JavaScript must be enabled to use the Ngambay language sound dictionary. If you do not have or wish to enable javascript, please view the Ngambay PDF dictionary.

The Sound Dictionary is loading...


loading image

Petit Dictionnaire de la Langue Ngambay

Nangone Jacob Chata
Simeon Mbayrem Djimadoum
John M. Keegan


The Sara-Bagirmi Language Project

Morkeg Books
Cuenca

Cinquième edition

mai, 2015

Information sur
le Projet des Langues Sara-Baguirmiènne
est disponible à

http://morkegbooks.com/Services/World/Languages/SaraBagirmi

Introduction

Ngambay est une langue Sara parlée au sud du Tchad dans les régions de Logone Occidental, Logone Oriental, et Mayo-Kebbi Ouest. Selon Keegan (2012) Ngambay est très apparentée aux langues Saras Occidentales, Kaba et Laka. Selon Lewis, Simons et Fennig (2013), il y avait a peu près 896, 000 locuteurs de Ngambay au Tchad en 2006.

Ce lexique contient environ 3050 mots, 2480 phrases illustratives et 900 expressions idiomatiques. Les informations sur la langue Ngambay ont été recueillies à N’Djaména au cours des étés 2010, 2011, 2012 et 2013, en travaillant surtout avec Nangone Jacob Chata, linguiste-traducteur. On a aussi travaillé quelques sessions avec Simeon Mbayrem Djimadoum. Mssr. Chata parle le dialecte Mbaw, et Mssr, Mbayrem parle le dialecte Mang. Cet ouvrage repose sur le travail du Collège Charles Lwanga à Sarh, et surtout Negor et Mekongoto (1978) et Djemadjioudjielet Fedry (1979). Nous remercions aussi Dr. Jim Roberts pour son assistance à trouver des solutions aux problèmes phonologiques qui se posent dans les langues Saras.

Ce travail a été rendu possible par des dons du National Endowment to the Humanities (FN-5007410, FN-5010412 et FN50134-14).


Abréviations

acc. - accusatif
Aux. - verbe auxiliaire
Av. - adverbe
Cmp. - « complementizer »
Cnj. - conjonction
Exp. - expr. idiomatique
fréq. - fréquentatif
Id. - idéophone
Inf. - infinitif
Inj. - interjection
Int. - interrogatif
irrég. - forme irrégulière
Loc. - locatif
N. - nom
Nin. - nom inaliénable
NP. - nom propre
pl. - pluriel
Pr. - pronom
PrA - affixe pronominal
qqc - quelque chose
qqn - quelqu’un
Spc. - « specifier »  (article ou démonstratif)
NPl - marque le pluriel d’un nom
Num. - numéro
Syn. - synonyme
V. - verbe
VN - nom verbal
VPl - marque le pluriel du verbe
VT - verbe transitif
v. - voir

Ordre Alphabétique

a, a̰, b, ɓ, d, e, ḛ, ə, g, h, i, ḭ, ɨ, j, k, l, m, mb, n, nd, ng, nj, o, o̰, ↄ, p, r, ɗ, s, t, u, ṵ, w, y


