ìdə̀-m̄ pà nè rɔ̄ bɔ̀ɔ̄-nè tē-é. = ìdə̀-m̄ tōkɨ́ bɔ̀ɔ̄-nè ɗā mò̰y. Il m'a dit que son père est malade. íd-é pà nè rɔ̄ bɔ̀b-í tē-é. Tu lui as dit que ton père est malade. J-ìd-ə́ pà nè rɔ̄ bɔ̀ɔ̄-jí tē-é. Nous lui avons dit que notre père est malade. ídə̄-ī-ə́ pà nè rɔ̄ bɔ̀ɔ̄-sí tē-é. Vous lui avez dit que votre père est malade. D-ídə̄-ī-ə́ pà nè rɔ̄ bɔ̀ɔ̄-dé tē-é. Ils lui ont dit que leur père est malade.
ìdɨ̄ VI être cuit. úsō dā kɨ́ǹ àĺ nè ndīr d-ádɨ̄ ìdɨ̄ àĺ. Ne mange pas cette viande, ils ne l'ont pas bien cuit. VI se guérir, être guéri.
ìgɨ̀ VI être perdu, se perdre. Ngōn ìgɨ̀ wàlé. L'enfant est perdu en brousse. VT échapper. Rī-á ìgɨ̀-m̄. Son nom m'échappe.
ìjə̀ N écrire.
ìjə̀ VT couper. M-íjə̄ kō m-óngɨ̄ dàm-á. J'ai récolté le mil et je l'ai mis dans le grenier. M-íjə̄ wàlè kàdɨ̄ m-ōjɨ̄ ndògɨ̄. J'ai coupé des herbes pour en faire de secko. Expr: ìjə̀ rɔ̄ [dòw̄] -esquiver Expr: ìjə̀ tà [dòw̄] -[qqn] changer de direction Nān-ḿ òō jàng-é ɗə́b-ə́ ə́ ìjə̀ tè-é ràng.Mon oncle a vu son rival sur la route et il a changé de direction. Expr: [dòw̄] ìjə̀ rē-é -[qqn] s'esquiver íjə̄ rɔ̄-í nè kāgɨ̄ à tə̀tɨ̀ kìndə̀-ī.Esquive-toi de peur que la branche ne casse et te frappe. Expr: Mbī [dòw̄] ìjə̀ dɔ̀ tà tɨ́ lə̀ [dòw̄ màdɨ̄] -[qqn] écoute et suit les paroles de [qqn d'autre] qu'il n'a pas écouté avant
ìl V téter, sucer. Ngūn kə́ rē-é tē-é ìl mbà àĺ. L'enfant malade ne tête pas. Ngōn ìsɨ̀ ìl mbà kḛ́-é. L'enfant tète sa maman.
ìl̄ VI être noir et nuageux (emprunt: v. ḭ̀). Ndī ìl̄ ɗùsɨ̀ dɔ̀-rā̰. Les nuages couvrent complètement le ciel.
ìlə̄ V jeter. V mettre (de façon que l'objet soit "couché"). īlə̄ tūwə̄ nàńg. Mets la natte sur la terre. VT préparer (la sauce de pâte de sésame). V répondre (à une parole) (normalement suit par tà tɨ́). Tà kìlə̄ mbā ɓá mbā ìlə̄ tɨ́. La parole à répondre par l'étranger, que l'étranger répond (Proverbe: il ne faut se mêler dans les affaires qui ne te concernent pas). Expr: ìlə̄ kɔ̄ɔ́ -perdre M-īlə̄ mbù lə̀-ḿ kɔ̄ɔ́.J'ai perdu mon sac. Expr: ìlə̄ rɔ̄ [dòw̄] (ɗā né) -(faire) qqc lentement ìlə̄ rē-é njīyə̄.Il marche lentement. Expr: ìlə̄ tà dɔ̀ [dòw̄] -accuser [qqn] m̄-ɗā né àĺ yàā ngō-kó̰-ḿ ìlə̄ tà dɔ̀-ḿ tɨ́.Je n'ai rien fait mais mon frère m'a accusé. Expr: [dòw̄] ìlə̄ rē-é dā -[qqn] faire tout possible Bɔ̀b-é ìlə̄ rē-é dā ɓá ngōn-é ìngə̀ dè-é.Son père a fait tout possible pour que son fils réussisse. Expr: [dòw̄] ìlə̄ rē-é kɔ̄ɔ́ -[qqn] prendre risque M-ílə́ rɔ̄-ḿ kɔ̄ɔ́ kɨ̀-dɔ̄ kàdɨ̄ m-íngə̄-né dɔ̀-ḿ.J'ai pris des risques pour réussir. Expr: [dòw̄] ìlə̄ dɔ̀-é -[qqn] ne tenir absolument pas compte Rɔ̄ ngōn-é tē-é àdɨ̄ òō màjɨ̀ yàā ə́ ìlə̄ dè-é ɔ̀w̄.Son enfant est malade, il le sait bien mais il n'en tient absolument pas compte. Expr: [dòw̄] ìlə̄ mḛ̀-é -[qqn] être patient Né kɨ́ ɗā né kɨ́ǹ lé, kínə̰̄ nān-ḿ ìlə̄ mḛ̀-é àĺ lé à tújū rē-é.Cette chose qui est arrivée là, si mon oncle ne soit pas patient, il va se détruire.
ìm̄ VT jaloux de : être. īm nām-í àĺ, kìm̄ nà̰ā̰ tō né kɨ́ màjàĺ. Ne soyez pas jaloux de ton ami, la jalousie est mauvaise.
26
ìndə̀ V taper, frapper. M-índə̄-ī, m-índ-é, m-índə̄-sí, m-índə̄-dé Je t'ai frappé, je lui ai frappé, je vous ai frappés, je les ai frappés. M-ā kìndə̀-ī, m-ā kìnd-é, m-ā kìndə̀-sí, m-ā kìndə̀-dé je vais te frapper, je vais lui frapper, je vais vous frapper, je vais les frapper D-úwə̄ njè-ɓògɨ̀ ndɔ̄ɔ́-nè d-índə̄-é yā̰. Ils le frappaient pendant longtemps, puis ils l'ont laissé. VT traverser. Màn̄g jē d-índə̄ mḛ̀ ndɔ̀r̄ tɨ́ lə̀-ḿ yàā d-ɔ́w. Les boeufs ont traversé ma champ est parti. Expr: ìndə̀ bál̀ -jouer au football Ngán jē d-á d-índə̄ bál̀ tà kə́y lèkól̀ tɨ́.Les enfants jouent au football devant l'école. Expr: ìndə̀ kàdɨ̀-é kɨ̀ [dòw̄] -se vanter de [litt: frappe son côté] Bɔ̀ɔ̄ ngōn ìndə̀ kàdɨ̀-é kɨ̀ ngōn-é ngá̰y.Le père de l'enfant se vantait beaucoup de son fils. Expr: ìndə̀ mbī [dòw̄] -gifler [qqn] Bɔ̀b-ḿ ìndə̀ mbī-ḿ dɔ̄ m-ō tà lì-ə́ àĺ.Mon père ma giflé parce que je ne l'écoute pas.
ìndə̄ V poser. īndə̄,ìndə̄,j-ìndə̄,īndə̄-ī,d-índə̄ tu poses, il pose, nous posons, vous posez, ils posent. V mettre [qqc qui a une base]. īndə̄ mùr̄ dɔ̀ tábɨ̀l tɨ́ ādɨ̄ j-ò̰. Mets la boule sur la table pour que nous mangions. īndə̄ sésɨ̀ kàdɨ̀ kə́y tɨ́. Mets la chaise à côté de la maison. Expr: ìndə̄ rɔ̄-é [rē-é] -se mettre dans problèmes Dèné kɨ́ ìngə̀ kɨ́ǹ lé ìndə̄ rē-é tà tɨ́ yā̰.Cette femme maigre là se met beaucoup dans des problèmes. Expr: ìndə̄ màn̄ pə̀r-ə́ -faire bouillir de l'eau Dèné ìndə̄ màn̄ pə̀r-ə́ kàdɨ̄ kɨ̀ ndògɨ̄.La femme a fait bouillir de l'eau pour se baigner. Expr: [dòw̄] ìndə̄ rē-é -[qqn] avoir bonne forme physique, corpulence Expr: [dòw̄] ìndə̄ njè-é -[qqn] mettre les pieds (vise-en-garde) Bɔ̀bɨ̄ ngōn ɔ̀gɨ̄ ngōn-é kàdɨ̄ ìndə̄ njè-é ɓē lə̀ kḛ́-é.Le père de l'enfant l'a empêché de mettre les pieds chez sa mère. Expr: [dòw̄] ìndə̄ mbī-ə́ màjɨ̀ -[qqn] prêter bien l'attention īndə̄ mbī-í màjɨ̀ ō-né tà kɨ́ǹ.Prête bien attention et écoute cette parole là. Expr: [dòw̄] ìndə̄ dɔ̀-é tɨ́ tōkɨ́ -[qqn] ne oublier pas que índə̄-ī dɔ̀-sí tɨ́ tōkɨ́ bèré lé ā kɔ̀w̄-ī mbā.Ne oubliez pas que demain vous voyagerez. Expr: ìndə̄ mḛ̀ [dòw̄] nàngá -calmer [qqn] Mə̰̀-ḿ tújū ɓá dèné lə̀-ḿ pā tà ìndə̄-né mə̰̀-ḿ nàngá.J'étais fâché mais ma femme a parlé pour me calmer. Expr: [dòw̄] ìndə̄ mḛ̀-é dɔ̀ [dòw̄ màdɨ̄] tɨ́ -[qqn] compter sur [qqn d'autre] M-īndə̄ mə̰̀-ḿ dɔ̀-í tɨ́ kàdɨ̄ ɨ̄-ɗā-né ādɨ̄-m̄.Je compte sur toi pour que tu me fasses quelque chose.
ìngə̀ [ɨ̀ŋgə̀] VT trouver. M-íngə̄ bɔ̀b-í ɗə́b-ə́. J'ai rencontré ton père sur le chemin. Expr: ìngə̀ nàńg -trouver par terre
ìngə́ [ɨ̀ŋgə́] VT gratter. Ngōn ìngə́ kèm-é sár àdɨ̄ kèm-é tɔ̄. L'enfant grattait l'oeil à tel point qu'il allait le crever.
ìsə̀ VT presser avec doigts. Ngōn dèné ìsə̀ gə́m kàdɨ̄ kúl. La fille a serré l'écorce de l'arbuste (pour la briser et) en faire la sauce)
ìsɨ̀ V s'asseoir, être assis. M-ísɨ̄ nàngá dɔ̀ sétɨ̄ tɨ́. Je me suis assis sur la chaise. ísɨ̄ nàńg nè ngə́bɨ̄-m̄-ī jē sḛ́. Asseyez-vous ici et attendez-moi un instant. AUX être en train de [faire qqc]. m-ísɨ̄ m-índə̄-ī, m-ísɨ̄ m-índ-é, m-ísɨ̄ m-índə̄-sí, m-ísɨ̄ m-índə̄-dé - je suis en train de te/le/vous/les frapper. Ngōn ìsɨ̀ tōń jī-ə́. L'enfant est en train de lécher son doigt. V vivre. àbɨ̀ tō dā kɨ́ tá nà̰ā̰ kɨ̀ kə̀dɨ̄ ngàā ìsɨ̀ bā-á. L'hippopotame est un animal pareil à l'éléphant, mais il habite au fleuve. VI demeurer, résider. ìsɨ̀ dɔ̀ ɓē mbā tɨ́. Il réside à l'étranger.
ìtə̀ [ìtə̀,ɨ̀tə̀] VT balayer. Kó̰-ḿ ìtə̀ lò kɨ̀ ndìsə̄. Ma mère balaye avec le balai. M-ād-é gúrsɨ̀ mḭ́ kàdɨ̄ ìtə̀-né mḛ̀ kə́y lə̀-ḿ. Je lui ai donné 25 CFA pour qu'elle balaie l'intérieur de ma maison. VT s'écarter (avec rɔ̄). m-ítə̄ rɔ̄-ḿ, ítə̄ rɔ̄-í, ìtə̀ rē-é, j-ìtə̀ rɔ̄-jí, ítə̄-ī rɔ̄-sí, d-ítə̄ rɔ̄-dé - je m'écarte, tu t'écartes, il s'écarte, nous nous écartons, vous vous écartez, ils s'écartent VT soulever. ā kìtə̀ mɔ̀t-í tàá kɨ̄-dɔ̄ kìjə̀ gə̀m-í gāng àĺ. Tu ne vas pas soulever le pénis pour couper les testicules (Proverbe: il ne faut pas se débarrasser d'une chose dont on est directement responsable.
ìtə̄ V dépasser. Le chameau dépasse le boeuf en taille.
ìtɨ̀ V bourgeonner.
īyə̄ VT tendre. Tàgɨ́-nè m-īyə̄ kùlə̄ dɔ̀ɔ̄ kùwə̀-né də́ jē yàā nḛ̀ m-úwə̄ àĺ. Hier j'ai tendu un piège pour les pigeons mais je n'ai rien attrapé. Expr: īyə̄ rɔ̄-é -se cacher ɓāl rɔ̄ tɨ́ m-ā̰y m-īyə̄ rɔ̄-ḿ wàlé.Pendant les années de guerre, j'ai fuit pour me cacher en brousse.
īyə̄ N porc-épic. īyə̄ tō dā kɨ́ kɔ̄n-é tō gìd-é tɨ́ tòkɨ̄ ndúr̄ bè, ngàā ḭ̀ ɓá bòý. Le porc-épic est un animal qui a des piquants sur le dos, comme le hérisson, mais c'est plus grand.
27
ḭ̀ VI se lever (normalement avec tàá). ḭ́ tàá ɗèē ādɨ̄ m-ílə̄-ī. Lève-toi et viens pour que je t'envoie. VI venir de. ḭ́ jē ɗá? M-ḭ́ Dòbāá. D'où venez-vous? Je suis de Doba. Expr: ḭ̀ tàá -se lever Expr: ḭ̀ ndúm -être infecté, devenir infecté
ḭ̀ VI être nuageux, noir (le ciel, mais en parlant de la pluie). Ndī ḭ̀ àdɨ̄ lò ndùl. Il fait sombre et nuageux.
ḭ́yḛ̄-bísɨ́ N esp. d'herbe utilsée pour fabriquer les balais.. D-ídə̄-m̄ ə̀ m-ō àĺ ìndə̀ kāgɨ̄ kɨ́ dàn ḭ́yḛ̄-bísɨ́ tɨ́. "On n'a dit mais je n'écoute pas" frappe contre (la souche de) l'arbre qui est (caché) parmi les herbes "iye-bisi". (Proverbe: il faut écouter les conseilles pour éviter les dangers).
ḭ̀yə̰̀ VT laisser. M-ḭ́yə̰̄ kūbū jē lə̀-ḿ kə́y mbā tɨ́ lə̀-ḿ. J'ai laissé mes vêtements dans la maison de mon hôte. Expr: ḭ̀yə̰̀ tà [dòw̄] -lâcher [qqn]
ɨ̄- PRA tu.
ɨ́- PRA marqueur du sujet de 3ème pers. pl. (même quand le sujet est déjà spécifié) (avant les verbes, et aussi on le trouve avec l'adverbe yā̰). Dòw̄ jē ɨ́-tə́l d-ɔ́w wàlé gògɨ́. Les gens ont retourné en brousse. Ngán jē ɨ́-yā̰ rɔ̄-ḿ tɨ́. Les enfants sont nombreux chez moi. PRA on. Yí lé ɨ́-ndīr-né ná̰y. L'oseille là, on prépare la sauce avec.
ɨ́-báà-bò̰ō̰ N punaise. ɨ́-báà-bò̰ō̰ jē d-ádɨ̄ ngán jē kò̰ ndɔ̄ɔ́. Les punaises ont fait souffrir les enfants pendant la nuit. Tà ɓā ìlə̄ ɨ́-báàbò̰ō̰ pə̀r-ə́. Parler trop met la punaise au feu (Proverbe: celui qui parle trop se crée beaucoup de problèmes).
ɨ́-bétē N criquet dévastateur. ɨ́-bétē jē d-úsō mbī wàlè. Dòw̄ jē d-úsō kɨ́-ná̰ jē kɨ́ dàn tɨ́. La sauterelle est un insecte qui mange des feuilles des herbes. Les gens mangent certaines d'entre eux.
ɨ́-ɓā (Syn: njè) NIN propriétaire. ɨ́-ɓā-ḿ,ɨ́-ɓā-á,ɨ́-ɓē-é,ɨ́-ɓā-jí,ɨ́-ɓā-sí,ɨ́-ɓā-dé mon propriétaire,ton propriétaire,son propriétaire,notre propriétaire,votre propriétaire,leur propriétaire
ɨ́-dū N petit canari qui sert à bouillir l'eau, à boire de nouveau.
ɨ́-gə̄ng [ɨ́gə̄ŋ] N mante religieuse. ə́-gāng tō kùū kɨ́ bòý, ùsò ngán kùū jē. La mante religieuse est un insecte grand, elle mange les insectes petits.
ɨ́-kūý N cri d'alarme (pour les femmes). Dìngə̀m ɗā né kɔ̀bɨ̀, àdɨ̄ dèné jē d-úr ɨ́-kūý. L'homme a fait quelque chose abominable de sorte que les femmes poussent des cris. Expr: kùr ɨ́-kūý -crier
ɨ́-làbàbà N escargot (v. aussi tōrō). ɨ́-làbàbà tō né kɨ́ njīyə̄ kɨ̀ kə́y lì-ə́ gìd-é tɨ́. L'escargot est une petite créature qui se promène avec sa case sur le dos.
ɨ́-lábàbā [ĺlábàbā] N esp. d'escargot. Tōrō kɨ̀ ɨ́-lábàbā tītɨ̄ nà̰ā̰ ə́ tōrō ìsɨ̀ dàn màn̄ tɨ́. L'escargot "toro" et l'escargot "lababa" se ressemblent, mais le "toro" habite dans l'eau.
ɨ́-làkɨ̀lā [ĺlàkɨ̀lā] N esp. de chenille aux poils piquants (on dit aussi ɨ́-làlàā). ɨ́-làkɨ̀lā tə̀tɨ̀ rɔ̄-í tɨ́ àdɨ̄ rɔ̄-í ndò̰ō̰-ī. La chenille te pique le corps de sorte que ça te démange.
ɨ́-métɨ́lé N esp. de pomme de terre de la taille d'un doigt. ɨ́-métɨ́lé nə̀l̄ ìtə̄ būrbáyò. La pomme de terre de la taille d'un doigt est plus succulente que la pomme de terre ronde.
ɨ́-mōng [ḿmōŋ] N esp. d'arbuste (l'écorce sert à fabriquer la corde). D-índə̄ kám ɨ́-mōng pə̀r-ə́ ɨ́-ndógɨ̄ njè-ndō. On a bouilli les feuilles du "mong" pour laver la femme qui vient d'accoucher.
ɨ́-níngə̄ [ńnɨ́ŋgə̄] NIN anneau, bracelet. ɨ́-níngə̄ kɨ́ bà̰yà̰ jē d-ɔ́ lé ɔ̀ӯ yā̰. Les anneaux portés par les jeunes filles initiées Sara sont très lourds.
28
ɨ́-níngə̄ [ńnɨ́ŋgə̄] N fièvre. Expr: ɨ́-níngə̄ ìndə̀ [dòw̄] -[qqn] à une fièvre ɨ́-níngə̄ ìndə̀-m̄j'ai une fièvre
ɨ́-nḭ̄-màn̄ N monstre de l'eau. ɨ́-nḭ̄-màn̄ tō dā kɨ́ ìsɨ̀ màn̄-í. ùlə̀ ndɔ̀l ùwə̀-né dòw̄-jē. Le monstre habite dans l'eau. Il produit un liquide visqueux pour attraper les gens.
ɨ́-ndīĺ [ńndīĺ] N youyou. Dèné jē ùlə̀-ī ɨ́-ndīĺ dɔ̀ njé-kàl̄-síndə̄ jē tɨ́. Les femmes poussaient les youyous (pour encourager) les cavaliers. Expr: ìlə̄ ɨ́-ndīĺ -pousser des youyous
ɨ́-ndō̰y-dé [ńndō̰ydé] N luciole. ɨ́-ndō̰y-dé tò ngōn kù kɨ́ ndō̰y tōkɨ́ pə̀r bè. La luciole est un insecte qui scintille comme un feu.
ɨ́-ngáā-tḛ̄ḛ́ [ŋgáā.tḛ̄] N esp. d'abeille.
ɨ́-ngó N calebasse (variant de ngó). òngɨ̄ kō mḛ̀ ɨ́-ngó tɨ́ tógɨ̄. Elle versa le mil dans la calebasse et le lava.
ɨ́-ngòó [ŋ́ŋgō] N marmite d'argile. Dɔ̀ bḭ̄yə̰̄ jōó tɔ̄ ɨ́-ngòó. Deux têtes de chèvres cassent la petite marmite (Proverbe: il faut choisir ce que tu veux être, on ne doit pas essayer d'être tout à la fois).
ɨ́-njō̰nīyō̰ N esp. de criquet. ɨ́-njō̰nīyō̰ jē d-ísɨ̄ dàn bànáǹ tɨ́. Cette sorte de criquet habite dans les bananiers.
ɨ́-ɗɔ̄ý N noix de karité. ùbɨ̄ ɨ́-ɗɔ̄ý màjɨ̀ kúl ná̰y yā̰. L'huile de karité est très bonne pour faire la sauce longue.
ɨ́-sēé N morceau de calebasse servant à partager de la boule dans les calebasses.
ɨ́-tītɨ́ N esp. d'arbre sauvage avec le fruit comestible.
ɨ́-yḛ̄ḛ́ [ɨ́ɲɲḛ̄ḛ́] N période entre neuf heures et dix heures (toujours dans expression ɨ́-yḛ̄ḛ́ kə̀m kàdɨ̀). ɓō kɨ́ ɨ́-yḛ̄ḛ́ kə̀m kàdɨ̀ tɨ́ ɗā yā̰. La faim entre 9 heures et 10 heures est forte.
ɨ́-yḛ̄-bísɨ́ [ɨ́ɲḛ̄bísɨ́] N esp. d'herbe.
j- PR nous. J-à tə́l-ī ɗèē-ī kɨ̀ kàdɨ̀ kɨ́-ɗá? Nous allons revenir à quelle heure? J-ùsò né ngàā. Nous avons déjà mangé.
jàjárì Arabe N boucher.
jákɨ̄ VT couper en morceaux (les os). Njè tɔ̄l dā jákɨ̄ dā lì-ə́. Le vendeur de la viande découpe les os en mini-morceaux.
jàl̄ N Cobe des roseaux. Jàl̄ bòý yā̰ ìtə̄ dùl. Le Cobe des roseaux est plus grand que l'ourébi.
jàlàlà ID en désordre, pêle-mêle. Dèné kɨ́ǹ gə̀ə̄ dɔ̀ɔ̄ bə́l àĺ àdɨ̄ ɔ̀r̄ nàńg gē-é tɨ́ jàlàlà. Cette femme là ne connaît pas attacher le pagne de sorte que ça traine derrière elle en désordre.
jámbàl Arabe N chameau. Nōj-í gòtó ə̀ ā̰y màn̄ kə́ mḛ̀ jámbàl tɨ́. Quand tu n'a pas des parents tu vas boire l'eau du ventre du chameau. Jámbàl à kɔ̀y né kìtə̄ màn̄g. Un chameau peut porter plus qu'un boeuf.
ján-ján [já̰njá̰n] AV doucement.
jàng [jà̰ŋ] N rival. Kínə̰̄ ō jàng-í dá ā kìtə̀ rɔ̄-í. Si tu vois ton rival, tu dois t'écarter. Jàng-ḿ tájɨ̄-m̄ ngà m̄-pà tà àĺ. Mon rival m'a insulté, mais je n'ai rien dit. N rivalité.
29
jàng [jà̰ŋ] V bénir (toujours avec dɔ̀). m̄-jàng dɔ̀ ngōn. J'ai béni l'enfant.
jāng N esp. d'arbre. Kándɨ̄ jāng tō kùmə̄ kə̀m-kàsɨ̀. Le fruit de "jang" est un médicament pour l'ictère.
jángá [jà̰ŋgá] N sorte de petit panier. M-ún jángá kɔ̀y-né wúl lə̀-ḿ. J'ai pris un panier pour ramasser les pois de terre.
játɨ́ Av en vain. M-ūwə̄-é játɨ́ nàl̄-é. J'ai essayé de l'attraper en vain, je l'ai raté.
jà̰jà̰ N maladie qui ronge la bouche. Jà̰jà̰ ùsò tà-í. Tu as la bouche rongée par cette maladie.
NPL marque de pluriel. Dòw̄ jē, ngán jē des personnes, des enfants Síndə̄, síndə̄ jē cheval, des chevaux
jèkè AV doucement. ísɨ̄ jèkè ādɨ̄ j-òō tà kɨ́ pà. Reste tranquille pour que nous poussions écouter ce qu'il dit.
jḛ̀ḛ̄ PR nous inclusif (forme indépendante).
jḛ̀-ī PR nous exclusif (forme indépendante).
jə̀ N mil sauvage. Kínə̰̄ jə̀ yā̰ ndɔ̀r̄ tɨ́ lə̀-í lé, ɓō à ɗā-ī ɓàr-á. Si beaucoup de mil sauvage se mettent dans ton champ alors tu auras faim pendant la saison pluvieuse.
jə̀bɨ̀lə̄ NIN tripes. Ngán jē tógɨ̄ jə̀bɨ̀lə̄ bḭ̄yə̰̄. Les enfants lavent les tripes de la chèvre.
jə̰̀ӯ PR nous (inclusif, forme indépendante).
[jī,jɨ̄] NIN main. jī-ḿ, jī-í, jī-ə́, jī-jí, jī-sí, jī-dé - ma main, ta main, sa main, nos mains, vos mains, leurs mains. ɔ̄r jī-í ràng nè pə̀r à kò̰ jī-í. Tiens ta main à l'écart de peur que le feu ne te brûle la main. Jī kárē ùwə̀ kùtɨ̄ tḛ̀ḛ̄ àĺ. Une seule main ne peut pas prendre la fesse pour l'ouvrir (Prov: on ne peut rien faire à seule). Expr: jī [dòw̄] ḭ̀ -[qqn] avoir de revenus augmentés Ndī ə̀dɨ̀ màjɨ̀ kōĺ-nè, àdɨ̄ jī njé-ndɔ̀r̄ jē ḭ̀.La pluie est tombée abondement cette année de sorte que les cultivateurs ont eu beaucoup de bénéfice. Expr: jī [dòw̄] sɔ̀l̄ -[qqn] être paresseux Ngōn kɨ́ jī-ə́ sɔ̀l̄ à kìngə̀ né sə̀ màd-é jē àĺ.L'enfant paresseux n'aura pas richesse avec ses amis. Expr: jī [dòw̄] ɔ̀ӯ -[qqn] ne pas être habile Njè-ndò̰ kɨ́ jī-ə́ ɔ̀ӯ à kìlə̄ dā tɔ̄l àĺ.Le chasseur qui n'est pas habile ne tuera pas le gibier. Expr: jī [dòw̄] tḭ́yə̰̄ -[qqn] être avare Expr: jī [dòw̄] òy -[qqn] n'avoir pas bénéfice Màn̄ tɔ̄l nān-ḿ kōĺ-nè, àdɨ̄ jī-ə́ òy.L'eau a détruit (le champ de) mon oncle de sorte qu'il n'a rien de bénéfice. Expr: ùn jī [dòw̄] -honorer [qqn] Kùlə̀ rē-é màjɨ̀ yā̰ àdɨ̄ ùn jī nōj-é jē tā.Son travail est bon de sorte que ça honore ses parents. Expr: ùwə̀ jī [dòw̄] -saluer [qqn] Kínə̰̄ ɔ̄w tḛ̀ḛ̄ kə́y lé úwə̄ jī-dé ādɨ̄-m̄.Quand tu rentres à la maison, tu les salues pour moi. Expr: ùlə̀ jī [dòw̄] àdɨ̄ [dòw̄ màdɨ̄] -[qqn] aider [qqn d'autre], venir au secoure de [qqn d'autre] Dòw̄ kɨ́ màjɨ̀ ùlə̀ jī-ə́ àdɨ̄ njé-ndòō jē.La personne qui bonne vient au secoure des pauvres Expr: Né ɔ̀r̄ jī [dòw̄] tɨ́ -[qqn] perdre ses biens
-jí PRA nous (oblique), notre, nos. ɓē lò-jí tò sà̰y kɨ́ lò kɨ́ nè. Notre village est loin d'ici. PRA nous (obj. de verbe). índə̄-jí, índə̄-dé. Tu nous as frappés. Tò kɨ́ǹ bòý, àsɨ̀ kɔ̀y-jí láy. La pirogue est assez grande pour nous tous. Ndìgɨ̀ kàdɨ̄-jí né kùsò àĺ. Il n'a pas voulu nous donner à manger.
jī-kárē (Syn: jī-nà̰y-kárē) NUM neuf.
jī-này-jōó NUM huit. M-ɔ̄w mbā àĺ ɓó-nè tō ɓāl jī-này-jōó. Je n'ai pas voyagé depuis huit mois.
jī-nà̰y-kárē (Syn: jī-kárē) NUM neuf. ɔ̀w̄ kɨ̀ ngán jē jī-nà̰y-kárē, dèné jē sɔ́, dìngə̀m jē mḭ́. Il a neuf enfants, quatre filles et cinq garçons.
jīgɨ̄ N souche. Jīgɨ̄ túgə̄ njà-ḿ. J'ai frappé mon pied contre la souche.
30
jìm [jɨ̀m] ID très (ébahi: descr. de ùwə̀ dɔ̀).
jínə̰̄ N scorpion. Kínə̰̄ jínə̰̄ túgə̄-ī ə́ d-ɔ́r kìngə̄-é kɨ́ǹ kɔ̄ɔ́ àĺ lé ā tò ɓī ndɔ̄ɔ́ àĺ. Si un scorpion te pique et qu'on ne peut pas faire sortir le poison, tu ne pourrais pas dormir la nuit.
jìndə̄ [jɨ̀ndə̄] NIN toile d'araignée. Kə́m ndūr jìndə̄ tɨ́. La mouche remuait dans la toile d'araignée.
jīngə̄ [jɨ̄ŋgə̄] N esp. de plante qu'on utilise pour fabrique le lit traditionnel.
jíngə̄ [jíŋgə̄] N cassures de grains de céréale après le moulinage. Dèné sīyə̄ ndùjɨ̄ kɨ̀ tèmē ḭ̀yə̰̀ jíngə̄-é òngɨ̄ bìr̄-í. La femme tamisait la farine avec un tamis, et après elle mit la semoule dans le mortier.
jìrə̀ (Syn: gìrə̀) N sorte de ruse ou on fait semblant de (faire qqc). Kìlə̄ jìrə̀ dɔ̀ bḭ̀yə̰̀ tɨ́ dɔ̀ kò̰-né nàng. Jeter une astuce sur l'abeille de terre pour sucer la terre. (Proverbe) Dèné ìlə̄ jìrə̀ dɔ̀ mò̰y tɨ́ tō-né kə́y. La femme faisait semblant d'être malade (et) a profité pour rester à la maison. Expr: ìlə̄ jìrə̀ dɔ̀ [ɗā né] dɔ̀ [ɗā né màdɨ̄] -faire semblant de [faire qqc] pour [faire autre chose] ìlə̄ jìrə̀ dɔ̀ kɔ̀w̄ ɓē lə̀ màdɨ̄-é dɔ̀ ɗā-né né kɨ́-ɗàng.Il a fait semblant d'aller chez son ami pour faire autre chose.
jɨ̀- PRA nous. Jɨ̀-tə́l tàgɨ́-nè. Nous sommes revenus hier.
N sorte de grand canari. Jó ɗā àdɨ̄ màn̄ sɔ̀l̄. La jarre d'argile maintient l'eau fraîche.
jōó N deux. m̄-ɗèē àsɨ̀ kàdɨ̀ jōó ngàā. Je suis arrivé ici il y a deux heures.
jó-sə̀mə̰̄ N marmite en aluminium épais. Jó ánjɨ̄ à ngàn̄g kàsɨ̀ kɨ̀ jó-sə̀mə̰̄ àĺ. La marmite d'argile ne sera pas aussi résistante que la marmite de cément.
jó-sḭ̀mə̰̄ N marmite épaisse en aluminium. Jó ánjɨ̄ à ngà̰ā̰ kàsɨ̀ kɨ̀ jó-sḭ̀mə̰̄ àĺ. La marmite d'argile ne sera pas si résistante que la marmite de cément.
jɔ̄gɨ̄ N petit chapeau.
jɔ̄gɨ̄ (Syn: ndɔ̀jɨ̀) V déranger. ɨ̄-jɔ̄gɨ̄-m̄ àĺ. Ne me dérange pas. Kə́m jē jɔ̄gɨ̄-m̄ yā̰ nè àdɨ̄ m̄-ɔ̄w kɨ̀ ɗā kùlə̀ ndátɨ́. Les mouches me dérangent beaucoup ici, alors je vais travailler dehors.
jɔ́ré N esp. de petit oiseau. Dɔ̀ ngōn kɨ́ dèné kɨ́ǹ tītɨ̄ nà̰ā̰ kɨ̀ dɔ̀ ngán lə̀ jɔ́ré. Les cheveux de cette fille là sont semblable à ceux des petits de l'oiseau "jore".
jūngɨ́lū VT mettre en désordre. Ngōn jūngɨ́lū kūbū kɨ́ mə̰̀ mbù tɨ́. L'enfant met en désordre les habits qui sont dans le sac.
jùtɨ̀-màn̄ N cigogne marabout.
N kyste. Nò̰-ḿ ìlə̄ kà. J'ai un kyste sur le front.
NIN grand-parent. kà-ḿ, kà-í, kè-é, kà-jí, kà-sí, kà-dé - mon grand-parent, ton grand-parent, son grand-parent, notre grand-parent, votre grand-parent, leur grand-parent. Kà-ḿ gə̀r̄ kújɨ́-tà jē yā̰. Mon grand-père connaît beaucoup de devinettes. Kà-ḿ tɔ́gɨ̄ àsɨ̀ njīyə̄ àĺ. Mon grand-père n'a pas la force pour marcher. NIN ancêtres. Lōw lé kà-jí jē d-ɔ́ɔ̄ ngīrə̄. Auparavant nos ancêtres portaient des peaux.
(Syn: ká̰) NIN bruit de [qqc]. M-ō ká búndɨ̀kɨ̀. J'ai écouté le bruit d'un fusil. NIN nouvelles de. Lò nṵ́ yàā m-ō ké-é àĺ. Je n'ai pas eu de nouvelle de toi depuis longtemps.
31
ká-jɔ̀w N coquille d'escargot. Ngán jē túr̄ nà̰ā̰ ká-jɔ̀w. Les enfants jouent avec coquille de l'escargot.
kàbī N arachide. Kàbī kɨ́ tò mḛ̀ ngɔ́y-é [ngέέ] tɨ́ lé ndùm lɔ́w àĺ. Les arachides en coquilles ne pourrissent pas rapidement.
kābɨ̄ N piment. m̄-gè ná̰y kɨ́ kābɨ̄ yā̰ àĺ. Je n'aime pas les sauces avec trop de piment.
kàdá AV midi. M-ó̰ mùr̄ kàdá nè àĺ. Je n'ai pas mangé la boule ce midi là.
kàdɨ̀ NIN poitrine. ḭ̀ dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́ ùsɨ̄ àdɨ̄ sīngə̄ kàd-é tə̀tɨ̀. Ses côtes sont cassées quand il est tombé de l'arbre. Expr: kàdɨ̀ kāgɨ̄ -écorce de l'arbre Dèné òlē kàdɨ̀ kāgɨ̄ kàdɨ̄ ndògɨ̄ ngōn-é.La femme a bouilli l'écorce de l'arbre pour baigner son enfant.
kàdɨ̀ N soleil. Dèné òngɨ̄ kō mḛ̀ pál tɨ́ nàjɨ̀ kàdɨ̀-á. La femme a mis le mil sur la natte et l'a étendu au soleil pour qu'il sèche. N heure. Expr: ngōn kàdɨ̀ -minute m̄-ɗèē nè àsɨ̀ ngōn kàdɨ̀ jōó.Je suis arrivé ici il y a deux minutes.
kàdɨ̀ PRP à côté de. úr tūwə̄ kàdɨ̀ bɔ̀r tɨ́. Mets la natte au côté de la maison.
kàdɨ̄ CMP que. Ngōn ndìgɨ̀ kàdɨ̄ bɔ̀b-é ḭ̀y-é àdɨ̄ ɔ̀w̄ sì-ə́. Il veut que son père lui laisse partir avec lui. CMP pour [+ inf.]. Túgə̄ kāgɨ̄ gāng kàdɨ̄ ɗā-né tò. Il a coupé l'arbre pour faire une pirogue.
kádɨ̄ N canne de sucre. Ngán jē tújū kō d-ó pà nè tō kádɨ̄. Les enfants ont détruit du mil pensant qu'il s'agissait de canne à sucre.
kádɨ̄ N tige. Mḛ̀ ɓē tɨ́ dòw̄ jē dɨ́-dólē kə́y sə̀ kádɨ̄ kō. Dans les villages les gens font les toits des cases avec la tige de mil.
kàdɨ̀-bè AV maintenant. kàdɨ̀-bè ɓə́y ɓá ī-ɗèē wà? C'est maintenant qui tu es arrivé?
kàgɨ̀ VN ramper (un enfant) (inf. de àgɨ̀).
kàgɨ̀ N panthère. Kàgɨ̀ tō dā kɨ́ tá nà̰ā̰ kɨ̀ bàtú, ngàā ngāl yā̰ rə́m, ɗā ɗɔ̄ yā̰ rə́m. La panthère est un animal pareil au chat, mail elle est plus longue et plus agressif.
kāgɨ̄ N arbre. Dòw̄ jē gāng kāgɨ̄ láy, àdɨ̄ ngɔ̀sɨ̄-nè lò kìngə̀ sī ngàn̄g. Les gens ont coupé tous les arbres et maintenant il est devenu difficile trouver du fagot. Expr: ngūn kāgɨ̄ -arbuste
kāgɨ̄ N moment; période. Tō kāgɨ̄ lə̀ kìjə̀ kō àĺ ɓə́y. Il n'est pas encore le temps pour la récolte du mil.
kāgɨ̄ N rhumatisme.
kāgɨ̄-ɓē-yàrá N sorte de jeu avec des pierres qu'on bouge dans des trous dans la terre.
kāgɨ̄-kə̀m-kò̰ N esp. d'arbre. Bòtè kāgɨ̄-kə̀m-kò̰ màjàĺ, ōtɨ́ kɔ̀dɨ̀. La sève de l'arbre "kamko" est mauvais, ne la touche pas.
kāgɨ̄-lò NIN période de temps (pour qqc). kāgɨ̄-lò kìjə̀ kō tɨ́ dans la période de la récolte du mil
kàjɨ̀ VN guérir (inf. de àjɨ̀).
kàl N solitude. Expr: dòw̄ kàl -un être seul
32
kàl̄ VN monter (inf. de àl̄). "m̄-gə̀ə̄ ngá" ɔ̀gɨ̄ bḭ̄yə̰̄ kàl̄ kāgɨ̄. "Je sais déjà" empêche le chèvre de monter sur l'arbre (Proverbe: il ne faut pas empêcher à qqn de t'instruire ).
kāl N esp. d'antilope. Kāl àsɨ̀ nà̰ā̰ kɨ̀ wāl ngàā ndājɨ́ tō gáy. L'antilope "kal" est pareil à l'antilope "wal", mais ses bandes sont différentes.
kál Arabe (Syn: hál) N conduite, comportement.
kāĺ-nè AV l'année passée. Kāĺ-nè dòw̄ jē ndōgɨ̄ kō-lé-dé kɔ̄ɔ́ àdɨ̄ ɓō ɗā-dé kōĺ-nè. L'année passée les gens ont vendu tout leur mil et maintenant ils meurent de faim.
kàlàng [kà̰là̰ŋ] (Syn: lɔ́w) AV vite. M-ā̰y ngɔ̄dɨ̄ kàlàng. Je cours vite. ī-ɗèē kàlàng, njè-ɓògɨ̀ à̰ kə́y nè. Viens vite, il y a un voleur dans la concession.
kàlè VN nager (inf. de àlè). Kínə̰̄ ɨ̄-gə̀ə̄ kàlè màn̄ àĺ lé ɔ̄w bā-á àĺ. Si tu ne sais pas nager alors ne vas pas au fleuve.
kálī N tabouret. Kálī tō kāgɨ̄ kɨ̀ dòw̄ tɔ́l dɔ̀ɔ̄ kìsɨ̀ dɔ̀ tɨ́. Un tabouret est un bois taillé où les femmes s'assoient pour travailler.
kám [ká̰m] N arbuste, buisson. Njé-ndɔ̀r̄ jē d-ɔ́y kám kété ɓá kàdɨ̄ kɨ̀ ndɔ̀r̄. Les cultivateurs enlèvent les buissons du champ pour semer. Expr: mbī kám -feuilles des arbustes (utilisés souvent dans les sauces) mbī kám kɨ́ ná̰ jē dɨ́-rē-é kɨ́ ná̰y tɨ́Certaines feuilles on fait la sauce avec.
kàmyō̰ [kà̰myō̰] Français (Syn: wōtɨ̄rō) N camion, voiture. Expr: ìlə̄ pə̀r mḛ̀ kàmyō̰ tɨ́ -démarrer la voiture Expr: tɔ̄l pə̀r mḛ̀ kàmyō̰ tɨ́ -arrêter le moteur
kàndà [kà̰ndà] N boulette préparée à base de sésame, graines de pastèque, etc..
kándáng [kà̰ndà̰ŋ] INT combien. Kòsɨ́ lə̀-í lé gāt-é kándáng? Tes concombres là coûtent combien?
kàndɨ̄ [kà̰ndɨ̄] N fruit. Kàndɨ̄ kāgɨ̄ lé tə́l ndùl, gō-tɨ́ ɓá dòw̄ jē d-úsō. Le fruit de cet arbre devient noir d'abord et après les gens le mangent. N noyau. Kàndɨ̄ mángò ngà̰ā̰ gɔ́bɨ̄ kó̰ màn̄g tɨ́. Le noyau de mangue s'est coincé dans la gorge de la vache. Expr: kàndɨ̄ kāgɨ̄ -le fruit d'un arbre
kàndɨ̄ [kà̰ndɨ̄] VN produire de fruit (inf. de àndɨ̄).
kándɨ̄ [ká̰ndɨ̄] NIN grains. Dèné gā̰yā̰ wàsɨ̄ ə̀ ɔ̀y kánd-é. La femme a divisé le melon et a enlevé les grains.
káng-káng [káŋ.káŋ] ID très (amer) (descr. de àtɨ̄). Gɔ́rɔ̀ kɨ́ kə̀r̄ àtɨ̄ káng-káng. La noix de kola rouge est très amère.
kānjɨ̄ [kā̰njɨ̄] N poisson. Ngán kānjɨ̄ jē ì yā̰ dàng tɨ́. Des petits poissons abondent dans les étangs. Dèné ìsɨ̀ sū kānjɨ̄. La femme est en train de fumer le poisson.
kár̄ NIN solitude de (qqn), seule. D-ɔ́w láy d-ḭ́yə̰̄-m̄ kɨ̀ kár̄-ḿ. Ils sont tous parti et m'ont laissé seule.
kār-mbī N calebasse - cuillère. Kār-mbī tō né kɨ́ d-á̰y-né bḭ́yə̰̄. La cuillère de calebasse est une chose qu'on utilise pour boire la bouillie.
kàrè AV même. Lò-kìngə̄-nà̰ā̰ kɨ́ bòý kɨ́ǹ lé ngār̀ kàrè ɗèē tɨ́. Cette grande réunion là, même le chef est venu.
kàrè N panier. M-ún kàrè dɔ̀ kɔ̀y-né búy mḛ̀ ndɔ̀r̄ tɨ́ lə̀-ḿ. J'ai pris un grand panier pour ramasser le coton dans mon champ.
