JavaScript must be enabled to use the Ngam language sound dictionary. If you do not have or wish to enable javascript, please view the Ngam PDF dictionary.

The Sound Dictionary is loading...


loading image

Petit Dictionnaire
de la Langue Ngam

Yankingaye Djibaïngaye
John M. Keegan


The Sara-Bagirmi Language Project

Morkeg Books
Cuenca

Information sur
le Projet des Langues Sara-Baguirmiènne
est disponible à

http://morkegbooks.com/Services/World/Languages/SaraBagirmi

Introduction

La langue ngam

Selon Gordon (2005), il y a à peu près 60,000 locuteurs de la langue ngam, principalement dans le sous-préfecture de Maro, au sud de Sarh. Jusqu'au present il n'existe ni dictionnaire ni grammaire de cette langue. La phonologie et la morphologie de Ngam sont très proches au sar et au mbay. Ce lexique, du dialect Tira du ngam, contient à peu près 665 mots, presque tous avec des phrases illustratives.

Jaques Fédry a écrit un brève (3 pages) AVANT-PROPOS à Yangontan and Moymadide (1978). Fédry nous dit qu'il y a cinq dialectes: le Kəle and le Təɨ̀a, parlés au nord du territoire ngam, son les plus pareilles au sar. Le dialecte Kon-ngam, parlé dans l'ouest, est le plus proche à le mbay. Fédry nous dit que le dialecte Tel, au nord-est de Maro, et le Turkəna, surtout dans le sud, diffèrent peu. On aussi parle le dialect Turkəna dans le norde de la Republique de Centre Afrique. Le dialecte Tel parait être conservateur.

Ce lexique préliminaire contient environ 1434 mots, 1670 phrases illustratives et 185 expressions idiomatiques. Les informations sur la langue Ngam ont été recueillies à N’Djaména au cours de l’été 2016. Le lexique doit être considéré un point de départ pour futur travail avec cette langue intéressante.

Ce travail a été rendu possible par un don du National Endowment to the Humanities (FN- FN50134-14).


Abréviations

Aux. - verbe auxiliaire
Av. - adverbe
Cmp. - « complementizer »
Cnj. - conjonction
Exp. - expr. idiomatique
fréq. - fréquentatif
Id. - idéophone
Inf. - infinitif
Inj. - interjection
Int. - interrogatif
Loc. - locatif
N. - nom
Nin. - nom inaliénable
NP. - nom propre
Pr. - pronom
PrA - affixe pronominal
qqc - quelque chose
qqn - quelqu’un
Spc. - « specifier »  (article ou démonstratif)
NPl - marque le pluriel d’un nom
Num. - numéro
V. - verbe
VN - nom verbal
VPl - marque le pluriel du verbe
VT - verbe transitif
v. - voir

Ordre Alphabétique

a, a̰, b, ɓ, d, e, ḛ, ə, g, h, i, ḭ, ɨ, j, k, l, m, mb, n, nd, ng, nj, o, o̰, ↄ, p, r, ɗ, s, t, u, ṵ, w, y


