JavaScript must be enabled to use the Sar language sound dictionary. If you do not have or wish to enable javascript, please view the Sar PDF dictionary.

The Sound Dictionary is loading...


loading image

Dictionnaire Sar

Gotengaye Constant
John M. Keegan


The Sara-Bagirmi Language Project

Morkeg Books
Cuenca

Première édition

mars, 2016

Information sur
le Projet des Langues Sara-Baguirmiènne
est disponible à

http://morkegbooks.com/Services/World/Languages/SaraBagirmi

Introduction

Sar est une langue Sara parlée au sud du Tchad dans les régions de Moyen-Chari et Mandoul. Selon Keegan (2013) la langue Sar est apparentée aux langues Saras Orientales: le Mbay, le Ngam, le Nar (peut-être un dialecte Sar) et le Daba. Selon  Lewis, Simons et Fennig (2015), il y avait à peu près 183,000 locuteurs de Sar en 1993.

Ce dictionnaire contient plus de 3050 mots, 3850 phrases illustratives, 350 expressions idiomatiques et 100 illustrations. Les informations sur la langue Sar ont été recueillies à N’Djaména au cours des étés 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015 en travaillant avec Gotengaye Constant. Cet ouvrage repose sur le travail du Collège Charles Lwanga à Sarh, et surtout Palayer (1992) et Fournier (1976). Les illustrations sont de John Keegan et Laura Jean Poon.

Ce travail a été rendu possible par des dons de National Endowment to the Humanities (FN-5007410, FN-5010412 et FN50134-14).


Abréviations

Aux. - verbe auxiliaire
Av. - adverbe
Cmp. - « complementizer »
Cnj. - conjonction
Exp. - expr. idiomatique
fréq. - fréquentatif
Id. - idéophone
Inf. - infinitif
Inj. - interjection
Int. - interrogatif
Loc. - locatif
N. - nom
Nin. - nom inaliénable
NP. - nom propre
Pr. - pronom
PrA - affixe pronominal
qqc - quelque chose
qqn - quelqu’un
Spc. - « specifier »  (article ou démonstratif)
NPl - marque le pluriel d’un nom
Num. - numéro
V. - verbe
VN - nom verbal
VPl - marque le pluriel du verbe
VT - verbe transitif
v. - voir

Ordre Alphabétique

a, a̰, b, ɓ, d, e, ḛ, g, h, i, ḭ, ɨ, j, k, l, m, mb, n, nd, ng, nj, o, o̰, ↄ, p, r/ᶉ, ɗ, s, t, u, ṵ, w, y


Quelques Remarques sur la Transcription

Les jeunes Sars de nos jours ne distinguent plus la ‘r’ de la ‘ŗ’, et dans ce travail on a utilisé la forme trouvée dans Palayer (1992). Dans l’introduction à Palayer (1970 : XV), Maurice Fournier nous donne une description de la ‘ŗ’ : "Cette consonne se prononce de la manière suivante: la pointe de la langue légèrement retournée bat contre la partie postérieure des alvéoles (vibrantes rétroflexe à un seul battement) ... En finale, quand elle est syllabique, on a l'impression qu'une voyelle très brève suit la consonne, parce que le voisement dure pendant tout le mouvement articulatoire."

Il y a quelques différences entre notre transcription et celle de Palayer. Au lieu de la lettre ‘ə’, schwa, nous utilisons ‘ɨ’, i-barré. Dans les langues Sara il y un contraste clair entre schwa et i-barré – même dans une langue comme Nar, considérée par Lewis, Simons et Fennig (2015) un dialecte de Sar. Par exemple, le mot Sar bɨlà ‘abri pour les animaux’ est bɨlə̀ en Nar. Aussi nous n’avons pas indiqué la longueur vocalique des voyelles quand le mot ne porte qu’un seule ton. La vaste majorité de voyelles finales dans les mots d’une syllabe sont longues, et nous avons marqué les exceptions avec la forme phonétique (ex. à [à], ‘marqueur d’interrogation’). Finalement, Palayer et CCL proposent une consonne palatale ɲ (ils utilisent la lettre ‘y’ avec une tilde ‘ ̰ ’ dessous), Keegan [1997:1-2] et Keegan [2013: 6-7] montrent clairement que cette consonne n’est pas un phonème, puisqu’elle se trouve uniquement avant une voyelle nasale, et sa distribution est complémentaire avec la consonne ‘y’.