33
kàrē AV rien; seulement. Mbɔ̀w tə́l kɨ̀ jī-ə́ kàrē. Le pêcheur est revenu avec les mains vides. Expr: Tō bàń? Tō kàrē. -Comment ça va? Ça va bien.
kárē NUM un, une. Kárē,jōó,mùtə́,sɔ́,mḭ́,mḛ̀hḛ́,sīrí,jī-nà̰y-jōó,jī-nà̰y-kárē,dɔ̀gɨ̀ un,deux,trois,quatre,cinq,six,sept,huit,neuf,dix Dòw̄ kárē kàrè ā kòō-é/kèē-é súkɨ̀ tɨ́ àĺ. Tu ne vas pas voir même une personne au marché.
kàrē-bè AV pour rien, en vain. Ngōn ìlə̄-m̄ sə̀ kɔ̄kɨ̄rɔ̄ né kàrē-bè yàā. L'enfant a jeté une pierre sur moi pour rien.
kàsɨ̀ [kàs,kàsɨ̀] VI être rouge. Dɔ̀ báylà kàsɨ̀. La tête du margouillat est rouge. VI être mûr (fruit). Mángò lə̀-ḿ kàsɨ̀ àdɨ̄ màjɨ̀ kùsò. Mes mangues sont bien mûres, on peut les manger maintenant.
kásɨ̄ V faire d'huile. Dèné kásɨ̄ gə̄bɨ́rə̄. La femme a fait l'huile de courge.
kàtɨ̀ VN être tranchant.
kàtɨ̄ N sel. Kàtɨ̄ tò ná̰y tɨ́ kɨ́ǹ àĺ. Il n'y a pas assez de sel dans cette sauce. Expr: njà [dòw̄] tàā kàtɨ̄ -[qqn] être motivé (de partir/aller) Ngō-kó̰-ḿ ɓā-m̄ yàā ngà njà-ḿ tàā kàtɨ̄ kàdɨ̄ m-ɔ̄w àĺ.Mon frère m'a appelé mais je ne suis pas motiver d'y aller.
kàtɨ̄-ngə́l [kàtɨ̄ŋgɨ́lə̄] N natron. kàtɨ̄-ngə́l gòtó àdɨ̄ yí lé màsɨ̄. Il n'y a pas de natron de sorte que l'oseille est acide.
kāy V partager. Ngán jē ɨ́-káӯ nà̰ā̰ kàbī. Les enfants partageaient les arachides.
kāy N esp. d'herbe. Kāy tō wàlè kɨ́ ndò̰ō̰. L'herbe "haya" est une herbe qui démange.
kàyà N vagabondage, prostitution. Dèné kɨ́ màndɨ̀ nàl̄ ɗā kàyà àĺ. Une belle femme ne manque pas de faire le vagabondage sexuel.
kà̰ VI être, se tenir debout (inf. de à̰, variant). Njè kà̰ kété ɓá òō lò kùsɨ̄ lə̀ tànjɨ̀. Celui qui est devant vois la où tombe la pintade (Prov. celui qui est avant toi va t'iniquer ce qu'il faut faire.)
kà̰ NIN flèche (normalement suivi de māndāng). kà̰ māndāng lə̀ Mbōrōrō màjàĺ. Les flèches des nomades foulbés sont très mauvaises. Expr: kà̰ búndɨ̀kɨ̀ -cartouche
kā̰ N grain dans le fruit. Kā̰ mángò, kā̰ kāgɨ̄ noyau ou grain d'une mangue, grain d'un fruit
ká̰ VT déféquer. Ngōn ká̰ sḭ̀. L'enfant défèque.
ká̰ NIN bruit de. M-ō ká̰ búndɨ̀kɨ̀. J'ai écouté le bruit du fusil.
kà̰ā̰ N maladie goitre.
ká̰ná̰ná̰ ID très (triste) (descr. de rɔ̄ àtɨ̄).
kà̰ӯ V fuir (inf. de à̰ӯ).
kèē N van, panier pour vanner. Síyə̄ ndùjɨ̄ kɨ̀ kèē. On trie la farine avec le van.
kèndè N cithare, harpe.
34
kété (Syn: ndɔ̄kɨ́) AV avant, entre-temps. Kété ndɔ̄kɨ́ lé kà-jí jē dɨ́-ɗā nà̰ā̰ tà àĺ. Entretemps nos parents ne faisaient pas des histoires. Yə́gɨ̄ jē kɨ́ ḭ̀ yā̰ mḛ̀ kə́y tɨ́ lə̀-ḿ kété lé, bàtú ɗèē ùsò-dé láy. Les rats qui abondaient dans la maison avant ont tous été mangés par le chat. AV premièrement, avant les autres. Kàmyō̰ kɨ́ǹ ḛ̀ yàā à kɔ̀w̄ kété. Ce camion-ci sortira de la ville en premier lieu.
kètɨ̀rḛ̀ N esp. d'arbuste odorant. kètɨ̀rḛ̀ tō kāgɨ̄ kɨ́ bà̰y-é tūbə̄ yíl jē. Le "ketire" est un arbre dont l'odeur chasse les moustiques.
kə̄ N cri d'alarme (pour les hommes) (pour les femmes: ɨ́-kūý). Expr: ùr kɔ̄ -crier (un crie d'avertissement) Njè-ɓògɨ̀ wò, ùr̄ kə̄, pà nè njè-ɓògɨ̀ wò.Un voleur! il crie, il dit: un voleur.
kə́ N sésame. Kə́ tō né kɨ́ d-ɔ́sɨ̄-né kàndà. On utilise le sésame pour préparer la sauce appelée "kanda".
kə̀dɨ̀ VN tomber (pluie) (inf. de ə̀dɨ̀).
kə̀dɨ̄ N éléphant. Kə̀dɨ̄ tō dā kɨ́ bòý tɔ̀ӯ ndə́gɨ̄ dā jē láy. L'éléphant est un animal qui est plus grand que tous les autres. Expr: ə̀m kə̀dɨ̄ -trompe d'éléphant
kə́dɨ́-màn̄ (Syn: yə̀dɨ̄-màn̄) N urine.
kə̀ə̄ [kə̀ə̄,kòō] N respiration. M-ā̰y ngɔ̄dɨ̄ sár kə̀ə̄ gāng-m̄. Je cours et la respiration m'avait coupé. ɓúgə̄ kɨ́ǹ lé tàā kə̀ə̄ màjàĺ. La respiration est devenue très difficile pour ce vieux là.
kə̀kə́m N vagabondage. Ngōn kɨ́ǹ ìlə̄ kə̀kə́m nàl̄ ɗā kùlə̀. C'est enfant fait le vagabondage sans travailler.
kə̀l̄ N côté.
kə̀m N chose crue. Wúl kɨ́ kə̀m kə̄rə̄rə̄ yā̰. Les pois de terre crus sont très durs. M-úsō ngàlì kɨ́ sɔ̀l̄ kə̀m. Je mange le manioc doux cru.
kə̀m NIN oeil, yeux. kə̀m-ḿ, kə̀m-í, kèm-é, kə̀m-jí, kə̀m-sí, kə̀m-dé - mon oeil, ton oeil, son oeil, nos yeux, vos yeux, leurs yeux. Nām-é ìndə̀ kèm-é àdɨ̄ kə̀m-é tí. Son ami lui a tapé dans l'oeil, et maintenant l'oeil est gonflé. Expr: kə̀m bòlè -petit trou ou passage Expr: tà kə̀m [dòw̄] tɨ́ -en présence de [qqn] Dòw̄ ìndə̀ ngō lə̀ njè ɓə̄ĺ tà kèm-é tɨ́ àĺ.On ne frappe pas l'enfant d'un peureux en sa présence (Proverbe: même les faibles vont réagir quand il est défié de manière exagérée).
kə̀m-kàā N sagesse. Dòw̄ kɨ́ njè kə̀m-kàā sán̄g tà àĺ. Une personne sage ne cherche pas de problèmes.
kə̀m-kàsɨ̀ N l'ictère. Dòw̄ kɨ́ kə̀m-kàsɨ̀ ɗē-é lé kèm-é kàsɨ̀. Une personne que l'ictère l'attaque aura les yeux rouges.
kə̀m-ndó̰y N capitaine [Lates niloticus].
kə̄m-njà NIN tibia. Ngōn-í túgə̄ kə̄m-njà-ḿ. Ton fils m'a donné un coup de pied dans le tibia.
kə̀n V ronfler. m̄-kə̀n yā̰ ndɔ̄ɔ́ nè àdɨ̄ m-ɔ̄gɨ̄ nə̰̄-ḿ lò tò ɓī. J'ai beaucoup ronflé cette nuit, j'ai empêché à ma femme de dormir.
kə̀ngə̄ [kə̰̀ŋgə̄] VI être maigre.
kə̀r̄ VI être rouge. Dɔ̀ báylà kə̀r̄. La tête du margouillat est rouge.
35
kə̄rə̄ VI être dur, sec (forme contractive de kə̄rə̄rə̄). Mápà kɨ́ǹ lé kə̄rə̄ yā̰ àdɨ̄ dòw̄ à kùsò àĺ. Ce pain est très dur, personne ne peut manger.
kə̄rə̄rə̄ (Syn: ngàn̄g) VI être dur.
kə̀rə̀rə̀-kə̀rə̀rə̀ ID très (dur: descr. de ngàn̄g).
kə́rwḛ̄y N étoile. ɨ̄-ɗèē ō kə́rwḛ̄y jē ɨ́-yā̰ ndɔ̄ɔ́-nè. Viens voir les étoiles qui sont beaucoup cette nuit.
kə́sɨ̄ V tousser. Kùngə̀ ɗā-m̄ àdɨ̄ m̄-kə́sɨ̄ yā̰. Le rhume me fait de sorte que je tousse trop. Kə́sɨ̄ yā̰ bè-ɓá d-ádɨ̄ kàtɨ̄-ɓē kàdɨ̄ ò̰. L'enfant toussait beaucoup alors on lui a donné du sel indigène pour sucer.
kə́sɨ̄ N esp. d'insecte qui aime le sucre.
kə̄ẃ N héron garde-boeufs. Kə̄ẃ tō ə̀l̄ kɨ́ njè-é ngāl, bə̀l̄-é ndà. Le héron garde-boeufs est un oiseau à long, ses plumes sont blanches.
kə́w (Syn: mbó̰) V rassembler.
kə́w-nà̰ā̰ N réunion, rassemblement.
kə́y N maison. Kə́y lə̀-ḿ ɗā kárē, àsɨ̀ dèné jē jōó àĺ. Je n'ai qu'une seule case, pas suffisant pour deux femmes.
kə́y-lò N abri dans un champ. Kə́y-lò tō ngōn kə́y kɨ́ ɗā wàlé kàdɨ̄ ndī ə̀dɨ̀ d-úr tɨ́. Un abri est une petite hutte dans la brousse où on peut rester dedans quand il pleut.
kə́y-pàkɨ̀ N cuisine. Kùlə̀ dìngə̀m tō wàlé, kùlə̀ dèné tō kə́y-pàk-á. Le travail d'un homme est le champ, celui d'une femme c'est la cuisine.
kìī VN tarir.
kìbɨ̀ VN éventer, souffler (inf. de ìbɨ̀).
kìdə̀ VN parler (inf. de ìdə̀).
kìjə̀ [kɨ̀jə̀,kìjə̀] VN couper (inf. de ìjə̀).
kìl VN sucer (inf. de ìl).
kìl̄ VN être noir et nuageux (inf. de ìl̄). Kìl̄ ndī ɗùsɨ̀ dɔ̀-rā̰. Des nuages noirs couvrent le ciel.
kìlə̄ VN jeter (inf. de ìlə̄).
kīlə̄ V sauter (un piège).
kìm̄ VN jalousie; être jaloux; haine (inf. de ìm̄).
kínə̰̄ CNJ si. Kínə̰̄ ɨ̄-ɗèē bòré m-ā ndīr né kɨ́ màjɨ̀ kàdɨ̄ úsō. Si tu viens demain, je vais te cuire quelque chose de bon pour que tu la manges.
kìndə̀ VN taper, frapper (inf. de ìndə̀). N bastonnade, acte de frapper.
36
kìngə̀ [kìŋgə̀,kɨ̀ngə̀] VN trouver (inf. de ìngə̀). Dòw̄ jē gāng kāgɨ̄ láy, ngɔ̀sɨ̄-nè kɨ́ǹ lò kìngə̀ sī ngàn̄g. Les gens ont coupé tous les arbres et maintenant il est devenu difficile de trouver du fagot.
kìngə̄ [kɨ̀ŋgə̄,kìngə̄] N venin. Pì tō lī kɨ̀ kìng-é yā̰. Le cobra est un serpent avec beaucoup de poison.
kìsɨ̀ VN être assis, s'asseoir (inf. de ìsɨ̀).
kìtə̀ VN s'écarter; balayer (inf. de ɨ̀tə̀).
kìtə̄ VN dépasser.
kìyə̄ N couteau. Kìyə̄ tō né kìjə̀ dā. Le couteau, on l'utilise pour couper la viande.
kìyə̄ VN tendre. Expr: kìyə̄ gūm -tendre un piège
kḭ̀ VN se lever (inf. de ḭ̀). VN de déplacer (inf. de ḭ̀). Kàdɨ̀ ndɔ̀jɨ̀-m̄ yā̰ àdɨ̄ m-ā kḭ̀ kɔ̀w̄ ndíl-í. Le soleil me dérange beaucoup, alors je vais bouger à l'ombre.
kḭ̀ VN courir risque (toujours dans le futur) (inf. de ḭ̀). ɔ̄w lòpìtál̀ tɨ́ nè rɔ̄-í lé à kḭ̀ ɗā-ī yā̰. Va à l'hôpital de peur que ta santé s'aggrave. [litt: de peur que ton corps risque de te faire beaucoup]
kḭ̀yə̰̀ VN laisser.
kɨ̀ PRP avec (v. aussi sə̀). Gè ná̰y kɨ̀ dā. Il veut une sauce avec la viande. PRP en (moyen de voyage). ɗèē kɨ̀ kàmyō̰. ɗèē kɨ̀ bèlō. Il est venu en camion. Il est venu en vélo. N avec, en amenant (qqn). ɔ̀w̄ kɨ̀ bɔ̀b-é. Il est parti avec son père.
kɨ̄ N vers. M-ɔ̄w kɨ̄ súkɨ̀ tɨ́. Je vais vers le marché. ɔ̄w dɔ̀-í kɨ̄ ɗá? M-ɔ̄w kɨ̄ súkɨ̀ tɨ́. Vers où tu te diriges? Je vais vers le marché. ɔ̄w kɨ̄ ɗá? M-ɔ̄w kɨ̄ súkɨ̀ tɨ́. Tu vas vers où? Je vais vers le marché.
kɨ́ CMP qui, que. Súkɨ̀ kɨ́ Mūndūú bòý tɔ̀ӯ súkɨ̀ kɨ́ Sár̀. Le marché de Moundou est plus grand que celui de Sarh. ngōn kɨ́ tàgɨ́-nè à̰ súkɨ̀ tɨ́ l'enfant qui était hier au marché
kɨ̀-dɔ̄ PRP à cause de. Tàgɨ́-nè m-ɔ̄w lòpìtál̀ tɨ́ kɨ́-dɔ̄ mò̰y. Hier je suis allé à l'hôpital à cause d'une maladie. CMP pour. Màn̄g ɗèē kɨ̀-dɔ̀-ḿ tɨ́ kɨ̀-dɔ̄ kɔ̀sɨ̀-m̄. Le boeuf s'est dirigé vers moi pour m'encorner.
kɨ̀-dɔ̀-kàdɨ̄ (Syn: dɔ̀-kàdɨ̄) CMP pour (avec l'infinitif).
kɨ̀-dɔ̄-ɗí INT pourquoi. ɨ̄-ɓā-m̄ kɨ̀-dɔ̄-ɗí? Pour quoi m'as-tu appelé?
kɨ̀-lò-láy AV partout.
kɨ́-ná̰-jē SPC autres; certains. Mbā jē lə̀-ḿ kɨ́-ná̰-jē d-ɔ́w, njè kɨ́-ná̰-jē nà̰y nè. Certains de mes invités ont voyagé, et d'autres sont restés là.
kɨ́-rá INT lequel. Bḭ̄yə̰̄ kɨ́-rá ɗā mò̰y? Laquelle chèvre est malade? Expr: ndɔ̄ kɨ́-rá tɨ́? -quand, lequel jour? ā ɗèē ndɔ̄ kɨ́-rá tɨ́?Quand vas-tu venir?
37
kɨ́-ɗàng [kɨ́ràŋ] AV autre. Ngār̀ kɨ́ ɓē kɨ́-ràng tɨ́ ndìgɨ̀ tèē-é rə́mə̀ ḛ̀ mbātɨ́. Le roi d'un autre village a voulu la marier, mais elle a refusé. M-ā kɔ̀w̄ ndōgɨ̄ kɨ́-ɗàng. Je vais aller acheter un autre. Kūbū jē lə̀-ḿ gán̄g láy, m-ā ndōgɨ̄ kɨ́-ràng. Mes vêtements sont tous déchirés, je vais acheter d'autres.
kɨ́ǹ SPC ce, cette, ces. Ngōn kɨ́ǹ tō ngōn lə̀ màdɨ̄-ḿ. Cet enfant est le fils de mon ami. ún bíkɨ̀ kɨ́ǹ ādɨ̄-m̄. Prends ce stylo là et donne-le-moi.
VN forger (inf. de ò).
N mil. Kə̀dɨ̄ tújū kō yā̰. L'éléphant détruit beaucoup de mil. Ngōn ìsɨ̀ ɔ̀y kō bìr̄-í kɨ̀ jī-ə́. L'enfant est en train de ramasser le mil dans le mortier avec sa main. Tō kāgɨ̄ lə̀ kìjə̀ kō àĺ ɓə́y. Ce n'est pas encore le temps pour la récolte du mil.
kòō VN voir (inf. de òō).
kōó N vie de l'au delà.
kó-ɓē AV indigène, de la région.
kō-né N semence de mil. Dɨ́-mbə́tɨ̄ kō-né kɨ́ màjɨ̀ dɔ̀ kàdɨ̄ dúbū. On choisit les meilleures semences pour la plantation.
kòbɨ̀ N esp. d'arbre. Dèné jē tɔ̄l kàdɨ̀ kòbɨ̀ d-índə̄ pə̀r-ə́ d-úr kùtɨ̄ ngán jē tɨ́. Les femmes prennent l'écorce du "kob' et l'en bouillie et le mettent sur l'anus des enfants.
kóbɨ̄ N couvercle du grenier. ún kóbɨ̄ īndə̄ tà dàm tɨ́. Prend le couvercle et mets-le sur le grenier.
kòdè N asticot. Kòdè tō ngōn kùū kɨ́ tò dàn sḭ̀ tɨ́. L'asticot est un petit insecte blanc qui habit dans l'excrément.
kòdɨ̄ V poussière. Yə́l ùlə̀ àdɨ̄ kòdɨ̄ ɗùsɨ̀ mḛ̀ ɓē. Le vent a beaucoup soufflé et la poussière a envahi le village. Expr: kòdɨ̄ màn̄ -fond de l'eau dans le canari qui est salle
kògɨ̄ VI rire. Bɔ̀ɔ̄ ngán jē ɔ̀r̄ tà-sú àdɨ̄ ngán jē, ngán jē kògɨ̄ yā̰. Les enfants qui écoutaient le conte de leur père riaient beaucoup.
kógɨ̄ V jouer (filles, normalement quand elles font une simulation de faire la cuisine). Ngán jē d-á kógɨ̄ nà̰ā̰ tà kə́y tɨ́. Les filles sont en train de jouer devant la maison. N jeu culinaire de fillettes.
kòjɨ̀ VN accoucher, engendrer (inf. de òjɨ̀).
kòjɨ̄ VN tresser [le secko].
kòl N girafe. Kòl tō dā kɨ́ mínd-é ngāl yā̰. La girafe est l'animal qui a le plus long cou.
kōĺ-nè AV cette année.
kòngɨ̄ VN verser; faire entrer; tresser (inf. de òngɨ̄).
kòr̄ N panier (pour la pêche).
kòrè VN presser [liquide dans un récipient].
38
kōrē VT remuer. Dèné ìsɨ̀ kōrē mùr̄ árgē. La femme remue la boule pour le "argi". (boisson alcoolisée de manioc). ún gə̀ə̄ kɨ́ǹ ādɨ̄-m̄ m̄-kōrē-né mùr̄. Prends cette spatule en bois pour que je remue la boule avec.
kòrō N âne. Kòrō òtə̄ né tɔ̀ӯ síndə̄. Un âne peut porter plus qu'un cheval.
kòsɨ́ N concombre. m̄-ndɔ̀r̄ kòsɨ́ ndàng yā̰. J'ai cultivé le concombre rayé. Kòsɨ́ à ɗā-ī kàdɨ̄ ə́dɨ̄ yə̀dɨ̄-màn̄ yā̰. Les concombres te font uriner beaucoup.
kósɨ̄ NIN une foule.
kòtɨ̄ VN porter, transporter (inf. de òtɨ̄).
kòy VI mourir (inf. de òy). N mort. Kòy ngōn kɨ́ dūú tō tɔ̀ӯ kòy kɨ́ tɔ̀gɨ̀. La mort d'un petit enfant fait plus mal que la mort d'un adulte.
kò̰ VN manger; brûler (inf. de ò̰). Kìlə̄ jìrə̀ dɔ̀ bḭ̀yə̰̀ tɨ́ kò̰-né nàng. Faire un prétexte avec le miel de l'abeille de terre c'est manger la terre (avec) (Proverbe: on profite d'une situation pour faire des choses qui ne sont pas permises).
kò̰ N souffrance. Dèné kɨ́ njè ngɔ̀w kòy ìngə̀ kò̰. La veuve souffre. Expr: ìngə̀ kò̰ -souffrir
kó̰ N mère. kó̰-ḿ, kó̰-í, kó̰-é (=kḛ́-é), kó̰-jí, kó̰-sí, kó̰-dé - ma mère, ta mère, sa mère, notre mère, votre mère, leur mère. Kó̰-í ɔ̀w̄ ɗá? Où est partie ta mère? Kínə̰̄ kó̰-í gòtó, ā nàm̄ sə̀ kà-í. Si tu n'as pas de mère, tu t'attacheras à ta grand-mère.
kó̰ N femelle.
kó̰-nān NIN soeur.
kó̰-nā̰y N juillet. Dòw̄ pā tà sə̀ màdɨ̄-é kó̰-nā̰y tɨ́ àĺ. On ne parle pas les amis en mois de juillet (tout le monde est fatigué du travail du champ).
kó̰nó̰ N épilepsie. kó̰nó̰ ɔ̀sɨ̀ ngōn ìlə̄-é bòlè-é. L'épilepsie a attaqué l'enfant et l'a jeté dans le puits.
kɔ̀ N fatigue. Bùrə̀-kɔ̀sɨ̀ ɗā kùlə̀ sár àdɨ̄ kɔ̀ ìnd-é gāng-é. Le cultivateur a travaillé si fort que la fatigue enfin s'empara de lui. Expr: kɔ̀ ɗā-m̄ -la fatigue me dérange Expr: kɔ̀ ìndə̀ [dòw̄] gāng-é -la fatigue s'empare de [qqn] (litt: frapper qqn et lui couper)
kɔ̄ N boulette. Kɔ̄ gə̀r̄ ɨ́-ɓē-é àĺ. La boulette ne connaît son propriétaire.
kɔ̀ɔ̄ VN porter [vêtements] (inf. de ɔ̀ɔ̄). m̄-gè kɔ̀ɔ̄ kūbū kɨ́ sìgɨ̀ yā̰. Je veux porter des vêtements très nouveaux.
kɔ̄ɔ́ N idée de partie, ou à l'extérieur. ɨ̄-bɔ̀r̄ dɔ̀ tábɨ̀l kɔ̄ɔ́. Essuie la surface de la table avec ce chiffon. Mbù lə̀-ḿ ùsɨ̄ kɔ̄ɔ́. Mon sac est perdu. Expr: kìlə̄ kɔ̄ɔ́ -jeter Expr: ìlə̄ [né] kɔ̄ɔ́ -perdre [qqc] ìlə̄ gúrsɨ̀ kɔ̄ɔ́.Il a perdu l'argent. Expr: ùsɨ̄ kɔ̄ɔ́ -se perdre Ngōn ùsɨ̄ kɔ̄ɔ́ wàlé.L'enfant s'est perdu en brousse.
kɔ̄-pə̀r N braise. Kɔ̄-pə̀r ndɔ̄bɨ̄ ùsɨ̄ dɔ̀-ḿ tɨ́. Les braises du feu ont étincelé et elles sont tombées sur moi.
kɔ̀bɨ̀ N abomination; une chose que va contre tous les règles. Né lé kɨ́ ɨ̄-ɗā kɨ́ǹ lé tō kɔ̀bɨ̀. Ce que tu as fait là est une abomination.
kɔ̀dè N sorte de tamtam. Ndɔ̄ lā lə̀ mbə́ kùlə̄ kɔ̀dè gāng. Le jour de danse du fou, la corde du tam-tam se brise (Proverbe: le malheureux aura toujours la mauvaise chance).
39
kɔ̀dɨ̀ VN toucher (inf. de ɔ̀dɨ̀). VN puiser (l'eau) (inf. de ɔ̀dɨ̀). Dèné ɔ̀w̄ kɔ̀dɨ̀ màn̄ kàdɨ̄ ngán jē. La femme est partie puiser de l'eau pour ses enfants. Expr: kɔ̀dɨ̀ rɔ̄ -bouger
kɔ̀dɨ̄ N artiste.
kɔ̀dɨ̄ N forgeron. Kɔ̀dɨ̄ ò kɔ̀sɨ̀. Le forgeron forge la houe. Nìngə̀ lə̀ kɔ̀dɨ̄ tɔ̄l kɔ̀dɨ̄. La sagaie du forgeron a tué le forgeron.
kɔ̀dɨ̄-kūbɨ̄ V couturier.
kɔ̀gɨ̄ VN empêcher.
kɔ̄gɨ́ AV idée de débarrasser, hors.
kɔ̄gɨ̄rɔ̄ (Syn: kɔ̄kɨ̄rɔ̄) NIN morceau de (boue, pierre). kɔ̄gɨ̄rɔ̄ ə̀r,kɔ̄gɨ̄rɔ̄ bɔ̀r,kɔ̄gɨ̄rɔ̄ nàng un morceau d'une pierre,un morceau de boue,un morceau de la terre
kɔ́gɔ́rɔ́ AV s'il vous plaît. Kɔ́gɔ́rɔ́ yā mbə́l ādɨ̄-m̄ ɓə́y. Verse-moi encore, s'il te plaît.
kɔ̀jɨ̀ VN proposer. VN montrer. VN conseiller.
kɔ́jɔ̀l (Syn: kɔ́jɔ̀r) N petit escargot.
kɔ́jɔ̀r (Syn: kɔ́jɔ̀l) N esp. de petit escargot.
kɔ̄kɨ̄rɔ̄ (Syn: kɔ̄gɨ̄rɔ̄) NIN un morceau de (boue, terre, brique, etc.).
kɔ̀l NIN droite. J-ò̰ mùr̄ kɨ̀ jī kɔ̀l-jí. D-ó̰ mùr̄ kɨ̀ jī kɔ̀l-dé. Nous mangeons avec la main droite. On mange avec la main droite.
kɔ̀l VN aiguiser.
kɔ̄l V palabrer, quereller, engueuler. ī-kɔ̄l-ī nà̰ā̰ àĺ. Ne palabrez pas. Ngán jē ɨ́-kɔ́l̄ nà̰ā̰ dɔ̀ mùr̄ tɨ́. Les enfants se querellent sur la boule. VI gronder. Kɔ̄l-tà-ngār̀ kɔ̄l dɔ̀ tà kɔ̄l lì-ə́ kɨ́ Kɔ́l Koltangar gronde à propos de son figuier de Kol. N querelle. Dòw̄ màjɨ̀ ndɔ̄ kɔ̄l tɨ́ àĺ. Une personne n'est pas bonne le jour de querelle (Proverbe: en situation de problème il n'y a pas de tolérance).
kɔ̄l N esp. d'arbre.
kɔ̄n (Syn: kūn) N épine.
kɔ̀r̄ VN enlever (inf. de ɔ̀r̄).
kɔ̄r NIN nombre de. Kɔ̄r dòw̄ jē kɨ́ mḛ̀ ɓē tɨ́ kɨ́ǹ lé tɔ̀ӯ ɓú àĺ. Le nombre de gens dans ce village là ne dépasse pas cent. Expr: tídə̄ kɔ̄r -compter
kɔ̄r NIN morceau de (brique, boue sèche, etc.). Expr: kɔ̄r ə̀r -cailloux de boue sèche
kɔ̄r-gə̀m (Syn: gə̀m) N testicules.
40
kɔ̀r-mùtə́ NUM trente. Dòw̄ jē kɔ̀r-mùtə́ ɗèē yò ngō lə̀ ngār̀. Trente personnes sont venues aux obsèques du fils du chef.
kɔ̀sɨ̀ [kɔ̀sɨ̀,kɔ̀s] N houe. Kɔ̀sɨ̀ tō né kɨ́ ɗā-né kùlə̀ ndɔ̀r̄-ɔ́. La houe est une chose pour travailler le champ.
kɔ̄sɨ̄ NIN grêle. Tò rɔ̄ màd-í tɨ́ ə̀ sɔ̀l̄-ī kɨ́ kɔ̄sɨ̄. Quand c'est sur le corps de ton semblable c'est doux pour toi comme la grêle (Prov. on s'enfout de la souffrance de quelqu'un d'autre).
kɔ̀sɔ̀n̄g Français N cochon.
kɔ̀w N oeufs. Le chat sauvage a saisi ma poule sur ses oeufs. Ngōn kɨ́ ùsò kɔ̀w yā̰ lé à ɓògɨ̀. Un enfant qui mange beaucoup d'oeufs va voler (c'est à dire, il sera un voleur).
kɔ̀w̄ VN aller (inf. de ɔ̀w̄). M-ā kɔ̀w̄ ɓē-é lə̀-ḿ. Je vais rentrer chez moi.
kɔ́w (Syn: kə́w) V rassembler.
kɔ̀y VT quémander. ɨ̄-kɔ̀y-é kō àĺ nè à sɔ̄kɨ́-ī. Ne lui quémande pas du mil de peur qu'il ne se moque de toi.
kɔ̀y N placenta. Dèné òjɨ̀ ngōn lé, ngōn tḛ̀ḛ̄ kété ɓá kɔ̀y tḛ̀ḛ̄ gō tɨ́. Quand une femme donne naissance à un enfant, le placenta sort après.
kɔ̀y VN ramasser (inf. de ɔ̀y). Expr: kɔ̀y lò -balayer
kɔ̀y VN être lourd.
kɔ̀ӯ N hibou. Kɔ̀ӯ tō ə̀l̄ kɨ́ kèm-é bòý. Le hibou est un oiseau avec de grands yeux.
VN avaler.
N calebasse pour garder des grains, etc..
kùū N insecte. Ndɔ̄ɔ́ nè dá ngán kùū jē jɔ̄gɨ̄-m̄ yā̰. Cette nuit les petits insectes me dérangeaient beaucoup. Kùū dò̰-m̄ nè m-ē-é àĺ. Un insecte m'a piqué mais je ne l'ai pas vu.
kùū VN coudre (inf. de ùū).
kūú-ngāng [kūúŋgāŋ] N carie dentaire. Njè kūú-ngāng ngə̀ wúl àĺ. La personne avec les caries dentaires ne croque pas les pois de terres.
kūbū [kūbū,kūbɨ̄,kūbʉ̄] N vêtement. ɨ̄-ndōgɨ̄ kūbū kárē ādɨ̄-m̄. Achète une chemise pour moi. Kūbū jē lə̀-ḿ ùwə̀ yōró m-ā kɔ̀w̄ tógɨ̄-dé. Mes vêtements sont très sales, je vais les laver.
kùgə̀ N magie, sorcellerie, poison.
kùgə̄ VN payer (inf. de ùgə̄). M-ā kɨ̀-dɔ̄ kùgə̄ kūrə̄ dɔ̀ ngō-kó̰-ḿ tɨ́. Je suis parti pour payer la dette de mon frère.
kùgɨ̀ VN pincer; gratter.
kùgɨ̄ N tas d'arbustes qu'on a enlevé pour brûler. Ndúr̄ tò kùgɨ̄ tɨ́. Le hérisson habite dans les tas d'arbustes.
41
kùjɨ̀ N personne stérile. Nə̰̄-ḿ tō kùjɨ̀ àdɨ̄ j-ɔ̀w̄ sə̀ ngōn àĺ. Ma femme est stérile et alors nous n'avons pas des enfants. N stérilité.
kùjɨ̀ N honneur ou respect qu'on a pour les parents ou pour un supérieur. Ngōn-ḿ ìlə̄ kùjɨ̀ dɔ̀-ḿ tɨ́ yā̰. Mon fils me respecte beaucoup.
kújɨ́-tà N devinettes.
kūl N froid. Kūl ò̰ àĺ tàgɨ́-nè. Il ne faisait pas froid hier. ɓó-nè lé kūl ò̰-jí yā̰. Aujourd'hui le froid nous dérangeait terriblement.
kūl NIN manche (d'une hache). Kūl kūngə̄ yɔ́kɨ̄. Le manche de la hache s'est démanché.
kúl (Syn: kúlūlú) N charbon. J-ɔ̀w̄ jɨ̀-túngə̄ kúl kàdɨ̄ jɨ̀-túngə̄-né də̀rngə̀l̄. Nous allons faire du charbon pour en faire des briques. Kúl kɨ́ tùtɨ̀ àĺ lé à kò̰ pə̀r kàlàng àĺ. Le charbon n'est pas du tout sec, il ne prend pas feu vite.
kúl VT préparer [la sauce longue]. Kúl ná̰y ādɨ̄ bèrè m̄-ɗèē m-ó̰ sə̀-í. Prépare la sauce pour que demain je vienne manger avec toi. Dèné kúl ná̰y àdɨ̄ mbā jē. La femme préparait la sauce longue pour les invités.
kūl-bò N janvier. Kūl-bò tō nā̰y kɨ́ ngán jē ndām ndɔ̄ɔ́ àĺ dɔ̄ kūl ò̰ yā̰. Janvier est un mois ou les enfants ne dansent pas la nuit parce qu'il fait très froid.
kúl-ɓēdē N esp. de criquet. Kúl-ɓēdē jē dɨ́-tḛ́ḛ̄ nā̰y kúl tɨ́. Cette sorte de criquet apparaît pendant la saison de froid.
kùlə̀ VN envoyer (inf. de ùlə̀). Expr: kùlə̀ gə̀ə̄ tɨ́ -remuer avec une cuillère de bois
kùlə̀ N travail. m̄-tìgə̄ kùlə̄ lə̀-ḿ ɓó-nè. J'ai fini mon travail aujourd'hui.
kùlə̀ VN porter [habits]. Ngōn gè kùlə̀ kūbū nḛ̀ ìngə̀ kūbū àĺ. L'enfant veut porter ses habits mais il ne les trouve pas.
kùlə̄ N corde. M-íjə̄ kùlə̄ kɨ̀ kìyə̄. J'ai coupé la corde avec un couteau.
kúlūlú (Syn: kúl) N charbon.
kúm NIN nombril. kúm-ḿ, kúm-í, kúm-é - mon nombril, ton nombril, son nombril. Kúm ngōn-ḿ ùsɨ̄ ngàā. Le nombril de mon enfant (est pourri) et il est tombé (après la naissance).
kùmə̄ N médicament. Kùmə̄ tō né kɨ́ dòw̄ àjɨ̀-né mò̰y. Le médicament est une chose pour guérir les maladies.
kùn VN prendre. Expr: kùn kɨ̀ jī -prendre avec la main
kūn (Syn: kɔ̄n) N épine, épines. Kūn ùwə̀ kūbū lò-ḿ tīĺ. Une épine a déchiré ma chemise. Kō kɨ́ ùbə̀ dàn kūn tɨ́ tɔ̀gɨ̀ àĺ. Le mil qui pousse au milieu des épines ne développe pas. Expr: kāgɨ̄ kūn -arbuste d'épines
kùnə̰̀ N mil rouge.
kūnə̰̄ N arbre: kapokier. Pútū kūnə̰̄ ɨ́-ɗā-né ná̰y. La fleur du kapokier, on l'utilise dans les sauces.
kúnə̰̄ N coq. Kúnə̰̄ kūnjə́ nō̰ ndɔ̄ɔ́, ɔ̀gɨ̄-m̄ tò ɓī. Le coq a chanté pendant la nuit, il m'empêche de dormir!