1
à INT marqueur interrogatif. í-ɓīi ndɔ̄ɔ́ làā màjɨ̀ à? As-tu bien dormi cette nuit? Expr: à ké -ou bien ì mbāa à ké ì kúwā-ɓēe?C'est l'étranger ou bien l'hôte?
à AUX marqueur du futur.
AF oh (forme vocative). nān-ā, í-ndɨ̀ í-ɗāa ɗí wà? Mon oncle, qu'est-ce que tu fais?
Pro le, lui. Wùn ìnē-n̄-á kèm bɨ̀lò tɨ́. Ils le mirent dans le trou.
AF oh (forme vocative). Kó̰o̰-ḿ-á, rɔ̄-ḿ nèl̄-m̄ ngá̰y kàdɨ̄ m-ōo-ī. Oh ma mère, je suis très content te voir.
LOC marqueur locatif (espace ou temps) (après les noms qui contiennent la voyelle a).
àā VI aller (forme abrégée de àw̄).
àbìyó̰ò̰ [àbìyō̰, àbìyó̰ò̰] Français N avion. Expr: àbìyō̰ ɓày bèl̄ bɔ̄gɨ̄ -l'avion décolle Expr: àbìyó̰ò̰ wɔ̀dɨ̀ nìng -l'avion àtterrir Expr: lòo-kùdɨ̀-àbìyó̰ò̰ -aéroport Lòo-kùdɨ̀-àbìyō̰o̰ gòtó Mɔ̄rɔ̄ɔ́.Il n'y pas de aéroport à Maro.
àdɨ̄ VT donner. Bɨ̄ ā ādɨ̄-m̄ ɗíngá-tɨ́? Et quand vas-tu me le donner? Ná̰ā̰ ǹ àd-ī? Qui te l'a donné? m-ādɨ̄, ādɨ̄, àdɨ̄, j-àdɨ̄, ādɨ̄-n̄, àdɨ̄-n̄ - j'ai donné, tu as donné, il a donné, nous avons donné, vous avez donné, ils ont donné. àdɨ̄-m̄, àd-ī, àdɨ̄-ǹ, àdɨ̄-jɨ́, àdɨ̄-sɨ́, àdɨ̄-dɨ́ - il m'a donné, il t'a donné, il lui a donné, il nous a donné, il vous a donné, il leur a donné. VT pour. Ná̰ā̰ nà ndɔ̀r̄ bèr àdɨ̄-jɨ̀ wà? Qui va cultiver le sorgho hâtif pour nous?
ādɨ̄ (Syn: àdɨ̄, ɗé) CNJ et alors. M-ɨ́ngé gúrsɨ̀ ādɨ̄ (=àdɨ̄) m-ā m̄-gā-ī kɨ̄rā yāy. J'ai trouvé de l'argent et alors je vais te payer la dette.
àgɨ̀ VI ramper. Ngōn-ḿ nd-àgɨ̀ kɔ̄ɔ́, sḛ́y nò̰ó̰ àn̄ à ɗà dò̰ó̰ kɨ̀ njà-ǹ-nìí. Mon enfant rampe déjà, bientôt il sera sur pied.
àjɨ̀ VI être guéri, se sauver. Rō-ǹ tɔ̄r-ǹ ngá̰y ādɨ̄ à àjɨ̀ tò̰o̰ àĺ. Il est en fort piteux état et il ne va pas se sauver.
àl VI ramper (une plante). Wɔ̀sɨ̄ à àl nìng tɨ́. Le melon rampe par terre.
àl VT nager. Náw àl màn̄ gāngɨ̄-ň bāa. Le pêcheur a traversé le fleuve en nageant.
àl̄ VI monter. ɓètɨ̄ gɨ̄ àl̄-n̄ dɔ̀ɔ kāgɨ̄ tɨ́. Les singes sont montés sur l'arbre.
àĺ Adv pas. ḿ-gèr̄ àĺ. Je ne sais pas. Expr: àĺ ànī -ou ndɔ̄ sɔ́ɔ-sɔ́ɔ àĺ ànī ndɔ̄ kùtɨ̀huit ou dix jours
Álà NP Dieu. àdɨ̄ Álà àdɨ̄-ī lápíyà. Que Dieu te donne la santé (bonne guérison).
àlé Av non, ne ... pas (utilisé dans les chansons pour tirer un peu; v. àĺ).
àléè INT ne pas?. ɗé dègɨ̄ nār-n̄ yá̰a̰ ngá̰y àléè? Alors les gens n'ont pas arraché beaucoup de choses?
àmèríkɨ̀ NP Amérique.
àn̄ VI fructifier, donner de fruit. Kònī-làā mángò àn̄ ngá̰y àĺ. Cette année les manguiers n'ont pas donné beaucoup de fruits. Gásɨ́ mángò gɨ̄ àn̄-n̄ kɔ̄ráy bɨ̄ yā-ḿ mā̰ gḛ̀ḛ kàn̄ àĺ. Tous les autres manguiers ont tous donné de fruit mais le mien à moi ne donne pas (de fruit). VT devenir boulette (en parlant de la boule ou la bouillie). Bíyā gér ɗé ī-hól̄ àn̄ à àn̄ njététɨ́. La bouillie de tapioca, si tu la prépares alors ça devient boulettes fines.
2
àn̄ CNJ alors (forme abrégée de ànī). àn̄ Súu wòō yá̰a̰ kɨ́ kàdɨ̄ ɗāa àĺ. Alors Sou ne savait quoi faire.
ànī Adv alors, après (on aussi dit rarement ). ɗé nd-āw ànī í-tèē làā ādɨ̄ m-ɨ́là-ī. Quand tu partiras, passe par là, je te donnerai une commission. Expr: mā̰/ḭ̄ḭ/nḭ̀/jḭ̀/sì-n̄/nì-n̄ tā ànī -quant a moi/toi/lui/nous/vous/eux Mā̰ tā ànī m-āw kɨ̀ wúdùm mā̰ ngá̰y kɔ̄ɔ́.Quant à moi, j'ai déjà beaucoup d'arachides.
àndɨ̄ VT avoir des rapports sexuels. ī-lōo kàdɨ̄ āndɨ̄ nḭ̄yḛ́ màdɨ̄-í. Il ne faut pas avoir des rapports sexuels avec la femme de ton copain.
àrápɨ̀ NP Arabe. Ndɔ̄ bōndrōdíì àrápɨ̀-gɨ̄ à àw̄-n̄ kújɨ́-sálā-á. Le vendredi les Arabes vont à la mosquée.
àsɨ̀ VI suffire. M-ōo kɔ̄ɔ́ ɗé àsɨ̀ tā. J'ai déjà vu, ça suffit. VT valoir. Kɨ̄njá kɨ́ ɓɔ́ɔ tɨ́ ń-nò̰ó̰ àsɨ̀ gúrsɨ̀ kùtɨ̀ mḭ́ḭ àĺ. Une petite poule comme ça ne vaut pas 250 francs. VT pouvoir. V être à peu près. Tò làā àsɨ̀ mḭ́ḭ. Il y a environ 25 francs (5 "gourse").
ásɨ́gàr Arabe N soldat, militaire. ásɨ́gàr gɨ̄ ń àw̄-n̄ Màlī tɨ́ ní ùn-n̄ gúrsɨ̀ ngá̰y. Les soldats qui sont partis à Mali ont gagné beaucoup d'argent.
àtɨ̀ VI tranchant : être. Tà kìyā lò-ḿ àtɨ̀ ngá̰y = Ndò̰o̰ kìyā lò-ḿ àtɨ̀ ngá̰y. La lame de mon couteau est très tranchante.
àw̄ VI aller. àw̄ ɗá? Où est-t-il allé? āw ɗāa ɗí ā? Tu es parti quoi faire? Expr: àw̄ mbāa -faire un voyage
àӯ VI être sec (en surface). Kūbɨ̄ yā-ḿ àӯ àĺ tó̰ò̰. Mes vêtements ne sont pas encore secs.
àӯ VI se fatiguer. Bɨ̀rà-ḿ à tɨ́gā tà-jī kāgɨ̄ gɨ̄ kɨ̀ bàrkà-á bɨ̄ jī-ǹ àӯ-ň àĺ. Mon père coupe les branches des arbre avec une machette et sa main ne se fatigue pas. Expr: rō [dèē] àӯ-ǹ yèw -[qqn] être épuisé et de mauvaise humeur Rō-ḿ àӯ-m̄ yèw ɓōó-làā.Je suis épuisé et de mauvaise humeur aujourd'hui.
-á̰ Loc marqueur locatif (espace ou temps). Ngōn gúsɨ̀ ìsō kùm tá̰a̰-á. La monnaie est tombée dans la sauce.
à̰á̰ Inj quoi!. à̰á̰! Yél nà ì ɗí? Quoi! Qu'est-ce que tu dis?
à̰ӯ VT boire. Ká í-ɗèē kɨ̀ màn̄-á ādɨ̄ m-ā̰y. Va chercher de l'eau et apporte m'en pour que je boive. Expr: à̰ӯ màn̄ wòy -se noyer
à̰ӯ V courir. V fuir. Bísɨ́ ndɨ̀ ɗèē kɨ̄ dɔ̀ɔ-ḿ tɨ́ kàdɨ̄ dò̰o̰-m̄ ànī m-ā̰y kɔ̄ɔ́. Le chien se dirigeait vers moi pour me mordre, mais j'ai fuit. Expr: à̰ӯ ngɔ̄dɨ̄ -courir Súu nà ì kàrī, nà n-à̰ӯ ngɔ̄dɨ̄ nìng tɨ́ àn̄ n-à n-ɔ̀tɨ̄ kàrī.Sou dit que ça ne fait rien, il courra par terre et il arrivera.
bàa VI être nombreux. Tām ń-nò̰ó̰ tɨ́ ǹ ɓètɨ̄ gɨ̄ bàa-n̄-nìí ngá̰y ní. C'est pourquoi les singes sont très nombreux.
bāa N fleuve, rivière. J-àw̄ ndò̰o̰ kānjɨ̄-á bā-á. Nous sommes allés pêcher à la rivière.
bàdɨ̀ N esp. de plante [Stylochiton sp.].
bàjɨ̀ (Syn: gàjɨ̀) NIn fourche (d'un bois, arbre). Kāgɨ̄ ndóò bàjɨ̀-ǹ ì ngá̰y. Ce bois a beaucoup de fourches.
bájò arabe N couverture. Hòr ì bájò yā dè-kɨ́-tɔ́gɨ̀ bɨ́là gɨ̄. Le feu est la couverture des vieillards.
3
bákɨ̀ Français N baccalauréat.
bàl N bouc. Ndɔ̄ pétɨ̀ tɨ́ bɨ̀rà ngán-gɨ̄ ndɨ̄gō-n̄ bàl bàl bḭ̄yā̰ kɨ́ bóò tɔ̄l-n̄ ìsà-n̄. Les jours de fêtes les pères des enfants achètent un grand bouc et ils le tuent et le mangent.
bàl N saut. Dùl ì dā̰a̰ kɨ́ à̰ӯ ngɔ̄dɨ̄ lá hō à ɓày bàl ngá̰y hō. La biche cochon est un animal que court vite et saute beaucoup.
bál̀ Français N le balon. Expr: ìndà bál̀ -jouer au football Ngán gɨ̄ ndì ìndà-n̄ bál̀ gìdɨ̀ kújɨ́ lòkól̀ tɨ́.Les enfants sont en train de jourer au football derrière l'école.
bál̀ N balle (de fusil).
bāndɨ̄ Français N bande (pour les plaie).
bándɨ́ N filet (plus leger que bɨ̄rā). Náẁ-gɨ̄ ìnē bándɨ́ kɨ̀ màn̄-á. Les pêcheurs lançaient le filet dans l'eau.
bāngàw N patate douce. Bāngàw kɨ́ ndɔ̀r̄ kɨ̀ kàtɨ̄-á à bòo ngá̰y bɨ̄ nèl̄-àĺ. La patate douce cultivée avec engrais est très grande mais elle n'a pas de bon goût.
Bàngí NP Bangui (capitale centre-afriquaine). NP Centre-africain, personne de Centre-afrique (par extension).
bàngɨ̀ Av complètement, totalement. Kàdɨ̀ wɔ̀sɨ̀ bàngɨ̀ àn̄ mā̰ ḿ-nájɨ̀ kūbɨ̄ yā-ḿ. Le soleil tape fort et alors je vais étaler mes habits. Lòo ì tìl bàngɨ̀ àn̄ yégɨ̄-gɨ̄ njīyā-n̄ ngá̰y. Il fait complètement sombre et alors les rats se promènent beaucoup.
bāngɨ̄ N plastique. Gɔ̀gɨ̀ wɔ̀gɨ̄ ɗāa súkɨ̄ kɨ̀ sákɨ̄ bāngɨ̄ kɔ̄ɔ́. Le gouvernement a interdit faire le marché avec les sacs en plastique.
bānjɨ̄ N lèpre. Ngè ngḛ̀ḛ ndɨ̄ngā bānjɨ̄. Le paresseux convoite la lèpre. (Proverbe)
bàr N margouillat. Bàr, ī-tò jɨ́kè bɨ̄ ādɨ̄ ḿ-lá mèdɨ̀ kɔ́ɔ́-í tɨ́. ╘ margouillat, reste tranquille pour que mette des perles au cou.
bàr N sorte de moulin traditionnel pour faire la pâte d'arachide.. Bàr nó̰ò̰ dèē gɨ̄ à rīi-n̄-nìí wúrī-gɨ̄ kòó-nìí. Le moulin traditionnel, les gens l'utilisaient seulement pour écraser (les arachides pour faire) la pâte.
bàr N planche, bois plat. Dèē-kɨ́-dḭ̀yḛ́-gɨ̄ à tō-n̄ kīr kɨ̀ bàr-á. La femme porte du fagot sur un bois plat.
bár NIN entrejambe. Dèē-kɨ́-dḭ̀yḛ́ tèē bár-ǹ kàdɨ̄ ngōn tèē tɨ́. La femme a ouvert son entrejambe pour que le bébé y sorte.
bàrádɨ̀ Arabe N théière. Bàrádɨ̀ yā-ḿ mbùtɨ̀ àdɨ̄ m-ásɨ́ kàdɨ̄ mɨ́-ndīr-ň sáӯ àĺ. Ma théière est troué et je ne peux pas préparer le thé avec.
bàrkà N machette. M-ún bàrkà ḿ-tɨ́gā-ň kīr ḿ-gāngɨ̄ nà̰ā̰ tɨ́. J'ai pris la machette et j'ai coupé les fagots et je les ai séparé.
bàrtálà N plateau en paille. Dḭ̀yḛ́ dúḿ gɨ̄ à gātɨ̄-n̄ kɨ̀ túḿ yā-dɨ́ tà bàrtálà tɨ́. Les femmes arabes vendent leur aile sur les plateaux en paille.
bàtɨ̄ N mouton. Bḭ̄yā̰ gɨ̄ ɓōĺ-n̄ kúwā-dɨ́ gɨ̄ ngá̰y tɔ̀ӯ bàtɨ̄ gɨ̄. Les chèvres craignent leurs propriétaires plus que les moutons.
4
bátɨ́ Adv pas du tout. Rō Súu nèl̄-ǹ àĺ bátɨ́. Sou n'était pas de tout content. Av jamais. M-ōo Njàménà àĺ bátɨ́. Je n'ai jamais vu N'ejaména.
bày N sorte de petite marmite en forme de calebasse. Mùr̄ kɨ́ kɨ̀nē kèm bày-á tɨ̀ngā ngá̰y. La boule placée dans la calebasse en argile reste très chaude.
Bāyā NP Gbaya, peuple centre-africain.
bà̰ā̰ N rancune. Bà̰ā̰ yā bɨ̀rà-í à nà̰a̰ dɔ̀ɔ-í tɨ́. La rancune de ton père reste sur toi.
bà̰y N initiation des jeunes filles. Bà̰y ń ìjà-n̄ ɓàr-á ní wɔ̀gɨ̄ kàdɨ̄ màn̄ yèdɨ̀. L'initiation des filles dans la saison des pluies empêche la pluie de tomber.
bà̰ý INT comment?. ḿ-sāa ndɨ̀jè-ī ké dègɨ̄ à ɗāa-n̄ yùbɨ̄ ɗɔ̄ý bà̰ý wà? Je voudrais te demander comment on fait l'huile de karité?
bà̰ý INT combien?. Kòsɨ́ yā-í gɨ̄ ì gúrsɨ̀ bà̰ý? Tes concombres sont à combien? Expr: kàdɨ̀ kɨ́ bà̰ý -à quelle heure í-ɗèē kɨ̀ kàdɨ̀ kɨ́ bà̰ý?Tu es venu à quelle heure?
AV seulement. Ngōn-ǹ kɨ́ tɔ́gɨ̀ wòjɨ̀ ngōn kógɨ̄ḿ bè. Sa grande fille n'a qu'un seule enfant [litt: a accouché un seul enfant].
bèl̄ NIN plume. Wòō bèl̄ yèl̄ gɨ̄-ń ní ànī yèl nà ì dègɨ̄ rō-tām. En voyant les plumes, il crut que c'était de vraies personnes. Bèl̄ yā-ḿ lēe ná̰ā̰ wɔ̀r̄ wà? Bèl̄ yā-ḿ ì bèl̄ sāa tām bɨ̄ ná̰ā̰ ɓáy wɔ̀r̄-ɔ̀? Bèl̄ yā-ḿ ì bèl̄ ndɨ̄ngā-rō bɨ̄ ná̰ā̰ ɓáy wɔ̀r̄-ɔ̀? Ma plume la la, qui l'a enlevé? Ma plume est une plume pour chercher des problèmes et qui alors l'a enlevé? Ma plume est une plume de lamentation mais qui l'a enlevé? N éventail.
bél NIn morceau. bél kūbɨ̄, bél mápà, bél gìndɨ̄, bél kāgɨ̄ - un morceau de tissue, un morceau de pain, un morceau de fer, un morceau de bois.
bèlō N vélo (v. bɨ̀lō). Expr: ìdā tīw -être collant
bèmbèé AV en brousse. M-āw sà̰y ngá̰y àĺ, nà m-āw bèmbèé. Je ne suis pas allé loin, je suis parti au champ.
bèmbɨ̀ N la brousse. Sḛ̀tḭ́r̀ kèm bèmbɨ̀, ì ɗí? ì ɗóbɨ́ àĺ ànī ì līi. Une ceinture dans la brousse, qu'est-ce que c'est? C'est le chemin, ou bien le serpent (devinette)
bèn̄ N rhinocéros. Bèn̄ ì dā̰a̰ kɨ́ à ɗɔ̄ɔ ngá̰y. Le rhinocéros est un animal très agressif.
bèr N sorgho. Kùm bèr kídɨ̄ tɔ̀ӯ kùm gɔ̀jɨ̀, bɨ̄ dèē-gɨ̄ gḛ̀-n̄ ndɔ̀r̄-n̄ àĺ gògɨ́-làā. Les grains du sorgho "ber" sont plus petits que ceux du sorgho "goji", mais à nos jours les gens ne veulent pas le planter.
bér̀ Français N verre.
bètēl N bouteille.
bḛ̀ḛ N gomme, colle. ìndā màn̄ hòr-ó kɨ̀ jīyó kɨ́ bòo gɨ̄ bɨ̄ kɨ̀ wɔ̀r̄ bḛ̀ḛ kāgɨ̄ gɨ̄ kɔ̄ráy dɔ̀ɔ nìng tɨ́. Il a mis un gros canari d'eau au feu et il y a mis toutes sortes de colles d'arbres.
bḛ̀ḛ (Syn: ɓùsɨ̀) NIn odeur.
bíl-bíl̀ N bière de mil. Bíl-bíl̀ ì kàsɨ̀ kɨ́ nèl̄ tɔ̀ӯ kàsɨ̀ kór. La bière de mil est une boisson qui est plus agréable que la bière de sésame.
5
bìngɨ̄ NIN cuisse. Līi dò̰ō̰ bìngɨ̄-ḿ tɨ́. Un serpent m'a mordu à la cuisse. Ngán kɨ́ dḭ̀yḛ́ gɨ̄ ìlà-n̄ jípɨ̀ kɨ́ íhɔ̀ dɔ̀ɔ bìngɨ̄-dɨ́ tɨ́. Les jeunes filles portaient des jupes a'arrêtent au niveau de la cuisse.
bìr̄ N mortier. Dḭ̀yḛ́ ɓōkɨ́ ùwā kèm bìr̄-í. La femme a versé le mil dans le mortier.
bísɨ́ N chien. Bísɨ́ gɨ̄ ndōgɨ̄-n̄ ngá̰y ndɔ̄ɔ́-làā. Les chiens aboyaient beaucoup cette nuit.
bísɨ́-mbōrō N mante religieuse. Bísɨ́-mbōrō ì kùr̄ kɨ́ bóò ngá̰y bɨ̄ à ìsà ngán kùr̄ gɨ̄ ngá̰y. La mante religieuse est un insecte très grand qui mange beaucoup des insectes plus petits.
bíyā N bouillie. ɓōó-làā bíyā nèl̄ tà-ḿ sḛ́y. Aujourd'hui j'ai un peu d'appétit pour la bouillie. Expr: hól̄ bíyā -préparer de la bouillie ɗé í-ɗèē hól̄ bíyā ādɨ̄ m-ā̰y.Alors viens me préparer de la bouillie pour que je mange.
bḭ̀ḭ̄ NIN poil. Ngōn dā̰a̰ kɨ́ kànjɨ́ bḭ̀ḭ̄, ì ɗí? ì būr. Un petit animal sans poil, qu'est-ce que c'est? C'est le varan terrestre (devinette).
bḭ́ḭ̄ VT tournoyer, secouer (pour sécher). Dḭ̀yḛ́ tɨ́gō kūbɨ̄ gɨ̄ bɨ̄ tùtɨ̀ láw àĺ àn̄ wùn bḭ́ḭ̄. La femme a lavé les vêtements mais ils ne séchaient pas rapidement et alors elle les a pris et les a secoué.
bḭ̄yā̰ N chèvre. M-ādɨ̄ à tɔ̄l-n̄ bḭ̄yā̰ àdɨ̄-n̄-á. Je vais faire tuer une chèvre pour lui.
bɨ̄ Cnj et. ìngè kāgɨ̄ bɨ̄-wùn-ǹ; íngè kāgɨ̄ bɨ̄ ī-ɗāa-ň tòo; wùn kāgɨ̄ bɨ̄ àw̄-nìí ɓēe-é Il a trouvé un bois et il l'a pris; tu as trouvé un bois et tu en as fait une pirogue; il a pris un bois et l'a emmené chez lui. Wùn mùr̄ bɨ̄ wò̰-ǹ, ɓày dò̰ó̰ bɨ̄ yèl tām,"m̄-ɗāa-ī kɨ́rà ngá̰y." Il a pris la boule et il l'a mangé; il s'est levé et il a dit, "je te remercie beaucoup." Cnj mais. ḿ-gèr̄, bɨ̄ ì ngá̰y àĺ. Je sais, mais pas beaucoup. m̄-kɔ́r-ǹ kàdɨ̄ ɗèē ìsà yá̰a̰ bɨ̄ mbētɨ́ kɔ̄ɔ́. Je lui ai invité de venir à manger mais il a refusé. Cnj car. M-íyà̰-ī bɨ̄ m-āw lòbtāl-á. Je te laisse car je vais au dispensaire.
bɨ̄dē N souche. M-ɨ́gá njà-ḿ bɨ̄dē-é. J'ai frappé mon pied contre la souche.
bɨ̀gā VI bouger en essaim, grouiller de. Tèjɨ̀ gɨ̄ bɨ̀gā-n̄ nà̰ā̰ kèm kāgɨ̄-á. Des essaims d'abeilles s'agglutinent dans le trou de l'arbre.
bɨ̀là N étable, poulailler. Ngōn kɨ̄njá kɨ́ ndàa gɨ̄ ɗòsɨ̀-n̄ bɨ̀là, ì ɗí? ì ngāng-gɨ̄-jɨ́ ń ɗà-n̄ tà-jɨ́ tɨ́ ní. Des poussins blancs qui remplissent le poulailler, qu'est-ce que c'est? Ce sont les dents dans la bouche (devinette). Expr: bɨ̀là bḭ̄yā̰ -abri pour les chèvres
bɨ́lá N igname, blanc. bɨ́lá ì yá̰a̰ kɨ́ tītɨ̄ ngúl̄ bɨ̄ kàn̄-ǹ ndàa tītɨ̄ ndùjɨ̄ bè. L'igname "bela" est une igname comme l'igname "ngul" mais il est blanc comme la farine.
bɨ́lá (Syn: tòr̄) N vieux, vielle. Kété bɨ́lá dḭ̀yḛ́ gɨ̄ à à̰ӯ-n̄ mángɨ́ kèm kátɨ́-á. Avant les vielles femmes fumaient le tabac dans des pipes.
bɨ̀là-kɨ̄njá V poulailler. Ngé-ɓógɨ̀-gɨ̄ à ɗèē wùn bɨ̀là-kɨ̄njá kɨ́ kɨ̀jō láw. Les voleurs peuvent venir prendre les poulaillers tissés en secko vite.
bɨ̀lò N trou. ànī kɔ̀wrɔ̀ ɗòsɨ̀-ň tà bɨ̀lò gòtɨ̀-ó. Il n'y a pas des cailloux pour fermer l'entrée du trou.
bɨ̀lō Français N vélo.
bɨ̀nā N son de mil. Dḭ̀yḛ́ ɓōkɨ́ ùwā kèm kèē-é bɨ̄ hèpɨ̀ kɔ̄ɔ́ kàdɨ̄ wɔ̀r̄ bɨ̀nā-ǹ kɔ̄ɔ́. La femme a versé le mil dans le van et l'a sécoué pour enlever le son.
bɨ̀ndā VT courber, plier. ī-bɨ̀ndā séjɨ̀ kɨ̄ gògɨ́ àĺ nà ā ísō. Ne penche pas la chaise par arrière de peur que tu tombes.
6
bɨ̀ngàr N esp. d'animal, galago. Bɨ̀ngàr ì dā̰a̰ kɨ́ kúḿ-ǹ bòo ngá̰y bɨ̄ njīyā ndɔ̄ɔ́ kòó-nìí. Le galago est un animal aux grands yeux et il se promène la nuit seulement.
bɨ̀rà NIN père. ì bɨ̀rà-ḿ ń ìlà-m̄. C'est mon père qui m'envoie. bɨ̀rà-ḿ, bɨ̀rà-í, bɨ̀rà-ǹ, bɨ̀à-jɨ́, bɨ̀rà-sɨ́, bɨ̀rà-dɨ́ - mon père, ton père, son père, notre père, votre père, leur père.
bɨ̄rā N sorte de filet à pêche (v. aussi bándɨ́). Náẁ-gɨ̄ dò̰ō̰-n̄ bɨ̄rā kùm màn̄-á kɨ̀ ìhɔ̀-n̄-nìí kānjɨ̄. Les pêcheurs ont attaché le filet dans le fleuve pour attraper les poisons.
bɨ̀rà-kɔ̀sɨ̀ N grand-cultivateur. Màdɨ̄-ḿ ń à ɗèē nò̰ó̰ ì bɨ̀rà-kɔ̀sɨ̀ kɨ́ màjɨ̀ ngá̰y. Mon ami qui va venir est un grand cultivateur.
bɨ̀rà-mbā NIN hôte, celui qui reçoit [qq]. Gìdɨ̀ mbāa tōr-ǹ àn̄ bɨ̀rà-mbā à gèr̄ àĺ. Si le dos de l'étranger lui fait mal (parce qu'il a mal dormi), l'hôte ne va pas savoir.
bɨ̀rà-ndòo N parrain (de l'initiation de jeunes hommes).
bɨ̄rē N gencives (sans dents). Ngōn kɨ́ kásɨ̄ à ìsà yá̰a̰ kɨ̀ bɨ̄rē-nìí. Un nouveau-né mange avec ses gencives.
bɨ̀tó̰ò̰ Français N bouton. Wūtɨ̄ bɨ̀tō̰ kūbɨ̄ yā-í kɔ̄ɔ́-tá̰a̰ āw lòkól̀ tɨ́. Ferme tes boutons de ta chemise avant d'aller à l'école.
bòo VA grand. M-ɨ́ngé kānjɨ̄ kɨ́ bòo. J'ai trouvé un gros poisson.
bògɨ̀ NIN joue. Bògɨ̀ ngōn kɨ́ dūú bóò ngá̰y. Les joues d'un petit enfant sont très grosses.
bōĺ N tortue : esp. de. Wūl ngōn bōĺ àn̄ bōĺ tɔ̄ɔ-ī kār. Si tu enlève un tortue alors la tortue te casse la calebasse (Proverbe: quand tu fais tu bien à quelqu'un il te rend la monnaie de singe).
bōndrōdíì Français NP vendredi (normalement ndɔ̄έ bōndrōdíì).
bòr̄ N phacochère. Dègɨ̄ ìhɔ̀-n̄ bòr̄ bɨ̄ wùsɨ̀-n̄ tà-ǹ nìng tɨ́. Les gens ont saisi le phacochère et ils ont écrasé son museau à la terre.
Bórnó̰ò̰ NP Bornou, peuple nigérian.
bòtó̰ō̰ N boue (v. aussi bɨ̀tó̰ò̰). Ndɨ̀ m-āw tà kàw̄ súkɨ̄-ú àn̄ m-āa ká m-lá njà-ḿ kùm bòtó̰ō̰-ó̰. J'étais en train d'aller au marcher et alors j'ai mis mon pied dans la boue.
bɔ̄gɨ̄ NIN épaule. Wùn kɨ̄ngɔ̄ ìlà bɔ̄gɨ̄-ǹ tɨ́. Il prit sa hache et l'a mit sur l'épaule.
bɔ̀r N boue. Lòo-kɨ̀ɓà wùn ìnē-m̄ ɗé m-ɨ́sō kùm bɔ̀r-ɔ́. J'ai glissé et je suis tombé dans la boue [litt: la boue m'a pris et m'a jeté ...] N mur en boue. M-ɔ́sɨ́ kíl-ḿ kàdɨ̀ bɔ̀r tɨ́. J'ai frappé ma coude contre le mur.
bɔ̀r-bɔ̀tɨ̀ N glissade. Bɔ̀r-bɔ̀tɨ̀ wùn ìnē-m̄. Je suis tombé dans le glissade [litt: le glissade m'a pris et m'e jeté].
brùwétɨ̀ Français N brouette.
búu N cendre. Jó̰y dèē gɨ̄ à wɔ̀y-n̄ búu à ɗāa-nìí kàtɨ̄-ndàa. Auparavant les gens utilisent les cendres pour fabriquer le savon indigène.
bùdɨ̀ N esp. d'arbuste [Amaranthus cruentus]. Mbī bùdɨ̀ nèl̄ tá̰a̰ ngá̰y. La feuille de l'arbuste "budi" donne un bon goût à la sauce.
7
bùgūr N sorte de calebasse en bois. Mùr̄ kɨ́ kɨ̀nē kèm bùgūr-ú tɨ̀ngā màjɨ̀. La boule qu'on met dans la calebasse en bois reste bien chaude.
būmbɨ̄ N esp. d'herbe utilisée pour fabriquer les toits de cases.
bùmbúrū N poussière. Nél ìlà ngá̰y ɗé bùmbúrū ɗòsɨ̀ kèm ɓēe. Le vent a beaucoup soufflé et la poussière a envahi le village.
búndɨ́ Arabe N fusil. Lòo-ń ngōn wòō ká̰a̰ búndɨ́ àn̄ gángɨ̄ kɔ̄ŕ. Quand l'enfant a écouté le bruit du fusil alors il a crié.
būr N iguane, varan terrestre. Būr ì dā̰a̰ kɨ́ tītɨ̄ bàr, bɨ̄ bòo ngá̰y. Le varan est un animal pareil au margouillat, mais il est plus grand.
bùrùm N autruche. Bùrùm ì yèl̄ kɨ́ bòo ngá̰y kɨ́ à ɓày bèl̄ bɔ̄gɨ̄ àĺ. L'autruche est un grand oiseau qui ne vol pas.
bùyúm̄ N esp. de grand arbre, esp. de Ficus. Bùyúm̄ ì kāgɨ̄ kɨ́ ndíl-ǹ ngòr ngòy. Le "buyum" est un arbre avec l'ombre agréablement fraîche.
ɓà VT commencer à pousser, bourgeonner (forme abrégée de ìɓà).
ɓàā VT trouver par terre. Màdɨ̄-ɓēe-ḿ ɓàā nɨ̄ngá tà bāa tɨ́. Mon voisin a trouvé un bracelet au bord du fleuve.
ɓàā VI n'être pas paresseux (toujour au négatif). ḭ̄ḭ í-ɓàā àĺ, ngàbɨ̀-ḿ à àdɨ̄ yá̰a̰ àĺ. Toi, tu es très paresseuse, mon mari ne va te donner rien.
ɓádɨ́ N tombe. ɓádɨ́ ngōn kásɨ̄ kɨ́ Dày-á, ì ɗí? ì ɓádɨ́ ngúl̄. La tombe d'un bébé Day, qu'est-ce que c'est? C'est la butte d'igname (devinette).
ɓāl N saison seche. Kùm ɓāl-á màn̄ bāa à yìī kɔ̄ɔ́. Dans la saison sèche l'eau du fleuve se tarie.
ɓāl N an, année. ɓāl ń nó̰ò̰ tɨ́ ní, hòr ɗèē dɔ̀ɔ nìng tɨ́ àĺ ɓáy-tó̰ò̰. En ce temps là, le feu n'existait pas sur la terre [litt: dans cette année ...]
ɓál N dessins, couleurs, rayure. ɓál mɨ́là nò̰ó̰ ndúl̀. Les rayures de ce chat sont noires.
ɓālā-bè (Syn: kàl̄-bè) Av l'année passée.
ɓàr N la saison des pluies. ɓàr ndɨ̀ ɗèē ɗé dègɨ̄ ndɨ̀ là-n̄ gír dùbɨ̄ yá̰a̰ kɔ̄ɔ́. La saison des pluies est arrivée et les gens ont déjà commencé à planter.
ɓār VI résonner. Gángá ɓār tɔ̀ӯ màsàngɨ̀. Le grand tamtam résonne plus que le petit tambour.
ɓásí Adv vite. Kó̰o̰-ḿ, í-ɗèē ɓásí. Maman, viens vite.
ɓàtɨ̀ Adv tôt. í-ɓáỳ ɓēe-é ɓàtɨ̀ àĺ nò̰ó̰. Tu n'as pas dû partir très tôt du village.
ɓày (Syn: ḭ̀ḭ̀) VI venir de. ì ɗí gɨ̄ ǹ ɓáỳ-ň mbāa tɨ́? Qu'est-ce que tu ramènes de ton voyage? [est quoi Pl que tu-viens-avec voyage Loc.] ḿ-ɓáỳ, ī-ɓáỳ, ɓày, jɨ̀-ɓày-n̄, ī-ɓáỳ-n̄, ɓày-n̄. Je me lève, tu te lèves, il/elle se lève, nous nous levons, vous vous levez, ils se lèvent. VI se lever. Gō-tɨ́ àn̄ ɓày tɔ̄l ɓètɨ̄ gɨ̄ ń kèm kújɨ́-ú nò̰ó̰ kɔ̄ráy. Après il se leva et tua tous les singes qui étaient dans la case. Expr: ɓày dɔ̀ɔ -monter sur
ɓáy Adv encore, en plus. ādɨ̄-m̄ wúdùm ɓáy. Donne-moi encore d'arachides. Expr: àĺ ɓáy -pas encore M-āw àĺ ɓáy.Je ne suis pas encore allé.
8
ɓáy-tó̰ò̰ AV encore, toujours. Bɨ̀rà-ḿ ndɨ̀ làā ɓáy-tó̰ò̰. Mon père est toujours ici.
ɓèe N champignon. Dàn ɓèe gɨ̄ tɨ́ ngá̰y nò̰ ā ī-tɨ́gō kɔ̄ɔ́-tā̰á̰ ā ísá ɓáy. La plupart des champignons il faut les traiter avant de les manger.
ɓēe N maison; chez soi. Wɔ̀tɨ̄ ɓēe-é àĺ-tó̰ò̰. Il n'est pas encore arrivé à la maison. N village. ì kèm ɓēe kɨ́ Móyó tɨ́. Il est au village de Moyo.
ɓēe-yḭ̄l NP sous-groupe Ngam. ɓēe-yḭ̄l gɨ̄ ndì-n̄ tà kàw̄ ɗóbɨ́-ó Bàngí. Les Ngam Bee-yil habitent sur la route à Centre-afrique.
ɓèl (Syn: wàā) N natte. í-ɗèē ndí kèm ɓèl-é làā. Viens ici, assieds-toi sur la natte.
ɓèr̄ N esclave. Kété jó̰y dèē kɨ́ ndúl̀ gɨ̄ ń ndì-n̄ àmèríkɨ̀ tɨ́ nó̰ò̰ ì ɓèr̄ gɨ̄. Auparavant es noirs qui habitaient l'Amérique étaient des esclaves.
ɓètɨ̄ N singe. ɓètɨ̄ gɨ̄ ɗèē-n̄ kɨ̀-ndɔ̄-gɨ̄ à sā-n̄ bèr. Les singes venaient tous les jours chercher le sorgho.
ɓə́ CNJ et alors. ìngè kānjɨ̄ súkɨ̄-ú àĺ ɓə́ àw̄ bā-á. Il n'a pas trouvé du poisson au marché et alors il est parti au fleuve.
ɓīi VI dormir. ā í-ɓīi ɓēe ná̰ā̰? Chez qui vas-tu dormir?
ɓìr̄ VI s'enrouler. Līi ɓìr̄ gìdɨ̀ kāgɨ̄ ndògɨ̄ tɨ́. Le serpent s'enroule au poteau du secko. VT enrouler. ī-ɓìr̄ wúdùm kɨ̀ màktúbɨ́-ú ādɨ̄-m̄ Enroule les arachides dans le papier pour moi.
ɓīr VT remuer, préparer (la boule). ɓīr mùr̄ ì yá̰a̰ kɨ́ dɨ̀ngà gɨ̄ gèr̄-n̄ ɓīr àĺ. Préparer la boule est une chose que les hommes ne savent pas faire.
ɓɨ̀lò N esclave. Kété jDèē kɨ́ ndùl gɨ̄ àmèríkɨ̀ tɨ́ ì ɓɨ̀lò gɨ̄. Auparavant les personnes noires en amérique étaient des esclaves.
ɓōo N la faim. àdɨ̄-m̄ kānjɨ̄ àĺ, ɗé ɓōo ndɨ̀ tɔ̄l-m̄ kɔ̄ɔ́. Il ne me donne pas de poisson, aussi la faim me tue. Expr: ɓōo ɗāa [dèē] -[qqn] être affamé Ndɔ̄ kógɨ̄ḿ tɨ́, ɓōo ɗāa Súu ngá̰y.Un jour, Sou était très affamé.
ɓōó (Syn: ɓōkɨ́) VT mettre. Mā̰ ḿ-ɓōó kūbɨ̄ kèm-é. J'y mets le coton. VT verser. ī-ɓōó màn̄ kèm jīyó-ó. Verse l'eau dans la jarre.
ɓōó-làā Adv aujourd'hui. Dèē kɨ́ ɗāa kàsɨ̀ ɓōó-làā gòtó tɨ́ wà? N'y a-t-il personne aujourd'hui qui a fait de la boisson?
ɓòdɨ̀ N idiot. ɓòdɨ̀ yā-í ndɔ́tɨ̄ ndíl ànī í-ndɔ́tɨ̄ kɨ̄ gō-ǹ tɨ́. Si ton fou se déplace à l'ombre alors tu dois te déplacer derrière lui. VI être idiot. ḭ̄ḭ í-ɓòdɨ̀ ngá̰y, mā̰ ɓòdɨ̀ màd-í àĺ. Tu es vraiment idiote, et moi je ne suis pas idiote comme toi.
ɓōdɨ̄ NIN hanche. Yèl nà kɨ̀ kàr̄ hɔ̀ ɓōdɨ̄-ǹ. Il demanda au crapaud de l'attraper par les hanches.
ɓògɨ̀ vt voler, heurter. Bòr̄ ǹ ɓògɨ̀ yùbɨ̄ ní! C'est le phacochère qui a volé l'huile!
ɓōkɨ́ (Syn: ɓōó) VT verser. ī-ɓōkɨ́ màn̄ kɨ̀-gōo kùm tá̰a̰. Verse un peu de l'eau dans la sauce.
9
ɓōĺ VI avoir peur. ɗé m-āw àn̄ métɨ̀r tɨ̄ɓā-m̄, àdɨ̄ ḿ-ɓōĺ. Si j'y vais le maître va me renvoyer, c'est pourquoi j'ai peur. N peur. Expr: (yá̰a̰) kɨ́ tò ɓōĺ ngá̰y -[qqc] formidable Nél kɨ́ tò ɓōĺ ngá̰y ndɨ̀ ɗèē nò̰ó̰.Un vent formidable est en train de venir. Expr: ɓōĺ ɗāa [dèē] -[qqn] avoir peur Ngè-ndò̰o̰ wòō kɨ̄nā àn̄ ɓōĺ ɗāa-ǹ.Quand le chasseur a vu le lion il avait peur.
ɓóḿ N patience. Ndɨ̀ ɓóḿ nà kó̰-í à ɗèē dée-làā ndóò. Reste tranquille, ta mère va venir tout de suite. Expr: ɗà ɓóḿ -être patiente
ɓòngɨ̀ N queue. ɓòngɨ̀ kèdɨ̄ gɔ̀gɨ̀ ngá̰y tɔ̀ӯ ɓòngɨ̀ màngɨ̄. La queue de l'éléphant est plus courte que la queue du boeuf.
ɓòngɨ̄ N hyène. ɓòngɨ̄ ì dā̰a̰ kɨ́ ɓōĺ ngá̰y bɨ̄ à ìsà dèē-gɨ̄. L'hyène est un animal peureux, mais il mange les gens.
ɓór N marigot. Dèē kèm ɓēe-gɨ̄ àw̄-n̄ kɨ̀hɔ̀ kānjɨ̄-á ɓór-ó. Les gens du village vont pour attraper de poisson au marigot.
ɓɔ́ɔ [ɓɔ́ɔ́] AV petit. Ngōn kɨ́ ɓɔ́ɔ tɨ́nó̰ò̰ àsɨ̀ ɗāa kɨ̀là àĺ. Un petit enfant comme ça ne peut pas travailler. Expr: ɗāa [dèē] ɓɔ́ɔ -supplier ḿ-ɗāa-ī ɓɔ́ɔ bɨ̄ ādɨ̄-m̄ bíyā nó̰ò̰ tɨ́ ādɨ̄-m̄ m-ā̰y.Je tu supplie, donne-moi cette bouillie, s'il te plait, que je la mange.
ɓɔ̄ɔ̄ VT confier. àw̄-n̄ ɓēe yā dḭ̀yḛ́ ń ɓɔ̄ɔ̄-ǹ gúrsɨ̀ nò̰ó̰. Ils sont allés chez la femme qu'il avait confié l'argent.
ɓɔ̄ĺ N esp. de liane [Ficus ingens], fruits concommés, L'écorce est utilsée pour le traitement des peaux, et les feuilles ont des propriétés abortives.. Kàn̄ ɓɔ̄ĺ nèl̄ tītɨ̄ yā ngúl̄ bè. Le tubercule de la liane "bol" est agréable comme ceux de l'igname.
ɓɔ́l NIN mollet. Dḭ̀yḛ́ wójɨ̀ ngōn kɨ́ ɓɔ́l njà-ǹ gɨ̄ bòo ngá̰y. La femme a accouché un enfant avec les mollets très gros.
ɓɔ́l N sac. ìɓā kūbɨ̄ yā-ǹ kèm ɓɔ́l tɨ́ bɨ̄ gásɨ́-ǹ ń nà̰a̰ ní ɓōkɨ́ kèm kèē-é. Il a bourré ses habits dans le sac et ce qui restait [litt: le reste qui restait] il l'a versé dans le van.
ɓɔ̀w VI être boueux, devenir boueux. ɗé màn̄ yèdɨ̀ ngá̰y ànī màn̄ kɨ́ bāa-á à ɓɔ̀w ngá̰y. Quand la pluie tombe beaucoup alors l'eau du fleuve devient boueuse.
ɓúu NUM cent. M-ɨ́ngé gúrsɨ̀ ɓúu sɔ́ɔ. J'ai gagné 2.000 francs (400 "gourse").
ɓúu-jīyó NUM deux cent.
ɓūl N profondeur (normalement ɓūl màn̄ "l'eau profonde"). Náw-gɨ̄ ìnē-n̄ bɨ̄rā ɓūl màn̄-á. Les pêcheurs jettent le filet dans l'eau profonde.
ɓùndùrù N esp. d'arbre. ɓùndùrù ì kāgɨ̄ kɨ́ mbī-ǹ ìhɔ̀ ndɔ̀l tītɨ̄ gɔ̀mbɔ̀ bè. Le "bunduru" est arbre dont la feuille est gluante comme le gombo.
ɓùsɨ̀ (Syn: bḛ̀ḛ) NIn odeur. Bísɨ́ wùn ɓùsɨ̀ dā̰a̰ mbóngɨ́ ɗèē wùdɨ̀-ň kújɨ́-ú. Le chien a pris l'odeur de la viande longuement et il est venu et il est entré dans la maison avec.
Arabe Spc marqueur qui sert à accentuer la propostion qui precède.
dāa N arbre : esp. de. Kāgɨ̄ dāa à hétɨ̄-n̄ kɨ̀lā-ǹ à dò̰ō̰-n̄-nìí gár kújɨ́. L'arbre "daa" on tresse sa corde et on l'utilsent pour attacher la charpente de la maison.
10
dà-jī NIn la paume de main. ɓōó-làā ḿ-ndɔ̀r̄ ngá̰y àdɨ̄ dà-jī-ḿ hílē kɔ̄ráy. aujourdÆhui j'ai beaucoup labouré et la paume de main est pleine d'ampoules.
dàbɨ̀ N sorte de boisson locale Ngama. Kùm dàbɨ̀ tò tītɨ̄ kùm bíl-bíl̀ nò̰ bɨ̄ nḭ̀ ɓɔ̀w ngá̰y. Le fond de la bière locale est pareille au fond du "bil-bil" mais il est très lourd.
dàbɨ̀ N hangar (pour l'ombre, etc.). Dḭ̀yḛ́ ìndā ùwā dɔ̀ɔ dàbɨ̀ tɨ́. La femme a versé le mil sur le hangar.
dàlì N tambour à deux faces. à ìlā-n̄ dàlì mbɨ̀nā njà-dɨ́ tɨ́ tā̰á̰ à ìndà-n̄. On met le tambour à deux face entres les jambes avant de le jouer.
dám̄ VT traiter (malade ou maladie). Ngōn-ǹ ɗāa mò̰y ngá̰y ndɔ̄ɔ́-làā àdɨ̄ ḿ-dám̄-ǹ kɨ̀ tītɨ́. Son enfant était très malade cette nuit et je l'ai soigné.
dàn N centre. Gɔ̀gɨ̀ ndēr bɨ̀lò kɨ́ kíjɨ̀ dàn ɓēe-é. Le gouvernement a creusé un nouveau puits au centre du village. Expr: dàn bèmbèé -en pleine brousse Kàmyō̰ nùjɨ̀ kɔ̄ɔ́ dàn bèmbèé.Le camion est tombé en panne en plein brousse. Expr: dàn lòo tɨ́ -en plein nuit Mbāa gɨ̄ ɓày-n̄ ɓēe ɗèē ɔ̀tɨ̄-n̄ dàn lòo tɨ́.Les étrangers ont quitté le village et ils sont arrivés en plein nuit.
dān VT accompagner. Màjɨ̀, ā í-dān-m̄ njīyā sḛ́y. Bon, tu m'accompagnes pour une petite promenade. Dān mbāa kɨ́ ɗóbɨ́-ó wɔ̀gɨ̄ mbāa njīyā. Accompagner un étranger sur la route l'empêcher de marcher.
dāngā N grue couronnée. Dāngā ì yèl̄ kɨ́ à sōḿ àn̄ dèē à ndájɨ̄ gō ndī-ǹ àĺ. La grue corronnée est un oiseau que quand il crie personne ne va pas l'imiter.
dàw VI être paresseux. Ngōn-hágɨ-í kɨ́ dɨ́ngà dáẁ ngá̰y, à ḭ̀yà̰ kɨ̀là kɔ̄ráy àdɨ̄ ngōn-gìdɨ̀-ǹ. Ton fils ainé est très paresseux, il laisse tout le travail à son petit frère. N paresse. Dàw ì ngá̰y rō ngá-sáā-gɨ̄ tɨ́ kɨ̀ ngá-mándɨ̀-gɨ̄. Il y a beaucoup de paresse entre les jeunes hommes et les jeunes filles
Dày NP Day, peuple voisin.
dā̰a̰ N animal. Ngōn dā̰a̰ kɨ́ kànjɨ́ kɨ̀hɔ̀ kɔ́w, ì ɗí? ì hòr. Un petit animal dont on n'attrape jamais le cou, qu'est-ce que c'est? C'est le feu (devinette). N viande. Dā̰a̰ bḭ̄yā̰ màjɨ̀ tɔ̀ӯ dā̰a̰ bàtɨ̄. La viande de la chèvre estt mieux que celle du mouton.
dā̰a̰-rō NIn la personnne même, la personne personalement. ī-ɗèē kɨ̀ dā̰a̰-rō-í. Tu viens personalement. (C'est à dire, n'envoie pas quelqu'un à ta place).
dée AV proche (dans l'espace ou le temps). ɓēe yā-ḿ ì dée. Ma maison est proche. Ndɔ̄ ɗāa rō-nèl̄ nà̰a̰ dée = Ndɔ̄ ɗāa rō-nèl̄ ì dée. Le jour de la fête est proche. Expr: dée kàdɨ̀ -près de ɓēe yā-ǹ ì dée kàdɨ̀-ḿ tɨ́.Sa maison est proche de la mienne.
dèē N personne (on dit aussi ). Dèē-ndùl ì dèē kɨ́ à wòy. Un être humain est une personne qui va mourir.
dée-làā Av maintenant, en ce moment, à nos jours. āw bɨ̄ í-tél̄ dée-làā. Pars, mais reviens vite. Ngōn yā ngà-tɔ́gɨ́-ḿ ɗèē làā dée-làā ndóò. L'enfant de mon grand frère est venu ici en ce moment.
dèē-ndùl N être humain. dèē-ndùl ì dèē kɨ́ à wòy. Un être humain est une personne qui va mourir.
11
dègɨ̄ (Syn: dèē) N personne, gens. Dègɨ̄ gḛ̀-n̄ kàw̄ kɨ̀ ngán gɨ̄ kàdɨ̄ ká wòō-n̄ ɓēe yā-dɨ́. Les gens veulent aller avec les enfants afin de voir le village où ils habitent.
dèjɨ̀ Av souvent, tous le temps, à tout moment (souvent après kɨ̀-ndɔ̄-gɨ̄). ḭ̄ḭ ǹ ā ī-ɗāa mò̰y kɨ̀-ndɔ̄-gɨ̄ dèjɨ̀ wà? C'est toi qui va être malade tous les jours. ā āw ɓēe-é déjɨ̀ wà? Est-ce que tu pars souvant à la maison?
dèr N bouclier. Dèr ɗɔ̄ɔ yā ngè-tàā-kèm ì "sàpēlē". Le bouclier du chrétien est le chapelet.
dér N pigeon, tourterelle. ī-tɨ̄ɓā dér gɨ̄ nó̰ò̰ kɔ̄ɔ́ nà ɗén̄ ìsà-n̄ ùwā. Chasse les pigeons du sorgho pour qu'ils ne mangent le mil.
déw̄ VI cacher. ɓāl ɗɔ̄ɔ tɨ́ m-ā̰y m-āw ká ḿ-déw̄ kèm bèmbèé. Pendant les années de guerre, j'ai fuit pour me cacher en brousse.
dīí N monticule; termitière. Dḭ̀yḛ́ nájɨ̀ ùwā yā-ǹ dɔ̀ɔ dīí-í. La femme étale son mil sur la termitière.
dīl N esp. d'arbre: cailcédrat. Dīl ì kāgɨ̄ kɨ́ bóò ngá̰y hō ndíl-ǹ ì ngá̰y hō, bɨ̄ dèē-gɨ̄ yèl-n̄ ndíl kɨ́ màjàĺ à ndì-n̄ tītɨ́. Le caïlcédrat est un grand arbre avec beaucoup d'ombre, mais les gens disent que beaucoup d'esprits habitent dedans.
dḭ̀ḭ N liane. Yā̰ŕ ì dḭ̀ḭ kɨ́ à ɓìr̄ gìdɨ̀ kāgɨ̄ tɨ́. Le "yar" est une liane qui s'enroule autour des arbres.
dḭ̀yḛ́ N femme. Dḭ̀yḛ́ gɨ̄ ndɨ̀ àw̄-n̄ tà kàw̄ mɔ́r-ɔ́. Les femmes sont en train de partir pour chercher du "moro" (condiment de sauce).
dḭ̄yḛ̄ VI couler; tomber en petites gouttes. Màn̄ dḭ̄yḛ̄ ngá̰y kèm kújɨ́-ú. L'eau tombe en petites gouttes partout dans la maison. VT faire couler. Màn̄ ɗòsɨ̀ kèm sákɨ̄ ɗé ḿ-mbútɨ̀ m-ādɨ̄ dḭ̄yḛ̄ kɔ̄ɔ́. L'eau était pleine dans le sac et alors j'ai fait un trou pour la faire couler.
-dɨ́ PRO les, eux. ḿ-gèr̄-dɨ́ àĺ. Je ne les connais pas.
dɨ̀bà VI s'arrêter. Kàmyō̰ dɨ̀bà kɔ́tɨ́ bāa tɨ́. Le camion s'est arrêté à côté du fleuve.
dɨ́lē VT faire (le toit d'une maison en tressant de la paille). M-ɨ́ndō mɨ́-sāa mṵ̀ṵ kàdɨ̄ ḿ-dɨ́lē dɔ̀ɔ kújɨ́. Je cherche de la paille pour construire le toit de la maison.
dɨ̀lìng-dɨ̀lìng Id gluant, visqueux.
dɨ̀másɨ̀ Français N semaine.
dɨ̀ndō N toile d'araignée. Súu hɔ̀ kóngɨ̄ gɨ̄ kɨ̀ dɨ̀ndō-ǹ-í. L'araignée attrape les mouches avec sa toile.
dɨ̀ngà N homme, mâle. ì dḭ̀yḛ́ ḛ̀ ké ì dɨ̀ngà? Est-ce une femme ou un homme? Dɨ̀ngà gɨ̄ àw̄-n̄ ndɔ̀r̄ kūbɨ̄-ú. Les hommes sont partis labourer le coton.
dɨ̀ngáỳ N prison. ásɨ́gàr gɨ̄ ìhɔ̀-n̄ màdɨ̄-ɓē-ḿ àw̄-n̄ sè-nèé dɨ̀ngáỳ tɨ́. Les soldats ont saisi mon voisin est l'emmené à la prison. N prisonnier.
dɨ̀sā VT raser. Dɨ̀ngà ndɨ̄gō yīngá kàdɨ̄ dɨ̀sā-ň mbāý-ǹ. L'homme a acheté un rasoir pour raser sa barbe.
dɨ̀sē VT traverser. ḿ-dɨ̀sē kɨ̀ tòo-ó. J'ai traversé le fleuve avec une pirogue.
12
N chauve-souris, esp. de. Dō gɨ̄ nùjɨ̀-n̄ kɨ̀ mángò yā-ḿ kɔ̄ɔ́. Les chauves-souris detruisent mes mangues.
dòo N blessure, plaie. Expr: ìngè dòo -trouver une plaie, blessure Ngōn ɓày dò̰ó̰ dɔ̀ɔ kāgɨ̄ tɨ́ ìsō àdɨ̄ ìngè dòo kùm-ǹ tɨ́.L'enfant est monté sur l'arbre et il est tombé et il a trouvé une blessure.
dōbɨ̄ N panier. ḿ-ɗèē-nìí ɗòsɨ̀ dōbɨ̄. J'en ai rapporté un plein panier.
dòktór N docteur, médecin, infirmier. Ngōn ndɨ̀ sōḿ tām dòktór wɔ̀sɨ̀-ǹ dɔ̀ɔ bɔ̄gɨ̄-ǹ tɨ́. L'enfant est en train de pleurer parce que le docteur lui a donné une piqûre. N l'hôpital.
dōĺ N poisson : esp. de. Dōĺ ì kānjɨ̄ kɨ́ kɨ̄ngɔ̄-ǹ ì ngá̰y, bɨ̄ mbɨ́rá-ǹ ì ngá̰y. Le "dol" est un poisson avec beaucoup d'arêtes mais son goût est très bon.
dómbɨ́ N sorte de chapeau tressé pour les initiés. Ngán ndóò gɨ̄ à ìlà-n̄ dómbɨ́ tām kàdɨ̄ dèē-gɨ̄ òō-n̄ kùm-dɨ́ àĺ. Les jeunes initiés portent le chapeau tressé pour que les gens ne voillent leurs visages.