1
à V regarder (normalement avec òō 'regarder et voir'). á lò ō né gɨ́-ǹ. Regarde cette chose là.
à VI auxiliaire du futur (3ème personne) (2ème personne: ā). ɗí ɓá à ɗā-né wà? Qu'a-t-il en faire? à ɗèē bèlè. Il viendra demain.
à AV marque d'interrogation. àw̄ ɗá à? Où est-il parti?
ā Aux auxiliaire du futur (1 et 2ème pers.). ā dɨ̀ kàw̄. Tu t'apprêtes à aller. ā ndìgì ə̀ĺ wà? Est-ce que tu ne vas pas vouloir? M-ā kàw̄ ndɔ̀ɔ̄-ɔ́. J'irai au champ.
ā VT donner (forme contractée de ār, impérative). ā-m bèlō lə̀-í m-āw-né mbā. Donne-moi ton vélo pour que je fasse un voyage avec. VT laisser (contraction de ār). ā-m̄ m-āw; ā-ī j-àw̄! Laisse-moi partir; partons!
PR personnel 3ème pers. suffixé aux verbes (objet) (utilisé après les voyelles: i, a et i, a). M-úndā jī-á də̄ nàńg bɔ̀rɔ̀g. J'ai baissé sa main d'un coup sec.
àā V aller (v. àw̄).
à-ń CNT rester là (contraction de àw̄ nò̰ó̰).
ábà N mil [Sorghum arundinaceum].
àbɨ̀ N hippopotame. àbɨ̀ lé tō dā gɨ́ bòý àsɨ̀ nà̰ā̰ gɨ̀ kə̀r̄ nè ḛ̀ tò màn̄. L'hippopotame est un animal, grand comme l'éléphant, mais il vit dans l'eau.
àbɨ̀lày Arabe N fouet (de peau d'hippopotame).
àbtàládà Arabe N dame (cartes).
àbtìnéǹ Arabe N valet (cartes).
āɓēlə̀kó̰y (Syn: kāɓēlə̀kó̰y) NP mois (vers septembre). āɓēlə̀kó̰y lé tō nā̰y gɨ́ né-sɔ̀ tō yā̰ èĺ. Le mois de "septembre" est un mois où il n'y a pas beaucoup à manger. NP nom propre de garçon.
àdɨ̀ VI être tranchant, pointu. Ngōn kìyā lé àdɨ̀ ə̀ĺ. Ce petit couteau n'est pas tranchant. Ndò̰ kìyā lə̀-ḿ àdɨ̀ yā̰. La lame de mon couteau est très tranchante. Expr: Jī-á àdɨ̄ -Il est adroit. Expr: Mbī-á àdɨ̄ -Il a l'ouïe fine.
àdɨ̄ VI être amer. Kòsɨ́ gɨ́ àr̄-m̄ lé àdɨ̄. (=Kòsɨ́ gɨ́ àm̄ lé àdɨ̄.) Le concombre que tu m'as donné est amer. Gɔ́rɔ̀ lé àdɨ̄ yā̰. La noix de kola est très amère. Expr: ɗī-á àdɨ̄-é -il n'est pas à l'aise
àgàgà Id grand (ouvrir). Tádɨ̄ tì-á àgàgà. Il ouvre grandement la bouche.
àgɨ̀ VI ramper. Ngōn àw̄ àgɨ̀. Lī àw̄ àgɨ̀. L'enfant est en train de ramper. Le serpent est en train de ramper. Ngōn-ḿ àgɨ̀ mbá̰, wàgà dáà à kḭ̀ tàá. Mon enfant rampe déjà, bientôt il sera sur pieds. Expr: àgɨ̀ làr -gagner de l'argent (au jeu) Expr: ùwà [dèē] àgɨ̀-é -terrasser [qqn], jeter par terre ùwà-á àgɨ̀-é.Il l'a terrassé.
àjì VT sauver, rendre la vie. ɓōlé ájī ngōn-ḿ dá né gɨ́ mḛ̀-í ndìgì yàá mā̰ kàrī. Si tu guéris mon enfant, je te donnerai n'importe quelle chose que tu veux. VT guérir. V rester en vie. Ngōn lé ùy ndáā, kɔ̀yɔ̀ lé ɓá àjì. L'enfant mourut tandis que le placenta resta en vie.
ájíbà [ájíbà,ájíbàr] Arabe N prostituée. ō ájíbà gɨ́ à̰ẃ. Regarde la prostituée qui passe.
2
àl N orphelin (souvent ngōn àl). ḛ̀ ndáā tō gə̄ ngōn àl. Lui il est un orphelin. Ngōn àl lé tō ngōn gɨ́ njé-kòjì-é jē d-óy. Un orphelin est un enfant dont les parents sont morts.
àl̄ VT monter, grimper. òō ngōn gɨ́ ùwà kə̄m-kāgɨ̄ àl̄ tàŕ lé ə̀ĺ. Il ne voyait pas l'enfant qui avait attrapé une branche d'arbre et y était grimpé. Ngō-kḭ́-á àl̄ gìr-é gɨ́. Son frère le monta sur le dos. VI sauter. àl̄ dɔ̀ būwá. Il a sauté dessus un trou. VT être trop grand pour. Kūbū àl̄-m̄. Le vêtement est trop grand pour moi. V traverser (une route) (avec la préposition dɔ̀).
ál Arabe (Syn: wɔ́l) N caractère, tempérament. ál-é màjə̀ĺ. Son caractère est mauvais.
álà Arabe NP Dieu.
álápēlē N milan. álápēlē ùn ngōn kūnjá lì-á. Le milan a attrapé son poussin.
àlè VT nager (l'objet est màn̄ "l'eau"). Bísī gɨ́ sḛ́ bè àlè màn̄ sḛ́ sḛ́ ɓá àw̄ ùwà ə̀ĺ ɗèē sə̀-á ɗágá. Le petit chien nage dans l'eau à petites brassées, il attrape l'oiseau et le ramène sur la rive.
àlè VI ramper par terre (végétaux et animaux). Kòsɨ́ àw̄ àlè. Le concombre rampe par terre. Wàsɨ̄ tō kāgɨ̄ gɨ́ àlè nàńg. Le melon est une plante qui rampe par terre. Expr: tà [də̀w̄] àlè yā̰ -[qqn] être trop bavard Ngōn lé tì-á àlè yā̰.L'enfant est trop bavard.
àlíwà N gros bonbon rayé.
àndɨ̄ [à̰ndɨ̄] VI donner du fruit. Mìnjì àndɨ̄ yā̰ wàlá nò̰. Les haricots ont beaucoup produit là-bas en brousse. Wə̄ĺ-nè lé mángò àndɨ̄ yā̰. Cette année les manguiers donnent beaucoup de fruits.
àndɨ̄ [à̰ndɨ̄] VI entrer.
àng [à̰ŋgɨ̀] N sous-marin, génie aquatique. àng lé tō njè-kùmā gɨ́ tō màn̄ ùwà də̀w̄ jē. Le sous-marin métamorphosé est un féticheur qui est dans l'eau pour attraper les gens.
àngɨ̀rébɨ̀ [à̰ŋgɨ̀rébɨ̀] Arabe AV lit mobile (en baguettes de l'arbuste jīngā).
ánjī [á̰njī] N argile pour poterie. ánjī lé d-úbā-né tà̰wá̰ jē. On utilise l'argile pour en faire des marmites.
ápērmē Franτais N infirmier. Ngà ápērmē pà bàń wà? Et qu'est-ce qu'a dit l'infirmier? ápērmē àā-m̄ kùmā kárā bè. L'infirmier m'a donné un médicament.
àr VI être debout, être de pied. Kāgɨ̄ gɨ́ àr mbɔ̀r kə́y lə̀-ḿ də̀bɨ̀ lé kám-é yā̰ yā̰. L'arbre qui est à côté de ma maison a beaucoup de feuilles. Expr: àr nàńg -s'arrêter Kàmyō̰ àr nàńg tà bā dɨ́.Le camion est arrêté au bord de la rivière.
àr̄ [àr̄,àrɨ̄] Cmp ainsi que, si bien que. Ndī ə̀r àr̄-é àw̄ ə̀ĺ. Il a plu à tel point qu'il n'a pas pu aller. PRP pour que. ùndā màn̄ pə̀rə́ àr̄ mbáy ndògō. Elle mit de l'eau sur le feu pour que le roi se lave.
àr̄ [àr̄,àrɨ̄] VI être propre. Jī jōó ɓá tógō màr̄-é àr-é àr̄. Deux mains lavent l'autre pour qu'elle soit propre. VI être clair. Ta parole est bien claire. Màn̄ bā nè lé àr̄ yál-yál. L'eau dans cette rivière est parfaitement claire. VI devenir clair. màn̄ àr̄. L'eau devient claire. Expr: lò àr̄ -faire jour, être l'aube le lendemain à l'aube ... Expr: kə̀m [də̀w̄] àr̄ -[qqn] être gentil
3
àr̄ VT donner. Mbā-ɗí ɓá àr̄ ə̀ĺ wà? Pourquoi n'en a-t-il pas donné? D-ár-é tə̀njì kū kárā. Ils lui donnèrent une gourde de miel. mā̰ m-ár, ī ár, ḛ̀ àr̄, jḛ̀ḛ̄ j-àr̄-jē, sḛ̀ḛ̄ ār-jē, dḛ́ d-ár - je donne, tu donnes, il donne, nous donnons, vous donnez, ils donnent. yḛ̀ àr̄-m̄, yḛ̀ ā-m̄, yḛ̀ àr̄-ī, yḛ̀ àr̄-é, yḛ̀ àr̄-sí jḛ̀ḛ̄, yḛ̀ àr̄-sí sḛ̀ḛ̄, yḛ̀ àr̄-dé dḛ́ - il me donne, il me donne (forme contracté), il te donne, il nous donne, il vous donne, il les donne. ār-m̄ bèlō lə̀-í m-āw-né mbā. Donne-moi ton vélo pour que je fasse un voyage avec. VT permettre. VT laisser.
ār [ār,ārɨ̄] V donne, donnes (1 et 2 pers. de àr̄).
áràbɨ̀ NP Arabe.
árgè Arabe N alcool, bière de manioc ou son distillés. árgè lé ɗā gɨ̀ ngàlì nè kīdō ndáà ɗā gɨ̀ kō. L'"Argi" est une boisson fabriquée à base du manioc tandis que la "bili-bili" est fabriqué à base du mil.
àrkàsɨ̀ N ourébi.
àsɨ̀ VI suffire, être à mesure de. ɓōgɨ́-nè ndáā àsɨ̀ ngàā, sḛ̀ḛ̄ dàw jē yā̰. Cela suffit pour aujourd'hui, car vous êtes très fatigués. VI être à peu près. Tò nè àsɨ̀ mḭ́ jē bè. Il y a environ cinq. VT arriver (le temps pour faire qqc]. Expr: àsɨ̀ kə̀m [ɗā] -être capable de [faire]
ásɨ̀gàr Arabe N soldat; armée.
àw̄ V aller. āw də̄ ɗá wà? Où vas-tu? Ngōn lé àw̄ də̄ ɗá wà? L'enfant est allé où? Kó̰-ḿ jē àw̄ súgɨ̀ gɨ́ ndɔ̄ɔ́-nè. Ma mère est allée au marché ce matin. Expr: màn̄ àw̄ -le fleuve est en crue Expr: tèē àw̄ -sortir pour aller Sa femme sortit pour aller à l'eau. Expr: àw̄ gɨ̀ rō [də̀w̄] gɨ́ -se diriger vers [qqn] àw̄ gɨ̀ rɔ̄-ḿ gɨ́ nè.Il se dirige vers moi.
āw V vais, vas (1 et 2 pers. de àw̄). ɗí āw sán̄g wà? Qu'es-tu venu chercher?
àӯ VI sécher (en surface). Kūbū lə̀-ḿ lé àӯ ə̀ĺ ɓə́y. Mon vêtement n'est pas encore sec.
àӯ VT boire. āw ī-tā màn̄ gɨ́ nè ā-m m-āy. Va prendre de l'eau et donne m'en pour que je boive. Quand ils ont bu tout l'eau alors, il demande à sa femme: "Apporte-nous la boule que nous mangions." ā-m màn̄ m-āy. Donne-moi de l'eau à boire. VT fumer.
áytìsó [áytìsó,áytìsə́] N éternuement. M-úrū áytìsó. J'éternue. M-ndìgì kùr áytìsó nè tḛ̀ḛ̄ ə̀ĺ. J'ai besoin d'éternuer, mais il ne me sort pas. Expr: kùr áytìsó -éternuer
à̰ā̰ AV oui.
à̰á̰ Int hein?. ḭ̄ dá, ī-njā yā̰ à̰á̰! Toi vraiment, tu marches vite, hein!
á̰-à̰ AV non!.
à̰á̰à̰ Inj ah bon!.
à̰ẃ V aller là-bas loin (contraction de àw̄ nṵ́). ḭ́ ɗá ɓá à̰ẃ wà? Tu reviens d'où? (là loin)
à̰ӯ V fuir, s'enfuir. Ndáà mbáy lé à̰ӯ àw̄ ɓē lə̀-á, àw̄ àr̄ dèné lə̀-á lé. Alors le roi s'enfuit et rentre dans son village et il le donne à sa femme. Bísī àw̄ gɨ̀ dɔ̀-m̄ gɨ́ né mbā tó̰-m̄ nè m-ā̰y m-āw. Le chien se dirigeait vers moi pour me mordre, mais j'ai fuit. V courir (suivi de ngɔ̄dɨ̄). Ná̰ ɓá à̰ӯ ngɔ̄dɨ̄ nè wà? Qui est-ce qui passe ici en courant? V danser, courir (ombre). Son ombre courait sur l'eau. Expr: à̰ӯ àw̄ -courir La femme laisse la cuvette de haricots à terre et court au village après son mari. Expr: à̰ӯ tàŕ -s'enfuir (avec l'idée d'avoir échappé) Expr: à̰ӯ gə́m -se glisser, être glissant Rɔ̄ kānjī kūŕ lé à̰ӯ gə́m tōgɨ́ gə́m bè.Le corps du poisson "kur" est visqueux comme la sauce longue.
4
(Syn: bùwà) N amitié, compagnie. Expr: kùwà bà -se lier d'amitié
N fleuve. Màn̄ bā tō lò ndām ə̀ĺ, ḭ́yá̰ ngán jē àr̄ dé dɨ́-ndām kènéng gɨ́ ə̀ĺ. L'eau au fleuve n'est pas un endroit pour s'amuser -- ne laisse pas les enfants y aller.
bàá AV seulement, simplement. M-ā kɔ̀r̄ sə̀-í sùrū gɨ́ kàrī bàá yàá. Je viens simplement bavarder avec toi. Sɔ́ né lám bàá bè. Tu manges un peu seulement. Ndī lé ə̀r lám bàá yàá. La pluie est tombée un peu seulement. AV exactement (avec négation). m̄-gə̀r̄ ə̀ĺ bàá. Je ne sais pas exactement. Expr: àw̄ ə̀ĺ bàá. -Il n'est pas parti.
bàá AV en entier (contraction de bùrá).
bā-jàng [bā.jà̰ŋ] N filet de pêche.
bàb ID en plein (milieu). Tò dàn-á bàb. C'est en plein milieu. Mám lò bàb bàb. Il cherche à tâtons (en vain). ID en vain (descr. de mám).
bàbá N papa.
bàbɨ̀ [bàb,bàbɨ̀] N plein milieu de (normale accompagné de dàn). ḛ̀ ùn làr lì-á dàn nā̰y gɨ́ bàbɨ̀. Il a reçu son salaire au milieu du mois. Kàmyō̰ lə̀-dé òy mḛ̀-kɔ̀r̄ gɨ́ dàn-á bàbɨ̀ = Dàn mḛ̀-kɔ̀r̄ gɨ́ bàbɨ̀ yàá kàmyō̰ lə̀-dé òy kènéng. Leur camion est tombé en panne en plein milieu de la forêt.
bābɨ̄lā N culture pour un autre.
bābòyò (Syn: būr-mbáyò) N plante cultivée [Plectranthus esculentus].
bábúrū N poussière; sable. M-ún mḛ̀ bábúrū dɨ́ = M-ún mḛ̀ bábúrū gɨ́. Je l'ai ramassée dans le sable.
bàdàkúmbá N apprenti-chauffeur. Kédé gɨ́ m-āw gɨ̀ kàmyō̰ lé bàdàkúmbá ɓògò-m̄. Avant quand je suis parti en camion l'apprenti-chauffeur m'a volé.
bàdɨ̄ N mouton. Bàdɨ̄ jē ɓə̄ĺ ɓéē-dé jē yā̰ ùndā bḭ̄yā̰ jē. Les moutons ont plus peur de leurs propriétaires que les chèvres.
bādɨ̄m N exaspération ( ɔ̀r̄ bādɨ̄m: exaspérer par demandes répétées).
bàdɨ̀màkò̰ N conjonctivite.
bágá (Syn: kùrū-ə̀ĺ) N esp. de plante [Digitaria gayana].
bágìr AV assis ( túgā bágìr 'être assis en tailleur').
bāgɨ̄ (Syn: dɔ̀-bāgɨ̄) N épaule. N aile d'oiseau. ō bāgɨ̄ dō. Regarde les ailes de la chauve-souris. Wā̰ lé tō kùr̄ gɨ́ ùbà bāg-é jē ndáà də̀w̄ jē d-ísɔ̄. Le termite ailé est un insecte qui a des ailes et les gens le mangent. Expr: ḭ̀ gɨ̀ bāgɨ̄ -voler Mírò lé tō yèl̄ gɨ́ bòý ɓō ḭ̀ gɨ̀ bāgɨ̄ èĺ.L'autruche est un très grand oiseau, et il ne vole pas.
bágɨ̄ Arabe N porte en bois.
bāgɨ̄-dō N parapluie.
bàgɨ̀dàbāy (Syn: bàktàbāy) N esp. de poisson.
5
bájàl Arabe N maladie vénérienne.
bájàw N couverture.
bàktàbāy (Syn: bàgɨ̀dàbāy) N esp. de poisson.
bàkúrā N amitié. "J-àw̄ ndògō màn̄" à tél bàkúrā. "Allons nous baigner" deviendra amitié. (proverbe)
bákūrú N tourteau d'arachides.
bàl N mâle de certains animaux. Bàl bḭ̄yā̰ tō bàw̄ bḭ̄yā̰. Le bouc est un mâle chèvre. Expr: bàl-bḭ̄yā̰ -bouc Expr: bàl-kɔ̀r̄ -bouc castré Dèné lé ùwà bàl-kɔ̀r̄ tɔ̄l-é àr̄ ngàb-é jē ùsà dɨ̀ káré láy.La femme prend un bouc, le tue et le donne à son mari qui le mange tout seul. Expr: bàl-bàdə̄ -bélier
bál̀ N football. Ngán jē d-úndā bál̀ tà kə́y-lèkól̀ gɨ́. Les enfants jouent au football devant l'école.
bālā N tremblement (dans l'expression ùndà bālā, 'trembler'). ɓōlé úwá njè-ɓògò ndáà à kùndà bālā. Si tu attrapes un voleur il va trembler Expr: ùndà bālā -trembler
bálà-bálá N esp. de plante [Adenodolichos paniculatus].
bàlkēè Franτais VT virer [voiture].
bàń [bà̰ń] N remède préventif; protection magique. Gūm-dɔ̀-kāgɨ̄ lé m-ó̰ bàń-é. J'ai pris le remède préventif contre le piège invisible pour attraper les hommes.
bàń [bà̰ń] INT comment?. í-ɗā bàń ɓá í-gə̀r̄ wà? Comment as-tu fait pour savoir? Sé ɗā bàń ɓá ār də̀w̄ jē ngínā-ī pí bè wà? Comment se fait-il que les gens t'attendent en vain? INT pourquoi?. ɗèē bàń wà? Pourquoi viens-tu? Expr: bàń ə̀ĺ dáà -sinon Expr: bàń bàń kàrà -n'importe comment Expr: Tò bàń wà? -Comment vas-tu? Expr: kàr gɨ́ bàń -à quelle heure ī-ɗèē dɨ̀ kàr gɨ́ bàń wà?Tu es venu à quelle heure? Expr: (né) gɨ́ bàń -quel genre de [chose] Kùmā gɨ́ bàń?Quel genre de médicament?
bàndē [bà̰ndē] N cache-sexe des femmes. ɓōgɨ́-nè də̀w̄ à tḛ̀ḛ̄ gɨ̀ ngīrā kùd-é gɨ́ ə̀ĺ lə́m, bàndē kùd-é gɨ́ ə̀ĺ lə́m tɔ̀. Aujourd'hui les hommes ne portent pas de tabliers de peau, ni les femmes de cache-sexes non plus.
bándɨ̄ [bá̰ndɨ̄] N filet de chasse.
bàngà [bà̰ŋgà] N victoire.
bāngàw [bā̰ŋgàw] (Syn: ngúl-jàmā) N patate douce. Bāngàw gɨ́ tɔ́l lé d-ɔ́bɨ̄ gɨ̀ ùbū. La patate douce pelée, on la prépare avec d'huile.
bàngɨ̀là [bà̰ŋgɨ̀là] N cynocéphale, babouin (v. bàngɨ̀rà).
bàngɨ̀rà [bà̰ŋgɨ̀rà] (Syn: bàngɨ̀là) N cynocéphale, babouin. Bàngɨ̀rà lé tújī né yā̰ ùndā ɓə̀dɨ̄. Le cynocéphale détruit plus de choses que le singe.
bānjī [bā̰njī] N lèpre. Njè-rə̄m ndīngā bānjī. Le paresseux convoite la lèpre. Expr: njè-bānjī -un lépreux
bàr N omoplate, partie plate en haut du dos.
bàr N esp. de plante [Stylochiton sp.].
6
bàr N vieux. Expr: bàr ngīrā -vieille peau Expr: bàr ngó -calebasse cassée
bàr-gìr (Syn: gìr) NIN dos. Bàr-gìr-ḿ ɗā-m̄ yā̰. Mon dos me fait beaucoup mal.
bàr-kə̄m N branche; par extension, membre.
bár̄-mbā N position de prosternation. Expr: ùndà bár̄mbā -se prosterner
bàr-ngīrā [bàr.ŋgīrā] N vieille peau sans poil.
bārā N cigogne.
bàrádɨ̀ N théière. ún wér̀ nà ūndā kàr bàrádɨ̀ dɨ́. Prends ce verre pour mettre a côté de la théière.
bārén̄g [bārḛ́ŋ̄] N qualité de filet de pêche.
bàrə́m N épi de mil cuit à l'eau.
bárə̄m-tànjì [bárə̄m.tà̰njì] N esp. d'herbe de fourrage.
bárɨ̄m N ligne de culture.
bárò N abri séchoir à l'intérieur.
bàsá VI être beau. Ngōn gɨ́ bàsá garçon élégant ou beau Ngōn lə̀ mbàng lé bàsá yā̰, dèné jē láy à ndìgì tì-á. Le fils du chef est très beau, toutes les jeunes filles veulent le marier. Expr: ngōn-bàsá -jeune-homme
básàl Arabe (Syn: básàr) N oignon.
básàr Arabe (Syn: básàl) N oignon.
básɔ̄l N sorte de chenille comestible.
bàtāng [bàtā̰ŋ] N galago.
bàtú N chat domestique. Bàtú ngḛ̀y yégɨ̄ mbā kùwà-á. Le chat guette le rat pour le saisir.
bàw̄ Mang N père (avant les noms qui contiennent la voyelle ɔ; ɔ 'mon père, ton père, etc.'). Tō bɔ̀b-ḿ ɓá ùlà-m̄. C'est mon père qui m'envoie. Bàw̄ ngōn jē d-ó ndū ngōn-dé dɔ̀ kāgɨ̄ dɨ́. Les parents de l'enfant entendirent la voix de leur enfant dans l'arbre. Mbàng lé ùwà ngōn-bàsá nè bɔ̀b-ɔ́ jē mā̰y dì-á. Le chef a arrêté un jeune homme, mais son père a nié les accusations portées contre lui. N as (cartes). Kártɨ̀ jē gɨ́ bò bò tò: bàw̄ tɔ̀, kó̰ tɔ̀, káygámà tɔ̀, àbtàládà tɔ̀, àbtìnéǹ tɔ̀. Les cartes importantes sont: l'as, le trois, le roi, la dame et le valet.
báẁ Id d'un mouvement sec. ɔ̀sɨ̀ dì-á báẁ. Il bouscule sa tête d'un mouvement sec.
báw-kāgɨ̄ N esp. de serpent trouvé dans les arbres.
báw-kīdō N grand buveur.
báẁ-kòrè N enfant né de père inconnu.
bàw-ndày N sorte de danse Ngambay.
7
báw-ndɔ̀ɔ̄ N bon cultivateur. Bàw̄-ḿ jē tō báw-ndɔ̀ɔ̄ àsɨ̀ kə̀m ndɔ̀ɔ̄ ngán ndɔ̀ɔ̄ dɔ̀gɨ̀ mḛ̀ lə̄bɨ̄ kárā. Mon père est un grand-cultivateur, il peut labourer dix champs de coton chaque année.
bày N pot pour la sauce. Bày lé tá nà̰ā̰ gɨ̀ ngō nè ḛ̀ ɓá ɗā gɨ̀ ánjī. La petite marmite pour la boule est pareille à la marmite en bois, mais il est fait d'argile.
bày-sà (Syn: kāgɨ̄-bày-sà) N pipe.
bày-tà-bídí N porte mobile en secko.
bàylà N ruse, escroquerie. ḛ̀ lé ɗā bàylà tā-né né lə̀-ḿ. Il a fait une ruse pour prendre ma chose.
báylà N margouillat. Mbɔ́l-dɔ̀ kūnjá ɓá bàylà àӯ-né màn̄. C'est grâce à la poule que le margouillat boit de l'eau. {proverbe} Báylà, ḭ́yá̰-m̄ ā-m̄ m-īlā mèr gɔ́b-í gɨ́. ╘ margouillat, laisse-moi mettre des perles autour de ton cou.
bàynā N ulcère de la peau.
bà̰ N fourche ( bḭ̀-á 'sa fourche'). Bà̰ kāgɨ̄ nè lé màjì ìlā ndògō yā̰. Ce bois fourchu est très bon pour mettre le secko. M-ā m-āw dɔ̀ kāgɨ̄ gɨ́ nà m̄-sí bḭ̀-á gɨ́. Je suis monté sur l'arbre est assis sur la fourche. Expr: tɔ̄ bà̰ -être fourchu Kāgɨ̄ gɨ́ tɔ̄ bà̰ nè lé màjì lá ndíl yā̰.Ce bois qui est fourchu est très bon pour faire un hangar (pour l'ombre).
bà̰ ID ouverte (descr. de tádɨ̄).
bà̰ā̰ N haine, inimitié, rancune. Bà̰ā̰ lə̀ bɔ̀b-í jē nà̰y dɔ̀-í gɨ́. La rancune de ton père reste sur toi. Expr: njè-bà̰ā̰ -ennemi Expr: ùwà bà̰ā̰ -garder rancune Expr: dàl bà̰ā̰ -venger
bá̰nò̰ý N cormoran ou anhinga.
bà̰y N odeur.
bà̰yà̰ N excision. N initiation des jeunes filles.
bà̰yrāng [bà̰yrā̰ŋ] N ulcère, plaie inguérissable.
AV seulement (souvent après bàá). AV ainsi, comme ça. Jōó bè deux comme ça (geste) Expr: jēń bè -environ jōó jēń bèenvirons deux Expr: ɓúgā yā̰ bè -très âgé comme ça Expr: bè dáà = bè ndáà -alors Bè dáà m-ā kàw̄ ɓē-é ngàā.Alors je vais rentrer à la maison maintenant.
bèbè Id bien (installer) ( ìsì nàńg bèbè - "il s'installe bien").
béèdé N criquet dévastateur.
bèl̄ NIN plume. Bàń ɓá sé bèl̄ də́r tò yā̰ tà gūm dɨ́ lə̀-ḿ wà? Comment donc se fait-il que de nombreuses plumes de tourterelle se trouvent au bord de mon piège? Láw jē d-úr tūlā bèl̄ dɔ̀-dé gɨ́. Les jeunes de l'initiation mettent des plumes dans leurs cheveux. NIN poil. Bɔ̀ɔ̄-ḿ jē lé tō də̀w̄ gɨ́ bèl̄ rī-á yā̰. Mon père est un homme avec beaucoup de poils [dans son corps].
bèlè (Syn: bèrè) AV demain. à ɗèē bèlè. Il viendra demain. AV lendemain. Bèlè gɨ́ lò àr̄ ndáà ... Le lendemain à l'aube ...
bélē VI se vanter. Bɔ̀ ngōn jē lé bélē gɨ̀ ngōn-é yā̰. Le père de l'enfant se vantait beaucoup de son fils.
8
bèlō [bèlō,bèlóò,vèlō] N vélo, bicyclette.
bémē N fourmi magnan.
bèn̄ N tante paternelle. Bèn̄-ḿ jē lé tō kó̰-nān bɔ̀-ḿ jē. Ma tante paternelle est la soeur de mon père.
bènè N sorte de sorgho hâtif.
bènēng [bḛ̀nḛ̄ŋ] AV ainsi. Sɔ̀ sì-á né bènēng. Il a ainsi mangé avec lui.
bèngè [bḛ̀ŋgè] N esp. de poisson [Clarotes laticeps].
bèrè (Syn: bèlè) AV demain. Bèrè ɓá m-ā kàw̄. Demain je vais partir. ɗí ā ɗā bèrè dɨ̀-sḭ́ wà? Qu'est-ce que tu vas faire demain matin?
béréré Id bien (égal) (descr. de àsɨ̀ nà̰ā̰). àsɨ̀ béréré être bien égal
bērgán̄g [bɛ̄rgá̰ŋ̄] N esp. de plante [Dichrostachys sp.].
bèrmèsɨ̀ [bὲrmὲsɨ̀] N rougeole.
bə̄ VT retarder.
bə̀bə̀rə̀ ID brutalement (s'écrouler). òsō nàńg bə̀bə̀rə̀ nḭ̀-á gɨ́. Il est tombé brutalement devant lui.
bə̀gə̀rə̀ N vieille planchette de bois. Ngōn ùn bə̀gə̀rə̀, ìlā nàńg mbɔ́r njé ndām jē dɨ́. Un enfant prit une planche et la posa par terre à côté de ceux qui jouaient.
bə̄gɨ́ N esp. de plante [Digitaria gayana].
bə́gɨ̄ V gêner, embêter. ḛ̀ bə́gɨ̄-é yā̰ àr̄-é òō lò kə̀m̄-ə́ ə̀ĺ. Il le gêne à tel point qu'il n'a pas le temps de respirer.
bə̄gɨ̄rə̄ N partie supérieure de la cuisse.
bə́lə̄ N plante rampante [Chasmanethera dependens].
bə̄n (Syn: mɔ̀dɨ̀) N verge (des hommes et de certains animaux).
bə̄ndə́rə́ VI être multicolore.
bə́njí-bə́njí Id en lambeaux.
bə̀r̄ N phacochère. Bə̀r̄ lé ɗā dìngàm yā̰. Le phacochère est très agressif.
bə̀ŕ AV en bas. ḛ̀ gɨ́ sì tàŕ lé ə̀njī dɔ̀ ḛ̀ gɨ́ sì bə̀ŕ èĺ. Celui qui est en haut ne se soucie pas de celui qui est en bas. AV à l'est.
bə̀r̄-kósō Français N cochon. M-ā m̄-sán̄g sḭ̀ árgè mbā kàr̄ bə̀r̄-kósō jē lə̀-ḿ d-ísɔ̄. Je suis à la recherche de résidus de la bière pour en donner à manger à mes cochons.
bə́sɨ̀rə́ N ce qui n'est pas mûr.
9
bə̀sɨ̀sə̀ Id grande, grandement (ouvrir les yeux). Tḛ̀ḛ̄ kə̀m-é bə̀sɨ̀sɨ̀. Ouvre grand les yeux.
bə̀ý (Syn: bòý) VI être gros. Mā̰ m-íngā kānjī gɨ́ bə̀ý. Mois, j'ai eu un gros poisson. VI être grand.
bə̰̀ Id éclairant. Pə̀r ò̰ bə̰̀. Le feu éclaircie.
bə̰̄r (Syn: bə̄n) N verge.
VT essuyer, enlever en frottant. Bí dɔ̀ tábɨ̀l ā-m̄. Essuie la surface de la table pour moi.
bìgìm N sombre.
bíl-bìl N bière de mil.
bílī (Syn: bírī) VT faire tourner autour d'un axe. VT ne pas être franc avec quelqu'un.
bìnā [bḭ̀nā̰] N son après avoir pilé. Dèné òm kō mḛ̀ kèē gɨ́ mbā kɔ̀r̄ bìnā. La femme a versé le mil dans le van et l'a secoué pour enlever le son.
bìn̄g [bḭ̀ŋgɨ̄,bḭ̀ŋ̄] N cuisse. Lò gɨ́ nā̰ bè ndáà, lèl̄ yā̰ ndáà, ùn bìn̄g-é kárā ùsà. A peine a-t-elle goûté, c'était tellement bon qu'elle prend une cuisse et la mange. Lī tó̰ bìn̄gɨ̄-ḿ. Un serpent m'a mordu à la cuisse.
bìngɨ́mbò [bḭ̀ŋgɨ́mbò] N esp. de plante [Portulaca oleracea].
bìr-bíndī [bìr.bḭ́ndī] N libellule.
bìrī N mortier (locatif: bìrí). òm bìr-í sə̀bɨ̀ ndáà kō lé àr̄ ə̀ĺ. Il le verse dans un mortier et l'écrase, mais le mil n'est pas propre. Dèné lé mbél kō mḛ̀ bìr-í. La femme a versé le mil dans le mortier.
bírī (Syn: bílī) VT faire tourner.
bìrī-ngāng [bìrḭ̄ŋgā̰ŋ] N molaire.
bísī N chien. Bísī lé àw̄ mbā kùn mùrū lé. Le chien partit pour prendre le morceau de boule {jeté}. Bísī lə̀-ḿ ɓə̄ĺ bə̀r̄ jē ə̀ĺ. Mon chien ne craint pas les phacochères.
bísī-kāgɨ̄ N esp. de fourmi.
bísī-kɔ̄r N chien enragé.
bísī-tàl N chacal.
bìsɨ̄ NIN résidu après filtrage ou extraction. N boisson fait avec ce résidu. Expr: bìsɨ̄-sáỳ -dernière préparation du thé (moins forte)
bíyā N bouillie. M-āw m-āy bíyā. Je suis en train de manger la bouillie.
bḭ́ N coton; cotonnier [Gossypium sp.]. Kàmyō̰ òdō bḭ́ àw̄-né Mūndūú mbā-tà kə́y-kùndà-bḭ́ gòdó Dōbāá. Les camions transportent le coton à Moundou parce que l'usine à Doba est fermée. Expr: dà-kàsɨ̀-bḭ́ -premier sarclage du coton
10
bḭ̀ḭ̄ N poil. Bɔ̀w̄-ḿ jē tō də̀w̄ gɨ́ bḭ̀ḭ̄ rī-á yā̰. Mon père est un homme avec beaucoup de poils [sur son corps]. Expr: bḭ̀ḭ̄-kə̀m -cil Expr: bḭ̀ḭ̄-dɔ̀-kə̀m -sourcil Expr: bḭ̀ḭ̄-dɔ̀-bɔ̄dɨ̄ -poils du pubis Expr: bḭ̀ḭ̄-bòrò-kàr -poils de la poitrine Expr: bḭ̀ḭ̄-màsɔ́l -poils de l'aisselle
bḭ́-sḭ̀ N scarabée. Də̀w̄ jē d-ísɔ̄ bḭ́-sḭ̀ ə̀ĺ mbā-tà bḭ́-sḭ̀ lé ò̰ sì. Les gens ne mangent pas le scarabée parce que le scarabée mange l'excrément.
bḭ̀yà̰ N abeille de terre. Bḭ̀yà̰ jē lé ɗā kə́y lə̀-dé nàńg nè dḛ́ ɗā dìngàm yā̰ ə̀ĺ. Les abeilles de terre vivent dans des trous dans le sol, mais ils ne sont pas très agressifs. N miel de l'abeille de terre. Kə̀r-gōsɨ̄ dɔ̀ bḭ̀yà̰ dɨ́ kò̰-né nàng. L'astuce sur le miel de l'abeille de terre pour manger de sable.
bḭ̄yā̰ N chèvre, cabri. Báw-ndɔ̀ɔ̄ kárā ùl̄ kūnjá jē yā̰, ùl̄ bḭ̄yā̰ jē, ɓá ùl̄ bísī jē tɔ̀. Un maître cultivateur élevait beaucoup de poules, des chèvres et aussi des chiens. Kó̰-bḭ̄yā̰ lə̀-ḿ àw̄ gɨ̀ ngán jē yā̰. Ma chèvre a eu beaucoup de petits. Expr: kó̰-bḭ̄yā̰ -chèvre (femelle)
(Syn: bòý) VI être gros. VI être large. D-ḭ́yá̰ ngōn lé dɔ̀ bə̀gə̀rə̀ gɨ́ nàńg, dàn ɗə́w bò gɨ́. Ils ont laissé l'enfant sur la planchette à terre, au beau milieu de la grande route.
bòdè (Syn: bòdò) N liquide blanc de certains végétaux latex.
bòdɨ̀ N l'absence de quelqu'un.
bòdɨ̀rò N sésame [Sesamum radiatum].
bòdò [bòdò,bə̀də̀] (Syn: bòdè) N liquide blanc de certains végétaux latex. NIN venin (d'un serpent). N farine délayée dans l'eau.
bòdò NIN à la place de. Bòdò màr̄-é dɨ́ ɓō bòdò nòjī dɨ́ ə̀ĺ. Si quelqu'un te donne quelque chose, il te faut aussi lui donner (parce qu'il n'est pas de la famille) [litt: à la place de l'autre (chose), et non à la place de la famille]. ā-m bòdò màr-é gɨ́ m-ār-ī gɨ́ lé. Donne-moi cela à place de ce que je t'ai donné.
bòlè (Syn: bòlò) N trou. ùlà jī-á bòlè tə̀njì dɨ́. Il a mit sa main dans le trou à miel. Də̀w̄ ndōgō būr bòlè gɨ́ ə̀ĺ. On n'achète pas un varan dans le trou {de l'arbre.} {proverbe} Expr: bòlè kāgɨ̄ -trou dans un arbre; arbre creux
bòlò (Syn: bòlè) N trou. Expr: bòl-ó -dans un trou Də̀w̄ ndōgō būr bòlò gɨ́ ə̀ĺ.On n'achète pas un varan dans le trou {de l'arbre.} {proverbe}
bòrò-kàr N devant de la poitrine.
bòý VI être grand. Kə́y gɨ́ ngō-kó̰-í ùndā lé bòý yā̰ wà? La maison que ton frère a construite, est-elle grande? Mbàgɨ̄ lé tō kāgɨ̄ gɨ́ bòý. Le caïlcédrat est un grand arbre. VI être gros. Sé ɗā bàń ɓá ngōn-í bòý bè wà? Comment se fait-il que ton enfant est si gros?
bō̰ N fin. Expr: ɔ̀sə̀ bō̰ -être fini
bó̰ Id complètement (fini).
bò̰tír̀ Franτais N voiture.
bɔ̀ N renvoi malodorant. Expr: ùndà bɔ̀ -roter avec un renvoi malodorant à-m̄ m-úndā bɔ̀ yā̰.Il m'a fait roter beaucoup.
bɔ̀ɔ̄ N esp. d'oiseau jaune.
11
bɔ̀ɔ̄ NIN père (v. bàw̄).
bɔ̀b- N père (v. bàw̄). Də̀w̄ gɨ́ m-ē-é súgɨ̀ tàgɨ́-nè lé tō bàb-á lə̀-í. La personne que j'ai vue au marché hier était ton père.
bɔ̀m N secko spécial. Expr: kə́y bɔ̀m -case entièrement en paille
bɔ́n N poils pubis pour femmes.
bɔ́n-ɓə̀dɨ̄ (Syn: mbáy-tà-bàl) N esp. de plante de petite taille [Cyperaceae sp.].
bɔ̀r (Syn: bɔ̀rɔ̀) N muraille fait de la boue. N boue.
bɔ̀r̄ VT effacer, évacuer. Bɔ̀r̄ dɔ̀ tábɨ̀l à-m̄. Essuie la surface de la table pour moi.
bɔ́r AV ensemble (en parlant de deux). ɗèē gɨ̀ bḭ̄yā̰ jē gɨ́ tɔ́-dé nṵ́ lé jōó bɔ́r nè. Amène ici les deux cabris attachés là-bas.
bɔ̀rɔ̀ N muraille fait de la boue. Bɔ̀rɔ̀ nè dá àsɨ̀ kə̀m kḭ̀yà̰ bè ngàā. Ce mur là, on peut le laisser comme ça maintenant. N boue. m̄-mbìdà m-ōsō dàn bɔ̀rɔ̀ gɨ́. J'ai glissé et je suis tombé dans la boue. Expr: ɔ̀r̄ bɔ̀rɔ̀ -fabriquer briques
bɔ̀rɔ̀-kīdō N bière épaisse.
bɔ̀rɔ̀g AV brusquement, d'un coup sec. M-úndā jī-á də̄ nàńg bɔ̀rɔ̀g. J'ai baissé sa main d'un coup sec.
N cendre; poudre. Dèné jē lé d-ódō bū ɗā-né sàbō̰-kàdɨ̄. Les femmes apportent les cendres pour fabriquer le savon indigène.
bū-mādɨ̄ V farine de néré [Parkia africana].
bùdù N esp. de plante comestible.
būdú (Syn: mbél) VT verser, vider. Būdú màn̄ lé mḛ̀ jó gɨ́. Vide l'eau dans la jarre.
búdū N esp. d'herbe [Andropogon gayanus]. ìngà də́r kárā gɨ́ tɔ̄ ngán tò-né gél búdū dɨ́. Il rencontra un pigeon avec ses petits sous {une touffe de} l'herbe.
búdū N terrain défriché. Expr: ɔ̀sɨ̀ lō búdū -faire un champ de sésame
bùgùrù VT brouiller, camoufler. Expr: òrē dɨ̀ bùgùrù -agir avec malhonnêteté Expr: njè bùgùrù -un malhonnête
bújī VT effacer.
bùlà VI être nombreux, beaucoup. Kédé lé kə̀r̄ jē bùlà-ī yā̰ ndáà ɓàsí-nè ndáà də̀w̄ jē tɔ̄l-dé láy. Auparavant les éléphants étaient nombreux, mais maintenant les gens les ont tous tués.
bùlà N abri des bêtes. ō bùlà bḭ̄yā̰ jē. Voilà l'abri des chèvres. Bùlà kīnjá jē lə̀-ḿ ngìsì, m-ā m̄-tújī mbā gɨ̀ ɗā ḛ̀ gɨ́ sìgì. Mon poulailler est devenu ancien, je vais construire un nouveau. Expr: bùlà kīnjá jē -poulailler Expr: bùlà bḭ̄yā̰ -abri pour les chèvres
búlā N intérieure des jambes.
12
bùlà-màn̄ [bùlà.mà̰n̄] (Syn: gùlà-màn̄) N puits. Bùlà-màn̄ gɨ́ ɓē lə̀-sí lé ùr yā̰. Le puits dans notre village est très profond.
búm N petites particules (cf. poussière).
bùmà N voeu. Expr: bùmà túngá -le voeu (non tenu) l'a tué Expr: pā bùmà -faire un voeu
bùndā N technique de jadis pour extraire le fer du minéral.
búndù N fusil.
búndùm Arabe N fusil. Expr: ùndà búndùm -tirer sur un fusil
bùnjúm N esp. d'arbre [Ficus sp.].
būr N varan de terre. Būr lé tá nà̰ā̰ gɨ̀ báylà bè nè ḛ̀ bò yā̰. Le varan est un animal pareil au margouillat, mais il est plus grand.
bùr-bùr Id avec énergie.
būr-mbáyò (Syn: bābòyò) N plante cultivée [Plectranthus esculentus].
bùrá AV en entier. àr̄-é bùrá yàá. Il le lui a donné en entier. AV une partie assez considérable. ḭ̀yà̰ kīdō né gɨ́ bùrá yàá mbél kɔ̄rɔ́. Il à versé de la bière (qui est quand même considérable) AV en personne. Mā̰ gɨ́ bùrá yàá. Moi-même en personne. AV propre. Kéré lə̀-ḿ mā̰ gɨ́ bùrá yàá. Ma propre clef. Expr: bùrá ə̀ĺ -c'est manqué Expr: bùrá ə̀ĺ dáà -puisqu'on ne peut faire autrement
būrā N filet de pêche. Būrā lə̀-ḿ sḛ́ ɓá ɓō à kùwà kèm-ndō̰y ə̀ĺ. Mon filet est trop petit pour prendre le capitaine. Mbàw ìlā būrā lə̀-á màn̄. Le pêcheur lançait le filet dans l'eau du fleuve. Expr: būrā-dɔ̀-kāgɨ̄ -sorte de filet de pêche
būrmbáyō N plante cultivée [Plectranthus esculentus].
búrú Id en piétinant.
būrūrū N tunnel. Tàr gɨ́ yúrúrú ɓá ḭ̀yà̰ būrūrū àr̄ ɓɔ̄n tò gɨ́. La douce parole laisse un trou pour l'écureuil. (proverbe)
bùs Id à l'improviste. ùbà-dé nàńg bùs. Il est venu sur eux à l'improviste.
bùsū N le ridicule. ùlà bùsū dì-á dɨ́. On l'a ridiculisé. [litt: il a jeté le ridicule sur lui]
bùsú (Syn: ngàw-ndō̰y-jɨ́) N luciole.
būsūrū VT défaire des buttes ou des boules. VT réduire en miettes.
būsūsū (Syn: ɓēr) VT sarcler en surface. VT enfoncer en forçant.
bùwà N célibataire. Kàw̄ ján-ján yàá kùmā tèē ɓē gɨ́, kàw̄ bùwà ndáà kùmā tā mbáy dèné. C'est en allant lentement qu'on (litt: le remède) arrive au village, c'est en restant longtemps célibataire qu'on prend une femme honorable.
13
būwá N trou. M-úr būwá mbā kùlà kāgɨ̄ ndògō lə̀-ḿ kènéng gɨ́. J'ai fait un trou dans la terre pour y mettre le poteau pour le secko. Də̀w̄ jē d-úr būwá gɨ̀ dígà jē. Les gens creusent les trous avec des pioches. Kə́y dɨ́ būwá mḛ̀ mṵ̀ dɨ́ də̀w̄. La maison est un trou, mais la brousse est une personne. (proverbe: tu ne vas pas tuer quelqu'un dans la brousse sans qu'on te voie.) NIN trou de termitière. Būr tò mḛ̀ būwá ndōrōrō dɨ́. Un varan se trouvait dans un trou de la termitière. Dā būwá ò̰ nà̰y ɗágá ə̀ĺ. Un animal avec un trou ne dort pas dehors. (proverbe) [Litt: quand l'animal (avec un trou) mange, il ne reste pas dehors] Expr: būwá-kānjī -trou à poisson Kó̰-ḿ ùy yàá ndáà, dùb-é būwá-kānjī dɨ́.Ma mère est morte et on l'a enterré dans le trou à poisson (conte).
būwá-sḭ̀ N WC. M-úr būwá m-ār-é ùr yā̰ mbā ɗā būwá-sḭ̀ mḛ̀ kə́y gɨ́ lə̀-ḿ. J'ai creusé un trou profond pour en faire le WC dans ma concession.
bùý (Syn: bòý) VI être gros; être important.
ɓá CNJ alors. ā̰y lél ɓá ā̰y ndī. Si tu fuis le vent alors tu va fuir la pluie. AV d'abord, avant que. Lél-māĺ ùn bìrī ɓá njè-kə́y-sìngā èsɨ̀ kə̀m ə̀ĺ. Le tourbillon soulèverait un mortier avant qu'une vieille veuve ne devienne enceinte.
ɓá CMP qui, que {particule mettant en valeur un nom}. Tō ḭ̀ ɓá ùndā-ī. C'est un scorpion qui t'a piqué. Lò-gɨ́ dèné àw̄ ɓá òō ɓə́y. C'est quand la femme y va qu'elle voit. M-ā kàw̄ kìlā kìī ɓá m-ā tél ɗèē ɓə́y. Je vais aller à la pêche d'abord avant de revenir. CMP précisément qui, que (avec les interrogatifs). Ná̰ ɓá àr̄-ī wà? Qui te l'a donné? {Lit: c'est qui qui te l'a donné?} ɗí ɓá à ɗā-né wà? Que donc va-t-il en faire? {litt: c'est quoi qu'il va en faire?} Sé ɗā bàń ɓá ngō-kó̰-í lé ìngà làr yā̰ bè wà? Comment se fait-il que ton frère a trouvé autant d'argent? Sé ɗí ɓá ī-ndōgō ɓōgɨ́-nè wà? C'est quoi que tu as acheté aujourd'hui? Sé ná̰ ɓá ī-é tàgɨ́-nè wà? C'est qui que tu as vu hier?
ɓàā VT ramasser un objet perdu. m̄-ɓàā gúsù nàńg tà bā gɨ́. J'ai trouvé de l'argent sur la terre à côté du fleuve.
ɓáà AV s'il te plaît. INT n'est-ce pas. āw dáà ɗèē ɓí ɓáà. Va et il faut que tu reviennes, n'est-ce pas?
ɓàɓɔ̄r (Syn: ɓɔ̄r) N punaise.
ɓàdɨ̀ AV tôt, vite.
ɓádɨ́-ɓá AV premièrement, d'abord. M-ār-é ɓúl-ùbū yàá ɓádɨ́-ɓá m̄-tél m-ār-é kō-kàsɨ̀ dɔ̀ gɨ́ ɓə́y. Je lui ai donné d'abord des arachides, et ensuite du sorgho. ɓádɨ́-ɓá túgā kāgɨ̄ ɓō únjā wàlà ə̀ĺ. Avant de couper le bois il faut d'abord couper la paille. (proverbe)
ɓāl N monnaie ancienne.
ɓāl N année. ɓāl kárā bè ndī ə̀r ə̀ĺ. Une année la pluie n'était pas tombée. Sé ɓāl-í kándá wà? ɓāl-ḿ ɗɔ̄-sɔ́. Quel âge as-tu? J'ai quarante ans.
ɓál N tache naturelle sur la peau.
ɓàlà N nénuphar.
ɓám N fourreau de couteau de jet.
ɓàn [ɓà̰n] N pot encore non cuit.
ɓándáng [ɓá̰ndá̰ŋ] N arc.
ɓāng [ɓā̰ŋ,ɓā̰ŋgɨ̄] VT réclamer une dette. N dette. Lò gɨ́ yḛ̀ ùn là lə̀-á ndáà àw̄ ùgā ɓāng dì-á gɨ́. Quand il a reçu son salaire il est parti payer sa dette.
14
ɓàr N saison des pluies. ɓàr ɗèē mbá̰ ndáà lò ndām gòdó, kùlà yàá bàá. La saison des pluies est arrivée, on ne joue plus, on cultive les champs.
ɓàr̄ VI être mécontent, insatisfait.
ɓār VT appeler. Sḛ́ gō-gɨ́ ndáà, njè ndōgō kūnjá lé tél ɓār gō njè ɗàb-é lé. Un peu de temps après, le client revient et appelle le vendeur de poule. Də̀w̄ ɓār-m̄. Quelqu'un m'appelle. VI résonner. Dàlè láw ɓār ndáà ngōn láw nà̰y ɗàng ə̀ĺ. Quand le tambour de l'initiation résonne, aucun jeune ne manque d'y être. VT inviter. ɓār-dé kàr̄-dé d-áw d-úsā né ɓē lì-á. Il les invita à manger chez lui. ɓār-ḿ àw̄ sə̀-ḿ ɓē lə̀-á. Il m'a invité à aller avec lui [litt: il va avec moi] dans son village. VT demander. úwā né ɓá ā ɓār kū ɓí. Attrape d'abord le gibier et demande ta gibecière après (Proverbe). Expr: tà [də̀w̄] ɓār yā̰ -[qqn] parler beaucoup Tō dèné gɨ́ gɔ̀jì dúmsú bàá yàá ɓá tì-á ɓār yā̰ nò̰ó̰.C'est une femme très courte qui parle beaucoup là.
ɓár̄ N étang, marécage. N plaine inondée.
ɓār-bìsī N tas d'ordures.
ɓárɓádɨ̄ N terrain aride et dur.
ɓàsí-nè AV maintenant. Ngàā ɓàsí-nè ɗí ɓá ā ɗā wà? Et maintenant qu'est-ce que tu vas faire?
ɓàw N sel traditionnel.
ɓàӯ N billon. Expr: ùn ɓàӯ -buter Expr: tɔ̄ ɓàӯ -s'arrêter net
ɓày-ɓày Id en grandes quantités.
ɓē N village. ɗó lé də̄sɨ́ njóróng mḛ̀ ɓē gɨ́ lə̀-sí. Le chemin passe directement par notre village. N chez, à là maison de. ā tò ɓē lə̀ ná̰ wà? Tu vas loger chez qui? Expr: ɓē-nāsɨ̄rā -ville Expr: ɓē-kò̰ -royaume {Chrét.} Expr: ɓē-kō -petit village Expr: ɓē-é -au village, à la maison Mbáy gòdó ɓē-é.Le chef n'est pas à la maison.
ɓē N trou habité, terrier.
ɓéē (Syn: ɓə́ə̄) NIN propriétaire. Bàdɨ̄ jē ɓə̄ĺ ɓéē-dé jē yā̰ ùndā bḭ̄yā̰ jē. Les moutons ont plus peur de leurs propriétaires que les chèvres.
ɓēkàmsàjē N sorte de sorgho hâtif.
ɓèlè (Syn: mbàrì) N jeu de hasard avec noyaux. Expr: ìl ɓèl -jouer "bele"
ɓèndè N petit filet pour la pêche.
ɓə̄-dɨ̀ (Syn: ɓō-dɨ̀) Prp pour, dans l'intention de. ìlā kùmā kènéng ɓə̄-dɨ̀ tɔ̄l-é-né. Il a versé du poison pour le tuer. AV il faut que. ɓə̄-dɨ̀ úwá jī-á ā-m̄. Pense bien à le saluer de ma part.
ɓə̀bɨ̀ VI salir. VI être troublé.
ɓə̄bɨ̄rə̄ VI être durci.
ɓə̀dɨ̄ N singe. ɓə̀dɨ̄ lé tá nà̰ā̰ gɨ̀ bàngɨ̀rà nè ḛ̀ tḛ́ bàá. Le singe est pareil au cynocéphale, mais il est plus petit. Expr: ɓə̀də̄-kàsə̀ -esp. de singe rouge, Patas Expr: ɓə̀də̄-kūĺ -esp. de singe vert
15
ɓə̄dɨ̄ NIN tronc (corps). N tour de taille.
ɓə́dɨ́ AV différent, distinct (pl. ɓə́dɨ́-ɓə́dɨ́). Gél dàlè jē ɓə́dɨ́ ɓə́dɨ́. Il y a différentes sortes de tambour. Də̀w̄ ɓə̀r̄ ɓə́dɨ́ lə́m, də̀w̄ kùjì ɓə́dɨ́ lə́m tɔ̀. L'esclave est différent, et le libre est différent aussi.
ɓə́ə̀ Inj oh!.
ɓə́ə̄ Mang (Syn: ɓéē) NIN propriétaire de, maître de.
ɓə̀gɨ̀rə̀ AV gros, énorme.
ɓə̄ĺ VT avoir peur de. ɓə̄ĺ gɔ̀jì mbā dɨ̀ ngō-kó̰-á dɨ́ ngāl. On craint le petit à cause de son frère qui est grand {proverbe}. Dèné lə̀-ḿ lé ɓə̄ĺ lī yā̰. Ma femme a beaucoup peur du serpent. VT respecter. Expr: tō ɓə̄ĺ -être terrible
ɓə́l AV un peu.
ɓə̀ndə̄ng [ɓə̀ndə̄ŋ] N imaginaire, "soit disant". Mùrū ɓə̀ndə̄ng lə̀-í ce que tu avais pris pour la boule
ɓə̄ngə̄rə̄ [ɓə̰̄ŋgə̄rə̄] N coeur. Expr: ɔ̀r̄ ɓə̄ngə̄rə̄ -exaspérer Expr: ɓə̄ngə̄r-é àā dɨ̀ gāng (=àā gɨ̀ gāng) -être hors de lui (avec colère)
ɓə̀r̄ N esclave. Də̀w̄ jē gɨ́ ndùl gɨ́ d-ísī àmèríkɨ̀ kédé lé tō gə̄ ɓə̀r̄ jē. Les noirs qui habitaient l'Amérique avant étaient des esclaves.
ɓə̄r [ɓə̄r,ɓēr] VT clouer en tapant. ɓə̄r mbī dàlè Tendre la peau du tambour en donnant des coups sur les bords. VT enfoncer en forçant. Expr: ɓə̄r tàr -s'obstiner; être têtu ḛ̀ lé ɓə̄r tàr yā̰ léè.Lui il est très têtu.
ɓə́y (Syn: ɓí) AV encore. óm̄ màn̄ lé ā-m̄ sə̀-í ɓə́y. Donne-moi encore de l'eau, s'il te plaît. [litt: ... avec toi.] AV en fin, après. K-únd-á sár-sár ɓá d-ḭ́yā̰-á ɓə́y. Ils le frappaient pendant longtemps, puis ils l'ont laissé. Expr: ə̀ĺ ɓə́y -pas encore ɗéèē ə̀ĺ ɓə́y.Ils ne sont pas encore venus. Expr: gɔ̀l kárā ə̀ĺ ɓə́y -jamais M-ā m-ō Njàménà gɔ̀l kárā ə̀ĺ ɓə́y.Je n'ai jamais vu N'djaména.
ɓə́y-ɓə́y ID répété. Né gɨ́ ɓə́y-ɓə́y lèl̄ dā jē ɓō lèl̄ də̀w̄ jē ə̀ĺ. Une chose répétée et répétée plaît les animaux mais pas les hommes.
ɓī N sommeil. m̄-ndó né yā̰ tìl gɨ́ ndáà m̄-tò ɓī ə̀ĺ. J'étudie beaucoup la nuit, je ne dors pas. Expr: tò ɓī -dormir Expr: lə́n̄g ɓī -somnoler Expr: ɓī ɗā [də̀w̄], ɓī ɗā kə̀m [də̀w̄] -[qqn] a sommeil Ngōn kárā, ɓī ɗā kə̀m-é yā̰.L'un des enfants avait très sommeil.
ɓī VI devenir solide, se figer.
ɓí AV encore. āw ɓē-é ə̀ĺ ɓí wà? Tu n'es pas encore rentré chez toi? ā tél kàw̄ yàá ɓí wà? Est-ce que tu vas encore repartir? AV en fin, après. Tènjì òō mɔ̀ngɨ̀r-é ɓá ùndā ùbū ɓí. L'abeille mesure sa force d'abord et après produit du miel.
ɓìdà N esp. d'arbre [Daniellia oliveri].
ɓīlā VI se débloquer, se détendre (piège).
16
ɓìndī VT enchevêtrer. VI être enchevêtré. VI s'enrouler. Kùlà ɓìndī gɔ̀l-é gɨ́ àr̄-é òsō. La corde s'est enroulée au pied et il est tombé. Kə́m ɓìndī rī-á jám gɨ́ lə̀ gádɨ́-màgār. La mouche s'enroulait dans la toile d'araignée.
ɓìr-ɓìsī (Syn: ɓìr-ɓìsī-lò) N tas d'ordures.
ɓìr-ɓìsī-lò (Syn: ɓìr-ɓìsī) N poubelle, tas d'ordures. Wàsɨ̄ gɨ́ ndɔ̀ɔ̄ dɔ̀ ɓìr-ɓìsī-lò gɨ́ d-úlá pə̀r lé àndɨ̄ màjì yā̰. Le melon labouré sur le tas d'ordures brûlées produit très bien.
ɓìrī VT enrouler.
ɓò AV marque d'insistance. N-àw̄ ə̀ĺ ɓò. Il ne part pas -- n'as-tu pas entendu? Expr: M-úwá jī-í ɓò. -Bonjour (litt: "Je prends ta main")
ɓō N faim. Ndī ə̀r ə̀ĺ àr̄ ɓō ò̰ də̀w̄ jē yā̰. La pluie n'est pas tombée et la faim rongeait les gens. ɓō ɗā-m̄ yā̰, nè āw gɨ̀ né-sɔ̀ wà? J'ai beaucoup faim -- as-tu quelque chose à manger? Expr: ɓō ɗī-á -il a faim
ɓō AV marque d'une opposition. Mā̰ ɓá ɓār-m̄ ɓō ī ə̀ĺ. C'est moi qu'on appelle, et non toi. Né gɨ́ ɓə́y-ɓə́y lèl̄ dā jē ɓō lèl̄ də̀w̄ jē ə̀ĺ. Une chose répétée et répétée plaît les animaux mais pas les hommes. (proverbe: il faut avoir patience comme les animaux) CNJ alors, ainsi que.
ɓō-dɨ̀ (Syn: ɓə̄-dɨ̀) AV il faut que. Dáà, ɓō-dɨ̀ úwā jī-á ā-m̄. Alors, il faut lui dire bonjour de ma part.
ɓō-gɨ̀ (Syn: ɓō-dɨ̀) AV il faut que. ɓō-gɨ̀ ɗèē gɨ̀ ngōn lé ā-m̄-é. Il faut que tu amènes l'enfant pour moi.
ɓòbɨ̀ VI être boueux. Màn̄ lé ɓòbɨ̀ yā̰, ɓō màjì kàӯ èĺ. Cette eau est très boueuse, alors elle n'est pas bonne à boire.
ɓōgɨ́-nè AV aujourd'hui. Sé ɓōgɨ́-nè də̀w̄ kárā yàá kàrà ɗā kīdō ə̀ĺ wà? Est-ce qu'aujourd'hui il y a au moins une personne qui ait fait de la bière? Jḛ̀ḛ̄ j-ìsɔ̀ né yā̰ ɓōgɨ́-nè ndáà rɔ̄ də̀w̄ jē láy yàá lèl̄-dé. On a bien mangé aujourd'hui, et tout le monde est content.
ɓògò VT voler. Bàdàkúmbá ɓògò gúsù lə̀ kàgá lə̀-ḿ ɗə́bə́. L'apprenti-chauffeur a volé l'argent de mon grand-père sur la route. N vol. D-úwá dɔ̀ ɓògò dɨ́. On l'a pris pendant le vol. Expr: njè-ɓògò -voleur
ɓòl̄ VT enlever l'écorce par torsion. Expr: ɓòl̄ màn̄ -marquer la propreté d'un cours d'eau par un piquet
ɓōlé (Syn: lé) CNJ si.
ɓòng [ɓò̰ŋgɨ̀, ɓò̰ŋ] N queue. Ndàm ùndà ɓòng-é pə̀r dɨ́. L'écureuil plonge sa queue dans le feu. ɓòng kə̀r̄ lé gɔ̀jì yā̰ ùndā ɓòng màn̄g. La queue de l'éléphant est plus courte que la queue du boeuf. Jímī lé tō yèl̄ gɨ́ ndùl gɨ́ ɓòng-é ngāl. Le drongo est un oiseau noir avec la queue longue.
ɓòyò N champignon. ɓòyò jē bùlà yàá à ɗā-dé ɓá à sɔ̀ ɓə́y. La plupart des champignons, il faut les traiter avant de les manger.
ɓɔ̄gɨ̀lɔ̄ N esp. de tubercule avec la peau épaisse.
ɓɔ̄ĺ N esp. d'arbre [Ficus ingens].
ɓɔ́l N poche. Gél ɓɔ́l lə̀-ḿ mbùdù. Le fond de ma poche est percé. N sac. Dùl ìsì mḛ̀ ɓɔ́l dɨ́ lé, ùr mbī-á òō-né pà lé. La biche était dans le sac et écoutait cette chanson. ḛ̀ mbūsū kūbū jē lə̀-á mḛ̀ ɓɔ́l gɨ́ ndáà gès-é gɨ́ nà̰y lé òm-dé mḛ̀ kàrè gɨ́. Ses vêtements étaient bourrés dans le sac et ce qui restait, il les a mis dans le panier.
17
ɓɔ́l N joue. ɓɔ́l ngōn lé bòý yā̰. La joue de l'enfant est très grosse. N bouche, intérieur de la bouche.
ɓɔ̄ĺ-dà-dḭ́ḭ̄ N esp. d'arbre [Maerua aethiopica].
ɓɔ̄ĺ-dò-dḭ́ḭ̄ N esp. d'arbre [Maerua aethiopica].
ɓɔ̀lɔ̀lɔ̀ (Syn: ngúl-ɓɔ̀lɔ̀lɔ̀) N esp. d'igname.
ɓɔ̄n N esp. d'écureuil brun. ɓɔ̄n jē d-ál kāgɨ̄ gɨ́ yā̰ nè dèné jē gɨ́ mḛ̀ ɓē gɨ́ d-ísɔ̄ dé ə̀ĺ. Les écureuils montent beaucoup dans les arbres. Les femmes dans les villages ne les mangent pas.
ɓɔ̄r (Syn: ɓàɓɔ̄r) N punaise.
ɓū (Syn: mírò) N autruche.