42
kùnī-nè AV cette année, cet an. Kùnī-nè m̄-ndɔ̀r̄ búy àĺ. Cette année je ne cultive pas du coton.
kùndə̄ [kùndə̄,kʉ̀ndə̄] N soif. Dòw̄ jē à d-úsō póy kàdɨ̄ tàā kùndə̄. Les gens mangent le tubercule "hoy" pour la soif. Expr: tàā kùndə̄ -se désaltérer
kúndū N balafon. Kúndū ɓā yā̰ tɔ̀ӯ kúndū-mə̀ngɨ̀r. Le balafon résonne plus que la cithare.
kúndū-mə̀ngɨ̀r (Syn: kèndè) N cithare. Tō dòw̄ kɨ́ gə̀r̄ kìndə̀ kúndū-mə̀ngɨ̀r yā̰. Il est une personne qui joue la cithare très bien.
kúndūrú [kṵ́ndūrú] (Syn: māndāng) N arc et flèche.
kùngə̀ [kṵ̀ŋgə̀] N rhume.
kūngə̄ [kṵ̄ŋgə̄] N hache. Dòw̄ ndɔ̄ lò dèné kɨ̀ kūngə̄ àĺ. Personne ne prend une femme avec la hache. ún kūngə̄ ādɨ̄ j-ɔ̀w̄ wàlé. Prends la hache et allons au champ.
kūnjə́ N poulet (on dit aussi kɨ̄njə́). Ngūn kūnjə́ ɗā wōng gín bìr̄ àĺ. Le petit poussin ne se fâche pas d'en dessous le mortier. Lò ndɔ̄kɨ́ lé ngá-màndɨ̀ jē d-úsō kūnjə́ àĺ. Auparavant les jeunes femmes ne mangeaient pas de poulet.
kúnjɨ̄ N vapeur.
kùpɨ̀kúpɨ̀ Français N machette.
kúpkùp [kúpkùp,kùpkùp] N machette. Kúpkùp tō né-kàtɨ̀ lə̀ Nàsár̀ jē. La machette est l'arme blanche des blancs.
kùr VN descendre (inf. de ùr). Expr: kùr màn̄í -pénétrer dans l'eau
kùr VN piler (pour faire la farine).
kùr nàńg V descendre.
kūrə̄ N dette. Jə́jū ɔ̀r̄ kūrə̄ màjàĺ dɔ̀-jí tɨ́. Jésus a enlevé la dette du mal sur nous. Lò kɨ́ ùn là lə̀-é lé, ɔ̀w̄ ùgə̄ kūrə̄ lə̀-é. Quand il a reçu son salaire il est parti payer sa dette. Expr: kūrə̄ ɗā [dòw̄] -[qqn] avoir des dettes importantes
kúrə̄ VI être beau (naturellement, sans décoration) (v. aussi bàsá). Expr: ɗā kúrə̄ [né] -montrer l'interêt pour [qqc] Dɔ̀gɨ̄m ɗā kúrə̄ mòng ɓá nàl̄ mòng.Le lièvre ne montre d'intérêt pour avoir la queue et il manque la queue (Proverbe: il ne faut s'amuser avec une bonne opportunité).
kùsɨ̄ VN tomber (inf. de ùsɨ̄).
kùsò VN manger (inf. de ùsò). Kɔ̀w̄ ndòō dā ɓá tò kùsò dā bàtáng. Pour manque de la viande on mange la viande du galago (Proverbe: quand on manque ce qu'on veut on se debrouille avec ce qu'on n'aime pas).
kùsū VN tomber (inf. de ùsū).
kùtɨ̄ VN fermer (inf. de ùtɨ̄).
kùtɨ̄ N fesse. Ngōn-ḿ nō̰ dɔ̄-tàlə̀ dòktór̀ ɔ̀sɨ̀ kùt-é. Mon enfant pleure parce que le médecin l'a donné une piqûre à la fesse.
43
kútɨ̄ NIN tas de; groupe de. M-úwə̄ kútɨ̄ mbētē jē lə̀-ḿ dɔ̀gɨ̀ dɔ̀gɨ̀. J'ai mis mes papiers en dix tas. Kútɨ̄ mbētē lə̀-ḿ kárē dá mbētē ḛ̀ tɨ́ dɔ̀gɨ̀ dɔ̀gɨ̀. Dans chaque tas de mes papiers il y a dix papiers.
kùtúrū VT remuer (liquide). Dèné kùtúrū ná̰y kàdɨ̄ kàtɨ̄ tándɨ̄ tɨ́. La femme remue la sauce pour que le sel dissolve.
kùwə̀ VN saisir, attraper (inf. de ùwə̀).
kùӯ N hameçon. m̄-gə̀r̄ kìlə̄ kùӯ yā̰. Il pêche les poissons avec l'hameçon. Expr: kìlə̄ kùӯ -faire la pêche avec l'hameçon
N l'argent. Là kèm-é tɔ̄, sán̄g dòw̄ àĺ. L'argent est aveugle, il ne cherche pas les gens (proverbe).
VI danser (v. ndām). Dòw̄ lā òō gìd-é àĺ. Une personne danse et il ne voit pas son dos (Proverbe: quand tu fais qqc. on doit se laisser féliciter par des autres).
VI aider (normalement avec sə̀). ɨ̄-lā sə̀ dòw̄ àĺ nè ndē-é à tɔ̀ӯ-ī. N'aide pas une personne de peur qu'un jour il te dépasse.
làbɨ̀ N grande faim. Làbɨ̀ ɔ̀r̄ ngán jē. Les enfants ont grandement faim.
làbɨ̀ N mélange des sèves pour obtenir une glue utilisée pour capturer les oiseaux. Bɔ̀b-ḿ ùlə̀ làbɨ̀ ùwə̀-né yə̀l̄ jē. Mon père met la colle pour capturer les oiseaux.
lájɨ̄ (Syn: gír̄) V réfléchir (normalement lájɨ̄ tà). M-ísɨ́ m̄-lájɨ̄ tà dɔ̀-tɨ́ nè. Je suis en train de réfléchir sur ça.
lám V mentir, se vanter. Lám yā̰ nḛ̀ ɗā né àĺ. Tu mentes beaucoup mais tu ne fais rien. Ngōn kɨ́ǹ lé lám yā̰ ngà ɗā né àĺ. Cet enfant là ment beaucoup mais il ne fait rien.
làmúǹ Français N citron. N citronnier.
lámbà Français N lampe.
lán̄g N rat rayé. Né lə̀ màd-í tō mòng lán̄g. La chose de ton semblable est la queue du rat rayé (Proverbe: il ne faut pas avoir envie d'arracher une chose d'autre personne: la queu du rat rayé est faible, tu la touche et elle s'enlève).
lápíyà INJ salut. Expr: ɗā lápíyà [dòw̄] àdɨ̄ [dòw̄ màdɨ̄] -saluer [qqn] pour [qqn] d'autre Kínə̰̄ ɔ̄w tèē ɓē-é lé ɨ̄-ɗā lápíyà kó̰-ḿ ādɨ̄-m̄.Quand tu arrives à la maison salue ma mère pour moi.
láw AV vite. Pà tà láw láw lé m-ā kòō dɔ̀-é àĺ. Si tu parles très vite alors je ne vais pas le comprendre.
lày VI être plat. Kɔ̀sɨ̀ kɨ́ǹ lày màjɨ̀ yā̰. Cette houe est bien plate.
láy AV tous. Sə̰̀-ī láy yā ɗèē. Vous tous venez. Ngán jē ò̰-ī mùr̄ láy. Les enfants ont mangé toute la boule. Expr: né kɨ́ láy -n'importe quelle chose Expr: ndɔ̄ jē láy -tous les jours Expr: lò láy -partout Bɔ́rnɔ̄ jē ndōgɨ̄ gɔ́rɔ̀ lò láy.Les Bornous vendent des noix kola partout.
lá̰yā̰ N amulette. Kó̰ ngōn dɔ̀ɔ̄ lá̰yā̰ kùtɨ̄ ngōn-é tɨ́ dɔ̄ njé-ndō̰y jē. La mère a attaché l'amulette à la fesse de l'enfant à cause des sorciers.
44
SPC ce, cette, là. Ngōn-í lé, m-ā kìnd-é. Ton enfant là, je vais le taper! SPC plus généralement, sert à mettre l'accent sur le mot ou la phrase qui précède. Dòw̄ jē kɨ́ ndùl kɨ́ d-ísɨ̄ àmèríkɨ̀ kété lé tō ɓē jē. Les noirs qui habitaient l'Amérique avant étaient des esclaves.
CNJ alors. Kínə̰̄ ādɨ̄ j-ɔ̀w̄ lé à nə̀l̄-m̄ yā̰. Si tu acceptes que nous partions alors il me plaira beaucoup. Lò-kɨ́ ɨ̄-ɗèē lé m-ā m-ɔ̄w ngàā. Quand tu es arrivé alors j'étais déjà parti.
lèkɔ́l̀ Français N l'école. Expr: ngōn lèkɔ́l̀ -élève
lḛ̀ḛ̄ (Syn: yɔ̄l) VT fondre. ùbɨ̄ ɨ́-ɗɔ̄ý kɨ́ ɓī lé dòw̄ ìndə̄ pə̀r-ə́ ɓá à lḛ̀ḛ̄. L'huile de karité coagulée là, on la met au feu pour qu'elle fonde.
lə̀ PRP de. Tō kɨ́ lə̀-ḿ; tō né jē lə̀-ḿ. c'est à moi; ce sont à moi.
lə̄bɨ̄ (Syn: kāy) VT distribuer. Dòw̄ jē lə́bɨ̄ né-kùsò njé-kà̰ӯ-rɔ̄ jē. Les gens ont distribué de la nourriture aux réfugiés.
lə̄l (Syn: nə̄l) V pagayer.
lə́ngɨ̄ VT sommeiller (normalement avec ɓī). Ngōn lə́ngɨ̄ ɓī. Ton enfant s'assoupie.
lì- PRP de (avec -ə́).
N serpent. Ngūn àgɨ̀ nàńg tītɨ̄ lī bè. L'enfant rampe sur la terre comme un serpent. Kínə̰̄ lī dò̰-ī ā kà̰ӯ kùlə̄. Si un serpent vous a mordu, vous fuirez une corde.
líbrì N aiguille. ùū kūbū kɨ́ gāng kɨ̀ líbrì. Elle cousait le vêtement déchiré avec une aiguille.
líndɨ̄ VI être sucré. Kàndɨ̄ mbɔ̀ líndɨ̄ yā̰. Le fruit de la pomme cannelle est très sucré.
líyə̄ N caméléon. Líyə̄ mbə́l rē-é, àdɨ̄ lò gə̀ə̄-é ngàn̄g yā̰. Le caméléon a changé ses couleurs; le connaître de loin est très difficile.
N endroit. m̄-ɔ̄w lò àĺ. Je ne vais nulle part. Expr: lò láy -partout Ngār̀ tō gɔ̀jɨ̀ ɓá à kə̀r̄ lò láy wà.Est-ce que le chef est le sorgho pour devenir rouge partout. (Proverbe)
V couler (un liquide, qui rentre dans un trou). Màn̄ lō kɨ̄ bə̀ə́. L'eau coule en bas.
V bâiller. ɓō ɗā-m̄ àdɨ̄ m̄-ló yā̰. J'avais beaucoup faim et je bâillais beaucoup. Expr: ló tō ɓō -bailler de faim Expr: ló tō ɓī -bailler de sommeil
lò-gāng-tà [lògā̰ŋtà] N place de jugement. Dòw̄ jē dɨ́-yā̰ lò-gāng-tà tɨ́. Les gens sont nombreux à la place de jugement.
lò-kɨ́ CNJ lorsque, quand. Lò-kɨ́ m̄-tìgə̄ né ndó lé, m-ā m̄-sán̄g kùlə̀ Njàménà. Quand je finirai mes études, je vais chercher le travail à N'djaména. Lò-kɨ́ m̄-ísɨ̄ m-úsō másàr lé m̄-dò̰ ndò̰-ḿ. Lorsque je mangeais le maïs je me suis mordu la langue.
lò-kùr-àbɨ̀yò̰ N piste d'atterrissage, aéroport.
lò-sɔ̀lé AV le soir. kìngə̀-nà̰ā̰ kɨ́ lò-sɔ̀lé màjɨ̀ yā̰ àĺ. Les réunions du soir ne sont pas très bonnes.
lòpìtál̀ Français N l'hôpital.
45
lōw AV autrefois, entre-temps. Kété lōw lé dèné jē ùsò kūnjə́ àĺ. Entre-temps les femmes ne mangeaient pas de la poule. Lōw lé kà-jí jē d-ɔ́ɔ̄ ngīrə̄. Auparavant nos ancêtres portaient des peaux. AV depuis longtemps. Ngōn lé ɗèē lōw nṵ́. L'enfant est arrivé depuis longtemps. Expr: kà jē kɨ́ lōw -ancêtres Kà-jí jē kɨ́ lōw d-índə̄ ngāng-dé.Nos ancêtres limaient leurs dents. Expr: kɨ́ lōw -depuis là Depuis là tu n'es pas encore allé?
lō̰ý VT malaxer, mouiller (la terre). Ngán jē ɨ́-lō̰ý bɔ̀r dɔ̄ kɔ̀r̄-né bríkɨ̀. Les enfants malaxent la boue pour en fabriquer des briques.
lɔ́ N bouillie de haricots. Kínə̰̄ ó̰ lɔ́ kɨ̀-sḭ́ lé nīngə́ à kìndə̀-ī. Si tu manges la bouillie de haricots le matin tu auras de fièvre.
lɔ̀bɨ̄ V dérober, faire [qqc] de façon inaperçue (obj. est toujours rɔ̄). Lɔ̀bɨ̄ rē-é ɗèē. Il est venu de façon inaperçue. VT se glisser furtivement sur. m̄-lɔ̀b-é m-úw-é. J'ai glissé furtivement sur lui pour l'attraper.
lɔ̀l VI dégonfler. ndə̀n̄g yā̰ àdɨ̄ mḛ̀-é lɔ̀l. Il a beaucoup de diarrhée est son ventre est dégonflé.
lɔ̀l N têtard. Mòng lɔ̀l gāng ɓá dɨ́-ɓē-é ngə́bə̀trə̀. Lorsque la queue du têtard s'enlève, on l'appelle crapaud.
lɔ́w (Syn: kàlàng) AV vite. ɨ̄-ɗèē lɔ́w. Viens vite. ɨ̄-pà tà lɔ́w ngá̰y. Tu parles très vite.
Lúbə̄ NP Dieu.
m- PRA je. M-índə̄ je frappe M-ɔ̄w ɓē-é ngàā. Je vais chez moi maintenant.
m̄- PRA je.
-m̄ PRA me (forme accusative). ɨ̄-gè ɓògɨ̀-m̄ wà? Veux-tu me voler quoi?
-ḿ PRA mon, ma. Kó̰-ḿ ìtə̀ lò kɨ̀ ndìsə̄. Ma mère balaye avec le balai. Ngán-ḿ jē d-é mḭ́. J'ai cinq enfants. (litt: mes enfants sont cinq)
[mà,mà̰] N crocodile. Mà ùbə̀ ngāng-é àĺ. Le crocodile n'a pas poussé des dents. Mà tō dā kɨ́ tītɨ̄ nà̰ā̰ kɨ̀ ngàrɨ̀m, ngà ḛ̀ ɓá bòý tɔ̀ӯ-é. Le crocodile est un animal pareil à l'iguane, mais il est beaucoup plus grand que celle-ci.
màdɨ̀ N babouin. Màdɨ̀ tújū né yā̰ tɔ̀ӯ ɓə̀tɨ̄. Le cynocéphale détruit plus de choses que le singe.
màdɨ̄ NIN collègue. Kòl tō dā kɨ́ mínd-é ngāl tɔ̀ӯ màd-é jē láy. La girafe est un animal au cou plus long que tous les autres.
màgɨ̄ N totem ou idole (sorte de divination). Màgɨ̄ tō Lúbə̄ lə̀-jí. Ce totem est notre dieu.
màjàĺ VI être mauvais. Yībɨ̄ lì-ə́ màjàĺ àdɨ̄ mbə́l nàńg kɔ̄ɔ́. Sa bière de mil est sortie mauvaise et elle l'a jetée par terre. N mal, péché.
màjɨ̀ VI être bon. Kùlə̀ kɨ́ ɨ̄-ɗā ādɨ̄-m̄ kɨ́ǹ lé màjɨ̀ yā̰. Le travail que tu as fait pour moi est excellent.
māl N charognard. Māl tō ə̀l̄ kɨ́ dè-é ɔ̀r̄, ùsò dā kɨ́ ndùm. Le charognard est un grand oiseau à la tête chauve qui mange la viande pourrie.
málēnàńg N esp. de liane.
46
màm [mà̰m] N python, "boa". M-ō lī màm ùr dùl kàdɨ̀ kə́y tɨ́. J'ai vu un boa avaler une petite antilope à côté de la maison.
màmā [mà̰mā̰] NIN écorce sèche (d'arbre). Njè tɔ́gɨ̄ ndīmə̄-ī sī àdɨ̄-ī màmā. L'homme fort emprunte le fagot de toi mais le rend avec l'écorce. Njè sòō ùn pə̀r màmā tɨ́ àĺ. Celui qui cause beaucoup ne prend pas le feu sur l'écorce sèche (Proverbe: quand tu as déjà trouvé ce que tu cherches alors il faut t'en aller).
màn [mà̰n] VT maudire. Dèné màn ngōn-é. La femme a jeté une malédiction sur son enfant. N malédiction.
màn̄ [mà̰n̄] N eau. Màn̄-í dans l'eau Ndī ə̀dɨ̀ yā̰ kōĺ-nè àdɨ̄ màn̄ bā-á tō bɔ̀r. Il a beaucoup plu cette année et maintenant l'eau du fleuve est boueuse. N mouillé. Kūbū jē lə̀-ḿ tō màn̄ ɓə́y. Mes vêtements sont encore mouillés.
màn̄-kùlə̀ N inondation. Expr: lò màn̄-kùlə̀ -endroit inondé
màn̄-mè-ɨ́-ngòó N l'eau de mil.
màn̄-tà NIN salive. Màn̄-tà dòw̄ jē tò gáy gáy. La salive de chaque personne est différente.
màní [mà̰nḭ́] AV dans l'eau.
māndāng N cloche, clochette.
māndāng [mā̰ndā̰ŋ] (Syn: kūndūrū) N arc et flèche. Dòw̄ jē pá nè Mbōrōrō jē ɗā tà kà̰ māndāng lə̀-dé kɨ̀ kùgɨ̀. Les gens disent que les Mbororo préparent la pointe de leurs flèches avec du poison.
màndɨ̀ VI être belle. Dèné kɨ́ màndɨ̀ lé à gə̀r̄ kōrē mùr̄ àĺ. Une femme belle ne saura pas préparer la boule. N fille, jeune fille.
màng [mà̰ŋ] N esp. de plante, au contact du corps elle chatouille ou démange. ɨ̄-ndò̰ō̰ tà màng ə̀ màng à ndò̰ō̰-ī. Si tu t'amuses avec la plante "mang" elle va te démanger.
màn̄g [màŋ̄] N bovin; vache. m̄-ndōgɨ̄ màn̄g ndɔ̀r̄. J'ai acheté une vache pour labourer. Màn̄g jē ɗèē d-úsō wàlè tà bā tɨ́. Les boeufs venaient et mangeaient les herbes au bord du fleuve.
mán̄g [má̰ŋ̄] N tabac. ɓúgə̄ dèné jē d-á̰y mán̄g mḛ̀ tòó tɨ́. La vieille femme fume du tabac avec une pipe.
mángò [má̰ŋgò] N mangue. Expr: kāgɨ̄ mángò -manguier
Màngɔ̄ [Mà̰ŋgɔ̄] (Syn: Mɔ̀ngɔ̄) NP Mango (la langue de Doba). NP Mango (le peuple) (pour certains locuteurs Màngɔ̄ représente la langue et Màngɔ̄ le peuple). Expr: tà Màngɔ̄ -la langue Mango
mápà N pain. Sḭ́-nè m̄-tḛ̀ḛ̄ m-ā̰y sáỳ kɨ̀ mápà. Ce matin je suis sorti pour prendre du thé avec le pain.
màr V rônier. Màr tō kāgɨ̄ kɨ́ ngāl. Kàndɨ̄-é nə̀l̄. Le rônier est un arbre haut. Son fruit est agréable.
màr-mángá [màrmá̰ŋgá] N pangolin. Màr-mángá tō dā kùmə̄. Le pangolin est un animal sorcier.
másàr N maïs. Másàr kɨ́ dùbū dɔ̀-ɓìr-ɓìtɨ̄ tɨ́ lé àndɨ̄ màjɨ̀. Le maïs planté sur les tas des ordures brûlées produit très bien.
47
màsɨ̄ N tamarinier. Màsɨ̄ tō kāgɨ̄ kɨ́ ɔ̀w̄ kɨ̀ ngìrə̀ yā̰. Kínə̰̄ ɨ̄-túgə̄ kɨ̀ kūngə̄ ā túgə̄ lɔ́w àĺ. Le tamarinier est un arbre avec beaucoup de racines. Si tu essaies de le couper avec une hache, tu ne le couperas pas rapidement.
màsɨ̄ VI être acide. Làmúǹ màsɨ̄ yā̰. Le citron est très acide.
màsɔ́l NIN aisselle. Tógɨ̄ màsɔ́l-í nè ə̀tɨ̀. Lave-toi bien les aisselles de peur qu'il ne sente mauvais.
mātɨ̄ N esp. d'arbre: néré. M-úr nàngá dɔ̀ mātɨ̄ tɨ́. Je suis descendu du néré. m̄-ɗā bū mātɨ̄ dɔ̄ tá̰-né bḭ́yə̰̄. Je pétrie des boulettes (avec la farine) de néré pour en faire la bouillie.
mā̰ VT planter (qqc. qu'on transplante, tel que riz, arbres, etc.). Rísɨ̀ kɨ́ dɨ́-mā̰ lé ìndə̄ màjɨ̀ ìtə̄ rísɨ̀ kɨ́ dɨ́-dúbɨ̄. Le riz transplanté produit mieux que le riz semé.
mā̰ PR moi (forme indépendante). Mā̰ m-ā kɔ̀w̄ ɓē-é lə̀-ḿ. Moi je vais rentrer chez moi.
métɨ̀r N maître.
mḛ̀ḛ̄ [mḛ̀ḛ,mḛ̀] PRP dans. Mḛ̀ ɓē tɨ́ kɨ́-ɗá? Dans quel village?
mḛ̀ḛ̄ [mḛ̀ḛ,mḛ̀] N ventre. mə̰̀-ḿ, mə̰̀-í, mḛ̀-é, mḛ̀-jí, mḛ̀-sí, mḛ̀-dé - mon ventre, ton ventre, son ventre, nos ventres, vos ventres, leurs ventres. Mə̰̀-ḿ tō-m̄ yā̰ ndɔ̄ɔ́-nè. Mon ventre me faisait beaucoup mal cette nuit. Expr: mḛ̀ [dòw̄] ndà -[qqn] être gentil, généreux Dìngə̀m kɨ́ǹ lé mḛ̀-ǹ ndà àdɨ̄ ɗā sə̀ dòw̄ jē yā̰.Cet homme là est gentil de sorte qu'il aide beaucoup les gens. Expr: mḛ̀ [dòw̄] ndùl -[qqn] être méchant Nān-ḿ lé mḛ̀-é ndùl yā̰ àdɨ̄ dòw̄ jē ɨ́-ndìg-é àĺ.Mon oncle est très méchant de sorte que les gens ne l'aiment pas. Expr: mḛ̀ [dòw̄] ngàn̄g -[qqn] avoir endurance (avec la douleur) Ngōn kɨ́ dìngə̀m kɨ́ǹ lé mḛ̀-é ngàn̄g yā̰ àdɨ̄ nō̰ àĺ.Ce garçon il a beaucoup d'endurance de sorte qu'il ne pleure pas. Expr: mḛ̀ [dòw̄] sɔ̀l̄ -[qqn] avoir la nausée Ná̰y kɨ́ kàtɨ̄ ɔ̀dɨ̀ àĺ lé à ɗā kàdɨ̄ mḛ̀-í sɔ̀l̄.Une sauce sans sel te provoquera la nausée. Expr: mḛ̀ [dòw̄] ndə̀ə̄ -[qqn] être endurci Tō ngōn kɨ́ à kìdə̀-í tà àĺ dɔ̄ mḛ̀-é ndə̀ə̄ yā̰.Il n'est pas un enfant que va te parler parce qu'il est très endurci. Expr: mḛ̀ [dòw̄] túngə̄ -[qqn] être fâché, en colère Màn̄g jē tújū kō lə̀-jí àdɨ̄ mḛ̀-jí túngə̄ dɔ̀ Mbōrōrō tɨ́.Les boeufs ont détruit notre mil et nous sommes fâchés contre les nomades foulbés. Expr: mḛ̀ [dòw̄] òy dɔ̀ [né] tɨ́ -[qqn] oublier [qqc] ādɨ̄ mə̰̀-í òy dɔ̀ tà tɨ́ kɨ́ m-ídə̄-ī lé àĺ.Il ne faut pas oublier ce que je t'ai dit. Expr: mḛ̀ [dòw̄] gāng màn̄ -[qqn] être inquiété
mḛ̀ḛ́ AV à l'envers. úlə̄ kūbū lə̀-í kɨ̀ mḛ̀ḛ́. Tu as mis la chemise à l'envers.
mḛ̀-ndà N gentillesse, générosité. mḛ̀-ndà lì-ə́ ɗā àdɨ̄ ìngə̀-né tà-ɗə́bɨ̄. Sa gentillesse a fait qu'il a trouvé une opportunité.
mḛ̀-ndògɨ̄ N concession. M-ādɨ̄ ngōn gúrsɨ̀ kɔ̄r-jōó kàdɨ̄ ìtə̀-né mḛ̀-ndògɨ̄ lə̀-ḿ. J'ai donné cent francs à la fille pour qu'elle balaie ma concession.
mḛ̀-ndùl N méchanceté. mḛ̀-ndùl lì-ə́ à tɔ̄l-é ndɔ̄ màdɨ̄. Sa méchanceté va le tuer un jour.
mḛ̀hḛ́ NUM six. Ngōn ɗā nā̰y mḛ̀hḛ́, ìsɨ̀ àgɨ̀. L'enfant a six mois et il commence à ramper par terre.
mə̀dɨ̀ N perles. Ngán màndɨ̀ jē sū mə̀dɨ̀ kàdɨ̄ d-ɔ́w ndò tɨ́. Les jeunes filles d'initiation enfilent des perles.
mə̀kə̀sɨ̀ (Syn: ɓúgúlú-njà) PRA genou. mə̀kə̀sɨ̀ ngōn tē-é yā̰. Le genou de l'enfant lui fait très mal. Expr: ɔ̀sɨ̀ mə̀kə̀sɨ̀ [dòw̄] nàńg -(qqn) s'agenouiller
mə̀m N beau-père, belle-mère. Mə̀m-ḿ,mə̀m-í,mə̀m-é,mə̀m-jí,mə̀m-sí,mə̀m-dé mon beau-père,ton beau-père,son beau-père,notre beau-père,votre beau-père,leur beau-père mə̀m-ḿ jē, mə̀m-í jē, mə̀m-é jē, mə̀m-jí jē, mə̀m-sí jē, mə̀m-dé jē - mon beau-père, ton beau-père, son beau-père, notre beau-père, votre beau-père, leur beau-père. M-úsō né kə̀m mə̀m-ḿ tɨ́ àĺ. Je ne mange pas en présence de mon beau-père.
48
mə̀ngɨ̀rə̀ N esp. de insecte noir avec la forme du cythare. Tò mḛ̀ būr tɨ́ mə̀ngɨ̀rə̀ gə̀ə̄ àĺ. S'il est dans le ventre du varan l'insecte "mengire" ne va pas savoir [Proverbe: il ne faut fier à n'importe qui: le varan est venu le manger].
mə̀ngɨ̀rə̀ [mə̰̀ŋgɨ̀rə̀] N esp. de cithare (normalement kúndū mə̀ngɨ̀rə̀).
mə́sɨ̄ NIN sang. Mə́sɨ̄ à̰ӯ nàng kàrē àĺ. Le sang ne coule pas pour rien. Mə́s-ḿ,mə́s-í,mə́s-é,mə́sɨ́-jí,mə́sɨ́-sí,mə́sɨ́-dé mon sang,ton sang,son sang,notre sang,votre sang,leur sang Ndɔ̄ɔ́-nè yíl jē d-á̰y mə́sɨ̄ yā̰. Cette nuit les moustiques ont beaucoup bu mon sang.
mə̀tɨ̀ VI être paralysé. Ngōn ḭ̀ dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́ ùsɨ̄ àdɨ̄ bìn̄g-é tə̀tɨ̀ àdɨ̄ ùsɨ̄ mə̀tɨ̀. L'enfant est tombé d'un arbre et sa cuisse est paralysée.
mə̰̀y N tortue. Mə̰̀y tō dā kɨ́ ìsɨ̀ bā-á; ìsɨ̀ ɓúl màn̄ tɨ́. La tortue est un animal qui habite dans le fleuve; il reste dans l'eau profonde.
míndɨ̄ NIN cou. Mínd-ḿ,mínd-í,mínd-é,míndɨ̄-jí,míndɨ̄-sí,míndɨ̄-dé mon cou,ton cou,son cou,nos cous,vos cous,leurs cous
mìyə̰̀ N tique. Kínə̰̄ mìyə̰̀ ùwə̀-ī ə́ ōng ùbɨ̄ tītɨ́ lé à kḭ̀yə̰̀-ī. Si une tique te prend, et tu mets de l'huile sur lui, il te laissera vite.
mḭ́ NUM cinq. Ngán jē d-é mḭ́, dìngə̀m jē jōó dèné jē mùtə́. Il a cinq enfants, deux garçons et trois filles.
mḭ̀yə̰̀ N pouce.
mḭ̀yə̰̄ N couteau de jet. Mḭ̀yə̰̄ tō né ɗɔ̄ dā jē. Le couteau de jet est une chose pour jeter sur les animaux.
mónē N foin (pour les animaux). Mónē tō né-kùsò dā jē kɨ́ ɓē-é. Le foin est la nourriture des animaux domestiques.
mòng [mò̰ŋ] N queue. Mòng kə̀dɨ̄ gɔ̀jɨ̀ tɔ̀ӯ mòng màn̄g. La queue de l'éléphant est plus courte que la queue du boeuf.
mò̰y N maladie. Mò̰y kɨ́ ndɔ̄kɨ́ ɗā-m̄ kété lé ɗèē ɓó-nè ɓə́y. La maladie qui m'a frappé avant m'est revenue aujourd'hui. Expr: ɗā mò̰y -être malade Expr: ɗā [dòw̄] mò̰y -traitre [qqc] qui est malade Rɔ̄ ngōn-ḿ tē-é àdɨ̄ m̄-rē-é mò̰y ndɔ̄ɔ́-nè.Son enfant était très malade et je l'ai soigné pendant la nuit.
Mɔ̀ngɔ̄ (Syn: Màngɔ̄) NP Mongo, la langue Mongo. Màngɔ̄ jē pā tà Mɔ̀ngɔ̄. Les Mango parlent le Mongo. Expr: tà Màngɔ̄ -la langue Mongo
mɔ̀tɨ̀ NIN pénis. Mɔ̀tɨ̀ síndə̄ ngāl yā̰. Le pénis d'un cheval est très long.
mɔ̄w NIn grand mâle (des singes), chef. N un grand, une personne importante. Mɔ̄w dɔ̀-í ɓá à kùsò-né mùnjù kàsɨ̀. Grâce au grand sur toi tu vas manger (avec) les haricots rouges (Proverbe: on ne réussit pas sans un défenseur).
mùdù NIN vagin.
mùlə̀ N lutte. Ngán jē d-úwə̄ nà̰ā̰ mùlə̀. Les enfants luttent ensemble.
mùlə̀ N chat sauvage. Mùlə̀ ùwə̀ kūnjə́ lə̀-ḿ dɔ̀ kɔ̀w tɨ́. Le chat sauvage a saisi ma poule sur les oeufs.
múm [mṵ́m] N brouillard. Múm kɨ́ ndē-é tɨ́ kɨ́ǹ ɔ̀gɨ̄-jí kòō lò. Le brouillard ce jour là nous empêchait de voir.
49
Mūndūú NP Moundou.
mùndū [mṵ̀ndū] N paille servant pour faire les toits.
mùnjù [mṵ̀njù] N haricot. m̄-ndɔ̀r̄ mḛ̀ mùnjù. Je sarcle le champ d'haricot. Mùnjù kɨ́ ndīr nàl̄ kàtɨ̄-ngə́l lé à ɗā kàdɨ̄ mḛ̀-í à tō-ī. Les haricots cuits sans du natron te font mal au ventre.
mùnjù-kàsɨ̀ N esp. d'haricot rouge. ɓə̀tɨ̄ kɨ́ ɓī ùsò mùnjù-kàsɨ̀ àĺ. Un singe endormi ne mange pas les haricots rouges (?? the earlybird gets the worm).
mùr̄ N boule de mil. M-ó̰ mùr̄ kàdá nè àĺ. Je n'ai pas mangé la boule ce midi-là. ún ngó nè ādɨ̄ m-īlə̄ mùr̄ tɨ́. Prenez une assiette pour que je puisse mettre la boule dedans.
mùr-mùr ID beaucoup (ronger) (descr. de ).
mùtə́ N trois. Dòw̄ jē kɨ́ Njàménà ì yā̰ tɔ̀ӯ dòw̄ jē kɨ́ Mūndūú njà mùtə́. Il y a trois fois le nombre de personnes à N'Djaména qu'à Moundou.
mṵ̀ N herbe. M-ɔ̄w sán̄g mṵ̀ kàdɨ̄ bḭ̄yə̰̄ jē. Je vais ramasser des herbes pour mes chèvres. mṵ̀ kɨ́ màjɨ̀ kòjɨ̄ ndògɨ̄ une herbe qui est bonne pour tresser le secko
mṵ̄ṵ́ VT manger (qqc farineux). Ngán jē ɨ́-mṵ́ṵ̄ṵ́ ndùjɨ̄ kàbī. Les enfants mangent de la farine d'arachide.
mṵ̀ӯ VI être fort (boisson). árgē mṵ̀ӯ tɔ̀ӯ bíl-bìl. Argi est plus fort que la bière de mil.
mṵ̀ӯ N callosité (aux mains ou aux pieds). Kínə̰̄-á ɨ̄-ndɔ̀r̄ yā̰ lé jī-í à kùndə̄ mṵ̀ӯ. Si tu travailles beaucoup dans le champ, tu auras callosité aux mains.
mṵ̀ӯ VI ne parler pas (pour le respect) (normalement avec sə̀). Dèné lə̀ ngōn-ḿ mṵ̀ӯ sə̀-ḿ. La femme de mon fils ne parle pas avec moi.
mṵ̄y N esp. d'arbre fruitier [Vitex doniana].
mbà N lait. Dèné ìsɨ̀ àdɨ̄ mbà ngōn-é ìl. La femme est en train d'allaiter son enfant. Mbà ùbə̀ màsɨ̄. Le lait devient aigre. N sein. Ngūn kə́ rē-é tē-é ìl mbà àĺ. L'enfant malade ne tète pas [litt: il ne prend pas le sein]. Mbà-ḿ,mbà-í,mbè-é mes seins,tes seins,ses seins
mbā V étranger. Dèné ndīr ná̰y kɨ́ màjɨ̀ àdɨ̄ mbā jē. La femme a ramassé de la viande et l'a donné aux invités. Expr: tō mbā -être nouveau Expr: bùrə̀ mbā -hôte Expr: ɔ̀w̄ mbā -faire un voyage
mbàl̄ N pierre. M-ɔ́l tà kìyə̄ kɨ̀ mbàl̄ kàdɨ̄ kɨ̀ m-íjə̄-né dā. J'aiguise le couteau avec une pierre pour que je puisse couper la viande. N montagne.
mbàngɨ̄rā, mbàngɨ̄rā̰ [mbà̰ŋgɨ̄rā, mbà̰ŋgɨ̄rā̰] N piège, sorte de.
mbàrè Arabe N jeu d'hasard. mbàrè ɗā gín yā̰. Il y plusieurs sortes de jeu d'hasard
mbàtɨ̀ V ne pas suffire. Kùlə̄ màn̄ mbàtɨ̀ bòlè. La corde (pour le puisoir) n'atteint pas le puits.
mbàtɨ̀ VI être mince, svelte. Dèné kɨ́ mbàtɨ̀ kɨ́ǹ lé ɗā nḭ̀ yā̰. Cette femme svelte là est très jalouse.
50
mbātɨ́ V refuser. Bɔ̀b-ḿ mbātɨ́-m̄ kàdɨ̄-m̄ là kàdɨ̄ m̄-ndōgɨ̄-né mòtō. Mon père a refusé de me donner l'argent pour acheter une moto. VT abandonner. Wōng ɗā-m̄ àdɨ̄ m̄-mbātɨ́ kùlə̀. Je me suis fâché et j'ai abandonné le travail.
mbáy-tà NIN barbe. ɓúgə̄ kɨ́ǹ lé mbáy-tè-é ndà yā̰. Ce vieux là a une barbe très blanche.
mbētē Sango N papier.
mbḛ̄ N annonce publique. Tàgɨ́-nè d-ílə̄ mbḛ̄ pà nè tà kɨ́ sɔ̀bɨ̄-dɔ̀ ndɔ̀r̄ búy. Hier ils ont fait une annonce publique à propos de la culture du coton.
mbə̀ N galette à base de manioc, tapioca.
mbə́ N idiot. Mbə́ òjɨ̀ kɨ́ kə̀m-kàā. L'idiot donne naissance à un intelligent. (Proverbe)
mbə̄l N frais; mouillé : être. Wúl kɨ́ mbə̄l nə̀l̄ yā̰. Les pois de terres frais sont très succulents.
mbə́l VT verser, vider en versant. Mbə́l màn̄ mḛ̀ jó tɨ́. Verse l'eau dans la jarre. VT changer, échanger. ā mbə́l là kɨ́ǹ kàdɨ̄-m̄ wà? Change ces pièces pour moi, s'il te plaît. VT traduire.
mbə̄l-dɔ̀ (Syn: tà-kūl) PRP grâce. Mbə̄l-dɔ̀-ḿ ɓá ā kò̰ mùr̄ ɓó-nè. Grâce à moi tu as mangé la boule aujourd'hui.
mbə́l-dɔ̀ PRP grâce. mbə́l-dɔ̀ ngō-kḛ́-é ɓá ìngə̀-né dè-é. Grâce à son frère qu'il a réussi.
mbə̄lí N magicien.
mbə̀ngɨ̀-mbə̀ngɨ̀ ID très (épais: descr. de ndə̀r̄).
mbə́tɨ̄ V choisir. Bòrè ɨ̄-tḛ̀ḛ̄-ī ndátɨ́ kàdɨ̄ ná̰-ná̰ yā mbə́tɨ̄ dòw̄ lì-é. Demain sortez tous pour que chacun puisse choisir sa personne. ɔ̄w mbə́tɨ̄ bàtɨ̄ kɨ́ bòý ī-ɗèē-né ādɨ̄-m̄. ɔ̄w mbə́tɨ̄ bàtɨ̄ kɨ́ bòý ī-ɗèē sì-ə́ ādɨ̄-m̄. Va choisir un gros mouton et emmène-le moi. (1: on le porte; 2: on ne le porte pas)
mbə̰̀y-mbə̰̀y ID torrentiellement (tomber, la pluie: descr. de ə̀dɨ̀). Ndī ə̀dɨ̀ mbə̰̀y-mbə̰̀y àdɨ̄ kə́y jē tɔ̄. La pluie est tombée torrentiellement et les cases sont tombées.
mbī NIN oreille. Ngōn nō̰ dɔ̄-tàlə̀ mbī-ə́ tē-é. L'enfant pleure parce que ses oreilles lui font mal. Mbī dɔ̀gɨ̄m ngāl yā̰. Les oreilles du lièvre sont très longues. NIN feuille. Expr: mbī kám -feuille d'un arbuste Expr: ùr mbī-ə́ -prêter les oreilles úr mbī-í màjɨ̀ ō-né tà kɨ́ǹ.Prêtez bien les oreilles et écoutez la parole. Expr: mbī [dòw̄] àtɨ̄ -[qqn] être attentif
mbíkī N sourd-muet. Mbíkī tō dòw̄ kɨ́ pà tà àĺ rə́m òō tà àĺ rə́m. Un sourd-muet est quelqu'un qui ne peut ni parler, ni entendre.
mbìkɨ̀-mbìkɨ̀ ID son des sanglots (descr. de síkɨ̄ nō̰).
mbīr NIN nageoire. Mbīr gàgɨ̀ à kàd-ī dò. Les nageoires du silure peuvent provoquer une plaie douloureuse.
mbīsə̄ VT malaxer (avec les mains) (v. aussi mbō̰y). Dèné mbīsə̄ kàbī kàdɨ̄ tèē ùbɨ̄. La femme malaxe les arachides pour faire sortir l'huile. VT masser. Kó̰ ngōn mbīsə̄ njà ngōn kɨ́ ɔ̀r̄ tà nà̰ā̰ tɨ́. La mère de l'enfant l'a donné un massage du pied avec l'entorse.
51
mbḭ́yə̰̄ VT donner le repas à une voisine qui a donné la première. Dèné jē ìlə̄-ī nà̰ā̰ mbḭ́yə̰̄. Les femmes se sont données à manger.
mbɨ̀r̄-mbḭ̀ḭ̄ [mbɨ̀rɨ̄mbḭ̀ḭ̄] V guêpe noire. Mbɨ̀r̄-mbḭ̀ḭ̄ dò̰-m̄ rɔ̄-ḿ tí àdɨ̄ ɨ́-níngə̄ ìndə̀-m̄. La guêpe noire m'a piqué et mon corps s'est enflé et j'ai eu de la fièvre.
mbórē V presser avec la main. ɨ̄-mbórē mbà màn̄g ɨ̄-ɗèē-né ādɨ̄-m̄. Va traire la vache et apporte-moi (le lait).