dór N espèce de poisson [Citharinus citharus]. Mbɨ́rá dór nèl̄ ngá̰y bɨ̄ kɨ̄ngɔ̄-ǹ ì ngá̰y. Le goût du poisson "dor" est très agréable mais il a beaucoup d'arêtes.
dò̰o̰ VT mordre. Bísɨ́ kɨ́ ngè-kɔ̄r dò̰-ī àn̄ ā wóy. Si un chien enragé te mord tu vas mourir.
dò̰ō̰ VT attacher (v. aussi ìdā). āw ā ká ī-dò̰ō̰ kɨ̀lā kɔ́ɓɨ́ bḭ̄yā̰ tɨ́ í-ɗèē sè-nèé ādɨ̄-m̄ tɨ́. Va attacher une corde au cou de la chèvre et emmene-la-moi, s'il te plait. Dó̰ò̰ō̰ kɨ̀lā! Attache la corde!
dò̰ó̰ Adv en haute. Yèl̄ gɨ̄ mɔ̄n-n̄ dò̰ó̰. Des oiseaux ont passé au dessus. Expr: ɓày dò̰ó̰ -se lever ɓáy dò̰ó̰ bɨ̄ ī-ɗèē sè-ḿ.Lève-toi et viens avec moi.
dɔ̀ɔ Prp sur. Màn̄ yèdɨ̀ dɔ̀ɔ nìng tɨ́. La pluie tombe sur la terre. Expr: dɔ̀ɔ màdɨ̄ tɨ́ -en plus, encore dessous Ngè gātɨ̄ tèn gḛ̀ḛ kɨ̀nē-m̄ kàdóò dɔ̀ɔ màdɨ̄ tɨ́ àĺ.Le vendeur d'aubergines n'a pas voulu me donner un cadeau en plus.
dɔ̀ɔ NIN tête. Dɔ̀-ḿ ndɨ̀ tōr-m̄. J'ai mal à la tête. dɔ̀-ḿ, dɔ̀ɔ-í, dɔ̀ɔ-ǹ, dɔ̀ɔ-jɨ́, dɔ̀ɔ-sɨ́, dɔ̀ɔ-dɨ́ - ma tête, ta tête, sa tête, notre tête, votre tête, leur tête. marqueur d'une unité utilisée pour indiquer le nombre des choses. Bḭ̄yā̰ kɨ́ dɔ̀-dɨ́ mḭ́ḭ gɨ̄ ùdɨ̀-n̄ kèm-ndògɨ̄ yā-ḿ tɨ́ dɔ̀-lèé làā. Cinq chèvres sont entrées dans ma concession ce matin. Expr: tà dɔ̀ɔ [dèē] -grace à [qqn] ì tà dɔ̀ɔ-ḿ ā wó̰o̰-nìí mbùr̄ ɓōó-làā.C'est grâce à moi que tu vas manger la boule aujourdÆhui.
dɔ̀-bɨ̄rē NIN gencives. M-ásɨ́ kàdɨ̄ m-ɨ́sá dā̰a̰ nó̰ò̰ àĺ nà dɔ̀-bɨ̄rē-ḿ tágɨ̄. Je ne peux pas manger cet viande dure, mes gencives sont enflées.
dɔ̀-bò̰-lòo N dépotoir, place où on jet les poubelles. ɗé ī-dùbɨ̄ nɨ́má dɔ̀-bò̰-lòo tɨ́ àn̄ à húl̄ ngá̰y. Si tu plante le gombo sur le dépotoir alors ça pousse bien.
dɔ̀-kámbɨ̀-gɨ̄ N feuilles et branches des arbustes. Ngé-ɗāa-yòo gɨ̄ à gán̄gɨ̄-n̄ dɔ̀-kámbɨ̀-gɨ̄ à ɗāa-n̄-nìí yòo yā-dɨ́-gɨ̄. Les féticheurs coupent les feuilles des arbustes pour en faire ses fétiches avec.
dɔ̀-lèé AV dans le matin (v. dɔ̀-lòó). Dɔ̀-lèé àn̄ m-ā m-āw kānjɨ̄-á. Le matin alors je vais à faire la pêche.
dɔ̀-lòó (Syn: dɔ̀-lèé) N le matin. Dɔ̀-lòó ní m-āw kòō kújɨ́-ń ngō-kó̰-ḿ ndɨ̀ ɗāa tɨ́ ní. Le matin je suis allé voir la maison que mon frère est en train de construire.
dɔ̀-nìngɨ̀ N terre; territoire. Kɨ̄nā gɨ̄ à̰ӯ-n̄ kɔ̄ɔ́ dɔ̀-nìngɨ̀ yā Bāyā-gɨ̄ tɨ́. Tous les lions ont fuit au pays des Gbaya.
13
dɔ̀-rā̰a̰ N ciel. Yèl̄ bòo nār Súu dɔ̀ɔ-ǹ tɨ́ tà kàw̄ dɔ̀-rā̰a̰ tɨ́. Le grand oiseau emporta Sou sur la tête vers le ciel. Jīyó bòo gɨ̄ ndì-n̄ tà nà̰ā̰ tɨ́, ì ɗí? ì dɔ̀-rā̰a̰ gɨ̄ kɨ̀ dɔ̀ɔ nìng-í. Deux grandes jarres renversées l'une contre l'autre, qu'est-ce que c'est? Le ciel et la terre (devinette).
dɔ̀gɨ̀ N buffle. Bɨ̀rà dɔ̀gɨ̀ ìlà njà-ǹ kùm bòtó̰ō̰, ì ɗí? ì kāgɨ̄-gèr̄. Un buffle qui a mis sa patte dans la boue, qu'est-ce que c'est? C'est le bâton servant à tourner la boule (devinette). Dɔ̀gɨ̀ ì dā̰a̰ kɨ́ tītɨ̄ màngɨ̄ bɨ̄ ɗāa ɗɔ̄ɔ ngá̰y. Le buffle est un animal comme le boeuf mais il est très agressif.
dɔ̀sá AV premier, d'abord. Kàmyō̰ ndóò à tèē kèm ɓēe tɨ́ dɔ̀sá. Ce camion ci sortira de ville en premier lieu.
dūú VI être petit. Būr dūú ngá̰y tɔ̀ӯ màr. Le varan est beaucoup plus petit que le crocodile.
dùbɨ̄ VT enterrer. Dègɨ̄ tèē-n̄ dɔ̀-lèé ɗèē-n̄ kùn nīn-í tà kàw̄ dùbɨ̄-ú. Le matin les gens vinrent chercher le corps pour l'enterrer.
dūbú NUM mille. ɓàr-á gātɨ̄ sákɨ̄ gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ɔ ì dūbú mḭ́ḭ. Pendant la saison des pluies le prix d'un sac de maïs est à 25.000 CFA (5.000 gurus).
dūbú-jīyó NUM deux mille.
dùdɨ̄ écraser. Dḭ̀yḛ́ dùdɨ̄ gɔ̀mbɔ̀ ndīr-ň kɨ̀ kānjɨ̄ kɨ́ tútɨ̀. La femme écrase la feuille du gombo pour le cuir avec le poisson séché.
dúdɨ̄ VT écraser (indique pluralité d'action) (fréq. de dùdɨ̄). ḿ-dúdɨ̄ ngèl̄ ḿ-ɗāa-nìí hór̀. J'ai écrasé de brindilles pour faire du feu.
dùgùrù ID très (boueux: descr. de ɓɔ̀w).
dùl N esp. d'antilope (biche-cochon). Dùl ì dā̰a̰ kɨ́ ɓōĺ ngá̰y. La biche-cochon est un animal très peureux.
dùm N Arabe.
dùm̄ VT surpasser (souvent l'objet est dɔ̀ [dèē] "tête de [qqn]"). Kɔ̀r dùm̄ dɔ̀ɔ-ḿ kɔ̄ɔ́ = kɔ̀r dùm̄-m̄ kɔ̄ɔ́. La fatigue m'a dépassé. Expr: kàdɨ̀ kɨ́ dùm̄ gɨ̄ -un enfant têtu Expr: [yá̰a̰] dùm̄ dɔ̀ [dèē] = tɔ̀ӯ dɔ̀ [dèē] -[qqn] est trop difficile pour [qqn] (il ne peut pas le faire) ḿ-ngóō kó̰o̰-ḿ sétɨ́, dùm̄ dɔ̀ɔ-ḿ ɗé ḿ-ndɨ̀ m-āw.J'ai attendu ma mère en vain, je ne peux pas l'attendre plus et alors je m'en vais.
dūn NIn reins, bassin. Dūn dḭ̀yḛ́ tōr-ǹ ngá̰y ɗé àsɨ̀ kàdɨ̄ ìtō kīr àĺ. Les reins de la femme lui fait très mal et alors elle ne peut pas porter du fagot.
dúnyà N vie. Kèm dúnyà ndóò tɨ́ ní kàdɨ̄ ī-tèē yá̰a̰ ní ngàngɨ̄ ngá̰y. Dans cette monde il est très difficile réussir. Dúnyà ngāl ngá̰y. La vie est très longue.
è INT marqueur interrogatif (après nom qui contient la voyelle e). Bɨ̀rà-í à àw̄ ɓēe-é è? Est-ce ton père va au village?
LOC marqueur de location (espace ou temps).
èl VT dire (devient yèl au début d'une phrase ou après une voyelle). Yèl-m̄ nà bɨ̀rà-ǹ ì mòtɨ̀. Il m'a dit que son père est malade. Yél ɓáy tó̰ò̰, nà m-ōo màjàĺ. Répète. je n'ai pas bien saisi (litt: dis encore, mais je comprends mal). Bɨ̄ dòktór yèl-ī nà ì ɗí? Et qu'est-ce que t'a dit l'infirmier?
14
ḛ̀ INT marqueur interrogatif (après un nom qui finit avec la voyelle). ì dèē-kɨ́-dḭ̀yḛ́ è? Est-ce une femme?
gà-jóɓɨ́ N morceaux de poterie (jarres cassées). ḿ-ndàw̄ wúdùm kèm gà-jóɓɨ́ tɨ́. J'ai grillé les arachides dans les morceaux de poterie (déjà chauffés).
gàbɨ̀ Nt chose qui est vieux et usé. M-ásɨ́ kàdɨ̄ ḿ-ndɔ̀r̄ kɨ̀ gàbɨ̀ kɔ̀sɨ̀-ɔ́ àĺ. Je ne peux pas labourer avec cette houe vielle.
gádɨ́ N canne à sucre. Ngán gɨ̄ tétɨ̄-n̄ ùwā nùjɨ̀-n̄-nìí kɔ̄ɔ́ nḭ̀-n̄ òō-n̄ àn̄ nà ì gádɨ́. Les enfants ont détruit le mil pensant qu'il était canne à sucre.
gádɨ́ NIN tige (de mil, etc.). Mō̰y wùn gádɨ́ ùwā, kɔ̄y kèm-ǹ kɔ̄ɔ́ bɨ̄ ìlà ndḛ́y-ǹ tɨ́. L'écureuil prend une tige de mil, creuse l'intérieur, et y met sa queue dedans. Expr: gádɨ́ kūbɨ̄ -vieux cotonniers í-tɔ́sɨ̄ gádɨ́ kūbɨ̄ yā̰a̰-í tɨ̄gā kɔ̄ɔ́ wà?As-tu fini d'arracher tes vieux cotonniers?
gàgɨ̀ N silure, poisson chat. Gàgɨ̀ ì kānjɨ̄ kɨ́ kɨ̄ngɔ̄-ǹ ì ngá̰y àĺ. Le silure est un poisson qui n'a pas beaucoup d'arêtes. Gàgɨ̀ kɨ́ sūu kɨ́ Sár̀ tɨ́ màjɨ̀ ngá̰y tɔ̀ӯ kɨ́ Njàménà tɨ́. Le silure fumé à Sarh est beaucoup mieux que ceux de N'djaména.
gàjɨ̀ (Syn: bàjɨ̀) VT fendre. Dḭ̀yḛ́ gàjɨ̀ wɔ̀sɨ̄ dàn-á wɔ̀r̄ kùm-ǹ kɔ̄ɔ́. La femme a divisé le melon et a enlevé les grains.
gàjɨ̀ NIn fourche (d'un bois, arbre). M-āl dɔ̀ɔ kāgɨ̄-á ḿ-ndí dɔ̀ɔ gàjɨ̀-ǹ tɨ́ ḿ-ndí ḿ-ngōm-n̄ ndɔ̀r̄. Je suis monté sur l'arbre et me suis assis sur la fourche pour surveiller le champ.
gàjɨ̀ NIN corne. Gàjɨ̀ màngɨ̄ yā Mbōrōr-gɨ̄ ngāl tɔ̀ӯ gàjɨ̀ màngɨ̄ kɨ́-ɗángɨ̀ gɨ̄. Les cornes des boeufs Mbororo sont plus longues que celles des autres boeufs.
gàjɨ̀-gàjɨ̀ Id avec impatience (trembler: descr. de ^^). ḿ-ɗèē kɨ̀ ngōn tām kɨ́rēý kàdɨ̄ m-él-ī bɨ̄ ndō ndèw gàjɨ̀-gàjɨ̀ ɗé mā̰ m-él-ī àĺ. Je suis venu avec une petite nouvelle pour t'annoncer mais tu restes là en tremblant avec impatience alors je ne vais pas te le dire.
gàjɨ̀-gàjɨ̀ Av à la force, contre la volunté de qqn (normalement ɗāa kɨ̀ [dèē] gàjɨ̀-gàjɨ̀ "forcer [qqn] contre sa volunté").
gàjóɓɨ́ N morceau de canari. M-ɨ́ndá gàjóɓɨ́ hòr-ó kɨ̀ nángɨ̄-á kèm-é ādɨ̄ tɨ̀ngā. Je mets un morceau de poterie sur le feu en ayant versé dedans un peu de sable et je le fais chauffer.
gàl̄ N gourde, esp. de. Ngè-ndɔ̀r̄ wùtɨ̄ màn̄ kèm gàl̄ yā-ǹ tɨ́ ìnē gír-kɔ́w-ǹ tɨ́. Le cultivateur remplit sa gourde de l'eau et la met sous les aisselles.
gànáǹ N brasero. índā bàrádɨ̀ dɔ̀ɔ gànáǹ tɨ́ í-ndīr-ň sáӯ. Pose la théière sur le brasero et prépare le thé avec.
gàngā N sorte de petit tambour (pour les nouvelles). Lòo-ń ngār̀-kèm-ɓēe à gḛ̀ḛ kɨ̀nē mbēr ànī à ìgà-n̄ gàngā. Quand un chef de village veut faire une annonce publique alors on frappe le petit tambour.
gángá N grand tambour. Gángá ì kɔ̀dɨ̀ kɨ́ ɓār tɔ̀ӯ màsàngɨ̀. Le "ganga" est un tambour qui résonne plus que le petit tambour.
gāngɨ̄ [gāŋgɨ̄, gāŋ] VT couper, séparer (une chose). Ngōn gāngɨ̄ kɨ̀lā kùӯ yā-ḿ kɔ̄ɔ́. L'enfant a coupé la corde de ma canne à pêche. VI se couper, être coupé. Kɨ̀lā kār màn̄ gāngɨ̄ kɔ̄ɔ́. La corde de la calebasse de puiser s'est coupée. VI s'arrêter. Màn̄ yèdɨ̀ gāngɨ̄ kɔ̄ɔ́. Il a plu et il s'est arrêté.
15
gángɨ̄ VT couper. Wùn kɨ̄ngɔ̄ bɨ̄ gángɨ̄-ń njà Súu kɔ̄ɔ́. Elle prit la hache et coupa de Sou les pieds. Expr: gángɨ̄ sīyē -éliminer une mauvaise odeur
gàr N cuisine (on dit aussi kújɨ́ gàr). āw gàr-á āw ká wún kàtɨ̄-ngɨ́lē ādɨ̄-m̄. Va à la cuisine et prend-moi le natron.
gár N charpente (de la maison). Ngōn wùn gúsɨ̀ àw̄ ká yā̰ rō kɔ̄ɔ́ gár kújɨ́-ú. L'enfant a pris l'argent et il est allé le cacher dans la charpente de la maison.
gàrɨ̀yà̰ Av très fort (le sel, la bière locale, médicament, etc) (normalement [yá̰a̰] ɗā gàrɨ̀yà̰ "[qqc] être très fort"). Ngōn-ḿ ɗāa kàsɨ̀ kɨ́ mbɨ́rá-ǹ ɗāa gàrɨ̀yà̰. Mon enfant prépare la boisson avec un goût très fort.
gásɨ́ NIn le reste; les autres. ḿ-kēgɨ̄ mùr̄ m-ó̰ bɨ̄ ḿ-yá̰a̰ gásɨ́-ǹ tām yā ngáǹ-gɨ̄ tɨ́. J'ai divisé la boule et j'en ai mangé et j'ai laissé le reste pour les enfants.
gātɨ̄ NIN prix. Gātɨ̄ kújɨ́ ɓày Njàménà tɨ́. Le prix d'une maison est monté beaucoup à N'djaména. VT vendre. M-ā m̄-gātɨ̄-ǹ gúrsɨ̀ kùtɨ̀ mḭ́ḭ kòōnìí. Je la vends à 250 francs seulement. Kīr yā-í ì yā gātɨ̄ wà? Est ton fagot à vendre? Expr: ìndā gātɨ̄ -fixer le prix ì ḭ̄ḭ ń ā índā gātɨ̄-ǹ.C'est à toi d'abord de fixer le prix. Expr: ɔ̀r̄ tà gātɨ̄-ǹ kɔ̄ɔ́ -baisser le prix Mā̰ m-ɔ̄r tà gātɨ̄-ǹ kɔ̄ɔ́.Moi j'ai déjà baissé le prix.
gàw̄ N sauterelle. Gàw̄ ì kùr̄ kɨ́ à ìsà-n̄ mbī kōo gɨ̄. La sauterelle est un insecte qui mange les feuilles des céréales.
-gē NPl marqueur du plur. de nom (utilisé dans les chansons; v. gɨ̄).
(Syn: gɨ̄gē) CNJ et, et aussi.
gèjɨ̀ NIN genou. M-ɨ́sō ɗé gèjɨ̀-ḿ ndɨ̀ tōr-m̄. Je suis tombé et mon genou me fait mal.
gèl N gauche. ɗé wɔ̄tɨ̄ súkɨ̄-ú àn̄ íjá kō gèl-é. Quand tu arrives au marché alors tu vires à gauche. N gauché. Bɨ̀rà-ḿ ì gèl. Mon père est gaucher.
gèr̄ VT savoir; connaître. ḿ-gèr̄ lòo ń àw̄ tītɨ́ ní àĺ. Je ne sais pas où il est allé. Expr: gèr̄ kùm -comprendre Wɔ̄r tām rètètɨ̀ ànī mā̰ ḿ-gèr̄ kùm.Parle plus lentement et je te comprendrai.
gér N tapioca blanc. Dḭ̀yḛ́ ndēr gér kàdɨ̄ hól̄-ň bíyā. La femme creusent la tapioca pour préparer la bouillie.
gḛ̀ḛ VT vouloir. Ngōn ndóò gḛ̀ḛ ɗāa kɨ̀là àĺ. Cet enfant ne veut pas travailler.
gìdɨ̀ PRP derrière. Ngán gɨ̄ ɗèbɨ̀-n̄ gìdɨ̀ kújɨ́-ú. Les enfants jouaient derrière la maison.
gìdɨ̀ NIN dos. Gìdɨ̀ kàa-ḿ ndì tōr-m̄ ngá̰y. Le dos de mon grand-père lui fait très mal. Expr: gìdɨ̀ kūbɨ̄ -l'intérieur d'un habit Ngōn ìlà gìdɨ̀ kūbɨ̄ rō-ǹ tɨ́.L'enfant portait l'habit à l'enver.
-gìdɨ̀-ì- infixe, connecteur des numéraux.
gīgɨ̄ N souche.
gìjè VI roter, éructer. í-ndō gìjè ngá̰y tòō ì ɗí ǹ ísá ɓōó-làā wà? Tu rotes beaucoup, qu'est-ce que tu as mangé aujourdÆhui. VT faire roter. M-ā m-ɨ́sá wúl̄ àn̄ à gìjè-m̄ ngá̰y. Si je mange les pois de terres je rote beaucoup.
16
gìndɨ̄ N fer, morceau de fer. Ngōn wùn gìndɨ̄ ìndà-nìí dɔ̀ɔ màdɨ̄-ǹ. L'enfant a pris un morceau de fer et il a tapé la tête de son copain avec.
gíndɨ́ NIN talon. Mò̰y dā̰a̰ ndì ɗāa-m̄ ɗé gíndɨ́ njà-ḿ ndì tōr-m̄. La maladie de la viande m'attaque et mon talon me fait mal.
gíng-gíng Id en grande quantité (voler: descr. de ɓògɨ̀). Dḭ̀yḛ́ ɓògɨ̀ tḛ̄y yā ngàw-ǹ kɔ̄ɔ́ gíng-gíng ìndā kújɨ́-ú. La femme a voler le pénicillaire de mon mari en grande quantité et elle l'a mis dans la maison.
gír (Syn: mbùr̄) N fesses. Ngōn-ḿ ndì nō̰o̰ tām dòktór wɔ̀sɨ̀-ǹ gír-ǹ tɨ́. Mon enfant pleure parce que le médecin l'a donné une piqûre à la fesse.
gír NIN type, espèce de. Gír kártɨ̀ ì sɔ́ɔ: jìnárì hō, sènékɨ̀ hō, kúɓì hō, tā̰á̰ sùbátà hō. Il y a quatre types (couleurs) de cartes: carreau, trèfle, le coeur et le pique. Expr: gír [yá̰a̰] gāng -être fini Gír kɨ̀là gāngɨ̄ tā wà?Est-ce que le travail est fini?
gír PRP sous, dessous. Ngè-dàw tò ɓīi gír kāgɨ̄-á. Le paresseux est en train de dormir sous l'arbre. Prp au fond de. Sóò ìsō gír bɨ̀lò-màn̄-á. Le seau est tombé au fond du puits.
gír̄ V penser. Nḭ̀ gír̄ kàdɨ̄ nà à n-àw̄ lòo-tīi bɨ̄ ì rō-tām àĺ. Il pense qu'il va aller demain mais ce n'est pas vrai.
gír̄ VT entourer (normalement avec gìdɨ̀ "l'extérieur"). M-ā ḿ-gír̄ gìdɨ̀ kújɨ́ yā-ḿ kɨ̀ ndògɨ̄-ó. Je vais entourer ma maison avec le secko.
Gír-ɓór NP sous-groupe Ngam. Gír-ɓór gɨ̄ à ɔ̀r̄-n̄ tām tītɨ̄ Ngàm̄ Kàa-bòo gɨ̄ bè. Les Ngam Gir-bor parlent comme les Ngam Kaa-boo.
gír-kɔ́w NIN aisselle. í-tɨ́gō gír-kɔ́w-í kɔ̄ɔ́ ādɨ̄ wùnjɨ̄ màjɨ̀. Lave-toi bien les aisselles pour ils soient bien propres.
gír-másɨ́ N esp. de petit arbre. Kàn̄ gír-másɨ́ tò ndùjɨ̄ hō yḭ̄kɨ̄ hō. Le fruit de l'arbre "gir-masi" est farineux et sucré.
gɨ̄ NAF particule marquant le pluriel. ngán gɨ̄, bḭ̄yā̰ gɨ̄, dèē gɨ̄ - les enfants, les chèvres, les gens.
gɨ̄dē [gɨ̄də̄] V quémander. í-gɨ̄dē-ǹ ùwā àĺ nà à ɓòdɨ̀ sè-í Ne lui quémandes pas du mil, il va se moquer de toi.
gɨ̄gē (Syn: gē) CNJ et, et aussi, ou, ou bien. ā ī-ɓīr mùr̄ kɨ̀ másàr gɨ̄gē, tḛ̄y gɨ̄gē, gɔ̀jɨ̀ gɨ̄gē, bèr gē. Tu vas préparer la boule avec le maïs, le petit mil, le sorgho, ou bien le sorgho "ber".
gɨ̄jā N civette. Bḛ̀ḛ gɨ̄jā wòtɨ̀ ngá̰y. L'odeur laissée par la civette Africaine est très désagréable.
gɨ̀jè VI roter. M-ɨ́sá wúdùm ngá̰y ɗá ndɨ́ɨ̀ ḿ-gɨ̀jè. J'ai mangé trop d'arachides et je suis en train de roter. V faire roter. Mɨ̀njò gɨ̀jè-m̄. Les haricots me font roter.
gɨ̀jè NIN orbites (des yeux des crapauds).
gɨ̀lā NIN entrejambe. Bísɨ́ ɗèē wùdɨ̀ gɨ̀lā-ḿ tɨ́ àdɨ̄ ḿ-tèē m-ɨ́sō. Le chien est venu et entré entre mes jambes et je suis tombé.
gɨ́ló N kyste.
17
gɨ̀mbà N grenouille : esp. de. Gɨ̀mbā ì kùr-kùtɨ̀ kɨ́ bóò ngá̰y kɨ́ à tò gótɨ́ màn̄-á kɨ́ dèē-gɨ̄ à ìsà-n̄. Le "gimba" est une grande grenouille qui habite dans les endroits du marécage où l'eau tarit que les gens les mangent.
gɨ̀mbā N guêpe-maçonne. Gɨ̀mbā ì ɗāa ɓēe-ǹ kàdɨ̀ kújɨ́ tɨ́. La guêpe-maçonne fait son nid dans les murs d'une maison.
gɨ̀nà NIN bosse (la). Dɔ̀-lèé làā m-ɨ́tō sákɨ̄ kɨ̄ kèm púsɨ̀-ú mbóngɨ́ ɗé gɨ̀nà-m̄ ndɨ̀ tōr-m̄. Je chargeais la charrette tous le matin jusque la bosse me fait mal.
gɨ́ná N scorpion. ì gɨ́ná ǹ gà-ī. C'est un scorpion qui t'a piqué.
gɨ́rà-gō NIN la nuque. Lòo-kɨ̀ɓà wɔ̀r̄ ìnē-m̄ ɗé gɨ́rà-gō-ḿ ndì tōr-m̄. Je me suis tombé dans la boue et ma nuque me fait mal.
gɨ̀rè N outil pour graver. Gɨ̀rè ì yá̰a̰ kɨ́jà gìdɨ̀ kār. C'est un outil pour tailler l'intérieur d'une calabasse.
VI rire (forme abrégée de ìgō).
Prp derrière. Ngè-kùl̄-bàtɨ̄ àw̄ gō bàtɨ̄ yā-ǹ gɨ̄ tɨ́. Le berger va derrière ses moutons. Prp après. Tḛ̄y à mbùjɨ̀ gō gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ɔ tɨ́. Le petit mil devient mûr après le maïs.
gō-tɨ́ AV après. Sḛ́y gō-tɨ́ ànī, ngè ndɨ̄gō kɨ̄njá ní tél̄ ɗèē kɔ́r̄ ngè gātɨ̄ kɨ̀ kɨ̄njá ní. Un peu de temps après, le client revient et appelle le marchand de poule.
gògɨ́ Adv indique répetition ou retour au point de départ. Expr: tél̄ kɨ̄ gògɨ́ -reculer ī-tél̄ gògɨ́ kɔ̄ɔ́ tà hòr tɨ́ nà à ò̰-ī.Recule-toi du feu, ça va te brûler. Expr: àw̄ gògɨ́ -aller encore, retourner Mā̰ ḿ-ɗāa ń bà̰ý mā̰ m-āw-ň gògɨ́ wà?Comment vais-je faire pour les faire rentrer? Expr: kō gògɨ́ gō -après Tḛ̄y mbùjɨ̀ kō gògɨ́ gō gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ tɨ́, bɨ̄ nḭ̀ ì nò̰ bèr tɨ́.Le petit mil devient mûr après le maïs, mais avant le sorgho. Expr: àdɨ̄ [dèē] gògɨ́ -retourner à [qqn] ādɨ̄ màdɨ̄-í kūbɨ̄ ní gògɨ́.Retourne cet habit à ton ami.
gògɨ́-làā Av ce dernier temps; à nos jours. Kɨ̀ngè kɨ̀là ngàngɨ̄ ngá̰y gògɨ́-làā. Trouver le travail est très difficile à nos jours.
gómbɨ́ N esp. d'arbuste. Dèē-gɨ̄ à kúl̄-n̄ tá̰a̰ kɨ̀ gómbɨ́-ó. Les gens préparent la sauce longue avec l'arbuste "gombo".
gòngɨ̀ N clôture en bois. Gòngɨ̀ ì lòo ń à ngōm-n̄ màngɨ̄ gɨ̄ tītɨ́ Un enclos est là ou on guard les boeufs.
górō N noix kola. Bórnó̰ò̰-gɨ̄ à gātɨ̄-n̄ kɨ̀ górō-ó kɨ̀-lòo-gɨ̄ kɔ̄ráy. Les Bornous vendent des noix de kola partout.
gōsɨ̄ N artiste. Kó̰o̰ Dìánà ì gōsɨ̄ pāa kɨ́ màjɨ̀ ngá̰y. La mère de Diana est une artiste de la chanson formidable.
gòtɨ̀ arabe NIN reste. Gòtɨ̀ kártɨ̀ gɨ̄ ní ì mṵ̀ṵ gɨ̄ kɔ̄ráy. Le reste des cartes est tout du "foin". Ngōn-kó̰o̰-ḿ ɗèē wòō-m̄ gòtɨ̀-ḿ tɨ́. Mon frère est venu me voir en mon absence. NIN traces. Dɔ̀gɨ̀-dɔ̀gūm mōn ɗóbɨ́ ń-dóò tɨ́ àdɨ̄ m-ō gòtɨ̀ njà-ǹ. Un lièvre a passé sur cette route et j'ai vu les traces de ses pattes. Expr: gòtɨ̀ [kùr̄] -piqure [d'insecte] Gòtɨ̀ tèjɨ̀ tōr-m̄ ngá̰y.La piqûre de l'abeille me fait très mal.
gótɨ́ NIn les traces laissés (par qqc). Túr̄-gɨ̄ ì ngá̰y gótɨ́ bìr̄-í. Il y a beaucoup de fourmis dans la prace laissé par le mortier.
18
gòtó VI être absente. ɗé í-gòtó tɨ́ àn̄ mā̰ ḿ-ndɔ̄dɨ̄ kèlē ní àĺ bátɨ́. Si tu n'avais pas été là, je n'aurais jamais trouvé cette clef. VI n'exister pas. M-ún gúsɨ̀-kɨ̀là yā-ḿ àdɨ̄ yá̰a̰-kɨ̀sà gòtó. Je n'ai pas reçu mon salaire et il y a rien à manger.
gòwúrō N esp. de courge. Kàndà kɨ́ kɔ̀sɨ̀ kɨ̀ gòwúrō nèl̄ ngá̰y. La sauce "kanda" pilée avec la courge est très agréable.
gòy NIN pilon. ún góỳ í-sóò-ň tḛ̄y ń ɗà kèm bìr̄-í nó̰ò̰. Prends le pilon et pile le mil dans le mortier.
gò̰o̰ N graillon, flegme. Ngé-kà̰ӯ máǹg-gɨ̄ à wɔ̀r̄-n̄ gò̰o̰ ngá̰y. Les fumeur crachent beaucoup de flegme.
gò̰ō̰ VT voir, rendre visite. Ndɨ́ɨ̀ m-āw gò̰ō̰ kó̰o̰-ḿ tɨ́. Je vais rendre visite à ma mère. Súu àw̄ mbāa tɨ́ gò̰ō̰ gɨ̀mbā tɨ́. Su est parti en voyage pour rendre visite à la guêpe-maçonne.
gɔ̀gɨ̀ N gouvernement. Gɔ̀gɨ̀ wɔ̀gɨ̄ lédà kɔ̄ɔ́ kèm ɓēe sádɨ̀ tɨ́. Le gouvernement a défendu les sacs en plastique au Tchad.
gɔ̀jɨ̀ VI court : être. Bɨ̀rà-í ì dèē kɨ́ gɔ́jɨ̀. Ton père est un homme de petite taille.
gɔ̀jɨ̀ N sorgho hâtif. Dḭ̀yḛ́ gɨ̄ ùr-n̄ gɔ̀jɨ̀ tām kɨ̀ ɓīr-n̄-nìí mùr̄. La femme pilait le sorgho pour en faire de la boule.
gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ N maïs. Gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ɔ à mbùjɨ̀ nò̰ ùwā tɨ́. Le maïs devient mûr avant le mil.
gɔ̀l N gourdin (on dit aussi gɔ̀l tēmbə̄). ādɨ̄-m̄ gɔ̀l ādɨ̄-m̄ m-ɨ́nē bɔ̄gɨ̄-ḿ tɨ́. Donne-moi le gourdin, je le mette sur l'épaule.
gɔ́l̄ VT tromper. Dɨ̀ngà gɨ̄ gɔ́l̄-n̄ lòo ngá̰y. Les hommes trompent beaucoup.
gɔ̀mbɔ̀ N feuille de gombo.
gɔ̀n N bourgeon. Nél ìlà àdɨ̄ gɔ̀n ùwā wùr̄ kɔ̄ɔ́. Le vent soufllait et les bourgeons du mil sont tombé. Expr: ìɓà gɔ̀n -bourgeonner ùwā ìɓà gɔ̀n kɔ̄ɔ́.Le mil a déjà bourgeonné. Expr: ɔ̀sɨ̀ gɔ̀n -féliciter M-ɔ́sɨ́ gɔ̀n ngōn-ḿ tàdɔ̄ ìngè bákɨ̀.J'ai félicité mon enfant parce qu'il a réussi le baccalauréat.
gūgɨ̄ VI tourner en rond, se promener ci et là. M-āw bèmbèé ḿ-gūgɨ̄ sétɨ́ bɨ̄ ḿ-tél̄ ḿ-ɗèē ɓēe-é. Je me suis allée en brousse et j'ai toruné en rond sans atteindre l'objectif et je suis revenue à la maison.
gūgɨ̄ VT faire rites. ɗé ḭ̄ḭ ngè-làmsō̰ ànī ī-gūgɨ̄ yòo àĺ. Si tu es chrétien tu ne peux pas accomplir les rites traditionels.
gùmḭ́yà̰ N serviteur du chef. Ngār̀ àdɨ̄ gùmḭ́yà̰ gɨ̄ ndà-n̄ dɨ̀ngáỳ. Le chef a ordonné son serviteur à frapper le prisonnier.
gùmbē N esp. d'e sous-arbrisseau [Urena Lobata L.], à larges feuilles lobées, fleurs roses. Dḭ̀yḛ́ gɨ̄ à gángɨ̄ mbī gùmbē à ɔ̀sɨ̀-n̄ làw̄-ň tà jīyó yérgè gē tɨ́. Les femmes coupent les feuilles de l'arbre "gumbi" et elles les pilent et collent la couvercle de la marmite avec le "yerge".
gūmbɨ̄ N piège. Gūmbɨ̄ ɓày bàl ìhɔ̀ yèl̄. Le piège a sauté et il a attrapé un oiseau.
gūmbɨ̄rū NIN noyau. gūmbɨ̄rū mángò ìhɔ̀ kɔ́w màngɨ̄. Le noyau de mangue s'est coincé dans la gorge du boeuf.
gúrsɨ̀ arabe N l'argent. Gúrsɨ̀ yā-í (=yā̰-í) tó nò̰ó̰ ò? As-tu de l'argent?
19
gūrūm N marmite. Tɔ́sɨ̄ yùbɨ̄-ǹ kèm gūrūm jīyó. Elle tira l'huile dans deux marmites.
gúsɨ̀ Arabe N l'argent. Mɨ́-gḛ́ḛ̀ ndɨ̄gō màngɨ̄ bɨ̄ m-ɨ́ngé gúsɨ̀ àĺ. Je veux acheter un boeuf mais je n'ai pas l'argent.
gṵ́ṵ NIN poitrine. ì yèl̄ kɨ́ tītɨ̄ dér bɨ̄ gṵ́ṵ-ǹ ndàa. C'est un oiseau comme la colombe, mais son poitrine est blanc.
hàbɨ̀lày N sorte de chicotte. Dèē-gɨ̄ tɨ́ndā-n̄ ngè-ɓògɨ̀ kɨ̀ hàbɨ̀lày-á lòo ɗāa sàrìyà tɨ́. Les gens frappaient le voleur avec une chicotte à la place de jugement.
hágɨ́ N état d'être l'ainé d'une famille. Expr: hágɨ́ ɗāa [dèē] -[qqn] être gâté à cause d'être l'ainé de la famille. Hágɨ́ ɗāa-ī ngá̰y.L'état d'être l'ainé t'affect beaucoup (tu es gâté). Expr: ngōn hágɨ́ -l'ainée d'une famille Ngōn hágɨ́-ḿ ì dḭ̀yḛ́.Mon ainé est une fille.
hàl N orphelin (normalement ngōn hàl). Ngōn hàl ì ngōn kɨ́ kó̰o̰-ǹ wòy kɔ̄ɔ́ hō bɨ̀rà-ǹ wòy kɔ̄ɔ́ hō. Un orphelin est un enfant dont sa mère est morte et son père est mort aussi.
hál NIn caractère. Hál-ǹ màjàĺ ɗé à ḭ̀yà̰ hál-ɗāa-ǹ nó̰ò̰ àĺ. Son caractère est mauvais et alors il ne va pas changer sa conduite.
hál-ɗāa NIn comportement, conduite.
háy N pagaie. Lòo-ń ndɨ̀ jɨ̀-gāngɨ̄-n̄ bā-á nò̰ ngè-nēl-tò ḭ̀yà̰ háy yā-ǹ àdɨ̄ ìsō kùm màn̄-á. Quand nous traversions le fleuve le piroguier a laissé son pagaie et elle est est tombée dans l'eau.
hāyāy N esp. d'herbe. Hāyāy à wɔ̀dɨ̀-ī àn̄ à ndò̰ō̰-ī. Si l'herbe "hayay" te touche, elle te donnera démangeaisons.
há̰ Cmp que, qui. í-ɗāa ń bà̰ý há̰ ìsō tḭ̄ḭ? Comment as-tu fait pour qu'elle soit tombée et perdue?
hèpɨ̀ VT secouer (un grain pour séparer le son). Dḭ̀yḛ́ hépɨ̀ ùwā kàdɨ̄ ǹ-ùr. La femme secoue le sorgho (en enlevant le son) pour piler (en farine).
hétɨ̄ VT tresser (la corde, qqc fine). Bɨ́lá dḭ̀yḛ́ gèr̄ hétɨ̄ kɨ̀lā kɨ̀gà màn̄ ngá̰y. Les vielles femmes savent bien tresser la corde pour puiser l'eau.
hílē VI avoir ampoule. ḿ-njīyā ngá̰y kɨ̀ tāarā kɨ́ kíjɨ̀ ɗé njà-ḿ hílē kɔ̄ɔ́. M'ai beaucoup marché avec des nouvelles chaussures et alors mes pieds ont des ampoules. VT provoquer une ampoule. Hòr hílē jī-ḿ. Le feu m'a donné une ampoule sur la main.
hítɨ̄ VT louer; féliciter. Ngè-ndɔ̀r̄ hítɨ̄ ngé ɗāa kɨ̀là yā-ǹ gɨ̄. Le cuiltivateur a félicité ses travailleurs. Hítɨ̄ mbɔ̀r kɨ̀ mbōl-ó à mbɔ̀r à ɗùgɨ̀. Si on loue la pomme cannelle avec sa fraîcheur alors la pomme cannelle deviendra courbée. (Proverbe: louer quelqu'un le gâtera)
Cnj aussi; et. ā ɓīr mùr̄ kɨ̀ gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ɔ hō ngàrì hō tḛ̄y hō. On fait la boule avec le maïs et le manioc et le petit mil.
hól̄ VT préparer (la bouillie). Dḭ̀yḛ́ ndɨ̀ hól̄ bíyā kɨ̀ àdɨ̄ ngán-ǹ gɨ̄. La femme prépare la bouillie pour donner à ses enfants.
hòr N feu. ī-ɗèē ún hòr āw-nìí ādɨ̄ bɨ̀rà-í tā. Viens prendre du feu et va le donner à ton père.
hōr N entrave en bois, menottes. Kété jó̰o̰ ngé-kɨ̀hɔ̀-ɓɨ̀lò-gɨ̄ à rā-n̄ hōr nà ìlā-n̄ dɔ̀ɔ ɓɨ̀lò gɨ̄ tɨ́. Auparavant depuis longtemps les eesclavagistes faisaient des menottes pour mettre sur le cou des esclaves.
20
hōr N salive. Hōr tà dèē gɨ̄ ì tàyá tàyá. La salive de tout le monde est différente.
hōr-tà (Syn: màn̄-tà) NIn salivre. Ngōn tūɓɨ̄ hōr-tà-ǹ kùm màdɨ̄-ǹ tɨ́. L'enfant a craché la salive dans les yeux de son copain.
hóӯ N esp. de tubercule mangeable. M-āw ndēr hóӯ-ó bèmbèé Je vais pour creuser le tubercule "hoy" en brousse.
hɔ̄ɔ NIN mue (de lézards ou de serpents). M-ɨ́ngé hɔ̄ɔ līi kɨ́ bòo ngá̰y kàdɨ̀ kújɨ́ tɨ́. J'ai trouvé la mue d'un grand serpent à côté de la maison.
hɔ̀ VT saisir, prendre, attraper (forme abrégée de ìhɔ̀).
hɔ̀lyɔ̀ Av doucement. Bɨ̀rà ngán-ḿ gē mā̰ ǹ ā í-gɔ́l̄-m̄ wà? Hɔ̀lyɔ̀ hɔ̀lyɔ̀, j-à j-ɔ̀dɨ̀ nà̰ā̰ ɓáy àĺ à? ā ī-ɗāa yá̰a̰ kɨ́ ādɨ̄-m̄ tā̰á̰ m-āw wà? Gúsɨ̀ kɨ́ ɓúu sɔ́ɔ à ndīr tá̰a̰ wà? Le père de mes enfants, c'est moi que tu trompes? Doucement doucement, on va continuer à se voir? Tu vas faire une chose pour moi avant que je parte. Est-ce que 2.000 peut préparer la sauce? (Chanson) Expr: ɔ̀dɨ̀ nà̰ā̰ -se voir ādɨ̄-m̄ ngōn kòlī à m-ɔ̄gɨ̄ kó̰o̰-í hō āa. Bɨ̀rà ngán-ḿ gē, mā̰ ǹ ā í-gɔ́l̄-m̄ wà? "Doucement, doucement", j-à j-ɔ̀dɨ̀ nà̰ā̰ ɓáy àĺ à? ā ī-ɗāa yá̰a̰ kɨ́ ādɨ̄-m̄ tā̰á̰ m-āw wàaa.Le père de mes enfants, c'est moi que tu trompes? Doucement doucement, on va continuer à se voir? Tu vas faire une chose pour moi avant que je parte.
hɔ́r NIN belle-soeur. Hɔ́r-ǹ gɨ̄ gòtó-n̄ tɨ́ wà? Ses belles-soeurs ne sont-elles pas là?
húl̄ VI développer bien. Mbī mɨ̀njò yā-í húl̄ ngá̰y. Les feuilles de tes haricots développe très bien.
hūr V faire mal; brûler. Kùr̄-màsɨ̄ à wùdɨ̀ kùm-í tɨ́ à àn̄ hūr-ī ngá̰y. Si l'insecte qui habite sur les tamarinier tombe dans tes yeux il te fait une sensation brûlante.
húrō VT manger (qc cru). Ndì ḿ-húrō ngàrì kɨ́ sɔ̀l̄. Je mange le manioc doux cru.
hútɨ̄ VI fleurir. Wúdùm yā-ḿ hútɨ̄ ngá̰y. Mes plantes d'arachide ont beaucoup fleuri. N fleur. Dḭ̀yḛ́ gɨ̄ à kúl̄-n̄ tá̰a̰ kɨ̀ hútɨ̄ kḭ̄yō̰-ó̰. Les femmes préparent une sauce longue avec les fleurs de l'arbre de karité.
hùyùm-hùyùm ID son de battement des ailes.
ì VI être. ɗí ǹ ì kèmèé. Qu'est-ce qu'il y a dedans [litt: c'est quoi qui est dedans]. mā̰ ì, ḭ̄ḭ ì, nḭ̀ ì, jḭ̀ḭ-n̄ ì, sḭ̀ḭ-n̄ ì, nḭ̀-n̄ ì - je suis, tu es, il/elle est, nous sommes, vous êtes, ils/elle sont.
PRA te (obj. de verbe). ā ī-tájɨ̄-m̄ àn̄ m-ā m̄-ndâ-ī. Si tu m'insultes je vais te taper.
ī- PRA tu (suj. de verbe). ī-tō bà̰ý? = Tò bà̰ý? Tō bà̰ý? Tu es bien? Ça va? ī-ɗèē làā. ɗèē làā. ī-tàā mápà. tàā mápà. Viens ici. Il est venu ici. Prends le pain. Il a pris le pain.
í- PRO tu. í-njīyā ngá̰y wà? Tu en as trouvé beaucoup?
LOC marqueur locatif (espace ou temps). ī-ɓōkɨ́ ùwā kèm bìr̄-í. = ī-ɓōkɨ́ ùwā kèm bìr̄ tɨ́. Verse le mil dans le mortier.
PRA ton, ta, tes. Ngán-í gɨ̄ bà-n̄ ngá̰y àn̄ ā ī-ɗāa kɨ̀là ngá̰y hō. Si tes enfants sont nombreux tu dois beaucoup travailler.
ìɓà VT commencer à pousser, bourgeonner. Wúdùm ndì ìɓà tà bɨ̀lò tɨ́. Les arachides sont en train de commencer à pousser devant le trou. VT rassembler. VI pousser (qqc. sur le corps). Gɨ́ló ìɓà gír-kɔ́w-ḿ. Un kyste m'a poussé à l'aisselle. Expr: ìɓà dɔ̀ɔ [dèē] -rassembler, avoir le physique de Bɨ̄ ngōn ndóò ìɓà dɔ̀ɔ ná̰ā̰?Mais l'enfant a le physique de qui?
21
ìɓā VT modeler, fabriquer (en argile). Jīyó gɨ̄ ń dḭ̀yḛ́ ndóò à ìɓā tòō ngàngɨ̄ ngá̰y. Les jarres que cette femme ci fabrique sont très fortes.
ìdā VT attacher (à plus. reprises). àw̄ kɨ̀ ká ídā nān-ǹ kàdɨ̀ kāgɨ̄ tɨ́ = àw̄ kɨ̀ ǹ ídā nān-ǹ kàdɨ̀ kāgɨ̄ tɨ́. Il va attacher son oncle contre un arbre. ḿ-ɨ́dā-ǹ, ídā-ǹ, ìdā-ǹ - je l'ai attaché, tu l'as attaché, il/elle l'a attaché.
ìgà VT couper, donner un coup {avec qqc tranchante}. Ngōn ìgà màdɨ̄-ǹ kɨ̀ kɨ̄ngɔ̄. L'enfant a coupé son copain avec une hache. VT pendre (les habits). Ngō-màndɨ̀ ìgà kūbɨ̄ kùm kɨ̀lā-á. La jeune pend un habit sur la corde. VT puiser (le l'eau au puits). Ngōn dūú ngá̰y, àsɨ̀ kàdɨ̄ ìgà màn̄ bɨ̀lò-ó àĺ. L'enfant est trop petit, il ne peut pas puisser de l'eau au puits.
ìgā VT payer. ìngè gúrsɨ̀ yā-ǹ ɓə́ àw̄ ká ìgā-nìí kɨ̄rā. Il a reçu son argent et alors il est parti payer sa dette (avec). m-ɨ́gā, ígā, ìgā, j-ɨ̀gā-n̄, j-ɨ̀gā, ígā-n̄, ìgā-n̄ - je paie, tu paies, il paie, nous payons (incl.), nous payons (excl.), vous payez, ils paient.
ìgɨ̀ VT vendre. Kānjɨ̄ yā̰-í ní yìgɨ̀ màjɨ̀ à? Ton poisson s'est-il bien vendu?
ìgō VI rire. Ngán-gɨ̄ ń ndí òō-n̄ dɔ̀ɔ súu yā bɨ̀rà-dɨ́ nò̰ó̰ ndɨ̀ ìgō-n̄ ngá̰y. Les enfants qui écoutaient le conte de leur père riaient beaucoup.
ìhɔ̀ VT saisir, attraper. Bɨ̄ íhɔ́ kānjɨ̄ ɗí gɨ̄? Et quels poissons as-tu pris? Tàgɨ́-bè bísɨ́ yā-ḿ gɨ̄ ìhɔ̀-n̄ ndàm. Mes chiens ont attrapé un écureuil hier. Expr: sàrìyà ìhɔ̀ [dèē] -[qqn] perdre dans un jugement Expr: [kūbɨ̄] ìhɔ̀ dɔ̀ gèjɨ̀ [gèjɨ̀/bìngɨ̄] [dèē] tɨ́ -[un habit] s'arrête à [le genou, la cuisse] de [qqn]
ìjà VT couper. Súu ìjà kùm kɔ̄l ɗòsɨ̀ ngɔ̀ngɨ̀ yā̰-ǹ. Sou a coupé les figues et en a remplie son sac. ìjà-n̄ dḭ̀ḭ gāng-n̄ àn̄ Súu tèē ìsō. Ils coupèrent la liane et Sou tomba. m-ɨ́já, íjá, ìjà, j-ɨ̀jà-n̄, j-ɨ̀jà, íjà-n̄, ìjà-n̄ - je coupe, tu coupes, il coupe, nous coupons (incl.), nous coupons (excl.), vous coupez, ils coupent.
ìjō VT tresser (le secco). Bɨ̀rà-ḿ ìjō ndògɨ̄ kɨ̀ gír-ň gìdɨ̀ lòo yā-jɨ́. Mon père a tressé du secko pour entourer notre concession.
ìlà VT envoyer. ìlà-n̄ ngōn kàdɨ̄ yèl kó̰-ǹ kɨ̀là. Ils ont envoyé l'enfant pour qu'il dise un message à sa mère. VT donner avec la main. ḿ-lá kèē m-ādɨ̄ nḭ̄ḭ́-ḿ. J'ai donne le van à ma femme. VT porter, mettre (un habit). Kàa-jɨ́ kɨ́ kété gɨ̄ à ìlà-n̄ ndāŕ. Nos ancêtres d'auparavant portaient des peaux. Expr: ìlà gír -commencer
ìnē VT jeter. Ngōn ìhɔ̀ mángò ń m-ɨ́nē mādɨ̄-ǹ ní. L'enfant a saisi la mangue que je lui ai jetée. m-ɨ́nē, ínē, ìnē, j-ɨ̀nē, j-ɨ̀nē-n̄, í-nē-n̄, ì-nē-n̄ - Je jette, tu jettes, il/elle jette, nous jetons (excl.), nous jetons (inc.), vous jetez, ils jettent.
ìndà VT frapper. ɗé í-gḛ̀ḛ àĺ ànī mā̰ m-ndá-ī. Si tu ne veux pas, je te frapperai. wùn kāgɨ̄ ìndà-m̄-nìí, wùn kāgɨ̄ ìndà-ī-nìí, wùn kāgɨ̄ ìndà-ǹ-nìí, wùn kāgɨ̄ ìndà-jɨ́-nìí, wùn kāgɨ̄ ìndà-sɨ́-nìí, wùn kāgɨ̄ ìndà-dɨ́-nìí - il a pris un bois et il m'a frappé avec, il a pris un bois et il t'a frappé avec,il a pris un bois et il l'a frappé avec, il a pris un bois et il nous a frappés avec, il a pris un bois et il vous a frappés avec, il a pris un bois et il les a frappés avec ùn-n̄ kāgɨ̄ ìndā-m̄-n̄-nìí, ùn-n̄ kāgɨ̄ ìndā-ī-n̄-nìí, ùn-n̄ kāgɨ̄ ìndā-n̄-á-nìí - ils ont pris un bois et ils m'ont frappé avec, ils ont pris un bois et ils t'ont frappé avec, ils ont pris un bois et ils l'ont frappé avec. m-ɨ́ndá, índá, ìndà, j-ɨ̀ndà, j-ɨ̀ndà-n̄, índà-n̄, ìndà-n̄ - je frappe, tu frappes, il frappe, nous (excl.) frappons, nous (incl.) frappons, vous frappez, ils frappent.
ìndā VT mettre, poser. Kó̰o̰-ḿ ìndā mùr̄ dɔ̀ɔ tábɨ̀l tɨ́ kàdɨ̄ j-ò̰o̰. Ma mère a mis la boule sur la table pour que nous mangions. m-ɨ́ndā, índā, ìndā, j-ɨ̀ndā, j-ɨ̀ndā-n̄, índā-n̄, ìndā-n̄ - je mets, tu mets, il/elle met, nous (excl.) mettons, nous (incl.) mettons, vous mettez, ils/elles mettent. Expr: ìndā rīi [dèē] -nommer, donner [qqn] un nom Lòo-tīi àn̄ āw ká índā rīi-ǹ.Demain alors tu parts pour le nommer. Expr: ìndā hòr-ó -mettre au feu (c'est à dire, mettre qqc dans marmite et le faire bouillir) ìndā kɨ̄rō hòr-ó kàdɨ̄ ndīr.Il a mis les grains de mil au feu pour les faire bouillir.
22
ìngè VT trouver. M-ɨ́ngé yá̰a̰ àĺ. Je n'ai rien trouvé. m-ɨ́ngé, íngé, īngé, ìngè, ngè, j-ɨ̀ngè, íngè-n̄, ìngè-n̄, ngè-n - Je trouve, tu trouves, tu trouves, il trouve, il trouve, nous trouvons, vous trouvez, ils trouvent, ils trouvent. VT gagner. íngé gúrsɨ̀ bà̰ý? Combien d'argent as-tu gagné? VT avoir. Mā̰ m-ɨ́ngé kūbɨ̄ àĺ. Moi je n'ai pas de vêtement. Expr: [dèē-kɨ́-dɨ́ngà] ìngè dḭ̀yḛ́ -[un homme] se marier Ngá-tɔ́gɨ́-ḿ ìngè dḭ̀yḛ́ àsɨ̀ ɓāl jīyó kònī-làā.Mon grand-frère s'est marié il y deux ans. Expr: [dḭ̀yḛ́] ìngè ngàw -[une femme] se marier
ìrè VT presser, forcer. M-ɨ́ré kūbɨ̄ kèm dōbɨ̄-ó. J'ai forcé le coton dans le panier.
ìsà VT manger. Ndɨ́ɨ̀ ísá ɗí? Qu'est-ce que tu manges?
ìsō VI tomber (souvent après le verbe tèē). Hɔ̄ɔ kɨ́-nò̰ó̰yō̰ tèē ìsō nìng tɨ́. La peau du caméléon tombe (par terre). Expr: ìsō kɨ̄ gō [dèē] tɨ́ -se précipiter derrière [qqn] ìsō kɨ̄ gō bɨ̀rà-ǹ tɨ́ bɨ̄ àw̄-n̄ bèmbèé.Il se précipite derrière son père et ils partant pour le champ. Expr: ìsō ndùjɨ̄ -devenir farineux Tḛ̄y ìsō ndùjɨ̄ tɔ̀ӯ gɔ̀jɨ̀-dɔ̀.Le petit mil devient farineux plus que le maïs.
ìtō VT porter. ítō ɗí? M-ɨ́tō ngɔ̀ngɨ̀ wúdùm. Qu'est-ce que tu portes? Je porte un sac.
ḭ̄ḭ PRO toi. ḿ-tó kàrī, bɨ̄ ḭ̄ḭ? Je vais bien, et toi?
ḭ̀ḭ (Syn: ɓày) V venir de.
ḭ̀yà̰ VT laisser. Màjɨ̀, m-ḭ́yà̰-ī bɨ̄ lòo-tīi tā̰á̰. Bon, je te laisse, à demain. m-ḭ́yá̰, ḭ́yá̰, ḭ̀yà̰, j-ḭ̀yà̰, j-ḭ̀yà̰-n̄, ḭ́yà̰-n̄, ḭ̀yà̰-n̄ - j'ai laissé, tu as laissé, il/elle a laissé, nous (excl.) avons laissé, nous (incl.) avons laissé, vous avez laissé, ils/elles ont laissé. VT abandonner. ì kɨ́-nò̰ó̰yō̰ ǹ ɗèē sè-ḿ àn̄ ɗèē ḭ̀yà̰-m̄ kɔ̄ɔ́. C'est le caméléon qui m'avait accompagné, mais il m'a abandonné.