ɓúgā N vieillard, vieux. VI être vieux. Bɔ̀-ḿ jē lé ɓúgā yā̰ ɓō tɔ́g-é kàr̄ ɗā-né kùlà gòdó. Mon père est déjà vieux; il n'a plus la force de travailler. Bɔ̀-ḿ jē ɓúgā yā̰ àsɨ̀ njā ə̀ĺ ngàā. Mon père est très vieux, il ne peut plus marcher.
ɓūgú VT renverser.
ɓùĺ VI être lent (pour la cuisine).
ɓùĺ N mois de l'année.
ɓùĺ N sorte de mouche.
ɓúl (Syn: ɓúl-ùbū) N arachide.
ɓúl-būrā N largeur d'un filet.
ɓūl-màn̄ [ɓūl.mà̰n̄] N eau profonde. Mbàw jē gɨ́ d-ɔ́sɨ̄ kānjī ɓūl-màn̄ gɨ́ lé d-úwā kānjī yā̰. Les pêcheurs qui font la pêche dans l'eau profonde attrapent beaucoup de poissons.
ɓúl-ndà (Syn: wúl-ndà) N pois de terre. à túngā-né ɓúl-ndà. Il va griller des pois de terre.
ɓúl-ùbū (Syn: wúl) N arachide.
ɓún̄dúrù (Syn: mún̄dúrū) N esp. de plante [Pterocarpus lucens].
ɓúngā [ɓṵ́ŋgā] VI être enlevé de son emplacement. Expr: ɓúngā nà̰ā̰ -faire en masse ɓúngā nà̰ā̰ ɗéèē.Ils viennent en masse.
ɓùr N glanure. Kó̰-dèné jē d-áw d-úwā ɓùr kō gɨ́. Les vieilles femmes glanent le champ de mil. Expr: ùwà ɓùr -glaner
d- PR ils. D-úlā-m̄ dɨ̀ kùlà. Ils m'ont envoyé avec une commission. Pr on. D-áw kōrē mùrū gɨ̀ ndùjī kō. On prépare la boule avec la farine du mil.
d-á-m̄ CNT ils m'ont donné (contraction de d-ár-m̄). Kùmā gɨ́ d-á-m̄ lé màjì yā̰. Le médicament qu'ils m'ont donné est très bon.
VT rassembler en tas. Dā wúl gɨ́ nàjì lé dɔ̀ nà̰ā̰-dɨ́. Rassemble les arachides étalées en tas.
18
N esp. d'arbre [Sterculia setigera]. Kàndɨ̄ dā lé lèl̄ yā̰ ùndā kàndɨ̄ mbɔ̀r. Le fruit de l'arbre Sterculia setiger là est plus délicieux que le fruit de la pomme cannelle.
NIN repousse de culture. Dā kō tò wə̄ĺ-nè yā̰. Il y a beaucoup de repousses de mil cette année. Expr: dā kō -repousse de mil Expr: dā ɓúl -repousse d'arachides
N animal. Mə̀m-é jē lé tɔ̄l dā àr̄-é. Ses beaux-parents lui tuèrent une bête. {mouton ou chèvre} Kə̀r̄ lé tō dā gɨ́ bòý ùndā màr̄-é jē. L'éléphant est un animal qui est plus grand que les autres. N viande. Rɔ̄-á lèl̄-é yā̰ pà nà n-ìngà dā ngàā = Rī-á lèl̄-é yā̰ pà nà n-ìngà dā ngàā. Il était content, se disant qu'il avait trouvé de la viande maintenant. Ná̰y gɨ́ kɔ̄r dā gòdó kènéng lé lèl̄-m̄ yā̰. J'aime beaucoup la sauce sans des morceaux de viande.
Arabe (Syn: ndá) SPC ce, cet. Ngōn dá cet enfant AV là. ī dá, bàń ɓá āw mbə́ sə̀-ḿ yā̰ bè wà? Toi là, comment te moques-tu de moi ainsi?
dàā N esp. d'herbe à balai [Loudetia simplex]. Ndìsā dàā lé ngà̰ā̰ yā̰ ùndā ndìsā púrpù. Le balai de l'herbe Loudetia simplex est plus résistant que le balai de l'herbe "purpu".
dáà (Syn: ndáà) AV alors. Bè dáà, j-àw̄ tā. Si c'est ainsi alors, partons. Bè dáà, ī-ɗèē dɨ̀ ngàlì ā-m̄. Alors, rapporte du manioc pour moi.
dā-kāl (Syn: kāl) N esp. d'antilope. Ndɔ̄ nè m-ō màm gɨ́ ùr ngōn dā-kāl. Ce matin j'ai vu un boa avaler une petite antilope.
dā-kàsɨ̀ NIN la chair. Dā-kàsɨ̀ tànjì lé lèl̄ yā̰ ùndā ká̰ kūnjá. La chair de la pintade est plus succulente que celle du poulet.
dā-màn̄ [dā.mà̰n̄] N lamantin. Dā-màn̄ lé tō dā gɨ́ tō mḛ̀ bā gɨ́ Lèrēé yàá kárā bà. Le lamantin est un animal qui habite seulement dans le lac de Léré.
dà-mè-gɔ̀l N plante du pied.
dā-rɔ̄ V corps, chair. Dā-rɔ̄ də̀w̄ lé à kòy yàá Le corps humain va mourir! Expr: dà-rī-á ḛ̀ yàá -lui même en personne
dàaa Id subitement. ùndà dɔ̀ nàng dàaa. Ça a disparu subitement.
dàbɨ̀ VI être paresseux. ī-dàbɨ̀ yā̰, ngàb-í à kàr̄-ī né ə̀ĺ. Tu es très paresseuse, ton mari ne te donnera rien. N paresse. VI être nonchalant.
dàbɨ̀là NIN plante du pied (avec ou ). M-úbā pə̀r nàńg gɨ̀ dàbɨ̀là gɔ̀l-ḿ. J'ai piétiné le feu sur la terre avec la plante de mon pied. Dàbɨ̀là jī-ḿ ùndā mḭ̀ḭ̄. J'ai de callosité aux mains.
dàdɨ̄ VT entasser sans les mains. Dàdɨ̄ kándɨ̄ kō lé dɔ̀ nà̰ā̰ dɨ́. Entasse les grains de mil ensemble.
dàdɨ̄ VI trembler. ɓōlé úwā njè-ɓògò ndáà à dàdɨ̄. Si tu attrapes un voleur il va trembler
dàgɨ̀yà N enfant unique. Dàgɨ̀yà lé kḭ́-á jē ùnd-á dàn kèm-é gɨ́. L'enfant unique, sa mère le pose dans ses yeux (elle l'aime beaucoup). N un seul fils au milieu de plusieurs filles.
dákàl Id en tapant les jambes. ùndà dákàl. Il a plongé en tapant les jambes (dans l'eau).
dàl VT faire de nouveau une opération manquée. Expr: dàl bḭ́ -ressemer le coton pour remplacer les manquants Expr: dàl ndùjī -tamiser de nouveau la farine Expr: dàl bà̰ā̰ -se venger Expr: dàl mùrū -réchauffer la boule de la veille en y ajoutant de la farine
19
dál̀ Français (Syn: dɔ̀-ndá) NIN pont.
dálá N sorte de danse. Dálá lé tō ndām rɔ̄-lèl̄ gɨ́ də̀w̄ jē ndām lò-ndùl gɨ́. La "dala" est une dance de joie que les gens dansent la nuit.
dàlè N tambour à deux faces. òdō kúndū jē òdō dàlè jē àw̄ gɨ́ gō Sú dɨ́ lé. Il prend des balafons, il prend des tambours et s'en va à la recherche de Su. N tambour en général. ɓē lə̀ Ngàmbáy jē lé gél dàlè jē ɓə́dɨ́-ɓə́dɨ́, gán̄g lə́m, kɔ̀dɨ̀ lə́m-á, màsàng lə́m tɔ̀. Il y a différents types de tambours chez les Ngambay: le "gang", le "kode", le "masang" et d'autres encore.
dàlɨ̄m N vagabondage. N vagabondage sans travailler (normalement njā dàlɨ̄m). ḛ̀ tō dèné gɨ́ àw̄ njā dàlɨ̄m kàrī bàá. C'est une femme qui ne fait que vagabonder sans travailler.
dàlɨ̄m-lò N un terrain en jachère, inculte (qui doit être riche).
dàm N grenier. Ngàb-é lé àw̄ sə̀-á ìlā dàm-á. Son mari le prend et le dépose dans le grenier. Dàm lé tō lò ngə̄m kō. Le grenier est un endroit pour garder le mil.
dām N partie supérieure de l'épaule. Ngōn lé òdō jó dɔ̀ dām-é gɨ́. L'enfant porte la jarre sur la partie supérieure de l'épaule.
dám VT glaner, récolter les miettes. ḛ̀ àw̄ dám né-sɔ̀ mbā kàr̄ mḛ̀-é ndān. Il est parti glaner de la nourriture pour qu'il soit rassasié.
dàmè-lò AV en pleine nuit.
dàmlà-gɔ̀l (Syn: dàbɨ̀là-gɔ̀l) N plante du pied.
dàmlà-jī N paume de la main.
dámsā AV croisé. ìlā mə̀r dámsā. Il porte un collier de perles croisé.
dàn [dà̰n] NIN milieu. Də̀w̄ jē d-ílā mùrū lé dàn-á ɓá d-ó̰. Les gens mettent la boule au centre pour la manger. PRP entre. Sé dàn-dé dɨ́ mùndá nè lé, ná̰ ɓá ɗā gōsū yā̰ wà? D'entre ces trois personnes, quelle a été la plus maligne? Expr: dàná -au milieu; droit, juste Expr: dàn-lò -tard dans la nuit Expr: dàn kàrá -en plein jour; sous le soleil
dān [dā̰n] VT accompagner. ɗā né lé dān-é-né. Fait ça pour l'accompagner. M-ā dān-ī ɗə́bə́. Je vais t'accompagner en route. VT souffler légèrement (cf. le vent). Lél dān-é. Le vent souffle légèrement sur lui.
dàn-gɨ́ [dà̰n.gɨ́] AV dedans. ḛ̀ òng màn̄ mḛ̀ ngórō gɨ́ ndáà òm kàdɨ̄ dàn-gɨ́. Elle a versé l'eau dans le canari et a mis le sel dedans.
dàn-kàrá [dà̰n.kàrá] AV à midi. Dàn-kàrá lé, ī-ɗā ɗí wà? à midi, qu'est-ce que tu as fait?
dàn-lò AV en plein nuit. Dàn-lò bàbɨ̀ yàá ngōn lé tḛ̀ḛ̄ kə̀m-é nō̰. En plein milieu de la nuit l'enfant a ouvert ses yeux et a pleuré.
dàng [dà̰ŋ] N flaque d'eau. Ndī lé ə̀r yā̰ àr̄ màn̄-é àr dàng mḛ̀-kə́y gɨ́. La pluie est beaucoup tombée et l'eau a formé une flaque dans la concession. N marigot.
dāng [dā̰ŋ] N grue couronnée (dialecte Mang; on dit aussi dā̰w).
20
dāng-dɨ́ [dā̰ŋ.dɨ́] (Syn: dāng-gɨ́) AV sans protection, sans secours. Mā̰ lé m̄-tó də̀w̄ gɨ́ dāng-dɨ́ ɓō də̀w̄ dɔ̀-ḿ gòdó. Moi je suis quelqu'un sans protection et je n'ai personne pour m'aider. N pauvreté. Dāng-dɨ́ ɗā-m̄. Je suis pauvre.
dāng-gɨ́ [dā̰ŋ.gɨ́] (Syn: dāng-dɨ́) AV sans protection. Ngōn gɨ́ dāng-gɨ́ lé tɔ̄l dā ɗə́bə́ ə̀ĺ. L'enfant sans protection ne tue pas un animal sur la route (proverbe: il ne peut pas se risquer).
dángá [dá̰ŋgá] (Syn: jāng) N esp. d'arbre [Balanites aegyptiaca]. Kándɨ̄ dángá lé ōlē āy ndáà à kɔ̀r̄ mò̰y rɔ̄-núngā dɔ̀-í gɨ́. Les grains de l'arbre Balanites aegyptiaca là, si tu les boues pour boire (le jus) alors il va soigner la maladie de la fièvre (typhoïde).
dàngá̰ỳ [dà̰ŋgá̰ỳ] Arabe N prisonnier. N prison. D-úw-á dàngá̰ỳ. Il est en prison.
dàngɨ̀rà-dɔ̀ [dà̰ŋgɨ̀rà dɔ̀] N plein milieu de la tête. Dèné lì-á ùn kāgɨ̄ ùndà-né dàngɨ̀rà-dì-á tɔ̄l-é. Sa femme a pris un bois et l'a frappé avec en plein milieu de sa tête et l'a tué.
dàr VT heurter. Lò ndùl gɨ́ lé ḛ̀ dàr jīgī kāgɨ̄ àr̄ gɔ̀l-é tò dò. Dans l'obscurité il a heurté contre une souche et son pied est blessé. Expr: dàr nà̰ā̰ -se cogner
dàrā N le ciel. M-ā kà̰ӯ màn̄ kɨ́ dàrā = M-ā kà̰ӯ màn̄ gɨ́ dàrā. Je boirais bien de l'eau du ciel. Ndī ìl̄ dàrā yā̰. Les nuages couvrent complètement le ciel. Expr: dàrá -au ciel
dásɨ̄m N oisiveté, nonchalance. à ndó dásɨ̄m = àw̄ ndó dásɨ̄m. Il mène une vie oisive. Expr: tūr dásɨ̄m -se torturer tout seul (pour montrer la tristesse) Lò-gɨ́ òō tà tújī gɨ́ tḛ̀ḛ̄ dɔ̀ ngō-kḭ́-á gɨ́ ndáà yḛ̀ tūŕ dásɨ̄m.Quand il a écouté le malheur de son frère il s'est torturé tout seul.
dàw (Syn: ɔ̀r) VI être fatigué. m̄-dàw yā̰, m-ā tò nàńg sḛ́. Je suis très fatigué, je m'étends un peu. m̄-ɗā kùlà yā̰ ndáà ɓàsí-nè m̄-dàw yā̰. J'ai beaucoup travaillé et maintenant je suis fatigué. N fatigue.
dày N esp. de plante [Citrullus lanatus].
dáy-dáy ID intacte; sans rien perdre (disposer, remettre: descr. de tɔ́sɨ̄). Njè-ndɔ̀ɔ̄ lé ùnjà kō lì-á ndáà tɔ́sɨ̄ dàm-á dáy-dáy. Le cultivateur a récolté son mil et l'a disposé dans le grenier sans rien perdre.
-dé Prp eux. ɗèē sè-dé wà? Es-tu venu avec eux? Yḛ̀ àr̄-dé né d-ísɔ̄. Il leur a donné à manger.
dém-dém ID beaucoup (se rassembler). D-áw dɔ̀ nà̰ā̰ dɨ́ dém-dém. Ils se rassemblent beaucoup.
dèné N femme. Tō də̀w̄ gɨ́ dèné sé dìngàm wà? Est-ce une femme ou un homme? Dèné lé nā̰ ná̰y ndáà lèl̄ tì-á gɨ́ yā̰ àr̄-é ùsɔ̀ láy. La femme a goûté la sauce, et elle l'a aimée tellement qu'elle a toute mangée. N épouse, femme. Dèné lə̀-ḿ ma femme ɓōlé dèné lə̀-ḿ òō né ndáà ndīngā. Si ma femme voit quelque chose elle la désire.
déngél [déŋgél] Id petit et beau. Ngōn gɨ́ déngél. garçon tout petit et beau
déréré-dèrèrè Id son de l'eau oscillant. Màn̄ ùlà déréré-dèrèrè. L'eau oscille.
dḛ́ (Syn: dḛ́ӯ) PR ils (forme indépendante). Dḛ́ lé d-áw ngàā. Ils sont déjà partis. PR eux (forme indépendante). Expr: dḛ̄ ná̰ jē ... dḛ̄ ná jē -quelques uns ... d'autres Expr: dḛ̄ gɨ̀ -avec (deux personnes, 3ème pers.)
dḛ̀dḛ̀ N esp. d'oiseau.
21
dḛ́ӯ PR ils sont (dialectale: v. aussi dḛ́). Dḛ́ӯ mḭ́. Ils sont cinq. àl̄ tàŕ ùr gél búdū dɨ́ dɨ̀ mbā kùsà də́r dḛ́ӯ dɨ̀ ngán-é. Il bondit au lieu guetté pour attraper le pigeon et ses petits. òō də́r dḛ́ӯ sə̀ ngán-é ń-tò kèné. Il vit le pigeon avec ses petits qui étaient dedans. PR ceux qui. Expr: dḛ́ӯ dɨ̀ -et, avec Njà-ḿ-gòdó dḛ́ӯ dɨ̀ Sú d-áw d-íyā gūm.Njamgoto et Sou allèrent poser des pièges.
də̄ (Syn: gə̄) PRP vers,. M-āw-né də̄ súgɨ̀ dɨ́. Je les emporte au marché. PRP de (provenance incertaine). PRP comme. ḭ̀ də̄ súgɨ̀ dɨ́ jēń. Peut-être revient-il du marché.
də̀bə̀ (Syn: ngɔ̄sí) AV proche. Tḛ̀ḛ̄ tà màn̄ bā dɨ́ də̀bə̀. Ils marchent longtemps et ils arrivent tout près d'un fleuve. Kə́y lə̀-á tō də̀bɨ̀ gɨ̀ ká̰ mā̰. Sa maison est proche de la mienne.
də̄bə́ [dēbɨ́,də̄bɨ́] N moitié de sphère, hémisphère. Bàbá lé gāng də̄bə́ lò-ndɔ̀ɔ̄ lì-á ā-m̄ m̄-ndɔ̀ɔ̄ sì-á wə̄ĺ-nè. Papa a divisé la moitié de son champ pour que je puisse cultiver avec lui cette année. Expr: də̄bə́-kā -l'autre moitié de calebasse Expr: gāng də̄bə́ -séparer en deux parties
də̀bɨ̀ AV près, proche. D-ḭ́ lò gɨ́ də̀bɨ̀ nè yàá ɗéèē. Ils viennent d'un lieu plus proche.
də̀bɨ̀ VI se camoufler, se cacher. Lēbɨ̄ ɗɔ̄ jē lé m-ā̰y m-āw m̄-də̀bɨ̀ wàlá. Pendant les années de guerre, j'ai fuit pour me cacher en brousse.
də́bɨ̄ VT renverser (un récipient). Ngōn-gɨ́-dèné lé ùn jó lə̀ kḭ́-á jē gɨ́ bòý yàá də́bɨ̄ nàńg. La jeune fille a prit la grande jarre de sa mère et l'a renversée à terre. VT cacher (en renversant un récipient dessus).
də̀jì VT demander. m̄-də̀j-ī gōsū ɗā ùbū ɗɔ̄ý. Je te demande comment on fait l'huile de karité. Də̀jì-m̄ kà-m̄ m̄-lá sà-á ndáà m̄-ndìgì sà-á. Il m'a demandé d'aller l'aider et j'ai accepté.
də̀jì VI roter, éructer. Wúl lé à-m̄ də̀jì yā̰. Les arachides me font roter beaucoup.
də̄ĺ N esp. de poisson [Alestes baremoze]. Də̄ĺ lé tō kānjī gɨ́ lèl̄ yā̰ nè sīngā-á ɓá yā̰ yā̰. L'Alestes baremoze est un poisson qui est délicieux mais il a beaucoup d'arêtes.
də̄ń (Syn: də̄sɨ́) VT passer, croiser. Njè-bàdà-kə́y lə̀-ḿ də̄ń ɗə́bə́ gɨ̀ bèlóò. Mon voisin est passé sur le chemin avec son vélo.
də̀r N bouclier. Də̀w̄ túngā də̀r ndɔ̄ ɗɔ̄ dɨ́ ə̀ĺ. On ne tresse pas le bouclier le jour de la guerre {proverbe}.
də̀r̄ N premier-né d'une famille. Ngōn də̀r̄-ḿ lé tō ngōn gɨ́ dìngàm. Mon enfant aîné est un garçon. Expr: ngōn də̀r̄ -premier enfant
də̀r̄ N mont, terrain découvert. NIN sommet (d'une montagne, mur, mais pas arbre). mbàl̄ gɨ́ Ngàw-ndērē lé də̀r̄-é ngāl ùndā də̀r̄ ḛ̀ gɨ́ Lērē. La montagne de Ngaoundéré, son sommet est plus haut que le sommet de celle de Léré.
də́r N esp. de poisson [Citharinus citharus]. Də́r lé dā-kàs-é kūl yā̰ ùndā ká̰ də̄ĺ. Le poisson Citharinus citharus là, sa chair est plus tendre que celle du poisson Alestes baremoze.
də́r N pigeon, tourterelle. Gūm lə̀-á ùwà də́r. Son piège prit un pigeon. Tūbā də́r jē dɔ̀ kō gɨ́ nà d-á kò̰. Chasse les pigeons du mil pour qu'ils ne le mangent pas. Expr: də́r-kūĺ -pigeon vert Expr: də́r-mə́sɨ̄ -esp. de pigeon sauvage
də́r-sīrí N esp. de poisson [Citharinus distichodoides].
22
də̀rɨ̀ngēl [də̀rɨ̀ŋgēl] Arabe N brique. Kə́y gɨ́ d-úndā gɨ̀ də̀rɨ̀ngēl gɨ́ núngā lé ngàn̄g yā̰ ùndā yè gɨ́ d-úndā gɨ̀ də̀rɨ̀ngēl gɨ́ kə̀m. Une maison construite avec les briques cuites est plus résistante que celle construite avec les briques non-cuites.
də̄sɨ́ (Syn: də̄ń) V passer, dépasser. Mbáy lé də̄sɨ́ òō-é. Le roi passait et l'a vu. Njè-bàdà-kə́y lə̀-ḿ də̄sɨ́ ɗə́bə́ gɨ̀ bèlóò. Mon voisin est passé sur le chemin avec son vélo. Yèl̄ jē də̄sɨ́ dɔ̀-sí gɨ́ tàŕ. Des oiseaux ont passé au dessus de nous. VT croiser (bois). Expr: dìmásɨ̀/nā̰y/ɓāl gɨ́ də̄sɨ́ -la semaine passée, le mois passé, l'année passée
də̀w̄ N personne, être humain ( də̀bé lé la personne, la personne en question). Də̀b-é lé rī-á gòdó wà? La personne en question, n'a-t-elle pas de nom? Də̀b-é lé cette personne, la personne Də̀w̄-ndùl lé tō də̀w̄ gɨ́ àw̄ kòy. Un être humain est une personne qui va mourir. Expr: də̀w̄-ndùl -être humain Expr: də̀w̄ gɨ́ ndùl -un Noir; une personne à la peau très foncée Expr: tél də̀w̄ -ne cuit pas bien Wàsɨ̄ lé tél də̀w̄.La courge ne cuit pas bien.
-dì-á- NUM connecteur entre les deux premiers chiffres quand il y a plusieurs (v. aussi -gìr-é-). tɔ̄l-dì-á-rɔ̄-sɔ́-gìr-é-mḭ́ cent quarante cinq
dìb-dìb Id en grosse gouttes épaisses. Tósō dìb-dìb tomber en grosse goûte épaisses
dìdō VI être un peu chauffé. Màn̄ lé dìdō dìdō l'eau est tiède
dìg-dìg ID en masse. D-áw dɔ̀ nà̰ā̰ dɨ́ dìg-dìg. Ils pullulent en masse.
dígà Arabe N pioche. D-ódō dígà jē gɨ̀ kɔ̀sɨ̀ jē d-áw d-úr̄-né būwá yè-é. Ils ont ramassé les pioches et les houes pour aller creuser le trou de sa morte.
dījó (Syn: dūjó-lò-kàr̄) N étoile du matin.
Dìlà N nom de jumeau.
dìmásɨ̀ N semaine. N dimanche. Expr: dìmásɨ̀ gɨ́ də̄sɨ́ -la semaine passée Ngō-kó̰-ḿ gɨ́ tɔ̀gɨ̀ lé ḭ̀ Bàngī ɗèē gɨ̀ dìmásɨ̀ gɨ́ də̄sɨ́ nò̰ó̰.Mon grand-frère a quitté Bangui et est venu ici la semaine passée. Expr: dìmásɨ̀ gɨ́ àw̄ ɗèē -la semaine prochaine
dìmsì ID très (costaud: descr. de ndə̀r̄). Dìngàm gɨ́ à̰ẃ lé ndə̀r̄ dìmsì. Cet homme qui est là-bas est très costaud.
dìngà [dḭ̀ŋgà] VI trembler, tressaillir. m̄-tó̰ nàng tɔ́gɨ̄ dɨ́ lé àr̄ dɔ̀-ḿ dìngà yə̀r-yə̀r. J'ai croqué du sable dans les grains de mil et ma tête vibre.
dìngàm [dḭ̀ŋgà̰m] N homme, mâle. ḛ̀ àw̄ gɨ̀ ngán jē sīrí, dìngàm jē mùndá, dèné jē sɔ́. Il a sept enfants, trois garçons et quatre filles. òý-yō, òjì ngōn kɨ́ dìngàm. Oui, elle a mis au monde un garçon, Expr: tō dìngàm -être méchant (chien) Expr: ùwà dìngàm mḛ̀-é (=ùwà dìngàm mə̀ḿ dɨ́) -être courageux Expr: ɗā dìngàm -être agressif
dìngɨ̀rī [dḭ̀ŋgɨ̀rī] VI être têtu. Tō ngōn gɨ́ d-úndā gɨ̀ kás-é bàá d-ár-é dìngɨ̀rī. C'est un enfant qu'on a tapé depuis qu'il est petit et l'a rendu têtu.
dīrí N esp. d'arbre [Acacia albida]. Dīrí lé ká̰-dé lèl̄ tà màn̄g jē gɨ́ yā̰. L'arbre Acacia albida là, les boeufs aiment beaucoup leurs grains. [litt: ...ses grains plaisent beaucoup les boeufs].
dìrò N esp. d'arbre [Combretum glutinosum]. Tém dìrò lé də̀w̄ jē tə́dɨ̄ náājī-né. Le gui de l'arbre Combretum glutinosum là, les gens le cassent pour jurer avec.
dḭ̀ VT ramasser plusieurs choses en même temps. Dḭ̀ ɓɔ́l jē gɨ́ nṵ́ lé jōó bɔ́r ɗèē-né. Ramasse ses deux sacs là-bas ensemble pour les amener ici.
23
dḭ̄ N esp. d'arbre [Strychnos spinosa].
dḭ̀ḭ̄ VT poursuive (normalement avec ). M-ā m-dḭ̀ḭ̄ gē-é. Je le poursuis.
dḭ̀yò̰ N mâle. Tò dḭ̀yò̰ sé dèné wà? Est-il homme ou femme?
dɨ̀ (Syn: gɨ̀) PRP avec. CMP pour. Expr: dɨ̀ mbā ɗí (=gɨ̀ mbā ɗí) -pour quelle raison? ā ā̰y ngɔ̄dɨ̄ dɨ̀ mbā-ɗí wà?Tu cours pour quelle raison?
dɨ́ (Syn: gɨ́) Prp dans, en (locatif, après nom). Mḛ̀ ɓē dɨ́ gɨ́-ɗá wà? Dans quel village?
dɨ̀-nò̰-á [dɨ̀nò̰wá̰] (Syn: gɨ̀-nḭ̀-á) AV pour toujours.
dɨ̀-sḭ́ (Syn: gɨ̀-sḭ́) AV matin. ɗí ā ɗā bèlè dɨ̀-sḭ́ wà? Qu'est-ce que tu vas faire demain matin?
N plaie; blessure. ɗèē dɨ̀ pə̀r ā-m̄ m-ō-né dò nè. Apporte du feu pour que je voie cette blessure. Dò gɨ́ gɔ̀l-ḿ lé ɔ̀gɨ̄-m̄ dɔ̀ njā. La plaie sur mon pied m'empêche de marcher.
N chauve-souris. Dō jē tújī mángò lə̀-ḿ. Les chauves-souris détruisent mes mangues.
dō-dìngò [dō.dḭ̀ŋgò] (Syn: dō-dòngò) N sorte de chauve-souris très grosse.
dō-dòngè [dō.dò̰ŋgè] N roussette.
dō-dòngò [dō.dò̰ŋgò] (Syn: dō-dìngò) N sorte de chauve-souris très grosse. Dō-dòngò lé sɔ̀ mángò yā̰. La chauve-souris grosse mange beaucoup de mangues.
dō-ngír-ngá̰y [dō.ŋgír.ŋgá̰y] N chauve-souris de maison. Dō-ngír-ngá̰y lé ùdū mbī lò yā̰. Les chauves-souris de maison font beaucoup de bruit.
dògɨ̀rò N pélican.
dòktúr̀ Français N médecin, docteur. N dispensaire. M-āw də̄ dòktúr̀ dɨ́, m-ḭ́yā̰-sí ngàā. Je vais au dispensaire, je vous laisse maintenant.
dòlè VT couvrir le toit de paille. Dìngàm nè lé dòlè dɔ̀-kə́y lì-á gɨ̀ mṵ̀. Cet homme couvre le toit de sa maison avec la paille.
dólē N esp. d'herbe.
dóróng [dóró̰ŋ] Id très (troué) (descr. de mbùdù). M-úlā kūbū gɨ́ mbùdù dóróng. Je porte une chemise qui est complètement trouée.
dò̰ VI être trop salé. V avoir sa saveur de sel. Ná̰y lə̀-í lé kàdɨ̄ dò̰ kə̀nə́ng yā̰. Ta sauce est trop salée.
dò̰dò̰ N trou de termitière abandonnée. ùbà dò̰dò̰ mbùdù òsō kə̀nə́ng. Il a piétiné la termitière et l'a percée et il est tombé dedans.
dɔ̀ PRP sur, dans. M-āw dɔ̀ kāgɨ̄ gɨ́ mbā kòō né jē. Je monte dans l'arbre pour veiller [litt: ... pour voir les choses]. PRP de (sommeil). ndə́l dɔ̀ ɓī dɨ́ se réveiller (du sommeil)
24
dɔ̀ N tête. ùn bèl̄ kūnjá ùlà dɔ̀-á dɨ́ ɗā-né bàsá. = ùn bèl̄ kūnjá ùlà dì-á gɨ́ ɗā-né bàsá. Il prend les plumes (du poulet) et les met sur sa tête pour faire le jeune homme. Dɔ̀-ḿ tō-m̄. J'ai mal à la tête. N sommet. NIN sens de [paroles]. Tàr lə̀-í lé m-ō dì-á ə̀ĺ. Je n'arrive pas à comprendre le sens de ce que tu dis. Expr: dɔ̀-í àӯ sə́gə́rə́ -que tu sois béni Expr: dɔ̀ [də̀w̄] ɔ̀r̄ -[qqn] être chauve Expr: dɔ̀ [də̀w̄] tó̰ dɨ́ kə̀ńg ə̀ĺ -[qqn] reste passif, indifférent Expr: tā dɔ̀ [də̀w̄] -protéger [qqn] Expr: ìngà dì-á -devenir [qqn] Expr: ḭ̀yà̰ [də̀w̄] dì-á dɨ́ bàá yàá -laisser [qqn] seul sans aucune surveillance ḭ̀yà̰ ngōn lé dì-á dɨ́ bàá yàá.Il a laissé l'enfant seul sans aucune surveillance. Expr: àw̄ də̄ dɔ̀ [də̀w̄] dɨ́ -aller chez [qqn] M-āw də̄ dɔ̀-í dɨ́.Je vais chez toi {pour te rendre visite}. Expr: dɔ̀ [də̀w̄] dɨ́ -avant [qqn] m̄-tɔ̄l tà kùlà lə̀-ḿ dɔ̀-í dɨ́.J'ai fini mon travail avant toi. Expr: ùndā mḛ̀-nè dɔ̀ [də̀w̄] dɨ́. -Je compte/comptais sur [qqn] {Chrét.} M-ūndā mə̀-ḿ dɔ̀-í dɨ́.Je compte sur toi. Expr: ndī ùndà dɔ̀. -les nuages (qui allaient donner de la pluie) ont disparu. Expr: màn̄ ùndà dɔ̀ -L'eau (qui bout) cesse d'éclabousser. Expr: tàr dɔ̀ [də̀w̄] ùdù -on ne s'en occupe plus d'une affaire Tàr lə̀-í lé dì-á ùdù.Ton affaire, on ne s'en occupe plus. Expr: ìyā sə̀sí dɔ̀ [né] -cacher [qqc] ìyā sə̀-sí dɔ̀ gúrsù gɨ́ d-ár-é lé.Il nous a caché l'argent qu'on lui a donné. Expr: pà dɔ̀ mbə́ dɨ́ bàá -parler bêtement, sans réfléchir Expr: ùndā dɔ̀ [də̀w̄] də̀bə̀ -arriver près de [qqn] Lò-gɨ́ ùndā dɔ̀-dé dáà, ngḛ̀y léb-léb.Quand il est arrivé près d'eux, il avança à pas feutrés.
dɔ̀-bāgɨ̄ (Syn: bāgɨ̄) NIN épaule. Dòktúr̀ lé ɔ̀sɨ̀ dɔ̀-bāgɨ̄ ngōn lé. Le médecin a donné l'injection à l┤'épaule de l'enfant.
dɔ̀-bɔ̄dɨ̄ N région pubienne (pour l'homme).
dɔ̀-ɓár N tombe. N cimetière. Dḛ́ d-ún nīń d-áw-né dɔ̀-ɓár gɨ́. Ils ont pris le cadavre et l'ont amené au cimetière.
dɔ̀-ɓār-bìsī N tas d'ordures.
dɔ̀-ɓē N village ou pays étranger.
dɔ̀-dál̀ (Syn: dɔ̀-ndá) N pont.
dɔ̀-də̀r̄-lò N monticule, partie élevée. Nān-é jē ɗā kə́y lì-á dɔ̀-də̀r̄-lò gɨ́ tàŕ. Son oncle a fait sa maison en haut sur le monticule.
dɔ̀-dìlà N espace étendue et ouvert. Expr: dɔ̀-dìlà ndɔ̀ɔ̄ -étendue d'un champ Expr: dɔ̀-dìlà lò -endroit sans arbres Expr: dɔ̀-dìlà mbō -la partie à côté de la rivière qui a été inondée mais maintenant l'eau s'est retirée
dɔ̀-dìsā (Syn: kàrnà) N cadeau qu'on fait à un client.
dɔ̀-dḭ́ḭ̄ N termitière.
dɔ̀-dūm N morceau, bout.
dɔ̀-gādɨ̄-nángɨ̄rā [dɔ̀.gādɨ̄.ná̰ŋgɨ̄rā] N plage.
dɔ̀-gɨ́-dīí N monticule; termitière. Tə̰̄y gɨ́ ndɔ̀ɔ̄ kàr dɔ̀-gɨ́-dīí lé àndɨ̄ màjì yā̰. Le petit mil labouré à côté des termitières produit très bien.
dɔ̀-gó N ouest, région ouest du pays Ngambay. Kàr lé ùbà bə̀ŕ àndɨ̄ dɔ̀-gó. Le soleil se lève à l'est et se couche à l'ouest.
dɔ̀-gògɨ́ AV tardivement.
dɔ̀-gɔ̀l NIN manière, façon de faire. NIN traces. Dḛ́ sán̄g dɔ̀-gɔ̀l-sí sár tḛ̀ḛ̄ nè. Ils ont suivi vos traces jusqu'ici. Expr: ùn dɔ̀-gɔ̀l -imiter [qqn] Expr: tò dɔ̀-gɔ̀lé dɨ́ yàá -c'est normal, légitime
25
dɔ̀-jī Prp soi-même. īlā dɨ̀ dɔ̀-jī-í. Pose-le toi-même.
dɔ̀-jī N longueur de deux bras étendus.
dɔ̀-kàl N en surnombre (reste après avoir fait des paires).
dɔ̀-kàsɨ̀ N chéchia.
dɔ̀-kàsɨ̀-bḭ́ N premier sarclage d'un champ de coton.
dɔ̀-kō N épi.
dɔ̀-kóngō [dɔ̀.kó̰ŋgō] (Syn: kóngō) N falaise.
dɔ̀-kóngō-màn̄ [dɔ̀.kó̰ŋgō.mà̰n̄] N esp. de poisson: la vive.
dɔ̀-lò N besoins. àw̄ dɔ̀-lò gɨ́. aller faire ses besoins
dɔ̀-mā̰y-wàā N bottes d'épi de mil.
dɔ̀-mbáy-ə̀ĺ-jē N sorte de sorgho hâtif.
dɔ́-mbùl N maison rectangulaire. Expr: kə́y dɔ́-mbùl -maison rectangulaire
dɔ̀-mbūl-kə́y N sommet du toit.
dɔ̀-nàng [dɔ̀.nà̰ŋ] V terre, territoire. Tòbə̰̀y jē láy yàá d-á̰y dɔ̀-nàńg lə̀ Bāyā jē. Tous les lions ont fuit à la terre des Gbaya.
dɔ̀-ndá (Syn: dál̀) N pont. Pə́n̄ Mùrsál̀ gɨ̀ àrdèpjùmbál̀ lé dɔ̀-ndá tò kènéng. Entre Moursal et Ardepjumbal il y a un pont.
dɔ̀-ndádɨ́ N taxe que les chefs de terre prennent au marché.
dɔ̀-ndùbā N terre héritée des anciens. N lieu d'habitation d'un clan, transmis par les ancêtres.
dɔ̀-ngàn̄g [dɔ̀.ŋgà̰ŋ] N entêtement, obstination.
dɔ̀-ngāng [dɔ̀.ŋgā̰ŋ] NIN gencive. M-ásɨ̄ sɔ̀ dā gɨ́ ngìrà ə̀ĺ, dɔ̀-ngāng-ḿ tí. Je ne peux pas manger cette viande dure, mes gencives sont enflées.
dɔ̀-ngɔ̄ [dɔ̀.ŋgɔ̄] AV intact, en entier. Tò dɔ̀-ngɔ̄ bàá. C'est entier. Də̀w̄ dɔ̀-ngɔ̄ yàá tɔ̀ɔ́ àr̄-ī lé wà? Qui donc a été assez bon pour te le donner?
dɔ̀-ngɔ̀ré [dɔ̀.ŋgɔ̀ré] AV d'abord. Dɔ̀-ngɔ̀ré, m-āw wàlá m-āw m-ōdō kándɨ̄ ɗɔ̄ý. D'abord je vais en brousse et je ramasse des noix de karité.
dɔ̀-tàŕ AV au commencement.
dɔ̀-tèl̄ N mal de tête.
dɔ̀-tél N partie supérieure d'une tige. Expr: dɔ̀-tél ndíl -zone où progresse l'ombre d'un arbre le soir
26
dɔ́ɔ̀-ɓúgā N esp. de plante [Tribulus terrestris].
dɔ̀bɨ̄ VT manifester son mépris en clignant des yeux. V faire un signe. Dɔ̀bɨ̄-m̄ gɨ̀ kə̀m-é. Il m'a fait signe avec ses yeux.
dɔ̀dɔ̀-ə̄m (Syn: ə̄m) N lièvre. Dɔ̀dɔ̀-ə̄m lé tō dā gɨ́ mbī-á ngāl yā̰ lə́m gōsū lə̀-á ḛ̀ yā̰ lə́m tɔ̀. Le lièvre est un animal aux oreilles longues, et il est très malin.
dɔ̀gɨ̀ AV dix. M-úwā kám-mbēdē jē nàńg lò dɔ̀gɨ̀ dɔ̀gɨ̀. J'ai mis les papiers en groupes de dix.
dɔ̀gɨ̀ N buffle. Dɔ̀gɨ̀ lé bòý tōgɨ́ màn̄g bè nè ɗā dìngàm yā̰. Le buffle est un animal de la taille du boeuf, mais il est beaucoup plus agressif.
dɔ̀gùrù N monnaie ancienne.
dɔ̄jī N sorte de sorgho hâtif.
dɔ̀ktúr̀ (Syn: dùktúr̀) V dispensaire.
dɔ̀ngɔ̀r [dɔ̀ŋgɔ̀r] N commencement. N premier, première. Ngōn-də́r gɨ́ dɔ̀ngɔ̀r lé ùndā rī-á nà "Njā-ndān-dá". Le premier petit pigeon, il l'a nomma "Le renard est déjà rassasié". Expr: dɔ̀ngɔ̀r-é -au commencement, d'abord
dɔ̀rɔ̄ AV encore. Gə̀r̄ ə̀ĺ yàá dɔ̀rɔ̄ ɓí wà? Tu n'as pas encore compris?
dɔ̀rɔ̄ AV par soi-même, de son propre chef. Expr: dɔ̀-rɔ̄-í bàá yàá ... -tu as osé ...
dɔ̀rɔ́ Cnj c'est pourquoi. D-ár-é kūbū gɨ́ sìgì dɔ̀rɔ́ ɗí-á lèl̄-é-né. On lui a donné un nouvel habit, c'est pourquoi il est content.
VI se dresser sur la pointe des pieds. Dèné lé dú dɔ̀-lò mbā kòō lī. La femme se dresse sur la pointe des pieds pour voir le serpent.
N recoin, fin, fond. àbɨ̀ lé tò dú màn̄ gɨ́. L'hippopotame reste au fond de l'eau.
dūú VI être petit, petite. Ngōn gɨ́ dūú un petit enfant
dùú-dùú N esp. d'oiseau (coucou du Sénégal).
dùbū VT enterrer. D-ún yò kó̰-dé d-áw dùbū. Ils prirent le corps de leur mère et allèrent l'enterrer. Ngán jē dúbū làr lé nàńg. Les enfants ont enterré l'argent dans le sol. mā̰ m̄-dùbū, ī-dùbū, yḛ̀ dùbū, jḛ̀ḛ̄ ǹ-dùbū-jē, sḛ̀ḛ̄ ǹ-dùbū-jē, dḛ́ dúbū - j'enterre, tu enterres, il enterre, nous enterrons, vous enterrez, ils enterrent. VT semer. Ndī ə̀r̄ nàńg, ɓār-ḿ ā-m̄ m̄-dùbū sə̀-í wúl lə̀-í. Si la pluie arrose bien la terre, appelle-moi que je vienne avec toi semer tes arachides. VI s'enliser (cf. camion). Expr: Dùbū yò mə̀méjē -Il a payé la levée de deuil de son beau-père.
dūbū N morceau de bois. Ngōn lé ùn dūbū kāgɨ̄ ɗèē-né ɓē-é. L'enfant a pris un morceau de bois et l'a apporté à la maison. N souche. Expr: dūbū kúndā -pied d'attache du cheval
dúgà N piment pilé.
dúgdùr N maison en terrasse.
27
dūjé (Syn: dījó) N étoile du matin.
dūjó-lò-kàr̄ (Syn: dījó) N étoile de matin. Lò gɨ́ kṵ́nā̰ jē nō̰ ndáà dūjó-lò-kàr̄ ùbà. Quand les coqs chantent alors l'étoile du matin apparait.
dùktúr̀ (Syn: dɔ̀ktúr̀) N dispensaire. M-āw də̄ dùktúr̀ dɨ́, m-íyā̰-ī ngàā. Je vais au dispensaire, je te laisse maintenant.
dùl N biche-cochon [Céphalophe de grimm].
dùlà-dùlà Id à flots. Màn̄ à̰ӯ dùlà-dùlà. L'eau coule à flots.
dùlùg-dùlùg Id à grand bruit (battre). Kàr-é ɓār dùlùg-dùlùg. Son coeur bat à grand bruit.
dùm N Arabe boutiquier, musulman. Expr: àw dùm dɨ́ -aller loin Expr: dùm-tél -converti à l'islam
dùm N remède préventif contre certaines sorcelleries.
dùm̄ VT dépasser, surpasser. Dùm kàw̄. C'est impossible d'aller. Də̀w̄ dùm̄-ī gɨ̀ ngɔ̄dɨ̄ ndáà ī-dùm̄-é gɨ̀ njā. Si quelqu'un te dépasse en courant, il te faut le dépasser en marchant. VI être têtu, indomptable.
dūm VI être coupé ou atrophié.
dùm-dɔ̀gɨ̀ (Syn: gùmū) N esp. de plante [Urena lobata].
dúmsú ID très (court: descr. de gɔ̀jì). Tō dèné gɨ́ gɔ̀jì dúmsú bàá yàá ɓá tì-á ɓār yā̰ nò̰ó̰. C'est une femme très courte qui parle beaucoup là
dūn N bas de dos. M-ḭ́ dɔ̀ kāgɨ̄ gɨ́ m-ō-sō ndáà dūn-ḿ ndàng. Je suis tombé de l'arbre et je me suis cassé le bassin. Expr: sīngā dūn -colonne vertébrale
dúnyà Arabe N la vie, cours de la vie (on dit aussi dúnyà̰).
dùndā AV pendant la nuit (normalement suivi de dɨ́). Dùndā dɨ́ nè ī-tò ɓī dɨ̀ màjé yàá wà? Pendant la nuit as-tu bien dormi?
dùndáy (Syn: njòr) N aubergine [Solanum gilo].
dùndáy-bángá [dùndáy.bá̰ŋgá] N plante à feuilles épineuses [Solanum cerasiferum].
dùrà N grande jarre.
dùrgùrù AV épais, visqueux (liquide).
dùrùrù Id en gros morceaux. ùnjà dùrùrù gāng. Il le coupe en gros morceaux.
dùsù N extraordinaire. Də̀w̄ gɨ́ dùsù une personne extraordinaire
dūsūwár̀ Franτais N palabre, des problèmes.
dùwà N plantoir. N trou de semence.
28
dùwā N esp. de poisson [Bagrus bayad].
PR le (3ème p. sing.).
PRA lui, le (obj.). ɗí m-ā kàr̄-é wà? Que vais-je lui donner? Dḛ́ d-ár-é né sɔ̀. Ils lui ont donné à manger. PRA son, sa, ses. Ngōn-é rī-á tē-é. Son enfant est malade.
ébē N papillon.
èl̄ [èl̄,ə̀l̄] (Syn: yèl̄) N oiseau. D-ó ngá lə̀ èl̄-bò jē dɔ̀ màsɨ̄ dɨ́. Ils aperçoivent les petits du Gros-Oiseau (perché) sur un tamarinier.
èĺ [èĺ, ə̀ĺ] (Syn: àĺ) AV pas, ne pas.
érē N petit poisson [Schilbe uranoscopus] et [Eurtropius niloticus].
èsɨ̀ V gonfler. Expr: èsɨ̀ kèm -être enceinte Expr: èsɨ̀ ngàm = èsɨ̀ ndàm -avoir une hernie testiculaire Expr: èsɨ̀ tà -être présomptueux
ḛ̀ PR lui (pronom indépendant). ḛ̀ ɓá m-ē-é ə̀ĺ ɓí. Lui-là, je ne l'ai pas encore vu. PR ça, celui, celle. ḛ̀-ń dá m̄-gə̀r̄ ə̀ĺ. Ça je ne sais pas. ḛ̀ gɨ́ ngàw dèné jē lé ə̀njī pà nà kúrā-màr̄-é-nè lé ùn tànjì lə̀-nè à̰ӯ-dɨ́ àw̄. Celui qui est le mari de la femme là pense que son ami avait pris la pintade et avait fuit avec. PR un, une, des. ī-tèē gɨ̀ ḛ̀ gɨ́ ɗàng là. Maintenant tu joues une autre {carte}. Expr: dḛ́ gɨ̀ dèné lə̀-á -eux (lui et sa femme)
ḛ̀ḛ̄ AV oui. ḛ̀ḛ̄, tō kɨ́ lə̀-sí yàá láy. Oui, c'est bien le nôtre à nous tous.
-ə́ LOC en, dans.
ə̀bɨ̀ N tesson de poterie (pour griller).
ə̀dɨ̄ N urine. Expr: ə̀r ə̀dɨ̄ -uriner
ə̀dɨ́ VI se trouver quelque part. m-ə́dɨ́, ə́dɨ́, ə̀dɨ́ - je me trouve, tu te trouves, il se trouve.
ə́gɨ̄ (Syn: yégɨ̄) N rat.
ə́gɨ̄-wūrī (Syn: yégɨ̄-wūrī) N aulacode.
ə̀jī (Syn: ə̀njī) V penser, réfléchir (normalement avec ). ḭ́yá̰-m̄ ā-m̄ m-ə̄jī tà lám ɓá. Laisse-moi réfléchir un peu d'abord.
ə̄kɨ̄də́ N côté.
ə̀l̄ (Syn: yèl̄) N oiseau.
ə̀ĺ [ə̀ĺ, èĺ] AV pas, ne pas. Jḛ̀ tō njè-ɓògò jē ə̀ĺ. Nous ne sommes pas des voleurs. Dùndā dɨ́ nè m̄-tò ɓī dɨ̀ màjé ə̀ĺ. Cette nuit je n'ai pas bien dormi.
ə̀m N nez. úlā jī-í ə̀m-í dɨ́ ə̀ĺ. Ne mets pas le doigt dans le nez. úlā jī-í ɗə́w ə̀m-í gɨ́ ə̀ĺ. Ne met-pas le doigt dans le nez.
ə̀m̄ N écume, mousse.
29
ə̄m (Syn: dɔ̀dɔ̀-ə̄m) N lièvre. Ndɔ̄ kárā ùwà ə̄m ìlā kùlā gɔ́s-é dɨ́ àw̄ ìngà-né mbàw lé. Un jour il a attrapé un lièvre, lui a mis une corde au cou, et l'a amené pour trouver le pêcheur. ə̄m lé tō dā gɨ́ mbī-á ngāl yā̰ lə́m gōsū lə̀-á ḛ̀ yā̰ lə́m tɔ̀. Le lièvre est un animal avec les oreilles longues, et il est très malin.
ə̀mə̀ VI être impatient; se presser trop. ī dá ə́mə̄ yā̰. Toi tu te presses trop.
ə̀mə̄ VI respirer. VI se reposer.
ə̀mɨ̀ VI devenir graisseux. Kə́r lé ə̀mɨ̀. Le sésame (pilé) devient graisseux. Dā nè lé ə̀mɨ̀ yā̰. Cette viande a beaucoup de graisse.
ə̀n̄ VT nager sous l'eau. Lò-gɨ́ ndābɨ́ ə̀n̄ màn̄ ndáà tḛ̀ḛ̄ kànàng ə̀ĺ. Quand le canard pénètre dans l'eau, il ne sort pas vite.
ə̀ndɨ̀ VI répandre une odeur. Ngōn lé ə̀ndɨ̀ sḭ̀. L'enfant a pété. Né ə̀ndɨ̀ màjə̀ĺ nè. Quelque chose sent mauvais ici. VT sentir, flairer. Expr: ə̀ndə̀ sḭ̀ -péter, lâcher un pet, fesser
ə̀ndɨ̀-bìnì N esp. d'herbe [Gynandropsis gynandra].
ə̀ngə̄ [ə̰̀ŋgɨ̄] (Syn: yə̰̄m) VI maigrir. Mò̰y lé jɔ̄gɨ̄ kúrā-màr̄-ḿ yā̰ àr̄-é ə̀ngə̄. La maladie a dérangé mon ami à tel point qu'il a beaucoup maigri. Sɔ̀ né yā̰ nḛ̀ ə̀ngə̄ kə́ng-kə́ng. Il mange beaucoup mais il est toujours très maigre.
ə̀njī VT dédaigner.
ə̀njī (Syn: ə̀jī) VI penser, réfléchir (normalement avec ). Kúrā-màr̄-é lé ə̀njī pà nà àw̄ kórō-nè mbā tɔ̄l-nè. Son ami pense qu'il le chasse pour le tuer. ḭ́yá̰ mā̰ m-ə̄njī tà lám ɓá. Laisse-moi réfléchir un peu d'abord. Expr: ə̀njī tàr -avoir des soucis Expr: ə̀njī ngə̀y -être perplexe Expr: ə̀njī pí -ne savoir que faire Expr: ə̀njī dɔ̀ -penser à, se concerner de Ndɔ̄ gɨ́-ɗá ɓá ngàb-ḿ ə̀njī dɔ̀-ḿ dɨ́ wà?Depuis quand mon mari pense-t-il à moi?
ə̀r V tomber (la pluie), pleuvoir. ɓāl kárā bè ndī ə̀r ə̀ĺ àr̄ ɓō ò̰ də̀w̄ jē yā̰ ngōn ɓē gɨ́ kárā bè. Une année la pluie n'était pas tombée et la faim rongeait les habitants d'un petit village. Ndī ə̀r yā̰ ɓō j-à dùbū né ɓōgɨ́-nè ə̀ĺ. Il pleut beaucoup alors nous ne pouvons pas semer aujourd'hui. V uriner (avec ə̀dɨ̄). m-ā m-ə́r̄ ə̀dɨ̄, ī ə́r̄ ə̀dɨ̄, yḛ̀ ə̀r ə̀dɨ̄, jḛ̀ḛ̄ j-ə̀r ə̀dɨ̄ j'urine,tu urines,il urine,nous urinons (ou bien j'ai uriné) jḛ̀ḛ̄ j-ə̀r jē ə̀r̄, sḛ̀ḛ̄ ə́r jē ə̀r̄, dḛ́ӯ d-ə́r ə̀r̄-dɨ́ - nous urinons, vous urinez, ils urinent. Ngōn ə̀r ə̀dɨ̄ gìr kḭ́-á jē gɨ́. L'enfant a uriné sur le dos de sa mère.
ə̀r V pierre. Ngōn lé ìlā-m̄ gè kɔ́rí ə̀r kàrī bàá yàá. L'enfant a jeté une pierre sur moi pour rien. M-ún ə̀r m-ílā-né yèl̄. Je prends une pierre pour lancer sur un oiseau.
ə̀r VI grossir. VI être gras. Màn̄g lə̀-á ə̀r ndòl-ndòl. Son boeuf est bien gras.
ə̀r̄ VI être cuit. Lò gɨ́ ngúl lé ə̀r̄ mbá̰ dáà, ùlà jī-á dɨ̀ mbā kùn kárā nā̰. Une fois les ignames étaient cuites, il a mis la main pour prendre une et la goûter. Sɔ́ dā nè ə̀ĺ nà ə̀r̄ ə̀ĺ. Ne mange pas cette viande, elle n'est pas bien cuite. VI être mûr, devenir mûr (grains). Másàr lé ə̀r̄. Le maïs est mûr. Tə̰̄y lé ə̀r̄ kə̀m nò̰ wàā gɨ́. Le pénicillaire devient mûr avant le sorgho. Expr: ə̀r̄ kə̀m -être assez mûr pour [inf.] Kō lé ə̀r kə̀m kə̀m kìnjà ngàá.Le mil est assez mûr pour récolter.
ə̀r̄ VT tromper.
ə̀r̄ N urine (v. aussi ə̀dɨ̄). Expr: lò ə̀r̄ -l'endroit pour uriner
30
ə̀w V être loin (devient ə̀b quand il y a un objet personnel). ɓē lə̀ mə̀m-ḿ jē ə̀w. Le village de mon beau-père est loin. VI être long. Kùr-í ə̀w yā̰. Tu as beaucoup tardé à revenir. (litt: ton absence était longue) VT être long pour. ɗə́w ə̀b-m̄. Le chemin est long pour moi.
ə̀w̄ VT cesser. Ndɔ̄ gɨ́-n̄ lé bɔ̀ɔ̄-dé jē ə̀w̄ k-àӯ kīdō gɨ̀ sà. A partir de ce jour-là, leur père cessa de boire la bière et de fumer du tabac. Expr: ə̄w rɔ̄ [də̀w̄ ɗā] -[qqn] cesser de [faire] ə̄w rɔ̄-í tībī yūrō nàńg mbɔ̀r kə́y gɨ́ bè.Ne crache pas sur le sol à côte de la maison comme ça!
ə́ylépēlē V épervier. ə́ylépēlē tō yèl̄ gɨ́ bòý gɨ́ sɔ̀ ngán kīnjá jē. L'épervier est un grand oiseau qui mange les poussins.
ə̰̀ə̰́ə̰̀ Inj oui, c'est comme cela.
ə̰́ə̰̀ə̰́ Inj non, ce n'est pas cela.
ə̰̀y VI être suffisant (toujours avec la négation). Né gɨ́ ā-m̄ lé ə̰̀y ə̀ĺ. Ce que tu m'as donné n'est pas suffisant.
gá-màgār (Syn: gádɨ́-màgār) N araignée.
gàb Id très (troué) (descr. de ɔ̀sɨ̀; fréq. = ɔ̀sɨ̀).
gàb-gàb (Syn: gùb-gùb) Id descr. d'avaler. Mūnú ndùjī gàb-gàb. Il avale de la farine.
gàbà-gàbà Id très (fâché). Wōng ɗī-á àr̄-é àw̄ dɔ̀-ḿ dɨ́ gàbà-gàbà. Il est en colère contre moi.
gábɨ̀rà N criquet. ùwà gábɨ̀rà, ndə̀m̄ gɨ̀ kám àw̄ dɨ̀ kə́y lə̀-á. Il attrape un criquet, l'enveloppe dans des feuilles et le rapporte à la maison. Gábɨ̀rà lé tō kùr̄ gɨ́ sɔ̀ kám kāgɨ̄. La sauterelle est un insecte qui mange les feuilles des herbes.
gādɨ̄ N prix. Sé gādɨ̄ kòsɨ́ lə̀-í lé kándá wà? Le prix de tes concombres est à combien? Expr: ɗā gādɨ̄/ɔ̀r̄ gādɨ̄ -discuter le prix
gādɨ̄ N surface, étendue, limite. Expr: ùnjà gādɨ̄ -délimiter Expr: ìlā gādə̄ -faire un cercle Expr: dɔ̀-gādə̄ -étendu de sable
gádɨ́-kò̰ō̰ N esp. d'oiseau, martin-pêcheur.
gádɨ́-màgār (Syn: gá-màgār) N araignée. Gádɨ́-màgār jē d-ílā jám d-úwā-né kə́m jē. Les araignées tissent des toiles pour attraper les mouches.
gágà N corbeau. Gágà lé tō yèl̄ gɨ́ ndà lə́m ndùl lə́m nè ɓə̄ĺ də̀w̄ jē yā̰. Le corbeau est un oiseau blanc et noir qui a beaucoup de peur des gens.
gàgɨ̀ N esp. de poisson [Synodontis schall].
gàgɨ̀ N poisson-chat. ìngà gàgɨ̀ jōó bàá. Il a trouvé deux poisson-chats seulement.
gágɨ̄ VT embêter, compliquer les choses.
gágɨ́ Inj tant pis pour toi.
gàgɨ̀-súùnú (Syn: gàgɨ̀-súngɨ̀rú) N esp. de poisson [Auchenoglanis biscutatus].
gàgɨ̀-súngɨ̀rú [gàgɨ̀.sṵ́ŋgɨ̀rú] (Syn: gàgɨ̀-súùnú) N esp. de poisson [Auchenoglanis biscutatus].
31
gágō (Syn: ngáāgō) N plante cultivée [Solanum aethiopicum].
gàjì NIN fourche; bois fourchu. S'il n'y a pas de bois fourchu, la case tombe. Expr: gàjì kāgɨ̄ -la fourche d'un arbre
gàjì NIN félicitation. Expr: ɔ̀sɨ̀ gàjɨ̀ -féliciter Dèné lé ɔ̀sɨ̀ gàjì njè-kùlà lə̀-á.La femme félicite son travailleur.
gàjì N corne d'un animal. Gàjì màn̄g Mbōrō ngāl yā̰ ùndā gàjì màn̄g jē gɨ́ ɗàng. Les cornes des boeufs Mbororo sont plus longues que celles des autres boeufs. N amulette. è tō njè gàjì. C'est la responsable des amulettes. N sorte d'initiation Ngambaye.
gājī VT couper en deux (quelque chose de cuit; quand il est cru, on utilise rībā,rīyā). N débris, morceau.
gájī VT couper en petits morceaux.
gàjì-gə́l NIN la fente des fesses.
gàl̄ N esp. de gourde avec cou.
gál N espace entre les jambes. Bísī lé àndɨ̄ gál-ḿ gɨ́ à-m̄ m-tèē m-ōsō. Le chien courait entre mes jambes et m'a fait tomber. Expr: njè-gál -personne aux jambes arquées
gáláw ID à contre coeur (mais on donne et il ne lui reste rien). M-ún gáláw m-ár-é. Je le lui ai donné à contre coeur.
gāmā N fanfaronnade. Expr: ùwà gāmā -faire le malin
gámàgār (Syn: gádɨ́-màgār) N araignée.
gámàtúrí N espl d'insecte ailé.
gàmlà N femme remariée.
gámsá Id bien (coagulé) (descr. de ɓī).
gàń [gà̰ń] VT contourner. VI faire le rusé.
gànúḿ N réchaud à braises.
gándáng [gá̰ndá̰ŋ] AV inoccupé.
gándɨ̄-gō [gá̰ndɨ̄.gō] (Syn: gár̄-gō) N partie supérieur convexe de la nuque.
gàndɨ̀rà [gà̰ndɨ̀rà] (Syn: kūrā-ɓòr) N esp. d'arbre épineux [Bombax costatum].
gāng [gā̰ŋ,gā̰ŋgɨ̄] VT couper, diviser. Le fleuve coupe complètement la route. M-ā gāng kùlā nòjī lə̀-sí. Je vais couper vos liens fraternels. VT prendre un raccourci. VT traverser (fleuve). m̄-gāng bā gɨ̀ tò. J'ai traversé le fleuve avec une pirogue. Expr: gāng mbā -retenir un hôte chez soi Expr: gāngə̄-m̄ ìlā-m̄ tūrā. -Il m'a fait passer de l'autre côté en pirogue. Expr: gāng dɔ̀-ḿ dɨ́ -passer chez moi
gán̄g [gá̰ŋgɨ̄,gá̰ŋ̄] N grand tambour. Gán̄g lé ɓār yā̰ ùndā kɔ̀dè. Le tambour "gang" résonne plus fort que le tambour en deux faces.
32
gáng-ndà [gá̰ŋ.ndà] AV couché sur le dos.
gàngə̀rà [gà̰ŋgə̀rà] N brousse épaisse.
gángɨ̄ [gá̰ŋ̄,gá̰ŋgɨ̄] VT couper {plus. fois} (fréq. de gāng).
gànjáng [gà̰njá̰ŋ] N circoncision.
gàr N qualité, espèce, modèle, catégorie. Expr: gàré -un du même modèle
gár-gō (Syn: gō) NIN nuque. Yḛ̀ ùndà gár-gō ngōn-é. Il a tapé son enfant sur la nuque.
gár̄-gō (Syn: gándə̄-gō) N partie supérieur convexe de la nuque.
gàárā (Syn: gàýrā) N palmier-doum [Hyphaene thebaica].
gàràrà Id faisant un tour. Il est sorti faire un petit tour.
gàrgàsɨ̀ N nourriture grossière pour collectivités.
gàrgò N harpon de pêche barbelé.
gár̀wájē N esp. de sorgho hâtif.
gàásà (Syn: gàsásà) N bouteille.
gàsàng [gàsà̰ŋ] N entêtement. Expr: kúndā gɨ́ ɗā gàsàng -un cheval têtu
gàsásà (Syn: gàásà) N bouteille.
gàsásɨ̀ Arabe N bouteille.
gásɨ̄rá N oseille sauvage.
gāw VT réchauffer. M-ndìbì pə̀r m-ār rɔ̄-ḿ gāw gáw-gáw. Je me suis bien réchauffé.
gáw AV parfaitement (savoir) (descr. de òō, gə̀r̄). Il sait parfaitement. AV exprès. Il l'a fait exprès. Expr: ìsì gáw. -Il se met en évidence.
gáw-gáw ID bien (réchauffer): descr. de gāw.
gáwā (Syn: kìnglèbā) N esp. d'arbre [Cassia occidentalis].
gàyìm (Syn: gàyìm-də̀w̄) N brigand.
gàyìm-də̀w̄ N brigand.
gàýlà-ə̀bɨ̀ N tesson de poterie.
gàýlà-kā N débris de calebasse.
gàylàbàl N esp. de fourmi ailée.
33
gàýrā (Syn: gàárā) N esp. d'arbre, palmier-doum [Hyphaene thebaica]. Gàýrā lé tá nà̰ā̰ gɨ̀ màr nè ḛ̀ ngāl yā̰ ə̀ĺ. Le palmier doum est pareil au rônier, mais il n'est pas si grand.
gà̰ N labour rapide, par occasion. Expr: ìlā gà̰ -passer au champ pour faire un labour rapide ə̰́Mon père a passé un moment dans son champ pour y labourer.
gà̰ N motif, raison. ɗā ɔ́jī né gà̰ ɗí wà? En vertu de quoi as-tu fait cela? [litt: tu fais tu montres la chose pour quelle raison]
gà̰ N reste. Expr: tìá nà̰y gà̰ -c'est inachevé
gá̰ Id fermement (tenir) (descr. de ùwà).
gà̰ā̰ VT étirer. Expr: gà̰ā̰ gɔ̀l -se dresser sur la pointe des pieds Gà̰ā̰ gɔ̀l-í.Dresse-toi sur la pointe des pieds. Expr: gà̰ā̰ mè -rétracter le ventre
gá̰gà̰ā̰ (Syn: gágà) N corbeau.
gà̰y VT fendiller, casser en deux.
AV à l'écart. úwā də̄ gé. Mets-le à l'écart.
gèl N gauche. Bɔ̀-ḿ jē tō gèl. Mon père est gaucher. NIN défaut. Gèl-é tò gɨ́-n̄. Il a son défaut. Expr: dɔ̀-gèl -à gauche