Mbōrōrō NP Mbororo, nomade foulbé.
mbò̰ ID brun (descr. de kàsɨ̀ pour changer le sens de la couleur). Dèné jē kɨ́ Njàménà dɨ́-kàsɨ̀ mbò̰. Les femmes de N'Djaména sont brunes.
mbó̰ (Syn: kə́w) V ramasser. Mbó̰ kūbū jē nà̰ā̰ tɨ́ ɔ̄w tógɨ̄-dé. Rassemble les vêtements et vas les laver. m̄-mbó̰, ɨ̄-mbó̰, mbó̰ - je ramasse, tu ramasses, il ramasse. V rassembler. Ngār̀ mbó̰ dòw̄ jē tà kə́y lì-ə́ kàdɨ̄ pà nà̰ā̰ tà. Le chef a rassemblé les gens devant sa concession pour qu'ils parlent.
mbō̰y VT malaxer avec les pieds (boue pour briques). ɨ̄-mbō̰y bɔ̀r kàdɨ̄ m-ɔ̄r-né bríkɨ̀. Malaxe la boue pour que j'en fasse des briques. m̄-mbō̰y, ɨ̄-mbō̰y, ḛ̀ mbō̰y, jɨ̀-mbō̰y, ɨ̄-mbō̰y-ī, dɨ́-mbó̰ӯ = ɨ́-mbó̰ӯ - je malaxe, tu malaxes, il malaxe, nous malaxons, vous malaxez, ils malaxent.
mbɔ̀ N pomme cannelle. Kā̰ mbɔ̀ nàsár̀ ndùl rə́m, ndò̰y rə́m. La graine de la pomme cannelle européenne est noire et brillante. N goyave, goyavier.
mbɔ́ PRP à côté de. ɨ̄-ɗèē mbɔ́-ḿ tɨ́ nè. Viens près de moi ici. Mbɔ́-ḿ,mbɔ́-í,mbɔ́-é,mbɔ́-jí,mbɔ́-sí,mbɔ́-dé à côté de moi/toi/lui/nous/vous/eux
mbɔ́jɨ̄ V mesurer. ɨ̄-mbɔ́jɨ̄ kō mḛ̀ kàrè tɨ́ àdɨ̄ j-òō sé yā̰ wà. Mesurez le mil dans le panier pour voir si nous en avons assez. VT peser.
mbɔ̀w N pêcheur.
mbɔ̀ӯ VI incliner ce qui n'est pas solidement damé (tel comme un bois dans le sol).
mbù (Syn: sákɨ̄) N sac, sacoche. Mbūsɨ̄ kūbū lì-ə́ mḛ̀ mbù tɨ́. Il a bourré ses vêtements dans un sac. Kūbū ùbə̀ mḛ̀ mbù. Les vêtements bourrent le sac.
mbúl-mbúl Id très (gras: descr. de ^^).
mbùnə̰̄ PRP entre, parmi. ɓēdāyāá tō ɓē kɨ́ bòý tò mbùnə̰̄ Kūmrāá kɨ̀ Sár̀. Bédaya est une ville qui est entre Koumra et Sarh.
mbúr̄ N antilope : espèce de. Mbúr̄ tō dā kɨ́ bòý ìtə̄ wāl. Le Cobe défassa est un animal qui est plus grand que l'ourébi.
mbūsɨ̄ V bourrer, damer. m̄-mbūsɨ̄ búy mḛ̀ jángá tɨ́ m-ādɨ̄ ùbə̀. J'ai damé le coton dans le panier pour le remplir.
mbúsɨ́-mbúsɨ́ ID très (épais: descr. de ndə̀ə̄).
mbùtɨ̀ VT trouer. Kùtɨ̄ sóò lə̀-ḿ mbùtɨ̀ àdɨ̄ màn̄ ndə̀ӯ tɨ́. Il y un trou à la base de mon seau et ça laisse couler de l'eau. VI être crevé, troué.
52
mbútɨ̄ VI être très troué (fréq. de mbùtɨ̀). Kūbū lə̀-ḿ mbùtɨ̀ ngà kɨ́ lə̀-í mbútɨ̄. Ma chemise a un trou, mais la tienne en a beaucoup.
ǹ- PR il, elle. Pà nè n-ìngə̀ dā. Elle a dit qu'elle a trouvé de la viande.
nà-tɨ́ AV ensemble. J-ùsò né nà-tɨ́ ndḛ̀ḛ́-ndḛ̀ḛ́. Nous mangeons ensemble toujours. ásɨ́gàr jē njīyə̄ nà-tɨ́ ɓē tɨ́ kɨ́ tà tō tɨ́. Les soldats marchent ensemble vers le village où il y a le problème.
nāgɨ́ (Syn: nàr) V arracher, chercher à arracher. Ngán jē ɨ́-nāgɨ́ né jī màdɨ̄-dé jē tɨ́. Les enfants ont arraché quelque chose des mains de leurs amis. Expr: nāgɨ́ rɔ̄ [dòw̄] -[qqn] se démener, faire des grands efforts Dòw̄ jē nāgɨ́ rɔ̄-dé kàdɨ̄ ndī ìndə̀-dé àĺ.Les gens ont fait des grands efforts pour que la pluie ne les frappe pas.
nàjɨ̀ VT étaler, étendre (au soleil). Dèné nàjɨ̀ kō kàdɨ̀-á. La femme a étalé au soleil (pour qu'il sèche).
nàjɨ̄ N raison dans la parole. Ngār̀ àdɨ̄ nàjɨ̄ bàsá jē lò-gāng-tà tɨ́. Le chef a donné raison aux jeunes hommes au jugement. INJ cri d'innocence.
nājɨ̄ V nier. ɨ̄-nājɨ̄ àĺ, tō ī yàā ə́ pà. Ne le nie pas, c'est toi qui l'a dit!
nàl N esp. de plante, bambou. Kāgɨ̄ nàl màjɨ̀ ɗā tírə́ yā̰. L'arbre "nal" est très bon pour faires les lits. N flûte qu'on fabrique avec le bambou.
nàl̄ V rater. ùwə̀-m̄ nàl̄-m̄. Il a raté voulant m'attraper. m̄-nā̰ kàdɨ̄ kɨ̀ m-úw-é, nè m̄-nàl̄-é. J'ai essayé de l'attraper mais je l'ai raté. V manquer. Né nàl̄-m̄ àĺ. Rien ne me manque.
nàl̄ PRP sans. Nàl̄ Lúbə̄ sans Dieu m̄-gè ná̰y kɨ́ nàl̄ dā. J'aime beaucoup la sauce sans viande. Búy kɨ́ ndɔ̀r̄ nàl̄ kàtɨ̄ àndɨ̄ màjàĺ. Le coton cultivé sans l'engrais ne produit pas bien.
nàm̄ [nà̰m̄] VI se joindre avec, s'attacher (normalement avec sə̀). Kínə̰̄ kó̰-í gòtó, ā nàm̄ sə̀ kà-í. Si tu n'as pas de mère, tu t'attacheras à ta grand-mère.
nām [nā̰m] NIN ami, camarade, copain. Nām-ḿ jē mes amis N amitié. Nām màjɨ̀ tɔ̀ӯ nūjɨ̄. Les relations d'amitié sont mieux que celles de la famille. Nām à bɔ̀r̄ mə́sɨ̄ ngàā à bɔ̀r̄ ɓī àĺ. L'amitié essuiera le sang, mais pas le pus. NIN semblable, quelque chose de la même espèce. Kòl tō dā kɨ́ mínd-é ngāl tɔ̀ӯ nām-é jē láy. La girafe est un animal au cou plus long que tous les autres.
nān [nā̰n] N oncle maternel. Nān-ḿ,nān-í,nān-é,nān-jí,nān-sí,nān-dé mon oncle,ton oncle,son oncle,notre oncle,votre oncle,leur oncle Nān-ḿ tō ngō-kó̰ kó̰-ḿ. Mon oncle maternel est le frère de ma mère.
nànē V rapporter (qqc négatif). Dìngə̀m kɨ́ǹ nànē ìdə̀ bɔ̀bɨ̄ ngán jē àdɨ̄ nə̀l̄-dé àĺ. Cet homme a rapporté au père contre les enfants et ils ne sont pas contents. Nànē-tà-ngār̀ nànē ìdə̀ nān-é Nànē àdɨ̄ Nànē ìndə̀ nān-é. Nanetangar rapporte contre son oncle Nane ainsi que Nane a tapé son neveu.
nàńg [nà̰ŋ́,nà̰ŋgɨ́] (Syn: nàngá) AV par terre, à terre (locatif de nàng). Ngōn ùr nàńg dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́. L'enfant est descendu de l'arbre. M-íngə̄ gúrsɨ̀ kɔ̀r-jōó nàńg. J'ai trouvé 100 CFA par terre.
nàng [nà̰ŋ] N terre. ùr nàng dɔ̄ lō̰ý tílə̄ né gìdɨ̀ kə́y. Il a creusé la terre pour mouiller pour crépir la maison.
nàngá [nà̰ŋgá] (Syn: nàńg) AV par terre (locatif de nàng). AV bas, en bas.
53
nàr V s'envoler (oiseaux, etc.). Yə̀l̄ jē ɨ́-nár̄ tàá. Des oiseaux ont passé au dessus.
nàr N esp. d'arbuste. Kùlə̄ nàr ngàn̄g ìtə̄ kùlə̄ ɨ́-mōng. La corde de "nar" est plus résistante que celle du "mong".
nàsár̀ Arabe N blanc, Européen, qqn de haute culture. N fonctionnaire. Ngōn-ḿ ndó né dɔ̀ɔ̄ tèē nàsár̀. Mon enfant étudie pour pouvoir devenir un fonctionnaire. N français (langue). Dòw̄ jē yā̰ Sádɨ̀ tɨ́ ɨ́-gə̀r̄ tà nàsár̀ àĺ. Beaucoup de gens au Tchad ne connaissent pas la langue française. Bɔ̀b-ḿ gə̀r̄ tà nàsár̀ yā̰. Mon père connaît bien la langue française.
nàsɨ̄ N antilope cheval. Nàsɨ̄ tō dā kɨ́ ngāl àsɨ̀ nà̰ā̰ kɨ̀ síndə̄. L'antilope cheval est un grand animal, de la taille du cheval.
nàtɨ̀-nò̰ Nin le plein front. NIn dirigeant. Nàtɨ̀-nò̰ bém gòtó ə̀ bém ndə̀m̄. Si la fourmi n'a pas de front alors elle s'égare (Proverbe: si tu n'as pas de dirigeant tu vas t'égarer).
nā̰ VT séparer. Ngán jē ɗɔ́ɔ̄ nà̰ā̰, kó̰-dé ɗèē nā̰-dé. les enfants se battent, leur mère les sépare.
nā̰ VT goûter. m̄-nā̰ sáỳ m-ō sé súkàr tō tɨ́ wà. J'ai goûté le thé pour voir s'il y avait du sucre. ɨ̄-nā̰ ná̰y ādɨ̄ ō sé màjɨ̀ wà. Goûte la sauce pour voir si elle est bonne. Expr: nā̰ ná̰y -goûter la sauce
ná̰ INT qui. Ná̰ tō ngār̀ nè Qui est le chef de village ici? Sɔ̀bɨ̄ dɔ̀ ná̰? Cela concerne qui? Expr: kɨ́ ná̰ jē -certains entre eux
nà̰ā̰ VT accrocher. Dèné jē nà̰ā̰ kūbū lə̀-dé kàdɨ̀ bɔ̀r tɨ́. Les femmes ont accroché leurs vêtements sur le mur.
nà̰ā̰ PRA marqueur réciproque. Dɔ̀ dɔ̀gɨ̀ jē ɔ̀sɨ̀ nà̰ā̰ kàrē àĺ. Les buffles ne se battent pas pour rien. Njé-tà-kə́y jē lé nà̰ā̰ d-ísɨ̄ mbɔ́ nà̰ā̰ tɨ́ ḭ̀ kárē òō ɓē lò màdɨ̄-é àĺ. Deux voisins qui habitent l'un à côté de l'autre, mais l'un ne voit jamais la maison de l'autre. (La jambe et la main)
ná̰-ná̰ PR chaque un, quiconque. ná̰-ná̰ yàā à kɔ̀w̄ tàā là lì-ə́. Chacun va aller prendre son argent.
nà̰y V rester. Nà̰y nā̰y kárē kàdɨ̄ kɨ̀ m̄-ɗā kō lə̀-ḿ. Il ne me reste que deux jours pour finir le travail. Ngōn nà̰y wàlé. L'enfant est resté en brousse.
nā̰y N lune. Nā̰y ndà ndɔ̄ɔ́-nè. La lune est claire cette nuit. N mois. Nà̰y nā̰y jōó kàdɨ̀ kɨ̀ m-íjə̄ kō lò-ḿ. Ça reste deux mois avant que je récolte le mil. Expr: nā̰y ndà tɨ́ -au clair de lune
ná̰y N sauce. ɨ̄-kúl ná̰y ādɨ̄ bèrè m̄-ɗèē m-ó̰ sə̀-í. Prépare la sauce pour que je demain je mange avec toi. Ná̰y lə̀ Kàdījà ndùm. La sauce de Khadîdja est pourrie. Ná̰y kɨ́ tùngə̄ la sauce qui est chaude Dèné ìsɨ̀ ndīr ná̰y. La femme est en train de cuire la sauce.
nā̰y-kàdɨ̀ N saison sèche, saison de chaleur. Nā̰y-kàdɨ̀-á màn̄ ìī. Pendant la saison sèche l'eau du fleuve se tarit.
CNJ mais. Dīl tō kāgɨ̄ kɨ́ bòý kɨ́ ndíl-é màjɨ̀ yā̰, nḛ̀ dòw̄ jē pà nè ndíl jē kɨ́ màjàĺ d-ísɨ̄ mḛ̀ tɨ́. Le caïlcédrat est un grand arbre avec beaucoup d'ombre, mais les gens disent que beaucoup d'esprits y habitent.
CNJ de peur que. ādɨ̄ m-ɔ́tɨ̄ nè à ɗèē kìngə̀-m̄. Laisse-moi partir de peur qu'il vienne me trouver.
54
CMP que (avec le discours). Ngàā dòw̄ jē pà nè ... mais les gens disent que ... m̄-pà nè rɔ̄ bɔ̀bɨ̄-ḿ tē-é, ī-pà nè rɔ̄ bɔ̀b-í tē-é, ḛ̀ pà nè rɔ̄ bɔ̀bɨ̄-nè tē-é - j'ai dit que mon père est malade, tu as dit que ton père est malade, il a dit que son père est malade.
AV ici. ɨ̄-ɗèē nè, m̄-gè pà sə̀-í tà. Viens ici, je veux te parler.
N chose. Né kɨ́ǹ tō ɗí? Cette chose c'est quoi? Né jē kɨ́ ɨ̄-ndōgɨ̄ lé ndólē yā̰. Ces choses que tu as achetées sont très jolies. Expr: né kɨ́ǹ ɓá .... né -c'est pour cette raison que .... Ndɔ̀jɨ̀-m̄ yā̰ né kɨ́ǹ ɓá m-índ-é né.Il me dérange beaucoup, c'est pourquoi je l'ai tapé.
-né PRA avec (indiquant une chose dont on a déjà parlée). Túgə̄ kāgɨ̄ gāng kàdɨ̄ ɗā-né tò. Il a coupé l'arbre pour faire une pirogue. D-ún kūngə̄ kɨ̀-dɔ̄ túgə̄-m̄-né. ḛ̀ ùn kūngə̄ kɨ̀-dɔ̄ túgə̄-m̄-né. Ils ont pris une hache pour me frapper avec. Il a pris une hache pour me frapper avec.
né-dɔ̀-jī N récompense. ɗā kùlə̀ màjɨ̀ àdɨ̄ ìngə̀ né-dɔ̀-jī lì-ə́. Il a bien travaillé et il a trouvé sa récompense. īndə̄ mə̰̀-í dɔ̀ né-dɔ̀-jī tɨ́ àĺ dɔ̄-tàlə̀ ɗā kùlə̀ lə̀-í màjàĺ. Ne comptes pas sur la récompense parce que tu as mal fait ton travail. N cadeau.
né-kìngə̀ [né.kɨ̀ŋgə̀] N richesse. né-kìngə̀ ɗā-dé àdɨ̄ d-úr wàlé. La richesse les a faits de sorte qu'ils ne respectent pas les normes.
né-kɨ́ǹ-bá CNJ c'est pourquoi. Tájɨ̄-m̄ né-kɨ́ǹ-bá m-ɔ̄w dɔ̄ dàl-né bàā. Il m'a insulté, c'est pourquoi je vais me venger.
né-kùmə̰̄ N la chance (toujours bonne). Expr: njè né-kùmə̰̄ -le chanceux, celui qui a de la chance
né-kùsò V nourriture. M-ād-é né-kùsò. àdɨ̄-jí né-kùsò. Je lui ai donné de la nourriture. Il nous a donné de la nourriture. ādɨ̄ né-kùsò mbā lə̀-í wà? As-tu donné quelque chose à manger à ton invité?
nḛ̄ N femme, épouse. Kínə̰̄ nḛ̄-ḿ òō né lé ndīngə̄. Si ma femme voit quelque chose alors elle la désire. Nə̰̄-ḿ,nə̰̄-í,nḛ̄-é,nḛ̄-jí,nḛ̄-sí,nḛ̄-dé ma femme,ta femme,sa femme,nos femmes,vos femmes,leurs femmes
nə̀dɨ̀ VT mépriser. nə̀dɨ̀ dòw̄ jē dɔ̄ ḛ̀ tō ngōn lə̀ njè-né-kìngə̀. Il méprise les gens parce qu'il est le fils d'un richard.
nə̀l̄ N plaire. Ná̰y lə̀-í nə̀l̄ tà-ḿ yā̰. Ta sauce m'a beaucoup plu. Ná̰y kɨ́ǹ nə̀l̄-m̄ yā̰. Cette sauce là me plaît beaucoup. VI être succulent, agréable. Dā kɨ́ ndīr kɨ́ǹ dá nə̀l̄ yā̰. La viande qu'elle a cuite est très agréable. Expr: nə̀l̄ tà [dòw̄] -être délicieux [à qqn] Expr: nə̀l̄ mbī [dòw̄] -intéresser [qqn] Expr: dɔ̀ [dòw̄] nə̀l̄ [dòw̄ màdɨ̄] -[qqn d'autre] estimer [qqn] Métɨ̀r lə̀-ḿ ɗā né àdɨ̄ dè-é nə̀l̄-m̄ àĺ.Mon maître a fait des choses de sorte que je ne l'estime pas. Expr: nə̀l̄ mḛ̀ [dòw̄] -[qqn] être content
nə̄l (Syn: lə̄l) V pagayer. Mbɔ̀w jē nə̄l tò sán̄g-né kānjɨ̄ jē. Les pêcheurs pagayent la pirogue tout en cherchant des poissons.
nə́l (Syn: yə́l) N vent. Nə́l ùlə̀ yā̰. Le vent souffle beaucoup. Nə́l tɔ̄l pə̀r lámbà. Le vent a éteint la lampe.
nə̀tɨ̄ VI se carboniser, brûler. Dòw̄ ìndə̄ ngāng pə̀r-ə́ lò jōó ə̀ nə̀tɨ̄. Si une personne met le mil (pour manger sans sauce) au feu avec deux (marmites) alors il va se carboniser. (Proverbe: Si on fait deux choses à la fois on va échouer).
nìḿ [nḭ̀ḿ] N esp. de rat. nìḿ jē dò̰ njìrə̀ wàsɨ̄ lə̀-ḿ. Le rat a mordu les racines de mon melon.
nīń [nḭ̄ń] N cadavre. Nīń dòw̄ à tò nàngá kàrē àĺ. Le cadavre d'un homme ne reste pas dans la terre pour rien. D-ún nīń d-ɔ́w sì-ə́ dɔ̀-ɓádɨ̄ tɨ́ kàdɨ̄ dùbū. Ils ont pris le cadavre et l'ont porté au cimetière pour l'enterrer.
55
nìng NIN trace de. Màn̄g jē lə̀ kà-ḿ ɨ́-nà̰y àdɨ̄ ɔ̀w̄ ɔ̀r̄ nìng-dé. Les boeufs de mon grand-père se sont perdus et il est allé chercher leurs traces.
nīńg [nḭ̄ŋ́] VT sucer (fruits, etc.).
nìngə̀ [nɨ̀ŋgə̀] N sagaie, lance. ùr-m̄ kɨ̀ nìngə̀ ə́ m-īyə̄ rɔ̄-ḿ. Il a jeté une sagaie sur moi mais je me suis caché.
nìngə̀ [nɨ̀ŋgə̀] N épervier. Nìngə̀ tō ə̀l̄ kɨ́ bòý kɨ́ ùsò ngán kūnjə́ jē kɨ̀ ngán ə̀l̄ jē. L'épervier est un grand oiseau qui mange les poussins et (d'autres) petits oiseaux.
nīngə́ N la fièvre. ɗā kùlə̀ dà ndī tɨ́ àdɨ̄ nīngə́ ìndə̀-é. Il a travaillé sous la pluie et il a de la fièvre.
nìngə̀-bə̄r [nɨ́ŋgə́ bə̄r] N esp. d'oiseau.
nḭ̀ N jalousie entre femmes. NIN coépouse. Dèné jē kɨ́ǹ tō nḭ̀ nà̰ā̰ jē, ngɔ̀w-dé ɗā kárē. Ces femmes sont coépouses, elles ont un seul mari. Expr: ɗā nḭ̀ -être jalouse
nḭ́-màn̄ (Syn: dā-màn̄) N lamantin; esprit de l'eau. Nḭ́-màn̄ à̰ӯ ùr màní kɨ̀-dɔ̄ kùwə̀ dòw̄ jē. L'esprit d'eau entre dans l'eau pour saisir les gens.
nōjɨ̄ (Syn: nūjɨ̄) NIN parents, famille. Dìngə̀m kɨ́ǹ lé tō nōjɨ̄-í wà? Cet homme là, est-il de ta famille?
nò̰ PRP devant. Tə̰̄y ɔ̀r̄ gō másàr tɨ́, ngàā ɔ̀r̄ nò̰ kō tɨ́. Le petit mil (mil pénicillaire) devient mûr avant le mil blanc.
nò̰ NIN front. nò̰-ḿ, nò̰-ḭ́, nḛ̀-é, nò̰-jí, nò̰-sí, nò̰-dé - mon front, ton front, son front,notre front,votre front,leur front. Né ìlə̄ nò̰-ḿ. J'ai un kyste sur le front.
nō̰ VI être rouillé, avoir des rouilles. Kɔ̀sɨ̀ lə̀-ḿ nō̰. Ma houe a des rouilles.
nō̰ V pleurer. ɨ̄-ɗèē ún ngōn kɨ́ ìsɨ̀ nō̰ kɨ́ǹ. Viens prendre cet enfant qui pleure là. V crier. Kɔ̀ӯ nō̰ ndɔ̄ɔ́ yā̰. Le hibou hulule beaucoup pendant la nuit. N pleurs. Nō̰ lə̀ bḭ̄yə̰̄ ɔ̀gɨ̄ tɔ̄l bḭ̄yə̰̄ àĺ. Les pleurs de la chèvre n'impêche pas de tuer la chèvre (Proverbe: le chien aboie, la caravan passe).
nò̰ó̰ AV là-bas, là (existence) (normalement avec tò,à̰,ìsɨ̀). Tūwə̄ tò nò̰ó̰ wà? Est-ce que la natte est là-bas? Expr: ɗā nò̰ó̰ -faire sans réfléchir, sans être sur ɗā nò̰ó̰ ādɨ̄ j-òō.Fait sans réfléchir et nous allons voir.
nò̰-gúy NIN poitrine. Nò̰-gúy kūnjə́ lé tàl̄ yā̰ tɨ́. Il y a beaucoup de chair dans la poitrine du poulet.
nūjɨ̄ [nūjī,nōjī] NIN parents, famille. Nūjɨ̄-ḿ jē mes parents Tō nūj-í wà? Est-il un parent de toi?
núngə̄ [nṵ́ŋgə̄] VI être chaud. VT chauffer, brûler. Ngōn nō̰ kɨ̀-dɔ̄ mùr̄ núngə̄ jī-ə́. L'enfant pleure parce que la boule a brûlé sa main.
nṵ́ AV là-bas loin. ō-ī lò nṵ́ gìdɨ̀ bā tɨ́. Regardez là-bas loin sur la rive. Expr: lò nṵ́ yàā -Ça fait longtemps que Lò nṵ́ yàā dòw̄ jē pā-ī tà kɨ́ màjàĺ sə̀-ḿ.Ça fait longtemps que les gens parlent mal de moi.
ndà VI être blanc. Ndùjɨ̄ ngàlì ndà yā̰. La farine blanchit (les choses) beaucoup. Expr: jī [dòw̄] ndà -[qqn] n'avoir rien, être pauvre Yò tɔ̄l-é àdɨ̄ jī-ə́ ndà.Il a était frappé par le deuil et il n'a rien.
56
ndāá NIN peau (personne ou animal). ɨ́-ɗā ndə́y kɨ̀ ndāá àbɨ̀. On fait des chicottes avec la peau de l'hippopotame. Ndòō dā ɗā àdɨ̄ dòw̄ jē d-úsō ndāá. Le manque de la viande fait que les gens mangent les peaux. Expr: ndāá rɔ̄ [dòw̄] -la peau de [qqn]
ndābɨ́ N canard. Ndābɨ́ tō ə̀l̄ kɨ́ gè màn̄. Le canard est un oiseau qui aime l'eau.
ndágá (Syn: ndátɨ́) AV dehors. M-íngə̄ nān-í ndágá. J'ai rencontré ton oncle maternel dehors.
ndājɨ́ N cicatrice. Sàrā jē d-íjə̄ ndājɨ́ ndò jē. Les Saras tracent les cicatrices sur les visages des initiés. NIN dessin; couleur. Kūbū lə̀-í kɨ́ sìgɨ̀ lé ndājɨ́-é tō bàń? De quelles couleurs sont tes nouveaux vêtements.
ndájɨ̄ VT redresser. Kāgɨ̄ kɨ́ tùtɨ̀ dòw̄ à ndájɨ̄ àĺ. Un bois sec, on ne peut le redresser. VT repasser (vêtement). VT s'étirer (obj. rɔ̄). Expr: ndájɨ̄ rɔ̄ -se promener; promenade
ndájɨ̄ V imiter. Ngōn à ndájɨ̄ kə̀m dòw̄ kɨ́ tɔ̀gɨ̀ àĺ. Un enfant ne doit pas imiter un adulte.
ndàl̄ VT avoir des rapports sexuels. Dèné lə̀ njè-tà-kə́y lə̀-í lé ā ndàl̄-é àĺ. Il ne faut pas avoir des rapports sexuels avec la femme de ton voisin.
ndàm [ndà̰m] N écureuil (de terre). Bísɨ̄ jē lò-ḿ d-úwə̄ ndàm tàgɨ́-nè. Mes chiens ont attrapé un écureuil hier.
ndàm [ndà̰m] N hernie.
ndām [ndā̰m] V jouer. Ngán jē d-á ndām tà kə́y tɨ́. Les enfants sont en train de jouer devant la maison. V danser. Njè-bānjɨ̄ ndām dàn ndī tɨ́ àĺ. Le lépreux ne danse pas sous la pluie. Ngán jē d-ɔ́w ndām nà̰ā̰ nā̰y ndà tɨ́. Les jeunes sont tous partis danser à la claire de la lune. N danse.
ndān [ndā̰n] VI être rassasié. Mā̰ m̄-ndān, m-ásɨ̄ kùsò né àĺ. Je suis déjà rassasié, je ne peux rien manger. Sú ndān ə̀ ùlə̀ pə̀r kɨ́ dàm-á. Quand Suu est rassasié alors il met feu au grenier. (Prov: quand bien même tu es rassasié il ne faut pas gaspiller le reste de la nourriture).
ndān-njà NIN mollet. Métɨ̀r ìndə̀ ndān-njà ngán jē. Le maître a frappé les enfants sur le mollet.
ndàng [ndà̰ŋ] VI être rayé. Expr: kòsɨ́-ndàng -concombre rayé m̄-ndɔ̀r̄ kòsɨ́ ndàng yā̰.J'ai cultivé le concombre rayé.
ndàng [ndà̰ŋ] V écrire. ī-ɗèē ndàng mbētē àdɨ̄ m-úlə̄-né m-ādɨ̄ ngōn-ḿ. Viens écrire une lettre pour moi pour que je puisse l'envoyer à mon enfant.
ndàng [ndà̰ŋ] V gronder (tonnerre). Ndī ndàng àdɨ̄ ùwə̀ kāgɨ̄ kɨ́ à̰ kàdɨ̀ kə́y tɨ́ lə̀-ḿ. Le tonnerre gronde et (l'éclair) a frappé un arbre à côté de ma maison. VT réprimander, gronder.
ndáng [ndá̰ŋ] N mal express. Ngōn kɨ́ǹ ndáng yā̰ Un enfant qui fait des fautes expressément Expr: ɗā ndáng -faire un mal expressément
ndátɨ́ (Syn: ndágá) AV dehors. M-íngə̄ nān-í ndátɨ́. J'ai rencontré ton oncle maternel dehors.
ndà̰-àĺ [ndà̰á̰l] AV jamais. M-ō Njàménà ndà̰-àĺ. Je n'ai jamais vu N'Djaména.
ndèbɨ̀ V trembler.
ndèrè N esp. de petit oiseau.
57
ndḛ̀ḛ́-ndḛ̀ḛ́ AV toujours, souvent. J-ùsò né nà-tɨ́ ndḛ̀ḛ́-ndḛ̀ḛ́. Nous mangeons ensemble toujours.
ndə̀bɨ̀ VI se précipiter, se presser. Njè-ndò kɨ́ ndə̀bɨ̀ ìlə̄ dɔ̀ wàlè. La chasse qui est pressée lance sur les herbes (au lieu d'atteindre le gibier)
ndə̀ə̄ VI être épais. Ndāá àbɨ̀ ndə̀ə̄ yā̰. La peau de l'hippopotame est très épaisse.
ndə́gɨ̄ V ramasser. m̄-ndə́gɨ̄ kàbī jī-ḿ m-ōng mḛ̀ sákɨ̀ tɨ́. J'ai ramassé les arachides et je les ai versées dans le sac.
ndə́gɨ̄ NIN autre, les autres. Kə̀dɨ̄ tō dā kɨ́ bòý tɔ̀ӯ ndə́gɨ̄ dā jē láy. L'éléphant est un animal qui est plus grand que tous les autres. NIN reste, portion que reste. Ngán jē d-úsō né láy nál̄ kḭ̀yə̰̀ ndə́gɨ̄-é. Les enfants ont tout mangés, ils n'ont pas laissé le reste.
ndə̀l̄ N esp. de poisson, silure. Ndə̀l̄ tō kānjɨ̄ kɨ́ sīngə̄-é yā̰ àĺ. Le silure est un poisson sans beaucoup d'arêtes.
ndə́l V réveiller, se réveiller. m̄-ndə́l-é ɓàtɨ̀ yàā mbātɨ́ ɗèē sə̀-ḿ. Je l'ai réveillé de bonne heure mais il a refusé de venir avec moi.
ndə̀m N fétiche pour endommager la vie de qqc. Expr: ɔ̀r̄ ndə̀m dɔ̀ [né] tɨ́ -faire des fétiches sur [qqc] (pour endommager qqc) Njè-bà̰ā̰ lə̀-ḿ ɔ̀r̄ ndə̀m dɔ̀ kō tɨ́ lə̀-ḿ.Mon ennemi a fait des fétiches pour endommager mon mil.
ndə̀m VI s'égarer, être égaré. Ngōn ndə̀m̄ wàlé. L'enfant est égaré en brousse.
ndə̀m N oindre (avec l'huile).
ndə̀m̄ V emballer, bander. Dòktór̀ ndə̀m̄ jī-ḿ. Le médecin m'a bandé la main. VT enrouler. ɨ̄-ndə̀m̄ kàbī mḛ̀ kám mbētē tɨ́ ādɨ̄-m̄. Enroule les arachides dans le papier pour moi.
ndə̀n̄g [ndə̰̀ŋ̄,ndə̰̀ŋgɨ̄] V avoir la diarrhée. Ngōn-ḿ ndə̀n̄g mə́sɨ̄. Mon enfant a la diarrhée avec du sang. Nə̀l̄ tà kó̰ bḭ̄yə̰̄ ìndə̄-é ndə̀n̄g tɨ́. Plaire la bouche de la chèvre lui donne la diarrhée (Prov: quand tu veux d'avantage de quelque chose agréable ça va provoquer de malheur). Njà njè ndə̀n̄g ɔ̀ àĺ. Le pied de celui qui a diarrhée ne se fatigue pas: si on a problème sérieux on va toujours chercher le remède). Expr: njà [dòw̄] òy -[qqn] être fatigué, découragé (de faire qqc) Njà njè ndə̀n̄g òy àĺ.Les pieds d'une personne qui a la diarrhée ne se fatiguent pas. (Proverbe)
ndə̄r [ndə̄r,ndēr] (Syn: ùr) V creuser. Dòw̄ jē ndə̄r ɓē kɨ̀ dígə̄. Les gens creusent les trous avec des pioches. m̄-ndə̄r ɓē kɨ́ ù kàdɨ̄ kɨ̀ tō ɓē-sḭ̀ mḛ̀ kə́y tɨ́ lə̀-ḿ. J'ai creusé un trou profond pour en faire le WC dans ma concession.
ndə̀ӯ VT commander la nourriture avec [qqn]. Njè-ndɔ̀r̄ ndə̀ӯ mùr̄ njè-tà-kə́y lì-ə́ kɨ̀-dɔ̄ dòw̄ jē d-á ɗā kùlə̀ ndɔ̀r̄-ɔ́ lì-ə́. Le grand-cultivateur a commandé de la boule d'une voisine pour les gens qui travaillent dans son champ.
ndə̀ӯ V filtrer. Kó̰-ḿ ndə̀ӯ árgē. Ma mère a filtré du "argi". V suinter. Yō̰ ò̰ mùndū dɔ̀-kə́y tɨ́ lə̀-ḿ àdɨ̄ ndə̀ӯ. Les termites ont rongé le toit de ma maison de sorte qu'il suinte.
ndə́y N chicotte, fouet.
ndī N pluie. Ndī ə̀dɨ̀ yā̰, j-à dùbū né ɓó-nè àĺ. Il pleut très fort, on ne peut pas semer aujourd'hui. Njè ɗā màjɨ̀ tò ndī tɨ́. Le bienfaiteur dort sous la pluie (Prov: il laisse les autres dormir là où la pluie ne tombe pas: celui qui veut du bien souffre).
58
ndī [ndī,ndɨ̄] N voix. Ndī-ḿ,ndī-í,ndī-ə́,ndī-jí,ndī-sí,ndī-dé ma voix,ta voix,sa voix,notre voix,votre voix,leur voix M-ō ndī nō̰ tànjɨ̀. J'ai écouté le cri de la pintade. M-ō ndī ngōn-ḿ. J'ai écouté la voix de mon enfant.
ndí N grain de néré utilisé pour la cuisine.
ndìgɨ̀ (Syn: gè) V vouloir. M-ndìgɨ̀ ndōgɨ̄ kūbū kɨ́ sìgɨ̀. Je veux acheter des nouveaux vêtements. VT accepter. VT aimer. Njè ndìgɨ̀-ī ndə̀m-ī ùbɨ̄ dɔ̀ yōró tɨ́. Celui que t'aime va te parfumer bien que tu est sale (Prov. celui que t'aime protège ton honneur malgré tes fautes).
ndìgɨ̀ V répondre. Bɔ̀b-í ɓā-ī, ā ndìgɨ̀ wà? Ton père t'appelle -- vas-tu répondre?
ndíjə̄ NIN esp. d'oignon sauvage. Lī dḛ̀-é àdɨ̄ d-ádɨ̄-é ndíjə̄ lī ùsò. Le serpent l'a mordu et on lui a donné l'oignon sauvage contre les serpents pour manger.
ndíl N ombre. ndíl-í à l'ombre Ndíl dīl sɔ̀l̄ àdɨ̄ màjɨ̀ yā̰. L'ombre du caïlcédrat est fraîche et très bonne. N esprit mauvais.
ndīmə̄ [ndʉ̄mə̰̄] VT emprunter; prêter. m̄-ndīmə̄ síndə̄ lə̀ bùrə̀-mbā lə̀-ḿ kàdɨ̄ m-ɔ̄w-né ɓē-é. J'ai emprunté le cheval de mon hôte pour rentrer chez moi avec.
ndìng AV en silence, calme. Ngār̀ ḭ̀ tàá dɔ̄ pā tà, dòw̄ jē d-ísɨ̄ ndìng. Le chef s'est levé pour parler, les gens sont restés en silence total.
ndíng ID très (ferme: descr. de ɔ̀rè rɔ̄).
ndīngə̄ [ndɨ̄ŋgə̄] V convoiter. Njè-dàbɨ̀ ndīngə̄ bānjɨ̄. Le paresseux convoite la lèpre. VT souhaiter. Expr: [dòw̄] ndīngə̄ rē-é -[qqn] regretter, lamenter
ndīr [ndīr,ndɨ̄r] VT cuire. ɨ̄-ndīr bɔ̄ngɔ̀w sḛ́ ādɨ̄ m-úsō àĺ wà? Cuits un peu de patate pour que je mange, d'accord? Kùlə̀ lə̀ dìngə̀m dá tō kàdɨ̄ ndɔ̀r̄, kɨ́ lò dèné tō kàdɨ̄ ndīr né. Le travail d'un homme est de labourer, celui d'une femme est de faire la cuisine.
ndìsə̄ N balai. Kó̰-ḿ ìtə̀ lò kɨ̀ ndìsə̄. Ma mère balaye avec le balai. Dòw̄ jē d-ɔ́y mḛ̀ kə́y lə̀-dé kɨ̀ ndìsə̄. Les gens balaient l'intérieur de leurs maisons avec un balai.
ndìsə̄ V se raser. Yíngə̄ tō né kɨ́ dòw̄ jē ɨ́-ndísə̄-né mbáy-tà-dé. Un rasoir est une chose que les gens utilisent pour se raser les barbes. VT raser.
ndísə̄ N puce. ndísə̄ jē d-úsō dɔ̀ ngōn-ḿ àdɨ̄ dɔ̀ ngōn-ḿ tō dò. Les poux ont mordu la tête de mon fils à tel point qu'il en a des plaies.
ndìsɨ̀ VI être tout déchiré. Bòlè kūnjə́ jē lə̀-ḿ ndìsɨ̀, m-ā ɗā kɨ́ sìgɨ̀. Mon poulailler est devenu ancien, je vais construire un nouveau. Kūbū jē lə̀-ḿ ndìsɨ̀, m-ā ndōgɨ̄ kɨ́ sìgɨ̀. Mes vêtements sont tous déchirés, je vais acheter des nouveaux. Expr: ndìsɨ̀ kūbū -vieux vêtements tous déchirés
ndìtə̀ VI être glissante. VT faire glisser. VT glisser. Expr: lò ndìtə̀ -glissade Expr: lò ndìtə̀ ɔ̀tɨ̄ [dòw̄] -[qqn] tomber à cause de la glissade
ndò N rite d'initiation de garçons. Ndò kɨ́ tɔ̄l ɓàr-á ɔ̀gɨ̄ kàdɨ̄ ndī ə̀dɨ̀. L'initiation accomplie pendant la saison pluvieuse empêche la pluie de tomber. Bàsá jē d-ɔ́w ndò tɨ́ láy. Les jeunes hommes sont tous partis pour l'initiation.