1
à [à] AUX marqueur du futur. à rèē bíᶉí. Il viendra demain.
à [à] AV marqueur d'interrogation. Gúrsɨ̀ yā-í tò nṵ̀ṵ́ à? As-tu de l'argent? ā mbā à? Es-tu parti en voyage?
à [à] (Syn: ànī) CNJ alors (marque la fin de certaines propositions). ā āw à ī-rèē m-ɨ́là-ī. Quand tu partiras, viens et je te donnerai une commission.
à [à] AUX marqueur progressif, être en train de (fonctionner avec ndì,ndà et ndì,ndà "être assis, debout, couché"). àw̄ ndì à wál̄ nàjɨ̄. àw̄ rà à wál̄ nàjɨ̄. Il est parti et il est en train de cause (assis). Il est parti et il est en train de cause (debout). àw̄ ndì à rā kɨ̀là. Il est parti et il est en train de travailler (assis). Ngōn tò à ɓī. L'enfant est en train de dormir (couché). Bɔ̀bɨ̄-ḿ ndà à rā kɨ̀là. Mon père est en train de travailler (debout).
ā [ā] AUX marqueur de futur (2ème pers.). ā ī-rā ì rí ɓōó-làā? Que vas-tu faire aujourd'hui?
PRA le, la (accusatif). àdɨ̄-n̄-á yá̰-kɨ̀sà. Ils lui ont donné à manger. ìndà-n̄-á = ìndà-ǹ-n̄. Ils l'ont beaucoup frappé.
N dans, en,. àw̄ Sár̀-á. Il est parti à Sarh. àw̄ mbàl̄-á. Il est parti dans la région montagneuse. INS marqueur d'instrumentalité (avec la prép. kɨ̀). PRA indique qu'on cherche l'objet. Kó̰-í àw̄ ì rá? Kó̰-ḿ àw̄ màn̄-á. Ta mère est partie où? Ma mère est partie chercher de l'eau.
àā V aller (v. àw̄).
àá INJ hein!. ḭ̄ dá, ī-njɨ̄rā ngá̰y àá! Toi vraiment, tu marches vite, hein!
àbàkós Sango N veste. Bɨ̀ᶉà-kɔ̀sɨ̀ kɨ́ ngà-yá̰ gɨ̄ à ò̰ō̰-n̄ ì àbàkós. Les grand-cultivateurs riches portent des vestes.
àbìyō̰ [àbìyō̰, àbìyó̰ò̰] Français N avion. àbìyō̰ à ḭ̀ mbàng kɨ́ kùt-gìdì-kógī. L'avion va décoller à onze heures.
àdɨ̄ VT donner. ì ná̰ā̰ ǹ àdɨ̄-ī? Qui te l'a donné? àdɨ̄-m̄ mā̰ àlé. A moi, il ne m'en a pas donné. ādɨ̄-m̄ bìlō yā-í ādɨ̄ m-ā-ň mbā tɨ́. Donne-moi ton vélo afin que je puisse faire un voyage avec. M-ādɨ̄, ādɨ̄, àdɨ̄, j-àdɨ̄, ādɨ̄-ī, àdɨ̄-n̄ J'ai donné, tu as donné, il a donné, nous avons donné, vous avez donné, ils ont donné àdɨ̄-m̄, àdɨ̄-ī, àdɨ̄-ǹ, àdɨ̄-jí, àdɨ̄-sí, àdɨ̄-dɨ́ - Il m'a donné, il t'a donné, il lui a donné, il nous a donnés, il vous a donnés, il leur a donnés. àdɨ̄-m̄-n̄, àdɨ̄-n̄-ī, àdɨ̄-n̄-ǹ, àdɨ̄-n̄-jí, àdɨ̄-n̄-sí, àdɨ̄-n̄-dɨ́ - Ils m'ont donné, ils t'ont donné, ils lui ont donné, ils nous ont donnés, ils vous ont donnés, ils leur ont donnés. ādɨ̄-m̄-ī, ādɨ̄-ī-ǹ, ādɨ̄-ī-dɨ́ - Vous m'avez donné, vous lui avez donné, vous leur avez donnés. VT provoquer (une maladie). Dò kɨ́ njà-ḿ tɨ́ àdɨ̄-m̄ kɔ̄ᶉ-mbā. La plaie sur mon pied m'a provoqué un ganglion de l'aine.
ādɨ̄ CNJ si bien que. Kāgɨ̄ tètɨ̀ ìndà ngòng kɨ̀ wúl̄-ú àdɨ̄ òsō nàng tɨ́. La branche s'est cassée, si bien que le sac est tombé par terre avec les pois de terre.
àgɨ̀ VI ramper (un enfant). Ngōn-ḿ àgɨ̀ kɔ̄ɔ́ àdɨ̄ à njīyā ngɔ̀ᶉ. Mon enfant rampe déjà, bientôt il sera sur pied. Expr: àgɨ̀ nà̰ā̰ -s'amuser, jouer ensemble Ngōn kɨ́ àgɨ̀ nà̰ā̰ àlé ì ngōn kɨ́ sàpɨ̀.L'enfant qui ne s'amuse pas est un enfant retardé.
àgɨ̄ VI augmenter en volume. Mɨ̀njò ǹ ī-ndīr ní àgɨ̄ ròsɨ̀ jóò. Les haricots que tu préparais ont augmentés en volume et ils ont remplis la marmite. VT faire enfler. Líbɨ̀r àgɨ̄ gír-ḿ ngá̰y. L'injection a fait gonfler ma fesse. Expr: àgɨ̄ dūn-ǹ -se courber le dos Mɨ̀là àgɨ̄ dūn-ǹ à ngḛ̀y-ň ì yégɨ̄.Le chat sauvage se courbe le dos pour guetter le rat.
ájálà Arabe N vitesse (note expr. ìsà mbàng). ájálà ɔ̀gɨ̄ sùwā kɨ̀sà mbàng. La vitesse a empêché l'arabe de prendre le pouvoir. Av vite. āw ájálà ɓē-é nà màn̄ à èdɨ̀ ngɔ̀r. Va vite chez toi car la pluie va tomber bientôt.
2
àjɨ̀ V guérir. ájɨ̄ ngōn-ḿ ɓá-à mā̰ m-ādɨ̄-ī yá̰ ń ā ī-gḛ̀y ní. Si tu guéris mon enfant, je te donnerai n'importe quelle chose que tu veux. V sauver. ì nḭ̀ kɨ́-rá ǹ àjɨ̀ bɔ̀bɨ̄-ǹ ní? C'est lequel qui a sauvé son père? ɓōó-làā m-ájɨ̄ ngōn màn̄-á. J'ai sauvé un enfant au fleuve aujourd'hui.
ájɨ̀bà Arabe N prostituée. ájɨ̀bà àsɨ̀ ndì kújɨ́-ngàw-á àlé. Une prostituée ne peut pas rester dans la maison conjugale.
àl V nager. M-ál bā m̄-tèē gìdɨ̀ tɨ́. J'ai nagé et je l'ai traversé.
àl (Syn: àlà) VI ramper (une plante). Wàsɨ̄ ì kāgɨ̄ kɨ́ à àl nàng tɨ́ = Wàsɨ̄ ì kāgɨ̄ kɨ́ à àlà nàńg. Le melon est une plante qui rampe par terre.
àl̄ VI monter, grimper. Bà Súū rèē ɔ̀y wúl̄ ròsɨ̀ ngɔ̀ng, à̰ā̰ àl̄-n̄ dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́. Mais Sou est venu et il a pris un plein sac de pois de terre, et il s'est enfuit et grimpa sur un arbre. Ngōn àl̄ dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́. L'enfant est monté dans l'arbre. àl̄ gìdɨ̀ ngō-kó̰-ǹ tɨ́. Il est monté sur le dos de son frère. VT être trop grand pour. Kūbɨ̄ ń àdɨ̄-m̄-n̄ ní àl̄-m̄ ngá̰y. Le vêtement qu'on m'a donné est trop grand pour moi. Expr: àl̄ [dèē] nà̰ā̰ tɨ́ -dominer, dépasser [qqn] Bɨ̀ᶉà-kɔ̀sɨ̀ rā kɨ̀là ngá̰y àdɨ̄ kɔ̀ᶉ àl̄-ǹ nà̰ā̰ tɨ́.Le cultivateur a travaillé si fort que la fatigue enfin s'empara de lui.
àĺ (Syn: àlé) AV pas, ne ... pas. Ndīr mɨ̀njò kɨ̀ ngélē-é àĺ. Elle a préparé les haricots sans natron. Expr: àĺ ɓáy -pas encore M-āw àĺ ɓáy.Je ne suis pas encore rentré.
àl-ngáẁ N sorte de chapeau tressé.
àlà (Syn: àl) VI ramper (plante). Wàsɨ̄ ì kāgɨ̄ kɨ́ àlà nàng tɨ́. Le melon est une plante qui rampe par terre.
àláà INT n'est-ce pas?. ì ngōn-jɨ̀ mbàkɨ̀ àláà! C'est notre enfant à tous, n'est-ce pas?
Álà Arabe NP Dieu. Álà ì ngè-kùbɨ̀-yá̰-gɨ̄ màlàng. Dieu est le créateur de tous.
álàpó Sango N pâte de manioc grillée dans récipient sans eau ni huile. Kété álàpó ì gúsɨ̀ jōó bà ngɔ̀-làā ì gúsɨ̀ mḭ́. Avant les beignets de manioc étaient a dix francs mais maintenant ils sont à vingt-cinq.
àlè Français CNJ alors ... immédiatement (indique enchaînement immédiat). Rèē ɓá-à àlè bɔ̀ɔ̄-ǹ ɔ̀tɨ̀ kɔ̄ɔ́. Aussitôt qu'il est arrivé son père est parti.
àlé (Syn: àĺ) AV pas, ne ... pas. Bísɨ́ kógɨ̄ḿ gē ìdà nàjɨ̄ àlé. Aucun chien ne dit un mot. Kàdɨ̀-á ní mbàng ɔ̀sɨ̀ ngá̰y àdɨ̄ m-ā m-āw lò tɨ́ àlé. A midi, comme le soleil tape dur, je ne suis pas sorti. Jḭ̀ḭ̄ ngè-ɓògɨ̀ àlé. Nous ne sommes pas des voleurs.
àlgépɨ̀ [àlgép, àlgépɨ̀] N chapeau en paille. Bàlsá kɨ́ ngɔ̀-làā gɨ̄ ò̰ō̰-n̄ àlgépɨ̀ àlé. Les jeunes galons de nos jours ne portent pas chapeaux en paille.
àlgétɨ̀ [àlgét, àlgétɨ̀] AV instrument de musique en forme de corne allongée. ásgàr gɨ̄ à kɔ̄ᶉ́-n̄ àlgétɨ̀ kɨ̀-ndòý tā à rā-n̄ kɨ̀là ɓáy. Les soldats sonnent la trompette le matin avant de travailler. Expr: kɔ̄ŕ àlgétɨ̀ = ɓāᶉ àlgétɨ̀ -sonner la corne
àlú N race de grand mouton. Bàtɨ̄ àlú ì bàtɨ̄ kùl̄ Mbōrō gɨ̄. Le mouton "alu" est un mouton que les Foulbés nomadiques élèvent.
àmèríkɨ̀ Français NP l'Amérique. Lò kàw̄ àmèríkɨ̀ tɨ́ kɨ̀ kàmyō̰ gòtóō. Il n'est pas possible aller en Amérique en camion.
àmpúl̀ N maladie, sorte d'infection. àmpúl̀ ì mò̰y kɨ́ tōr ngá̰y, à rā kàdɨ̀ dèē gɨ̄ gēé mbɔ́ᶉ dèē gɨ̄ gēé. L'infection "ampul" est une maladie que fait beaucoup mal, elle attaque la poitrine ou la joue des gens.
3
àmsótɨ̀ Arabe N abcès ganglionnaire à l'aîné ou à l'aisselle. àmsótɨ̀ tōr-m̄ ngá̰y àdɨ̄ m-āw-ň dòktōr-ó. L'abcès ganglionnaire me dérange beaucoup et je vais à l'hôpital (avec).
àmbīì N pommade pour éclaircir la peau. Dèē gɨ̄ gḛ̀ḛ̄-n̄ dḭ̀yá̰ ngé ndùm àmbīì gɨ̄ àlé. Les gens n'aiment pas les femmes que dépigmentent (leur peau) avec la pommade pour l'éclaircir.
àn̄ VI fructifier. Kòń-làā mángò gɨ̄ àn̄-n̄ ngá̰y. Cette année les manguiers donnent beaucoup de fruits.
àn̄ VT faire des boulettes pour la bouille. ān kɔ̄rɔ̄ bḭ́yā̰ bò tá màjɨ̀ kà̰ӯ. Fais les boulettes de la bouillie grandes et elles seront bonnes à manger.
ànī CNJ alors. Kɨ̀-dù-lòý làā ànī, ngāᶉ̀ ìlà pàjā gō dèē-gɨ̄ tɨ́ yā rā sàrìyà tā. Au lever du jour, le chef envoya un serviteur les chercher afin de faire le jugement. Ré ī-tógó jī-í àĺ ànī ā íngá mò̰y. Si tu ne laves pas les mains tu vas devenir malade. Ré m-ɔ́dɨ́ gúsɨ̀ yā-í ànī, m-óỳ. Si j'ai touché ton argent alors que je meure!
àndɨ̄ VT avoir des rapports sexuels (avec nà̰ā̰). VT violer, avoir des rapports sexuels avec la force. Dɨ̀ngàm kɨ́ tɔ̀gɨ̀ àndɨ̄ ngōn kɨ́ dūú. Un homme adulte a violé une petite fille.
ángàl Arabe V caractère. Ngōn ń-tòō ùn ángàl bɔ̀bɨ̄-ǹ àlé. Cet enfant n'a pas le caractère de son père.
àngɨ̀répɨ̀ Arabe N lit de petits bois. ɓɔ̀ᶉɓɔ̄ᶉ gɨ̄ ì ngá̰y kūtɨ́ àngɨ̀répɨ̀ yā-ḿ tɨ́. Il y a beaucoup de punaises dans mon lit en bois.
árgè Arabe (Syn: yérgè) N boisson alcoolisée (forte). árgè ì kàsɨ̀ kɨ́ à rā-n̄ ì kɨ̀ ngàlì-á, bà bíl-bìl ì kàsɨ̀ kɨ́ à rā-n̄ ì kɨ̀ ūwá-á. L'argi est une boisson fabriquée à base du manioc tandis que le "bil-bil" est fabriqué à base du mil. Kó̰-ḿ rā árgè. Ma mère prépare de la boisson alcoolisée (normalement pour la vendre).
ásgàr Arabe N soldat, militaire. ásgàr gɨ̄ ì dèē gɨ̄ kɨ́ ngɔ̄dɨ̄-n̄ kàmyō̰ ngá̰y. Les soldats sont des personnes qui roulent les voitures à toute vitesse.
àsɨ̀ VI être suffisant, assez. M-āw kɨ̀ kújɨ́ kógɨ̄ḿ bèē, àsɨ̀ tām yē dḭ̀yá̰ jōó tɨ́ àlé. Je n'ai qu'une seule case, pas suffisant pour deux femmes. VT suffire, être suffisant pour. àsɨ̀-sí ɓōó-làā, nà kɔ̀ᶉ rā-sí ngá̰y. Cela vous suffit pour aujourd'hui, vous êtes très fatigués. Mùr̄ àsɨ̀-m̄ kɔ̄ɔ́. La boule me suffit maintenant. VI être environs. Tò làā àsɨ̀ mḭ́. Il y a environs cinq. VT pouvoir. Màn̄ kɨ́ kìdɨ̀, ngōn àsɨ̀ kà̰ӯ àlé. L'eau aigre, un enfant ne peut pas la boire. Expr: àsɨ̀ bèē -comme ça Ngō-kó̰-í à rā ì rí ǹ ìngà-ň gúsɨ̀ àsɨ̀ bèē.C'est quoi que ton frère a fait pour trouver autant d'argent? Expr: àsɨ̀ [gúrsɨ̀] àlé -ne valoir pas [argent] Une toute petite poule comme ça ne vaut pas 250 francs. Expr: àsɨ̀ nà̰ā̰ -être égal, le même Ils sont exactement de la même taille. Expr: àsɨ̀ tā -arriver (temps, moment) Il est midi maintenant.
àtɨ̀ VI être tranchant. Tà kìyā yā-ḿ àtɨ̀ ngá̰y. La lame de mon couteau est très tranchante. Expr: jī [dèē] àtɨ̀ -[qqn] être adroit Kɨ́ ngè kṵ̀ sɔ́ jī-ǹ àtɨ̀ ngá̰y.Le quatrième était très adroit.
àtɨ̄ VI être amer. Górò àtɨ̄ ngá̰y. La noix de kola est très amère.
átɨ̀sō N éternuement. m̄-gḛ̀y kùr átɨ̀sō bà tèē àlé. J'ai besoin d'éternuer, mais il ne sort pas.
àẃ INT hein?. āw à ī-rèē àẃ? Tu vas et tu viens, hein?
àw̄ (Syn: àā) VI aller. Kṵ́-ḿ àā súkɨ̄-ú dù-lòý làā. Ma mère est allée au marché ce matin.
àw̄ VI développer (les tubercules). Bāngàw kɨ́ ndɔ̀r̄ kɨ́ kàtɨ̄-á à àw̄ màjɨ̀ ngá̰y bà nèl̄ àlé. La patate cultivée avec l'engrais développe très bien mais elle n'est pas agréable.
4
àӯ VI être sec (surface). Kūbɨ̄ yā-ḿ àӯ àĺ ɓáy. Mes vêtements ne sont pas encore secs. Expr: ᶉɔ̄ [dèē] àӯ-ǹ -[qqn] être faible (à cause d'une maladie) Dɔ̀-ḿ tōr-m̄ àdɨ̄ ᶉɔ̄-ḿ àӯ-m̄ ngá̰y.J'ai mal à la tête et alors je suis très faible. Expr: njà/jī [dèē] àӯ -[qqn] avoir la jambe/main engourgie
àyá INJ quoi! (marque étonnement). àyá! Njɨ̄rā gír-ǹ séngē! Quoi! Il marche nu!
à̰ [à̰à̰] VT voir. Dàn-ń ɓòn̄g rèē ànī, à̰-dɨ́ àlé. Lorsque l'hyène revint, elle ne les vit pas. m-á̰à̰, á̰à̰, à̰, j-à̰, á̰-ī, à̰-n̄ - je vois, tu vois, il voit, nous voyons, vous voyez, ils voient. VT regarder. á̰ dḭ̀yá̰ ń à ùr yá̰ nò, gòy yē-ǹ ngāl ngá̰y. Regarde cette femme qui pile là, son pilon est très long.
-á̰ LOC a, dans, de (avec noms dont la dernière voyelle est ). Ngōn-ḿ òsō dɔ̀ kḭ̄yā̰-á̰ àdɨ̄ jī-ǹ ɓɨ̄ngā. Mon enfant est tombé de l'arbre de karité et il souffre d'une luxation du poignet.
à̰ā̰ N planter, repiquer (arbre, bois) (accent de Komogo; v. ìgà). à̰ā̰ ndògɨ̄ gìdɨ̀ kújɨ́-ú. Il a planté du secko autour de la maison.
à̰ā̰ (Syn: à̰ӯ) VI fuir, s'enfuir. à̰ā̰ àw̄ kèm bèmbèé, àw̄ ndì à nṵ̄. Elle s'enfuit, elle alla en brousse et se mit à pleurer.
à̰á̰ INT quoi? (indique qu'on n'a pas entendu/compris). à̰á̰? ídà nè ì rí? Quoi? Qu'est-ce que tu dis?
à̰-á̰ AV non. à̰-á̰, m̄-gèᶉ̄ kùm àĺ ɓáy. Non, je ne comprends pas encore son sens.
à̰á̰ā̰ AV oui. à̰á̰ā̰, tò nṵ̀ṵ́ kàᶉī ɓáy. Oui, il est toujours là et tout va bien.
à̰ӯ (Syn: à̰ā̰) VI fuir, s'enfuir; courir. Bísɨ́ njɨ̄rā kɨ̄ ᶉɔ̄-ḿ tɨ́ kàdɨ̄ dò̰-m̄, bà m-ā̰y kɔ̄ɔ́. Le chien se dirigeait vers moi pour me mordre, mais j'ai fuit. m-ā̰y, ā̰y, à̰ӯ - je fuis, tu fuis, il fuit.
à̰ӯ VT boire. M-úwà dùl, nà dùl à̰ӯ màn̄. J'attrape la biche-cochon, car la biche-cochon boit l'eau. àdɨ̄ ī-rèē ī-tá̰ bḭ́yā̰ ādɨ̄ m-ā̰y. Alors viens me préparer de la bouillie pour que je mange. ādɨ̄-m̄ màn̄ m-ā̰y. Donne-moi de l'eau à boire.
à̰ӯ VI donner de fruit (un tubercule). Kɔ̄ń-làā ngúl̄ yā-ḿ à̰ӯ ngá̰y. Cette année mes ignames ont donné beaucoup de fruit.
[bàà] N terrain actuellement cultivé (normalement avec ndɔ̀r̄; sens limité). M-āw bà ndɔ̀r̄ yē kà-ḿ tɨ́. Je vais dans le terrain du champ de mon grand-père.
[bàà] VI être nombreux. Bòlò yégɨ̄ ní bà ngá̰y. Les terrains des rats sont nombreux. Sár̀-á dèē-gɨ̄ bà-n̄ ngá̰y. À Sarh les gens sont très nombreux. VI être large. Ndɔ̀r̄ yā-ḿ bà ngá̰y àdɨ̄ m-ásɨ́ ndɔ̀r̄ kɨ́-kér̀-ḿ àlé. Mon champ est très large, je ne peux pas le cultiver tout seule.
[bà] CNJ mais. Sēngē yā-ḿ tò nṵ̀ṵ́ bà mbùtɨ̀ kɔ̄ɔ́. J'ai une moustiquaire, mais elle est trouée. Bà ā ī-ndì ì rá? Et où es-tu resté? m̄-ɓēᶉ-ǹ kɨ̀sà yá̰ sè-jí bà mbātɨ́. Je l'ai invité à manger avec nous mais il n'a pas voulu.
[bāā] N fleuve, rivière. Màn̄ bā ì lò kógɨ̄ nà̰ā̰ lé, ī-lō kḭ̀yà̰-ī ngán gɨ̄ kàdɨ̄ àw̄-n̄ kūtɨ́. L'eau au fleuve n'est pas un endroit pour s'amuser -- ne laissez pas les enfants y aller. m̄-gāng bā kɨ̀ tò-ó. Je traverse le fleuve avec une pirogue. Expr: tàl bā -la rosée du fleuve
bāá N trou en terre; terrier. Bāá yégɨ̄ ì ngá̰y kújɨ́ yā-ḿ tɨ́ àdɨ̄ m-ūtɨ̄ sḛ́y. Les terriers de rats sont nombreux en ma maison, je vais les fermer un peu.
bāá-yò N fosse (pour un cadavre). Dèē-kɨ́-dḭ̀yá̰ ndēr bāá-yò àlé. Une femme ne creuse pas la fosse pour un cadavre.
5
bàaa [bààà] ID partout (disperser) (descr. de tḭ́ḭ̄). Tànjɨ̀ gɨ̄ tḭ́ḭ̄-n̄ nà̰ā̰ bàaa kèm mṵ̀ gɨ̄ tɨ́. Les pintades se dispersent partout dans les herbes.
bàbá N papa (langage enfantin). Bàbá àw̄ ndɔ̀r̄-ɔ́. Papa est parti au champ.
bābādíì N pou (surnom).
bábáng ID indique la perte de connaissance ou de sensation (descr. de sìtɨ̄). Ndéỳ sìtɨ̄-ǹ bábáng. Les coups de chicotte lui ont fait perdre connaissance. ID complètement (sourd). Mbī-ǹ mbó bábáng. Il est complètement sourd.
bàbá̰à̰ N esp. d'oiseau aquatique.
bādī N sac en peau (souvent pour le gibier). Dèē gò̰ō̰ kèm bādī yē gáw àlé. On ne peut pas regarder l'intérieur du sac d'un chasseur (parce qu'il ne veut pas).
bàdɨ̀ N esp. de plante [Stylochiton sp.]. Bàdɨ̀ ì ndɨ̄já kɨ́ ndò̰ō̰ ngá̰y. Le "badi" est un oignon sauvage qui démange beaucoup.
bàdɨ̄ VI être inactif sans rien faire. ílá ngōn-í làkɔ́l-ɔ́ àĺ nà̰á̰ bàdɨ̄ kɔ̄ɔ́ ní. Tu n'as pas envoyé ton enfant à l'école, c'est pourquoi il ne fait rien. VI rester sans finir, inachevé. ì rí ǹ rā yá̰ á tà kɨ̀là yē-í bàdɨ̄ kɔ̄ɔ́ bèē? Qu'est-ce que ce passe pour que ton travail reste inachevé comme ça? VT rendre inactif, paresseux. árgè bàdɨ̄-dɨ́ kɔ̄ɔ́. L'alcool les a rendus inactifs.
bádɨ́bóỳ N engoulevent (on dit aussi lébɨ̄). Bádɨ́bóỳ ḭ̀ bàl ngá̰y ndɔ̄ɔ́. Kùm-ǹ tò ɓōĺ ngá̰y. L'engoulevent saute beaucoup pendant la nuit; ses yeux sont effrayants.
bādɨ̄m N fourmilier (v. mbār). Bādɨ̄m ì dā̰ kɨ́ dèē à ìsà dā̰-ǹ àlé. Le fourmilier est un animal que les gens ne mangent pas sa viande.
bàgétɨ̀ Français N baguettes circulaires de la charpente du toit. M-ā m̄-sā kāgɨ̄ lèng-léǹg kàdɨ̄ m̄-rā-ň bàgétɨ̀. Je vais chercher le bois de l'arbre "leng-leng" pour fabrique baguettes circulaires du toit avec.
bàgɨ̀ ID complètement, entièrement (couvrir). ìnā bájò dɔ̀-ǹ tɨ́ bàgɨ̀. Il l'a recouvert entièrement d'une couverture. Jākā tíbɨ̄ dɔ̀-ḿ bàgɨ̀. Le chapeau me couvre complètement la tête. ID dans son intégralité, tout entière (verse, se renverser). Mùr̄ sébɨ̄ nàng tɨ́ bàgɨ̀. La boule s'est renversée tout entière par terre.
bágɨ̀ N bac. Jɨ̀-tèē màn̄ kɨ̀ bágɨ́-á. Nous avons traversé le fleuve avec le bac.
bágɨ́-dàr Arabe V pouvoir (pas: toujours dans une phrase négative). Jɨ̀-bágɨ́-ī-dàr gāng màn̄ ń-tòō àlé = jɨ̀-bágɨ́-dàr-ī gāng màn̄ ń-tòō àlé. Nous ne pouvons pas traverser ce cours d'eau.
bàgɨ̀jà AV aussitôt. Ngōn tèē kèm kó̰-ǹ tɨ́ bàgɨ̀jà ō ɔ̀r̄ nàjɨ̄ ō. Aussitôt que l'enfant est sorti de sa mère (était né) il a commencé à parler. ID d'un coup, sans difficulté (accoucher). òjɨ̀ ngōn bàgɨ̀jà. Elle a accouché d'un coup (sans difficulté). Av brusquement, avec la force. ìnā jóò nàng tɨ́ bàgɨ̀jà tɔ̄. Il a mis le canari sur la terre brusquement et il est cassé.
bàgɨ̀m ID abondamment (large: descr. de ). Kɨ́ɓō mō̰y là bàgɨ̀m. Le couvercle du grenier et large et déborde.
bájàl Arabe N maladie vénérienne, la gonococcie. Bájàl ì mò̰y kɨ́ à rā mɔ̀tɨ̀ dèē gɨ̄. La gonococcie est une maladie qui attaque le pénis des hommes.
bàjìl N esp. de lézard. La chose de ton copain est la queue de lézard (proverbe).
6
bàjɨ̀ N mâle du guib harnaché tòw. Ré bàjɨ̀ rèē kèm ɓē-é à dèē à tɔ̄l-ǹ àlé tɔ̀dɔ̄ ì ndíl dèē kɨ́ tɔ̀gɨ̀ kɨ́rēý ǹ tél̀. Si un guib harnaché entre dans le village on ne le tue pas parce que c'est l'âme d'un ancien qui est revenu.
bájò N couverture. Mā̰ tá à m̄-ɓíᶉ̄ ᶉɔ̄-ḿ kɨ̀ bájò-ó. Quant à moi, je m'enveloppe dans une couverture.
bákɨ̀ [bák, bákɨ̀] Français N baccalauréat. Ngōn rā bákɨ̀ njà mɨ̀tá bà ìngà àlé. L'enfant a fait le baccalauréat trois fois mais il n'a pas réussi.
bàkúrī N tourteau d'arachide. bàkúrī à yá̰ kɨ́ à rā-n̄ ì kɨ̀ wúdùm-é. Le tourteau est une chose qu'on prépare avec les arachides.
bàl N bouc. Bàl ì bḭ̄yā̰ kɨ́ dɨ̀ngàm. Le bouc est une chèvre mâle.
bàl N saut (normalement kḭ̀ bàl 'sauter'). Dùl ì dā̰ kɨ́ ngɔ̄dɨ̄ ngá̰y ō ḭ̀ bàl ngá̰y ō. La biche-cochon est un animal que court vite et saute beaucoup.
bàĺ V passer sans s'arrêter. Bàĺ kànjɨ̄ rā-jɨ́ lápíyà. Il est passé sans nous saluer.
bál̀ Français N balle (pour les jeux). Bál̀ ndūbɨ̄ àdɨ̄ dèē gɨ̄ ɓōĺ-n̄ màlàng. La balle a éclaté et les gens ont pris peur. N football. Ngán gɨ̄ ìndà-n̄ bál̀ tà làkɔ́l̀ tɨ́. Les enfants jouent au football devant l'école. Expr: ìndà bál̀ -jouer au football
bàl-kɨ́-mòŕyò̰ N esp. d'oiseau, Loriot Doré. bàl-kɨ́-mòŕyò̰ ì yèl̄ kɨ́ à ìsà mātɨ̄ ngá̰y. Le Loriot Doré est un oiseau qui mange beaucoup le (fruit du) néré.
bàl-wùsɨ̀ N punaise (accent de Komogo; v. ɓɔ̀ᶉɓɔ̄ᶉ).
bàálō N creux, sans jus (une tige). Kádɨ́ kɨ́ ɓāl-á bàálō. La tige de la saison sèche n'a pas de jus.
bàlsáà N jeune homme, galant (on dit aussi bàsá). àdɨ̄ bàlsáà-gɨ̄ àw̄-n̄ nùng-ǹ tɨ́, bà bɔ̀bɨ̄-ǹ ɔ̀dɨ̀ àlé. Et beaucoup de galants venaient faire la demande en mariage, mais son père refusait. VI être beau. Ngōn ngāᶉ̀ bàlsá ngá̰y, àdɨ̄ màndɨ̀ gɨ̄ màlàng gḛ̀y-n̄ nùng-n̄-ǹ. Le fils du chef est très beau, toutes les jeunes filles veulent le marier.
bàĺyā V détruire complètement. Hòr bàĺyā lò. Le feu a tout détruit. VI n'être plus amer (et alors bon à manger). M-ɨ̄nā ngàlìyà màn̄-á ndɔ̄ mɨ̀tá àdɨ̄ ń-tòō bàĺyā kɔ̄ɔ́. J'ai laissé le manioc dans l'eau pendant trois jours et maintenant il n'est plus amer.
bám̄ V tâtonner; utiliser tous les moyens possibles pour obtenir ce qu'on veut. Bɔ̀bɨ̄-ḿ gèr̄ rā bìlō àlé bā bám̄ máᶉày àdɨ̄ òsō nà̰ā̰ tɨ́. Mon père ne sait pas réparer les vélos mais il tâtonne jusqu'à réussir.
bámbā VI réussir, avoir valeur. Ngōn-í à gḛ̀y rā làkɔ́l̀ àlé àdɨ̄ à bámbā dúníyà tɨ́ àlé. Ton enfant ne veut pas aller à l'école et alors il ne vas pas réussir dans la vie. VI être efficace. Dáwá ń-tòō bámbā ngá̰y. Ce médicament est très efficace. Expr: bámbā kɨ̀ [dèē] -[qqn] avoir la chance de trouer quelque chose Lò-sɔ̀l-í ré bámbā sḛ́y sè-ḿ ɓá-à m-ā m̄-rèē.Ce soir, si j'ai la chance de trouver quelque chose je viendrai.
bàmbɨ̀ N esp. d'herbe utilisée pour tresser la corde. M-ōjō ndògɨ̄ kɨ̀ kɨ̀lā bàmbɨ̀-á. Je tresse le secko avec la corde de l'herbe "bambi".
bàmbō N piège à oiseaux (on dit aussi bòmbō). Bàmbō ì gūm kɨ́ à ùwà-n̄-nèé yèl̄-gɨ̄ Le "bambo" est un piège qu'on attrape les oiseaux avec.
bàmbō̰ N esp. d'arbuste [Moringa oleifera].
7
bànáǹ Français N banane. N bananier. Bànáǹ ì kāgɨ̄ kɨ́ à àn̄ njà jōó àlé. Le bananier est un arbre qui ne donne pas de fruits deux fois.
Bànànà NP Massa (un peuple du Mayo-Kebbi) (v. Màsà).
Bándà NP Banda, population centrafricaine. Bándà gɨ̄ ì ngá̰y Sár̀-á. Il y a beaucoup de Banda à Sarh.
bàndē N cache-sexe féminin de jadis. Kété dḭ̀yá̰ gɨ̄ à ò̰-n̄ ì bàndē. Avant les femmes portaient des cache-sexes.
bàndì-sàlàw (Syn: kɨ̀mā) N esp. d'arbuste [Jatropha euphorbiaceae]. Bàndì-sàlàw ì kám kɨ́ dèē gɨ̄ à gīᶉ-n̄-nèé lò yē-dɨ́. Le Jatropha est un arbuste que les gens utilisent pour entourer leurs concessions.
bándɨ̀ (Syn: bɨ̄ᶉā) N filet. Yō̰, ì bà̰ý á ó̰ bándɨ̀? Termite, pourquoi manges-tu le filet de chasse?
bándɨ̄lā VT se draper, enrouler autour de soi. Bándɨ̄lā bájò gír̀-ǹ tɨ́. Il s'est mis une couverture autour des reins.
bàng AV juste; vrai. Ré mā̰ ǹ m̄-rā yá̰ ń-tòō bàng ɓá-à kàdɨ̄ mbī mātɨ̄ ń-tòō tɔ̄l-m̄. Si vraiment c'est moi qui aie fait cette chose, que cette feuille qui est néré me tue.
bāngá N esp. d'arbuste, "manioc de caoutchouc". Bāngá mbī-ǹ à rā-n̄-nèé ì tá̰, bà ngɨ̀rà-ǹ à rā-n̄-nèé ì árgè. La feuille de l'arbuste "banga" est utilisée pour faire la sauce, sa racine pour fabriquer le "argi".
bāngàw N patate douce. Bāngàw kɨ́ tɔ́l̄ à ndīr-n̄ ì kɨ̀ yìbɨ̄-í. La patate douce pelée, on la prépare avec de l'huile.
Bāngīí NP La République Centrafricaine. Dèē gɨ̄ Bāngīí gɨ̄ ń à̰ӯ-n̄ rɔ̄ ní nì-n̄ ì ngá̰y Sár-á. Les gens de Centrafrique qui ont fuit la guerre sont nombreux a Sarh.
bàńglā VT fatiguer, épuiser. m̄-ndɔ̀r̄ kùm mbàng-á ngá̰y àdɨ̄ mbàng bàńglā-m̄. J'ai beaucoup labouré beaucoup sous le soleil et le soleil m'a fatigué.
bànjàng AV en grande quantité, abondante. Màn̄ rà bànjàng kèm bɨ̀lò-ó. L'eau est abondante dans le puits. ī-ɓōkɨ́ tá̰ bànjàng ādɨ̄ j-ò̰-ń mùr̄. Verse beaucoup de sauce pour que nous mangions ainsi la boule.
bānjɨ̄ N lèpre. Yày ndɨ̄ngā bānjɨ̄. Le paresseux convoite la lèpre.
bānjɨ̄-hāyā N maladie de la peau qui provoque démangeaisons (v. aussi l'herbe hāyā qui provoque démangeaisons). Bānjɨ̄-hāyā ì mò̰y kɨ́ ndò̰ ngá̰y, gòtóō ngɔ̀-làā. "Banji haya" est une maladie qui provoque beaucoup de démangeaisons, il n'existe pas maintenant.
bānjɨ̄-kèdɨ̄ N maladie de la peau, attaque mains, bouche, oreilles. bānjɨ̄-kèdɨ̄ ì mò̰y kɨ́ à ᶉó̰ӯ dèē gɨ̄ kɨ̀ dò-ó. "Banji kedi" est une maladie qui provoque des plaies suur les gens.
bàᶉ N bois plat, planche. Dèē-kɨ́-dɨ̀ngàm gɨ̄ òtō-n̄ kīᶉ kɨ̀ bàᶉ-á. Les hommes portent le fagot sur un bois plat.
bàᶉ̄ N sorgho dont les épis sont vides ou dont les graines sont mal formés (v. aussi jòr). Bàᶉ̄ ì ngá̰y kèm ūwá yā-ḿ tɨ́. Il y beaucoup des épis mal venus dans mon champ de sorgho.
bár̀ N bar. ájɨ̀bà gɨ̄ gḛ̀y-n̄ lò kɨ́ bár̀ tɨ́ ngá̰y. Les prostituées aiment beaucoup l'ambiance du bar.
8
bārā VI s'élargir, être élargi (qqc. de souple et circulaire). Tà bòr̄ bārā bìsìsì. Le groin du phacochère est élargi et retroussé. VT élargir (en forçant). Tà jākā yā-ḿ dūú ngá̰y àdɨ̄ m̄-bārā tà-ǹ. L'ouverture de mon chapeau est trop petit, je vais l'élargir. M-ā m̄-bārā tà-í. Je te vais élargir la bouche (ménace).
bárá NIN trou pour semer. Ré ī-tɨ́lā tà bārā kɨ̀ gō-ó àlé à kó-nàᶉ gɨ̄ à ɔ̀y-n̄ wúdùm kɔ̄ɔ́. Si tu ne fermes pas bien le trou pour semer alors les fourmis vont ramasser les arachides.
bàrátɨ̀ Arabe V théière. Bàrátɨ̀ ì yá̰ ndīr sáỳ. La théière est une chose pour préparer le thé.
bàrbár̀ Arabe V montrer supériorité, faire l'important. Tò gír rā bàrbár̀ tɨ́ kàᶉī, bà rā yá̰ kɨ́ ngáā àlé. Il ne fait que se montrer, mais il ne fait rien de valable.