j- PRO nous { jɨ̀- quand une consonne suit}. Ndɨ̀ j-àw̄ njīyā-á ɗá? Où allons-nous nous promener? j-àw̄-n̄, j-àw̄-n̄, jḭ̀ j-à j-àw̄ bɨ̄ ḭ̄ḭ ā ī-ndíì. nous allons (tu et moi), nous allons (toi, moi, et autre personne), nous allons mais tu vas rester.
jābō N poche. Kūbɨ̄ yā-ḿ jābō-ǹ ì sɔ́ɔ. Ma chemise a quatre poches.
jàjárì Arabe N boucher.
jàlàbíyà N long robe porté par les hommes musulmans.
jám N mors (de cheval). Kɨ́ɓā sɨ́ndá ìlà jám tà-ǹ tɨ́. Le propriétaire du cheval mets le mors sur la bouche du cheval.
jámbàl N chameau. Jámbàl à ìtō yá̰a̰ tɔ̀ӯ màngɨ̄. Un chameau peut porter plus qu'un boeuf.
jāndɨ̄ N esp. d'arbre épineux [Balanites Aegyptiaca]. Kàn̄ jāndɨ̄ yḭ̄kɨ̄ hō kátɨ̄ hō. Le fruit de l'arbre "jandi" est sucré est amèr.
jàng NIN rival (dans l'amour). ɗé ōo jàng-í àn̄ ī-ɗɔ̄ɔ sè-nèé àĺ. Si tu vois ton rival il ne faut pas battre avec lui. N jalousie (entre les hommes). Expr: ìndā jàng kɨ̀ [dèē-kɨ́-dɨ́ngà] -être jaloux de [un homme] Ngá-tɔ́gɨ́-ḿ ndɨ̄gō mòtō kɨ̀ kíjɨ̀ àn̄ màdɨ̄-ǹ gɨ̄ ndɨ̀ ndà-n̄ jàng sè-nèé.Mon grand frère a acheté une nouvelle moto et alors ses amis sont jaloux de lui.
jènē N calebasse - cuillère. ḿ-ndɨ̄gō jènē kàdɨ̄ ngán-ḿ-gɨ̄ à̰ӯ-n̄-nìí bíyā. J'ai acheté une cuillère en calebasse pour que mes enfants mangent la bouillie avec.
NIN main. Jī-ḿ tágɨ̄ ɗé m-ásɨ́ kàdɨ̄ ḿ-ɗāa kɨ̀là àĺ. J'ai la main enflée, je ne peux pas travailler. Expr: ìtō [yá̰a̰] jī-ǹ tɨ́ -avoir [qqc], apporter [qqc] avec [soi] Súu ìtō kɨ̄rō jī-ǹ tɨ́.Su avait du mil avec lui.
23
jìnárì arabe N carreau (cartes).
jípɨ̀ Français (Syn: sàkàtúmbò) N jupe.
jīyó N canari d'argile, poterie. ādɨ̄-m̄ jīyó jīyó ādɨ̄ j-òō ké kɨ́rá nìi só-tɨ́ wà. Donne-moi deux jarres pour que nous voyions laquelle exactement est mieux.
jḭ̀ PR nous (forme emphatique). Jḭ̀ ngé-ɓógɨ̀ gɨ̄ àĺ. Nous ne sommes pas des voleurs. Cnj moi (avec qqn). Jḭ̀ kɨ̀ ngō-kó̰o̰-ḿ j-àw̄ Sár-á. Moi avec mon frère nous sommes parti à Sarh.
jɨ̀ PR nous { j- quand une consonne suit}. Jɨ̀-sā-n̄ yá̰a̰ j-ɔ̀r-n̄-á-nìí mbāa bɨ̄ ādɨ̄ àw̄ ɓēe-é. Nous cherchons un cadeau de l'étranger pour qu'il s'en aille.
-jɨ́ PrA nous (obj. de verbe). ìndā-n̄-jɨ́ bɨ̄ tél̄ ḭ̀yà̰-jɨ́-n̄. Ils nous ont tapés et alors ils nous ont laissés. PrA notre, nos. Ndɨ̀ j-àw̄ kòō màdɨ̄-jɨ́ gɨ̄ tɨ́. Nous allons visiter nos amis. N nous (obj. de préposition). Jɨ̀-gḛ̀ḛ kàdɨ̄ ī-ɗèē sè-jɨ́-àĺ Nous ne voulons pas que tu viennes avec nous.
jɨ̀kè AV tranquille. ḿ-gḛ́ḛ kàw̄ sè-í kɨ̀ tām-á àĺ ɗé ḭ́yà̰-m̄ jɨ̀kè. Je ne veux pas problèmes avec toi, laisse-moi tranquille. índí jɨ́kè ādɨ̄ j-òō dɔ̀ɔ tām ń ndì yèl-n̄ nò̰ó̰. Reste tranquille pour que nous puissions écouter ce qu'ils disent.
jɨ̀ngā N arbuste : esp. de. ḿ-sāa jɨ̀ngā mɨ́jō pár-pàr tɨ́. Je vais chercher l'arbuste Sesbannia pachycarpa pour tresser un rideau en roseau.
jɨ́ngá N semoule de mil. Màjɨ̀, ādɨ̄-m̄ jɨ́ngá ādɨ̄ ḿ-hól̄ m-ādɨ̄-ī. D'accord, donne-moi de la semoule de mil et je vais te la préparer.
jó̰o̰ (Syn: jó̰y) Av depuis longtemps. M-ō-ǹ àĺ jó̰o̰. Je ne l'ai pas vu depuis longtemps. Expr: kété jó̰o̰ -il y a longtemps, auparavant
jó̰y Adv depuis longtemps. ḿ-ndɨ́ɨ̀ Njàménà tɨ́ làā jó̰y. Je suis ici à N'djaména depuis longtemps.
júmbɨ̄ N esp. d'oiseau, drongo. Júmbɨ̄ ì yèl̄ kɨ̀ kɨ̄lá ngāl hō kùm-ǹ ndùl hō. Le drongo est un oiseau avec la longue queue et les yeux noirs.
CMP pour (sans kɨ̀ l'action est déjà complète). àw̄ ká ɓògɨ̀ kɨ̄njá yā màdɨ̄-ɓēe-ǹ; àw̄ kɨ̀ ká ɓògɨ̀ kɨ̄njá yā màdɨ̄-ɓēe-ǹ. Il est allé pour voler le poulet de son voisin; il va pour voler le poulet de son voisin.
kàa NIN grand-parent, grand-père ou grand-mère. Kàa-ḿ gèr̄ sūngó ngá̰y. Mon grand-père connaît beaucoup de devinettes.
Kàa-bòo NP sous-groupe Ngam. Ngàm̄ Kàa-bòo ndì-n̄ kàdɨ̀ nà̰ā̰ tɨ́ kɨ̀ ɓēe-yḭ̄l gɨ̄, bɨ̄ tàa Ngàm̄ Kàa-bòo tò síkɨ́. Les Ngams "Kaa-Boo" habitent à côté des Ngams "Bee-yil" mais leur langue est différent.
kàdɨ̀ Prp à côté de, au bord de. J-àw̄ kɨ̀ njīyā-á kàdɨ̀ bāa tɨ́. Nous allons nous promener au bord du fleuve. Expr: dée kàdɨ̀ -près de Súkɨ̄ ì dée kàdɨ̀ bāa tɨ́.Le marché est près du fleuve.
kàdɨ̀ NIn poitrine. Kàdɨ̀ ngōn-ḿ tōr-ǹ ngá̰y ndɔ̄ɔ́-làā. La poitrine de mon enfant lui a fait mal pendant la nuit. Expr: kàdɨ̀ [dèē] ìgà-ǹ -le coeur de [qqn] bat Kàdɨ̀-ḿ ndɨ̀ ìgà-m̄ ngá̰y.Mon coeur bat dans ma poitrine.
24
kàdɨ̀ N soleil. Kàdɨ̀ wɔ̀sɨ̀ ngá̰y ɓōó-làā. Le soleil est très chaud aujourd'hui. N heure. Expr: kɨ̀ kàdɨ̀ kɨ́ bà̰ý? -à quelle heure? Lòo-tīi kɨ̀ kàdɨ̀ kɨ́ bà̰ý?Demain à quelle heure? Expr: kàdɨ̀ kɨ́ rūngō-ó -au début de l'après-midi
kàdɨ̄ COM que. ḿ-gḛ̀ḛ kàdɨ̄ āw sè-ḿ. Je veux que tu partes avec moi. Expr: màjɨ̀ kàdɨ̄ -il faut que Màjɨ̀ kàdɨ̄ āw làmtān tɨ́.Il faut que tu ailles au dispensaire.
kàdóò N cadeau, supplément qu'un vendeur donne après un achat. ādɨ̄-m̄ kàdóò àl àn̄ m-ā m-ndɨ̄gō sè-í gògɨ́ tó̰ò àĺ. Si tu ne me donnes pas un cadeau je ne vais plus acheter avec toi.
kàgɨ̀ VN ramper (inf. de àgɨ̀). Ngōn-ǹ gèr̄ kàgɨ̀ àĺ ɓáy. Son enfant ne sait pas encore ramper. Expr: kàgɨ̀ nà̰ā̰ àĺ -incroyablement Rō-ḿ tōr-m̄ kàgɨ̀ nà̰ā̰ àĺ. Rō-ḿ nèl̄-m̄ kàgɨ̀ nà̰ā̰ àĺ.Mon corps me fait incroyablement mal. Je suis incroyablement content.
kàgɨ̀ N panthère. Kàgɨ̀ ì dā̰a̰ kɨ́ rō-ǹ tɨ́nē ɓál tītɨ̄ yā mɨ̀là nó̰ò̰, bɨ̄ bòo ngá̰y hō tò ɓōĺ ngá̰y hō. La panthère est un animal dont son corps a des taches pareilles au chat sauvage mais lui est très grande et très dangereuse.
kāgɨ̄ N rhumatisme. Kāgɨ̄ ì mò̰y kɨ́ à hɔ̀ kɨ̄ngɔ̄ dèē-gɨ̄ àdɨ̄ lòo ndɔ́tɨ̄-dɨ́ à ngàngɨ̄ ngá̰y. Le rhumatisme est une maladie qui attaque les os des gens de sorte que se déplacer est très difficile pour eux.
kāgɨ̄ N arbre. Kāgɨ̄ kɨ́-ɗēé ìɓà dɔ̀-rā̰a̰ tɨ́. Un certain arbre poussait dans le ciel.
kāgɨ̄-gèr̄ N bâton servant à tourner la boule, cuillère. Wún kāgɨ̄-gèr̄ ādɨ̄-m̄ ādɨ̄ ń-ɓīr-ň mùr̄. Prends la cuillère en bois pour que je remue la boule avec.
kāgɨ̄-rō-kɔ̄n N arbre d'épineux, symbole de la langue d'initiation. Kāgɨ̄-rō-kɔ̄n ō, dùm̄ ɓètɨ̄ kàl̄ ā, ngōn yā-ḿ gèr̄ tàa ndòo àĺ. L'arbre épineux la la surpasse le singe en monter, mon enfant ne sait pas la langue d'initiatio
kàjɨ̀ VN sauver, guérir (inf. de àjɨ̀). N la santé. Expr: ìngè kàjɨ̀ -trouver la santé
kàl N chose seule, personne seule. Gúsɨ̀ yā-ḿ ì kàl kógɨ̄ḿ bè tòō, mā̰ ḿ-ndɨ̄gō nìí ɗí? J'ai une seule pièce, moi que vais-je acheter avec? Kàl ì ɗí há̰ à ɗɔ̄ɔ kɨ̀ kósɨ̄ gɨ̄. Une personne seule est quoi pour se battre avec la foule?
kàl VT nager (obj. est toujours màn̄ "l'eau"). ɗé ì-gèr̄ kàl màn̄ àn̄ ī-lōo kàw̄ bā-á nà ɗén̄ ā kà̰ӯ màn̄. Si tu ne sais pas nager, il ne faut pas aller au fleuve de peur que tu te noies.
kàl̄ VI monter, grimper. Súu àsɨ̀ kàl̄ kɨ̀ dɨ̀ndō-ń nò̰ó̰ àw̄-ň kār kāgɨ̄-á àĺ. Sou ne pouvait pas grimper sur la toile d'araignée pour atteindre les branches de l'arbre.
kāl N antilope (Cobe de Buffon). Kāl gɨ̄ mōn-n̄ kɨ̀ ngɔ̄dɨ̄ gɨ̄ tà kàw̄ kà̰ӯ màn̄-á ɓór-ó. Des cobes de Buffon ont passé en courant pour aller boir de l'eau au marigot.
kál N sorte de calebasse traitée avec le caolin. Dḭ̀yḛ́ gɨ̄ à wɔ̀l-n̄ kál tām kà̰ӯ kàsɨ̀ hō à̰ӯ-n̄-nìí màn̄ hō. Les gens fabriquent la calebasse "kal" pour boire la bière et aussi pour boire l'eau avec.
kàl̄-bè (Syn: ɓālā-bè) Av l'année passée. kàl̄-bè dèē-gɨ̄ gātɨ̄-n̄ kɨ̀ ùwā yā-dɨ́ gɨ̄ kɔ̄ráy bɨ̄ ndóò ɓōo ndɨ̀ tɔ̄l-dɨ́. L'année passée les gens ont vendu tout leur mil et maintenant ils meurent de faim.
kál-màn̄ N sorte de petite calebasse pour prendre de l'eau.
kàmyō̰ N camion. Kàmyō̰ nùjɨ̀ kɔ̄ɔ́ dàn bèmbèé. Le camion est tombé en panne en plein brousse.
25
kámbɨ́ N buisson; feuilles. Tétɨ̄ kámbɨ́ bɨ̄ tò kàdɨ̀ tɨ́. Il coupait des feuilles pour se coucher dessus.
kàn̄ (Syn: kùm) NIn fruit. Kír-kītɨ̄ ì kāgɨ̄ kɨ́ kàn̄-ǹ sɨ́mā hō yḭ̄kɨ̄ hō. "Kir-kiti est un arbre dont le fruit est sucré et acide aussi. VI fructifier, donner de fruit.
kán̄ VT se rassembler {suivi de nà̰ā̰}. àn̄ ɓètɨ̄ gɨ̄ kán̄-n̄ nà̰ā̰ ndì-n̄ gír kāgɨ̄-á ɗóbɨ́-ó. Alors les singes étaient rassemblés sous un arbre de la route. VT rassembler. Ngār̀ kán̄ dèē gɨ̄ kɔ̄ráy tà ɓēe yā-ǹ tɨ́. Le chef a rassemblé tous les gens devant sa concession.
kàndà N boulettes préparées avec le gombo.
kànjɨ́ Prp sans. Sūngó à̰ӯ ngɔ̄dɨ̄ kànjɨ́ mbèl gìdɨ̀-ǹ, ì ɗí? ì kàmyō̰. Il court sans jamais se retourner, qu'est-ce que c'est? C'est une voiture (devinette).
kānjɨ̄ N poisson. í-tɔ̄l kānjɨ̄ ngá̰y wà? As-tu tué beaucoup de poissons. Expr: ndò̰o̰ kānjɨ̄-á -aller à la pêche
kàr̄ arabe N crapaud. Lòo-ń nó̰ò̰-ǹ kùm kàr̄ gɨ̀jè-ǹ ní. C'est pourquoi le crapaud a des yeux qui sortent de leurs orbites.
kār NIN branches (d'arbre). Yèl̄ ndɨ̀ dɔ̀ɔ kār kāgɨ̄ tɨ́. L'oiseau reste sur les branches de l'arbre.
kār N calebasse. Wɔ̀y ùwā kèm kār-á. On a ramassé le mil dans la calebasse.
kàrī Adv rien; ce qui est normal. Adv seulement. ḿ-ndì ḿ-ɗébɨ̀ sè-dɨ́ kàrī. Je m'amuse avec eux seulement. Av vide, sans rien. Ngè-ndò̰o̰ ɗèē ɓēe-é jī-ǹ kàrī. Le chasseur est rentré à la maison avec les mains vides. Expr: Bà̰ý? Kàrī. -Comment ça va? Ça va bien.
kármátɨ̄ N esp. d'arbre [Cyphostemma adenocaule] à fruit consommé, les feuilles et tubercules utilisées en cuisine.
kártɨ̀ français N cartes. Kártɨ̀ kɨ́ bòo gɨ̄ ì bɨ̀rà hō, kó̰o̰ hō, káy hō, tā̰á̰ hō. Les honneurs (grand cartes) sont l'as, la dame, le roi et le valet.
kárwáỳ N esp. d'herbe de grande taille. Dɨ̀ngà à ìjō kárwáỳ ùtɨ̄-ň tà-kújɨ́ yā-ǹ. L'homme tresse l'herbe "karway" pour fermer la porte de sa maison.
kàsɨ̀ N bière. Kàsɨ̀ ń màdɨ̄-ɓēe-ḿ à ɗāa ní wōngɨ̄ ngá̰y. La bière que ma voisine prépare est très forte.
kāsɨ̄ NIN tibia. Ngōn-í ɗé wɔ̀r̄ njà-ǹ ìɓà-nìí kāsɨ̄-ḿ. Ton fils vient de me donner un coup de pied au tibia.
kásɨ̄ NIN première enfance. Kásɨ̄-í tɨ́ í-sɔ̄ḿ ngá̰y. Quand tu étais bébé tu as beaucoup pleuré. Expr: ngōn kásɨ̄ -bébé
kàsɨ̀-mbúr̄ N sorte de bière forte. à rā-n̄ kàsɨ̀-mbúr̄ kɨ̀ kùm gèr̄-é, ɗé ā̰y àn̄ à rā-ī láw ngá̰y. On fabrique la bière "kasi-mbur" avec les grains du palmier doum, si tu la bois elle va te soûler très vite.
kàtɨ̄ N sel. Kàtɨ̄ wɔ̀dɨ̀ tá̰a̰ àĺ. Il n'y pas de sel dans la sauce.
kátɨ̄ VI être amer. Tèn yā kàa-ḿ ń à ndɔ̀r̄ ní kátɨ̄ ngá̰y. L'aubergine que mon grand-père cultive est très amère
26
kátɨ́ N pipe (v. aussi tòr̄). Dèē kɨ́rēý gɨ̄ à ɓā-n̄ kátɨ́ kɨ̀ nánjɨ̄-á tām kɨ̀ à̰ӯ-n̄-nìí mángɨ́. Certaines personnes modèlent des pipes avec l'argile pour fumer le tabac avec.
kàtɨ̀-nò̰ (Syn: nò̰) NIn le front. Ngàw ìɓà kàtɨ̀-nò̰ kàa-ḿ. Mon grand-père a un furoncle sur le front.
kàtɨ̄-ndàa N sel indigène.
kàtɨ̄-ngɨ́lē N natron (on dit aussi ngɨ́lē). Dḭ̀yḛ́ gɨ̄ à ìnē kàtɨ̄-ngɨ́lē kùm yír-í kɨ̀ tɔ̄l-n̄-nìí sɨ́mà-ǹ kɔ̄ɔ́. Les femmes mettent du natron dans l'oseille pour enlever son acidité.
kàw NIN oeuf. Dèē kɨ́-ɗēé gɨ̄ yèl-n̄ nà ɗé ngōn ìsà kàw ngá̰y àn̄ à nḭ̄ḭ tām. Certaines personnes disent que si un enfant mange beaucoup d'oeufs il va bégayer.
kàw̄ VN aller (inf. de àw̄). Tà kàw̄-í mbāa tɨ́ nò̰ó̰ í-ndɔ̄dɨ̄ dèē ɗóbɨ́-ó wà? Au cours de ton voyage as-tu rencontré quelqu'un en chemin?
káw̄ VT rassembler. Ngār̀ káw̄ dèē-gɨ̄ tà kújɨ́ yā-ǹ tɨ́ kàdɨ̄ ìnē mbēr àdɨ̄-dɨ́. Le chef a rassemblé les gens devant sa concession pour leur annoncer la nouvelle.
kày N bubale. Kày ì dā̰a̰ kɨ́ à ìsà mṵ̀ṵ ngá̰y. Le bubale est un animal qui mange beaucoup d'herbe.
káy N valet (cartes). Kèm kósɨ̀ tɨ́ ní kó̰o̰ tɔ̀ӯ káy. Dans le jeu de cartes "kosi" la reine vaut plus que le valet.
kàyà N vie de débauche, vagabondage. ɗé dḭ̀yḛ́ kɨ́ màndɨ̀ ɗāa kàyà àĺ àn̄ ì dḭ̀yḛ́ kɨ̀mā. Si une belle femme n'est pas ne fait pas le vagabonde, elle est une sorcière.
ká̰a̰ NIN bruit. Lòo-ń Súu wòō ká̰a̰-dɨ́ àn̄ ɓày dò̰ó̰ wíẁ. Quand Sou entendit leur bruit, il se leva aussitôt. NIN nouvelles de. Ndɔ̄ ngá̰y m-ōo ká̰a̰-í àĺ. Ça fait longtemps que je n'écoute pas des nouvelles de toi. Expr: wòō ká̰a̰ -écouter, entendre
ká̰ā̰ N corbeau. M-ōo ká̰a̰ bɔ̄gɨ̄ ká̰ā̰ hùyùm-hùyùm. J'écoutais le bruit des ailes des corbeaux.
kà̰ӯ VN boire (inf. de à̰ӯ). ādɨ̄-m̄ màn̄ kà̰ӯ tɨ́. Donne-moi de l'eau à boire, s'il te plaît.
Cmp que {indiquant une question indirecte}. Ndɨ̀jè ngáǹ gɨ̄ nà ké dè-kɨ́-tɔ́gɨ̀ gɨ̄ àw̄-n̄ ɗá wà. Il demanda aux enfants où les grandes personnes sont allées.
kèē N van, panier pour vanner. à gḛ́ng-n̄ ndùjɨ̄ kɨ̀ kèē. On trie la farine avec le van.
kèdɨ̄ N éléphant (objet peut être précédé de kɨ̀ 'avec'). Kèdɨ̄ gɨ̄ nùjɨ̀-n̄ kōo ngá̰y kònī-làā = Kèdɨ̄ gɨ̄ nùjɨ̀-n̄ kɨ̀ kōo ngá̰y kònī-làā. Les éléphants ont détruit beaucoup de mil cette année.
kēgɨ̄ VT diviser. ḿ-kēgɨ̄ mápà ngáǹ-gɨ̄ nà̰ā̰ tɨ́. J'ai divisé le pain pour les enfants.
kékékɨ́ AV tranquille, tranquillement. í-ndì kékékɨ́. Reste tranquille.
kèl̄ VT écraser (le foudre). Màn̄ ndàngɨ̀ ɗé kèl̄ màn̄ tàā dɔ̀-rā̰a̰ kɔ̄ɔ́. La tonnerre a grondé et les éclaires ont illuminée le ciel.
kèlē French N clef. ḿ-tḭ̄ḭ tà kèlē. J'ai perdu une clef.
27
kèm NIN ventre. Ngōn ìsà wúdùm kɨ́ mbōl ngá̰y ɗé kéḿ-ǹ ndɨ̀ tōr-ǹ. L'enfant a mangé beaucoup d'arachides fraiches et alors son ventre le fait mal. NIN coeur. Yèl tām àĺ bɨ̄ ɗāa kɨ̄ kèm-ǹ tɨ́. Il ne dit rien mais il garde la chose sur le coeur. Expr: tàā kèm àĺ -croire pas ḿ-tàā kèm àĺJe ne crois pas. Expr: kèm [dèē] ndàa -[qqn] être gentil Màdɨ̄-ɓēe-ḿ kéḿ-ǹ ndàa ngá̰y ɗé à àdɨ̄ yá̰a̰-kɨ̀sà ngán hál̀ gɨ̄ kɨ̀-ndɔ̄-gɨ̄.Ma voisine est très gentille et elle donne à manger aux petits orphelins souvent. Expr: kèm [dèē] ndùl -être mauvais, méchant Expr: ngōn kèm [dèē] -le propre enfant de [qqn]
kèm Prp dans. ḿ-ɓōkɨ́ wúdùm kèm ngɔ̀ngɨ̀-ɔ́. J'ai versé les arachides dans le sac.
kèm-gír N chagrin. ɓōo ɗāa-m̄ ngá̰y ɗé m-ā̰y ngɔ̄dɨ̄ ḿ-ndɔ̄dɨ̄ ná̰ā̰ tā wà? Kèm-gír yā-ḿ ì yòo lèe. ɓōo ɗāa-m̄ ngá̰y ɗé m-ā̰y ngɔ̄dɨ̄ ḿ-ndɔ̄dɨ̄ Ngè-tíī, Múdɨ́-yél-é wà? Kèm gír yā-ḿ ì yòo lèe. J'ai trop faim et alors je cours pour trouver qui? Mon chagrin c'est la morte.J'ai trop faim et alors je cours pour trouver (mon frère) Ngetii à Mudiyeli? Mon chagrin c'est la morte.
kèmèé Adv dedans. ɗí-ǹ ì kèmèé? Qu'est-ce qu'il y a dedans?
kèmbɨ̀ N argent (archaïque, v. gúrsɨ̀). ɓāl yā kàa-jɨ́ gɨ̄ tɨ́ dèē gɨ̄ à ìngè-n̄ dḭ̀yḛ́ kɨ̀ kùm kèmbɨ̀-é. Dans les années de nos ancêtres une personne trouvera une femme (en payant la dot) avec des monnaies en argent.
kér Av seule. Dḭ̀yḛ́ ndí kɨ̀ kér nìí tà bíl-bíl̀ tɨ́. La femme reste seule devant la bière de mil.
kérīyē VT verser. Nḭ̄yḛ́-ǹ àā ká sāa jīyó kɨ́ bòo tām kàdɨ̄ kérīyē-ň yùbɨ̄ kɨ̄ kèm-é. Sa femme est allée chercher une grande jarre pour verser l'huile dedans.
kèrwēy N perdrix. mbɨ́rá kèrwēy ì só-tɨ́ tɔ̀ӯ mbɨ́rá kɨ̄njá bɨ̄ dā̰ā̰-ǹ ì ngá̰y àĺ. Le goût de la perdix est mieux que le goût du poulet mais elle n'a pas beaucoup de viande.
kèsèng N espèce de poisson, "capitaine" [Lates niloticus]. ɗāa bà̰ý há̰ í-hɔ́ kèsèng kɨ́ bòo àĺ wà? Comment se fait-il que tu n'aies pas pris un gros capitaine?
késɨ̄ VI tousser. Ngōn késɨ̄ ngá̰y ɗé àdɨ̄-n̄-á kàtɨ̄-ndàa kàdɨ̄ wò̰o̰. L'enfant toussait beaucoup alors on lui a donné du sel indigène pour sucer.
kété Adv avant. Jɨ̀-tèē nà̰ā̰ tɨ́ sè-nèé bɨ̄ mā̰ ḿ-ɗèē kété. Nous sommes sortis ensemble mais moi je suis arrivé avant. Expr: kété nò̰ [yá̰a̰] tɨ́ -avant [qqc] Kɨ́-mētɨ̄lē à àn̄ kété nò̰ bāngàw tɨ́.La petite pomme de terre mûrit avant la patate.
kídɨ̄ VI être très petit, miniscule. Kùm kór kídɨ̄ ngá̰y. Les grains du sésame sont très petits.
kìjɨ̀ VI nouveau, neuf. Kūbɨ̄ kɨ́ kíjɨ̀ ngɨ̀rà tɔ̀ӯ kɔ́kɨ̄ kūbɨ̄. Les vêtements neufs sont plus résistants que les anciennes.
kíl NIN coude. M-ɔ́sɨ́ kíl-ḿ bɔ́r̀-ɔ́ ɗé m-ɨ́ngé dóò. J'ai frappé le coude contre le mur et j'ai une plaie.
kìníǹ français N médicament, comprimé. àdɨ̄-m̄ kìníǹ gɨ̄ hō wɔ̀sɨ̀-m̄ hō. Il m'a donné des comprimés et m'a fait une piqûre.
kīndí N zorille. Sīyē kīndí wòtɨ̀ màjàĺ ngá̰y. L'odeur laissée par la zorille est très désagreable.
kīr N fagot. Ngán gɨ̄ àw̄-n̄ kīr-í. Les enfants sont partis (pour chercher) du fagot.
kír-kītɨ̄ N esp. d'arbre [Entada sp.].
28
kìsɨ̄ NIN résidu. ḿ-ndō ḿ-sāa kìsɨ̄ kàsɨ̀ kàdɨ̄ m-ādɨ̄ bòr̄ yā-ḿ gɨ̄ ìsà-n̄. Je suis en train de chercher les résidus de la bière pour donner à mes cochons à manger.
kìyā N couteau. Dḭ̀yḛ́ ìjà dā̰a̰ kɨ̀ kìyā-á ìndā hòr-ó. La femme coupe la viande avec un couteau et la met sur le feu (pour griller).
kḭ̄ḭ N médicament. Ndɨ́ɨ̀ ḿ-sāa kḭ̄ḭ kɨ́ m-ájɨ́-nìí ngōn-ḿ. Je suis en train de chercher un médicament pour guérir mon enfant.
kḭ̄yō̰ N arbre de karité. Kàn̄ kḭ̄yō̰ màjɨ̀ ngá̰y tām kɨ̀sà tɨ́ hō kùm-ǹ màjɨ̀ ɗāa yùbɨ̄ tɨ́ hō. Le fruit du karité est bon pour manger et son grain est aussi bon pour préparer le huile. Expr: kùm kḭ̄yō̰ -noix de karité
kɨ̀ PRP avec (avec les pronoms on utilise ). ḿ-ɗèē kɨ̀ ngōn-kó̰o̰-ḿ kɨ́ dɨ̀ngà-á. Je suis venu avec mon frère. PRP par. Mā̰ ḿ-tél̄ kɨ̀ kāgɨ̄ kɔ̄l ndóò àĺ. Je ne retourne pas par ce ficus là.
kɨ̀ CMP pour que. Kɨ̀ m-ād-ī wà? Pour que je te le donne?
kɨ̄ PRP vers, envers. M-ōo kó̰-í nd-àw̄ kɨ̄ súkɨ̄-ú. J'ai vu ta mère en train d'aller vers le marché.
kɨ́ CMP que, qui (v. aussi ń). Mā̰ ḿ-gḛ̀ḛ kɨ̀ngè dḭ̀yḛ́ kɨ́ gèr̄ yá̰a̰ ngá̰y. Je veux marier une femme qui connaît beaucoup.
kɨ́-bél̀-bél̀ N papillon. Kɨ́-bél̀-bél̀ wɔ̀sɨ̀ nà̰ā̰ tà bɨ̀lò-màn̄ tɨ́. Les papillons se rassemblent devant le puits.
kɨ́-bìrbḭ̀ N esp. de guêpe grosse et noire. kɨ́-bìrbḭ̀ gɨ̄ túr-n̄ ngōn bèmbèé. Les grandes guêpes noires ont piqué l'enfant en brousse.
kɨ́-bḭ̀ḭ́ḭ̀ N scarabée sacré. Sūngó m-āw mbāa kɨ̀ àbìyō̰ bɨ̄ m-tél̄ kɨ̀ brùwétɨ̀-é. Devinez je voyage en avion mais je retourne avec la brouette.
kɨ́-bɔ́kɨ̄lɔ̄ N tarot, tubercule comestible très apprécié par les Kim. Ngán gɨ̄ ndīr-n̄ kɨ́-bɔ́kɨ̄lɔ̄ kɨ̀ dā̰a̰-á̰ tàgɨ́-bè ìsā-n̄. Hier les enfants ont préparé le tarot avec la viande et ils l'ont mangé.
kɨ́-dḭ́ḭ̀-dḭ́ḭ̀ N libellule. Kɨ́-dḭ́ḭ̀-dḭ́ḭ̀ gɨ̄ à tɨ̄ɓā-n̄ ɓàr. Les libellules chassent la saison des pluies.
kɨ́-dɨ̀ndóӯ N esp. de plante grimpante. Dḭ̀yá̰ gɨ̄ à ndīr-n̄ tá̰a̰ kɨ̀ kɨ́-dɨ̀ndóӯ-ó àn̄ dɨ̀ngà-gɨ̄ yèl-n̄ nà kátɨ̄ ngá̰y. Les femmes préparent la sauce avec la plante "kidindoy" mais les hommes disent que elle est très amère.
kɨ́-dɔ́ɔ̀ Prp sur, au sujet de. J-ɔ̀r̄ tām ngá̰y kɨ́-dɔ́ɔ̀ ngé-kùl̄-dā̰a̰-gɨ̄ tɨ́. On a beaucoup parlé au sujet des éleveurs.
kɨ́-dɔ́ngɨ̀rɔ̀ N grand termite guerrier à la tête rouge. Kɨ́-dɔ́ngɨ̀rɔ̀-gɨ̄ dò̰ō̰-n̄ tōr ngá̰y. Les termites guerriers piquent et ça fait très mal.
kɨ̀-gōo Av peu, un peu. Kònī-làā mángò ní àn̄ kɨ̀-gōo. Cette année il y avait peu de mangos.
kɨ́-hòlíyō N épervier. Kɨ́-hòlíyō ɗìsɨ̀ nìng tɨ́ ɗèē wùn dā̰a̰ dɔ̀ɔ dḭ̀yḛ́ kɨ́ ɓày súkɨ̄ tɨ́. L'épervier est descendu et il est venu prendre la viande sur la tête d'une femme qui venait du marché.
kɨ̀-kérē AV seul, tout seul. ísá yá̰a̰ kɨ̀-kérē àn̄ tōmbɨ̄ à tɔ̄l-ī. Si tu manges tout seul, le vomissement te tuera.
29
kɨ́-mētɨ̄lē N esp. de petite pomme de terre. kɨ́-mētɨ̄lē nèl̄ tɔ̀ӯ ngúl̄. La petite pomme de terre est plus agréable que l'igname.
kɨ́-mḛ̄ḛ N étoile. kɨ́-mḛ̄ḛ gɨ̄ ì ngá̰y dɔ̀-rā̰a̰ tɨ́. Il y beaucoup d'étoiles dans le ciel.
kɨ́-nò̰ó̰yō̰ N caméléon. Kɨ́-nò̰ó̰yō̰ à tél̄ rɔ̄-ǹ kɔ̄ɔ́ àdɨ̄ dèē gɨ̄ gèr̄-n̄-á àĺ. Le caméléon change sont corps pour que les gens ne le connaissent pas.
kɨ̀-ndɔ̄ɔ-gɨ̄ AV toujours. à ɗèē ndɨ̀jè-m̄ gúrsɨ̀ kɨ̀-ndɔ̄ɔ-gɨ̄. Il vient toujours me demander l'argent.
kɨ́-ndɔ̄ɔ̄-mbél N luciole. Kɨ́-ndɔ̄ɔ̄-mbél ì kùr̄ kɨ́ à njīyā kɨ̀ hòr-ó tà gír-ǹ tɨ́. La luciole est un insecte qui se promène avec un feu au bout de sa fesse.
kɨ́-ngā-ndàrìyà̰ N esp. d'inecte, scolopendre. Kɨ́-ngā-ndàrìyà̰ dò̰o̰-ī àn̄ ā-ī-ɓīi ndɔ̄ɔ́ àĺ. Si le scolopendre te mord alors tu ne vas pas dormir la nuit.
kɨ́-ngōn-jī NIN doigt (on dit aussi ngōn-jī). Kɨ́-ngán-jī-jɨ́-gɨ̄ ì mḭ́ḭ kèm jī-jɨ́ gɨ̄ tɨ́. Nous avons cinq doigts dans chaque main.
kɨ́-ngōrōroý N mille-pattes. Kùr̄ kɨ́-ngōrōroý tītɨ̄ kɨ́-ngā-ndàrìyà̰ bɨ̄ à dò̰o̰ dèē àĺ. Le mille-pattes est comme le scolopendre mais il ne mord pas les gens.
kɨ́-ɗá INT lequel. ì bḭ̄yā̰ kɨ́-ɗá ń ndì ɗāa mòtɨ̀? Laquelle chèvre est malade?
kɨ́-ɗángɨ̀ Adv autre, différent. ì tām yā̰ yòo tɨ́ è ké ì tām yā̰ yá̰a̰ kɨ́-ɗángɨ̀ tɨ́. Est-ce pour un décès ou pour autre chose. Ngār̀ kɨ́ ɓēe kɨ́-ɗángɨ̀ tɨ́ ndì gḛ̀ḛ kɨ̀ ìngè-ǹ bɨ̄ mbētɨ́ kɔ̄ɔ́. Le roi d'un autre village a voulu la marier, mais elle a refusé.
kɨ́-ɗēé SPC un certain, un. Dɨ̀ngà kɨ́-ɗēé àw̄ kɨ́ ngán gɨ̄ mɨ̀tá. Un certain homme avait trois enfants.
kɨ̀ɓā VN modeler, fabriquer (en argile) (inf. de ìɓā). Nánjɨ́ kɨ́ lòo ndóò tɨ́ màjɨ̀ kɨ̀ɓā jīyó àĺ. L'argile de cet endroit n'est pas bonne pour fabriquer les jarres.
kɨ́ɓā NIN propriétaire de (on dit aussi kúwā). Kɨ́ɓā kújɨ́-ú gḛ̀ḛ kɨ̀ j-àdɨ̄ gúrsɨ̀ ngá̰y tā̰á̰ kɨ̀ j-ɨ̀hɔ̀-nìí kújɨ́. Le propriétaire de la maison veut que nous lui donnions beaucoup d'argent pour louer la maison. Expr: mā̰/ḭ̄ḭ/nḭ̀ kɨ́ɓā -moi même, mon propre ì kèlē yā-ḿ mā̰ kɨ́ɓā.C'est ma propre clef.
kɨ̀dè N asticot. Kɨ̀dè ì ngōn kùr̄ kɨ́ ndáà kɨ́ à ndì kùm yèdɨ̄-é. L'asticot est un petit insecte blanc qui habit dans l'excrément.
kɨ̀gà arabe VN couper, donner un coup {avec qqc tranchante} (inf. de ɨ̀gà). Kāgɨ̄ ndóò màjɨ̀ kɨ̀gà kɨ̀ kɨ̄ngɔ̄-ɔ́. Cet arbre là, il est bon le couper avec une hache.
kɨ̀gō V rire (v. ìgō).
kɨ̀hɔ̀ VN saisir, attraper (inf. de ìhɔ̀). Kɨ̀hɔ̀ kèsèng tōr ngá̰y tɔ̀ӯ kɨ̀hɔ̀ yōó. Attraper le capitain est plus difficile qu'attrape la carpe.
kɨ̀jà VN couper (inf. de ɨ̀jà). ī-lōo kɨ̀jà dā̰a̰ kɨ̀ kɨ̄ngɔ̄-ɔ́. Il ne faut pas couper la viande avec une hache.
kɨ̀jō VN tresser (le secko) (inf. de ɨ̀jō). Mṵ̀ṵ ndóò màjɨ̀ ngá̰y tām kɨ̀jō ndògɨ̄ tɨ́. Cette herbe est très bonne pour tresser le secko.
kɨ̀là N travail. ì kɨ̀là kɨ́ tōr ngá̰y! C'est un long travail! Expr: ɗāa kɨ̀là -travailler Yḭ́l̄ gɨ̄ ìsà-m̄-n̄ ngá̰y, ɗé mā̰ ḿ-ɗāa kɨ̀là àĺ.Les moustiques m'ont dévoré, aussi je ne travaille pas.
30
kɨ̀lā N corde. Mṵ̀ṵ ndóò màjɨ̀ sɨ̀rè kɨ̀lā ngá̰y. Cette plante est très bonne pour fabriquer la corde.
kɨ̄lá N queue. Kɨ̄lá bàtɨ̄ àsɨ̀ nà̰ā̰ kɨ̀ kɨ̄lá bḭ̄yā̰. La queue du mouton est de la même taille que la queue de la chèvre.
kɨ̀lā-már̀ N esp. d'arbuste [Securidaca longepedunculata]. Bɨ́lá dḭ̀yḛ́ ndì sɨ̀rè kɨ̀lā-már̀. La vielle femme est en train tresser (l'écorce de) l'arbre "kila-mar" (pour la corde).
Kɨ́lé NP sous-groupe Ngam. Kɨ́lé gɨ̄ ì-n̄ Ngàm̄ gɨ̄ kɨ́ tàa ɓēe yā-dɨ́ tītɨ̄ nà̰ā̰ kɨ̀ tàa Sàr̄-á. Les Kile sont des Ngam dont leur langue est pareille à langue Sar.
kɨ̀mā N sorcier. Kɨ̀mā ì dèē kɨ́ à ɓògɨ̀ ndíl dèē-gɨ̄. Un sorcièr est une personne qui vole les esprits des gens.
kɨ̀mā N esp. de plante à large feuille. Mbī kɨ̀mā ì kḭ̄ḭ kɨ́ à yèdɨ̄ dòo láw. La feuille de l'arbre "kima" est un médicament qui guérit une plaie vite.
kɨ́má N esp. d'arbre [Parinari curatellifolia]. Kùm ká̰ā̰ ndùl tītɨ̄ kúl kɨ́má nò̰. Les yeux du corbeau sont noirs comme le charbon fait avec l'arbre "kima".
kɨ̀nē VN mettre (Inf. de ìnē). ḿ-gḛ́ỳ kɨ̀nē-ī gúsɨ̀ dɔ̀ɔ màdɨ̄ tɨ́. Je veux t'ajouter de l'argent en plus.
kɨ́nò̰ýō̰ N caméléon. Kɨ́nò̰ýō̰ à ngɔ̄dɨ̄ ndɔ̄ɔ́ nò̰ó̰ à sāa-n̄-nìí kùm kɔ̄l. Le caméléon grimpait sur cette toile pour chercher des figues.
kɨ̀ndā-gír N debout, commencement. kɨ̀ndā-gír dúnyà ní dèē gɨ̄ ì jīyó bè. Au debout du monde il n'y avait que deux personnes.
kɨ̀ndè N cithare. Kùgɨ̀ kɨ̀ndè màjɨ̀ ngá̰y bɨ̄ dèē ngá̰y gɨ̄ kòo-ń à ùgɨ̀-n̄. Jouer la cithare est très joli mais seulement très peu de gens peut jouer.
kɨ̀ngè VT trouver. M-tḭ̄ḭ tà bḭ̄yā̰ yā-ḿ kɔ̄ɔ́ bɨ̄ m-ásɨ́ kɨ̀ngè-ǹ àĺ. J'ai perdu ma chèvre et je ne peux pas la trouver. VT marier, épouser. Ngōn-ḿ gḛ̀ḛ kɨ̀ngè dḭ̀yḛ́ kɨ́ njà-lò yā-jɨ́ tɨ́ bɨ̄ ìngè gúrsɨ̀ kɨ́ kàdɨ̄ àdɨ̄ gír-ǹ tɨ́ àĺ. Mon fils veut épouser une femme du quartier mais il n'a pas l'argent pour payer la dot. Expr: kɨ̀ngè dɔ̀ɔ [dèē] -[qqn] réussir Kɨ̀ngè dɔ̀ɔ-í dúnyà tɨ́ ní ngàngɨ̄ ngá̰y.Réussir dans cette vie est très difficile.
kɨ́ngōrōrōý N esp. d'insecte, mille-pattes. Kùr̄ kɨ́ngōrōrōý à dò̰ō̰ dèē àĺ. Le mille-patte ne mord pas une personne.
kɨ̄ngɔ̄ N hache. Súu wùn kɨ̄ngɔ̄ ɨ̀là bɔ̄gɨ̄-ǹ tɨ́ bɨ̄ wɔ̀r̄ dò̰ó̰ tà kàw̄ ndògɨ̄-ó bāa-á. Sou prit sa hache, la mit sur l'épaule et partit pour se laver au fleuve.
kɨ̄ngɔ̄ NIN os. Bísɨ́ ndɨ̀ ngòr kɨ̄ngɔ̄. Le chien est en train de croquer l'os.
kɨ̄njá N poule. Kɨ̄njá yā̰-í ní ì gúrsɨ̀ bà̰ý? Ton poulet coûte combien?
kɨ̀njɔ̀ (Syn: tɨ́ɓā) N sorte de natte dure faite avec des roseau (on dit souvant ɓèl kɨ̀njɔ̀). ā ī-tó kèm ɓèl kɨ̀njɔ̀ ànī ā ìrè kàdɨ̀-í. Si tu dors sur la natte dure alors elle va presser contre ton côté.
kɨ̄rā N dette. Lòo-ń ìngè gúrsɨ̀ yā-ǹ ní àn̄ àw̄ ká ìgā kɨ̄rā kɔ̄ɔ́ dɔ̀ɔ-ń tɨ́. Quand il a reçu son argent alors il est parti pour payer sa dette.
31
kɨ̄rā N esp. d'arbre, kapokier. Dèē gɨ̄ à ndīr-n̄ tá̰a̰ kɨ̀ hútɨ̄ kɨ̄rā. Les gens préparent une sauce avec les fleurs du kapokier.
kɨ́rà N remerciement. Expr: ɗāa [dèē] kɨ́rà -remercier [qqn] Expr: tél̄ kɨ̀ kɨ́rà àdɨ̄ [dèē] -remercier [qqn] ḿ-tél̄ kɨ̀ kɨ́rà ngá̰y m-ādɨ̄ màdɨ̄-ɓēe-ḿ tām yá̰a̰-dɔ̀-jī ń àdɨ̄-m̄ ní.J'ai beaucoup remerci mon voison pour le cadeau qu'il m'a donné.
kɨ́rá INT lequel, quel. í-ndɨ́ɨ̀ ɓēe kɨ́rá tɨ́? Tu habites dans quel village?
kɨ́rá N couleurs. Súu nà nḭ̀ nà ǹ-ɗāa kɨ́rá gɨ̄ ń dɔ̀ɔ nìng tɨ́ làā tò kɔ̄ráy. Su a dit que c'est lui qui a fait toutes les couleurs du monde.
kɨ̀rē VI être rouge. ì lòo-ń nó̰ò̰ tɨ́ ǹ kùm júmbɨ̄ kɨ̀rē-nìí. Et depuis ce jour le drongo a les yeux rouges.
kɨ́rēý Spc un certain. Ngār̀ kɨ́ ngōn ɓēe kɨ́rēý tɨ́ mōn làā tàgɨ́-bè. Un chef d'un certain villages a passé par ici hier.
kɨ̄rō N grains de mil mis au feu. ìndā kɨ̄rō ní hòr-ó. Il a fait cuire les grains de mil.
kɨ̀sà VN manger (inf. de ìsà). ɓōo kɨ̀sà dā̰a̰ ɗāa-m̄ bɨ̄ dā̰a̰ gòtó tɨ́. J'ai envie de manger la viande mais il n'y en a pas. Ngōn ndóò ìsà yá̰a̰ kɨ̀sà kɨ́ májàĺ. C'est enfant mange et mange et ce n'est pas bon.
kɨ̄sā N marigot, mare; flaque d'eau. Kùr-kùtɨ̀ gɨ̄ bàa-n̄ ngá̰y kɨ̄sā-á. Les grenouilles sont nombreuses dans les marigots. N esp. de grande herbe qu'on trouve au marigot. Ngán ndóò gɨ̄ à ìjō-n̄ kɨ̄sā ɗāa-n̄ dómbɨ́ tɨ́ ìlà-n̄ dɔ̀ɔ-dɨ́ tɨ́. Les jeunes initities tressent l'herbe "kisa" pour en faire une sorte de chapeau (pour couvrir le visage) et le mettent sur leurs têtes.
kɨ̀tō VN porter, transporter (inf. de ìtō). Kɨ̀tō yá̰a̰ kɨ́ wɔ̀ӯ màjàĺ tām-yā dūn tɨ́. Porter une chose lourde est mauvais pour les reins. VN élever.
kɨ́wā NIn propriétaire de (v. kɨ́ɓā).
PRP vers. ànī ndɨ̀ àw̄ kō ɗá tɨ́? Et alors il allait vers où?
kòo VN forger (inf. de òo).
kōo N céréales. Kònī-làā kō àn̄ àĺ bátɨ́. Cette année la céréale n'a pas produit de tout.
kòō VN voir (inf. de òō). Dègɨ̄ à ɗèē-n̄ nò̰ó̰ ngá̰y kòō-í tɨ́. Beaucoup de monde viendraá ici te voir.
kó-kāŕ N esp. d'arbre [Hymenocardia acida]. kó-kāŕ ì kīr kɨ́ màjɨ̀ ɗāa hòr ngá̰y. L'arbre "ko-kar" est un fagot très bon pour faire le feu.
kó-ndōo N femme qui vient d'accoucher. Dḭ̀yḛ́ ndí ɗèē dɔ̀ɔ-jɨ́ tɨ́ nò̰ ì kó-ndōo. Une femme qui vient pour nous visiter vient d'accoucher.
kòó-nìí AV seulement (on dit aussi kòo-ń). ì ɗí ndɨ̀ ɗāa-ī há̰ ísá yá̰a̰ sḛ́y bè kòo-nìí wà? ì ɗí ndɨ̀ ɗāa-ī há̰ ísá yá̰a̰ sḛ́y bè kòo-ń wà? C'est qui t'arrive que tu manges un peu seulement?
kōó-ngār̀ N héron garde-boeufs. Kōó-ngār̀ ì yèl̄ kɨ́ njà-ǹ ngāl hō bèl̄-ǹ ndàa hō. Le héron garde-boeufs est un oiseau à longues pattes et avec des plumes blanches.
32
kógī (Syn: kógɨ̄ḿ) NUM un, une. Ngōn-ḿ ì kógī bè. J'ai un seul enfant.
kógɨ̄ḿ (Syn: kógī) NUM un, une.
kòjɨ̀ N naissance. Ndɔ̄ kòjɨ̀ ngōn ì ndɔ̄ rō-nèl̄. Le jour de la naissance d'un enfant est un jour de joie. VN engendre; accoucher (inf. de òjɨ̀).
kòl N girafe. Kɔ́w kòl ngāl ngá̰y tɔ̀ӯ kɔ́w dā̰a̰ kɨ́-ɗángɨ̀ gɨ̄. Le cou de la girafe est plus long que le cou des autres animaux.
kòlī (Syn: kórō) N petit tasse pour mesurer le grain. ādɨ̄-m̄ ngōn kòlī yā-í ḿ-gātɨ̄-ň kɨ̀ ùwā. Donne-moi ton petite tasse pour que je vende le mil avec.
kóm̄ N esp. d'arbre. Kóm̄ ì kāgɨ̄ kɨ́ bóò kɨ́ dèē-gɨ̄ à ìsà-n̄ kàn̄-ǹ. Le "kom" est un grand arbre dont les gens mangent son fruit.
kómbér N tabouret. Wún kómbér ādɨ̄ ḿ-ndí dɔ́ɔ̀ tɨ́ Prends le tabouret pour que je me m'asseye dessus.
kòōnìí Adv seulement. ìngè gàgɨ̀ gɨ̄ jīyó kòōnìí. Il a trouvé deux poissons-chats seulement.
kònī-làā AV cette année. Kònī-làā màn̄ yèdɨ̀ ngá̰y àĺ. Cette année il n'a pas beaucoup plu.
kòngɨ̄ VN être maigre (inf. de wòngɨ̄). Kòngɨ̄ ì yá̰a̰ kɨ́ májàĺ. ╩tre maigre est unemauvais chose.
kóngɨ̄ N mouche. Kóngɨ̄ gɨ̄ tápɨ̄-n̄ lòo ngá̰y. Les mouches dérangent beaucoup.
kòngɨ́rɔ̄ V flétrir : se. Kàdɨ̀ wɔ̀sɨ̀ ngá̰y ɗé hútɨ̄ kāgɨ̄ kòngɨ́rɔ̄ kɔ̄ɔ́. Le soleil est très fort et les fleurs des de l'arbre se sont flétries. M-ɨ́ndē bāngɨ̄ kùm hòr-ó àdɨ̄ kòngɨ́rɔ̄ kɔ̄ɔ́. J'ai mis le plastique dans le feu et elle s'est ratatinée.
kór N sésame. Dèē gɨ̄ à wɔ̀sɨ̀-n̄ kàndà kɨ̀ kór-ó. On prepare les boulettes avec le sésame.
kòrō N âne. Kòrō à ìtō yá̰a̰ ngá̰y tɔ̀ӯ sɨ́ndá. L'âne porte plus que le cheval.
kórō N petite cuvette pour vendre le mil.. Tḛ̄y ɗèē ngá̰y kònī-làā ɗé ìndā-n̄ kórō dɔ̀ɔ tɨ́ gúsɨ̀ kùtɨ̀-mḭ́ḭ. Le petit est venu en abondance cette année et alors on a mis le petit cuvette à 250 francs.
kòsɨ́ N concombre. Kòsɨ́ kɨ́ gìdɨ̀-ǹ ì ndùjɨ̄-mātɨ̄ ì kòsɨ́ kɨ́ kátɨ̄ ngá̰y àĺ. Les concombres jaunes sont des concombres qui ne sont pas amers.
kósɨ̀ arabe N jeu de cartes, "kose". Màdá, ɗé jɨ̀ ɗɔ̄ɔ kósɨ̀. Mon vieux, viens jouer au "kose" avec moi.
kósɨ̄ N la foule, grande nombre de personnes. Kósɨ̄ dèē gɨ̄ ɓày-n̄ kɨ̀ gír ɓēe gɨ̄ ɗèē-n̄ ndām-á ɓēe ngār̀-á. Une foule de personnes est venue de tous les villages et ils sont venus danser chez le chef.
kòw N esp. d'arbre. Kòw ì kāgɨ̄ kɨ́ dèē-gɨ̄ à ndīr-n̄ mbī-ǹ à̰ӯ-n̄ tām yā ndèngɨ̄ tɨ́. Le "kow" est un arbre dont les gens cuisent sa feuille et boivent (le liquide) pour traiter la diarrhée.
kòy NIN mort. Kòy ngōn kɨ́ dūú tōr ngá̰y tɔ̀ӯ kòy dèē kɨ́ tɔ́gɨ̀. La mort d'un petit enfant est plus douloureuse que la mort d'un adulte.
kò̰o̰ N droite. à ìsà-n̄ yá̰a̰ kɨ̀ jī kò̰o̰-dɨ́. On mange avec la main droite. āw súm̄-ú súkɨ̄-ú bɨ̄ íjá kō kò̰o̰-ó̰. Va direct au marché et vire à droite.
33
kó̰o̰ NIN mère. Ngōn-ō, kó̰o̰-í àw̄ ɗá wà? Enfant, où est partie ta mère? Expr: kó̰o̰ [dèē] kɨ́ ɓēe bɨ̀rà-ǹ tɨ́ -tante paternel Kó̰o̰-ḿ kɨ́ ɓēe bɨ̀rà-ḿ tɨ́ nḭ̀ ìsà gúrsɨ̀ gír-ḿ.Ma tante paternel a bouffé ma dot.
kò̰ō̰ N repos. N respiration. Kò̰ō̰ yā dɨ̀ngà nó̰ò̰ ɗèē ngàngɨ̄ ngá̰y gògɨ́-làā. La respiration est devenue très difficile pour ce vieux là. Expr: ɔ̀r̄ kò̰ō̰ -prendre repos, se reposer M-ā m-ɔ̄r kò̰ō̰ kèm ndɔ̄ jīyó tā̰á̰ m-ā m-āw ɗāa kɨ̀là-á tó̰ò̰.Je vais prendre deux jours de repos, puis je me remettrai au travail. Expr: kɔ̀r̄ kò̰ō̰ -respirer, la respiration Kɔ̀r̄ kò̰ō̰ yā bɨ́lá dɨ̀ngà ndóò ɗèē ngàngɨ̄ ngá̰y.La respiration de ce vieux est devenu très difficile.
kó̰-kòlī N tasse pout mesurer le grain, plus grand que kòlī mais beaucoup plus petit que kòlī.
kɔ̄ɔ́ AV marqueur de débarras. Kété kòl gɨ̄ ì-n̄ ngá̰y bɨ̄ ásɨ́gàr gɨ̄ tɔ̄l-dɨ́-n̄ kɔ̄ɔ́. Avant il y avait beaucoup de girafes mais les soldats les ont tué (et il n'y en a plus). Kɔ̀sɨ̀ ndóò tétɨ̄ kɔ̄ɔ́. Cette houe est cassée.
kɔ̄ɔ́ Adv déjà. Ngán gɨ̄ ìsà-n̄ yá̰a̰ kɔ̄ɔ́. Les enfants ont déjà mangé.
kɔ́ɓɨ́ NIN cou. Tél̄ gògɨ́ tétɨ̄ kɔ́ɓɨ́ līi. Revenir en arrière a cassé le cou du serpent (proverbe).
kɔ̀dɨ̀ NIN ventre bien balloné. Ngōn-ḿ ɗāa mò̰y ɗé kɔ́dɨ̀-ǹ tágɨ̄. Mon enfant est malade alors son ventre est gonflé.
kɔ̀dɨ̀ N tambour. ɗèē wɔ̀tɨ̄ ɓēe yā̰ māl gɨ̄ tɨ́ àn̄ ìndà kɔ̀dɨ̀. Il arrive au pays des vautours et il frappe le tambour.
kɔ̀dɨ̄ (Syn: ngè-kòo-yá̰a̰) N forgeron. Nɨ̀ngà jī kɔ̀dɨ̄ tɔ̄l kɔ̀dɨ̄. La sagaie dans la main du forgeron a tué le forgeron.
kɔ́kɨ̄ NIN vielle chose. Kɔ́kɨ̄ kūbɨ̄ gɨ̄ ngàngɨ̄ àĺ. Les vieux habits ne sont pas forts.
kɔ̄l VT disputer, palabrer. Ngán-gɨ̄ ndɨ̀ kɔ̄l-n̄ nà̰ā̰ dɔ̀ɔ mùr̄ tɨ́. Les enfants se querellent sur la boule.
kɔ̄l N esp. d'arbre [ficus sp.]. Súu ìjà kùm kɔ̄l ɗòsɨ̀ ngɔ̀ngɨ̀ yā̰-ǹ. Sou a cueilli des figues qui ont rempli son sac.
kɔ̄n N épine. Lòo-ń ń ḿ-ɓáy bèmbèé nò̰ó̰ kɔ̄n tīĺ kūbɨ̄ yā-ḿ kɔ̄ɔ́. Quand je rentrais du champs une épine a déchiré mon habit.