59
ndō N douleurs d'enfantement. Ndō ɗā nḛ̄-ḿ. Ma femme commence avec les douleurs d'accouchement. Mḛ̀ḛ̄ dèné òy dɔ̀ ndō tɨ́. La femme oublie (les douleurs de) l'accouchement (Proverbe: avec le temps on change d'avis).
ndó V étudier, apprendre. Ngōn-ḿ ndó né yā̰ tèē-né nàsár̀. Mon enfant étudie beaucoup pour devenir un fonctionnaire. Kínə̰̄ ndó né àĺ lé ā kìngə̄ dɔ̀-í àĺ. Si tu n'étudies pas, tu ne vas pas réussir. V enseigner. Bɔ̀b-ḿ ndó-m̄ né yā̰. Mon père m'a enseigné beaucoup de choses.
ndòō N pauvreté. ɓāl ɗɔ̄ tɨ́ ndòō ɗā dòw̄ jē yā̰. Il y a beaucoup de pauvreté de mon village maintenant. NIN le manque de. Ndòō mùr̄ tō nā̰y ndòō-mùr̄ tɨ́. Il y a le manque de la boule dans le mois d'octobre. Expr: ɔ̀w̄ ndòō [né] -avoir besoin de [qqc] Expr: kèm [dòw̄] tō ndòō -être malheureux Expr: njè ndòō -un pauvre Yə́gɨ̄ lə̀ njè ndòō ùbə̀ ngāng wàlè tɨ́.Le rat des pauvres sort du trou proche des herbes (Proverbe: les opportunités du pauvre viennent à mauvais moment).
ndòō-mùr̄ N octobre.
ndògɨ̄ VT baigner, se baigner (l'objet est màn̄). ādɨ̄-m̄ màn̄ ā m̄-ndògɨ̄. Donnez-moi de l'eau pour me laver. Expr: ndògɨ̄ màn̄ -se laver m̄-ndògɨ̄ màn̄ bā-á.Je me baigne au fleuve.
ndògɨ̄ N secko, clôture en paille. ìlə̄ ndògɨ̄ dɔ̀ kə́y tɨ́ lì-ə́. Il a mis en place du secko autour de sa maison.
ndōgɨ̄ V acheter. Gúrsɨ̀ kándáng ɓá ɨ̄-ndōgɨ̄-né kūbū (jē) lə̀-í kɨ́ǹ. À combien as-tu acheté tes vêtements? V vendre. m̄-ndìgɨ̀ ndōgɨ̄ bèlō lə̀-ḿ nḛ̀ njè ndōgɨ̄-é gòtó. Je veux vendre mon vélo mais personne ne veut l'acheter. VT payer. Expr: ìndə̄ ndōgɨ̄ -vendre
ndòlè VT chercher quelque chose perdue. Màn̄g jē lə̀ ngār̀ nà̰y àdɨ̄ dòw̄ jē d-ɔ́w ndòlè-dé. Les boeufs du chef sont perdus et les gens sont partis pour les chercher. Mə́s ndòlè njɨ̀rə̀. Le sang recherche les veines (Prov: on recherche toujours ses origines).
ndòlè VI suivre (normalement avec ). Bísɨ̄ lì-ə́ ndòlè gē-é lò kɨ́ ìsɨ̀ tḛ̀ḛ̄ tágá. Son chien le suit chaque fois qu'il se promène.
ndòlē VI se flétrir, faner. Mbī kāgɨ̄ kɨ́ǹ ndòlē dɔ̄-tàlə̀ gín-é tō màn̄ àĺ. Toutes les feuilles de cet arbre sont mortes parce que le sol n'est pas humide.
ndólē VI être jolie, propre. Né jē kɨ́ ɨ̄-ndōgɨ̄ kɨ́ǹ lé ndólē yā̰. Ces choses là que tu as achetées sont très jolies. VI briller. ɨ̄-ɗèē ō kə́rwḛ̄y jē ɨ́-ndólē yā̰ ndɔ̄ɔ́-nè. Viens voir les étoiles, ils brillent beaucoup cette nuit.
ndōnōnō N trou dans une ancienne termitière. Tàl̄ ùr ɓē ndōnōnō tɨ́. Un chacal habite dans ce trou.
ndòý NIN personne avec le même nom. Ndòý lə̀-ḿ ndìgɨ̀-m̄ yā̰. La personne qui a le même nom que moi m'aime beaucoup.
ndò̰ N chasse.
ndò̰ N langue. ndò̰-ḿ, ndò̰-í, ndḛ̀-é, ndò̰-jí, ndò̰-sí, ndò̰-dé - ma langue, ta langue, sa langue, nos langues, vos langues, leurs langues M-ísɨ̄ m-úsō másàr àr̄ m̄-dò̰ ndò̰-ḿ. J'étais en train de manger le maïs et je me suis mordu la langue. Expr: né-ndò̰ -divination Expr: ɔ̀w̄ ndò̰ [né] -faire la divination/idolâtrie avec ɔ̀w̄ ɓē lə̀ njè ndò̰ né.Il va chez le devin.
ndò̰ō̰ VT démanger. Tó-tà yíl jē ndò̰ō̰-m̄ yā̰. Les piqûres de moustique me démangent beaucoup.
60
ndò̰ō̰ VT provoquer (obj. ). ɨ̄-ndò̰ō̰ tà màng ə̀ màng à ndò̰ō̰-ī. Si tu provoques la plante "mang" elle va te démanger.
ndò̰y VI être brillant. Kā̰ mbɔ̀ nàsár̀ ndùl rə́m, ndò̰y rə́m. La graine de la pomme cannelle européenne est noire et brillante.
ndō̰y V briller. Gìdɨ̀ tɔ́rsɨ̀ ndō̰y yā̰. L'extérieur d'une torche métallique reluit beaucoup.
ndɔ̄ N journée, jour. Ndɔ̄ kárē tō ndɔ̄ kɨ́ màjɨ̀. Un jour est un jour heureux. Ndɔ̄ dìmá̰à̰s tō ndɔ̄ tàā kō. Le dimanche est un jour de repos. ā ɗèē ndɔ̄ kɨ́-rá tɨ́? Quel jour vas-tu venir?
ndɔ̄ɔ́ AV la nuit, pendant la nuit.
ndɔ̄bɨ̄ VI être déboîté, craquer. Le doigt de l'enfant est déboité.
ndɔ̄bɨ̄ V étinceler. Kɔ̄-pə̀r ndɔ̄bɨ̄ ùsɨ̄ dɔ̀-ḿ tɨ́. Les braises du feu ont étincelé et elles sont tombées sur moi.
ndɔ̄gé (Syn: sḭ́) N matin. ɓàr-á lé tàl ùwə̀ wàlè jē tɨ́ yā̰ kɨ̀ ndɔ̄gé. Pendant la saison pluvieuse, il y a beaucoup de rosée dans les herbes le matin. Kínə̰̄ ó̰ mùr̄ kɨ̀ ndɔ̄gé lé ā ɓī kàdá yā̰. Si tu manges la boule le matin, tu dormiras pendant l'après-midi. Expr: kɨ̀ ndɔ̄gé -dans le matin
ndɔ̀jɨ̀ VI être compliqué. Tà kɨ́ǹ ndɔ̀jɨ̀ yā̰. Cette affaire est très compliquée.
ndɔ̀jɨ̀ (Syn: jɔ̄gɨ̄) V déranger. Kə́m jē ɨ́-ndɔ́ɔ̄jɨ̄-m̄ yā̰ àdɨ̄ m-ɔ̄w kɨ̀ ɗā kùlə̀ ndátɨ́. Les mouches me dérangent beaucoup ici, alors je vais travailler dehors.
ndɔ̄kɨ́ (Syn: kété) AV autre fois, entre temps, avant. Yə́gɨ̄ jē kɨ́ ndɔ̄kɨ́ ɨ́-yā̰ mḛ̀ kə́y tɨ́ lé, bàtú lé ùsò-dé láy. Les rats qui abondaient avant dans la maison sont tous été mangés par le chat. Lò ndɔ̄kɨ́ lé dèné jē ùsò kūnjə́ àĺ. Entre-temps les femmes ne mangeaient pas de la poule. Kété ndɔ̄kɨ́ m-ɔ̄w m-ō Jáǹ. Entre-temps j'allais voir Jean. Expr: lò ndɔ̄kɨ́ -auparavant Lò ndɔ̄kɨ́ lé kə̀dɨ̄ jē ì yā̰, ngɔ̀sɨ̄-nè lé dòw̄ jē tɔ̄l-dé láy.Auparavant les éléphants étaient nombreux, mais aujourd'hui les gens les ont tous tué.
ndɔ̀l N bourge, substance visqueux. N crachat, flegme. Njé kà̰ӯ mán̄g jē kə́sɨ̄ d-ɔ́r̄ ndɔ̀l yā̰. Les fumeur toussent et crachent beaucoup de flegme.
ndɔ̀r̄ VT cultiver, labourer. Kùnī-nè m̄-ndɔ̀r̄ búy àĺ. Cette année je ne cultive pas du coton. Dòw̄ jē ndɔ̀r̄ búy yā̰ kōĺ-nè. Les gens ont planté beaucoup de coton cette année. N champ. Expr: màn̄g ndɔ̀r̄ -boeuf pour labourer J'ai acheté une vache pour labourer.
ndɔ́r̄ V tirer. Màn̄g jē ndɔ́r̄ púsɨ̄ kòtɨ̄ kō. Les boeufs tiraient une charrette chargée de mil. ɔ̄w dɔ̀ɔ̄ kùlə̄ míndɨ̄ bḭ̄yə̰̄ tɨ́ ndɔ́r̄-é ɨ̄-ɗèē sì-ə́. Va attacher une corde au cou de la chèvre et amène-la-moi en tirant.
ndɔ̀w̄ V griller (avec sable). Dèné ìsɨ̀ ndɔ̀w̄ kàbī. La femme est en train de griller les arachides. Wúl kɨ́ ndɔ̀w̄ àĺ kə̄rə̄rə̄ yā̰. Les pois de terre qu'on n'a pas encore grillés sont très durs. VT frire.
ndū N bruit, brouhaha.
ndū VI être tordu. Nìngə̀ lə̀-í à̰ njúrúrú àĺ, ndū sḛ́. Ta sagaie n'est pas droite, elle est un peu tordue.
ndùbə̄ N état d'héritage. M-ún né ndùbə̄ tó ngō-kó̰-ḿ tɨ́. J'ai hérité les biens de mon frère. Expr: né ndùbə̄ -héritage, quelque chose héritée Expr: dèné ndùbə̄ -femme prise après la mort d'un frère
ndūbə̄ V éclater. Bál̀ ndūbə̄ àdɨ̄ dòw̄ jē ɓə̄ĺ. La balle a éclaté et les gens ont pris peur.
61
ndùbɨ̀ N esp. de serpent. Ndùbɨ̀ tō lī ngār̀. Le "ndube" est un serpent roi.
ndùjɨ̄ [ndùjɨ̄,ndùjū] N farine. Ndùjɨ̄ ngàlì ndà yā̰. La farine de manioc est très blanche.
ndùl VI être noir. Dòw̄ jē kɨ́ ndùl d-ísɨ̄ Sádɨ̀ tɨ́. Les noirs habitent au Tchad. Kàndɨ̄ kāgɨ̄ kɨ́ǹ lé ndùl. Le fruit de cet arbre est noir. Lò ndùl yā̰. Il fait noir. Ndɔ̄ ndùl, m-ásɨ̄ kòō lò àĺ. La nuit est noire, je ne vois rien. VI être sombre. Lò ndùl dɔ̄-tàlə̀ ndī ḭ̀. Il fait sombre parce qu'il y a des nuages. VI être bleu, vert.
ndùm VI être pourri, pourrir. Ná̰y lə̀ Kàdījà ndùm. La sauce de Khadîdja est pourrie. Mángò kɨ́ ɨ̄-ndōgɨ̄ súkɨ̀ lé ndùm láy. Les mangues que tu as achetées au marché étaient toutes pourries.
ndúm VI être infecté. Kāgɨ̄ ɔ̀s-é àdɨ̄ dò lé ndúm àdɨ̄ tē-é yā̰. Un bois l'a piqué et la plaie s'est infectée, et alors cela lui fait très mal. Expr: ḭ̀ ndúm -être infecté Bísɨ̄ dḛ̀-é àdɨ̄ ḭ̀ ndúm àdɨ̄ njè-é tí.Le chien l'a mordu et (la plaie) s'était infecté et son pied s'est enflé.
ndūnə̄ VT poser, incliner contre. ī-ndūnə̄ ndògɨ̄ kàdɨ̀ bɔ̀r tɨ́. Posez le secko contre le mur.
ndùngə̀ [ndṵ̀ŋgə̀] N jumeaux, jumelles. Njè-tà-kə́y lə̀-ḿ òjɨ̀ ndùngə̀ jē. Ma voisine a donné naissance à des jumeaux. N triplés.
ndūr VI se remuer, se tourner.
ndúr̄ VT entasser. Dèné ndúr̄ tàwá jē dɔ̀ nà̰ā̰ tɨ́. La femme entasse les marmites l'une sur l'autre.
ndúr̄ [ndúr̄,ndúrʉ̄] N hérisson. Né kùsò ndúr̄ tō wàlè tɔ̀ gábrì tɔ̀. Le hérisson se nourrit d'herbes et de sauterelles.
ndūsɨ̄ VI être vermoulu. Kāgɨ̄ yīdə̄ ndūsɨ̄ lɔ́w àĺ. Le bois de l'arbre "yida" ne devient pas vermoulu vite. VI être avarié, pourrir.
ndùsū VT verser en laissant résidus. ɨ̄-ndùsū sáỳ ādɨ̄ m-ā̰y. Verse le thé (en laissant les feuilles) pour que je puisse le boire.
ndùӯ VI être humide. Lò ndùӯ la terre est humide. V chavirer. Màn̄ àndɨ̄ mḛ̀ tò tɨ́ àdɨ̄ ndùӯ. L'eau est entrée dans la pirogue et elle s'est chavirée.
ngà [ŋgà] CNJ mais. m̄-gè kɔ̀w̄ yàā ngà lò kɔ̀w̄ gòtó. Je veux aller, mais je n'ai pas la possibilité.
ngá NIN enfants (pl. irrég. de ngō).
ngàā [ŋgàā] AV maintenant. M-ā kɔ̀w̄ kə́y lə̀-ḿ ngàā. Je vais chez moi maintenant. AV déjà. Lò-kɨ́ m-úsō né ngàā lé m-ā kɔ̀w̄ ɓē-é. Quand j'ai déjà mangé, j'irai chez moi.
ngábò [ŋgábò] N célibataire. Dìngə̀m kɨ́ ɔ̀w̄ kɨ̀ dèné àĺ lé tō ngábò. Un homme qui n'a pas de femme est un célibataire.
ngāl [ŋgāl] VI être long. Ngō-kó̰-ḿ kɨ́ tɔ̀gɨ̀ ngāl. Mon grand-frère est grand.
ngàlì [ŋgàlì] N manioc. Ngàlì kɨ́ kə̀m nə̀l̄ tɔ̀ӯ ngàlì kɨ́ ndīr. Le manioc cru a meilleur goût que le manioc cuit.
ngámàdɨ̀ jē [ŋgámàdɨ̀ jē] N jeunes filles.
62
ngán [ŋgá̰n] N enfants (pl. de ngōn). Ngán-ḿ/ngán-ḿ jē,ngán-í jē,ngán-é jē,ngán-jí jē,ngán-sí jē,ngán-dé jē mes enfants/mes enfants,tes enfants,ses enfants,nos enfants,vos enfants,leurs enfants
ngán-tḭ̀ḭ̄ [ŋgá̰n.tḭ̀ḭ̄] NIN petit intestin (v. aussi tḭ̀ḭ̄). Ngán-tḭ̀ḭ̄-ḿ tō-m̄ ngá̰y. Mes intestins me font beaucoup mal.
ngàn̄g [ŋgà̰ŋ̄] (Syn: kə̄rə̄rə̄) VI être dur. Kāgɨ̄ kɨ́ǹ lé ngàn̄g yā̰. Le bois de cet arbre est très dur. VI être difficile. Tà nàsár̀ dá ngàn̄g yā̰. La langue française est très difficile. Expr: jī [dòw̄] ngàn̄g -être avare Njè-gātɨ̄ kɨ́ǹ, jī-ə́ ngàn̄g yā̰.Ce commerçant là, il est très avare.
ngāng Prp au borde de. M-ísɨ̄ ngāng ɗə́bɨ̄ tɨ́ kɨ́ bòý. Je suis au borde de la grande route.
ngāng N mil cuit pour manger sans sauce. Ndò̰ gàgɨ̀ lə̀-í ngāl ə̀ ìndə̀ rásɨ̄ jē ùn̄g dɔ̀-í. Si le bout de ta sagaie est long alors il va taper les gûepes orange qui vont tomber sur toi (Proverbe: si tu parles sans controler ton langage tu vas te créer beaucoup de problèmes).
ngāng [ŋgā̰ŋ] N dents. Ngāng-ḿ,ngāng-í,ngāng-é,ngāng-jí,ngāng-sí,ngāng-dé mes dents, tes dents, ses dents, nos dents, vos dents, leurs dents Dòw̄ jē kɨ́ lò ndɔ̄kɨ́ d-índə̄ ngāng-dé. Les gens d'autrefois limaient leurs dents. Expr: ngāng kə̀dɨ̄ -défense d'éléphant
ngār̀ [ŋgār̀] N chef. Ngār̀ tō gɔ̀jɨ̀ ɓá à kə̀r̄ kɨ̀-lò-láy wà. Est-ce que le chef est le sorgho pour devenir rouge partout. (proverbe) Ngār̀ ɔ̀gɨ̄ kàdɨ̄ ngán lèkɔ́l̀ jē dɨ́-ndām ndɔ̄ɔ́. Le chef a empêché que les étudiants dansent pendant la nuit. ngār̀, ngār̀ jē, ngār̀ lə̀-ḿ, ngār̀ lə̀-jí, ngār̀ lə̀-í - le chef, les chefs, mon chef, notre chef, ton chef.
ngàrɨ̀m [ŋgàrɨ̀m] N varan aquatique. Tò kə́y lə̀ būr ə̀ mbàtɨ̀ ngàrɨ̀m àĺ. S'il y en chez le varan ça ne va pas manquer le varan aquatique (Prov: s'il y a quelque chose de bon chez ton proche parent alors tu l'auras aussi.)
ngày AV très. ɔ̀ӯ ngày, màjɨ̀ ngày, màjàĺ ngày très lourd, très bon, très mauvais
ngà̰ā̰ VI être dur, être difficile (v. ngàn̄g).
ngà̰ā̰ [ŋgà̰ā̰] N ronce, arbuste épineux [Cassia ataxacantha]. Kūn ngà̰ā̰ ɓá d-ɔ́r-né gàlì dɔ̀ njò tɨ́. L'arbuste Cassia ataxacantha là, on l'utilise pour entourer les aubergines.
ngá̰má̰ [ŋgá̰má̰] (Syn: tàá) N bracelet (pour les chevilles).
ngá̰y [ŋgá̰y] (Syn: yā̰) AV beaucoup.
ngə̀ [ŋgə̀] VT croquer. Bísɨ̄ à̰ ngə̀ sīngə̄. Le chien est en train de croquer l'os.
ngə́ VT gratter. Jī mbā àtɨ̀ ə̀ ngə́-né rɔ̄-é [rɛ̄έ]. Si la main (les ongles) de l'étranger est tranchante alors il gratte son corps (avec) (Proverbe: si tu es un étranger avec des moyens il faut être génereux avec l'hôte).
ngə́bə̀trə̀ [ŋgə́bə̀trə̀] N crapaud. Ngə́bə̀trə̀ ɔ̀r̄ ndḛ̀-é ùwə̀-né kə́m. Le crapaud a enlevé sa langue pour attraper la mouche.
ngə́bɨ̄ [ŋgə́bɨ̄] (Syn: ngínə̄) V attendre. Ngə́bɨ̄-m̄ ādɨ̄ m̄-íngə̄-ī. Attends-moi pour que je te rattrape. ísɨ̄ nàńg ngə́bɨ̄-m̄ sḛ́. Assieds-toi et attends-moi un peu. M-ā m̄-ngə́b-ī yàā ngà m-ā kḭ̀ kɔ̀w̄ ngɔ̀sɨ̄-nè. Je vais t'attendre mais il me faut aller vite.
ngə̀ə̄ N tissu ou feuilles tressées mis sur la tête. Dèné ùū ngə̀ə̄ ìndə̄ dè-é tɨ́ dɔ̄ kùtɨ̄-né jó. La femme a tressé la protection pour la tête et l'a mis sur la tête pour porter la jarre.
ngə̀ə̄ [ŋgə̀ə̄] N fourreau. úlə̄ mḭ̀yə̰̄ ngə̀ə̄ tɨ́. Remets ton couteau de jet dans le fourreau.
63
ngə̀l̄ [ŋgə̀l̄] N torche de paille. D-ó lò ndɔ̄ɔ́ kɨ̀ ngə̀l̄ lò kɨ́ èlèktrìsìtéè gòtó tɨ́. On utilise la torche en paille pour voir pendant la nuit là où il n'y a pas de l'électricité. Expr: pə̀r ngə̀l̄ -torche en paille
ngə̄m [ŋgə̄m] V garder, élever. ɔ̄w ngə̄m bḭ̄yə̰̄ jē ɨ̄-tə́l ī-ɗèē nā̰y kàdɨ̀-á. Va garder les chèvres et reviens dans la saison sèche. Ngōn njè ngə̄m dā jē lə̀-ḿ nà̰y wàlé ɓə́y. L'enfant qui garde mes animaux est resté encore en brousse. Expr: ngə̄m tà mḛ̀ [dòw̄] tɨ́ -garder un secret
ngə́sɨ̄ [ŋgə́sɨ̄] V approcher. ɨ̄-ngə́sɨ̄ rɔ̄-ḿ tɨ́ nè. Approche-toi de moi. Expr: ngə́sɨ̄ gògɨ́ -reculer ɨ̄-ngə́sɨ̄ gògɨ́, bòlè kɨ́ǹ ù yā̰.Recule-toi, ce puits est très profond.
ngə̰̀y VT guetter, traquer. Mùlə̀ ngə̰̀y kūnjə́ kɨ̀-dɔ̄ kùwə̀-é. Le chat sauvage guette le poulet pour l'attraper.
ngínə̄ [ŋgínə̄] (Syn: ngə́bɨ̄) V attendre. ísɨ̄ nàńg ngínə̄-m̄ sḛ́. Assieds-toi et attends-moi un peu.
ngìrə̀ [ŋgɨ̀rə̀] (Syn: njɨ̀rə̀) NIN racine. M-ɔ̄w wàlé dɔ̀ɔ̄ sán̄g ngìrə̀ kāgɨ̄ ɗā mò̰y. Je vais en brousse pour chercher des racines médicinales. Ngìrə̀ kāgɨ̄ kɨ́ǹ lò kɔ̀r̄-é tō yā̰. Les racines de cet arbre sont très difficiles à enlever. NIN veine. NIN tendons (de la viande).
ngīrə̄ [ŋgɨ̄rə̄] N peau (enlevée d'un animal). Ndò jē d-ɔ́ɔ̄ ngīrə̄. Les initiés portent des peaux des animaux.
ngɨ́nə̄ (Syn: ngə́bɨ̄) VT attendre.
ngō [ŋgō] N enfant (contraction de ngōn).
ngó [ŋgó] N calebasse.
ngō-bàsá [ŋgō.bàsá] N jeune homme.
ngō-kó̰ [ŋgō.kó̰] N frère, soeur. Ngō-kó̰-ḿ, ngō-kó̰-í, ngō-kḛ́-é,ngō-kó̰-jí,ngō-kó̰-sí,ngō-kó̰-dé mon frère,ton frère,son frère,notre frère,votre frère,leur frère m̄-tá nà̰ā̰ sə̀ ngō-kó̰-ḿ àĺ. Je ne suis pas comme mon frère.
ngòm [ŋgòm] VI se vanter. Bɔ̀ɔ̄ ngōn ngòm kɨ̀/sə̀ ngōn-é ngá̰y. Le père de l'enfant se vantait beaucoup de son fils. N mensonge. Expr: pā tà kɨ́ ngòm -dire le mensonge ɨ̄-pā tà kɨ́ ngòm dɔ̀ màd-í tɨ́ àĺ.Ne dites pas le mensonge de ton ami.
ngōmàndɨ̀ [ŋgōmàndɨ̀] N jeune fille (pl. ngámàndɨ̀ jē).
ngōn [ŋgōn] (Syn: ngūn) NIN fils, fille. Dèné ìl tà ngōn-é. La femme donna un baiser sur la bouche de son bébé. N enfant.
ngōn-bàsá [ŋgōn.bàsá] (Syn: bàsá) N jeune homme.
ngōn-jī [ŋgōn.jī] NIN doigt (pl.: ngán-jī). Ngán-jī jē ɗā mḭ́. Nous avons cinq doigts (dans chaque main).
ngōn-kàdɨ̀ [ŋgōn.kàdɨ̀] N minute.
ngōn-màndɨ̀ [ŋgōn.màndɨ̀] N fille, jeune fille.
ngónjɨ́ [ŋgónjɨ́] N hernie. Dòw̄ kɨ́ ngónjɨ́ ɗē-é tò ɓī ndɔ̄ɔ́ àĺ. Les personnes qui ont une hernie ne dorment pas la nuit.
64
ngòy [ŋgɔ̀y] N variété de mil. Kā̰ ngòy kə̀r̄ ngà ndùj-é ndà. Le grain du mil "ngoy" est rouge mais sa farine est blanche.
ngō̰ [ŋgó̰] VT veiller. M-āl tà dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́ ngō̰ lò. Je monte dans l'arbre pour veiller.
ngɔ̀ [ŋgɔ̀] N bûche. M-ā kɔ̀w̄ sán̄g ngɔ̀ kɨ̀-dɔ̄ ɗā-né kə́y bḭ̄yə̰̄ jē. Je vais en brousse chercher des bûches pour faire une case aux chèvres.
ngɔ́ɔ̀ AV acte de s'accroupir (accompagné avec yə́r̄ ou bien yə́r̄). Expr: ɔ̀sɨ̀ ngɔ́ɔ̀ -s'accroupir Njè-ndòō ɔ̀sɨ̀ ngɔ́ɔ̀ tà njè-né-kìngə̀ tɨ́.Le pauvre s'accroupie devant le richard. Expr: yə́r̄ ngɔ́ɔ̀ -s'accroupir
ngɔ̄dɨ̄ [ŋgɔ̄dɨ̄] N course. VT chasser. Bísɨ̄ lə̀-í ngɔ̄dɨ̄ bḭ̄yə̰̄ jē lə̀-ḿ àdɨ̄ m-ā tɔ̄l-é. Ton chien chasse mes chèvres donc je vais le tuer. Expr: à̰ӯ ngɔ̄dɨ̄ -courir Je cours et j'étais coupé de la respiration.
ngɔ̀m (Syn: lám) VI se vanter. ngōn kɨ́ǹ ngɔ̀m yā̰ kàrē àsɨ̀ ɗā né àĺ. Cet enfant se vante pour rien, il ne peut rien faire.
ngɔ̀rɔ̀ng [ŋgɔ̀rɔ̀ŋg] N faucille. ādɨ̄-m̄ ngɔ̀rɔ̀ng m-ɔ̄w-né wàlé. Donnez-moi une faucille (pour que) je l'emmène au champ.
ngɔ̀rɔ́ng N étoile polaire. Expr: kɨ̀ ngɔ̀rɔ́ng ngɔ̀rɔ́ng -très tôt du matin Mā̰ tḛ̀ḛ̄ kɨ̀ ngɔ̀rɔ́ng ngɔ̀rɔ́ng dɔ̀ kɔ̀w̄ wàlé.Je vais sortir très tôt du matin pour aller en brousse.
ngɔ̄sí [ŋgɔ̄sí] AV de près, à côté. D-ún njè mò̰y d-ɔ́w sì-ə́ àdɨ̄ nà̰y ngɔ̄sí kɨ̀ lòpìtál̀ bā ḛ̀ òy. Ils ont pris le malade et l'ont amené, donc il restait peu de distance à l'hôpital et il est mort.
ngɔ̀sɨ̄-nè [ŋgɔ̀sɨ̄.nè] AV maintenant, dans nos jours. Ngɔ̀sɨ̄-nè ngàn̄g yā̰ kàdɨ̄ íngə̄ sī. De nos jours il est très difficile de trouver du fagot. AV tout de suite. ī-ngə́bɨ̄-m̄ sḛ́ m-ā ɗèē ngɔ̀sɨ̄-nè. Attends-moi, je reviens tout de suite.
ngɔ̀w [ŋgɔ̀w] N mari. ngɔ̀b-ḿ, ngɔ̀b-í, ngɔ̀b-é - mon mari, ton mari, son mari. Ngɔ̀w-ḿ ɔ̀w̄ ɓē-é lì-ə́, m̄-ɗèē dɔ̀-kàdɨ̄ m-ā̰y bíl-bìl. Mon mari est à la maison, et moi je suis venue boire la bière de mil. Expr: ḭ̀ dɨ̀ bā gāng -traverser le fleuve M-índə̄ bā m̄-gāng kɨ̀ tò.J'ai traversé le fleuve avec une pirogue.
ngɔ́y [ŋgɔ́y] NIN écorce. Kàbī kɨ́ ngɔ́y-é à ndùm lɔ́w àĺ. Les arachides dans la coquille ne s'abîment pas rapidement.
ngɔ́y [ŋgɔ́y] N fourreau (pour le couteau).
ngúl [ŋgúl] N igname. Ngúl kɨ́ ndīr kɨ̀ dā nə̀l̄ yā̰. Les ignames cuites avec de la viande sont délicieuses.
ngūn [ŋgṵ̄n] (Syn: ngōn) N enfant. Expr: tō ngūn -être petit
ngùr [ŋgùr] NIN envie de manger (la viande). N envie fort, désir. Ngùr kàdɨ̄ m-ō ngōn-ḿ ɗā-m̄ yā̰. J'ai un fort désir de voir mon enfant. Expr: ngùr dā -envie de manger la viande Expr: njè ngùr -celui qui aime trop la viande
njà N fois. Tō njà jōó kàdɨ̄ m̄-ɗèē Mūndūú. C'est la première fois que je viens à Moundou.
65
njà NIN pied. Njà-ḿ, njà-í, njè-é, njà-jí, njà-sí, njà-dé - mon pied, ton pied, son pied, nos pieds, vos pieds, leurs pieds. Njè-é tē-é. Son pied lui fait mal. NIN jambe. ḭ̀ tàá dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́ ùsɨ̄ àdɨ̄ njè-é tə̀tɨ̀. Il est tombé de l'arbre et il s'est cassé la jambe. Expr: njà [dòw̄] àtɨ̀ -[qqn] être rapide Kínə̰̄ lé njè-é àtɨ̀ kùt-é àĺ rə́mə̀ à kìngə̀ dò gìd-é tɨ́.S'il n'est pas rapide alors il aura une plaie sur le dos. Expr: njà [dòw̄] ngàn̄g -[qqn] être stable Ngōn kɨ́ ndó njīyə̄ lé njè-é ngàn̄g àĺ ɓə́y.Un enfant qui apprend marcher n'est pas encore stable. Expr: njà [dòw̄] sɔ̀l̄ -[qqn] être nonchalant Dàbɨ̀ ɗē-é yā̰ àdɨ̄ njè-é sɔ̀l̄ lò ɗèē tɨ́.Il a la paresse et il vient nonchalamment. Expr: njà [dòw̄] ɔ̀ӯ -[qqn] être nonchalant Expr: njà [dòw̄] túngə̄ -[qqn] être rapide (par intérêt) njè-é túngə̄ lò ɗèē kə́w-nà̰ā̰ tɨ́.Il est rapide de venir à la réunion (parce qu'il s'intéresse beaucoup).
njál (Syn: sár) AV jusque (distance). Ngōn lé ɔ̀w̄ njál mḛ̀ kù tɨ́ ɓá tə́l ɗèē ɓə́y. L'enfant est allé jusque la forêt avant de revenir.
Njàménà NP N'Djaména. ɓāl kɨ́-ɗá wà ī-ɗèē Njàménà nè? Dans quelle année es-tu venu à N'Djaména?
njàrè VT couper (la viande) en tranches. Jàjárì njàrè dā màn̄g àdɨ̄-m̄ m̄-ndōgɨ̄ sì-ə́. Le boucher a coupé la viande en tranches pour que j'achète avec lui.
njáy ID très (clair): descr. de àr̄.
njā̰ N esp. de mangouste.
njè (Syn: ɓá-njè) NIN propriétaire. m̄-gə̀r̄ njè kə́y kɨ́ǹ àĺ. Je ne connais pas le propriétaire de cette maison. Expr: njè kàmyō̰ -chauffeur; propriétaire de camion Expr: njé kɨ́ ná̰ jē -certaines uns
njè-bà̰ā̰ N ennemi. Kínə̰̄ ō njè-bà̰ā̰ lə̀-í dá ā kìtə̀ rɔ̄-í. Si tu vois ton ennemi, tu dois t'écarter.
njè-ɓō N affamé. Dòw̄ ùlə̀ njè-ɓō dàm-á àĺ. On n'envoie l'affamé au grenier (parce qu'il va tout manger) (Prov: on ne demande pas au nécessiteux de se servir lui même).
njè-gātɨ̄ N commerçant. Né-gātɨ̄ lə̀ njè-gātɨ̄ kɨ́ǹ màjàĺ. La marchandise de ce commerçant n'est pas bonne.
njè-kà̰ӯ-ɗɔ̄ N réfugiés [litt: ceux qui fuit la guerre].
njè-kə̀m-tɔ̄ N aveugle. Kūnjə́ kə́ njè-kə̀m-tɔ̄ ùwə̀ kùū ḭ̀yə̰̀ tàá àĺ. La poule aveugle qui attrape l'insecte ne le lâche pas. (proverbe) M-ā m̄-màjɨ̀ kɨ̀ njé-kə̀m-tɔ̄ jē = m̄-màjɨ̀ sə̀ njé-kə̀m-tɔ̄ jē. Je suis toujours gentil avec les aveugles. Njé-kə̀m-tɔ̄ jē yā̰ mḛ̀ ɓē tɨ́ kɨ́ǹ. Il y a beaucoup d'aveugles dans ce village.
njè-kùgə̀ N sorcier qui utilise les potions contre les gens.
njè-kùl̄-bḭ̄yə̰̄-jē N éleveur.
njè-kùmə̄ N sorcier (v. aussi njè-kùgɨ̀).
njè-mbā NIN hôte.
njè-né-kìngə̀ N richard. njè-né-kìngə̀ ɓī ndɔ̄ɔ́ àĺ. Le richard ne dort pas la nuit.
njè-ndò̰ N chasseur. Kə́y lə̀ njè-ndò̰ nàl̄ ná̰y àĺ. La maison du chasseur ne manque pas de la sauce. (Proverbe)
66
njè-ndō̰y N sorte de sorcier qui scintille la nuit. Njè-ndō̰y tō dòw̄ kɨ́ ùwə̀ ndíl dòw̄ jē. Un sorcier est une personne qui vole les esprits des gens.
njè-ngòm N menteur.
njè-tà-kə́y N voisin. njè-tà-kə́y lə̀-í à tɔ̄l pə̀r dɔ̀-í tɨ́. Ton voisin va éteindre le feu sur toi. (Proverbe)
njè-yò N sorcier, sorcière.
njètà NIN ennemi. Kínə̰̄ ō njè-tà lə̀-í dá ā kìtə̀ rɔ̄-í. Si tu vois ton ennemi, tu dois t'écarter.
njíbɨ̄ VT sucer. Ndíl jē kɨ́ màjàĺ njíbɨ̄ sīngə̄ dòw̄ jē. Les esprits mauvais sucent les os des gens.
njìkɨ̀-njìkɨ̀ ID à petites gouttes (tomber: descr. de yə̰́m).
njím-njím [njɨ́m-njɨ́m] ID très, beaucoup (serrer, être serré: descr. de ùbə̀).
njìrə̀ (Syn: ngɨ̀rə̀) NIN racine. Njìrə̀ kāgɨ̄ kɨ́ǹ lò kɔ̀r̄-é tō yā̰. Les racines de cet arbre sont très difficiles à enlever. Màsɨ̄ tō kāgɨ̄ kɨ́ǹ njìrə̀-é yā̰ ngá̰y; kínə̰̄ ī-gè gāng sə̀ kūngə̄ lé ā gāng láw àĺ. Le tamarinier est un arbre avec beaucoup de racines; si tu veux le couper avec une hache, tu ne vas pas le couper vite. NIN pas tendre (viande). Celui qui a envie de la viande mange celle qui n'est pas tendre. VI être résistant.
njīrə̄ N peau, cuir. Dòw̄ ndīmə̄ njīrə̄ ìjə̀ mòng-é gāng àĺ. Une personne n'imprunt pas la peau et après coupe la queue (Proverbe: on ne doit pas prêter ce qu'on a emprunté).
njīyə̄ V promener, se promener. ɨ̄-njīyə̄ lɔ́w àdɨ̄ jɨ̀-tèē kàlàng. Marche rapidement afin que nous puissions arriver à l'heure. VI marcher. N la marche. Expr: njīyə̄ ndájɨ̄ rɔ̄ -faire une promenade
njɨ̀rə̀ NIn racine, veine, tendons (v. ^`).
njò N aubergine. Njò lə̀ kà-ḿ àtɨ̄. L'aubergine de mon grand-père est amère.
njɔ́tɨ̀ N bruit de réprobation. Tà lé nə̀l̄-é àĺ àdɨ̄ ɗā njɔ́tɨ̀ dɔ̀ tɨ́. La parole ne l'a pas plu et il a fait un bruit de désapprobation.
njúrurú AV droit. Kāgɨ̄ màr à̰ njúrurú. Kāgɨ̄ màr tò njúrurú. Le rônier est tout droit vs. Le rônier est tout droit (mais sur la terre après d'être coupé).
njúrúrú AV droit, tout droit. Kāgɨ̄ màr à̰ njúrúrú. Le rônier est tout droit.
ò VT forger. Kɔ̀dɨ̄ ùn gìndɨ̄ dɔ̀-kàdɨ̄ ò kɔ̀sɨ̀. Le forgeron a prit un morceau de fer pour forger une houe.
òō V voir. Kèm-é tḛ̀ḛ̄ ngàā òō lò àĺ. Ses yeux sont ouverts, mais il ne voit pas. M-ō ndī ngán jē kɨ́ d-á̰ ndām ndátɨ́. J'ai écouté le bruit des enfants qui jouaient dehors. V écouter; entendre. M-ō ndī ngōn-ḿ. J'écoute la voix de mon enfant.
òjɨ̀ VT accoucher. D-ójɨ̄-m̄ Dòbāá. Je me suis né à Doba. (Lit: On m'a accouché à Doba.) òjɨ̀ ngōn-é Dòbāá ngà ḛ̀ lé d-ój-é Sár̀. Elle a eu son enfant à Doba, mais elle-même était née à Sarh. VT mettre bas (les animaux).
òjɨ̄ V tisser [le secko]. Kùlə̄ kɨ́ǹ màjɨ̀ kòjɨ̄ ndògɨ̄ yā̰. Cette corde est très bonne pour tresser le secko.
67
òlè VI brûler (dans sens figuratif). Rɔ̄-ḿ òlè pù. J'ai la sensation que mon corps brûle.
òlē V bouillir. Màn̄ òlē ngàā j-à ndīr-né sáỳ. L'eau boue maintenant, nous allons préparer du thé.
òngɨ̄ [ò̰ŋgɨ̄] (Syn: ùngɨ̄) V verser. M-óngɨ̄ màn̄ dɔ̀ kāgɨ̄ mángò tɨ́. J'ai versé de l'eau sur le manguier. m-óngɨ̄, óngɨ̄, òngɨ̄, j-òngɨ̄ - je verse, tu verses, il verse, nous versons. VT tresser (le secko). M-ɔ́y kùlə̄ kàdɨ̄ m-ōng-né ndògɨ̄. Je coupe la corde pour tresser le secko. VT faire rentrer (animal).
òrè V presser [liquide dans un récipient]. VI se joindre avec. ɨ̄-ɗèē órē kàdɨ̀-ḿ ādɨ̄ jɨ̀-ɗā kùlə̀. Viens te joindre avec moi pour que nous fassions un travail. Expr: [dòw̄] òrè jī-ə́ -[qqn] mettre les mains sur les hanches
òsɨ̄ (Syn: ùsɨ̄) VI tomber.
òtə̄ [òtə̄,ùtə̄] VT porter. Kàmyō̰ òtə̄ búy ùsíǹ tɨ́ Mūndūú. Le camion transporte du coton à l'usine de Moundou.
ōtɨ́ V il ne faut pas.
òy V mourir. Màn̄g-ndɔ̀r̄ jē kɨ́ mḛ̀ ɓē tɨ́ d-óy láy. Les boeufs dans le village sont tous morts. Njè-ndò̰ ìndə̀ ɓɔ̀l njà mùtə́, ngàā ḭ̀ òy lɔ́w àĺ. Le chasseur a tiré sur le lion trois fois mais il n'est pas mort vite.
ò̰ VT brûler. Pə̀r ò̰ kō lə̀ ngō-kó̰-ḿ. L'incendie a détruit le mil de mon frère. Tà lā ò̰-ī ə̀ ɨ̄-tò kɨ̀ njīrə̄ kùt-í tɨ́. Si l'envie de danser brûle dans ton coeur tu dors avec la peau sur ta fesse (Proverbe: on est toujours prêt pour les choses qu'on veut vraiement faire).