bàrkà N coupe-coupe, machette. Bàrkà ì yá̰ tɨ́gā kāgɨ̄. La machette est une chose pour couper les arbres.
bàrká N tabouret en bois, en forme de sablier (utilisé par les initiés du ndò-tḛ̄y ou bien ndò-tḛ̄y). Ndò-tḛ̄y gɨ̄ à ndì-n̄ ì dɔ̀ bàrká tɨ́ à ndì-n̄ dɔ̀ dá nàng tɨ́ àlé. Les initiés s'assirent sur le tabouret en bois, ils ne restent pas par terre.
bàrtál̀ Arabe N plateau en paille tressé. Ngɔ̀-làā ngé-kùn-kàmyō̰ gɨ̄ à ndì-n̄ ì dɔ̀ bàrtál̀ tɨ́ tām kàdɨ̄ ndàm rā-dɨ́ àlé. À nos jours les chauffeurs s'assoient sur les plateau en paille tressée pour éviter l'hernie testiculaire.
bàsá N jeune homme, galant (v. bàlsáà).
básàl Arabe N oignon. Dèē gɨ̄ à ndɔ̀r̄-n̄ básàl Sár-á ì tām yā kò̰ mbī-ǹ. Les gens cultivent l'oignon à Sarh pour manger sa feuille.
básɨ̀ AV précisément, exactement. ì kèm-ḿ básɨ́ tōr-m̄ ngá̰y. C'est au ventre précisément que j'ai très mal.
bàtàkúmbá Sango N apprenti chauffeur. Bàtàkúmbá ì ngè rā kɨ̀là kɨ̀ ngè-kùn kàmyō̰. L'apprenti chauffeur est quelqu'un qui travaille avec le chauffeur.
bàtàng N esp. de petit animal, Galago de Sénégal. Bàtàng ì ngōn dā̰ kɨ́ kùm-ǹ bò ngá̰y, à gól ngé-ndò̰ gɨ̄. Le galago est un petit animal à grands yeux, il trompe les chasseurs.
bàtɨ̀ ID d'un coup (couper, casser: descr. de gāng). Kɨ̀lā gāng bàtɨ̀ sè-nèé àdɨ̄ ìsō. La corde s'est cassé d'un coup et ça l'a fait tomber.
bàtɨ̄ N mouton. Bàtɨ̄ gɨ̄ ɓōĺ-n̄ kúwá-dɨ́ tītɨ̄ bḭ̄yā̰ gɨ̄ àlé. Les moutons ont moins peur de leurs propriétaires que les chèvres.
bátɨ́ AV de tout (pas). ɓōó-làā màjɨ̀ sè-ḿ àĺ bátɨ́. Aujourd'hui n'est pas du tout bon pour moi. AV jamais. M-á̰ Njàménà àĺ bátɨ́. Je n'ai jamais vu N'Djaména.
bátɨ́-bátɨ́ AV en pièces, en morceaux (on dit aussi bétɨ́-bétɨ́). Rɔ̄-n̄ nà̰ā̰ àdɨ̄ kūbɨ̄ kɨ́ rɔ̄-ǹ tɨ́ tò bátɨ́-bátɨ́. Ils se sont bagarré et le habit qu'il porte est en pièces.
bàtɨ̄-dɔ̀-ndà N esp. d'herbe annuelle à inforensce argntée [Celosia trigyna].
bàtú Arabe N chat (origine Kanuri; v. mɨ̀là). Ré bàtú ì kújɨ́-ú à yégɨ̄ gɨ̄ gòtóō-n̄. S'il y a un chat dans la maison il n'y aura pas de rats.
bày N petite poterie (pour la sauce ou bien la boule). Bày ì kār kɨ́ tɨ̀ngā mùr̄ ngá̰y. La poterie pour la sauce est une "calebasse" qui maintient la boule bien chaude.
9
bày AV complètement (rasé) (on dit aussi bày-ndà). m̄-ndɨ̀sā dɔ̀-ḿ bày. J'ai complètement rasé la tête.
bày N partie plate (de qqc dur). bày nò, bày tà tò, bày tà jóò devant de la pirogue, devant du front, couvercle plat de la jarre Ngé nēl tò gɨ̄ à ndì-n̄ ì bày tà tò tɨ́. Celui qui pagaye reste dans le devant de la pirogue.
bày VI être large (v. ). Tà jó bày ngá̰y. L'ouverture de la jarre est très large. VT élargir. Jɨ̀-bày tà róbɨ̀. Nous élargissons la route.
bày-dɨ̀sā N poterie hémisphérique contenant l'eau destinée au rasage des cheveux des initiés.
bày-tà-tò N partie plate du pirogue, derrière ou devant. Ngè nēl tò ndì tà bày-tà-tò tɨ́ tá à nēl-ň ɓáy. Le piroguier s'assieds dans la partie plate de la pirogue d'abord pour la conduire.
Bāyā NP Gbaya. Bāyā ì-n̄ dèē gɨ̄ kɨ́ ḭ̀-n̄ Bāngīí. Les Gbayas sont des gens qui viennent de la République Centrafricaine.
bà̰ [bà̰à̰] N place, surface de terrain. ɔ́tɨ̀ bà̰ tà róbɨ́ tɨ́ kɔ̄ɔ́. écarte-toi de la place devant la porte.
bà̰ā̰ N rancune. Bà̰ā̰ yā bɔ̀bɨ̄-í nà̰y dɔ̀-í tɨ́. La rancune de ton père reste sur toi.
bá̰à̰ Français N banc. Kété jóò ngōn kɨ́ dūú ndì dɔ̀ bá̰à̰ tɨ́ ìsà yá̰ àlé. Auparavant un petit enfant s'est pas assis sur un banc pour manger.
bà̰á̰ḿ N esp. d'oiseau, Rollier d'Abyssinie. bà̰á̰ḿ ìdà nà ǹ-njɨ̄rā ɓàᶉ-á àlé nè yèdɨ̄ kɨ̄ɓā òtɨ̀-ǹ." Le Rollier d'Abyssinie dit qu'il ne se promène pas dans la saison des pluies de peur que les déchets du repas des feuilles d'haricot répandent une odeur sur lui.
bà̰y (Syn: sē) N odeur. Bà̰y-ǹ ìsō dɔ̀-ḿ tɨ́. Son odeur m'a saisi (j'ai envie de vomir).
bà̰ý INT comment. ì bà̰ý? Comment vas-tu? ì bà̰ý ń dèē gɨ̄ ngóō-n̄-ī bèē? Comment se fait-il que les gens t'attendent en vain? Expr: ì bà̰ý ń -c'est pour quoi que Yō̰, ì bà̰ý ń ó̰ bándɨ́?Termite, pourquoi manges-tu le filet de chasse? Expr: ì bà̰ý á? -pourquoi; c'est pourquoi que? Poule, pourquoi avales-tu le termite?
bà̰y-wúdùm N pied d'arachide dont on a enlevé les fruits lors d'une première récolte.
bà̰yà̰ N initiation féminine. Kɨ̀jà bà̰yà̰ kɨ́ ɓàᶉ-á ɔ̀gɨ̄ màn̄ kèdɨ̀. L'initiation faite pendant la saison pluvieuse empêche la pluie de tomber. N femme initiée. Bà̰yà̰ gɨ̄ à à̰ӯ-n̄ kàsɨ̀ àlé, bà ì kó̰-dò-dɨ́ gɨ̄ ǹ à à̰ӯ-n̄ kàsɨ̀. Les jeunes filles initiées ne boivent pas le boisson mais c'est leurs marraines qui boivent. Expr: kɨ̀jà/ìjà bà̰yà̰ -faire l'initiation Gògɨ́-làā ɔ̀gɨ̄-n̄ kɨ̀jà bà̰yà̰ kɔ̄ɔ́ tɔ̀dɔ̄ mò̰y ì ngá̰y.À nos jours on a interdit l'initiation de jeunes filles parce que il y beaucoup de maladies.
Cnj Bè ré 'si'). Bè ré m-ɔ́dɨ̀ àĺ ní ā ī-rā ì rí? Et si je n'accepte pas, que vas-tu faire?
bèē AV seulement, très (petit descr. de dūú). Kɨ̄njá kɨ́ dūú bèē ń-tòō àsɨ̀ gúrsɨ̀ kùtɨ̀-mḭ́ àlé. Une toute petite poule comme ça ne vaut pas 250 francs. Màn̄ èdɨ̀ sḛ́y bèē. La pluie est tombée un peu seulement.
bè-ré CNJ et si. Ré m̄-rèē ɓē yē-í bè-ré ī-rā kɨ̀là àĺ ànī m-ā m-ɨ́dā-ī. Si je viens chez toi et si tu n'as pas fait le travail, je vais te dire.
bébɨ́r AV de très petit taille. ì dèē kɨ́ tò bébɨ́r = ì dèē kɨ́ gīndɨ̄ bébɨ́r - Il est une personne de très petit taille.
10
bējē N morceau de pierre pour lancer. Dèē gɨ̄ kété gɨ̄ à rɔ̄-n̄ nà̰ā̰ ì kɨ̀ bējē-é. Les gens d'autrefois faisaient la guerre avec la pierre pour lancer.
bèjɨ́ VT montrer mécontentement (avec paroles). ī-bèjɨ́ nàjɨ̄ bèjɨ̀-bèjɨ̀ tītɨ̄ dèē kɨ́ ɓɨ́gà bèē. Tu montres ton mécontentement sans cesser de parler comme un vieux.
bèjɨ̀-bèjɨ̀ ID sans cesser de parler (se montrer mécontent: descr. de bèjɨ́). Kó̰ dḭ̀yá̰ kɨ́ tɔ́gɨ̀ gɨ̄ à bèjɨ́-n̄ nàjɨ̄ bèjɨ̀-bèjɨ̀. Les vieilles femmes ne cessent pas de se plaindre.
bèl̄ NIN plume. Ngán ndò gɨ̄ ìlà-n̄ bèl̄ dɔ̀-dɨ́ tɨ́. Les jeunes de l'initiation mettent des plumes dans leurs cheveux. N éventail. Túmàkɨ̀ gɨ̄ gèr̄-n̄ kòjō bèl̄ ngá̰y. Les Toumaks savent bien tresser les éventails.
bēl VI être sans sens. ì nàjɨ̄ kɨ́ bēl dɔ̀ kàᶉī. C'est une parole sans sens.
bēl N bois où on attache les animaux (l'âne, boeuf, cheval, etc.). Kòrō ì dā̰ kɨ́ gèᶉ̄ bēl-ǹ àlé. L'âne ne s'en souvient pas de là où on l'attache.
bél̄ VI faire le gueux, faire le pique-assiette. ɔ̀gɨ̄ sɨ̀ɓà bél̄. (La pluie) empêche le célibataire de faire le gueux.
bèl-bél̀ N papillon. Bèl-bél̀ gɨ̄ ɔ̀sɨ̀-n̄ dɔ̀-dɨ́ kàdɨ̀ bɨ̀lò-màn̄ tɨ́. Les papillons se rassemblent à côté du puits.
bèl̄-dɔ̀-kùm N sourcils. ā ī-ndɨ̀sā bèl̄-dɔ̀-kùm-í à à tòtō à òsō kùm-í láw ngá̰y. Si tu rases tes sourcils alors la sueur va tomber très vite dans tes yeux.
bèl̄-gír-déᶉ̀ N esp. d'herbe [Polycarpea eriantha].
bèl̄-nūgɨ̄ N esp. d'herbe [Dicoma sessiliflora].
bēl-sɨ́ndá-súū N esp. de sous-arbrisseau [Chrozophora brocchiana].
bélē VI faire le gueux, faire le pique-assiette (v. bél̄).
bélé N échange usuraire. Kḛ̀sá̰à̰ gɨ̄ tàā gúsɨ̀ bélé tɨ́ ngá̰y. Les anciens combattants empruntent beaucoup d'argent à un taux usuraire.
bélɨ́m N esp. d'herbe [Cassia absus].
béḿ N esp. de fourmi, grande et noire (on dit aussi bémbɨ̀). Béḿ ì kùᶉ̄ kɨ́ tītɨ̄ kó̰-nàr bà nḭ̀-tá òtɨ̀ ngá̰y. La fourmi "bem" est pareille à la fourmi "konar" mais elle sent mauvais.
bèmbèé N la brousse, dans la brousse (locatif de bèmbɨ̀). Kété, m-āw kìyā rɔ̄ý bèmbèé. D'abord, je vais ramasser des noix de karité dans la brousse. à̰ā̰ àw̄ bèmbèé kɔ̄ɔ́, àw̄ ndì à nṵ̄. Elle s'enfuit, elle alla en brousse et se mit à pleurer. M-āw bèmbèé yē sā dɔ̀ kámbɨ́ ndògɨ̄. Je vais en brousse pour chercher des plantes (médicinales) pour me laver avec.
bèmbɨ̀ N la brousse. Bèmbɨ̀ ì lò tò dā̰ gɨ̄. La brousse est là où habitent les animaux.
bèn̄ NIN tante paternelle. Bèn̄-ḿ ḭ̀ ngō-kó̰ bɔ̀bɨ̄-ḿ. Ma tante paternelle est la soeur de mon père.
bèn̄ N rhinocéros. Bèn̄ ɔ̀r̄ yìbɨ̄ kó-tḛ̀ӯ kɨ̀ gàjɨ̀-nè-é. Le rhinocéros enlève le miel de l'abeille "ko-teen" à l'aide de sa corne.
bèndɨ̀ N sac en filet. Kété jóò dèē gɨ̄ à òtō-n̄ wúl̄ kèm bèndɨ̀-é. Auparavant les gens transportaient les pois de terre avec les sacs en filet.
11
bèr N résidu au fond d'un liquide. Njèᶉ kàsɨ̀ dɔ̀ bèr-ǹ tɨ́. Il verse la boisson sur le résidu.
bēᶉ N esp. d'arbuste épineux [Dichrostachys cinerea]. Bēᶉ ì kāgɨ̄ kɨ́ ngɨ̀ᶉà ngá̰y à rà ì dɔ̀-dīí tɨ́. Le "ber" est un arbuste très résistant, il se trouve sur les termitières.
bér-bér [bə́rbə́r] ID très (rouge) foncé (descr. de kɨ̀rē). Kùm-tūr rā-ǹ àdɨ̄ kùm-ǹ kɨ̀rē bér-bér. La conjonctivite le frappe de sorte que ses yeux sont devenus très rouges.
bér-bér [bérbér] ID tranquille kèm [dèē]ìsōnàng tɨ́ bὲér-bé [q'[qqn] être tranquille'. Kèm-ḿ ìsō nàng tɨ́ bér-bér. Je suis tranquille
bèr-mɨ̀njò N maladie de la peau, rougeole. Bèr-mɨ̀njò rā ngōn-ḿ m-āw sè-nèé dòktór̀-ó. La rougeole attaque mon fils et je l'amène à l'hôpital.
bér-ngàlyà N tapioca séché. Bér-ngàlyà ì yá̰ rā-mbā à? Est-ce le tapioca séché est une chose pour donner à un étranger?
bēᶉ-ngàm̄ N variété de sorgho. Bēᶉ-ngàm̄ ì gɔ̀jɨ̀ kɨ́ rā rɔ̄-ǹ láw ngá̰y. Le "berngam" est un sorgho qui développe très vite.
bèᶉbèsɨ́ N esp. d'herbe servant de nourriture pour le bétail. Bèᶉbèsɨ́ ì mṵ̀ kɨ́ nèl̄ màn̄g gɨ̄ ngá̰y. Le "berbesi" est une herbe qui plait beaucoup aux boeufs.
bèrlè N grand cuvette émaillée (plus grand que dójɨ̀). ɔ̀jɨ̀ wúdùm kèm bèrlè-é àdɨ̄-m̄. Il a mesuré les arachides dans la grande cuvette pour moi.
bēsḛ̀ý N la teigne; maladie de la peau et des cheveux. bēsḛ̀ý ì mò̰y kɨ́ à rā ì ngán gɨ̄. La teigne est une malade qui attaque que les enfants.
bèsɨ̀lè N esp. d'herbe, autrefois plante à sel [Pycreus mundii].
bètɨ̀-bètɨ̀ N en lambeaux, effiloché, en petits morceaux (tissu, corde). Kūbɨ̄ yā-ḿ gán̄g bètɨ̀-bètɨ̀ = Kūbɨ̄ yā-ḿ tò bètɨ̀-bètɨ̀. Mon habit est en petits morceaux.
bētɨ̄lē NIN morceaux à brûler de médiocre qualité (normalement avec mṵ̀, kāgɨ̄). āw ɔ́y bētɨ̄lē mṵ̀ gɨ̄ ādɨ̄-jɨ̀ tɨ́ngā-ň wúl̄. Va ramasser des morceaux des herbes pour que nous grillions les pois de terre.
bētɨ̄lē N filet formant une nappe longue, munis de flotteurs. Ré āw kɨ̀ tò àlé ànī ā ī-ndò̰ kɨ̀ bētɨ̄lē àlé. Si tu n'as pas de pirogue tu ne peux pas faire la pêche avec le filet "betile".
bḛ̀ [bḛ̀ḛ̀] N sorte de colle (toujours avec ɓɨ̀tà). M-ā m̄-sā bḛ̀ ɓɨ̀tà kàdɨ̄ m-úwā-ň yèl̄-gɨ̄. Je vais chercher de la colle de l'arbre Daniellia oliveri pour attraper les oiseaux avec. Expr: bḛ̀ ɓɨ̀tà -sève de Daniellia oliveri
bḛ́ryḛ̄ V chercher (le fond d'une affaire). Expr: bḛ́ryḛ̄ lò -être curieux
bídɨ́ N variole. Ré bídɨ́ rā ngōn-í à ī-sā jèl-bídɨ́ ādɨ̄-ǹ. Si ton enfant a la variole tu cherches la plante "jel-bide" pour lui donner.
bíkɨ̀ N bic, stylo. Tàā bíkɨ́ ń nò ādɨ̄-m̄. Prends ce bic et donne-le-moi. Expr: bíkɨ̀ ùwà jī [dèē] tɨ́ àlé -[qqn] être paresseux avec les études Dèē kɨ́ bíkɨ̀ ùwà jī-ǹ tɨ́ àlé ì dèē kɨ́ gèᶉ̄ yá̰ àlé.Une personne paresseuse avec ses études est une personne qui ne connaît rien.
bíl-bìl N bière de mil. āw ī-tàā bíl-bìl ādɨ̄-m̄ tɨ́. Va prendre de la bière de mil pour moi, s'il te plaît.
bìlō [bìlō,bìlōò,bèlō,] Français N vélo. Màdɨ̄-ɓē-ḿ tīl-m̄ dɔ̀ róbɨ́ tɨ́ kɨ̀ bìlō yē-nè. Mon ami m'a passé sur la route avec son vélo.
12
bìr̄ N mortier. Dḭ̀yá̰ ɓōkɨ́ ūwá kèm bìr̄-í. La femme a versé le mil dans le mortier.
bìr-bìr N esp. de chauve-souris noire. Bìr-bìr ì yèl̄ kɨ́ tītɨ̄ dōw bà nḭ̀-tá ì kɨ́ ndùl. Le "bir-bir" est un oiseau pareil à la chauve-souris, mais il est noir.
bìr-mɨ̀njò N rougeole (v. bɨ̀ᶉà-mɨ̀njò). bìr-mɨ̀njò ì mò̰y kɨ́ à rā ngán gɨ̄ ngá̰y. La rougeole est une maladie que attaque beaucoup d'enfants.
bìr̄bìtɨ̄ N esp. de petite fourmi noire. Bìr̄bìtɨ̄ dò̰ tōr ngá̰y. La piqûre de la petite fourmi noire fait très mal.
bìr̄bìtɨ̄-dèē N homme sans importance. ā ī-tàā bìr̄bìtɨ̄-dèē kàdɨ̄ ī-rā-ň rí? Tu as marié un homme sans importance pour faire quoi avec?
bíᶉí AV demain. Bíᶉí à m-ā m-āw. Demain, je vais partir. à rèē bíᶉí. Il viendra demain. Expr: bíᶉí tá tā. -à demain Expr: bíᶉí dù-lòý -demain matin Bíᶉí dù-lòý ā ī-rā ì rí?Demain matin, qu'est-ce que tu vas faire?
bìsìsì Id plat et large. tò bìsìsì = là bìsìsì = bārā bìsìsì - il est large et plat.
bísɨ̀ N chien. Bɨ̀ᶉà bísɨ̀ bò dɔ̀ ɓē yā màdɨ̄-ǹ tɨ́ àlé. Le vieux chien n'engraisse pas chez son camarade. Bísɨ́ yā-ḿ ɓōĺ bòr̄ gɨ̄ àlé. Mon chien ne craint pas les phacochères. Expr: bísɨ̀ kɔ̄ᶉ -un chien enragé
bìyò NIN comportement répréhensible. à rā bìyò kàsɨ̀. Il fait de comportement répréhensible en boire beaucoup. NIN personne dont comportement est répréhensible. bìyò dḭ̀yá̰, bìyò kàsɨ̀, bìyò ndām - coureur de femmes, grand buveur, personne qui passe son temps à danser.
bḭ̀ḭ̄ NIN poils. Dā̰ kɨ́ kànjɨ̄ bḭ̀ḭ̄-ǹ, ì rí? ì būᶉ. Un animal sans poil, qu'est-ce que c'est? C'est le varan. Bɔ̀bɨ̄-ḿ ì dɨ̀ngàm kɨ́ àā kɨ̀ bḭ̀ḭ̄-ḭ́ ngá̰y. Mon père est un homme avec beaucoup de poils.
bḭ́ḭ̀ N scarabée : esp. de. Dèē gɨ̄ ìsà-n̄ bḭ́ḭ̀ àlé, bḭ́ḭ̀ à ìsà yèdɨ̄. Les gens ne mangent pas le scarabée; le scarabée mange l'excrément.
bḭ̀ḭ̄-ngōn-dāngā N esp. d'herbe [Aeschnomene lateritia].
bḭ̀ḭḭ ID très (rouge), (rouge) brillant (descr. de kɨ̀rē). ḭ̄ ì Dày á ō̰ kūbɨ̄ kɨ́ kɨ̀rē bḭ̀ḭḭ à? Es-tu Day pour porter les habits très rouges?
bḭ̀yà̰ N abeille de terre. Tèjɨ̀ bḭ̀yà̰ ì tèjɨ̀ kɨ́ à ndì nàńg; nḭ̀ rɔ̄ ngá̰y àlé. Les abeilles de terre vivent dans des trous dans le sol, mais elles ne sont pas très agressives.
bḭ̀yà̰ VI être usé, rugueux. Tà kāgɨ̄ gèᶉ̄ bḭ̀yà̰ kɔ̄ɔ́. Le bout du bâton à sauce est usé. Expr: ùsɨ̀ bḭ̀yà̰ = òjɨ̀ bḭ̀yà̰ -être usé
bḭ̄yā̰ N chèvre. Dèē ń rèē kɨ̀ bḭ̄yā̰ kɨ́ dḭ̀yá̰-á àĺ ō, kɨ́ dɨ̀ngàm àĺ ō ɓá à, à tàā ngōn-ḿ. Si quelqu'un apporte une chèvre qui n'est ni femelle ni mâle, il aura ma fille. Kṵ́ bḭ̄yā̰ yā-ḿ àā kɨ̀ ngán gɨ̄ ngá̰y. Ma chèvre a eu beaucoup de petits.
bḭ́yā̰ N bouillie. àdɨ̄ ī-rèē ī-tá̰ bḭ́yā̰ ādɨ̄-m̄ m-ā̰y. Alors viens me préparer de la bouillie pour que je mange. M-ā m-ā̰y ì bḭ́yā̰. Je suis en train de manger la bouillie.
bɨ̄dē (Syn: gīgɨ̄) N souche. m̄-tɨ́gā njà-ḿ kùtɨ̀ bɨ̄dē tɨ́. J'ai frappé mon pied contre la souche. Bɨ̄dē tɨ́gā njà-ḿ. J'ai trébuché sur la souche [litt: la souche a frappé mon pied].
13
bɨ̀gà VI être bruyant, plein de bruit. Nàjɨ̄ ń ídá-m̄ ní lò bɨ̀gà njḭ̀ḭḭ àdɨ̄ m-ō àlé. Ce que tu m'as dit, il y avait beaucoup de bruit et je n'a pas écouté.
bɨ̄gā VT se jeter en masse. Dā̰ gɨ̄ bɨ̄gā-n̄ nà̰ā̰ dɔ̀ kō tɨ́. Les animaux se sont jetés sur la récolte. Expr: bɨ̄gā nàjɨ̄ dɔ̀ [dèē] tɨ́ -attirer des histoires à [qqn]
bɨ́gā VI se renverser (plus. choses, plus. fois, etc.). Dɨ̀lè kújɨ́ bɨ́gā kɔ̄ɔ́. Le toit de paille s'est renversé. VT verser (à plus. reprises). ī-bɨ́gā mùr̄ kèm súpɨ́rà-á ādɨ̄ j-ò̰. Verse les boules dans le plateau en métal pour que nous mangions.
bɨ́gá-bɨ́gá AV de petit taille. ì dèē kɨ́ tò bɨ́gá-bɨ́gá, àsɨ̀ kàl̄ kèm mō̰y-ó̰ àlé. Il est une personne de petit taille, il ne peut pas monter dans le grenier.
bɨ̀là N rite pour les forgerons. Kɔ̀dɨ̄ tɔ̄l kɨ̄njá kɨ́ ndùl kàdɨ̄ gūgɨ̄-ň bɨ̀là yā-ǹ. Le forgeron a tué un poulet noir pour faire son rite.
bɨ̀là NIN abri (pour les animaux domestiques). Bɨ̀là kɨ̄njá yā-ḿ tɔ̄ kɔ̄ɔ́, m-ā m̄-gḛ̀y rā kɨ́-ràng. Mon poulailler est devenu ancien, je vais construire un nouveau. Expr: bɨ̀là bḭ̄yā̰ -abri pour les chèvres Expr: bɨ̀là kɨ̄njá -poulailler
bɨ̀là VI être nombreux. Kété jóò kèdɨ̄ gɨ̄ bɨ̀là-n̄ ngá̰y bà ngɔ̀-làā dèē gɨ̄ tɔ̄l-n̄-dɨ́ màlàng. Auparavant les éléphants étaient nombreux, mais aujourd'hui les gens les ont tous tués. VI se rassembler en grand nombre. Dèē gɨ̄ bɨ̀là-n̄ nà̰ā̰ tà ɓē ngāᶉ̀ tɨ́. Les gens se rassemblent en grand nombre devant la maison du chef.
bɨ̀lá V se moquer de (en criant). Dèē gɨ̄ bɨ̀lá-n̄ nà̰ā̰ dɔ̀ ngè-ɓògɨ̀ tɨ́. Les gens se moquent du voleur en criant. N clameur, cris (de gens). Bɨ̀lá dèē gɨ̄ ɓāᶉ ngá̰y lò bál̀ tɨ́. La clameur de la foule s'enlève au terrain de football.
bɨ́là N arrière de la jambe, entre-jambes. Ngōn èdɨ̀ yèdɨ̄ gō bɨ́là-ǹ tɨ́. L'enfant a laissé l'excrément se répandre sur l'arrière de sa jambe. Bísɨ́ mān bɨ́là-ǹ tɨ́. Le chien est passé entre ses jambes.
bɨ́lè N épi petit et mal formé avec des grains noirs (avec le verbe tètɨ̀). Gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ tètɨ̀ bɨ́lè. Le maïs a formé des petits épis avec les grains noirs.
bɨ́lé-bɨ́lé ID tout (blanc et sale: descr. de rō [èèē] ndà). Ngōn kógɨ̄ nà̰ā̰ dàn bùmbúr̀-ú àdɨ̄ rō-ǹ ndà bɨ́lé-bɨ́lé. L'enfant roulait dans la poussière et son corps est blanc et sale.
bɨ̀lìm ID par un coup (chaleur, lumière). Hòr ò̰ bɨ̀lìm. Le feu a eu une flambée soudaine. Mbàng túr̄-m̄ bɨ̀lìm bɨ̀lìm. Le soleil m'envoie des bouffées de chaleur. ID avec des grandes flammes. Hòr ò̰ bɨ̀lìm bɨ̀lìm. Le feu a brûle avec des grandes flammes.
bɨ̀lò N trou (v. bòlò).
bɨ̀lò-màn̄ (Syn: dɔ̀-bɨ̀lò-màn̄) N puits. Bɨ̀lò-màn̄ kɨ́ kèm ɓē yē-jí tɨ́ lúū ngá̰y. Le puits dans notre village est très profond.
bɨ̀lùkɨ̀ ID doux à toucher (descr. de ùr̄ et ùr̄ ). Kāgɨ̄ ùᶉ̄ ndùjɨ̄ bɨ̀lùkɨ̀. Le bois vermoulu tombe en poussière.
bɨ̀nā N son de mil. Dḭ̀yá̰ ɓōkɨ́ kō kèm kèē-é bà ìgà kàdɨ̄ ɔ̀r̄ bɨ̀nā kɔ̄ɔ́. La femme a versé le mil dans le van et l'a secoué pour enlever le son.
bɨ̀ndā VI se pencher. ī-rùgɨ̀ nàńg sḛ́y, ī-bɨ̀ndā gō-í gògɨ́. Courbe-toi un peu, penche-toi vers derrière. VT compliquer la vie pour, fatiguer. Sàrìyà bɨ̀ndā-m̄ ngá̰y. Le jugement m'a beaucoup compliqué la vie.
14
bɨ́ndā VT compliquer la vie pour, fatiguer (fréq. de bɨ̀ndā). Sàrìyà bɨ́ndā-jí ngá̰y. Le procès nous a compliqué la vie.
bɨ̀ndìng ID large et dégagé. Lò-kɨ́-mángá tò bɨ̀ndìng. Le désert est vaste et nu.
bɨ̀ndùkɨ̀ ID finement (pilé: descr. de èdɨ̄). Ndùjɨ̄ ìdɨ̄ bɨ̀ndùkɨ̀. La farine est finement pilée. ID très (fin: descr. de sɔ̀l̄). Kūbɨ̄ sɔ̀l̄ bɨ̀ndùkɨ̀. Le tissu est très fin.
bɨ̀ngál̀ N vague, remous. Màn̄ bā-kàtɨ̄ bɨ̀ngál̀-ǹ ì ngá̰y, dèē àsɨ̀ kàl àlé. Il y a beaucoup de vagues dans l'eau du mer, on ne peut pas y nager.
bɨ̀ngàᶉ N rat de Gambie. Bɨ̀ngàᶉ ìsà kàn̄ mūᶉ-kūtɨ̄ ngá̰y. Le rat de Gambie mange beaucoup la plante appelée "mur-kute".
bɨ̀ᶉà NIN père (mais normalement bɔ̀bɨ̄). Bɨ̀rà-ḿ rā kɨ̀là tò̰ àlé. Mon père ne travail plus. NIN un grand, un âgé. Bɨ̀ᶉà bísɨ̀ bò dɔ̀ ɓē yā màdɨ̄-ǹ tɨ́ àlé. Le vieux chien n'engraisse pas chez son camarade. NIn mâle de certains animaux. bɨ̀ᶉà màdɨ̀, bɨ̀ᶉà bísɨ̀ cynocéphale mâle, chien mâle
bɨ̀rà N ensembles d'éléments formant un tout. bɨ̀rà mātɨ̄, bɨ̀rà lá̰yā̰ - grappe de gousses de néré, ensemble d'amulettes.
bɨ̀ᶉá AV comme ça. Kɨ̀là ń m-ɔ́jɨ́-sí ní ì bɨ̀ᶉá àlé. Le travail que je vous ai montré n'est pas comme ça.
bɨ̄ᶉā (Syn: bándɨ̀) N filet. Náẁ ìnā bɨ̄ᶉā màn̄-á. Le pêcheur lançait le filet dans l'eau.
bɨ̄ᶉā N esp. de grande cigogne noire et blanche, Jabiru du Sénégal.
bɨ́rà NIN gencives. M-ásɨ̄ kɨ̀sà dā̰ kɨ́ ngɨ̀ᶉà àlé, bɨ́rá-ḿ ì kɨ́ hólō. Je ne peux pas manger la viande dure, mes gencives sont enflées.
bɨ̀ᶉà-ɓē NP Seigneur, Dieu (Chrét.). Bɨ̀ᶉà-ɓē òō ndɔ̄y yā-ḿ. Dieu a écouté ma prière.
bɨ̀ᶉà-dɔ̀-kújɨ̀ N petite couronne décorée au sommet d'une case ronde (on dit aussi bɨ̀rà-kújɨ̀). Bɨ̀ᶉà-dɔ̀-kújɨ̀ Sàᶉ̄ gɨ̄ tī yā Bànànà gɨ̄ àlé. Les parties supérieures des toits Sar ne ressemblent pas celles des Massas.
bɨ̀ᶉà-kɔ̀sɨ̀ N expert cultivateur, grand cultivateur. Bɔ̀bɨ̄-ḿ ì bɨ̀ᶉà-kɔ̀sɨ̀ kɨ́ bò ngá̰y, àsɨ̀ kàdɨ̄ ndɔ̀r̄ kɨ̀lā kūbɨ̄ kùtɨ̀ kɨ̀ ɓāl gɨ̄ màlàng. Mon père est un grand cultivateur, il peut labourer dix champs de coton chaque année.
bɨ̀ᶉà-kújɨ̀ N petite couronne au sommet d'une case ronde (v. bɨ̀ᶉà-dɔ̀-kújɨ̀).
bɨ̀ᶉà-mɨ̀njò (Syn: bìr-mɨ̀njò) N rougeole. Bɨ̀ᶉà-mɨ̀njò ì mò̰y kɨ́ tɔ̄l ngán gɨ̄ ngá̰y. La rougeole est une maladie qui tue beaucoup d'enfants.
bɨ̀ᶉà-mbā NIN hôte. íngá bɨ̀ᶉà-mbā-í ɓē à? As-tu trouvé ton hôte à sa maison?
bɨ̀ᶉà-ndò N parrain d'initiation. Ndò gɨ̄ màlàng gɨ̄ àw̄-n̄ kɨ̀ bɨ̀ᶉà-ndò-dɨ́ gɨ̄ kàdɨ̄ ɔ̀r̄-n̄ nò-dɨ́. Tous les initiés ont un parrain d'initiation pour les guider.
bɨ̄rē VI être tronqué, amputé. Bátɨ́ bátɨ́ gɨ̄gē à jī ngè-bānjɨ̄ à bɨ̄rē ɓáy. Quelles que soient les conditions, la main du lépreux sera amputée (Prov: tôt ou tard, il y aura des conséquences pour les mauvaises actions). Expr: bɨ̄rē kāgɨ̄ -reste d'un arbre sans branches
bɨ̀ríkɨ̀ [bɨ̀ríkɨ̀, bɨ̀rík] Français N brique. m-ɔ̄r bɨ̀ríkɨ̀ kàdɨ̄ m̄-tɨ́ngā m̄-rā-ň kújɨ̀. Je fabrique des briques pour cuire et en construire une maison.
15
bɨ̀rìng AV pendu et bougeant. Dā̰ rà bɨ̀rìng kùm kɨ̀lā tɨ́. L'animal reste pendu (et vivant) à la corde (du piège).
bɨ̀rìng AV sans but, sans rien faire. Ngōn-í à njɨ̄rā bɨ̀rìng dàn róbɨ́-ó nò. Ton enfant se promène pour rien sur la route.
bɨ̀rísɨ̀ Arabe N sorte de nasse tressé des folioles de palmier (v. wàá, ᶉàgɨ̀).
bɨ̀róò [bɨ̀róò, bɨ̀rō] Français N bureau. Ngé rā kɨ̀là bɨ̀rō tɨ́ gɨ̄ ùn-n̄ gúsɨ̀ àlé. Les gens qui travaillent aux bureaux n'ont pas reçu leurs salaires.
bɨ̀tè N sorte de sauce (faite avec la farine mélangée avec le mucilage de la plante Grewia venusta). m̄-ndàw̄ wúl̄-dùm kàdɨ̄ m̄-rā bɨ̀tè tɨ́. Je grille des arachides pour en préparer la sauce "bite".
bɨ̀tél Français N bouteille (v. gàĺ). Dèē gɨ̄ tūr-n̄ árgè bɨ̀tél Gàlā-á. Les gens versent l'argi dans la bouteille de la bière "Gala".
bɨ̀tó N chose qui n'est pas encore cuit. M-ɨ́sá wúl̄ kɨ́ bɨ̀tó àlé. Je ne mange pas les pois de terre crus.
[bòò] VI être gros. Mā̰ m-ɨ́ngà kānjɨ̄ kɨ́ bò ngá̰y. Moi, j'ai trouvé un gros poisson. V être grand. Kújɨ́ ń ngō-kṵ́-ḿ rā ní bò ngá̰y àĺ, bà màjɨ̀ ngá̰y. Cette maison que mon frère a construite n'est pas grande, mais très belle. Dīl ì kāgɨ̄ kɨ́ bò ngá̰y. Le caïlcédrat est un grand arbre. VT engraisser, grossir, grandir. Gír nàjɨ̄ bò dɔ̀ sɨ̀ɓà. Le fait de penser a grossi la tête du célibataire. V devenir grand, gros. ī-rā ì bà̰ý nḭ̀ bò-ň bèē? C'est quoi que tu fais pour devenir si gros. Expr: kártɨ̀ kɨ́ bò gɨ̄ -les honneurs Les honneurs sont: l'as, le trois, le roi, la dame et le valet.
bōó (Syn: bō̰ó̰) VI avoir l'intérieur creux, et sans ni chair ni l'eau. Ngàlì yā-ḿ tò bōó ɓáy àdɨ̄ m-ā m̄-ndēr àlé. Mon manioc est encore creux ainsi que je ne vais pas récolter.
bóbɨ̄ VT effrayer (par des gestes). ī-lō bóbɨ̄ ngán gɨ̄ bèē. Il ne faut effrayer les enfants comme ça.
bògɨ̀rò N bois plat. īndā bògɨ̀rò tà bḭ̄yā̰ gē tɨ́. Pose le bois à l'entré de l'étable à chèvres. N partie large de (pirogue, camion). Gògɨ́-làá dèē gɨ̄ àl̄-n̄ bògɨ̀rò kàmyō̰ tò̰ō̰ àlé, à sā-n̄ ì kàmyō̰ kɨ́ kɨ̀ séjɨ́-é. À nos jours les gens ne montent plus dans la partie large du camion, il cherchent un véhicules avec des chaises.
bògò NIN menton. Màdɨ̄-ḿ ìndà bògò-ḿ àdɨ̄ m-ɨ̄sō. Mon ami m'a frappé au menton et m'a terrassé.
bòl N esp. de liane à larges feuilles [Chasmanthera dependans].
bòlìngò N danse avec la musique (toujours avec ndām). M-á̰ ngò-kó̰-í à ndām bòlìngò bár̀ tɨ́. J'ai vu ton frère en train de danser avec la musique dans le bar.
bòlò [bɨ̀lò,bòlò] N trou. Súū ndì dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́, à̰ gō dɔ̀gɨ̀m̄ kɨ́ ùdɨ̀ bòlò bòr̄-bḭ̀yà̰ tɨ́. Sou resta sur l'arbre, il suivit du regard le lièvre qui s'enfuyait et qui rentra dans le trou d'un phacochère. m̄-ndēr bòlò kàdɨ̄ m-ɨ́lá-ň kāgɨ̄ ndògɨ̄. J'ai fait un trou pour y mettre le poteau pour le secko. Dèē gɨ̄ ndēr bòlò kɨ̀ dɨ́gá-á. Les gens creusent les trous avec des pioches.
bòlò-yèdɨ̄ N WC. ī-lō-ī kèdɨ̀ yèdɨ̄ ndágá ī-ndēr ì bòlò-yèdɨ̄. Il ne faut pas (vous) déféquer dehors, creusez un WC.
bòng NIN place de, traces de. ùn bòng-sí mbóng làā. Ils ont suivi vos traces jusqu'ici.
16