kɔ́n NIN nez. ílá jī-í kɔ́n-ḿ tɨ́ àĺ. Ne met pas le doigt dans mon nez.
Kɔ́n-ngàm̄ NP sous-groupe Ngam. Kɔ́n-ngàm̄-gɨ̄ ndì-n̄ dée kɨ̀ Mā̰ysālāá bɨ̄ tàa ɓēe yā-dɨ́ tītɨ̄ nà̰ā̰ kɨ̀ tàa Mbáӯ-á. Les Kon-Ngams habitent près de Moissala et leur langue est pareille à la langue Mbay.
kɔ̄n-ngɔ̀kɨ̀rɔ̀ N esp. d'arbre. Kɔ̄n-ngɔ̀kɨ̀rɔ̀ ɔ̀sɨ̀ tōr ngá̰y. L'arbre "kon-ngokro" fait très mal quand il pique quelqu'un.
kɔ̀r N fatigue. Ngè-ndɔ̀r̄ ɗāa kɨ̀là ngá̰y ɗé kɔ́r̀ tàā tɔ́gɨ́-ǹ kɔ̄ɔ́. Le cultivateur a travaillé si fort que la fatigue enfin s'empara de lui.
kɔ̀r̄ VN enlever, retirer (inf. de wɔ̀r̄). ī-lōo kɔ̀r̄ ngōn-kɨ́-dḭ̀yḛ́ kɔ̄ɔ́ lèkól̀ tɨ́. Il ne faut pas retirer une jeune fille de l'école.
kɔ̄r N la folie. Kɔ̄r ɗāa ngōn màdɨ̄-ɓēe-ḿ ɗé wòō yá̰a̰ kɨ́ kàdɨ̄ rāa-n̄ nìí àĺ. La folie a attaqué l'enfant de mon voisin et il ne sait quoi en faire. Expr: ngè kɔ̄r -le fou
34
kɔ̄r NIN nombre. Kɔ̄r dèē gɨ̄ kɨ́ kèm ɓēe ndóò tɨ́ à tèē ɓúu àĺ. Le nombre de gens dans ce village là n'arrive pas à cent. ḿ-gèr̄ kɔ̄r-dɨ́ àĺ. Je ne sais pas leur nombre.
kɔ̄ŕ N cri. Expr: gángɨ̄ kɔ̄ŕ -crier, pousser un cri Expr: tɨ́gā kɔ̄ŕ -crier, pousser un cri Ngè kɔ̄r ń ndì nṵ́ṵ nò̰ à ndì àn̄ à tɨ́gā kɔ̄ŕ kàrī bè.Le fou qui reste là-bas là, quand il reste alors il pousse des cris san motif.
kɔ́r̄ VT appeler. Ngè ndɨ̄gō kɨ̄njá tél̄ kɔ́r̄ ngè gātɨ̄ kɨ̀ kɨ̄njá ní. Le client revient et appelle le marchand de poules.
kɔ́r̄ N sorte de sac tressé avec les feuilles d'arbre.
kɔ̄ráy [kɔ̄ráy, kɔ̄ɗáy] Adv tout, tous; entièrement. Dègɨ̄ mɔ̄n-n̄ kɔ̄ráy. Tout le monde a passé. ì ngōn yā̰-jɨ́ kɔ̄ráy. Il est notre enfant à tous. Bḭ̄yā̰-gɨ̄ ìsà-n̄ ùwā yā-ḿ kɔ̄ráy. Les chèvres ont mangé tout mon mil.
kɔ̀sɨ̀ N houe. Bɨ̀rà-ḿ ìndà lòo tèē bɨ̄ wùn kɔ̀sɨ̀ jī-ǹ tɨ́. Hoji se lève rapidement, sort et prend la houe en main.
kɔ́tɨ́ NIn côté du visage. Ngōn kɨ́ dɨ̀ngà ɓày nṵ́ṵ ɗèē ìndà kɔ́tɨ́-ḿ. Un enfant est venu de loin et il m'a gifflé au visage. NIn côté, proximité de. í-ndí níǹgɨ̀ tɨ́ kɔ́tɨ́ kújɨ́ tɨ́. Reste sur la terre à côté de la maison.
kɔ̀w N placenta. Lòo-ń dḭ̀yḛ́ ngōn kìjɨ̀ àn̄ kɔ̀w à tèē gō-tɨ́. Quand une femme donne naissance à un enfant, le placenta sort après.
kɔ́w NIN cou (v. kɔ́bɨ́). Kɔ́w kól̀ ngāl tɔ̀ӯ kɔ́w dā̰a̰ gɨ̄ kɔ̄ráy. Le cou du girafe est plus long que le cou de tous les animaux.
kɔ̀wrɔ̀ N caillou. ìlà gír kɔ̀y kɔ̀wrɔ̀ kɔ̄ɔ́ tà bɨ̀lò tɨ́. Il commence par ôter les cailloux de l'entrée du trou.
kɔ̄wrɔ̄ NIN boule (d'une nourriture). Dḭ̀yḛ́ ɓīr mùr̄ àdɨ̄ àn̄ kɔ̄wrɔ̄. La femme prépare la boule et elle est devnue boulettes.
kɔ̀y VN ramasser (inf. de ɔ̀y). M-āw kɔ̀y mātɨ̄-ń nél wɔ̀r̄ nìng tɨ́ nò̰ó̰. Je suis allé ramasser le néré que le vent a fait tomber par terre.
kɔ̀ӯ N hibou. Kɔ̀ӯ ì yèl̄ kɨ́ kúm-ǹ bòo ngá̰y kɨ́ à ɗèē ndɔ̄ɔ́. Le hibou est un oiseau avec des grands yeux qui sort la nuit. N personne pas initiée.
kɔ̄y VT creuser, faire mal (au ventre). Mɨ̀njò ń m-ɨ́sá ní kɔ̄y wùr-m̄ ngá̰y. Les haricots que j'ai mangés me font beaucoup mal au ventre.
kɔ́yḭ́ngām N personne gênante. ì gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ kɨ́ kàn̄ àlé, gɔ̀jɨ̀ yā Mɨ́njā gɨ̄, ì gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ kɨ́ kàn̄ àlé, yá̰a̰ lò-sɨ́ àn̄ àlé, yá̰a̰ lòo kɔ́yḭ́ngām. C'est le maïs qui ne donne pas de fruit, le maïs des Munjas. C'est le maïs qui ne donne pas de fruit, votre chose ne donne pas de fruit, la chose une personne gênante.
kùu N le forêt. ɓēe ngàm̄-á kùu gòtó dée-làā. Maintenant il n'y a pas de forêts dans le pays Ngam.
kūu N gourde, calebasse. ḿ-ɓōkɨ́ yùbɨ̄ kèm kūu-ú. Je la verse dans une gourde.
kūu-mbàa N sorte de calebasse avec le couvercle tressée utilisée pour porter du lait. Dḭ̀yḛ́ Mbōrōr gē à gātɨ̄-n̄ kɨ̀ mbàa-á kéḿ kūu-mbàa-á. Les femmes Foulbées nomadiques vendent du lait dans les gourdes.
35
kūbɨ̄ N tissu. ḿ-gḛ̀ḛ kàdɨ̄ kɨ̀ í-tɨ̄nā-m̄ kūbɨ̄ tɨ́ yárdɨ̀ mḭ́ḭ. Je veux que tu me prêtes cinq yards de tissu. N coton. Dègɨ̄ ndɔ̀r̄-n̄ kūbɨ̄ ngá̰y kònī-làā. Les gens ont planté beaucoup de coton cette année. N habit, vêtement.
kúɓì arabe N le coeur (cartes).
kùdɨ̀ VN entrer (inf. de wùdɨ̀). VN atterrir.
kúdūndóӯ N esp. de liane qui monte sur le secko [Momordica sp.]. Kàn̄ kúdūndóӯ kátɨ̄ tītɨ̄ kàdɨ̀ dīl nó̰ò̰. Le fruit de la liane "kundundoy" est amèr comme l'écorce du caïlcédrat.
kùgɨ̀ VN pincer, gratter (inf. de ùgɨ̀). VT jouer (le cithare).
kùjɨ̀ N personne stérile (en parlant d'une femme). Nḭ̄yḛ́ màdɨ̄-ɓēe-ḿ ì kùjɨ̀, nḭ̀ à wòjɨ̀ ngōn àĺ. La femme de mon voisin est stérile, elle ne va pas enfanter. N stérilité. Kùjɨ̀ ì yá̰a̰ kɨ́ à nùjɨ̀ dàn dḭ̀yḛ́ gɨ̄ nì-n̄ kɨ̀ dɨ̀ngà-á. La stérilité est une chose qui détruit la relation entre une femme et un homme.
kújɨ́ N maison; hutte. M-āw kɨ̀ kújɨ́ kógɨ̄ḿ bè ɗé àsɨ̀ tām yā dḭ̀yḛ́ gɨ̄ jīyó àĺ. Je n'ai qu'une seule case, pas suffisant pour deux femmes.
kújɨ́-kátɨ́-kóỳ N maison rectangulaire en briques. Kújɨ́-kátɨ́-kóỳ ì kújɨ́ kɨ́ dèē-gɨ̄ à dɨ́lē-n̄ dɔ̀ɔ kɨ̀ mṵ̀ṵ-ṵ́. Une maison rectangulaire en briques est une maison que les gens vont tresser le toit avec la paille.
kújɨ́-sálā N mosquée.
kùl̄ VT élever (animaux domestiques). Kùl̄ kɨ̄njá màjɨ̀ ngá̰y tɔ̀ӯ kùl̄ ndābɨ́. Élever les poulets est mieux que élever les canards. Expr: dā̰a̰-kùl̄ -animal domestique
kūl NIN manche. Kūl kɨ̄ngɔ̄ yɔ́kɨ̄ ɗé kùm kɨ̄ngɔ̄ wɔ̀r̄ kɔ̄ɔ́. Le manche de la hache est mal serré et alors la hache s'est enlevée. Expr: kūl kɨ̄ngɔ̄ -manche de hache
kūl N froid. Kūl wò̰o̰ ɗé m-āw ɗāa hòr kèm kújɨ́-ú. Il fait froid et alors je vais faire un feu dans la maison.
kúl N charbon. Gɔ̀gɨ̀ wɔ̀gɨ̄ kàdɨ̄ dèē gɨ̄ tɨ́ngā-n̄ kúl kɔ̄ɔ́. Le gouvernement a interdit que les gens fabriquent du charbon.
kúl̄ VT préparer (la sauce longue). ɓōó-làā nḭ̄yḛ́-ḿ kúl̄ gàjɨ̀ mɨ̀njò kɨ́ nèl̄ ngá̰y. Aujourd'hui ma femme a préparé une sauce avec morceaux d'haricots qui est très délicieuse.
kùm NIN oeil, yeux. ì lòo-ń nó̰ò̰ tɨ́ ǹ kùm kàr̄ gɨ̀jè nìí. C'est pourquoi le crapaud a des yeux qui sortent de leurs orbites. kùm-ḿ, kùm-í, kùm-ǹ, kùm-jɨ́ gɨ̄, kùm-sɨ́ gɨ̄, kùm-dɨ́ gɨ̄ - mes yeux, tes yeux, ses yeux, nos yeux, vos yeux, leurs yeux. NIN fruit de. ɗèē kɨ̀ kùm kɔ̄l-ɔ́ àdɨ̄ Súu. Il apporta une figue {fruit de ficus} et la donna à Sou. NIn grain. Kùm wúdùm ndóò kídɨ̄ ngá̰y. Les grains de ces arachides sont trop petits. NIn petit trou (dans un tissu, filtre, etc.). Sēngē yā-ḿ májàĺ tàdɔ̄ kùm-ǹ bòo ngá̰y. Ma moustiquaire est mauvaise parce que ses trous sont trop gros.
kūm NIN nombril. Kūm ngōn-ḿ ndùm ɗé ìsō kɔ̄ɔ́. Le nombril de mon enfant est pourri et il est tombé.
kùm-kèdɨ̄ N ruse. Kùm-kèdɨ̄ kɨ́ ngá̰y à àw̄ sè-í kàdɨ̄ ā ī-ngé tām. Trop de ruses vont t'emmener de sorte que tu trouveras des problèmes.
36
kùn VN prendre (Inf. de ùn). Kùn yá̰a̰ kɨ́ ì yā-í àĺ nḭ́ ì yá̰a̰ kɨ́ májɨ̀ àĺ. Prendre quelque chose qui n'est pas à toi n'est pas bon.
kúndɨ̄ N balafon. Kúndɨ̄ ɓār tɔ̀ӯ kɨ̀ndè. Le balafon résonne plus que la cithare.
kùndɔ̄ N soif. Dèē-gɨ̄ à ìsà-n̄ hóӯ tām yā kùndɔ̄ màn̄ tɨ́. Les gens mangent le tubercule 'hoy' pour la soif.
kùnjɨ̄ VN s'allumer (inf. de wùnjɨ̄). VN être claire. Dɔ̀-rā̰a̰ kɨ́ kùnjɨ̄ ì kùm-kàdɨ̀ lòo tɨ́ngā. Le ciel clair est le temps de chaleur.
kùr̄ N insecte. ì kùr̄ ń dò̰-ī àĺ, ì gɨ́ná. Ce n'est pas un insecte qui t'a piqué, c'est un scorpion.
kùr̄-gèjɨ̀ N rotule. Ngōn ɓày dò̰ó̰ dɔ̀ɔ mángò tɨ́ tèē ìsō ɗé kùr̄-gèjɨ̀-ǹ tɔ̄ɔ. L'enfant est monté dans le manguier et il est tombé de sorte que son rotule est cassé. Expr: tɔ́sɨ̄ kùr̄-gèjɨ̀ [dèē] nìng tɨ́ -[qqn] s'agenouiller
kùr-kùtɨ̀ N grenouille. Kùr-kùtɨ̀ gɨ̄ à sɔ̄ḿ-n̄ ndɔ̄ɔ́ lòo tīi-dɨ́. Les grenouilles coassent la nuit jusque le matin.
kùr̄-màngɨ̄ N ténia. ɗé ísá dā̰a̰ kɨ́ yèdɨ̄ màjàĺ àn̄ kùr̄-màngɨ̄ gɨ̄ à ìsà-ī-n̄. Si tu manges de la viande qui n'est pas bien cuit tu risques d'attraper le ténia.
kūŕ-ngāng N carie dentaire. kūŕ-ngāng à ɗāa dèē àn̄ à ɓīi ndɔ̄ɔ́ àĺ. Si une personne a une carie dentaire il ne dort pas la nuit.
kūsɨ̄ VT enlever en frottant. í-kūsɨ̄ ngɔ́ɔ bāngàw kàdɨ̄ ḿ-ndīr. Enlève la peau de la patate pour que je la cuise.
kùtɨ̀ NUM dix. Kùtɨ̀ bɨ̄ ínē dɔ̀ɔ tɨ́ kùtɨ̀ tò̰o̰ àn̄ à ɗèē kùtɨ̀-jīyó. Dix plus dix font vingt [litt: dix et tu ajoutes en plus dix encore alors tu arrive à vingt].
kutɨ̀-mḛ̀hḛ̄ NUM soixante.
kùtɨ̀-mḭ́ḭ NUM cinquante.
kùtɨ̀-mɨ̀tá NUM trente.
kùtɨ̀-ndōhó NUM quatre-vingt-dix.
kùtɨ̀-sīrí NUM soixante-dix.
kùtɨ̀-sɔ́ NUM quarante.
kùtɨ̀-sɔ́-sɔ́ NUM quatre-vingt.
kúwā NIN propriétaire (v. kɨ́ɓā).
37
kùӯ N hameçon. Ndɨ̀ hɔ̀ kānjɨ̄ kɨ̀ kùӯ-ú bɨ̄ kɨ̀lā kùӯ gāngɨ̄ kɔ̄ɔ́ ɗé tḭ̄ḭ tà kānjɨ̄ kɔ̄ɔ́. Il pêchait avec l'hameçon mais la corde est coupée et le poisson s'est échappé.
làa VI large : être. ī-ɗèē kɨ̀ wàā-á kɨ́ láà ādɨ̄-m̄. Apporte-moi une natte large.
làjɨ̀wár̀ Français N le rasoir. Làjɨ̀wár̀ ì yá̰a̰ kɨ́ dèē gɨ̄ à dɨ̀sā-n̄-nìí dɔ́ dèē-gɨ̄. Le rasoir est une chose que les gens rasent les cheveux des gens avec.
làléè Adv salut, bonjour. Expr: ɗāa [dèē] làléè -dire [qqn] bonjour, saluer [qqn] Ká ī-ɗāa kó̰-í làléè ādɨ̄-m̄.Dis bonjour à ta mère de ma part.
Làmí NP N'djaména (nom ancien Fort Lamy).
làmsō̰ N église, mission. Expr: ngè làmsō̰ -croyant; chrétien
làmtān français N dispensaire, hôpital. Ndɔ̄ jīyó ɓōó-làā ngōn-ḿ ndɨ̀ ɗāa mò̰y ɗé ndɨ̀ m-āw sè-nèé làmtān tɨ́. Depuis deux jours mon enfant est malade et alors je vais l'emmener à l'hôpital.
làmúǹ Arabe N citron.
lámbà français N lampe. Lòo yìl ngá̰y ɗé í-ɗèē kɨ̀ lámbà-á. Il est une nuit noire, apporte une lampe.
lángɨ̄ N rat rayé. Lángɨ̄ ì yégɨ̄ kɨ́ gìdɨ̀-ǹ ɗāa kɨ́rá. Le rat rayé est un rat qui a dessins sur le dos.
lápíyà N salutation. Expr: ɗāa [dèē] lápíyà -saluer [qqn] m-ōo-ǹ kùm ɗóbɨ́-í bɨ̄ mbētɨ́ ɗāa-m̄ lápíyà kɔ̄ɔ́.Je l'ai vu sur la route mais il a refusé de me saluer. Expr: lápíyà yā-í tā mbé; lápíyà yā-sɨ́ tā mbé -bonjour à toi; bonjour à vous
làw̄ (Syn: tḭ́yḛ̄) VT se coller. Tīw kḭ̄yō̰ làw̄ kūbɨ̄ yā-ḿ gɨ̄ tɨ́. La sève de l'arbre de karité s'est collée à mes vêtements.
láw AV vite. ī-ɗèē láw nà ngè-ɓògɨ̀ ɗà kèm-ndògɨ̄-ó làā. Viens vite, il y a un voleur dans la concession.
lèe Av la la (dans les chanson).
lēe Av la la (dans une chanson) (on dit aussi lèe).
lébɨ̄ N engoulevent. Lébɨ̄ à njīyā ndɔ̄ɔ́ ngá̰y bɨ̄ kùm-ǹ tò ɓōĺ ngá̰y. L'engoulevent se promène beaucoup la nuit, mais ses yeux sont effrayants. Lébɨ̄ à wɔ̀dɨ̀ dɔ̀ɔ-í àn̄ ā ísō míyō. Si l'engoulevent te touche la tête alors tu attraperas l'épilepsie.
lédà N sac en plastique. Kété lédà ì ngá̰y kùm ɗóbɨ́-ó kɨ́ Njàménà tɨ́ bɨ̄ dée-làā gɔ̀gɨ̀ wɔ̀gɨ̄ kɔ̄ɔ́. Avant il y avait beaucoup de sacs en plastique dans les routes de N'djaména mais maintenant le gouvernement les a défendu.
lèkól̀ français N l'école. M-ɨ́ngé kūbɨ̄ àĺ ɗé mā̰ m-āw lèkól̀ tɨ́ àĺ. Je n'ai pas de vêtement et alors je ne vais pas à l'école.
lér̀ français N heure. Bɨ̄ à jɨ̀ tél̄ kɨ̀ lér̀ ɗí? Mais à quelle heure allons-nous revenir?
létɨ̀r Français N lettre.
līi N serpent. Màm ì līi kɨ́ bòo tɔ̀ӯ màdɨ̄-ǹ gɨ̄ kɔ̄ráy. Le boa est un serpent qui est plus grand que tous les autres.
38
lḭ̄yḛ̄ VT refroidir. ḿ-lḭ̄yḛ̄ sáӯ kàdɨ̄ sɔ̀l̄ àdɨ̄ m-ādɨ̄ ngōn. Je fais refroidir le thé avant de la donner au enfant.
Prp de (marqueur possessif).
lòo N temps. Lòo tɨ́ngā ngá̰y. Il fait très chaud. N endroit. M-ōo kèdɨ̄ lòo ń m-ōo-ǹ tɨ́ ɓāl-á bè ní. J'ai vu l'éléphant là où je l'ai vu l'année passée. Expr: lò yìl ngá̰y -faire nuit noire Expr: lò ndɨ̀ tɨ̀ngā -il fait chaud Expr: lò wùnjɨ̄ ráng ráng -il fait grand jour Expr: lò kɨ́ lò [dèē] -chez [qqn] Bɨ̄ lò kɨ́ lò-í tó kàrī wà?Et chez toi est-ce que cela va bien? Expr: ōo lò màjɨ̀ -fais attention
lōo V ne devoir pas (faire qqc). í-lōo kàl̄ kāgɨ̄. Il ne faut pas monter sur l'arbre. Dɨ̀ngà lōo kà̰ӯ mángɨ́ kɔ̄ɔ́. L'homme de doit plus fumer.
lóō VI bâiller. ɓōo ɗāa-m̄ ngá̰y ɗé ḿ-ndō ḿ-lóō ngá̰y. J'avais beaucoup faim et je bâillais beaucoup.
lò-ń-há̰ Cnj quand, lorsque. Lòo-ń há̰ ngōn ɗèē ɓēe-é àn̄ mbētɨ́ ndóō yá̰a̰ kɔ̄ɔ́. Quand l'enfant est rentré chez lui il a refusé d'étudier.
lòo-kɨ̀ɓà (Syn: bɔ̀r-bɔ̀tɨ̀) N glissade. ōo lòo màjɨ̀ tā̰á̰ nà lòo-kɨ̀ɓà ì ngá̰y tà kújɨ́ tɨ́ làā. Fais attention, il y a beaucoup de glissade devant cette maison-ci.
lòo-ń CNJ quand (avec une activité qui est déjà passé; v. aussi ɗé). Lòo-ń ngōn wòō kɨ̄nā àn̄ à̰ӯ ɗèē ɓēe-é. Quand l'enfant a vu l'enfant il a fuit et il est venu à la maison.
lòo-sɔ̀l̄ N soir ( lò-sɔ̀l̄-é dans une expression temporale). Lòo-sɔ̀l̄ màjɨ̀ tɔ̀ӯ lòo kɨ́ dɔ̀-lèé. Le soir est mieux que le matin.
lòo-sɔ̀l̄-é AV le soir, dans le soir. Dɔ̀-lèé àw̄-n̄ bèmbèé bɨ̄ lò-sɔ̀l̄-é àn̄ tél̄ ɗèē-n̄ ɓēe-é. Le matin ils vont en brousse et le soir il rentrent au village.
lòo-tīi Adv demain. Lòo-tīi tā̰á̰ m-ā m-āw. Demain, je vais partir. Expr: lòo-tīi tā̰á̰ -à demain
lòbɨ̀ N esp. d'oiseau, cigogne marabout.
lòbtāl N l'hôpital. Ngōn-ḿ ì mò̰y ngá̰y ɗé ndɨ̀ m-āw sè-nèé lòbtāl tɨ́. Mon enfant est très malade, je vais l'emmener à l'hôpital.
lòkól̀ N l'école (v. lèkól̀).
lòngɨ̀ NIN trompe (éléphant). Kèdɨ̄ à wɔ̀r̄ ùwā kɨ̀ lòngɨ̀-nìí. L'éléphant enlève le mil avec sa trompe.
lòsòlé N soir. Lòsòlé mā̰ m-āw njīyā-á kèm ɓēe-é [...kéḿ ɓēé]. Le soir je vais faire une promenade en ville.
lòy Adv silencieux. Expr: lò tètɨ̀ lòy -il y avoir un silence total M-ō ndī dɔ̀gɨ̀ bɨ̄ gō-tɨ́ ànī lò tètɨ̀ lòy.J'ai écoute le cri d'un buffle et après il y avait un silence total.
lɔ̄kɨ̄ VT harcéler. ī-lōo lɔ̄kɨ̄ ngō-kó̰o̰-í tɨ́nó̰ò̰. Il ne faut pas gêner ton frère comme ça.
lùmmm ID agréablement (frais: descr. de sɔ̀l̄). Lòo sɔ̀l̄ lùmmm màjɨ̀ kàw̄ njīyā ngá̰y. Il fait agréablement frais et il est très bon pour se promener.
m- PRA je. m-āw, m-ōo, ḿ-ɗèē, ḿ-tèē - je vais, je vois, je viens, je sors.
-m̄ PRA me. Yèl-m̄ nà ngōn nān-ḿ ɨ̀là hòr lòo tɨ́. Il m'a dit que l'enfant de son oncle maternel a allumé un incendie.
39
-ḿ PRA mon, ma (oblique). ngōn-ḿ, ngán-ḿ-gɨ̄ - mon enfant, mes enfants
ḿ- PRA je (?? change all to mɨ́). Ngōn-ō, í-ɗèē, ḿ-gḛ̀ḛ ndɨ̄gō kɨ̄njá ní tā. Petit, viens, je veux maintenant acheter cette poule.
màdá N mon ami, mon copain (forme vocative). Màdá, í-ɗèē ɗāa sè-ḿ. Mon ami, viens m'aider.
màdɨ̀ N cynocéphale. Dà-jī màdɨ̀ nèl̄ ngá̰y. La paume de la main d'un cynocéphale est délicieuse.
màdɨ̄ NIN amis, copain. àw̄ wɔ̀tɨ̄ ɓēe-é àn̄ màdɨ̄-ǹ àw̄ bèmbèé kɔ̄ɔ́. Quand il est arrivé chez lui, son ami était déjà parti en brousse. SPC autre. Kèdɨ̄ bòo ngá̰y tɔ̀ӯ dā̰a̰ màdɨ̄-ǹ gɨ̄. L'éléphant est beaucoup plus grand que les autres animaux. N adversaire.
màdɨ̄-bà̰ā̰ NIN ennemi. ɗé ōo màdɨ̄-bà̰ā̰-í àn̄ ā ā̰y-ǹ kɔ̄ɔ́. Si tu vois ton ennemi, tu dois l'éviter.
màdɨ̄-ɓē NIN voisin. Màdɨ̄-ɓēe-ḿ àw̄ mbāa tɨ́ kɔ̄ɔ́ ɗé m-ōo dèē kɨ́ m-ā m-wál̄ tām sè-nèé àĺ. Mon voisin est allé en voyage et il n'y a pas quelqu'un avec qui je peux bavarder. NIn co-épouse. Ngàw-ḿ ndɨ̄gō kūbɨ̄ ɗèē-ň àdɨ̄-m̄ àn̄ màdɨ̄-ɓē-ḿ ndɨ̀ ìndā nḭ̄ḭ sè-ḿ. Mon mari a acheté un habit et il l'a apporté pour moi et alors ma co-épouse est jalouse de moi.
màgàjɨ̄ Français N boutique, magazin.
màjàĺ VI mauvais : être. Yérgè yā-ǹ tèē màjàĺ bɨ̄ ɓōkɨ́ kɔ̄ɔ́. Son "argi" est sorti mauvais et elle l'a jeté.
màjɨ̀ VI être bon, bien. Kújɨ́ ní bòo ngá̰y àĺ bɨ̄ màjɨ̀ ngá̰y. Cette maison n'est pas grande mais très bonne. Expr: màjɨ̀ tā -c'est bien Expr: màjɨ̀ kàdɨ̄ -il faut que Màjɨ̀ kàdɨ̀ ɗèē òō-m̄.Il faut qu'il vienne me voir. Expr: màjɨ̀ àĺ ànī -peut-être Màjɨ̀ àĺ ànī à ká ɗà ndájɨ̄ gō ndī-ḿ.Peut-être il va imiter ma façon de faire.
màkɨ̀tūbɨ̄ arabe N livre. Ndɨ́ɨ̀ í-ɗāa lèkól̀ kɨ̀ í-ndóō-nìí kòō màkɨ̀tūbɨ̄. Tu fais l'école pour apprendre à lire (livres). Expr: ɗāa màkɨ̀tūbɨ̄ -faire les études
màktúbɨ́ Arabe N papier. N livre.
māl N charognard, vautour. Māl ì yèl̄ kɨ́ bòo kɨ́ dɔ̀ɔ-ǹ wɔ̀r̄ kɨ́ à ìsà dā̰a̰ kɨ́ wòy kɔ̄ɔ́ gɨ̄. Le charognard est un grand oiseau à la tête chauve qui mange les animaux morts.
màm N python, "boa". Màm ì līi kɨ́ bóò ngá̰y kɨ́ à wùr dā̰a̰-gɨ̄ hō dèē-ndùl-gɨ̄ hō. Le boa est un grand serpent qui peut avaler des animaux et des personnes aussi.
màn̄ N eau. Súu kɔ́r̄ nḭ̄yḛ́-ǹ nà kɨ̀ àdɨ̄-ǹ màn̄. Sou appelle sa femme pour qu'elle lui donne de l'eau. N mouillé, trempé. Rō-í ì màn̄ ngá̰y, tò ī-ɓáỳ ɗá wà? Tu es toute trempée, d'où reviens-tu? N la pluie. Màn̄ yèdɨ̀ ngá̰y ɗé kújɨ̀-gɨ̄ kɨ́rēý gɨ̄ kèm ndògɨ̄ yā-ḿ tɨ́ tɔ̄ɔ kɔ̄ɔ́. Il a beaucoup plu et alors certaines cases dans ma concession se sont écroulées.
màn̄-tà (Syn: hōr-tà) NIn salive. Ngè kà̰ӯ kàsɨ̀ ḭ̀yà̰ tà-ǹ kɨ̀ wóy-ó ɗé màn̄-tà-ǹ ndɨ̀ dḭ̄yḛ̄. Le soulard a laissé la bouche ouverte et alors sa salive coule.
màndɨ̀ VI être belle (une femme, fille). Wòō ngōn kɨ́ dḭ̀yḛ́ kɨ́ màndɨ̀ ngá̰y. Il a vue une jeune femme très belle. Expr: ɗāa màndɨ̀ = ɗāa ngō-màndɨ̀ -se faire belle
40
màngɨ̄ N boeuf. ḿ-gḛ̀ḛ ndɨ̄gō màngɨ̄ kɨ́ ḿ-ndɔ̀r̄-nìí bɨ̄ m-ɨ́ngé gúrsɨ̀ àĺ. Je veux acheter un boeuf pour labourer avec mais je n'ai pas l'argent.
mángɨ́ N tabac. Ngè ndɔ̀r̄ ɓōkɨ́ mángɨ́ yā-ǹ kèm kɔ́r̄ mángɨ́ tɨ́ nd-àw̄-nìí gātɨ̄-á. Le cultivateur verse son tabac dans le sac pour le tabac est il part pour le vendre.
mángò N mangue. kònī-làā mángò àn̄ ngá̰y Sár̀-á ɗé dèē gɨ̄ àsɨ̀ gātɨ̄-n̄-nìí àĺ. Cette année il y avait trop de mangues à Sar, les gens ne pouvait pas les vendre.
mápà Arabe N pain. ḿ-tèē dɔ̀-lèé làā m-ā̰y sáӯ kɨ̀ mápà-á. Ce matin je suis sorti pour prendre du thé avec le pain
màr N crocodile. Màr ì dā̰a̰ kɨ́ à wɔ̀y ngán̄-ǹ gɨ̄ gìdɨ̀-ǹ tɨ́. Le crocodile est un animal qui ramasse ses enfants sur son dos.
màr N rônier. Kāgɨ̄ màr ì kāgɨ̄ kɨ́ ngāl tò ɓōĺ ngá̰y. Le rônier est un très grand arbre.
máríyáḿ N chat. máríyáḿ ndì ngḛ̀y yégɨ̄ kàdɨ̄ ìhɔ̀-ǹ. Le chat guette le rat pour le saisir.
már̀wāỳ arabe Adv longtemps. àw̄ ká ndò̰o̰ már̀wāỳ már̀wāỳ bɨ̄ tɔ̄l dā̰a̰ àĺ. Il chassait très longtemps mais ne tue rien.
màsàngɨ̀ N sorte de petit tambour. Màsàngɨ̀ ì kɔ̀dɨ̄ kɨ́ ɓār màjɨ̀ ngá̰y. Le "masang" est un tambour qui sonne très bien.
másàr N maïs (v. gɔ̀jɨ̀-dɔ̀).
màsétɨ́ Adv assez. ḿ-tɔ̄l kānjɨ̄ màsétɨ́. J'ai pris assez de poissons.
màsɨ̄ N tamarinier. Màsɨ̄ ì kāgɨ̄ kɨ̀ kàn̄-ǹ sɨ́mā njṵ̀yyy. Le tamarinier est un arbre dont le fruit est agréablement acide.
mātɨ̄ N espèce d'arbre, néré [Parkia africa]. Ndùjɨ̄ mātɨ̄ màjɨ̀ hól̄ bíyā tɨ́ kà̰ӯ ngá̰y. La farine du fruit du néré est très bon pour préparer la bouillie.
mā̰ PRO moi. ì mā̰. C'est moi. àdɨ̄-m̄ mā̰ àĺ. A moi, il n'en a pas donné. Expr: mā̰ tā ànī -quant à moi Mā̰ tā ànī, ḿ-gḛ̀ḛ tá̰a̰-kúl̄ kɨ́ kɨ̀ kānjɨ̄ àĺ.Quand à moi, je n'aime pas la sauce longue avec du poisson.
Mā̰ysālāá NP Moïssala (ville Mbay).
mèdɨ̀ N perles. Ngán bà̰y gɨ̄ sūr-n̄ mèdɨ̀. Les jeunes filles pour l'initiation enfilent des perles.
métɨ̀r français N maître. Métɨ̀r ì ngè ndóō yá̰a̰ ngán gɨ̄ tɨ́. Le maître est celui qui enseigne les enfants.
mḛ̀ḛ N esp. de tortue. āw bāa-á àĺ nà mḛ̀ḛ à njúw̄ mósɨ́-í. Ne va pas au fleuve ou la tortue va sucer ton sang.
mḛ̀ḛ N tique. ɗé mḛ̀ḛ ìhɔ̀-ī ànī ī-ɓōkɨ́ yùbɨ̄ dɔ̀ɔ-ǹ tɨ́ àn̄ à ḭyà̰-ī kɔ̄ɔ́ láw. Si une tique te prend et tu mets de l'huile sur lui, il te laissera vite.
míyō N l'épilepsie. Míyō ì mò̰y kɨ́ májɨ̀ kàdɨ̄ ɗāa dèē àĺ. L'épilepsie est une malade qu'on ne veut pas attraper.
mḭ́ḭ NUM cinq.
41
mḭ̀yā̰ N couteau de jet. Mḭ̀yā̰ ì tām kɨ̀nē-ň dā̰a̰ gɨ̄ bèmbèé. Le couteau de jet est pour jeter sur les animaux en brousse.
mɨ̀là N lutte. J-wɔ̀sɨ̀ gɔ̀n ngè-kùn-mɨ̀là ń wúǹ màdɨ̄-ǹ ìnē-ǹ ní. Nous avons félicité le lutteur qui a terrassé son adversaire.
mɨ̀là N chat sauvage. Mɨ̀là ìhɔ̀ kɨ̄njá yā-ḿ kɔ̄ɔ́ dɔ̀ɔ kàw tɨ́. Le chat sauvage a saisi ma poule sur les oeufs.
Mɨ́njā NP Munja, peuple Centre'africain.
mɨ̀njò N haricots. Mɨ̀njò kɨ́ ndīr kànjɨ́ kàtɨ̄-ngɨ́lē à tōr kèm-í. Les haricots cuits sans natron te font mal au ventre.
mògɨ̀ N femme sans marier (v. aussi sɨ̀ɓà). Dɨ̀ngà gɨ̄ gòtó-n̄ kèm ɓēe tɨ́ ɗé mògɨ̀ gɨ̄ ì ngá̰y. Il n'y a pas des hommes en ville et alors il y a beacoup de femmes sans marier.
mòm̄ NIN écorce sec. ɓēe-é dègɨ̄ à ɗāa-n̄ hòr kɨ̀ mòm̄-ó. Au village les gens utilisent les écorces des arbres morts pour faire les feus.
mōn VT passer. Ngán gɨ̄ mōn-n̄ làā tà kàw̄ lòkól̀ tɨ́. Les enfants passent par ici en allant à l'école.
mōngɨ̄ N esp. d'arbuste. Dèē-gɨ̄ à ìndā-n̄ mbī mōngɨ̄ hòr-ó kàdɨ̄ mbó̰ō̰ nìí kó-ndōo gɨ̄. Les gens on bout les feuilles de l'arbuste "mongi" masser les femmes qui ont accouché.
mósɨ́ NIN sang. àw̄ ká wòō Súu àn̄ mósɨ́ ìndà mbòng njà-ǹ tɨ́. Il partit et trouva Sou, les pieds couverts de sang.
mòtɨ̀ N maladie. Mòtɨ̀ yā̰ ngōn-í ní ì só-tɨ́ tā wà? Ton enfant malade va-t-il mieux? [lit: maladie d'enfant-ton là est mieux maintenant Qu] Expr: (dèē) ì mòtɨ̀ -(qqn) est malade Je suis encore malade.
mòtō Français N motocyclette.
mò̰y (Syn: mòtɨ̀) N maladie. Mò̰y à ɗèē láw ngá̰y bɨ̄ tà tél̄-ň àn̄ ì láw àĺ. La maladie arrive très vite mais son retour au contraire n'est pas vite.
mō̰y N grenier. Hòr ní wò̰o̰ mō̰y ùwā hō, mō̰y wúl̄ hō tā̰á̰ mō̰y mɨ̀njò hō. Le feu a détruit les silos où il y avait les pois de terre, le mil et les haricots.
mō̰y N écureuil de Gambie. Kété jó̰y dḭ̀yḛ́ kɨ́ ɓēe-é gɨ̄ à ìsà-n̄ mō̰y àĺ. Entretemps les femmes de la brousse ne mangeaient pas l'écureuil de Gambie.
mɔ̄n VI passer. Dèē gɨ̄ ngá̰y mɔ̄n-n̄ ɗóbɨ́-ó làā. Beaucoup de monde a passé sur la route là. VT dépasser (forme comparative). Tà kɨ̄nā bòo ngá̰y mɔ̄n tà kèdɨ̄. La bouche du lion est plus grande que celle de l'éléphant.
mɔ́r N grain de néré (utilisé pour préparer le condiment ndíī). Ndíī mɔ́r ì ndíī kɨ́ nèl̄ tà ngá̰y. Le condiment fait avec "mor" est un condiment qui est délicieux.
mɔ̀tɨ̀ NIN verge, pénis. Mɔ̀tɨ̀ sɨ́ndá ngāl ngá̰y. Le pénis d'un cheval est très long.
42
mùdɨ̀ NIN vagin.
Múdɨ́-yél-é NP nom d'un village au nord de Maro (même village que Moyumtoro).
mùm NIN beau-père ou belle-mère. Kété-jó̰y ní dḭ̀yḛ́ à ìsà yá̰a̰ tà-kùm mùm-ǹ tɨ́ àĺ. Entretemps une femme ne mangeait pas en présence de son beau-père.
mùndō N aveugle. Kèm-ḿ ndáà ngá̰y kɨ̀ rō mùndō gɨ̄ tɨ́. Je suis toujours gentil avec les aveugles.
mùr̄ N la boule. í-tɨ́gō jī-í bɨ̄ j-ò̰o̰ mùr̄. Lave-toi les mains, mangeons la boule.
múr-kūtɨ̄ N esp. d'arbre [Detarium microcarpum]. Bḭ̄yā̰-gɨ̄ à àw̄-n̄ bèmbèé kɨ̀sà mbī múr-kūtɨ̄. Les chèvre vont en brousse pour manger les feuille de l'arbre "mur-kuti".
mṵ̀ṵ N paille. Ndɔ̄dɨ̄ ɓètɨ̄ ɗà ìjà mṵ̀ṵ. Il rencontra un singe qui coupait de la paille.
mṵ̄y NI arbre, esp. de [Vitex doniana]. Dèē à nōm mṵ̄y gír kāgɨ̄-ǹ tɨ́ àĺ. On ne garde pas (pour qu'il mûrisse) le fruit "muy" sous son arbre (Proverbe: on ne peut laisser une chose de valeur à la portée de tout le monde).
mbàa NIN sein. Dḭ̀yḛ́ àdɨ̄ ngōn-ǹ mbàa ndì yìl. La femme est en train de téter son enfant. N le lait. ɗé ḭyá̰ mbáà dàn kàdɨ̀-á àn̄ à nùjɨ̀ kɔ̄ɔ́. Si tu laisses le lait au soleil il deviendra aigre.
mbāa N hôtes; invités. Mbāa gɨ̄ ndì-n̄ nò̰ó̰ wà? Y a-t-il des hôtes? Expr: àw̄ mbāa -faire un voyage Expr: tél̄ mbāa tɨ́ -rentrer de voyage í-tél̄ mbāa tɨ́ tā wà?Tu rentres de voyage?
mbàl̄ N pièrre, rocher. ḿ-sāa mbàl̄ kàdɨ̄ m-ɨ́nē-nìí bísɨ́. Je cherche un rocher pour jeter sur chiens avec. N montagne. ɓēe-é Ngàm̄-á mbàl̄ gòtó tɨ́. Au pays Ngam il n'y a pas de montagnes.
mbàngɨ̄ N le roi. Mbàngɨ̄ yā Ngàm̄ gɨ̄ ndì Kɨ́rá-á. Le roi des Sars habite à Kira.
mbàr̄ N ruche (normalement avec tèjɨ̀). Mbàr̄ tèjɨ̀ ì kújɨ́ yā tèjɨ̀ gɨ̄ bɨ̄ kó̰o̰ téjɨ̀-ǹ à ndɨ̀ kèm-é. La ruche est la maison des abeilles et la reine des abeilles vit dedans.
mbār N fourmilier. Mbār à ìndà dèē gɨ̄ kɨ̀ kùm-ǹ. Le fourmilier frappe les gens avec ses yeux.
mbàtɨ̀ VI mince, svelte : être. Ngá-tɔ́gɨ́-ḿ wójɨ̀ ngōn kɨ́ mbàtɨ̀ ngá̰y. Ma grande soeur a accouché un enfant très mince.
mbāý N barbe. Bɨ́lá dɨ́ngà ndóò mbāý-ǹ ndàa ngá̰y. Ce vieux là a une barbe très blanche.
mbáӯ VI mentir. Súu ì dèē kɨ́ mbáӯ ngá̰y. Sou est une personne qui mente beaucoup.
mbà̰y-mbà̰y Id partout (renvoyer: descr. de tɨ̄ɓā).
mbé INJ exclamation d'affirmation. Kùm-kàdɨ̀ kàw̄ kújɨ́-ú àsɨ̀ kɔ̄ɔ́ mbé! Le moment pour aller à la maison est déjà arrivé, hein!
mbèl V tourner. ḿ-mbél kɨ̀ m-ōo lòo gìdɨ̀-ḿ tɨ́. Je tourne pour voir derrière moi.
mbél̄ VT échanger [qc]. ī-mbél̄ gúsɨ̀ ndóò ādɨ̄-m̄ tɨ́. Change ces pièces pour moi, s'il te plaît.
mbēr N annonce, avis public. Expr: ìnē mbēr -annoncer Ngār̀ ìnē mbēr kàdɨ̄ dègɨ̄ ɗèē-n̄ kɔ̄ráy.Le chef a fait une annonce pour que tous les habitants viennent.
43
mbētē N papier. Mbētē gɨ̄ ì ngá̰y kèm sákɨ̄ yā-í tɨ́. Il y a beaucoup de papiers dans ton sac. N livre. Expr: ìndā jī [dèē] kèm mbētē-é -[qqn] signer
mbētɨ́ VT refuser. ɗé ā í-mbētɨ́ kàw̄ lèkól̀ tɨ́ kɔ̄ɔ́ ànī, mā̰ m-ɨ́ndà-ī ngá̰y. Si tu refuses d'aller à l'école, moi je vais te battre.
mbī NIN oreille. M-ɨ̄ndā màn̄ hòr-ó kɨ̀ mbī kámbɨ́ kùm-ú ādɨ̄ tɨ̀ngā. J'ai mis l'eau sur le feu avec des feuilles dedans pour la chauffer. NIN feuille. Mbī kámbɨ́ ndóò màjɨ̀ ngá̰y tām ndīr tá̰a̰ tɨ́. La feuille de cet arbuste est très bonne pour préparer la sauce avec.
mbíkī N sourd-muet. Mbíkī ì dèē kɨ́ à yèl tām àĺ hō à wòō dɔ̀ɔ tām àĺ hō. Un sourd-muet est quelqu'un qui ne peut pas ni parler ni entendre.
mbīr N l'aiguille (pour les injections). Ngōn-ḿ gḛ̀ḛ kòō mbīr tà kùm-ǹ tɨ́ àĺ, nḭ̀ gír̄ kàdɨ̄ n à wɔ̀sɨ̀-n̄-á-nìí. Mon enfant n'àime pas voir un aiguille devant ses yeux, il pense qu'on va lui piquer avec. N outil pointu pour tresser les cheuveux.
mbɨ̀nā PRP entre, parmi. Mɔ̄rɔ̄ɔ́ ɗà mbɨ̀nā Sár̀ tɨ́ nì-n̄ kɨ̀ Bàngí. Maro est entre Sarh et Centre-afrique.
mbɨ́rá NIN le goût. Mbɨ́rá tá̰a̰ ń í-ɗāa tàgɨ́-bè nò̰ó̰ nèl̄ tà-ḿ ngá̰y. Le goût de la sauce que tu as préparée hier m'a beaucoup plu.
mbɨ́rē VT traire; presser avec main (obj. est mbàa [dā̰a̰] "le lait [d'un animal]"). Dɨ̀ngà dùm ndì mbɨ́rē mbàa màngɨ̄ yā-ǹ. L'homme Arabe trait sa vache.
mbɨ̄sā V masser; presser. Kó̰o̰ ngōn mbɨ̄sā njà ngōn kɨ́ wɔ̀r̄. La mère a donné un massage au pied avec le pied disloqué.
mbōl N fraîcheur. Lòo tò mbōl ngá̰y àdɨ̄ m-ásɨ́ kàdɨ̄ ḿ-njīyā tītɨ́ àĺ. L'endroit est très frais et je ne peux pas marcher dessus (de peur d'être enrhumé). N frais, chose fraîche. wúdùm kɨ́ mbōl, dā̰a̰ kɨ́ mbōl, kānjɨ̄ kɨ́ mbōl, nɨ́má kɨ́ mbōl - arachides fraîches, la viande fraîche, le poisson frais, le gombo frais.
mbòng ID en grande quantité (couler) (toujour avec ìndà). Expr: ìndà mbòng -couler en grande quantité (un liquide) Màn̄ kùm nō̰o̰-ǹ ìndà mbòng.Les larmes dans ses yeux coulaient en grande quantité.
mbóngɨ́ [mbó̰ŋgɨ́] Av longtemps, jusque. Av définitivement, pour tous de bon. Ndɨ̀ àw̄ tā kàw̄ ɓēe-é mbóngɨ́. Il va au village définitivement.
Mbōrōr NP Foulbé nomadique. Mbōrōr gɨ̄ ì dèē gɨ̄ kɨ́ à njīyā-n̄ kèm bèmbèé. Les Foulbés nomadiques sont les gens qui marchent dans la brousse.
mbòӯ N sorte de danse. Ndām mbòӯ ì ndām kɨ́ dèē-kɨ́-tɔ́gɨ̀ àlé bɨ́lá gɨ̄ àlé àlé ngán kɨ́ dūú gɨ̄ àlé dḭ̀yḛ́ gɨ̄ à ndām-n̄ kɔ̄ráy. La danse "mboy" est une dans que les adultes et les vieux et les petits enfants et les femmes tous dansent.
mbó̰ō̰ VT masser. Njà dḭ̀yḛ́ wɔ̀r̄ ndɔ̄ɔ́-làā ɗé ìndā-n̄ màn̄ hòr-ó mbó̰ō̰-ǹ-nìí. Cette nuit la femme a eu une luxation au pied et on a mis l'eau au feu pour la masser avec.
mbɔ́kɨ̄ VT piler avec force. ḿ-mbɔ́kɨ̄ kàndà kānjɨ̄ kàdɨ̄ ḿ-ndīr. Je pile avec force les boulettes de poisson pour les cuir.
mbɔ̀r N esp. d'arbre, pomme cannelle.
44
mbɔ̀r̄ NIN manche. Mbɔ̀r̄ nɨ̀ngà yā̰-í ngāl ànī, à wɔ̀dɨ̀ yḛ̄tɨ̄ gɨ̄ ìgà dɔ̀ɔ-í tɨ́. Si le manche de la lance est long, il va toucher les guêpes et les jeter sur ta tête (prov: si tu as la gueule, elle te provoquera des problèmes).
mbùjɨ̀ VI être mûr, devient mûr. Tḛ̄y yā-ḿ mbùjɨ̀ àĺ tó̰ò̰. Mon petit mil n'est pas encore mûr.
mbùr̄ NIN fesse. Bɨ̀rà-ǹ ɓōo yá̰a̰ mbùr̄-ǹ tɨ́ àdɨ̄ àsɨ̀ tà-ǹ tā ànī ḭ̀yà̰-ǹ. Son père lui a donné une frappe sur la fesse, et quand il en eut assez alors il l'a laissé.
mbúr̄ N antilope : espèce de. Mbúr̄ bòo tɔ̀ӯ dùl. Le cobe défassa est plus grand que la biche-cochon.
mbùtɨ̀ (Syn: gír) VI avoir un trou. Pósɨ̀ yā-ḿ mbùtɨ̀ ɗé gúrsɨ̀ ɓōkɨ́ kɔ̄ɔ́. J'ai un trou dans ma poche et mon argent est tombé.
mbútɨ̄ VI être troué. Sēngē yā̰-ḿ ì nò̰ó̰ bɨ̄ mbútɨ̄ kɔ̄ɔ́. J'ai une moustiquaire, mais elle est toute trouée.
Cmp que. ì yá̰a̰ ɗí gɨ̄ ǹ Súu gḛ̀ḛ ngá̰y há̰ j-à j-àdɨ̄-n̄-á wà? Ce sont quelles choses que Sou en veut beaucoup alors qu'allons-nous lui donner? Cmp qui. ì mā̰ ǹ m-ā m-ɨ́lá gír. C'est moi qui commence.
ǹ- PRA il, elle (référence à un sujet qui précède) ( n- avant une voyelle). Mbētɨ́ kɔ̄ɔ́ bɨ̄ n-àw̄ kɨ̀ ǹ-ɗāa yá̰a̰ ndóò . Il a refusé mais il est parti faire cette chose. Ngō-kó̰o̰-ḿ yèl nà ǹ-ɓògɨ̀ gúrsɨ̀ àĺ. Mon frère a dit qu'il n'a pas volé l'argent.
-ǹ PRO le, lui. M-ā ḿ-ndí kɨ̀ kó̰o̰-ḿ nà m-ō-ǹ àĺ jó̰y. Je vais rester avec ma mère parce que je ne l'ai pas vue depuis longtemps. PRO son, sa. àw̄ mbāa tɨ́ dɔ̀ɔ màdɨ̄-ǹ n-há̰ rī-ǹ nà ì Ngèrāý tɨ́ nò̰ó̰. Il est allé visiter son ami du nom de Ngéray.
-n̄ PRA affixe marquant le pluriel. Dègɨ̄ sā-n̄-á sétɨ́. Les gens le cherchent en vain. tèē-n̄; jɨ̀-tèē-n̄; ī-tèē-n̄ - ils sortent; nous sortons; vous sortez.
ń N qui, que (v. aussi kɨ́). Ngōn ń m-ō-ǹ súkɨ̄-ú ní ì ngōn-í. L'enfant que j'ai vu au marché est ton fils.
ň (Syn: nìí) PRA avec (qqc ou qqn dont on a déjà parlé). Wùn kɨ̄ngɔ̄ àw̄-ň kɨ̀ tɔ̄l-ň kɨ̄nā. Il a pris la hache et il l'a emmené pour tuer le lion avec.
ǹ-dò Adv ici. Ná̰ā̰ ǹ-dò? Qui est là?
ń-dò AV là, là-bas. Wún gúrsɨ̀ ń-dò ī-ɗèē-ň ádɨ̄-m̄. Prends l'argent là et emmène-le-moi.
SPC là (marqueur de politesse dans les questions). Yél nà ì ɗí wà? S'il te plaît, qu'est-ce que tu as dit?
Prp de peur que. ún ngōn kɔ̄ɔ́ tà bɨ̀lò tɨ́ nà à ìsō tɨ́. Retire l'enfant du puits de peur qu'il tombe dedans.
VT dire. Súu nà ì kàrī. Sou dit que ce n'est rien. Expr: yèl nà -dire Yèl nà bɨ̀rà-ǹ ì mòtɨ̀.Il a dit que son père est malade.
nāgɨ́ VT rattraper. se presser. ḿ-ndō ḿ-nāgɨ́ tà kàw̄ bèmbèé kɨ̀ mùr̄-ú kàdɨ̄ dèē gɨ̄ tɨ́. Je me presse pour aller en brousse avec la boule pour donne aux gens.
nàjɨ̀ VT sécher au soleil. Gō-tɨ́ àn̄, mā̰ ḿ-nàjɨ̀ kàdɨ̀-á ndɔ̄ mɨ̀tá tó̰ò̰. Ensuite, je les retends encore au soleil pendant trois jours.
45
nàl̄ VT rater; manquer. ḿ-gḛ́ḛ̀ kɨ̀ ḿ-hɔ́ ngōn bɨ̄ mɨ́-nàl̄-ǹ kɔ̄ɔ́. J'ai essayé de l'attraper l'enfant mais je l'ai raté.
nān NIN oncle. Ndɔ̄ kɨ́-ɗēé tɨ́ àn̄ Súu àw̄ mbāa tɨ́ ɓēe nān-nìí. Un jour Sou alla en visite chez son oncle.
nángɨ̄ N sable. Ngé-ndó̰ò̰-kānjɨ̄-gɨ̄ ndɔ́r̄-n̄ tòo yā-dɨ́ kɔ̄ɔ́ kúḿ màn̄-á ɗèē ìndā-n̄ dɔ̀ɔ nángɨ̄ tɨ́. Les pêcheurs ont tiré la pirogue dehors du fleuve et l'ont placeée sur le sable.
nánjɨ́ N l'argile. Dḭ̀yḛ́ gɨ̄ à ìɓā-n̄ jīyó ndīr yá̰a̰ kɨ̀ nánjɨ́-á. La femme fabrique une marmite de cuisine avec l'argile.
nār VT saisir, arracher. Ngè-ɓògɨ̀ nār gúsɨ̀ yā-ḿ kɔ̄ɔ́ kéḿ pósɨ̀-ḿ tɨ́. Le voleur a arraché l'argent dans ma poche. VT faire sortir, sortir. Dègɨ̄ nār-n̄ yá̰a̰ ngá̰y àĺ, ādɨ̄ yá̰a̰ kɨ̀sà gòtó tɨ́ bátɨ́. Les gens n'ont pas pu sortir beaucoup de choses, si bien qu'ils n'ont absolument plus rien à manger.
nār VT démener; arracher. Ngè-ɓògɨ̀ nār gúsɨ̀ yā-ḿ súkɨ̄-ú. Le voleur a arraché mon argent au marché.
nàsár N européen, blanc. Nàsár gɨ̄ ì ngá̰y Mɔ̄rɔ̄ɔ́ àĺ. Il n'y a pas beaucoup de blancs a Maro. Expr: tà nàsár -français Tà nàsár ì tà-ɓēe kɨ́ màjɨ̀ ngá̰y.Le français est une très belle langue.
nàsɨ̄ N antilope cheval. Nàsɨ̄ ì dā̰a̰ kɨ́ tītɨ̄ sɨ́ndá bɨ̄ kɨ́rá-ǹ tò tɨ́. L'antilope cheval est un animal comme le cheval mais il y a lignes sur son corps.
nāsɨ̄ VT provoquer la nausée (dans l'expression kɔ́w [dèē] nāsɨ̄-ǹ "[qqn] avoir la nausée"). ḿ-ɗāa mò̰y ɗé kɔ́w-ḿ ndì nāsɨ̄-m̄. Je suis malade et j'ai la nausée.
náw N pêcheur. Náw gɨ̄ à àl-n̄ màn̄ tā̰á̰ bɨ̄ à njīyā-n̄ dɔ̀ɔ màn̄ tɨ́ àĺ. Les pêcheurs nagent dans l'eau mais ils ne marchent pas sur l'eau.
nà̰a̰ VI rester. Nà̰a̰ yá̰a̰-kɨ́sà ngá̰y àĺ = yá̰a̰-kɨ́sà nà̰a̰ ngá̰y àĺ. Ça ne reste pas beaucoup de nourriture.
nā̰a̰ VT goûter. í-nā̰a̰ tá̰a̰ nó̰ò̰ wōo ké nèl̄ wà? Goute la sauce pour voir si elle est bonne.