ò̰ VT manger [qqc moue]. Jɨ̀-ngə́b-ī pí ə̀ j-ò̰ mùr̄ lé. Nous t'avons attendu en vain, et avons mangé la boule. Expr: ò̰ mùr̄ -manger la boule
ɔ̀ VI être fatigué. m̄-ɗā kùlə̀ yā̰ àdɨ̄ m-ɔ́. J'ai beaucoup travaillé et maintenant je suis fatigué. m-ɔ́,ɔ́,ɔ̀,j-ɔ̀,ɔ́-ī,d-ɔ́ je suis fatigué, tu es fatigué, il est fatigué, nous sommes fatigués, vous êtes fatigués, ils sont fatigués.
ɔ́ LOC dans, en (avec noms qui contiennent la voyelle ɔ). m̄-tūbə̄ bḭ̄yə̰̄ jē ndɔ̀r̄-ɔ́ lə̀-ḿ. J'ai chassé les chèvres dans mon champ de mil.
ɔ̀ɔ̄ V porter [vêtements]. Tō dòw̄ kɨ́ ɔ̀ɔ̄ kūbū kɨ́ màjɨ̀ màjɨ̀. Il est une personne qui porte des très bons vêtements.
ɔ̀bɨ̄ V griller ou frire (sur le feu). Dèné ìsɨ̀ ɔ̀bɨ̄ kānjɨ̄. La femme est en train de griller du poisson. V chauffer la base d'un arbre pour le tuer. M-ɔ̄bɨ̄ kāgɨ̄ kàdɨ̄ dɔ̀-dūb-é kō tɔ̀gɨ̀ tɨ́. Je brûle la base de l'arbre pour laisser de place pour que mon mil se développe. Expr: ɔ̀bɨ̄ kòy -être tiède Màn̄ kɨ́ ɔ̀bɨ̄ kòy ɓá m-ā ndògɨ̄.C'est l'eau tiède que je vais me laver (avec).
ɔ̀dɨ̀ V toucher. Bɔ̀ɔ̄ ngōn ìdə̀ ngōn-é kàdɨ̄ ɔ̀dɨ̀ gúrsɨ̀ lə̀-nè àĺ. Il a dit à son fils de ne pas toucher son argent. Kínə̰̄ m-ɔ́dɨ̄ là lə̀-í m-ā kòy. Si j'ai touché ton argent, que je meure. m-ɔ́dɨ̄, ɔ́dɨ̄, ɔ̀dɨ̀, j-ɔ̀dɨ̀, ɔ́d-ī, d-ɔ́dɨ̄ - je touche, tu touches, il touche, nous touchons, vous touchez, ils touchent. V puiser (de l'eau). VI être dans [une sauce, etc.]. Kàtɨ̄ ɔ̀dɨ̀ ná̰y kɨ́ǹ àĺ. Il n'y a pas du sel dans cette sauce. VT taper. ɔ̀dɨ̀ ngōn-é. Il a tapé son enfant. VT enlever (poudre). Expr: [dòw̄] ɔ̀dɨ̀ rɔ̄ -[qqn] choquer, faire mal Né ɔ̀dɨ̀ rɔ̄ būr ɓá mɔ́t-é tèē.Quelque chose a choqué le varan et son pénis est sorti. Expr: [dòw̄] òō tà ɔ̀dɨ̀ mbī-é -[qqn] écouter bien la parole Dòw̄ kɨ́ òō tà ɔ̀dɨ̀ mbī-ə́ àĺ yàā ɔ̀w̄ pā kété lé tō njè-ngòm.Quelqu'un qui n'a pas bien écouté la parole et qui est allé la raconter est un menteur.
68
ɔ̀gɨ̄ V empêcher. M-ɔ̄gɨ̄-é kàdɨ̄ ìndə̀ ngōn. Je l'ai empêché de frapper l'enfant. V refuser. Bɔ̀b-ḿ ɔ̀gɨ̄-m̄ kàdɨ̄-m̄ là kàdɨ̄ m̄-ndōgɨ̄-né mòtō. Mon père a refusé de me donner l'argent pour acheter une moto.
ɔ̀jɨ̀ V montrer. Ngōn ɔ̀jɨ̀-m̄ lò kɨ́ ìlə̄ gúrsɨ̀ kɔ̄ɔ́ tɨ́. L'enfant m'a montré là où il a perdu l'argent. Expr: ɔ̀jɨ̀ rɔ̄ -se vanter
ɔ̀jɨ̀ VT conseiller (normalement avec dɔ̀). ɔ́jɨ̄ ngán jē dɔ̀ né tɨ́ kɨ́ ìsɨ̀ ɗā-ī kɨ́ǹ àĺ wà? Ne conseille tu pas ses enfants de ce qu'ils sont en train de faire? V proposer. Kó̰-ḿ ɔ̀jɨ̀ kɔ̀w̄ mbā. Ma mère propose de partir en voyage. VT envisager. Expr: ɔ̀jɨ̀ tà -conseiller ɔ́jɨ̄ tà ngōn-sí àdɨ̄ tūr hál-é.Conseillez votre fils à changer sa conduite.
ɔ̀l V aiguiser. M-ɔ́l tà kìyə̄ kɨ̀ mbàl̄ kàdɨ̄ kɨ̀ m-íjə̄-né dā. J'aiguise le couteau avec une pierre pour que je puisse couper la viande.
ɔ̀r V couler (liquide).
ɔ̀r̄ VT enlever, retirer. Bɔ̀b-ḿ ɔ̀r̄ tòjɨ̀ tàgɨ́-nè. Mon père a enlevé du miel hier. VI être chauve. Dɔ̀ māl ɔ̀r̄. La tête du charognard est chauve. VI s'enlever. Bə̀l̄ kūnjə́ ɔ̀r̄. La plume du poulet s'est enlevé. VI avoir l'entorse (sujet est le membre affecté). Jī-í ngōn ɔ̀r̄ tà nà̰ā̰ tɨ́ lò bál̀ tɨ́. L'enfant avait de l'entorse au poignet au cours de football. VT fabriquer (briques). Bàsá jē ɨ́-lō̰ý bɔ̀r d-ɔ́r̄-né bríkɨ̀. Les jeunes hommes malaxent la boue pour en fabrique les briques. VT faire (des buttes). Búy lì-ə́ tɔ̀gɨ̀ àdɨ̄ ɔ̀r̄ ɓàӯ gín tɨ́. Son coton est devenu grand et il a fait des buttes dessous (pour l'appuyer). VT récolter (pois de terre). Ndɔ̀r̄ wúl kɨ́ tɔ̀gɨ̀ àdɨ̄ ɔ̀r̄ ɓàr-á. Il a semé les pois de terre très tôt de sorte qu'il les récolte pendant la saison pluvieuse. Expr: dɔ̀ [dòw̄] ɔ̀r̄ -être chauve Dè-é ɔ̀r̄.Il est chauve. [litt: sa tête est chauve] Expr: ɔ̀r̄ tà sú -raconter un conte Bɔ̀ɔ̄ ngán jē ɔ̀r̄ tà-sú àdɨ̄-dé kògɨ̄ yā̰.Les enfants qui écoutaient le conte de leur père riaient beaucoup. Expr: ɔ̀r̄ kə̀m -distinguer Lò kɔ̀r̄ kə̀m mbī rībə̄ kɨ̀ mbī ngó ngà̰ā̰ yā̰.Distinguer les feuilles de courge et de calebasse est très difficile. Expr: ɔ̀r̄ gàlì dɔ̀ -entourer (une plante, jardin, etc.) Expr: ɔ̀r̄ tà dɔ̀ [dòw̄] tɨ́ -déclarer [qqn] innocent Ngār̀ ndìgɨ̀ kùwə̀-m̄ ngà bɔ̀b-ḿ pā tà ɔ̀r̄-né tà dɔ̀-ḿ tɨ́.Le chef a voulu m'arrêté mais mon père a parlé et on m'a déclaré innocent. Expr: [dòw̄] ɔ̀r̄ rē-é -[qqn] se retirer, quitter ɔ́r rɔ̄-í dàn-dé tɨ́ kɔ̄ɔ́ nè d-á túj-ī.Retire-toi parmi eux de peur qu'ils ne te détruisent. Expr: [dòw̄] òrè rē-é ndíng -[qqn] être ferme Expr: ɔ̀r̄ kə̀m tɨ́ -mettre ensemble des morceaux de champ déjà labourés Expr: [dòw̄] ɔ̀r̄ njè-é rɔ̄ [dòw̄ màdɨ̄] tɨ́ kɔ̄ɔ́ -[qqn] se retirer de [qqn d'autre] ɔ́r njà-í rɔ̄-dé tɨ́ kɔ̄ɔ́ nè dɨ́-tō dòw̄ jē kɨ́ màjàĺ.Retire-toi de ces gens car ils sont des mauvaises personnes. Expr: dɔ̀ [dòw̄] ɔ̀r̄ -[qqn] être chauve Expr: [né] ɔ̀r̄ dɔ̀-é -[les épis d'une céréale] sortir Nā̰y kɨ́ gògɨ́ lé kō à kɔ̀r̄ dè-é.La mois prochain les épis du mil vont sortir. Expr: ɔ̀r̄ tà [né] -baisser le prix de [qqc] ɔ̄r tè-é sḛ́ ādɨ̄ m̄-ndōgɨ̄ sə̀-í.Basse son prix un peu pour que j'achète avec toi. Expr: ɔ̀r̄ ndà -déteindre, perdre la couleur ḭ̀yə̰̀ kūbū lì-ə́ kàd-á àdɨ̄ ɔ̀r̄ ndà.Il a laissé sa chemise au soleil et elle s'est déteinte. Expr: [dòw̄] ɔ̀r̄ mḛ̀-é dɔ̀ [né] tɨ́ -[qqn] n'avoir pas d'espoir Tō né kɨ́ tújū ngàā ə́ ɔ̄r mə̰̀-í dɔ̀ tɨ́.C'est une chose qui est déjà gâtée, alors il ne faut pas y espérer.
ɔ̀sɨ̀ (Syn: ùsū) V chanter. m-ɔ́sɨ̄, ɔ́sɨ̄, ɔ̀sɨ̀, j-ɔ̀sɨ̀, ɔ́s-ī, d-ɔ́sɨ̄ - je chante, tu chantes, il chante, nous chantons, vous chantez, ils chantent. Pā kɨ́ Pól̀ ɔ̀sɨ̀ lé nə̀l̄-m̄ yā̰. La chanson que Paul a chantée m'a beaucoup plu.
ɔ̀sɨ̀ [ɔ̀s,ɔ̀sɨ̀] V piquer. Kɔ̄n ɔ̀sɨ̀-m̄. Une épine m'a piqué. VT injecter. Expr: ɔ̀sɨ̀ nà̰ā̰ -se battre, se piquer Les buffles ne se battent pour rien. Expr: kàdɨ̀ ɔ̀sɨ̀ [dòw̄] -le soleil est fort pour [qqn] Kàdɨ̀ ɔ̀sɨ̀-m̄.Le soleil est fort pour moi. Expr: ɔ̀sɨ̀ rɔ̄ [] n̄à̰ā̰ tɨ́ -se contracter Bàtú ɔ̀sɨ̀ rē-é nà̰ā̰ tɨ́ dɔ̄ kùwə̀ yə́gɨ̄.Le chat s'est contracté pour attraper le rat Expr: ɔ̀sɨ̀ tà [dòw̄] -provoquer [qqn] Ndò ɔ̀sɨ̀ tà tà lə̀ Lúbə̄.L'initiation provoque la parole de Dieu. Expr: ɔ̀sɨ̀ dàlálà -ouvrir une ombrelle Expr: [dòw̄] ɔ̀sɨ̀ rē-é -[qqn] se dépêcher, se presser ɔ́sɨ́ rɔ̄-í kàlàng ādɨ̄ j-ɔ̀w̄.Dépêche-toi pour qu'on parte. Expr: njà [dòw̄] ɔ̀sɨ̀-é màjɨ̀/màjàĺ -[qqn] avoir la chance/mauvaise chance Njà dèné kɨ́ njè-ɗā-gātɨ̄ ɔ̀s-é màjɨ̀ ɓó-nè.La femme commerçante a de la chance aujourd'hui (c'est à dire, elle a bien vendu). Expr: [dòw̄] ɔ̀sɨ̀ dɔ̀ -[qqn] être coincé ādɨ̄-é ɔ̀w̄ ɔ̀sɨ̀ dè-é tɨ́ ɓá à gír̄ ɓə́y.Laisse le, quand il sera coincé alors il va réfléchir. Expr: [dòw̄] ɔ̀sɨ̀ mḛ̀-é -[qqn] ne garder un secret Ngə̄m tà mḛ̀-í tɨ́ àĺ tītɨ̄ né kɨ́ tà-á lé à kɔ̀sɨ̀ mḛ̀-é mbùtɨ̀.Il ne garde pas un secret comme si la parole va piquer son ventre et le percer.
69
ɔ̀tɨ̀ VI se déplacer, bouger. ɔ́tɨ̄ kɔ̄ɔ́; ɔ́tɨ̄ nè Bouge-toi dehors; viens-ici (bouge-toi d'ici) V partir. ādɨ̄ m-ɔ́tɨ̄ nè à kìngə̄-m̄ nè. Laisse-moi partir de peur qu'il me trouve ici. VT terrasser. Expr: ɔ́tɨ̄ ràng! -vas-t'en! Expr: ɔ̀tɨ̀ [dòw̄] nàńg -terrasser Màdɨ̄-ḿ ìndə̀ gín-tà-ḿ ɔ̀tɨ̀-m̄ nàńg.Mon ami m'a frappé au menton et m'a terrassé.
ɔ̀w̄ V aller, partir. M-ɔ̄w m̄-tógɨ̄-dé. M-ā kɔ̀w̄ tógɨ̄-dé. Je suis parti les laver. Je vais partir les laver. Kó̰-ḿ ɔ̀w̄ súkɨ̀ tɨ́ sḭ́-nè. Ma mère est allée au marché ce matin. Expr: ɔ̀w̄ mbā -voyager M-ɔ̄w mbā àĺ àsɨ̀ ɓāl jī-này-jōó.Je n'ai pas voyagé depuis huit mois. Expr: ɔ̀w̄ kɨ̀ -avoir ɔ̀w̄ kɨ̀ ngán jē jī-nà̰y-kárē, dèné jē sɔ́, dìngə̀m jē mḭ́.Il a neuf enfants, quatre fille et cinq garçons.
ɔ̀y VT ramasser. M-ɔ́y kàbī jī-ḿ m-ōng mḛ̀ sákɨ̀ tɨ́. J'ai ramassé les arachides et je les ai versées dans le sac. VT pondre [plusieurs oeufs]. V balayer. M-ād-é gúrsɨ̀ mḭ́ kàdɨ̄ ɔ̀y-né mḛ̀ kə́y lə̀-ḿ. Je lui ai donné 25 CFA pour qu'elle balaie ma concession.
ɔ̀ӯ VI être lourd. Ngōn à kàsɨ̀ kùn kāgɨ̄ kɨ́ǹ àĺ dɔ̄-tàlə̀ ɔ̀ӯ yā̰. Ce bois est trop lourd, ce petit ne peut pas le porter. Expr: tà [dòw̄] ɔ̀ӯ -[qqn] être timide Ngōn kɨ́ tè-é ɔ̀ӯun enfant timide
V dire. ḛ̀ pà nè ngán jē tō mò̰y. Il a dit que les enfants sont malades. tà kɨ́ pà [tà kɨ́ páà] ce qu'il dit Expr: pà nè -dire que Expr: òō pà nè -penser que M-ō m̄-pà nè tō súkɨ̀r.Je pense que c'est du sucre.
N chanson. Tō pā kɨ́ m-ūsɨ̄ pár. C'est une chanson que je chante seulement. Pā kɨ́ m-ō mḛ̀ ràdyō tɨ́ nə̀l̄-m̄ yā̰. Cette chanson que j'ai écoutée sur la radio me plaît beaucoup. Expr: ɔ̀sɨ̄ pā -chanter
AV déjà. Tō pā kɨ́ m-ūsɨ̄ pá. C'est une chanson que j'ai déjà chantée.
pàl N esp. de serpent: vipère grand et noir. Lī pàl ngɔ̄dɨ̄-m̄. Une vipère me chasse.
pàl̄ N mirador, structure pour sécher ou garder les choses en haut (v. aussi dàbɨ̀). Dèné mbə́l kō dɔ̀ pàl̄-á La femme a versé le mil sur le hangar.
pál N sorte de natte ronde fabriquée de roseaux. Dèné nàjɨ̀ kō pál tɨ́. La femme a versé le mil sur la natte.
pàn [pà̰n] N esp. d'antilope. Pàn tō dā kɨ́ à̰ӯ ngɔ̄dɨ̄ yā̰. La petite antilope est un animal qui court très vite.
pànàtɨ̀ N causerie de nuit autour du feu ou devant la maison (toujours avec verbe ɔ̀r̄). Ndɔ̄ɔ́-nè j-ɔ̀r̄ pànàtɨ̀ ɓá j-ɔ̀w̄ kə́y ɓə́y. Cette nuit on a causé autour du feu avant de rentrer chez nous.
pàndàng-lò [pà̰ndà̰ŋglò] N place publique. Ngār̀ jē ɨ́-ɓā-jí pàndàng-lò tɨ́ kɨ̀-dɔ̄ kàdɨ̄ j-ɔ̀jɨ̀ nà̰ā̰ tà. Les chefs nous appellent à la place publique pour s'entretenir avec nous.
pápá N sandale.
pár AV seulement. Ndī ə̀dɨ̀ sḛ́ bè pár. La pluie est tombée un peu seulement. ā kùsò né sḛ́ bè pár. Tu manges un peu seulement. Expr: pár ɔ̀jɨ̀ -vers
pàràrà N esp. d'arbre épineux. Kə̀dɨ̄ òō bòlè kùt-é ɓá ùsò-né kūn pàràrà. L'éléphant connaît le trou de sa fesse avant de manger les épines de l'arbre "parara". (Proverbe: Avant de faire quelque chose il faut bien mesurer ta capicité).
70
pə̀r [pə̀r,pòr] N feu. Pə̀r ò̰ kə́y lə̀ nān-á. Le feu a brûlé la maison de mon oncle. Pə̀r-ə́ dans le feu m̄-gòtó pə̀r ò̰ kə́y lə̀-ḿ. Un incendie a détruit ma maison en mon absence. Expr: kò̰ pə̀r -prendre feu Kúl kɨ́ tùtɨ̀ àĺ lé à kò̰ pə̀r àĺ.Le charbon qui n'est pas sec ne prend pas feu. Expr: pə̀r-ə́ -au feu; dans le feu Dèné ìndə̄ màn̄ pə̀r-ə́ kàdɨ̄ ndògɨ̄.La femme a mis l'eau au feu pour se baigner.
pə́tɨ̄ (Syn: pótē) V tresser (filtres, etc.). ɨ̄-pə́tɨ̄ kùlə̄ ādɨ̄-m̄. Tresse une corde pour moi. Pə́tɨ̄ gɔ̄rētɨ́ tresser une sorte de passoir
N esp. de serpent, naja.
AV en vain. Tūnə̄-m̄ gúrsɨ̀ ɓú-jōó, m̄-ɓāng-é pí. Je l'ai prêté 1000 CFA, mais je l'ai lui ai réclamé en vain.
pīl N foyer pour la cuisine. Pīl tō né kɨ́ d-índə̄ jó dɔ̀ tɨ́. Le foyer on l'utilise pour mettre les marmites dessus. Expr: mbā pīl -espace entre les pierres du foyer pour mettre le fagot
pítɨ̄ VT louer; féliciter. VT encourager. Dèné pítɨ̄ njè ɗā kùlə̀ kɨ́ǹ. La femme encourage ses travailleurs.
pōlē VT faire rites. Njè-kàdɨ̄-mḛ̀ à pōlē né àĺ. Si tu es chrétien tu ne peux pas accomplir les rites traditionnels.
pólē VI avoir une ampoule. Jī-ḿ pólē àdɨ̄ m̄-ā ɗā kùlə̀ àĺ. J'ai une ampoule sur la main, je ne vais pas travailler. VT donner une ampoule. Pə̀r pólē jī-ḿ. Le feu m'a donné une ampoule sur la main.
pótē (Syn: pə́tɨ̄) V tresser, commencer à tresser. VT mélanger. M-ā pótē ndí jē kɨ̀ ɗə́ngɨ́rə̀ nà-tɨ́. Je vais mélanger le grain de néré avec le grain d'oseille.
pòӯ NIN nouvelles de. Lò nṵ́ yàā m-ō pòӯ-é àĺ. Je n'ai pas eu nouvelle de lui depuis longtemps.
póy N esp. de tubercule sauvage comestible.
pó̰nḛ̄ N ruche. Pó̰nḛ̄ tō kāgɨ̄ kɨ́ bòlè tò, àdɨ̄ tòjɨ̀ jē d-ísɨ̄ tɨ́. La ruche est un tronc creux pour que les abeilles puissent habiter dedans. NIN espace entre. Ngōn tḛ̀ḛ̄ pó̰nḛ̄-jí tɨ́. L'enfant sort dans l'espace entre nous.
pɔ́ndè N le clou, une pointe.
ID fortement (bouillir: descr. de òlè).
púsɨ̄ Français N charrette.
pútū VI fleurir. Kàbī lə̀-ḿ pútū. Mes plantes d'arachide ont beaucoup fleuri. N fleur. Kə̀m ngōn àā ɓá d-ɨ́nd-é tà pútū mùnjù tɨ́. Si les yeux de l'enfant sont sages alors on le met pour garder les fleurs d'haricot (Proverbe: il faut qu'on confie une tâche à quelqu'un de sage).
ràng [rà̰ŋ] AV ailleurs (v. ràng). ɔ́tɨ̄ ràng. Bouge ailleurs.
rásɨ̄ N esp. de guêpe orange. Ndò̰ gàgɨ̀ lə̀-í ngāl ə̀ ìndə̀ rásɨ̄ jē ùngɨ̄ dɔ̀-í. Si le bout de ta sagaie est long alors il va taper les gûepes orange qui vont tomber sur toi (Proverbe: si tu parles sans controler ton langage tu vas te créer beaucoup de problèmes).
rásɨ̄ N bois principal de support du toit d'une maison. Rásɨ̄ lə̀-ḿ ndūsɨ̄ àdɨ̄ kə́y lə̀-ḿ à tɔ̄. Le bois principal de support de ma maison est vermoulu et le toit va casser.
71
ràtɨ̀ AV tôt (le matin). m̄-tḛ̀ḛ̄ kɨ̀ ndɔ̄gé ràtɨ̀. Je suis sorti tôt le matin.
rātɨ́ VI s'incliner. VI se pencher. ɨ̄-rātɨ́ gògɨ́ àĺ nè ā kùsɨ̄ kɨ̀ sétɨ̄. Ne vous penchez pas en arrière dans la chaise de peur que tu tombes.
rátɨ̄ VT tacher, enduire (d'huile). Ngán bà̰yà̰ jē rátɨ̄ ùbɨ̄ kūbū tɨ́ lə̀-dé. Les jeunes filles d'initiation ont tachés leurs vêtements d'huile.
rē- NIN corps (seulement avec rē-é 'son corps'). Ngōn kɨ́ rē-é tē-é ìl mbà àĺ. Un enfant malade ne prend pas le lait de sa mère.
rə́m CNJ et, aussi (prononcé lə́m après lə́m). Kórē mùr̄ kɨ̀ kō rə́m, ngàlì rə́m, rísɨ̀ rə́m. On fait la boule avec le mil, le manioc ou le riz.
rə́mə̀ CNJ mais. m̄-də̀jɨ̀ là bɔ̀b-ḿ rə́mə̀ bɔ̀b-ḿ ɔ̀gɨ̄-m̄. J'ai demandé de l'argent à mon père mais il m'a refusé. CNJ alors.
rə̀tɨ̀ N regard en arrière. Rə̀tɨ̀ lə̀ màd-í à kàjɨ̀-ī àĺ. Le regard en arrière de ton copain ne va pas te sauver (Proverbe: chacun doit être responsable pour sa propre sécurité). M-ɨ́lə́ rə̀tɨ̀ m-gò̰ō̰ ngán-ḿ. Je fais un regard en arrière pour voir mes enfants.
rə̀tɨ̄ VT faire (huile).
NIN nom. Rī-á ìgɨ̀-m̄. Son nom m'échappe. rī-ḿ, rī-í, rī-ə́, rī-jí, rī-sí, rī-dé - mon nom, ton nom, son nom, nos noms, vos noms, leurs noms. Rī-í lə̀ ná̰? Rī-ḿ lə̀ Də́dɔ̀ḿ. Comment tu t'appelles? Je m'appelle Dodom.
rìī V écraser. Dèné rìī yí kɨ̀-dɔ̄ ndīr. La femme écrase l'oseille pour la cuire.
rībə̄ [rībə̄,rɨ̄bə̄] N esp. de petite courgette. Lò kàdɨ̄ gə̀ə̄ mbī rībə̄ kɨ̀ mbī ngó ngà̰ā̰ yā̰. Distinguer les feuilles de courge et de calebasse est très difficile.
rísɨ̀ Français N riz.
être usé (en diminuant la taille). Kàgɨ̀ ùwə̀ ə̀ jī-é rō. La panthère attrape et sa main est usée (Proverbe: la richesse ou la force ne dure pas toujours). Ngōn-ḿ tógɨ̄ kūbū kɨ̀ sàbó̰ò̰ àdɨ̄ sàbō̰ rō. Mon enfant a lavé les habits avec le savon et le savon est usé.
VT brûler (obj. normalement pə̀r). Wàlè kɨ́ǹ lé ɔ̄w ró pə̀r. Ces herbes là, va les brûler. VT calciner.
72
rɔ̄ NIN corps. Rɔ̄ gúr lé ùlə̀ ndɔ̀l yā̰ tòkɨ̄ gə́m bè. Le corps du silure est gluant comme le "gom". Expr: ìlə̄ rɔ̄ [dòw̄] (ɗā né) -faire [qqc] lentement īlə̄ rɔ̄-í pà tà.Parle lentement. Expr: rɔ̄ [dòw̄] tō-é -[qqn] être malade Ngōn-ḿ rē-é tē-é àdɨ̄ tōmō yā̰.Mon enfant est très malade et il vomit beaucoup. Expr: rɔ̄ [dòw̄] àtɨ̄ -[qqn] être aigri, mécontent, triste Dòw̄ jē ɓògɨ̀ màn̄g lì-ə́ àdɨ̄ rē-é àtɨ̄-é.Les gens ont volé son boeuf de sorte qu'il est triste. Expr: rɔ̄ [dòw̄] tə̀tɨ̀ ndà -[qqn] être en convalescence Mò̰y ɗā ngōn-ḿ àdɨ̄ rē-é tə̀tɨ̀ ndà.Mon enfant est malade et il est en convalescence. Expr: rɔ̄ [dòw̄] túgə̄ ndùl -[qqn] récupérer la forme ou la santé Gō mò̰y tɨ́ lé ìngə̀ né jē kɨ́ màjɨ̀ ùsò ādɨ̄ rē-é túgə̄ ndùl ngàā.Après la maladie il a trouvé de bonne nourriture et il récupère la forme. Expr: rɔ̄ [dòw̄] ngàn̄g -[être] fort, en bonne santé Ngōn kɨ́ ìl mbà kḛ́-é lé rē-é ngàn̄g ìtə̄ ngōn kɨ́ àӯ mbà lə̀ nàsár̀ jē.L'enfant qui prend le lait de sa mère avoir meilleure santé que l'enfant qui boit le lait des blancs. Expr: rɔ̄ [dòw̄] sɔ̀l̄ -[qqn] avoir honte, être timide Ngōn kɨ́ rē-é sɔ̀l̄ àsɨ̀ pā tà kɨ̀ mbā jē àĺ.Un enfant timide ne peut parler avec les étrangers. Expr: rɔ̄ [dòw̄] ɔ̀ӯ -[qqn] être lent dans les réactions Dòw̄ kɨ́ rē-é ɔ̀ӯ lé à tàā kūnjə́ tà mùlə̀ tɨ́ àĺ.Une personne qui est lent dans ses réactions ne va pas prendre le poulet de la gueule du chat sauvage. Expr: rɔ̄ [dòw̄] ndə̀ə̄ -[qqn] être trapu, solide ùsò né kɨ́ màjɨ̀ àdɨ̄ rē-é ndə̀ə̄ mbúsɨ́-mbúsɨ́.Il mange de bonne nourriture et il est trapu. Expr: rɔ̄ [dòw̄] túngə̄ lò [né] tɨ́ -[qqn] qui est motivé dans [qqc] rɔ̄ métɨ̀r túngə̄ lò kùlə̀ ndó ngán jē né tɨ́.Le maître est motivé dans le travail d'enseigner les enfants. Expr: rɔ̄ [dòw̄] òy -[qqc] être accablé òō pòӯ tà kɨ́ màjàĺ àdɨ̄ rē-é òy njúrúrú.Il a eu de mauvaises nouvelles et il est accablé. Expr: rɔ̄ [dòw̄] nə̀l̄-é -[qqn] être content, joyeux Ngōn-ḿ gə̀ə̄ né yā̰ lèkɔ́l̀ tɨ́ àdɨ̄ rē-é nə̀l̄-é.Mon enfant a eu de bonnes notes à l'école et il en est content. Expr: rɔ̄ [dòw̄] gāng -[être] éveillé
rɔ̄-kàtɨ̄ N tristesse, aigrissement. rɔ̄-kàtɨ̄ lì-ə́ kɨ́ǹ dòw̄ à pā tè-é àĺ. Sa tristesse là, l'on ne peut pas en parler. N méchanceté.
rɔ̄-kòy N découragement. rɔ̄-kòy lì-ə́ ɗā àdɨ̄ rɔ̄ ngán jē nə̀l̄-dé àĺ. Son découragement a fait que les enfants ne soient pas contents.
rɔ̄-kɔ̀ӯ N lenteur dans les réactions. rɔ̄-kɔ̀ӯ lì-ə́ à tèē kèm-é tɨ́ ndɔ̄ màdɨ̄. Sa lenteur va provoquer des conséquences un jour.
rɔ̄-nə̀l̄ N la joie. Ndām sāy tō ndām rɔ̄-nə̀l̄. La danse appelée "Say" est une danse de joie. Expr: ɗā rɔ̄-nə̀l̄ -célébrer, exalter Dɨ́-tə̀tɨ̀ ɗɔ̄ màdɨ̄-dé jē lò bál̀ tɨ́ àdɨ̄ d-ísɨ́ ɗā rɔ̄-nə̀l̄.Ils ont vaincu leurs copains au football et ils sont en train de célébrer.
rɔ̄-sɔ̀l̄ N la honte. Rɔ̄-sɔ̀l̄ lə̀ būr ɗā àdɨ̄ dɨ́-dɔ̀ɔ̄-é kɨ̀ mòng-é. La honte du varan a fait qu'on l'attache avec sa queue. (Proverbe)
rɔ̀tɨ̀ VT réparer en soudant. Kɔ̀dɨ̄ rɔ̀tɨ̀ gìndīng tà nìngə̀ tɨ́. Le forgeron a réparé (en soudant) la sagaie avec un morceau de fer.
ɗà [ɗà,rà] V attacher les animaux pour le pâturage. Ngōn ɗà bàtɨ̄ jē. L'enfant attache les moutons pour le pâturage. VT pendre.
ɗā [ɗā,rā] VT faire. m̄-gə̀r̄ ɗā né jē yā̰, ngà m̄-gə̀r̄ kòjɨ̄ ndògɨ̄ àĺ. Je sais faire beaucoup de choses, mais ne sais pas tresser le secko. V traiter [qqn qui est malade]. Ngōn-é ɗā mò̰y, àdɨ̄ m̄-ɗē-é mò̰y ndɔ̄ɔ́-nè. Son enfant était malade et je lui ai traité cette nuit. VT être (quantité). Kāgɨ̄ ɗā mùtə́ mḛ̀ ndògɨ̄ tɨ́ lə̀-jí. Il y a trois arbres dans notre concession. [litt: les arbres font trois ...] Expr: ɗā wōng -se fâcher Ngūn kūnjə́ ɗā wōng gín bìr̄ àĺ.Le petit poussin ne se fâche pas d'en dessous le mortier. Expr: wōng ɗā [dòw̄] -[qqn] être fâché Bɔ̀b-ḿ lé wōng ɗē-é yā̰.Mon père est tellement en colère. Expr: ɗā mò̰y -être malade
ɗàtɨ̄ VI se pencher. Kɔ̀ rē-é àdɨ̄ ɗàtɨ̄ gògɨ́. Il est fatigué et il s'est penché par derrière.
ɗè [ɗè,rè] AV seulement.
73
ɗèē [ɗèē,rèē] V venir. ī-ɗèē ādɨ̄-m̄ m-ílə̄-ī. Viens pour que je t'envoie (quelque part). Expr: ɗèē tḛ̀ḛ̄ -arriver
ɗə́bɨ̄ [ɗə́bɨ̄,rə́bɨ̄] N route, chemin. Né kɨ́ à ɗā-m̄ dɔ̀ ɗə́bɨ̄ tɨ́ gòtó. Rien ne m'est arrivé sur la route. Expr: tà ɗə́bɨ̄ -porte Expr: tà-ɗə́bɨ̄ -la porte ūtɨ̄ tà-ɗə́bɨ̄ ādɨ̄-m̄.Fermez la porte pour moi.
ɗə́ng [ɗə̰́ŋ] N filet (pour la chasse des oiseaux).
ɗə́ngɨ́rə̀ [ɗə̰́ŋgɨ́rə̀] AV condiment à base de graine d'oseille.
ɗí [ɗí,rí] INT que, quoi. ɗí ɓá ngō-kó̰-í ɗā kàdɨ̄ ìngə̀ né là yā̰ bè? C'est quoi que ton frère a fait pour trouver autant d'argent?
ɗìrə̀ [ɗìrə̀] N poteau tri fourchu. Dèné ìndə̄ ɨ́-ngòó ɗìrə̀ tɨ́. La femme a mis le canari sur le poteau.
ɗìsɨ̀ [ɗìsɨ̀,rìsɨ̀] V descendre. ɗìsɨ̀ né dɔ̀-ḿ tɨ́ nàńg. Descendez ce que j'ai sur la tête en bas.
ɗò NIN noeud. M-ásɨ́ tútɨ̄ ɗò kɨ́ kùlə̄ tɨ́ àĺ. Je n'ai pas pu défaire le noeud.
ɗɔ̄ [ɗɔ̄,rɔ̄] V lutter, se battre. Tɔ́gɨ̄ màdɨ̄-ḿ ì ngá̰y m-ásɨ̄ ɗɔ̄ sì-ə́ àĺ. Mon ami est trop fort, je ne peux pas me battre avec lui. V jouer (aux cartes et des autres jeux). Dòw̄ jē d-ísɨ̄ ɗɔ̄ kāgɨ̄-ɓē-yàrá. Les gens sont en train de jouer le jeu de pierres dans des trous.
ɗùgɨ̀ [ɗùgɨ̀,rùgɨ̀] VI être courbé. Gɔ̀l tō jī kāgɨ̄ kɨ́ ngàn̄g ngàā tè-é ɗùgɨ̀. Un gourdin est un morceau de bois solide avec une extrémité recourbée. VT tordre.
ɗùsɨ̀ [ɗùsɨ̀,rùsɨ̀] VI remplir. ɔ̀y dā ɗùsɨ̀ jángá mḭ́. Il a ramassé assez de la viande pour remplir cinq paniers.
ɗútɨ̄ [ɗútɨ̄,rútɨ̄] N benjamin, benjamine. Ngōn ɗútɨ̄ lə̀-jí tō dèné. La benjamine de notre famille est une fille.
ɗùtɨ̀rù-ngàlì N manioc trempé dans l'eau pour faire sortir le goût amer.
N fumée. M-ā̰y mán̄g, sà mán̄g ndɔ̀jɨ̀-ī wà. Je fume du tabac, est-ce que la fumée te dérange?
(Syn: sābā) V chaussure. Kínə̰̄ m-ílə̄ sā lò núngə̄ tɨ́ lé njà-ḿ pólē. Si je porte des chaussures quand il fait très chaud des ampoules apparaissent dans mes pieds.
sābā (Syn: sā) N chaussure. Kínə̰̄ m-ílə̄ sābā lò núngə̄ tɨ́ lé njà-ḿ pólē. Si je porte des chaussures quand il fait très chaud, des ampoules sortent dans mes pieds. Sā ùbə̀ njà-ḿ. Les chaussures sont trop petites pour mes pieds.
sábèlē (Syn: sébèlē) N papillon.
sàbō̰ Français N savon.
Sádɨ̀ [sádɨ̀,čádɨ̀] NP Tchad.
sájɨ̄ NIN beau-frère, belle-soeur. Sáj-ḿ ɔ̀w̄ mbā. Mon beau-frère est parti en voyage. sáj-ḿ, sáj-í, sáj-é, sájɨ̄-jí, sájɨ̄-sí, sájɨ̄-dé - mon beau-frère, ton beau-frère, son beau-frère, notre beau-frère, votre beau-frère, leur beau-frère. Sáj-ḿ tō ngɔ̀w kó̰-nān-ḿ. Mon beau-frère est le mari de ma soeur.
74
sákɨ̄ (Syn: mbù) N sac.
sálā VI faire la prière arabe. N la prière.
sán̄g [sá̰ŋgɨ̄,sá̰ŋ̄] V chercher. m̄-sán̄g-é pí. Je l'ai recherché en vain. V avoir des rapports avec. Dèné lə̀ njè-tà-kə́y lə̀-í lé ā sán̄g-é àĺ. Il ne faut pas avoir des rapports sexuels avec la femme de ton voisin.
sāngē [sāŋgē] Arabe N moustiquaire. Kínə̰̄ ɔ̄w kɨ̀ sāngē àĺ lé yíl jē d-á tó̰-ī ndɔ̄ɔ́. Si tu n'as pas une moustiquaire, les moustiques vont te piquer la nuit.
sàngwày [sà̰ŋwày] N sagaie, petite (la pêche).
sár AV jusque (indique insistance) (v. aussi njál). ɔ̀w̄ sár yàā ìndə̄-m̄. Il est allé jusque me taper.
Sár̀ NP Sarh.
Sàrā NP Sara, nom général pour la plupart des peuples au sud.
sàrbàndē Français N charpentier.
sāy N genre de danse.
sáỳ Arabe N thé.
sà̰y AV loin. ɓē lə̀ mə̀m-ḿ tō sà̰y. Le village de mon beau-père est loin.
CMP si. ɨ̄-nā̰ ná̰y ādɨ̄ ō sé màjɨ̀ wà. Goûte la sauce pour voir si elle est bonne. CMP marque le début d'interrogation. M-ísɨ̄ m-ā̰y mán̄g, sé sà mán̄g ndɔ̀j-ī wà? Je suis en train de fumer, est-ce que la fumée te dérange?
sébèlē (Syn: sábèlē) N papillon. Sébèlē jē kɔ́w nà̰ā̰ tà bòlè tɨ́. Les papillons se rassemblent à côté du puits.
sènè N perdrix. Sènè tō ə̀l̄ kɨ́ tá nà̰ā̰ kɨ̀ tànjɨ̀, ngà ḛ̀ ɓá tō ngōn-é rə́m bə̀l̄-é tō gáy rə́m. La perdrix est un oiseau pareil à la pintade mais elle est plus petite et les plumes sont différentes.
séngɨ̄lē N rotule du genou. Lò ndìtə̀ ɔ̀t-é àdɨ̄ séngɨ̄lē lì-ə́ tə̀tɨ̀. La glissade l'a terrassé de sorte que sa rotule s'est cassée.
sétɨ̄ Français N chaise.
sḛ́ AV un peu. ādɨ̄-m̄ sḛ́. Donne-moi un peu. Kàndɨ̄ kāgɨ̄ kɨ́ǹ lé líndɨ̄ sḛ́ sḛ́ (=sḛ́). Le fruit de cet arbre est un peu sucré.
sə̀ (Syn: kɨ̀) PRP avec. ɔ̀w̄ sə̀ bɔ̀b-é. Il est parti avec son père.
sə̀- N avec (forme utilisée avec les suffixes pronominaux). Sə̀-ḿ, sə̀-í, sì-ə́, sə̀-jí, sə̀-sí, sə̀-dé avec moi, avec toi, avec lui, avec nous, avec vous, avec eux M-ā kɔ̀w̄ sə̀-í. J'irai avec toi.
sə̀ Arabe N farine et brisures de mil avec lequel on fait une sorte de bouillie. Dèné ìndə̀ sə̀ pə̀r-ə́. La femme met la farine et brisures de mil au feu.