bōngō N case en paille (on dit aussi kújɨ̀-bōngō). Bōngō gòtóō Páyāá tām mṵ̀ gòtóō nṵ́. Les cases n'existent pas à Faya-Largeau parce qu'il n'y a pas de paille.
bòr̄ N phacochère. Bòr̄-bḭ̀yà̰ ì dā̰ kɨ́ rɔ̄ ngá̰y. Le phacochère est très agressif. Expr: bòr̄ bḭ̀yà̰ -espèce de phacochère
bōᶉ N esp. de poisson [Alestes macrolepidotus] (ou bien bóᶉ̀). Bōᶉ ì kānjɨ̄ kɨ́ tītɨ̄ yòō bà nḭ̀ tá bò mān-ǹ sḛ́y ō rɔ̄-ǹ ndèᶉ̄ ngá̰y ō. Le "bor" est un poisson pareil au poisson "yoo" mais il est plus grand et son corps est plus épais.
bòr̄-bḭ̀yà̰ N phacochère. Bòr̄-bḭ̀yà̰ ì dā̰ kɨ́ tītɨ̄ bòr̄ bà nḭ̀-tá ì kɨ́ rɔ̄ ngá̰y. Le phacochère est un animal pareil au cochon, mais il est très agressif.
Bórnò NP Bornou. Gàrdōlē-é Bórnò gɨ̄ ì ngá̰y. Les Bornous sont nombreux dans le quartier Gardolé (à N'Djaména). Ngé-kùn-kàmyō̰ gɨ̄ ngá̰y ì Bórnò gɨ̄. Beaucoup de chauffeurs sont des Bornous.
bótɨ̄yō VT démolir, casser, détruire. m̄-bótɨ̄yō dɔ̀-kújɨ́ yā-ḿ kɔ̄ɔ́ kàdɨ̄ m̄-rā-ň kɨ́-ràng. Je démolie le toit de ma maison pour que je fabrique un nouveau. VI être démoli, cassé, détruit. Bɨ̀ríkɨ̀ yā-ḿ bótɨ̄yō àdɨ̄ m-ā m-ɔ̄r kɨ́-ràng. Mes briques sont détruites et je vais fabriquer des nouvelles.
bóỳ N serviteur. Ngōn-ḿ à rā bóỳ màn̄g yē Sùwā gē àlé. Mon enfant ne sera pas un serviteur qui garde les boeufs pour les Arabes. Expr: bóỳ màn̄g -enfant berger
bò̰ [bò̰ò̰] VI chavirer, s'immerger dans l'eau à cause d'une surcharge (v. aussi ndùy). á ɔ́y yá̰ ngá̰y kèm tò á à bò̰ sè-sí. Si tu prends trop de choses dans la pirogue elle va chavirer avec vous.
bō̰ó̰ (Syn: bōó) VI avoir l'intérieur creux, et sans ni chair ni l'eau. ɓāl-á kádɨ̀ à bō̰ó̰. Dans la saison sèche la canne n'aura pas de jus.
bɔ̀ [bɔ̀ɔ̀] VI s'écrouler. Màn̄ èdɨ̀ ngá̰y àdɨ̄ kújɨ́ yā-ḿ bɔ̀ kɔ̄ɔ́. Il a beaucoup plu et m'a maison s'est écroulée. VI chavirer. Tò bɔ̀ kɨ̀ dèē gēé bā-á. La pirogue a chaviré avec les gens dans le fleuve.
bɔ̀bɨ̄ (Syn: bɨ̀ᶉà) NIN père. Ndɔ̄ kógɨ̄ḿ tɨ́ tà bɔ̀bɨ̄-dɨ́ tḭ̄. Un jour leur père se perdit. Ngāᶉ̀ ùwà bàlsáà bà bɔ̀bɨ̄-ǹ nējɨ̄ nàjɨ̄ dɔ̀-ǹ tɨ́. Le chef a arrêté un jeune homme, mais son père a nié les accusations portées contre lui. bɔ̀bɨ̄-ḿ, bɔ̀bɨ̄-ǹ - mon père, son père.
bɔ̄gɨ̄ NIN épaule. Dòktór̀ gɨ̄ ngá̰y à ɔ̀sɨ̀-n̄ ì bɔ̄gɨ̄ dèē gɨ̄. Beaucoup de médecins donnent l'injection à l'épaule des gens.
bɔ̀gɨ̀jɔ̄ N gros margouillat à tête rouge (normalement avec kíl̀). Kíl kɨ́ bɔ̀gɨ̀jɔ̄ kɨ́ Njàménà tɨ́ bò ngá̰y. Les margouillats à tête rouge à N'djaména sont très grands.
bɔ̀lɔ̀ N esp. d'herbe aquatique [Ottelia ulvifolia].
bɔ̀ndɨ̄ V faire gonfler. Màn̄ à bɔ̀ndɨ̄ kèm-í. L'eau te fait gonfler le ventre. Wīy ìndà bɔ̀ndɨ̄ njà-ǹ tɨ́. Le pus fait que sa jambe soit enflée. VI être enflé. Kèm ngè-mò̰y bɔ̀ndɨ̄ àdɨ̄ àw̄-n̄ sè-né làbɨ̀dān-á. Le ventre du malade est enflé et on l'a emmené à l'hôpital.
bɔ̀r N boue. Lò ᶉìtè-m̄ ādɨ̄ m-ɨ̄sō bɔ̀r-ɔ́. J'ai glissé et je suis tombé dans la boue.
bɔ̄tɨ̄ VI être abîmé, détérioré (mais encore utilisable). Sákɨ̄ kɨ́ bɔ̄tɨ̄ kɔ̄ɔ́ ń-tòō ī-lō ɓōkɨ́ mɨ̀njò kèm-é. Ce sac abimé ci, il ne faut pas verser les haricots dedans. VI être affaibli, épuisé. Kó̰ màn̄g ń rā-n̄ kɨ̀là sè-nèé ngá̰y ní bɔ̄tɨ̄ kɔ̄ɔ́. Une vache qu'on a beaucoup travaillé avec devient affaiblie. Expr: ìsō bɔ̄tɨ̄ -se détériorer, s'abîmer
17
N cendre. Mbā lò-sɔ̀l̄ tò ì dɔ̀ bū tɨ́. L'hôte du soir dormira sur la cendre. à rā-n̄ sàbō̰ ì kɨ̀ bū-ú. On fabrique le savon avec des cendres. Expr: bū-ú -dans la cendre ìlà tà sɨ̀ɓà gɨ̄ bū-ú.(La pluie) met la bouche du célibataire dans la cendre (Proverbe: la société condamne le célibataire).
bùdɨ̀ N esp. d'herbe [Amaranthus cruentus]. Bùdɨ̀ ì tá̰ kɨ́ à ndīr-n̄ nà̰ā̰ tɨ́ kɨ̀ yíᶉ-í. L'herbe "bude" est (pour faire) une sauce qu'on prépare avec l'oseille.
búgīdɨ́ N boisson préparée à base du mil. ì kàsɨ̀ búgīdɨ́. C'est de la bière du mil.
bùgɨ́jū V retourner la terre (en terrain humide) (v. aussi búsɨ̄rū). M-ā m̄-bùgɨ́jū lò kàdɨ̄ m̄-dùbɨ̄-ň gɔ̀y-dɔ̀. Je vais retourner la terre pour que je puisse planter le maïs.
bùgɨ̄rū N sorte de "calebasse" en bois pour la boule. Kété dèē gɨ̄ à ɔ̀r̄-n̄ mùr̄ kèm bùgɨ̄rū-ú bà ngɔ̀-làā à ɔ̀r̄-n̄ kèm kār-á. Avant les gens mettaient la boule dans une calebasse en bois mais maintenant ils la mettent dans une calebasse.
bùjɨ́ V marmonner, grommeler. ḭ̄ ì ɓɨ́gá á ī-bùjɨ́ nàjɨ̄ ngá̰y bèē à? Toi, es-tu un vieux pour marmonner beaucoup comme ça?
bùjɨ̀rùuu ID plein, remplis, complètement couvert. Rō-ǹ tò bùjɨ̀rùuu kɨ̀ bɔ̀r gēé. Son corps est couvert de la boue. Tà ngōn tò bùjɨ̀rùuu kɨ̀ mbà gēé. La bouche de l'enfant est pleine de lait.
būm N esp. d'herbe [Loudetia annua]. Būm ì mṵ̀ kɨ́ ndò̰ō̰ ngá̰y tītɨ̄ hāyā. "Bum" est une herbe que démange beaucoup comme le "haya".
búm N pollen et étamines de graminées. Dèē kɨ́ ngán ɓē gɨ̄ tɨ́ gɨ̄ ìdà-n̄ nà búm ūwá àdɨ̄ ngán-gɨ̄ mò̰y. Les gens du villages disent que l'étamines du sorgho provoque les maladies des enfants. Expr: ngàmō búm gɔ̀jɨ̀ -rhume saisonnier dû à l'allergie au pollen de sorgho
bùmmm ID très (blanc) mais naturel (descr. de ndà). Dɔ̀ kà-ḿ ndà bùmmm tītɨ̄ hútɨ̄ kàjā. Les cheveux de mon grand-père sont blancs comme la fleur de l'arbre Cordia africana.
bùmmm Id avec un bruit choquant, fracas.
bùmbɨ̀rù ID tiède (descr. de ɔ̀ɔ̄). īndā-m̄ màn̄ hòr-ó ādɨ̄ ɔ̀ɔ̄ bùmbɨ̀rù ngóỳ ādɨ̄-m̄ ndògɨ̄. Mets de l'eau sur le feu à fin qu'elle soit tiède seulement pour que je me baigne.
bùmbúr̀ [bùmbúr̀, bùmbúrù] N poussière. Nél ɔ̀y bùmbúr̀ kùm dèē gɨ̄ tɨ́. Le vent pousse la poussière aux yeux des gens.
búndɨ̀ Arabe N fusil. Ngè-ndò̰ ìndà nàsɨ̄ kɨ̀ búnd-ú. Le chasseur a tiré l'antilope avec un fusil.
búndɨ̄lū VI être émoussé, devenir émoussé. ī-tɨ́gā ngɔ̀ ngá̰y à tà kɨ̄ngā à búndɨ̄lū. Si tu coupes l'arbre "ro" beaucoup alors la lame de la hache va s'émousser. VI être ébréché. VT ébrécher. Ngōn búndɨ̄lū tà pásɨ̀ yā-ḿ àdɨ̄ m-ásɨ́ tɨ́gā-ň kāgɨ̄ àlé. L'enfant a ébréché le tranchant de la hache et je ne peux pas couper le bois avec.
búndɨ́lú ID complètement (ébréché, émoussé: descr. de búndɨ̄lū). Tà kìyā búndɨ̄lū búndɨ́lú. La lame du couteau est complètement émoussée.
bùnjɨ̀ N esp. d'herbe aquatique [Utricularia sp.].
bùnjɨ̀ AV long et touffu. Kɨ̄lá ndàm ì kɨ́ bùnjɨ̀. La queue de l'écureuil est longue et touffue.
18
bùᶉ N végétation arbustive (normalement avec tɔ̀gɨ̀). Gòtɨ̀ ndɔ̀r̄ yā-ḿ tɔ̀gɨ̀ bùᶉ kɔ̄ɔ́. Mon ancien champ est devenu une formation arbustive. Bùᶉ tɔ̀gɨ̀ kāgɨ̄ kɔ̄ɔ́. La végétation arbustive est devenu un forêt claire.
bùᶉ́ VI être boueux, trouble (l'eau). Màn̄ bùᶉ́ ngá̰y īlō kà̰ӯ. L'eau est très boueuse, il ne faut pas la boire.
bùᶉ́ (Syn: gùᶉ́) VT mélanger (qqc en poudre). ī-bùᶉ́ ndùjɨ̄ kàdɨ̄ ī-rā-ň rí? Tu mélanges la farine pour faire quoi (avec)?
būᶉ N varan. Dā̰ kɨ́ kànjɨ̄ bḭ̀ḭ̄-ǹ, ì rí? ì būᶉ. Un animal sans poils, qu'est-ce que c'est? C'est le varan. Būᶉ ì dā̰ kɨ́ tītɨ̄ kíl̄ bà nḭ̀ tá ì kɨ́ bò ngá̰y. Le varan est un animal pareil au margouillat, mais il est plus grand.
bùr-bùr AV fiable, qui se brise aisément. Nàng kɨ́ tò bùr-bùr ń-tòō màjɨ̀ ndɔ̀r̄-ň gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ ngá̰y. Ce sol friable est très bon pour planter le maïs.
bùr-bùr AV indique peine, difficulté de faire qqc, accablé. ī-rā bùr-bùr bátɨ́, ɔ̄tɨ̄ ɓē-é à? Tu es épuisé sous la charge, es-tu arrivé chez toi?
bùrsù ID très (boueux: descr. de bùᶉ́). Màn̄ ń-tòō ɔ́dɨ̀ ì rá, á bùrsù bèē? Cette eau, où l'as-tu puisée qu'elle soit très boueuse comme ça?
bùúᶉū N sorte de lézard, scinque (ou bien kíl̄ kɨ́ bùúᶉū). Kíl̄ kɨ́ bùúᶉū dò̰-ī á ā óỳ. Si le scinque te pique alors tu vas mourir.
bùᶉùm N autruche. Bùᶉùm ì yèl̄ kɨ́ bò ngá̰y. à ḭ̀ bɔ̄gɨ̄ àlé. L'autruche est un très grand oiseau; il ne vole pas.
bùrúnjɨ̀ Arabe N clairon. ásgàr kɨ́rēý gɨ̄ kɨ̀là rā-dɨ́ ì tó bùrúnjɨ̀. Certains soldats, leur travail est d'appeler au clairon.
bùsɨ̀rù AV subitement, brusquement (sortir). Yégɨ̄ tèē bùsɨ̀rù bà mɨ̀là ìwà-ǹ. Le rat est sorti brusquement et le chat l'a saisi.
būsɨ̄rū VT défaire (une matière sèche et dure). m̄-būsɨ̄rū ɓàӯ bāngàw kàdɨ̄ m-ɔ̄r-ň kà̰ӯ-ǹ. Je défais les buttes de patates pour enlever leur tubercule.
búsɨ̄rū V retourner la terre (en terrain sec). Bɔ̀bɨ̄-ḿ búsɨ̄rū lò kàdɨ̄ màn̄ èdɨ̀ à à ìwà njòᶉ kūtɨ́. Mon père a retourné la terre sèche à fin que, quand il pleut, il plante des aubergines.
bùtɨ̄ NIN morceau qui reste de [qqc]. ɔ́ỳ bùtɨ̄ mṵ̀ àdɨ̄ jɨ̀-tɨ́ngā-ň wúl̄. Ramasse des morceaux d'herbes pour que nous grillions des pois de terre.
bútɨ̀ N esp. d'herbe [Andropogon gayanus]. Ndògɨ̄ kɨ́ kòjō kɨ̀ bútɨ́-ú màjɨ̀ ngá̰y ō ngàn̄g ngá̰y ō. Le secko tressé de l'herbe Andropogon gayanus est très résistant.
bútɨ́-dɔ̀-ndà N esp. d'herbe. Bútɨ́-dɔ̀-ndà ì mṵ̀ kɨ́ tītɨ̄ bútɨ́ bà nḭ̀ tá à òjɨ̀ dɔ̀-ǹ jùr-jùr. Le "butidonda" est une herbe pareille au "buti" mais elle pousse des épis pendants.
bùtò N la sève blanche de certaines plantes (on dit aussi bòtò). Kòw ì kāgɨ̄ kɨ́ à̰ӯ bùtò. Le Ficus platyphylla est un arbre avec la sève blanche.
bùtùtù AV en masse (descr. de bò̰). màn̄ rèē bùtùtù; yòbɨ́ ùᶉ̄ bùtùtù; dèē gɨ̄ bò̰-n̄ nà̰ā̰ bùtùtù kèm súkɨ̄-ú - la pluie est venue en masse; les fruits de karité sont tombés en grandes quantités; les gens se déversés au marché. AV complètement. Tò bò̰ bùtùtù. La pirogue a chaviré avec tous son chargement.
búy N touffe de poils ou de fibres. Kɨ̄lá májāĺ ì kɨ́ búy. La queue de la gerbille est touffue. Expr: búy kūbɨ̄ -fibre de coton
19
bùyúḿ N esp. d'arbre, figuier avec racines aériennes. Bùyúḿ ì kāgɨ̄ kɨ́ yèl̄ gɨ̄ gḛ̀y-n̄ kàn̄-ǹ ngá̰y ō, ndíl-ǹ sɔ̀l̄ màjɨ̀ ngá̰y ō. Le figuier "buyum" est un arbre dont les oiseaux aiment le fruit, et aussi son ombre est frais et agréable.
bṵ̀ý N bruit de pet. m-ō bṵ̀ý ɓāᶉ làā ní, ì ná̰ā̰ ǹ èdɨ̀. J'ai entendu un pet par ici, qui l'a lâché?
bṵ̄yṵ̄ VT ébrécher. M-ɔ́sɨ́ mbàl̄ nàńg àdɨ̄ tà kɔ̀sɨ̀ yā-m̄ bṵ̄yṵ̄ kɔ̄ɔ́. J'ai heurté une pierre dans le sol de sorte que ma houe s'est ébréchée. VI s'ébrécher, être ébréché.
bṵ́yṵ̄ VT ébrécher (plus. choses, plus. fois) (fréq. de bṵ̄yṵ̄). Kìyā kɨ́ tà-dɨ́ bṵ́yṵ̄ gɨ̄ ń-tòō j-àsɨ̀ tóō-ň màn̄g àlé. Ces couteaux avec les lames ßbréchées ci, nous ne pouvons pas enlever la peau du boeuf avec.
ɓá [ɓáá] (Syn: kɔ̄ɔ́) AV déjà. Ndīr yá̰ ɓá. Elle a déjà fait la cuisine. J-ìsà yá̰ ɓá. Nous avons déjà mangé.
ɓàā VT trouver par terre. m̄-ɓàā gúsɨ̀ ɓú nàng tɨ́ kàdɨ̀ bā tɨ́. J'ai trouvé 500 francs par terre à côté du fleuve.
ɓàá VI être rugueux, épais (surface du corps ou objet). Gír pàl màdɨ̀ ɓàá ɓòoo. Le cynocéphale a de callosité fessière très épaisse. VI avoir des callosités. Jī ngè-tɨ́gā-kāgɨ̄ ɓàá. Les mains du boucher ont des callosités.
ɓáā INJ et alors (une question doit suivre). ɓáā, ì rí ǹ rā yá̰ tā? Hélas, qu'est-ce qui arrive?
ɓáā V trouver des choses en profitant des occasions. M-ā m-ɓáā kɨ̀ nàsár̀ gē kéè só-ḿ-tɨ́ wà. Je vais me débrouiller avec les blancs pour voir si je peux faire mieux. Expr: (dèē) ɓáā ì tà-ǹ -(qqn) se débrouiller pour trouver de quoi manger Expr: ᶉɔ̄ [dèē] ɓáā-ǹ -[qqn] avoir des ennuis de santé
ɓá-à (Syn: ɓá-ànī) CNJ alors. āw ɓá-à ídà-ǹ nà m̄-tò kàᶉī. Quand tu vas alors dis-lui que je suis bien.
ɓá-à-ā AV bon, alors. ɓá-à-ā ādɨ̄-m̄ gúrsɨ̀ kùtɨ̀-sɔ́. Bon, donne-moi 200 francs.
ɓá-ànī (Syn: ɓá-à) CNJ alors. Ré ī-rā kɨ̀là òy ɓá-ànī ísá yá̰ tá āw ɓē-é. Si finis ton travail alors mange avant de rentrer chez toi.
ɓádɨ̀ N ancêtre défunt. ɓádɨ́ kà-ḿ nà̰y dɔ̀-ḿ tɨ́. Mon grand-père défunt me fait obstacle. N poteau funéraire. m̄-tɨ́gā ɓádɨ̀ kà-ḿ m-údɨ́ kàdɨ̀ kújɨ́ tɨ́. J'ai taillé le poteau funéraire et je l'ai planté à côté de la maison.
ɓàgɨ̀ (Syn: njḛ̄) VI se vanter. ì bà̰ý á ī-ɓàgɨ̀ bèē? C'est comment que tu te vantes comme ça?
ɓájɨ̄ VT douter. m̄-ɓájɨ̄ kàdɨ̄ rèē bíᶉí. Je doute qu'il viendra demain. VT hésiter. ìdà-m̄ nà kàdɨ̄ m-úr dáwá mɨ̀tá mɨ̀tá bà m̄-ɓájɨ̄ sḛ́y. Il m'a dit de prendre trois comprimés par fois mais j'hésite (de les prendre).
ɓāl N année. ɓāl-í ì kónóng? Quel âge as-tu? [litt: tes années sont combien?] ī-rèē Njàménà ì ɓāl rí tɨ́. Tu es arrivé à N'Djaména en quelle année? N saison sèche. ɓāl-á à màn̄ ìī. Pendant la saison sèche l'eau (du fleuve) se tarit.
ɓál̀ NIN couleur; dessin; lignes. Kūbɨ̄ yā-í kɨ́ kìjɨ̀ gɨ̄ ní, ɓál̀-ǹ ì bà̰ý? Ton nouveau vêtement là, comment est sa couleur?
ɓàlà N nénuphar. Yèl̄ kɨ́ màn̄-á kɨ́rēý gɨ̄ à njɨ̄rā-n̄ dɔ̀ mbī ɓàlà tɨ́. Certains oiseaux aquatiques marchent sur la feuille du nénuphar.
ɓàm AV patient. ī-rà ɓàm nà kàmyō̰ gɨ̄ à mān-n̄ ɓáy. Sois patient jusque les camions passent d'abord.
20
ɓáḿ INJ exclamation de menace. ɓáḿ, ā ō ɓáy! Malédiction, tu vas voir!
ɓán̄g VT rendre lisse, polir. ī-ɓán̄g gìdɨ̀ jóò tá dèē gɨ̄ à màng-n̄ ɓáy. Rends lisse l'extérieur de la jarre d'abord et après les gens vont l'acheter. VI être lisse, poli. Kɔ̀dɨ̄ rā gìdɨ̀ nɨ̄ngá kàdɨ̄ ɓán̄g. Le forgeron travaille l'extérieur du bracelet pour qu'il soit lisse.
ɓàᶉ N saison pluvieuse. ɓàᶉ rèē kɔ̄ɔ́, dèē kógɨ̄ nà̰ā̰ lé, j-à jɨ̀-ndɔ̀r̄ ì mbéē. La saison pluvieuse est arrivée, on ne joue plus, on cultive les champs.
ɓàᶉ̄ VI être mécontent, insatisfait. Ré āw ɓē-é àlé à ɓàᶉ̄-n̄ sè-í ngá̰y. Si tu ne rentres pas au village ils seront mécontents avec toi. Expr: ndò̰ō̰ ɓàᶉ̄ ngá̰y -être sévère avec les gens
ɓāᶉ VT appeler. Dḭ̀yá̰-gɨ̄ àw̄ ɓāᶉ-n̄ dɨ̀ngàm gɨ̄. Les femmes allèrent appeler les hommes. Dèē kɨ́rēý à ɓāᶉ-ī. Quelqu'un t'appelle. V nommer. Yá̰ ń-tòō jɨ̀-ɓāᶉ-nè "tḛ̀mḛ̄". Cette chose on l'appelle 'tamis'. V sonner (tambour, cithare, balafon, etc.). Kō bìr̄ ɓāᶉ dḛ̄y dḛ̄y. Le bruit du mortier sonne clair et aigu. VT inviter. m̄-ɓāᶉ-ǹ bà rèē àlé. Je l'ai invité, mais il n'est pas venu. Expr: ɓāᶉ gōsɨ̄ -donner un rythme ou mélodie Ngá-tɔ́gɨ̀ gɨ̄ à dɨ̀jè-n̄ ngán gɨ̄ kàdɨ̄ tɨ́dā-n̄ ᶉī kāgɨ̄ gɨ̄ kùtɨ̀ kàdɨ̄ ɓāᶉ gōsɨ̄: kòw, dōĺ, kḭ̄yā̰, mātɨ̄, dā, kàjā, yɨ̄dā, ɗēᶉ, ɓɨ̀tà, mbḭ́-mbḭ́ḭ̀.Les anciens demandent aux jeunes de réciter les noms de dix arbres pour que ça donne une mélodie: ko, dol, kinya, mate, da, kaja, yida, der, bita, mbinmbin.
ɓáᶉ̄ V réparer (une pirogue trouée). Kàl̄ tò kɨ́ ɓáᶉ̄ tò ɓōĺ ngá̰y. Monter dans une pirogue réparée fait peur.
ɓàtɨ̀ AV tôt. Dàn-ń ɔ́tɨ̀ ní, ì tèē ɓàtɨ̀ àláà? Quand tu es parti tu n'as pas quitté tôt, n'est-ce pas?
ɓàtɨ̄ VI être damé. Nán̄g ɓàtɨ̄ dágɨ́-dágɨ́. La terre est bien damée. VT damer. m̄-ɓàtɨ̄ tà bòlò dágɨ́-dágɨ́. Je dame bien le pourtour du puits. VT taper, marteler (jusque l'objet entre complètement). m̄-ɓàtɨ̄ dɔ̀ má̰yá̰. Je tape à coups de marteau sur le clou (jusqu'il est entré complètement dans le bois).
ɓátɨ́ N très (mauvais). Kɨ̀là rā-í màjàĺ ɓátɨ́. Ton travail est très mauvais.
ɓátɨ́ AV jamais. à rèē àĺ ɓátɨ́. Il ne viendra jamais. AV nulle part. àw̄ lò àĺ ɓátɨ́. Il n'est pas parti quelque part.
ɓáwà VT faire qqc. avec excès. Ngōn-ḿ ɓáwà ndām ngá̰y. Mon enfant a trop dansé. VT consommer avec excès. m̄-ɓáwà mùr̄ yā-í ɓōó-làā. J'ai consommé largement de ta boule aujourd'hui.
ɓàӯ N monticule, butte de terre. ī-lō kɔ̀r̄ ɓàӯ ngàn̄g ngá̰y nà bāngàw à àw̄ màjɨ̀ àlé. Il ne faut faire la butte trop compacte ou la patate ne va pas produire bien.
ɓáy AV pas encore. M-āw àĺ ɓáy. Je ne suis pas encore rentré. AV encore. ī-rà ɓàm, nà m-ā m-ɔ́jɨ̀-ī ngá̰y ɓáy. Patience, car j'ai encore à t'expliquer beaucoup de choses. ɓōkɨ́ sḛ́y ādɨ̄-m̄ ɓáy. Verse-moi encore un peu. AV toujours. à̰á̰ā̰, tò nṵ̀ṵ́ kàᶉī ɓáy. Oui, il est toujours là et il va bien. AV jamais (avec négatif). M-á̰ Njàménà àĺ ɓáy. Je n'ai jamais vu N'Djaména.
ɓáy-tṵ̀ (Syn: ɓáy) AV encore. Gō-tɨ́ (ànī) m̄-tél̀ m̄-nàjɨ̀ mbàng-á ndɔ̄ jōó ɓáy-tṵ̀. Ensuite, je retends encore au soleil pendant deux jours.
ɓē [ɓēē] N village. kèm ɓē kɨ́ Mūjɨ̄ɓēé tɨ́ - au village de Moujibé. Róbɨ́ mān ì súmū kèm ɓē yā-jí tɨ́. Le chemin passe directement par notre village. N maison. Expr: ɓē-é -à la maison, chez [qqn] āw ɓē-é àĺ ɓáy à?Tu n'es pas encore rentré chez toi? Expr: ɓē-é -au village, dans le village ɓètɨ̄ rèē sè-nèé ɓē-é.Le singe le ramena au village.
ɓē-kòsɨ̄ N épidémie. ɓē-kòsɨ̄ ìsō kɨ́-bɨ̄dē-tɨ́ kèm ɓē-é. Une épidémie s'est propagée dans le village.
21
ɓē-kò̰ N gouvernance. ɓē-kò̰ yā ɓē-àlūm dèē gɨ̄ ndì-n̄ kɨ̀ lápíyà. Pendant la gouvernance de Bealoum les gens étaient libres.
ɓē-tɨ̀ngā N petits boutons sur la peau dus à la chaleur. ɓē-tɨ̀ngā ndɔ́bɨ̄ gìdɨ̀ ngōn-ḿ. Mon enfant a des petits boutons sur le dos dus à la chaleur.
ɓēdày NP les gens de Bédaya. ɓēdày gɨ̄ ndò̰ō̰-n̄ ngá̰y. Les gens de Bédaya font la pêche beaucoup.
ɓēdàyāá NP Bédaya (ville Sar entre Koumra et Sarh). Mbàng kɨ́ ɓēdàyāá òy kàĺ-ɓē. Le roi à Bédaya est mort l'année passée.
ɓèndèng N sorte de filet manié sous l'eau. Náw gɨ̄ ìnā ɓèndèng kàdɨ̄ ùwà-n̄-nèé kānjɨ̄ kɨ́ bò gɨ̄. Les pêcheurs lancent le filet (dans l'eau) pour attrapers des grands poissons.
ɓēnglē VT incliner pour verser. ī-ɓēnglē sèmbē àdɨ̄ màn̄ tḭ̄. Incline la cuvettes pour que l'eau coule. VI s'incliner, être incliné. ìndā jóò dɔ̀ sīl tɨ́ kɨ́ gō-ó àlé àdɨ̄ ɓēnglē. Il n'a pas bien posé la marmite sur le foyer et elle s'incline.
ɓénglē VI être inclinés, s'incliner (plus. choses, plus. fois, etc.) (fréq. de ɓēnglē). Màn̄ ndàng àdɨ̄ kāgɨ̄-gɨ̄ ɓénglē-n̄. La foudre a frappé et se sont inclinés. VT faire incliner. Nél-bàlwày ɓénglē kāgɨ̄-gɨ̄. L'orage a fait incliner les arbres.
ɓèr̄ N serviteur du chef. Ngāᶉ̀ kɨ́rēý gɨ̄ àdɨ̄-n̄ ɓèr̄ yē-dɨ́ yá̰-kɨ̀sà àlé. Certains chefs ne donnent pas la nourriture à leur serviteur.
ɓēᶉ N clouer, ficher, fixer (un objet dans une matière dure). Kété dèē gɨ̄ à ɓēᶉ-n̄ ngé-ɓògɨ̀ gɨ̄ kāgɨ̄-á. Avant les gens attachaient les voleurs à un bois.
ɓēᶉ (Syn: mēᶉ) VT demander (de faire qqc). Ndɔ̄ kógɨ̄ḿ tɨ́ ànī, ɓòn̄g ɓēᶉ kà̰ᶉā̰ ndɔ̀r̄. Un jour, l'hyène demanda le crapaud à venir faire son champ. VT inviter. m̄-ɓēᶉ mùm-ḿ kàdɨ̄ rèē ìsà yá̰ sè-ḿ bà ɔ̀dɨ̀ àlé. J'ai invité mon beau-père de venir a manger avec moi mais il a refusé.
ɓēᶉ V semer sans labourer. M-āw ɓēᶉ wúdùm-é. Je vais semer mes arachides (sans labourer).
ɓèrɓèsɨ̄ N esp. de petit insecte vivant dans la bouse des boeufs. ɓèrɓèsɨ̄ ì kùᶉ̄ kɨ́ à tò ì bēl màn̄g gɨ̄ tɨ́. Le "berbesi" est un insecte qui reste là où on attache les boeufs.
ɓēsàdā NP Béssada, ville entre Koumra et Bédaya. ɓēsàdā ì ɓē kɨ́ mbɨ̀nā Kūmrāá kɨ̀ ɓēdàyāá tɨ́. Béssada est un ville entre Koumra et Bédaya.
ɓèsɨ̄ N sorte de fétiche. āw óy rɔ̄ý kɨ́ ɓèsɨ̄ ì kūtɨ́ à ā óỳ. Si tu ramasses des noix de karité protégées par le fétiche "bes" alors tu vas mourir. Expr: gūgɨ̄ ɓèsɨ̄ -faire sacrifice, fétiche
ɓètɨ̀ N fontanelle. īndā jī-í dɔ̀ ɓètɨ̀ ngōn tɨ́ àlé. Ne pose pas la main sur les fontanelles de l'enfant.
ɓètɨ̄ N singe. ɓètɨ̄ ḭ̀ rā kújɨ̀ àdɨ̄-ǹ, ndì kèm-é tā. Le singe se leva et se mit à lui faire une maison, et elle y resta. ɓètɨ̄ ì dā̰ kɨ́ tītɨ̄ màdɨ̀, bà nḭ̀ tá ì kɨ́ dūú. Le singe est pareil au cynocéphale, mais il est plus petit.
ɓètɨ̄-ìnā-ngōn-kɔ̄ɔ́ N nuages énormes qui indiquent une grande pluie. M-ā̰ ɓètɨ̄-ìnā-ngōn-kɔ̄ɔ́ dɔ̀ɔ́ àdɨ̄ lò kàdɨ̄ m-ā ndɔ̀r̄-ɔ́ gòtóō. J'ai vu des nuages énormes au ciel et alors je n'irai pas au champ [litt: ...la façon pour que j'aille au champ n'existe pas].
ɓètɨ̄-kàsɨ̀ N esp. de singe, patas. ɓètɨ̄-kàsɨ̀ gɨ̄ nùjɨ̄-n̄ ndɔ̀r̄ mān-n̄ gòtɨ̀ ɓètɨ̄ gɨ̄. Les singes patas détruisent plus de champs que les autres singes.
22
ɓēw VT frotter entre les mains. m̄-ɓēw kɔ̀kɨ̀ᶉɔ̀ kàdɨ̄ m-āw m̄-rɔ̄-ň yèl̄ gɨ̄. Je frotte une pierre dans les mains pour aller chasser les oiseaux. VT froisser, masser, oindre. VT se frotter (les mains). m-ɓēw yìbɨ̄ jī-ḿ tɨ́. Je me frotte les mains avec de huile. Kūl ò̰-m̄ ngá̰y àdɨ̄ m̄-ɓēw jī-ḿ. J'ai très froid et je me frotte les mains. VI faire des tourbillons. Lò ń màn̄ à ɓēw kūtɨ́ nò̰ó̰ īlō kàw̄ kūtɨ́. La où l'eau fait des tourbillons, n'entre pas.
ɓèyè N champignon. ɓèyè kɨ́ ngá̰y gɨ̄ dá, ā ī-sūwē tá ā ísá ɓáy. La plupart des champignons, il faut les traiter avant de les manger.
ɓī [ɓīī] VI dormir. ī-ɓī màjɨ̀ à? As-tu bien dormi? m̄-ndóō yá̰ ngá̰y ndɔ̄ɔ́, m̄-ɓī àlé. J'étudie beaucoup la nuit, je ne dors pas.
ɓíndɨ̄ (Syn: ɓíᶉ̄) VT enrouler. ī-ɓíndɨ̄ kɨ̀lā kūtɨ̄ kāgɨ̄ tɨ́ ādɨ̄-m̄. Enroule la corde sur un bois pour moi.
ɓìᶉ́ VI s'enrouler, être enroulé, serrer. Kɨ̀lā ɓìᶉ́ kāgɨ̄-á. La corde est enroulée autour de l'arbre.
ɓīᶉ V remuer, préparer (la boule). Dḭ̀yá̰ ɓīᶉ mùr̄ hòr-ó. La femme remue la boule sur le feu.
ɓíᶉ̄ VT envelopper, enrouler (fréq. de ɓìᶉ́). Mā̰ tá à m-ā m̄-ɓíᶉ̄ ᶉɔ̄-ḿ kɨ̀ bájò-ó. Quant à moi, je vais m'envelopper dans une couverture. Màn̄ à èdɨ̀ àdɨ̄ m̄-ɓíᶉ̄ ᶉàgɨ̀ kàdɨ̄ m-údɨ́ kújɨ́-ú. Il va pleuvoir, alors je vais enrouler la natte et la mettre dans la maison. Dòktór̀ ɓíᶉ̄ jī-ḿ. Le médecin m'a bandé la main [litt: ... m'a enveloppe la main avec une bande].
ɓíᶉ̄ N esp. de rat, aulacode. Yégɨ̄ ɓíᶉ̄ gɨ̄ à tò-n̄ ì gír ngàᶉ̄ tɨ́. Les aulacodes restent dessous les arbustes épineux.
ɓɨ́gà N vieillard. Hòr ì bájò yā ɓɨ́gà gɨ̄. Le feu est la couverture du vieillard. VI être vieux. Kà-ḿ ɓɨ́gá kɔ̄ɔ́, àdɨ̄-á kɨ̀ tɔ́gɨ́ kàdɨ̄ njɨ̄rā àlé. Mon grand-père est déjà vieux, il n'a pas la force pour marcher. VT vieillir. Dɔ̀-kɔ̀r̄ yā-ǹ ɓɨ́gà-ǹ. Sa calvitie le vieillit. Expr: tɔ̀gɨ̀ ɓɨ́gá -devenir mûr (certaines plantes)
ɓɨ́lē VI s'enfuir après un choc (un animal chassé). M-úr dùl kɨ̀ sɔ̀ngɔ̀y-ɔ́ bà ɓɨ́lē àw̄ kɔ̄ɔ́. J'ai lancé la sagaie sur la biche-cochon mais elle s'est enfuit (après le choc).
ɓɨ̄ngā V arracher avec les racines. ī-ɓɨ̄ngā ngàlì nò̰ó̰ kɨ́ gír-ǹ gē. Arrache le manioc avec ses racines. Nél-màn̄ ɓɨ̄ngā kāgɨ̄. L'orage a arraché l'arbre avec ses racines. VI être arraché. J-àw̄ jɨ̀-tɨ́gā kāgɨ̄ kɨ́ ɓɨ̄ngā gɨ̄. Nous allons pour couper les arbres arrachés. VI avoir une luxation (suj. est membre du corps). Ngōn-ḿ òsō dɔ̀ kḭ̄yā̰-á̰ àdɨ̄ jī-ǹ ɓɨ̄ngā. Mon enfant est tombé de l'arbre de karité et il souffre d'une luxation du poignet.
ɓɨ́ngā V arracher (plus. choses ou plus. fois), détacher. Ngè-ɓògɨ̀ kɨ́ rèē ɓɨ́ngā ngàlì yā-ḿ. Le voleur qui est venu a arraché mes maniocs.
ɓɨ̀tà N esp. d'arbre [Daniellia oliveri]. ɓɨ̀tà ì kāgɨ̄ kɨ́ bò tītɨ̄ dīl. Le Daniellia oliveri est un grand arbre comme le caïlcédrat.
ɓò [ɓòò] VT mettre ensemble. ī-ɓò kɨ̀lā nà̰ā̰ tɨ́ tá ī-dò̰ō̰-ň kīᶉ. Mets la corde ensemble et attache le fagot. Expr: ɓò nà̰ā̰ -être pareille
ɓō [ɓōō] N faim. ɓō rā-m̄ ngá̰y, ā kɨ̀ yá̰-kɨ̀sà àĺ à? J'ai beaucoup faim -- n'as-tu quelque chose à manger? Expr: ɓō rā [dèē] -[qqn] a faim ɓō rā-dɨ́ ngá̰y.Ils ont faim.
ɓó [ɓóó] INJ marqueur d'insistance. M-ɔ́dɨ́ àĺ ɓó. Je ne veux pas de tout (ou bien) je ne l'ai pas touché!
ɓōó N journée, jour. ɓōó ì ɓōó tā. Aujourd'hui est un grand jour. N aujourd'hui. Yá̰ kɨ́ ɓōó ń-tòō rā tò só-tɨ́. Ce qu'il il fait aujourd'hui est mieux.
23
ɓò-ɓò N à haute voix. ɔ̄r nàjɨ̄ ɓò-ɓò bèē ḭ́ mbíkī à? Tu parles à haute voix comme ça, es-tu sourd?
ɓōó-làā AV aujourd'hui. àsɨ̀-sí ɓōó-làā, nà kɔ̀ᶉ rā-sí ngá̰y. Cela vous suffit pour aujourd'hui, vous êtres très fatigués. J-ìsà yá̰ màjɨ̀ ɓōó-làā dèē-gɨ̄ màlàng ᶉɔ̄-dɨ́ nèl̄-dɨ́. On a bien mangé aujourd'hui, et tout le monde est content.
ɓòdɨ̀ N idiot. ɓòdɨ̀ òjɨ̀ dèē kɨ́ ngáā. L'idiot donne naissance à une personne normale.
ɓōdɨ̄ NIN le tronc (d'une personne). Lò ń ngànjɨ̀-í ō kèm-í ō dūn-í ì kùtɨ̀ ní à ɓāᶉ-n̄-nè ì ɓōdɨ̄-í. Là où se trouvent la poitrine, le ventre et le dos, on l'appelle le tronc. NIN le tronc (d'arbre). ɓōdɨ̄ dīl bò tɔ̀ӯ ɓōdɨ̄ màᶉ. Le tronc du caïlcédrat est plus grand que ceux du rônier.
ɓòdɨ̀-gèᶉ-àĺ N variété de canne de sucre. Kɔ̄ń-làā m-ndɔ̀r̄ ɓòdɨ̀-gèᶉ-àĺ nà kàĺ-ɓē bóỳ màn̄g gɨ̄ ìsà-n̄ ngēwrē yā-ḿ ngá̰y. Cette année je plante la canne à sucre "l'idiot ne connaît pas" parce que l'année passée les jeunes bergers ont mangé beaucoup de ma canne à sucre "ngewre".