nà̰a̰ VI rester. Nà̰a̰ ndɔ̄ɔ jīyó kòo-ń kàdɨ̄ m-āw mbāa tɨ́. Ça reste deux jours seulement pour que je voyage. Wó̰o̰ mùr̄ nà nà̰a̰ tá̰a̰ ngá̰y àĺ. Mange la boule, mais ça ne reste pas beaucoup de sauce.
nā̰a̰ N lune. Nā̰a̰ à wùdɨ̀ ànī ā āw. Quand la lune se couchera tu partiras. N mois. Nā̰a̰ kɨ́ gògɨ́ ń à ɗèē nò̰ó̰ màn̄ à yèdɨ̀ tītɨ̄ nā̰a̰ kɨ́ ndóò àĺ. Le mois prochaine (qui va venir) ne vas pas tomber comme ce mois-ci. Expr: tɔ̄l tà kɔ́n nā̰a̰ -à la fin du mois Expr: nā̰a̰ kɨ́ gògɨ́ tɨ́, nā̰a̰ kɨ́ mɔ̄n tɨ́ -le mois prochain, le mois passé
nà̰ā̰ PR marqueur de réciprocité. Ngán gɨ̄ ndɨ̀ ɗɔ̄-n̄ nà̰ā̰. Les enfants sont en train de se battre.
ná̰ā̰ INT qui?. ì ná̰ā̰ ǹ ìlà-ī. Qui t'envoie? N un inconnu. Ngōn ń ɗèē rō-ḿ tɨ́ làā tòō ì ngōn ná̰ā̰ àn̄ ḿ-gèr̄-ǹ àĺ. L'enfant qui est venu ici à côté moi est un enfant inconnu et je ne le connais pas.
nà̰ā̰-tɨ́ AV ensemble. ásɨ́gàr-gɨ̄ njīyā-n̄ nà̰ā̰-tɨ́ tɨ́ kàw̄ ɓēe ń tām ì tītɨ́ ní. Les soldats marchent ensemble vers le village où il y a le problème.
-nèé PRA lui (seulement avec la préposition sè- 'with'). Dḭ̀yḛ́ wùn ngōn-ǹ àw̄ sè-nèé ɓēe-é. La femme a pris l'enfant et l'a emmené à la maison.
46
nēgɨ́ VTI bouillir. Lò-ń màn̄ à sāa nēgɨ́ nò̰ó̰ àn̄, m-ɔ́y kùm ɗɔ̄ý ní ḿ-ɓōó bìr-í m-ɔ́sɨ́ ādɨ̄ ɓɔ̀w dùgùrù. Quand l'eau commence à bouillir, je ramasse les amandes, je vais les écraser dans le mortier et j'en fais de la mélasse.
nèl̄ VT plaire. Mbāa ń āw tɨ́ Sār-á nò̰ó̰ nèl-ī ngá̰y wà? Est-ce que ton voyage à Sarh t'a plu beaucoup? VT donner un bon goût à (une sauce, repas, etc.). Mbī mōngɨ̄ nèl̄ bíyā ngá̰y. La feuille de l'arbre "mong" donne un bon goût à la bouillie. Expr: rō [dèē] nèl̄-á -[qqn] est content Rō-ḿ ndɨ̀ nèl̄-m̄ ngá̰y tò.Je suis content maintenant. Expr: ādɨ̄ tàa-í nèl̄; ādɨ̄ tàa-sɨ́ nèl̄ -bon appétit (à toi); bon appétit (à vous)
nēl VT pagayer. Náẁ-gɨ̄ nēl-n̄ tòo ndì sāa-n̄-nìí kānjɨ̄. Les pêcheurs pagayent la pirogue en cherchant des poissons.
nél N vent (on dit aussi nélé). Nél ɗèē kɨ̀ màn-á kújɨ́-ú gō-ḿ tɨ́. Le vent a fait entrer de l'eau dans ma maison. Sūngó, ìndà-ī bɨ̄ ā wō-ǹ àĺ, ì ɗí? ì nél. Il te tape mais tu ne le vois pas, qu'est-ce que c'est? C'est le vent (devinette).
nél-māĺ N tourbillon. Nél-māĺ wɔ̀y kūbɨ̄ yā-ḿ àw̄-ň. Le tourbillon a pris mes vêtements et les a emporté.
nètèé Adv dehors. Ngōn ń tèē nètèé ní àw̄ ɗá wà? L'enfant qui est sorti dehors est allé où?
SPC ce, cet (emphatique). Tɔ̄l-n̄ yèl̄ ní bɨ̄ wùn ɗèē-n̄ sè-nèé ɓēe-é. Ils tuèrent l'oiseau et l'emportèrent chez eux. Ngōn-í ní hál-ǹ màjàĺ. Ton l'enfant là son caractère est mauvais.
arabe SPC alors (marqueur de la fin d'une proposition). Lò-ń kùm kḭ̄yō̰ à tùtɨ̀ ní, ā í-ɗāa-n̄-nìí bà̰ý. Quand les noyaux sont secs, qu'est-ce que tu fais avec?
nìi Adv seulement, justement. Dègɨ̄ yèl-n̄ nà ì Súu nìi ǹ ìsà nīń ní. Les gens disait que c'était Sou justement qui avait mangé le corps.
nìí (Syn: ň) PRA en, avec (qqc dont on a déjà parlé). à ɗāa-nìí ɗí? à ɗāa-n̄-nìí ɗí? Que va-t-il en faire? Que vont-ils en faire?
nìí PRA son, sa (après une proposition introduite par kɨ̀ ou kɨ̀ "avec"). ngōn nì-n̄-kɨ̀ bɨ̀rà-nìí - l'enfant avec son père. Ndɔ̀r̄ kɨ̀ kɔ̀sɨ̀ yā-nìí. ndɔ̀r̄ kɨ̀ kɔ̀sɨ̀-ɔ́. Il laboure avec sa houe. Il laboure avec la houe.
nì-n̄ PR eux, elles (forme emphatique). Būr-gɨ̄ tītɨ̄-n̄ nà̰ā̰ kɨ̀ ngàrwà̰y gɨ̄ bɨ̄ nì-n̄ à tò-n̄ kùm màn̄-á àĺ. Les varans sont pareilles aux varans d'eau mais eux ils ne restent pas dans l'eau.
nì-n̄-kɨ̀ CNJ avec, et. ɔ̄r-m̄ súu yā dɔ̀gɨ̀-dɔ̀gūm nì-n̄-kɨ̀ ɓètɨ̄-é. Conte-moi l'histoire du lièvre et le singe.
nìḿ N rat : esp. de. Nìḿ ì yégɨ̄ kɨ́ à dò̰o̰ njà dèē gɨ̄ ndɔ̄ɔ́. Le "nim" est un rat que mord les pieds des gens pendant la nuit.
níḿ N esp. d'arbre, neem [Azadirachta indica]. Yùbɨ̄ níḿ kátɨ̄ ngá̰y bɨ̄ màjɨ̀ ngá̰y tām yā rō-ngàngɨ̄ tɨ́. L'huile de l'arbre neem est amère mais elle est très bon pour la bonne santé.
nīń N corps. Wùn-n̄ nīń àw̄-n̄-nìí dɔ̀ɔ-ɓádɨ́ tɨ́ kàdɨ̄ dùbɨ̄. Ils ont pris le cadavre et l'ont porté au cimetière pour l'enterrer.
nìng [nìŋ, nìŋgɨ̀] N la terre. M-ɨ́ngé gúrsɨ̀ kùtɨ̀-jīyó nìng tɨ́. J'ai trouvé 100 CFA sur la terre.
nḭ̄ḭ N rêve. Nḭ̄ḭ ń ngōn-ḿ nḭ̄ḭ ndɔ̄ɔ́-làā nò̰ó̰ ɗāa-ǹ ɓōĺ tɨ́ ngá̰y. Le rêve que mon enfant a eu cette nuit l'a beaucoup effrayé. V rêver. ḿ-nḭ̄ḭ dɔ̀ɔ ngōn-kó̰-ḿ kɨ́ wóỳ kɔ̄ɔ́ tɨ́. J'ai rêvé de mon frère qui est mort.
47
nḭ̄ḭ VT bégayer (obj. est tām "parole"). Ngōn kɨ́-ɗēé à nḭ̄ḭ tām àn̄ màdɨ̄-ǹ gɨ̄ à ɓòdɨ̀-n̄ sè-nèé. Un certain enfant bégaie et alors ses amis se moquent de lui.
nḭ̀ḭ N jalousie (entre les femmes). Expr: ngè nḭ̀ḭ -celui qui est jalouse Expr: ìndā nḭ̄ḭ kɨ̀ [dḭ̀yḛ́] -être jalouse de [une femme] ḿ-ndɨ̄gō kūbɨ̄ kɨ́ kíjɨ̀ m-ɨ́lá rō-ḿ tɨ́ àn̄ màdɨ̄-ɓē-ḿ ndɨ̀ ìndā nḭ̄ḭ sè-ḿ.J'ai acheté un nouveau habit et je l'ai porté et alors ma voisine (ou ma co-épouse) est jalouse de moi.
nḭ̀ [nḭ̀,nɨ̀] PR lui, il, elle (forme emphatique). Kàgɨ̀ tītɨ̄ nà̰ā̰ kɨ̀ mɨ̀là-á bɨ̄ nḭ̀ bòo tɔ̀ӯ-ǹ. La panthère est pareille au chat sauvage mais elle est plus grande.
nḭ́ Pr ça, cela. Kàdɨ̄ gúsɨ̀ ngè-ndòō nḭ́ ì yá̰a̰ kɨ́ májɨ̀ ngá̰y. Donner l'argent à un pauvre, cela est un très bonne chose.
nḭ̄yḛ́ NIN épouse, femme [de qc]. Nḭ̄yḛ́-í wòjɨ̀ ngōn kɔ̄ɔ́ à? Est-ce que ton épouse a déjà accouché? Nḭ̄yḛ́-ǹ ndɨ̀ ɓīr mùr̄ kɨ́ màjɨ̀ ngá̰y kɨ́ àdɨ̄-jɨ́. Sa femme est en train de préparer une bonne boule pour nous.
nɨ̀-kɨ́ɓā Pr lui-même, moi-même, etc. (on dit aussi nɨ̀-kɨ́wā). ì ɓɨ̀rà-ḿ nɨ̀-kɨ́ɓā ń yèl. C'est mon père même qui l'a dit. Pr vraiment? (marque doute en forme de question). Bɨ̀rà-í à àw̄ ɓēe-é nɨ̀-kɨ́ɓā à? Est-ce que ton père vraiment va au village.
nɨ̀-kúwā Pr lui-même, moi-même, etc. (v. nɨ̀-kɨ́ɓā).
Nɨ́ɓā NP Nouba, frère de Sou dans la mythologie Sar. NP Dieu (chr.). Nɨ́ɓā ì ngè kɨ̀ndā-jɨ́. Dieu est notre créateur.
nɨ̄ɓō VT distribuer. Dèē-gɨ̄ nɨ̄ɓō yá̰a̰-kɨ́sà ngé-kà̰ӯ-ɗɔ̄ɔ-gɨ̄. Les gens ont distribué la nourriture aux réfugiés.
nɨ́má N gombo. Dḭ̀yḛ́ ndì ndīr tá̰a̰ nɨ́má kàdɨ̄ àdɨ̄ ngàw-ǹ. La femme préparait une sauce de gombo pour son mari.
nɨ̀ngà N sagaie, lance. Wùr-m̄ kɨ̀ nɨ̀ngà bɨ̄ wɔ̀dɨ̀-m̄ àĺ. Il a jeté une sagaie sur moi mais il ne pas atteint.
nɨ̄ngá N bracelet, anneau. Ngán bà̰y gɨ̄ ìlà-n̄ nɨ̄ngá kɨ́ wɔ̀ӯ ngá̰y. Les jeunes filles initiées portent des bracelets très lourds.
nɨ̀ngà-dɔ̀ɔ NIN cheveux. Mbī kāgɨ̄ gɨ̄ làw̄-n̄ nɨ̀ngà-dɔ̀ɔ-ḿ tɨ́. Les feuilles de l'arbre se collaient à mes cheveux.
nòdɨ̄ V accroupir : se. ī-nòdɨ̄ ādɨ̄ m-ūsɨ̄ màn̄ dɔ̀ɔ-í tɨ́. Accroupis toi pour que je fasse descendre la jarre de l'eau sur ta tête.
nōjɨ̄ NIN parent, parenté. Nōjɨ̄ ndɨ̄mā tɔ̀ӯ nōjɨ̄ kòjɨ̀. La parenté empruntée est meilleure que la vraie parenté {proverbe}.
nōjɨ̄ VT nier. ī-nōjɨ̄ àĺ, ì ḭ̄ḭ kúwā ǹ yél. Ne le nie pas, c'eat toi qui l'a dit!
nōm VT tremper (dans l'eau). Dɨ̀ngà nōm kūbɨ̄ yā-ǹ kùm màn̄-á kàdɨ̄ ǹ-tɨ́gō. L'homme trempe son habit dans l'eau pour le laver. VT garder (un fruit, pour qu'il mûrisse). M-ā ḿ-nōm mángò yā-ḿ ɗé kɨ̀rē àn̄ m-ā m-āw-ň súkɨ̄-ú. Je vais garder mes mangues pour qu'ils mûrissent et alors je vais les apporté au marché.
nō̰o̰ VI pleurer. í-ɗèē ún ngōn ń ndɨ̀ nō̰o̰ nò̰ó̰. Viens prendre cet enfant qui pleure là. Expr: nō̰o̰ yòo -pleurer le mort Ils pleurèrent le mort longtemps et quand la nuit fut venue, ils emmenèrent le corps dans la case.
48
nò̰ (Syn: kàtɨ̀-nò̰) NIn le front. M-ɔ́sɨ́ nò̰-ḿ kádɨ̀ bɔ̀r tɨ́ ɗé nò̰-ḿ tōr-m̄ ngá̰y. J'ai coigné mon front contre le mur et il me fait très mal. ɓàr-á nò̰-ḿ à tōr-m̄. Pendant la saison des pluies le front me fait mal [pas de changement tonal].
nò̰ PRP avant. Gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ à mbùjɨ̀ nò̰ ùwā tɨ́. Le maïs devient mûr avant le mil. PRP devant. Ngōn ndɨ̀ nò̰-ḿ tɨ́ ndɨ̀ nō̰o̰. L'enfant s'est assis devant mois tout en pleurant.
nò̰ó̰ Cmp marqueur de la fin d'une proposition relative (on dit aussi , qui est la forme plus "Sar"). Yá̰a̰-kɨ̀sà ń j-à jɨ̀-sà-n̄ lòo-tīi nò̰ó̰ à nèl̄ ngá̰y = Yá̰a̰-kɨ̀sà ń j-à jɨ̀-sà-n̄ lòo-tīi ní à nèl̄ ngá̰y. Le repas que nous allons manger demain sera très bon.
nó̰ò̰ Adv là. Ndɔ̄-ń nó̰ò̰ tɨ́ dègɨ̄ àw̄-n̄ ndɔ̀r̄ kàsɨ̀-á kɔ̄ráy. Ce jour-là les hommes étaient tous partis débrousser les champs pour la bière. Expr: ndì nò̰ó̰ -il y en ḛ̀ḛ̄ḛ́, ndì nò̰ó̰.Oui, il est là. Expr: (yá̰a̰) yā [dèē] ì nò̰ó̰ -[qqn] avoir (qqc) Sēngē yā-ḿ ì nò̰ó̰.J'ai une moustiquaire. Expr: ì lò ń nò̰ó̰ tɨ́ ... -c'est pour cette raison que ... ì lò ń nó̰ò̰ tɨ́ dɔ̀ɔ kèrwēy wɔ̀r̄-ň kɔ̄ɔ́.C'est pour cette raison que la tête du charognard est chauve.
nùjɨ̀ VT détruire (souvent avec kɔ̄ɔ́). Kété dúnyà kɨ́ ɓēe-é màjɨ̀ ngá̰y bɨ̄ ɗɔ̄ɔ ɗèē nùjɨ̀-nìí kɔ̄ɔ́. Avant la vie en brousse était très bonne mais la guerre est venue et l'a détruit. VI être détruit. Bɨ̀lō yā-ḿ nùjɨ̀ kɔ̄ɔ́ ɗé ḿ-gḛ̀ḛ kɨ̀ ḿ-ndɨ̄gō kɨ́ kíjɨ̀. Mon vélo est détruit et je veux acheter un nouveau. VI tomber en panne. Bèlō yā-ḿ nújɨ̀ kɔ̄ɔ́ ɗé ḿ-ɗèē ɓēe-é kɨ̀ njà-ḿ. Mon vélo est tombé en panne et je suis rentré au village à pied. VT gaspiller. Nùjɨ̀ gúsɨ̀ kɔ̄ráy gír kàsɨ̀-á. Il a gaspillé tout son argent avec la boisson. Expr: nùjɨ̀ kɨ̀ rō-ǹ kɔ̄ɔ́ -se gâter, se détruire Ngōn wòō tàa-ḿ àĺ ɗé àw̄ ká nùjɨ̀ kɨ̀ rō-ǹ nìí kɔ̄ɔ́.L'enfant n'a pas écouter mes paroles et il est allé se gâter.
nùmɨ̀rɔ̄ Français N numéro. ḿ-gḛ́ḛ̀ kɨ̀ m-ɔ̄r tām kɨ̀ màdɨ̄-ḿ bɨ̄ ḿ-ɨ́ngé nùmɨ̀rɔ̄ yā-ǹ àĺ. Je veux parler à mon ami mais je ne trouve pas son numéro.
nùmbɨ̀rɔ̄ N numéro. ādɨ̄-m̄ nùmbɨ̀rɔ̄ tèlèpóǹ yā-í ādɨ̄ ḿ-kɔ́r̄-ī-nìí lòo-sɔ̀l̄-é làā. Donne-moi ton numéro de téléphone pour que je t'appelle ce soir.
nūró N saleté. Nūró kūbɨ̄ nó̰ò̰ màjɨ̀ kòō àĺ. La saleté de cet habit n'est pan bonne à voir. Expr: ìhɔ̀ nūró -être sale
núsɨ̀ arabe N demi; moitié. àsɨ̀ kàdɨ̀ kógɨ̄ḿ kɨ̀ núsɨ̀-nìí. Environ une heure et demie.
nṵ́ṵ AV là-bas (loin). ōo lòo nṵ́ṵ dɔ̀ɔ màn̄ tɨ́. Regardez là-bas (un peu loin) sur la rive.
nṵ̄ṵ VI couler. ɓàr-á màn̄ à nṵ̄ṵ láw ngá̰y ɗé lòo kàl-ǹ tōr ngá̰y. Pendant la saison des pluies l'eau coule très vite et nager dedans est très difficile.
ndàa VI être blanc. Jàlàbíyà ì kūbɨ̄ kɨ́ ndáà ɗáng-ɗáng bɨ̄ ngāl yùlùl. Le jalabiya est un habit qui est très blanc et très long. VI être clair (la lune). Màjɨ̀, bɨ̄ nā̰a̰ ndàa ngá̰y. Bien, mais c'est qu'il y a le clair de lune
ndābɨ́ N canard. ndābɨ́ ì yèl̄ kɨ́ gḛ̀ḛ màn̄ ngá̰y bɨ̄ gír-ǹ gɨ̄ ì ngá̰y. Le canard est un oiseau qui aime l'eau. Il y a beaucoup d'espèces différentes.
ndájɨ̄ VT imiter. Yá̰a̰ ń ndɨ́ɨ̀ í-ɗāa-ň ní Súu àw̄ ká ɗà ndájɨ̄ ndī-í. La chose que tu es en train de faire ici, Sou est parti l'imiter!
ndàl̄ N causer à nuit. Tàgɨ́-bè jɨ̀-ndàl̄ tà hòr tɨ́ ndɔ̄ɔ́ lòo tīi-jɨ́. Cette nuit nous avons causé la nuit la devant le feu jusqu'à l'aube est arrivé sur nous.
ndàm N esp. de écureuil. Kɨ̀gà kèm dɔ̀ɔ nà̰ā̰ tɨ́ wɔ̀gɨ̄ tɔ̄l ndàm. Compter l'un sur l'autre empêche de tuer l'écureuil (proverbe).
ndàm N testicules. Ndàm bàl bḭ̄yā̰ kɨ́ ndàw̄ nèl̄ ngá̰y. Les testicules du bouc grillés sont délicieux.
49
ndām N danser. Ngá-sáā-gɨ̄ àw̄-n̄ ndām-á kùm nā̰a̰ ndà-á. Les jeunes sont tous partis à danser à la claire de lune.
ndān VI être rassasié. Kɨ́ ndān à ɗèbɨ̀-n̄ kɨ̀ kɨ́ ndān màdɨ̄-nìí. Celui qui est rassasié s'amuse avec celui qui est rassasié comme lui (Prov.)
ndàngɨ̀ VT écrire. ɗéèē í-ndángɨ̀ létɨ̀r kèm màktúbɨ́ ādɨ̄ m-ɨ́lá-nìí m-ādɨ̄ ngōn-ḿ. Viens écrire une lettre pour moi pour que je puisse l'envoyer à mon enfant.
ndāŕ NIN peau, cuir. Dèē gɨ̄ à rā-n̄ ndḛ́y kɨ̀ ndāŕ yàbɨ̀-á. On fait des chicottes avec la peau de l'hippopotame.
ndàw̄ VT griller. Dḭ̀yḛ́ ndɨ̀ ndàw̄ wúdùm kàdɨ̄ àdɨ̄ ngán-ǹ gɨ̄. La femme est en train de griller les arachides pour donner à ses enfants.
ndèjɨ̀ VI couler, tomber en gouttes. Màn̄ ɗà ndèjɨ̀ kújɨ́-ú lò-ḿ làā. Des gouttes de pluie sont tombées dans ma maison. VT filtrer. Kó̰o̰-ḿ ndèjɨ̀ yérgè. Ma mère a filtré le "argi".
ndèl̄ N esp. de silure. Ndèl̄ ì kānjɨ̄ kɨ́ kɨ̄ngɔ̄-ǹ ì ngá̰y àĺ. Le silure est un poisson sans beaucoup d'arrèts.
ndèm̄ VI envelopper, emballer. dòktór ndèm̄ jī-ḿ kɨ̀ bāndɨ̄-á. Le médecin m'a bandé la main.
ndèngɨ̄ VI diarrhée : avoir. Ngōn-ḿ ndɨ̀ ndèngɨ̄ kɨ̀ mósɨ́-ó. Mon enfant a la diarrhée avec du sang. Njà ngè ndèngɨ̄ à àỳ-n̄ àĺ. Les pieds de celui qui a la diarrhée ne se fatigue pas.
ndèr̄ VI épais : être. Ndāŕ kèdɨ̄ ndèr̄ ngá̰y hō nèl̄ ngá̰y hō. La peau de l'éléphant est très épaisse et aussi elle est délicieuse.
ndēr VT creuser. Yégɨ̄ gɨ̄ ndēr-n̄ bɨ̀lò ngá̰y gídɨ̀ kújɨ́-ú. Les rats ont creusé beaucoup de trous derrière la maison.
ndètɨ̀ VT concerner. Tām yā-í ndètɨ̀-m̄ àĺ. Ton problème ne me concerne pas.
ndèw VI trembler. Kàdɨ̀ wɔ̀sɨ̀-m̄ ngá̰y ɗé ḿ-ndō ḿ-ndéẁ. Le soleil est très fort sur moi et je suis en train de trembler.
ndḛ́y N chicotte. Tɨ́ndā-n̄ ngè-ɓògɨ̀ kɨ̀ ndḛ́y-ḛ́ lò-ɗāa-sàrìyà tɨ́. Ils ont frappé le voleur avec une chicotte à la place de jugement. NIN queue (fig.). Expr: ndḛ́y-kūbɨ̄ -tige de coton (utilisé comme châtiment aux enfants) Bɨ̀rà-ǹ ìndà-ǹ kɨ̀ ndḛ́y-kūbɨ̄.Son père l'a tapé avec la tige de coton.
ndì VI rester. Mā̰ ḿ-ndí làā àsɨ̀ ndɔ̄ mḭ́ḭ àĺ ànī ndɔ̄ mḛ̀hḛ́. Je vais rester ici pendant cinq ou six jours. ɗé Súu à ndì sè-jɨ́ àn̄ rɔ̄-jɨ́ à tōr-jɨ́ ngá̰y. Si Sou reste avec nous, nous aurons trop d'ennuis. m-ā m-ndɨ̀ ɓēe-é, ī-ndɨ́ɨ̀ ɓēe-é, ndì ɓēe-é, jɨ̀-ndì-n̄ ɓēe-é, jɨ̀-ndì ɓēe-é, í-ndō-n̄ ɓēe-é, ndì-n̄ ɓēe-é - je reste à la maison, tu restes à la maison, il reste à la maison, nous (incl.) restons à la maison, nous (excl.) restons à la maison, vous restez à la maison, ils restent à la maison. VI s'asseoir. ī-ndí níǹg tɨ́ bɨ̄ àdɨ̄ jɨ̀-wál̄ tām. Assieds-toi et nous pouvons causer un peu.
ndī NIN la voix. ndī-ḿ, ndī-í, ndī-ǹ, ndī-jɨ́, ndī-sɨ́, ndī-dɨ́ - ma voix, ta voix, sa voix, notre voix, votre voix, leur voix. M-ōo ndī ngōn-ḿ bɨ̄ m-ōo rō-ǹ àĺ. J'ai écouté la voix de mon enfant mais je ne le vois pas. NIN cri de (pas trop fort, v. aussi sōḿ). Ngè-ndò̰o̰ wòō ká̰a̰ ndī tànjɨ̀ ɗé àw̄ ká ìndà-ǹ kɨ̀ búndɨ́-ú. Le chasseur a écouté le cri de la pintade et il est allé le tirer avec son fusil.
ndíī N sorte de condiment. Tá̰a̰ kɨ́ kúl̄ kɨ̀ ndíī-í nèl̄ ngá̰y. La sauce longue préparée avec le condiment "ndii" est très agréable.
50
ndìgɨ̀ VT répondre. Bɨ̀rà-í ndɨ̀ kɔ́r̄-ī tòō ā ī-ndìgɨ̀-á wà. Ton père t'appelle -- vas-tu lui répondre?
ndīĺ V youyou, faire. Dḭ̀yḛ́ gɨ̄ ìnē-n̄ ndīĺ gō ngé-sɨ́ndà-gɨ̄ tɨ́. Les femmes poussaient les youyous (pour encourager) les chevaliers.
ndíl N l'ombre. M-ndí kàdɨ̀ ngō-kó̰-ḿ tɨ́ ndíl-í. Je suis resté auprès de mon frère à l'ombre.
ndìngā N jumeaux, jumelles. Màdɨ̄-ɓēe-ḿ wójɨ̀ ndìngā-gɨ̄. Ma voisine a donné naissance à des jumeaux.
ndīr VT cuire, faire la cuisine. Nḭ̄yḛ́-ḿ ndɨ̀ ndīr tá̰a̰ kɨ́ màjɨ̀ ngá̰y kàdɨ̄ àdɨ̄-m̄; nḭ̄yḛ́-ḿ ndīr tá̰a̰ kɨ́ màjɨ̀ ngá̰y àdɨ̄-m̄. Ma femme est en train de cuire une bonne sauce pour moi. vs. Ma femme a préparé une bonne sauce pour moi.
ndɨ̀ VI être en train de. Ndɨ̀ tèē-n̄ màn̄ tà kàw̄ dùbɨ̄-ǹ tɨ́. Elles étaient en train d'aller à la rivière pour l'enterrer. m-ɨ́ndɨ̀ ḿ-ɗāa kɨ̀là; índɨ̀-í ɗāa kɨ̀là; ndɨ̀ ɗāa kɨ̀là; ndɨ̀ jɨ̀-ɗāa kɨ̀là; ndɨ̀ jɨ̀-ɗāa-n̄ kɨ̀là; índɨ̀ í-ɗāa-n̄ kɨ̀là; ndɨ̀ ɗāa-n̄ kɨ̀là - je suis en train de travailler; tu es en train de travailler; il/elle est en train de travailler; nous (excl.) en train de travailler; nous (incl.) sommes en train de travailler; vous êtes en train de travailler; ils/elles sont en train de travailler;. ndɨ́ɨ̀ ḿ-ɗāa kɨ̀là; ndō-í ɗāa kɨ̀là; ndō í-ɗāa-n̄ kɨ̀là - je suis en train de travailler; tu es en train de travailler; vous êtes en train de travailler.
ndɨ̀bā N héritage. Wɔ̀y yá̰a̰ dɔ̀ɔ ndɨ̀bā gòtɨ̀ bɨ̀rà-ǹ tɨ́. Il a pris l'héritage de son père.
ndɨ̄gō VT acheter. J-àw̄ ká ī-ndɨ̄gō sḛ́y ādɨ̄ m-ā̰y. Allons, achète m'en un peu pour boire.
ndɨ̄já N cicatrice. Sàr̄ gɨ̄ à njár̄-n̄ ndɨ̄já kùm ngán ndóò gɨ̄ tɨ́. Les Saras tracent les cicatrices sur les visages des jeunes hommes inititiés.
ndɨ̀jè VT demander. ḿ-ɗèē ndɨ̀jè-ī yá̰a̰ tɨ́. Je suis venu te demander une chose.
ndɨ̄mā VT preter (quand on doit rendre le même objet) (objet suit par tɨ́; v. aussi tɨ́). ḿ-ndɨ̄mā-ǹ jīyó yā-ḿ tɨ́ àsɨ̀ dɨ̀másɨ̀ jīyó ɓōó-làā bɨ̄ tél̄-ň àdɨ̄-m̄ àĺ ɓáy-tó̰ò̰. Je lui ai prêté ma marmite depuis deux semaine mais il ne m'a pas encore rendue.
ndɨ̄ngā VT convoiter. Dḭ̀yḛ́ ndóò ɗé wòō kūbɨ̄ kɨ́ májɨ̀ rō-í tɨ́ àn̄ à ndɨ̄ngā. Cette femme, si elle voit un joli habit sur toi elle va le convoiter. Expr: [dèē] ndɨ̄ngā rō-ǹ -se lamenter ī-ndɨ̄ngā rō-í ngá̰y àĺ nà mā̰ ḿ-ɗèē nò̰.Ne te lamantes pas beaucoup, je vais venir. Expr: [dèē] ndɨ̄ngā rō-ǹ -[qqn] se lamenter Kó̰o̰-ǹ wòy kɔ̄ɔ́ ɗé ndɨ̄ngā rō-ǹ ngá̰y.Sa mère est morte et il se lamant beaucoup.
ndɨ̄ngā-rō N lamentation.
ndɨ́rā VT redresser. Ngōn ndì ndɨ́rā kāgɨ̄ kùӯ yā-ǹ. L'enfant est en train de redresser sa canne à pêche.
ndɨ̀sā N balai. Dèē-gɨ̄ à wɔ̀y-n̄ kèm kújɨ́ kɨ̀ ndɨ̀sā-á. Les gens balaient l'intérieur de leurs maisons avec un balai.
ndòo N cerémonie d'initiation. Kòy ndòo kɨ̄sā ì yá̰a̰-gír-ɓēe yā Ngàm̄ gɨ̄. Le rite d'initiation des jeune hommes est une coutume chez les Ngam.
ndōo N douleurs prenatales. Ndōo ndì ìlà gír kàdɨ̄ ɗāa nḭ̀yḛ́-ḿ. Ma femme commence avec les douleurs d'accouchement.
ndòō N pauvreté. Ndòō ì ngá̰y kèm ɓēe yā-ḿ tɨ́ gògɨ́-làā Il y a beaucoup de pauvreté de mon village à nos jours.
51
ndóò SPC ce, cette, ces. Ngōn ndóò ndóō yá̰a̰ ngá̰y tɔ̀ӯ ngōn-kó̰o̰-ǹ. Cet enfant étudie plus que son frère. AV là, qui est là. ḭ̄ḭ ndóò , yél tām ngá̰y! Toi là, tu parles trop!
ndóō VT enseigner. í-ɗèē ḿ-ndóō-ī tɨ́. Viens, je vais t'enseigner. ɗé í-ndóō yá̰a̰ àĺ ànī ā íngé dɔ̀ɔ-í àĺ. Si tu n'étudies pas, tu ne va pas réussir.
ndòbɨ̄ N esp. d'arbre à la sève très acide [Gardenia erubescens]. ɗé njà-í tágɨ̄ ànī í-ɗāa màn̄ ndòbɨ̄ tà tɨ́ ādɨ̄ dḭ̄yḛ̄ wūy kɔ̄ɔ́. Si ton pied est enflé alors tu applique la sève du l'arbre "ndobi" dessus pour faire coller le pus.
ndògɨ̄ VT laver. Gō-tɨ́ Súu wòy, dḭ̀yḛ́ gɨ̄ ndògɨ̄-n̄-á kɔ̄ɔ́ bɨ̄ ɗāa-n̄ yùbɨ̄ rō-ǹ tɨ́. Après Sou meurt, les femmes lavent son corps et l'oignent d'huile.
ndògɨ̄ AV secko, clôture en paille. Ndògɨ̄ yā-ḿ ngísɨ̀ kɔ̄ɔ́ ɗé ḿ-gḛ́ḛ̀ kàdɨ̄ ḿ-ɨ́jō kɨ́-ɗángɨ̀. Mon secko est vieux et déchiré et alors je veux tresser un autre.
ndól̄ VT réveiller. ḿ-ndól̄-ǹ ɓàtɨ̀ bɨ̄ mbētɨ́ kàdɨ̄ ɗèē sè-ḿ kɔ̄ɔ́. Je l'ai réveillé de bonne heure mais il a refusé de venir avec moi. VI se réveiller, être réveillé. í-ndól̄ tā wà? Tu es réveillé?
ndón̄ V aider;réparer (l'objet est suivi de kɨ̄ tītɨ́). ā ī-ndól̄ ngè-ndòō kɨ̄ tītɨ́ ɗé ìngè yá̰a̰-ǹ ā gōng-ī kɔ̄ɔ́ Si tu aides un pauvre et alors il devient riche alors il va t'éviter.
ndòr VT piler sans liquide. ḿ-ndór̀ gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ kàdɨ̄ ḿ-ɓīr-ǹ mùr̄ tɨ́. J'ai pilé le maïs pour prépare la boule avec.
ndò̰o̰ NIN langue. Lòo-ń m-ɨ́sá gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ nò̰ó̰ ḿ-dó̰ò̰ ndò̰ō̰-ḿ. Lorsque je mangeais le maïs je me suis mordu la langue.
ndò̰o̰ N pêche; chasse. āa ndò̰o̰ kānjɨ̄-á ɓōó-làā tó̰ò̰? Vas-tu encore aller à la pêche aujourd'hui? VT chasser, faire la chasse de. Tàgɨ́-bè bɨ̀rà-ḿ ndò̰o̰ dùl. Hier mon père a chassé une biche-cochon.
ndò̰ō̰ VT démanger. Gòtɨ̀ yḭ́l̄ gɨ̄ ndò̰ō̰-m̄-n̄ ngá̰y. = Màn̄-tà yḭ́l̄ gɨ̄ ndò̰ō̰-m̄-n̄ ngá̰y. Les piqûres de moustique me démangent beaucoup.
ndɔ̄ɔ VI arrive (la saison seche) (seulement dans l'expression ɓāl ndɔ̄ɔ "la saison sèche arrive").
ndɔ̄ N jour. Bɨ̄ ā í-ndí làā ndɔ̄ bà̰ý? Et combien de jours vas-tu rester ici?
ndɔ̄ɔ́ N la nuit, pendant la nuit. Lò ndɔ̄ɔ́ ànī Súu yèl nḭ̄yḛ́-ǹ bɨ̄ ká ɓogɨ̀-n̄ yùbɨ̄ ní. Pendant la nuit Sou appela sa femme et ils volèrent l'huile. Expr: ndɔ̄ɔ́ làā -cette nuit Est-ce que tu as trouvé du poisson cette nuit? Expr: dàn ndɔ̄ɔ́ -en pleine nuit
ndɔ̄-kɔ̀r̄-kò̰ō̰ NP dimanche (le jour de repos).
ndɔ̄ɔ́-làā AV cette nuit. Ndɔ̄ɔ́-làā màn̄ yèdɨ̀ ngá̰y. Cette nuit il a beaucoup plu.
ndɔ̄dɨ̄ VT trouver. í-ndɔ̄dɨ̄-ǹ ɗá? Où l'as-tu trouvé? ḿ-ndɔ̄dɨ̄ ngán gɨ̄ ɓēe-é kòōnìí. Il ne trouva que les enfants au village.
52
ndɔ̀kɨ̀rɔ̀ N sorte de courge avec un substance spongieux dedans utiliser pour frotter le corps humain. Ndɔ̀kɨ̀rɔ̀ ì sákɨ̄ kɨ́ dèē-gɨ̄ à wùsɨ̄-n̄-nìí rō-dɨ́. Le "ndokoro est un sac qui les gens utilisent pour frotter leurs corps.
ndɔ̀l N visqueux, gluante (normalement ìhɔ̀ ndɔ̀l "être gluyant"). Tá̰a̰ gɔ́mbɔ̀ ìhɔ̀ ndɔ̀l ngá̰y. La sauce du gombo est très gluyante.
ndɔ̀r̄ VT cultiver. Ndɔ̀r-n̄ sḛ́y ànī, Hɔ́jīí ndɔ̄dɨ̄ ngōn kùm-kèdɨ̄ kɨ́-ɗēé. Ils cultivent un peu et alors Hoji trouve un prétexte. N champ. Tèē àw̄ ndɔ̀r̄-ɔ́ kɔ̄ɔ́. Il est sorti et parti au champ.
ndɔ́r̄ VT tirer. Màngɨ̄ gɨ̄ ndɔ́r̄-n̄ púsɨ̀ kɨ́ wɔ́ỳ-ň ùwā kèm-é. Les boeufs tiraient une charrette chargée de mil. M-ɨ́lá tìyō kùm màn̄-á kàdɨ̄ ndɔ́r̄ màn̄ kɔ̄ɔ́. J'ai mis un tuyau dans l'eau pour tirer l'eau dehors.
ndɔ́tɨ̄ VI se déplacer, bouger. Kàdɨ̀ wɔ̀sɨ̀ ngá̰y ɗé m-ā ḿ-ndɔ́tɨ̄ m-āw ndíl-í. Le soleil est très fort et je vais me déplacer à l'ombre. Expr: ndɔ́tɨ̄ ɓēe -quitter la maison Ngá-kó̰-ḿ gɨ̄ ndɔ́tɨ̄-n̄ ɓēe kɔ̄ɔ́.Mes frères et soeurs sont déjà quitté la maison (de nos parents).
ndɔ̀w-ndɔ́w NIN menton. Màdɨ̄-ǹ ìndà ndɔ̀w-ndɔ́w-ǹ àdɨ̄ njàr. Son copain l'a frappé au menton et il est cassé.
ndūu VI éclater; vacarme. Bál̀ ndūu àdɨ̄ dèē-gɨ̄ ɓōĺ-n̄. La balle a éclaté et les gens ont pris peur.
ndùú sorte de petit fruit avec lequel on prépare une boisson pareille au vin. Mā̰ ì ngè-ngōm ndùú rō-tām, bɨ̄ ké m-ō-ň ndɔ̄ kɨ́-jà-ǹ wà? Ndā-m̄-n̄ tà tɨ́ kàrī. Ndɔ̄ ǹ tɨ́ àn̄ ngè-ǹ kɨ́ɓā nḭ̀ à ɗèē ìjà. Moi je suis le gardien de la vigne, vraiment, mais connais-je le jour où on va les couper? Ils m'ont placé devant eux seulement. En ce jour alors le propriétaire va venir les couper.
ndúū VT fouiller, chercher partout. Ngō-kó̰-í ndúū lòo tèē dɔ̀ɔ-í tɨ́ àn̄ w-ōo-ǹ kùm-í jīyó. Ton frère cherche partout et tombe sur toi, alors il faut que tu le voies avec les deux yeux. Ndúū ɓēe wɔ̀r̄ kɨ̀dè ɓèe. Fouiller la maison enlève les asticots du champignon (Proverbe: vouloir savoir trop peut te faire mal).
ndùjɨ̄ N farine. Ndùjɨ̄ ngàrì ndàa ngá̰y. La farine du manioc est très blanche.
ndùl arabe VI être noir. ḿ-ndàw̄-ǹ már̀wāỳ már̀wāỳ àsɨ̀ kàdɨ̀ kógɨ̄ḿ kɨ̀ núsɨ̀-ǹ tā̰á̰ ndùl. Je les fais griller longtemps, longtemps, environ une heure et demie jusqu'à ce qu'elles noircissent. VI noircir, devenir noir. VT faire noircir. Kūl ndùl kèm jī-ḿ. Le charbon a fait noircir mes mains.
ndùm VI être pourri. Tá̰a̰ ń j-ḭ̀yà̰-n̄ kèm jīyó tàgɨ́-bè ní ndùm kɔ̄ɔ́. La sauce que nous avons laissée dans la marmite hier est déjà pourrie.
ndúr N hérisson. Ndúr gɨ̄ à ìsà-n̄ mbī mṵ̀ṵ hō gàw̄ gɨ̄ hō. Le hérisson se nourrit d'herbes et de sauterelles.
ndúr̄ VT entasser. Dḭ̀yḛ́ ndúr̄ jīyó tà nà̰ā̰ tɨ́. La femme entasse les marmites l'une sur l'autre.
ndūsɨ̄ VI vermoulu : être. Kāgɨ̄ yɨ̄dɔ̄ à ndūsɨ̄ láw àĺ. Le bois de l'arbre 'yida' ne devient pas vermoulu vite.
ndùy VT chavirer. Tòo ndùy kɨ̀ dèē gɨ̄-é àdɨ̄ à̰ӯ-n̄ màn̄ wòy-n̄ ngá̰y. La pirogue a chaviré avec les gens et beaucoup se sont noyés.
ngá-kó̰o̰ NIn frères, soeurs (plur. irrég. de ngō-kó̰o̰).
ngá-mándɨ̀-gɨ̄ jeunes filles (pl. irreg. de ngō-màndɨ̀).
53
ngá-sáā-gɨ̄ N jeunes hommes (pl. irreg. de ngō-sáā).
ngà-tɔ́gɨ́ NIn grand-frère ou grand-soeur. ngà-tɔ́gɨ́-ḿ ì ngè-ndóō-yá̰a̰-dèē-gɨ̄-tɨ́ Móyōó. Mon grand frère est un enseignant à Moyo. Ngà-tɔ́gɨ́-ḿ à íngè ngàw. Ma grand-soeur va se marier.
ngàbɨ̀ N furoncle (v. ngàw).
ngàbɨ̀ NIN mari (v. ngàw). ì ngàbɨ̀-ḿ ń ādɨ̄-m̄. C'est mon mari qui me l'a donné.
ngāl VI être long, grand (en haut). Ngō-kó̰o̰-ḿ ngāl tɔ̀ӯ-m̄. Mon frère est plus grand que moi.
Ngàm̄ NP Ngam. Gír Ngàm̄ gɨ̄ bàa-n̄ ngá̰y: Tèl̄ gɨ̄ hō Ngàm̄ Kàa-bóò hō Ngàm̄ ɓēe-yḭ̄l hō Kɔ́n-ngàm̄ hō Tɨ̄rā hō Kɨ́lé-gɨ̄ hō hō Ngàm̄ Gír-ɓór hō. Il y plusieurs sortes de Ngam: les Tel, le Tira, les Kon-Ngam, les Kaa-boo, les Gir-bor et aussi les Bee-±il. Expr: tà ngàm̄ -le ngam (langue) í-gèr̄ tà ngàm̄ ā?Sais-tu le Ngam?
Ngàmbáӯ NP Ngambay, peuple Sara du Logone Occidental.
ngán N enfants (plur. irrég. de ngōn). Ngán-í gɨ̄ ì bà̰ý? Tu as combien d'enfants?
ngàngɨ̄ [ngà̰ŋgɨ̄, ngà̰ŋ̄] VI être difficile. Lò ɗāa yùbɨ̄ kḭ̄yō̰ ní ì kɨ̀là kɨ́ ngàngɨ̄ ngá̰y ɗé! Fabriquer de l'huile de karité est un travail très difficile! VI être dur. Kāgɨ̄ yɨ̄dɔ̄ ngàngɨ̄ ngá̰y. Le bois de l'arbre "yido" est très dur. VI être pas sérieuse (une maladie). Mò̰y yā-ḿ ní ngàn̄gɨ̄ ngá̰y àĺ. Ma maladie n'est pas sérieuse. VI être résistant. Kūbɨ̄ ǹ í-ndɨ̄gō màgàjɨ̄-á nó̰ò̰ ngàngɨ̄ ngá̰y àĺ. L'habit que tu as acheté dans cette boutique-là n'est pas résistant.
ngāngɨ̄ NIN dents. ì ngāngɨ̄-jɨ́ gɨ̄-ń ɗà-n̄ tà-jɨ́ tɨ́ ní. Ce sont les dents dans nos bouches.
ngànjɨ̀ NIn les côtes (du corps). ngànjɨ̀-ǹ tètɨ̀ lòo-ń há̰ ìsō dɔ̀ɔ kāgɨ̄-á nó̰ò̰. Ses côtes sont cassées quand il est tombé de l'arbre.
ngànjɨ̄ VT se contracter. Máríyáḿ ngànjɨ̄ rō-ǹ kàdɨ̄ ǹ-ɓày bàl kɨ̀ ǹ-hɔ̀ yégɨ̄. Le chat s'est contracté pour sauter pour attraper le rat.
ngàr̄ N esp d'arbuste épineux. Dèē-gɨ̄ à tɨ́gā-n̄ kɔ̄n ngàr̄ kàdɨ̄ gír-n̄-nìí gídɨ̀ tèn. Les jeunes coupes les branches de l'arbuste "ngar" pour entourer les aubergines.
ngār̀ N chef, roi. Ngār̀ wɔ̀gɨ̄ ngán ngé-ndóō-yá̰a̰ gɨ̄ kàdɨ̄ ndām-n̄ ndɔ̄ɔ́ kɔ̄ɔ́. Le chef a empêché les étudiants de danser pendant la nuit.
ngár̄ N sable. Náw gɨ̄ ìndā-n̄ tòo yā-dɨ́ dɔ̀ɔ ngár̄ tɨ́. Les pêcheurs ont mis la pirogue dans le sable.
ngār-kèm-ɓē N chef de village.
ngàrì N manioc (après la prép. kɨ̀; v. kɨ̀). Sōgɨ́ tɨ́ í-tél̄ kɨ̀ ngàrì-á sḛ́y. Alors, rapporte un peu de manioc.
ngàrwà̰y N varan aquatique. Dā̰a̰ ngàrwà̰y ìdā tīw tɔ̀ӯ dā̰a̰ būr. La viande du varan aquatique collante que la viande du varan de terre.
ngàw (Syn: ngàbɨ̀) NIn furoncle. Ngàw ìɓà kùm ngōn bísɨ́. Un furoncle a poussé sur l'oeil du petit chien.
ngàw (Syn: ngàbɨ̀) NIN mari [de qq]. Ngàw-ḿ ndɨ̀ ɓēe-é bɨ̄ mā̰ ḿ-ɗèē kà̰ӯ kàsɨ̀-á. Mon mari est à la maison, et moi je suis venue boire la bière.
54
ngá̰y Adv beaucoup; très. ì só-tɨ́ sḛ́y, bɨ̄ ì ngá̰y àĺ. Cela va un peu mieux, mais pas beaucoup. Adv bien. Lápíyà yā-í ngá̰y tā. Salut bien a toi.
ngè N celui qui. Màjɨ̀, bɨ̄ ngè kɨ́ ndóò? Bien, et ce qui est là? ngè gātɨ̄ kɨ̀ kɨ̄njá/ngè ndɨ̄gō kɨ̄njá - marchand de poules/celui qui achète la poule.
ngé N ceux qui (plur. irrégulier de ngè). Ngé kà̰ӯ kàsɨ̀ gɨ̄ à wɔ̀jɨ̀-n̄ rō-dɨ́ ngá̰y. Les buveurs d'alcool se vantent beaucoup.
ngè-kɔ̄r N un fou. Ngè-kɔ̄r kɨ́ dḭ̀yḛ́ wòjɨ̀ ngōn tàgɨ́-bè súkɨ̄-ú. Une folle a accouché un enfant hier au marché. N enragé, qui souffre de la rage. Bísɨ́ kɨ́ ngè-kɔ̄r à dò̰o̰-ī àn̄ ā wóy. Si un chien enragé te mord alors tu vas mourir.
ngè-kùm-mɨ̀là N lutteur (dans lutte traditionnelle).
ngèl̄ N torche en paille. Ngè-ndò̰o̰ wùnjɨ̄ hòr kɨ̀ ngèl̄-é ndò̰o̰-n̄-nìí dā̰a̰. Le chasseur allume le feu avec une torche en paille pour chasser les animaux.
ngḛ̀ḛ N paresse. ḿ-ndí ḿ-gḛ́ḛ̀ m-āw ndóō yá̰a̰ bɨ̄ ngḛ̀ḛ ɗāa-m̄ kɔ̄ɔ́. Je veux aller étudier mais la paresse m'a saisi.
ngḛ̀y VT guetter.
ngìsɨ̀ VI vieux et abîmé (les choses). Wɔ̄r ngìsɨ̀ ndògɨ̄ nó̰ò̰ kɔ̄ɔ́ ínē dɔ̀-bò̰-lòo tɨ́. Enlève ce secko abimé et mets le à la pubelle.
ngḭ̄yó̰ VT peler (le manioc, avec un couteau) (avec plus de force que kúsɨ̄). Dḭ̀yḛ́ gɨ̄ àw̄-n̄ bèmbèé kàdɨ̄ ngḭ̄yó̰-n̄ ngàrì. Les femmes vont en brousse pour peler le manioc (on fait à côté du marigot pour pouvoir les laver).
ngɨ̀rà NIN racines. Ngɨ̀rà màsɨ̄ ngàngɨ̄ ngá̰y. Les racines du tamarinier sont très dures. VI avoir des nervs (la viande). Dā̰a̰ ndóò ngɨ̀rà ngá̰y. Cette viande a beaucoup de nerfs.
ngɨ̄rā NIN peau. J-ɔ̀r̄ kɔ̀dɨ̀ kɨ̀ ngɨ̄rā bḭ̄yā̰. Nous avons fait un tambour avec la peau de la chèvre.
ngɨ́ró N chose pas mûr. Wúdùm yā-í tò ngɨ́ró ngá̰y. Tes arachides sont vraiment pas mûres.
ngɨ́sā N pou. Ngɨ́sā gɨ̄ ìsà-n̄ dɔ̀ɔ ngōn-ḿ ɗé dɔ̀ɔ-ǹ ìsà dòo kɔ̄ráy. Les poux ont mordu la tête de mon fils à telle point qu'il a des plaies.
ngōo N brindilles. àw̄ ká sāa ngōo gɨ̄ = àw̄ sāa ngōo gɨ̄ tɨ́. Elle est partie chercher des brindilles.
ngóō VT attendre [qc]. í-ngóō-m̄ ngá̰y àĺ ndóò ò? Tu ne m'as pas attendu longtemps?
ngō-kó̰o̰ NIN frère, soeur. Bɨ̄ ngō-kó̰-í ìhɔ̀ yá̰a̰ àĺ è? Et ton frère n'a-t-il rien trouvé? Ngō-kó̰o̰-ḿ tītɨ̄ bɨ̀rà-jɨ́ bɨ̄ mā̰ ḿ-tītɨ̄ kó̰-jɨ́. Mon frère ressemble à notre père, tandis que je ressemble plus à notre mère. Expr: ngō-kó̰o̰ kɨ́ dḭ̀yḛ́ -soeur
ngō-màndɨ̀ N fille adolescente, fillette (plur. irrég: ngá-màndɨ̀). ngō-màndɨ̀ kɨ́-ɗēé ɗèē kɨ̀ wúdùm-á gātɨ̄-á. Un fille est venu avec des arachides à vendre.
55
ngō-sáā N jeune homme (plur. irrég. ngá-sáā). Ngá-sáā-gɨ̄ àw̄-n̄ ndām-á gō nā̰a̰ ndàa tɨ́. Les jeunes hommes sont allés danser au claire de la lune. Expr: ɗāa ngō-sáā -être beau Ngōn ngār̀ ɗāa ngō-sáā ngá̰y, ngá-mándɨ̀-gɨ̄ kɔ̄ráy gḛ̀ḛ kɨ̀ ìngè-n̄-á.Le fils du chef est très beau, toutes les jeunes filles veulent le marier.
ngōm VT garder (animaux et enfants). ī-ngōm ngōn-ḿ ādɨ̄ màjɨ̀. Garde mon enfant pour qu'il soit sauf.
ngōn N enfant. Ngōn ndóò ì ngōn ná̰ā̰ Cet enfant, c'est l'enfant de qui? NIn petite quantité. ādɨ̄-m̄ ngōn gúsɨ̀ ndóò tɨ́ ādɨ̄ ḿ-ndɨ̄gō-ň sáӯ m-ā̰y. Donne moi une petite quantité d'argent pour que j'achète du thé (à boire). NIn fils, fille. Dḭ̀yḛ́ njúw̄ tà ngōn-ǹ. La femme donna un baiser sur la bouche de son bébé.
ngōn-gìdɨ̀ NIn petit frère ou petite soeur. índá ngōn-gìdɨ̀-í tɨ́ nó̰ò̰ àĺ. Ne frappe pas ton petit frère comme ça.
ngòr VT croquer. Bísɨ́ ndɨ̀ ngòr kɨ̄ngɔ̄ màngɨ̄. Le chien est en train de croquer l'os du boeuf.
ngòr (Syn: sɔ̀l̄) VI être frais. ādɨ̄-m̄ màn̄ kɨ́ ngòr ngòy m-ā̰y. Donne-moi de l'eau bien fraîche à boire.
ngóròngɨ́ N faucille. ādɨ̄-m̄ ngóròngɨ́ ādɨ̄ m-āw-ň bèmbèé. Donnez-moi une faucille pour que je l'emmène au champ.
ngòy ID agréablement (frais).
ngɔ́ɔ Nin coquille (d'arachide, pois de terre). ī-ɓōkɨ́ ngɔ́ɔ wúdùm kèm kújɨ́-ú àĺ. Ne jette pas les coquilles d'arachide dans la maison. Nin écailles (poisson). Dḭ̀yḛ́ kūsɨ̄ ngɔ́ɔ kānjɨ̄ kɔ̄ɔ́-tā̰á̰ ndīr tá̰a̰ tɨ́ ɓáy. La femme enlève les écailles du poisson avant de la préparer dans la sauce. NIn écorce (d'arbre). NIn la peau (d'un fruit). ɗé mángò kɨ̀rē àĺ àn̄ ī-tɔ́l̄ ngɔ́ɔ-ǹ kɔ̄ɔ́-tā̰á̰ ísá. Si la mangue n'est pas mûre alors tu la pèle avant de la manger.
ngɔ̀ɔ VI être rugueux. Gìdɨ̀ būr ngɔ̀ɔ. Le dos du varan est rugueux. Gìdè-í ngɔ́ɔ̀ tītɨ̄ gìdɨ̀ bàr. Ton dos est rugeux comme le dos du margouillat.
ngɔ́ɔ NIN coquille, écaille, écorce. Wúdùm kɨ́ kèm ngɔ́ɔ à ndùm láw àĺ. Les arachides dans la coquille ne s'abîment pas rapidement. NIN carapace (d'insecte). Dèē à ìsà ngɔ́ɔ kɨ́-bḭ̀ḭ́ḭ̀ àĺ. On ne mange pas la carapace du scarabée sacré. NIN écailles (de poisson). í-kūsɨ̄ ngɔ́ɔ kānjɨ̄ kɔ̄ɔ́-tā̰á̰ ī-ndīr-ň tá̰a̰. Il faut enlever les écailles du poisson avant de la préparer dans la sauce.
ngɔ̀ N bûche. ḿ-ndō ḿ-sāa ngɔ̀ kāgɨ̄ ḿ-tɔ́l̄ bìr̄ tɨ́. Je suis en train de chercher un buche pour fabriquer un mortier avec.
ngɔ̄dɨ̄ N courant. V courir. Bísɨ̀-gɨ̄ ngɔ̄dɨ̄-n̄ gō bḭ̄yā̰. Les chiens court derrière la chèvre. Expr: kɨ̀ ngɔ̄dɨ̄ gɨ̄ -en courant Tél̄ dɔ̀ɔ tɨ́ kɨ̀ ngɔ̄dɨ̄ gɨ̄ ɗèē yèl bɨ̀rà-n.Il revient en courant et le dit à son père. Expr: à̰ӯ ngɔ̄dɨ̄ -courir Dùl à à̰ӯ ngɔ̄dɨ̄ láw ngá̰y tɔ̀ӯ bísɨ́.La biche-cochon court plus vite que le chien.
ngɔ̀ngɨ̀ N sac. ìɓà kūbɨ̄ yā-ǹ gɨ̄ kèm ngɔ̀ngɨ̀-ɔ́. Il a bourré ses vêtements dans le sac.
ngɔ́njɨ́ N hernie. Expr: ngè ngɔ́njɨ́ -celui qui a une hernie Ngè ngɔ́njɨ́ àdɨ̄ ngè ndàm tà hòr àĺ.Celui qui a une hernie ne laisse pas la place à côté du feu à celui qui a une hernie testiculaire (proverbe).
ngɔ́r N espèce de poisson [Heterotis niloticus]. Ngɔ́r ì kānjɨ̄ kɨ́ mbɨ́rá-ǹ gòtó. Le "Ngor" est un poisson qui n'a pas de goût.
56
ngúl̄ N igname. Ngúl̄ kɨ́ ndīr kɨ̀ dā̰a̰ nèl̄ ngá̰y. L'igname cuite avec la viande est délicieuse. Expr: ɓádɨ́ ngúl̄ -butte d'igname