75
sə́ NIN odeur nauséabond. Sə́ nīń tūbə̄ dòw̄ jē. L'odeur nauséabonde du cadavre a dispersé les gens.
sə̀bɨ̀ VT piler (pour enlever le son). Dèné à sə̀bɨ̀ gɔ̀jɨ̀ àĺ. Une femme ne pile (pour enlever le son) pas le sorgho rouge. D-ɔ́r kándɨ̄ tə̰̄y ɓá kàdɨ̄ d-ɔ́w ɨ́-sə́bɨ̀ ɓá d-ɔ́r bḭ̀n-é. Elles ont enlevé les grains du pénicillaire et ils l'ont pilé (pour enlever le son) et après ils ont enlevé le son.
sə̀kī (Syn: yɔ́lɔ́lɔ́) VT arroser. Dèné sə̀kī màn̄ mḛ̀ kə́y tɨ́ kàdɨ̄ lò sɔ̀l̄. La femme a arrosé la chambre pour la rafraîchir.
sə̄mə̄ VI courir : maladroitement. Dèné òtə̄ sī dè-é tɨ́ rə́mə̀ ɔ̀ӯ-é àdɨ̄ sə̄mə̄ ngɔ̄dɨ̄. La femme qui portait le fagot sur sa tête courait maladroitement.
sə̰̀-ī PR vous (forme indépendante). Sə̰̀-ī láy yā ɗèē. Vous tous venez.
sə̰́y VT retailler. m̄-sə̰́y kāgɨ̄ kɨ̀ kùpɨ̀kúpɨ̀. Je retaille le sommet du buisson avec une machette.
N fagot. Njàménà lé dòw̄ jē ndīr né sə̀ kúl, nè wàlé dòw̄ jē ndīr né sə̀ sī. À N'djaména les gens font la cuisine avec le charbon de bois, mais en brousse ils la font avec le fagot.
-sí PRA vous (obj. de verbe). M-índə̄-sí. Je vous ai frappé. J-àdɨ̄-sí né úsō ngàā, j-à kàdɨ̄-sí kɨ́-ɗàng àĺ Nous vous avons déjà donné à manger, nous n'avons pas à vous donner encore. PRA votre, vos. Kó̰-sí ɔ̀w̄ ɗá? Où est allée votre mère?
sìgɨ̀ N nouveau. Kūbū kɨ́ sìgɨ̀ ngàn̄g yā̰. Les vêtements neufs sont très résistants. Kūbū jē lə̀-ḿ gán̄g láy, m-ā ndōgɨ̄ kɨ́ sìgɨ̀. Mes vêtements sont tous déchirés, je vais acheter des nouveaux.
síkɨ̄ VI pleurer à sanglots. Ngōn síkɨ̄ nō̰ mbìkɨ̀-mbìkɨ̀. L'enfant pleure à sanglots.
síl-jī (Syn: ɓúgúlú-jī) NIN coude.
sím [sḭ́m] N esp. de criquet. sím tō ngōn gábrì kɨ́ mḛ̀-é bòý. Cette sorte de criquet est un petit criquet avec gros ventre.
símsōr N esp. d'oiseau, martin pêcheur du Sénégal.
síndə̄ N cheval. Bɔ̀bɨ̄-ḿ gè ndōgɨ̄ síndə̄ dɔ̀ɔ̄ ngə̄m-né màn̄g jē. Mon père a acheté un cheval pour garder ses boeufs.
síndírí N esp. d'herbe mauvaise.
sīndɨ́ N zorille. Sīndɨ́ tō dā kɨ́ bà̰y-é ə̀tɨ̀. La zorille est un animal avec une odeur mauvaise.
sīngə̄ [sɨ̄ŋgə̄] NIN os. Sīngə̄ rɔ̄-ḿ tō-m̄ mùr-mùr. Mes os me rongent beaucoup. Bísɨ̄ ùsò sīngə̄. Le chien croque l'os. N force.
sīrí NUM sept. ɔ̀w̄ kɨ̀ ngán jē sīrí, dìngə̀m jē sɔ́, dèné jē mùtə́. Il a sept enfants, quatre garçons et trois filles. ɓú sīrí; dūbɨ́ sīrí sept cent; sept mille
sìw N poisson : esp.. Sìw tō kānjɨ̄ kɨ́ ndàng dòw̄ jē. Le poisson électrique est un poisson qui donne une décharge électrique aux gens.
sīyə̄ VT vanner. Kó̰-ḿ sīyə̄ ndùjɨ̄ sə̀/kɨ̀ yàtè. Ma mère tamise la farine avec un filtre.
76
sḭ̀ N déchet humain, excrément. M-ā m-úr ɓē-sḭ̀ mḛ̀ kə́y tɨ́ lə̀-ḿ. Je vais creuser un WC (trou pour l'excrément) dans ma maison. Expr: ɓē sḭ̀ -WC
sḭ́ (Syn: ndɔ̄gé) N matin. Kínə̰̄ ó̰ mùr̄ kɨ̀ sḭ́ lé ā tò ɓī kàdá yā̰. Si tu manges la boule le matin, tu dormiras beaucoup (pendant la journée.) Expr: kɨ̀ sḭ́ -dans le matin
N nasse pour la pêche.
sòō N causerie. Expr: tó̰ sòō -causer, bavarder
sóò N seau. M-ā sòrè kùlə̄ dɔ̄ tàā sóò tɨ́. Je vais fabriquer de corde pour le seau.
só-tɨ́ VI mieux, être mieux. Kùmə̄ kɨ́ d-ádɨ̄-m̄ lé tō kùmə̄ kɨ́ màjɨ̀, rɔ̄-ḿ tō só-tɨ́. Le médicament qu'on m'a donné était bon, je me sens mieux maintenant. só-ḿ tɨ́, só-í-tɨ́, sé-é-tɨ́, só-jí-tɨ́ - je suis mieux, tu es mieux, il est mieux, nous sommes mieux Expr: m̄-tō só-tɨ́. = m̄-tō màjɨ̀. -Je suis bien.
sōl VI être inquiété.
sòrè V tresser (corde). ɨ̄-sòrè kùlə̄ ɨ́-mōng ādɨ̄ jɨ̀-tɔ́-né bḭ̄yə̰̄ jē. Tresse une corde de l'arbuste "mong" pour que nous puissions l'attacher à la chèvre.
sōrō N esp. d'aigle.
sōtē le mil germé dans cuvettes pour faire la bouillie ou la bière. Kə̀m njè-dàbɨ̀ ɓə̄ĺ sōtē. Les yeux du paresseux ont peur du mil germé (parce que le mil germé parait être en grandes quantités pour piler). (Proverbe: il ne faut avoir peur d'un grand travail).
sō̰yō̰ N arbre de karité. Sō̰yō̰ tō kāgɨ̄ kɨ́ dòw̄ jē d-úsō kànd-é rə́m, d-ḭ́yə̰̄ ɗā-né ùbɨ̄ rə́m. Le karité est un arbre dont on mange les fruits et on laisse (les amandes) pour fabriquer de l'huile.
sɔ́ NUM quatre. Dūbɨ́-sɔ́-kɨ́-ɓú-sɔ́-kɔ̄r-sɔ́-gìd-é-sɔ́. quatre mille quatre cents quarante-quatre.
sɔ̀bɨ̄ VI se diriger. Bísɨ̄ sɔ̀bɨ̄ dɔ̀-ḿ kàdɨ̀-kè dò̰-m̄ ɓá m-ā̰y. Le chien s'est dirigé vers moi pour me mordre et j'ai fui. Expr: sɔ̀bɨ̄ dɔ̀ -concerner Tà kɨ́ǹ lé sɔ̀bɨ̄ dɔ̀ kó̰-í àĺ.Ce problème ne concerne pas ta mère.
sɔ̀bɨ̄-dɔ̀ PRP concernant, au sujet de. Tàgɨ́-nè d-ílə̄ mbḛ̄ pà nè tà kɨ́ sɔ̀bɨ̄-dɔ̀ ndɔ̀r̄ búy. Hier ils ont fait une annonce publique à propos de la culture du coton. PRP en direction de, envers. Jàng-ḿ njīyə̄ sɔ̀bɨ̄-dɔ̀-ḿ. Mon rival marche vers moi.
sɔ̀bɨ́lɔ̄ N esp. de mollusque. Ngōn kɨ́ǹ lé rē-é gāng àĺ àdɨ̄ tō sɔ̀bɨ́lɔ̄ kàrē. Cet enfant là n'est pas éveillé, il est un faible seulement. N un faible.
sɔ̄kɨ́ VI se moquer de. Ngán jē sɔ́kɨ̄ njé-kə̀m-tɔ̄ jē. Les enfants se sont moqués des aveugles.
sɔ̀l̄ VI être frais. ɓó-nè lò sɔ̀l̄ màjɨ̀. Aujourd'hui il fait agréablement frais. Màn̄ kɨ́ sɔ̀l̄ tàā kùndə̄ = Màn̄ kɨ́ sɔ̀l̄ tɔ̄l kùndə̄. L'eau fraîche m'a rafraîchi [litt: ...a saisi la soif]. VI être humide, mouillé. Expr: sɔ̀l̄ mḛ̀ [dòw̄] -consoler [qqn] (un événement douloureux) Ngōn-é òy àdɨ̄ dòw̄ jē d-ɔ́w sɔ̀l̄ mḛ̀-é.Son enfant est mort et les gens sont partis le consoler.
sɔ̄lɔ̄lɔ̄ (Syn: yō̰) N esp. de termite blanc qui est très petite.
77
V enfumer [viande, poisson, etc.]. Dèné ìsɨ̀ sū dā. La femme est en train d'enfumer la viande. V déranger [qqn] (la fumée). Sà sū-m̄ àdɨ̄ m-ō lò àĺ. La fumée me dérange beaucoup, je ne vois rien. VI produire de la fumée.
V enfiler. Ngá-màndɨ̀ jē sū mə̀dɨ̀ kùlə̄ tɨ́. Les jeunes filles enfilent des perles sur la corde.
NP diable, Satan. NP figure mythologique Sara.
sú-kàdɨ̄-nà̰ā̰-ɓē N devinette. àdɨ̄-m̄ tà sú-kàdɨ̄-nà̰ā̰-ɓē yā̰, nḛ̀ m-íngə̄-é yàā láy. Il m'a posé beaucoup de devinettes, mais j'en ai tous répondu.
súkàr Français V sucre.
sùkɨ̄ VT chasser d'un trou à l'aide d'une perche. Ngán jē sùkɨ̄ yə́gɨ̄ jē kàdɨ̄ tḛ́ḛ̄ tágá. Les enfants chassent les rats de leur trou à l'aide d'une perche.
sùkɨ̄ VT rincer. áràbɨ̀ jē sùkɨ̄ tà-dé kété ɓá sálā. Les arabes rincent leurs bouches avant la prière.
súkɨ̀ N marché. Súkɨ̀ Mūndūú bòý tɔ̀ӯ ḛ̀ kɨ́ Dòbāá. Le marché de Moundou est plus grand que celui de Doba. Kàmyō̰ mḛ̀ ɓē tɨ́ à nàńg súkɨ̀ tɨ́. Le camion est entré dans le village et est arrêté.
sūl NIN joue. Sūl-ḿ tō-m̄ yā̰. Ma joue me fait beaucoup mal. Sūl ngán jē lé bòý yā̰. Les joues des petits enfants sont très grosses. N cri (des femmes). Expr: ìndə̀ sūl-é -pousser un cri (femme) Dèné ìndə̀ sūl-é.La femme pousse un cri.
súl-jī (Syn: síl-jī) NIN coude.
sūlə̄ VT inciter. m̄-sūlə̄-dɨ́ kàdɨ̄ ɗɔ́ɔ̄ nà̰ā̰. Je les ai incités à se battre. V pousser quelqu'un à faire de faux témoignage.
N langue, langage. Bɔ̀b-ḿ gə̀r̄ tà nàsár̀ màjɨ̀. Mon père connaît la langue française très bien. N parole, mot. Njè ɓògɨ̀ mbātɨ́ kìlə̄ tà ngār̀ tɨ́. Le voleur ne voulait pas répondre au chef. N problème. m̄-gè kàdɨ̄ j-ɔ̀w̄ nà̰ā̰ tà àĺ. Je ne veux pas de problèmes avec toi. ō tà àĺ ɓá tà à ɗā-ī. Si tu ne voit le probléme alors le problème va t'arriver à toi (Proverbe: il faut δtre prévenu pour éviter le danger). Expr: tà màngɔ̄ -la langue Mango
N bouche. Tà-ḿ,tà-í,tè-é,tà-jí,tà-sí,tà-dé ma bouche,ta bouche,sa bouche,nos bouches,vos bouches,leurs bouches ūtɨ̄ tà-í nè kə́m jē d-á kàndɨ̄ tɨ́. Ferme ta bouche, les mouches vont y entrer. Expr: tà [dòw̄] ndà -[qqn] avoir faim ɨ́-ɗā kùlə̀ sár lò-sɔ̀lé àdɨ̄ tà-dɨ́ ndà.Ils ont travaillé jusque l'après midi et ils ont faim. Expr: tà [dòw̄] àtɨ̄ -[qqn] avoir pas d'appétit Mò̰y ɗē-é àdɨ̄ tè-é àtɨ̄.Il est malade et il n'a pas d'appétit. Expr: tà [dòw̄] ngàn̄g -[être] obstiné dans les propos D-ɔ́jɨ̄-é tà rə́mə̀ tè-é ngàn̄g kə̀rə̀rə̀-kə̀rə̀rə̀.On l'a conseillé mais il s'est obstiné dans ses propos. Expr: tà [dòw̄] sɔ̀l̄ -[qqn] avoir la parole douce Dòw̄ kɨ́ tè-é sɔ̀l̄ lé d-ó tà lì-ə́ màjɨ̀.La personne qui a la parole douce, les gens l'écoutent bien. Expr: tà [dòw̄] ɔ̀ӯ -[qqn] être timide Tà ngōn-é ɔ̀ӯ yā̰, àdɨ̄ pā tà kɨ̀ mbā jē àĺ.Son enfant est très timide, il ne parle pas avec les étrangers. Expr: tà [dòw̄] ndùl -[qqn] avoir pas mangé Ndī ùlə̀ dōrī àdɨ̄ tà ngán jē ndùl.La pluie est tombée toute la journée de sorte que les enfants n'ont pas mangé. Expr: tà [dòw̄] òy -[qqn] ne pouvoir pas parler (à cause de qqc mauvais) Ngōn kɨ́ m-ɔ́sɨ̄ gàjɨ̀-é nè ɗā né àdɨ̄ tà-ḿ òy.L'enfant que j'ai félicité a fait quelque chose de sorte que je ne peux pas parler. Expr: ɔ̀dɨ̀ tà [dòw̄] -[qqn] manger suffisamment Né-kùsò lì-ə́ ɔ̀dɨ̀ tà-jí.Sa nourriture nous suffit.
PRP devant. ìsɨ̀ tà kə́y tɨ́. Il reste devant la maison.
AV alors; marque d'affirmation. Lò kàdɨ̄ ɗèē sì-ə́ gòtó tā? Il n'y pas moyen de l'emmener donc?
78
VT ressembler. Expr: tá nà̰ā̰ sə̀ -être pareil Mà tō dā kɨ́ tá nà̰ā̰ sə̀ ngàrɨ̀m, ngà ḭ̀ ɓá bòý tɔ̀ӯ ngàrɨ̀m.Le crocodile est un animal pareil à l'iguane, mais il est beaucoup plus grand que celle-ci.
AV d'abord. ɨ́-ngɨ́nə̄-m̄ tá ɔ̄w. Attends-moi d'abord avant d'aller.
tàā VT prendre avec la main. ɨ̄-tàā mápà kɨ́ m-ādɨ̄ kɨ́ǹ. Prends ce pain que je te donne. VT filtrer. VT barrer (l'eau). Bḭ̀yə̰̀ jē ìndə̄-ī dɔ̀-dé nà-tɨ́ ɓá tàā-ī-nèé màn̄ ndī dɔ̀-dé tɨ́. Les abeilles de terre mettent leurs têtes ensemble pour barrer la route à l'eau de pluie (contre eux): (Prov: il faut travailler ensemble accomplir une tâche compliquée.) Expr: tàā [dèné/dìngə̀m] -marier [femme/un homme] Dìngə̀m kɨ́ tàā dèné àĺ tō ngábò.Un homme qui n'est pas marié avec une femme est un célibataire. Expr: tàā tà tà [dòw̄] tɨ́ -donner la raison à [qqn] Ngō-kó̰-ḿ tàā tà tà-ḿ tɨ́ àdɨ̄ nə̀l̄-m̄ yā̰.Mon frère m'a donné la raison et j'en suis content. Expr: tàā dɔ̀ [dòw̄] -sauver [qqn] Dìngə̀m kɨ́ǹ lé tɔ́g-é yā̰ àdɨ̄ ɗèē tàā dɔ̀-jí.Cet homme est très fort de sorte qu'il est venu nous sauver. Expr: tàā mḛ̀ [dòw̄] -avoir confiance à [qqn] Màdɨ̄-ḿ kɨ́ǹ lé tàā mə̰̀-ḿ àĺ.Mon ami n'a pas confiance à moi.
tàá AV haut, en haut. Yə̀l̄ jē ɨ́-nár̄ tàá. Des oiseaux ont passé au dessus.
tà-kə́y (Syn: tà-ɗə́bɨ̄) N porte. ɨ̄-tḛ̀ḛ̄ tà-kə́y; ūtɨ̄ tà-kə́y ouvrir la porte; fermer la porte
tà-kɔ̀jɨ̀ N conseil. Tà-kɔ̀jɨ̀ lə̀-í ɗā sə̀-ḿ yā̰. Ton conseil m'a beaucoup aidé.
tà-kūl (Syn: mbə̄l-dɔ̀) PRP grâce. Tà-kūl-ḿ ā kò̰ mùr̄ ɓó-nè. Grâce à moi tu as mangé la boule aujourd'hui.
tà-ɗə́bɨ̄ (Syn: tà-kə́y) N porte. Tḛ̀ḛ̄ tà-ɗə́bɨ̄ -- ūtɨ̄ tà-ɗə́bɨ̄ ouvre la porte / ferme la porte Expr: ìngə̀ tà-ɗə́bɨ̄ -trouver une opportunité, possibilité
tà-sú N conte. ɔ̄r tà-sú dɔ̀ dɔ̀gɨ̄m ādɨ̄-jí. Conte-nous une histoire du lièvre.
tà-wàlè (Syn: də̀dɨ̄lə̄) N cabinet en brousse, endroit pour chier.
tàá-tàá AV souvent, de temps en temps. Tàá-tàá yàā m-ɔ̄w ɓē kòjɨ̀-ḿ tɨ́. Je vais souvent dans mon village natal.
tábàk Arabe N plateau en paille. Dèné jē dɨ́-gɔ́l kō kɨ̀ tábàk. Les femmes vannent le mil avec le plateau en paille.
tábɨ̀l Français N table.
tādɨ̄ VI hésiter. VT bégayer (normalement avec ). Ngōn kɨ́ ùsò kɔ̀w yā̰ lé à tādɨ̄ tà. Un enfant qui mange beaucoup d'oeufs va bégayer.
tágá (Syn: ndágá) AV dehors. Kə́m jē ndɔ̀jɨ̀-m̄ yā̰ àdɨ̄ m-ɔ̄w kɨ̀ ɗā kùlə̀ tágá. Les mouches me dérangent beaucoup ici, alors je vais travailler dehors.
tāgɨ̄ N genette.
tágɨ̄ AV ouvert. Tà-ɗə́bɨ̄ tō tágɨ̄. La porte est ouverte.
tàgɨ́-nè AV hier. Tàgɨ́-nè jó lə̀-ḿ tɔ̄. Hier ma jarre s'est brisée.
tájɨ̄ V insulter. tájɨ̄-m̄,táj-ī,táj-é,tájɨ̄-jí,tájɨ̄-sí,tájɨ̄-dé il m'a insulté, il t'a insulté, il l'a insulté, il nous a insultés, il vous a insultés, il les a insultés. Kínə̰̄ ɨ̄-tájɨ̄-m̄ lé m-ā kìndə̀-ī. Si tu m'insultes, je te frapperai. Jàng-ḿ tájɨ̄-m̄ ɓó-nè, m̄-ɗā sì-ə́ né àĺ. Mon rival m'insulté aujourd'hui, je ne lui ai rien fait.
79
tākɨ̄ N genette. Màndɨ̀ kɨ́ǹ tōkɨ́ ngīrə̄ tākɨ̄ bè. Cette jeune fille est (belle) comme la peau de la genette.
tàl N rosée. ɓàr-á tàl ùwə̀ wàlè jē tɨ́ kɨ̀ ndɔ̄gé. Pendant la saison pluvieuse, il y a beaucoup de rosée dans les herbes le matin. Tàl ḭ̀ kə́y ɓá ùwə̀ tḛ̀ḛ̄ ndátɨ́. La rosée commence de la maison vers dehors (Proverbe: on doit faire d'abord les chose de chez soi).
tàl̄ N chair. Nò̰-gúy kūnjə́ lé tàl̄ yā̰ tɨ́. Il y a beaucoup de chair dans la poitrine du poulet.
tàl̄ N chacal. Tàl̄ tō dā kɨ́ wàlé, dòw̄ àsɨ̀ kùwə̀-é sə̀ bísɨ̄ àĺ. Le chacal est un animal sauvage, on ne peut pas le chasser à l'aide d'un chien.
tál VI sauter (peinture), s'ébrécher. Tásā kà̰ӯ màn̄ tál. La tasse en émail à boire s'est ébréchée. VT s'accoupler. Bḭ̄yə̰̄ jē ɨ́-tál nà̰ā̰. Les chèvres s'accouplent.
tàn [tà̰n] N esp. d'arbre, palmier à huile.
tán [tá̰n] V collecter. Dèné jē tán kàbī d-ɔ́w-né mḛ̀ púsɨ̄ tɨ́. Les femmes collectent les arachides et les apportent dans la charrette.
tándɨ̄ [tà̰ndɨ̄] VI dissoudre. VT entrer (plus. choses ou plus. fois) (fréq. de àndɨ̄). Kə̀m bòlè kə́y lì-ə́ yā̰ àdɨ̄ yə́gɨ̄ jē tándɨ̄-né. Il y a beaucoup de trous dans sa maison et donc les rats sont entrés.
tànjɨ̀ [tà̰njɨ̀] N pintade. Dòw̄ jē d-ɔ́y kɔ̀w tànjɨ̀ wàlé ɨ́-ɗèē d-ón̄g gín kó̰ kūnjə́ tɨ́. Les gens ramassent les oeufs de pintade dans la brousse et les mettent en dessous des poules.
tápɨ̄ Arabic VT déranger.
tāŕ-būr N esp. de sous-arbrisseau [Indigofera garckeana]. Kàndɨ̄ tāŕ-būr tītɨ̄ nà̰ā̰ kɨ̀ kàndɨ̄ póy bè ngà ḭ̀ ɓá àtɨ̄ yā̰. Le fruit du Indigofera garckeana est pareil au fruit du "poy" mais il est très amer.
tásā N tasse.
tàtɨ̄ AV beaucoup, suffisant. Expr: àsɨ̀ tàtɨ̄ -être suffisant
tátɨ̄ VI être large. Lò-kùr-àbɨ̀yō̰ kɨ́ Mūndūú tátɨ̄ àĺ. La piste d'atterrissage à Moundou n'est pas très large.
tàwá N marmite en aluminium.
tā̰ VT fendre. Tā̰ mḛ̀ yímə̰̄. Il a fendu le gombo. ɨ̄-tā̰ wàsɨ̄ ādɨ̄ kó̰-í. Coupe le melon en deux et donne-le à ta mère.
tá̰ VT fendre. m̄-tá̰ kāgɨ̄ dàn-á. J'ai fendu le bois en deux.
tá̰ VT préparer la bouillie. Kó̰ ngōn tá̰ bḭ́yə̰̄ kɨ̀-dɔ̄ kàdɨ̄ ngōn-é. La femme prépare de la bouillie pour donner à son enfant.
tèmè N esp. d'herbe. Tèmè tō mṵ̀ kɨ́ màjɨ̀ kòjɨ̄ ndògɨ̄ àĺ. L'herbe "teme" n'est pas bon pour tresser le secko.
tèmē N tamis.
tèr-mbētɨ̄ N sorte de tambour plat avec deux faces.
80
tḛ̀ḛ̄ V sortir. m̄-tḛ̀ḛ̄ kɨ̀-ndɔ̄gé ràtɨ̀. Je suis sorti très tôt le matin. Dèné tḛ̀ḛ̄ gál-é kàdɨ̄ ngōn tḛ̀ḛ̄ tɨ́. La femme a ouvert son entrejambe pour que le bébé y sorte. V ouvrir. ɨ̄-tḛ̀ḛ̄ kə́y ī-ɗèē ādɨ̄ j-ɔ̀w̄. = tḛ̀ḛ̄ kə́y ɗèē ādɨ̄ j-ɔ̀w̄. Ouvre la porte et viens et nous irons. ī-tḛ̀ḛ̄ tà-kə́y ādɨ̄ kàmyō̰ tḛ̀ḛ̄ tágá. Ouvre la porte de la concession pour que le camion puisse y sortir. VI être ouverte. Tà-ɗə́bɨ̄ tḛ̀ḛ̄. La porte est ouverte. V arriver. Kó̰-ḿ ɗèē tḛ̀ḛ̄ tàgɨ́-nè. Ma mère est arrivée hier. ī-njīyə̄ kàlàng kàlàng kàdɨ̄ kɨ̀ jɨ̀-tḛ̀ḛ̄ ɓàtɨ̀. Marche rapidement afin que nous puissions arriver de bonne heure. VI devenir (occupation). Ngōn-ḿ ndó né yā̰ kàdɨ̄ tḛ̀ḛ̄-né nàsár̀. Mon enfant étudie beaucoup pour devenir (avec les études) un fonctionnaire. Expr: ɗèē tḛ̀ḛ̄ -arriver
tə̀bɨ̄ VI être frais, pas sec (en parlant de bois, fruit). Pə̀r ò̰ kāgɨ̄ kɨ́ tə̀bɨ̄ àĺ. Le feu ne brûle pas le bois mouillé.
tə̄bɨ̄-míndɨ̄ N pomme d'Adam.
tə̄gɨ́ V quitter (avec les mains). Dèné tə̄gɨ́ ndùjɨ̄ mḛ̀ bìr̄ tɨ́. La femme a enlevé la farine dans le mortier (avec les mains).
tə̀l̄ VI produire d'éclaire.
tə́l VI revenir, rentrer. Bɔ̀b-ḿ tə́l mbā tɨ́ àĺ ɓə́y. Mon père n'est pas encore revenu de son voyage. V faire encore. Mò̰y kɨ́ ɗā-m̄ kété tə́l ɗā-m̄ ɓó-nè ɓə́y. La maladie qui m'a attaqué avant m'a attaqué encore aujourd'hui.
tə̄m VI aller puiser (de l'eau) à distance.
tə́m V égrainer. Kó̰ ngōn tə́m ɓɔ́lɨ́mtɨ́ àdɨ̄ ngōn-é. La mère de l'enfant égraine le mais pour son enfant.
tə́m N gui, plante parasite. Tə́m kāgɨ̄ jē yā̰ à ɗā-né kùmə̄. Beaucoup de guis servent de remèdes traditionnels.
tə́ndɨ́ N sangsue. Tə́ndɨ́ ùwə̀ njà-ḿ. Une sangsue s'est attachée à mon pied. Tə́ndɨ́ ìsɨ̀ màní, tḭ́yə̰̄ rɔ̄ dòw̄ jē tɨ́ à̰ӯ mə́sɨ́-dé. La sangsue vit dans le fleuve et elle se fixe aux corps des gens et boit leur sang.
tə̀tɨ̀ [tə̀tɨ̀] VT casser. úwə̄ kádɨ̄ kɨ́ǹ tə̀tɨ̀ ādɨ̄ m-úsō. Prends cette canne et casse-le pour que je mange. Bāgɨ̄ ə̀l̄ kɨ́ǹ lé tə̀tɨ̀ né kɨ́ mbā ùsɨ̄ né. L'aile de cet oiseau s'est cassée, c'est pourquoi il est tombé. Expr: tə̀tɨ̀ mùr̄ -pincer une portion de la boule avec la main Tə̀tɨ̀ mùr̄ ɗā-né ná̰y ò̰.Il a pincé de la boule, l'a mis dans la sauce et puis l'a mangé.
tə̀tɨ̄ N sueur. Lò túngə̄ yā̰ àdɨ̄ m̄-tə̀tɨ̄. Il fait chaud et je commence à suer.
tə́tɨ̄ [tə́tɨ̄] VT casser (en morceaux), briser. VI se casser (en morceaux). Jó lə̀-ḿ tə́tɨ̄. Ma jarre s'est brisée en menus morceaux. V écraser [des brindelles]. m̄-tə́tɨ̄ kāgɨ̄ dɔ̀ɔ̄ ɗā-né pə̀r. J'ai écrasé de brindilles pour en faire du feu. Expr: tə́tɨ̄ kāgɨ̄ -honorer Dòw̄ jē tə́tɨ̄ kāgɨ̄ ngār̀ lə̀-dé.Les gens honoraient leur chef.
tə̰̄y N petit mil, mil pénicillaire. Dòw̄ ò̰ bḭ̀nə̰̄ tə̰̄y àĺ. Personne ne mange le son de pénicillaire. Tìsə́ tə̰̄y ndò̰ō̰ yā̰. La balle du petit mil démange beaucoup.
V enfler, s'enfler. Tō mò̰y kɨ́ ɗā màsɔ́l dòw̄ jē àdɨ̄ tí. Son ami l'a tapé et son oeil s'est enflé.
tídə̄ VT compter. Njè-kùl̄-bḭ̄yə̰̄-jē ɨ́-tídə̄ bḭ̄yə̰̄ jē ò kàdɨ̄ kárē nà̰y. L'éleveur comptait les chèvres, il a trouvé qu'un était égaré.
tídɨ̄ N traire [vache].
81
tìgə̄ V achever, finir. Kùlə̀ lə̀-ḿ tìgə̄. Mon travail est fini. J'ai fini mon travail.
tíjə̄ VT casser (en plus. morceaux, plus. fois) (fréq. de ìjə̀). Dèné jē tíjə̄-ī yímə̰̄ dɔ̄ ndīr. La femme a rompu la boule pour la refroidir.
tìl N invisibilité. Njè-kùmə̄ ìlə̄ tìl dè-é tɨ́. Le sorcier est invisible. ìlə̄ tìl kèm ɓē tɨ́. Il les a aveuglés. (ils ne peuvent pas le voir). Expr: Nā̰y ùsɨ̀ tìl. -La lune va sortir tard. Expr: ìlə̄ tìl kə̀m-é tɨ́ -devenir invisible (en utilisant la sorcellerie)
tīĺ V déchirer. Kāgɨ̄ ùwə̀ kūbū lə̀-ḿ tīĺ. L'arbuste a accroché ma chemise et l'a déchirée.
tílə̄ VT jeter (plus. fois). Ngán jē tílə̄ báylà jē sə̀ ə̀r. Les enfants jetaient les pierres sur les margouillat. VT crépir (une maison). Expr: tílə̄ kə̀m [dòw̄] -accueillir [qqn] Dèné tílə̄ kə̀m ngɔ̀b-é kɨ́ ḭ̀ mbā tɨ́.La femme accueille son mari qui est arrivé du voyage. Expr: tílə̄ tà [né] -donner les nouvelles à propos de [qqc]
tírə́ N lit, lit de boit. ɨ́-báà-bò̰ō̰ jē ɨ́-yā̰ tírə́ tɨ́ lə̀-ḿ. Mon lit en bois est plein de punaises.
tìsə́ NIN balle (d'un grain). Expr: tìsə́ tə̰̄y -balle du petit mil (pénicillaire)
tītɨ̄ VI être comme, pareil. Ngūn àgɨ̀ nàńg tītɨ̄ lī bè. L'enfant rampe par terre comme le serpent. Expr: tītɨ̄ nà̰ā̰ -se ressembler Tōrō kɨ̀ ɨ́-lábàbā tītɨ̄ nà̰ā̰ ə́ tōrō ìsɨ̀ dàn màn̄ tɨ́.L'escargot "toro" et l'escargot "lababa" se ressemblent, mais le "toro" pousse dans l'eau.
tītɨ́ AV dedans. òngɨ̄ ná̰y mḛ̀ ɨ́-ngó tɨ́, gō-tɨ́ ùlə̀ jē-é tītɨ́. Il a mis la sauce dans la calebasse et après il a mis sa main dedans.
tītɨ́ N esp. d'arbuste épineux [Ximenia americana]. Tītɨ́ tō kāgɨ̄ kɨ́ wàlé kɨ́ dòw̄ jē d-úsō kánd-é. Le Ximenia americana est un arbre sauvage dont les gens mangent son fruit.
tḭ̀ḭ̄ N intestins. Tḭ̀ḭ̄-ḿ,tḭ̀ḭ̄-í,tḭ̀ḭ̄-é,tḭ̀ḭ̄-jí,tḭ̀ḭ̄-sí,tḭ̀ḭ̄-dé mes intestins,tes intestins,ses intestins,nos intestins,vos intestins,leurs intestins
tḭ̄ḭ́ N esp. de petit oiseau. Tḭ̄ḭ́ bòý ìtə̄ ndèrè. L'oiseau "tin" est plus gros que l'oiseau "ndere".
tḭ́yə̰̄ N esp. de fourmi rouge trouvée dans les manguiers. Tḭ́yə̰̄ jē ɨ́-yā̰ dɔ̀ kāgɨ̄ mángò tɨ́ nò̰ó̰, āl àĺ. Il y a beaucoup de fourmis rouges dans ce manguier là, ne monte pas.
tḭ́yə̰̄ V coller. Bòtè sō̰yō̰ tḭ́yə̰̄ kūbū tɨ́ lə̀-ḿ. La sève de l'arbre de karité s'est collée à mes vêtements. Mbī kāgɨ̄ kɨ́ǹ tḭ́yə̰̄ dɔ̀-ḿ tɨ́. Les feuilles de cet arbre se collaient à mes cheveux.
tɨ́ AV marqueur locatif. Mbə́l kō mḛ̀ kèē tɨ́. Elle a versé le mil dans le van.
N pirogue. Mbɔ̀w jē d-ɔ́w sə̀ tò lə̀-dé yàā tə́l àĺ ɓə́y. Les pêcheurs sont sortis le matin dans la pirogue, mais ils ne sont pas encore revenus.
VI être couché. ɔ̀r sár àdɨ̄ tò nàńg dá tò ɓī. Il était si fatigué qu'il se coucha sur le sol. AUX marqueur du progressif. Expr: tò nàngá -être couché par terre Expr: tò kɨ̀ [dèné] -avoir des rapports avec Dèné lə̀ njè-tà-kə́y lə̀-í lé ā tò sì-ə́ àĺ.Il ne faut pas avoir des rapports sexuels avec la femme de ton voisin.
VI être. Tō né kɨ́ dòw̄ òō tàá-tā àĺ. C'est une chose qu'on ne voit pas souvent. Tō ngār̀ mḛ̀ ɓē tɨ́ nè kɨ́ǹ àsɨ̀ ɓāl tàtɨ̄. Il est le chef dans ce village il y a des années. Expr: tō kàdɨ̄ [ɗā né] -falloir [faire qqc] Tō kàdɨ̄ m̄-ndó né bèrè.Il faut que j'étudie demain.
VT faire mal.
82
NIN traces de. M-ō tó njà lə̀ kə̀dɨ̄ jē lò ndɔ̀r̄ tɨ́. J'ai vu les traces d'éléphant dans le champ. D-ún tó njà-sí sár tḛ̀ḛ̄ nè. Ils ont suivi vos traces jusqu'ici. NIN absence de.
V souffler. VT dépouiller. Njè-tɔ̄l-dā à tó màn̄g. Le boucher est en train de dépouiller le boeuf.
tòó N pipe.
tò-kùgɨ̄-tɨ́ N hérisson (nom familier) (v. ndúr).
tó-tà NIN piqûre (d'un insecte).
tòbɨ̀ N esp. d'antilope (guib harnaché). Tòbɨ̀ tō dā kɨ́ bòý àsɨ̀ kɨ̀ kòrō bè, ngà ḛ̀-ɓá kàsɨ̀. Le guib harnaché est un animal de la taille d'un âne, mais avec la tête et la peau rouge.
tógɨ̄ V laver. M-ɔ̄w bā-á dɔ̀ɔ̄ tógɨ̄ kūbū lə̀-ḿ. Je vais au fleuve pour laver mes vêtements.
tòjɨ̀ (Syn: tùjɨ̀) N abeille. Dɨ́-tūbə̄ tòjɨ̀ jē kɨ̀ pə̀r ngə̀l̄. Ils ont chassé les abeilles avec une torche de paille. N miel.
tòkɨ̄ VI être pareil. àbɨ̀ tō dā kɨ́ tòkɨ̄ kə̀dɨ̄ ngàā ìsɨ̀ bā-á. L'hippopotame est un animal pareil à l'éléphant mais il habite dans l'eau. M-ā ɗā tòkɨ̄ m̄-ɗā-né kété. Je le ferai comme je l'ai fait avant.
tōkɨ́ CMP que (dans discours indirect).
tōmē (Syn: tōmō) V vomir.
tōmō (Syn: tōmē) V vomir. Ngōn-ḿ ɗā mò̰y yā̰ àdɨ̄ tōmō. Mon enfant est très malade et il vomit.
tómbō N perche (pirogue). Mbɔ̀w jē d-úlə̄ tómbō màn̄-í d-ɔ́sɨ́-né tò. La perche de pirogue, on l'utilise pour déplacer la pirogue dans l'eau.
tōń V lécher. Ngōn tōń jī-ə́. L'enfant lèche ses doigts.
tōrō N esp. d'escargot. Tōrō tō né kɨ́ njīyə̄ kɨ̀ kə́y lì-ə́ gìd-é tɨ́. L'escargot est une petite créature qui se promène avec sa case sur le dos.
tòtè N esp. de fourmi.
tòӯ N esp. de fourmi rouge.
tó̰ VT mordre (plusieurs fois) (fréq. de dò̰).
tó̰ VT bavarder, causer (obj. sòō). m̄-tó̰ sòō sə̀ màdɨ̄-ḿ ndɔ̄ jē láy. Je cause avec mon ami tous les jours.
tō̰nō̰ N herbe mauvaise [Striga hermonthica].
tō̰nō̰ N esp. de rat. tō̰nō̰ ùsò njà ngōn. Le rat a rongé le pied de l'enfant.
tɔ̀ AV aussi. Expr: [né] tɔ̀ [né] tɔ̀ -[une chose] et [une autre chose]
tɔ̄ VT casser. Gùm yībɨ̄ lə̀ kó̰-ḿ tɔ̄. La base de boisson de ma mère s'est cassée. Jó lə̀-ḿ tɔ̄. Ma jarre s'est brisée.
83
tɔ́ V attacher (en plusieurs endroits).
tɔ́ɔ̄ VT casser (plus. fois).
tɔ̀gɨ̀ VI être grand. ɨ̄-ndīngə̄ rɔ̄-í àĺ, ndɔ̄ kɨ́ ɨ̄-tɔ̀gɨ̀ ā kɔ̀w̄ ɓə́y. Ne t'inquiète pas, quand tu deviendras grand tu pourras partir aussi. V grandir. Expr: ngō-kó̰ kɨ́ tɔ̀gɨ̀ -grand-frère Tɔ́gɨ̄ ngō-kó̰-ḿ kɨ́ tɔ̀gɨ̀ yā̰, m-ásɨ̄ ɗɔ̄ sì-ə́ àĺ.La force de mon grand-frère est beaucoup, je ne peux pas lutter avec lui. Expr: kɨ́ tɔ̀gɨ̀ -tôt (avec plantation) Ndɔ̀r̄ kō kɨ́ tɔ̀gɨ̀ yàā ndī à̰ là dɔ̀ tɨ́.Il a semé le mil tôt mais la pluie n'est pas tombée sur lui.
tɔ́gɨ̄ N force. Tɔ́gɨ̄ màdɨ̄-ḿ yā̰, m-ásɨ̄ ɗɔ̄ sì-ə́ àĺ. La force de mon ami est trop; je ne puis pas le battre.
tɔ̄l V tuer. ásɨ́gàr tɔ̄l ɓɔ̀l kɨ̀ búndɨ̀kɨ̀ lì-ə́. Le soldat a tué le lion avec son fusil.
tɔ́l V tailler. Mbɔ̀w jē ɨ́-tɔ́l tò. Les pêcheurs taillent la pirogue.
tɔ́r VT plumer. Dèné tɔ́r bə̀l̄ kūnjə́ dɔ̀ɔ̄ ndīr kàdɨ̄ mbā jē. Elle déplume la poule afin qu'elle puisse la préparer pour les invités.
tɔ́rsɨ̀ N torche.
tɔ̀w̄ N chenille (sans poils). Ká̰ sḭ̀ tō tɔ̀w̄ bè. Tu chies comme une chenille. Tɔ̀w̄ tō ngōn kùū kɨ́ njè kɨ́ ná̰ jē dá kɔ̄n-dé tò, njé kɨ́ ná̰ jē kɔ̄n-dé gòtó. La chenille est un insecte dont certaines poussent des épines et d'autres pas.
tɔ̀ӯ V dépasser, être plus que. Tɔ́g-ḿ yā̰ tɔ̀ӯ tɔ́g-é. Ma force est beaucoup plus que la sienne. VT surpasser; être plus nombreux que. Dòw̄ jē kɨ́ Njàménà tɔ̀ӯ dòw̄ jē kɨ́ Mūndūú njà mùtə́. Les gens de N'Djaména sont trois fois plus nombreux que ceux de Moundou. VI passer. Tɔ̀ӯ ɗə́b-ə́ nè. Il a passé sur la route là.
tɔ́y VT peler. m̄-tɔ́y ngɔ́y gìdɨ̀ bɔ̄ngɔ̀w. J'ai pelé les patates douces.