ɓòdɨ́-ngòᶉ́ N esp. d'arbre [Bombax castatum]. ɓòdɨ́-ngòᶉ́ ì kāgɨ̄ kɨ́ bò tītɨ̄ kɨ̄rā bà nḭ̀-tá yèl̄ gɨ̄ gḛ̀y-n̄ hútɨ̄-ǹ ngá̰y. Le Bombax castatum est un arbre pareil au kapokier mais les oiseaux aiment beaucoup ses fleurs.
ɓògɨ̀ VT voler. ī-mbɨ́ᶉā yá̰à̰ yā màdɨ̄-í àĺ ō, ī-ɓògɨ̀ àĺ ō. N'intimide pas les autres (pour leurs choses), et ne vole pas. Bàtàkúmbá ɓògɨ̀ gúsɨ̀ yē kà-ḿ róbɨ́-ó ɓōó-làā. L'assistant au chauffeur a volé l'argent de mon grand-père sur la route.
ɓōgɨ́dòӯ N fruit de karité qui ne mûrira pas. ɓōgɨ́dòӯ ì kḭ̄yā̰ kɨ́ à ndùm àlé. Le "bodidoy" est un fruit de karité qui ne va pas pourrir (il reste sur l'arbre).
ɓògɨ̀ᶉò N fruit encore vert. ɓètɨ̄ gɨ̄ nùjɨ̄-n̄ ɓògɨ̀ᶉò kḭ̄yā̰ ngá̰y. Les singes détruisent beaucoup de fruits de karité non-mûrs.
ɓōkɨ́ VT mettre dans. M-ā m̄-ɓōkɨ́-ň ì kūbɨ̄. J'y mets le coton. VT verser. m̄-ɓōkɨ́ kèm kū-ú. Je la verse dans une gourde. ɓōkɨ́ màn̄ jó-ó. Verse l'eau dans la jarre.
ɓōĺ VT craindre, avoir peur. Mā̰ m-āw à, métɨ̀r àw̄ ì yā kɔ̄l sè-ḿ ngá̰y à m̄-ɓōĺ. Si j'y vais, le maître va me disputer, c'est pourquoi j'ai peur. ɓōĺ lī ngá̰y. Elle a beaucoup peur des serpents. V respecter. ī-ɓōĺ màdɨ̄-í tá, ī-rā-ī ɓē. Respecte ton ami et vous pourrez vivre ensemble.
ɓòndɨ̄ N esp. d'arbre du bord des eaux [Irvingia smithii].
ɓòng-bɨ̀ngàᶉ N esp. d'herbe dressée [Sporobolus molleri].
ɓòng-dɔ̀gɨ̀ N esp. d'herbe [Loudetia hordeiformis].
ɓòng-kèdɨ̄ N esp. d'herbe [Vernonia perrottetii].
ɓòoo Id très (rugueux: descr. de ɓàá).
ɓōsɨ̄ᶉō N esp. de petit poisson noir [Ctenopoma petherici].
ɓò̰o̰o̰ ID non naturelle (blanc). Tà-ǹ ndà ɓò̰o̰o̰ kɨ̀ mbà gēé. Il a la bouche blanchie par le lait.
ɓɔ̀ [ɓɔ̀ɔ̀] N cloche avec battant. ɓɔ̀ ì gìndɨ̄ kɨ́ à ìnā-n̄ kɔ́ sɨ́ndà gɨ̄ tɨ́. La cloche est une pièce de métal qu'on attache au cou des chevaux.
24
ɓɔ̄ [ɓɔ̄ɔ̄] VT cacher. m̄-ɓɔ̄ gúsɨ̀ yā-ḿ nà ngè-ɓògɨ̀ rèē ùn. Je cache mon argent de peur qu'un voleur vienne le prendre. V confier, donner à qqn pour qu'il le garde. Mɨ̀ndō ɓɔ̄ gúsɨ̀ mbíkī àlé. L'aveugle ne confie pas l'argent à un sourd. Expr: ɓɔ̄ rɔ̄-ǹ -se cacher Dɔ̀gɨ̀m̄ ɓɔ̄ ᶉɔ̄-ǹ àdɨ̄ nḭ̀ òō nàjɨ̄ ní màlàng.Le lièvre s'était caché et il avait tout entendu.
ɓɔ́ [ɓɔ́ɔ́] N demande, requête. Rèē rā ɓɔ́ tà ngāᶉ̀ tɨ́. Il est venu portant une requête devant le chef.
ɓɔ́bɨ́lɔ̄ V rouler, tourner. ún ngōn ń ā ɓɔ́bɨ́lɔ̄ ᶉɔ̄-ǹ bɔ̀r-ɔ́ nò. Prends cet enfant qui s'enroule dans la boue.
ɓɔ́kɨ̄lɔ́ N esp. de tubercule comestible, taro [Xanthosoma mafafa]. Kìm gɨ̄ ndɔ̀r̄-n̄ ɓɔ́kɨ̄lɔ́ ngá̰y. Les Kim plantent beaucoup de taro.
ɓɔ̀l N lion. Tɔ́gɨ̀-ǹ ì tɔ́gɨ̀ ɓɔ̀l. Sa force est la force d'un lion.
ɓɔ̀l̄ NIN mollet. Métɨ̀r ìndà ngán gɨ̄ ɓɔ̀l̄ njà-dɨ́ tɨ́. Les maîtres frappent les enfants sur le mollet.
ɓɔ̀ĺ VT faire enfler. Kūᶉ́-ngāng ǹ ɓɔ̀ĺ tà-ǹ. C'est la carie dentaire qui lui fait enfler la bouche. VI être gonflé. M-ɨ́ndá tà-ǹ àdɨ̄ ɓɔ̀ĺ mbùuu. Je l'ai tapé à la bouche de sorte que sa bouche est très gonflée.
ɓɔ̄ĺ N esp. de grand arbre [Ficus ingens]. N fruit de cet arbre. Ré ā ísá ɓɔ̄ĺ ngá̰y à ɔ̀r̄ ndò̰-í. Si tu manges beaucoup du fruit de l'arbre "bol", ça va te blesser la langue.
ɓɔ́l N épi (de maïs). Gɔ̀y-dɔ̀ kɨ́ ndɔ̀r̄ kɨ̀ kàtɨ̄-á ɔ̀r̄ ɓɔ́l kɨ́ bò ngá̰y. Le maïs planté avec l'engrais produit des très gros épis.
ɓɔ̀lɔ̄ N type de bière de mil. Dèē gɨ̄ rā-n̄ ɓɔ̀lɔ̄ tò̰ àlé. Les gens ne préparent plus la bière de mil "bolo".
ɓɔ̀lyɔ̀ N esp. d'igname [Dioscorea bulbifera]. ɓɔ̀lyɔ̀ ì kāgɨ̄ kɨ́ tītɨ̄ ngúl̄, à àl dɔ̀ kāgɨ̄ màdɨ̄-ǹ gɨ̄ tɨ́ bā nḭ̀-tá kàn̄-ǹ ì ndágá. L'igname Dioscorea est une plante comme l'igname, il grimpe sur les autres arbres mais lui, son fruit est dehors (de la terre).
ɓɔ̄n N écureuil. Jī ɓɔ̄n ɓò-n̄ nà̰ā̰ kɨ̀ jī mɨ̀là-á. La patte de l'écureuil et celle du chat sauvage se confondent. ɓɔ̄n gɨ̄ àl̄-n̄ mángò ngá̰y; dḭ̀yá̰ kèm ɓē tɨ́ gɨ̄ ìsà-n̄-dɨ́ àlé. Les écureuils montent beaucoup dans les arbres. Les femmes dans les villages ne les mangent pas. Expr: rɔ̄ ɓɔ̄n kāgɨ̄ -chose très difficile à faire Lò kɨ̀ngà nàᶉ gògɨ́-làá ì rɔ̄ ɓɔ̄n kāgɨ̄.Trouver l'argent à nos jours est une chose très difficile à faire
ɓɔ̀n̄g N hyène. Dàn-ń ɓɔ̀n̄g rèē ùgɨ̄ ɓá ní, à̰-dɨ́ àlé. Lorsque l'hyène revint, elle ne les vit pas. ɓɔ̀n̄g ngɔ̄dɨ̄ gō bḭ̄yā̰, bà bḭ̄yā̰ ngɔ̄dɨ̄ gō ɓɔ̀n̄g àlé. L'hyène fait sa proie de la chèvre, et la chèvre ne fait pas sa proie de l'hyène.
ɓɔ̀w NP une ethnie de la région du Lac Iro. Tà ɓɔ̀w tītɨ̄ tà Túmàkɨ̀ bà tītɨ̄ tà Sàᶉ̄ àlé. La langue "Bow" est pareille à la langue Tumak, mais pas pareille à la langue Sar.
ɓɔ̀w N cloche pour les chevaux. ɓɔ̀w ì gìndɨ̄ kɨ́ à ìlà-n̄ kɔ́ sɨ́ndá gɨ̄ tɨ́ kɨ́ à ɓāᶉ. La cloche est un fer qu'on attache aux cous des chevaux qui sonne.
ɓɔ̀w VI être épais (liquide). M-ɔ́ỳ rɔ̄ý m-ā kɨ́ m-ɔ́sɨ̀ bìr̄-í kàdɨ̄ ɓɔ̀w tùkɨ̀rù. Je ramasse les amandes, je vais pour les écraser dans le mortier et j'en fais de la mélasse. [litt: pour qu'ils deviennent très épaisses.]
25
ɓɔ́w̄lɔ̄ VT rouler, tourner. ɓɔ́w̄lɔ̄ kānjɨ̄ kùm kàtɨ̄ tɨ́. Elle roule le poisson dans le sel. Expr: ɓɔ́w̄lɔ̄ yá̰à̰ -manger trop
ɓú [ɓúú] NUM cent. M-ɨ́ngé gúrsɨ̀ ì ɓú-sɔ́. J'ai gagné 400 "gourse" (2000 CFA). m̄-ndōgō kānjɨ̄ gúsɨ̀ ɓú tām-yē kó̰-ḿ tɨ́. J'ai acheté du poisson pour 500 CFA pour ma mère.
ɓùgɨ̀rù ID bien gros et rond. Bāngàw kɨ́ ndɔ̀r̄ kɨ̀ kàtɨ̄-á tò ɓùgɨ̀rù ɓùgɨ̀rù. La patates cultivée avec l'engrais est bien gros et rond.
ɓùkɨ̀ ID en masse (indique qu'il n'y a aucun obstacle). Dā̰-gɨ̄ ɓɨ̄ngā-n̄ nà̰ā̰ ɓùkɨ̀ ɓùkɨ̀. Les animaux ont détalé en masse.
ɓùkɨ̀-ɓùkɨ̀ ID indique le bruit de frapper les main. Ndò bà̰yà̰ gɨ̄ ndàdɨ̄-n̄ ɓùkɨ̀-ɓùkɨ̀ tɔ̀dɔ̄ rɔ̄-dɨ́ nèl̄-dɨ́ ngá̰y. Les filles initiées frappaient dans leurs mains parce qu'elles étaient contentes.
ɓùkɨ̀sù ID massif, trapu (personne). ɓɨ́ngā mùr̄ ɓùkɨ̀sù ɓùkɨ̀sù. Il arrache la boule par paquets. Gír dḭ̀yá̰ ń-tòō tò ɓùkɨ̀sù àdɨ̄ njɨ̄rā sétɨ́. La fesse de cette femme est massive et elle ne peux pas marcher. ID complètement. Kār ìhɔ̀ mɨ̄ᶉō ɓùkɨ̀sù. La calebasse s'est couverte de plaques de moisissures.
ɓùĺ N maladie des chèvres. Kèm ngōn bḭ̄yā̰ nò bò tītɨ̄ kɨ́ ɓùĺ rā-ǹ. Le ventre de cette petite chèvre est gros comme si elle avait la maladie "bul".
ɓùĺ N période des grandes pluies. úr ndùjɨ̄ īndā kújɨ́-ú tá àdɨ̄ ɓùĺ rèē. Cherche de farine et mets-la dans la maison avant l'arrivée de la période des grandes pluies.
ɓūl VI être profond (l'eau) ( ɓūl màn̄ "l'eau profonde"). Màn̄-ndùl ɓūl ngá̰y gē ùdɨ̀ dàn-á à ìwà-ī. Le fleuve Man-ndul est très profond, si tu te mets dedans tu vas te noyer (litt: il va t'attraper). N profondeur (d'eau). āw ɓūl màn̄-á tá á úwà kānjɨ̄ kɨ́ bò. Entre dans l'eau profonde d'abord et après tu vas attraper des gros poissons.
ɓùl-ɓɔ̀ N angine. Kāgɨ̄-kàsɨ̀ ì kāgɨ̄ kɨ́ dèē gɨ̄ à ìndā-n̄ hòr-ó à̰ӯ-n̄ tām ɓùl-ɓɔ̀ tɨ́. Le "kagi-kasi" est un arbre que les gens bouillent au feu et boivent pour (soigner) l'angine.
ɓùlò N esclave. Ndùl gɨ̄ ń ndì-n̄ dɔ̀-nàng kɨ́ àmèríkɨ̀ tɨ́ kété ní ì ɓùlò gɨ̄. Les noirs qui habitaient l'Amérique avant étaient des esclaves.
ɓùndɨ̀ᶉù N esp. d'arbre de savane [Pterocarpus lucens]. Wōng rɔ̄ý nà̰y dɔ̀ ɓùndɨ̀ᶉù tɨ́. La colère de la noix de karité reste sur l'arbre Pterocarpus lucens (Prov. si une femme ne trouve pas des noix de karité, elle se contente avec les feuilles de l'arbre de savane).
ɓùᶉ V recueillir après une première récolte; glaner. Bóỳ màn̄g gɨ̄ à ɓùᶉ-n̄ gòtɨ̀ wúl̄-dùm ɓāl-á. Les enfants qui gardent les boeufs recueillent les pois de terres en saison sèche.
ɓùᶉ̄ N mécontentement, tristesse intérieure. Ré ɓùᶉ̄ ì kèm-í tɨ́ bè-ré ɔ̄r gír àĺ à à tɔ̄l-ī. Si le mécontentement est dans ton coeur et si tu ne dis rien alors ça va te tuer. Expr: ɓùᶉ̄ ì kèm [dèē] tɨ́ -[qqn] être mécontent Expr: (dèē) ùwà ɓùᶉ̄ -(qqn) être mécontent
ɓùᶉ̄ N avancée d'une surface à l'intérieur d'une autre, zigzaguer. Ndɔ̀r̄ kɨ́ ɓùᶉ̄-ǹ ì ngá̰y à màjɨ̀ àlé. Un champ en dents de scie (en zigzagué ) n'est pas joli.
ɓúᶉ̀ NIN cuisse. Lī dò̰ ɓúr-ḿ. Un serpent m'a mordu dans la cuisse.
ɓúᶉ̄ V recueillir plus. fois après une première récolte; glaner. àw̄ ɓúᶉ̄ kūbɨ̄-ú. Il est allé faire la deuxième récolte de coton.
ɓùrɓùtɨ̄ N petits morceaux (de qqc qu'on peut écraser). M-ɔ́y ɓùrɓùtɨ̄ mṵ̀ kàdɨ̄ m̄-tɨ́ngā-ň wúl̄. J'ai ramassé des petits morceaux de paille pour griller les pois de terre.
26
ɓùtì ID petit et fort, trapu. Dḭ̀yá̰ kɨ́ tò ɓùtì à gātɨ̄ à rā-ǹ. Une femme forte et trapue ne trouvera pas des clients (c'est à dire, un mari).
ɓùtì AV trapu, trop gros. Dèē kɨ́ tò ɓùtì à à̰ӯ ngɔ̄dɨ̄ ngá̰y àlé. Une personne grosse ne va pas courir vite.
ɓūtɨ̄ (Syn: dūbɨ̄) N tas. M-ɨ̄ndā màktūbɨ̄ gír ɓūtɨ̄ kùtɨ̀. J'ai mis les papiers dans groupes (du même type) en dix tas. NIN essaim. ɓūtɨ̄ tèjɨ̀ kɨ́ sḛ́y bèē gɨ̄ ngóỳ ndì-n̄ kèm hórō yā-ḿ tɨ́. Un petit essaim des abeilles seulement est resté dans ma ruche.
ɓùtɨ̀yù AV éparpillé partout. Màktūbɨ̄ gɨ̄ tò-n̄ ɓùtɨ̀yù dàn kújɨ́-ú. Les papiers sont éparpillés partout dans la maison.
[dāā] N esp. d'arbre [Sterculia setigera]. Kīᶉ dā dḭ̀yá̰ gɨ̄ à rā-n̄-nèé hòr àlé. Le fagot de l'arbre Sterculia setigera, les femmes ne l'utilisent pas pour faire le feu.
[dá] Arabe SPC là, ce. ḭ̄ dá, ī-njɨ̄rā ngá̰y àá! Toi vraiment, tu marches vite, hein!
dàā N esp. d'herbe vivace, dressée, à base laiteuse [Loudetia simplex]. Dàā ì mṵ̀ kɨ́ dèē gɨ̄ à rā-n̄ ndɨ̀sā tɨ́. Le "daa" est une herbe que les gens utilisent pour fabriquer des balais.
Dàbà NP Daba, peuple Sara d'origine Centrafricain. Dàbà gɨ̄ ì ngá̰y kàrtìyē Jàrdḛ̄ tɨ́ Sár-á. Les Daba sont nombreux dans le quartier Jardin à Sarh.
dàbɨ̀ N abri à toit plat, hangar. Dḭ̀yá̰ ɓōkɨ́ kō dɔ̀ dàbɨ̀-á. La femme a versé le mil sur le hangar.
dàbɨ́là̰ӯ N esp. d'arbre [Lannea schimperi]. Dàbɨ́là̰ӯ ì kāgɨ̄ kɨ́ à rà ngá̰y ì dɔ̀-ɓádɨ̀ gɨ̄ tɨ́. Le "dabilay" est un arbre qui est nombreux dans les cimetières.
dágɨ́-dágɨ́ ID bien (damé: descr. de ɓàtɨ̄). Ré à ī-dùbɨ̄ kō bè ré ī-ɓàtɨ̄ dágɨ́-dágɨ́ à ìɓà àlé. Si tu sèmes le mil et si tu le dames très forte alors ça ne pousse pas.
dágɨ́dā̰ý N reste d'un objet usé. Dágɨ́dā̰ý wàá ì yá̰-ndì mbā à? Le reste d'une vielle natte est-il une chaise pour un étranger? N (main) privée des doigts. Ngè-bānjɨ̄ à rā kɨ̀là kɨ̀ dágɨ́dā̰ý jī-ǹ. Un lèpre travail avec ses mains privées des doigts. Expr: ìndā dágɨ́dā̰ý nàng tɨ́ -marcher pieds nus Sā yā-í gòtóō á īndā dágɨ́dā̰ý nàng tɨ́ à?Tu n'as as de chaussures (c'est pour cette raison) que tu marches pieds nus?
dágɨ̄dɨ́ N haricots cuits. Dágɨ̄dɨ́ tōr kèm-ḿ ndɔ̄ɔ́-làā ngá̰y. Les haricots cuits m'a fait mal au ventre cette nuit.
dágɨ̄lá N esp. de petit insecte qui pique, plus petit qu'un moustique, fourou. m̄-ndì ì dágɨ̄lá ń dò̰ kèdɨ̄ ní. Je suis un fourou qui pique un éléphant (mon action n'a aucun effet).
dàl VT répondre. Nàjɨ̄ ń m̄-dɨ̀jè-ī ní ā ī-dàl àlé ā? La question que je t'ai posée, tu ne vas pas répondre?
dàlà AV proche. Ngōn rà gō-ḿ tɨ́ dàlà. L'enfant est juste derrière moi. ḭ̄ gṵ̀mḭ́yà̰ á ī-ndà dàlà gō-ḿ tɨ́ à? Es-tu garde de corps du chef pour rester proche derrière moi?
dālā N ténacité (normalement avec ìgà). M-ɨ́gá dālā tà ndɔ̀r̄ mbóng àdɨ̄ m̄-tɨ̄gā-ǹ tā. Je me suis montré tenace en cultivant jusque je l'ai fini.
dálá N entrave à corde (aux pieds d'un animal). ìnā dálá njà sɨ́ndà tɨ́ nè njɨ̄rā ngá̰y. Mets l'entrave sur les pieds du cheval de peur qu'il ne se promène beaucoup. Expr: ìnī dálá njà [dèē] tɨ́ -obliger [qqn] d'attendre Màn̄ ìnī dálá njà-ḿ tɨ́.La pluie m'a obligé d'attendre.
27
dàálà (Syn: dàlálà) N parapluie, ombrelle. Nél ìlà ngá̰y ɔ́sɨ̀ dàálà àlé. Le vent souffle beaucoup, n'ouvre pas le parapluie.
dàlálà Arabe N parapluie, ombrelle (on dit aussi dàálà). ɓàᶉ-á ré āw kɨ̄ ndágá à ún dàlálà jī-í tɨ́. Pendant la saison des pluies, si tu sors dehors prends la parapluie à main.
dàlè N sorte de tambour (on dit aussi dàlì). Dàlè ì kɔ̀dɨ̀ kɨ́ à ìlà-n̄ nò̰ mbā-dɨ́ tɨ́ tá à ìndà-n̄. Le "dale" est un tambour qu'on met entre les jambes pour jouer.
dálwàӯ N sorte de balaie (plus grande que ndɨ̀sā). āw ī-sā dálwàӯ ādɨ̄-m̄ m-ɔ́ỳ-ň lò. Va chercher une balaie pour que je nettoie avec.
dàlyà N sorte de tambour à deux faces. Dèē gɨ̄ à ndām-n̄ sāy ì kɨ̀ dàlyà-á. C'est le tambour à deux faces que les gens danse le "say".
dām N direction. àw̄ dām kɨ́-rá tɨ́? Il est parti en quelle direction? PRP vers. ī-njɨ̄rā dām kɨ́ kò̰-ó̰ tɨ́. Marche vers la droite.
dám̄ V réparer difficilement, avec les moyens disponibles. Bìlō yā-ḿ nùjɨ̀ dɔ̀-ḿ tɨ́ àdɨ̄ m-ā m̄-dám̄ ì mbéē. Mon vélo est tombé en panne sur moi et je l'ai réparé avec les moyens disponibles seulement. Expr: nàjɨ̄ kɨ́ dám̄ -parole inventée pour s'en sortir d'un problème
dàm-dɔ̀ NIN haut de la tête. ī-dò̰ō̰ màndíl̀ dàm-dɔ̀-í tɨ́. Attache-toi le foulard en haut de la tête.
dàn NIN centre, milieu de. Súkɨ̄ ì ngɔ̀ᶉ dàn ɓē-é. Le marché est à côté du centre ville. PRP parmi. Dàn ngáǹ-gɨ̄ ń nò̰ó̰ tɨ́ ní, ì ná̰ā̰ àjɨ̀ bɔ̀bɨ̄-ǹ ní? Parmi tous ces enfants, lequel est celui qui a sauvé son père? Expr: dàn lò tɨ́ -en pleine nuit Dàn ndɔ̄ɔ́ ɓá-à, bísɨ́-gɨ̄ rɔ̄-n̄ nà̰ā̰ dɔ̀ kānjɨ̄ tɨ́.En pleine nuit, les chiens se disputèrent entre eux le poisson. Expr: dàn-á -au centre Dèē gɨ̄ ìndā-n̄ mùr̄ dàn-á tām-yē kṵ̀.Les gens mettent la boule au centre pour la manger. Expr: dàn ɓē -dans le village M-āw dáӯ-á dàn ɓē sḛ́y sḛ́y.Je vais flâner un peu en ville. Expr: dàn kāgɨ̄-á -dans la forêt Si tu te promènes dans la forêt toute seul les esprits des arbres vont te saisir.
dān VT accompagner. Màjɨ̀, ī-dān-m̄ njɨ̄rā sḛ́y. Bon, tu m'accompagnes pour une petite promenade? m̄-dān-ī róbɨ́-ó. Je t'accompagne en route.
dàn-gàtɨ̀ NIN partie supérieure du dos. Dò kɨ́ dàn-gàtɨ̀ tɨ́ tōr ngá̰y tɔ̀dɔ̄ á̰ tà-ǹ àlé. Une plaie sur la partie supérieure du dos fait beaucoup parce que tu ne vois pas la plaie.
dàn-gɨ̄lā Av à une distance. Róbɨ́ kɨ́ kàw̄ ɓē yā-í tɨ́ dàn gɨ̄lā ngá̰y/sḛ́y. Le chemin qui va chez toi, la distance est grand/petit. Av depuis longtemps. m̄-ndì Njàménà dàn gɨ̄lā-kɔ̄ɔ́. Je suis ici à N'djaména depuis longtemps.
dàn-ń [dà̰ń] CNJ quand. Dàn-ń rɔ̄ý tùtɨ̀ kɔ̄ɔ́ (ɓá) ní, ā ī-rā-ň ì rí ɓáy? Quand les noyaux sont secs, qu'est-ce que tu fais avec?
dàng N marécage. Dàng ì lò tò kà̰ᶉā̰ gɨ̄ ō lò tò ngól gɨ̄ ō. Un marécage est là où habitent les crapauds et les tortues.
dáng AV différent. Kṵ́-dɨ́ ì kógɨ̄ḿ, bà bɔ̀bɨ̄-dɨ́ ì dáng. Ils ont le même père, mais leurs mères sont différentes.
dāngā N esp. d'oiseau, grue couronnée. Dāngā ì yèl̄ kɨ́ nɨ̀ngà dɔ̀-ǹ màjɨ̀ ngá̰y. La grue couronnée est un oiseau avec la crête très jolie.
dáàngá N esp. d'oiseau, ibis Hagadash.
daᶉɨ̄ḿ N esp. de singe, Colobe de Guéréza. ɓètɨ̄ daᶉɨ̄ḿ ì ɓètɨ̄ kɨ́ bò ngá̰y tītɨ̄ màdɨ̀ àlé. Le Colobe de Guéréza est un singe (qui n'est) pas si grand que le babouin.
28
dàw N négligence (toujours en remettant à demain). Ngè tò̰ō̰ rā tɔ̀ӯ ngè dàw. Le paresseux fait plus que celui que remet toujours au lendemain (Prov.).
dàw N furoncle, abcès. Dàw ìɓà gír-ḿ. J'ai un furoncle aux fesses.
dáwá Arabe N médicament. Dáwá ì yá̰ kɨ́ tām-yē kàjɨ̀ ngé-mò̰y gɨ̄ tɨ́. Les médicaments sont ce qu'on utilise pour guérir les maladies.
Dày NP Day, population non-Sara (à Bangoul, Bouna, Bara, Paris et Ngalo). Kété jóò ɓēdàyāá ì ɓē Dày gɨ̄. Auparavant Bédaya était une ville Day.
dāy N état de ne pas être au courant, insu. Tétɨ̄ nàjɨ̄ dɔ̀-ḿ tɨ́ dāy-á. Il dit du mal de moi insu (à mon absence). Dèē rèē ɓògɨ̀-m̄ dày-ḿ tɨ́. Quelqu'un est venu me voler sans me rendre compte.
dáӯ VI flâner, se promener sans but (mais en une occasion) (v. aussi dúӯ). M-āw dáӯ-á dàn ɓē sḛ́y. Je vais flâner un peu en ville.
dày-mùnjò N purée d'haricots avec farine d'arachides ou de sésame. ā ī-sā ngè kɨ̀sà dày-mùnjò à ī-ngóō-ǹ tà jó tɨ́. Si tu cherches celui qui mange la purée d'haricots, attends-lui devant la jarre (parce qu'il aura soif et viendra chercher de l'eau).
dā̰ [dā̰ā̰] N animal; gibier. Kàdɨ̄ ī-tɔ̄l dā̰ ngá̰y ō, kàdɨ̄ ī-tɔ̄l kānjɨ̄ ngá̰y ō. Que tu tues beaucoup de gibier et que tu pêches beaucoup de poissons. N viande. m̄-gḛ̀y tá̰ kɨ́ kànjɨ̄ dā̰ ngá̰y. J'aime beaucoup la sauce sans viande. Expr: dā̰ kùl̄ -animal domestique Expr: dā̰ kɔ̄ᶉ -animal sauvage Expr: dā̰ ngāng -fauve, animal féroce (ex. lion, chacal, etc.) Expr: dā̰ tɔ́gɨ̀ -animal sauvage féroce ave la force (buffle, éléphant, hippopotame, etc.)
dā̰-gìdɨ̀-gɔ̀gɨ̀ NIn gencives. Kūᶉ́-ngāng rā-ǹ àdɨ̄ dā̰-gìdɨ̀-gɔ̀gɨ̀-ǹ tágɨ̄. Il a une carie dentaire et ses gencives sont enflées.
dā̰-kùl̄ N animal domestique. Mbōrō gɨ̄ gḛ̀-n̄ dā̰-kùl̄-dɨ́ gɨ̄ tītɨ̄ ngán-dɨ́ gɨ̄ bèē. Les Foulbés nomadiques aiment leurs animaux domestiques comme leurs enfants.
dà̰y N tambour royal (on dit aussi kɔ̀dɨ̀ dà̰y). Kɔ̀dɨ̀ dà̰y ì kɔ̀dɨ̀ kɨ́ dèē kɨ́-nò̰ó̰ à ìndà àlé, ì kɔ̀dɨ̀ yē mbàng gɨ̄. Le tambour royal est un tambour que n'importe qui ne va pas jouer, c'est le tambour des rois.
dèē N personne, quelqu'un. Bà dèē gɨ̄ ɔ̀y-n̄ ngá̰y wà? Mais est-ce que les gens en ont pris beaucoup? Dèē ń rèē kɨ̀ bḭ̄yā̰ kɨ́ dḭ̀yá̰-á àĺ ō, kɨ́ dɨ̀ngàm àĺ ō ɓá à, à tàā ngōn-ḿ. Si quelqu'un apporte une chèvre qui n'est ni femelle ni mâle, il aura ma fille.
dèē-dɔ̀ N état d'être seul. Ndì dèē-dɔ̀ tōr ngá̰y. Vivre seule est très difficile. N indépendance. Expr: [rā yá̰à̰] dèē-dɔ̀-ǹ -[qqn] agir pour soi-même, faire [qqc] toute seul. Bɨ̀ᶉà bísɨ̀ ìwà dā̰ dèē-dɔ̀-ǹ àĺ.Le vieux chien ne prend pas le gibier tout seul. Expr: ndì dèē-dɔ̀ -être indépendant čàdìyḛ́ gɨ̄ ndì-n̄ dèē-dɨ́ tòō àsɨ̀ ɓāl kùtɨ̀-mḭ́.Les Tchadiens sont indépendant depuis cinquante ans.
dèē-kɨ́-dḭ̀yá̰ N femme (v. dḭ̀yá̰). Kété jóò dèē-kɨ́-dḭ̀yá̰ Sàᶉ̄ ò̰ō̰ njālā àlé. Auparavant une femme Sara ne portait pas le pantalon.
dèē-ndùl N être humain. Dèē-ndùl ì dèē kɨ́ à òy. Un être humain est une personne qui va mourir.
dédɨ̄ (Syn: gúdɨ̄) VT casser en petits morceaux, briser. ī-dédɨ̄ mṵ̀ ī-ɓōkɨ́ hòr-ó. Casse les brindilles de paille et jette-les au feu.
dèjɨ̀ AV souvent, toujours. à rèē gṵ̀ṵ̄-m̄ kùm mbàng kɨ́ sà yá̰ tɨ́ dèjɨ̀. Il vient toujours me visiter à l'heure de manger.
29
dēl N petits grains, granules. ɔ́y dēl jɨ́ngà ī-tá̰ bḭ́yā̰ tɨ́. Ramasse les petits grain de semoule et prépare la bouillie avec. N chose granuleux. Kàtɨ̄ ń-tòō tò dēl ngá̰y. Ce sel est très granuleux. Expr: dēl jɨ́ngà -la fine brisure (semoule) obtenue après la séparation d'avec la farine
dèpɨ̀ ID bien ajusté, nette, convenable. Kɨ́ɓō àsɨ̀ tà mō̰y dèpɨ̀. Le couvercle du grenier est bien ajusté. Ngāl-dɨ́ àsɨ̀ nà̰ā̰ dèpɨ̀. Ils sont exactement de la même taille.
dépɨ́-dépɨ́ ID très (court): descr. de gīndɨ̄. Gòygōy ì dèē kɨ́ gìndɨ̄ dépɨ́-dépɨ́ nàńg. Un pygmée est une personne qui est très courte.
dèᶉ N bouclier fabriqué en paille et peau. Búndɨ̀ mbùtɨ̀ dèᶉ àdɨ̄ tɔ̄l dèē. La balle du fusil a percé le bouclier et tué la guerrier. N défense contre (qqc). dèᶉ rɔ̄ ɓō ì ndɔ̀r̄. Un défense contre la famine est le champ (c'est à dire, le travail au champ). Dèᶉ rɔ̄ sìdáà ì màktūbɨ̄. Le défense contre le SIDA est le livre (c'est à dire, l'éducation).
déᶉ̀ N pigeon. m̄-tɔ́r̄-ń tà-ḿ dɔ̀-í tɨ́ kàdɨ̄ déᶉ tètɨ̀ ngō ìnī-ň dɔ̀-í. Je fais cette invocation sur toi pour que seulement la petite brindille que le pigeon casse tombe sur toi. ī-tɨ̄ɓā déᶉ gɨ̄ dɔ̀ kō tɨ́ nè ìsà-n̄. Chasse les pigeons du sorgho de peur qu'ils le mangent.
déᶉ̄ V aligner, arranger régulièrement. ī-déᶉ̄ rɔ̄-sí tà-ɗóbɨ́ tɨ́. Arrangez-vous en travers de la porte.
dér-kūĺ N esp. de pigeon (on dit aussi kūĺ). Dér-kūĺ ì déᶉ kɨ́ ngànjɨ̀-ǹ tò ndùjɨ̄-mātɨ̄. Le pigeon "kul" est un pigeon qui a la poitrine jaune.
dèrdépɨ̀ N boisson offerte au client avant sa commande. ādɨ̄-m̄ dèrdépɨ̀ m-nā̰ m-á̰à̰ ké kàsɨ̀ yē-í nèl̄ wà. Donne-moi un "avant-goût" pour que je voie si ta bière est bonne.
dēsɨ́ VT barrer le passage avec. ī-dēsɨ́ kāgɨ̄ tà-kújɨ́ tɨ́ nè bḭ̄yā̰ gɨ̄ à ùdɨ̀-n̄ kèmé. Barre avec un bois l'entrée de la maison de peur que les chèvres n'y entre. Dēsɨ́ rɔ̄-ǹ tà ndògɨ̄ tɨ́ ɔ̀gɨ̄-jí mān. Il a barré (avec son corps) l'entrée à la concession pour nous empêcher de passer.
dēsɨ́ N penché, chose penchée. M-ā̰ kāgɨ̄ kɨ́ dēsɨ́ kàdɨ̀ kújɨ́ tɨ́. J'ai vu un arbre penché à côté de la maison. Expr: tò kɨ̄ dēsɨ́-é -être penché Lò-ń nél à ìlà kūtɨ́ ngá̰y nò̰ó̰ kāgɨ̄ gɨ̄ à tò-n̄ ì kɨ̄ dēsɨ́-é.Là où le vent souffle fort, les arbres sont penchés.
dēsɨ́-bāá (Syn: kɨ́-mùndɨ́-bāá) N arc-en-ciel (v. kɨ́-dēsɨ́-bāá).
dḛ̄y ID avec un bruit clair et aigu. Kō bìr̄ ɓāᶉ dḛ̄y dḛ̄y. Le bruit du mortier sonne clair et aigu.
dīí N monticule; termitière. ūwá kɨ́ kùwà dɔ̀ dīí tɨ́ ìdɨ̄ kùm ngá̰y. Le mil labouré sur les termitières produit très bien.
dìdɨ̄ V arbre épineux [Acacia albida]. Dìdɨ̄ ìdà nè n-à ǹ-bò kɨ̀ màn̄ yē màdɨ̄-nèé àlé. L'acacia albida dit qu'il ne grandit pas avec l'eau de son ami (L'Acacia albida perd ses feuilles pendant la saison de pluie).
dīgɨ́ N gros bélier (toujours avec bàtɨ̄). Ndɔ̄ pétɨ̀ Dùm gɨ̄ tɨ́ à ndōgō-n̄ ì dīgɨ́ bàtɨ̄ yē tɔ̄l. Le jour de la fête Arabe ils achètent un gros bélier pour tuer.
dīl N arbre: caïlcédrat [Khaya senegalensis]. Dīl ì kāgɨ̄ kɨ́ bò ngá̰y kɨ́ ndíl-ǹ ì ngá̰y, bà dèē gɨ̄ ìdà-n̄ nà ndíl kɨ́ màjàĺ gɨ̄ ndì-n̄ gír-í. Le caïlcédrat est un grand arbre avec beaucoup d'ombre, mais les gens disent que beaucoup d'esprits habitent dedans.
díḿ Français N don pour l'église. Ré íngá gúsɨ̀ à ā ɔ̄r dɔ̀-ǹ sḛ́y kàdɨ̄ ādɨ̄ díḿ tɨ́. Si tu trouves de l'argent alors tu enlèves un peu pour donner un don à l'église.
30
dímsìl N brouillard. Dímsìl ndɔ̄-ǹ tɨ́ ní ɔ̀gɨ̄-jí kà̰ lò. Le brouillard ce jour là nous empêchait de voir. Expr: dímsìl tèē -le brouillard se forme Il s'est formé beaucoup de brouillard. Expr: dímsìl gán̄g -Le brouillard s'est dissipé
díndīí N libellule. Díndīí, īnī gɔ̀l ì bà̰ý, īnī kàdɨ̄ ī-tɔ̄-ň kùm dḭ̀yá̰ à? Libellule, comment as-tu lancé le gourdin pour qu'il aille crevé l'oeil de la femme? (chanson)
dìndɨ̀rìii ID insensible (membre du corps). ī-tɨ́gā kāgɨ̄ ngá̰y à jī-í à ndèᶉ̄ dìndɨ̀rìii. Si tu coupes beaucoup de bois ta main sera insensible.
dìpsó̰ò̰ [dìpsó̰ò̰,dìpsō̰] N cabaret, petite case ou on vend la bière de mil. ɓōó-làā m̄-rā kɨ̀là ngá̰y àdɨ̄ lò-sɔ̀l̄-í ń-tòō m-āw dìpsō̰ sḛ́y. Aujourd'hui j'ai beaucoup travaillé et ce soir je vais au cabaret un peu de temps.
dìrngēl N brique cuite. J-ɔ̀r̄ bɨ̀ríkɨ̀ kàdɨ̄ jɨ̀-tɨ́ngā dìrngēl tɨ́. Nous moulons des briques pour en faire des briques cuites.
dḭ̀ [dḭ̀ḭ̀] (Syn: ndégɨ̄) V arracher avec la main. m̄-dḭ̀ wúl̄-dùm kɨ̀ jī-ḿ. J'ai arraché des arachides avec la main.
dḭ̀ḭ̄ VT aider, assister. m̄-dḭ̀ḭ̄-ī ní, īgā njà-ḿ tā. Je t'ai aidé, récompense-moi. Expr: dḭ̀ḭ̄ [dèē] ndɔ̀r-ɔ́/rɔ̄-ɔ́/ -aider [qqn] dans le champ/le combat
dḭ̀yá̰ N femme. ì dḭ̀yá̰ à kéè ì dɨ̀ngàm? Est-ce une femme ou un homme? Dḭ̀yá̰ nā̰ tá̰à̰ nèl̄ tà-ǹ ngá̰y àdɨ̄ ìsà màlàng kɔ̄ɔ́. La femme a goûté la sauce, et elle l'a aimé tellement qu'elle a toute mangée.
dḭ̄yā̰ VI couler. Bíkɨ̀ yā-ḿ dḭ̄yā̰ kɔ̄ɔ́ pósɨ́-ḿ tɨ́. Mon bic a coulé dans ma poche. VT couler sur. Màn̄ dḭ̄yā̰ dɔ̀-ḿ tɨ́. L'eau me coule dessus.
dḭ̀yá̰-tṵ̀nḭ́yà̰ N esp. d'oiseau, petit héron noir. Dḭ̀yá̰-tṵ̀nḭ́yà̰ ì yèl̄ kɨ́ tītɨ̄ kōó bā nḭ̀-tá ì kɨ́-ndùl. La "femme du Tuniya" est un oiseau pareil au héron pique-boeuf mais il est noir.
-dɨ́ PRA les, leur, eux (obj. de verbe). m̄-gèᶉ̄-dɨ́ àlé. Je ne les connais pas. ìndà-dɨ́ ngá̰y. Il les a frappés beaucoup.
dɨ̀bà VT arrêter, s'arrêter. Kàmyō̰ dɨ̀bà tà bā tɨ́. Le camion est arrêté au bord de la rivière.