gél [gél,gə́l] NIN fondement, fond. Gél ɓɔ́l lə̀-ḿ mbùdù. Le fond de ma poche est percé. Sóò lé òsō gél màn̄ bùlà gɨ́. Le seau est tombé au fond du puits. PRP sous (avec dɨ́). VI s'élargir. Mes plants d'arachides s'élargissent bien. NIN sorte, genre; couleur. Kártɨ̀ gél sɔ́: jìnárì tɔ̀, sènégɨ̀ tɔ̀, kóbì tɔ̀, sùbátà tɔ̀. Il y a quatre couleurs: carreau, trèfle, coeur et pique. Dìngàm kárā ùl̄ kūnjá jē yā̰, dáà kūnjá jē lé gél-dé ɓə́dɨ́ ɓə́dɨ́. Un homme élevait beaucoup de poules, et les poules étaient des espèces différentes. Expr: gél kà -lignée familiale Expr: ɔ̀r̄ gél -trahir Expr: gél-é gāng -cela cessa (de couler) Expr: òsō gél-ḿ dɨ́ -se rallier à moi Expr: ùndà gél -commencer Būr ùndà gél kɔ̀sɨ̀ pā.Le varan commença à chanter. Expr: gél-é gɨ́ nè ɓá -c'est pourquoi Bāgɨ̄ yèl̄ nè lé tə̀dɨ̀ gél-é gɨ́ nè ɓá yḛ̀ òsō-né nàńg.L'aile de cet oiseau s'est cassée en dessous, c'est pourquoi il est tombé.
gél-tà N menton. Kúrā-màr̄-ḿ ùndā-m̄ gél-tà-ḿ gɨ́ ìlā-m̄ nàńg. Mon ami m'a frappé au menton et m'a terrassé.
gèng [gèŋ] Id hésitant. àr ùy gèng. Il reste pensif, hésitant.
gèsɨ̄ [gèsɨ̄,gə̀sɨ̄] N reste. Gèsɨ̄-é jē dá tō mṵ̀ yàá láy. Le reste (des cartes) est du "foin".
gḛ̄ VT prendre du bout des doigts. VI marcher sur la pointe des pieds.
gə̄ (Syn: də̄) Prp vers. Sé āw gə̄ ɗá wà? M-āw gə̄ súgɨ̀ gɨ́. Vers où tu te diriges? Je vais vers le marché. PRP de. ḭ̀ gə̄ ɗá ɗá kàrà, də̀w̄ gə̀r̄ ə̀ĺ. Il vient d'où, on n'en sait rien. PRP comme (indique l'utilisation de qqc. dont on a déjà parlée). Njè-kɔ̀r̄ lé ùn ngàw-làr ɗā gə̄ kɔ̀sɨ̀. Le forgeron a pris un morceau de fer et en a forgé une houe.
gə̄ AV marqueur d'existence (toujours avec ). Tō gə̄ mbáy. Il est un chef. Expr: [ɗā né] gə̄ [inf] -ne faire que Ndī mbél màn̄ gə̄ mbél.Il y a eu une pluie torrentielle. [litt: la pluie ne fait que tomber]
34
gə̀bə̀ N esp. de petit poisson.
gə̀bə̀rə̀ Id bien (se poser). ùwà dɔ̀ kāgɨ̄ gə̀bə̀rə̀ ìsì dɨ́. Il se pose bien sur un arbre.
gə̀bə́rə̄ N esp. de courge.
gə̀bɨ̀ N idiot.
gə̀bɨ́rə̄ N esp. de plante [Citrullus lanatus].
gə̄dɨ̄ VT soutenir. Expr: kàré gə̄də̄ -il est trop pressé, anxieux
gə́dɨ́-gə́dɨ́ Id bien (en plein milieu). Tò dàn-á gə́dɨ́-gə́dɨ́. C'est bien en plein milieu.
gə̀dɨ̀rə̀-gə̀dɨ̀rə̀ Id avec peine (descr. de ùwà). D-úwā nàńg gə̀dɨ̀rə̀-gə̀dɨ̀rə̀. On l'a retenu avec peine.
gə̀jīrə̄ N culotte.
gə̀m N testicules. Gə̀m bàl gɨ́ núngā lé lèl̄ yā̰. Les testicules du bouc grillés sont délicieux.
gə́m N esp. d'arbre [Grewia venusta]. N sauce longue. V matière gluante. Expr: à̰ӯ gə́m -être gluant Expr: ùwà gə́m -être gluant, visqueux
gə̀mjē N bébé de sexe masculin.
gə̀ń V construire l'intérieure du toit.
gə̀ndə̀rə̀ Id écarquillé (yeux). Kə̀m-é tò gə̀ndə̀rə̀. Il a les yeux écarquillés.
gə̀ng [gə̰̀ŋ] N petit tambour à deux faces.
gə́n̄g [gə̰́ŋgɨ̄] N mante religieuse. Gə́n̄g lé tō kùr̄ gɨ́ bòý yā̰ gɨ́ sɔ̀ ngán kùr̄ jē gɨ́ ɗàng. La mante religieuse est un insecte très grand qui mange beaucoup d'insectes plus petits.
gə́n̄g [gə́ŋ̄gɨ̄] VI venir à plusieurs reprises.
gə̀ngə̀rə̀ [gə̰̀ŋgə̀rə̀] N carcasse. Expr: gə̀ngə̀rə̀ wōdɨ̄rō -carcasse de voiture
gə̀r̄ N spatule pour remuer la boule. ún gə̀r̄ gɨ́ nè ām m̄-kōrē-né mùrū. Prend-moi ce spatule en bois pour que je puisse remuer la boule avec.
gə̀r̄ VT connaître. Mā̰ m̄-gə̀r̄-dé ə̀ĺ. Je ne les connais pas. Sé ī-gə̀r̄-é wà? Est-ce que tu le connais? VT savoir. m̄-gə̀r̄ ə̀ĺ ɓí. Je ne sais pas encore. VT comprendre.
gə́r N tapioca [Tacca leontopetaloides]. Dèné jē lé d-úr gə́r mbā tá gɨ́ bíyā. Les femmes creusent la racine du tapioca pour faire la bouillie.
gə́r NIN tombe. Də̀w̄ kùndà ngōn dɔ̀ gə́r yégɨ̄ dɨ́ lì-á ə̀ĺ. On ne frappe pas l'enfant sur la tombe de son souris. (proverbe) (On ne doit arracher de l'enfant ce qu'il a découvert.)
gə́r̄ VT gratter [le sol]. V glaner.
35
gə̀rə̀m N champ laissé en jachère.
gə́rə́rə́ AV attentivement.
gə́rgə́ndə̄ (Syn: gírgíndī) N esp. de plante [Asparagus africanus].
gə̀s Id dignement. àr nàńg gə̀s. Il s'arrête dignement.
gə́ẁ AV qui a font plat, à angle droit. Bìrī lé gél-é tò gə́ẁ. Le fond de ce mortier (neuf) est plat.
gə̰́y VT tomber à plusieurs à la fois [feuilles, seins, rosée]. Gə̰́y né ndām ɗí-á dɨ́ ngàā. Il a déjà cessé de porter (régulièrement) sa tenue d'initié.
gìdā (Syn: nɔ̀dɨ̄) VI boire à deux en même temps dans la même calebasse.
gídī (Syn: ngídī) VT chatouiller.
gín NIN fond. Sóò lé òsō gín màn̄ bùlà gɨ́. Le seau est tombé au fond du puits. PRP sous, dessous de.
gìnà N bosse. Expr: njè-gìnà -un bossu
gìnà-gɔ́sɨ̄ N partie inférieure de la nuque.
gìndō (Syn: jám) N toile d'araignée.
gìr PRP derrière. Ngán jē d-áw ndām gìr kə́y gɨ́. Les enfants jouaient derrière la maison. PRP à côté de. āw tò gìr mbáy dɨ́. Va coucher à côté du roi.
gìr N dos (v. aussi bàr-gìr).
gír (Syn: ká-gír) N bruit.
-gìr-é- NUM connecteur entre les numéraux (v. aussi -dì-á-). dɔ̀g-gìr-é-sɔ́ quatorze
gír-gɔ̀l N talon.
gìrà N fourche. Expr: gìrà kāgɨ̄ -fourche d'un arbre
gìrā N fétiche sous la peau de la main, pour être adroit.
gìrā N singe ravisseur.
gìrā (Syn: gìdā) VI boire à deux en même temps dans la même calebasse.
gírgíndī (Syn: gə́rgə́ndə̄) N esp. de plante [Asparagus africanus].
gírírí AV rond.
gɨ̀ AUX futur proche. à gɨ̀ kàw̄. Il s'apprête à aller.
36
gɨ̀ (Syn: dɨ̀) Prp avec; en. àw̄ gɨ̀ bɔ̀b-é. Il est parti avec son père. àw̄ gɨ̀ wōdɨ̄rō. Il est parti en voiture. Dḛ́ gɨ̀ dèné lə̀-á d-úsā ngúl lé nà̰ā̰ dɨ́. Lui et sa femme mangèrent les ignames ensemble. Prp et. è ndìgì né-sɔ̀ gɨ́ làl̄ dā gɨ̀ kānjī. Il veut un repas sans viande et (sans) poisson. Expr: àw̄ gɨ̀ -avoir Jḛ̀ j-àw̄ gɨ̀ ngán jē ə̀ĺ.Nous n'avons pas des enfants.
gɨ́ PRP dans, en (locatif, après nom). Súgɨ̀-dɨ́ = súgɨ̀-gɨ́ [súggɨ́] au marché mḛ̀ ɓē gɨ́ au village àw̄ sì né dɔ̀ pàĺ gɨ́. Il alla s'asseoir avec (la chose) sur le séchoir. ḛ̀ mbél kō lé mḛ̀ kèē gɨ́. Elle a versé le mil dans le van.
gɨ́ Cmp que, qui. Súgɨ̀ gɨ́ Mūndūú bòý yā̰ ùndā yè gɨ́ Sár̀. Le marché de Moundou est plus grand que celui de Sarh. Də̀w̄ gɨ́ ɓògò-m̄ lé tō ī à. La personne qui m'a volé était toi même.
gɨ̀-lò-jē-láy AV partout.
gɨ̀-mbā PRP pour (avec infinitif). āw súgɨ̀ gɨ́ gɨ̀-mbā ndōgō ùbū. Va au marché pour acheter de l'huile.
gɨ́-ǹ SPC ce, cette (contraction de gɨ́ nè).
gɨ́-n̄ SPC ce (qui est là) (contraction de gɨ́ nò̰ó̰).
gɨ́-n̄ AV là (dans le passé). Dèné gɨ́-n̄ lé ò̰ mùrū lé gɨ̀ kárē-bàá láy. Cette femme là (en parlant du passé) a mangé toute la boule seule. Expr: tò gɨ́-n̄ -être, exister
gɨ̀-nḭ̀-á (Syn: dɨ̀-nò̰-á) AV pour toujours.
gɨ̄-ndāńg [gɨ̄.ndā̰ńg] AV pour rien. Ngōn lé ìlā-m̄ gɨ̀ ə̀r gɨ̄-ndāńg. L'enfant a jeté une pierre sur moi pour rien.
gɨ̀-ndɔ̄ɔ́ (Syn: ndɔ̄ɔ́) N le matin. ɓōlé ó̰ mùrū gɨ̀-ndɔ̄ɔ́ ndáà ā tò ɓī yā̰. Si tu manges la boule le matin, tu dormiras beaucoup (pendant la journée). Expr: gɨ̀-ndɔ̄ɔ́ nè -ce matin
gɨ́-ɗá INT lequel, laquelle. Mḛ̀ ɓē gɨ́-ɗá wà? Dans quel village? Sé bḭ̄yā̰ gɨ́-ɗá ɓá rī-á tī-é wà? Laquelle chèvre est malade? Expr: ndɔ̄ gɨ́-ɗá? -quand, quel jour? Sé ā ɗèē ndɔ̄ gɨ́-ɗá wà?Quand (quel jour) vas-tu venir?
gɨ̀-sḭ́ (Syn: dɨ̀-sḭ́) AV matin. ɗí ɓá ā ɗā bèrè gɨ̀-sḭ́ wà? Qu'est-ce que tu vas faire demain matin?
PRP derrière. Bísī jē lé tò gō-dé dɨ́. Les chiens se couchèrent derrière eux. PRP après, à la suite de. Tə̰̄y lé ə̀r kə̀m gō másàr gɨ́. Le petit mil devient mûr après le maïs. PRP en l'absence de.
N nuque. ḛ̀ ùndà gō ngōn-é. Il a tapé son enfant sur la nuque. Expr: njè gōḿ dɨ́ -mon cadet Expr: àw̄ gō [də̀w̄] -suivre [qqn] àw̄ ndíl-í dɨ̀ mbā kàr̄-m̄ m-āw gō-é dɨ́.Il est allé à l'ombre pour que je le suive.
N idée de rattrapement. Expr: né gó lìá -la chose sur laquelle il se rattrape
gó-būr N vieux varan.
gō-dɨ́ AV après. Ngà gō-gɨ́ ndáà, ā ɗā-né bàń? Et après, qu'est-ce que tu en fais?
gō-gɨ́ AV après.
gō-ngāl [gō.ŋgāl] NIN surveillance. ḭ́yá̰ dɨ̀ gō-ngāl-é ə̀ĺ. Ne le laisse pas sans surveillance.
gòdè N creux.
37
gòdɨ̀ N trace. Rígɨ̀m ùn gòdɨ̀ gɔ̀l-é àw̄ sán̄g ngōn lé. L'hyène suivit les traces de ses pas et cherche l'enfant. Expr: gòdɨ̀ gɔ̀lé -la trace de ses pieds
gòdó VI être absent. Mbáy gòdó ɓē-é. Le chef n'est pas chez lui. Ngō-kó̰-í lé gòdó. Ton frère (que tu demandes) est absent. Né sɔ̀-sí gòdó. Il n'y a rien à manger pour nous. Expr: (né) lə̀ [də̀w̄] gòdó -[qqn] n'a pas (qqc) Sēngē lə̀-í gòdó wà?Tu n'as pas de moustiquaire?
gògɨ́ (Syn: gògó) AV en arrière. Dḛ́ gɨ́ d-áw kédé lé gə̀r̄ né gɨ́ tḛ̀ḛ̄ dɔ̀ dḛ́ gɨ́ nà̰y gògɨ́ lé ə̀ĺ. Ceux qui étaient avant n'ont pas vu ce qui est passé à ceux qui étaient derrière. AV à nouveau. AV derrière, de derrière. Jī dā gɨ́ kédé lé yàá òm būwá gɨ́ ɓá, ḛ̀ gɨ́ gògɨ́ à kòm būwá gɨ́ ɓə́y. Les pattes de devant tombent dans le trou d'abord, et les derrières vont tomber aussi. (proverbe) Expr: tél gògɨ́ -reculer Expr: tél kàw̄ gògɨ́ -partir à nouveau, rentrer Lò gɨ́ ā tél kàw̄ gògɨ́ ndáà ī-ɗèē ā-m̄ m-úlā-ī.Quand tu partiras (encore), viens ici, je te donnerai une commission.
gògó (Syn: gògɨ́) AV en arrière. Expr: (kūbū) tél ɗèē gògó -(style de vêtement) devenir encore populaire Kūbū gɨ́ nèē lé tél ɗèē gògó.L'habit là est revenu à nouveau.
gól VT consoler, bercer. Dèné àw̄ gól ngōn-é. La femme berçait son bébé.
gólē N gourde. Njè-ndɔ̀ɔ̄ ùlà gólē gɨ̀ màn̄ kènéng sɔ́l-é gɨ́. Le cultivateur met sa gourde "gal" pleine de l'eau sous les aisselles.
gònèy (Syn: gùnày) N esp. d'herbe à tubercule [Cochlospermum tinctorium].
góngə́rō̰ [gó̰ŋgə́rō̰] VI se recroqueviller [peau]. VT bondir sur.
gōrē VI avoir rond de graisse. Tì-á gōrē jìm. Il a un rond de graisse sur la bouche.
gōrē VT sélectionner. Gōrē lò ḭ̀yà̰. Laisser intact le lieu (sans le balayer, par exemple).
gòríyō N esp. de plante [Vitex simplicifolia].
gōsɨ́ VT travailler [qqc] pour en obtenir [qqc]. VT approcher un animal avec précaution.
gōsō [gōsō,gōsɨ̄] (Syn: gōsū) NIN technique. ḛ̀ lé tō gōsō kòndè gɨ́ tɔ̄gɨ́rɔ̄. Il est un vrai de vrai artiste de la cithare. Expr: njè gōsɨ̄ -artiste, débrouillard
gōsū (Syn: gōsō) N ruse, astuce ( gōsú est aussi possible). Njā ɗā gōsú ùlà də́r pà nà n-ḛ̀ ǹ-ɗèē dɨ̀ mbā kùndā rī ngán nān-nè. Le renard usa d'une ruse en disant au pigeon qu'il était venu pour donner des noms à ses neveux. NIN façon de [faire qqc.]. M-gè də̀j-ī gōsū ɗā ùbū ɗɔ̄ý. Je voudrais te demander la façon de faire l'huile de karité. Expr: ɗā gōsú -être malin/maligne Sé dàn-dé dɨ́ mùndá nè lé, ná̰ ɓá ɗā gōsū yā̰ wà?De ces trois personnes, quelle a été la plus maligne?
gòyábɨ̀ Franτais N goyavier [Psidium guajava].
gòyírō, gòýrō (Syn: gòríyō) N esp. de plante [Vitex simplicifolia].
gó̰ VT examiner attentivement (fréq. de gò̰ō̰).
gò̰ō̰ VT courber, tordre. VI être courbé.
gò̰ō̰ VT examiner (voir aussi gó̰). VT rendre [qqn] visite. M-ɗèē dɨ̀ mbā gò̰ō̰-ī bàá yàá. Je suis venu tout simplement te rendre visite. Kúrā-màr̄-ḿ àw̄ gò̰ō̰ kḭ́-á jē. Mon ami est allé visiter sa mère.
38
gò̰y-gò̰y Id noir de nuages. Ndī ḭ̀ gò̰y-gò̰y. Le ciel est noir de nuages.
gɔ̀bɨ̀ [gɔ̀bɨ̀,gɔ̀bɨ̄] VI être maladroit ( gòbɨ̄ est aussi possible). N maladresse.
gɔ́bɨ̄ (Syn: gɔ́sɨ̄) NIN cou.
gɔ̀bɨ̄rɔ̄ NIN gésier d'oiseau. NIN sternum de mammifère ou d'oiseau.
gɔ̀jì VI être court, de petite taille. Bɔ̀-ḿ jē lé tō də̀w̄ gɨ́ gɔ̀jì yā̰. Mon père est un homme de petite taille.
gɔ̀jì (Syn: kùnà) N sorgho hâtif.
gɔ̀l N gourdin. ā-m̄ gɔ̀l lé m-ílā dām-ḿ gɨ́. Donne-moi le gourdin afin que je le mette sur l'épaule.
gɔ̀l NIN jambe. Dèné lé ìlā kùlā gɔ̀l-é dɨ́ tɔ́-á nàńg. = Dèné lé ìlā kùlā gɔ̀l-é dɨ́ tí-á nàńg. La femme met une ficelle à sa patte et l'attache par terre. ḭ̀ dɔ̀ kāgɨ̄ gɨ́ òsō àr̄ gɔ̀l-é tə̀dɨ̀. Il est tombé de l'arbre et il s'est cassé la jambe. Expr: m-ɔ̄r gɔ̀lə́m -Je me presse Expr: gɔ̀l màjì -bon moment, chance, heureuse coïncidence Expr: dɨ̀ gɔ̀lə́m/gɔ̀lí/gɔ̀lé -a pied (moi, toi, lui, etc.) ɗèē dɨ̀ gɔ̀l-é.Il est venu à pied. Expr: làr dɔ̀ gɔ̀l -récompense Expr: gɔ̀lé -endroit où quelque chose est M-ō dɔ̀ gɔ̀l-é ə̀ĺ.Je ne sais plus où je l'ai mis. Expr: gɔ̀l màjì -bonne chance Gɔ̀l màjì túngā-ī.Tu es chanceux Expr: īlā ngāng gɔ̀lí -n'y retourne plus Expr: gɔ̀lé này tì dáà -alors qu'il n'est pas encore arrivé
gɔ̀l N fois. m̄-ɗèē Mūndūú nè àsɨ̀ gɔ̀l jōó. Je suis venu ici à Moundou à peu près deux fois. M-ā m-ō Njàménà gɔ̀l kárā ə̀ĺ ɓə́y. Je n'ai jamais vu N'Djaména.
gɔ́l VT effacer. VT séparer [les grains du sable, par exemple].
gɔ́l N hibiscus [Hibiscus cannabinus].
gɔ́l VT aplanir. ī-gɔ́l lò dàn-á nò̰ó̰ ā-m̄. Aplanis-moi ce milieu là.
gɔ́lə̀ĺ N esp. d'oiseau.
gɔ́ngɔ̄ [gɔ́ŋgɔ̄] (Syn: túdū) N boule sèche.
gɔ́rɔ̀ N noix kola. Bɔ́rnɔ̄ jē lé dḛ́ ɗàbɨ̄ gɔ́rɔ̀ gɨ̀-lò-jē-láy. Les Bornous vendent des noix de kola partout.
gɔ́sɨ̄ (Syn: gɔ́bɨ̄) NIN cou. Ndɔ̄ kárā ùwà ə̄m ìlā kùlā gɔ́s-é dɨ́. Un jour il attrapa un lièvre et il attacha une corde à son cou.
gɔ̀y N pilon. D-ódō gɔ̀y ɗèē kùndà-né kàgɨ̀ lé tɔ̄l-é. Ils apportent un pilon pour taper la panthère et la tuer. Gɔ̀y lé d-áw d-úr-né kō mḛ̀ bìr-í. Le pilon, on l'utilise pour piler le mil dans le mortier. N pilage. Expr: ndèӯ [də̀w̄] gɔ̀y -confier [qqc] à piler Expr: gɔ̀y dūbū -pilon à têtes ronflées Expr: ùr gɔ̀y dā -piler à trois dans un même mortier de façon rythmée Expr: ngór gɔ̀y -pilon (sans renflement)
gɔ́y Id dépourvu de poils ( ɔ̀sɨ̀ gɔ́y : "être dépourvu de poils"). Expr: tìá ɔ̀sə̀ gɔ́y -ses lèvres son retroussées
gɔ́y N hauteur de la fesse. ɓə̀dɨ̄ ùndā gɔ́y-é dɔ̀ kāgɨ̄ gɨ́. Le singe a posé sa fesse sur l'arbre.
gɔ́y-bíyā N dépôt solide au fond de la bouillie.
39
Gɔ̀yjē N nom de jumelle.
AV sombre. Lò tò gù. Il fait sombre. AV muet; calme. ìsì gù. Il reste sans rien dire.
ID bien (réussi dans le développement physique ou bien social) (descr. de ). Yḛ̀ lé kédé kə̀m-é tō ndòō nè ɓàsí-nè tī gú. Avant il était malheureux mais maintenant il est heureux.
gúù AV de force.
gùb-gùb (Syn: gàb-gàb) Id descr. d'avaler.
gūbū (Syn: gūgū) VT contourner, entourer.
gúbú [gúbú,gúbɨ́] ID idée de renversement. Də́bɨ̄ né tà dɨ́ gúbú. Il l'a caché en renversant dessus un récipient.
gūbūrū VI être rond.
gúdgùr N paralytique.
gùdū VT réduire en farine.
gūdúrū VT froisser, écraser. V remuer. Dèné gūdúrū ná̰y mbā kàr̄ kàdɨ̄ yɔ̄lē. La femme remue la sauce pour que le sel dissolve.
gūgū (Syn: gūbū) V contourner, entourer.
gùĺ-gā (Syn: gúr̄-bā) N esp. d'arbre [Stereospermum kunthianum].
gúlā (Syn: túlā) VT combler, aplanir [terrain].
gùlà-màn̄ [gùlà.mà̰n̄] (Syn: bùlà-màn̄) N puits.
gùm̄ N esp. de plante [Sida rhombifolia].
gūm N piège. Gūm lə̀ Njà-ḿ-gòdó ùwà də́r, kɨ́ lə̀ Sú ùwà báylà. = Gūm lə̀ Njà-ḿ-gòdó ùwà də́r, nè ká̰ lə̀ Sú ùwà báylà. Le piège de Njamgoto saisit une tourterelle, celui de Sou un margouillat. Gūm lə̀-ḿ kīlā ùwà yèl̄. Mon piège a sauté et il a attrapé un oiseau. Expr: gūm-dɔ̀-kāgə̄ -piège invisible pour attraper les hommes Expr: ìyā gūm -tendre un piège
gùm-tā N extrémité du fruit ou de la graine à laquelle la tige est fixée.
gùmà AV sombre d'arbrisseau [Urena lobata]. Lò tò gùmà. Il fait sombre.
gùmā N guêpe maçonne. Gùmā ɗā kə́y bɔ̀r lə̀-á kàr kə́y jē gɨ́. La guêpe maçonne fait son nid de boue dans les murs des maisons.
gúmìyà Arabe N serviteur du chef.
gùmū (Syn: dùm-dɔ̀gɨ̀) N esp. d'arbrisseau [Urena lobata].
gùn N rangée tressée dans le même sens.
40
gúná-bḭ́ N premier sarclage de coton.
gùnày (Syn: mbáy) N esp. d'herbe à tubercule [Cochlospermum tinctorium].
gùr N bâton court.
gūŕ N esp. de poisson [Clarias lazera].
gúr̄ V écraser. m̄-gúr̄ lə́m-mṵ̀ mbā gɨ̀ yēl-né pə̀r. J'ai écrasé des brins d'herbe pour en faire du feu.
gúr̄-bā (Syn: gùĺ-gā) N esp. d'arbre [Stereospermum kunthianum].
gūŕ-mōgó (Syn: gūŕ-mūú) N esp. de poisson [Ophiocephalus obscurus].
gūŕ-mūú (Syn: gūŕ-mōgó) N esp. de poisson [Ophiocephalus obscurus].
gūŕ-ngò̰ý [gūŕ.ŋgò̰ý] N esp. de poisson [Protopterus annectens].
gúrsù (Syn: gúsù) N argent. í-ɗèē gɨ̀ gúrsù wà? Es-tu venu avec de l'argent?
gùrū VT mélanger de la farine avec de l'eau. Dèné lé gùrū ndùjī gɨ̀ màn̄ mbā tá-né bíyā. La femme mélange la farine avec de l'eau pour en faire la bouillie. V tomber brutalement en tortillant. Màm gùrū nàńg. Le python tombe brutalement à terre en se tortillant.
gúrū VT réduire en petits morceaux.
gùrùrù ID descr. de qqc qui roule.
gūsū (Syn: gōsū) N ruse, astuce.
gúsù [gúsù,gúsɨ̀] (Syn: làr) N argent.
gùsùsù Id bouffis (yeux). Kə̀m-é tò gùsùsù. Il a les yeux bouffis (naturellement ou sommeil)
gṵ̀rṵ̄ (Syn: tùńg) N esp. d'arbre [Ficus capensis].
hàbàg Id d'un coup (trouer). ɔ̀sɨ̀ hàbàg mbùdù. Il le troue d'un coup sec.
hàdɨ̀rà Id avec force. ùwà hàdɨ̀rà. Il tire avec force.
hàg-tìbà N gros crachat.
hàgìyà-hàgìyà AV dur, rugueux.
hàgɨ̀dà Id d'un coup (rompre). ùwà hàgɨ̀dà rībā. Il le rompt d'un coup.
hál Arabe (Syn: kál) N caractère.
hàmjà-hàmjà Id plein d'eau. Tò hàmjà-hàmjà. C'est plein d'eau (concombre, par exemple)
hàndɨ̀ [hà̰ndɨ̀] Id d'un mouvement sec (soulever). ɔ̀sɨ̀ hàndɨ̀ ùn. Il le soulève d'un mouvement sec.
hàŕ Id d'un coup (tirer). ùwà hàŕ də̄ ɗí-á dɨ́. Il tire d'un coup sec vers lui.
41
háw-háw Id à plusieurs reprises (bâiller) (descr. de ).
háwà N mile dégénéré.
háy Inj attention!. Inj tiens. Háy! āw ɓē-é ə̀ĺ ɓí wà? Tiens! Tu n'es pas encore rentré chez toi?
háy (Syn: háy) N pagaie. Háy lé tō kāgɨ̄ gɨ́ d-áw lēl-né tò. Une pagaie est une chose pour pagayer une pirogue.
hāyā (Syn: hāyā) N esp. d'herbe [Rottboellia exaltata].
háylá [áylá] (Syn: ɔ̀ýlɔ̄) AV léger. gàýlà-ə̀bɨ̀ gɨ́ háylá bè. petit tesson de pot léger
há̰ INJ ah!.
hà̰ẃ Id idée de déchirer. ùwà kūbū lì-á hà̰ẃ tīŕ. Il déchire son habit.
hè-hè ID haletant. Il halète.
hègè-hègè (Syn: hè-hè) Id haletant. ùlà hègè-hègè. Il halète.
hə̀də̀də̀ Id idée de mouiller. òrè màn̄ kūbū də̄ hə̀də̀də̀. Il presse son habit mouillé.
hə̀mə̀mə̀ Id subitement (soulever). Kīdō lé ə̀m̄-é ḭ̀ hə̀mə̀mə̀. La mousse de la bière s'est soulevée subitement.
hə̀rə̀m AV insolent, grossier. Expr: tàr gɨ́ hə̀rə̀m -parole insolente
hə́ẁ Id rapidement (sécher) (descr. de àӯ).
híī Inj eh! mais!.
hùlāy VT tromper.
ì VI s'épuiser lentement, durer beaucoup (céréales). Kō lə̀-í lé ì yā̰ wə̄ĺ-nè. Ton mil a duré beaucoup cette année.
ī- [ī,ɨ̄] PR tu (pronom: sujet). tu fais ī-ɗā ɗí wà? (ī-rā rí wà?) Qu'est-ce que tu fais? ī lé ɗā né kárā kàrà ə̀ĺ. Toi là, tu ne fais rien.
ī PR toi (pronom indépendant). ī à úlá kàr̄ ī-mā̰y ə̀ĺ. C'est toi qui l'as dit, il ne faut pas le nier. ī ná̰ wà? Toi qui es tu? Bèrè ī-ɗèē ūndā rī-á. Demain viens lui donner un nom.
PR te (pronom: objet). Mbā ɗí ɓá àr̄-ī ə̀ĺ wà? Pourquoi ne t'en a-t-il pas donné? M-ā m-ō-ī ndɔ̄ kárā ə̀ĺ. Je ne t'ai jamais vu auparavant.
PR ton, ta (pronom suffixé au nom). ī-tógō jī-í ār-sí j-ò̰ mùrū. Lave-toi les mains pour que nous mangions la boule. PRA toi (après prépositions et noms inaliénables). ḭ́yā̰-m̄ ā-m̄ m-āw sè-í. Laisse-moi partir avec toi.
ìī PR tarir, s'assécher (puits). Nā̰y-kàr lé ɗèē ndáà màn̄ bā ìī. La saison sèche est arrivée, et l'eau du fleuve a tari.
ìī VT incliner un récipient pour faire apparaître le contenu. VI être incliné.
42
ìbì VT éventer. Kàr ìbì lò yā̰. Il y a une bouffée d'air chaud. Ngōn ìbì pə̀r kùdù bàrádɨ̀ lə̀ bɔ̀b-é jē. L'enfant active le feu sous la théière pour son père.
ìdì VT verdoyer, bourgeonner.
ídɨ̀r N parfum.
ìgì [ìgì,ìgɨ̀] VI être perdu. Ndáà ìlā kìyā lé àr̄-é ìgì. Alors il laisse le couteau tomber de sorte qu'il (quelqu'un d'autre) s'est échappé. VT échapper (idée d'oublier). ìgì-m̄ sél. Ça m'a échappé (je l'ai oublié).
ìl VT sucer, aspirer (à partir d'un orifice).
ìl̄ VI être nuageux, noir. Ndī ìl̄ àr̄ lò ndùl. Il fait sombre et nuageux.
ìlā VT lancer, jeter. ìlā-á gɨ̀ mḭ̀yā̰ lì-á tɔ̄l-é. Il lance le couteau de jet sur lui et le tue. Ngōn lé lá mángò gɨ́ m-īlā m-ār-é lé ùwà. Le garçon a attrapé la mangue que je lui ai jetée. VT poser (à plat); étendre. ùn tūwā ɗèē ìlā ɗágá tò dɨ́. Elle prend une natte, l'étend dehors et se couche dessus. VT pondre [oeuf]. VT limer (les dents). Expr: ìlā kɔ̄rɔ́ -perdre M-īlā né lə̀-ḿ kárā kɔ̄rɔ́.J'ai perdu quelque chose. Expr: ìlā bèl̄ -aller à l'initiation "bel" Expr: ìlā bò ndī-é nàńg -hurler Expr: ìlā ɓèlè -jouer au jeu de hasard Expr: ìlā dɨ́ -répondre à question Expr: ìlā də̄ tàsí dɨ́ nè -rôder autour de nous Expr: ìlā dì-á dɨ́ = ìlā dì-á gɨ́ -il l'a incité contre lui Expr: ìlā kìlā là pí -faire des démarches pour avoir de l'argent en vain Expr: ìlā kòjì dì-á dɨ́ -il le respecte Expr: ìlā kɔ̀sɨ̀ -forger une houeá Expr: ìlā kīdō -il distribue la bière Expr: ìlā kə̀m -rapiécer ìlā kə̀m kūbū gɨ́ lə̄w gɨ̀ è gɨ́ sìgì.Il a rapiécé le vieux habit avec le neuf. Expr: ìlā kùlā -tresser une corde Expr: ìlā kùlā -se suicider Expr: ìlā kīdō -elle fait germer le mil pour la bière Expr: ìlā kúӯ tàr -prononcer des paroles vexantes Expr: ìlā màn̄ -verser de l'eau sur (pour délivrer l'âme: sorcellerie) Expr: ìlā màn̄ lé ndásɨ́ -boire d'un trait toute l'eau Expr: ìlā mḛ̀-é dɔ̀ màr̄-é dɨ́ -se patienter, persévérer [litt: mettre son ventre sur l'autre ventre] Expr: ìlā mə́sɨ̄ -tuer [lit. verser le sang] Expr: ìlā ndī -faire tomber la pluie (le chef de pluie) Expr: ìlā kásɨ̄ -se décourager Expr: ìlā làmbō -payer l'impôt Expr: ìlā ndíl̄ -pousser des youyous Expr: ìlā ndògō -mettre un secco Expr: ìlā ndɔ̄ĺ dɔ̀ lò dɨ́ -attirer la malédiction Expr: ìlā ngúdù -faire un bruit de bouche (sorte de click) pour approuver Expr: ìlā rɔ̄-kūl dì-á dɨ́ -s'attirer la honte sur soi-même Expr: ìlā rìyà -se vanter Expr: ɗɔ̄ḿ ìlā -mon corps est marqué de coups Expr: nòḿ ìlā -j'ai des vertiges Expr: ìlā mḛ̀-é dɔ̀ [də̀w̄] dɨ́ -garder rancune contre [qqn] Expr: ìlā [də̀w̄] tà gɨ́ -répondre à [qqn] Njè-ɓògò lé ndìgì kìlā mbàng tà gɨ́ ə̀ĺ.Le voleur ne voulait pas répondre au chef.
ìm VT jouer d'un instrument.
ìm̄ VT se montrer de mauvaise humeur. ìm̄ rī-á dɔ̀-dé gɨ́. Elle a été de mauvaise humeur avec eux.1 Expr: ìm̄ rɔ̄ (də̀w̄) dɔ̀ [né] -(qqn) s'ennuyer sur [qqc] M-īm rɔ̄-ḿ dɔ̀ né ɗī-á gɨ́.Je m'ennuie sur les choses qu'il fait.
ímā N gombo [Hibiscus esculentus]. Dèné lé ndīr ná̰y ímā mbā kàr̄ ngàb-é jē. La femme préparait une sauce de gombo pour son mari.
ímā-nàng [ímā.nà̰ŋ] N esp. de plante [Corchorus aestuans].
ìngà [ḭ̀ŋgà] VT trouver, rencontrer. àw̄ ìngà də̀w̄ sì ùr būwá-màn̄. Il est allé et il a trouvé un homme qui était en train de creuser un puits. M-íngā bɔ̀b-í jē ɗə́bə́. J'ai rencontré ton père sur le chemin. VT posséder. VT recevoir. íngā mbā jē wà? As-tu reçu des hôtes? VT avoir. D-íngā né kùsà-dé ə̀ĺ. Ils n'ont pas de quoi manger. VT attraper (poissons). Est-ce que tu as attrapé du poisson cette nuit? Expr: àw̄ ìngà -il est allé trouver Expr: àw̄ ìngà -il est en train de trouver Expr: ìngà rī-á -être de mauvaise humeur Expr: ìngà dɔ̀ [dèē] (ex. dì-á) -réussir dans la vie (ex. lui)
ìngà [ḭ̀ŋgà] N cheveu (normalement avec dɔ̀). Mbī kāgɨ̄ nè lé rḛ̄ ìngà dɔ̀-ḿ gɨ́. Les feuilles de cet arbre se collaient à mes cheveux.
43
íngā [yḭ́ngā] N rasoir traditionnel. íngā lé tō né də̀w̄ ndìsā-né mbāý tà. Le rasoir est une chose pour raser les barbes.
ìnjà (Syn: ùnjà) VT couper; trancher.
ínjā̰ VT ramasser un par un.
ínjē Inj maman!.
ìnjī VT allumer [feu] {avec une baguette}. Quand il fait nuit il allume un feu et se couche par terre. īnjī pə̀r lé ā-m̄. Allume le feu pour moi. Ngōn ìnjī pə̀r mbā ró-né mṵ̀. L'enfant a allumé le feu pour brûler les herbes.
ìrī VT être réduit en farine. M-āw m-ɔ́sɨ̄ bìrī-í m-ār-é ìrī. Je vais les écraser dans le mortier pour qu'ils se réduisent en farine. VI être mou.
írī N oseille [Hibiscus sabdariffa]. M-ā kò̰ írī gɨ̀ mùrū. Je mangerai l'oseille avec la boule. Ná̰y lé ndīr gɨ̀ kàndɨ̄ írī ndà. On fait cette sauce avec le fruit de l'oseille blanc.
írī-yáӯrā (Syn: yáӯrā) N esp. d'oseille [Hibiscus asper].
ìsà VI trembler.
ìsà VT malaxer, pétrir dans l'eau.
ìsì (Syn: sì) VI s'asseoir (inf: kìsì). ī-ɗèē ísī nàńg mḛ̀ tūwā dɨ́ nè. Viens ici, assieds-toi sur la natte. ísī jē ī-ngínā-m̄ jē lám. Assieds-toi ici et attends-moi un instant. V rester. M-ā kìsì nè ndɔ̄ mḭ́ jē mḭ̀sá̰ jē bè. Je vais rester ici pendant cinq ou six jours. AUX auxiliaire (en train de). Expr: ìsì nò̰ó̰ -il y a òý-yō, mbā jē d-ísī nò̰ó̰.Oui, il y a des hôtes.
ìsɔ̀ (Syn: ùsɔ̀) V manger.
ìyā V tendre, poser [piège]. D-áw íyā gūm. Ils sont allés tendre des pièges. Tàgɨ́-nè m-īyā gūm mbā kùwà də́r jē nè kárā kàrà m-úwā ə̀ĺ. Hier j'ai tendu un piège pour les pigeons mais je n'ai rien attrapé. V cacher (avec rɔ̄ [də̀w̄]). Lēbɨ̄ ɗɔ̄ jē lé m-ā m-āw m-īyā rɔ̄-ḿ wàlá. Pendant les années de guerre, j'ai fuit pour me cacher en brousse.
īyā N porc-épic. īyā lé tō dā gɨ́ kūn-é tò gìr-é gɨ́ tōgɨ́ ndúr̄ bè nè ká̰-è ɓá ngāl yā̰. Le porc-épic est un animal qui a des piquants sur le dos, comme le hérisson, mais il est plus grand.
íyā N tortue d'eau.
ìyà̰ VT laisser. M-ḭ́yā̰-ī ngàā. Je te laisse maintenant.
ḭ̀ VI venir de quelque part. Mbā jē gɨ́ d-ḭ́ ɗá wà? Des hôtes qui viennent d'où? ḭ́ jē ɗá wà? = sé ḭ́ jē ɗá wà? D'où venez-vous? VI se lever. Lò-gɨ́ ngàb-é òō bè dáà, ḭ̀ dɨ̀ kìyā jī-á dɨ́ mbā kórō-né kúrā-màr̄-é lé. Quand son mari a entendu cela, il se leva avec le couteau sur la main pour donner la chasse à son ami. V revenir, rentrer. Bɔ̀b-ḿ ɓá ḭ̀ mbā dɨ́ ɗèē léè. C'est mon père qui est rentré de voyage! ḭ́ ə̀w yā̰ wà? Reviens-tu de très loin? Expr: ndī ḭ̀ -les nuages se forment Expr: kīdō ḭ̀ -la bière a de la mousse
ḭ̀ V gronder, réprimander. ḭ̀ dɨ̀ ngōn-é. Il a grondé son fils.
ḭ̀ (Syn: mbáy-ḭ̀) N scorpion. Tō ḭ̀ ɓá ùndā-ī. C'est un scorpion qui t'a piqué.
44
ḭ̄ (Syn: ī) PR toi.
ḭ̀yà̰ VT laisser. M-ḭ́yā̰ m-ār-é tò kàrá ndɔ̄ jī-này-jōó jē dɔ̀gɨ̀ jē bè. Je les laisse étendus au soleil huit à dix jours. M-ḭ́yā̰ kūbū jē lə̀-ḿ kə́y mbā gɨ́ lə̀-ḿ. J'ai laissé mes vêtements dans la maison de mon hôte. VT avoir. Yḛ̀ gɨ́ kárā lé ḭ̀yà̰ mḭ̀yā̰ jī-á gɨ́. L'un d'eux avait son couteau de jet en main.
j- PRA nous (pronom sujet préfixé). J-à tél kàr gɨ́ bàń wà? Nous allons revenir à quelle heure? J-ò̰ mùrū. Nous deux mangeons la boule. Jḛ̀ḛ̄ j-ìsɔ̀ né mbá̰. Nous avons déjà mangé. Sé j-à tél ɗèē kàr gɨ́-ɗá gɨ́ wà? Nous allons revenir à quelle heure?
jáā N équilibre d'un enfant qui commence à se tenir debout (avec àr).
jàb-jàb Id son de coup (avec une chicotte avec feuilles) (descr. de ùndà).
jàbɨ̀rà Id seulement. Jōó bàá jàbɨ̀rà deux seulement
jágɨ̄lā VT fouiller. m̄-jágɨ̄lā pí m-íngā ə̀ĺ. Je l'ai fouillé en vain, je ne l'ai pas trouvé. N habit d'occasion, "choisi".
jágɨ́m N cynhyène.
jágɨ́rá-jágɨ́rá Id idée de gambader (descr de tál). Tál jágɨ́rá-jágɨ́rá gambader
jàjárī N boucher.
jàl̄ N cobe des roseaux.
jál-jál ID très (clair, blanc) (descr. de ndà).
jàlàbíӯā N tunique des musulmans.
jàm N esp. d'oiseau aquatique.
jám (Syn: gìndō) N toile d'araignée. Kə́m ɓìndī rī-á jám gɨ́ lə̀ gádɨ́-màgār. La mouche s'enroulait dans la toile d'araignée.
jám N sorte de piège.
jám N mors.
jám-tà N commissures des lèvres.
Jàmā NP Peul; musulman.
jámàl (Syn: jámbàl) N chameau.
jámbàl (Syn: jámàl) N chameau. Jámbàl lé òdō né yā̰ ùndā màn̄g. Un chameau peut porter plus qu'un boeuf.
ján [já̰n] Inj bon! on verra bien!.
ján, ján-ján [já̰n, já̰n.já̰n] AV lentement, doucement. ī-pà tàr ján-ján bè, ɓá m-ā kòō dɔ̀ tàr lə̀-í ɓí. Parle plus lentement et je te comprendrai. AV silencieusement, sans faire du bruit. L'hyène approcha silencieusement de l'enfant à pas feutrés.
45
ján-ján [já̰n.já̰n] AV petit à petit. Ján-ján ɓá gə̄ kùmā tḛ̀ḛ̄ ɓē gɨ́. Petit à petit on arrive au village [litt: le remède arrive].
jānē VT éparpiller.
jàng [jà̰ŋ,jà̰ŋgɨ̀] N rivalité en amour (entre les hommes). ə̄w rɔ̄-í tél tō jàng-ḿ jē. Cesse de devenir mon rival.
jāng [jā̰ŋ] (Syn: dángá) N esp. d'arbre [Balanites aegyptiaca].
járā N peigne.
jàárà N bouton (de vêtement).
-jē PRA marqueur qui indique que le sujet du verbe est au pluriel.
NPl marqueur du pluriel des noms. Ngà kānjī jē gɨ́ bàń ɓá úwā wà? Et quel genre de poissons as-tu pris? M-āw gɨ̀ bḭ̄yā̰ jē yā̰ nè màn̄g kárā bà. J'ai beaucoup de chèvres mais un seul boeuf. AV marque de respect.
(Syn: jēń) AV à peu près, quelque; environs. m̄-tél m̄-nàjì kàrá ndɔ̄ mùndá jē bè. Je les retends encore au soleil pendant à peu près trois jours. Expr: ḛ̀ jē bè -tel que lui Expr: (mí) jē (mìsá̰) jē -(cinq) ou (six) M-ā kìsì nè ndɔ̄ mḭ́ jē mḭ̀sá̰ jē bè.Je vais rester ici pendant cinq ou six jours.
jēń (Syn: jē) AV environ. D-á kàsɨ̀ dɔ̀gɨ̀ jēń bè. Ils sont dix environ. Dɔ̀gɨ̀ jēń bè environs dix PRP entre, de ...à. M-ḭ́yā̰ m-ār-é tò kàrá ndɔ̄ jī-này-jōó jēń, dɔ̀gɨ̀ jēń bè. Je les laisse (étendus) au soleil huit à dix jours. AV peut-être. Gúrsù gòdó jī-ḿ dɨ́, ḛ̀ jēń ɓá à tò jī-á dɨ́. Je n'ai pas d'argent, lui peut-être en a. Expr: sár jēń à -jusqu'à ce que m̄-ɗā kùlà sár jēń à m̄-dàw yā̰.J'ai travaillé jusqu'à ce que je sois très fatigué.
jérè N esp. d'arbre.
jḛ̀ N batracien anoure indéterminé.
jḛ̀ḛ̄ PR nous (forme indépendante). Jḛ̀ḛ̄ ǹ-tél ǹ-ɗèē tàgɨ́-nè. Nous sommes revenus hier.
jḛ́má̰jḛ́ N plante aquatique.
jḛ̀ӯ PR nous (pronom indépendant, duel, exclusif et inclusif non distingués).
jə̀b AV vide. òm jī-á jə̀b yàá ɗèē. Il est venu les mains vides [litt: il verse la main vide et revient].
jə́b-jə́b Id monté les uns sur les autres. òm dɔ̀ nà̰ā̰ dɨ́ jə́b-jə́b. Mets-les bien les uns sur les autres.
jə̀lə̀lə̀ (Syn: jə̀rə̀rə̀) N esp. de plante grimpante [Dioscorea dumetorum]. N tubercule de cette plante.
jə̀m N esp. d'arbre [Ficus thonningii].
jə̄m AV sans donner des grains. Kō lə̀-ḿ àr jə̄m. Mon mil n'a pas donné des grains.
jə̄m N caracal.
46
jə́m VT murmurer (objet est tàr).
jə̀m-ndà N esp. d'arbre.
jə́ngɨ̄ [jə̰́ŋgɨ̄] VT couper en petites parties.
jə̄r N gravier.
jə̀rə̀rə̀ AV quelques .... seulement. Les gens sont tous partis et il ne reste que quelques enfants seulement.
jì- PRA nous (pronom sujet préfixé).
N main, bras. Jī-ḿ ò̰ pə̀r. = Pə̀r ò̰ jī-ḿ. J'ai brûlé ma main dans le feu. N patte antérieure. Prp de, de la main de. Je veux reprendre mon couteau de toi aujourd'hui. Njè-ɓògò nār làr lə̀-ḿ jī-ḿ gɨ́. Le voleur a arraché l'argent de ma main. Expr: à jī dɔ̀bə̄ dɨ́ -vers le matin Expr: tā jī [də̀w̄] -insulter [qqn] Expr: jī nà̰ā̰ dɨ́ nè -tout de suite Expr: ùndá jī-á jōó -lui donner deux coups de mains Expr: jī-á ɔ̀ýlɔ̄ -il est un voleur Expr: kāgə̄-jī -bras, avant-bras Expr: ùwà jī [də̀w̄] ā [də̀w̄] -Saluer [qqn] de la parte de [qqn], dire "bonjour" à [qqn] āw úwā jī-á ā-m̄.Va lui dire bonjour de ma part. Expr: m-úwā jīí/jīsí -Bonjour à toi/vous Expr: (né) gòdó jī [də̀w̄] dɨ́ -[qqn] n'avoir pas [qqc] Je n'ai pas de l'argent.
jī-ə̀m NIN trompe. Kə̀r̄ lé ɔ̀r̄ kō gɨ̀ jī-ə̀m-é. L'éléphant enlève le mil avec sa trompe.
jī-kāgɨ̄ N branche. ḭ̀ tàŕ ján ɓá ùwà kə̄m jī-kāgɨ̄ àl̄ tàŕ ján. Il se redressa doucement et attrapa une branche d'arbre où il grimpe silencieusement.
jìb ID idée de rapidité. Expr: kɨ̀ kə̀m gɨ́ m-túngā jìb = gɨ̀ kə̀m-ḿ gɨ́ túngā jìb -en un clin d'oeil
jīgī N souche. Jīgī túgā gɔ̀l-ḿ. J'ai frappé mon pied contre la souche. ɓōlé jīgī túgā gɔ̀l-í gèl ndáā, tō nò̰-kàr̄ lə̀-í ə̀ĺ. Si tu frappes le pied gauche contre une souche, ce n'est pas la bonne chance.
jígírí Id se dressant sur les pattes en équilibre. àl̄ jígírí ùr. sauter et se dresser sur les pattes en équilibre
jìm ID descr. de l'eau. Màn̄ ùwà ɓə̄d-é jìm. L'eau lui est venue jusqu'au niveau de la hanche.
jìm Id pensif. àr ùy jìm. Il reste pensif. Id entre les mains (la tête). ùwà dì-á jìm. Il a la tête entre les mains.
jímī N drongo. Jímī lé tō gɨ́ ndùl lə́m, ɓòng-é ngāl lə́m gɨ́ sɔ̀ ngán kùr̄ jē lə́m gɨ̀ ngán yèl̄ jē gɨ́ ɗàng lə́m tɔ̀. Le drongo est un oiseau noir avec la queue longue qui se nourrit de petits insectes et d'autres petits oiseaux.
jímkíl N sorte de lézard. Jímkíl lé sɔ̀ kə́m jē. Le lézard "jimkil" mange les mouches. Expr: njè-jímkíl -épileptique ōsō pə̀də́ gɔ̀l-í jōó dáà ɓār-ī njè-jímkíl.Si tu tombes deux fois dans le feu, on dit que tu es épileptique.
jìnárì Arabe N carreau (cartes).
jìngà [jḭ̀ŋgà] NIN reste d'épi après battage. D-úndā kō lé d-ḭ́yā̰ jìngà-á. Ils ont battu le mil en laissant les épis vides.
47
jīngā [jḭ̄ŋgā] N esp. de plante [Sesbania pachycarpa].
jíngā [jḭ́ŋgā] N semoule. ā-m̄ jíngā m̄-tá m-ār-ī là. Donne-moi de la semoule de mil et je vais te la préparer. Dèné lé sīyā kō ndáà ḭ̀yà̰ jíngā òng bìrī-í. La femme tamisait la farine avec un tamis et après mit la semoule dans le mortier.
jīngā-bā [jḭ̄ŋgā.bā] N esp. de plante [Sesbania sesban].
jírírí (Syn: njírírí) Id strident (cri). ùr kíīí jírírí. pousser un cri strident
N jarre. Lò gɨ́ ùsà bè ndáā, ùn dɨ̀ jó bàá yàá ùndā nàńg ùsɔ̀ mbádɨ́. Quand elle l'avait mangé alors elle a pris la marmite, l'a déposée à terre et a mangé tout le reste. Jó lé àr̄ màn̄ kūl. La jarre d'argile maintient l'eau fraîche.
jōó Num deux. Də̀w̄ kárā à kìngà kártɨ̀ sɔ́ sɔ́ dáà à ɗɔ̄ jōó jōó ɓá à kɔ̀y nàńg jōó jōó tɔ̀. Ensuite, chacun reçoit quatre cartes, puis les joue deux par deux, et en terre encore deux. m̄-ɗèē nè àsɨ̀ kàr jōó ngàā. Je suis arrivé ici il y a deux heures.
jòbɨ̄lō (Syn: jòńg) N mue de serpent. Dèné lé à̰ӯ jòbɨ̄lō lī. La femme fuit la mue de serpent (en pensant qu'il était le serpent).
jòĺ-jòĺ Id essayant de résister. Il le suit en essayant de résister.
jòńg [jò̰ńg] (Syn: jòbɨ̄lō) N mue de serpent.
jóróng [jóró̰ŋ] (Syn: njóróng) AV droit, directement (chemin).
jɔ̀ Id somnolent. Il reste somnolent.
jɔ̀d-jɔ̀d Id irréguliers (cheveux). ìngà dì-á tɔ̄r jɔ̀d-jɔ̀d. Ses cheveux sont irréguliers.
jɔ̄gɨ̄ VT ennuyer, agacer. Kə́m jē jɔ̄gɨ̄ lò nè-gɨ́ yā̰, bè ndáà m-ā kàw̄ ɗā kùlà ɗágá. Les mouches dérangent beaucoup ici, alors je vais travailler dehors.
jɔ̄gɨ̄ N petit chapeau.
jɔ́gɨ́ AV un peu (mais toujours dans le négatif: beaucoup). Ngōn lé sɔ̀ né jɔ́gɨ́ èĺ. L'enfant mange beaucoup.
jɔ̀gɔ̀gɔ̀ ID très gros (yeux).
jɔ̄m VT cuire de la viande ou du poisson séché avec de l'oseille.
júù N joug des boeufs.
jùg-jùg Id idée de savoir pas. M-īlā jùg-jùg. Je ne sais où aller.
jùgā (Syn: júgɨ̄m) N bosse des boeufs.
jùgɨ̀m N triste, abattu. Yò gɨ́ tɔ̄l-é lé yàá àr̄-é sì jùgɨ̀m. Il est abattu à cause du décès. Expr: sì jùgɨ̀m -être abattu, très triste Expr: àndɨ̄ sì jùgɨ̀m -être comme un imbécile
júgɨ̄m (Syn: jùgā) N bosse des boeufs.
jùgùgù Id hérissé de peur. ìngà dì-á àr tàŕ jùgùgù. Ses cheveux se hérissent de peur.
48
jùngɨ́lū [jṵ̀ŋgɨ́lū] VT enchevêtrer. VI être enchevêtré.
jùrà VI s'écrouler.
jùrá N mil germé {pour boisson}.
júrú Id en un instant (brûler). Bèl̄ òsō pə̀də́ ò̰ júrú. La plume tomba dans le feu et brûla en un instant.
jùrùrù (Syn: júrúrú) Id bien droit.
júrúrú (Syn: njúrúrú) Id bien droit. Túngā kāgɨ̄ gɨ́ tò júrúrú. Il coupe du bois qui est bien droit. Nìngà lé àw̄ júrúrú. La sagaie est allée tout droit.
k- PRA ils. K-únd-á sár-sár ɓá d-ḭ́yā̰-á ɓə́y. Ils le frappaient pendant longtemps, puis ils l'ont laissé.
NIN grand-père, grand-mère, grand-parents. Kúndā àw̄ sə̀-dé ɓē-é lə̀ kà-dé jē. Le cheval les amenait chez leurs grands-parents. Kà-ḿ jē gɨ́ dìngàm lé gə̀r̄ sú-ɓē yā̰. Mon grand-père connaît beaucoup de devinettes.
(Syn: kū) N calebasse. Kā màjì mbā kám-é, dèné màjì mbā ngàb-é jē. La calebasse est bonne à cause de sa feuille, la femme est bonne à cause de son mari proverbe).
(Syn: kár) NIN bruit. M-ō ká búndù gɨ́ ɓār. J'ai entendu le bruit d'un fusil.
kà-bágá (Syn: kà-bə́gɨ́) N esp. d'herbe [Eleusine indica].
kà-bə́gɨ́ (Syn: kà-bágá) N esp. d'herbe [Eleusine indica].
kà-dɔ̀gɨ̀ NIN arrière grand-parent. NIN arrière petit-fils/petite fille. òō ngá-kì-á jē sár òō ngá kà-dɔ̀g-é. Il a vu ses petits-fils jusqu'à voir ses arrières petits-fils. (Il est honoré en ayant vu ses arrières petits-fils)
ká-gír (Syn: gír) N bruit. M-ō ká-gír ngìsì bèlō lì-á. J'ai écouté le son de son vieux vélo.
kā-láw N femme initiée à l'initiation "law". Kā-láw lé tō dèné gɨ́ tɔ̄l láw. Une "kalaw" est une femme qui a fait l'initiation.
kà-ndùú N esp. de plante grimpante [Ampelocissus africana]. Kà-ndùú lé à kìngà-á wàlá. La plante "kandou" se trouve en brousse.
kàá-tìbé (Syn: tìbé) AV après demain (dialecte Mángɨ̄).
kābā (Syn: màndɨ̀ràw) N piment [Capsicum frutescens]. ḭ̀ àw̄ kə́y, àw̄ ɔ̀sɨ̀ kābā ɗèē mbél kə̀m ngō lə̀ nàng dɨ́. Elle se leva, alla dans sa case, écrasa du piment et revint le jeter aux yeux du fils de la terre. M-ā m̄-ndìgì ná̰y gɨ́ kābā tō kènéng yā̰ ə̀ĺ. Je n'aime pas les sauces avec trop de piment.
Kābá NP Kaba {groupe voisin des Ngambay}. Kābá jē lé d-ísī ɓē-kò̰ gɨ́ Gɔ̀ré. Les Kaba habitent la région de Goré.
kàbɨ̀ N esp. d'arbre [Isoberlinia doka]. Kám kàbɨ̀ lé dèné jē d-ólē ndògō ngán jē gɨ́ kásɨ̄. Les feuilles de l'arbre "Kab" là, les femmes les bouillent pour laver les nouveau-nés.
49
kábɨ̄rā N esp. d'herbe [Cymbopogon giganteus]. kábɨ̄rā lé tō mṵ̀ gɨ́ d-ójī ndògō ndáà ngàn̄g yā̰. Le "kabira" est une herbe que si on tresse le secko avec alors il est résistant.
kàbúdù AV perdu.
kàbùlà [kàbùlà,kàbɨ̀là] AV dégoûtant, mauvais. Lò-gɨ́ ḛ̀ àӯ kìdō ndáà ɗā né jē gɨ́ kàbùlà. Quand il boit de la bière il fait des choses dégoûtantes. Expr: kàbùlà-də̀w̄ -dégoûtant personnage
kāɓēlə̀kó̰y (Syn: āɓēlə̀kó̰y) N mois (vers septembre).
kàdɨ̀ N stérilité. Dèné lə̀-ḿ àw̄ kàdɨ̀ ɓō j-àw̄ gɨ̀ ngán jē ə̀ĺ. Ma femme est stérile et nous n'avons pas d'enfants. Expr: àw kàdɨ̀ -être stérile Expr: káw-kàdɨ̀ -personne stérile
kàdɨ̄ N sel (en général). Kàdɨ̄ ɔ̀r ná̰y lé èĺ = Ná̰y nè lé kàdɨ̄ ɔ̀r-é èĺ. Il n'y a pas de sel dans cette sauce. Expr: kàdə̄-ɓàw -sel végétal Expr: kàdə̄-bɔ̀nɔ́ -sel blanc (du commerce) Expr: kàdə̄-síngà -engrais Expr: kàdɨ̄-ngàmbāy -sel indigène
kádɨ́-kádɨ́ ID partout (éparpillé) (descr. de jānē). Kūnjá lé jānē wúl lé kádɨ́-kádɨ́. Le poulet là a éparpillé les arachides partout.
kādɨ̄-kāy N bile, vomissement jaunâtre. Rī-á tē-é àr̄-é tɔ̄mē kādɨ̄-kāy yā̰ Il est malade et il a vomi beaucoup de la bile.
kàdɨ̄-ngàmbáy [kàdɨ̄.ŋgà̰mbáy] N sel indigène. kàdɨ̄-ngàmbáy lé màjɨ̀ kò̰ ná̰y kúl yā̰. Le sel indigène est très bon pour la sauce longue.
kàdɨ̄-síngā [kàdɨ̄.sḭ́ŋgā] N engrais. Bḭ́ gɨ́ làl̄ kàdɨ̄-síngā lé àndɨ̄ yā̰ ə̀ĺ. Le coton sans l'engrais ne produit pas beaucoup.
kàgá N grand-père, grand-mère, grand-parents (v. aussi ). Kàgá gɨ́ dèné lè àm̄ mùrū m-ó̰ yā̰. Ma grand-mère me donne beaucoup de boule à manger.
kàgɨ̀ VN ramper (inf. de àgɨ̀).
kàgɨ̀ N esp. d'insecte [Hyménoptère sp.].
kàgɨ̀ N panthère. Bàw̄ dèné jē ùlà pà nà sé àw̄ tɔ̄l kàgɨ̀. Le père de la fille lui dit qu'il allait tuer une panthère. Kàgɨ̀ lé tō àsɨ̀ nà̰ā̰ gɨ̀ bàtú bè nè ḛ̀ màjə̀ĺ yā̰. La panthère est un animal pareil au chat, mail elle est plus longue et plus grande.
kāgɨ̄ N arbre. Kāgɨ̄ ùbà nà̰ā̰ yā̰ nè lé, lò gɨ́ -ɗá ɓá j-à kàw̄ kèné wà? Les arbres sont très touffus, par où allons-nous entrer dedans? Də̀w̄ jē túngā kāgɨ̄ láy láy dáà lò kìngà sī ò̰ yā̰. Les gens ont coupé tous les arbres et maintenant il est devenu difficile de trouver du fagot. N bois. Bà̰ kāgɨ̄ nè lé màjì ìlā ndògō yā̰. Ce bois fourchu est très bon pour mettre le secko. N bâton. N chaise. ísī dɔ̀ kāgɨ̄ dɨ́ kə̀ń. Assieds-toi sur cette chaise là-bas. Expr: kāgə̄-gɔ̀l -jambe, tibia Expr: kāgə̄-jī -bras, avant-bras Expr: kāgə̄-tɔ́sɨ̄ -canne Expr: kāgə̄-mbēdē -écritoire {crayon, stylo, bic, etc} Expr: àlé kāgə̄ -faire souffrir {ex. un enfant pénible avec sa mère} Expr: ùwà kāgə̄ -médire de qqn en son absence Expr: tə̀də̀ kāgə̄ -respecter qqn Expr: ìlá kāgə̄ -enchaîner [un fou]
kāgɨ̄-bāngá [kāgɨ̄.bā̰ŋgá] (Syn: ngàlì-ndíl) N esp. d'arbre [Manihot glaziovii].
kāgɨ̄-bày-sà (Syn: bày-sà) N pipe. Pà nà n-àw̄ n-ùn kāgɨ̄-bày-sà ɗèē àӯ dɨ́ sà. Il dit qu'il est allé chercher sa pipe pour fumer du tabac.
kāgɨ̄-gɔ̀l NIN tibia. Ngōn-í túngā kāgɨ̄-gɔ̀l-ḿ. Ton fils vient de me donner un coup de pied dans le tibia.
50
kāgɨ̄-mìī N jeu enfantin. Ngōn gɨ́ nè lé ɗā né lèl̄ kògō yā̰ lò kāgɨ̄-mìī gɨ́. Cet enfant là fait des choses très rigolo pendant le jeu "kagimi".
kāgɨ̄-mbēdē N stylo, bic, crayon. M-āw lèkól̀ gɨ́ ə̀ĺ mbā-tà kāgɨ̄-mbēdē lə̀-ḿ gòdó. Je ne vais pas à l'école parce que je n'ai pas de bic.
kāgɨ̄-mbōgō N esp. d'arbre [Moringa oleifera]. Ngìrà kāgɨ̄-mbōgō lé ɔ̀r̄ gín njé-mbḛ̄ jē. La racine de l'arbre Moringa oleifera dénonce les sorciers.