N fourmi noire, un peu petit. Tú dò̰ gə̀m ngōn-ḿ àdɨ̄ tí. Des petites fourmis noires ont mordu les testicules de mon fils et ils sont enflés.
tūbə̄ V renvoyer. VT cracher. ɨ̄-tūbə̄ yōrō nàńg kàdɨ̀ kə́y tɨ́ bè àĺ. Ne crache pas sur le sol à côté de la maison comme ça! VT chasser. m̄-tūbə̄ bḭ̄yə̰̄ jē ndɔ̀r̄-ɔ́ lə̀-ḿ. J'ai chassé les chèvres dans mon champ de mil. Tūbə̄ də́ jē dɔ̀ kō tɨ́ kàdɨ̄ d-ó̰ àĺ. Chasse les pigeons du sorgho pour qu'ils ne le mangent pas. Expr: tūbə̄ yōrō -cracher
túgə̄ VT couper, hacher. Dòw̄ túgə̄ lò dèné kɨ̀ kūngə̄ àĺ. On ne coupe pas l'endroit de la femme avec une hache (proverbe: on ne détruit pas la relation avec la belle famille). Túgə̄ kāgɨ̄ gāng kàdɨ̄ tɔ́l-né tò. Il a coupé un arbre pour en faire une pirogue. VT piquer (scorpion, oiseau, etc.). VT frapper (souche). Jīgɨ̄ túgə̄-m̄. Je suis heurté contre la souche. VT frotter (une allumette). Dèné túgə̄ àlmétɨ̀ ìndə̄ lámbà tɨ́. La femme a frotté l'allumette et l'a mis dans la lampe. VT enlever (l'eau d'un endroit fermé). Ngán jē ɨ́-túgə̄ màn̄ dɔ̄ kùwə̀ kānjɨ̄. Les enfants enlèvent l'eau pour attraper les poissons (dans une digue). Expr: túgə̄ lò -enlever les buissons Njè-ndɔ̀r̄ jē túgə̄ lò kété ɓá kàdɨ̄ ɨ́-ndɔ̀r̄ dùbū né ɓə́y.Les cultivateurs enlèvent les buissons avant de labourer et planter. Expr: njà [dòw̄] túgə̄-é màjɨ̀/màjàĺ -[qqn] avoir de la chance/mauvaise chance Expr: [dòw̄] túgə̄ mbī-ə́ -[qqn] prêter attention ɨ̄-túgə̄ mbī-í màjɨ̀ ō tà lə̀ ngār̀.Prête attention bien et écoute les paroles du chef. Expr: [dòw̄] túgə̄ dè-é -[qqn] être d'accord Tà lì-ə́ màjɨ̀ àdɨ̄ dòw̄ jē túgə̄ dɔ̀-dé.Sa parole est bonne, et tous les gens sont d'accord. Expr: [né] túgə̄ [dòw̄] jīgɨ̄ tɨ́ -[qqc] avoir surpris [qqn]
84
tūgɨ̄ VT pincer (plus. fois, plus personnes, etc.). VT suivre (les traces d'un animal). Njè-ndò̰ tūgɨ̄ njà dùl jē sár ɔ̀w̄ ìngə̀-dé. Le chasseur suit les trace des biches-cochon jusque les trouver. Expr: [dòw̄] tūgɨ̄ rē-é -[qqn] se débrouiller, se démener Dèné jē túgɨ̄ rɔ̄-dɨ́ yā̰ ɓá d-íngə̄ ná̰y.Les femmes ont fait de gymnastiques pour avoir de la sauce.
tújū [tújʉ̄,tújū,tújɨ̄] VT détruire. Yə́l kɨ́ ùlə̀ lé tújū kə́y jē yā̰. Le vent qui a soufflé là a beaucoup détruit des maisons. Kàmyō̰ lə̀ bɔ̀bɨ̄-ḿ tújū ɗə́b-ə́. La voiture de mon père est tombée en panne sur la route. V gaspiller. Tújū là lì-ə́ ɓō lə̀ njé-ndò̰-né jē. Il a gaspillé tout son argent chez les guérisseurs. VI être en panne, tomber en panne. Expr: [dòw̄] tújū rē-é -[qqn] se gâter son nom, se endommager
túlə̄ V inciter. túlə̄ dòw̄ jē nà̰ā̰ tɨ́ mettre les gens en conflit
tūnə̄ VT prêter. Tō dòw̄ kɨ́ tūnə̄ sī àdɨ̄ màmā C'est quelqu'un qui emprunte du fagot et rend l'écorce sèche.
tùngə̄ [tṵ̀ŋgə̄] VI être chaud. Ná̰y kɨ́ tùngə̄ une sauce qui est chaud N chose chaude. Tùngə̄ dɔ̀ māl ɔ̀r̄ ìndə̄ dɔ̀ tànjɨ̀ tɨ́. La chose chaude sur la tête du charognard, il l'enlève et le met sur la tête de la pintade (Proverbe: quand un grand a un problème il le repousse sur le faible).
túngə̄ [tṵ́ŋgə̄] VI être chaud. Màn̄ kɨ́ túngə̄ à tɔ̄l kūnjə́ àdɨ̄ m̄-gè àĺ. L'eau chaude a tué la poule, moi, je n'en veux pas. V mettre le feu à; chauffer. J-ɔ̀w̄ jɨ̀-túngə̄ kúl kàdɨ̄ jɨ̀-túngə̄-né də̀rngə̀l̄. Nous allons brûler du charbon pour mettre le feu aux briques. VT faire mal, brûler. Kínə̰̄ kùū kɨ́ màsɨ̄ ùsɨ̄ kə̀m-í tɨ́ à túngə̄-ī yā̰. Si l'insecte qui habite sur le tamarinier tombe dans tes yeux, il te fera très mal.
tūr VT piler (plus. fois, plus. personnes, etc.) (fréq. de ùr). VT changer. ídə̄-ī tà ngōn-sí àdɨ̄ tūr hál-é. Parlez avec votre fils pour qu'il change sa conduite. VT retourner, claquer. jɨ̀-tūr nà̰ā̰ ká-jɔ̀w. Nous retournons (le jeu avec) l'escargot.
tūsɨ̄ VT secouer rapidement pour se débarrasser de (qqc). tú jē d-ándɨ̄ kūbū tɨ́ lì-ə́ àdɨ̄ ùn tūsɨ̄. Les fourmis sont entrées dans sa chemise et il l'a secoué.
túsɨ̄ VI tomber (en groupe). Kɔ̄-pə̀r tál túsɨ̄ dɔ̀-ḿ tɨ́. Les étincelles du feu ont sauté sur moi.
tùtɨ̀ VI être sec. Sī lé tùtɨ̀ àĺ. Le fagot n'est pas sec.
tútɨ̄ [tútɨ̄,tútʉ̄] V détacher. ɨ̄-tútɨ̄ kùlə̄ kɨ́ tà sóò kàdɨ̄ m̄-dɔ̀ɔ̄ kɨ́-ɗàng. Détache la corde du seau pour que je puisse y mettre une autre.
tūwə̄ N natte. ɓír tūwə̄ úr kàdɨ̀ bɔ̀r tɨ́. Enroule la natte et met-la contre le mur.
tūwə̄-tɔ́gɨ̄ (Syn: gàkɨ̀rà) N natte dure, tressé en réseaux.
tṵ̀mə̰̄ VI gémir. Ngōn kɨ́ rē-é tē-é tṵ̀mə̰̄ sár lò àā-é. L'enfant malade gemmait jusque le matin.
ù V avaler. Tàgɨ́-nè m-ō màm ù dùl. Hier j'ai vu un python avaler une biche-cochon. m-ú, ú, ù, j-ù, ú-ī, d-ú - j'avale, tu avales, il avale, nous avalons, vous avalez, ils avalent.
ù VI être profond. ɨ̄-ngə́sɨ̄ gògɨ́, bòlè kɨ́ǹ ù yā̰. Recule-toi, ce puits est très profond.
ùū (Syn: ùr̄) V coudre (mais ùr̄-é 'lui faire de suture'). Kɔ̀dɨ̄-kūbū ìsɨ̀ ùū kūbū lə̀-ḿ. Le couturier est en train de coudre mes vêtements.
85
ùbə̀ VI pousser. Kō kɨ́ ùbə̀ dàn kūn tɨ́ tɔ̀gɨ̀ àĺ. Le mil qui pousse au milieu des épines ne développe pas. V serrer; être trop petit pour. Sābā ùbə̀ njà-ḿ. Les chaussures sont trop petites pour mon pied. V damer. M-úbə̄ nàng. Je dame le sol. m-úbə̄, úbə̄, ùbə̀, j-ùbə̀, úbə̄-ī, d-úbə̄ - je dame, tu dames, il dame, nous damons, vous damez, ils dament. M-úbə̄ búy mḛ̀ jángá tɨ́. J'ai dame le coton dans le panier. V bourrer. Kūbū ùbə̀ mḛ̀ sákɨ̄. Les vêtements bourrent l'intérieur du sac. VI sortir en grands nombres (normalement avec nàńg). Dā jē d-úbə̄ nàńg táā-jí lò tɨ́. Les animaux se sont sortis nombreux et nous ont envahi. VT donner un coup de pied. Màn̄g ùbə̀ njà-ḿ tə̀tɨ̀. Le boeuf m'a donné un coup de pied au pied et il s'est cassé. VT arriver sur à l'improviste (normalement avec nàńg). Njé-ɗɔ̄ jē d-úbə̄-jí nàńg bùsɨ̀. Les soldats sont venus sur nous à l'improviste. VT se lever (le soleil). Nā̰y-ndī tɨ́ lé kàdɨ̀ ùbə̀ kàlàng. Dans la saison pluvieuse le soleil se lève tôt. Expr: ùbə̀ tà [dòw̄] -[qqn] être tellement surpris qu'on ne sait pas dire Tà kɨ́ǹ ùbə̀ tà-ḿ lò pà tɨ́.Cette parole m'a tellement surpris que je ne peux rien dire. Expr: lò ùbə̀ [dòw̄] -[qqn] être embarrassé, ne savoir quoi faire Dèné ɗā né kɨ́ màjàĺ àdɨ̄ lò ùbə̀-ē àsɨ̀ kìlə̄ rē-é àĺ.La femme a quelque chose mauvaise et elle ne sait quoi faire pour se relaxer. Expr: ùbə̀ mḛ̀ [dòw̄] -[qqn] être gênant, provoquer des problèmes Dèné kɨ́ njè-nḭ̀ lé tà ùbə̀ mḛ̀-é njím-njím.La femme jalouse là provoque trop de problèmes.
ùbə̄ V modeler, fabriquer la poterie. Dèné ùbə̄ jó kɨ̀ ánjɨ̄. La femme modèle une jarre avec de l'argile.
ùbɨ̄ [ùbʉ̄] N huile. Dèné jē ɨ́-yə́r̄ jó yībɨ̄ dɔ̀-dé tɨ́. Les femmes portent les canaris de bière sur leurs têtes. ùbɨ̄ ɨ́-ɗɔ̄ý màjɨ̀ tɔ̀ӯ ùbɨ̄ kàbī. L'huile de karité est meilleure que l'huile d'arachide.
ùgə̄ (Syn: ùbə̄) V payer.
ùgɨ̀ [ùgʉ̀] V gratter. úgɨ̄ kə̀m-ḿ àĺ. Ne gratte pas mon oeil. V pincer.
ùl̄ VT élever; nourrir. ɔ̄w ūl bḭ̄yə̰̄ jē ī-tə́l ɨ̄-ɗèē nā̰y kàdɨ̀-á. Va garder les chèvres et reviens pendant la saison sèche.
ùlə̀ [ùlə̀] VT mettre, porter [habits]. m-úlə̄, úlə̄, ùlə̀, j-ùlə̀, úlə̄-ī, d-úlə̄ - je mets, tu mets, il met, nous mettons, vous mettez, ils mettent. V couler (l'eau). Màn̄ ùlə̀ kɨ̄ bə̀ə́. L'eau coule ver le sud. V souffler (le vent). Yə́l ùlə̀ kòdɨ̄ kə̀m dòw̄ jē tɨ́. Le vent a soufflé la poussière dans les visages des gens. VT mettre. M-úlə̄ búy mḛ̀ kàrè tɨ́. J'ai mis le coton dans le panier. VI couler. Màn̄ ùlə̀ kɨ̄-tàá bè. L'eau coule par terre. VT envoyer. ī-ɗèē ndàng mbētē àdɨ̄ m-úlə̄-né m-ādɨ̄ ngōn-ḿ. Viens écrire une lettre pour moi pour que je puisse l'envoyer à mon enfant. Expr: ùlə̀ pə̀r -brûler, mettre feu Ngōn ùlə̀ pə̀r wàlè.L'enfant a brûlé les herbes. Expr: ùlə̀ tà [dòw̄] -s'ingérer dans une affaire Dèné kɨ́ǹ lé kínə̰̄ ùlə̀ tè-é né tɨ́ lò-sí lé à tújū.Cette femme là, si elle s'ingère dans votre affaire elle va la gâter. Expr: [dòw̄] ùlə̀ rē-é -[qqn] s'engager úlə̄ rɔ̄-í kété ɨ̄-ɗā kùlə̀ nè ndɔ̄ màdɨ̄ à ndīngə̄ rɔ̄-í.Il faut t'engager d'abord à travailler de peur qu'un jour tu regrettes. Expr: [dòw̄] ùlə̀ njà-é -[qqn] profiter m̄-ɗèē gò̰ō̰ kà-ḿ jē tɨ́ ɓá m-úlə̄ njà-ḿ kàdɨ̄ m̄-ɗā lápíyà ngō-kó̰-ḿ.Je suis venu pour voir mes grands-parents et j'ai profité pour saluer mon frère. Expr: [dòw̄] ùlə̀ dɔ̀-é -[qqn] se soumettre Dèné ùlə̀ dè-é gín tɔ́gɨ̄ ngɔ̀b-é tɨ́.La femme se soumet sous la force de son mari.
ùm̄ V tendre. VT fabriquer (un tambour). Gōsɨ̄ ùm̄ kɔ̀dè kɨ́ ndāá màn̄g. L'artiste fabrique un tambour avec la peau du boeuf. VT siroter. Dùm jē d-úng sáỳ d-ádɨ̄ ké-é ɓā. Les arabes sirotent le thé de sorte le bruit (de siroter) sonne. Expr: ùm̄ [dòw̄] rə̄bə̄ -tendre embuscade
ùmə̰̄ VT porter la chance. Expr: né ùmə̰̄ [dòw̄] -[qqn] avoir la chance Né ùmə̰̄-m̄ àdɨ̄ m-íngə̄ là kɔ̀r-jōó nàńg.J'ai la chance et j'ai trouvé 100 francs par terre.
86
ùn N prendre. ún kèē kɨ́ǹ ādɨ̄-m̄. Prends ce van pour moi. Expr: ùn dɔ̀ [dòw̄] kɨ̄ -partir vers ùn dè-é kɨ̄ ɓē-é.Il part pour le village. Expr: ùn tà [dòw̄] -honorer [qqn] Ngōn dèné kɨ́ǹ lé ùn tà njé kòj-é jē.Cette fille là honore ses parents. Expr: [dòw̄] ùn rɔ̄ àdɨ̄ -[qqn] s'engager, se donner M-ún rɔ̄-ḿ m-ādɨ̄ kàdɨ̄ ɗā-ī-né kùlə̀.Je m'engage pour que vous m'utilisez pour le travail. [litt: ... fait-toi-avec travail] Expr: njà [dòw̄] un-é -[qqn] avoir le temps Si j'ai le temps je passerai chez toi. Expr: [dòw̄] ùn mbī-ə́ dɔ̀ tà tɨ́ -[faire] semblant de ne pas écouter Tà lé nə̀l̄-é àĺ àdɨ̄ ùn mbī-ə́ dɔ̀ tɨ́ ràng.La parole ne le plaît pas et il fait semblant de ne pas de tout écouter. Expr: ùn dɔ̀ [dòw̄] -rapporter [qqn] (aux autorités, etc.) Ngō-kḛ́-é ùn dè-é àdɨ̄ njé-kò̰-ɓē jē ɗèē d-úw-é.Son frère a rapporté sur lui et les autorités sont venus l'arrêter. Expr: [dòw̄] ùn mḛ̀-é àdɨ̄ [dòw̄ màdɨ̄] -[qqn] faire confiance à [qqn d'autre] M-ún mə̰̀-ḿ m-ādɨ̄-é dɔ̀ kàdɨ̄ tà-jí àsɨ̀-né nà̰ā̰.Je lui ai fait confiance afin qu'on s'entende.
ùngɨ̄ [ṵ̀ŋgɨ̄] (Syn: òngɨ̄) V verser. m-úngɨ̄, úngɨ̄, ùngɨ̄, j-ùngɨ̄, úng-ī, d-úngɨ̄ - je verse, tu verses, il verse, nous versons, vous versez, ils versent.
ùnjū VI être clair. Tà lə̀-ḿ ùnjū màjɨ̀. Ma parole est claire. V allumer. Ngōn ùnjū pə̀r ɔ̀w̄ ùlə̀ wàlè tɨ́. L'enfant a allumé le feu et il est parti brûler les herbes.
ùr N foie. ùr-ḿ,ùr-í,ùr-é,ùr-jí,ùr-sí,ùr-dé mon foie,ton foie,son foie,nos foies,vos foies,leurs foies
ùr VI tomber en masse par terre (surtout avec les fleurs). Yə́l ùlə̀ àdɨ̄ pútū kāgɨ̄ lə̀-ḿ ùr kɔ̄gɨ́. Le vent a beaucoup soufflé et des mangues se sont tombés des manguiers.
ùr V descendre (normalement avec nàńg). M-úr nàngá dɔ̀ mātɨ̄ tɨ́. Je suis descendu du néré. Ngōn, úr nàńg dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́ nè ā kùsɨ̄. Petit, descends de cet arbre ou tu vas tomber. V mettre (sur pied). VI entrer. ā̰y kūn ə̀ úr̄ ngà̰ā̰ tɨ́. Si tu fuis les épines tu entres dans les arbustes épineux (En évitant un petit danger on connaît le pire). Expr: ùr nàńg -descendre a terre
ùr V lancer, jeter sur. Njè-ndò̰ ùr nàsɨ̄ kɨ̀ nìngə̀. Le chasseur a lancé la sagaie sur l'antilope cheval. Expr: [dòw̄] ùr rē-é bìr̄-í -[qqn] faire un grand effort Cet enfant a fait un grand effort pour ne pas être malheureux. Expr: [dòw̄] ùr mbī-ə́ -[qqn] prêter attention Expr: ùr dɔ̀ [dòw̄] tɨ́ -faire de violence à, violer [qqn] Dìngə̀m kɨ́ǹ ùr dɔ̀ dèné jē tɨ́ ndɔ̄ɔ́-nè.Cet homme a violé des femmes cette nuit. Expr: ùr mḛ̀ [né] -[qqc] s'interposer Ndɔ̀r̄ lə̀-dé ùr mḛ̀-é nà-tɨ́.Leurs champs s'interposent (c'est à dire, on ne connaît pas les limites entre eux).
ùr (Syn: ndə̄r) V creuser. M-úr̄ ɓē kɨ́ ù kàdɨ̄ kɨ̀ m̄-ɗā ɓē-sḭ̀ mḛ̀ kə́y tɨ́ lə̀-ḿ. J'ai creusé un trou profond pour en faire le WC dans ma concession. m-úr̄, úr̄, ùr, j-ùr, úr-ī, d-úr̄ - je creuse, tu creuses, il creuse, nous creusons, vous creusez, ils creusent. VT piler pour faire la farine.
ùr̄ (Syn: ùū) V coudre. Kɔ̀dɨ̄-kūbū ìsɨ̀ ùr̄ kūbū lə̀-ḿ. Le couturier est en train de coudre mes vêtements.
ùsɨ̀ V concerner. Expr: ùsɨ̀ [dòw̄] dɔ̀ [dòw̄] -[qqn] ne se concerne pas de [qqn d'autre] ùsɨ̀-m̄ dɔ̀-í tɨ́ àĺ.Je ne me soucie pas de toi.
ùsɨ̄ (Syn: òsɨ̄) V tomber. Ngōn ùsɨ̄ dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́. L'enfant est tombé de l'arbre. m-ūsɨ̄, ūsɨ̄, ùsɨ̄, j-ùsɨ̄, ūsɨ̄-ī, d-úsū - je tombe, tu tombes, il tombe, nous tombons, vous tombez, ils tombent. Expr: ùsɨ̄ kɔ̄ɔ́ -être perdu Mon sac est perdu.
ùsò V manger. ùsò né yā̰. Il mange beaucoup. Kínə̰̄ úsō né yā̰ àĺ lé ā kə̀ngə̄. Si tu ne manges pas assez alors tu deviendras maigre. m-úsō, úsō, ùsò, j-ùsò, úsō-ī, d-úsō - je mange, tu manges, il mange, nous mangeons, vous mangez, ils mangent. ɓágɨ̀rà ùsò bḭ̄yə̰̄, bḭ̄yə̰̄ ùsò ɓágɨ̀rà àĺ. L'hyène mange la chèvre, la chèvre ne mange pas l'hyène.
ùsù V frotter. M-úsɨ̄ gìdɨ̀ ngó kàdɨ̄ àā. Je frotte l'intérieur du canari afin qu'il soit propre. m-úsū, úsū, ùsù, j-ùsù, ús-ī, d-úsū - je frotte, tu frottes, il frotte, nous frottons, vous frottez, ils frottent.
87
ùsū VT chanter. m-ūsū pā, ūsū, ùsū pā, j-ùsū pā, ús-ī pā, d-úsū pā - je chante, tu chantes, il chante, nous chantons, vous chantez, ils chantent.
ùtɨ̄ VT fermer. ūtɨ̄ tà-ɗə́bɨ̄ ādɨ̄-m̄. Ferme la porte pour moi. ūtɨ̄ tà-kə́y nè kə́m jē dá kàndɨ̄ kə́y. Ferme la porte de peur que les mouches y entrent. V couvrir. Kìl̄ ndī ùtɨ̄ dɔ̀-rā̰. Des nuages noirs couvrent le ciel.
ùwə̀ V saisir, attraper. ásɨ́gàr jē d-úwə̄ njè-ɓògɨ̀. Les soldats saisissent le voleur. m̄-ngɔ̄dɨ̄ ngōn ə́ m-úw-é. J'ai chassé l'enfant et je l'ai attrapé. M-úwə̄,úwə̄,ùwə̀,j-ùwə̀,úwə̄-ī,d-úwə̄ je/tu/il/nous/vous/ils saisir ùwə̀-m̄,ùwə̀-ī,ùw-é,ùwə̀-jí,ùwə̀-sí,ùwə̀-dé il me/te/le/nous/vous/les attrape VT emprisonner, arrêter. d-úwə̄ njè-ɓògɨ̀ dàngáy tɨ́. Ils ont emprisonné le voleur. VT planter (arbre). Kāgɨ̄ mángò kɨ́ m-úwə̄ lé tɔ̀gɨ̀ màjɨ̀. Le manguier que j'ai planté pousse bien. VT tenir. úwə̄ jī-í tɨ́ ngàn̄g nè d-á tàā jī-í tɨ́. Tiens-le bien dans ta main de peur qu'on te l'arrache. VT seoir, convenir. Kūbū lì-ə́ ùwə̀-é màjɨ̀. Sa chemise le sied bien. VT se percher (oiseau). Kāgɨ̄ kɨ́ bòý lé ə̀l̄ jē d-úwə̄ dè-é. Ce grand arbre là, les oiseaux se perchent dessus. VT forcer, obliger (avec àdɨ̄ ɗā né 'qqn faire qqc'). ùwə̀-m̄ àdɨ̄ m̄-pā tà kɨ́ ngòm. Il m'a obligé à dire de mensonge. Expr: ùwə̀ tà [dòw̄] -dompter [qqn] Dìngə̀m kɨ́ǹ lé dèné lì-ə́ ùwə̀ tè-é.Cet homme là sa femme l'a dompté. Expr: [dòw̄] ùwə̀ rē-é -[qqn] prendre repos úwə̄-ī rɔ̄-sí sḛ́ ɓá ḭ́-ī tàá ɗā-ī kùlə̀ ɓə́y.Reposez-vous un peu avant de se lever pour travailler. Expr: [dòw̄] ùwə̀ dɔ̀-é -[qqn] être ébahi Dèné ɗā né kɔ̀bɨ̀ àdɨ̄ dòw̄ jē d-úwə̄ dɔ̀-dé jìm.La femme a fait quelque chose abominable de sorte que les gens sont ébahis. Expr: ùwə̀ dɔ̀ [dòw̄] àdɨ̄ [dòw̄ màdɨ̄] -proposer [qqn] pour [qqn d'autre] en mariage Bɔ̀bɨ̄ ngōn ùwə̀ dɔ̀ dèné àdɨ̄ ngōn-é.Le père de l'enfant a proposé une femme pour son fils. Expr: ùwə̀ mḛ̀ [dòw̄] -tenir [qqn] à coeur, provoque une préoccupation Né kɨ́ ùwə̀ mə̰̀-ḿ yā̰ lé tō kɨ̀-dɔ̄ kàdɨ̄ mbētē lə̀-jí tḛ̀ḛ̄.La chose qui me tient à coeur c'est que nos livres sortent.
ùy VT incliner (pour verser). úy jó kàdɨ̄ m-ɔ́dɨ̄ màn̄ kɨ́ mḛ̀ tɨ́. Incline la jarre pour que je puise l'eau dedans.
INT marqueur d'interrogation. ɔ̄w mbā wà? Es-tu parti en voyage? AV marqueur d'avertissement. ī lé wà. Toi là. (avertissement).
wájɨ̄ N esp. de serpent à couleur rouge. Ngɔ̄dɨ̄ àjɨ̀ wájɨ̄, rɔ̄ tɔ̄l pì. Courir a sauvé le serpent "waji", lutter a tué la vipère (Proverbe: il faut eviter le danger qu'il est possible).
wāl N antilope (esp.).
wál ID paisiblement (se reposer: descr. de ). Ngār̀ ìngə̀ ndíl kɨ́ màjɨ̀ àdɨ̄ tò nàńg wál. Le chef a trouvé une bonne ombre et se repose paisiblement.
wál VT cajoler, consoler. Ngōn kɨ́ yīngə̄ lé ā wál-é ɓáné. Cet enfant qui pleurniche là, il faut le consoler.
wàlè N herbe. N brousse. Expr: ìsɨ̀ wàlé -être sauvage (animal)
wàlé AV en brousse (loc. de wàlè). M-ɔ̄w wàlé. Je vais en brousse. M-ɔ̄w wàlé kàdɨ̄/dɔ̀ɔ̄ sán̄g ngìrə̀ kāgɨ̄ ɗā mò̰y. Je vais en brousse pour chercher des plantes médicinales. Expr: ùr wàlé -ne respecter pas les normes
wár̄ N belle-soeur. wár-ḿ, wár-í, wár-é - ma belle-soeur, ta belle-soeur, sa belle-soeur Wár-ḿ tō ngō-kó̰ nə̰̄-ḿ. La belle-soeur d'une femme est la soeur de son mari.
wàsɨ̄ N melon. Wàsɨ̄ kɨ́ ndīr kɨ̀ dā nə̀l̄ ngá̰y. Le melon cuit avec la viande est très bon à manger.
wā̰ N termite ailé. Wā̰ tō kùū kɨ́ bə̀l̄-é tō. Dòw̄ jē d-úsō. Le termite ailé est un insecte qui a des ailes. Les gens les mangent.
88
wá̰ N maladie vénérienne, syphilis. Mò̰y wá̰ tō yḛ̀ yā̰. La syphilis est très dégoutante.
wə̄ N mil blanc. Ngōn ɔ̀y wə̄ bìr̄-í kɨ̀ jī-ə́. L'enfant ramasse le mil dans le mortier avec sa main.
(Syn: ɓò) INJ marque d'alarme.
wòlè NIN crinière. Wòlè ɓɔ̀l kúrə̄ tɔ̀ӯ wòlè də̄gɨ́ bàtɨ̄. La crinière du lion est plus belle que celle du bélier.
wōng [wō̰ŋ,wō̰ŋgɨ̄] N colère. Bɔ̀b-ḿ lé wōng rē-é yā̰. Mon père est tellement en colère. Tà kɨ́ ídə̄-m̄ kɨ́ǹ lé ɗā àdɨ̄ wōng ɗā-m̄. Ce que vous m'avez dit me rendit en colère. Njè wōng ə̀ àĺ. Le coléreux n'est pas gras (Proverbe: il ne faut pas se fâcher pour abandonner qqc de bon).
wōtɨ̄rō (Syn: kàmyō̰) N camion, voiture.
wúdɨ̄ N poisson : esp.. Wúdɨ̄ tō kānjɨ̄ kɨ́ sīngə̄-é yā̰, nè nə̀l̄ àĺ. Le poisson "wude" est un poisson avec beaucoup d'arêtes, mais il n'a pas de goût.
wúl N pois de terre. Wúl kɨ́ túngə̄ àĺ kə̄rə̄rə̄ yā̰. Les pois de terre qu'on n'a pas encore grillés sont très durs.
AV absolument (tous). Tō jḛ̀ḛ̄ yā láy. C'est absolument nous tous.
AV marqueur de la supplication. Kɔ́gɔ́rɔ́ yā ɨ̄-mbə́l ādɨ̄-m̄ ɓə́y. Verse-moi encore, s'il te plaît.
yàā CNJ mais. M-ō-é àĺ yàā m̄-ɓē-é. Je ne l'ai pas vu, mais je l'ai appelé. ìngə̀ dò yā̰ àĺ yàā d-ɔ́w sì-ə́ lòpìtál̀ tɨ́. Il n'avait pas de blessures graves, mais ils l'ont emmené à l'hôpital. M-ādɨ̄-é là kàdɨ̄ ɔ̀w̄ yàā mbātɨ́. Je lui ai donné l'argent pour qu'il aille mais il a refusé. CNJ et. J-ùsò né màjɨ̀ ɓó-nè, àdɨ̄ rɔ̄ dòw̄ jē láy yàā nə̀l̄-dé. On a bien mangé aujourd'hui, et tout le monde est content. AV marque d'affirmation. Tō mā̰ yàā m̄-ɗā àĺ ə́-yē-è? N'est-ce pas moi qui l'a fait?
yāl NIN braise (toujours avec pə̀r).
yál VT envahir. Tòjɨ̀ jē ɨ́-yál-jí lò tɨ́. Les abeilles sont trop pour nous. (c'est à dire, nous ne pouvons pas prendre le miel) ásɨ́gàr jē ɨ́-yál dòw̄ jē mḛ̀ ɓē tɨ́. Les soldats ont envahi les gens au village.
yàtè N sorte de filtre pour laver le condiment de néré.
yā̰ [ɲā̰] (Syn: ngá̰y) AV beaucoup. Né lé yā̰. La chose là il y en a beaucoup. úsō né yā̰ ngà ɗā bàń ɓá íngə̄ bè. Tu manges beaucoup mais, que fais-tu pour être si maigre? AV très.
yā̰á̰ [ɲā̰á̰] N esp. de liane. yā̰á̰ màjɨ̀ kúl yā̰. La liane est bonne pour faire la sauce longue.
yà̰nā̰ N esp. d'arbre. D-ídə̄-m̄ ə̀ m-ō àĺ à̰ӯ màn̄ yà̰nā̰. "On m'a dit mais je n'écoute pas" boit la sève de l'arbre "yana" (Proverbe: il faut écouter les conseilles pour eviter les dangers).
yá̰n̄gɨ̄rā [ɲá̰ŋ̄gɨ̄rā] N sable. ɔ̀ɔ̄ sán̄g yá̰n̄gɨ̄rā dɔ̀ɔ̄ ndɔ̀w̄-né kàbī. Il est parti chercher du sable pour griller les arachides. D-índə̄ d-ɔ́r̄ tò d-índə̄ dɔ̀ yá̰n̄gɨ̄rā tɨ́. Ils ont mis la pirogue dans le sable.
yékɨ̄ (Syn: yé) V secouer.
yéy (Syn: yékɨ̄) V secouer. Yéy kāgɨ̄ mángò kàdɨ̄ mángò gà̰y nàńg. Il secouait la branche du manguier pour que les mangues tombent à terre.
89
yḛ̀ [ɲḛ̀] NIN résidu. m̄-sán̄g yḛ̀ yībɨ̄ kàdɨ̄ dɔ̀-kàdɨ̄ m-ādɨ̄ kɔ̀sɔ̀n̄g jē. Je suis à la recherche des résidus de la bière pour en donner à manger à mes cochons.
yḛ̀ [ɲḛ̀] VI être dégoûtant, donnant envie de vomir. Sḭ̀ ngōn kɨ́ bə́r̄ tò yḛ̀ àĺ. Le déchet d'un bébé n'est pas dégoûtant.
yḛ̀ḛ̄ VI avoir braise sans brûler. Pə̀r tìsə́ lé yḛ̀ḛ̄ kɨ̄ yḛ̀ḛ̄. Le feu de la balle d'un grain ne fait qu'avoir de braises mais sans brûler.
yə̄bɨ́ N fruit de l'arbre de karité.
yə̀dɨ̄-màn̄ (Syn: kə́dɨ́-màn̄) N urine. Ngōn ə̀dɨ̀ yə̀dɨ̄-màn̄ gìdɨ̀ kḛ́-é tɨ́. L'enfant a uriné sur le dos de sa mère.
yə́gɨ̄ N rat, souris. Yə́gɨ̄ jē kɨ́ ndɔ̄kɨ́ ì yā̰ mḛ̀ kə́y tɨ́ kété lé, bàtú ùsò-dé láy. Les rats qui étaient abondants dans la maison avant, le chat les a tous tués.
yə̀l VT empoisonner. Njè-kùgə̀ yə̀l ngōn kɨ̀ kùgə̀ lì-ə́. Le sorcier empoisonne l'enfant avec sa magie. N empoisonnement.
yə̀l̄ (Syn: ə̀l̄) N oiseau.
yə́l (Syn: nə́l) N vent. Yə́l kə́ ùlə̀ lé tújū kə́y jē yā̰. Le vent qui a soufflé là a beaucoup détruit des maisons. Yə́l ùlə̀ yā̰. Le vent souffle beaucoup. Yə́l tɔ̄l pə̀r lámbà tɨ́. Le vent a éteint la lampe.
yə́l-māĺ N tourbillon. Yə́l-māĺ tújū kə́y jē yā̰ mḛ̀ ɓē tɨ́. Le tourbillon a détruit beaucoup de maisons dans le village.
yə̄ngɨ́ N masque des initiés. Dèné jē ɓə̄ĺ yə̄ngɨ́ lə̀ ndò jē yā̰. Les femmes ont beaucoup peur des masques des initiés.
yə̀r VI être avare, égoïste. Yə̀r yā̰ à kàd-ī né lì-ə́ àĺ. Il est très avare, il ne te donnera rien.
yə́r̄ VT porter sur la tête sans tenir par les mains. Dèné jē ɨ́-yə́r̄ jó yībɨ̄ dɔ̀-dé tɨ́. Les femmes portent les canaris de bière sur leurs têtes. Dèné yə́r̄ tásā dè-é tɨ́. La femme balançait la cuvette en émail sur la tête. Expr: yə́r̄ ngɔ́ɔ̀ -s'accroupir
yə̰́m [ɲə̰̄m] VI bruiner, pleuvoir à petites gouttes. Ndī yə̰́m njìkɨ̀-njìkɨ̀. La pluie tombe à petites gouttes.
N l'oseille. ɨ́-ndīr ná̰y kɨ́ǹ kɨ̀ kàndɨ̄ yí kɨ́ ndà. On fait cette sauce avec le fruit de l'oseille blanche. Yí òrè màd-é ə̀ màsɨ̄. L'oseille s'associe avec l'autre et donne l'acidité (Prov: l'union fait la force).
yí-mbáy N esp. de plante. D-ójɨ̄ ndògɨ̄ kɨ̀ kùlə̄ yí-mbáy. On tresse le secko avec la corde de cette plante.
yībɨ̄ N bière de mil. ɔ̄w ún yībɨ̄ ɨ̄-ɗèē ādɨ̄-m̄. Va me chercher la bière de mil.
yīdə̄ N esp. d'arbre [Anogeissus leiocarpus]. Kāgɨ̄ yīdə̄ ndūsɨ̄ lɔ́w àĺ. Le bois de l'arbre "yida" ne devient pas vermoulu vite.
yìdɨ̄ N gencives. Yìd-ḿ tō-m̄. Mes gencives me font mal. Yìd-ḿ,yìd-í,yìd-é,yìdɨ̄-jí,yìdɨ̄-sí,yìdɨ̄-dé tes gencives,ses gencives, nos gencives, vos gencives, leurs gencives Yìd-m̄ tí àdɨ̄ tō-m̄ yā̰. Mes gencives sont enflées et elles me font mal.
yīl VI être humide. Ndī ə̀dɨ̀ àdɨ̄ màn̄ yīl. La pluie a détrempé le sol.
90
yíl N moustique. Yíl jē tó̰-m̄ yā̰ ndɔ̄ɔ́-nè. Les moustiques me piquaient beaucoup cette nuit.
yímə̰̄ N gombo. Dèné ndīr ná̰y yímə̰̄ àdɨ̄ ngɔ̀b-é. La femme préparait une sauce de gombo pour son mari. Yímə̰̄ ngāl ìtə̄ njè kɔ̀r̄-é àĺ. Le gombo n'est pas plus long que celui qui le cueille (Proverbe).
yīngə̄ VI pleurnicher.
yíngə̄ [ɲḭ́ngə̄] N rasoir, lame de gilette. Yíngə̄ tō né kɨ́ kà-jí jē d-íjə̄-né ndājɨ́. J'ai glissé et je suis tombé dans la boue.
N magie, sorcellerie, enchantement. N mort. Yò ngōn tɔ̀ӯ yā̰ tɔ̀ӯ dòw̄ kɨ́ tɔ̀gɨ̀. La mort d'un petit enfant fait plus mal que la mort d'un adulte. Expr: ɗā yò -faire rites traditionnels
AV là-bas. ɓír tūwə̄ úr yó. Enroule la natte et mets-la là-bas.
yòlè VT passer sur le feu. Yòlè dɔ̀ bàtɨ̄ dɔ̀-kàdɨ̄ ndīr. Il carbonise la tête du mouton pour la cuire.
yōrō NIN crachat; salive (normalement avec ). Yōrō tà dòw̄ jē tò gáy gáy. La salive de tout le monde est différente. Expr: tūbə̄ yōrō -cracher
yōró N saleté. Kūbū lò-ḿ ùwə̀ yōró yā̰, m-ā kɔ̀w̄ tógɨ̄. Mes vêtements sont très sales. Expr: ùwə̀ yōró -être sale ā̰y màn̄ kɨ́ǹ àĺ lé ùwə̀ yōró.Il ne faut pas boire cette eau, c'est très sale.
yō̰ [ɲō̰] N termite ouvrier (petit, blanc). Yō̰ ò̰ tírə́ lə̀-ḿ. Les termites rongent mon lit en bois.
yō̰m [ɲō̰m] V tremper (la nourriture), mettre dans l'eau. Dèné ìsɨ̀ yō̰m rísɨ̀ dɔ̀ɔ̄ ndīr. La femme est en train de tremper le riz dans l'eau pour le cuire. Ngāng-é gòtó àdɨ̄ yō̰m mùr̄ àdɨ̄ ùsò. Il n'a pas des dents et il trempe le mil dans l'eau pour le manger.
yō̰nō̰nō̰ VI être ou devenir mouillé.
yɔ́kɨ̄ VI être démanchée, faire de jeu. Kūl kūngə̄ yɔ́kɨ̄. Le manche de la hache est démanché.
yɔ̄lē V fondre. Kínə̰̄ ī-mbórē ndùjɨ̄ kàbī jī-í tɨ́ à yɔ̄lē. Si tu presses la farine d'arachide dans ta main il fondra. VT arroser. Dèné yɔ̄lē màn̄ dɔ̀ wúl tɨ́ kàdɨ̄ yō̰nō̰nō̰ ɓá ùr ɓə́y. La femme arrose les pois de terre pour que ça soient mouillés avant de les piler.
yɔ́lɔ́lɔ́ VT arroser (avec les mains). Dèné yɔ́lɔ́lɔ́ màn̄ nàńg kàdɨ̄ lò sɔ̀l̄. La femme arrose l'eau sur la terre pour rafraîchir l'endroit.