dɨ́bā VI tituber. Ngè mò̰y dɨ́bā kɔ̀n-kɔ̀n. Le malade titube de faiblesse. VT faire tituber. ā̰y kàsɨ̀ àĺ bà ì rí nà dɨ́bā-ī? Tu n'as pas bu du boisson mais qu'est-ce que te fait tituber.
dɨ́gà N pioche. Ré ī-gèr̄ tɨ́gā nán̄g kɨ̀ dɨ́gà àlé ànī ā tɨ́gā gō-í. Si tu ne sais pas creuser la terre avec une pioche alors tu vas te frapper à la nuque.
dɨ̀jè V demander. Ngāᶉ̀ dɨ̀jè-ǹ nà ké wàá ì rá wà. Le chef lui demanda où était la natte. m̄-gḛ̀y dɨ̀jè-ī ké lò rā yìbɨ̄ rɔ̄ý ì bà̰ý wà? Je voudrais te demander comment on fait l'huile de karité? m̄-dɨ̀jè gúsɨ̀ bɔ̀bɨ̄-ḿ bà ɔ̀gɨ̄-m̄. J'ai demandé de l'argent à mon père mais il m'a refusé. ī-dɨ̀jè-ǹ kō àĺ nè à lúr̄-ī. Ne lui quémandes pas du mil de peur qu'il ne se moque de toi.
dɨ̀lè N paille pour construire les cases. m̄-ndōgō dɨ̀lè kàdɨ̄ m̄-dɨ̀lè-ň kújɨ́ yā-ḿ. J'ai acheté de la paille pour faire ma maison. VT tresser (le toit) avec la paille. m̄-dɨ̀lè dɔ̀ kújɨ́ yā-ḿ. Je tresse le toit de ma maison avec la paille.
dɨ̀mà N sorte de bière fabriquée avec le miel. Dɨ̀mà ì kàsɨ̀ kɨ́ à rā-n̄ kɨ̀ tèjɨ̀-é. Le "dima" est une boisson fabriquée avec le miel.
31
dɨ̀másɨ̀ Français N dimanche. Ngé-tà-kèm gɨ̄ àw̄-n̄ gír-kújɨ́-Álà ì kɨ̀ ndɔ̄ dɨ̀másɨ̀. C'est le dimanche quand les chrétiens vont à l'église. N la semaine. m̄-rèē làā àsɨ̀ dɨ̀másɨ̀ jōó. Je suis arrivé ici il y a deux semaines. Expr: dɨ̀másɨ̀ kɨ́ gògɨ́ -la semaine prochaine Dɨ̀másɨ̀ kɨ́ gògɨ́ m-āw yā rā kɨ̀là kɨ̀ bɔ̀bɨ̄-ḿ.La semaine prochaine je vais pour travailler avec mon père. Expr: dɨ̀másɨ̀ kɨ́ kété -la semaine passée Dɨ̀másɨ̀ kɨ́ kété tɨ́ ní àw̄ ì rá ǹ ī-rā kɨ̀là àlé ní.La semaine passée là où es-tu parti pour que tu n'aies pas fait le travail. Expr: dɨ̀másɨ̀ ń-tòō -cette semaine
dɨ̀ngàm N homme. ì dḭ̀yá̰ à kéè ì dɨ̀ngàm? Est-ce une femme ou un homme? Kɨ̀là rā dɨ̀ngàm ì ndɔ̀r̄, kɨ̀là rā dḭ̀yá̰ ì ndīr yá̰à̰. Le travail d'un homme est le champ, celui d'une femme est la cuisine. Ngán-ǹ gɨ̄ ì sīᶉí, kɨ́ dɨ̀ngàm gɨ̄ mɨ̀tá, kɨ́ dḭ̀yá̰ gɨ̄ sɔ́. Il a sept enfants, trois garçons et quatre filles.
dɨ̀ngáỳ [dɨ̀ngáỳ, dàngáỳ] Arabe N prison (on dit aussi dàngáỳ). ùwà-n̄ ngè-ɓògɨ̀ ìnā-n̄-á dɨ̀ngáy-á. Ils ont pris le voleur et l'ont mis en prison. V prisonnier. Sádɨ̀ tɨ́ làā dɨ̀ngáỳ gɨ̄ à rā-n̄ kɨ̀là ngá̰y. Au Tchad les prisonniers travaillent beaucoup. N souffrance. m̄-tèē dɨ̀ngáy-á kɔ̄ɔ́. Je suis libéré de la souffrance.
dɨ̀rā VT passer (qqn) sur le chemin. Ré m-āw kɨ̀ mbā tɨ́ bà m̄-dɨ̀rā dḭ̀yá̰ róbɨ́-ó à m-āw kɨ̀ njà-ḿ àlé. Si je pars en voyage et je trouve une femme sur la route alors j'aurai un mauvais voyage (parce que rencontrer une femme au debout du voyage est mauvaise signe).
dɨ̀rò N esp. d'arbre [Combretum glutinosum]. Ré njà-í sír-ī à ī-sā mbī dɨ̀rò īndā hòr-ó ī-mbō̰-ň. Si ton pied est enflé alors cherche des feuilles de l'arbre "diro" et bous-les et masse le (pied) avec.
dɨ̀rò-nàm̄ (Syn: dɨ̀rò) N esp. d'arbre [Combretum glutinosum].
dɨ̀yè VT défaire (toit d'une maison). m̄-dɨ̀yè kújɨ̀ yā-ḿ tɔ̀dɔ̄ yò̰ ò̰ kɔ̄ɔ́. Je défais le toit de la maison parce que les termites l'ont rongé. VI se défaire. Màdɨ̄-nà̰ā̰ yā-jɨ́ dɨ̀yè kɔ̄ɔ́. Notre amitié s'est défaite.
[dòò] N blessure, plaie. Dò ì ngá̰y à? La blessure est-elle grave? Dò kɨ́ njà-ḿ tɨ́ ɔ̀gɨ̄ m̄-njɨ̄rā. La plaie sur mon pied m'empêche de marcher. N piqûre. M-āw m̄-sā ndɨ́jà kàdɨ̄ m̄-ɨ̄ndā tà dò kókɨ́ràng tɨ́. Je vais chercher l'oignon sauvage pour mettre sur la piqûre de scorpion. Expr: kɨ̀ dò-ó -provoquant une blessure Dṵ̀-ǹ kɨ̀ dò-ó à?As-tu reçu une blessure de la piqûre? (cela t'a-t-il mordu avec une blessure?)
dōbɨ̄ (Syn: jáng) N sorte de grand panier. M-ún dōbɨ̄ kàdɨ̄ m-ɔ̄r-ň kūbɨ̄ ndɔ̀r̄-ɔ́. J'ai pris un panier pour ramasser le coton dans mon champ.
dóbɨ̄ V cacher. ɓāl rɔ̄ tɨ́ m-ā̰y m̄-dóbɨ̄ ᶉɔ̄-ḿ kèm bèmbèé. Pendant les années de guerre, j'ai fuit pour me cacher en brousse.
dògɨ̄m-dòӯ N esp. d'herbe annuelle branchue [Vernonia perrottetii].
dójɨ̀ N récipient en métal. ḭ̄ ì ngōn kɨ́ dūú ngá̰y ásɨ́ kòtō màn̄ dójɨ́-ó àlé. Toi tu es un petit enfant, tu ne peux pas porter l'eau dans un récipient en métal.
dòktór̀ N dispensaire. Màjɨ̀ kàw̄ dòktór-ó. Il faut qu'il aille au dispensaire. N infirmier, docteur. Tā à dòktór̀ ìdà-ī nà ì rí? Et qu'est-ce que t'a dit l'infirmier?
dōĺ N esp. d'arbre [Ficus polita]. Dōĺ ì kāgɨ̄ kɨ́ tītɨ̄ kótɨ̄. L'arbre "dol" est un arbre qui ressemble le figuier "koti".
dōĺ N esp. de poisson [Alestes baremoze]. Dōĺ ì kānjɨ̄ kɨ́ tītɨ̄ wá̰ỳ, bà yìbɨ̄-ǹ tá ì ngá̰y àlé. Le poisson Alestes est un poisson comme le poisson "way" mais il n'a pas beaucoup d'huile.
32
dóᶉ̀ N esp. de poisson [Citharinus citharus]. M-ɨ́sá kānjɨ̄ dóᶉ. Je mange un poisson "dor" séché. M-íwà kānjɨ̄ dóᶉ̀ ō kānjɨ̄ yōó ō kānjɨ̄ ngɔ́ᶉ̀ ō. J'ai pris des carpes, des "dor" et des "ngor".
dōᶉīyō N temps d'après la pluie. Làléè ngōn-ḿ, m̄-rèē dōᶉīyō ɓē yā-í tɨ́. Bonjour, mon enfant, je viens chez toi en ce temps d'après pluie.
dōw N chauve-souris. Dōw-gɨ̄ nùjɨ̀-n̄ mángò yā-ḿ. Les chauves-souris détruisent mes mangues.
dò̰ [dò̰ò̰] (Syn: dṵ̀) VT mordre. Yá̰à̰ kɨ́rēý dò̰-m̄. Quelque chose m'a mordu. Bísɨ́ kɔ̄ᶉ à dò̰-ḭ̄ ɓá-à ā óỳ. Si un chien enragé te mord tu vas mourir.
dò̰ō̰ (Syn: dṵ̀ṵ̄) V attacher. ā ī-dò̰ō̰ kɨ̀lā kɔ́ bḭ̄yā̰ tɨ́ ī-rèē-ň ādɨ̄-m̄-ī. Va attacher une corde au cou de la chèvre et amène-la-moi.
dó̰dó̰ò̰ N esp. d'oiseau, Héron Bihoreau.
dɔ̀ [dɔ̀ɔ̀] NIN tête. Dɔ̀-ḿ tōr-m̄. J'ai mal à la tête. NIN épi (d'une céréale). dɔ̀ kō, dɔ̀ másàr, dɔ̀ tḛ̄y, dɔ̀ gɔ̀jɨ̀ - l'épi du mil, du maïs, du petit mil, du sorgho. Expr: dɔ̀ [dèē] ngàn̄g -être têtu Ngōn kɨ́ à̰ӯ sáỳ dɔ̀-ǹ à ngàn̄g ngá̰y.Un enfant qui boit du thé sera très têtu. Expr: dɔ̀ [dèē] ngàn̄g -être en bonne santé Expr: ìngà dɔ̀-ǹ -réussir m̄-rā làkɔ́l̀ ngá̰y bà ń-tò m-ɨ́ngá dɔ̀-ḿ tā.J'ai fait des études mais maintenant j'ai réussi. Expr: dɔ̀ [dèē] tèl̄-ǹ -[qqn] avoir mal à la tête m̄-rā kɨ̀là kùm mbàng tɨ́ ngá̰y àdɨ̄ ń-tò dɔ̀-ḿ tèl̄-m̄.J'ai beaucoup travaillé au soleil et maintenant j'ai mal à la tête. Expr: ndà dɔ̀ [dèē] tɨ́ -mettre pression sur [qqn] Ngōn ní gèr̄ ndīr yá̰ àlé àdɨ̄ kó̰-ǹ ndà dɔ̀-ǹ tɨ́ ngá̰y.L'enfant ne sait pas faire la cuisine et sa mère a mis beaucoup de pression sur elle. Expr: dɔ̀ [dèē] sɔ̀l̄ -[qqn] être humble, doux Dḭ̀yá̰ kɨ́ jóò gɨ̄ ì dḭ̀yá̰ kɨ́ dɔ̀-dɨ́ sɔ̀l̄ à, rā-n̄ kɨ̀là àdɨ̄-n̄ ngà-dɨ́ gɨ̄.Les femmes d'entre temps étaient des femmes douces, elles travaillaient pour leurs maris. Expr: dɔ̀ [dèē] ɔ̀ӯ-ǹ -[qqn] avoir le vertige Dàn-ń m-āl dɔ̀ kāgɨ̄-á ní dɔ̀-ḿ ɔ̀ӯ-m̄ àdɨ̄ m̄-sā kòsō.Quand je suis monté sur l'arbre j'avais de vertige et j'étais sur le point de tomber.
dɔ̀ PRP sur. Bà tītɨ̄-ǹ Súū gḛ̀y rèē dɔ̀ nàng tɨ́ ní ... Mais, comme Sou désirait s'établir sur la terre ... M-āl dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́ kàdɨ̄ m-á̰ yá̰à̰. Je monte dans l'arbre pour veiller. M-āw bèmbèé yē sā dɔ̀ kámbɨ́ ndògɨ̄. Je vais en brousse pour chercher des plantes médicinales (pour me laver avec). Expr: [dèē] kɨ̀ndà ndé dɔ̀-ǹ tɨ́ -[qqn] se défendre Expr: [dèē] kɨ̀ndà [dèē màdɨ̄] dɔ̀-ǹ tɨ́ -[qqn] se défendre contre [qqn d'autre]
dɔ̀ɔ́ AV haut, en haut. Yèl̄ gɨ̄ mān-n̄ dɔ̀ɔ́. Des oiseaux ont passé au dessus.
dɔ̀-bádɨ̀ NIN sommet de la tête. M-ɨ́ndà dɔ̀-bádɨ̀-ǹ. Je l'ai frappé sur le sommet de la tête.
dɔ̀-bḭ̄yā̰ N préparation de cuisine, farine de manioc mélangée avec des arachides.. Dɔ̀-bḭ̄yā̰ ì yá̰ kɨ́ à rā-n̄ kɨ̀ ndùjɨ̄ ngàlì-á ō, wúl̄-dùm-é ō, ísá à ā ā̰y màn̄ ngá̰y. Le plat "tête de chèvre" est une chose qu'on prépare avec la farine de manioc et l'arachide, si tu le manges alors tu vas boire beaucoup d'eau.
dɔ̀-bɨ̀lò-màn̄ N puits (v. bɨ̀lò-màn̄). dɔ̀-bɨ̀lò-màn̄ ì lò kógɨ̄ nà̰ā̰ àlé. Le puits n'est pas en endroit pour s'amuser.
dɔ̀-bò N sorte de grand tambour. Dɔ̀-bò ì kɔ̀dɨ̀ kɨ́ bò ngá̰y kɨ́ à rà tà ɓē yē mbàng gɨ̄ tɨ́. Le "dobo" est un très grand tambour qui reste devant la cour des rois.
dɔ̀-bò-jī (Syn: dɔ̀-kó̰-bò-jī) N pouce. Dɔ̀-bò-jī-ḿ gīndɨ̄ gō màdɨ̄ gɨ̄ tɨ́. Mon pouce est plus court que les autres (doigts).
dɔ̀-bò-màn̄ N esp. de plante grimpante [Kedrostis hirtella].
dɔ̀-bò-njà (Syn: dɔ̀-kó̰-bò-njà) NIN gros orteil. Kāgɨ̄ òsō dɔ̀-bò-njà-ḿ tɨ́ àdɨ̄ tōr-m̄ ngá̰y. Un arbre est tombé sur mon gros orteil et il me fait beaucoup mal.
33
dɔ̀-bū-bḭ̄yā̰-gɨ̄ N le tabac (surnom). Dɔ̀-bū-bḭ̄yā̰-gɨ̄ ì máng dèē kɨ́ kɨ́rēý gɨ̄ à ì sā-n̄ kɨ̀ ngélē-é. Le "dobubiyagi" est un tabac que certains gens mangent avec le natron.
dɔ̀-bū-lò N tas d'ordures, décharge. Wàsɨ̄ kɨ́ dùbɨ̄ dɔ̀-bū-lò tɨ́ nèl̄ àlé. Le melon planté sur les tas d'ordures n'a pas un bon goût.
dɔ̀-ɓádɨ̀ N tombe. Dùm gɨ̄ rā-n̄ dɔ̀-ɓádɨ̀ kɨ̀ sìmā̰ àlé. Les Arabes ne font pas les tombes avec le ciment.
dɔ̀-ɓē N nord. Fáyā ì ɓē kɨ́ rà dɔ̀-ɓē tɨ́. Faya-Largeau est une ville du nord. N pays étranger, à l'étranger. Ngōn-ḿ àw̄ dɔ̀-ɓē tɨ́ ndóō yá̰ tɨ́. Mon fils est parti à l'étranger pour étudier.
dɔ̀-dáǹ NIN relation. Dɔ̀-dáǹ-jí ì lápíyà àlé. Nos relations ne sont pas bonnes. Dɔ̀-dáǹ-jí ì ùnjɨ̄. Nos relations sont bonnes. NIN milieu entre. Dōw ì yèl̄ àlé ō ì dā̰ àlé ō bà à dáӯ dɔ̀-dán-á. La chauve-souris n'est pas un oiseau ni un animal mais il entre les deux.
dɔ̀-dāngā N esp. d'herbe dressée portant une sphère de longues fleurs rouges [Haemanthus multiflorus]. N milieu, entre (plus. choses).
dɔ̀-dā̰ N maladie des oreilles. Dɔ̀-dā̰ ì mò̰y kɨ́ à rā mbī dèē gɨ̄. La "tête d'animal" est une maladie qui attaque les oreilles des gens.
dɔ̀-dīl N maladie de la tête. Ré ā ī-tɔ̄l dīl ngá̰y à dɔ̀-dīl à rā ngōn-í. Si tu tues beaucoup de caïlcédrats alors la maladie "do-dil" va attaquer ton enfant.
dɔ̀-dṵ̀ṵ̄ N botte, assemblage d'objets attachés. m̄-ndōgō dɔ̀-dṵ̀ṵ̄ ndɨ̀sā kùtɨ̀ kàdɨ̄ m̄-lá-ň Njàménà. J'ai acheté dix bottes de balaie pour envoyer à N'djaména.
dɔ̀-gɔ̀gɨ̀ (Syn: dɔ̀-ngāng) N troubles liés à l'apparition des premières dents d'un bébé. Ré dɔ̀-gɔ̀gɨ̀ à rā ngōn ɓá-à à tōm ō à ndèn̄g ō. Si la maladie associée avec l'apparition des dents attaque un bébé alors il va vomir et il aura la diarrhée.
dɔ̀-jī NIN direction. Ré āw kɨ̄ súkɨ̄-ú à ī-tɔ̄ dɔ̀-jī kɨ́ gèl tɨ́ ɓá-à ā íngá ɓē yā-ḿ. Si tu vas vers le marché et tu vires vers la gauche alors tu vas trouver ma maison. ì dɔ̀-jī kɨ́-rá tɨ́? Il est en quelle direction?
dɔ̀-jī NIN pousse (de la main). ì rí ń rā dɔ̀-jī á síᶉ̄ bèē? Qu'est-ce qui t'a enflé la pousse comme ça?
dɔ̀-jɨ̀ngà N troublante, chose troublante. Yá̰ ń m-á̰ ní tò dɔ̀-jɨ̀ngà ngá̰y. La chose que j'ai vu est très troublante.
dɔ̀-kō N partie légère du crâne (des enfants). īlō kɨ̀ndà ngōn kɨ́ dūú nè dɔ̀-kō-ǹ sɔ̀l̄ ngá̰y. Il ne faut pas taper un petit enfant parce que la partie légère de la tête est très faible.
dɔ̀-kó̰-bò-jī (Syn: dɔ̀-bò-jī) NIN pouce. Ré dɔ̀-kó̰-bò-jī-í gòtóō à ā ásɨ́ kùwà yá̰ àlé. Si tu n'as pas un pouce tu ne peux pas saisir quelque chose.
dɔ̀-kó̰-bò-njà (Syn: dɔ̀-bò-njà) NIN gros orteil. Ré dò ì dɔ̀-kó̰-bò-njà-í tɨ́ à njɨ̄rā à tōr-ī ngá̰y. Si tu as une plaie sur ton gros orteil alors marcher sera très pénible pour toi.
dɔ̀-kɔ̀r̄ N calvitie. Dɔ̀-kɔ̀r̄ yā-ǹ ɓɨ́gà-ǹ. Sa calvitie le vieillit.
dɔ̀-màm N maladie de ventre des enfants, traité par un rite spécial. Dɔ̀-màm ì mò̰y kɨ́ dèē à àw̄-ň dòktór̀-ó àlé. La maladie du ventre est une maladie qu'on ne soigne pas à l'hôpital.
dɔ̀-mɨ̀là N esp. d'herbe dressé et ligneuse [Indigofera capitata].
34
dɔ̀-múng N mal de ventre. Ré dɔ̀-múng rā-ī ànī ī-lō kɨ̀sà mɨ̀njò. Si tu as mal au ventre alors il ne faut manger des haricots.
dɔ̀-nàng N pays, territoire. Bà lò kɨ́ dɔ̀ nàng tɨ́ ì sà̰y ngá̰y, àdɨ̄ Súū òsō ì dɔ̀-nàng ɓēdàyāá tɨ́. La terre était encore très loin, si bien que Sou ne tomba pas au pays de Bédaya. ɓɔ̀l gɨ̄ à̰ӯ-n̄ nà̰ā̰ màlàng dɔ̀-nàng Bāyā tɨ́. Tous les lions ont fuit au pays des Gbaya. N la terre. Dèē gɨ̄ ìdà-n̄ nà nápàr dèē gɨ̄ ì sɔ́ dɔ̀-nàng tɨ́. Les gens disent que il y quatre races de personnes sur la terre.
dɔ̀-nàsɨ̄ N type de maladie. Dɔ̀-nàsɨ̄ ì mò̰y yē ngán ngé-ndò̰ gɨ̄. La "do-nasi" est une maladie des enfants des chasseurs.
dɔ̀-nìn̄ NIn limite, délimitation entre deux terrains. Ré ā ī-ndɔ̀r̄ ɓá-à īndā mà̰ӯ dɔ̀-nìn̄-sí kɨ̀ màdɨ̄-í. Si tu labours (un champ) alors fais attention sur la délimitation avec ton voisin.
dɔ̀-ndɔ̄-gɨ̄ (Syn: kɨ̀-ndɔ̄-gɨ̄) AV toujours, souvent. J-ìsà yá̰ nà̰ā̰-tɨ́ dɔ̀-ndɔ̄-gɨ̄. Nous mangeons ensemble toujours.
dɔ̀-ngàn̄g N entêtement, caractère récalcitrant. Dɔ̀-ngàn̄g ì hál kɨ́ màjàlé. L'entêtement est une mauvaise habitude.
dɔ̀-ngāng (Syn: dɔ̀-gɔ̀gɨ̀) N troubles liés à l'apparition des premières dents (bébé). Dɔ̀-ngāng rā ngōn-ḿ àdɨ̄ ndèn̄g ngá̰y. Mon enfant fait ses dents de sorte qu'il a beaucoup de diarrhée.
dɔ̀-njà N récompense (normalement ìndā dɔ̀-njà [dèē] "donner [qqn] un récompense"). Ngōn rā kɨ̀là ngá̰y àdɨ̄-m̄ àdɨ̄ m̄-ɨ̄ndā dɔ̀ njà-ǹ kɨ̀ gúrsɨ̀ mḭ́. L'enfant a beaucoup travaillé pour moi et alors je l'ai récompensé avec 25 francs.
dɔ̀-rā N mal de tête provoqué par des animaux ou personnes qu'on a tué. Mò̰y yā-ǹ ń-nò̰ó̰ ì dɔ̀-rā wàlá ì dɔ̀-kɨ̀gà àlé. Sa maladie est une mal de tête du à l'influence d'animaux tués, et pas un simple mal de tête.
dɔ̀-ràw NIN endroit fréquenté par (qqn). Dɔ̀-bɨ̀lò-màn̄ ì dɔ̀-ràw dḭ̀yá̰-gɨ̄. Un puits est un lieu fréquenté par les femmes.
dɔ̀-ᶉā̰ [dɔ̀rā̰,dɔ̀rō̰] N ciel. Kìl̄ màn̄ tàā dɔ̀-ᶉā̰. Les nuages couvrent complètement le ciel.
dɔ̀-rḭ̀yà̰-màn̄ N tourbillon; très fort courant d'un cours d'eau. ī-gèr̄ kàl màn̄ àĺ à ī-lō kàw̄ dɔ̀-rḭ̀yà̰-màn̄ tɨ́. Si tu ne sais pas nager, il ne faut aller dans les tourbillons d'eau.
dɔ̀-sɨ̄ngā N gêne, chose désagréable, affliction. M-ō kɔ̀ŕ kɨ́ tò dɔ̀-sɨ̄ngā ngá̰y. J'ai écouté des cris désagréables.
dɔ̀-sɔ̀l̄ N politesse, amabilité. Dɔ̀-sɔ̀l̄ kɨ̄ ᶉɔ̄ dèē gɨ̄ tɨ́ ì yá̰ kɨ́ màjɨ̀ ngá̰y. La politesse à l'égard d'autrui est une bonne chose.
dɔ̀gɨ̀ N buffle. Dɔ̀gɨ̀ ḭ̀ dā̰ kɨ́ tītɨ̄ màn̄g bà nḭ̀-tá kɨ́ rɔ̄ ngá̰y. Le buffle est un animal de la taille du boeuf, mais il est beaucoup plus agressif.
dɔ̀gɨ̄ N étoile de matin. Dɔ̀gɨ̄ ń ndà nò̰ó̰ lò tī kɔ̄ɔ́. L'étoile de matin qui reste là, (indique qu'il) fait jour.
dɔ̀gɨ̀m̄ N lièvre. Súū nḭ̀-n̄ kɨ̀ dɔ̀gɨ̀m̄ àw̄-n̄ mbā tɨ́. Sou et le lièvre partirent en voyage. Dɔ̀gɨ̀m̄ ì dā̰ kɨ́ mbī-ǹ ngāl ngá̰y; kùm-ǹ ì kɨ́ èdɨ̄. Le lièvre est un animal aux oreilles longues, et il est très malin.
dɔ́ḿ N esp. de palmier. Dɔ́m dèē gɨ̄ à ìjō-n̄ wàá tɨ́ ō ndò gɨ̄ à òjō-n̄ ìlā-n̄ dɔ̀-dɨ́ tɨ́ ō. Le palmier "dom", les gens tressent des nattes avec et aussi les initiés le tressent pour porter sur leurs têtes. N masque d'initiés (normalement fabriqué avec cet arbre). Dɔ́ḿ dɔ̀ ndò dɨ̀ngàm, dèē-kɨ́-dḭ̀yá̰ à ɔ̀dɨ̀ jī-ǹ tɨ́ àlé. Le masque d'initiés, une femme ne le touche pas avec la main.
35
dɔ̀m-dɔ̀ NIN tête (ou bien dɔ̀mɔ̀-dɔ̀). Dɔ̀m-dɔ̀ Sàᶉ̄ gɨ̄ bò ngá̰y. Les têtes des Sar sont très grandes.
dɔ̀ḿ-kɨ̀ᶉò N esp. d'herbe [Leucas martinicensis] (ou bien kɨ́-dɔ̀ḿ-kɨ̀ᶉò). Dɔ̀ḿ-kɨ̀ᶉò ì mṵ̀ kɨ́ kɨ̀ᶉò-ǹ ì ngá̰y. L'herbe "dom-kiro" est une herbe ayant beaucoup de noeuds dans sa tige.
dɔ̀ḿ-sɨ̀ló N esp. d'insecte (ou bien kɨ́-dɔ̀ḿ-sɨ̀ló). dɔ̀ḿ-sɨ̀ló ì kùᶉ̄ kɨ́ dò̰ tōr ngá̰y. Le "dom-silo" est un insecte avec une piqûre qui fait très mal.
dɔ́nɔ̀ N force, violence. Ngāᶉ̀ tàā kānjɨ̄ kɨ̀ dɔ́nɔ́-ɔ́. Le chef a pris le poisson par force. Expr: rā dɔ́nɔ̀ dɔ̀ [dèē] tɨ́ -opprimer [qqn] ā ī-rā dɔ́nɔ̀ dɔ̀ bɔ̀b-í tɨ́ tām rí tɨ́?Tu opprimes ton père pour quoi?
dɔ́ndɨ̀ N pubis. M-á̰ dɔ́ndɨ̀-ǹ àlé. Je n'ai pas vu son pubis (euphémisme au tribunal pour indiquer l'absence de relations sexuelles)
dɔ̀ndɔ̄ N toile d'araignée. Kón̄g yéē ᶉɔ̄-ǹ kùtɨ̀ dɔ̀ndɔ̄ súū tɨ́. La mouche remuait dans la toile d'araignée.
dɔ̀ngᶉɔ̀ N esp. de termite (Bellicositermes) (construit la termitière cathédrale kō̰y-wā̰). Dɔ̀ngᶉɔ̀ gɨ̄ à rā-n̄ túlò kɨ́ ngāl ngá̰y. Les termites Bellicositermes font des grandes termitières.
dɔ̀rnɔ̄ N métal brun ou jaune spécial pour les bracelets. Kɔ̀dɨ̀ nṵ̄ dɔ̀rnɔ̄ rā nɨ̄ngá tɨ́. Le forgeron fond le métal brun pour en faire des anneaux.
dùú N petite poterie utilisée par les enfants et pour les initiés. Dèē gɨ̄ à ìndā-n̄ màn̄ kà̰ӯ ngán-kɨ́-kásɨ̄ gɨ̄ hòr-ó ì kèm dùú. On fait bouillir l'eau à boire pour les nouveau-nés dans le petit pot "du".
dūú VI être petit. Kɨ̄njá kɨ́ dūú bèē ń-tòō àsɨ̀ gúrsɨ̀ kùtɨ̀-mḭ́ àlé. Une petite poule comme ça ne vaut pas 250 francs. Ngōn dūú ngá̰y, àsɨ̀ rā kɨ̀là àlé. L'enfant est tout petit, il ne peut pas travailler. Expr: dūú kùm [dèē] -[qqn] ne pas être satisfait M-ādɨ̄-ǹ kānjɨ̄ ngá̰y bà dūú kùm-ǹ.Je lui ai donné beaucoup de poisson mais il n'était pas satisfait.
dù-lòý (Syn: kɨ̀-sḭ́) N matin. M-āw dù-lòý làā. J'y suis allé ce matin. Ré ó̰ò̰ mùr̄ dù-lòý ā ī-ɓī ngá̰y. Si tu manges la boule le matin, tu dormiras beaucoup (pendant la journée.) Expr: dù-lòý làā -ce matin
dùbɨ̄ V semer, planter. Màn̄ èdɨ̀ ngá̰y àdɨ̄ j-à dùbɨ̄ yá̰ ɓōó-làā àlé. Il pleut beaucoup et nous n'allons pas planter aujourd'hui. V enterrer. Ngán gɨ̄ dùbɨ̄-n̄ gúsɨ̀ nàng tɨ́ = Ngán gɨ̄ dùbɨ̄-n̄ gúsɨ̀ nàńg. Les enfants ont enterré l'argent dans le sol.
dūbɨ̄ (Syn: ɓūtɨ̄) N tas (intentionnellement fait). Ngè-gātɨ̄ kūbɨ̄ ùdɨ̀ dūbɨ̄ kūbɨ̄ kèm súkɨ̄-ú kàdɨ̄ gātɨ̄-ń. Le marchand de vêtement a mis les vêtements en tas au marché pour les vendre.
dūbɨ́-jōó NUM deux mille.
dùbɨ̄-yóò [dùbīyò] N esp. de tubercule. Ré ā ī-dùbɨ̄ dùbɨ̄-yóò njà kógīí ànī ā ī-sā kɨ̀ dɔ̀ ɓāl gɨ̄ màlàng. Si tu plantes ce tubercule une année alors tu peux le trouver chaque année.
dūbú NUM mille. m̄-ndōgō bḭ̄yā̰ ń-tòō ì gúsɨ̀ dūbú. J'ai acheté cette chèvre là pour 5000 CFA.
dùdɨ̄ VT écraser. m̄-dùdɨ̄ ngō kàdɨ̄ m̄-rā-ň hòr. J'ai écrasé de brindilles pour en faire du feu.
dùdɨ̄ N esp. d'antilope, Éland de Derby. Dùdɨ̄ ì dā̰ kɨ́ tītɨ̄ nàsɨ̄ bā nàsɨ̄ tá dūú màn̄-ǹ. L'éland de Derby est un animal pareil à l'antilope cheval mais l'antilope cheval est plus petite que lui.
36
dúdɨ̄ N harpon de pêche à deux barbes. Dúdɨ̄ ì yá̰ ndò̰ kānjɨ̄, dèē ndò̰ō̰-ň kāgɨ̄-á àlé. Le harpon "dudi" est une chose pour la pêche, on chasse pas dans la forêt avec.
dúdɨ̄ VT écraser (plus. choses, plus. fois, etc.) (fréq. de dùdɨ̄). m̄-dúdɨ̄ ngō kàdɨ̄ m̄-rā-ň hòr. J'écrase des brindilles pour faire le feu.
dūdɨ́-màn̄ N esp. d'oiseau, Grèbe castagneux.
dùjùjɨ̀ [dùjùj, dùjùjɨ̀] ID rester saillant (avec rà, tò). Ngé kɨ̀ndà bál̀ gɨ̄ rà-n̄ dùjùjɨ̀ kàdɨ̀-dɨ́ kàᶉī. Les joueurs de football restaient saillants avec leurs poitrines nues.
dùl N biche-cochon (Céphalophe de Grimm). Dùl ì dā̰ kɨ́ tītɨ̄ bḭ̄yā̰ bà nḭ̀-tá ì kɨ́ ngɔ̄dɨ̄ ngá̰y ō ḭ̀ bàl ngá̰y ō. La biche-cochon est un animal de la taille d'une chèvre, mais elle court vite et elle saut beaucoup.
dùĺ-bàtɨ̄ N agneau. Dùĺ-bàtɨ̄ ré āw-ň súkɨ̄-ú à tèē nàr àlé. Un agneau, si tu l'apportes au marché tu ne gagneras pas beaucoup d'argent.
dùĺ-kòrō N ânon. dùĺ-kòrō àsɨ̀ kɨ̀tō yá̰ àlé. Le ânon ne peut pas porter des choses.
dùĺ-màn̄g N veau. m̄-ndōgō dùĺ-màn̄g yē kùl̄. J'ai acheté un veau pour élever.
dùm NP Arabe. á̰ lá̰yā̰ kɨ́ mbùᶉ̄ dùm tɨ́. Tu vas voir l'amulette sur le derrière de l'arabe.
dùm̄ VT dépasser. Bà dùm̄ dɔ̀ bɔ̀bɨ̄ dḭ̀yá̰ kɔ̄kɨ́, àdɨ̄ àdɨ̄ dɨ̀ngàm kɨ̀ dḭ̀yá̰. Et cela dépassa complètement le père de la fille, si bien qu'il donna sa fille à cet homme.
dùm̄-yò N esp. d'oiseau. Ré ā ī-gḛ̀y tɔ̄l dùm̄-yò ɓá-à ā índá ì dɔ̀-ǹ tá. Si tu veux tuer l'oiseau "dum-yo" il faut lui tirer à la tête.
dūn NIN bassin; rein. M-ɨ̄sō dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́ àdɨ̄ dūn-ḿ tétɨ̄. Je suis tombé de l'arbre et je me suis cassé le bassin.
dùn-ɓē (Syn: mbɔ̄r-ɓē-kɨ́-gèlé) N l'est (direction). Mbàng à ìɓà dùn-ɓē tɨ́. Le soleil se lève à l'est.
dúníyà [dúníyà, dúnyà] Arabe N monde, vie. Kàdɨ̄ dɔ̀-í ndà tītɨ̄ yā-ḿ dúníyà tɨ́. Pour que ta tête blanchisse comme la mienne au long des jours [Litt: dans ce monde]. Expr: kūm dúníyà -partie du monde, continent Mɔ̀rkḛ́ḛ̀ gɨ̄ ì dèē gɨ̄ kɨ́ ḭ̀-n̄ ì kūm dúníyà kɨ́-ràng tɨ́.Les américains sont des gens qui viennent d'autre partie du monde. Expr: kūm dúníyà kɨ́ sɔ́ gɨ̄ -les quatres coins du monde Bɔ̀bɨ̄-m̄ àw̄ mbā kūm dúníyà kɨ́ sɔ́ gɨ̄ tɨ́ màlàng àdɨ̄ gèᶉ̄ yá̰ ngá̰y.Mon père a voyage aux quatres coins du monde et il connaît beaucoup de choses.
dúnyà-kɨ̄lā N minuit. ì kɨ̀mā á njɨ̄rā dúnyà-kɨ̄lā-á à? Tu es sorcier pour marcher à minuit?
dūngɨ̄rū N morceau de bois cylindrique. ún dūngɨ̄rū kāgɨ̄ ń-nṵ̀ṵ́ ādɨ̄ m̄-tàā-ň gír dɔ̀-ḿ. Prends-moi ce bois ronde pour y appuyer ma tête.
dúᶉ̀ (Syn: ndàn̄g) N réticence, têtu. m̄-ndìgɨ̀ kɨ̀ dúᶉ-ú tɨ́. J'accepte avec réticence. ì bà̰ý á ī-rā dúᶉ bèē? C'est comment que tu es réticent?
dúrdùr Arabe N maison rectangulaire à toit plat, en terre. Dúrdùr ì kújɨ́ rā Sùwā gɨ̄. La maison rectangulaire est la maison des arabes.
dùᶉù Av gris, pas clair (le temps) (on dit aussi dùᶉùᶉù). Lò tò dùᶉù. Il fait un temps gris (nuages, brume, poussière, etc.) Av demi-fermés (les yeux). Kùm-ǹ tò dùᶉù tītɨ̄ kɨ́ ḭ̀ dɔ̀ ɓī tɨ́- Il a les yeux qui se ferment comme comme s'il vient de se réveiller.
dúᶉú N esp. d'oiseau, Grand Calao d'Abyssinie. Dúᶉú tḛ̀ḛ̄ tà-ǹ ngá̰y. Le calao ouvre grandement sa bouche.
37
dúùᶉú N poussin. Kòĺyó nāᶉ dúùᶉú yā-ḿ dù-lòý làā. L'aigle a pris mon poussin ce matin.
dùᶉùᶉù Id exactement (la même). Dɔ̀-dɨ́ àsɨ̀ nà̰ā̰ dùᶉùᶉù. Ils sont d'exactement la même taille (on considère la taille au niveau de la tête).
dūsɨ̄wár̀ Français N complications, problèmes. ḭ̄ ngōn kɨ́ dūú ā ī-sā dūsɨ̄wár̀ à? Es-tu un enfant pour chercher des problèmes?
dùwà N trou pour la semence. Dùwà dùbɨ̄ wúdùm ì ngɔ̀ᶉ ngɔ̀ᶉ rɔ̄ nà̰ā̰ tɨ́. Les trous de semence pour planter les arachides côte à côte.
dùy N liane ou arbuste en latex [Landolphia owariensis]. Kàn̄ dùy kídɨ̄ ngá̰y ō dèē à ìsà àlé ō. Le fruit de la liane "duy" est tout petit et les gens ne le mangent pas.
dùӯ N esp. de petite herbe à gousse mince et allongée [Gynandropsis gynandra]. Dùӯ kɨ́ ndīr kànjɨ̄ yíᶉ̀ àtɨ̄ ngá̰y. La plante Gynandropsis gynandra cuite sans oseille est très amère.
dúӯ VI se promener sans but, flâner (indique une habitude) (v. aussi dáӯ). ḭ̄ dèē-kɨ́-dɨ̀ngàm kɨ́ bà̰ý á ā-dúӯ bèē? Tu es quel homme pour te promener comme ça (sans rien faire)?
dùy-ɓètɨ̄ N esp. de liane, donne un lien qui n'est pas résistant.
dūy-dùndɨ̀ N esp. d'arbre [Strychnos spinosa]. Dūy-dùndɨ̀ ì kāgɨ̄ kɨ́ kàn̄-ǹ ngón̄g ngá̰y. Le "duydundi" est un arbre dont le fruit est très gros. Kàn̄ dūy-dùndɨ̀ nèl̄ tītɨ̄ kàn̄ dūy-rènjɨ̄ àlé bà bò mān kàn̄ dūy-rènjɨ̄. Le fruit du "duy-dundi" ne sont pas si délicieux que le fruit du "duy-renji" mais il est plus grand que celui de "duy-renji"
dùy-màm N esp. de liane utilisée pour soigner les maux de ventre.
dūy-ndéỳ N esp. d'arbuste [Strychnos innocua] avec des longues branches droites. āw ī-sā dūy-ndéỳ ādɨ̄ jɨ̀-tɨ̄ndā-ň màn̄g gɨ̄. Va chercher (branches de) l'arbre "duyndey" pour que nous frappions les boeufs avec.
dūy-rènjɨ̄ N esp. d'arbre [Strychnos innocua]. Dūy-rènjɨ̄ nèl̄ màn̄ dūy-dùndɨ̀. Le (fruit du) Strychnos "renji" est plus agréable que celui du Strychnos spinosa. Kàn̄ dūy-rènjɨ̄ ì kɨ́ gūrū ō dūú dūú ō. Les fruits du "duy-renji" sont ronds et petits.
dùy-yàbɨ̀ N esp. de plante grimpante qui pousse près de l'eau [Paullinia pinnata].
dṵ̀ [dṵ̀ṵ̀] V mordre (v. dò̰).
dṵ̀ṵ̄ (Syn: dò̰ō̰) V attacher. Dɨ̀ngàm kógīí àw̄ sā bḭ̄yā̰ dṵ̀ṵ̄ ɓē-é lò nèé. Un homme partit chercher une chèvre et l'attache chez lui.
dṵ́ṵ̄ VT mordre, piquer (plus. fois) (fréq. de dò̰). Yíl̄ gɨ̄ dṵ́ṵ̄-m̄-n̄ ngá̰y ndɔ̄ɔ́-làā. Les moustiques m'ont beaucoup piqué cette nuit.
dṵ́ṵ̄ VT attacher (plus. fois, plus. choses, etc.) (fréq. de dṵ̀ṵ̄). ī-sā kɨ̀lā ī-dṵ́ṵ̄-ň mṵ̀ gɨ̄. Cherche de la corde et attache les pailles.