ngùr NIN envie forte de (la viande ou le poisson). Lòo-ń rō-ḿ tò só-tɨ́ kɔ̄ɔ́ nò̰ó̰ ngùr dā̰a̰ ɗāa-m̄ ngá̰y. Quand j'étais en meilleures santé alors j'avais une envie forte de manger de la viande.
njà NIN jambe, pied. Yá̰a̰ dò̰o̰-m̄ njà-ḿ tɨ́. Quelque chose m'a mordu à la jambe. N fois. ḿ-ɗèē làā njà kùtɨ̀. Je suis venu ici dix fois. ḿ-ɨ́já létɨ̀r njà jīyó m-ɨ́lá-nìí m-ādɨ̄ ngōn-kó̰o̰-ḿ. J'ai ecrit la lettre deux fois et je l'ai envoyée à mon frère.
njà-lò N quartier. Ngōn kɨ́ dḭ̀yḛ́ nò̰ ndɨ̀ njà-lò tɨ́ làā. La fille habite dans ce quartier-ci.
njālā N pantalon. Súu-kɨ́-mɔ̄r-kàtā-gē-ì, Súu à̰ӯ kàsɨ̀ àn̄ yèdɨ̀ kèm njālā yā-ǹ tɨ́ wà. Wɔ̄r njālā kɔ̄ɔ́ nà yá̰a̰ wótɨ̀-m̄. Suu le tireur de la pipe (surnom de Suu), Suu bois la bière et alors il a scié dans son pantalon la-la. Enlève le pantalon parce que quelque chose me sent mauvais.
Njàménà NP N'djaména. Njàménà ì ɓēe kɨ́ bóò ngá̰y kɨ́ Sádɨ̀ tɨ́. N'djaména est la plus grande ville au Tchad.
njàr VI être fendu, cassé, se fendre. Gàl̄ yā-ḿ njár̀ nà̰ā̰ tɨ́ jīyó gɨ̄. Ma gourd s'est cassé en deux. VT fendre, couper. Bɨ̀rà-ḿ njár̀ kāgɨ̄ tà kógī bè. Mon père a fendu le bois d'un seule coup. Expr: njàr ndɨ̄já -couper un cicatrice
njár̄ VT fendre (plus. choses). Ngán-gɨ̄ ndì njár̄-n̄ kīr. Les enfants sont en train de fendre le fagot. VI être cassés, fendus (plus choses). Expr: njár̄ ndɨ̄já -couper des cicatrices
njététɨ́ N boulettes fines.
njététɨ́ Id très (fine). Kùm mèdɨ̀ kɔ̄l ndàngɨ̀ njététɨ́. Les "perles" du grain de l'arbre "kol" est très
njīyā VI marcher, se promener. ḭ̄ḭ ndóò , í-njīyā láw ngá̰y mbé! Toi vraiment, tu marches vite, hein! ḿ-njíyā, í-njíyā, njīyā, jɨ̀-njīyā-n̄, jɨ̀-njīyā, í-njíyā-n̄, njīyā-n̄ - Je marche, tu marches, il marche, nous marchons (incl.), nous marchons (excl.), vous marchez, ils marchent.
njɨ́ɓá N chenille poilue. njɨ́ɓá ì kùr̄ kɨ́ à wɔ̀dɨ̀ rō-í àn̄ à hílē. La chenille poilue est un insect que, si elle te touche tu auras des ampoules.
njɔ̄rɔ̄ N mesure de tissu (terme utilisé dans les village; v. yárdɨ̀).
njúrɨ́r Av droit, tout droit. íhɔ́ ɗóbɨ́ njúrɨ́r āw ɓēe-é. Prends la route (et va) tout droit à la maison.
njúw̄ VT sucer. Ndíl kɨ́ májàĺ-gɨ̄ à njúw̄-n̄ mósɨ́ dèē-gɨ̄. Les esprits mauvais sucent le sang des gens.
njṵ̀yyy Id agréablement (acide: descr. de sɨ́mā).
ò INT marqueur d'une question (après un mot qui contient la voyelle "o"). ā wūnjɨ̄ hòr-ò. Vas-tu allumer le feu?
AF oh (forme vocative). Ngōn-ō, ndɨ̀ āw ɗá wà? Enfant, où vas tu?
57
LOC marqueur locatif (espace ou temps). Ndɨ̀ m-āw kɨ̀jō ndōgɨ̄-ó. Je vais pour tresser du secko. Loc marqueur qui suit une proposition pour indiquer que l'activité est dans l'endroit.
ò̰ Int marqueur d'une question (à la fin de la phrase, après un mot qui contient la voyelle ).
-ó̰ LOC marqueur locatif (espace ou temps) (avec les noms qui contiennent la voyelle ).
-ɔ̀ Int marqueur d'une question. ī-ɓōkɨ́ ngɔ́ɔ wúdùm kɔ̄ɔ́-ɔ̀? As-tu déjà jeté les coquilles d'arachide?
-ɔ́ LOC marqueur locatif (espace ou temps) (après les noms qui contiennent la voyelle ɔ).
pāa N chanson. ḭ́yà̰-m̄ ādɨ̄-m̄ m-ōo pāa ń dègɨ̄ ndɨ̀ ɨ̀nā-n̄ nò̰ó̰. Laisse-moi entendre la chanson que ces gens sont en train de chanter. Expr: ìnē pāa -chanter
pàjā N serviteur du chef. N goumier. Ngār̀ ìndā pàjā yā̰-ǹ gɨ̄ jīyó tà ɗóbɨ́ tɨ́. Le chef a posté deux goumiers devant l'entrée de la concession. Ngār̀ àdɨ̄ àn̄ pàjā wɔ̀gɨ̄. Le chef donne et le serviteur refuse (Prov: si tu veux une chose va directement au propriétaire).
pàjā N goumier, assistant au chef.
pár-pàr Arabe N sorte de rideau en roseaux. ḿ-dò̰ō̰ pár-pàr tà ndògɨ̄ yā-ḿ tɨ́ tām kàdɨ̄ dèē wòō-m̄ kɨ̄ kèm ndògɨ̄-ó àĺ. J'ai attaché un rideau à l'entrée de ma concession pour qu'on ne me voit pas dans la concession.
pée VT remuer. Dḭ̀yḛ́ ndì pée tá̰a̰ kàdɨ̄ kàtɨ̄ yḭ̄l. La femme remue la sauce pour que le sel dissolve.
péē VT remuer. ḿ-péē kɨ̀ kāgɨ̄-á ādɨ̄ tétɨ̄ yùbɨ̄. Je la remue avec un bâton pour qu'en cuisant cela se liquéfie en huile.
pétɨ̀ Français N fête.
pósɨ̀ N poche. ḿ-gḛ́ḛ̀ kūbɨ̄ kɨ́ kànjɨ́ pósɨ̀ àĺ. Je n'aime pas les habits sans poche.
púkɨ́tɨ́ Id très (compliqué: descr. de púkɨ́tɨ́).
púsɨ̀ Français N pousse-pousse. Ngán-gɨ̄ wùn-n̄ púsɨ̀ ìndā-n̄ sàmbē-gɨ̄ kèm-é àw̄-n̄-nìí màn̄-á. Les enfants ont pris le pousse-pousse et mis les cuvettes dedans et ils les ont apporté le puits.
púsɨ̀-màngɨ̄ N charrette.
ràdìyóò Français N radio.
rákɨ̄ VT attacher. Rákɨ̄-n̄ Súu dɔ̀ɔ tɨ́. Ils attachèrent Su dessus. āw ká í-rákɨ̄ kɨ̀lā kɔ́w bḭ̄yā̰ tɨ́ bɨ̄ ī-ɗèē sè-nèé ādɨ̄-m̄. Va attacher une corde au cou de la chèvre et emmène-la-moi.
ráng Av claire, très claire (on dit souvent ráng ráng). Kàdɨ̀ ɔ̀sɨ̀ ráng ɓōó-làā. Le ciel est fort dans un ciel clair aujourdÆhui.
rètètɨ̀ AV lentement. ā njīyā rètètɨ̀ rètètɨ̀ tɨ́nó̰ò̰ àn̄ j-à j-ɔ̀tɨ̄ láw àĺ. Si tu marches lentement comme ça nous n'allone pas arrivés vite.
rètɨ̀ VI être écorché. M-ɔ́sɨ́ jī-ḿ kádɨ̀ bɔ̀r tɨ́ ɗé jī-ḿ rétɨ̀ dòo. J'ai frappé la main contre le mur et ma main et s'est écorché (en formant une plaie). VT écorcher. Ngɔ́ɔ kāgɨ̄ rètɨ̀ jī-ḿ. L'écorce de l'arbre m'a écorché la main.
58
rétɨ́ ID net (arrêter: descr. de dɨ̀bà). Ngōn wòō-m̄ àn̄ dɨ̀bà rétɨ́. L'enfant m'a vu et alors il est arrêté net.
rḛ̄y N esp. de plante. rḛ̄y ì mṵ̀ṵ kɨ́ à ɗà bèmbèé. Le "rey" est une plante qui se trouve en brousse.
rīi VT écraser. ḿ-rīi wúdùm kàdɨ̄ ḿ-ndīr-ň yír. J'écrase les arachide pour les cuir avec l'oseille.
rīi NIN nom. Rī-í nà ì ɗí? Comment t'appelles-tu? (litt: nom-ton est quoi?)
rìgrìii Id agréablement (collant: descr. de tīw).
rḭ́yḛ̄ VT déchirer (avec force). Ngōn ɗɔ̄ɔ nà̰ā̰ kɨ̀ màdɨ̄-nìí àdɨ̄ rḭ́yḛ̄ kūbɨ̄ kɔ̄ráy rō-ǹ tɨ́. L'enfant a bagarré avec son copain et il a déchiré tous ses habits.
NIN corps. Rō ndèl̄ hɔ̀ dɨ̀lìng-dɨ̀lìng tītɨ̄ gómbɨ́ bè. Le corps du silure est gluant comme la plant "gombi". Expr: rō [dèē] ngàng-á àĺ. -[qqn] n'est pas en bonne santé Rō-ḿ ngàngɨ̄-m̄ àĺ.Je ne suis pas en bonne santé. Expr: rō [dè] tōr-ǹ -être malade; être blessé
rō-nèl̄ N joie, félicité. Ndām mbòӯ tò rō-nèl̄ ngá̰y. La danse "Mboy" est une danse de joie.
rō-ngàngɨ̄ N la bonne santé. Ré í ngōm rō-í màjɨ̀ àn̄ ā íngé rō-ngàngɨ̄. Si te garde bien ton corps tu auras la bonne santé.
rō-tām Adv vraiment, bien. ì yā̰-jɨ́ kɔ̄ráy rō-tām. C'est bien à nous tous. Tām yā-í ì rō-tām kɨ́ rō-tām. Tes paroles sont paroles justes. ADV honnête. Yèl nà ì dègɨ̄ rō-tām. Il crut que c'était de vraies personnes.
rò̰o̰ N esp. d'arbre. Kīr rò̰o̰ à wùnjɨ̄ hòr ɓàr-á tɔ̀ӯ kīr mātɨ̄. Le fagot de l'arbre "roo" s'allume mieux dans la saison des pluies que le fagot du néré.
rúbō N ruche. Rúbō ń ɗà nṵ́ṵ nò̰ tèjɨ̀ gòtó kèm-é. La ruche qui est loin là n'a pas des abeilles dedans.
rūngō VI changer de côté (le soleil). Kàdɨ̀ rūngō. Le soleil change de côté. V tourner. ī-rūngō rō-í tɨ́ ndóò. Tourne-toi comme ça.
ɗà VI être debout, sur pied. ī-ɗá kɨ̀ njà-í dò̰ó̰ tām ɗí tɨ́ wà? Tu reste sur pied pour quelle raison? VI être en train de. Hòr ɗà ìsà bḭ̄yā̰ gɨ̄! Le feu est en train de brûler les chèvres! ḿ-ɗà ḿ-ɗāa kɨ̀là; í-ɗà í-ɗāa kɨ̀là; ɗà ɗāa kɨ̀là; ɗà jɨ̀-ɗāa kɨ̀là; ɗà jɨ̀-ɗāa-n̄ kɨ̀là; ī-ɗà í-ɗāa-n̄ kɨ̀là; ɗà ɗāa-n̄ kɨ̀là - je suis en train de travailler; tu es en train de travailler; il/elle est en train de travailler; nous (excl.) sommes en train de travailler; nous (incl.) sommes en train de travailler; vous êtes en train de travailler; ls/elles en train de travailler. ɗâ ḿ-ɗāa kɨ̀là; ɗâ í-ɗāa kɨ̀là; ɗà ɗāa kɨ̀là; ɗà jɨ̀-ɗāa kɨ̀là; ɗà jɨ̀-ɗāa-n̄ kɨ̀là; ɗâ í-ɗāa-n̄ kɨ̀là; ɗà ɗāa-n̄ kɨ̀là - je suis en train de travailler; tu es en train de travailler; il/elle est en train de travailler; nous (excl.) sommes en train de travailler; nous (incl.) sommes en train de travailler; vous êtes en train de travailler; ls/elles en train de travailler.
ɗá INT où. í-nd-âw ɗá? Où vas-tu?
ɗāa VT faire. Ngè-dàw ì dèē kɨ́ à ɗāa yá̰a̰ kógɨ̄ḿ àĺ. Un paresseux est une personne qui ne fait rien. VT construire. Kújɨ́ ń ngō-kó̰-í ɗāa ní bòo ngá̰y wà? Cette maison que ton frère construit est-elle grande? VT maltraiter. Dɨ̀ngà à ɗāa-ī àn̄ màjɨ̀ wà? Màdɨ̄-í gɨ̄ à gō-n̄ ngāngɨ̄-í. Dɨ̀ngà à ɗāa-ī àn̄ màjɨ̀ wà? Si un homme te mal-trait, est-ce qu'il est bon? Tes amis vont se moquer de toi. Si un homme te mal-trait, est-ce qu'il est bon? Expr: ɗāa [dèē] làléè -dire [qqn] bonjour, saluer Expr: ɗāa kɨ̀ [dèē] -aider [qqn] í-ɗāa sè-ḿ ādɨ̄ ḿ-ɗāa-ň kɨ̀là yā̰-ḿ kɨ́-ɗēé làā.aide-moi à faire un certain travail.
59
ɗáng-ɗáng Id très (blanc: descr. de ndàa). jàlàbíyà yā-í ndáà ɗáng-ɗáng. Ton "jalabiya" est très blanc.
ɗáw̄ VT vendre (sans rester sur place) (v. aussi yìgɨ̀). Ngá-mándɨ̀-gɨ̄ à ɗáw̄-n̄ wúdùm kɨ̀ njà tɨ́ dò̰ó̰. Les jeunes filles vendent les arachides en se promenant.
ɗé CNJ et alors. Gḛ̀ḛ ɗāa kɨ̀là àĺ ɗé mā̰ m-ādɨ̄-ǹ gúrsɨ̀ àĺ. Il ne veut pas travailler et alors je ne vais pas lui payer l'argent.
ɗé Adv quand, lorsque (avec une future activité; v. aussi lòo-ń). Màjɨ̀, ɗé ndɨ́ɨ̀ m-āw àn̄ mā̰ ḿ-tèē làā. Bien, quand je partirai je passerai par là. ɗé ḿ-tɨ̄gā ndóō yá̰a̰ yā-ḿ kɔ̄ɔ́ àn̄ m-ā ḿ-ɗèē Njàménà tɨ́ sāa kɨ̀là-á. Quand je finirai mes études alors je viendrai à N'djaména pour chercher le travail. CNJ si. ɗé ōo màdɨ̄-ɓēe-ḿ àn̄ yél-ǹ yél nà ḿ-gḛ́ḛ̀ kɨ̀ m-ɔ̄r-ǹ tām. Si tu vois mon voisin dis-lui que je veux parler avec lui.
ɗèē VI venir. í-ɗèē kɨ̀ hòr-ó ādɨ̄-m̄ m-ōo-nìí dòo ní. Apporte du feu pour que je voie cette blessure. ɗéèē lá! Viens vite. V devenir. Dúnyà ɗèē ngàngɨ̄ ngá̰y gògɨ́-làā. La vie est devenu très difficile à nos jours. Expr: ɗèē/àw̄ dɔ̀ɔ [dèē] tɨ́ -venir/aller pour visiter [qqn] Lòo-tīi m-ā m-āw dɔ̀ɔ-í tɨ́.Demain je vais pour te visiter.
ɗé-là AV toute de suite. ī-ɗèē ɗé-là. Viens toute de suite.
ɗèbɨ̀ VI jouer, s'amuser. ɓày ɗèē ɓēe-é ànī wòō ngōn-ǹ ndɨ̀ ɗèbɨ̀. Il rentre au village où il voit son fils en train de jouer.
ɗéèē V viens! (forme impérative irrég. de ɗèē).
ɗén̄ Cnj après. ɗén̄ wɔ́sɨ̀-m̄ hòr kɨ̄ gír wɔ̀sɨ̄ nó̰ò̰ tɨ́. Après pousse le feu pour moi sous ce melon là. Expr: nà ɗén̄ -de peur que Wūtɨ̄ tà-í nà ɗén̄ kóngɨ̄ gɨ̄ à ùdɨ̀-n̄ tītɨ́.Ferme ta bouche de peur que les mouches entrent dedans.
ɗéngɨ́ N filet. ɗéngɨ́ yā-ḿ mā̰ dūú ngá̰y àsɨ̀ kɨ̀hɔ̀ kèsèng gɨ̄ àĺ. Mon filet est trop petit pour prendre les capitaines. Ngōn dā̰a̰ wùn ɗéngɨ́ nò̰ kó̰ò̰-ǹ tɨ́. Le petit animal prend le filet avant sa mère (Prov: la précipitation et désobéissance mènent à la catastrophe).
ɗí INT quoi? que?. í-tō ɗí? Qu'est-ce que tu portes?
ɗíngá-tɨ́ INT quand?. ā āw ɗíngá-tɨ́? Quand vas-tu partir?
ɗóbɨ́ N chemin. ḿ-ndɔ̄dɨ̄ màdɨ̄-ḿ kɨ́-ɗēé ɗóbɨ́-ó. J'ai rencontré un copain en chemin. Expr: tà ɗóbɨ́ tɨ́ -devant l'entrée, devant la porte
ɗòsɨ̀ VT remplir. Wɔ̀y ùwā àsɨ̀ tà tɨ́ kàdɨ̄ ɗòsɨ̀ sákɨ̄ mḭ́ḭ. Il a ramassé assez de mil pour remplir cinq sacs.
ɗɔ̄ɔ N guerre.
ɗɔ̄ɔ VT lutter, se battre. Súu hō yèl̄-bòo hō ɗɔ̄-n̄ nà̰ā̰ már̀wāỳ már̀wāỳ. Sou et le grand oiseau luttèrent longtemps. VT jouer aux cartes. Mā̰ ḿ-gèr̄ ɗɔ̄ɔ àĺ. Je ne sais pas jouer. VT battre avec. Tɔ́gɨ́ màdɨ̄-ḿ ì ngá̰y ɗé m-ásɨ́ kàdɨ̄ ḿ-ɗɔ̄ɔ sè-nèé àĺ. Mon ami est trop fort, je ne peux pas battre avec lui.
ɗɔ̄ý N noix de karité. ɗɔ̄ý ì kùm kḭ̄yō̰ kɨ́ màjɨ̀ ɗāa yùbɨ̄ tɨ́ ngá̰y. Le noix de karité est le grain de l'arbre de karité qui est très bon pour faire l'huile.
60
ɗùgɨ̀ VI s'incliner, se courber. Nél ìlà ngá̰y ɗé kāgɨ̄ mángò yā-ḿ ɗùgɨ̀. Le vent souffle fort et le manguier se courbe.
ɗūngō N gourdin. Màdɨ̄-ḿ índà bísɨ́ kɨ̀ ɗūngō-ó tām bísɨ́ ní ɗèē ìsà kānjɨ̄ yā-ǹ. Mon ami a frappé un chien avec un gourdin parce que le chien est venu pour maner son poisson.
sàa NIN fumée. Dègɨ̄ ndà-n̄ hòr àdɨ̄ sàa hòr ì ngá̰y. Les gens ont fait un feu de brousse et il y avait beaucoup de fumée.
sāa (Syn: sōng) VT chercher. Ndɨ́ɨ̀ ḿ-sāa hòr. Je cherche du feu. VT commencer. Hòr sāa kùnjɨ̄ bɨ̄ kīr ì ngá̰y àĺ. Le feu commence à brûler mais il n'y a pas beaucoup de fagot.
sàbó̰ò̰ N savon. Kó̰o̰-ḿ àw̄ sāa sàbō̰o̰ kàdɨ̄ tɨ́gō-ň kūbɨ̄-gɨ̄. Ma mère est partie chercher de savon pour laver les habits avec.
Sádɨ̀ NP Tchad. Sádɨ̀ ì ɓēe kɨ́ ndòō ì ngá̰y tītɨ́. Le Tchad est un pays ≥u il y beaucoup pauvreté.
sájɨ́ NIN beau-frère, belle-soeur. M-ā m-ɓīi ɓēe sájɨ́-ḿ. Je vais loger chez mon beau-frère.
sàkàtúmbò Sango (Syn: jípɨ̀) N jupe.
sákɨ̄ N sac. Yégɨ̄-gɨ̄ ìsà-n̄ sákɨ̄ yā-ḿ àdɨ̄ mbùtɨ̀ kɔ̄ɔ́. Les rats ont mangé mon sac et il est troué et inutilisable.
sàmbē N cuvette en émail. ī-ɓōkɨ́ màn̄ kèm sàmbē-é kàdɨ̄ ḿ-tɨ́gō-ň bér̀ gɨ̄ kɔ̄ɔ́. Verse de l'eau dans la cuvette pour que je puisse laver les verres.
sàn̄ N sorte de filtre tressé. Dḭ̀yḛ́ ìgà kàsɨ̀ dàbɨ̀ yā-ǹ kɨ̀ sàn̄-á. La femme filtre sa bière locale avec le filtre tressé.
sànjɨ̀ N cithare, guitare, harpe. ɗé dèē àw̄ ɓògɨ̀-ó ànī, sànjɨ̀ ní à kɔ́r̄ Tùbòjēmgɨ̄. Si quelqu'un va le voler alors la harpe va à appeler Toubojemgue.
sàpā N sorte de panier d'origine centre-afriquaine. Dìyḛ́-gɨ̄ à àw̄-n̄ súkɨ̄-ú kɨ̀ sàpā-á. Les femmes vont au marché avec le panier.
sàr Av humide à l'intérieur. Kīr ní dáǹ-ǹ ɗà sàr = Kīr ndóò ì sàr. Ce fagot, son intérieur est humide.
Sàr̄ NP Sar, peuple Sara de la région de Sarh, Koumra, et Bédaya. Mbàngɨ̄ yā Sàr̄ gɨ̄ ndì ɓēdàyā-á. Le roi des Sars habite à Bédaya.
Sár̀ NP Sarh. Sár̀ ì ɓēe kɨ̀tō ngán hál̀ gɨ̄. Sar est la ville pour élever les orphelin (parce que les chose sont moin chères à Sarh).
sàrìyà Arabe N jugement. ɗāa-n̄ sàrìyà tàgɨ́-bè àn̄ sàrìyà ìhɔ̀-ǹ On a fait le jugement hier et alors il a perdu [litt: le jugement l'a saisi].
sàtɨ̄ VI être rasssis. Wúdùm ń ḿ-ndɨ̄gō nò̰ó̰ sàtɨ̄ kɔ̄ɔ́. Les arachides que j'ai achetés sont rassis.
sāwā NIN fourreau. wɔ̄r kìyā kɔ̄ɔ́ kéḿ sāwā tɨ́. Enlève le couteau du forreau.
sáӯ Arabe N le thé. ī-gḛ̀ḛ sákɨ̄ kɨ̀ síkɨ̀r-í bà̰ý. Tu veux le thé avec combien de (carreaux de ) sucre.
61
PRP avec (avec les pronoms) (avec les noms, on utilise kɨ̀). í-sāa sè-ḿ. Cherche-la avec moi. sè-ḿ, sè-í, sè-nèé, sè-jɨ́, sè-sɨ́, sè-dɨ́ - avec moi, avec toi, avec lui/elle, avec nous, avec vous, avec eux/elles.
séē VT retailler. ḿ-séē ngōo gɨ̄ kàdɨ̄ ḿ-ndīr-nìí wɔ̀sɨ̄. Je retaille des brindilles (d'un arbre ou un arbuste) pour prépare le melon avec.
séjɨ̀ Français N chaisse.
sél̄ VT choisir. āw ká ī-sél̄ bàtɨ̄ kɨ́ bóò ī-ɗèē-ň ādɨ̄-m̄. Va choisir un gros mouton et amène-le moi.
sènékɨ̀ arabe N trèfle.
sēngē N moustiquaire. Sēngē yā-ḿ mbútɨ̀ ɗé yḭ́l̄ gɨ̄ ìsà-m̄ ndɔ̄ɔ́-làā ngá̰y. Ma moustiquaire est trouée et les moustiques m'ont beaucoup piqué cette nuit.
sétɨ́ Adv en vain. Bɨ̀rà-ǹ ngóō-ǹ sétɨ́. Son père l'attend en vain. AV marqueur d'impossibilité. ā í-ɗɔ̄ɔ sè-nèé sétɨ́. Il est impossible que tu le battes.
sèw Id directement (se diriger vers: descr. de sɔ̀ɔ̄). Id directement (regarder: descr. de òō). Kùm-í sɔ̀ɔ̄-m̄ sèw. Tes yeux me regardent directement.
sḛ̀tír̀ N ceinture. Sūngó hór̀ wò̰o̰ njālā bɨ̄ ḭ̀yà̰ sḛ̀tír̀, ì ɗí? ì ɗóbɨ́. Devinez le feu a brûlé les pantalons mais a laissé ±a ceinture, qu'est-ce que c'est? C'est la route.
sḛ́y AV un peu. ādɨ̄-m̄ màn̄ sḛ́y. Donne-moi un peu de l'eau.
sì-n̄, sì-n̄ gɨ̄ PR vous (forme emphatique). Sì-n̄ gɨ̄ n-í í-ɗà-n̄ nò̰ ndì kɔ̄r-sí-n̄ = Sì-n̄ n-í í-ɗà-n̄ nò̰ ndì kɔ̄r-sí-n̄. Vous qui êtes là, on vous appelle.
síkɨ́ Arabe Av différent. Yá̰a̰-gír-ɓēe yā àrápɨ̀ gɨ̄ tò síkɨ́. Les coutumes des Arabes sont différentes.
síkɨ̀r N sucre.
sīl N foyer (3 blocs d'argile). Ngán kɨ́ dɔ̀ɔ-dɨ́ mɨ̀tá gɨ̄ tɨ̄gā-n̄ kōo mō̰y-ó̰, ì ɗí? ì sīl. Trois enfants qui épuisent les provisions du grenier, qu'est-ce que c'est? C'est le foyer (devinette).
símò̰ Français N esp. de manioc sauvage qu'on peut récolter chaque six mois.
sīrí Num sept. Kèm dɨ̀másɨ̀ kógī àn̄ ndɔ̄ ì sīrí tītɨ́. Dans une semaine il y a sept jours.
sìtā N piment. ḿ-gḛ́ḛ̀ tá̰a̰ kɨ́ ndīr kɨ̀ sìtā ngá̰y àĺ. Je n'aime pas la sauce cuite avec trop de piment.
sīyē N mauvaise odeur. Sīyē ngédɨ́-màn̄ wòtɨ̀ kèm kújɨ́-ú ngá̰y. L'odeur mauvaise de l'urine sent beaucoup dans la maison.
sīyē VT bouillir (qqc, pour éliminer l'acidité). Dḭ̀yḛ́ à sīyē yír tā̰á̰ à ndīr-nìí tá̰a̰. La femme bout l'oseille d'abord avant de préparer la sauce avec.
sḭ̀yà̰ N plaie qui ne se guérit pas, cancer de la peau. Sḭ̀yà̰ ì dòo kɨ́ à yèdɨ̄ àĺ. Le cancer de la peau est une plaie que ne se guérit pas.
62
-sɨ́ PRO vous (obj. de verbe). ì tām ɗí tɨ́ àdɨ̄-sɨ́ yá̰a̰-kɨ́-sà àĺ wà? Pourquoi n'a-t-il vous donner à manger. PrA votre, vos. Ngán-sɨ́-gɨ̄ ìngè-n̄ kàjɨ̀ kɔ̄ɔ́ nɨ̀-kúwā à? Est-il est vrai que vos enfants ont déjà retrouvé la santé. PrA vous (obj. de préposition). Màjɨ̀, ādɨ̄ m-āw sè-sɨ́. Bon, laissez-moi aller avec vous.
sɨ̀bàjī Français N habits usée qu'on vend au marché.
sɨ̀ɓà NIN célibataire. Dèē à wɔ̀jɨ̀ sɨ̀ɓà tà bɨ̀lò mùdɨ̀ àĺ. On ne montre pas au célibataire le trou du vagin (proverbe).
sɨ́dā VT compter. Lòo-ń ngōn sɨ́dā bàtɨ̄ yā-ǹ gɨ̄ àn̄ ìngè kógɨ̄ḿ ì kɨ́ tḭ̄ḭ kɔ̄ɔ́. Quand l'éleveur comptait ses moutons, il a trouvé qu'une était perdu.
sɨ́dē VI péter. ɗé í-ndō sɨ́dē àn̄ ī-tèē kɔ̄ɔ́ kújɨ́-ú. Si tu es en train de péter sorts de la maison. N pet. Sɨ́dē bōĺ wòtɨ̀ bōĺ. Le pet de la tortue sent mal à la tortue. VT fare péter. Mɨ̀njò à sɨ́dē dèē-gɨ̄ ngá̰y. Les haricots font les gens péter beaucoup.
sɨ́kā VT tamiser. Dḭ̀yḛ́ sɨ́kā kùm ndùjɨ̄ kɨ̀ tèmē-é. La femme tamise la farine avec un tamis.
sɨ̄lā VT inciter au mal. ī-sɨ̄lā ngán gɨ̄ ādɨ̄ ɗɔ̄ɔ-n̄ nà̰ā̰ àĺ. N'incite pas les enfants à se battre.
sɨ̀lō VI pleurer à gros sanglots, sangloter (toujours accompagné de nō̰o̰). Ngōn ń kó̰o̰-ǹ wòy ní ndì sɨ̀lō nō̰o̰. L'enfant dont la mère est morte pleure à gros sanglots.
sɨ́mā VI être acide. Làmúǹ ì kàn̄ kāgɨ̄ kɨ́ sɨ́mā ngá̰y. Le citron est un fruit qui est très acide.
sɨ́ndá N cheval. Bɨ̀rà-ḿ ndɨ̄gō sɨ́ndá tām kàdɨ̄ ngōm-ň màngɨ̄ yā-ǹ gɨ̄. Mon père a acheté un cheval pour garder ses boeufs.
sɨ̀rè arabe VT tresser (la corde). Wɔ̀sɨ̀ kɨ̀ nḭ̄yḛ́-ǹ kɨ̀ sɨ̀rè kɨ̀lā. Il ordonna à sa femme de tresser de la corde.
sòo VT piler (pour enlever le son). Dḭ̀yḛ́ à sòo gɔ̀jɨ̀ àĺ. Une femme ne pile (pour enlever le son) pas le sorgho roughe.
sóò N seau. Wún sóò āw ká ígá-nìí màn̄ bɨ̀lò ādɨ̄-m̄. Prends le seau et va puiser de l'eau au puits pour moi.
só-tɨ́ AV mieux. ɗé ì só-tɨ́ tā à? = ɗé ì só-í-tɨ́ tā à? Et est-ce que cela va mieux maintenant?
sōgétɨ́ N après. ī-ɗèē wōo-m̄ ɗé sōgétɨ́ àn̄ j-àw̄-n̄ nà̰ā̰-tɨ́. Viens me voir et après nous irons ensemble.
sókɨ̄ VT mépriser. à sókɨ̄ dèē-gɨ̄ tām kàdɨ̄ nḭ̀ ì ngōn ngè-kɨ̀ngè-yá̰a̰. Il méprise les gens parce qu'il est le fils d'un richard.
sōl VI inquiété : être. ī-sōl àĺ nà ngōn-í à ɗèē. Ne t'inquiète pas, ton enfant viendra.
sōḿ NIn cri. J-ò ká̰a̰ sōḿ kɔ̀ӯ ɗé ɓōĺ ɗāa-jɨ̀ ngá̰y. Nous avons écouté le bruit du cri de l'hibou et alos nous avons pris peur.
sōng (Syn: sāa) VT suivre. Màdɨ̄-ǹ sōng-ǹ ɗóbɨ́-ó àw̄ ká ìndà mbī-ǹ. Son ami l'a suive sur la route et il est allé l'a tapé sur l'oreille. Expr: sōng gō -suivre àw̄ wɔ̀tɨ̄ àn̄, màdɨ̄-ǹ ní àw̄ bèmbèé kɔ̄ɔ́ ɗé sōng gō-ǹ.A son arrivée, son ami était déjà parti en brousse et il est allé à le rechercher.
63
sōrō N coquille d'escargot. Ngán gɨ̄ ndì wūr-n̄ sōrō. Les enfants font tourner la coquille de l'escargot.
sɔ̀ɔ̄ VT diriger vers : se. Bísɨ́ sɔ̀ɔ̄ dɔ̀ɔ-ḿ séẁ kàdɨ̀ kɨ̀ ǹ-dò̰o̰-m̄ ɗé m-ā̰y kɔ̄ɔ́. Le chien s'est dirigé vers moi pour me mordre et j'ai fui. VT regarder (suj. est kùm [dèē] "les yeux de [qqn]").
sɔ́kɨ̄ VT chasser dehors. Ngán gɨ̄ ndò̰ō̰-n̄ yégɨ̄-gɨ̄ ìngè-dɨ́-n̄ kèm bɨ̀lò-dɨ́ tɨ́ sɔ́kə̄-n̄-dɨ́ kɨ̀ ngànjɨ̄ gómbɨ́-ó. Les enfants chassaient les rats et ils les ont trouvé dans leur trou et ils les a chassé dehors à l'aide de la tige du gombo.
sɔ̀l̄ VI être frais; se rafraîchir (v. ngòr). VA être paresseux. VT rafraîchir. Màn̄ kɨ́ sɔ̀l̄ ngá̰y sɔ̀l̄ kàdɨ̀-kɔ́ɔ́-ḿ. L'eau très fraîche me rafraîche la gorge. VT consoler (obj. est kèm [dèē] tɨ́ "le coeur de [qqn]"). Yá̰a̰ kɨ́ tōr ndɨ̀ ɗāa-ǹ ngá̰y ɗé màdɨ̄-ǹ-gɨ̄ ɗèē-n̄ sɔ̀l̄ kèm-ǹ tɨ́ Quelque chose l'a bouleversé et alors ses amis sont venus pour le consoler. Expr: rō [dèē] sɔ̀l̄ lùm -[qqn] être rafraîchi Rō-ḿ sɔ̀l̄ lùmmm tā.Maintenant je suis rafraîchi. Expr: lò sɔ̀l̄ -le soir Expr: rō [dèē] sɔ̀l̄[-á] -[qqn] avoir honte Rō-dɨ́ sɔ̀l̄-dɨ́ kágɨ̀ nà̰ā̰ àĺ.Une honte extraordinaire s'empare d'eux.
sɔ̄ḿ (Syn: nō̰o̰) VI pleurer. ī-ɗèē ún ngōn ń ndɨ̀ sɔ̄ḿ nò̰. Viens prendre cet enfant qui pleure là.
sɔ̀ngɔ̀y N sagaie à barbes. Ngè-ndò̰o̰ kānjɨ̄ kɨ́rēý wùr sɔ̀ngɔ̀y kùm màn̄-á àn̄ ìhɔ̀ kèsèng kɨ́ bóò ngá̰y. Un certain pêcheur a lancé la sagaie dans l'eau et il a attrapé un gros "capitain".
sūu VT fumer (viande, poisson, etc.). Dḭ̀yḛ́ ndì sūu kānjɨ̄ kàdɨ̄ gātɨ̄-nìí. La femme est en train de fumer le poisson pour le vendre. VT deranger (avec la fumée). Sàa ndì sūu-m̄ ngá̰y ɗé m-ōo lòo àĺ. La fumée me dérange beaucoup, je ne vois rien.
súu N conte. Kàa-ḿ kɨ́ dḭ̀yḛ́ wɔ̀r̄-jɨ́ súu kɨ́-dɔ́ɔ̀ dɔ̀gɨ̀-dɔ̀gūm tɨ́ àdɨ̄ ɗā-jɨ́ kɨ̀ kɨ̀gō-ó ngá̰y. Ma grand-mère nous a raconté un conte du lièvre qui nous fait rire beaucoup.
súu N araignée. Súu gɨ̄ ìjō-n̄ dɨ̀ndō tām kàdɨ̄ ìhɔ̀-n̄-nìí kóngɨ̄-gɨ̄. Les araignées tressent des toiles pour attraper les mouches.
Súu NP Sou, nom du premier homme.
sùbátà arabe N pique (cartes).
súkɨ̄ N marché. Súkɨ̄ kɨ́ Mɔ̄rɔ̄ɔ́ bòo tɔ̀ӯ súkɨ̄ kɨ́ Sár̀ tɨ́. Le marché à Maro est plus grand que le marché à Sarh. Expr: súk-ú -au marché
súm̄-ú Av tout droit.
sūngó N devinette. ìgà-m̄-n̄ sūngó gɨ̄ ngá̰y bɨ̄ m-ɔ́jɨ́-dɨ́ kùm-ǹ kɔ̄ráy. Ils m'ont posé beaucoup de devinettes et j'ai repondu correctement à tous.
sūr VT enfiler. Ngè kɨ̀hɔ̀ sūr kānjɨ̄ gɨ̄ sūr mbɔ̀r̄ sɔ̀ngɔ̀y-ɔ́. Le pêcheur enfile les poissons sur le bois du sagaie de pêche.
64
NIN bouche. Tà kɨ̄nā bòo ngá̰y mɔ̄n tà kèdɨ̄. La bouche du lion est plus grande que celle de l'éléphant. ḿ-kɔ̄y bɨ̀lò kàdɨ̄ ḿ-hɔ́ yégɨ̄ bɨ̄ tèē kɨ̀ tà bɨ̀lò kɨ́-ɗángɨ̀ kɔ̄ɔ́. J'ai creusé un trou pour attraper le rat mais il et sorti par un autre trou. NIN présence. ī-njīyā kɔ̄ɔ́ tà-ḿ tɨ́ tà kàw̄ nṵ́ṵ. Marche dehors de ma présence et vas-t-en loin. Expr: (yá̰a̰) nèl̄ tà [dèē] -(qqc) plaire [qqn] Súu ìsà-ǹ ànī nèl̄ tà-ǹ ngá̰y.Su la mangea et alors il la trouva délicieuse.
Cmp marqueur de renforcement avant un infinitif. Ngōn-ḿ ndɨ̀ àw̄ tà kàw̄ lèkól̀ tɨ́. Mon enfant certainement est en train d'aller à l'école. Màdɨ̄-ḿ ndɨ̀ àw̄ tà kàw̄ mbāa tɨ́. Mon ami est certainement allé en voyage. Kó̰o̰-í à ɗèē tà ɗèē ɓēe-é ɓōó-làā. Ta mère va certainement venir à la maison aujourdÆhui.
Prp devant. Ngán gɨ̄ ndɨ̀ ɗèbɨ̀-n̄ tà kújɨ́ tɨ́. Les enfants sont en train de jouer devant la maison. Prp au moment de (avec infinitif). Tà tél̄-dɨ́ àn̄ ndɨ̀ wál̄-n̄ tām kɨ̀ màdɨ̄-ɓēe-dɨ́ gɨ̄. À leur retour ils causaient avec leurs voisins.
Adv maintenant. Bɨ̀rà-ḿ ɗèē tā. Mon père est arrivé maintenant.
tàa NIN langue, langage. Bɨ̀rà-ḿ gèr̄ tàa nàsár ngá̰y. Mon père connaît la langue française très bien. Expr: tàa ɓēe -langue (sense géneral) ḿ-gèr̄ tàa ɓēe gɨ̄ ngá̰y.Je connais beaucoup de langues.
tàā VT prendre. āw í-tàā kàsɨ̀-mbúr̄ ādɨ̄-m̄ tɨ́. Va prendre de la bière de "koko" pour moi, s'il te plaît. Táàā mápà. Prends le pain. Expr: tàā kèm àĺ -croire pas ḿ-tàā kèm tām ń yèl ní àĺ.Je ne crois pas les paroles qu'il a dit.
tà-ɓēe N langue. Tà Ngàm̄ ì tàa-ɓēe kɨ́ ngàngɨ̄ ngá̰y tɔ̀ӯ tàa Ngàmbáӯ. Le Ngam est une langue qui est plus difficile que le Ngambay.
tà-ɓēe N place où les hommes ont l'habitude de rester dehors de la maison. āw tà-ɓēe tɨ́ ká wún kār yá̰a̰-kɨ̀sà ī-ɗèē-ň ādɨ̄-m̄. Va dehors là où les hommes restent et prends la calebasse de la nourriture (déjà mangée) et apporte-la-moi.
tà-kɔ́n NIn la fin de (période de temps ou d'un endroit). tà-kɔ́n nā̰a̰, tà-kɔ́n dɨ̀másɨ̀, tà-kɔ́n ɓāl, tà-kɔ́n ɓár̀ - la fin de mois, la fin de la semaine, la fin de l'année, la fin de la saison des pluies. āw ká ī-ɗáà tà-kɔ́n kèm-ndògɨ̄ tɨ́ kɨ́ nṵ́ṵ. Va rester à la fin de la concession là-bas.
tà-kújɨ́ N porte (v. tà-ɗóbɨ́).
tà-ɗóbɨ́ (Syn: tà-kújɨ́) N porte. ī-tèē tà-ɗóbɨ́; wūtɨ̄ tà-ɗóbɨ́ - ouvre la porte; ferme la porte. N l'entrée. tà-ɗóbɨ́ ndògɨ̄ ɗà kō ɗá tɨ́ wà? Où se trouve l'entrée à la concession.
tábɨ̀l N table. Wɔ̄l dɔ̀ɔ tábɨ̀l kɔ̄ɔ́ ādɨ̄ m-ɨ́ndā màn̄ dɔ̀ɔ tɨ́. essuies la table pour que je puisse mettre l'eau dessus.
tàdɔ̄ NIn nouvelle (de qqn). Ngōn-ḿ àw̄ mbāa tɨ́ àn̄ mbētɨ́ ndɨ̀jè tàdɔ̄-ḿ kɔ̄ɔ́. Mon enfant est allé en voyage et alors il a refusé de demander de ma nouvelles.
tàdɔ̄ (Syn: tām-kàdɨ̄) Cnj parce que. Ngōn mbētɨ́ kɨ̀sà yá̰a̰ kɔ̄ɔ́ tàdɔ̄ kèm-ǹ ndān ngá̰y. L'enfant a refusé de manger plus parce que son ventre est très plein.
tàdɔ̄ Prp grâce. ì tàdɔ̄-ḿ ǹ íngé-nìí gúsɨ̀ nó̰ò̰. C'est grâce à moi que tu as trouvé cet argent.
tāgɨ̄ N esp. d'animal, genette. Tāgɨ̄ ì ngōn dā̰a̰ kɨ́ tītɨ̄ gɨ̄jā bè bɨ̄ gɨ̄jā bòo tɔ̀ӯ-ǹ. La genette un petit animal comme le civet mais le civet est plus grand qui lui.
tágɨ̄ VI être enflé, gonflé. Ngōn ìsō dɔ̀ɔ kāgɨ̄-á ɗé njà-ǹ tágɨ̄ ngá̰y. L'enfant est tombé de l'arbre et son pied est très enflé.
65
tàgɨ́-bè Adv hier. M-āw Dànmàjàá tàgɨ́-bè. Je suis allé à Danamadji hier.
tájɨ̄ VT insulter. ɗé í-tájɨ̄-m̄ àn̄ m-ā ḿ-ndâ-ī. Si tu m'insultes, je te frapperai.
tàl N rosée (normalement tàl ìhɔ̀ [lòo] "il y a de rosée dans [un endroit]"). ɓàr-á tál̀ à ìhɔ̀ mṵ̀ṵ gɨ̄ ngá̰y. Pendant la saison pluvieuse, il y a beaucoup de rosée dans les herbes.
tál Id très (propre, claire: descr. de wùnjɨ̄, ndàa). Kūbɨ̄ yā-í wùnjɨ̄ tál-tál. Tes habits sont très très propres. Nā̰a̰ ndàa tál tál. La lune est très, très claire. Expr: ndíl kɨ́ tál -esprit pure, saint
tál̄ VI monter (plus. fois). VT coupler (avec les animaux) (obj. est le pronom réciproque nà̰ā̰).
tām VI parler. ḿ-tām kàdɨ̄ wōo kɨ̀ mbī-í. Je parle pour que tu écoutes avec tes oreilles. Expr: ḿ-tām sè-í -bonjour, je te salue Expr: tām kɨ̀ [dèē] -critiquer [qqn] à son absence ḿ-tām kɨ̀ ngō-kó̰o̰-ḿ ngá̰y gòtɨ̀-ǹ tɨ́.J'ai beaucoup critiqué mon frère à son absesnce.
tām Prp pour {but}. ì tām yā̰ yòo tɨ́. C'est pour un décès. Prp à cause de. āw há̰ métɨ̀r tɨ̄ɓā-ī tām kūbɨ̄ tɨ́ wà? Es-tu allé et le maître t'a-t-il renvoyé à cause du vêtement? Expr: tām ɗí gɨ̄? -à quel sujet? Expr: àw̄ kɨ̀ [dèē-é] kɨ̀ tām-á, àw̄ kɨ̀ tām-á kɨ̀ [dèē-é] -avoir un
tām N histoires, problèmes. ḿ-gḛ̀ḛ tām àĺ ḭ́yà̰-m̄ jɨ̀kè. Je ne veux pas d'histoires, laisse-moi tranquille. N parole. Tām ń m-ō tàgɨ́-bè nò̰ó̰ nèl̄-m̄ àĺ. La parole que j'ai écoutée hier ne m'a pas plu. Expr: tàā kèm tām àĺ -ne croire pas Dègɨ̄ tàā kèm tām-ń nò̰ó̰ àĺ.Les gens ne le croient pas. Expr: nḭ̄ḭ tām -bégayer
tām-kàdɨ̄ CNJ parce que. ḿ-tɨ́ndā-ǹ tām-kàdɨ̄ tápɨ̄-m̄ ngá̰y. Je l'ai tapé parce qu'il me dérange trop.
tām-ɗí INT pourquoi?. Bɨ̄ í-ɗèē tām-ɗí? Mais pourquoi viens-tu?
tām-yā Prp pour. Mɨ́-ndɨ̄gō kàdóò tām-tā-í tɨ́ bɨ̄ ɗèē tḭ̄ḭ kɔ̄ɔ́ ɗóbɨ́-ó. J'ai acheté un cadeau pour toi mais ça vient de se perdre sur la route.
tànjɨ̀ N pintade. Dèē gɨ̄ à wɔ̀y-n̄ kàw tànjɨ̀ bèmbèé ɗé à ɓōkɨ́-ǹ gír kɨ̄njá gɨ̄ tɨ́. Les gens ramassent les oeufs de la pintade dans la brousse et les mettent dessous les poules.
tápɨ̄ VT déranger. Kóngɨ̄ gɨ̄ tápɨ̄-n̄ lòo ngá̰y ɗé mā̰ ḿ-ndɨ̀ kújɨ́-ú. Les mouches derangent beauoup et alors je vais rester dans la maison.
tāarā N chaussures. Sūngó wòō màn̄ àn̄ dɨ̀bà rétɨ́, ì ɗí? ì tāarā. Quand il voit l'eau, il s'arrête net, qu'est-ce que c'est? Ce sont les chaussures (devinette).
tàw̄ N chenille (sans poils). Tàw̄ kɨ́rēý gɨ̄ à nùjɨ̀-n̄ kɨ̀ mbī ùwā kɔ̄ɔ́. Certaines chenilles détruisent les feuilles du mil.
tàyá AV différent. Ndì wɔ̀dɨ̀ rɔ̄-ǹ tàyá. Sa façon de bouger est différent.
tá̰a̰ N sauce. Tá̰a̰ ndīr ɓòdɨ̀ à nèl̄ tà ɓòdɨ̀. La sauce préparée par l'idiote à bon goût pour l'idiote.
tā̰á̰ Adv d'abord (v. kɔ̄ɔ́-tā̰á̰). CNJ d'abord, d'abord et après. M-āw súkɨ̄-ú tā̰á̰ m-ā ḿ-ɗèē. Je vais au marché d'abord et après je reviens. Expr: lòo-tīi tā̰á̰ -a demain
66
tèē VI sortir. M-ā ḿ-tèē tà kàw̄ ndɔ̀r̄-ɔ́. Je vais sortir pour aller au champ. í-tèē tà-ɗóbɨ́ ndògɨ̄ tām kàdɨ̄ kàmyō̰ tèē-nìí. Ouvre l'entrée de la concession pour que le camion puisse y sortir. Téèē láw! Sorte vite!
tèē VT ouvrir. í-tèē tà-kújɨ́. Ouvre la porte. Lò-ń tèē kùm-ǹ nò̰ó̰, màn̄ kùm-ǹ nṵ̄ṵ ɗèē. Quand il ouvre les yeux des larmes coulent.
téē VT sortir en masse. ɓàr-á yḭ́l̄ gɨ̄ à téē-n̄ ngá̰y. En saisons des pluies les moustiques sortent en masse.
tēgɨ́ V enlever avec les mains. Dèē-kɨ́-dḭ̀yḛ́ wùr yá̰a̰ bɨ̄ tēgɨ́ ndùjɨ̄-ǹ kɨ̀ jī-nìí. La femme a pilé le mil et enlevé la farine avec les mains.
tèjɨ̀ arabe N abeille. Tèjɨ̀ gɨ̄ túr-n̄ ngōn dɔ̀ɔ kāgɨ̄ mātɨ̄ tɨ́. Les abeilles ont piqué l'enfant sur le néré. N miel. Súu ɗá ɓògɨ̀ tèjɨ̀ gíng-gíng. C'est Sou qui a volé tout le miel.
Tèl̄ N Tel (dialecte ngam).
tél̄ VI rentrer, revenir. M-ā ḿ-tél̄ lòo-tīi. Je vais revenir demain. N retour. Tà ɗèē mòtɨ̀ ì ɓásí, bɨ̄ tà tél̄-ǹ ì ɓásí àĺ. L'arrivée de la maladie est vite, mais son départ n'est pas vite. Expr: tél̄ kɨ̄ gògɨ́ -reculer Expr: tél̄ àw̄ gògɨ́ -repartir Bɨ̀rà-ǹ tél̄ àw̄ gògɨ́ Sár̀-á kɔ̄ɔ́.Son père est déjà reparti à Sarh.
tèlèpóǹ Français N téléphone. Expr: wùtɨ̄ tèlèpóǹ -fermer le télephone Ngōn wùtɨ̄ tèlèpóǹ àĺ ɗé krèdíì yā-ḿ mɔ̄n kɔ̄ráy.L'enfant n'a pas fermé le téléphone et tout mes credits sont épuisés.
tèmē Français (Syn: yḛ̀ngɨ̀rì) N tamis.
tèmbɨ̀ N esp. d'herbe [Pennisetum pedicellatum]. Ndògɨ̄ kɨ́ kɨ̀jō kɨ̀ tèmbɨ̀ ngàngɨ̄ àĺ. Le secko fait de l'herbe "teme" n'est pas résistant.
tèn N aubergine. Tèn yā kàa-ḿ kɨ́ dḭ̀yḛ́ kátɨ̄ ngá̰y. L'aubergine de ma grande-mère est très amère.
tètɨ̀ VT casser. VI se casser, être cassé. Kɔ̀sɨ̀ ndóò tètɨ̀ kɔ̄ɔ́. Cette houe est cassée. Bɔ̄gɨ̄ yèl̄ ndóò tètɨ̀ nḭ̀ ìsō tòō. L'aile de cet oiseau s'est cassée, c'est pourquoi il est tombé.
tétɨ̄ VT couper. Tétɨ̄ kámbɨ́ bɨ̄ tò kàdɨ̀ tɨ́. Il coupait des feuilles pour se coucher dessus. VI être cassé, écroulé (plus. chose). Màn̄ wùn kèm-ɓēe ɗé kújɨ́ gɨ̄ tétɨ̄-n̄ kɔ̄ɔ́. L'eau a innondé le village et alors beaucoup de maisons se sont écroulées. Expr: tètɨ̀ yùbɨ̄. -liquéfier en huile
tḛ̄y N petit mil, pénicillaire. Tḛ̄y màjɨ̀ ɓīr mùr̄ tɨ́ tɔ̀ӯ ngàrì. Le petit mil est mieux pour faire la boule que le manioc.
tīi VI devenir jour (sujet est toujours). VT devenir jour sur (qqn). Njīyā ndɔ̄ɔ́ lòo tīi-ǹ, ì ɗí? ì kál-màn̄. Il marche la nuit jusqu'au jour, qu'est-ce que c'est? C'est la calebasse (qui tourne sur l'eau sans cesser) (devinette).
tìī NIN boyaux, intestins. Tìī dɔ̀gɨ̀-dɔ̀gūm kɨ́ ndàw̄ nèl̄ ngá̰y. Les intestins du lièvre grillés sont délicieux.
tìl N sombre, nuit. Kèm kújɨ́ ɗāa tìl-í, hòr gòtó tītɨ́. l'intérieur de la maison est sombre, il n'y pas de feu dedans. Expr: ɗāa tìl-í -être sombre
tīĺ VT déchirer. Kɔ̄n tīĺ kūbɨ̄ yā-ḿ kɔ̄ɔ́ lòo-ń ḿ-ndí ḿ-tél̄ bèmbèé nò̰. Une épine a déchiré ma chemise quand je suis revenu du champ.
67
tītɨ̄ Prp comme. Tò tītɨ̄ kɨ́ kété àĺ. Ce n'est pas comme avant.
tītɨ́ AV dedans. ɓōkɨ́ màn̄ kùm tá̰a̰ bɨ̄ tél̄ ɓōkɨ́ kàtɨ̄ tītɨ́ tò̰o̰. Elle a versé de l'eau dans la sauce et elle a aussi versé du sel dedans.
tìw N esp. de poisson, poisson électrique. ɗé ā wɔ́dɨ́ kānjɨ̄ tìw àn̄ à ndàngɨ̄-ī. Si tu touches le poisson électrique il te donnera une décharge électrique.
tīw N la sève. Tīw kɨ̀mā à tɔ̄ɔ kùm dèē-gɨ̄. La sève de l'arbre "kima" fait mal aux yeux. N la colle. Expr: ìdā tīw -être agréablement collant Dḭ̀yḛ́ gèr̄ ndīr tá̰a̰ kɨ́ ìdā tīw rìgrìii.Elle sait préparer une sauce très agréablement collante.
tìyō Français N tuyeau.
tḭ́yḛ̄ (Syn: làw̄) VT coller. Tīw kḭ̄yō̰ tḭ́yḛ̄ kūbɨ̄ yā-ḿ gɨ̄ tɨ́. La sève de l'arbre de karité s'est collée à mes vêtements.
tḭ́yḛ̄ N esp. de fourmi rouge. Tḭ́yḛ̄ gɨ̄ bàa-n̄ ngá̰y kāgɨ̄ mángò ndóò tɨ́. Les fourmis rouges sont nombreuses dont ce manguier.
tɨ̀ Prp avec (dialecte Tel, utilisé dans les chansons, v. kɨ̀).
tɨ́ POS marqueur d'une proposition locative. Ndì dɔ̀ɔ kāgɨ̄ tɨ́ = ndì dɔ̀ɔ kāgɨ̄-á. Il reste dans l'arbre. Adv avec, en. āw ɗāa ɗí tɨ́? Tu es parti pour quoi faire (là)? Kàdɨ̄ dḭ̀yḛ́ ɓīr mùr̄ tɨ́ wò̰o̰. Pour que la femme en fasse la boule et mange.