kāgɨ̄-tɔ́sɨ̄ N canne. Ngōn gɨ́ gɔ̀l-é òy lé nàm kàr kāgɨ̄-tɔ́sɨ̄ gɨ́. L'enfant paralysé s'attache à la canne.
kágɨ́dá Id entièrement (renversé). Kō lé ḭ̀ kágɨ́dá mbél kɔ̄rɔ́. Le mil s'est renversé entièrement.
kàjā (Syn: kàyàjē) N esp. d'arbre [Cordia africana]. Màn̄ kàjā lé tá-né bíyā ndáà lèl̄ yā̰. Le jus (du fruit) du "kaja", on l'utilise pour préparer la bouillie et alors elle est agréable.
kàjì VN guérir; sauver (inf. de àjì).
kákòwálī N perruche, perroquet. kákòwálī lé tō yèl̄ gɨ́ ndájī ndū də̀w̄ jē. Le perroquet est un oiseau qui imite la voix des gens.
kàl̄ V monter (inf. de àl̄). Kàl̄ dɔ̀ kāgɨ̄ gɨ́ lé tō né gɨ́ ngōn à ɗā èĺ. Monter sur l'arbre est une chose qu'un enfant ne doit pas faire.
kàĺ N l'an prochain. Kàĺ lé j-à kùndā kə́y gɨ́ sìgì. L'année prochaine nous allons construire une nouvelle maison. Expr: kàĺ-nè -l'année dernière Expr: gúsù gɨ́ kàĺ -pièce ou billet qui n'a plus cours
kāl (Syn: dā-kāl) N esp. d'antilope (Cobe de Buffon). Dā kāl lé à̰ӯ ngɔ̄dɨ̄ ùndā kúndā. Le Cobe de Buffon court plus vite que le cheval.
kál Arabe (Syn: ál) N caractère.
kàĺ-nè AV l'année passée. Kàĺ-nè lé də̀w̄ jē ndōgō kō lə̀-dé láy ndáà wə̄ĺ-nè ndáà ɓō ɗā-dé. L'année passée les gens ont vendu tout leur mil et maintenant ils meurent de faim.
kálā (Syn: kálī) N banc, tabouret.
kàlàng [kàlà̰ŋ] (Syn: kànàng) AV vite. ḛ̀ pà tà kàlàng yā̰ à-m̄ gə̀r̄ dɔ̀ tà lì-á èĺ. Il parle trop vite et je ne sais pas ce qu'il dit. AV tôt, de bonne heure. Expr: kàlàng kàlàng -très vite
kàlásɨ̀ Arabe Inj c'est fini. ī ɗā mbá̰ ndáà kàlásɨ̀ ngà. Si tu l'as déjà fait c'est fini.
kàlè VN nager (inf. de àlè). ɓōlé gə̀r̄ kàlè màn̄ ə̀ĺ ndáā, màjì kàr̄ ī-āw màn̄ ə̀ĺ. Si tu ne sais pas nager, il ne faut pas aller au fleuve de peur que tu te noies.
kálē (Syn: kálā) N banc, tabouret.
kálī (Syn: kálē) N banc, tabouret. ī-tā kálī ísī-dɨ́ là. Prends ce tabouret et assieds-toi. Kálī lé tō kāgɨ̄ gɨ́ tɔ́l gɨ́ dèné jē d-ísī gɨ̀ nàńg ɗā kùlà. Un tabouret est un bois taillé où les femmes s'assoient pour travailler.
kàm̄ CNT pour moi; pour que je (abréviation de kàr̄-m̄).
kám N feuille. M-ūndā màn̄ pə̀də́ dɨ̀ kám m-ār-é núngā. Je mets l'eau sur le feu avec des feuilles pour qu'elle chauffe. N arbuste. Expr: ɔ̀ɔ̄ kám -porter des feuilles (femmes) Expr: kám kùjì -arbuste poussé après le premier défrichage
51
kám-món̄g [kám.mó̰ŋ̄,kám.mó̰ŋgɨ̄] (Syn: món̄g) N esp. d'arbre [Piliostigma thonningii]. kám-món̄g lé màsɨ̄ màjɨ̀ kàӯ bíyā yā̰. Le Piliostigma thonningii est acide et très agréable pour manger la bouillie avec.
kám-ndà N esp. d'arbre [Guiera senegalensis]. Kám-ndà lé bòdè-é òsō tà-í gɨ́ ndáà à kòy. Si le liquide blanc du Guiera senegalensis tombe dans ta bouche alors tu vas mourir.
kám-ndà-bìnā N esp. d'arbre [Calotropis procera].
kám-sɔ́bɨ̀lɔ́ N esp. d'arbre [Justicia kotschyi]. Kám-sɔ́bɨ̀lɔ́ lé ndír̄-né ná̰y ndáà lèl̄ yā̰. Les feuilles du Justicia kotschyi là, si on les cuit dans la sauce alors c'est très agréable.
kàmyó̰ò̰ [kàmyō̰,kàmyó̰ò̰] N camion. Kàmyō̰ lé ə̀w̄ rī-á kàr nàńg tà bā gɨ́. Le camion n'est pas arrêté à côté du fleuve.
kàn̄ [kà̰nɨ̄,kà̰n̄] NIN sexe de la femme.
kàn̄ (Syn: kàndɨ̄) N fruit, grain. Kàn̄ ɗɔ̄ý lé rə́dɨ̄ gɨ́ ùbū. Le grain du karité là on en fabrique de l'huile.
kànà [kà̰nà̰] (Syn: kàrà) AV aussi. CNJ même si. āw yàá kànà ā kìngà-á ə̀ĺ. Même si tu y vas, tu ne le trouveras pas. AV peut-être. Peut-être j'y irai, je ne sais pas encore. AV au moins, même pas. ɓōgɨ́-nè də̀w̄ kárā yàá kànà ɗā kīdō ə̀ĺ wà? Aujourd'hui n'y a-t-il même pas une personne qui fait de la boisson? Expr: mā kànà -moi aussi
kànàng [kànà̰ŋ] (Syn: kàlàng) AV vite. ɗèē kànàng nà njè-ɓògò àr mḛ̀ ndògō gɨ́ nè. Viens vite, il y a un voleur dans la concession.
kàndà [kà̰ndà] N croquette de viande dans la sauce. Kàndà lé tō ná̰y gɨ́ dósɨ̄ gɨ̀ kə́r. "Kanda" est une sauce qu'on prépare avec le sésame.
kándá [ká̰ndá] (Syn: kándɨ́) Int combien. Sé dā lé làr-é kándá ɓá nè wà? La viande, son prix est à combien? íngā làr kándá wà? Combien d'argent as-tu trouvé?
kàndɨ̄ [kà̰ndɨ̄] (Syn: kàn̄) N fruit. Kàndɨ̄ mbɔ̀r nè lé màsɨ̄ nā̰. Le fruit de cette pomme-cannelle là est très acide. Expr: kàndɨ̄ kāgɨ̄ -le fruit d'un arbre Expr: kándɨ̄ kō -semence
kándɨ̄ [ká̰ndɨ̄] (Syn: kàndɨ̄) NIN fruit. Kándɨ̄ kāgɨ̄ nè lé túgā ndùl ɓá də̀w̄ jē d-ísɔ̄ ɓə́y. Le fruit de cet arbre devient noir d'abord et après les gens le mangent. NIN grain. N noyau. Kándɨ̄ mángò ùwà màn̄g. Le noyau de la mangue s'est coincé dans (la gorge de) la vache.
kándɨ́ [ká̰ndɨ́] (Syn: kándá) INT combien. íngā làr kándɨ́ wà? Combien d'argent as-tu trouvé?
kándɨ̄-búndùm [ká̰ndɨ̄.bṵ́ndṵ̀m] N balle (fusil). kándɨ̄-búndùm tə́dɨ̄ gɔ̀l-é lò rɔ̄ gɨ́. Les balles ont cassé ses jambes pendant la bataille.
kándɨ̄-kóndɨ́ró [ká̰ndɨ̄.kó̰ndɨ́ró] (Syn: ndò̰-kóndɨ́ró) N flèche. Də̀w̄ jē pà nà Mbōrōrō jē lé ɗā kándɨ̄-kóndɨ́ró lə̀-dé gɨ̀ kùmā. Les gens disent que les Mbororo préparent la pointe de leurs flèches avec du poison.
kándɨ̄-kɔ́lɔ́ [ká̰ndɨ̄.kɔ́lɔ́] N esp. d'arbre [Strychnos innocua].
kānjī [kā̰njī] N poisson. ā kàw̄ lò kùwà kānjī dɨ́ ɓōgɨ́-nè ɓí wà? Vas-tu encore aller à la pêche aujourd'hui? Ngán kānjī jē bùlà dàn ɓár̄ gɨ́. Des petits poissons abondent dans les étangs. N la pêche. ḭ́ lò kùwà kānjī dɨ́ wà? Est-ce que tu reviens de la pêche? Expr: ɔ̀sɨ̀ kānjī -pêcher, aller à la pêche Màjì kàrī 'tél āw lò kɔ̀sɨ̀ kānjī dɨ́ dùndā dɨ́ nè.Il faut que tu repartes à la pêche cette nuit.
52
kàr N soleil. Dèné òng kō lé mḛ̀ tūwā gɨ́ nàjì kàrá. La femme a mis le mil sur la natte et l'a étendu au soleil. N heure. ɗí ɓá ḭ̄ ā̰y ngɔ̄dɨ̄ kàr gɨ́ nè, āw sán̄g wà? Pourquoi cours-tu à cette heure-ci, que cherches-tu? Expr: kàr gɨ́ bàń wà? -à quelle heure? Bèrè dɨ̀ kàr gɨ́ bàń wà? = Bèlè gɨ̀ kàr gɨ́ bàń wà?Demain à quelle heure? Expr: kàr ɔ̀sə̀ -le soleil tape dur {il fait très chaud} Dàn kàrá lé, kàr ɔ̀sɨ̀ yā̰ à-m̄ m-āw ɗàng ə̀ĺ bàá.à midi, comme le soleil tape dur, je ne suis pas sorti ailleurs. Expr: kàrá -au soleil Ngà ī-nàjì kàrá ndɔ̄ kándɨ́ wà?Et tu les laisses étendus au soleil pendant combien de jours?
kàr NIN poitrine; côté; buste; torse. Lò gɨ́ ḭ̀ òsō kāgɨ̄ gɨ́ ndáà sīngā kàr-é tə̀dɨ̀. Ses côtes sont cassées quand il est tombé de l'arbre. ḛ̀ tō yèl̄ gɨ́ àsɨ̀ nà̰ā̰ gɨ̀ də́r nè kàr-é ndà. C'est un oiseau de la taille d'une colombe, mais sa poitrine est blanche.
kàr PRP à côté de, au bord de (objet suivi de dɨ́). J-àw̄ njā kàr bā dɨ́. Nous allons nous promener au bord du fleuve. M-īlā tūwā lé kàr kə́y gɨ́. J'ai mis la natte au côté de la maison.
kàr̄ CMP pour que. CMP que. Ndìgì kàr̄ bɔ̀b-é ḭ̀yà̰ àr̄ àw̄ sì-á. Il veut que son père lui laisse partir avec lui.
kàr̄ VN donner (inf. de àr̄). ḛ̀ lé à kàr̄ làr njé-ndòō jē d-úsɔ̄-né né. Lui là il va donner l'argent aux pauvres pour qu'ils mangent quelque chose avec.
kár (Syn: ká) N bruit.
kár̄ N tige. Mḛ̀ ngán ɓē-é jē lé, də̀w̄ jē ɗā kə́y jē lə̀-dé gɨ̀ kár̄ kō. Dans les petits villages, les gens font les toits des cases avec la tige de mil.
kàr-bè AV maintenant. AV maintenant, à cette heure-ci. Kàr-bè lé j-à kàw̄ lə̄w bàá. À cette heure-ci nous aurions du partir depuis longtemps.
kàr-kùm-à-tàgɨ́ AV l'après midi, le soir. Kàr-kùm-à-tàgɨ́ lé rɔ̄ ngán jē lèl̄-dé mbā-tà mḛ̀-dé ndān. Ce soir là les enfants sont contents parce que leurs ventres sont pleins.
kār-mbī N cuillère en calebasse. Kār-mbī lé tō né gɨ́ d-áy-né bíyā. La cuillère de calebasse est une chose qu'on utilise pour boire la bouillie.
kàrà (Syn: kànà) AV aussi. āw yàá kàrà ā kìngà-á ə̀ĺ. Même si tu y vas, tu ne le trouveras pas. Mā̰ kàrà m̄-tò kàrī yàá tɔ̀. Moi aussi, je vais bien. AV peut-être. AV au moins. Expr: m-ā kàrà -moi aussi
kàrá AV au soleil, dans le soleil (loc. de kàr 'soleil'). Dèné lé mbél kō mḛ̀ tūwā-tɔ́gɨ̄ gɨ́ ndáà nàjì kàrá. La femme a versé le mil sur la natte et l'a étalé au soleil. AV pendant la journée. Ngōn gɨ́ kə́y ò̰ dā kàrá ə̀ĺ. Il faut laisser les invités manger d'abord.
kárā NUM un. Də̀w̄ kárā kárā gòdó ɓē-é ɓōgɨ́-nè. Il n'y a même pas une personne dans le village aujourd'hui. Expr: né-kárā -quelque chose, une chose M-ɗèē dɨ̀ mbā də̀j-ī né kárā.Je suis venu te demander quelque chose. Expr: kárā kàrà -même (pas) un Tàgɨ́-nè m-īyā gūm mbā kùwà də́r jē nè kárā kàrà m-úwā ə̀ĺ.Hier j'ai tendu un piège pour les pigeons mais je n'ai rien attrapé.
kárā-bà AV le même. Bɔ̀-dé kárā-bà nè kó̰-dé ɓə́dɨ́ ɓə́dɨ́. Ils ont le même père, mais leurs mères sont différentes.
kārā-mbī N calebasse. m̄-tɔ́sɨ̄ ùbū dɔ̀ gɨ́ gɨ̀ ngōn kārā-mbī. Je retire l'huile qui est dessus avec une petite calebasse.
kàrè N panier ajouré (pour récoltes). M-ā m-ún kàrè mbā kàw̄ kòdō-né bḭ́ mḛ̀ ndɔ̀ɔ̄ gɨ́ lə̀-ḿ. J'ai pris un grand panier ajouré pour ramasser le coton dans mon champ.
53
kárē-bàá AV seul, tout seul (normalement avec gɨ̀). D-áw láy d-ḭ́yá̰-á gɨ̀ kárē-bàá. Ils sont tous partis et ils l'ont laissé tout seul.
kàrī AV sans rien de spécial. AV vide. D-ó mḛ̀ bə̀gə̀rə̀ tò kàrī. Ils virent que la planche était vide. AV bien, en bonne santé. ī-tò bàń wà? -- m̄-tò kàrī. Comment vas-tu? Je vais bien. Expr: kàrī bàá yàá -pour rien Ngōn lé ìlā-m̄ gɨ̀ ə̀r kàrī bàá yàá.L'enfant a jeté une pierre sur moi pour rien.
kárí AV seule. ɓōlé sɔ́ né kárí bà ndáà ā kòy yò tɔ̄mē. Si tu manges tout seul, tu vas mourir de vomissement. Expr: kárí bà -tout seul
kàrnà (Syn: dɔ̀-dìsā) N cadeau en plus de l'achat. ɓōlé ā-m̄ kàrnà èĺ ndáà m-ā ndōgō sè-í èĺ. Si tu ne me donnes pas un cadeau de l'achat, je ne vais pas acheter avec toi.
kártɨ̀ Franτais N carte. J-à kòdō kártɨ̀ ɗɔ̄ sɔ́. Nous prenons un jeu de 40 cartes.
kás Id complètement (brisé). òsō kás tɔ̄ Il est tombé et complètment cassé.
kàséè N esp. d'arbre [Securinega virosa].
kàsɨ̀ VI être rouge. Dɔ̀ báylà lé kàsɨ̀. La tête du margouillat est rouge. VI être mûr (fruit) (v. aussi ə̀r̄). Mángò lə̀-ḿ lé kàsɨ̀ j-à sɔ̀ ɓàsí-nè ngàā. Mes mangues sont bien mûres, on peut les manger maintenant.
kāsɨ̄ N visite de "pique-assiette". M-ā kàw̄ kāsɨ̄ dɔ̀-í gɨ́ lò ndùl gɨ́ nè. Je vais te faire la visite de "pique-assiette" cette nuit.
kásɨ̄ VT piler pour obtenir de l'huile. Dèné lé kásɨ̄ gə̀bə́rə̄ gɨ̀-mbā kɔ̀r̄ ùb-é. La femme pile la courge pour extraire son huile.
kásɨ̄ N nouveau-né. ɓōlé ngə́r̄ ngōn gɨ́ kásɨ̄ ndáà à kògō èĺ. Si tu chatouilles un nouveau-né alors il ne rit pas. Expr: ìlā kásɨ̄ -se décourager Expr: ngōn-gɨ́-kásə̄ -enfant nouveau-né Expr: mḛ̀ [də̀w̄] ìlā kásɨ̄ -[qqn] se décourager, s'inquiéter ār mḛ̀-ḭ́ īlā kásɨ̄ ə̀ĺ, lò-gɨ́ tɔ̀gɨ̀ ndáà ā kàw̄ ɓə́y.Ne t'inquiètes pas, quand tu seras plus grand tu pourras partir.
kàsɨ̀-bànī (Syn: kàsɨ̀-bà̰rḭ́) N rhinocéros. Kàsɨ̀-bànī ɔ̀r̄ ùbū tḛ́ gɨ̀ gàj-é. Le rhinocéros enlève le miel de l'abeille "ko-teen" à l'aide de sa corne.
kàsɨ̀-bà̰rḭ́ (Syn: kàsɨ̀-bànī) N rhinocéros.
kàw NIN oeuf. Kàb-é, kàb-é jē son oeuf, ses oeufs Mùlà ùwà kó̰ kīnjá lə̀-ḿ dɔ̀ kàb-é gɨ́. Le chat sauvage a saisi ma poule sur ses oeufs.
kàw (Syn: kə̀m-ndō̰y) N esp. de poisson, "capitaine" [Lates niloticus].
kàw̄ VI aller (infinitif de àw̄). M-ā kàw̄ kòō kó̰-ḿ. Je vais aller voir ma mère. Expr: kàw̄ mbā -voyager, partir en voyage
kàw-kàdɨ̀ N personne stérile. Dèné lì-á lé tō kàw-kàdɨ̀ ɓō òjì ngōn èĺ. Sa femme est stérile et elle n'a pas enfanté.
kàw̄-mbī N organe intérieur de l'oreille. Ngōn lé kàw̄-mbī-á à̰ӯ wī ɓō tò ɓī èĺ. Cet enfant il a du pus à l'intérieur de son oreille et il ne dort pas.
kàw-yīró N crachat. Màjì kàr̄ ī ɔ̄r kàw-yīró īlā mḛ̀-ndògō gɨ́ nè èĺ. Il ne faut pas cracher [et le jeter] dans la concession.
kàwsú Français N caoutchouc; plastique.
54
kàӯ VT boire (infinitif de àӯ). Də̀jì kīdō lé dɨ̀ mbā kàӯ. Il lui demanda de la bière à boire.
kāy VT partager. Ngán jē kāy nà̰ā̰ wúl. Les enfants partageaient les arachides. VT verser en laissant un reste. VI se diviser. V distribuer. Də̀w̄ jē kāy né-sɔ̀ njè-kà̰ӯ jē. Les gens ont distribué la nourriture aux réfugiés.
káỳ (Syn: káygámà) N roi (cartes).
kàyà N esp. d'antilope, bubale.
kàyà N faute sexuelle, dévergondage. N péché {Chrét.}. Expr: kàyà dèné -prostituée Dèné gɨ́ à̰ẃ lé tō kàyà dèné.Cette femme là est une prostituée.
kàyàjē (Syn: kàjā) N esp. d'arbre [Cordia africana].
káygámà (Syn: káỳ) N roi (cartes).
ká̰ Id idée de ne plus supporter. ùnd-á ká̰. Il ne peut plus supporter. Expr: ká̰ sḭ̀ -déféquer
ká̰ VT déposer, chier (obj. sḭ̀). Tàl̄ gɨ́ dā pà nà njè kùlà nè tàr gòdó ɓá m̄-ká̰-né sḭ̀ ɗə́bə́. Le chacal dit que quelqu'un qui donne un conseil n'est pas là, c'est pourquoi je scie sur la route.
ká̰ PRP celui de, celle de. Tō ká̰-mā̰; tō ká̰-mā̰ jē. C'est à moi; ce sont à moi. Ká̰-mā̰, ká̰-ī, ká̰-è = kḭ́yá̰-è, ká̰-sí jḛ̀ḛ̄, ká̰-sí sḛ̀ḛ̄, ká̰-dé dḛ́ le mien, le tien, le sien, le nôtre, le vôtre, le leur
kà̰ā̰ (Syn: ndúbū) N goitre. Dèné gɨ́ kà̰ā̰ tō gɔ́b-é gɨ́ lé, lò tàā ngàw lì-á ò̰ yā̰. Une femme qui a le goitre sur son coup là, il lui est très difficile trouver un mari. [litt: trouver un mari est très difficile]
kà̰r̄ (Syn: kànē) NIN sexe de la femme.
kà̰ӯ VN s'enfuir; courir (inf. de à̰ӯ). Expr: kà̰ӯ ngɔ̄dɨ̄ -courir
ká̰y-ká̰y ID très (clair, blanc) (descr. de ndà). Nā̰y ndà ká̰y-ká̰y ɓōgɨ́-nè. La lune est très claire aujourd'hui.
(Syn: kə́) VT enrouler.
kèē (Syn: tìyē) N van. Dèné à àw̄ sīyā ndùjī gɨ̀ kèē. Une femme est en train de trier la farine avec un van.
kébē (Syn: ébē) N papillon. Kébē jē mbó̰ dɔ̀ nà̰ā̰ tà bùlà màn̄ gɨ́. Les papillons se rassemblent à côté du puits.
kédé AV avant. Yégɨ̄ jē gɨ́ bùlà kə́y lə̀-ḿ kédé lé, bàtú tɔ̄l-dé láy. Les rats qui abondaient dans la maison avant, le chat les a tous mangés. AV devant, de devant. ùn kùlā tɔ́ njà dɨ́ kédé. Il prend une corde et il attache les pattes de devant avec. AV premièrement, d'abord. Kàmyō̰ gɨ́ à-ń lé ḛ̀ yàá à tèē kédé. Ce camion qui reste là, c'est lui qui sortira le premier. Expr: àw̄ kédé -poursuivre la route úr nàńg ngàā, m-ā kàw̄ kédé.Descends maintenant, je vais poursuivre ma route.
kédé-gàlá Sango N petit marché (soir). J-àw̄ ndōgō kānjī kédé-gàlá ɓōgɨ́-nè. Allons acheter du poisson au petit marché aujourd'hui.
55
kég AV avec force, fortement. Lò gɨ́ āw sì-á ndò̰ gɨ́ ndáā, úw-á jī-í gɨ́ kég. Quand tu l'amènes à la chasse, prends-le avec ta main fortement.
kèl̄ [kèl̄,kə̀l̄] VI faire des éclairs.
kèĺ Prp du côté de. Kèĺ ɗá dɨ́? De quel côté?
kēl (Syn: kə̄l) V regarder derrière soi.
kèlèlè (Syn: kéēlélē) N ver de terre.
kéēlélē (Syn: kèlèlè) N ver de terre.
kèm N grossesse. Ndɔ̄ kárā àw̄ ndò̰, tèē dɔ̀ dùl gɨ́ àw̄ gɨ̀ kèm. Un jour il va à la chasse et rencontre une biche-cochon qui était pleine. Expr: èsə̀ kèm -être enceinte Expr: ìlá dɨ́ kèm -il l'a rendue enceinte Expr: èsɨ̀ kèm -former des épis. Kùnà àw̄ èsɨ̀ kèm ngàā.Le sorgho a déjà formé des épis. Expr: kèm ùlà [dèné] -[femme] être en grossesse
kèm-ndɔ̄y N esp. de poisson, capitaine.
kèné [kèné,kə̀nə́] (Syn: kə̀nə̀ngɨ́) AV dedans.
kēnē VI faire un trou pour pouvoir regarder à travers le secko.
kèné-kèné AV dedans (en indiquant l'habitude). lò gɨ́ āw ndòlè kèné-kèné lə̄w lə̄w lé là où tu as l'habitude d'en chercher depuis longtemps déjà
kènéng [kènḛ́ŋ,kènḛ̀ŋgɨ́,kə̀nə́ŋ] (Syn: kèné) AV dedans. Kə́y nè ɓá m̄-tò kènéng gɨ́. C'est dans cette maison où j'habite. Mḛ̀ ɓɔ́l nè ɓá m̄-ílā làr lə̀-ḿ kènéng. C'est dans ce sac où j'ai mis mon argent.
kèndé (Syn: kèné) AV dedans.
kèrè N perdrix. Kèrè lé tō yèl̄ gɨ́ tá nà̰ā̰ gɨ̀ tànjì bè nè ḛ̀ tōgɨ́ sḛ́ bà lə́m bèl̄-é ndàng lə́m tɔ̀. La perdrix est un oiseau pareil à la pintade mais elle est plus petite et ses plumes sont rayées.
kéré (Syn: làkéré) N clef. M-ílā kéré kɔ̄rɔ́. J'ai perdu une clef.
kér̀mēé (Syn: kḛ́r̀wḛ́) N étoile. Kér̀mēé jē bùlà dàrā ɓōgɨ́-nè. Il y beaucoup d'étoiles dans le ciel aujourd'hui.
késɨ̄ VI tousser. Ngōn lé késɨ̄ yā̰ dá d-ár-é kàdɨ̄-ngàmbáy kàr̄-é ò̰. L'enfant toussait beaucoup alors on lui a donné du sel indigène pour sucer. N toux. Expr: késɨ̄ lə́l wú -coqueluche
késɨ̄ N esp. de fourmi rouge.
kḛ̄rḛ̄ VT regarder tout autour (avec curiosité). Ngōn lé àw̄ kḛ̄rḛ̄ kə̀m-é gɨ̀-mbā kòō-né màr̄-é jē. L'enfant regard tout autour pour voir ses copains.
kḛ́r̀wḛ́ (Syn: kér̀mēé) N étoile.
kə́ (Syn: ké) VT enrouler. Ndī à kə̀r ndáà m-ā kə́ tūwā kìlā kə́y. Il va pleuvoir, alors je vais enrouler la natte et la mettre dans la maison.
kə̀bɨ̀ (Syn: kòbɨ̀) N esp. d'arbre [Ficus sycomorus].
56
kə̄bɨ̄ VI faire des signes avec la main. Dìngàm lé kə̄bɨ̄ jī-á ɓār-né dèné jē. L'homme a fait des signes avec la main pour appeler les femmes.
kə̀dé (Syn: kə̀ndé) AV dedans.
kə́dɨ́rə́ (Syn: ngà̰ā̰) VI être difficile. Tɔ̀gɨ̀ nè lé kə̀mə̄ lì-á kə́dɨ́rə́ yā̰. La respiration est devenue très difficile pour ce vieux là. VI être dur. Kāgɨ̄ kāgɨ̄ nè lé kə́dɨ́rə́ yā̰. Le bois de cet arbre est très dur.
kə̄l (Syn: kēl) VI regarder derrière soi (avec la préposition ). Ngōn lé ɓə̄ĺ ndáà kə̄l gē-é. L'enfant avait peur et il a regardé derrière lui.
kə́lú-kə́lú Id très (blanc) (descr. de ndà). m̄-tógō kūbū lə̀-ḿ m-ār-ē ndà kə́lú-kə́lú. J'ai lavé mon habit ainsi qu'il est très blanc.
kə̀m AV cru, pas cuit. ngàlì gɨ́ kə̀m, bāngàw gɨ́ kə̀m, mìnjì gɨ́ kə̀m - manioc cru/patate douce crue/haricot cru.
kə̀m NIN oeil. Də̀w̄ gɨ́ tɔ̀gɨ̀ də̀jì né dɨ̀ kə̀m-é. Le vieillard quémande avec ses yeux (proverbe). Ngō-màr̄-é ùndà kə̀m-é àr̄ kə̀m-é tí. Son ami l'a tapé dans l'oeil, et son oeil est gonflé. NIN présence de. kə̀m-ḿ dɨ́ en ma présence NIN visage. Expr: kə̀m kə̀ӯ -la convoitise Expr: kə̀m kə́y kùlā -maille large (corde) Expr: kə̀m kə̄də́rə̄ -égoïsme Expr: kə̀m kàsɨ̀ -regard méchant Expr: kə̀m kàsə̀ -ictère Expr: kə̀m kàrɨ̄ -sagesse Expr: kə̀m-ɗə̀w̄ -trajectoire Expr: kə̀m bándɨ̄ -maille du filet Expr: kə̀m-kūl -honte, timidité Expr: kə̀m ndòō -pitié Expr: kə̀m ndō̰y -curiosité Expr: kə̀m ngàn̄g -avarice Expr: kə̀m tùdù -avarice Expr: kə̀m pə̀r -séchoir à l'intérieur de la case Expr: ndájī kə̀m [də̀w̄] -imiter [qqn] Expr: ɔ̀r̄ kə̀m -trier, favoriser Expr: òsō kə̀m-é dɨ́ -ça rembourse Expr: òsō kə̀m-é dɨ́ -il est saoul Expr: tā kə̀m [də̀w̄] -[qqn] être satisfait Expr: tɔ́sɨ̄ kə̀m [də̀w̄] -provoquer [qqn] Expr: d-úlā kə̀ḿ ndòō -Ils me font souffrir Expr: ùndā dɨ̀ kə̀m-é -mettre à part Expr: tò kə̀m -c'est digne de Expr: màn̄ gɨ́ tò kə̀m kàӯ -eau buvable Expr: tā kə̀m [né] sé kə̀m [né ràng] wà? -prendre pour payer avec [qqc] ou [qqc d'autre]? tā kə̀m kōò sé kə̀m làr wà?L'as-tu pris pour payer avec du mil ou avec de l'argent? Expr: ìsì-né dɨ̀ kə̀m-é yàá ɓí -quand il était encore vivant Expr: dā gɨ́ kə̀m -viande crue Expr: tàr gɨ́ kə̀m -parole grossière
kə̀m PRP pour (faire qqc). Tō né gɨ́ kə̀m ndàm-né èĺ. C'est une chose qu'on ne doit pas jouer avec. Expr: àsɨ̀ kə̀m [ɗā n̄é] -pouvoir [faire qqc]
kə̀m̄ (Syn: kə̀mə̄) N respiration. Expr: tā kə̀m̄ -se reposer m̄-ndìgì tā kə̀m̄.Je veux me reposer. Expr: ùdū kə̀m̄ -étouffer [litt: fermer la respiration]
kə̄m NIN aisselle. Expr: kə̄m-kāgə̄ -branche òō ngōn gɨ́ ùwà kə̄m-kāgɨ̄ àl̄ tàŕ lé ə̀ĺ.Il n'a pas vu que l'enfant avait attrapé une branche d'arbre et y était grimpé.
kə́m N mouche. ùwà bèl̄ lé mbā tɔ̄bɨ̄-né kə́m jē dɔ̀ ngōn dɨ́. Elle prit l'éventail pour en chasser les mouches sur son fils. Kə́m jē jɔ̄gɨ̄ né yā̰. Les mouches dérangent beaucoup.
kə́m [kə̰́m] NIN branche (d'arbre). ɓèdɨ̄ lé sì kə́m kāgɨ̄ gɨ́ tàŕ. si Le singe s'est assis en haut dans la branche de l'arbre.
kə̀m-ndòō N pitié. N malheur. Né sì-á gòdó àr̄ kə̀m-ndòō ɗī-ā yā̰. Il n'a rien (à manger) et il est très malheureux. Expr: òō kə̀m-ndòō -avoir pitié
kə̀m-ndō̰y (Syn: kàw) N esp. de poisson, "capitaine" [Lates niloticus]. ī-ɗā bàń ɓá úwā kə̀m-ndō̰y gɨ́ bə̀ý ə̀ĺ wà? Comment se fait-il que tu n'aies pas pris un gros capitaine.
kə̀mə̄ (Syn: kə̀m̄) N respiration. Tɔ̀gɨ̀ nè lé kə̀mə̄ lì-á kə́dɨ́rə́ yā̰. La respiration est devenue très difficile pour ce vieux là. N vie {Protestantisme}. N souffle. Expr: tā kə̀mə̄ -se reposer
57
kə̀n̄ V tremper. Mā̰ m̄-ndìgì kə̀n̄ kūbū lə̀-ḿ màn̄ mḛ̀ sóò gɨ́. Je vais tremper mes vêtements dans le seau.
kə̀n̄ VI ronfler. Ngōn tò ɓī yā̰, kə̀n̄ yā̰. L'enfant dormait fort et il ronflait beaucoup.
kə̀ń AV là-bas. àw̄ yàá kə̀ń. Il est sans doute parti.
kə̀nə̀ngɨ́ [kə̀nə̰̀ŋgɨ́] (Syn: kènéng) AV dedans. àw̄ òdō sīngā, ɗèē ndīr-nè òm ùbū kə̀nə̀ngɨ́ ə̀ĺ. Elle rassembla des os, les fit cuire, mail elle ne verse pas d'huile dedans.
kə̀ndé [kə̰̀ndé,kə̰̀ndə́] (Syn: kə̀dé) AV dedans.
kə̀ndɨ̀ VN répandre une odeur (inf. de ə̀ndɨ̀). Expr: kə̀ndɨ̀ sḭ̀ -lâcher un pet
kə́ng [kə̰́ŋ] Id net (cesser [de parler, pleurer, etc.]) (descr. de ə̀w̄). Lò-gɨ́ ḛ̀ òō bɔ̀b-é ndáà ə̀w̄ pà tà kə́ng. Quand il a vu son père il a cessé de parler net.
kə̀ngə̄ [kə̰̀ŋgə̄] VN maigrir (inf. de ə̀ngə̄).
kə́ngɨ́ng [kə̰́ŋgɨ́ŋg] Id dégagé. ɔ̀r̄ kə̀m kə́ngɨ́ng. C'est un peu dégagé.
kə̀njī AV dégoûtant. Lò tō kə̀njī. L'endroit est dégoûtant.
kə̀njī VN penser, réfléchir (inf. de ə̀njī).
kə̀r VN tomber (pluie, liquide) (inf. de ə̀r).
kə̀r̄ N éléphant. Kə̀r̄ lé tō dā gɨ́ bòý yā̰ ùndā màr̄-é jē. L'éléphant est un animal qui est beaucoup plus grands que les autres.
kə̀r̄ N tromperie. VN tromper (inf. de ə̀r̄). ɓōlé lī tó̰-í ndáà də̀w̄ à kə̀r̄-ī gɨ̀ kùlā ə̀ĺ. Si un serpent t'a mordu, on ne te trompe pas avec la corde.
kə̀r̄ VI essayer de se lever avec peine. Kó̰ ngōn nè lé dàw yā̰ nè kə̀r̄ ḭ̀ tàá yàá. La mère de cet enfant est très fatiguée mais elle essaie de se lever quand même.
kə̄ŕ VT récurer. m̄-kə̄ŕ ùbū nò̰ó̰ lé m-ūndā dɔ̀ pə̀r dɨ́ m-ār-é lḛ̀ḛ̄. Je récure l'huile et je l'ai mis sur le feu pour qu'elle fonde.
kə́r N sésame [Sesamum indicum]. M-ā kùsà tə̰̄y gɨ́ pə́lə̄ gɨ̀ kə́r. Je mangerai bien du petit mil mélangé au sésame. Kə́r ɓá d-ɔ́sɨ̄-né kàndà. On utilise le sésame pour préparer la sauce appelée "kanda".
kə́r-bòdɨ̀rò N esp. de sésame [Sesamum radiatum].
kə̀r-gōsɨ̄ N ruse, astuce. Ngōn nè lé à kə̀r-gōsɨ̄ yā̰ léè. Cet enfant là va être très rusé, hein!
kə̀rɨ̀də̄ VN uriner (inf. de ə̀rɨ̀də̄).
kə̀sɨ̄ VI être avare. Dìngàm gɨ́ bàń ɓá kə̀sɨ̄ bè wà? Comment un homme peut être si avare? [Un homme que comment être avare comme ça?]
kə̄sɨ̄ VI mûrir (grains). Wúl lé kə̄sɨ̄ ə̀ĺ yàá ɓə́y nè ngán jē tɔ́r̄. Les arachides ne sont pas encore mûres mais les enfants les ont déterrées.
58
kə́w N héron garde-boeufs. Kə́w lé tō yèl̄ gɨ́ gɔ̀l-é ngāl yā̰ lə́m bèl̄-é ndà kə́lú-kə́lú lə́m tɔ̀. Le héron garde-boeufs est un oiseau à longues pattes et avec des plumes d'une blancheur éblouissante.
kə́y N maison; case. Dɨ̀ ndɔ̄ɔ́ lé m-āw m-ō kə́y gɨ́ ngō-kó̰-ḿ ɗā. Le matin je suis allé voir la maison que construit mon frère. N réceptacle; poche du corps. N nid. Gùmā ɗā kə́y lə̀-á kàr kə́y jē gɨ́. La guêpe maçonne fait son nid dans les murs des maisons. Expr: kə́y bɔ̀m -case entièrement en paille Expr: kə́y kɔ̀r̄ -forge Expr: kə́y kūrūm = kə́y sūrūm -piège pour attraper les oiseaux Expr: kə́y lèbè -hutte au champ Expr: kə́y ndà -case en paille recouverte d'un secko conique Expr: kə́y ngán-tə̀njì -rayon de miel Expr: kə́y pàgə̀ -cuisine Expr: kə́y kàdə̄ -vésicule biliaire Expr: kə́y ə̀r̄ -vessie
kə́y-lèb (Syn: lèbè) N hutte au champ.
kə́yḛ́ḛ̄ (Syn: kə́w) N héron garde-boeufs.
kìī N hameçon. ḛ̀ ùwà kānjī jē gɨ̀ kìī. Il pêche les poissons avec l'hameçon.
kìbì N esp. de poisson [Malapterurus electricus].
kídā-tà NIN couvercle [de récipient.
kīdō N bière, boisson alcoolisée. ɓōgɨ́-nè dá kīdō ɔ̀dɨ̀ tà-ḿ ə̀ĺ yàá ɓí. Aujourd'hui, vrai, la bière n'a pas encore touché ma bouche. āw ún kīdō lé ɗèē-né ā-m̄. Va prendre de la bière de mil, donne en moi.
kìgì (Syn: sìgì) VI neuf; nouveau.
kíīí (Syn: kúyīí) N cri. Expr: ùr kíīí -crier
kíl (Syn: síl) NIN coude. NIN coin. NIN côté de secko.
kíl-jī (Syn: síl-jī) NIN coude.
kìlā VN jeter; pondre (inf. de ìlā).
kīlā VI se détendre (piège).
kílā NIN trace, piste. Expr: kílā ɗə́w -piste
kílā-máylā N esp. de plante.
Kìlàng [Kìlà̰ŋ] NP Kilang (groupe Ngambay, région de Tapol).
kìlōò N bascule pour peser le coton. peser le coton Expr: ùn kìlōò màjì -peser lourd (sur la bascule)
kìníǹ [kìnḭ́ǹ] N quinine; médicament {pour le paludisme}. àr̄-m̄ kìníǹ tɔ̀ ɔ̀sɨ̀-m̄ tɔ̀. Il m'a donné de la quinine et m'a fait une piqûre.
kīndí (Syn: màý-kīndí) N zorille.
kìndírī (Syn: ndírī) N esp. d'herbe [Cyperaceae sp.].
59
kìngà [kḭ̀ŋgà] VN trouver (infinitif de ìngà). ɓōlé ī-gòdó ndáà, m-ā kìngà kéré lə̀-ḿ ə̀ĺ yàá sár. Si tu n'avais pas été là, je n'aurais jamais trouvé ma clef. VT avoir. Pà nà n-à ɗā bàń ɓá n-à kìngà-né bísī lə̀ mbàw nè lé wà? Il se demandait ce qu'il pourrait bien faire pour trouver le chien de ce pêcheur.
kìnglèbā [kḭ̀ŋglèbā] (Syn: gáwā) N esp. d'arbre [Cassia occidentalis].
kìnjà VN couper (inf. de ìnjà).
kīnjá (Syn: kūsá) N poule. Kédé lé dèné jē d-ó̰ kīnjá ə̀ĺ. Auparavant les femmes ne mangeaient pas de poulet.
kīr (Syn: tà-kīr) N bois de chauffage, fagot. Kó̰ ngán jē lé tā kīr ùndà dɔ̀ ngōn-é dɨ́ gɨ́ dìngàm = Kó̰ ngán jē lé tā kīr ùndà dɔ̀ ngōn-é gɨ́ gɨ́ dìngàm. La mère des enfants prend le fagot et le pose sur la tête de son fils.
kír-kìr N chose ou comportement bizarre.
kīrí VT clôturer avec du secko.
kīrō N esp. d'herbe [Striga hermonthica].
kìsì VI rester (infinitif de ìsì). M-ā kìsì rɔ̄ kó̰-ḿ dɨ́. Je vais rester près de ma mère. Aux auxiliaire marquant le duratif. ā kàw̄ kìsì ɗā ɗí wà? Que vas-tu faire {pendant ce temps}?
kíìsí (Syn: ndírī) N esp. d'herbe [Cyperaceae sp.].
kìyā VN tendre (un piège) (inf. de ìyā).
kìyā N couteau. D-úwā bḭ̄yā̰ gɨ̀ d-ún kìyā d-ár-dé. Ils leur donnent un cabri et un couteau. [litt: ils ont saisi un cabri et pris un couteau leur donner] Kìyā lé d-ínjā-né dā. Le couteau, on l'utilise pour couper la viande.
kíyā N esp. de liane [Landolphia owariensis]. N caoutchouc.
kìyā-mbàs N grand couteau, épée.
kìyē (Syn: kèē) N van.
kíyēé N morceau de calebasse pour couper la boule.
kḭ̀ VN venir; se lever (inf. de ḭ̀). Kḭ̀-ḿ ɗə́bə́ yàá ɓí m-ár nè. Je viens d'arriver tout de suite.
kḭ̀ VN gronder, reprocher (inf. de ḭ̀). Lò-gɨ́ m-āw ndáà lé métə̀r à kḭ̀ sə̀-ḿ ɓá m̄-ɓə̄ĺ-né. Si j'y vais, le maître va me gronder, c'est pourquoi j'ai peur.
kḭ́ NIN mère (seulement dans kḭ́-á 'sa mère'; v. kḭ́-á). Kúrā-màr̄-ḿ àw̄ òō kḭ́-á jē. Mon ami est allé visiter sa mère.
kḭ̀yà̰ VN laisser (inf. de ḭ̀yà̰).
kḭ̄yā̰ VT écarter, disjoindre [hameçon, plume à écrire].
kɨ́ Cmp substitutif. Tō kɨ́ lə̀-ḿ. C'est le mien.
60
kɨ̀ndɨ̀rì N esp. d'herbe [Gynandropsis gynandra].
N parcelle de champ à cultiver en une allée. Ndɔ̀ɔ̄ ndɔ̀ɔ̄ kò jōó. Il a labouré deux parcelles.
N semence, céréales. m̄-mbə́r̄ kándɨ̄ kō gɨ́ màjì mbā dùbū. J'ai choisi les meilleures semences pour semer. Kàr kìnjà kō lé nà̰y ɓə́y. Il n'est pas encore le temps pour la récolte du mil. NIN variété, espèce. Kō wúl gɨ́ nè dá màjì yā̰. Cette variété d'arachide est très bonne. Expr: kándɨ̄ kō -semence de céréale
NIN nouvelle. M-ō kō-í. J'ai entendu parler de nouvelles de toi.
kòō VT voir (infinitif de òō). Ndáà bèrè yàá ɓá j-à kòō nà̰ā̰ ɓə́y tā. Ainsi demain nous nous reverrons donc. Bèrè ɓá m-ā kàw̄ kèē-é ɓí. Demain j'irai le voir.
kóbì Arabe N coeur (cartes).
kòbɨ̀ (Syn: kə̀bɨ̀) N esp. d'arbre [Ficus sycomorus]. Kòbɨ̀ lé tō kāgɨ̄ gɨ́ kànd-é kàsɨ̀ ndáà lèl̄ yā̰. Le "kobi" est un arbre que si son fruit est mûr il est très délicieux.
kōbō (Syn: kōgō) N petit (village). Expr: ɓē kōbō -petit village
kóbō N couvercle de grenier. ìlā dàm-á ìlā kóbō tì-á dɨ́. Il le dépose dans le grenier à mil et met un couvercle par dessus.
kódē N esp. d'arbre [Ficus sycomorus].
kòdō VN porter (inf. de òdō).
kògō V rire. Ngán jē gɨ́ d-ó sú lə̀ bɔ̀-dé jē lé kógō yā̰. Les enfants qui écoutaient le conte de leur père riaient beaucoup. V sourire. Ngāng gɨ́ kògō à tél ngāng gɨ́ nō̰. Dents qui sourient deviendront dents que pleurent (proverbe).
kōgō (Syn: kōbō) N petit (village). Expr: ɓē kōgō -petit village
kòjì VN enfanter, mettre au monde (inf. de òjì).
kòjī VN tresser (inf. de òjī). M-ā kòjī ndògō kìlā gìr kə́y lə̀-ḿ. Je vais tresser du secko pour entourer ma maison.
kólē N esp. d'oiseau, passériformes.
kòm VN verser (inf. de òm).
kónónó [kó̰nó̰nó̰] Id entièrement (noir) (descr. de ndùl).
kòndè [kò̰ndè] N harpe à 6 ou 7 cordes. Yḛ̀ ùndà kòndè màjì yā̰. Il joue la cithare très bien.
kóndɨ́ró [kó̰ndɨ́ró] (Syn: ɓándáng) N arc. Də̀w̄ jē pà nà Mbōrōrō jē lé ɗā ndò̰-kóndɨ́ró lə̀-dé gɨ̀ kùmā. Les gens disent que les Mbororo préparent la pointe de leurs flèches avec du poison.
kóǹg [kóŋ̀, kóɲgɨ̀] N sorte de houe.
kón̄g-màn̄ [kó̰ŋ̄mà̰n̄] (Syn: dɔ̀-kóngō) N falaise, berge.
61
kóngō [kó̰ŋgō] (Syn: dɔ̀-kóngō) N falaise. àw̄-né tɔ̀ӯ sə̀-á mbùnā kāgɨ̄ dɨ́ dɔ̀ kóngō-màn̄ dɨ́. Il est parti avec lui parmi les arbres au long de la falaise. Expr: kóngō-màn̄ -berge de la rivière
kòr̄ N panier de capture (en filet).
kòr̄ N poussière. Lél ùlà yā̰ àr̄ kòr̄ ùdū lò réd-réd. Le vent a soufflé beaucoup et la poussière ne permet même pas de voir.
kór̄ VT chasser, renvoyer. Ngōn bísī lé àā dɨ̀ kàw̄ sə̀-dé; njé-tɔ̀gɨ̀ jē kór̄-é. Le petit chien allait partir avec eux; les grands le chassent. Expr: kór̄ gō -poursuivre
kòrè VT presser (infinitif de òrè). VI suivre (suivi de ). Njè kòrè gō-é lé ùndā rī-á nà "Njā-ùsà-kàr-dàm-dɨ́". Celui qui suive, il le nomma "Le renard mange à côté du grenier".
kōrē VT contourner (avec gír).
kōrē (Syn: kōrō) V préparer la boule. Dèné àr kōrē árgè. La femme remue la boule pour le "argi" (boisson alcoolisée de manioc). V remuer.
kōrē VT enduire l'intérieur d'une calebasse avec du kaolin ou du graphite.
kòrō (Syn: kòrōrō) N âne. Kòrō lé òdō né yā̰ ùndā kúndā. Un âne peut porter plus qu'un cheval.
kōrō (Syn: kōrē) VT préparer la boule. ùndā màn̄ pə̀r-ə́ mbā kōrō-né mùrū. Elle fait bouillir l'eau pour préparer la boule de mil. VT se nettoyer [l'intérieur de l'oreille].
kórō V chasser. Kórō báylà gɨ́ àw̄ túrū kō. Chasse le margouillat qui avale la céréale. Kúrā-màr̄-é lé ə̀njī pà nà àw̄ kórō-nè mbā tɔ̄l-nè. Son ami pense qu'il le chasse pour le tuer.
kòrōrō (Syn: kòrō) N âne.
kòsɨ́ N concombre [Cucumis sativus]. Kòsɨ́ lé àr̄-ī ə́r ə̀dɨ̄ yā̰. Les concombres te font uriner beaucoup.
kósɨ̀ [kósɨ̀,kós] N jeu de cartes. ī-ɗèē jì-ɗɔ̄ kósɨ̀. Viens jouer aux cartes avec moi. N atout (cartes). Tō kósɨ̀ ɗí? = Sé tō kósɨ̀ ɗí wà? L'atout est quoi?
kòsō VN tomber (inf. de òsō).
kòy (Syn: kùy) N la mort. Kòy lə̀ ngōn lé tō yā̰ ùndā kòy lə̀ də̀w̄ gɨ́ tɔ̀gɨ̀. La mort d'un petit enfant fait plus mal que la mort d'un adulte. VN mourir (inf. de òy).
kòyò N esp. d'herbe [Crotalaria sp.].
kōyō N esp. d'arbre [Lophira lanceolata].
kò̰ N souffrance.
kò̰ VN manger [qqc de mou] (inf. de ò̰).
kō̰ AV bouché (dans l'expression ɔ̀sɨ̀ kō̰ 'être bouché').
62
kó̰ NIN mère. M-ā kìsì rɔ̄ kó̰-ḿ dɨ́ yàá lám mbā-tà m-ō-é (=m-ē-é) ə̀ĺ yàá lēw bàá. Je vais rester un peu près de ma mère, parce que je ne l'ai pas vue depuis longtemps. Kó̰-í jē gòdó ndáà nàm gɨ̀ kà-í jē. Si tu n'as pas de mère, tu vivras avec ta grand-mère (proverbe). NIN chose importante (ex. kó̰-ndī,kó̰-tàr). N trois (cartes).
kó̰-bḭyā̰ N chèvre.
kó̰-gɔ̀l NIN gros orteil.
kó̰-jī N pouce.
kó̰-jīí-gèl (Syn: kó̰-yīí-gèl) NIN seconde épouse.
kó̰-kéré N cadenas.
kó̰-màn̄ [kó̰.mà̰n̄] N eau profonde.
kó̰-nān [kónā̰,kónā̰n] NIN soeur (pour un garçon). Tō də̄ kó̰-nān-ḿ gɨ́ dèné. C'est ma soeur.
kó̰-ndī N pluie torrentielle.
kó̰-ndɔ̄ N tard dans la nuit.
kó̰-tàr N proverbe.
kó̰-yīí-gèl (Syn: kó̰-jīí-gèl) NIN seconde épouse.
kò̰ý Id net (refuser) (descr. de mbādɨ́).
kɔ̄ɔ́ AV dehors. Expr: ìlā kɔ̄ɔ́ -jeter Expr: òsō kɔ̄ɔ́ -se perdre
kɔ́b Id mou, pas dur.
kɔ̀bɨ̀ N rupture d'un interdit sexuel; punition de cette faute. N un prodige, quelque chose d'incroyable. Kāgɨ̄ làl̄ jī ɓə̀dɨ̄ ndáā tò kɔ̀bɨ̀. Si le singe rate (la branche d') un arbre, c'est incroyable.
kɔ̀bɨ̄ VN brûler la base d'un arbre pour le tuer (inf. de ɔ̀bɨ̄).
kɔ̀dè N tambour.
kɔ̀dɨ̀ VN quitter, s'en aller (inf. de ɔ̀dɨ̀). VI bouger, se déplacer. Kàr lé jɔ̄gɨ̄-m̄ yā̰ ndáà m-ā kɔ̀dɨ̀ kàw̄ ndíl-í. Le soleil me dérange beaucoup, alors je vais bouger à l'ombre.
kɔ̄dɨ̄ VT dégager un trou bouché. VI se dégager (avec ɗī-á).
kɔ̀dɨ̀rɔ̀ (Syn: kɔ̀gɨ̀rɔ̀) Id fermement.
kɔ̀gɨ̄ N seuil de la concession. Nò̰ kɔ̀g-ɔ́ au seuil de la concession N lieu de sacrifice. Expr: ɗə́w kɔ̀gə̄ -passage principal d'entrée dans la concession
kɔ̀gɨ̄ VN empêcher (inf. de ɔ̀gɨ̄).
63
kɔ̀gɨ̀rɔ̀ (Syn: kɔ̀dɨ̀rɔ̀) Id fermement.
kɔ̄gɨ̄rɔ̄ (Syn: kó̰-kéré) N cadenas.
kɔ́gɨ́rɔ́ AV de grâce.
kɔ̀jì VT montrer, expliquer (infinitif de ɔ̀jì). M-ā kɔ̀j-ī né jē yā̰ ɓí = M-ā kɔ̀j-ī né jē yā̰ ɓə́y. Sois patiente, je vais te montrer encore beaucoup de choses Expr: kɔ̀jì tà=kɔ̀jì tàr -bavarder, causer
kɔ̄jī (Syn: ɓɔ́l) NIN joue. Kɔ̄jī ngōn lé bòý yā̰. Les joues de ce petit enfant sont très grosses.
kɔ̄jī N grêlon, grêle. Ndī ə̀r kɔ̄jī. Il pleut de grêle.
kɔ́jɔ̀l (Syn: kɔ́jɔ̀r) N coquillage; toupie. N escargot. Kɔ́jɔ̀l lé tō né kùndā gɨ́ àw̄ gɨ̀ kə́y lə̀-á gìr-é gɨ́. L'escargot est une créature qui se promène avec sa case sur le dos.
kɔ́jɔ̀r (Syn: kɔ́jɔ̀l) N coquillage; toupie.
kɔ̀l NIN droite. M-ā m-ó̰ mùrū gɨ̀ jī kɔ̀l-ḿ. Je mange la boule avec la main droite. N droitier. Expr: jī kɔ̀l-m -ma main droite Expr: dɔ̀-jī kɔ̀l, dɔ̀ kɔ̀l -à droite
kɔ̀l VN aiguiser, affûter (inf. de ɔ̀l).
kɔ̄l VI se disputer (suivi de nà̰ā̰). Ngán jē kɔ̄l nà̰ā̰ dɔ̀ mùrū gɨ́. Les enfants se querellent sur la boule. VT réprimander. Il m'a réprimandé. Expr: ndū-kɔ̄l -parole désagréable de dispute
kɔ̄l N esp. d'arbre [Ficus glumosa].
kɔ̄ĺ VI siffler. N sifflement.
kɔ́l̀ N plomb (de filet).
kɔ́l̀ N dissolution (pour vélo). N pommade pour plaies, yeux.
kɔ̄l-tìsá N esp. d'arbre [Combretum molle].
kɔ́m (Syn: kɔ́m-kāgɨ̄) N esp. d'arbre [Diospyros mespiliformis].
kɔ́m-kāgɨ̄ (Syn: kɔ́m) N esp. d'arbre [Diospyros mespiliformis].
kɔ̄ḿlɔ̄ VI se gondoler (calebasse).
kɔ́ndɔ̄ AV tard dans la nuit.
kɔ̀r N fatigue (inf. de ɔ̀r). Njè-ndɔ̀ɔ̄ lé ndɔ̀ɔ̄ sár-sə̀nà kɔ̀r ùn-é. Le cultivateur a travaillé si fort que la fatigue enfin s'empara de lui. Expr: kɔ̀r ɗā [də̀w̄] -[qqn] être fatigué Kɔ̄r ɗā-m̄ yā̰ yàá tɔ́g-ḿ gɨ́ kàr̄ m-ūsū-né nàńg gòdó.Je suis très fatigué et je n'ai plus de force pour le descendre par terre.
kɔ̀r N accompagnement avec tambour.
kɔ̀r̄ N forge. Expr: tḛ̀ḛ̄ kɔ̀r̄ -réussir [lit: sortir de la forge]
64
kɔ̀r̄ VT enlever (infinitif de ɔ̀r̄). Ngìrà kāgɨ̄ nè lé lò kɔ̀r̄-é ò̰ yā̰. Les racines de cet arbre sont très difficiles à enlever. Expr: kɔ̀r̄ də̀rɨ̀ngēl -fabriquer des briques
kɔ̄r N brousse éloignée. àw̄ kɔ̄r dɨ́ àw̄ túgā kīr. Elle s'en va au champ pour couper du bois mort.
kɔ̄r N nombre. Kɔ̄r də̀w̄ jē mḛ̀ ɓē gɨ́ nè lé àsɨ̀ tɔ̄l ə̀ĺ. Le nombre de gens dans ce village là n'est même pas cent.
kɔ̄r N morceau solide dans la sauce. Expr: morceau dā -morceau de viande
kɔ̄r N folie; rage.
kɔ́r̄ N panier en feuilles cousues.
kɔ̄r-bíyā N esp. d'herbe.
kɔ̄r-mbā N ganglion inguinal. Kɔ̄r-mbā ìlā-m̄. J'ai un ganglion (à l'aine, provoqué par une infection)
kɔ̄r-pə̀r N braises. Kɔ̄r-pə̀r ndɔ̄bɨ̄ òsō dɔ̀-ḿ gɨ́. Les braises du feu ont étincelé et elles sont tombées sur moi.
kɔ̄r-sà N boule de tabac.
kɔ́rí NIN morceau (de boue, etc.).
kɔ̀rídɨ́ N esp. d'oiseau.
kɔ̄rɔ́ AV en brousse (v. kɔ̄ɔ́).
kɔ̄rɔ́ AV dehors. Expr: ìlā kɔ̄rɔ́ -perdre ī-ɗā bàń ɓá ūndā-né īlā kɔ̄rɔ́ wà?Comment as-tu fait pour la perdre?
kɔ̀sɨ̀ NIN tubercule. Expr: kɔ̀sɨ̀-ngúl -tubercule d'igname Expr: kɔ̀sɨ̀-ngàlì -tubercule de manioc
kɔ̀sɨ̀ N houe. Kɔ̀sɨ̀ lə̀-í lé m-ndɔ̀ɔ̄-né wúl. C'est avec ta houe que j'ai désherbé les arachides. Kɔ̀sɨ̀ lé tō né gɨ́ ndɔ̀ɔ̄-né ndɔ̀ɔ̄. La houe est une chose pour travailler le champ.
kɔ̀sɨ̀ VT chanter.
kɔ̀sɨ̀-gòdè-mbà N chaussure en plastique pour femmes.
kɔ̀y VT quémander, solliciter un don. Kɔ̀y-é kō ə̀ĺ nà à kòg-ī. Ne lui quémande pas du mil de peur qu'il ne se moque de toi.
kɔ̀ӯ N hibou. úsā kɔ̀ӯ dáà úsā dɨ̀ kə̀m-é nà̰ā̰ dɨ́. Si tu manges le hibou, mange aussi ses yeux {proverbe}. Kɔ̀ӯ lé tō yèl̄ gɨ́ kèm-é bòý yā̰ gɨ́ tḛ̀ḛ̄ tìl gɨ́ tàá-tàá. Le hibou est un oiseau avec des grands yeux qui sort beaucoup la nuit. N non-initié. Kɔ̀ӯ gə̀r̄ tàr gɨ́ mḛ̀ láw gɨ́ ə̀ĺ. Les non-initiés ne connaissent pas ce que les initiés pensent.
kɔ̀yɔ̀ N placenta. Lò-gɨ́ dèné òjì ngōn ndáà kɔ̀yɔ̀ tḛ̀ḛ̄ gògɨ́. Quand une femme donne naissance à un enfant, le placenta sort après.
N forêt, galerie forestière (lieu humide). V rivière. J-àw̄ j-ɔ̀sɨ̀ kānjī kù-ú. Nous sommes allés pêcher à la rivière.
65
(Syn: kā) N gourde, calebasse. òdō màn̄ mḛ̀ kū gɨ́. Elle portait de l'eau dans une gourde. Kà-sí jē lé kū ɓá d-áy-né màn̄. Nos ancêtres utilisaient la gourde "ku" pour boire de l'eau.
N sac de chasse.
kū-dɔ̀-kɔ̀ӯ (Syn: mbàdà-kɔ̀ӯ) N gourde avec col.
kū-gɔ́bɨ̄ (Syn: kū-dɔ̀-kɔ̀ӯ) N gourde avec col.
kùbà N issue de secours du rat.
kùbà N herminette.
kùbà VN serrer, monter, piétiner, pousser (inf. de ùbà).
kùbā VN rendre (qqc prêté) (inf. de ùbā).
kùbū (Syn: kùgū) N tas (au champ).
kūbū N habit. Mā̰, kūbū gɨ́ rɔ̄-ḿ dɨ́ gòdó ɓō mā̰ m-ā kàw̄ làkɔ́l̀ ə̀ĺ. Moi, puisque je n'ai pas de vêtement, je ne vais pas à l'école. Kūbū jē lə̀-ḿ ùwà yīró yā̰ mā̰ tógō-dé. Mes vêtements sont très sales, je vais les laver. N coton. M-ā m̄-óm bḭ́ kūbū mḛ̀ kàrè dɨ́. Je mets le coton dans le panier à coton. Expr: tà-kūbū -morceau de tissu
kūbūrū N entier. Expr: də̀ kūbūré -en entier
kùdé N début, commencement (d'une maladie) (dérivé de kùdù-é). ùndā sə̀-í kùdé ndɔ̄ gɨ́-ɗá gɨ́ wà? Cela a commencé avec toi quand? Expr: ùndā gɨ̀ [də̀w̄] kùdé -commencer avec [qqn]
kùdù NIN fesses. Ngōn-ḿ lé nō̰ mbā-tà dòktúr̀ ɔ̀sɨ̀ kùdù-é. Mon enfant pleure parce que le médecin lui a donné une piqûre à la fesse. NIN fond. Expr: ùn kùdù -commencer Dā gɨ́ d-ílā dɔ̀ pə̀r-ə́ lé ùn kùdù ndūŕ.La viande qu'on met sur le feu commence par gondoler.
kùdū VN fermer (inf. de ùdū).
kūdū N femme querelleuse. Expr: kūdū gɨ́ njè tàr -femme querelleuse
Kūdū NP nom de jumelle.
kúdū (Syn: múr-kūdúrū) N esp. d'arbre [Detarium microcarpum]. N fruit de cet arbre. Mə̀m lé tō dā gɨ́ lám gɨ́ sɔ̀ kúdū yā̰. Le rat de Gambie est un petit animal qui mange beaucoup le fruit de l'arbre Detarium microcarpum.
kúdú AV en rythme (piler à deux). ùndà kúdú piler en rythme à deux [les noix de karité]
kùdùbó̰ò̰ Franτais N coup de poing.
kúdúgɨ́jɔ̀ḿjē N esp. d'herbe [Dactyloctenium aegyptium].
kùgā (Syn: kùbā) VN payer (inf. de ùgā). Ngà ndɔ̄ gɨ́-ɗá ɓá ā kùgā-m̄ wà? Et dans quel jour vas-tu me le payer?
kùgù VN pincer (inf. de ùgù).
66
kùgū (Syn: kùbū) N tas (au champ).
kùjì N respect. Expr: də̀w̄ kùjì -une personne libre
kùl̄ N régime (de banane).
kùl̄ VN élever (inf. de ùl̄).
kūl NP manche (hache, couteau, etc.). Kūl tínā lé yɔ́gɨ̄. Le manche de la hache a de jeu.
kūl VI être froid ou frais. VI être mou, tendre. VT rafraîchir. Màn̄ kūl lé kūl kàr-ḿ yùdùdù. L'eau fraîche m'a rafraîchi beaucoup. VI refroidir. M-ār-é ndùl ngà-ɓá m-ūsū m-ūndā nàńg m-ār-é kūl. Je les laisse noircir, alors je les pose sur la terre pour qu'elles refroidissent. VI être doux. Màr lé tō kāgɨ̄ gɨ́ ngāl ndáà kánd-é kūl yúrúrú. Le rônier est un arbre haut et droit avec un fruit qui est très doux. N le froid. ɓōgɨ́-nè lé kūl ò̰-sí yā̰. Aujourd'hui le froid nous dérange terriblement. Expr: òsō kūl nò -respecter qqn Expr: ùndā kūl -garder un reste
kúl VT préparer la sauce longue. Dèné lé kúl gə́m gɨ̀ mbā-tà lə̀ mbā jē. La femme préparait la sauce longue pour les invités.
kùlà N travail. Kùlà gɨ́ kīdō ɗā dɨ̀ bɔ̀b-í jē lé! Un beau travail que la boisson a fait avec ton père! m̄-tɔ̄l tà kùlà lə̀-ḿ ɓàsí-nè ngàā. J'ai fini mon travail maintenant. N commission. D-úlā-m̄ də̄ kùlà. On m'a chargé d'une commission.
kùlà VN envoyer (inf. de ùlà).
kùlā N fil, corde. ùn kùlā tɔ̄-né gɔ̀l-é gɨ́ kédé gɨ̀ gɔ̀l-é gɨ́ gògó. Il prend une corde et il attache les pattes de devant et celles de derrières. M-ínjā kùlā m̄-gāng gɨ̀ kìyā. J'ai coupé la corde avec un couteau. N demi-hectare.
kùlà-jōó N mardi.