dṵ̀ṵ̄y-dɔ̀-tɨ̀tōý-tɨ́ N esp. d'insecte volant. Dṵ̀ṵ̄y-dɔ̀-tɨ̀tōý-tɨ́ ì kùᶉ̄ kɨ́ tītɨ̄ kó-tḛ̀ӯ bā n-ḭ̀ḭ̄ tá yùbɨ̄-ǹ gòtóō? Le "duydotitoyti" est un insecte pareil à la petite abeille mais lui il n'a pas de miel.
è [è] (Syn: yò) INJ exclamation de désapprobation. è, ì rí ǹ ā ī-rā nṵ̀ṵ́? Ho, que fais-tu là?
38
PRA en, dans. kèm kèē-é dans le van PRA marqueur d'instrumentalité (avec la prép. kɨ̀). m̄-ndégɨ̄ wúl̄-dùm kɨ̀ jī-ḿ-é. J'ai arraché les arachides avec la main. ùgɨ̀-m̄ kɨ̀ hḛ̄lḛ̄ jī-nè-é. Il m'a pincé avec ses ongles.
èdē Français V aider. Tām-rí tɨ́ nḭ̄ ī-gḛ̀y èdē-m̄ àlé? Pourquoi ne veux-tu pas m'aider?
èdɨ̀ VI tomber (pluie). Màn̄ èdɨ̀ ngá̰y, j-àsɨ̀ kàdɨ̄ jɨ̀-ndɔ̀r̄ ɓōó-làā àlé. Il pleut beaucoup, on ne peut pas semer aujourd'hui. VT chier (obj. toujours yèdɨ̄). Bísɨ́ èdɨ̀ kèm-ndògɨ̄-ó. Le chien a déféqué dans la concession.
èdɨ̄ VI être intelligent (sujet toujours kùm). Kùm ngōn ń-tòō èdɨ̄ ngá̰y. Cet enfant est très intelligent.
èᶉ VI être développé, grossir. ḭ̄ nɨ̀kóō ń-tòō ā éᶉ̀ ì rɨ́ngá̰y-tɨ́. Toi qui es ici, quand vas-tu grossir? Kɔ̀sɔ̀ng yā-ḿ ń m̄-tɔ̄ gùm̄ àlé ní èᶉ àlé. Mon cochon que je n'ai pas castré ne développe pas.
éèsé INT voilà le moment pour, c'est le bon moment pour. éèsé, m-ḭ́ḭ̀ tà mbāý mbó tɨ́ kɔ̄ɔ́. C'est le bon moment pour moi de laisser cette conversation idiote.
-ḛ́ LOC dans, en, etc. (affixe locatif) (avec nom dont la dernière est voyelle ). LOC marqueur d'instrumentalité (avec la prép. kɨ̀). Dḭ̀yá̰ ìgà kùm ndùjɨ̄ kɨ̀ tḛ̀mḛ̄-ḛ́. La femme tamise la farine avec un tamis.
gàbɨ̀ VI former un gonflement, être gonflé. Dɔ̀ kùm-ǹ gàbɨ̀ sùlùlù. Il a l'arcade sourcilière gonflée (après un coup). VI être gros et crochu (nez). Kɔ́n-ǹ gàbɨ̀ gòròng. Il a un gros nez crochu.
gàbɨ̀-kɔ̀sɨ̀ N houe usée et pas tranchante. Bɨ̀ᶉà-kɔ̀sɨ̀ kɨ́ ngáā ì rí ā ī-ndɔ̀r̄ kɨ̀ gàbɨ̀-kɔ̀sɨ̀-ɔ́. Un grand expert cultivateur, et pourquoi tu laboures avec une houe usée.
gàbɨ̀-kɔ̀sɨ̀ N esp. d'oiseau, martinet des palmiers. Gàbɨ̀-kɔ̀sɨ̀ ì yèl̄ kɨ́ à rā ɓē dɔ̀ màᶉ tɨ́ ō dɔ̀ gèᶉ̄ tɨ́ ō. Le martinet des palmiers est un oiseau qui fait son nid dans les rôniers et palmiers doum.
gádɨ̄rā VT accabler, submerger. kɨ̀là/mò̰y/ɓī gádɨ̄rā-m̄ - je suis accablé par le travail/la maladie/le sommeil.
gàgā VI être mûr (avec produits qu'on doit manger avant leur maturité). Nɨ́má kɨ́ gàgā dèē à ndīr-n̄ tá̰ àlé. Le gombo mûr, on ne l'utilise pas dans la sauce.
gágágɨ́ AV belle et bien. M-ɔ̄tɨ̄ kèm ɓē-é gágágɨ́. Je suis bel et bien arrivé au village.
gàgɨ̀ N esp. de sagaie. Gàgɨ̀ ḭ̀ yá̰ ndò̰ kɨ́ tītɨ̄ sɔ̀ngɔ̀y bà nḭ̀-tá àw̄ kɨ̀ mbètɨ̄-ǹ. La sagaie "gage" est un outil de chasse pareil à la sagaie "songoy" mais elle a des barbes.
gàgɨ̀ N esp. de poisson: poisson-chat, silure. ìngè ì gàgɨ̀ jōó ngóy. Il n'a trouvé que deux poisson-chats.
gàgɨ̀-būĺ N esp. de poisson [Synodontis batensoda].
gàgɨ̀-gómbɨ̀-ròsɨ̀-tò N esp. de poisson [Clarotes laticeps]. Gàgɨ̀-gómbɨ̀-ròsɨ̀-tò ì gàgɨ̀ kɨ́ mbāý-ǹ ì ngá̰y. Le Clarotes laticeps est un silure avec beaucoup de barbes.
gàgɨ̀-ngò̰y N esp. de poisson, silure [Auchenoglanis biscutatus].
gàgɨ̀-yéᶉ̄ N esp. de poisson, silure [Schilbe uranoscopus]. Gàgɨ̀-yéᶉ̄ ì gàgɨ̀ kɨ́ ā íngá-dɨ́ kùm màn̄ gɨ̄ tɨ́ màlàng. Le Schilbe uranoscopus est un silure que tu vas trouver à toutes les eaux.
39
gàgɨ̀rà N esp. de natte rigide qu'on ne peut pas enrouler. M-ā m̄-tò ɓōó-làā ì kɨ̀ gàgɨ̀rà-á. Je me couche aujourd'hui sur la natte. Expr: tò gàgɨ̀rà ndà -dormir sur le dos
gàgɨ̀rà N poitrine. ísà ì rí á gàgɨ̀rà-í ndèᶉ̄ bèē? Qu'est-ce que tu manges pour que ta poitrine soit si épaisse comme ça?
gágɨ̀rá AV fragment de poterie. ún gágɨ̀rá ādɨ̄-m̄ m-ɓōkɨ́ màn̄ kūtɨ́ m-ādɨ̄ kɨ̄njá gɨ̄. Prends un morceau de poterie pour que je verse de l'eau dedans pour les poulets.
gàjɨ̀ VI être fourchu. Kāgɨ̄ ń-tòō gàjɨ̀, màjɨ̀ rā dàbɨ̀ ngá̰y. Ce bois est fourchu; c'est bon pour faire un hangar.
gàjɨ̀ NIN corne. Ngáǹ bàlsáà-gɨ̄ kɨ́ gḛ̀y-n̄ nà̰ā̰ ngá̰y, nḭ̀-n̄ ḭ̀yà̰-n̄ nà̰ā̰ àĺ, bà ɔ̀dɨ̀-n̄ ᶉɔ̄ nà̰ā̰ àlé, ì rí? ì gàjɨ̀ dā̰. Des jeunes hommes qui s'aiment beaucoup, ne se quittent jamais, mais ne se touchent jamais, qu'est-ce que ce sont? Ce sont les cornes (des animaux). Gàjɨ̀ màn̄g Mbōrō ngāl mān gàjɨ̀ màn̄g kɨ́rēý gɨ̄. Les cornes des boeufs Mbororo sont plus longues que celles des autres boeufs.
gājɨ̄ VT casser en deux. ī-gājɨ̄ kìníǹ ādɨ̄-m̄. Casse le comprimé en deux pour moi.
gājɨ̄ VT fendre. Dḭ̀yá̰ gājɨ̄ wàsɨ̄ nà̰ā̰ tɨ́. La femme a divisé le melon.
gājɨ̄ N morceaux ( gájɨ̀ avec au pluriel). ún gājɨ̄ jóò àdɨ̄ m-ɨ̄ndā hòr-ó. Prends un morceau de poterie pour que je le mette au feu.
gájɨ̀ NIN morceaux (v. aussi gājɨ̄). Ngōn tɔ̄ jóò àdɨ̄ gájɨ̀-ǹ gɨ̄ ròsɨ̀-n̄ lò kújɨ́-ú. L'enfant a cassé le canari et les morceaux sont partout dans la maison.
gájɨ̄ VT couper (en plus. morceaux) (fréq. de gājɨ̄). ī-gájɨ̄ kìníǹ nà̰ā̰-tɨ́ lò sɔ́ bà ún kógɨ̄ḿ ādɨ̄ ngōn. Coupe le comprimé en quatre morceaux et prends un et donne-le à l'enfant.
gájɨ́-bòng N morceau de poterie. M-ɨ̄ndā gájɨ́-bòng hòr-ó, m̄-ɓōkɨ́ nán̄g kūtɨ́ àdɨ̄ kɨ̀rē. Je mets un morceau de poterie sur le feu en ayant versé dedans un peu de sable et je le fais chauffer.
gājɨ̄-gà̰ AV fragment de poterie utilisable. ī-ɓōkɨ́ màn̄ kèm gājɨ̄-gà̰ tɨ́ īndā hòr-ó ādɨ̄-m̄. Verse de l'eau dans le fragment de poterie et fais-la bouillir pour moi.
gájɨ́-gá̰à̰ N reste (de qqc qu'on mange ou qu'on boit). Gájɨ́-gá̰à̰ màn̄ ndì kèm bɨ̀tél-é. Il reste de l'eau dans la bouteille.
gàjɨ̀ḿ-gàᶉ́ N sorte de sauce comportant des haricots pilés. Gàjɨ̀ḿ-gàᶉ́ ì tá̰ kò̰ ngé-ndɔ̀r̄ màn̄g gɨ̄. La sauce d'haricots pilés est la sauce préférée des laboureurs qui travaillent avec la charrue.
gàkɨ̀ AV par hasard. m̄-ndɔ̄dɨ̄-ǹ gàkɨ̀. Je l'ai rencontré par hasard.
gàkɨ̄ N court moignon laissé sur une branche après coup. Gàkɨ̄ kāgɨ̄ ń-tòō ì ngá̰y àdɨ̄ màjɨ̀ rā-ň kāgɨ̄-púsɨ̀ àlé. Ce bois a beaucoup de moignons, ce n'est pas bon pour faire un timon.
gákɨ̄ V élever la voix, gronder. m̄-gákɨ̄ ngōn ngá̰y tɔ̀dɔ̄ gḛ̀y rā kɨ̀là àĺ. Je gronde beaucoup l'enfant parce qu'il ne veut pas travailler. N dispute, interdiction. Gákɨ̄ nà̰ā̰ yē-dɨ́ ùn kùm-mbàng ngá̰y. Leur dispute a duré longtemps.
40
gàl N idiotie, comportement excentrique. Dèē kɨ́ gàl à rā ndɔ̀r̄ àlé. Une personne excentrique ne laboure pas le champ. VI se comporter excentriquement, pas comme il faut. Ngōn hágɨ́-ḿ gàl ngá̰y tītɨ̄ dèē kɨ́ ɓòdɨ̀ bèē. Mon fils ainé se comporte très excentriquement comme un fou. Expr: gàl dùm -personne islamisée Expr: gàl ɓògɨ̀ -voleur incompétent (il ne vol que des petites choses, on l'attrapent facilement, etc.) Gàl ɓògɨ̀ à ɓògɨ̀ ì sèmbē yā dḭ̀yá̰ gɨ̄, à ɓògɨ̀ yá̰ kɨ́ ngáā àlé.Un voleur incompétent vole vole les tasses des femmes mais pas les grands choses. Expr: gàl kàsɨ̀ -ivrogne qui fait toujours les bêtises quand il est saoul Gàl kàsɨ̀ ì dèē kɨ́ à à̰ӯ kàsɨ̀ à à ò̰ ngédɨ́-màn̄ gē èdɨ̀ yèdɨ̄ gē rɔ̄-ń tɨ́.Un alcoolique excentrique est une personne qui boit la boisson et il pisse ou défèque sur son corps. Expr: gàl sā dḭ̀yá̰ gɨ̄ -un coureur de jupons sans compter les risques Màdɨ̄-ɓē-ḿ ì gàl sā dḭ̀yá̰ gɨ̄ àdɨ̄ sā nḭ̄yá̰ ngāᶉ̀.Mon voisin est un coureur de jupons qui prend beaucoup de risques, il cherche la femme du chef.
gàĺ N gourde. Ngè-ndɔ̀r̄ ìlà gàĺ yē-ǹ kɨ̀ màn̄-á gír-sɔ́l̀-ǹ tɨ́. Le cultivateur met sa gourde pleine de l'eau sous les aisselles. N bouteille (on dit aussi bɨ̀tél). ādɨ̄-m̄ gàĺ m̄-tūr yìbɨ̄ kèm-é. Donne-moi une bouteille pour que je verse l'huile dedans.
gál̀ VI être bancal (les jambes). Ngōn kɨ́ dūú ngá̰y ré ā ī-dò̰ō̰-ǹ gìdɨ̀ tɨ́ à njà-ǹ à gàĺ. Un très petit enfant, si tu l'attaches au dos il sera bancal [... ses pieds seront bancals].
gàĺ-gīndɨ̄ N surnom de l'alcool, "arge". gàĺ-gīndɨ̄ ré ā̰y ngá̰y à à rā-ī mò̰y tɨ́. Le "arge", si tu le bois beaucoup ça va te provoquer une maladie.
gàm N esp. d'herbe [Hyparrhenia bagirmica]. Gàm ì mṵ̀ kɨ́ tītɨ̄ bútɨ̀ bà nḭ̀-tá dèē òjō-ń ndògɨ̄ àlé. Le "gam" est une herbe pareille à l'herbe "bute" mais on ne l'utilise pas pour tresser le secko.
gàm N esp. d'insecte, taon. Gàm ì kùᶉ̄ kɨ́ tītɨ̄ kón̄g bà nḭ̀-tá dò̰ màn̄g gɨ̄ à àdɨ̄-ǹ dò. Le taon est un insecte pareil à la mouche, mais lui il mord les boeufs et les donne de plaies.
gàm N sorte de piège à double corde à laquelle sont fixés des nombreux lacets. M-āw yā gò̰ō̰ gàm, ré gàm ìwà dā̰ ɓá-à bíᶉí à m-ó̰ tá̰ dā̰. Je vais pour voir nom piège, si mon piège a attrapé un animal alors demain je vais manger une sauce de viande (chanson).
gàm-ndɔ̀l-dɔ̀gɨ̀ N esp. d'herbe dressée [Heteropogon contortus]. Gàm-ndɔ̀l-dɔ̀gɨ̀ ì mṵ̀ kɨ́ tītɨ̄ bútɨ̀ bā n-ḭ̀ḭ̄-tá dèē rā ndògɨ̄ àlé. Le Heteropogon contortus est une herbe pareille à l'herbe "buti" mais les gens ne font pas le secko avec.
gàm-wàsɨ̄ N tige de courge/melon (on dit aussi kàl-wàsɨ̄, dùy-wàsɨ̄). Ré ī-ndɔ̀r̄-ī à á̰-ī gàm-wàsɨ̄ gɨ̄ màjɨ̀. Si vous labourez regardez bien les tiges de melon (pour ne les pas couper).
gàń N cheval noir à pattes blanches (ou bien sɨ́ndà gàń).
gànáǹ Arabe N brasero pour le thé. ɔ́y kūl kèm gànáǹ-á ādɨ̄ m̄-rā-ň hòr. Mets le charbon dans le brasero pour que j'allume le feu avec.
gàndɨ̀ NIn queue pédoncule de certains fruits. gàndɨ̀ mɨ̀njò, gàndɨ̀ mángò, gàndɨ̀ kār, gàndɨ̀ nɨ́mà, gàndɨ̀ kūbɨ̄ - queue de haricot, de coton, de mangue, de gourde, de gombo.
gàndɨ̀ N détente. Yégɨ̄ Bāngīí gɨ̄ kɨ̄rā-n̄ gàndɨ̀ mànjíkɨ̀ ìsà-n̄-nèé dā̰ kɨ́ kùm tɨ́. Les rats de Bangui font sauter le détente du piège et mangent la viande qui est dedans. ī-lō kɔ̀dɨ̀ gàndɨ̀ búndɨ̀ jī-í tɨ́ nà kùm-ǹ à tèē. Ne touche pas le détente du fusil de peur que la balle y sorte. N anse. Gàndɨ̀ sóò yā-ḿ tētɨ̄ àdɨ̄ kɨ̀tō-ǹ tōr ngá̰y. L'anse de mon seau est cassé et il est très difficile le porter.
gándɨ̀ NIN talon. Ré ā ō̰ sā kɨ́ ìbā njà-í à gándɨ́-í à tōr-ī. Si tu portes des chaussures qui te serrent les pieds tu auras mal aux talons.
41
gándɨ̄ VI marcher en reculant. ì rí ń rā-ī á ī-gándɨ̄ tītɨ̄ ngè-kàsɨ̀-rā bèē? Qu'est-ce que tu as que tu marches en reculant comme un soulard comme ça? VI se retirer. Ngá-kó̰-í gɨ̄ à sā rɔ̄-n̄ nà̰ā̰ bà ī-gándɨ̄ nàjɨ̄ rí? Tes frères cherchent se battre mais pour quoi tu te retires?
gāng VT trancher, séparer en coupant. Ngé kɨ́ dɔ̀-ᶉā̰ tɨ́ gāng-n̄ kɨ̀lā gìndɨ̄. Les gens du ciel tranchèrent le câble de fer. V séparer. Ngāᶉ̀ gāng nḭ̄yá̰-ǹ gɨ̄ nà̰ā̰ tɨ́. Le chef a séparé ses femmes (qui se battaient). V traverser [fleuve, etc.]. Gāng bā kɨ̀ tò-ó. Il a traversé le fleuve avec la pirogue. V divorcer. Bɔ̀bɨ̄-ǹ gɨ̄ kɔ̄l-n̄ nà̰ā̰ ngá̰y àdɨ̄ gāng-n̄ nà̰ā̰ kɔ̄ɔ́. Ses parents ont beaucoup quereller et ils se sont divorcés. VI se déchirer, être déchiré. údɨ́ gúsɨ̀ nà̰ā̰ tɨ́ ngá̰y àĺ nè à gāng. Ne plie pas beaucoup l'argent de peur qu'il se déchire. VT trier (farine). Jɨ̀-gāng ndùjɨ̄ kɨ̀ kèē. On trie la farine avec le van. Expr: gír̀ gāng -être fini Gír̀ gāng tā à?Est-ce que c'est fini? Expr: gāng nàjɨ̄ tà [dèē] -interrompre [qqn] ḭ́yá̰ ngōn àdɨ̄ ɔ̀r̄ nàjɨ̄, ī-gāng nàjɨ̄ tà-ǹ tɨ́ àlé.Laisse l'enfant parler, ne l'interrompes pas.
gán̄g VT couper (plus. fois ou en plus. morceaux) (fréq. de gāng). ī-gán̄g kɨ̀lā nò nà̰ā̰ tɨ́ bà ādɨ̄-m̄ kógɨ̄ḿ ādɨ̄-m̄ dò̰-ń dɨ̀lè. Coupe les cordes ensemble dans une pièce pour que je puisse attacher le toit. Expr: gán̄g rɔ̄-ǹ -se vanter
gàngā N type de tambour. Gàngā ì kɔ̀dɨ̀ kɨ́ à ìndà-ǹ ì kɨ̀ kāgɨ̄-á. Le "ganga" est un tambour qu'on joue avec les bâtons.
gángá N sorte de grand tambour. Gángá ɓāᶉ mān gàngā. Le grand tambour résonne plus fort que le petit tambour.
gàr N cuisine. Kújɨ̀ gàr kɨ́ rā kɨ̀ tèmbɨ̀ yō̰ ò̰ àlé. Une cuisine fabriquée avec l'herbe Pennisetum pedicellatum, les termites ne le rongent pas.
gāᶉ NIN toit. m̄-sā kāgɨ̄ kàdɨ̄ m̄-tɔ́sɨ̄-ň gāᶉ kújɨ́ yā-ḿ. Je cherche des bois pour en faire le toit de ma maison.
gár AV sûrement. ā ī-rèē gár à? Es tu sûr de venir?
gáᶉ̀ N surface plate, délimité et circulaire. ɔ̀r̄ gáᶉ̀ ɓē ìlà tà nà̰ā̰-tɨ́. Il a parcouru tout la surface du village.
gàᶉ-gàjɨ̀ N fourche, bifurcation. Kāgɨ̄ kɨ́ gàᶉ-gàjɨ̀ màjɨ̀ kùdɨ̀ mō̰y. Un bois fourchu est bon pour soutenir un grenier. Nin point de jointure (de main, pied). Dò kɨ́ gàᶉ-gàjɨ̀ jī tɨ́ à ìdɨ̄ àlé. Une plaie sur le point de jointure de la main ne se guérit pas vite.
gāᶉ-gājɨ̄ V croquer. Ngōn ndì à gāᶉ-gājɨ̄ wúl̄ nò̰ó̰. L'enfant est en train de croquer des pois de terres.
gàŕ-gàr̄ N lieu où on prépare le repas des initiés. Dḭ̀yá̰ kɨ́ kɔ̀ӯ àw̄ gàŕ-gàr̄-á àlé. Une femme non-initiée ne va pas au lieu où on prépare le repas pour les initiés.
gár-gár AV absolument. M-ā m̄-tàā dḭ̀yá̰ gár-gár. Je vais marier absolument.
gáᶉ-gáᶉ Id indique certitude, confiance. m̄-gèᶉ̄ gáᶉ-gáᶉ kàdɨ̄ à èdɨ̀ àlé. Je suis certain qu'il ne va pas pleuvoir.
gár-gō NIN nuque (dans le sens anatomique: v. aussi ). Bēsḛ̀ý rā gár-gō ngōn. L'enfant a la teigne sur la nuque.
gàrà Arabe (Syn: wòᶉ) N pierre de divination. ìndā-n̄ gàrà kàdɨ̄ òō-n̄ ké mò̰y rí ǹ rā dḭ̀yá̰ ní. Ils ont mis la pierre de divination pour trouver la cause de la maladie de la femme.
42
gárá Arabe N espace nettoyé pour étaler les arachides ou pois de terre. Gárá ì lò nàjɨ̀ wúdùm ō wúl̄ ō. "Gara" est un endroit pour étaler les arachides et les pois de terre.
gàᶉì N variété de sorgho de petite taille. ā ī-ndɔ̀r̄ gàᶉì ɓē à bḭ̄yā̰ gɨ̄ à ìsà màlàng. Si tu plantes la variété de sorgho de petite taille, les chèvres vont tous manger.
gàsàng AV sans bouger (on dit aussi gàsɨ̀). ī-ndì gàsàng dɔ̀ ᶉɔ̄-í tɨ́. Reste sans bouger.
gàsásɨ̀ Arabe N bouteille. ún gàsásɨ̀ ādɨ̄ m̄-tūr yìbɨ̄ kèmé m-ādɨ̄-ī. Prends une bouteille pour que je verse de l'huile dedans pour toi.
gásɨ̀ VT diviser, partager. ī-gásɨ̀ nà̰ā̰ tɨ́ jōó. Divise-le en deux. NIN un morceau. ādɨ̄-m̄ gásɨ́ wàsɨ̄ kógɨ̄ḿ. Donne-moi un morceau de melon.
gásɨ́-mūng N maladie due au contact de l'arbuste Piliostigma thonningii ( mūng).
gàtɨ̀ N boule mangée par les jeunes filles initiées le dernier jour de l'initiation. Bà̰yà̰ gɨ̄ ò̰-n̄ gàtɨ̀ kɔ̄ɔ́ àdɨ̄ à tèē-n̄ ɓōó-làā. Les jeunes initiées mangent la boule du dernier jour ainsi qu'ils sortent aujourd'hui.
gàtɨ̀ N sorte de piège avec noeuds coulants fixés à une armature flexible au dessus du nid. M-ɔ́r gātɨ̄ tà ɓē kɨ́lē tɨ́. J'ai tendu un piège devant le nid du mange-mil.
gàtɨ̀ N situation difficile, dure. Lò ɔ̀r gàtɨ̀ àdɨ̄ dèē gɨ̄ gèᶉ̄-n̄ yá̰ kɨ́ yē rā àlé. Les temps deviennent durs et les gens ne savent quoi faire.
gātɨ̄ N prix. ḭ̄ kóō īndā gātɨ̄-ǹ. C'est à toi d'abord de fixer le prix. Gātɨ̄ kòsɨ́ ì kónóng? Le prix de tes concombres est à combien? Expr: gāng gātɨ̄ [yá̰à̰] -fixer le prix de [qqc] Expr: ɔ̀r̄ tà gātɨ̄ [yá̰à̰] -baisser le prix [de qqc] m̄-gḛ̀y màng ɓá tā à ɔ̄r tà gātɨ̄-ǹ sḛ́y ɓáy.Je veux bien l'acheter à condition que tu baisses encore un peu le prix. Expr: gātɨ̄ à rā [dèē] -[qqn] ne trouver pas des clients Dḭ̀yá̰ kɨ́ tò ɓùtì à gātɨ̄ à rā-ǹ.Une femme forte et trapue ne trouvera pas des clients (c'est à dire, un mari).
gātɨ̄ V vendre. m̄-gḛ̀y gātɨ̄ bìlō yā-ḿ, bà dèē kɨ́ gḛ̀y màng-m̄ gòtóō. Je veux vendre mon vélo mais personne ne veut l'acheter.
gàẃ N sauterelle. Gàẃ ì kùᶉ̄ kɨ́ à ìsà mbī mṵ̀; dèē gɨ̄ à ìsà-n̄ kɨ́rēý gɨ̄. La sauterelle est un insecte qui mange les feuilles des herbes. Les gens mangent certaines d'entre eux.
gáw N chasseur (de grands animaux). Gáw gɨ̄ tɔ̄l-n̄ kèdɨ̄ ndɔ̄ɔ́-làā. Les chasseurs ont tué un éléphant cette nuit.
gàẃᶉā V agir activement pour se tirer des difficultés. m̄-gàẃᶉā kɨ̀ tà-ǹ tɨ́ máᶉày àdɨ̄ àdɨ̄-m̄ gúsɨ̀ tá m-ɔ́tɨ̀. J'ai fait tous possible pour qu'il me donne l'argent avant que je quitte.
gà̰ [gà̰à̰] N cerceau, cercle (avec ōtɨ̄rō, kàmyō̰). Ré ī-rā gà̰ kújɨ̀ ngàn̄g àĺ ɓá-à kújɨ́ à tètɨ̀ dɔ̀-í tɨ́. Si tu construis un toit de maison faible alors la maison va s'écrouler sur toi. N volant. Gà̰ kàmyō̰ kūbɨ̄ bò mān gà̰ kàmyō̰ kɨ́ dūú gɨ̄. Le volant d'un camion de coton est plus grand que le volant des petits camions. N anse circulaire (v. gàndɨ̀). Gà̰ sóò yā-ḿ tètɨ̀ àdɨ̄ sóò ìsō bɨ̀lò-màn-á. L'anse de mon seau est cassée et le seau est tombé dans le puits.
gá̰à̰ N grande corne (de boeuf ou antilope cheval) utilisée pour la danse (v. aussi tōbɨ̄). Ngé-ndɔ̀r̄-pétɨ̀ gɨ̄ à ɓāᶉ nà̰ā̰ ì kɨ̀ gá̰-á̰. Les cultivateurs qui labourent pour gagner l'argent pour une fête appellent les uns aux autres à l'aide de la corne.
gá̰à̰ N reste. āw úǹ gá̰ mùr̄ ī-rèē-ň ādɨ̄ j-ò̰. Va prendre le reste de la boule et apporte-le pour que nous mangions. àdɨ̄ màdɨ̄-ǹ mḭ́ bā gá̰ gɨ̄ àw̄-ň ɓē-é. Il a donné cinq à son ami et le reste il a apporté chez lui. N autre. Ngè-ndò̰ tɔ̄l máẁ-ɓètɨ̄ àdɨ̄ gá̰ gɨ̄ à̰-n̄ lò kàw̄-dɨ́ àlé. Le chasseur a tué le chef des singes et les autres ne savent pas où aller.
43
gà̰-kèē N esp. d'arbuste des lieux humides [Antidesma venosum].
gà̰-sóò N anse (du seau) (v. gà̰). Gà̰-sóò tētɨ̄ àdɨ̄ màn̄ tḭ̄ kɔ̄ɔ́. L'anse du seau s'est cassée et l'eau s'est versée.
gá̰ỳ N esp. d'arbre: palmier doum [Hyphaene thebaica] (v. gèᶉ̄). Dèē gɨ̄ à tɨ́ngā-n̄ bɨ̀ríkɨ̀ kɨ̀ kàn̄ gá̰ỳ-á̰ tɔ̀dɔ̄ gɔ̀gɨ̀ ɔ̀gɨ̄ rā kúl kɔ̄ɔ́. Les gens cuissent les briquent avec le fruit du palmier doum parce que le gouvernement a interdit la fabrication du charbon.
[gē] Av marqueur d'accentuation d'un numéraux, même. Yá̰ kógɨ̄ḿ gē rā-m̄ róbɨ́-ó àlé. Rien de tout ne m'est arrivé sur la route. Dèē jōó gē à àsɨ̀-n̄ kàdɨ̄ rā-n̄ kɨ̀là ń-tòō kàᶉī. Même deux personnes peuvent faire cet travail (c'est à dire, le travail n'est pas grand).
gēé NPL marqueur pluriel avec l'objet de la préposition kɨ̀. àw̄ kɨ̀ mbā-á ndágá, àw̄ kɨ̀ mbā gēé ndágá. Il va dehors avec son étranger, il va dehors avec ses étrangers.
gēé AV marqueur d'intensité (après ngá̰y) (seulement dans la 3ème personne). ìndà-n̄-ǹ ngá̰y gēé. Ils l'ont frappé beaucoup même. Rɔ̄-ǹ tūr-ǹ ngá̰y gēé. Il est vraiment très malade.
gèl N gauche. Ré āw kɨ̄ súkɨ̄-ú à ī-tɔ̄ dɔ̀-jī kɨ́ gèl tɨ́ ɓá-à ā íngá ɓē yā-ḿ. Si tu vas vers le marché et tu vires vers la gauche alors tu vas trouver ma maison. N gaucher. Bɔ̀bɨ̄-ḿ ì gèl. Mon père est gaucher.
gēpɨ̄ N enclume. Gēpɨ̄ ì gìndɨ̄ kɨ́ bò kɨ́ ndèᶉ̄ kɨ́ kɔ̀dɨ̀ gɨ̄ à ìnā-n̄ màdɨ̄ dɔ̀-tɨ́ à ìndà-ǹ-nèé. L'enclume est un morceau de fer grand et épais sur lequel les forgerons mettent autre (fer) pour le marteler.
gēpɨ̄ N esp. de petit poisson [Citharinus citharus] (v. aussi dóᶉ̀). Gēpɨ̄ ì kānjɨ̄ kɨ̀ngà-ǹ tōr ngá̰y màn̄-á. Le "gepi" est un poisson qui est difficile trouver dans l'eau (parce qu'il est rare).
gèᶉ̄ (Syn: gá̰ỳ) N esp. d'arbre: palmier doum [Hyphaene thebaica]. Gèᶉ̄ ì kāgɨ̄ kɨ́ tītɨ̄ màᶉ bà ngāl àsɨ̀ nà̰ā̰ kɨ̀ màᶉ-á àlé. Le palmier doum est pareil au rônier, mais il n'est pas si grand.
gèᶉ̄ V savoir. m̄-gèᶉ̄ àlé. Je ne sais pas. V connaître. ī-gèᶉ̄-ǹ à? Est-ce que tu le connais? Expr: gèᶉ̄ kùm -comprendre le sens Non, je ne comprends pas encore son sens.
gèr̄ N spatule en bois. ún gèr̄ ādɨ̄-m̄ m̄-ɓīᶉ-ň mùr̄. Prends-moi ce spatule en bois pour que je puisse remuer la boule avec.
géᶉ̀ N tapioca blanc. Jɨ̀-ndēr géᶉ̀ kàdɨ̄ jɨ̀-rā-ň bḭ́yā̰ tɨ́. On creuse la racine de tapioca pour en faire de la bouillie.
gètɨ̀ N sorte de natte rigide aux extrémités repliées et non liées. Ndògɨ̄ gètɨ̀ ngàn̄g tɔ̀ӯ ndògɨ̄ bútɨ̀. Le secko fait des nattes rigides est plus fort que celui fait avec l'herbe "buti".
gētɨ̄ VT appuyer. m̄-gētɨ̄ ndògɨ̄ kɨ̀ kāgɨ̄-á. Je soutiens le secko avec des poteaux.
gḛ̀y VT vouloir. m̄-gḛ̀y kàdɨ̄ ī-tɨ̄nā-m̄ kūbɨ̄ kíl mḭ́. Je veux que tu me prêtes 5 coudes (yards) de tissu. J-à j-àw̄ ré ī-gḛ̀y ní. Nous irons quand tu veux. m̄-gḛ̀y ndōgō kūbɨ̄ kɨ́ kìjɨ̀. Je veux acheter des nouveaux vêtements.
gìdè N esp. d'arbre, tronc lisse et clair [Lannea kerstingii]. Gìdè ì kāgɨ̄ kɨ́ à rà dɔ̀-ɓádɨ́-á ngá̰y. Le "gide" est un arbre qui pousse beaucoup dans les cimetières.
gìdɨ̀ NIN dos. Dúᶉú òsō kɨ̀ gìdɨ̀-nè ɓá-à dɔ̀gɨ̀m̄ tèē ɔ̀y wúl̄ à̰ā̰ àw̄-ň kɔ̄kɨ́. Quand le calao tomba à la renverse [litt: sur son dos], le lièvre sortit en emportant les pois de terre. Gìdɨ̀-ḿ tōr-m̄ ngá̰y. Mon dos me fait beaucoup mal. NIN extérieur. Wàsɨ̄-kēý ì wàsɨ̄ kɨ́ gìdɨ̀-ǹ tɨ́nā ɓál̀. Le melon "kee" est un melon dont l'extérieur est tacheté de couleur.
44
gìdɨ̀ PRP derrière. Ngán gɨ̄ kógɨ̄ nà̰ā̰ gìdɨ̀ kújɨ́-ú. Les enfants jouaient ensemble derrière la maison.
-gìdɨ̀- NUM connecteur de numéraux (mois de cent). Kùt-ndōhó-gìdɨ̀-ndōhó quatre-vingt-dix-neuf
gídɨ̄ḿ-gàĺ N esp. de plante grimpante [Cissampelos mucronata]. m̄-sā gídɨ̄ḿ-gàĺ m̄-dò̰ō̰-ň kám bḭ̄yā̰. Je cherche la plante grimpante "gidim-gal" pour attacher les feuilles pour les chèvres.
gídɨ́m-gàl̄ N esp. de plante [Cissampelos mucronata]. Gídɨ́m-gàl̄ ì mṵ̀ kɨ́ à àl nàng tɨ́, mbī-ǹ tò tītɨ̄ mbī rɨ́sá. La plante "gidim-gal est une plante rampante, ses feuilles son pareilles à celles de la plante "risa".
gīgɨ̄ N souche (v. bɨ̄dē).
gìm Av bombé. Nò̰-í tò gìm nò kúùmú dīl. Tu as le front bombé comme une excroissance sur le caïlcédrat.
gìn-gìn ID indique le grondement de tonnerre. Màn̄ ndìgɨ̀ gìn-gìn. Il y a un roulement de tonnerre.
gín-gín ID complètement (rempli: descr. de ròsɨ̀). ɔ̀r̄-m̄ mùr̄ ròsɨ̀ kār gín-gín àdɨ̄ j-ò̰. Enlève la 'boule' de sorte qu'elle remplisse complètement la calebasse pour nous mangions.
gìndɨ̄ N maladie des bébés, inflammation de la région anale provoquée par les vers. Gìndɨ̄ ì mò̰y kɨ́ à rā gír ngán kɨ́ kásɨ̀ gɨ̄. "Gindi" est une maladie qui attaque les fesses de bébés.
gìndɨ̄ N fer. métal. Kété ní, kɨ̀lā gìndɨ̄ kógɨ̄ḿ ḭ̀ dɔ̀-ᶉā̰ tɨ́ ùgɨ̀ dɔ̀-nàng tɨ́. Auparavant, un câble de fer sortait du ciel et descendait jusqu'à terre. Dàn-ń Súū à rèē dɔ̀ nàng tɨ́ ní, rìsɨ̀ ì kɨ̀ kɨ̀lā gìndɨ̄ ń nṵ̀ṵ́ rèē-ň ní. Quand Su est venu à terre, il est descendu avec le câble de fer qui était là et il est arrivé.
gīndɨ̄ VI être court. Bɔ̀bɨ̄-ḿ ì dɨ̀ngàm kɨ́ gīndɨ̄. Mon père est un homme de petite taille.
gìᶉ́ N secko fort tressé avec une herbe ( tɨ̄ɓā) très résistante. m̄-ndōgō gìᶉ́ kàdɨ̄ m̄-gīᶉ-ň lò yā-ḿ. J'ai acheté le secko de tiges pour entourer ma concession.
gīᶉ VT entourer, mettre en cercle autour de. ī-gīᶉ-ī gìdɨ̀-ḿ. Mettez-vous en cercle autour de moi. VI faire le tour complet. Ndògɨ̄ yā-ḿ gīᶉ tā. Mon secko fait bien le tour complet.
gír PRP sous, dessous. Kār òsō gír bòlò-ó. Le seau est tombé au fond du puits. Expr: rā gír -remuer
gír V encercler. m̄-ā m-ɨ̄jō ndògɨ̄ kàdɨ̄ m̄-gír-ň lò. Je tresse le secko pour encercler la concession.
gír̀ NIN fesse. Ngōn-ḿ nō̰ tām dòktór̀ ɔ̀sɨ̀ gír̀-ǹ. Mon enfant pleure parce que le médecin lui a donné une piqûre à la fesse. Expr: tèē gír̀ [dèē] tɨ́ -contredire, nier ce que [qqn] a dit Dɨ̀ngàm ndìgɨ̀ tà dḭ̀yá̰ ɓē yā ngāᶉ̀-á bà rèē ɓē ɓá-à tèē gír̀-ǹ tɨ́ kɔ̄ɔ́.L'homme a accepté la parole de la femme chez le chef mais arrivé à la maison il a nié ce qu'il avait dit. Expr: tò/ndì/rà gír [rā yá̰] tɨ́ -ne faire que [faire qqc] (couché, assis, debout) Tò gír ɓī tɨ́ kàᶉī bà mbātɨ́ rā kɨ̀là kɔ̄ɔ́.Il ne fait que dormir et il refuse de travailler.
gíᶉ̄ VI réfléchir. ḭ́yà̰-m̄ ādɨ̄ m̄-gíᶉ̄ sḛ́y ɓáy. Laisse-moi réfléchir un peu d'abord.
gír-ɓē N le sud. Màn̄ bā kɨ́ Sár̀ ḭ̀ gír-ɓē tɨ́. Le fleuve à Sarh vient du sud. Expr: dèē kɨ́ gír-ɓē tɨ́ gɨ̄ -les sudistes
45
gír-gìsɨ̀ NIN origine, racines. Ré ā ī-gḛ̀y gèr̄ tà Sàᶉ̄ ɓá-à āw gír-gìsɨ̀ ɓē Sàᶉ̄ gɨ̄ tɨ́. Si tu veux connaître la langue Sar vas à l'origine du pays Sar. Gírgìsɨ̀-ḿ ì ɓēdàyāá. Mes racines sont à Bédaya. NIN base du tronc (d'un arbre). Ré ī-tɨ́gā gír-gìsɨ̀ kāgɨ̄ à kāgɨ̄ à òy. Si tu coupe la base du tronc d'un arbre l'arbre va mourir.
gír-gɨ́nà N esp. d'herbe à tige triangulaire [Kyllinga squamulata].