tɨ́ Av s'il te plait (politesse). ī-ɗèē-ň ādɨ̄-m̄ tɨ́. Apporte-le-moi, s'il t plait.
tɨ̄ɓā VT chasser, renvoyer. ḿ-tɨ̄ɓā ngōn sétɨ́ bɨ̄ ḿ-hɔ́-ǹ àĺ. J'ai chassé l'enfant en vain et je ne l'ai pas attrapé.
tɨ́ɓā N sorte de natte dure tressée avec des roseaux. Dèē àsɨ̀ kàdɨ̄ ɓìr̄ tɨ́ɓā àĺ. On ne peut pas plier lanatte en roseau.
tɨ̄gā VT finir, achever. J-ò̰o̰ mùr̄ jɨ̀-tɨ̄gā kɔ̄ɔ́. Nous avons mangé et fini la boule. VI être fini, être achevé. Kɨ̀là yā-ḿ tɨ̄gā kɔ̄ɔ́. Mon travail est fini. Expr: tɨ̄gā kɔ̄ɔ́ -être fini Tɨ̄gā kɔ̄ɔ́ há̰ rō-ḿ ndɨ̀ nèl̄-m̄ ngá̰y tò̰o̰.C'est fini, c'est pourquoi je suis assez content maintenant.
tɨ́gā VT couper (avec hache, etc, à plus. reprises). Ngè-ndɔ̀r̄ tɨ́gā kāgɨ̄ kàdɨ̀ ndɔ̀r̄ yā-ǹ tɨ́. Le cultivateur a coupé l'arbre à côté de son champ Dèē gɨ̄ ɗɔ̄ɔ-n̄ nà̰ā̰ ndɔ̄ɔ́-làā tɨ́gā-n̄ nà̰ā̰ kɨ̀ bàrkà-á. Les gens se sont bagarrés cette nuit et ils se sont frappés avec les machettes.
tɨ́gō VT laver. í-tɨ́gō jī-í bɨ̄ j-ɨ̀sà yá̰a̰. Lave-toi les mains et nous mangeons.
tɨ́jā VT couper, couper en morceaux. Súu ɓày tɨ́jā nīń ìsà kɔ̄ráy. Il se leva, coupa le corps et le mangea entièrement.
tɨ́lā VT porter, mettre (plus. habits, plus. personnes) (fréq. de ìlà). ɓōó-làā ngán lòkól̀ gɨ̄ tɨ́lā kūbɨ̄ kɨ́ yáā gɨ̄. AujourdÆhui les enfants portaient des habits bizarres. VT mettre en conflit. Kété nàsár-gɨ̄ ɗèē-n̄ Sádɨ̀ tɨ́ bɨ̄ ɗèē tɨ́lā-n̄ dèē-gɨ̄ nà̰ā̰-tɨ́. Avant les européens sont venus au Tchad et ils sont venus et ils ont mis les gens en conflit. VT étaler (le mil germé). VT donner (à la main, a plus. personnes). Dèē-kɨ́-tɔ́gɨ̀-gɨ̄ tɨ́lā-n̄ mápà jī ngán-gɨ̄ tɨ́. Les adultes sont donné le pain dans les mains des enfants.
68
tɨ́là-nà̰ā̰-tɨ́ AV compliqué. Yá̰a̰ kɨ́ tɨ́lā-nà̰ā̰-tɨ́ púkɨ́tɨ́ púkɨ́tɨ́ dá májàĺ. Les choses trop compliquées ne sont pas bonnes.
tɨ̄nā VT prêter (ex argent, quand on ne rend pas le même objet qu'on a emprunté) (v. aussi ndɨ̄mā). ḿ-gḛ̀ḛ kàdɨ̄ í-tɨ̄nā-m̄ kūbɨ̄ tɨ́ yárdɨ̀ mḭ́ḭ. Je veux que tu me prêtes cinq yards de tissu.
tɨ́nē VT jeter, lançer (plus. chose, plus. personnes, etc.) (fréq. de ìnē). Ngán gɨ̄ tɨ́nē yèl̄-gɨ̄ kɨ̀ kɔ̀wrɔ̀. Les enfants ont lançés des cailloux sur les oiseaux. Expr: tɨ́nē ɓál -avoir plus. couleurs ou dessins
tɨ́nó̰ò̰ AV comme ça. Mùr̄ kɨ́ dūú sḛ́y bè tɨ́nó̰ò̰ àsɨ̀ dègɨ̄ mḭ́ḭ àĺ. Une petite boule comme ça ne suffit pas pour cinq personnes.
tɨ̄ndā VT taper, frapper (plus. fois). Gùmḭ́yà̰ tɨ̄ndā ngè-ɓògɨ̀ ngá̰y lòo sàrìyà tɨ́. Le servant du chef a frappé le voleur beaucoup à la place de jugement.
tɨ̀ngā VI être chaud (Nom ou verbe?). Lò ndɨ̀ tɨ̀ngā ngá̰y, í-tàā màn̄ í-ndògɨ̄. Il fait chaud, prends de l'eau et lave-toi.
tɨ́ngā VT griller. ɓōo ɗāa-m̄ ngá̰y ɗé ḿ-gḛ̀ḛ kɨ̀ ḿ-tɨ́ngā wúdùm m-ɨ́sá. J'ai beaucoup faim et alors je veux griller des arachides pour manger.
Tɨ̄rā NP sous-groupe Ngam. Ngàm̄ Tɨ̄rā-gɨ̄ ndì-n̄ dée kɨ̀ ɓēe kɨ́ Mɔ̄rɔ̄ɔ́. Les Ngams Tira habitent près de la ville de Maro.
tɨ́rá N lit en branches. Tɨ́rá yā-ḿ kùr̄-tɨ́rá-gɨ̄ ɗòsɨ̀ nà̰ā̰ tītɨ́. Mon lit en branches, les punaise sont nombreux dedans.
tɨ́rō VT dépouiller. Jàjárì ndì tɨ́rō màngɨ̄. Le boucher est en train de dépouiller le boeuf.
tɨ̄sá VT nettoyer en brossant. ī-tɨ̄sá gír jīyó nɨ́má yā-í ādɨ̄ wùnjɨ̄. Nettoie le bas de ta marmite pour le gombo pour qu'elle soit bien propre.
tɨ́sō VI tomber (en groupe). Yā̰l hòr tál̄ tɨ́sō dɔ̀ɔ-ḿ tɨ́. Les étincelles du feu ont sauté sur moi.
tɔ̀ INT marqueur d'une question (au commencement de la proposition). Tɔ̀ í-nd-àw̄ ɗá wà? Tu es en train d'aller où? Tɔ̀ ngōn ndɨ̀ tò ɓīi wà? Est-ce que l'enfant est en train de dormir?
VI être. Ngōn tò kùm màn̄-á tītɨ̄ kānjɨ̄ bè. L'enfant est dans l'eau comme un poisson. VI se coucher. Ngōn tò kèm wà-á. L'enfant est couché sur la natte. Aux être en train de. ḿ-tò ḿ-ɓīi, í-tò í-ɓīi, tò ɓīi, jɨ̀-tò ɓīi, jɨ̀-tò-n̄ ɓīi, í-tò í-ɓīi-n̄, tò-ɓīi-n̄ - je suis en train de dormir, tu es en train de dormir, il/elle est en train de dormir, nous (excl.) sommes en train de dormir, nous (incl.) sommes en train de dormir, vous êtes en train de dormir, ils/elles sont en train de dormir. tɔ̀ ḿ-ɓīi, tɔ̀ í-ɓīi, tɔ̀ í-ɓīi-n̄ - je suis en train de dormir, tu es en train de dormir, vous êtes en train de dormir (formes contractées). Expr: í-tó kàrī à? ḿ-tó kàrī. -Comment te portes-tu? Je vais bien. Expr: (yá̰a̰) yā [dè] tò nòó/làā -[qqn] avoir (qqc) Gúrsɨ̀ yā-í tó nò̰ó̰ ò̰?As-tu de l'argent?
tòo N pirogue. Njīyā àn̄ ā wōo gō njà-ǹ àĺ, ì ɗí? ì tòo. S'il marche, tu ne verras pas la trace de ses pieds, qu'est-ce que c'est? C'est la pirogue (devinette).
tōo N sifflet. M-ādɨ̄ tōo kɨ́ dūú ngáǹ-gɨ̄. J'ai donné des petits sifflets aux enfants.
tòō Av là (donne une location générale à la proposition). Dḭ̀yḛ́ ń ndɨ̀ làā tòō ɓày àw̄ ɗá wà? La femme qui est ici là, ellle se lève pour aller où?
69
tòl N liquide de la bouillie. Tòl ì ndùjɨ̄ kɨ́ à ɓōkɨ́-n̄ màn̄ kùm-ú à péē-n̄-nìí kɔ̄ɔ́-tā̰á̰ à ɓōkɨ́-n̄ kùm màn̄ kɨ́ nēgɨ́ tɨ́ ɗé ndīr àn̄ à ɓīr-n̄-nìí mùr̄. "Tol" est la farine qu'on verse l'eau dessus et on la remue avant de la verser dans l'eau bouillante et alors ça bout et on fait la boule avec.
tōmbɨ̄ VI vomir. Ngōn-ḿ ɗāa mò̰y ngá̰y ɗé ndì tōmbɨ̄ ngá̰y. Mon enfant est très malade et il vomit beaucoup.
tómbɨ́ N perche (pirogue).
tómbɨ́ N gui, plante parasite. ī-gángɨ̄ tómbɨ́ kāgɨ̄ ínē gír yá̰a̰ gātɨ̄ yā-í tɨ́ àn̄ ā ī-yìgɨ̀ ngá̰y. Si tu coupes le gui d'un arbre et tu le mets sous ta marchandise alors tu vas beaucoup vendre.
tōń VT lécher. Ngōn ìlà jī-ǹ kùm tá̰a̰ ndì tōń. L'enfant met sa main dans la sauce et il est en train de la lécher.
tòr̄ N pipe en argile rouge (v. aussi kátɨ́). Bɨ́là gɨ̄ ɓōkɨ́-n̄ mángɨ́ kèm tòr̄ tɨ́ nà à̰ӯ-n̄. Les vieilles femmes versent le tabac dans un pipe et le fument.
tōr VT faire mal. Yá̰a̰ ní ndɨ̀ tōr-m̄ ngá̰y. Cela me fait très mal. VI être long, difficile. Tōr ngá̰y tītɨ̄-ń ndɨ̀ yél-ň tà-í tɨ́ nò̰ó̰. C'est plus difficile que tu ne crois.
tò̰o̰ Adv encore. Ká̰a̰ m-āw ànī, ḿ-gèr̄ àĺ tó̰ò̰. Je ne sais pas encore si je vais y aller. ādɨ̄-m̄ sḛ́y tó̰ò̰. Donne-moi encore un peu. Expr: [ɗāa yá̰á̰] tɨ̄ nú tó̰ò̰ -viens [de faire] à l'instant ḿ-ɓáỳ kɨ̄ nṵ́ṵ tó̰ò̰.Je viens de revenir à l'instant. Expr: àĺ tó̰ò̰ -pas encore Bɨ̀rà-ḿ àw̄ tà bèmbɨ̀ tɨ́ jó̰y nṵ́ṵ tò tél̄ àĺ tó̰ò̰.Mon père est parti au champ depuis longtemps et il n'est pas encore revenu.
tó̰ō̰ VI gémir. Ngōn kɨ́ mó̰ỳ tó̰ō̰ ngá̰y ndɔ̄ɔ́. L'enfant malade gémmait beaucoup pendant la nuit.
tɔ̄ɔ VT briser, casser. Ngōn-ḿ ún kɔ̀wrɔ̀ ìnē-nìí jīyó yā-ḿ àdɨ̄ tɔ̄ɔ kɔ̄ɔ́. Mon enfant a lancé une pierre sur ma jarre et elle est cassée.
tɔ̀gɨ̀ VI grandir. Ngōn tɔ̀gɨ̀ gòtɨ̀ bɨ̀rà-ǹ tɨ́. Un enfant grandit à l'absence de son père. VI devenir adult. Kété ōo kùm-ḿ ì ngōn, mā̰ ḿ-tɔ́gɨ̀ bàngɨ̀ àn̄ mā̰ ḿ-ɨ́tō ngá-kó̰o̰-ḿ-gɨ̄. Avant, tu me vois, mes yeux étaient jeunes, quand je grandis complètement alors moi je vais élever mes petits frères.
tɔ́gɨ́ NIN force. Tɔ́gɨ́ màdɨ̄-ḿ ì ngá̰y ɗé m-ásɨ́ kàdɨ̄ ḿ-ɗɔ̄ɔ sè-nèé àĺ. La force de mon ami est trop; je ne puis pas le battre.
tɔ̄l VT tuer. àw̄ ká ndò̰o̰ már̀wāỳ már̀wāỳ bɨ̄ tɔ̄l dā̰a̰ àĺ. Il chassa très longtemps, mais il ne tue rien. VT finir. Expr: tɔ̄l tà kɔ́n [nā̰a̰] -a la fin du [mois] Expr: tɔ̄l tà [yá̰a̰] -finir [qqc] Mɨ́-gḛ́ḛ̀ tɔ̄l tà kɨ̀là yā-ḿ ɓōó-làā.Je veux finir mon travail aujourdÆhui.
tɔ́l̄ VT peler (fruits, certains tubercules). ún kìyā í-tɔ́l̄-ň ngúl̄ ādɨ̄ wùnjɨ̄ màjɨ̀. Prends un couteau et pèle l'igname pour qu'elle soit bien propre.
tɔ́sɨ̄ VT piquer (plus. fois). Tɔ́sɨ̄-ǹ kɨ̀ mbīr-í tām ìngè kàjɨ̀. On l'a piqué avec l'aiguille (plus. fois) pour qu'il retrouve la santé. Expr: [dèē] tɔ́sɨ̄ kùr̄-gèjɨ̀-ǹ nìng tɨ́ -[qqn] s'agenouiller
tɔ̀ӯ VT surpasser. ḭ̄ḭ í-ndɔ̀r̄ ngá̰y í-tɔ̀ӯ-m̄ wà? Toi, tu cultives plus que moi? [lit: tu-cultives beaucoup tu-surpasses-me Qu]
tūɓɨ̄ VT cracher. Ngé kà̰ӯ mángɨ́ gɨ̄ à tūɓɨ̄-n̄ hōr-tà-dɨ́ ngá̰y. Les fumeurs crachent (leur salive) beaucoup.
túḿ N l'aile. Tá̰a̰ kɨ́ ndīr kɨ̀ túḿ-ú nèl̄ ngá̰y. La sauce préparée avec de l'aile est délicieuse.
70
túm̄ VT siroter. ḿ-túm̄ sáӯ tām-kàdɨ̄ tɨ̀ngā ngá̰y. J'ai siroté le thé parce qu'il était très chaud.
tūr VT répondre. Dèē kógɨ̄ḿ kɨ́ tūr-ǹ tɨ́ gòtó. Ni une personne l'a répondu.
tūŕ VT essorer, tordre. ī-tūŕ kūbɨ̄ àdɨ̄ màn̄-ǹ tèē kɔ̄ɔ́ tā̰á̰ ī-nàjɨ̀ kàdɨ̀-á. Essore les vêtements de sorte que l'eau sorte d'abord, et étends-les au soleil. Expr: tūŕ kɔ́w [yèl̄] tɔ̄l-ǹ -tordre le cou [d'un oiseau] pour le tuer ī-tūŕ kɔ́w kɨ̄njá ī-tɔ̄l-ǹ ādɨ̄ ḿ-ndīr tá̰a̰ tɨ́ m-ādɨ̄-ī.Tords le cou du pouler pourl le tuer pour que je prépare une sauce avec pour toi.
túr̄ VT avaler. Túr̄ ɓètɨ̄ gɨ̄ kɔ̄ráy. Il avala touts les singes.
túr̄ N fourmi, petite et noire : esp.. Túr̄-gɨ̄ dò̰ō̰-n̄ ndàm ngōn-ḿ àdɨ̄ tágɨ̄. Les petites fourmis noires ont mordu les testicules de mon fils et ils sont enflés.
tùtɨ̀ VI être sec, sèche. Ndɨ́ɨ̀ m-ɨ́sá kānjɨ̄ dór kɨ́ tùtɨ̀. Je mange un poisson "dor" séché.
tùtō N sueur. Lòo tɨ́ngā ngá̰y ɗé tùtō-ḿ ìlà gír ndì ndèjɨ̀ kɔ̄ɔ́. Il fait chaud et mon sueur commence à tomber. VI transpirer, suer. Lòo kɨ́ kújɨ́-ú tɨ́ngā ngá̰y ɗé ḿ-ndō ḿ-tùtō. Il est très chaud dans la maison et je transpire.
túӯ VT tirer. Kɨ́-nò̰ó̰yō̰ túӯ tìī-ǹ àdɨ̄ Súu hɔ̀ àl̄-ň dò̰ó̰. Le caméléon tira ses boyaux et Sou les attrapa et se hissa en haut.
ù INT marqueur interrogatif. ì kúl ù ké ì kīr? C'est du charbon ou du fagot?
LOC marqueur locatif (espace ou temps). Kɨ̄nā-gɨ̄ ì ngá̰y kèm kùu-ú. Il y a beaucoup de lions dans la forêt.
ùr̄ VI tomber par terre. Nél ìlà ngá̰y àdɨ̄ mángò gɨ̄ wùr̄-n̄ kɔ̄ɔ́ dɔ̀ɔ kāgɨ̄-ǹ tɨ́. Le vent a beaucoup soufflé et des mangues se sont tombés des manguiers.
ùsɨ̄ VT faire descendre. ūsɨ̄ ngōn kɔ̄ɔ́ dɔ̀ɔ tábɨ̀l tɨ́ nà à tèē ìsō. Fais descendre l'enfant de la table de peur qu'il tombe.
ùwā N mil (en générale). Mùr̄ ùwā màjɨ̀ tɔ̀ӯ mùr̄ gɔ̀jɨ̀-dɔ̀. La boule de mil est mieux que le mil de maïs.
-ṵ́ LOC marqueur locatif (espace ou temps). ō-n̄ gō rō-sɨ́ nà gīgɨ̄ yā rō-ǹ kèm mṵ̀ṵ-ú. Fais attention car il ya une souche cachée dans herbes.
INT marqueur interrogatif, quoi?. āw ɗá tàgɨ́-bè wà? Où es-tu allé hier?
wàā (Syn: ɓèl) N natte : sorte de. ɗé màn̄ yèdɨ̀ àn̄ ī-ɓìr̄ wàā kɔ̄ɔ́ ínē kújɨ́-ú. Sil il pleut enroule la natte et met-la dans la maison.
wāl N ourébi. Wāl gɨ̄ mōn-n̄ làā kɨ̀-ngɔ̄dɨ̄-ɔ́ tà-kàw̄ ɓór-ó kà̰ӯ màn̄-á. Les ourébis ont passé par ici en courant pour aller au marigot pour y boire de l'eau.
wál̄ V bavarder (souvent suivi de tām). ḿ-ndí kàdɨ̀ ngō-kó̰-ḿ tɨ́ ndíl-í bɨ̄ ndɨ̀ jɨ̀-wál̄ tām. Je suis resté auprès de mon frère à l'ombre et nous avons bavardé.
wàlá Arabe Cnj et non pas. ì bísɨ́ gɨ̄ ń ìsà-n̄ nīń, wàlá ì mā̰ àĺ. Ce sont les chiens qui ont mangé le cadavre, et non pas moi.
wèrèrèee Id à l''enver (tourner).
wíẁ ID vite. Kàmyō̰ mɔ̄n wíẁ. Le camion a passé vite.
71
wīyā N porc-épic. Wīyā ì dā̰a̰ kɨ́ mbīr ì gìdɨ̀-ǹ tɨ́ tītɨ̄ ndúr tɨ́nó̰ò̰. Le porc-épic est un animal qui a des piquants sur le dos, comme le hérisson.
wòo VT forger. Ngè-kòo-yá̰a̰ wùn bél gìndɨ̄ wòo kɔ̀sɨ̀ tɨ́. Le forgeron a prit un morceau de fer et en a forgé une houe.
wōo voir, savoir. m-ōo, wōo, wòō, ngōn wòō, j-òō-n̄, wōo-n̄ wòō-n̄. je vois, tu vois, il voit, l'enfant voit, nous voyons, vous voyez, il voient.
wòō VT voir (devient wòō au début d'une phrase ou après une voyelle). M-ā ḿ-ndí kɨ̀ kó̰o̰-ḿ nà m-ōo-ǹ àĺ jó̰y. Je vais rester avec ma mère parce que je ne l'ai pas vue depuis longtemps. Dègɨ̄ gḛ̀-n̄ kàw̄ kɨ̀ ngáǹ gɨ̄ kàdɨ̄ ká wòō-n̄ ɓēe yā̰-dɨ́. Les gens veulent aller avec les enfants pour voir leur village. VT savoir. Wòō yá̰a̰ kɨ́ kàdɨ̄ ɗāa àĺ. Il ne savait quoi faire.
wòjɨ̀ VT accoucher, mettre au monde (devient wòjɨ̀ au début d'une phrase ou après une voyelle). Wójɨ̀ ngōn kɨ́ dɨ̀ngà. Elle a mis au monde un garçon. Wòjɨ̀ ngōn-ǹ Sàr-á bɨ̄ nḭ̀ kɨ́ɓā wòjɨ̀-n̄-á Mɔ̄rɔ̄ɔ́. Elle a mis au monde son enfant à Sarh mais elle était née à Maro.
wòngɨ̄ VI être maigre. Ngōn kɨ́ dḭ̀yḛ́ nò̰ wòngɨ̄ kòngɨ̄ kɨ́ májàĺ. Cette fille a trop maigrie et ce n'est pas bon.
wōngɨ̄ VI être fort (la boisson, le médicament, etc.) (v. òngɨ̀). Kḭ̄ḭ ń dòktór àdɨ̄-m̄ ní wōngɨ̄ ngá̰y ɗé àjɨ̀-n̄ láw ngá̰y. Le médicament que le docteur m'a donné est très fort et alors il m'a guéri très vite. Kḭ̄ḭ yā-ǹ ń à ɗāa àdɨ̄ dègɨ̄ ní wōngɨ̄ ngá̰y. Le médicament traditionnel qu'il prépare pour les gens est très fort.
wōngɨ̄ N colère. Tām ń yél̀-m̄ nò̰ àdɨ̄-m̄ wōngɨ̄ ngá̰y. Ce que vous m'avez dit me rendit en colère.
wōngɨ̄ NIN poison. Līi màm wōng-ǹ gòtó tɨ́. Le "boa" n'a pas de poison. NIN amertune venimeuse de certaines plantes et certains tubercules. Dèē-gɨ̄ à ɓōkɨ́-n̄ ngàrì símò̰ màn̄-á à ɗāa-n̄ ndɔ̄ mɨ̀tá kɔ̄ɔ́-tā̰á̰ wōngɨ̄-ǹ à tèē. Les gens versent le manioc "six-mois" dans l'eau pendant trois jours avant que son amertume venimeuse sorte.
wòtɨ̀ VI répandre une odeur. Yá̰a̰ kɨ́rēý ndì wòtɨ̀ màjàĺ kèm kújɨ́-ú làā, tò yégɨ̄ wòy wà? Quelque chose sent mauvais dans la maison, est-il un rat mort?
wōtōr français N voiture. Nì-ǹ nàsár̀ gɨ̄ gèr̄-n̄-nìí ɗāa wōtōr ní. C'est ainsi que les blancs connaissent faire la voiture.
wòy VI mourir (devient wòy au début d'une phrase ou après une voyelle). Súu ngè ndɔ̀r̄ bèr wòy. Sou, le cultivateur de sorgho hâtif, est mort. Expr: kèm [dè] wòy dɔ̀ kɔ̄ɔ́ -[qqn] oublier J'ai oublié.
wōy Av vide. Ngè-ndò̰o̰ ɗèē ɓēe-é jī-ǹ wōy. Le chasseur est rentré à la maison avec les mains vides. Ngɔ́ɔ wúdùm tō wōy. Les coquilles d'arachide sont vides. Av ouvert. Tà ɗóbɨ́ ɗà wōy. La porte est ouverte.
wò̰o̰ VI monter (l'eau). Màn̄ yèdɨ̀ ngá̰y kònī-làā ɗé bāa wò̰o̰ ngá̰y. Il a beaucoup plu et l'eau du fleuve a beaucoup monté.
wò̰o̰ VT manger (qc mou). jɨ̀-ngóō-ī sétɨ́ ɗé j-ó̰ò̰ mùr̄ kɔ̄ɔ́ gòtɨ̀-í tɨ́. Nous t'avons attendu en vain, et nous avons mangé la boule à ton absence.
wò̰o̰ VT brûler (devient wò̰o̰ au début d'une phrase ou après une voyelle). ādɨ̄ hòr ní wò̰o̰ ɗí? Et qu'est-ce que le feu a détruit? Expr: kūl ò̰o̰ -Il fait froid
wò̰ō̰ V porter (des habits). Kété jó̰y kàa-jɨ́-gɨ̄ à wò̰ō̰-n̄ ngɨ̄rā. Auparavant nos ancêtres portaient des peaux.
72
wɔ̀dɨ̀ VT toucher (devient wɔ̀dɨ̀ au début d'une phrase ou après une voyelle). ɓōó-làā ndóò wɔ̀dɨ̀ tà-ḿ àĺ ɓáy. Aujourd'hui cela n'a pas encore touché ma bouche. Dɔ̀ɔ kāgɨ̄ ní wɔ̀dɨ̀ nìng àĺ. Le sommet de l'arbre ne touchait pas la terre. m-ɔ́dɨ́, wɔ́dɨ́, wɔ̀dɨ̀, ngōn wɔ̀dɨ̀ - j'ai touché, tu as touché, il a touché, l'enfant a touché. VT puiser (de l'eau).
wɔ̀gɨ̄ VT empêcher. Kɨ̀gà kèm dɔ̀ɔ nà̰ā̰ tɨ́ wɔ̀gɨ̄ tɔ̄l ndàm. Compter l'un sur l'autre empêche de tuer l'écureuil (proverbe). m-ɔ̄gɨ̄, wɔ̄gɨ̄, wɔ̀gɨ̄, j-ɔ̀gɨ̄, jɔ̀gɨ̄-n̄, wɔ̄gɨ̄-n̄, wɔ̀gɨ̄-n̄ - j'empêche, tu empêche, il/elle empêche, nous (excl.) empêchons, nous (incl.) empêchons, vous empêchez, ils/elles empêchent.
wɔ̀jɨ̀ VT mesurer (devient wɔ̀jɨ̀ au début d'une phrase ou après une voyelle). Wɔ̀jɨ̀ bèr kɨ́ tɨ̄sá kéḿ dōbɨ̄-ó àdɨ̄ nḭ̀yḛ́-ǹ. Il mesure le mil avec la balle dans le van pour donner sa femme. VT montrer, expliquer. í-ɗá ɓóḿ, nà mā̰ m-ɔ́jì-ī yá̰à̰ gɨ̄ ngá̰y ɓáy. Patiente, car je vais te montrer encore beaucoup de choses. Expr: wɔ̀jɨ̀ rō-ǹ -se vanter Ngōn ndóò wɔ̀jɨ̀ rō-ǹ ngá̰y bɨ̄ à ɗāa yá̰a̰ kógɨ̄ḿ àĺ.Cet enfant se vant beaucoup mais il ne fais rien.
wɔ̀jɨ̄ VT conseiller. Wɔ̄jɨ̄ ngōn-í ādɨ̄ tūr gír hál-ɗāa-ǹ. Conseille ton fils à changer sa conduite. Bɨ̀rà-ḿ wɔ̀jɨ̄ kàdɨ̄ j-àw̄ mbāa tɨ́ lòo-tīi. Mon père propose que nous fassions un voyage demain.
wɔ̀l VT aiguiser, affûter. M-ɔ́l tà kìyā yā-ḿ tà kɔ̀wrɔ̀ tɨ́ kàdɨ̄ m-ɨ́já-nìí dā̰a̰. J'aiguise le couteau avec une pierre pour couper la viande avec.
wɔ̀l̄ (Syn: wùsɨ̀) VT essuyer. Wɔ̄l dɔ̀ɔ tábɨ̀l kɔ̄ɔ́ ādɨ̄-m̄. Essuie la surface de la table pour moi.
wɔ̀r VI être fatigué (devient wɔ̀r au début d'une phrase ou après une voyelle). M-ɔ́r ngá̰y, ɗé ḿ-tó nìng tɨ́ sḛ́y. Je suis très fatigué, je m'étends un peu.
wɔ̀r VT reçevoir (un étranger) (normalement on utilise ɗāa).
wɔ̀r̄ VT enlever, ôter (devient wɔ̀r̄ au début d'une phrase ou après une voyelle). Wɔ̀r̄ ɗūngō kɨ̄ rō-dɨ́ tɨ́ tɨ̄ndā tɔ̄l-dɨ́ kɔ̄ráy. Il fait sortir son gourdin autour d'eux et les frappait à mort. Ngōn wɔ̀r̄ kūbɨ̄ kèm ngɔ̀ngɨ̀-ɔ́ kɔ̄ɔ́. L'enfant a ôté l'habit du sac. Expr: ɔ̀r̄ [dèē] kùm -expliquer [à qqn] Mā̰ m-ɔ̄r-ī kùm kɨ̀ tà nàsár-á.Je vais t'expliquer en français. Expr: ɔ̀r̄ tà gātɨ̄-ǹ kɔ̄ɔ́ -baisser le prix
wɔ̀r̄ VT enlever, faire sortir (v. ɔ̀r̄). m-ɔ̄r, wɔ̄r, wɔ̀r̄, ngōn wɔ̀r̄, j-ɔ̀r̄-n̄, wɔ̄r-n̄, wɔ̀r̄-n̄. j'enlève, tu enlèves, il enlève, l'enfant enlève, nous enlevons, vous enlevez, ils enlèvent. Expr: wɔ̀r̄ njà [dèē] ìɓà-nìí [yá̰a̰/dèē màdɨ̄] -[qqn] prendre son pied et donner un coup de pied à [qqc ou qqn d'autre] Ngōn wɔ̀r̄ njà-ǹ ìɓà-nìí kàdɨ̀ bɔ̀r.L'enfant a pris pied et donné un coup au mur.
wɔ̀sɨ̀ VT piquer (devient wɔ̀sɨ̀ au début d'une phrase ou après une voyelle). m-ɔ́sɨ́, wɔ́sɨ́, wɔ̀sɨ̀, ngōn wɔ̀sɨ̀, j-ɔ̀sɨ̀, j-ɔ̀sɨ̀-n̄, wɔ́sɨ̀-n̄, wɔ̀sɨ̀-n̄ - je pique, tu piques, il pique, l'enfant pique, nous (incl.) piquons, nous (excl.) piquons, vous piquez, ils piquent. Kɔ̄n kɨ́ bóò ngá̰y wɔ̀sɨ̀ njà bɨ̀lō yā-ḿ ɗé ḿ-dɨ́bà nìng tɨ́ m-ɔ̄r-ň kɔ̄ɔ́ bɨ̄ ḿ-ɗāa kɨ̀ tītɨ́. Une grande épine a pique la roue de mon vélo et elle était trouée et alors je me suis arrêté sur la terre et je l'ai enlevé et je l'ai réparé. VT faire une piqûre à qqn. àdɨ̄-m̄ kìníǹ gɨ̄ hō tā̰á̰ wɔ̀sɨ̀-m̄ hō. Il m'a donné des comprimés et m'a fait une piqûre. V taper, être fort (le soleil). Kàdɨ̀ wɔ̀sɨ̀ ngá̰y ɗé ḿ-tèē àĺ. [...ɗém.tèē.àĺ] Le soleil tape dur ainsi que je ne suis pas sorti. Expr: kàdɨ̀ wɔ̀sɨ̀ ngá̰y -le soleil tape dur Expr: wɔ̀sɨ̄-n̄ nà̰ā̰ tɨ́ -se rassembler Ngán gɨ̄ wɔ̀sɨ̄-n̄ nà̰ā̰ kɨ́ nà̰ā̰ tɨ́ kèm-ndògɨ̄-ó ndɨ̀ ɗèbɨ̀-n̄.Les enfants se rassemblent dans la concession et ils sont en train de jouer.
wɔ̀sɨ̄ N melon. wɔ̀sɨ̄ kɨ́ ndīr kɨ̀ dā̰a̰-á̰ màjɨ̀ kɨ̀sà ngá̰y. Le melon cuit avec la viande est très bon à manger.
wɔ̀tɨ̄ VI arriver. àw̄-n̄ mbóngɨ́ ká wɔ̀tɨ̄-n̄ dɔ̀ɔ yòo tɨ́. Ils allèrent longtemps, ils arrivèrent au mort. Kó̰-í wɔ̀tɨ̄ súkɨ̄-ú kɔ̄ɔ́. Ta mère est déjà arrivée au marché.
73
wɔ̀y VT ramasser (devient wɔ̀y au début d'une phrase ou après une voyelle). Dɨ̀ngà wɔ̀y ngán kḭ̄ḭ yā̰-ǹ gɨ̄ bɨ̄ wɔ̀r̄-ň dò̰ó̰ àw̄ ká ndɔ̄dɨ̄-ň Súu. L'homme rassembla ses médicaments en pleine nuit et alla trouver Sou. Yèl ngáǹ-ǹ gɨ̄ kɨ̀ n-ɔ̀y-n̄ yá̰à̰ gɨ̄ kɔ̄ɔ́ bɨ̄ kɨ̀ ndɔ́tɨ̄-n̄ kɔ̄ɔ́. Il dit à ses enfants de ramasser toutes ses affaires et de déménager. m-ɔ́y, wɔ́y, wɔ̀y, ngōn wɔ̀y, j-ɔ̀y, j-ɔ̀y-n̄, wɔ́ỳ-n̄, wɔ̀y-n̄ - je ramasse, tu ramasses, il/elle ramasse, l'enfant ramasse, nous (excl.) ramassons, nous (incl.) ramassons, vous ramassez, ils/elles ramassent. ḭ̄ḭ índí làā bɨ̄ jḭ̀ j-à j-ɔ̀y wúdùm. Reste ici, nous allons ramasser les arachides.
wɔ̀ӯ VI être lourd (devient wɔ̀ӯ au début d'une phrase ou après une voyelle). Kāgɨ̄ ndóò wɔ̀ӯ ngá̰y tām yā ngōn kɨ́ dūú tɨ́, àsɨ̀ kàdɨ̄ ìtō àĺ. Ce bois est trop lourd pour le petit enfant, il ne peut pas le porter. nɨ̄ngá ń ngán bá̰ỳ gɨ̄ à ìlà-n̄ jī-dɨ́ nó̰ò̰ wɔ̀ӯ ngá̰y. Les anneaux que les les jeunes filles initiées portent sont très lourds.
wùdɨ̀ VI entrer. í-tèē àĺ ɗé mā̰ m-údɨ́ gō-í tɨ́ nò̰ó̰ àn̄, ā wōo yá̰a̰ mbùr-í tɨ́. Si tu ne sors pas et j'entre te chercher, tu vas voir ce que va prendre ton derrière. VI atterrir (avion).
wúdɨ́ N poisson : esp. de. Wúdɨ́ ì kānjɨ̄ kɨ́ kūngɔ̄-ǹ ì ngá̰y bɨ̄ mbɨ́rá-ǹ gòtó. Le 'wude' est un poisson avec beaucoup des arrêtes, mais il n'a pas de goût.
wúdùm N arachide. Wúdùm kɨ́ kɨ̀ ngɔ́ɔ nìí à ndùm láw àĺ. Les arachides en coquille ne pourrissent pas rapidement.
wùgɨ̀ VT pincer, gratter. Wúgɨ́ mùr̄ wɔ́dɨ̀-ň tá̰a̰ wó̰o̰. Pince la boule, mets-la dans la sauce et mange. VT jouer (le cithare).
wùl̄ VI profond, être. ī-tél̄ kɨ̄ gògɨ́ nà bɨ̀lò nó̰ò̰ wùl̄ ngá̰y. Recule-toi, ce puits est très profond.
wùl̄ VT élever (animaux domestiques). Wùl̄ ndābɨ́ gɨ̄ ngá̰y àdɨ̄ kèm-ndògɨ̄ yā-ǹ ìhɔ̀ nūró ngá̰y. Il élève beaucoup de canards et sa concession est très sale.
wúl̄ N pois de terre. ɓīr mùr̄ wúl̄ à wùn kùm-kàdɨ̀ ngá̰y tɔ̀ӯ ɓīr mùr̄ ngàrì. Preparer la boule de pois de terre prend beaucoup temps que faire la boule de manioc.
wùm̄ VT empoisonner. Kɨ̀mā gɨ̄ à wùm̄-n̄ dèē-gɨ̄ kɨ̀ yòo yā-dɨ́-gɨ̄. Les sorcièrs empoisonnent les gens avec leurs fétiches. VT espionner (qqn, pour lui faire de mal). Dɨ̀ngà wùm̄ jàng-ǹ kàdɨ̄ wɔ̀sɨ̀-ǹ kɨ̀ kìyā. L'homme éspionne son rivale pour le poignarder avec le couteau.
wùn [wùn,ùn] VT prendre. āw ká wún kèm sàmbē-é nò̰. Va en prendre dans la cuvette émaillée.
wùn̄ VI pénétrer dans l'eau. Lòo-ń ndābɨ́ à wùn̄ màn̄ àn̄ à tèē láw àĺ. Quand le canard pénètre dans l'eau, il ne sorte pas vite.
wùnjɨ̄ VI être clair. VT allumer (feu, en utilsant une tige, un bois, etc.). Wūnjɨ̄ hòr nò̰ó̰ ādɨ̄ ḿ-lá tà kīr tɨ́. Allume moi un feu (sur quelque chose) pour que je le mette sur le fagot. m-ūnjɨ̄, wūnjɨ̄, wùnjɨ̄, j-ùnjɨ̄, j-ùnjɨ̄-n̄, wūnjɨ̄-n̄, wùnjɨ̄-n̄ - j'allume, tu allumes, il/elle allume, nous (excl.) allumons, nous (incl.) allumons, vous allumez, ils/elles allument. VI s'allumer. ī-lá kīr kèm sīlī-í ādɨ̄ wùnjɨ̄ dée-làā ndóò. Mets le fagot dans le foyer pour qu'il (le feu) s'allume vite. VI être propre (après laver). ī-ndògɨ̄ màn̄ ādɨ̄ rō-í wùnjɨ̄ màjɨ̀ tā̰á̰ ílá kūbɨ̄ ɓáy. Lave-toi bien pour que ton corps soit bien propre et après mets tes habits. Expr: lò wùnjɨ̄ ráng ráng -il fait grand jour
wùr VT piler. Dḭ̀yḛ́ wùr bèr kàdɨ̄ ɓīr mùr̄ tɨ́. La femme pile le sorgho hâtif pour faire la boule.
wùr NIN le foie. Wùr bḭ̄yā̰ nèl̄ tɔ̀ӯ wùr màngɨ̄. Le foie de chèvre est plus agréable que le foie du boeuf. NIN le coeur. NIN ventre.
74
wùr (Syn: ndēr) VT lancer. Ngōn ùr yèl̄ kɨ̀ mbàl̄-á bɨ̄ nàl̄-ǹ. L'enfant a lancé une pierre sur l'oiseau mais il l'a raté. VT creuser. M-úr bɨ́lò kɨ́ wùl̄ ngá̰y kéḿ-ndògɨ̄-ó kàdɨ̄ ḿ-ɗāa-ň bɨ̀lò-yèdɨ̄. J'ai creusé un trou profond pour en faire le WC dans la concession. VT avaler. Màm wùr dùl. Le boa a avalé la biche cochon.
wùr̄ VT coudre. Ngè-kùr̄-kūbɨ̄ ndì ùr̄ kūbɨ̄ yā-ḿ-gɨ̄. Le couturier est en train de coudre mes vêtements.
wúrī-gɨ̄ N pâte d'arachide. Yír kɨ́ ndīr kɨ̀ wúrī-gɨ̄ nèl̄ ngá̰y. L'oseille préparée avec la pâte d'arachide est très délicieuse.
wùsɨ̀ VT frotter, rincer en frottant. ā í-tèē dɔ̀-lèé àn̄ wúsɨ́ ngāngɨ̄-í tām kàdɨ̄ kūŕ-ngāng ɗāa-ī àĺ. Quand tu sors le matin alors rince tes dents pour que les caries dentaires ne t'attaque pas. M-úsɨ́ kéḿ jīyó kà̰ӯ màn̄ kàdɨ̄ wùnjɨ̄ màjɨ̀. Je frotte l'intérieure de la jarre pour l'eau afin qu'il soit parfaitement propre. VT essuyer. Wúsɨ́ dɔ̀ɔ tábɨ̀l kɔ̄ɔ́ ādɨ̄-m̄. Essuie la surface de la table pour moi.
wùsɨ̄ VT décharger (un fardeau). Kɨ́bɨ́gàý wùsɨ̄ yā̰-ǹ kàrī, bɨ̄ Súu nà kɨ̀ ǹ ùsɨ̄ yā̰-ǹ àn̄, wùsɨ̄ sétɨ́. Kubegay déchargea facilement la sienne, mais Sou n'arrivait pas à décharger la sienne. V faire descendre. Wùsɨ̄ tá̰a̰ hòr-ó kɔ̄ɔ́. Fais descendre la sauce du feu.
wùtɨ̄ VT fermer. Wūtɨ̄ tà-kújɨ́ kɔ̄ɔ́ nà kóngɨ̄-gɨ̄ à wùdɨ̀-n̄ kújɨ́-ú. Ferme la porte de peur que les mouches y entrent. m-ūtɨ̄, wūtɨ̄, wùtɨ̄, j-ùtɨ̄, j-ùtɨ̄-n̄, wūtɨ̄-n̄, wùtɨ̄-n̄ - je ferme, tu fermes, il/elle ferme, nous (excl.) fermons, nous (incl.) fermons, vous fermez, ils/elles ferment. VT remplir (avec un liquide). Wūtɨ̄ màn̄ kèm bètēl tɨ́ í-ɗèē-ň ādɨ̄-m̄. Remplis la bouteille d'eau et apporte-la-moi. Expr: wùtɨ̄ mbī lòo -faire de bruit Ngōn kɨ́ kásɨ̄ sōḿ wùtɨ̄ mbī lòo ngá̰y.Un nouveau né fait beaucoup de bruit.
wūy N pus. Jī-ǹ tágɨ̄ ɗé wūy kɨ́ kéḿ-é wɔ̀gɨ̄-ǹ wūy kɔ̄ɔ́. Il avait la main enflée et le pus dedans l'empêchait de dormir.
PRP de (possessif) (v. yā̰). kèē yā-ḿ, kèē yā-í, kèē yā-ǹ, kèē yā ngōn-ḿ, kèē yā-jɨ́, kèē yā-sɨ́, kèē yā-dɨ́ - mon van, ton van, son van, le van de mon enfant, notre van, votre van, leur van.
yáā VT étonner. Yá̰a̰ ndóò yáā dɔ̀ɔ bɨ̀rà-mbā gɨ̄ ngá̰y. Cette chose a beaucoup étonné les hôtes. Kɨ̀là-ɗāa-í yáā-m̄ ngá̰y. Ta conduite m'étonne! ì yá̰a̰ kɨ́ yáā tā. C'est une chose étonnante.
yàbɨ̀ N hippopotame. Yàbɨ̀ ì dā̰a̰ kɨ́ bóò ngá̰y tītɨ̄ yā kèdɨ̄ nó̰ò̰ bɨ̄ nḭ̀ à ndì kùm bā-á. L'hippopotame est un grand animal comme l'éléphant mais il habite dans la rivière.
yárdɨ̀ Anglais N mesure de tissu. Kūbɨ̄ yā-í ì yárdɨ̀ bà̰ý wà? Tu as combien de "yard" de tissu? Yárdɨ̀ kūbɨ̄ yā-í ì gúrsɨ̀ bà̰ý. Un "yard" de ton tissu est à combien?
yā̰a̰ VT tendre. Tàgɨ́-bè ḿ-yā̰a̰ gūmbɨ̄ kàdɨ̄ m-ɨ́hɔ̀-nìí dér̀-gɨ̄ bɨ̄ ḿ-ɨ́ngé yá̰a̰ kógī àĺ. Hier j'ai tendu un piège pour les pigeons mais je n'ai rien trouvé.
yā̰ PRP de (possession) (v. ). ì mɨ̀njò yā̰ ná̰ā̰? ì mɨ̀njò yā̰-ḿ mā̰. A qui sont ces haricots? Ce sont mes haricots.
yá̰a̰-dɔ̀-jī N cadeau. ɗāa kɨ̀là sè-ḿ ngá̰y ɗé m-ā m-ādɨ̄-ǹ yá̰a̰-dɔ̀-jī. Il a beaucoup travaillé avec moi et alors je vais lui donner un cadeau.
75
yá̰a̰-kɨ́-sà N nourriture. ādɨ̄ yá̰a̰-kɨ́-sà mbāa yā-í kɔ̄ɔ́-ɔ̀? As-tu donné de la nourriture à ton invité?
yá̰a̰-kɨ́sà N nourriture. M-āw ɓēe-é yā-í tā àĺ nà yá̰a̰-kɨ́sà gòtó tɨ́. Je ne vais pas chez toi maintenant, il n'y a rien a manger là.
yā̰l NIN braises. Ngō-màndɨ̀ wùn yā̰l hòr ìnē kùm tá̰a̰ kàdɨ̄ gángɨ̄-ň sīyē tā̰á̰ kɔ̄ɔ́. La fille a pris les braises du feu et les ont mis dans la sauce pour éliminer la mauvaise odeur.
yā̰ŕ N esp. de liane. Sūngó bɨ́lá dḭ̀yḛ́ àl̄ kāgɨ̄ kɨ̀ gìdɨ̀-nìí, ì ɗí? ì yā̰ŕ. Devinez, une vielle femme que monte l'arbre avec son dos, qu'est-ce que c'est? C'est la liane "yanr".
yéē VT secouer (v. yékɨ̄).
yèdɨ̀ VI tomber (liquide). Màn̄ yèdɨ̀ kújɨ́-ú gō-í tɨ́ wà? Est-ce qu'il a plu dans ta maison?
yèdɨ̄ N excrément. Yèdɨ̄ ndóò ì yèdɨ̄ bísɨ́ yā-í. C'est excrément est l'excrément de ton chien.
yèdɨ̄ VI être bien cuit. ī-lōo kàdɨ̄ ísá dā̰a̰ nó̰ò̰ nà ndīr yèdɨ̄ màjàĺ. Il ne faut pas manger cette viande là, ce n'est pas bien cuite. VI être guérit (plaie). Ngōn ìsō dɨ̀másɨ̀ kɨ́ kété tɨ́ bɨ̄ dòo yā-ǹ yèdɨ̄ kɔ̄ɔ́. L'enfant est tombé la semaine passé mais sa plaie est déjà guérie.
yégɨ̄ N rat, souris. Yégɨ̄ wòy kújɨ́-ú ɗé wòtɨ̀ ngá̰y. Un rat est mort dans la maison et il sent beaucoup.
yékɨ̄ VT secouer. Yékɨ̄ tà-jī-mángò kàdɨ̄ mángò-gɨ̄ ɓōkɨ́ níǹg tɨ́. Il secouait la branche du manguier pour que les mangues tombent à terre.
yèl VT dire (v. èl). Yél ná bɨ̀rà-í ndɨ̀ ɗāa mòtɨ̀; yèl nà bɨ̀rà-ǹ ndɨ̀ ɗāa mòtɨ̀ - Tu as dit que ton père est malade; il a dit que ton père est malade.
yèl̄ N oiseau. Bùrùm ì yèl̄ kɨ́ bòo kɨ́ à ɓày bèl̄ bɔ̄gɨ̄ àĺ. L'autruche est un grand oiseau qui ne vole pas.
yèmbɨ̀ [ɲḛ̀mbɨ̀] VI graisseux : être. Dā̰a̰ nó̰ò̰ yèmbɨ̀ ngá̰y. Cette viande a beaucoup de gras.
yérgè N sorte de boisson forte, "argi". Bɨ́lá dḭ̀yḛ́ gɨ̄ ngá̰y Njàménà tɨ́ làā à rā-n̄ yérgè tām kàdɨ̄ ìngè-n̄-nìí kɨ́ tà-dɨ́ tɨ́. Beaucoup de vieilles femmes a Ndjaména fabrquent "argi" pour trouver quelque chose pour (mettre) dans leurs bouche.
yèw Id exprime l'idée de lourdeur corporelle et mauvaise humeur. Dḭ̀yḛ́ ɓáỳ bèmbèé ndì ɗèē ɓēe-é àn̄ rō-ǹ àӯ-ǹ yèw ɗóbɨ́-ó. La femme est de retour de la brousse et elle venait à la maison et alors son corps a ressenti la lourdeur sur la route.
yḛ̀ḛ̄ [ɲḛ̀ḛ̄] VI se fondre. Ngōn ḭ̀yà̰ sàbō̰ kùm kàdɨ̀-á àdɨ̄ yḛ̀ḛ̄ kɔ̄ɔ́. L'enfant a laissé le savon au soleil et il s'est fondu. VT fondre. Ngó-kó̰-ḿ ndì yḛ̀ḛ̄ yùbɨ̄ ɗɔ̄ý kàdɨ̄ ndīr-n̄ tá̰a̰ nɨ́má. Ma soeur est en train de fondre l'huile de karité pour préparer la sauce de gombo.
yḛ̄m (Syn: wòngɨ̄) VI être maigre. Mò̰y ìhɔ̀ màdɨ̀-ḿ àdɨ̄ yḛ̄m ngá̰y. La maladie a attaqué mon ami et alors il a beaucoup maigri.
yḛ̀ngɨ̀rì N tamis. Yḛ̀ngɨ̀rì ì gír jīyó, kɨ́ kùm-ǹ bòo hō kɨ́ kùm-ǹ dūú hō. Il y deux sorts de tamis, celui avec les trous grands et celui avec les petits trous.
yḛ̀r [ɲḛ̀r] N chose dégoutant. ā ōo yá̰a̰ kɨ́ yḛ́r̀ àn̄ kɔ́w-í à nāsɨ̄-ī. Si tu une chose dégoutante alors tu auras la nausée.
yḛ̀tɨ̄ VT mélanger (la semoule avec de l'eau). Dḭ̀yḛ́ yḛ̀tɨ̄ jɨ́ngá kɨ̀ màn̄-á. La femme mélange la semoule avec de l'eau.
76
yḛ̄tɨ̄ N esp. de guêpe jaune. Bɨ̀rà-kɔ̀sɨ̀ àw̄ bèmbèé ndɔ̀r̄-ɔ́ àdɨ̄ yḛ̄tɨ̄-gɨ̄ túr-n̄-á ngá̰y. Le cultivateur est allé en brousse pour labourer et les guêpes jaunes l'ont beaucoup piqué.
yìi VI durer longtemps. Kònī-làā ùwā yìi ngá̰y. Kònī-làā ùwā ì ngá̰y. Cette année le mil a beaucoup duré. (par opposition à) Cette année il y a beaucoup de mil.
yìī VI tarir. ɓāl ndɔ̄ɔ ɗé màn̄ bāa yìī kɔ̄ɔ́. La saison seche est arrivée, et l'eau du fleuve s'est tarie.
yìbɨ̀ VI activer (feu). Ngōn yìbɨ̀ hòr gír sáӯ tɨ́ kàdɨ̄ àdɨ̄ bɨ̀rà-ǹ. L'enfant active le feu sous le thé pour son père.
yìgɨ̀ VT vendre (devient ìgɨ̀ dans la première personne du à la consonne du prefixe). m-ígɨ́ kɨ̀ bḭ̄yā̰ yā-ḿ, yígɨ́ kɨ̀ bḭ̄yā̰ yā-í, yìgɨ̀ kɨ̀ bḭ̄yā̰ yā-nìí, j-ìgɨ̀-n̄ kɨ̀ bḭ̄yā̰ yā-jɨ́, yígɨ̀-n̄ kɨ̀ bḭ̄yā̰ yā-sɨ́, yìgɨ̀-n̄ kɨ̀ bḭ̄yā̰ yā-dɨ́, ngōn yìgɨ̀ kɨ̀ bḭ̄yā̰ yā-nìí - je vends ma chèvere, tu vends ta chèvre, il vend sa chèvre, nous vendons notre chèvre, vous vendez votre chèvre, ils vendent leur chèvre.
yìl VI être sombre. Hòr gòtó kújɨ́-ú ɗé lòo yìl ngá̰y. Il n'y pas de lumière dans la maison et alors il est très sombre.
yìl V sucer. Dò̰ō̰ kɨ̀lā kɔ́w bísɨ́ tɨ́ àdɨ̄ yìl kɔ́w-ǹ ngá̰y. Il a attaché une corde au cou du chien et il le suce son cou beaucoup. Expr: yìl mbàa -têter Ngōn yìl mbàa kó̰o̰-ǹ.L'enfant tête sa maman.
yìl̄ VI être nouageux, sombre (le ciel). Màn̄ yìl̄ ngá̰y ɗé à yèdɨ̀. Il est très nouageux et alors il va pleuvoir.
yīngá N rasoir. yīngá ì yá̰a̰ dɨ̀sā mbāý. Le rasoir est une chose pour raser les barbes.
yír N oseille. Dèē-gɨ̄ à ndīr-n̄ tá̰a̰ ndóò kɨ̀ kàn̄ yír kɨ́ ndáà-á. On fait cette sauce avec le fruit de l'oseille blanc.
yḭ̄kɨ̄ VI être sucré. Yá̰a̰ kɨ́ yḭ̄kɨ̄ gɨ̄ tītɨ̄ tèjɨ̀ gɨ̄ nó̰ò̰ nèl̄ ngán kɨ́ dūú gɨ̄ ngá̰y. Les choses sucrées comme le miel plaisent beaucoup aux petits enfants.
yḭ̄l VI être mouillé. Ngōn ḭ̀yà̰ síkɨ̀r nètèé dɔ̀ɔ dàbɨ̀ tɨ́ àdɨ̄ yḭ̄l kɔ̄ɔ́. L'enfant a laissé le sucre dehors sur la hangar et il est mouillé. VI se dissoudre. L'eau a "touché" le sel et alors il s'est dissous.
yḭ́l̄ N moustique. Yḭ́l̄ gɨ̄ dó̰-m̄-n̄ ngá̰y. Les moustiques m'ont piqué beaucoup.
yɨ̄dɔ̄ N esp. d'arbre [Anogeissus leiocarpus]. Ngōo yɨ̄dɔ̄ màjɨ̀ ɗāa hòr ɓàr-á ngá̰y. Les brindilles de l'arbre "yido" sont bonnes pour faire le feu pendant la saison des pluies.
yòo N mort. Màjàĺ yā-jɨ́ ì ngá̰y dúnyà tɨ́ ɗé yòo tɔ̄l-jɨ́ ngá̰y. Nos péchés sont beaucoup dans la vie alors la morte va nous beaucoup tuer. N magie, sorcellerie. ɗāa yòo tɔ̄l-ň ngò-kó̰-ǹ kɔ̄ɔ́. Il a fait de sorcellerie et il a tué son frère avec.
yóo Inj oui, je t'┤écoute (réponse respecteux à un appel). Yóo,yóo wà,yóo m-ōo kɔ́r̄ yā-í,ɗé m-ā̰y ngɔ̄dɨ̄ mā̰ ḿ-ɗèē nò̰.Bɨ̀rà-má, m-ɔ́y kɔ̀sɨ̀ kɨ̀ kɨ̄ngɔ̄-ɔ́ gɨ̄ tà kàw̄ kèm ndɔ̀r̄ yā-í tɨ́. ādɨ̄-m̄ tɔ́gɨ́ yā-í hō ndíl kɨ́ tál ǹ ì dèr yā-ḿ mā̰. Oui, oui, j'ai écouté ton appel et je viens en courant. Mon père, je ramasse la houe avec la hache pour aller à ton champ. Donne-moi ta force et ton esprit saint qui est mon bouclier.
yōó N espèce de poisson, carpe [Tilapia galilaea]. M-ɨ́hɔ̀ kānjɨ̄ yōó gɨ̄gē, ngɔ́r̀ gɨ̄gē, gàgɨ̀ gɨ̄gē. J'ai pris des carpes, des poissons "ngor" et des silures.
yòbɨ́ N fruit de l'arbre de karité. Dègɨ̄ à ìngè-n̄ ɗɔ̄ý kèm yòbɨ́ tɨ́. Les gens trouvent la noix de karité dans le fruit de karité.
77
yòẃ N fruit de karité (v. yòbɨ́). "Yow" est le fruit de l'arbre de karité.
yō̰o̰ N termite. Yō̰o̰-gɨ̄ ò̰o̰-n̄ ndògɨ̄ yā-ḿ kɔ̄ɔ́. Les termites ont rongé mon secko.
yɔ́kɨ̄ VI être mal serré. Kùm kɨ̄ngɔ̄ yɔ́kɨ̄ kɔ̄ɔ́ kèm kūl-ǹ tɨ́. La hache est mal serrée dans son manche.
yùbɨ̄ N huile. ḿ-sāa ndɨ̀jè-ī ké dègɨ̄ à ɗāa yùbɨ̄ ɗɔ̄ý bà̰ý wà? Je voudrais te demander comment on fait l'huile de karité. Expr: tètɨ̀ yùbɨ̄ -liquéfier en huile
yùlùl Id très (long: descr. de ngāl). Jàlàbíyà yā ngō-sáā nó̰ò̰ ngāl yùlùl. La robe de ce jeune là est très longue.
yúmbɨ̄ VI bruiner. Màn̄ ndì yúmbɨ̄ bɨ̄ à yèdɨ̀ ngá̰y àĺ. Il bruine mais il ne va pas beaucoup pleuvoir.