kùlà-kárā N lundi.
kùlà-mí N vendredi.
kùlà-mùndá N mercredi.
kùlà-sɔ́ N jeudi.
kúlū N charbon. Kúlū lé tùdù ə̀ĺ ùn pə̀r kànàng ə̀ĺ. Le charbon n'est pas du tout sec, il ne prend pas feu vite.
kúlūlū (Syn: kùgúlū) N mille-pattes. Kúlūlū gɨ́ bòý lé àӯ mə́sɨ̄ də̀w̄ jē. Les mille-pattes grands sucent le sang des gens.
kūm NIN nombril. Kūm ngōn-ḿ ndùm ndáā òsō. Le nombril de mon enfant est pourri et il est tombé.
kūm NIN coin (suivi de kə́y).
kúm N germe. Expr: ùn kúm -germer
kùmā VT décrier, en vouloir. Expr: ndɔ̀ɔ̄ ndɔ̀ kùmā nà̰ā̰ -cultiver en association (à tour de rôle dans le champ de l'autre)
67
kùmā (Syn: rōng-bā) N esp. d'arbre [Jatropha curcas].
kùmā N médicament, substance efficace. àr̄-m kùmā kárā bè. Il m'a donné un médicament. Kùmā gɨ́ d-á-m̄ lé màjì yā̰, rɔ̄-ḿ tō màjì ngàā. Le médicament qu'on m'a donné était bon, je suis mieux maintenant. Kùmā lé ɓá d-áw d-ájí-né də̀w̄ jē. Les médicaments sont ce qu'on utilise pour guérir les maladies. NIN cause, moyen.
kúmā N esp. d'arbre [Parinari curatellifolia].
kùmā-yò N poison.
kùmàtàgɨ́ N après-midi; le soir (avec kàr). Bèrè kàr kùmàtàgɨ́. Demain dans l'après-midi.
kùn VN prendre (inf. de ùn). ún bìrī dáà ā kùn gɔ̀y. Quand tu prends le mortier, tu va prendre le pilon (proverbe: il y a deux choses qui vont ensemble, et on ne peut pas avoir l'une sans l'autre).
kūn N épine. Kūn gɨ́ ùbà gɨ̀ kō nàńg lé ùd-é kə̀m̄. Les épines poussent avec le mil et l'étouffent. N piquant (de porc-épic, hérisson, tétraodon, etc.).
kún N pratique magique permettant de transférer dans son champ le mil du champ de qqn. Expr: lī-kún -serpent minute (qu'on envoie faire le transfère par la pratique magique)
kūn-kàdɨ̄ N esp. d'arbre [Maytenus senegalensis].
kūn-pɔ̀rɔ̀rɔ̀ N esp. d'arbre épineux [Acacia sieberiana]. Kə̀r̄ òō bòlò kùd-é ɓá ùsà kūn-pɔ̀rɔ̀rɔ̀ ɓí. L'éléphant voit son grand anus d'abord il mange des grand épines (de l'arbre Acacia sieberiana).
kùnà (Syn: gɔ̀jì) N variété de sorgho hâtif.
kùndà VN frapper, taper (inf. de ùndà). Expr: kùndà mḛ̀ bḭ́ -deuxième sarclage de coton
kùndā VN mettre (inf. de ùndā).
kùndā N soif. Də̀w̄ jē d-ísɔ̄ póy mbā tɔ̄l-né kùndā. Les gens mangent le tubercule "poy" pour arrêter la soif.
kūndā VT frapper (plusieurs reprises) (fréq. de ùndà). m̄-kūndā ngɔ́y gìr-é m̄-tɔ̄r m-ɔ́m kɔ̄rɔ́ ngàā m-ḭ́yā̰ kánd-é. Je frappe leur pulpe et je l'enlève et le jette, et je laisse son fruit (l'amende de karité).
kúndā N cheval. Bɔ̀ɔ̄-ḿ jē ndōgō kúndā gɨ̀-mbā ngə̄m-né màn̄g jē lə̀-á. Mon père a acheté un cheval pour garder ses boeufs.
kúndā-kíyā N bicyclette.
kúndā-lə̀-mbáy-ḭ̀ (Syn: mā̰y-m-ūndā-kúndā) N esp. araignée, solifuge {"cheval du scorpion"}.
kúndá-rásɨ̄ (Syn: rásɨ̄) N sorte de guêpe.
kùndú N boisson fermentée obtenue avec le jus de Citrullus lanatus.
kúndū N vapeur.
68
kúndū N balafon. ùn kúndū ɔ̀sɨ̀-né pā. Il prit le balafon et chante une chanson. Kúndū ɓār ùndā kòndè. Le balafon résonne plus que la cithare.
kūngā-ɓēnjī [kṵ̄ŋgā.ɓēnjī] N fort rhume accompagné de congestion.
kùnjā VI bondir. VI sortir les uns après les autres. Ils sortent les uns après les autres. Expr: kùnjā dɨ̀ ngɔ̄dɨ̄ -détaler
kūnjá (Syn: kīnjá) N poule. Kūnjá lə̀-í nè lé làr-é kándɨ́ wà? Ta poule là, son prix est combien? Kédé lé dèné jē d-ó̰ kūnjá ə̀ĺ. Auparavant les femmes ne mangeaient pas de poulet.
kūnjá-kɔ̄r (Syn: kūnjá-kɔ́yrɔ̄) N poule des rochers.
kūnjá-kɔ́yrɔ̄ (Syn: kūnjá-kɔ̄r) N poule des rochers.
kùnjī N feuille nouvellement éclose.
kùnjī VN tresser (inf. de ùnjī). Mṵ̀ dɔ̀ jōó ɓá àsɨ̀-né kùnjī. Deux bottes d'herbes d'abord suffisent pour tresser (proverbe).
kùr VN descendre; piler; etc. (inf. de ùr). Ngōn mbādɨ́ kùr nàńg. L'enfant refuse de descendre.
kùr N durée. Kùr-í ə̀w yā̰. Tu as tardé (à revenir) ɓá kùr-é ə̀w yā̰ lə́m. Sa durée est très longue aussi (en parlant d'un travail).
kùr̄ VN coudre (inf. de ùr̄).
kùr̄ (Syn: kùrū) N insecte; chenille. Tìl nè lé kùr̄ jē jɔ̄gɨ̄ yā̰. Cette nuit les petits insectes me dérangeaient beaucoup. ḛ̀ ò̰ kùr̄ jē lə́m ngán yèl̄ jē gɨ́ ɗàng lə́m tɔ̀. Il mange des petits insectes et des autres petits oiseaux. N bestiole, surtout ver à bois.
kūŕ N esp. de poisson. Rɔ̄ kānjī kūŕ lé à̰ӯ gə́m tōgɨ́ gə́m bè. Le corps du poisson "kur" est visqueux comme la sauce longue.
kúr N sorte de jouet, toupie (avec morceau de calebasse).
kùr̄-dɔ̀ NIN cerveau; intelligence.
kùr-dɔ̀-bḭ̄yā̰ N larve blanche.
kùr-lò N distance.
kūŕ-ngāng [kūŕ.ŋgā̰ŋg] N carie dentaire. Kūŕ-ngāng tī-á yā̰ àr̄-é tò ɓī tìl ə̀ĺ. La carie dentaire le faisait mal de sorte qu'il ne pouvait pas dormir la nuit.
kūrā N kapokier [Ceiba pentandra]. Púdū kūrā lé ndīr-nè ná̰y. La fleur du kapokier, on l'utilise dans les sauces.
kúrā VI être beau (garçon). N amitié entre garçons; ami (entre garçons). Dḛ́ ngán bàsá jē nè lé tō kúrā màr̄ nà̰ā̰ jē. Ces jeunes garçons sont des amis. Expr: ɔ̀r̄ kúrā də̀ -tenir compagnie Expr: ùwà kúrā -lier amitié
kūrā-ɓòr (Syn: gàndə̀rà) N esp. d'arbre [Bombax costatum].
69
kúrā-kāgɨ̄ N jeune plante.
kúrā-màr̄ NIN ami, copain (masculin). J-à kàw̄ kòō kúrā-màr-sí jē. Nous allons visiter nos amis. M-íngā kúrā-màr̄-ḿ kárā yàá. J'ai rencontré un copain en chemin. Kúrā-màr̄-ḿ ə̀r̄-m̄ gɨ̀ làr. Mon copain m'a trompé avec l'argent. Ngōn-ḿ àw̄ kùndà bál̀ gɨ̀ kúrā-màr̄-é jē. Mon fils est parti jouer au football avec ses copains. Kúrā-màr̄ màjì ùndā nòjī. Les relations d'amitié sont mieux que celles de famille.
kùrkùdù N batracien Anouré indéterminé.
kùrū N noeud (de tige).
kùrū (Syn: kùr̄) N insecte. Tō kùrū gɨ́ tò nè. C'est cet insecte-là.
kùrū-ə̀ĺ (Syn: bágá) N esp. de plante [Digitaria gayana].
kúrúm ID très (sec): descr. de tùdù. ūndā-jē mbī-sí màjì ō-ī-jē-né tàr lé, là tà-ḿ tùdù kúrúm kúrúm. Prêtez bien l'oreille et écoutez, car j'ai la bouche très sèche.
kùsà VT manger (infinitif de ùsà). ɓō ɗā-dé yā̰, d-íngā né kùsà ə̀ĺ. C'est la famine, ils n'ont plus de quoi manger.
kūsá (Syn: kūnjá) N poule.
kūsá-də́r N pigeon élevé.
kūsá-dɔ̀-ndògō N esp. de liane [Momordica charantia].
kùsédɨ̀ N boisson fermentée avec sorgho.
kùsù VN frotter (inf. de ùsù).
kúsū VT cacher. VT garder dans le coeur.
kùwà VN prendre (inf. de ùwà). Būrā lə̀-ḿ sḛ́ yā̰ ɓō, à kùwà kānjī gɨ́ bə̀ý ə̀ĺ. Mon filet est trop petit pour prendre un grand poisson. Expr: kùwà kānjī -faire la pêche M-āw lò kùwà kānjī dɨ́.Je suis allé à la pêche. Expr: kùwà rɔ̄-nè -se reposer M-ā kùwà rɔ̄-ḿ lám.Je vais me reposer un peu.
kùy VN mourir (infinitif de ùy). VN être fini (inf. de ùy). Nā̰y à kùy ɓá. A la fin du mois.
kúy (Syn: sí) INJ ah bon. Kúy, né lé tò nè yàá wà! Ah bon, la chose est là! INJ mais!.
kúyīí (Syn: kíīí) N cri.
kṵ́nā̰ (Syn: kṵ́rā̰) N coq. Kṵ́nā̰ lə̀-í lé nō̰ tìl nè sár ɔ̀gɨ̄-m̄ lò tò ɓī. Ton coq a chanté toute la nuit, il m'empêche de dormir! N mâle de certains oiseaux.
kṵ̀rà̰ (Syn: kùnà) N sorgho hâtif.
kṵ́rā̰ (Syn: kúnā̰) N coq.
70
CNJ car. CNJ sinon, de peur que. ún ɓá là mə̀-í à kùy = ún ɓá nà mə̀-í à kùy. Prends-le car tu risques de l'oublier.
AV donc; alors. Màjì, ī-tā là. Bien, prends-le donc. āw tā-né kīdō ā-m̄ m̄-āy là. Va donc prendre la bière de mil pour moi.
VI danser. N danse.
(Syn: lám) VT attraper au vol.
VT aider. ī-tā bíkɨ̀ nè sé à lá sə̀-í wà? Prends ce bic, est-ce que ça peut t'aider?
ID descriptif qui indique une perte de saveur (normalement ùy yò lá). Másàr lé ùy yò lá. Le maïs a perdu sa saveur (on a trop attendu avant de le cuire).
VT construire [un hangar] (objet : ndíl).
làá N esp. de plante cultivée [Colocasia esculenta].
làbà N escargot.
làbɨ̀ N fringale, "faim de loup".
làbɨ̄ VT coller à, s'attacher. Báylà làbɨ̄ rī-á kàr kāgɨ̄ gɨ́. Le margouillat s'est attaché au côté de l'arbre.
lábɨ̄ VT étendre, étaler.
làbɨ̀dáǹ [làbɨ̀dá̰ǹ,làbɨ̀dā̰n] N hôpital, dispensaire. āw làbɨ̀dāǹ dɨ́ ngàā à? = Sé āw làbɨ̀dāǹ gɨ́ ngàā wà? Es-tu déjà allé à l'hôpital?
lágɨ́-làā N chenille. M-ɔ́r̄ rɔ̄ lágɨ́-làā ndáà jī-ḿ tí. J'ai touché une chenille et maintenant j'ai la main enflée.
láàjē N fille (péjoratif) (v. aussi ndíìjē). Tò ndíìjē sé láàjē wà? Es-tu une fille? {dit à un garçon}
làkéré (Syn: kéré) N clé.
làkɔ́l̀ Franτais N l'école. ɗí ɓá ī-tél-né ɗə́w làkɔ́l̀ dɨ́ wà? Que se passe-t-il pour que tu reviennes sur la route de l'école?
làl̄ VT manquer. Tōgɨ́ kó̰-sí làl̄ kàӯ kīdō lé, àw̄ lò-kàӯ-kīdō gɨ́ ɓò. Comme votre mère ne manque jamais de boire de la bière, elle est partie au cabaret donc. V rater. ùr-m̄ làl̄-m̄. Il m'a raté. m̄-ndìgì kùwà ngōn lé nè m-úr-é m̄-làl̄-é. J'ai essayé d'attraper l'enfant mais je l'ai raté.
làl̄ PRP sans. Bḭ́ gɨ́ ndɔ̀ɔ̄ làl̄ kàdɨ̄-síngā lé àndɨ̄ màjə̀ĺ. Le coton cultivé sans l'engrais ne produit pas bien.
làl̄ N esp. d'arbre [Oxytenanthera abyssinica].
lām N esp. de chenille qui dévaste les cultures.
71
lám AV un peu. Bè ndáà ɗèē gɨ̀ ngàlì lám. Alors rapporte un peu de manioc. m̄-gə̀r̄ lám lám. Je sais un tout petit peu. Kàndɨ̄ kāgɨ̄ nè lé lèl̄ lám. Le fruit de cet arbre est un peu sucré. Lám bàá bè seulement un peu AV petit. Ngōn lé tō lám bà ɓō àsɨ̀ ɗā kùlà ə̀ĺ. L'enfant est tout petit, il ne peut pas travailler. Mə̀m lé tō dā gɨ́ lám gɨ́ sɔ̀ kúdū yā̰. Le rat de Gambie est un petit animal qui mange beaucoup le fruit de l'arbre Detarium microcarpum.
lám (Syn: lá) VT attraper au vol.
làm-làm Id très (tranchant). Ndò̰ kìyā lì-á àdɨ̄ làm-làm. Son couteau est très tranchant
lám-lám AV lentement. Pà tà lám-lám nà m-ā m̄-gə̀r̄ ə̀ĺ. Parle lentement ou je ne vais pas comprendre.
làmúǹ N citron.
làmbō Franτais N impôt.
lán̄jī [lá̰n̄jī] VI réfléchir; songer {Chrét.}.
làn̄g [là̰n̄g] VT mettre un peu de farine dans l'eau. Expr: làn̄g kèm [dèē] -flatter [qqn]
lán̄g [lá̰n̄g] N rat rayé.
lánjī [lá̰njī] V réfléchir. V songer {Chr.}.
làpālā N avion.
lápíyà Int salut. Lápíyà lə̀-í. Salut à toi. òý-yō, lápíyà yàá. Oui, salut bien. Expr: tò lápìyà -cela va bien Lò gɨ́ ɓē lə̀-ḿ tò lápíyà kàrī ɓí.Chez moi cela va encore bien.
làr (Syn: gúrsù) N l'argent. Làr gòdó jī-ḿ dɨ́. Je n'ai pas d'argent. Làr lé kə̀m-é tɔ̄ ɓō sán̄g də̀w̄ jē ə̀ĺ. L'argent est aveugle, il ne cherche pas les gens. N prix. Sé làr kòsɨ́ lə̀-í lé kándɨ́ wà? Le prix de tes concombres est à combien? Kūnjá lə̀-í nè làr-é kándɨ́ wà? Ta poule là, son prix est combien? N fer. Expr: làr-ndùl -monnaie traditionnelle Expr: làr-dèné -dot Expr: làr dɔ̀ mbā -élément de la dot donné à la mère de la fille Expr: làr mìsó -partie de la dot donnée aux beaux-parents Expr: làr dɔ̀-gɔ̀l -récompense Expr: kùlā làr -fil de fer m̄-tɔ́ kīr lé gɨ̀ kùlā làr njɨ́m-njɨ́m.J'ai attaché le fagot fortement avec le fil de fer.
lāsɨ̄ Inj tant pis (normalement avec rɔ̄ [də̀w̄]). Lāsɨ̄ rɔ̄-í dɨ́. Tant pis pour toi.
làsó̰ò̰ Français N distribution de nourriture à l'hôpital.
làtásɨ̀ Français N parcelle à cultiver par chacun.
làw̄ (Syn: núngā) VI être chaud.
láw N initiation des jeunes hommes (pratiquée surtout dans le Logone Oriental) (v. aussi ndò). Tɔ̄l ngán jē láw lé tō gə̄ ngōn-kə̀m Ngàmbáy jē. Le rite d'initiation des jeunes hommes est la prunelle des yeux des Ngambays. L'idiot va à l'initiation mais ne se marie pas. Kó̰ də̀w̄ jē àsɨ̀ láw ə̀ĺ. La mère de quelqu'un ne suffit pas pour l'initiation (proverbe). Expr: tɔ̄l láw -faire l'initiation Expr: láw-bòdò -enfant initié tout petit
lày VI être plat.
72
láy AV tout, tous (v. aussi láy-láy). Ngán jē lé d-ó̰ mùrū lé láy. Les enfants ont mangé toute la boule. AV entièrement. ùn ngōn dɨ̀ bə̀gə̀rə̀ láy ùnd-á dɔ̀-á dɨ́. Il prit l'enfant sur la planche (entièrement) et la posé sur sa tête.
láy-láy AV tout, entièrement (forme d'accentuation de láy).
AV ni ... ni. Gúsù lē gòdó jī-á dɨ́ kō lē gòdó. Il n'a ni argent ni mil. AV et ... et.
(Syn: ɓōlé) AV si. Lé ī gòdó dáà m-ā kùy yò ɓō. Si tu n'avais pas été là je serais mort de faim. AV même si (avec kàrà; à la fin de la phrase). Lé āw ndɔ̀ɔ̄-ɔ́ yàá kàrà ā ɗā kùlà ə̀ĺ. Même si tu vas au champ, tu ne travailleras pas.
SPC le, ce. Dìngàm lé ɗèē. L'homme est venu. Ngōn gɨ́ m-ī-é tàgɨ́-nè súgɨ̀ dɨ́ lé tō ngōn-í. L'enfant que j'ai vu au marché hier c'était ton fils. Né gɨ́-n̄ lé āw ɓār-é bàń wà? Cette chose, comment vas-tu l'appeler? SPC marqueur de la fin d'une proposition relative. òō rī ngán lə̀ də́r gɨ́ njā ùndā lé. Il avait entendu les noms des petits pigeons que le renard les avait donnés. Expr: mā̰ lé,ḭ̄ lé,ḛ̀ lé -moi là, toi là, lui là
CNJ marqueur de la fin d'une phrase. āw lé íng-á yàá wà? Tu es allé, est-ce que tu l'as trouvé?
léè Inj exclamatif. Tō mā̰ ɓá m̄-ɓār-ī léè. C'est moi qui t'ai appelée.
lèb-lèb (Syn: léb-léb) ID à pas feutrés (descr. de ngə̰̀y). Ngə̰̀y lèb-lèb marcher à pas feutrés
léb-léb (Syn: lèb-lèb) ID à pas feutrés (descr. de ngə̰̀y).
léb-léb [lébléb,lə́blə́b] ID léger. Mùrū gɨ́ kōrē lé tò léb-léb. La boule préparée là est légère.
lèbè N hutte au champ (on dit aussi kə́y lèbè).
lèbè-kə́r N pain de sésame.
lēbɨ̄ [lēbɨ̄,lə̄bɨ̄] N temps. Sé lēbɨ̄-í ḛ̀ kándá wà? Lēbɨ̄-ḿ ɗɔ̄-sɔ́. Quel âge as-tu? J'ai quarante ans. N année. Expr: lə̄bɨ̄ gɨ́ də́n̄ -l'année passée
lèbɨ̄ng [lèbɨ̄ŋ,lə̀bɨ̄ŋ] (Syn: rə̀mə̄) N esp. d'herbe [Corchorus olitorius].
lèkól̀ Français N l'école.
lèl̄ [lèl̄,lə̀l̄] VI être agréable. Ná̰y lə̀-í lèl̄ yā̰. Ta sauce est agréable. VT plaire. Mbā gɨ́ āw Mùndú lé lèl̄-ī yàá wà? As-tu été content de ton voyage à Moundou? Ná̰y nè lé lèl̄-m̄ yā̰. Cette sauce là me plaît beaucoup. Expr: rɔ̄ [də̀w̄] lèl̄-é -plaire à [qqn]; [qqn] être content Lé rɔ̄-í lèl̄-ī lé, rɔ̄-í lèl̄-ī ə̀ĺ kàrà, j-à kàw̄ nà̰ā̰ dɨ́.Que cela te plaise ou non, nous irons ensemble.
lēl [lēl,lə̄l] VT transporter {plus. fois}. Dèné jē lé lél̄ kō lé d-áw-né ɓē-é. Les femmes transportent le mil plusieurs fois au village.
lēl [lēl,lə̄l] V pagayer, conduire (pirogue). Expr: lēl mbī -tendre l'oreille
lél (Syn: lél) N vent; air. Lél ùlà yā̰. Le vent souffle beaucoup. Lél lé tɔ̄l pə̀r lámpà. Le vent a éteint la lampe. N rhume. Expr: lə́l ùndām -j'ai le rhume
lél-māĺ [lélmāĺ,lə́lmāĺ] N tourbillon.
73
lém-lém Id tout (lécher) (descr. de tɔ̄ń). Bísī ī lé tɔ̄ń dò lém-lém. Le chien lèche la plaie complètement.
lém-mù N brindilles. Lém-mù lé ò̰ pə̀r kàlàng yā̰. Les brindilles ont pris feu très vite.
lémsé Id posément (se coucher). òsō nàńg lémsé. se coucher posément
léndɨ́-léndɨ́ Id glissant; soyeux. Tò léndɨ́-léndɨ́. C'est soyeux.
lèngè [lḛ̀ŋgè] N filet à calebasse.
lèr VT coller une fissure.
lèrè N semoule très fine.
lèrè-ó̰y N petit poisson [Alestes nurse].
léréré ID très (blanc): descr. de ndà. Ndùjī ngàlì lé ndà léréré. La farine du manioc est très blanche.
léw-léw Id avancée (grossesse). Kə̀m ùlà-á léw-léw. Sa grossesse est avancée.
lḛ̀ḛ̄ VI fondre. M-kə̄ŕ ùbū nò̰ó̰ lé, m-ūndā dɔ̀ pə̀r dɨ́ m-ār-é lḛ̀ḛ̄. Je récure l'huile et je la mets sur le feu pour qu'elle fonde. ùbū ɗɔ̄ý gɨ́ ɓī lé lḛ̀ḛ̄ pə̀r-ə́. L'huile de karité concentrée se fond au feu.
lə̀ Prp de. Ná̰ ɓá ùn dā lə̀-ḿ dɔ̀-ḿ dɨ́ wà? Qui donc a pris ma viande sur ma tête? lə̀-ḿ, lə̀-í, lì-á, lə̀-sí, lə̀-sí, lə̀-dé - de moi, de toi, de lui, de nous, de vous, d'eux. Ndī ɓá ɗèē ɓē lə̀ nàng, ɓō nàng àw̄ ɓē lə̀ ndī ə̀ĺ. La pluie vient au village de la terre, mais la terre ne va pas au village de la pluie (proverbe: Tu ne visites pas tes parents, mais tes parents te visitent chez toi.). Expr: (né) lə̀ [də̀w̄] gòdó -[qqn] n'avoir pas (qqc) Sēngē lə̀-í gòdó wà?Tu n'as pas de moustiquaire?
lə̄gɨ́ (Syn: òlē) V bouillir.
lə́m AV aussi; et ... et (dernier lə́m suivi de lə́m, avant-dernier suivi de lə́m). Dèné jē lə́m, dìngàm jē lə́m, d-áw. Les femmes et les hommes sont partis. Mùrū lé ɗā gɨ̀ kō lə́m, ngàlì lə́m á, másàr lə́m tɔ̀. On fait la boule avec le mil, le manioc et le maïs.
lə́m-mṵ̀ N brin d'herbe.
lə́n̄g [lə́ŋgɨ̄,lə́ŋ̄] VI osciller. V clapoter. Né ɔ̀dɨ̀ màn̄ ɓá lə́n̄g ɓī. Si quelque chose touche l'eau elle clapote. Expr: lə́n̄g ɓī -somnoler
lə̄w N depuis longtemps. ī-ɗèē lə̄w bàá wà? Es-tu arrivé depuis longtemps? Tèē lə̄w bàá wà? Est-il sorti depuis longtemps? N vieux (avec chose). Expr: lə̄w ɓō dɨ́ -au temps de famine
lì- PRP de (possessif) (v. lə̀).
N serpent. Də̀w̄ gɨ́ lī tó̰-á (=tḭ́-á) lé, ā kùn kùlā kə̀r̄-é-né ə̀ĺ. Celui qui a été mordu par un serpent, ne prends pas une corde pour t'amuser avec lui {proverbe}.
lī-kún N serpent minute non venimeux (a la réputation de servir à la pratique magique (voir kún)).
lìbà (Syn: nìbà) N argile rouge, colorant.
74
lìbì VT fermer les paupières.
líbɨ̀rì N aiguille. Yḛ̀ ùr̄ kūbū gɨ́ tīĺ gɨ̀ líbɨ̀rì. Elle cousait le vêtement déchiré avec une aiguille.
líyā N caméléon. Líyā lé tél ndà, líyā lé tél ndùl. (Chanson) Oh caméléon, deviens blanc, oh caméléon, deviens noir.
líyā VT remuer [récipient] pour faire tourner le contenu.
lḭ̀lō̰ò̰ N nylon, plastique. Expr: màndɨ̀ lḭ̀lō̰ò̰ -jeune fille de la ville
N endroit. M-ā m-āw lò ə̀ĺ. Je ne vais nulle part. Lò gɨ́ ìlā làr lə̀-á kɔ̄rɔ́ kènéng gɨ́ l'endroit où il a perdu son argent N moment, temps. Ndɔ̄ kárā njā ḭ̀ lò kùsà né dɨ́. Un jour le renard revint de manger. N façon, manière de faire. Expr: lò-gɨ́ -quand, le moment que Expr: lò túngā -il fait chaud
INJ interpellation, prolongation quand on appelle avec insistance.
VI couler (liquide épais) (v. aussi lḛ̀ḛ̄). V fondre. ùbū ɗɔ̄ý gɨ́ ɓī lé lō pə̀r-ə́. L'huile de karité concentrée se fond au feu.
VI bâiller. ɓō ɗā-m̄ ndáà m̄-ló yā̰. J'avais beaucoup faim et je bâillais beaucoup.
lò-gāng-ró-tà [lò.gā̰ŋ.rō.tà] N justice, place de jugement.
lò-gɨ́ Cnj quand, lorsque. Lò-gɨ́ bàw̄-dɨ́ ò̰ né mbádɨ́ ndáà, ḭ̀ àw̄ tò kə́y. Quand leur père avait tout mangé, il se leva et alla se coucher dans sa hutte. Lò-gɨ́ m̄-tɔ̄l tà né-ndó lə̀-ḿ ngàā m-ā kàw̄ sán̄g kùlà Njàménà. Quand je finirai mes études, je vais chercher le travail à N'Djaména.
lò-kàӯ-kīdō N cabaret. Tōgɨ́ kó̰-sí làl̄ kàӯ kīdō lé, àw̄ lò-kàӯ-kīdō gɨ́ ɓò. Comme votre mère ne manque jamais de boire de la bière, elle est partie au cabaret donc.
lò-kə̀njī N dégoût.
lò-kòsō-àbɨ̀sō̰ N piste d'atterrissage, aéroport.
lò-ndìr-dɔ̀ N fontanelles.
lò-ndùl N la nuit. N obscurité. Jḛ̀ḛ̄ gɨ̀ kúrā-màr̄-ḿ dàr jē nà̰ā̰ lò-ndùl gɨ́. Nous nous sommes cognés avec mon ami dans l'obscurité.
lò-ndùl-gɨ́-nè AV cette nuit.
lōgō N boisson offerte au client avant la commande.
lóndóng-lóndóng [ló̰ndó̰ŋ.ló̰ndó̰ŋ] Id très (blanc) (descr. de ndà).
lɔ́ N bouillie de haricots.
lɔ́b-lɔ́b Id mou (avec ).
lɔ́bɨ̄ (Syn: rɔ́bɨ̄) N esp. d'arbre [Sclerocarya birrea].
lɔ́dɨ́ Id grosse partie. M-ínjā lɔ́dɨ́ m-ār-é. J'ai coupé une grosse partie pour lui.
75
lɔ́dɨ́ AV tout, entièrement.
lɔ̄l VI être mouillé. VT mouiller. VI être glissant.
lɔ́l̀ N têtard.
lɔ̀m VT cacher pour dérober.
lɔ́m AV tranquillement, en paix.
lɔ́sɨ̄ (Syn: rísī) N riz.
lɔ́y-lɔ́y Id au loin; partout. ɓār ɔ̀r̄ lò lɔ́y-lɔ́y. Sa voix porte au loin. Bà̰y-é ɔ̀r̄ lò lɔ́y-lɔ́y. Son odeur embaume partout.
VI être sans vie, inanimé. Mḛ̀ pīl lū lú-lú. Il n'y a pas la moindre braise dans le foyer. VI être sans rien. Lò gɨ́ kə́y lū lú-lú. absence totale dans la maison.
N maladie contagieuse des poules.
lú-lú Id complètement (sans vie) (descr. de ).
Lúbā NP Louba, personnage important dans la mythologie Sara. Lúbā lé tō ngō-kó̰ Sú nè ḛ̀ sán̄g tà tōgɨ́ ngō-kḭ́-á bè ə̀ĺ. Louba est le frère de Sou, mais il ne cherche pas de problèmes comme son frère. NP Dieu.
lūbā (Syn: rūbā) N perche à conduire la pirogue.
lúdú Id tout (pourri) (descr. de òsō).
lūĺ VT huer.
lúm N élan de Derby.
lúm (Syn: mùndū) N paille fine.
m- PRA je.
-m̄ PR me {objet}. Sé ī ndìgì ɓògò-m̄ wà? Alors tu veux me voler quoi? Je ne sais pas.
m̄- PR je. je suis sorti/je suis allé M-ā kàw̄ kə́y lə̀-ḿ ngàā. Je vais chez moi maintenant.
-ḿ PRA mon, ma. Ngōn-ḿ, ngán-ḿ jē mon enfant, mes enfants PRA moi (forme oblique).
INT marque le début d'une question. Má ā kàw̄ yàá ə̀ĺ wà? Tu iras, n'est-ce pas?
màā VT repiquer, transplanter.
mà-kɔ̄r N serval. Ndī ùndà kàgɨ̀ dáà tél mà-kɔ̄r. Quand la pluie frappe la panthère devient serval. (proverbe)
76
mà-sɔ́l (Syn: sɔ́l) NIN aisselle. Tógō mà-sɔ́l-í mbā-tà ə́ndɨ̄ yā̰. Lave-toi bien les aisselles, tu sens très mauvais.
màdām Franτais N femme Européenne. N femme de la ville, coquette.
mādɨ̄ N esp. d'arbre, néré [Parkia africana]. M-ūbā ndùjī mādɨ̄ mbā (gɨ̀) tá-nē bíyā. Je pétrie la farine de néré pour en faire la bouillie.
mādɨ̄-màn̄ [mādɨ̄.mà̰n̄] (Syn: ndájī-mādɨ̄) N esp. d'arbre [Delonix regia].
màgɨ̄ N initiation des femmes. N fétiche qu'on met au champ comme gardien. Expr: ùndā màgɨ̄, òsō màgɨ̄ -faire initiation des femmes
mágɨ́ Id bien (perdu). Né lə̀-ḿ lé ìgì mágɨ́. Ma chose est bien perdue. Id tout de bon (s'en aller). Kə̀r̄ jē d-á̰y d-áw dú mágɨ́. Les éléphants sont enfuis pour tout de bon.
màjé AV bien (précédé de dɨ̀). āw dɨ̀ màjé. ísī dɨ̀ màjé. Au revoir. [Litt: Va bien] Au revoir. [litt: reste bien] Ndógō sə̀-ḿ dɨ̀ màjé yàá. Ils ont bien acheté avec moi.
màjə̀ĺ VI être mauvais. Kīdō lə̀-á tḛ̀ḛ̄ ndáà òng nàńg. Sa bière de mil est sortie mauvaise et elle l'a jetée à terre.
màjì VI être bon. M-íngā ùbū gɨ́ màjì kàr̄ m̄-nīr-né ná̰y. J'ai trouvé de la bonne huile pour faire la sauce. Kùlà gɨ́ ɗā-m̄ lé màjì yā̰. Le travail que tu as fait pour moi est excellent. Expr: màjì kàr̄ -il faut que Màjì kàr̄ āw-né dùktúr̀ dɨ́.Il faut que tu ailles au dispensaire. Expr: màjì kàr̄-ī [ɗā né] ə̀ĺ -il ne faut pas [faire qqc] Màjì kàr̄-ī àӯ màn̄ lé èĺ, ùwà yīró yā̰.Il ne faut pas boire cette eau, elle est très sale.
mājī N esp. d'arbre [Gardenia sp.].
màktūbū Arabe N livre, lettre.
māl N charognard. Māl lé tō yèl̄ gɨ́ dì-á ngɔ̀ ndáà sɔ̀ dā gɨ́ ndùm yā̰. Le charognard est un oiseau à la tête chauve qui mange la viande pourrie. M-īyā kùlā dáà, ùbà māl, būwá dáà ùwà rígɨ̀m. Quand je tends un collet, j'attrape un charognard; quand je tends un piège fait dans un trou, une hyène (proverbe: je n'ai pas la chance).
māĺ VT quémander.
māĺ NIN envie de; appétit pour. ɓōgɨ́-nè māĺ kàӯ bíyā ɗā-m̄ sḛ́. Aujourd'hui j'ai un peu d'appétit pour la bouillie. N sorcellerie.
mālā NIN joueur [de balafon] (suivi de kúndū).
málá N esp. de poisson [Marcusenius isidori].
màm N python. Ngán jē lé d-áw kə̀m būwá dɨ́, màm lé sán̄g-dé tásɨ́rá. Les enfants allèrent {se cacher} dans un trou, et le python les chercha en vain. Gɨ̀-ndɔ̄-nè m-ō màm gɨ́ ùr ngōn dā kāl. Ce matin j'ai vu un boa avaler un Cobe de Buffon.
mám VT tâter, palper, chercher à tâtons.
màmā N écorce sèche (d'arbre). Wàlá lé də̀w̄ jē d-ódō màmā kāgɨ̄ ɓáà ɗā né pə̀r. En brousse les gens ramassent les écorces sèches pour en faire le feu.
màmá N maman.
77
màmbéré N galette de manioc.
màn [mà̰n] V maudire. Bèn̄ ngōn jē màn ngōn-é. La tante de l'enfant a jeté une malédiction sur lui. V bénir (Chrét.). Expr: màn ɗī-á -faire un serment
màn̄ [mà̰n̄] NIN bénéfice. màn̄-é - son bénéfice, le profit qu'il rapporte.
màn̄ [mà̰n̄] N eau. Dèné lé ɔ̀dɨ̀ màn̄ lé àw̄-dɨ́ àr̄-é. La femme puise de l'eau, l'apporte et la lui donne. Ndī ə̀r wə̄ĺ-nè yā̰ ndáà màn̄ bā lé ɓòbɨ̀ yā̰. Il a beaucoup plu cette année et maintenant l'eau du fleuve est boueuse. NIN jus, liquide. Expr: màn̄ mɔ̀də̀ -sperme
màn-kàw̄ [mà̰n.kàw̄] N crue (du fleuve).
màn̄-náy [mà̰n̄.ná̰y] N la sauce, l'eau pour la sauce. Lò gɨ́ ɗèē àw̄ ùlà kīr pə̀də́ ndáà nā̰ màn̄-náy lé òō. Quand elle revient, elle met du bois sur le feu, elle prépare la sauce et la goûte pour voir.
màndɨ̀ [mà̰ndɨ̀] VI être belle. òō ngōn gɨ́ dèné gɨ́ màndɨ̀ yā̰. Il vit une jeune fille très jolie. Dèné gɨ́ màndɨ̀ lé gə̀r̄ kōrē mùrū ə̀ĺ. Une femme belle ne saura pas préparer la boule. Expr: ngōn-màndə̀ -jeune fille Expr: ɔ̀r̄ màndə̀ -se lier amitié à (filles) Expr: ḭ̀ màndə̀ -s'épanouir dans toute sa beauté (jeune fille, plante)
māndɨ̄ [mā̰ndɨ̄] N sonnette qu'on installe à l'entrée de la concession.
màndɨ̀-ɓárá [mà̰ndɨ̀.ɓárá] N esp. d'herbe [Hyperthelia dissoluta].
màndɨ̀-kɔ̀sɨ̀ [mà̰ndɨ̀.kɔ̀sɨ̀] (Syn: màr-kɔ̀sɨ̀) N petit morceau de houe rongée par le labour.
màndɨ̀ràw [mà̰ndɨ̀ràw] (Syn: kābā) N piment [Capsicum frutescens].
Mán̄g [má̰ŋ,má̰ŋgɨ̄] N "terrain", non-pêcheur (le terme s'oppose à mbàw). NP Mang, sous-groupe Ngambay. Expr: tà mán̄g -dialecte du Ngambay parlé par les Mang
màn̄g [mà̰ŋgɨ̄,mà̰ŋ̄] N bovin; boeuf, vache. Màn̄g jē ɗèē d-ísɔ̄ né tà bā gɨ́. Les boeufs venaient et mangeaient (les herbes) au bord du fleuve.
màng [mà̰ŋgɨ̀,mà̰ŋ] N esp. d'herbe [Amorphophallus sp.].
mángò [má̰ŋgò] N manguier, mangue [Mangifera indica].
mápà N pain. Gɨ̀ ndɔ̄ɔ́-nè m̄-tḛ̀ḛ̄ mā̰ m-āy sáỳ gɨ̀ mápà. Ce matin je suis sorti pour prendre du thé avec le pain.
màr N crocodile. Màr lé tá nà̰ā̰ gɨ̀ ngàrɨ̀m nè ḛ̀ bòý yā̰. Le crocodile est un animal pareil à l'iguane, mais il est beaucoup plus grand que celle-ci.
màr N rônier : [Borassus aethiopum]. Màr lé tō kāgɨ̄ gɨ́ ngāl ndáā kànd-é lèl̄ yā̰. Le rônier est un arbre haut et droit avec un fruit qui est très délicieux.
78
màr̄ (Syn: kúrā-màr̄) NIN autre de même espèce. Bàl òō kùlā gɔ́sɨ̄ màr̄-é gɨ́ ndáà kògō-né èĺ. Quand le bouc voit la corde au cou de son semblable, il n'en rit pas. Yèl̄ gɨ́ bòý ùn né dɔ̀ ɓē dɨ́ lə̀ màr̄-é ə̀ĺ. Un grand oiseau ne prend pas une chose du village des autres. NIN camarade, ami. NIN même chose, même personne que. ɗā kə́y ə̀ĺ ndáà, mbə́ màr̄-ī lē ndī ɓō, ndɔ̀ɔ̄ ndɔ̀ɔ̄ ə̀ĺ ndáà mbə́ màr̄-ī lē ɓō. Si tu ne fais pas une maison, le fou comme toi est la pluie, et si tu ne laboures pas, le fou comme toi est la faim. Mā̰ m̄-tō njè-ɓògò màr̄-í ə̀ĺ. Je ne suis un voleur comme toi. Expr: dɔ̀ màr̄-é dɨ́ -sur l'autre (chose) Expr: dɔ̀ màr̄-é dɨ́ -sur son compagnon Expr: njè-màr (də̀w̄) -l'autre (personne) Də̀w̄ gɨ́ ùwà njè-màr̄-é ùnd-á nàńg ndáà lé, màr̄-é lé yàá tō njè-ɓògò.Celui qui jette l'autre à terre (montre que) l'autre est le voleur.
màr-kɔ̀sɨ̀ (Syn: mbí-dálà-kɔ̀sɨ̀) N petit morceau de houe rongée par le labour.
màr-mángá [màr.má̰ŋgá] N pangolin. Màr-mángá lé tō dā gɨ́ njè-yò. Le pangolin est un animal sorcier.
márɨ̄m N faucille. ā-m̄ márɨ̄m lé m-āw-né wàlá. Donne-moi une faucille pour que je l'amène au champ.
màrkóbɨ̀ Arabe (Syn: né-gɔ̀l) N chaussure couvrant les pieds.
márwày Arabe AV pour tout bon.
màsà (Syn: màsàng) N sorte de tambour.
màsàng (Syn: màsà) N sorte de tambour.
másàr N maïs. Másàr gɨ́ dùbū dɔ̀ ɓìr-ɓìsī gɨ́ lé àndɨ̄ màjì. Le maïs planté sur les tas d'ordures brûlées produit très bien.
màsɨ̄ N tamarinier; tamarin [Tamarindus indica]. Kāgɨ̄ màsɨ̄ lé tō kāgɨ̄ gɨ́ ngìrà yā̰. Le tamarinier est un arbre avec beaucoup de racines. Expr: kāgɨ̄ màsɨ̄ -tamarinier
màsɨ̄ VI être acide. Kīdō lə̀-í dá màsɨ̄. Ta boisson là est acide. Làmúǹ lé màsɨ̄ yā̰. Le citron est très acide.
màsɨ̄ NIN liquide blanc que jette un serpent, poison. Pìr lé tō lī gɨ́ màs-é yā̰ yā̰. Le "pir" est un serpent avec beaucoup de poison.
másɨ̄-ngə̀r̄ [másɨ̄.ŋgə̀r̄] N mil consommé en grains crus.
màsɔ̀bɨ̀lɔ̀-jē N sorte de sorgho hâtif.
màý-kīndí (Syn: kīndí) N zorille.
màyér̀ N ruse.
máylā N rat (gerbille).
mā̰ PR moi {forme indépendant}. Ná̰ àw̄ nè? -- Tō mā̰. Qui va là? -- C'est moi. Mā̰ m-ā kàw̄ kə́y lə̀-ḿ. Moi je vais rentrer chez moi.
mā̰y VT nier. Mā̰y ə̀ĺ ī yàá pà. Ne le nie pas, c'est toi qui l'as dit! VT discuter, contester. V douter (avec gɨ̀ rɔ̄ [də̀w̄]). m̄-mā̰y gɨ̀ rɔ̄-ḿ à ɗèē bèlè ə̀ĺ. Je doute qu'il viendra demain.
mā̰y-m-ūndā-kúndā (Syn: kúndā-lə̀-mbáy-ḭ̀) N solifuge.
79
médɨ̄lé N sorte de tubercule [Solenostemon rotundifolius].
mēnē VT plaisanter avec [qqn] en lui disant des choses qui apparemment lui font mal. Expr: mēnē ndām -plaisanterie de cette sorte
ménē [ménē,mə́nē] (Syn: mḛ́rḛ̄) N esp. d'arbre [Amblygonocarpus andongensis].
mèr (Syn: mìyèr) N souffrance. Expr: òō mèr -souffrir
més-més ID bien (fouiller) (descr. de mbō̰y).
métɨ̀r Franτais N professeur, maître.
mḛ̀ NIN ventre ( mḭ̀-á 'son ventre'). Mḭ̀-á ùndà njáb-njáb = Mḛ̀-é ùndà njáb-njáb. Son ventre est bien étiré. NIN intérieur de. ɗí tò mḛ̀ dɨ́ wà? Qu'est-ce qu'il y a dedans? intérieur de la concession NIN sens de. M-ā kɔ̀r̄ mḛ̀-é dɨ̀ tàr nāsɨ̄rā kàrī ō. Je vais expliquer le sens du mot avec la langue française. Expr: mḛ̀-kàr/mə̀-ḿ àr -inquiétude/je suis inquiété Expr: mḛ̀-kìlā -patience Expr: mḛ̀-kò̰ -colère/je suis fâché Tà gɨ́ úlā-m̄ lé àr̄ mḛ̀-kò̰ ɗā-m̄ yā̰.Ce que vous m'avez dit me rendit en colère. Expr: mḛ̀-kūl/mə̀-ḿ kūl -nausée/j'ai de la nausée Expr: mḛ̀-kàsə̀-nà̰ā̰ -entente Expr: mḛ̀-kùn -conversion Expr: mḛ̀-kɔ̀ýlɔ̄ -impatience Expr: mə̀-ḿ ùlām pànà -je me suis dit Expr: mə̀-ḿ tɔ̄ jōó -j'hésite entre deux possibilités Expr: mə̀-ḿ òlē dɔ̀ -je songe à; je me souviens de Expr: òlē mə̀-ḿ -ça me rappelle Expr: ngō mə̀-ḿ = ngōn mə̀-ḿ -mon propre fils Expr: tā mə̀-ḿ -il a pris modèle sur moi Expr: m-úwá mə̀-ḿ dɨ́ -j'ai décidé de faire pour lui [qqc] Expr: mḛ̀ ndùl/mə̀-ḿ ndùl -méchanceté/je suis méchant Expr: mḛ̀ yèr -méchanceté Expr: mḛ̀ kùy/mə̀ḿ ùy -oubli/j'ai oublié Expr: mḛ̀-ndà/mə̀-ḿ ndà -bonté/je suis bon Expr: mḛ̀ [də̀w̄] ò̰-á -[qqn] être fâché
mḛ̀ PRP dans. Sé mḛ̀ ɓē gɨ́ ɗá wà? Dans quel village? ɗí ɓá tō mḛ̀ dɨ́ wà? Qu'est-ce qu'il y a dedans? PRP de (en parlant de quelque chose qui était dedans). Tèē mḛ̀ ɓɔ́l dɨ́ lə̀-ḿ ɓá òsō. Elle est tombée de ma poche.
mḛ̀-kó̰ NIn frère de la même mère. Njé mḛ̀-kó̰ jē ùwà pə̀r ɓá káӯ-né nà̰ā̰ ná̰y ə̀ĺ. Les frères de la même mère n'allument pas le feu pour partager la sauce.
mḛ̀-mbā NIN entrejambes. Dèné tḛ̀ḛ̄ mḛ̀-mbī-á mbā kàr̄ ngōn ɗèē nàńg. La femme a ouvert ses entrejambes pour que le bébé y sorte.
mḛ̀-ndùbā N village abandonné.
mḛ̀-pīl V foyer. Mḛ̀-pīl-é d-úndā ngórō jē dɔ̀ gɨ́. Le foyer on l'utilise pour mettre les marmites dessus.
mḛ́rḛ̄ [mérḛ̄,mə́rḛ̄] (Syn: ménē) N esp. d'arbre [Amblygonocarpus andongensis].
mə̄ Int vraiment?. ā kàw̄ yàá mə̄? Tu iras vraiment?
mə́ Inj marque d'étonnement.
mə̀dɨ̀ N infirmité. Ngōn lé ḭ̀ dɔ̀ kāgɨ̄ gɨ́ òsō ndáà njà-á mə̀dɨ̀. L'enfant est tombé d'un arbre et sa jambe est blessée. Expr: njè-mə̀də̀ -un infirme
mə̀m NIN beau-père; belle-mère. Mā̰ lé m̄-sɔ́ né tà mə̀m jē jē gɨ́ ə̀ĺ. Je ne mange pas en présence de mes beaux-parents.
mə̀m (Syn: mùm) N rat de Gambie. Mə̀m jē lé d-ísɔ̄ kúdū yā̰. Les rats de Gambie mangent beaucoup la plante appelée "kudu".
mə̄m VT tenir sans les mains (avec les bras).
80
mə̀njì N cigale.
mə̀r N perles. Ngán dèné jē gɨ́ d-áw bà̰yà̰ gɨ́ lé nìm̄ mə̀r. Les jeunes filles qui vont à l'initiation enfilent des perles.
mə́sɨ̄ NIN sang. Lò-ndùl-gɨ́-nè lé íl jē d-áy mə́sɨ̄-ḿ yā̰. Cette nuit les moustiques ont beaucoup bu mon sang. Expr: mə́sɨ̄ ɗī-á -elle a ses règles Expr: tál mə́sɨ̄ -elle a avorté (2ème mois)
mə̀sɨ̀rə̀ Franτais N souffrance. Mə̀sɨ̀rə̀ à tə̀dɨ̀ kə̀m-í dɨ́. Tu vas souffrir. [Litt: La souffrance va te casser le coeur]
mə̰̀y N maladie. Mə̰̀y dá ɗèē dɨ̀ tɔ́gé, ngà tél dɨ̀ tɔ́gé ə̀ĺ yàá sár. La maladie vient vite mais elle ne repart pas vite. Expr: ùn mə̀y -attraper une maladie contagieuse
mə̰̀y N tortue d'eau. Mə̰̀y lé tá nà̰ā̰ gɨ̀ íyā nè ḛ̀ bòý yā̰ ndáà tō dàn màn̄. La tortue d'eau est pareille à la tortue de terre mais elle est grande et elle habite dans l'eau.
míī-ndà-sò (Syn: ním-ndà-sò) N crocidure, musaraigne.
mīnā VI être couvert de crasse.
mínā AV avec viande ou poisson (sauce) (avec ná̰y).
míndákōrō (Syn: múndákōrō) N variole.
mīndé AV irréfléchi, sans but.
mìndíl̀ Arabe (Syn: mìndírì) N mouchoir de tête.
mìndírì Arabe (Syn: mìndíl̀) N mouchoir de tête.
mìnjì N haricots. Mìnjì lə̀-ḿ mā̰ yàá. Mes haricots à moi, bien sûr. Mbáy lé àr̄-dé ndīr mìnjì mbúlā gɨ̀ kə́r. Le roi ordonna qu'on fasse cuire une purée de haricots accommodée au sésame. Mìnjì gɨ́ ndīr làl̄ ɔ̀dɨ̀rɔ́ḿ lé ɗā wùr yā̰. Les haricots cuits sans natron font mal au ventre.
mìr-mìr N tremblement. Expr: ùwà mìr-mìr -trembler
mìrī N ver de Guinée ou filaire de Médine.
mírò (Syn: mùgɨ̀múr) N autruche. Mírò lé tō yèl̄ gɨ́ bòý ɓō ḭ̀ gɨ̀ bāgɨ̄ èĺ. L'autruche est un très grand oiseau; il ne vole pas.
mìyèr (Syn: mèr) N souffrance.
mḭ̄ N esp. d'arbre [Vitex doniana].
mḭ́ Num cinq. ḛ̀ àw̄ ngán jē mḭ́, dìngàm jē jōó, dèné jē mùndá. Il a cinq enfants, deux garçons et trois filles.
mḭ́ AV idée de pleuviner. Ndī ùdū mḭ́. Il pleuvine. Expr: ndī-mḭ́ -visite pendant ou après la pluie (avec l'intention d'obtenir qqc]
mḭ̀ḭ̄ VI être fort. árgè lé mḭ̀ḭ̄ yā̰ ùndā kīdō. Argi est plus fort la bière. Expr: mḭ̀ḭ̄ mbídí-mbídí -être qqn qui ne sourit pas, être toujours triste Dìngàm nè lé kògō ə̀ĺ, mḭ̀ḭ̄ mbídí-mbídí.Cet homme ne sourit jamais, il est toujours triste. Expr: ji/gɔ̀l [də̀w̄] ùndā mḭ̀ḭ̄ -[qqn] avoir de callosité aux mains/pieds
81
mḭ̀sá̰ Num six. ìngà gàgɨ̀ jōó bā-á. Il n'a trouvé que deux poisson-chats seulement. Ngōn lé ɗā nā̰y mḭ̀sá̰ ndáà àgɨ̀ nàńg. L'enfant a six mois et il commence à ramper par terre.
mḭ̀yà̰ N tique (insecte). ɓōlé mḭ̀yà̰ ùbà-ī ɓá īlā ùbū dì-á gɨ́ ndáà tḛ̀ḛ̄ kànàng. Si une tique te prend, et tu mets de l'huile sur lui, il te laissera vite.
mḭ̀yā̰ N couteau de jet. Mḭ̀yā̰ lə̀-ḿ kárā bàá, m-ō lò kàr̄-ī ə̀ĺ. Je n'ai qu'un couteau de jet, je ne peux pas te le donner. Mḭ̀yā̰ lé tō gɨ̀-mbā kàr̄ d-ílā-né dā. Le couteau de jet est pour jeter sur les animaux. Expr: mḭ̀yā̰ kòō tàr = mḭ̀yā̰ kòō tà -symbole de demande en mariage ("couteau de jet pour écouter la parole")
mḭ̀yā̰-lə̀-gágà̰ā̰ N esp. d'herbe [Gloriosa superba]).
ḿm̄ AV oui.
mōng [mō̰ŋgɨ̄,mō̰ŋ] VI développer.
món̄g [mó̰ŋgɨ̄,mó̰ŋ̄] (Syn: kám-món̄g) N esp. d'arbre [Piliostigma thonningii]. Jōó jē tɔ́ nà̰ā̰ dɨ̀ món̄g ə̀ĺ. Deux ne s'attachent pas avec la corde "mong".
món̄g-yò̰ [mó̰n̄g.yò̰] N esp. de coléoptère.
mòngsò̰ [mò̰ŋgsò̰] AV par force. ùndā mòngsò̰ tà dɨ́. prendre par force
mórō N foin. Mórō lé tō né sɔ̀ dā kùl̄ jē. Le foin est la nourriture des animaux domestiques.
mōsō N commerce. Mōsō kānjī lé ùsà yā̰. Le commerce de poisson rapporte bien.
mó̰ N gros marteau du forgeron.
mò̰y (Syn: mə̰̀y) N maladie. Mò̰y jɔ̄gɨ̄ kúrā-màr̄-ḿ sár àr̄-é ə̀ngə̄ yā̰. La maladie a dérangé mon ami à tel point qu'il a beaucoup maigri. Mò̰y gɨ́ ɗā-m̄ kédé lé yàá ɓə́y tél ɗèē ɓōgɨ́-nè. La maladie qui m'a frappé avant m'est revenue aujourd'hui.
mɔ̀dɨ̀ (Syn: bə̰̄r) NIN verge. Mɔ̀dɨ̀ kúndā lé ngāl yā̰. Le pénis d'un cheval est très long. NIN douille (de houe). N boucle ouverte de corde.
mɔ̀ngɨ̀rɔ̄ [mɔ̀ŋgɨ̀rɔ̄] NIN rayon de miel. Tènjì òō mɔ̀ngɨ̀r-é ɓá ùndā ùbū ɓə́y. L'abeille mesure sa force d'abord et après produit le rayon de miel.
mɔ̀r̄ N la cour. N fiançailles. Expr: ìngà mɔ̀r̄ -accueillir la fiancée dans une case Expr: njè-mɔ̀r̄ -prétendant Expr: àw̄ mɔ̀r̄ -courtiser Də̀w̄ jē d-áw mɔ̀r̄ lə̀-á pḭ́-pḭ́.Les gens étaient venus la courtiser, mais en vain.
mɔ̀yɔ̀ N esp. de canne à sucre précoce. Dèné ùr mɔ̀yɔ̀ mbā kōrē. = Dèné ùr mɔ̀yɔ̀ mbā kōrē mùrū. La femme pilait le mil pour en faire la boule.
mùgāy N sorte de sorgho hâtif.
mùgɨ̀múr (Syn: ɓū) N autruche.
mùlà N lutte. ùn-é dɨ̀ mùlà ùnd-á nàng gɨ́. Il l'empoigne pour la lutte et le jette à terre. Ngán jē d-áw d-úwā mùlà. Les enfants luttent ensemble. Expr: ùwà mùlà -faire la lutte D-ál kāgɨ̄ tàŕ, d-úwā nà̰ā̰ mùlà.Ils grimpèrent à un arbre et firent la lutte.
mùlà N chat sauvage. Dɔ̀ ndògō-ó gɨ́ gɔ̀jì ndáà mùlà ùwà kīnjá kènéng. C'est sur le court secko que le chat sauvage saisi vite la poule.
82
mùm (Syn: mə̀m) N rat de Gambie.
múm N brouillard. Múm gɨ́ ndɔ̄ gɨ́ nò̰ó̰ lé ɔ̀gɨ̄-sí lò kòō lò. Le brouillard ce jour là nous empêchait de voir.
mūń (Syn: mūnú) VT manger [qqc de farineux]. Ngán jē lé d-áw mūń ndùjī wúl. Les enfants mangent de la farine d'arachide.
mún̄dúrū N esp. d'arbre [Pterocarpus lucens].
mūnú (Syn: mṵ̄rṵ́) V manger [qqc de farineux].
mùndá Num trois. Sé dàn-dé dɨ́ mùndá nè lé ... De ces trois personnes, ... Də̀w̄ jē búlā Njàménà d-úndā dḛ́ gɨ́ Mūndūú àsɨ̀ gɔ̀l mùndá. Il y a trois fois le nombre de personnes à N'Djaména qu'il y a à Moundou.
múndákōrō (Syn: míndákōrō) N variole.
Mùndú NP Moundou. āw Mùndú ndɔ̄ gɨ́-ɗá dɨ́ wà? Quand es-tu parti à Moundou?
mùndū (Syn: lúm) N paille fine.
mūndū (Syn: mūndūrū) AV silencieusement. Expr: dɔ̀ mūndū -(air) sans parole
mūndūrū (Syn: mūndū) AV silencieusement.
múr̀ VI être fort (le thé). Expr: múr̀ sáỳ -thé de première décoction
múr-kūdúrū (Syn: kúdū) N esp. d'arbre [Detarium microcarpum].
múrkū (Syn: kúdū) N esp. d'arbre [Detarium microcarpum].
mùrū N boule. Tógō jī-í ār-sí j-ò̰ mùrū. Lave-toi les mains pour que nous mangions la boule. ún ngó ā-m̄ m-īlā mùrū kènéng. Prends une calebasse pour que je puisse mettre la boule dedans.
Mùrùm NP Mouroum (group voisin des Ngambay).
mṵ̀ N herbe, paille. áw únjā dɔ̀ mṵ̀ ndáà à tél kō. Va couper des bottes de paille et ça deviendra du mil. M-ā kàw̄ kìnjà mṵ̀ kàr̄ bḭ̄yā̰ jē lə̀-ḿ. Je vais couper des herbes pour mes chèvres. Expr: mùú -en brousse
mṵ̄rṵ́ (Syn: mūń) VT manger [qqc de farineux].
mbà NIN seins; mamelles. Dèné lé àr̄ ngōn-é mbà ìl. La femme est en train d'allaiter son enfant. [litt: femme la donne enfant-son lait il.suce] N lait. ɓōlé ḭ́yā̰ mbà dàn kàr-á ndáà à màsɨ̄. Si tu laisses le lait au soleil il devient aigre. Mbà kó̰-í jē gòdó dáà íl mbà kà-í jē. Quand ta mère n'a pas de lait, tu têtes ta grand-mère.
mbā N voyage, voyageur. M-ā kàw̄ kòō né gɨ́ ḭ̀-né mbā gɨ́. Je vais voir ce qu'il a rapporté de son voyage. N étranger, invité. òý-yō, mbā jē d-ísī nò̰ó̰. Oui, il y a des étrangers. Mbā jē gɨ́ d-ḭ́ ɗá wà? Des étrangers qui viennent d'ou? Dèné òdō dā àr̄ mbā jē lə̀-á. La femme a ramassé de la viande et l'a donnée à ses visiteurs. Expr: àw̄ (gɨ̀) mbā gɨ́ -voyager M-āw gɨ̀ mbā gɨ́ = m-āw mbā gɨ́.Je pars en voyage. Expr: ɗā mbā -rendre les devoirs de l'hospitalité, recevoir qqn Njè ɗā-í mbā ìsì nò̰ó̰ wà?Celui qui te reçoit, est-il la?
83
mbā NIN intérieur. NIN entrejambes. Mḛ̀ mbā intérieur des cuisses
mbā Prp pour. Mbā ḛ̀ gɨ́ nè ɓá rɔ̄-ḿ lèl̄-m̄-né. C'est pour cela précisément que j'en suis content. Tàgɨ́-nè m-āw òpìtāl gɨ́ mbā mò̰y. Hier je suis allé à l'hôpital pour une maladie. Màn̄g lé àw̄ gə̄ rɔ̄-ḿ gɨ́ nè mbā kɔ̀sɨ̀-m̄ gɨ̀ gàj-é. Le boeuf s'est dirigé vers moi pour m'encorner.
mbā-ɗí Int pour quoi? pour quelle raison?. ā kàw̄ dɨ̀ mbā-ɗí wà? Tu vas y aller pour quelle raison? Sé mbā-ɗí ɓá ɓār-m̄ wà? Pour quoi m'as-tu appelé?
mbā-tà CNJ parce que. Tél ɗèē mbā-tà bɔ̀b-é jē ùy. Il est revenu parce que son père est mort. Ngōn lə̀ nàng lé nō̰ yā̰ mbā-tà kə̀m-é òō lò ə̀ĺ. Le fils de la terre pleure beaucoup parce que ses yeux n'y voyaient plus rien. Mā̰ m-únd-á mbā-tà jɔ̄gɨ̄-m̄ yā̰. Je l'ai tapé parce qu'il me dérange trop. PRP pour (suivi de lə̀). Dèné lé kúl gə́m gɨ̀ mbā-tà lə̀ mbā jē. La femme préparait la sauce longue pour les invités.
mbàdà-kɔ̀ӯ (Syn: kū-gɔ́bɨ̄) N gourde avec col.
mbàdɨ̀ VI être svelte, fluet. Dèné gɨ́ mbàdɨ̀ gɨ́ àw̄ gə̄ súgɨ̀ gɨ́ à̰ẃ lé ɗā nḭ̀ yā̰. Cette femme svelte qui va au marché là est très jalouse.
mbādɨ́ VT refuser, abandonner. ī-mbādɨ́ kàw̄ làkɔ́l̀ dɨ́ ndáà m-ā kùndà-ī. Si tu refuses d'aller à l'école je vais te battre. Bɔ̀ɔ̄-ḿ jē mbādɨ́ kàm̄ làr m̄-ndōgō né mòtóò. Mon père a refusé de me donner de l'argent pour acheter une moto.
mbádɨ́ AV tout, tous; entièrement. Lò gɨ́ d-áy màn̄ lé mbádɨ́ ndáà, də̀jì dèné pà nà: "ī-ɗèē dɨ̀ mùrū lé ār-sí j-ò̰." Quand ils ont bu toute l'eau, il demande à la femme: "Apporte-nous la boule que nous mangions." ùndā rī ngán də́r jē lé mbádɨ́ ndáà òsō ɗə́bə́ àw̄ ɓē-é. Quand il eut fini de nommer tous les petits pigeons, il se mit en route et rentrait chez lui.
mbàg Id rien (mangé). M-úsā né mbàg ə̀ĺ yàá sár. Je n'ai pas du tout mangé.
mbàgɨ̄ N caïlcédrat [Khaya senegalensis]. Mbàgɨ̄ lé tō kāgɨ̄ gɨ́ ngāl gɨ́ àr̄ ndíl màjì yā̰, nè də̀w̄ jē pà nà ndíl jē gɨ́ màjə̀ĺ d-ísī kènéng gɨ́. Le caïlcédrat est un grand arbre avec beaucoup d'ombre, mais les gens disent que beaucoup d'esprits mauvais habitent dedans.
mbágɨ́-mbágɨ́ Id très (amer) (descr. de àdɨ̄).
mbàl̄ N pierre. N sorte de fétiche pour faire mal aux gens. N montagne. M-ō mbàl̄ tàá ɗə́w. J'ai vu la montagne en haut. Expr: bòlò-mbàl̄,bòlè-mbàl̄ -grotte àw̄ mḛ̀ bòlè-mbàl̄ gɨ́ bùý yā̰ bè.Elle est allée dans une grotte très vaste.
mbál N esp. de plante [Panicum anapaptistum].
mbàlè VT coucher. VI plaquer (herbe).
mbàng [mbà̰ŋ] N chef de village. Mbàng lé ɔ̀gɨ̄ kàr̄ ngán lèkól̀ jē ndām lò ndùl gɨ́. Le chef a empêché que les étudiants dansent pendant la nuit. N jeu des enfants.
mbàrè (Syn: ɓèlè) N jeu de hasard.
mbàrì (Syn: mbàrè) N jeu de hasard avec noyaux.
mbàsɨ̀ N grosses pierres qui entre-temps servaient à allumer le feu.
84
mbàw N pêcheur (qui gagne la vie avec la pêche; v. aussi njè-kɔ̀sɨ̀-kānjī). Mbàw lé tō də̀w̄ gɨ́ ùwà kānjī jē. Le pêcheur est celui qui capture les poissons.
mbáw VI se vanter.
mbāý NIN barbe (normalement suivi de ). Tɔ̀gɨ̀ nè lé mbāý tì-á ndà yā̰. Ce vieux là a une barbe très blanche.
mbáy N chef, roi. M-āw də̄ ɓē lə̀ mbáy. Je vais chez le chef. Kó̰ òdō àr̄-é mbáy ɓō bàw̄ òdō àr̄-é mbáy ə̀ĺ. Une mère élève (un enfant) jusque il est roi mais un père ne le fait pas (proverbe). Expr: mbáy láw -major d'un groupe d'initiés (choisi parce que sa famille peut donner à manger à tous) Expr: mbáy déné -une femme honorable
mbáy N esp. d'herbe à tubercule [Cochlospermum tinctorium].
mbáy-ḭ̀ (Syn: ḭ̀) N scorpion. ɓōlé mbáy-ḭ̀ ùndà-ī ɓá d-ɔ́r̄ bòd-é ə̀ĺ ndáā ā tò ɓī tìl gɨ́ ə̀ĺ. Si un scorpion te pique et si on ne peut pas faire sortir le poison, tu ne pourras pas dormir la nuit.
Mbáy-rō NP nom propre de jumeau.
mbáy-rō N sorte de termite.
mbáy-tà-bàl (Syn: bɔ́n-ɓə̀dɨ̄) N esp. de plante de petite taille [Cyperacea sp.].
mbáy-wā̰ (Syn: ngār̀-wā̰) N reine de la termitière.
mbá̰ AV déjà. Lò gɨ́ dìngàm lé ndògō màn̄ mbá̰ ndáà, ɗèē gɨ̀ mbā kùsà ngúl lé ngàā. Quand l'homme s'était déjà baigné, il vint pour manger enfin les ignames. Lò-gɨ́ m̄-sɔ́ né mbá̰ ndáà m-āw kə́y lə̀-ḿ. Quand j'ai déjà mangé, j'irai chez moi.
mbā̰-kāgɨ̄ N fourche d'un arbre.
mbēdē (Syn: màktūbū) N livre, lettre, cahier.
mbēl [mbə̄l,mbēl] N mal développé. Expr: mbēl-ɓúl -arachide mal développée
mbél [mbél,mbə́l] (Syn: būdú) VT verser. Mìnjì lé ə̀r̄ mbá̰ ndáà ùn ngórō lé ùndā nàńg mbél kā gɨ́. Quand les haricots sont bien cuits, il prend la marmite, la pose à terre et verse [le contenu] dans une calebasse. m̄-mbél màn̄ dɔ̀ kāgɨ̄ mángò gɨ́. J'ai versé de l'eau sur le manguier. VT échanger. J-à mbél nà̰ā̰ də̄ mbél mə̄. Nous allons tout simplement les échanger. M-ún kūbū lə̀-ḿ m̄-mbél-né ká̰ ngō-kó̰-ḿ. J'ai pris mon habit pour échanger contre celui de mon frère. Expr: mbə́l né -échanger contre Expr: mbə́l nà̰ā̰ -ils s'échangent
mbēr N annonce publique. Dḛ́ d-ílā mbēr mbā tà ndɔ̀ɔ̄ bḭ́. Ils ont fait une annonce publique à propos de la culture du coton. Expr: njè kìlā mbēr -crieur publique
mbḛ̄ N sorte de sorcellerie. Expr: njè-mbḛ̄ -sorcier
mbə̀ N beignet de mil.
mbə́ VI être fou, idiot, stupide. ī mbə́ yā̰, ō-m̄ də̄ mbə́ màr̄-ī wà? Tu es complètement idiot, tu me prends pour un idiot comme toi? VI se moquer de quelqu'un (suivi de sə̀). Bàń ɓá āw mbə́ sə̀-ḿ yā̰ bè wà? Comment te moques-tu de moi ainsi? N idiot. Mbə́ òjì njè-né-gə̀r̄. L'idiot donne naissance à un intelligent. (proverbe) Pə̀r gɨ́ ùy ndáà d-úlā jī mbə́ dɨ́. Un feu qui est éteint, on le donne à l'idiot (proverbe: il est facile tromper un idiot).
mbə̄lə̄lə̄ VI se gondoler.
85
mbə̄lí N prestidigitation, tours extraordinaires.
mbə́r̄ [mbə́r̄,mbə́rɨ̄] VT choisir. āw mbə́r̄ bàdɨ̄ gɨ́ bòý úwā ɗèē sì-á ā-m̄. Va choisir un gros mouton et amène-le moi.
mbī NIN oreille. Mbī ə̄m lé ngāl yā̰. Les oreilles du lièvre sont très longues. NIN feuille. Expr: tḛ̀ḛ̄ mbī -devenir quelqu'un Expr: də̀w̄ gɨ́ dɨ̀ mbī-á -un homme important Expr: ùndā mbī -prêter l'oreille ūndā jē mbī-sí màjì ō-jē-né tàr.Prêtez bien l'oreille et écoutez. Expr: mbī kāgɨ̄ -feuille d'un arbre Expr: mbī kám -feuille d'un arbuste
mbí-dálà-kɔ̀sɨ̀ (Syn: màndɨ̀-kɔ̀sɨ̀) N petit morceau de houe rongée par le labour.
mbìdà VI glisser. Expr: mbìdà ɓúl -écraser grossièrement les pois de terre
mbìdà-tà NIN morceau (de tissu, viande).
mbídí-mbídí ID indique tristesse (descr. de mḭ̀ḭ̄).
mbíg-mbìg Id à fond (choqué) (descr. de ou ). Tà-màsɨ̄-ḿ sí mbíg-mbìg. Je suis choqué à fond. Ngōn gɨ́ m-únd-á lé nō̰ sí mbíg-mbìg. L'enfant que j'ai tapé pleure choqué au fond.
mbígì N sourd-muet. Mbígì lé tō də̀w̄ gɨ́ pà tà ə̀ĺ lə́m òō tà ə̀ĺ lə́m tɔ̀. Un sourd-muet est quelqu'un qui ne peut pas ni parler ni entendre.
mbīrī VT tordre en tournant.
mbīsā (Syn: ndīsā) VT masser, pétrir.
mbḭ́r-mbḭ̀ N guêpe.
mbḭ́yā̰ N échange (de la nourriture). Expr: njè-mbḭ́yā̰ -compagne d'échange de la nourriture
mbō N la chasse. Ndɔ̄ kárā mbáy àw̄ mbō. Un jour le roi allait à là chasse. N plaine inondable autour d'un cours d'eau.
mbórē (Syn: mbə́r̄) VT masser.
mbórō N ruche. ō mbórō tènjì. Regarde la ruche d'abeilles. Mbórō lé tō bòlè kāgɨ̄ gɨ́ tènjì tō kènéng. La ruche est un tronc creux pour que les abeilles puissent habiter dedans.
Mbōrōrō [mbōrōrō,mbōrō] NP Mbororo, nomade Peul.
mbó̰ V rassembler. Mbàng mbó̰ də̀w̄ jē dɔ̀ nà̰ā̰ dɨ́ tà kə́y dɨ́ lə̀-á. Le chef a rassemblé les gens devant sa maison. Mbàng lé mbó̰ də̀w̄ jē tà kə́y lə̀-á mbā kùlà-dé tà. Le chef a rassemblé les gens devant sa concession pour leur annoncer la nouvelle. V collecter. Expr: mbó̰ dɔ̀ nà̰ā̰ -se rassembler
mbō̰y V piétiner; bourrer avec les pieds. m̄-mbō̰y bḭ́ mḛ̀ kàmyō̰ gɨ́. J'ai bourré le coton dans le camion avec mes pieds. V pétrir. V malaxer. M-ā m̄-mbō̰y bɔ̀rɔ̀ mbā kɔ̀r̄ də̀rɨ̀ngēl. Je malaxe la boue pour en faire des briques. VT fouiller (avec les pieds), tacher. Njā mbō̰y mḛ̀ búdū lé més-més ndáà, ìngà də́r dḛ́ӯ dɨ̀ ngá-né ə̀ĺ. Le renard fouillait dans les touffes d'herbes bien, mais il ne trouvait pas le pigeon avec ses petits.
86
mbɔ́jī V mesurer. Mbɔ́jī kō lé mḛ̀ kàrè gɨ́ ō sé j-àw̄-né yā̰ wà. Mesure le mil dans le panier pour voir si nous en avons assez.
mbɔ́l-dɔ̀ (Syn: mbɔ́r-dɔ̀) Prp grâce. Mbɔ́l-dɔ̀ kūnjá ɓá báylà ìngà-nè màn̄ àӯ. C'est grâce à la poule que le margouillat boit de l'eau {proverbe}. Mbɔ́l-dɔ̀ mā̰ ɓá ó̰-né mùrū ɓōgɨ́-nè. Grâce à moi tu as mangé la boule aujourd'hui.
mbɔ̀r AV peu après.
mbɔ́r NIN côté de la tête. Prp à côté de, sur le bord de (suivi de dɨ́). Tò də̄ nàńg mbɔ́r ɗə́w dɨ́. Il se couche par terre sur le bord de la route. M-ísí mbɔ́r màr̄-ḿ dɨ́. Je suis assis à côté de mon ami.
mbɔ́r-dɔ̀ (Syn: mbɔ́l-dɔ̀) Prp grâce.
mbɔ̀rè VI être mal cuit.
mbɔ̀rɔ̀ N pomme cannelle [Annona senegalensis]. Kándɨ̄ mbɔ̀rɔ̀ lé rīí yā̰. Le fruit de la pomme cannelle est très sucré.
mbù N sac en peau.
mbùdù VI être percé, troué. Gél ɓɔ́l lə̀-ḿ mbùdù. Le fond de ma poche est percé. Kə̀m sóò lə̀-ḿ mbùdù ndáà àr̄-é ndə̀ӯ. Il y un trou à la base de mon seau et ça laisse couler de l'eau. VT percer, faire un trou. Kó̰ bḭ̄yā̰ mbùdù bòlò dáà ngōn-é à mbùdù sə̀-á. Si la mère de la chèvre fait un trou {dans l'enclos}, son petit en fera autant {proverbe}.
mbúdū V être troué (plus. endroits) (fréq. de mbùdù). Sēngē lə̀-ḿ tò nò̰ó̰ yàá ngà mbúdū yā̰. J'ai bien une moustiquaire, mais elle est toute trouée.
mbūlā VI se fourrer dans la bouche (nourriture). V mélanger (avec la patte de sésame).
mbùnā N intervalle entre deux choses. Prp entre, parmi. àw̄-né tɔ̀ӯ sə̀-á mbùnā kāgɨ̄ jē dɨ́. Il est allé et est passé avec lui entre les arbres.
mbūnā (Syn: mbṵ̄rā̰) VI être cagneux.
mbùr̄ VT manger un épi.
mbúr N esp. d'antilope [Cobe defassa].
mbūsū VT bourrer, remplir en tassant ou en piétinant.
mbṵ̀rā̰ (Syn: mbùnā) N intervalle entre deux choses.
mbṵ̄rā̰ (Syn: mbūnā) VI être cagneux.
ǹ- PR il, elle {pronom sujet préfixé}. Rɔ̄-á lèl̄-é yā̰, pà nà n-ìngà dā ngàā. Elle était contente, se disant qu'elle avait trouvé de la viande. Njā ɗā gōsú ùlà də́r pà nà n-ḛ̀ ǹ-ɗèē dɨ̀ mbā kùndā rī ngán nān-nè. Le renard usa d'une ruse en disant au pigeon qu'il était venu pour donner des noms à ses neveux.
ǹ- PRA nous; vous (avant verbes qui commencent avec une consonne, et quand la forme indépendante du pronom est utilisée). Jḛ̀ḛ̄ ǹ-késɨ̄ yā̰ = jì-késɨ̄ yā̰. Nous toussons beaucoup.
ń- PR ils.
87
AV voilà (abréviation de nṵ́). Yèé tò-ń. Le voilà.
CMP marqueur d'accentuation pour une question indirecte. ī sé nà à kàw̄ ə̀ĺ! = ī sé à kàw̄ ə̀ĺ nà! Toi qui disais que tu n'irais pas! ī-pà tōgɨ́ ā ɗèē ə̀ĺ nà! = ī-pà tōgɨ́ nà à ɗèē ə̀ĺ. Et tu dis que tu ne viens pas!
CNJ de peur que. ūdū ɗó nà kə́m jē dá kàndɨ̄ kə́y. Ferme la porte de peur que les mouches y entrent. CNJ car. āw ɓá nà òō-ī ə̀ĺ ndáà à mbādɨ́. Va car s'il ne te voit pas il va refuser. ə̀w̄ rɔ̄-í sɔ̀ nà ndùm. Il ne faut pas le manger car il est pourri.
CMP que (discours indirect) (avec ). Pà nà n-ḛ̀ ndìgì ə̀ĺ. Il a dit qu'il ne voulait pas. ḛ̀ ùlà-m̄ pà nà bɔ̀ɔ̄-nè jē rī-á tē-é. Il m'a dit que son père est malade.
ná-ná Spc quiconque.
nàdɨ̀ N ombre de repos. Expr: nàdá -sur la place
nágɨ́ Id amplement (suffire) (descr. de àsɨ̀). Né gɨ́ m-sɔ́ lé àsɨ̀-m̄ nágɨ́. Ce que j'ai mangé m'a suffit amplement.
nágɨ́rā (Syn: nángɨ́rā) N sable. Dèné òdō nágɨ́rā mbā ndàw̄-nè wúl. La femme a ramassé du sable pour griller les arachides. Dḛ́ d-úndā tò lé dɔ̀ nágɨ́rā gɨ́. Ils ont mis la pirogue sur le sable.
nàjì VT étendre au soleil. ī-nàjì kàrá ndɔ̄ kándɨ́? Tu les laisses étendus au soleil pendant combien de jours? Dèné nàjì kō mḛ̀ tūwā gɨ́ mbā kàr̄-é tùdù. La femme a étalé le mil sur une natte pour qu'il sèche.
nàjī VI jurer. Mbàng àr̄ ngōn lé nàjī. Le chef a obligé l'enfant à jurer. N serment. Expr: ɔ̀r̄ tà dɔ̀ [də̀w̄] gɨ́ -donner raison à [qqn] Mbàng lé ɔ̀r̄ tà dɔ̀ ngōn bàsá gɨ́.Le chef a donné raison au jeune homme au jugement.
nājī VT se disputer quelque chose ou un objet revendiqué par plusieurs.
nàm VI se coller, s'attacher. Ngōn gɨ́ gɔ̀l-é òy lé nàm kàr kāgɨ̄-tɔ́sɨ̄ gɨ́. L'enfant paralysé s'attache à la canne. Ngōn gɨ́ bɔ̀b-é jē òy lé nàm kàr bɔ̀ɔ̄ màr̄-é gɨ́. L'enfant dont le père est mort s'attache au père de son ami. Expr: nàm tà nà̰ā̰ dɨ́ -se coller
nám (Syn: ná̰w) N esp. d'arbre [Hexalobus monopetalus].
nàmā N douleur due à un excès de travail. Kùlà gɨ́ m̄-ɗā lé àr̄ nàmā ɗā-m̄ yā̰. Ce travail que j'ai fait m'a donné beaucoup de douleur. [litt: ...de sorte que la douleur me fait beaucoup]
nàmā N la soudure (des membres cassés). Expr: ùwà nàmā -souder les membres cassés
nàmā-nàng [nà̰mā̰.nà̰ŋ] N sorte de chenille avec carapace dure et brillante.
nān [nā̰n] NIN oncle maternel (v. aussi nāná). àw̄ mbā ɓē lə̀ nān-é jē. Il s'en va en voyage chez son oncle. Nān-ḿ jē tō ngō-kó̰ kó̰-ḿ jē. Mon oncle maternel est le frère de ma mère.
nāná [nā̰ná̰] N oncle maternel (v. aussi nān). Nāná lə̀-ḿ tō ngō-kó̰ kó̰-ḿ jē. Mon oncle maternel est le frère de ma mère. N neveu maternel.
nànī (Syn: nà̰rḭ̄) N médisance, racontars. Kə́y tò mbā jōó dáà ùndā nànī. Rester dans deux maisons d'accueil (différentes) sème des racontars (proverbe: finis ton séjour chez ton hôte, et ne change pas de maison). Expr: ùndā nànī -moucharder, rapporter
nànɨ̄ (Syn: nà̰r̄) N esp. de liane [Cissus populnea].
88
nàng [nà̰ŋ] N terre, sol, sable. M-ūndā ə̀bɨ̀ pə̀də́, m-ɔ́m nàng kènéng m-ār-é kàsɨ̀. Je mets un morceau de poterie au feu, je verse du sable dedans et je le laisse rougir. M-íngā gúsù ɗɔ̄-jōó nàńg. J'ai trouvé 100 CFA sur la terre. Expr: nàńg -sur la terre M-dàw yā̰ m-ā tò nàńg sḛ́.Je suis très fatigué, je m'étends un peu sur la terre.
nàńg [nà̰ŋ́,nà̰ŋgɨ́] AV en bas, sur la terre. Mbādɨ́ kùr nàńg. Il refusa de descendre (en bas).
nàng-kō [nà̰ŋ.kō] N reste de mil mélangé avec la terre (après le battage).
nángɨ́rā [ná̰ŋgɨ́rā] (Syn: ná̰rā̰) N sable.
nápàr Arabe NIN sorte, qualité, espèce.
nàr̄ V se dresser sur la pointe des pieds pour atteindre qqc. élevé.
nār VT ramasser rapidement. Ngàá də̀w̄ jē nār né yā̰ wà? Mais les gens ont-ils pu ramasser beaucoup de choses? VT arracher. Kūnjá ɗèē nār sì-á. Une poule accourt pour la lui arracher. Njè-ɓògò nār gúsù lə̀ kó̰-ḿ jē. Le voleur a arraché l'argent de ma mère. Expr: ɔ̀sɨ̀ ɔ̀r̄ -arracher Njè-ɓògò ɔ̀sɨ̀ làr lə̀-ḿ jī-ḿ gɨ́ ɔ̀r̄.Le voleur a arraché l'argent de ma main.
nàsár̀ [nàsár̀,nàsárɨ̀] Arabe N européen. Də̀w̄ jē bùlà yàá sádɨ̀ gɨ́ nè gə̀r̄ tà-nàsár̀ ə̀ĺ. Beaucoup de gens au Tchad ne connaissent pas la langue Française. N fonctionnaire, "monsieur". Expr: tà nàsárɨ̀ -français, la langue française
nàsɨ̄ N antilope cheval. ùlà lò gɨ́ nàsɨ̄ tò dɨ́ lé. Elle lui a dit l'endroit où l'antilope se trouve. Nàsɨ̄ lé tō dā gɨ́ àsɨ̀ nà̰ā̰ gɨ̀ kúndā. L'antilope cheval est un grand animal, de la taille du cheval.
nāsɨ̄rā N européen; fonctionnaire (v. nàsár̀).
nā̰ VT séparer [ceux qui se battent].
nā̰ VT goûter. Dìngàm lé gè kùn ngúl lé kárā dɨ̀ mbā nā̰ yàá ɓí. L'homme voulut prendre encore une igname pour la goûter. Nā̰ ná̰y lé ō sé lèl̄ ə̀ĺ wà? Goûte la sauce pour voir si elle est bonne. V siroter (pour goûter). M-nā̰ sáỳ lé m-ō sé sígɨ̀r às-é wà? J'ai siroté le thé pour voir s'il y avait assez de sucre. Expr: nā̰ ndū -saluer qqn en passant chez lui
ná̰ Int qui?. Ná̰ ùlà-ī wà? Qui t'a envoyé? Ná̰ ɓá ùn dā lə̀-ḿ dɔ̀-ḿ dɨ́ wà? Qui donc a pris ma viande sur ma tête? Sé ná̰ ɓá tō mbàng gɨ́ ɓē-é nè wà? Qui est le chef de village ici? Expr: njé gɨ́ ná̰ jē ... dḛ̄ gɨ́ ná̰ jē -certains ... des autres Njé gɨ́ ná̰ jē d-áw mbā ndáà dḛ́ gɨ́ ná̰ jē d-ísī nè.Certaines personnes sont parties en voyages, et d'autres sont restées ici.
nà̰ā̰ PR pronom marquant la réciprocité. Kúndā nà̰ā̰. Ils se battent. Tō tō gɨ́ ná̰ nà̰ā̰. C'est identique. Dḛ́ lé d-áw ɓē lə̀ nà̰ā̰ ə̀ĺ. Ils ne se visitent pas.
nà̰ā̰ VI être suspendu. VT suspendre.
nà̰ā̰-dɨ́ AV ensemble. Lò gɨ́ dìngàm lé àw̄ wàlá ùr ngúl ndáà, ɗèē-né ɓē-é àr̄ dèné lə̀-á nìr ndáà, d-úsā nà̰ā̰-dɨ́ nà̰ā̰-dɨ́. Quand l'homme part en brousse déterrer des ignames, il les rapporte chez lui, les fait cuire par sa femme, et ils les mangent toujours ensemble. ásɨ̀gàr jē njā nà̰ā̰-dɨ́ d-áw gə̄ ɓē-é gɨ́ tà tō kènéng. Les soldats marchent ensemble vers le village où il y a le problème. AV entièrement. ùn ngōn gɨ̀ bə̀gə̀rə̀ nà̰ā̰-dɨ́ ùndā dì-á gɨ́. Il prit l'enfant sur la planche (entièrement) et la posé sur sa tête.
nà̰r̄ [nà̰r̄,nà̰rɨ̄] (Syn: nànɨ̄) N esp. de liane [Cissus populnea].
ná̰rā̰ (Syn: nágɨ́rā) NIN sable.
89
nà̰rḭ̄ (Syn: nànī) N médisance, racontars.
ná̰w Id hélas. ùn ná̰w! Il a pris, hélas!
ná̰w (Syn: nám) N esp. d'arbre [Hexalobus monopetalus].
nà̰y [nà̰y] VT rester. Nà̰y ɓí. Nà̰y ɓí ɗí? Il reste encore (des choses à faire). Qu'est-ce qui reste (à faire)? Nà̰y nā̰y jōó kàm̄ m̄-tɔ̄l kùlà lə̀-ḿ ngàā. Il ne me reste que deux mois pour finir le travail. VI survivre. Ngán-é d-úy mbádɨ́ ndáà ngōn-é gɨ́ dèné yàá nà̰y kárā bàá bè . Tous ses fils sont morts, une seule fille survit. Expr: nà̰y də̄ ... -c'est comme ...
nā̰y N lune. Nā̰y ndà jál-jál ɓōgɨ́-nè. La lune est très claire aujourd'hui. N mois. Nà̰y nā̰y jōó kàm̄ m-ínjā kō lə̀-ḿ. Ça reste deux mois avant que je récolte le mil. Expr: nā̰y à kùy ɓá -à la fin du mois d'abord Expr: kə̀m nā̰y gɨ́ -au clair de lune Expr: nā̰y kùr nàńg -la lune se couche Lò-gɨ́ nā̰y à kùr nàńg ɓá m-ā kàw̄ ɓí.Quand la lune se couchera, je partirai.
ná̰y N sauce. M-íngā ùbū gɨ́ màjì kàr̄ m̄-nìr-né ná̰y. J'ai de la bonne huile pour faire la sauce. Dèné lé àw̄ ndīr ná̰y. La femme est en train de cuire la sauce.
nā̰y-kàr N saison sèche. Nā̰y-kàr-á lé màn̄ gɨ́ bā-á ìī. Pendant la saison sèche l'eau du fleuve se tarit.
-nè PRA son, sa, ses.
AV ici. ɗèē íngā-m nè mā̰ kùlà-ī tàr. Viens me trouver ici, je veux te parler.
PR lui {forme réfléchi}. Nè nà kàw̄ ə̀ĺ ɓò. Il dit qu'il n'ira pas.
CMP mais. m̄-gə̀r̄-ī yàá nè m-ā kàr̄-ī ə̀ĺ. Je te connais, mais je ne te le donne pas. M-ā m̄-ɓār-é kàr̄-ē sɔ̀ sə̀-sí né nè ḛ̀ mbādɨ́. Je l'ai invité à manger avec nous mais il n'a pas voulu.
N chose; chose que/qui; ce qui, ce que. M-ā kàw̄ kòō né gɨ́ ḭ̀-né mbā dɨ́. Je vais voir ce qu'il a rapporté de son voyage. Né jē nè lé tō ká̰ ná̰ wà? Ces choses là appartiennent à qui? N quelque chose. Né tó̰-ḿ! Quelque chose m'a mordu! Expr: né-kárā -quelque chose, une chose
-né Prp en; avec qqc. {dérivatif fonctionnel instrumental}. āw-né də̄ ɗá? Où les emportes-tu? [litt: tu-vas-avec-eux vers où?] ɗèē ún āw-né ār-é. Viens, prends-le et va le lui donner.
nèē VI venir (v. ɗèē).
né-dɔ̀-jī NIN récompense.
né-gɔ̀l (Syn: màrkóbɨ̀) NIN chaussure. Lò núngā ɓá m-úlā né-gɔ̀l-ḿ ndáà gɔ̀l-ḿ pólē. Quand il fait chaud, si je porte des chaussures, des ampoules apparaissent sur mes pieds.
né-jī-ɓē N coutume.
né-kìngà [né.kḭ̀ŋgà] N richesse. Də̀w̄ gɨ́ ùy ɓá làl̄ né-kìngà. Celui qui est mort est dépourvu de richesse {proverbe}.
né-kùsà V nourriture. Dèné lə̀-í àw̄ ɗā né-kùsà yàá ngàā wà? Ta femme va déjà préparer de la nourriture?
90
nè-lé SPC ce, cet, cette. ún bèl̄ nè-lé ā-m̄. Prends ce van là et donne-le-moi.
né-mbā-jē N vieille femme riche. N Vierge Marie {Chrét.}.
né-mbī N boucle d'oreille.
né-ndùbā N chose en héritage. Bɔ̀b-é ḭ̀yà̰ né-ndùbā kárā bàá. Son père lui avait laissé une seule chose en héritage.
né-ndùm (Syn: ndḭ́) N préparation de pépins comme condiment.
né-sɔ̀ V nourriture. Sé ār mbā lə̀-í né-sɔ̀ ə̀ĺ wà? As-tu donné de la nourriture à ton invité?
néēmé N poinçon en fer servant à coudre les calebasses cassées.
nə̀dɨ̄ VT carboniser [cuisine]. VI être carbonisé (cuisine).
nə̀r VT demander qu'on vous ajoute qqc..
nə̄y VT faner, tomber.
nìbà (Syn: lìbà) N argile rouge, colorant.
nìm̄ (Syn: sūr) N rat.
nìm̄ VT enfiler [ex. perles]. Ngá-màndɨ̀ jē nìm̄ mèr kùlà gɨ́. Les jeunes filles enfilent des perles sur la corde.
níḿ N esp. d'arbre.
ním-ndà-sò (Syn: míī-ndà-sò) N crocidure, musaraigne.
nīń N cadavre. Dḛ́ d-ún nīń d-áw sì-á dɔ̀-ɓár gɨ́ d-áw dùbū-é. Ils ont pris le cadavre et l'ont porté au cimetière pour l'enterrer.
nìngà [nḭ̀ŋgà] N sagaie. òdō mḭ̀yā̰ jē dɨ̀ nìngà jē àw̄ wàlá sán̄g kàgɨ̀ lé. Il prend des couteaux de jet et des sagaies et s'en va en brousse chercher la panthère. ùr-m̄ gɨ̀ nìngà nè ùr-m̄ làl̄-m̄. Il a jeté une sagaie sur moi mais je me suis esquivé.
nīngá [ᶉ́] N bracelet ancien. Nīngá lə̀ bà̰yà̰ jē ɔ̀ӯ yā̰. Les anneaux portés par les jeunes filles initiées Saras sont très lourds.
níngá-bə́lə̄ [nḭ́ŋgá.bə́lə̄] (Syn: níngá-né-bə́lə̄) N engoulevent à balancier.
níngá-né-bə́lə̄ [nḭ́ŋgá.né.bə́lə̄] (Syn: níngá-bə́lə̄) N engoulevent à balancier.
nìngà-tèndə̀ [nḭ̀ŋgà.tèndə̀] N esp. d'oiseau indéterminé.
nìr VT cuire.
nīr N esp. de poisson [Distichodus rostratus].
91
nīrī (Syn: ndīr) V cuire ( nìrì aussi possible). àr̄ dèné lə̀-á nīrī dɨ̀ mìnjì bùlà. Il a donne à sa femme beaucoup de haricots à cuire. Dèné lé nīrī tànjì ndáà, ùn ùndā tàŕ. La femme fait cuire la pintade, la prend et la dépose au sommet (du mur de la case).
nḭ̀ NIN jalousie entre femmes;. Dèné jē gɨ́ nè lé tō nḭ̀ nà̰ā̰ jē, d-áw gɨ̀ ngàw gɨ́ kárā. Ces femmes sont coépouses, elles ont un seul mari.
nḭ̄ VI rêver. m̄-nḭ̄ dɔ̀ ngō-kó̰-ḿ gɨ́. J'ai rêvé de mon frère. N rêve.
nòjī N parenté. N amour. Jī-í dɨ́ ɓá nòjī ùwà-ī ɓí. Quand tu es riche tu as des amis. [litt: dans tes mains d'abord, l'amour te prend après] N générosité, charité. Gòdɨ̀ màr̄-é dɨ́ ɓō gòdɨ̀ nòjī dɨ́ ə̀ĺ. On ne les donne pas gratuitement [litt: à la place d'autre et non à la place de la charité] Expr: ùwà nòjī -être charitable
nòng [nò̰ŋ] VT garder pour faire mûrir.
nò̰ NIN front (de la tête). Tém ùbà ngó-nò̰-ḿ. Tém ùbà nò̰-ḿ. J'ai un kyste sur le front. Expr: ùndā nò̰ -vanter Expr: òō nò̰ [də̀w̄] -entendre de nouvelles de [qqn] Expr: àw dɨ̀ nìá -il est parti définitivement (ou) il est parti après tout Expr: d-á kòō nò̰ [də̀w̄] -tout le monde va parler de ce que [qqn] a fait Expr: dɨ̀ nò̰ [də̀w̄] -pour toujours Mbā tàr gɨ́ nè ɓá də̀w̄ jē d-úy dɨ̀ nò̰-dé ɓá nā̰y ùy dáà à ndə́l.À cause de cela, les hommes meurent pour toujours et la lune meurt et ressuscite. Expr: dɨ̀ nò̰ -de bon, pour toujours Mbādɨ́ sár dɨ̀ nò̰.Il a refusé pour de bon.
nò̰ PRP devant. Másàr lé ə̀r̄ kə̀m nò̰ kō gɨ́. Le maïs devient mûr avant le mil.
nō̰ VI pleurer. Ngōn lé nō̰ yā̰ mbā-tà kə̀m-é òō lò ə̀ĺ. L'enfant pleura beaucoup, parce que ses yeux n'y voyaient rien. ɗèē ún ngōn gɨ́ àw̄ nō̰ nè lé. Viens prendre cet enfant qui pleure là. N pleur, plainte, cri. Nō̰ lə̀ bḭ̄yā̰ ɔ̀gɨ̄ tɔ̄l-é ə̀ĺ. Les cris du cabri n'empêchent pas de le tuer. {proverbe} V crier. Kɔ̀ӯ lé nō̰ yā̰ tìl gɨ́. Le hibou crie beaucoup pendant la nuit. Expr: nō-kāgə̄ -résine d'arbre Expr: nō-rɔ̄ -s'encourager soi-même
nò̰ó̰ [nò̰ó̰,nò̰] AV là, là-bas. Njè ɗā-í mbā ìsì nò̰ó̰ wà? Celui que te reçoit, est-il là? ḿm̄, tò nò̰ó̰ kàrī yàá ɓí. Oui, il est toujours là et il va bien. Expr: tò nò̰ó̰ -il y a Yò tò nò̰ó̰ sé ɗí wà?Y a-t-il un décès ou quoi?
nò̰-kàr̄ N la bonne chance.
nɔ̀dɨ̄ (Syn: gìrā) VI boire à deux en même temps dans la même calebasse.
nɔ̄mrɔ̄ Franτais N numéro, nombre, chiffre. Nɔ̄mrɔ̄ jī-này-jōó jē, jī-này-kárā jē, dɔ̀gɨ̀ jē, də̀w̄ ɗɔ̄-né ə̀ĺ. Les numéraux 8, 9 et 10, on ne joue pas.
nɔ̄ngɨ̄rɔ̄ [nɔ̄ŋgɨ̄rɔ̄] NIN gomme (de l'arbre). Né kùsà-í gòdó ndáà úsā nɔ̄ngɨ̄rɔ̄ kāgɨ̄ ɓō màn̄ kàӯ-ī gòdó dáà āy màn̄ bòlò. Si tu n'as rien à manger, tu manges la gomme de l'arbre, et si tu n'as rien à boire, tu bois l'eau sale (litt: ...l'eau d'un trou).
nùjì VT abîmer (non de façon irréparable comme tújī). VI être abîmé. Ngōn dèné lé nùjì. Cette fille a été abîmée.
nùjī N parenté.
nūn VI flotter (v. nṵ̄).
núná (Syn: nṵ́rá̰) AV après-demain. ɗɔ̄ gɨ́ núná tɔ̄l njè mə̀dɨ̀ ə̀ĺ. La guerre d'après-demain ne tue pas la personne paralysée (parce qu'il va fuir). (proverbe)
92
núngā [nṵ́ŋgā] (Syn: túngā) VI être chaud. Màn̄ gɨ́ núngā tɔ̄l kūnjá lə̀-ḿ mā̰ lé m̄-ndìgì ə̀ĺ. L'eau chaude a tué ma poule, moi, je n'en veux pas. VT griller. VI être grillé. Gə̀m bàl gɨ́ núngā lé lèl̄ yā̰. Les testicules de bouc grillés sont délicieux.
núsù Arabe N moitié, partie. N demie. Je les laisse à peu près une heure et demie.
nṵ̄ (Syn: nūn) VI flotter. Kāgɨ̄ nṵ̄ dɔ̀ màn̄ gɨ́. Le tronc flotte sur l'eau.
nṵ́ AV là-bas (loin). āw nṵ́ āw ɗā ɗí wà? Tu es parti là-bas pour faire quoi? Gó̰ lò nṵ́ dɔ̀ kóngō bā gɨ́. Regarde là-bas sur la rive.
nṵ́rá̰ (Syn: núná) AV après-demain.
ndà VI être blanc. Ndùjī àr̄ jī-ḿ ndà. La farine me blanchit les mains. VI être pleine, claire (la lune). La lune était pleine. Màjì, ngà nā̰y ndà. Bien, mais la lune est claire. VT blanchir. Ndùjī ndà jī-ḿ gɨ́. La farine fait blanchir mes mains.
ndá (Syn: dá) AV déjà. D-áw ndá. Ils sont déjà partis.
ndá N terrain découvert. Expr: ìlā ndá -faire une terrasse
ndá N pont. Də̀w̄ jē bùlà yā̰ dɔ̀ ndá gɨ́ gɨ̀-ndɔ̄ɔ́-nè. Il y avait beaucoup de gens sur le pont ce matin.
ndáà (Syn: dáà,ndáā) Cnj alors. āw ndáà tél ɗèē gɨ̀ tɔ́gé. Si tu pars (alors), reviens vite. Lò-gɨ́ būr ò̰ ndáà, ḭ̀yà̰ ùb-é tì-á gɨ́. Quand le varan avait mangé (alors), il laissa l'huile sur sa bouche. Bè ndáà, j-àw̄ ǹ-tàā. Si c'est ainsi alors, partons. ɓōlé mā̰ yàá m-ún gúsù lə̀-í ndáà, m-óy yàá. Si j'ai pris ton argent alors que je meure! CNJ mais, et. òm bìr-í sə̀bɨ̀ ndáà kō lé àr̄ ə̀ĺ. Il le verse dans un mortier et l'écrase, mais le mil n'est pas propre.
ndáā (Syn: ndáà) CNJ alors. Lò-gɨ́ Sú lé àw̄ ndáà ùsà bḭ̄yā̰ lé láy. Quand Su est parti alors il a mangé tout le cabri. Ngàā gō-dɨ́ ndáā, ā ɗā-né bàń wà? Et après, qu'est-ce que tu en fais? CNJ mais, et.
ndābɨ́ N canard. Ndābɨ́ lé tō yèl̄ gɨ́ ndìgì màn̄. Le canard est un oiseau qui aime l'eau. Lò-gɨ́ ndābɨ́ àw̄ màn̄ mbā kàlè ndáà tḛ̀ḛ̄ ɗágá kànàng ə̀ĺ. Quand le canard pénètre dans l'eau, il ne sort pas vite.
ndàbɨ̀rà N claie faite avec tige de mil, séchoir.
ndád-ndád [ndádɨ́ndád,ndádɨ́ndádɨ́] Id bien (lécher: descr. de tɔ̄ń). Tɔ̄ń jī-á ndád-ndád. Il lèche bien ses doigts.
ndág-ndág (Syn: ndál) Id silencieusement.
ndājí N cicatrices sur visages, scarification. Sàrā jē lé d-ínjā ndājí kə̀m ndò jē gɨ́. Les Saras tracent les cicatrices sur les visages des initiés. N dessin gravé sur calebasse ou imprimé sur tissu. N couleur; dessin. Sé ndājí kūbū lə̀-í gɨ́ sìgì lé tō bàń wà? De quelle couleur est ton nouveau vêtement.
ndájī VT imiter (normalement suivi de kə̀m). Ngōn à ndájī kə̀m də̀w̄ tɔ̀gɨ̀ ə̀ĺ. Un enfant ne doit pas imiter un adulte. Expr: né-ndájī -saynète
ndájī-mādɨ̄ (Syn: mādɨ̄-màn̄) N esp. d'arbre [Delonix regia].
93
ndàl̄ VT avoir des rapports sexuels avec une femme; coucher avec. Dèné ùsà né ɔ̀gɨ̄ njè ndàl̄-é ə̀ĺ. Une femme ne mange pas sans donner à celui qui couche avec elle {proverbe}. Màjì kàr̄ ī-ndàl̄ dèné lə̀ njè-bàdà-kə́y lə̀-í èĺ. Il ne faut pas avoir des rapports sexuels avec la femme de ton voisin. Expr: ndàl̄ mɔ̀də̀ -avoir des relations sexuelles (sujet: homme ou femme)
ndál (Syn: ndág-ndág) Id silencieusement. Expr: ìsì ndál -il reste silencieux
ndàm N écureuil fouisseur. àw̄ də̄ wàlá ìngà ndàm ɗə́w dɨ́. Elle est partie en brousse où elle rencontre un écureuil sur la route. Bísī jē lə̀-ḿ d-úwā ndàm tàgɨ́-nè. Mes chiens ont attrapé un écureuil hier.
ndàm N hernie testiculaire.
ndām VI danser. Ngán jē d-áw láy d-áw ndām kə̀m nā̰y gɨ́. Les jeunes sont tous partis à danser au clair de la lune. VI jouer. Ndɔ̄ kárā, ngán jē d-áw ndām dàn ɗə́w bò dɨ́. Un jour les enfants allèrent jouer sur la route. Ngán jē d-áw ndām tà kə́y gɨ́ nè lé. Les enfants sont en train de jouer devant cette maison là.
ndàm-kāgɨ̄ (Syn: ngónjí) N hernie. Də̀w̄ gɨ́ ndàm-kāgɨ̄ tī-á ndáà tò ɓī tìl gɨ́ ə̀ĺ. La personne qui a une hernie ne dort pas la nuit.
ndān [ndā̰n] VI être rassasié. Ngà mḛ̀-é lé ndān yā̰ lé. Alors il (litt: son ventre) était complètement rassasié. M-ā m̄-ndān mbá̰ m-ásɨ̄ sɔ̀ né ə̀ĺ. Je suis déjà rassasié, je ne peux plus manger. Expr: mè [də̀w̄] ndān -[qqn] être rassasié
ndàng [ndà̰ŋ] VI tonner (sujet est ndī). VT donner une décharge électrique. VI être foulé (entorse).
ndàng [ndà̰ŋ] V écrire. ɗèē ndàng mbēdē nè lé ā-m̄ m-úlā-né m-ār ngōn-ḿ. Viens écrire une lettre pour moi pour que je puisse l'envoyer à mon enfant. VI être rayé. Kèrè lé tō yèl̄ gɨ́ tá nà̰ā̰ gɨ̀ tànjì bè nè ḛ̀ tōgɨ́ sḛ́ bà lə́m bèl̄-é ndàng lə́m tɔ̀. La perdrix est un oiseau pareil à la pintade mais elle est plus petite et ses plumes sont rayées. V graver, faire des traits.
ndāńg [ndā̰ŋ́,ndā̰ŋgɨ́] (Syn: ngār) VT refuser de rendre service. Expr: ndàng tàr -s'obstiner
ndán̄g [ndá̰n̄g] VT gronder.
ndán̄g-kə̀r̄ [ndá̰n̄g.kə̀r̄] N esp. d'arbre [Entada africana].
ndāŕ NIN peau, cuir. Ndə́y lé ɗā gɨ̀ ndāŕ àbɨ̀. On fait des chicottes avec la peau de l'hippopotame.
ndàràg [ndàràg,ndárág] Id bien (à sa mesure). ùw-á ndàràg. C'est bien à sa mesure.
ndàrè N scolopendre. N initié au "law".
ndàrì N scolopendre.
ndàs Id grande quantité de. àӯ màn̄ ndàs ùy. Il a bu une très grande quantité d'eau.
ndàw N jeu (lancement d'une pastèque percée par les joueurs).
ndàw̄ VT faire une purée de poisson.
94
ndàw̄ VT faire griller à sec dans un récipient (voir aussi núngā,ɔ̀bɨ̄). M-ōdō kándɨ̄ ɗɔ̄ý lé m-ɔ́m dɔ̀ dɨ́, m̄-ndàw̄-dɨ́ sár sár. Je prends les amendes (de karité), je les mets dessus et ainsi je les fais griller longtemps longtemps. Dèné lé àw̄ ndàw̄ wúl. La femme est en train de griller des arachides.
ndāw VI craquer, exploser.
ndày (Syn: ndɔ̀y) VT passer par. Màjì, lò gɨ́ m-ā kàw̄ dáà, m-ā ndày nè ɓí. Bien, quand je partirai, je passerai par là. Expr: ùwà ndày -échapper par un écart brusque Expr: ùwà ndày -"dribler", faire passer un joueur par une feinte
ndà̰-ndà̰ Id bien exposé; de ses propres yeux. M-ī-é ndà̰-ndà̰. Je l'ai vu de mes propres yeux.
ndà̰á̰ ə̀ĺ Inj jamais de la vie.
ndèm [ndὲm,ndə̰̀m] (Syn: ndèm) VT enduire d'huile; oindre. Dèné lé ndèm rɔ̄-é ùbū. La femme a oint son corps d'huile. Dèné lé ndèm ngōn-é ùbū ndáà àw̄ sì-á kə́y. La femme a enduit le corps de son fils avec de l'huile et après elle l'a porté dans la maison.
ndèm̄ [ndὲm̄,ndə̰̀m̄] (Syn: ndə̀m̄) VT envelopper. Expr: ndèm̄ tà -fermer la bouche Ndèm̄ tà-í nà kə́m jē dá kàndɨ̄ kènéng.Ferme ta bouche, les mouches vont y entrer.
ndèn̄g [ndḛ̀ŋ̄,ndə̰̀ŋ̄] VI diarrhée, avoir. Ngōn-ḿ lé ndèn̄g mə́sɨ̄. Mon enfant a la diarrhée avec du sang. Expr: ndə̀n̄g-mə́sɨ̄ -dysenterie
ndèӯ [ndə̀ӯ,ndèӯ] (Syn: ndə̀ӯ) VI s'égoutter. Núngā úsā, ḭ́yā̰ sīngā-á óm̄ kàdɨ̄ dɨ́ lə̀-í àr̄-é ndèӯ àr̄-ī. Fais la griller et mange-la, laisse les os, mets-les dans le feu pour que ça s'égoutte pour toi faisant de l'eau salée. Expr: ndèӯ ndɔ̀ɔ̄ -organiser une séance de culture Ndɔ̄ kárā ndáà, ndèӯ ndɔ̀ɔ̄, ɓār də̀w̄ jē yā̰ kàr̄-dé ndɔ́ɔ̀ɔ̄ sə̀-á.Un jour il organise une séance de culture, il invita beaucoup de monde à venir cultiver avec lui.
ndéy (Syn: ndə́y) N chicotte.
ndḛ̀y N esp. d'arbre [Mitragyna inermis].
ndə̀bɨ̀ VI se presser trop, grisonner, tressaillir.
ndə̄bɨ́ N esp. de plante indéterminée.
ndə̀d VI être efficace. Kùmā gɨ́ nè lé tàá ndə̀d yàá bè. Ce médicament est très efficace.
ndə̀dɨ̄ VT menacer avec une arme (on a besoin de ə̀ĺ pour achever le sens de 'menacer'). ùn kāgɨ̄ dáà ndə̀dɨ̄ né də̀w̄ ə̀ĺ. Il prend un bois toujours pour menacer les gens.
ndə̄gɨ̄rə̄ N os de la hanche.
ndə̄jī VT conseiller à plusieurs reprises. Ndə̄jī ngōn-í nà pānjā-á màjə̀ĺ. Conseille ton fils à changer sa conduite. Expr: ndə̄jī mbā -dire au revoir à ses hôtes (qui vous ont reçu)
ndə̀l N mois de l'année, Juillet.
ndə̀l̄ N pâle ( ɔ̀r̄ ndə̀l̄: devenir pâle).
ndə́l [ndə́l,ndél] (Syn: ndól) VI se réveiller; être réveillé. ī-ndə́l ngàā wà? Es-tu déjà réveillé? VI ressusciter. Də̀w̄ jē ɓá d-úy ndáà ndə́l. Les hommes qui meurent et ressuscitent. VT réveiller [qqn]. M-ā m̄-ndə́l-é kàlàng yàá nè mbādɨ́ ɗèē sə̀-ḿ. Je l'ai réveillé de bonne heure mais il a refusé de venir avec moi. Expr: tɔ́sə̄ ndə́l -reprendre connaissance
ndə̀m̄ VI s'égarer.
95
ndə̀r̄ VI être épais. Ndāŕ àbɨ̀ lé ndə̀r̄ yā̰. La peau de l'hippopotame est très épaisse.
ndə̄r VT aller loin à la recherche de (qqc).
ndə̄w VI être élevé.
ndə̀ӯ (Syn: ndèӯ) VT égoutter. VI s'égoutter. Yō̰ jē d-ó̰ dɔ̀-kə́y lə̀-ḿ d-ár ndə̀ӯ ngàā. Les termites ont rongé le toit de ma maison qui s'égoutte. V filtrer. Kó̰-ḿ jē ndə̀ӯ árgè. Ma mère a filtré du "argi". V confier du travail; commander. Báw-ndɔ̀ɔ̄ lé ndə̀ӯ njè-bàdà-kə́y lə̀-á dèné mùrū mbā-tà lə̀ njé-ndɔ̀ɔ̄ jē lə̀-á. Le grand-cultivateur a commandé de la boule d'une voisine pour les gens qui travaillent dans son champ. Expr: ndə̀ӯ árgè -fabriquer "argi"
ndə́y (Syn: ndéy) N chicotte. Gúmìyà jē d-úndā njè-ɓògò gɨ̀ ndə́y lò-gāng-ró-tà gɨ́. Les serviteurs du chef frappaient le voleur avec une chicotte à la place de jugement.
ndī N pluie. Ndī lé ɓōgɨ́-nè ə̀r nàńg. La pluie d'aujourd'hui a bien arrosé la terre. Ndī ə̀r yā̰ ɓō j-à dùbū né ɓōgɨ́-nè ə̀ĺ. Il pleut très fort, on ne peut pas semer aujourd'hui. Expr: ndī ə̀r -il pleut Gél-é gɨ́ nè ɓá ndī ə̀r-né dɔ̀ nàńg nè.Voilà pourquoi la pluie tombe sur la terre. Expr: màn̄ ndī -l'eau de pluie
ndìī VI faire silence nocturne. Lò ndìī. Il n'y a plus aucun bruit (plein nuit).
ndìī VT plonger [qqc] dans l'eau. VI chavirer; aller sous l'eau. Tò lé ndìī ngɔ̀-ɗə́w-bā gɨ́. La pirogue a chaviré dans les rapides du fleuve.
ndìbì VI se réchauffer au feu. Quand le feu te brûle, chauffe-toi bien, mais quand l'eau t'a saisi, il te faut boire.
ndìgì V vouloir. J-à kàw̄ lò-gɨ́ ī-ndìgì. Nous irons quand tu veux. M-ā m̄-ndìgì ndōgō kūbū gɨ́ sìgì. Je veux acheter un nouveau vêtement. VT répondre à un appel. Bɔ̀b-í jē ɓār-ī nè sé ā ndìgì tì-á gɨ́ wà? Ton père t'appelle -- vas-tu lui répondre? VT accepter. Mḭ̄ m̄-ndìgì kàr̄-sí jì-mbél nà̰ā̰ bísī lə̀-sí lé ā ndìgì ə̀ĺ wà? Je voudrais que nous nous échangions nos chiens, est-ce que tu acceptes? VT aimer. Kó̰-í kə́y ɓá bɔ̀b-í ndìgì-ī. Quand ta mère est à la maison, ton père t'aime (proverbe). Expr: ndī ndìgì -il tonne Expr: ndìgì tàr -vouloir de palabre, de disputes Jḛ̀ḛ̄ ndìgì tàr ə̀ĺ yàá tɔ̀.Nous ne voulons plus de palabre.
ndígù N mois de l'année.
ndíìjē N femme {péjoratif} (v. aussi láàjē). Tò ndíìjē sé láàjē wà? Es-tu une fille? {dit à un garçon}
ndīĺ N youyou. Dèné jē d-ílā ndīĺ dɔ̀ njè-kàl̄-kúndā gɨ́. Les femmes poussaient des youyous pour le cavalier. Expr: kìlā ndīĺ -pousser des youyous
ndíl NIN ombre. òō ndíl ngōn dɔ̀ màn̄ dɨ́. Il a vu l'ombre de l'enfant sur l'eau. Ndíl mbàgɨ̄ lé kūl màjì yā̰. L'ombre du caïlcédrat est fraîche et très bonne. NIN esprit. Ndíl jē gɨ́ màjə̀ĺ d-áy mə́sɨ̄ də̀w̄ jē. Les esprits mauvais boivent le sang des gens. Expr: ɔ̀r̄ ndíl-ḿ -ça m'a effrayé Expr: ndíl [dèē] tèē kāgə̄ ìgì -[qqn] avoir une grande frayeur Ndíl-m tèē kāgə̄ ìgì.J'ai eu une grande frayeur. Expr: ndíl-í -à l'ombre M-ísī rɔ̄ ngō-kó̰-ḿ dɨ́ ndíl-í.Je suis resté auprès de mon frère à l'ombre.
ndíl-dɔ̀-màn̄ [ndíl.dɔ̀.mà̰n̄] N esp. d'insecte indéterminé.
ndīlīlī (Syn: ngīlīlī) N esp. d'oiseau.
ndím N testicules {péjoratif}.
96
ndīmā VT emprunter. m̄-ndīmā kúndā lə̀ njè-kə́y-mbā lə̀-ḿ m-ā m-āw-né ɓē-é. J'ai emprunté le cheval de mon hôte pour rentrer chez moi avec.
ndìng [ndḭ̀ŋ] Id sans bruit. L'endroit est sans bruit.
ndíng-ndíng [ndḭ́ŋ.ndḭ́ŋ] ID très (noir): descr. de ndùl.
ndīngā [ndḭ̄ŋgā] VT convoiter, désirer. Njè-rə̄m lé ndīngā bānjī. Le paresseux convoite la lèpre.
ndīr (Syn: nīrī) V cuire. Kùlà ɗā dìngàm lé tō ndɔ̀ɔ̄ nè kùlà ɗā dèné dá tō ndīr né. Le travail d'un homme est le champ, celui d'une femme est la cuisine.
ndīŕ VI braire; gémir (pour un malade).
ndírī N esp. de grand grillon.
ndírī (Syn: tígɨ̀sí) N esp. d'herbe [Cyperaceae sp.].
ndìsā (Syn: ngìsā) V raser. Lò-gɨ́ mā̰ m̄-ndìsā mbāý-tà-ḿ gɨ̀-ndɔ̄ɔ́-nè ndáà m-ínjā kɔ̄jī-ḿ gɨ̀ dò. Je me suis coupé la joue quand je me rasais ce matin.
ndìsā (Syn: ngìsā) N balai. Də̀w̄ jē d-úwā mḛ̀ kə́y lə̀-dé gɨ̀ ndìsā. Les gens balaient l'intérieur de leurs maisons avec un balai.
ndīsā (Syn: mbīsā) VT masser, pétrir.
ndísā (Syn: ngísā) N pou. Ndísā jē d-ísɔ̄ dɔ̀ ngōn-ḿ sár jēń à ìngà dò. Les poux ont mordu la tête de mon fils à tel point qu'il a eu une plaie.
ndḭ́ (Syn: né-ndùm) N préparation de pépins comme condiment.
ndḭ́yā̰ (Syn: njá̰ā̰) VT ramasser un à un [grains].
ndò N initiation des jeunes hommes (pratiquée surtout dans le Logone Oriental) (v. aussi láw).
ndō N état de la femme avant et après l'accouchement. Ndō ɔ̀sɨ̀ dèné lə̀-ḿ. Ma femme commence avec les douleurs d'accouchement. N douleur du ventre après accouchement. Ngōn gɨ́ òjì lé yàá ndō ùndà-á. Elle a la douleur de ventre après l'accouchement. Expr: njè ndō -femme qui vient d'accoucher Expr: ndō tā ndō -sage femme
ndó VI apprendre; étudier. Tu ne vas pas réussir si tu n'étudies pas. VT enseigner. ɗèē ā-m̄ ndó-ī. Viens, je vais t'enseigner.
ndòō VI être pauvre. N pauvreté; besoin. Ndòō tō mḛ̀ ɓē gɨ́ lə̀-ḿ yā̰ ɓàsí-nè. Il y a beaucoup de pauvreté dans mon village maintenant. Expr: m-ō ndòō -je souffre; je me débrouille en vain Expr: ɗā ndòō tà -prier qqn Expr: òō kə̀m-ndòō -avoir pitié òō kə̀m-ndòō lə̀ kúrā-màr̄-é.Il eut pitié de son ami.
ndōdíyō N esp. de batracien [Batracien anoure].
ndòdɨ̀ N esp. d'oiseau, fauvette.
ndògō N secko, clôture en paille. ìlā ndògō gìr kə́y gɨ́ lə̀-á. Il a mis en place du secko autour de sa maison.
97
ndògō VT laver. ā-m̄ jē màn̄ ndògō. Donnez-moi de l'eau pour me laver. VT se laver (l'objet est màn̄). Lò túngā yā̰ ī-tā màn̄ ndògō. Il fait chaud, prends de l'eau et lave-toi. Tḛ̀ḛ̄ dɔ̀ kó̰ dèné dɨ́ gɨ́ ɓúgā yā̰ bè àr àw̄ ndògō màn̄ tà bā dɨ́. Il rencontre une vieille femme en train de se laver au fleuve.
ndōgō VT acheter. J-à sán̄g kìyā ndōgō ɗèē dɨ́ kàr̄-ī ɓí. Nous allons chercher un couteau à acheter et nous te le rapporterons [litt: ...te le donnerons encore]. āw ndōgō wúl nò̰ ā-m̄ = āw ndōgō wúl nò̰ ār-m̄. Vas m'acheter ces arachides. Kūbū lə̀-í lé sé ndōgō làr-é kándɨ́ wà? Ton habit là, tu l'as acheté à quel prix? Expr: ùndā ndōgō -vendre M-āw m-ūndā kānjī lə̀-ḿ ndōgō.Je suis allé vendre du poisson. Expr: né ndōgō -marchandise, chose vendue
ndōgó VI éblouir.
ndól (Syn: ndə́l) VI se réveiller.
ndòlè VT chercher soigneusement. Pà nà n-à kàw̄ ndòlè lò dɨ́ ɗá dɨ́ wà? Il demande où il va le chercher? Expr: ndòlè gō -suivre, poursuivre Dìngàm lé ndòlè gō-é sár-sár.L'homme le poursuit longtemps.
ndòlē VI se flétrir. Kám kāgɨ̄ jē láy à ndòlē mbā-tà nàng lé tùdù. Toutes les feuilles des arbres sont mortes parce que le sol n'est pas humide.
ndólē VI briller.
ndōnē VT suivre bêtement.
ndòr Id descr. de gros ventre {péjoratif}. Mḛ̀-é àr kédé ndòr. Elle a un gros ventre devant elle.
ndōrōrō N termitière, trou de termitière abandonnée. būr gɨ́ tò mḛ̀ ndōrōrō dɨ́ - le varan qui est dans la termitière.
ndòý N homonyme.
ndōy N esp. de gazelle à front roux.
ndò̰ N la chasse. Ngàw dèné jē lé àw̄ ndò̰ yā̰. Le mari de la femme allait souvent à la chasse. Kà-ḿ jē lé ndìgì kàw̄ ndò̰ yā̰, ḛ̀ tɔ̄l kə̀r̄ jē yā̰. Mon grand-père aime beaucoup la chasse, il a tué beaucoup d'éléphants. N la pêche. Expr: àw ndò̰ dɨ́ -aller à la chasse Expr: njè-ndò̰ -chasseur
ndò̰ VT exercer. Expr: ndò̰ nàjī -jurer Expr: ndò̰ ə̀r -exercer la divination
ndò̰ NIN langue ( ndḭ̀-á: 'sa langue'). Lò-gɨ́ m̄-sɔ́ másàr ndáà m̄-tó̰ ndò̰-ḿ. Lorsque je mangeais le maïs je me suis mordu la langue. NIN la croissance (d'une plante rampante).
ndò̰ VT courtiser pour prendre en mariage.
ndò̰ō̰ VT démanger. Yíl gɨ́ tó̰-m̄ lé tì-á ndò̰ō̰-m̄ yā̰. Les moustiques qui m'ont piqué, les traces me démangent beaucoup.
ndò̰-kóndɨ́ró [ndò̰.kó̰ndɨ́ró] (Syn: kándɨ̄-kóndɨ́ró) N flèche. Də̀w̄ jē pà nà Mbōrōrō jē lé ɗā ndò̰-kóndɨ́ró lə̀-dé gɨ̀ kùmā. Les gens disent que les Mbororo préparent la pointe de leurs flèches avec du poison.
ndō̰y VI briller (feu, lumière), luire. Gìr tɔ́rsɨ̀ lé ndō̰y yā̰. L'extérieur de la torche métallique luit beaucoup. Expr: ndō̰y ndī-á -faire le tapage
98
ndɔ̄ N jour; journée. ā kàw̄ ndɔ̄ gɨ́-ɗá wà? Quel jour vas-tu rentrer? Dìmá̰s tō ndɔ̄ kùwà rɔ̄. Le dimanche est un jour de repos. NIN jour (où qqn va faire qqc). ā kìsì nè ndɔ̄-í kándɨ́ wà? M-ā kìsì nè ndɔ̄-ḿ mḭ́ jē mḭ̀sá̰ jē bè. Combien de jours vas-tu rester ici? Je vais rester ici pendant 5 ou 6 jours. Expr: ndɔ̄ gɨ́-ɗá? -quand, quel jour? ā kàw̄ ndɔ̄ gɨ́-ɗá dɨ́?Quel jour vas-tu partir? Expr: gɨ̀ ndɔ̄ jē láy -toujours Jḛ̀ḛ̄ j-ìsɔ̀ né nà̰ā̰-dɨ́ nà̰ā̰-dɨ́ gɨ̀ ndɔ̄ jē láy.Nous mangeons ensemble toujours.
ndɔ́ VT se détendre. Tèē ɗágá ndɔ́ gɔ̀l-é. Il sort se détendre un peu.
ndɔ̀ɔ̄ VT labourer, cultiver. ɓār də̀w̄ jē kàr̄-dé ndɔ́ɔ̄ ndɔ̀ɔ̄ sə̀-á. Il invita beaucoup de monde à venir cultiver son champ avec lui. Ndɔ̀ɔ̄ ndɔ̀ɔ̄ mìnjì. Il cultive pour un autre, payé avec des haricots. Ndɔ̀ɔ̄ mìnjì. Il cultive des haricots. Də̀w̄ jē ndɔ̀ɔ̄ bḭ́ yā̰ wə̄ĺ-nè. Les gens ont planté beaucoup de coton cette année. Bɔ̀-ḿ jē àw̄ ùndà mḛ̀ kō lə̀-á ndɔ̀ɔ̄-ɔ́. Mon père est parti pour sarcler son champ. N champ. Kɔ̀sɨ̀ ɓá m̄-ndɔ̀ɔ̄-né ndɔ̀ɔ̄. C'est avec une houe que j'ai cultivé le champ. Expr: ndɔ̀ɔ̄-ɔ́ -au champ, du champ M-ḭ́ ndɔ̀ɔ̄-ɔ́.Je reviens du champ.
ndɔ̄ɔ́ VI être gai. Expr: rɔ̄-í ndɔ̄ɔ́ -tu es gai.
ndɔ̄ɔ́ N matin. Expr: ndɔ̄ɔ́ nè -ce matin
ndɔ̄ɔ́-nè AV ce matin.
ndɔ̄bɨ̄ (Syn: ndāw) VI craquer, exploser. N éclore.
ndɔ̀gɨ́rɔ̀ N esp. de liane [Luffa cylindrica].
ndɔ̀jì VI être extraordinaire (en bien ou en mal).
ndɔ́jī VT étirer, redresser [bois].
ndɔ̀l N bave.
ndɔ̄ĺ VT dire du mal [de qqn] en son absence. N malédiction. ìlā ndɔ̄ĺ dì-á dɨ́. Il attire la malédiction sur lui.
ndɔ́l VI tomber suspendu. Kàndɨ̄ mángò lé ndɔ́l kāgɨ̄-é. Les mangues tombent suspendues de (la branche de) l'arbre.
ndɔ̀l-ndɔ̀l ID bien (gros). Màn̄g lə̀-á ə̀r ndɔ̀l-ndɔ̀l. Son boeuf est bien gros.
ndɔ́m VI se suivre (pour une foule de bête). VI se glisser dans un trou (serpent).
ndɔ́r (Syn: ndɔ́r̄) VT tirer; trainer. Màn̄g jē ndɔ́r púsɨ̀ gɨ̀ kō. Les boeufs tiraient une charrette chargée de mil. VI se tirer (cf. un malade).
ndɔ́r̄ (Syn: ndɔ́r) V tirer.
ndɔ́r-kə̀m-tə́y N mois de l'année.
ndɔ̀y (Syn: ndày) V dépasser. Kɔ̄r də̀w̄ jē mḛ̀ ɓē gɨ́ nè lé ndɔ̀y tɔ̄l ə̀ĺ. Le nombre des personnes dans ce village là ne dépasse pas cent. V passer par.
99
ndū N voix. àr gìr ndògō dɨ́ òō ndū-dé. Il restait derrière le secko et entendit leur voix. M-ō ndū nō̰ lə̀ tànjì. J'ai écouté le cri de la pintade. M-ō ndū ngōn-ḿ. J'écoute la voix de mon enfant. Expr: də̀jì ndū -dire à qqn: "c'est bien fait pour toi" après un conseil non écouté Expr: ùndā ndū -faire du bruit; faire des palabres Expr: pà gòdɨ̀ ndū [də̀w̄] dɨ́ -répéter après [qqn] Pà-ī jē gòdɨ̀ ndū-ḿ dɨ́.Répétez après moi.
ndùú N esp. de plante grimpante [Ampelocissus pentaphylla].
Ndùbā NP nom donné à un enfant né après la mort d'un parent.
ndùbā N endroit de la mort. Expr: mè-ndùbā -village abandonné Expr: dɔ̀-ndùbā -lieu d'habitation d'un clan, transmis par les ancêtres Expr: ngōn-ndùbā -enfant né après la morte d'un parent Expr: né-ndùbā -chose en héritage
ndūbā VI s'épanouir (fleur). Expr: ndūbā ɗíá -il exhale sa joie
ndúbā NIN fanon de boeuf. Ndúbā màn̄g ndɔ́l. Le fanon du boeuf tombe suspendu.
ndūbɨ̄rī (Syn: ndūbūrū) V faire tourner pour avancer.
ndùbù N python royal.
ndūbū VI éclater.
ndúbū N soufflet.
ndúbū (Syn: kà̰ā̰) N goitre.
ndūbūrū (Syn: ndūbɨ̄rī) VT faire tourner pour avancer.
ndùg Id un peu (se plier). ùdū rī-á ndùg. Il se plie un peu.
ndúg-ndúg Id idée de replier. ùdū rī-á ndúg-ndúg. Il se replie sur lui.
ndújā N diverses plantes à bulbe.
ndùjī N farine. Lò-gɨ́ tḛ̀ḛ̄ ɗágá ndáà, dḛ́ d-ó̰ jíngā jē gɨ̀ ndùjī lé tɔ̀. Quand elle sortait dehors ainsi, ils (les poulets) sont venus pour manger la semoule et la farine. Ndùjī ngàrì lé ndà yā̰. La farine de manioc est très blanche.
ndùl VI être noir, sombre. Lò ndùl ndíng-ndíng ɓō m-ō lò ə̀ĺ. La nuit est très noire, je ne vois rien. VI être obscur, sombre. Lò ndùl yā̰, ī-ɗèē dɨ̀ pə̀r. Il fait nuit noire, apporte une lampe. VI noircir. M-ār-é ndùl ngà-ɓá m-ūsū m-ūndā nàńg m-ār-é kūl. Je les laisse noircir, alors je les pose sur la terre pour qu'elles refroidissent. Expr: rɔ̄ [də̀w̄] ndùl -[qqn] être sale Mbā-tà rɔ̄-ḿ gɨ́ ndùl yā̰ ɓá àw̄ tà màn̄ dɨ́.C'est parce que je suis très sale qu'il est parti au bord de l'eau.
ndùm VI pourrir. VI être pourri. Mángò gɨ́ ī-ndōgō súgɨ̀ gɨ́ lé ndùm láy. [..súggɨ̄ɨ́ lé ..] Les mangues que tu as achetées au marché étaient toutes pourries. ə̀w rɔ̄-í sɔ̀ nà ndùm. Il ne faut pas le manger, c'est pourri.
ndúm VI se mesurer avec qqn à la course. Dḛ́ ndúm nà̰ā̰ ngɔ̄dɨ̄. Ils se mesurent à la course.
ndúm N mauvaise odeur.
ndùm-kūdū N mois de l'année, mai.
100
ndùnā N cicatrice de blessure ou de plaie.
ndūnā VT poser contre [qqc.].
ndūnī VI être tordu.
ndùngà [ndṵ̀ŋgà] N esp. d'arbre [Commiphora pedunculata].
ndùngà [ndṵ̀ŋgà] N jumeaux. Njè-bàdà-kə́y lə̀-ḿ òjì ndùngà jē. Ma voisine a donné naissance à des jumeaux.
ndūr VI tourner, se. Ngōn gɨ́ rī-á tē-é lé ndūr ndūr tìl nè. L'enfant malade tournait et se retournait toute la nuit.
ndūŕ VI se gondoler (peau, viande, etc.). Dā gɨ́ d-ílā dɔ̀ pə̀r-ə́ lé ùn kùdù ndūŕ. La viande qu'on met sur le feu commence par gondoler.
ndúr̄ (Syn: ndúrū) N hérisson. Ndúr̄ lé mṵ̀ jē gɨ̀ gábɨ̀rà jē ɓá gɨ́ né sɔ̀ lì-á. Le hérisson se nourrit d'herbes et de sauterelles.
ndúr̄ (Syn: ndúrū) V entasser, poser les uns sur autres. Dèné ndúr̄ tà̰wá̰ mḛ̀ nà̰ā̰ gɨ́. La femme entasse les marmites l'une sur l'autre.
ndúrū (Syn: ndúr̄) VT poser les uns sur les autres, superposer.
ndúrū (Syn: ndúr̄) N hérisson.
ndùsū VI verser doucement pour décanter. M-ḭ́yā̰ m-ār-é òsō ɓá m̄-ndùsū mḛ̀ kū dɨ́. Je la décante et je la verse dans une gourde. VI aller directement au fond de l'eau.
ndūsū VT retrousser. Expr: ndūsū mɔ̀də̀ -retrousser le prépuce, "décalotter"
ndūsū VI être vermoulu. Kāgɨ̄ ɗīrā lé ndūsū kàlàng ə̀ĺ. Le bois de l'arbre "dira" ne devient pas vermoulu vite. VI se transformer en terre. Sḭ̀ ndūsū. L'excrément s'est transformé en un monticule de terre.
ndúwā N héron.
ngà [ŋgà] CNJ et. Ngà ī-tò bàń wà? Et comment vas-tu? Ngà ɓàsí-nè ɗí ɓá ā ɗā wà? Et maintenant qu'est-ce que tu vas faire? CNJ mais. Mə̰̀y dá ɗèē dɨ̀ tɔ́gé, ngà tél dɨ̀ tɔ́gé ə̀ĺ yàá sár. La maladie vient plus vite qu'elle ne part.
ngá [ŋgá] (Syn: ngán) NIN les petits, les enfants (pl. irrég. de ngō).
ngàā [ŋgàā] AV maintenant. Gə̀r̄ ngàā wà? Est-ce que tu comprends maintenant? M-ā kàw̄ ɓē lə̀-ḿ ngàā. Je vais chez moi maintenant. M-āw də̄ ɓē-é ngàā. Je vais chez moi maintenant. ɓōgɨ́-nè ndáà àsɨ̀ ngàā. Pour aujourd'hui alors ça suffit. AV déjà. àw̄ ngàā. Il est déjà parti. AV en ce moment. Ngàā gō-dɨ́ ndáā, ā ɗā-né bàń wà? Et après, qu'est-ce que tu en fais?
ngàá [ŋgàá] Spc quel, quelle {nominatif exclamatif}. Dèné ngàá màndɨ̀ bè ɓē gɨ́ mə́! Quelle belle femme.
ngàá [ŋgàá] Cnj mais.
101
ngà-ɓá [ŋgà.ɓá] CNJ et puis, et ainsi, donc. Dáà, bèrè yàá ngà-ɓá j-à k-òō nà̰ā̰ ɓí tā. Ainsi, demain donc nous nous reverrons.
Ngā-là-kāgɨ̄ N esprit ancestral (président à l'initiation: láw).
ngá-tḛ̀ḛ́ [ŋgá.tḛ̀ḛ́] N hyménoptère.
ngà-túgā [ŋgà.túgā] N maître d'initiation.
ngà-túgā-kāgɨ̄ [ŋgà.túgā.kāgɨ̄] N pic {oiseau}.
ngádɨ́-kò̰ō̰ [ŋgádɨ́.kò̰ō̰] N moule, sorte de coquillage.
ngàdɨ̀ngə́ [ŋgàdɨ̀ŋgə́] NIN pomme d'Adam. Ngàdɨ̀ng-é bòý yā̰. Il a la pomme d'Adam très grande. ngàdɨ̀ngə́-ḿ, ngàdɨ̀ngé-í/ngàdɨ̀ngə́-í, ngàdɨ̀ng-é - ma pomme d'Adam, ta pomme d'Adam, sa pomme d'Adam.
ngáāgō [ŋgáāgō] (Syn: gágō) N esp. de plante cultivée [Solanum aethiopicum].
ngájī [ŋgájī] (Syn: ngásī) VT semoule.
ngāl [ŋgāl] VI être long, grand. Ngàrà-ḿ jē lé ngāl yā̰. Mon grand-frère est très grand.
ngàlì [ŋgàlì] (Syn: ngàrì) N manioc. Ngàlì gɨ́ kə̀m lé lèl̄ yā̰ ùndā ngàlì gɨ́ ndīr. Le manioc cru a meilleur goût que le manioc cuit.
ngàlì-ndíl [ŋgàlì.ndíl] (Syn: kāgɨ̄-bāngá) N esp. d'arbre [Manihot glaziovii].
ngàmà-kàsɨ̀ [ŋgàmà.kàsɨ̀] N brûlure d'estomac. Expr: ngàmà-kàsɨ̀ tā [də̀w̄] -[qqn] a une brûlure d'estomac
ngáàmāl [ŋgáàmāl] N gerbille.
Ngàmbáy N Ngambay. Expr: tà Ngàmbáy -la langue Ngambaye ī-gə̀r̄ tà Ngàmbáy yā̰ wà?Sais-tu le Ngambay bien?
ngán [ŋgá̰n] N petit (pl. irrég. de ngōn). N enfants.
ngán-kàr [ŋgán.kàr] N bourbouille.
ngán-kɔ̄r-jē [ŋgán.kɔ̄r.jē] N génies de la brousse.
ngán-ndɔ̀ɔ̄ [ŋgán.ndɔ̀ɔ̄] N corde (mesure d'un champ). M-úwā ndɔ̀ɔ̄ ngán-ndɔ̀ɔ̄ dɔ̀gɨ̀ wə̄ĺ-nè. J'ai pris (pour cultiver) dix champs cette année.
ngán-sì [ŋgán.sì] NIN intestins. Túr ngán-sḭ̀ bḭ̄yā̰ mbā kàr̄ ndáw̄. Il a nettoyé les intestins du cabri pour qu'ils les grillent.
ngàn̄g [ŋgàn̄g] (Syn: kə́də́rə́,ngà̰ā̰) VI être dur, fort. VI être difficile. Je vois maintenant que le travail de fabriquer l'huile de karité est un travail très difficile. Expr: rɔ̄ [də̀w̄] ngàn̄g ə̀ĺ -[qqn] n'est pas bien, malade Rɔ̄-ḿ ngàn̄g ə̀ĺ.Je ne suis pas bien. Expr: [də̀w̄] ùwà mḛ̀-é ngàn̄g {ɗā né} -[qqn] se forcer à {faire qqc}
102
ngāng [ŋgā̰ŋg] NIN dent. Kédé də̀w̄ jē d-ílā ngāng-dé. Les gens d'autrefois limaient leurs dents. NIN limite, fin.
ngáāngínā [ŋgá̰ā̰ŋgínā] N esp. d'arbre [Grewia cissoides].
ngáàngúná [ŋgá̰à̰ŋgúná̰] N gale.
ngàr̄ [ŋgàr̄] N esp. d'arbuste épineux [Cassia ataxacantha]. Ngàr̄ lé d-ílā d-ɔ́n-né njòr. L'arbuste Cassia ataxacantha, on l'utilise pour protéger les aubergines.
ngār [ŋgār] (Syn: ndāńg) VT refuser de rendre service.
ngàr̄-mán̄g [ŋgàr̄.mán̄g] N esp. d'arbuste épineux.
ngār̀-wā̰ [ŋgār̀.wā̰] (Syn: mbáy-wā̰) N reine de la termitière.
ngàrà [ŋgàrà] NIN relation entre grand frère et petite soeur.
ngàràw [ŋgàràw] (Syn: ngàrɨ̀m) N varan aquatique.
ngàrì [ŋgàrì] (Syn: ngàlì) N manioc.
ngàrɨ̀m [ŋgàrɨ̀m] (Syn: ngàrù) N varan aquatique. Ngàrɨ̀m lé tá nà̰ā̰ gɨ̀ būr bè nè ḛ̀ tō dàn màn̄ gɨ́. L'iguane est comme le varan, mais il vit dans l'eau.
ngàrù [ŋgàrù] (Syn: ngàràw) N varan aquatique.
ngásī [ŋgáī] (Syn: ngájī) VT semoule.
ngàw [ŋgàw] NIN mari ( ngà-ḿ: 'mon mari'). àw̄ kə́y lə̀ ngàb-é. Elle est allée à la maison de son mari. Ngàb-é lé ɔ̀dɨ̀ àw̄ ɓē lə̀ kúrā-màr̄-é, àr̄-dé d-áw lò-kàӯ-kīdō dɨ́. Son mari va chez son ami et ils partent ensemble au cabaret. Ngà-ḿ jē sì kə́y nè m-ā m̄-ɗèē m-āy kīdō. Mon mari est à la maison, et moi je suis venue boire la bière de mil. Ngàb-ḿ/ngàb-í/ngàb-é mon mari,ton mari,son mari Ngà-ḿ jē mon mari (forme. polie)
ngàw [ŋgàw] NIN dard (d'abeille).
ngàw [ŋgàw] N furoncle, bouton pénible sur le visage (v. aussi tém). Ngàw ùbà ngó-nò̰-ḿ. J'ai un furoncle sur le front.
ngàw-bà [ŋgáwbà] (Syn: ngàw-bùwà) N célibataire.
ngàw-būrā-ndī [ŋgàw.būrā.ndī] N arc-en-ciel.
ngàw-bùwà [ŋgàw.bùwà] (Syn: ngàw-bà) N célibataire. Dìngàm gɨ́ dèné lə̀-á gòdó lé tō ngàw-bùwà. Un homme qui n'a pas de femme est un célibataire.
ngàw-kàn̄ [ŋgàw.kàn̄] NIN le clitoris.
ngàw-làr [ŋgàw.làr] V fer. m̄-tɔ́ kīr lé gɨ̀ ngàw-làr njɨ́m-njɨ́m. J'ai attaché le fagot avec le (fil de) fer fortement.
ngàw-ndō̰y-jɨ́ [ŋgàw.ndō̰y.jɨ́] (Syn: bùsú) N luciole. Ngàw-ndō̰y-jɨ́ lé tō kùr̄ gɨ́ ndō̰y tōgɨ́ pə̀r bè lò ndùl gɨ́. La luciole est un insecte qui brille comme un feu dans la nuit.
ngàw-rīngā-bānjī [ŋgàw.rīŋgā.bānjī] N esp. d'oiseau, plocéidés avec couleurs rouges et noires.
103
ngà̰ā̰ [ŋgà̰ā̰] (Syn: ngàn̄g) VI être dur, fort, solide. Kāgɨ̄ nè lé ngà̰ā̰ yā̰. Ce bois là est très dur. VI être difficile. Tà nàsár̀ lé ngà̰ā̰ yā̰. La langue française est très difficile.
ngé [ŋgé] (Syn: ngə́) VT gratter.
ngèē [ŋgèē] N coussinet {entre la tête et le fardeau}.
ngèl̄ [ŋgὲl̄] N torche (de paille). Pə̀r ngèl̄ ɓá d-ó-nè lò lò-ndùl gɨ́ lò-gɨ́ pə̀r gòdó kènéng gɨ́. On utilise la torche en paille pour voir pendant la nuit là où il n'y a pas de l'électricité.
ngēl [ŋgɛ̄l] N côté du ventre.
ngèl-ngèl [ŋgèl.ŋgèl] N natron.
ngènē [ngènə̰̄, ngènḛ̄] VT tenir en réserve les morceaux de viande accompagnant la boule. VT manger petit à petit, faire ses réserves de nourriture.
ngénē [ngénə̰̄, ngénḛ̄] VI se déplacer.
ngésɨ̄ [ŋgésɨ̄] VT pousser. VI se pousser. VI se déplacer.
ngḛ̀y [ŋgḛ̀y] (Syn: ngə̰̀y) VI marcher à pas feutrés. Njā ngḛ̀y léb-léb, àl̄ tàŕ ùr gél búdū dɨ́. Le renard avança à pas feutrés et bondit sous les herbes. V guetter.
ngə́ [ŋgə́] VT gratter. L'enfant grattait son visage à tel point qu'il l'a blessé. mā̰ m̄-ngə́, ī-ngə́, yḛ̀ ngə́, jḛ̀ḛ̄ ǹ-ngə́-jē, sḛ̀ḛ̄ ǹ-ngə́-jē, dḛ́ ngə́ - je gratte, tu grattes, il gratte, nous grattons, vous grattez, ils grattent. VI se gratter.
ngə́bɨ̄ [ŋgə́bɨ̄] (Syn: ngínā) VT attendre.
ngə̄bɨ̄rə̄ [ŋgə̄bɨ̄rə̄] VT monter avec peine.
ngə̀d-ngə̀d [ŋgə̀d.ŋgə̀d] Id indifférent. ìsì ngə̀d-ngə̀d. Il reste indifférent (refus).
ngə́jí [ŋgə́jí] Id complètement (cessé). Ndī gāng ngə́jí ngàā. La pluie a déjà complètement cessé de tomber.
ngə̄m [ŋgə̄m] (Syn: ngɔ̄m) VT garder, surveiller, guetter. Gə̀s-é nà̰y ndáà, dèné lé ngə̄m dɨ̀ màjé yàá ɓí. Le reste, la femme le garde précieusement. Ngōn gɨ́ àw̄ ngə̄m dā jē lə̀-ḿ lé nà̰y wàlá ɓə́y. L'enfant qui garde mes animaux est resté encore en brousse. āw ngə̄m bḭ̄yā̰ jē lé ndáà tél nā̰y-kàr-á. Va garder les chèvres et reviens dans la saison sèche.
ngə̀r [ŋgə̀r] V ronger, croquer. Bísī àw̄ ngə̀r sīngā. Le chien est en train de croquer l'os.
ngə̀r̄ [ŋgə̀r̄] N maladie de la peau.
ngə́r̄ [ŋgə́r̄] (Syn: gídī) VT chatouiller.
ngə́rə́ng [ŋgə́rɨ́ŋ] AV loin. ɔ̀s-é ngə́rə́ng. Il le repousse au loin. Ngə́rə́ng ɓá màjì nòjī. Quand on est loin, la relation familiale va bien (proverbe). AV à l'écart. M-ɔ́sɨ̄ bḭ̄yā̰ ngə́rə́ng àdɨ̄ kàӯ màn̄. J'ai mis à l'écart la chèvre parce qu'elle allait boire de l'eau.
ngə̄w [ŋgə̄w] N brindille sèche. ḭ́ kàlàng yàá tə́dɨ̄ ngə̄w óm dɔ̀ kāgɨ̄ dɨ́ tàŕ. Lève-toi vite et ramasse des brindilles et pose-les haut sur cet arbre.
104
ngə̰̀y [ŋgə̰̀y] (Syn: ngḛ̀y) VI marcher à pas feutrés, approcher à pas feutrés. Rígɨ̀m ngə̰̀y ján-ján rɔ̄ ngōn dɨ́ lé ùn-é kàr̄ òō-é. L'hyène approche de l'enfant à pas feutrés, le souleva un peu et le regarda. VI être lent.
ngídī [ŋgídī] (Syn: ngə́r̄) VT chatouiller.
ngīlīlī [ŋgīlīlī] (Syn: njīlīlī) N esp. d'oiseau.
ngínā [ŋgínā̰] (Syn: ngə́bɨ̄) VT attendre. ī ngínā-m̄ yā̰ ə̀ĺ bàá tā? Tu ne m'as donc pas attendu tellement longtemps? ī-ngínā-m̄ m-ā tél ɗèē kànàng. Attends-moi, je reviens toute de suite.
ngīr [ŋgīr] NIN vagin, sexe de la femme. Kə̀m-kàr lə̀ ngīr àr̄ mò̰y wáy túj-é. L'intelligence du vagin est que la maladie l'a prise et la détruite (proverbe).
ngír-bə̀dɨ̀rə̀ [ŋgír.bə̀dɨ̀rə̀] N crapaud. Ngír-bə̀dɨ̀rə̀ ùlà ndḭ̀-á ùwà-né kə́m. Le crapaud a enlevé sa langue pour attraper la mouche.
ngír̄-ngá̰y-dá [ŋgír̄.ŋgá̰y.dá] N esp. d'herbe [Biophytum petersianum].
ngìrà [ŋgìrà] NIN racine. Ngìrà màsɨ̄ lé ngà̰ā̰ yā̰. Les racines du tamarinier sont très dures. NIN tendon, veine, nerf. VI être résistant. Kūbū jē gɨ́ sìgì lé ngìrà yā̰ ùndā kūbū jē gɨ́ lə̄w. Les vêtements neufs sont plus résistants que les anciens. VI être dur, plein de tendon (viande). Expr: ngìrà kùd-é -résister quand on tire
ngīrā [ŋgīrā] N peau. Jḛ̀ḛ̄ j-ùm̄ dàlè gɨ̀ ngīrā bḭ̄yā̰. Nous avons fait un tambour avec la peau de la chèvre.
ngìsā [ŋgìsā] (Syn: ndìsā) VT raser.
ngìsā [ŋgìsā] N balai. Də̀w̄ jē d-úwā mḛ̀ kə́y lə̀-dé gɨ̀ ngìsā. Les gens balaient l'intérieur de leurs maisons avec un balai.
ngísā [ŋgísā] (Syn: ndísā) N pou. Nò̰-kàr lə̀ kó̰ ngísā gɨ́ tò né mḛ̀ yìngà gɨ́. Le pou a la chance de trouver la place dans les cheveux (proverbe).
ngìsì [ŋgìsì] V être vieux, en lambeaux.
ngō [ŋgō] (Syn: ngōn) N enfant, enfante. Ngōn gɨ́ nè tō ngō lə̀ ná̰ wà? Cet enfant, c'est l'enfant de qui?
ngó [ŋgó] (Syn: kā) N calebasse {devenu récipient}. Yḛ̀ mbél kō lé mḛ̀ ngó gɨ́ ndáà àw̄ tógō. Elle versa le mil dans la calebasse et le lava. Expr: ɔ̀r̄ mḛ̀ ngó -enduire l'intérieur d'une calebasse d'ocre
ngō-kà NIN grand-fils, grand-fille.
ngō-kó̰ [ŋgō.kó̰] NIN frère, soeur. Ngō-kó̰-ḿ, ā kàw̄ lò kùwà kānjī gɨ́ ɓōgɨ́-nè ɓə́y mə̄? Mon frère, vas-tu encore aller à la pêche aujourd'hui? ngō-kó̰-ḿ, ngō-kó̰-í, ngō-kḭ́-á, ngō-kó̰-sí, ngō-kó̰-sí, ngō-kó̰-dé - mon frère, ton frère, son frère, notre frère, votre frère, leur frère. Ngō-kó̰-ḿ lé tá nà̰ā̰ gɨ̀ bɔ̀-sí jē yā̰ nè mā̰ ndáà m̄-tá nà̰ā̰ gɨ̀ kó̰-sí jē yā̰ tɔ̀. Mon frère ressemble à notre père, tandis que moi je ressemble plus à notre mère. mon frère, ton frère, son frère, notre frère, votre frère, leur frère.
ngō-màndɨ̀ [ŋgō.màndɨ̀] N jeune fille. D-úwā ngō-màndɨ̀ d-ár-é. Ils saisirent la jeune fille et la lui donnèrent.
ngō-màr̄ [ŋgō.màr̄] NIN ami (avec les enfants) (pl. ngá-màr̄). Ngōn-ḿ àw̄ ndà bál̀ gɨ̀ ngá-màr̄-é jē. Mon fils est parti jouer au football avec ses copains.
ngó-nò [ŋgó.nò] (Syn: nò̰) NIN front (de la tête).
105
ngódā [ŋgódā] N esp. d'arbre [Nauclea latifolia].
ngòmájì [ŋgòmájì] N camisole des femmes.
ngōn [ŋgōn] (Syn: ngō) N enfant, enfante. Ngōn lé àl̄ òsō nàńg. Cet enfant a sauté et il est tombé à terre. ḛ̀ tō ngōn yàá ɓə́y, ɓō àsɨ̀ kàӯ sà ə̀ĺ. Il est encore un enfant, il ne peut pas fumer. NIN fils, fille. Dèné àw̄ njíbī tà ngōn-é. La femme donna un baiser sur la bouche de son bébé. NIN petit d'une bête. Moi, jamais je n'achèterai une petite poule comme ça à 200 francs (40 "gours").
ngōn-gɨ́-kásɨ̄ [ŋgōn.gɨ́.kásɨ̄] N nouveau-né.
ngōn-jèkìsì [ŋgōn.jèkìsì] (Syn: ngōn-jèkɔ̀sɨ̀) N domestique.
ngōn-jèkɔ̀sɨ̀ [ŋgōn.jèkɔ̀sɨ̀] (Syn: ngōn-jèkìsì) N domestique.
ngōn-jī [ŋgōn.jī] NIN doigt (pl. ngán-jī). Jī-sí àw̄ gɨ̀ ngán-é mḭ́ mḭ́. Nous avons cinq doigts dans chaque main.
ngōn-kà [ŋgōn.kà] NIN petit-fils, petite-fille.
ngōn-kə̀m [ŋgōn.kə̀m] N prunelle des yeux.
ngōn-lə̀-dèné [ŋgōn.lə̀.dḛ̀nḛ́] NIN cousin, cousine (fils ou fille de l'oncle maternel).
ngōn-lə̀-dìngàm [ŋgōn.lə̀.dḭ̀ŋgà̰m] NIN cousin, cousine (fils ou fille de la tante paternelle).
ngōn-ndùbā [ŋgōn.ndùbā] N enfant né après la mort d'un parent.
ngōn-rīngā [ŋgōn.rīŋgā] N mois de l'année, novembre.
ngónə̄ [ŋgó̰nə̰̄] N esp. de poisson [Heterotis niloticus].
ngónjí [ŋgó̰njí] N hernie. Də̀w̄ ngónjí tī-á ndáà tò ɓī tìl gɨ́ ə̀ĺ. Une personne qui a une hernie ne dort pas la nuit.
ngórō [ŋgórō] (Syn: jó) N poterie; jarre; canari. Lò gɨ́ m̄-tɔ́sɨ̄ ùbū màr̄-é ndáà, yà̰-á nà̰y mḛ̀ ngórō dɨ́. Quand j'ai fini de retirer l'huile pour lui, le résidu pâteux reste dans la jarre.
ngòy [ŋgòy] N variété de sorgho blanc.
ngō̰ [ŋgō̰] VI être nain; avoir une croissance lente. VI être rabougri (plante).
ngó̰r̄ [ngó̰r̄,ngó̰rɨ̄,ngó̰n̄] N esp. de poisson.
ngó̰y [ŋgó̰y] (Syn: ngɔ́y) AV un peu (toujours accompagné de la négation ə̀ĺ).
ngɔ̀ [ŋgɔ̀] N bûche; bois sec. Dḛ́ d-ísī dɔ̀ ngɔ̀ kāgɨ̄ gɨ́. Ils sont assis sur un arbre mort.
ngɔ̀ [ŋgɔ̀] VI être chauve. Dɔ̀ māl lé ngɔ̀. La tête du charognard est chauve. VI être rugueux.
ngɔ̄ [ŋgɔ̄] N absence de personne. Expr: ùwà ngɔ̄ -être sans personne (concession, route) Kə́y ùwà ngɔ̄.Il n'y a personne dans la case.
106
ngɔ̀-ɗə́w-bā [ŋgɔ̀.ɗə́w.bā] N rapides, tourbillons de l'eau dans le fleuve.
ngɔ́ɔ̄-gɨ́-rɔ̄ [ŋgɔ́ɔ̄.gɨ́.rɔ̄] N esp. d'arbuste épineux [Ziziphus mauritiana].
ngɔ́ɔ̄-gɨ́-rɔ̄-bìsì [ŋgɔ́ɔ̄.gɨ́.rɔ̄.bìsì] N esp. d'arbre épineux [Ziziphus mucronata].
ngɔ̄dɨ̄ [ŋgɔ̄dɨ̄] N course. ḛ̀ à̰ӯ ngɔ̄dɨ̄ gō bḭ̄yā̰ jē gɨ́. Il a couru derrière les chèvres. Expr: à̰y ngɔ̄dɨ̄ -courir Mbā tàr ɗí ɓá d-á̰y ngɔ̄dɨ̄ bè wà?Pourquoi donc courent-ils ainsi? Expr: dɨ̀ ngɔ̄dɨ̄ -en courant, à toute vitesse Tèē dɨ̀ ngɔ̄dɨ̄.Il sort à toute vitesse.
ngɔ̀g [ŋgɔ̀g] Id soudain (vomir). Kīdō ɔ̀s-é ngɔ̀g. La bière provoque en lui un vomissement soudain.
ngɔ́ɔ̄gɨ́lɔ̄ [ŋgɔ́ɔ̄gɨ́lɔ̄] (Syn: ngɔ̄wúlɔ̄) N crabe.
ngɔ̀m [ŋgò̰m] VI faire le malin; faire le faraud; crâner. Expr: pà tàr ngɔ̀m -mentir Expr: njè-ngɔ̀m -menteur, un malin ī-tō njè-ngɔ̀m.Tu es menteur.
ngɔ̄m [ŋgō̰m] (Syn: ngə̄m) VT garder, surveiller, guetter.
ngɔ̀n-ngɔ̀n [ŋgò̰nngò̰n] Id péniblement. Né ɔ̀y-é àr̄-é àw̄ ngɔ̀n-ngɔ̀n. Il marche péniblement sous son lourd fardeau.
ngɔ̀ngɨ̀rɔ̀ [ngò̰ŋgɨ̀rò̰] VI être robuste.
ngɔ̀r [ŋgɔ̀r] N crotte de poule.
ngɔ́rɔ́g [ŋgɔ́rɔ́g] INJ tant pis!. òsō rɔ̄-í dɨ́ ngɔ́rɔ́g. Tant pis pour toi.
ngɔ̄sí [ŋgɔ̄sí] (Syn: də̀bə̀) AV proche.
ngɔ̄wúlɔ̄ [ŋgɔ̄wúlɔ̄] (Syn: ngɔ́ɔ̄gɨ́lɔ̄) N crabe. N pince.
ngɔ́y [ŋgɔ́y] NIN écorce, écaille, cosse (haricot), coque (arachide), pulpe. M-ōdō ḛ̀ gɨ́ dɨ̀ ngɔ́y-é m̄-ɗèē-né m-ār də̀w̄ jē d-úsā. Je les ramasse avec leur pulpe et je les ramène et les donne à manger aux gens. Dèné òlē ngɔ́y kāgɨ̄ ɗɔ̄ý mbā ndògō ngōn-é. La femme bout l'écorce du karité pour laver son enfant. Wúl gɨ́ mḛ̀ ngɔ́y-é gɨ́ lé ndùm kàlàng ə̀ĺ. Les arachides dans la coquille ne s'abîment pas rapidement. N coquillage. Expr: ngɔ́y màmā/ngɔ́y kāgə̄ -écorce de bois sec
ngɔ́y [ŋgɔ́y] (Syn: ngó̰y) AV un peu (toujours accompagné de la négation ə̀ĺ).
ngɔ̀yɔ̀ [ŋgɔ̀yɔ̀] N esp. de poisson [Alestes macrolepidotus].
ngùd-ngùd [ŋgùdɨ̀ŋgùd] Id son du moteur. Wōdɨ̄rō nìr nàng ngùd-ngùd. On entend le ronronnement du moteur de la voiture.
ngúdù [ŋgúdú] N sorte de déclic indiquant qu'on est d'accord. ìlā ngúdù dɔ̀ tà gɨ́ m̄-pā gɨ́ lé. Il a fait un déclic sur ma parole (indiquant qu'il est d'accord).
ngúl [ŋgúl] N igname [Dioscorea sp.]. Ngàb-é jē ùr ngúl yā̰ bè ìsì nìr kə́y dɨ́ lə̀-á gɨ́ wàlá lé dɨ̀ mbā kùsà. Son mari, qui avait trouvé beaucoup d'ignames, était en train de les faire cuire dans sa hutte de brousse pour les manger. Dḛ́ gɨ̀ dèné lə̀-á d-úsā ngúl lé nà̰ā̰-dɨ́. Lui et sa femme mangèrent les ignames ensemble. Ngúl gɨ́ ndīr gɨ̀ dā lé lèl̄ yā̰. Les ignames sont délicieuses cuites avec la viande.
ngúl-ɓē [ŋgúl.ɓē] (Syn: ngúl-kɔ̄r) N igname sauvage [Dioscorea Ind.].
107
ngúl-ɓɔ̀lɔ̀lɔ̀ [ŋgúl.ɓɔ̀lɔ̀lɔ̀] (Syn: ɓɔ̀lɔ̀lɔ̀) N esp. d'igname.
ngúl-jàmā [ŋgúl.jà̰mā̰] (Syn: bāngàw) N patate douce.
ngúl-kɔ̄r [ŋgúl.kɔ̄r] (Syn: ngúl-ɓē) N igname sauvage [Dioscorea Ind.].
ngúnúnú [ŋgúnúnú] AV insociable, farouche. ùndā kə̀m ngúnúnú yā̰. Il est très insociable.
ngùr [ŋgùr] N envie de viande.
ngúrī-màr [ŋgúrī.màr] N sorte de tubercule donné par l'amande du fruit de rônier.
ngúrū [ŋgúrū] N petit profondeur d'un cours d'eau. Expr: màn ngúrū -puits près d'un cours d'eau (peu profond)
njà (Syn: gɔ̀l) NIN jambe. N fois.
njā N renard. Njā ùsà kàr dàm dɨ́. Le renard mange à côté du grenier.
njā VI marcher, se promener. J-àw̄ njā ɗá bè wà? Où allons-nous nous promener? ī-njā kàlàng kàlàng àr̄-sí ɗèē kàlàng. Marche rapidement afin que nous puissions arriver à l'heure. N marche, promenade. ī-dān-m̄ njā dɨ́ sḛ́. Tu m'accompagnes pour une petite promenade. Expr: ɔ̀sə̀ njā -accélérer sa marche
njā-ɓòng-dɔ̀gɨ̀ [njā.ɓò̰ŋ.dɔ̀gɨ̀] N civette.
njā-gō-màn̄g-jē-də́ [njā.gō.mà̰n̄g.jē.də́] N chaussures en plastique {pour homme}.
njá-kò̰yò̰ N sorte d'argile noire (caolin) utilisée surtout par les prêtres de l'initiation pour leurs masques.
njā-mīnā N mangouste.
njā-rə̰̄y [njārə̰̄y] N quadrupède indéterminé.
njáà-kám N feuilles mortes.
njáb-njáb Id bien (étiré). Mḭ̀-á ùndà njáb-njáb = Mḛ̀-é ùndà njáb-njáb. Son ventre est bien étiré.
njàbàw AV trépassé (pl. njàbàw-jē ou njàbàw-jē).
njágɨ́ AV déjà, si vite. ɗèē njágɨ́ yàá ngàā. Il est déjà venu.
njál N ergot d'un coq.
njál PRP jusqu'à. àw̄ njál tḛ̀ḛ̄ dɔ̀-sí dɨ́. Il est parti jusqu'à nous voir.
njál-njál Id bien (tranchant). Kìyā gɨ́ àdɨ̄ njál-njál un couteau bien tranchant
njālālā (Syn: njālāng) N pantalon. ɓògò njālālā jē lə̀-ḿ mḛ̀ ɓē gɨ́ nè, m-ā ndōgō ḛ̀ gɨ́ sìgì. On a volé mon pantalon dans ce village, je vais acheter un nouveau.
108
njālāng [njālā̰ŋ] (Syn: njālālā) N pantalon.
njàm-njàm Id d'un air menaçant. ùwà kìyā lə̀-á njàm-njàm. Il tient son couteau d'un air menaçant.
njáng [njá̰ŋ,njá̰ŋgɨ́] Id fermement soutenir (descr. de ). Pà njáng. Il le dit et il le soutient fermement.
njàrè VT couper. VT mettre en lambeaux.
njáw N jeu ancien des petits enfants.
njáy Id parfaitement (connaître) (descr. de gə̀r̄).
njā̰ VT écosser [haricot]. VT enlever [les feuilles d'une tige ou l'écorce d'un tubercule].
njá̰ā̰ (Syn: ndḭ́yā̰) VT ramasser un à un [grains].
njè NIN propriétaire de. m̄-ɗèē gɨ̀ kɔ̀sɨ̀ lé m-ār njè-á jē. J'ai ramené la houe à son propriétaire. NIN celui de. Expr: njè lā/njé lā jē -le danseur/les danseurs
njè N parent. Expr: njè bānjī -lépreux
njéē N maman {vocabulaire féminin}.
njè-bàdà-kə́y N voisin de concession. Njè-bàdà-kə́y lə̀-ḿ àw̄ mbā ndáà m-ō də̀w̄ gɨ́ mbā kɔ̀jì sì-á tà ə̀ĺ. Mon voisin est parti en voyage et je n'ai personne avec qui causer.
njè-bà̰ā̰ NIN ennemi. ɓōlé ō njè-bà̰ā̰ lə̀-í ndáà ā̰y-é. Si tu vois ton ennemi, tu dois l'éviter.
njè-ɓògò N voleur. ī-ɗèē dɨ̀ njè-ɓògò. Tu es venu avec un voleur.
njè-dàbɨ̀ N un paresseux/paresseuse. m̄-ɗā ɗí ɓá m̄-tō-né njè-dàbɨ̀ wà? Qu'est-ce que je fais pour être une paresseuse?
njè-gòdó N le défunt.
njè-kàl̄-kúndā V chevalier.
njè-kà̰ӯ N réfugié.
njè-kə́y-sìngā [njè.kə́y.sḭ̀ŋgā] N la veuve.
njè-kɔ̀r̄ N forgeron. Njé-kɔ̀r̄ jē gòdó ɓē lə̀-í nè. Il n'y a point de forgerons dans ton village. Njè-kɔ̀r̄ lé ùn ngàw-làr ɗā gɨ́ kɔ̀sɨ̀. Le forgeron a prit un morceau de fer et en a forgé une houe.
njè-kɔ̀sɨ̀-kānjī [njè.kɔ̀sɨ̀.kā̰njī] N pêcheur (v. aussi mbáw). Njè-kɔ̀sɨ̀-kānjī lé tō də̀w̄ gɨ́ ùwà kānjī jē. Le pêcheur est celui qui capture les poissons.
njè-kùmā N sorcier. Njè-kùmā lé tō də̀w̄ gɨ́ ɓògò ndíl də̀w̄ jē. Un sorcier est une personne qui vole les esprits des gens.
109
njè-né-gə̀r̄ N une personne intelligente.
njè-né-kòō N guérisseur, voyant.
njè-ndòō N un pauvre. Né-kìngà lə̀ njè-ndòō tò pə̀r. La richesse d'une pauvre est le feu.
njè-ndò̰ N chasseur.
njè-sīngā [njè.sḭ̄ŋgā] N personne forte. Njè-sīngā à kùwà-ī kàr̄-ī ndɔ̀ɔ̄ lò sḭ̀. La personne forte va t'attraper et t'obliger à labourer le champ d'excrément. (proverbe)
njé-tɔ̀gɨ̀ N grands, adultes.
njḛ̀ N herbe aquatique [Ceratophyllum muricatum].
njíbī VT sucer. Ndíl jē gɨ́ màjə̀ĺ njíbī sīngā də̀w̄ jē. Les esprits mauvais sucent les os des gens. Expr: njíbī tà [də̀w̄] -donner un baiser à [qqn]
njígí AV petit (grains). Expr: njígí-gə̀bə́rə̄/njígíjē -Citrullus lanatus à des petits grains
njígɨ́-njígɨ́ (Syn: njík-njík) ID complètement (brisé): descr. de tɔ̄.
njík-njík (Syn: njígɨ́-njígɨ́) ID complètement (brisé): descr. de tɔ̄.
njīlīlī (Syn: ndīlīlī) N esp. d'oiseau.
njìng [njḭ̀ŋ,njḭ̀ŋgɨ̀] (Syn: bègègè) AV doucement.
njírírí (Syn: jírírí) ID strident (cri). ùr kíīí njírírí. pousser un cri strident
njīyā VT éplucher.
njḭ̀ N boue (plus dur que bɔ̀rɔ̀).
njḭ̀ḭ́ Id furieusement. Tél njḭ̀ḭ́ də̄ dɔ̀-ḿ dɨ́. Il retourne furieusement vers moi.
njḭ̀ḭḭ ID avec les dents (en faisant une sorte de moue). Yèn̄ kḭ́-á jē njḭ̀ḭḭ. Il fait une moue à sa mère.
njɨ́m-njɨ́m ID fortement (attacher).
njòr (Syn: dùndáy) N aubergine [Solanum gilo]. Njòr lə̀ bɔ̀-ḿ jē àdɨ̄ yā̰. L'aubergine de mon père est très amère.
njóróng [njóró̰ŋ] (Syn: jóróng) AV directement; droite, tout droite. ún ɗə́w nè lé njóróng ndáà ā tḛ̀ḛ̄ ɓē-é. Prends cette route tout droite et tu arriveras au village.
njóy Id idée d'accroupir. ìsì dɔ̀ gɔ̀l-é dɨ́ tàŕ njóy. Il s'accroupit.
njō̰ VI être étroit.
njɔ̀d-njɔ̀d Id son d'une chicotte. ùnd-á njɔ̀d-njɔ̀d. Il le frappe avec une chicotte.
njɔ̀g-njɔ̀g Id en désordre. Tò dɔ̀ nà̰ā̰ dɨ́ njɔ̀g-njɔ̀g. Ils sont entassés en désordre.
110
njɔ̀l Id à moitié séché. Tò njɔ̀l. C'est à moitié séché.
njúbā VT agacer. ī dá njúbā-m̄ yā̰. Toi tu m'agaces beaucoup.
njúbā N cantharide. Njúbā lé ə̀r dɔ̀-ḿ gɨ́ tìl gɨ́ nè. La cantharide a pissé sur moi cette nuit.
njùmà N méchanceté {Chrét.}.
njùng [njṵ̀ŋ] N esp. de singe, colombe (mâle).
njúrúrú (Syn: jùrùrù) ID bien droit. Túngā kāgɨ̄ gɨ́ tò njúrúrú. Il coupe du bois qui est bien droit. Nìngà lé àw̄ njúrúrú. La sagaie est allée tout droit.
ō V voir (première et deuxième personne, sing.).
ó VT observer, examiner, regarder.
òō VT forger. D-áw d-ó kìyā jē tínā jē mḭ̀yā̰ jē né jē láy. Ils peuvent forger des couteaux, des haches, des couteaux de jet, de tout enfin. Njè-kɔ̀r̄ lé ùn ngàw-làr òō gɨ́ kɔ̀sɨ̀. Le forgeron a prit un morceau de fer et en a forgé une houe. m-ō, ō, òō, j-òō, ō-jē, d-ó - je vois, tu vois, il voit, nous voyons, vous voyez, ils voient. m-ō-í, m-ē-é/m-ī-é, m-ō-sí, m-ō-dé - je te vois, je le vois/je le vois, je vous vois, je les vois.
òō VT voir (infinitif: kòō). Mbáy òō ngōn dɨ́ màndɨ̀ yā̰. Le roi vit une jeune fille très belle. Kə̀m-é tò tágɨ̄ nè ḛ̀ òō né lò ə̀ĺ. Ses yeux sont ouverts, mais il ne voit pas. VT entendre, écouter. Ngōn lé òō ndū bɔ̀b-é jē. L'enfant entendit la voix de ses parents. M-ō ká ngán jē gɨ́ d-áw ndām ɗágá. J'ai écouté le bruit des enfants qui jouaient dehors. V savoir. Há̰? M-ō bè yàá, m-ā kàr̄ njè-ɓògò ɗèē sə̀-ḿ kə́y lə̀-ḿ ɓògò né lə̀-ḿ wà? Ah! Si j'avais su, est-ce que j'aurais invité un voleur pour venir voler mes affaires? VT considérer. ī ō-m̄ mā̰ də̄ njè-ɓògò wà? Me considères-tu comme un voleur? Expr: òō lò [ɗā né] -pouvoir faire [qqc] M-ō lò ɗī-á ə̀ĺ.Je n'ai pas pu le faire.
òdō VT porter. ɗí ɓá ōdō bè wà? Qu'est-ce que tu portes ainsi? Kàmyō̰ òdō bḭ́ àw̄-né mḛ̀ kə́y-kùndā gɨ́ Mūndūú. Le camion transporte le coton à l'usine de Moundou. VT élever [un enfant]. Kó̰ òdō àr̄-é mbáy ɓō bàw̄ òdō àr̄-é mbáy ə̀ĺ. Une mère élève (un enfant) jusqu'à il est roi mais un père ne le fait pas. (proverbe) VT ramasser. M-āw m-ōdō kándɨ̄ ɗɔ̄ý. Je ramasse (habituel) des noix de karité. òdō sīngā tànjì lé àw̄ dùbū. Elle ramasse les os de la pintade et va les enterrer. M-ōdō wúl lé m-óm mḛ̀ ɓɔ́l gɨ́. J'ai ramassé les arachides et je les ai versées dans le sac. Expr: òdō kə́y -déménager Expr: òdō lò -balayer Expr: d-ódō-dé kùlà dɨ́ -on les a recrutés
òjì (Syn: ùjì) VT mettre au monde. Dèné lə̀-í òjì ngōn ngàā wà? Ta femme a-t-elle enfin accouché? ḛ̀ òjì ngōn-é Dōbāá nè ḛ̀ dá d-ój-é Mūndūú. Elle a eu son enfant à Doba, mais elle-même était née à Moundou.
òjī (Syn: ùnjī) V tresser (ex. secko). Mṵ̀ nè lé màjì kòjī ndògō yā̰. Cette herbe est très bonne pour tresser le secko.
òlè VI être piquant, fort (au goût). Kābā lé òlè yā̰. Ce piment est très fort. VI être turbulent.
òlè VT doter une fille.
òlē (Syn: lə̄gɨ́) VT bouillir. Lò gɨ́ màn̄ àw̄ òlē ndáà, m-ōdō kándɨ̄ ɗɔ̄ý. Pendant que l'eau chauffe et va bouillir, je ramasse les fruits de karité. Màn̄ òlē ndáà j-à ɗā-nè sáỳ ɓàsí-nè ngàā. L'eau bout, alors nous allons faire du thé maintenant. Expr: òlē mḛ̀ [də̀w̄] -rappeler [qqn] ōlē mə̀-ḿ.Rappelle-moi.
111
òm (Syn: òng) VT mettre (grains, plusieurs choses). M-ā m̄-óm bḭ́ kūbū mḛ̀ kàrè dɨ́. Je mets le coton dans le panier à coton. VI verser. Pə̀r lé ò̰ dàm gɨ́ d-óm ɓúl-ndà jē kènéng. Le feu a détruit les greniers où ils avaient versé les pois de terre. Sa belle mère prépara la viande et y versa de l'huile. M-ɔ́m màn̄ dɔ̀ kāgɨ̄ mángò gɨ́. J'ai versé de l'eau sur le manguier. VT être versé. VT pondre. Un jour une poule pond des oeufs et remplit son trou (à couver). VI tomber (plus. choses). Expr: d-ɔ́m nà̰ā̰ dɨ́ -ils se réconcilient Expr: ɔ̀m ndògō -lier la base du secko (commencement)
òng [ò̰ŋ] (Syn: òm) VT verser.
òpìtāl [òpìtāl,òpìtál̀] Français N l'hôpital.
òrè VT posséder en commun.
òrè VT presser, serrer. Expr: òrè gō -suivre Expr: òrè kùlā -tresser une corde (par torsion contre la cuisse)
òsō VI tomber. Tèē mḛ̀ ɓɔ́l dɨ́ lə̀-ḿ ɓá òsō. Elle est tombée par le fond de ma poche. [litt: elle-est-sortie dans poche EC de-moi et est-tombée] Ngōn lé ḭ̀ dɔ̀ kāgɨ̄ gɨ́ òsō. L'enfant est tombé de l'arbre. VT irriter. Kàdɨ̄ òsō ùr-m. Le sel (avalé) m'irrite la gorge. VI être profond. Le trou n'est pas encore assez profond? Expr: òsō rɔ̄-í dɨ́! -tant pis pour toi! Expr: òsō ùr̄ [də̀w̄] -choquer Tàr lə̀-í lé òsō ùr-m yā̰.Ta parole me choque beaucoup. Expr: òsō ɗə́w dɨ́ -se mettre en route Dḛ́ dɨ̀ kúrā-màr̄-é d-ósō ɗə́w dɨ́ d-áw ɓē lə̀-dé.Lui et son ami se mirent en route et partirent chez eux. Expr: òsō mbī [də̀w̄] -parvenir aux oreilles de [qqn] Expr: òsō rɔ̄ [də̀w̄] -tant pis pour (qqn) òsō rɔ̄-í dɨ́ ngɔ́rɔ́g.Tant pis pour toi.
òy (Syn: ùy) VI mourir. Njè-ndò̰ lé ùndà tòbə̰̀y gɔ̀l mùndá nè òy kànàng ə̀ĺ. Le chasseur a tiré sur le lion trois fois mais il n'est pas mort vite.
òý-yō AV oui. òý-yō, m-úwā jī-í yàá tɔ̀. Oui, salut bien {oui, je-prends ta-main bien aussi}
ò̰ VT brûler. Pə̀r ò̰ kūbū lə̀-ḿ. Le feu brûle mes vêtements. Pə̀r ò̰ kō lə̀ ngō-kó̰-ḿ. L'incendie a détruit (en brûlant) le champ de mil de mon frère. VT régner, gouverner (objet est un endroit, cf. ɓē). VI être usé, détruit. Kūl kɔ̀sɨ̀ lə̀-ḿ ò̰. Le manche de ma houe est usé. VI être difficile. Də̀w̄ jē túngā kāgɨ̄ láy láy dáà lò kìngà sī ò̰ yā̰. Les gens ont coupé tous les arbres et maintenant il est devenu difficile de trouver du fagot. Expr: mḛ̀ [də̀w̄] ò̰-á = mḛ̀ [də̀w̄] ḭ̀-á -[qqn] être en colère Mə̀-ḿ ò̰-m̄.Je suis en colère.
ò̰ VI être difficile. Lò ɗā mbēdē gɨ́ nè ò̰ yā̰. Faire ce livre est difficile.
ò̰ V manger [qqc de mou]. Tógō jī-í ār-sí j-ò̰ mùrū. Lave-toi les mains, nous mangions la boule. Jḛ̀ḛ̄ ngínā-í pí ɓá j-ò̰ mùrū lé ɓə́y. Nous t'avons attendu en vain, et nous avons mangé la boule. òý-yō, kàr̄-dé kórō-né mùrū d-ár dèné lə̀-ḿ ò̰. Oui, pour que l'on fasse la boule pour que ma femme mange.
ó̰y (Syn: wó̰y) N esp. de poisson.
-ɔ́ LOC dans, en, etc. (après nom qui contient la voyelle ɔ).
ɔ̀ɔ̄ VT porter [un habit]. Expr: ɔ̀ɔ̄ mə́sɨ̄ -être rouillé
ɔ̀bɨ̄ VT faire frire dans l'huile. Dèné lé àw̄ ɔ̀bɨ̄ kānjī. La femme est en train de frire du poisson. V griller. V faire du feu au pied d'un arbre {pour le détruire}. M-ā m-ɔ̄bɨ̄ ngìrà kāgɨ̄ mbā kàr̄ kō lə̀-ḿ ɗā-né tɔ̀gɨ̀. Je brûle les racines de l'arbre pour laisser de place pour que mon mil se développe.
112
ɔ̀bɨ̄ VI être presque mûr. Mángò lé àw̄ ɔ̀bɨ̄ ngàā. Les mangues commencent déjà à mûrir.
ɔ̀bɨ̄ (Syn: ùmā) AV peut-être (mais peu probable) (normalement avec pá̰y). ɔ̀bɨ̄ pá̰y à ɗèē ɓí. C'est très peu probable qu'il vienne.
ɔ̀dɨ̀ V quitter, s'en aller. Lò-gɨ́ ngán jē ndām sár-sár àsɨ̀-dé lé, dḛ́ d-ɔ́dɨ̄ d-áw ɓē-é. Quand les enfants avaient joué très longtemps et cela les a suffit, ils s'en sont allés et partis chez eux. Dḛ́ d-úlā pà nà kàmyō̰ à kɔ̀dɨ̀ kàr dɔ̀g-gìr-é-kárā. Ils ont dit que le camion va partir à onze heures. VI se déplacer. Expr: ɔ̀dɨ̀ gō dɨ́ -se mettre à la suite de
ɔ̀dɨ̀ (Syn: ɔ̀r) VT toucher. ɓōgɨ́-nè dáà kīdō ɔ̀dɨ̀ tà-ḿ ə̀ĺ yàá ɓí. Aujourd'hui, vrai, la bière n'a pas encore touché ma bouche. VT puiser (l'objet est màn̄). Dèné lé ɔ̀dɨ̀ màn̄ àw̄ dɨ́ àr̄-é. La femme puise de l'eau, l'apporte et la lui donne. Expr: ɔ̀dɨ̀ àw̄ ɗèē dɨ́ ɓē-é -prendre le chemin du retour Lò-gɨ́ ḛ̀ ḭ̀yà̰ būr ɔ̀dɨ̀ àw̄ ɗèē dɨ́ ɓē-é ndáà, ìngà rígɨ̀m ɗə́w dɨ́.Aussitôt après, il prit le chemin du retour, et rencontra une l'hyène en route. Expr: ɔ́dɨ̄ āw. -va!
ɔ̀gɨ̄ V empêcher. M-ɔ̄g-é kùndà ngōn. Je l'ai empêché de frapper l'enfant. Dàlè ɓār ɓē jōó lé ɔ̀gɨ̄ lò tə̀dɨ̀ lā. Tam-tams résonnent dans deux villages rapprochés empêchent de danser. V interdire. VT refuser. m̄-də̀jì bɔ̀-ḿ jē gúrsù nè ɔ̀gɨ̄-m̄. J'ai demandé de l'argent à mon père mais il m'a refusé.
ɔ̀gɔ̀ N monnaie ancienne. Expr: sūlā gɨ̀ ɔ̀gɔ̀ -une monnaie ancienne Sūlā gɨ̀ ɔ̀gɔ̀ wà?De quelle argent? (indique refus de discuter sur l'argent)
ɔ̀jì VT concerner. VI être destiné. J'ai apporté cela spécialement pour lui. VI se diriger vers. VT mesurer. Expr: ɔ̀jì dɔ̀ ɗí? -à quel sujet?
ɔ̀jì VT raconter. VT montrer à; expliquer. Ngōn lé òjì-m̄ lò gɨ́ ìlā làr lì-á kɔ̄rɔ́ kènéng gɨ́. L'enfant m'a montré là où il a perdu son argent. m-ɔ́jī, ɔ́jī, ɔ̀jì, j-ɔ̀jì - je montre, tu montres, il montre, nous montrons. Expr: ɔ̀jì kɔ̀jì -se proposer de Kó̰-ḿ jē ɔ̀jì kɔ̀jì kàw̄ mbā mḛ̀ dìmásɨ̀ gɨ́ nè.Ma mère propose de partir en voyage cette semaine. Expr: njè-tà-kɔ̀jì -un bavard Expr: m-ɔ́jī m̄-pànà (=mɔ́y m̄-pànà) -je croyais que, je pensais que Expr: ɔ̀jì [də̀w̄] tàr -conseiller [qqn] Expr: ɔ̀jì tàr=ɔ̀jì tà -bavarder
ɔ̀jì VT conseiller. ɔ̄jī ngōn-í tàr àr̄-é tél pā-njā. Conseille ton fils à changer sa conduite. m-ɔ́jī tà, ɔ́jī tà, ɔ̀jì tà, j-ɔ̀jì tà - je conseille, tu conseilles, il conseille, nous conseillons.
ɔ̀l VT séparer les grains de la balle ou du sable.
ɔ̀l VT affûter, aiguiser. M-ɔ́l tà kìyā gɨ̀ ə̀r mbā kìnjà-né dā. J'aiguise le couteau avec une pierre pour que je puisse couper la viande avec.
ɔ́l̄ V aiguiser. Tā kìyā nè ɔ́l tà-á ā-m̄. Prends ce couteau pour me l'aiguiser.
ɔ̀n VT garder, protéger.
ɔ̀r (Syn: dàw) VI être fatigué.
ɔ̀r VI être rare.
ɔ̀r (Syn: ɔ̀dɨ̀) V toucher. V puiser. Dèné àw̄ ɔ̀r màn̄ mbā-tà lə̀ ngán-é jē. La femme est partie puiser de l'eau pour ses enfants.
113
ɔ̀r̄ VT enlever, ôter. Dùndā dɨ́ dáà lé, Sú ɗèē ɔ̀r̄ də́r lə̀ Njà-ḿ-gòdó ùlà gūm dɨ́ lì-á. Pendant la nuit Su vint ôta la tourterelle de Njamgoto et l'a mit dans son piège. Ngōn ɔ̀r̄ kídā-tà gàsásɨ̀. L'enfant a enlevé la capsule de la bouteille. VT retirer, recueillir. ɔ̀r̄ tènjì, ɗèē-né àr̄ mə̀m-é jē gɨ́ dèné ò̰. Il va recueillir du miel et il emmène à sa belle-mère pour qu'elle le mange. VT ouvrir, extraire. ɔ̄r tà-ɗə́w ndògō lé ār kàmyō̰ tèē-né. Ouvre la porte de la concession pour que le camion puisse y sortir. Expr: ɔ̀r̄ sòrū -causer Expr: ɔ̀r̄ tàr -faire un récit Expr: ɔ̀r̄ mḛ̀ [tàr] -traduire, expliquer M-ā kɔ̀r̄ mḛ̀-é dɨ̀ nāsɨ̄rā kàrī ō.Je vais t'expliquer en français. Expr: ɔ̀r̄ kə̀m -choisir, favoriser Expr: ɔ̀r̄ ndèl̄ -devenir pâle Expr: ɔ̀r̄ ngōn -faire une fausse couche Expr: ɔ̀r̄ sə̀ [də̀w̄] -insulter [qqn] Expr: ɔ̀r̄ gɔ̀l-í -presse-toi Expr: ɔ̀r̄ bādə̄m -excéder par des demandes répétées en n'étant jamais satisfait Expr: ɔ̀r̄ ɓə̄ngə̄rə̄ -exaspérer Expr: ɔ̀r̄ dɔ̀ [də̀w̄] -[qqn] se peigne Expr: ɔ̀r̄ sú -raconter un conte Expr: ɔ̀r̄ tènjì -recueillir du miel Expr: ɔ̀r̄ kə̀m [né jē] -différencier [choses] Kám kā dḛ́ gɨ̀ kám rīyā lé lò kɔ̀r̄ kə̀m-é gòdó.Les feuilles de la courge et de la calebasse sont impossibles à distinguer.
ɔ̀sɨ̀ VI pousser. VT écraser. V cogner. M-ɔ́sɨ̄ dɔ̀-ḿ kàr bɔ̀rɔ̀ gɨ́. Je me suis cogné la tête contre le mur. VT piquer; donner une injection. Kūn ɔ̀sɨ̀ gɔ̀l-ḿ ɗə́w ndɔ̀ɔ̄ gɨ́. Une épine m'a piqué sur le chemin du champ. àā-m̄ kìníǹ tɔ̀, ɔ̀sɨ̀-m̄ tɔ̀. Il m'a donné des comprimés et m'a fait une piqûre. Expr: ɔ̀sɨ̀ tél -retourner Expr: (né) ɔ̀sɨ̀ [də̀w̄] -(qqc) dégoûte à [qqn] Gə́m ɔ̀sɨ̀-m̄.La sauce longue me dégoûte. Expr: ɔ̀sɨ̀ tìá béréré gāng -il va prendre un raccourci devant lui Expr: ɔ̀sɨ̀ gɔ̀lé nàńg gèng -il s'arrête à un moment Expr: ɔ̀sɨ̀-né mbàrì -il l'a mis au jeu Expr: ɔ́sɨ̄ rɔ̄-í ɓìd -presse-toi un peu Expr: d-ɔ́sɨ̄ jìrōò (ìl-á) -on a pointé son absence Expr: ɔ̀sɨ̀ kānjī -pêcher ɔ́sɨ̄ jē kānjī lò gɨ́-ɗá dɨ́ wà?Où êtes-vous allés à la pêche?
ɔ̀sɨ̀ VT chanter.
ɔ̀y VT prendre [plusieurs choses à la fois], ramasser.
ɔ̀ӯ VT éplucher; enlever en tirant l'écorce. Expr: ɔ̀ӯ ɗə́w -dégager une route en dégageant les bords
ɔ̀ӯ VI être lourd. Kāgɨ̄ nè lé ɔ̀ӯ yā̰ ɓō ngōn nè à kòdō ə̀ĺ. Ce bois est trop lourd, alors ce petit ne peut pas le porter. VT être trop lourd pour. ɔ̀ӯ-m̄. C'est lourd pour moi.
ɔ́ɔ̀ý VI refuser. M-də̀j-é ɗā nà ɔ́ɔ̀ý ɓò. Je lui ai demandé de le faire, mais il a refusé.
ɔ̀ýlɔ̄ VI être léger. Expr: mè [də̀w̄] ɔ̀ýlɔ̄ -[qqn] être impatient
VT dire. M-pà nà m-úwā jī-sí ɓò. Je vous dis bon jour. ḛ̀ ùlà-m̄ pà nà séè bɔ̀ɔ̄-nè jē rī-á tē-é. Il m'a dit que son père était malade. VT parler. Ná̰ pà sə̀-í tàr wà? Qui est en train de parler avec toi? Expr: pà nà ... -dire que ... Expr: pà tàr -parler Expr: pà sə̀ [də̀w̄] -réprimander [qqn]; dire du mal de [qqn]
N chant, chanson. Pā ɗí ɓá ī ɔ́sɨ̄ màjì yā̰ bè wà? Quelle chanson es-tu en train d'entonner si bien là? Pā gɨ́ m-ō mḛ̀ ràdyō gɨ́ nè lé lèl̄-m̄ yā̰. Cette chanson que je viens d'écouter à la radio me plaît beaucoup. Expr: pī-á gɨ́ ɗā né sə̀-ḿ tɔ̀ɔ́ kə̀ń -c'est aussi de cette manière qu'il a fait avec moi (qu'il s'est joué de moi) Expr: d-ílā pā -on le fait passer en chanson
AV pour de bon, pour toujours. Rígɨ̀m lé ɔ̀dɨ̀ à̰ӯ ngɔ̄dɨ̄ àw̄ lò lì-á pá. L'hyène s'enfuit chez elle pour de bon.
pā-njā NIN façon de. Expr: pā-njā -comportement, conduite ɔ̄jī ngōn-í tàr àr̄-é tél pā-njā ɗàng.Conseille ton fils à changer sa conduite.
páā-ngə́m [páā.ŋgə́m] N vagues. Expr: páāngə́m túngā yā̰ -il y a beaucoup de vagues
pádɨ̄ N espèces de poisson (même nom pour plus. espèces différentes; [Campylomormyrus tamandua], [Mormyrus deliciosus], [Hyperopisus bebe]).
pádɨ̄rā N huître.
114
pàgɨ̀ N cuisine (normalement dans l'expression kə́y pàgɨ̀ = 'la cuisine').
pàjā N notable du chef de village.
pàjàg-pàjàg Id en abondance.
pàl N vipère aquatique.
pàĺ (Syn: pàálā) N hangar, abri séchoir en secko et branches. Nàjì ngàlì pàĺ-dɨ́. Il a étalé le manioc sur le séchoir. Dèné lé nàjì kō dɔ̀ pàĺ-á. La femme a étendu le mil sur le hangar.
pàl-bò N mois de l'année, mars.
pàálā (Syn: pàĺ) N hangar, abri séchoir.
pálē N esp. d'arbuste [Securidaca longepedunculata].
pàn [pà̰n] N esp. d'antilope, céphalophe à flanc roux.
pānjā [pā̰njā] NIN conduite.
pápá N sandale.
pàpáỳ Franτais N papaye [Carica papaya].
pārē N association financière.
párpàdɨ̀ N rideau de tiges servant de porte.
pásɨ̀ (Syn: tínā-pásɨ̀) N sorte de hache.
pásɨ̀ Arabe N souffrance. Expr: òō pásɨ̀ -souffrir
páw-páw Id bien (éveillé) (descr. de tūnjā).
páy Inj jamais! (dans l'expression páy ə̀ĺ: 'jamais de la vie'). Expr: páy ə̀ĺ! -jamais de la vie!
pàyàg Id son de la clef. Tɔ̄ tà ɗə́w pàyàg. Il a fermé (à la clef) la porte.
pà̰w (Syn: pà̰y) AV efficace.
pà̰y (Syn: pà̰w) VI être efficace. kùmā gɨ́ pà̰y ɓá nè un médicament qui est très efficace
pà̰ý Id indique choque. Kàr-ḿ ùwà-m̄ pà̰ý. J'ai été choqué (par une nouvelle ou une grande peur).
pá̰y [ŋgìrà] ID de tout (possible): descr. de ɔ̀bɨ̄.
pà̰y-pà̰y N maladie du museau des chèvres.
pédɨ́ [pə́dɨ́,pédɨ́] AV tous. Də̀w̄ à túrā kə́y-kɔ̀r̄ jē pédɨ́ ə̀ĺ. On ne peut pas compter toutes les forges.
pēnē N chrysalide (avec àndɨ̄). àndɨ̄ pēnē. Il devient chrysalide.
115
péndē V tresser (la corde). M-ā péndē kùlā mōng nè lé kòjī-né ndògō lə̀-ḿ. Je vais tresser la corde de la plante "mong" pour tresser mon secko. Expr: péndē kùlā -tresser la corde avec trous brins Expr: péndē mù -tresser la paille du tapis de couverture du toit Expr: péndē gɔ̀l -racler [qqn] pour le faire tomber
pēr N tige creuse {servant de sifflet}.
pə̀də́ (Syn: pə̀rə́) AV dans le feu, au feu (locatif de pə̀r).
pə́ə̀də́r (Syn: púùdɨ́r) N esp. de poisson [Citharinus citharus].
pə́ə̄ə́ (Syn: pə́rpə̄ə́) N esp. de poisson [Tilapia galilaea].
pə́ə̄ə́-kúdū N esp. de poisson [Hemichromis fasciatus].