gír-kà N ethnie, clan. Gír-kà Mbáӯ gɨ̄ tò nò̰ó̰ ì síkɨ́-síkɨ́. Les clans Mbay sont diverses. N famille. Bɨ̀là ì yá̰ gír-kà. La forge est une affaire de famille.
gír-kèm N bas-ventre. í-sà bāngàw kɨ́ gójɨ̄ᶉó à gír-kèm-í à tōr-ī. Si tu manges la patate douce crue alors tu auras mal au bas-ventre.
gír-kɨ̀ɓà-màn̄ N source. Gír-kɨ̀ɓà-màn̄ kānjɨ̄ gòtóō tū-tɨ́. Il n'y a pas des poissons dans les sources.
gír-kòjɨ̀ NIN parents, famille. ì gír-kòjɨ̀-í à? Est-il un parent de toi?
gír-kújú-Álà N l'église. Gír-kújú-Álà kɨ́ Kūmrāá bò mān kɨ́ ɓēdàyāá. L'église de Koumra est plus grande que celle de Bédaya.
gír-kùtɨ̀ N sorte de tambour à deux faces. Gír-kùtɨ̀ ì kɔ̀dɨ̀ yē Sùwā gɨ̄. Le "girkuti" est un tambour des Arabes.
gír-lò N premières lueurs du jour, aube. Gír-lò à̰ wòᶉòᶉò ɓá-à ī-rèē j-àw̄. Quand les premières lueurs du jour apparaîtront, viens, nous partirons.
gír-sɔ́l̀ NIN aisselle. ī-tógó gír-sɔ́l̀-í màjɨ̀ ótɨ̀ màjàĺ ngá̰y. Lave-toi bien les aisselles, tu sens très mauvais.
gìᶉ̄gìndɨ̄ N tournoiement (normalement obj. de ìnī). M-ɨ̄nī gìᶉ̄gìndɨ̄ gìdɨ̀-ǹ tɨ́ máᶉày tá àdɨ̄-m̄ gúrsɨ̀ yā-ḿ. Je faisais le tour sur lui jusqu'à il m'a donné mon argent.
gírí N arrête (seulement dans l'expression lō gíri "s'arrêter, cesser"). àdɨ̄-m̄ gúrsɨ̀ kɨ́ kàdɨ̄ m̄-ndɔ̀r̄-ň àlé àdɨ̄ m̄-lō gírí kɔ̄ɔ́. Il ne m'a pas donné de l'argent pour labourer et je me suis arrêté.
gírɨ́m-gɨ̀ná N esp. de fourmi noire au derrière recourbé. gírɨ́m-gɨ̀ná ì kùᶉ̄ kɨ́ tītɨ̄ tɨ̀tè bà nì tá ndùl. La fourmi "girim-gina" est un insecte pareille à la fourmi "tite" mais elle est noire.
gìsɨ́ VI rester derrière. M-ɨ́dà-ǹ kàdɨ̄ j-àw̄ ɓē-é ɓá-à ngōn gìsɨ́ kɔ̄ɔ́. Je lui ai dit qu'on rentre à la maison mais l'enfant est resté derrière.
gítɨ̀r Arabe N sorte de grosse marmite. Dḭ̀yá̰ gɨ̄ ɓīr-n̄ mùr̄ ròsɨ̀ gítɨ̀r. Les femmes préparent la boule à remplir la grosse marmite.
gɨ̄ NPl marqueur du pluriel de nom. ì mbā kɨ́-rá gɨ̄? Quels étrangers sont-ils? Dèē ń kártɨ̀ yā-ǹ gɨ̄ àsɨ̀-n̄ kùtɨ̀-sɔ́ àĺ ɓá-à ì kàbútɨ̀. Celui qui n'a pas fait quarante points est "kabout". M-ā kɨ̀ bḭ̄yā̰ gɨ̄ ngá̰y bà màn̄g kógɨ̄ḿ bèē. J'ai beaucoup de chèvres mais un seul boeuf.
gɨ̀dè VT quémander, solliciter un don. ī-gɨ̀dè-ǹ kō àĺ nè ā lúr̄-ī. Ne lui quémande pas du mil de peur qu'il ne se moque de toi. Expr: gɨ̀dè-ň sà -gagner la vie avec
gɨ̀dè N esp. d'arbre [Lannea kerstingii]. Gɨ̀dè ì kāgɨ̄ kɨ́ ndíl̀-ǹ sɔ̀l̄ màjɨ̀ ngá̰y. Le "gide" est un arbre avec une ombre fraîche.
46
gɨ̄gē CNJ ou, ou bien. J-à jɨ̀-rā mùr̄ ì kɨ̀ gɔ̀jɨ̀ gɨ̄gē kɨ̀ ūwá gɨ̄gē kɨ̀ tḛ̄y gɨ̄gē kɨ̀ gɔ̀y-dɔ̀ gɨ̄gē. On prépare la boule avec le sorgho, le mil, le petit mil ou bien le maïs CNJ et. Kàdɨ̄ ī-rā kɨ̀là sḛ́y bèē gɨ̄gē à íngè yá̰ ngá̰y ō. Que tu travailles un peu seulement et que tu trouves beaucoup de richesse. M-úwà ì kānjɨ̄ yōó gɨ̄gē, kānjɨ̄ ndèl̄ gɨ̄gē, kānjɨ̄ ngɔ́ᶉ̀ gɨ̄gē. J'ai pris des carpes, des poissons "dor" et des poissons "ngor". Av n'importe. ī-rā ì rí gɨ̄gē à m-ā m-āw ɓē-é. Quoi que tu fasses j'irai à la maison. ì ná̰ā̰ gɨ̄gē à m-ā m̄-ɗɔ̄-ǹ kàᶉī. Qui ça soit je vais le battre sans problème.
gɨ̀jà (Syn: gɨ̀jè) VI roter, éructer. Wúl̄-dùm rā-m̄ ādɨ̄ m̄-gɨ̀jà ngá̰y. Les arachides me font roter beaucoup. VT faire roter. Kàsɨ̀ bíl-bìl gɨ̀jà-m̄ ngá̰y. La bière de mil me fait roter beaucoup.
gɨ̄jā N civette. Sēy gɨ̄jā ì yá̰ kɨ́ òtɨ̀ màjàĺ ɓátɨ́. L'odeur laissée par la civette Africaine est très désagréable.
gɨ̀jè (Syn: gɨ̀jà) VI roter. ā̰y màn̄ kàtɨ̄ ngélē à ā ī-gɨ̀jè ngá̰y. Si tu bois l'eau de natron alors tu vas roter beaucoup. VT faire roter. Wúl̄ gɨ̀jè-m̄ ngá̰y. Les pois de terre me font beaucoup roter.
gɨ̀jè N maladie des chiens qui provoque perte d'appétit. Ré gɨ̀jè rā bísɨ́ ɓá-à à ìsà mbī mṵ̀ kàdɨ̄ tōmbɨ̄. Si la maladie "gije" attaque un chien alors il va manger des herbes pour pouvoir vomir.
gɨ̀jè-bɔ̀ N esp. d'oiseau, Barbu de Vieillot. Gɨ̀jè-bɔ̀ ì yèl̄ kɨ́ mbāý-ǹ ì ngá̰y. Le Barbu de Vieillot est un oiseau avec beaucoup de barbe.
gɨ̀là NIN entrejambe. Bísɨ́ mān gɨ̀là-ḿ tɨ́ rā-m̄ àdɨ̄ m-ɨ̄sō. Le chien courait entre mes jambes et il m'a fait tomber. NIN pattes. Kɔ́l̀ gàẃ ì gɨ̀là-ǹ tɨ́. On calme le criquet en le prenant par les pattes. Expr: ìgà [dèē] gɨ̀là -faire [qqn] un croc-en-jambe
gɨ̀lá N tubercule. Kṵ́-í àw̄ gɨ̀lá rí? Quel tubercule va chercher ta mère?
gɨ̄lā VT traverser, sursauter pour traverser (toujours avec dàn; plur. pas possible). ī-gɨ̄lā dɔ̀-jī róbɨ̀. Traverse la route. m̄-gɨ̄lā dɔ̀ jī kāgɨ̄ kɨ́ tò nàńg. Je sursaute le tronc d'arbre qui est au sol.
gɨ́là N kyste. Gɨ́là tèē nò̰-ḿ tɨ́. J'ai un kyste sur le front.
gɨ̄lā-dɨ́-njòý (Syn: ngɔ́ᶉ̀) N esp. de poisson [Heterotis niloticus]. Gɨ̄lā-dɨ́-njòý ḭ̀ bàl dɔ̀-ᶉéng tɨ́. Le poisson Heterotis niloticus a sauté sur le filet.
gɨ̀là-kàᶉā̰ N esp. d'herbe qui pousse dans les mares [Schoenoplectus roylei]. Gɨ̀là-kàᶉā̰ ì mṵ̀ kɨ́ à ìɓà ì mbō-ó. C'est dans les marigots que l'herbe "gilakara" pousse.
gɨ̀là-kɨ̄njá-màn̄ N esp. d'herbe dressé qui pousse au bord de l'eau [Acroceras amplectens]. Gɨ̀là-kɨ̄njá-màn̄ ì mṵ̀ mbō. Le Acroceras amplectens est une herbe du marigot.
gɨ̀lày N esp. d'arbre, figuier à racines aériennes [Ficus thonningii]. Gɨ̀lày ì kāgɨ̄ kɨ́ àw̄ kɨ̀ mbáӯ-ǹ. Le Ficus thonningii est un arbre qui a une barbe.
Gɨ̀lày NP population Sara à l'ouest des Sar. Dɔ̀-ɓōtɨ́ ì ɓē yē Gɨ̀lày gɨ̄ bà Sàᶉ̄ nḭ̀ ì ngāᶉ̀ kɨ́ dɔ̀ tɨ́. Doboti est une région Gulay mais le chef est un Sar.
gɨ̀lày-yèl̄-gɨ̄ N esp. herbe ligneuse à petites fleurs roses [Dychoriste perrottetii].
gɨ̀lē VI être rebondi. ísà ì rí á kèm-í gɨ̀lē mbèm-mbèm bèē? Qu'as-tu donc mangé pour avoir les côtés du ventre rebondis comme ça?
47
gɨ́lè N le fond (d'une case, un puits, un trou, etc.). Ngōn ɓɔ̀ rɔ̄-ǹ gɨ́lé kúj-ú. L'enfant s'est caché au fond de la case. N la partie finale, la banlieue. Hòr ò̰ lò gɨ́lé ɓē tɨ́. Le feu a brûlé la banlieue du village.
gɨ̀lótɨ̀ N baguettes circulaires de la charpente du toit (on dit aussi bàgétɨ̀). Dèē rā kújɨ́ bōngō kànjɨ̄ gɨ̀lótɨ̀ àlé. On ne fabrique pas une case en paille sans baguettes circulaires pour appuyer le toit.
gɨ̀mà N entêtement, refus d'accepter (toujours tètɨ̀ gɨ́mà "dominer, adoucir, contrôler"). Ngélē ì yá̰ tètɨ̀ gɨ̀mà yíᶉ̀. Le natron sert à adoucir le caractère acide de l'oseille. m̄-tètɨ̀ gɨ̀mà kòrō kɨ̀ ndéy-é. J'ai adouci l'âne avec une chicotte.
gɨ̀már̀ Arabe N jeu de pari. Gɨ̀már̀ ì rɔ̄ kɨ́ dèē gɨ̄ à ìsà-n̄-nèé nà̰ā̰ nàr. Les "gumar" est un jeu avec lequel on gagne l'argent l'un des autres.
gɨ́mè NIN creux de la paume de la main. Yòẃ kɨ́ gɨ́mè jī tɨ́ à nàl̄ kɨ̀dè àlé. Le fruit de karité dans le creux de la main ne manquera pas d'être âpre.
gɨ̀mbà N esp. de grenouille [Rane occipitalis]. Gɨ̀mbà ì kà̰ᶉā̰ kɨ́ dèē gɨ̄ à ì sà-n̄. Le "gimba" est une grenouille que les gens mangent.
gɨ̀mbā N guêpe maçonne. Gɨ̀mbā rā kújɨ̀ yē-ǹ kɨ̀ bɔ̀r-ɔ́ kàdɨ̀ kújɨ́ tɨ́. La guêpe maçonne fait son nid de boue dans les murs des maisons.
gɨ̀mbā-gír-ɓál N esp. de guêpe noire et grosse. gɨ̀mbā-gír-ɓál ré ùr-ī à dɔ̀-í tèl̄-ī. Si la guêpe noire te pique tu auras mal à la tête.
gɨ̀mbé N puisoir; calebasse pour puiser. M-ún gɨ̀mbé kàdɨ̄ m-ɔ́dɨ́-ń màn̄ bòlò-ó. J'ai pris le puisoir pour puiser de l'eau au puits.
gɨ̀nà NIN état d'être bossu, voûte du dos. Dèē-kɨ́-dḭ̀yá̰ ìnā gɨ̀nà à à màndɨ̀ àlé. Si une femme est bossue elle ne sera pas belle. Expr: ìnā gɨ̀nà = ìɓà gɨ̀nà -être bossu
gɨ́nà (Syn: kókɨ́ràng) N scorpion [Buthus et Pandinus]. ílá jī-í kèm màmbā kāgɨ̄ tɨ́ à gɨ́nà à tɨ́gā-ī. Si tu mets ton doigt dans l'écorce d'un arbre alors le scorpion de piquera.
gɨ́ná-màn̄ N crabe. Dèē gɨ̄ ìdà-n̄ nà Sènègàl tɨ́ dèē gɨ̄ à ìsà gɨ́ná-màn̄. Les gens disent qu'au Sénégal les gens mangent les crabes.
gɨ́ná-máǹg N esp. de scorpion [Pandinus]. Gɨ́ná-máǹg ì gɨ́ná kɨ́ ndùl, à tɨ́gā-ī à tōr-ī ngá̰y. Le "ginamang" est un scorpion noir, s'il te pique ça va te faire très mal.
gɨ̀ndà NIN pédoncule, queue pédoncule de certains fruits et légumes (v. gàndɨ̀).
gɨ̀ᶉā N arc et flèche. Dèē ìdà-n̄ Mbōrō gɨ̄ à rā-n̄ kùm gɨ̀ᶉā yē-dɨ́ ì kɨ̀ dáwá. Les gens disent que les Mbororo préparent la pointe de leurs flèches avec du poison. Expr: kùm gɨ̀ᶉā -flèche
gɨ̀ᶉā N esp. d'aigle, aigle ravisseur. Gɨ̀ᶉā ì yèl̄ kɨ́ tītɨ̄ nɨ̀ngà bà tɔ́gɨ̀-ǹ ì ngá̰y. L'aigle "gira" est un oiseau pareille à l'aigle "ninga" mais il est très fort.
gɨ̄rā VT choisir. ā ī-gɨ̄rā bàtɨ̄ kɨ́ bò ī-rèē-ň ādɨ̄-m̄. Va choisir un gros mouton et amène-le moi.
gɨ́rā VT griller (qqc) sur le feu. Kɔ̀sɔ̀ng ì dā̰ kɨ́ dèē ɔ̀r̄ ngɨ̄rā-ǹ àlé, à gɨ́rā-n̄ ì mbéē. Le cochon est un animal qu'on n'enlève pas sa peau, on le grille seulement sur le feu.
48
gɨ́rā VT choisir (beaucoup de choses) (fréq. de gɨ̄rā). ī-gɨ́rā gɔ̀y-dɔ̀ kɨ́ bò bò gɨ̄ ādɨ̄ jɨ̀-rā-ī kō tɨ́. Trie les gros épis de maïs pour que nous les utilisions de semence. āw ī-gɨ́rā kɨ̄njá kɨ́ bò gɨ̄ mɨ̀tá ādɨ̄-m̄ m-āw-ň súkɨ̄-ú. Va choisir trois grands poulets pour que je les emmène au marché.
gɨ̀ᶉè N sorte de nasse à pêche.
gɨ̀rè N outil pour graver. Gɨ̀rè ì gìndɨ̄ kɨ́ à ìlà-n̄ hòr-ó yā ndàng-ň gìdɨ̀ kār. Le "gire" est un morceau de métal qu'on met au feu pour décorer l'extérieur des calebasses.
gɨ̀rē NIN odeur. ì dèē kɨ́ gɨ̀rē-ǹ ì ngá̰y, à gḛ̀y ndògɨ̄ màn̄ àlé. Il est un homme qui sent mauvais, il n'aime pas se laver. Gɨ̀rē nīń ɓōkɨ́ dɔ̀-ḿ tɨ́. J'ai senti l'odeur du cadavre.
gɨ́ᶉē [gɨ́ᶉē,gɨ́ᶉə̄] VT passer sur le feu. Gɨ́ᶉē dɔ̀ bḭ̄yā̰ kàdɨ̄ ndīr. Il carbonise la tête du cabri pour le cuire.
[gōō] PRP après. Màjɨ̀, ídá gō-ḿ tɨ́. Bon, répétez après moi. Tḛ̄y ɔ̀ɔ̄ ì gō gɔ̀y-dɔ̀ tɨ́. Le petit mil devient mûr après le maïs mais avant le mil normal.
[gōō] NIN nuque. Ndà gō ngōn-ǹ. Il a tapé son enfant sur la nuque. Gō-ḿ, gō-í, gō-ǹ, gō-jí, gō-sí, gō-dɨ́ - ma nuque, ta nuque, sa nuque, nos nuques, vos nuques, leurs nuques.
gōó AV correcte, juste, correctement. Kɨ̀là ń ī-rā ní ì kɨ̀ gōó kóō. Le travail que tu as fait est vraiment correcte.
gō-tɨ́ AV ensuite, après. Gō-tɨ́ ànī, Súū nḭ̀ kóō dɨ̀jè rèē dɔ̀-nàng tɨ́. Ensuite, Sou lui-même demanda à venir sur la terre.
gō-tɨ́ (Syn: gōó) AV exact, correct. ì gō-tɨ́ àlé. Ce n'est pas exact. ídà ì gō-tɨ́ àĺ ɓáy. Tu ne le dis pas encore correctement. AV normal. Njḭ̄ ń kɨ̄ngā njḭ̄ màn̄-á ní ì gō-tɨ́ tɔ̀dɔ̄ ɔ̀ӯ ngá̰y. Le fait que la hache coule au fond est normal parce qu'elle est très lourde.
gòdɨ̀ N boule de savon traditionnel. ī-tógò kūbɨ̄ kɨ̀ gòdɨ̀ ngá̰y à ìsà kūbɨ̄ yē-í. Si tu laves l'habit avec beaucoup de savon traditionnel il va détruire ton habit.
gòdɨ̀gódɨ̀ N boule de petit mil sucré, vendue sans sauce. Gòdɨ̀gódɨ̀ ì yá̰ kà̰ӯ Sùwā gɨ̄, à à̰ӯ kɨ̀ mbà-á. "Godigodi" est une chose que les Arabes boivent, on le boit avec du lait.
gògɨ́ AV en arrière. ī-tél̀ kɨ̄ gògɨ́. Recule. [litt: tu-tournes ver en.arrière] Ngé kɨ́ kété gɨ̄ gèᶉ̄-n̄ yá̰ ń rā-n̄ ngé kɨ́ gògɨ́ àlé. Ceux qui étaient avant ne savaient pas ce qui s'était passé sur ceux qui étaient derrière.
gógɨ̀ VI être sur le point de se tarir (l'eau du puits). Màn̄ à gógɨ̀ kɔ̄ɔ́ ngɔ̀r. L'eau va se tarir bientôt.
gógɨ̄ VT tapoter, secouer. M-gógɨ̄ kūbɨ̄ yā-ḿ kàdɨ̄ bùmbúrù ḭ̀ kɔ̄ɔ́. Je tape et secoue mon habit pour que la poussière s'enlève.
gògɨ́-làá Français AV de nos jours. Gògɨ́-làá dḭ̀yá̰ gɨ̄ ìjà-n̄ bà̰yà̰ tò̰ō̰ àlé. De nos jours les femmes ne font plus l'excision.
gōgɨ̄jō VT affaiblir, faire un peu mal. Mò̰y ǹ gōgɨ̄jō-m̄ nà̰á̰ m̄-rā kɨ̀là àlé ní. C'est à cause de la maladie qui m'affaibli que je ne travail pas.
gōgɨ̄rō VI se durcir, devenir dur. Mùr̄ wúl̄ ré nél tóō bàng ɓá-à à gōgɨ̄rō. La boule de pois de terre, si le vent souffle sur elle alors elle deviendra dure. VI se rétrécir, se plisser. Sā ngɨ̄ᶉā ré màn̄ ɔ̀dɨ̀ à gōgɨ̄rō. Les chaussures en cuir, si l'eau les touche alors elles deviennent dures.
49
gójɨ̄ᶉó VI être cru. Ngàlì kɨ́ gójɨ̄ᶉó nèl̄ tɔ̀ӯ kɨ́ ndīr. Le manioc cru a meilleur goût que le manioc cuit. VI être nu. Kūbɨ̄ rɔ̄ ngōn ì rá ḭ́yá̰ gír-ǹ gójɨ̄ᶉó bèē. Où sont les vêtements de l'enfant que tu le laisses nu comme ça.
gól̀ VT rester pour remplir. Kūbɨ̄ gól̀ jáng ì sḛ́y bèē. Le coton presque remplit le panier. ɔ̀dɨ̀ màn̄ gól-ó. Il a puisé l'eau sans remplir le récipient.
gól̄ V tromper. Dɔ̀gɨ̀m̄ àw̄ gól̄ dḭ̀yá̰-gɨ̄. Le lièvre est allé tromper les femmes. V bercer. Dḭ̀yá̰ gól̄ ngōn-ǹ. La femme berçait son bébé.
gòm N esp. de plante (v. gòmbɨ̀).
góm N longue (sauce). ā ī-rā ì tá̰ góm à? Vas-tu faire la sauce longue?
gòmbɨ̀ N esp. de plante. Dèē ndīr kɨ̄njá kɨ̀ gòmbɨ̀-ó àlé. On ne cuit pas le poulet avec la plante "gombi".
gòng N clôture en bois. Gòng ì lò ngōm màn̄g gɨ̄. Un enclos en bois est là où on garde les boeufs.
gōng V éviter. Yá̰ yē-í gòtóō à ngé-í gɨ̄ à gōng-ī-n̄/gōng-n̄-ī. Si tu n'as rien, tes parents t'éviteront. VI contourner. ī-gōng gìdɨ̀ ndɔ̀r̄ nà wúdùm ìɓà kɔ̄ɔ́. Contourne le champ parce que les arachides ont déjà germé.
Gōᶉ NP peuple Sara de la région de Bodo. à ī-tàā dḭ̀yá̰ Gōᶉ à rà dɔ̀-í tɨ́ tītɨ̄ gōᶉ. Si te maries avec une femme Gor, elle va rester sur toi comme la coiffe "gor".
gōr N sorte de coiffe d'homme. ngɔ̀-làā bàsá gɨ̄ ɔ̀r̄-n̄ gōr dɔ̀-dɨ́ tɨ́ àlé. À nos jours les jeunes ne rasent plus leurs têtes en laissant un peux de cheveux dessous.
gōr V attendre pour recevoir; mendier. ī-ndì làā ā ī-gōr ì rí? Tu restes là, qu'attends-tu qu'on te donne? Māl à gōᶉ ì Álà. Le charognard quémande Dieu (il attend que Dieu tue quelque chose).
gōᶉ VI être rond, arrondi. Dūy ì kāgɨ̄ kɨ́ kàn̄-ǹ gōᶉ. Le "duy" est un arbre avec le fruit rond. Dɔ̀-ǹ à gōᶉ tītɨ̄ dɔ̀ bɔ̀bɨ̄-ǹ bèē. Sa tête sera ronde comme la tête de son père.
gōríyō VT couper (branches des arbres). m̄-gōríyō tà-jī mángò yā-ḿ kàdɨ̄ ɓāl kɨ́ ràng tɨ́ àn̄ kɨ́ bò. Je coupe les branches de mon manguier pour que l'année prochaine il donne de gros fruits. V amputer. òsō kɨ̀ kàmyō̰ àdɨ̄ gōríyō-n̄ jī-ǹ. Il a eu un accident de voiture et on l'a amputé le bras.
górò N noix kola. Górò àtɨ̄ ngá̰y. La noix de kola est très amère. Bórnò gɨ̄ à gātɨ̄-n̄ górò kɨ̄-lò-gɨ̄-tɨ́ màlàng. Les Bornous vendent des noix de kola partout.
gòórò N esp. de herbe rampante [Cetrullus lanatus], "melon d'eau" (on dit aussi gòẃrō). Kàndà gòórò màjɨ̀ mān kàndà kór. Les boulettes faites avec le "melon d'eau" est mieux que les boulettes de sésame.
gòròng ID courbé (gros: descr. de gàbɨ̀). Kɔ́n-ǹ gàbɨ̀ gòròng. Il a un gros nez crochu.
gōsɨ̄ N artiste. Màdɨ̄-ḿ ì gōsɨ̄ kèndè. Il est un vrai de vrai artiste de la cithare.
50
gòtɨ̀ NIN le reste de. Gòtɨ̀ kártɨ̀ gɨ̄ ní ì mṵ̀ gɨ̄ màlàng. Le reste des cartes est du "foin". N absence de. Gòtɨ̀ Súū tɨ́ ní, dɔ̀gɨ̀m̄ ùn wúl̄ kógɨ̄ḿ ìnī ndágá àdɨ̄ dúᶉú ùn. En l'absence de Sou, le lièvre prit un pois de terre, le lança dehors et le calao l'attrapa. Ngō-kó̰-ḿ rèē gō-ḿ gòtɨ̀-ḿ tɨ́. Mon frère est venu me voir à mon absence. N ancien champ où on trouve des repousses de cultures antérieures. gòtɨ̀ tḛ̄y, gòtɨ̀ ūwá, gòtɨ̀ kūbɨ̄, gòtɨ̀ ndɔ̀r̄ - ancien champ de petit mil, ancien champ de mil, ancien champ de coton, ancien champ (sans préciser le grain).
gótɨ́-ndɔ̀r̄ N ancien champ où on trouve des repousses de cultures antérieures. M-āw m̄-rā kújɨ́ gótɨ́-ndɔ̀r̄ yā-ḿ tɨ́. Je vais pour construire une maison dans mon ancien champ.
gòtóō [gə̀tóō,gə̀tóò,gòtó] V il n'existe pas, il n'y a pas. Sāngē yā-í gòtóō à? Tu n'as pas de moustiquaire? Yá̰-kɨ̀sà gòtóō. Il n'y a rien à manger.
gōtó NIN trace de. Gōtó kèē kɨ́ séw̄ nàng tɨ́ tò nṵ̀ṵ́ ɓáy-tṵ̀. Les traces du van qu'elle avait renversé par terre, on les voit toujours.
gòtòng Français N cotonnade, tissu de coton (on dit aussi gòdòng). Njālā gòtòng màjɨ̀ tɔ̀ӯ njālā nìló̰ò̰. Le pantalon en coton est mieux que ce de nylon.
gòw N en vogue, prédominance (toujours ùn gòw "être en vogue"). ì Ndòmbòlò ǹ ùn gòw ngɔ̀-làā. C'est la danse "Ndombolo" (de Congo) qui est à la mode maintenant.
gōwyō VI s'ouvrir, se défaire. Jó yā-ḿ gōwyō nà̰ā̰ tɨ́ kɔ̄ɔ́. Ma jarre d'eau s'est défaite. VI s'élargir (une plaie). Dò ngōn-ḿ gōwyō nà̰ā̰-tɨ́ tɔ̀dɔ̄ rā dáwá kūtɨ́ àlé. La plaie de mon enfant s'est élargie parce que il n'a pas appliqué un médicament dessus.
gòy NIN pilon. Gòy ì yá̰ kɨ́ kàdɨ̄ ùr-n̄-nèé yá̰ kèm bìr̄-í. Le pilon est une chose qu'on utilise pour piler quelque chose dans le mortier. ún bìr̄ à ún gòy gō tɨ́. Tu prends le mortier alors tu prends aussi le pilon. (Proverbe: si tu épouses une femmes avec enfants il te faut élever ses enfants).
gòygōy N esprit de petite taille qui habit dans les arbres. Ré ā ī-njɨ̄rā dàn kāgɨ̄-á kɨ̀ kér-í à gòygōy gɨ̄ à ùwà-n̄-ī. Si tu te promènes dans la forêt tout seul les esprits des arbres vont te saisir. N personne de très petite taille, nain, pygmée.
gò̰ [gò̰ò̰] N héron. Gò̰ ì yèl̄ kɨ́ kɔ́-ǹ ngāl ngá̰y. L'héron est un oiseau avec le cou très long.
gò̰ō̰ VT regarder. ā ī-gò̰ō̰ ì rí ndágá? Qu'est-ce que tu regardes dehors? VT visiter. Màdɨ̄-ḿ àw̄ gò̰ō̰ kó̰-ǹ tɨ́ ngōn ɓē-é. Mon copain est allé visiter sa mère au village.
gò̰-bò N esp. d'héron, héron goliath. Gò̰-bò ì yèl̄ kɨ́ à ìsà ì ngán kùᶉ̄ gɨ̄. L'héron goliath est un oiseau qui mange les insectes.
gò̰-kàsɨ̀ N alcoolique. Ngō-kó̰-ḿ ì gò̰-kàsɨ̀, kùm mbàng gɨ̄ màlàng ā íngá-ǹ ì dìpsō̰-ó̰. Mon frère est alcoolique, tous le temps tu vas le trouver dans le cabaret.
gò̰-kɨ́ᶉà-kɨ̄njá N crête du coq. Ré íjá gò̰-kɨ́ᶉà-kɨ̄njá kɔ̄ɔ́ à tɔ́gɨ̀-ǹ à gòtóō. Si tu coupes la crête du coq il n'aura pas de force.
gò̰-míndɨ̀ NIN pomme d'Adam. Gò̰-míndɨ̀ dɨ̀ngàm bò mān yē dḭ̀yá̰. La pomme d'Adam de l'homme est plus grosse que celle de la femme.
gò̰-nàjɨ̄ N grande capacité de parler longuement (normalement avec ). īlō kɨ̀ nējɨ̄ nàjɨ̄ sè-nèé nè ì dèē kɨ́ rā gò̰-nàjɨ̄ ngá̰y. Il ne faut pas discuter avec lui parce qu'il est un grand parleur.
gò̰-ndà N esp. d'héron, Grande Aigrette. Gò̰-ndà ì yèl̄ kɨ́ tītɨ̄ kōó bà nḭ̀ tá rɔ̄ tītɨ̄ nɨ̀ngà. Le Grande Aigrette est un oiseau pareille à l'oiseau pic-boeuf mais il fait la guerre comme l'aigle.
51
gò̰-ngīr (Syn: mèl) NIN le clitoris.
gò̰-pā N grand intérêt pour le chant (normalement avec ). Ngōn kɨ́ à rā gò̰-pā ngá̰y à gèr̄ yá̰ làkɔ́l̀-ɔ́ àlé. Un enfant qui est grand chanteur ne saura pas les choses de l'école.
gò̰-rɔ̄ N champion de la lutte ou de la guerre. ì gò̰-rɔ̄, īlō sā tà-ǹ. Il est un champion de la lutte, il ne faut le provoquer.
gó̰ỳ N cache-sexe féminin (bande d'étoffe passant entre les jambes). Dḭ̀yá̰ gɨ̄ à ɔ̀r̄-n̄ gó̰ỳ tá ùdɨ̄-n̄ màn̄-á. Les femmes portent les cache-sexe avant d'entrer dans l'eau.
gò̰y-ngà NIN bonne chance avec [qqc] (expression négative, et toujours avec ìhɔ̀). Gò̰y-ngà ìhɔ̀-m̄ àĺ. Je n'ai pas eu la chance de (trouver) un mari.
gɔ́dɨ̀ N coccyx, bas de la colonne vertébrale (on dit aussi gɔ́dɨ̀-gír̀). ìndà ngōn dɔ̀ gɔ́dɨ̀-ǹ tɨ́. Il a frappé l'enfant sur son coccyx.
gɔ̀gɨ̀ N dents. Ngōn-ḿ àw̄ kɨ̀ ɓāl sīᶉí kɔ̄ɔ́ àdɨ̄ gɔ̀gɨ̀-ǹ à ᶉó̰ӯ. Mon enfant a sept ans déjà et alors ses dents s'enlèvent.
gɔ̀gɨ̀ AV gouvernement. Gɔ̀gɨ̀ ùn ndū-ǹ kàdɨ̄ ngán gɨ̄ àw̄-n̄ làkɔ́l̀-ɔ́ màlàng. Le gouvernement a pris la décision que tous les enfants aillent à l'école.
gɔ̀gɨ̀ᶉɔ̀ NIN haut de la poitrine (des personnes). índá gɔ̀gɨ̀ᶉɔ̀-í dɔ̀-ḿ mā̰ tɨ́ à? Est-ce tu tapes ta poitrine sur moi quoi? NIN poitrail, poitrine (des animaux). Dā̰ ì ngá̰y gɔ̀gɨ̀ᶉɔ̀ kɨ̄njá tɨ́. Il y a beaucoup de viande sur la poitrine du poulet. Expr: gɔ̀gɨ̀ᶉɔ̀ tò -avant de la pirogue Náw gɨ̄ à ndì-n̄ tà gɔ̀gɨ̀ᶉɔ̀ tò tɨ́ à à nēl-n̄-nèé.Les pêcheurs s'assoient sur l'avant de la pirogue et ils pagaient.
gɔ̀gɨ̀rɔ̀-bàl N esp. d'oiseau, Tisserin Gendarme (mâle). Ré ngōn dā̰ kɨ́ rèē mān lò ń ɓē gɔ̀gɨ̀rɔ̀-bàl ì kūtɨ́ ànī à gèᶉ̄ gō-ǹ. Si un petit animal passe là où le nid du tisserin est dedans alors il va savoir.
gɔ̀gɨ̀rɔ̀nɨ́mà Français N gouvernement (v. gɔ̀gɨ̀).
gɔ̀jɨ̀ N sorgho. Dḭ̀yá̰ ùr gɔ̀jɨ̀ tām yē rā mùr̄ tɨ́. La femme pilait le mil pour en faire de la boule.
gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ (Syn: gɔ̀y-dɔ̀) N maïs. Gɔ̀jɨ̀-dɔ̀ ɔ̀ɔ̄ nò̰ ūwá tɨ́. Le maïs devient mûr avant le mil.
gɔ̀kɨ́ VI s'affaisser. Ndògɨ̄ yā-ḿ gɔ̀kɨ́ kɔ̄ɔ́. Ma clôture de paille s'est affaissée.
gɔ̀l N gourdin, massue. ādɨ̄-m̄ gɔ̀l ādɨ̄ m-ɨ̄nā bɔ̄gɨ̄-ḿ tɨ́. Donne-moi le gourdin afin que je le mette sur l'épaule.
gɔ̀ĺ N esp. d'oiseau, Bulbul Commun. Gɔ̀ĺ ì yèl̄ kɨ́ ndùl kɨ́ dūú gō déᶉ tɨ́. Le bulbul commun est un oiseau noir qui est plus petit que le pigeon. Expr: àw̄ gɔ̀ĺ gāng tīw -aller définitivement (comme l'oiseau qui se débarrasse de la glu)
gɔ̀ĺ N esp. d'arbre de savane à longs fruits [Swartzia madagascariensis]. Kāgɨ̄ gɔ̀ĺ màjɨ̀ rā gɔ̀lìgɨ̀ tɨ́ ngá̰y. L'arbre Swartzia madagascariensis est très bon pour fabriquer le manche d'une houe.
gɔ́l̄ V nettoyer (farine, riz, etc.) pour enlever le sable. m̄-gɔ́l̄ jɨ́ngà kàdɨ̄ m-ndīr. Je nettoie la semoule pour le cuire.
gɔ̀l-ká̰ā̰ N esp. de plante dont les racines contient un poison [Gloriosa superba]. Ré mbī gɔ̀l-ká̰ā̰ ɔ̀dɨ̀ tà-í ànī ndò̰-í à síᶉ̄ kàdɨ̄ ā óỳ. Si la feuille du "gol-kan" touche ta bouche alors ta langue va s'enfler et tu vas mourir.
52
gɔ̀ĺ-kósɨ̀ N esp. d'oiseau, Bulbul Commun, mais plus grands que gɔ̀ĺ. Gɔ̀ĺ-kósɨ̀ ì yèl̄ kɨ́ tītɨ̄ gɔ̀ĺ bà nḭ̀-n̄ à njɨ̄rā-n̄ ì ngá̰y. Le bulbul commun est un oiseau pareil au "gol" mais lui ils se promènent en groupes.
gɔ̀l-máǹg N pipe. Dḭ̀yá̰ kɨ́ tɔ̀gɨ̀ gɨ̄ à̰ӯ-n̄ máǹg kɨ̀ gɔ̀l-máng-á. Les vieilles femmes fument le tabac avec des pipes.
gɔ̀l-ndàng N puissance invisible maléfique. òy ì yò kɨ́ gɔ̀l-ndàng. C'est une puissance maléfique qui l'a tué. Gūgɨ̄ ɓèsɨ̄ gɔ̀l-ndàng tōr ngá̰y. Faire le rite pour guérir le fétiche d'une puissance maléfique est très difficile.
gɔ̀lìgɨ̀ N manche de houe. Gɔ̀lìgɨ̀ ì kūl kɔ̀sɨ̀ kɨ́ dèē gɨ̄ à ndì-n̄ nàńg à ndɔ̀r̄-n̄-nèé. La "goligi" est un manche de houe que les gens s'assoient sur terre et cultivent avec.
gɔ̀ĺyɔ̀ V interrompre un voyage, promenade, etc.. m̄-gɔ̀ĺyɔ̀ làā tá, m-āw gō-í tɨ́. J'interromps (notre promenade) ici, je te rejoins après. Expr: gɔ̀ĺyɔ̀ kɔ̄ɔ́ -faire demi-tour M-āw kɨ̄ ɓēdàyāá bà m̄-gɔ̀ĺyɔ̀ kɔ̄ɔ́.J'allais vers Bédaya mais j'ai fait demi-tour.
gɔ̀m (Syn: gɔ̀mbɔ̀) N esp. de plante qu'on utilise dans une sauce gluante. Gɔ̀m kɨ́ ndīr kɨ̀ bùtɨ̄ kānjɨ̄-á nèl̄ ngá̰y. La plante "gom", cuite avec les restes de poisson, est très agréable.
gɔ̀mbɔ̀ N esp. de plante qu'on utilise dans la sauce gluante (Pedaliaceae esp. v. gɔ̀m).
gɔ̄ngɨ̄rɔ̄ VT se recroqueviller (obj. est rɔ̄). Kūl ò̰ ngōn àdɨ̄ gɔ̄ngɨ̄rɔ̄ rɔ̄-ǹ. L'enfant avait froid et il s'est recroquevillé. V rétrécir. Dàn-ń m-ɨ́lá kūbɨ̄ màn̄-á ɓá-à kūbɨ̄ gɔ̄ngɨ̄rɔ̄ kɔ̄ɔ́. Quand j'ai mis les habits dans l'eau ils sont rétrécis. VI être froissé. Kūbɨ̄ kɨ́ rō-í tɨ́ gɔ̄ngɨ̄rɔ̄ ngá̰y àdɨ̄ ī-ndájɨ̄ sḛ́y. Tes habits sont froissés alors il faut les dresser.
gɔ̀ngɔ̄n N Loir africain (esp. de souris). gɔ̀ngɔ̄n ì ngōn dā̰ kɨ́ tītɨ̄ yégɨ̄, à ìsà ngán kɨ̄njá gɨ̄. Le Loir africain est un petit animal pareille au souris, il mange les poussins.
gɔ̀ngᶉɔ̀ N fanes, feuilles ou tiges sèches. ɔ́y gɔ̀ngᶉɔ̀ ādɨ̄ jɨ̀-tíngā-ň bāngàw. Ramasse des feuilles sèches pour que nous grillions la patate avec. Expr: ndɔ́r̄ [dèē] dɔ̀ gɔ̀ngᶉɔ̀ tɨ́ -tromper [qqn], mentir à [qqn] (plus. personnes, plus. fois, etc.) Expr: ɔ̀r [dèē] dɔ̀ gɔ̀ngᶉɔ̀ tɨ́ -tromper [qqn], mentir à [qqn] Ré āw nùng-ú à ī-lō kɔ̀r dḭ̀yá̰ dɔ̀ gɔ̀ngᶉɔ̀ tɨ́.Si tu fais la cour alors il ne faut tromper la femme.
gɔ̄ᶉíyɔ̄ VT conseiller. ī-gɔ̄ᶉíyɔ̄ ngōn-í kàdɨ̄ ḭ̀yà̰ hál-ǹ kɔ̄ɔ́. Conseille ton fils de changer sa conduite.
gɔ́sɨ́ NIN le cou (d'un boeuf, etc.). Màng ɔ̀sɨ̀ gɔ́sɨ́ màdɨ̄-ǹ. Le boeuf a piqué (avec la corne) le cou de l'autre boeuf. ásɨ́ kɨ̀dà: "gɔ́sɨ́ nàsɨ̄ gàjɨ̀ nàsɨ̄" láw láw àlé. Tu ne peut pas répéter vite: "Le cou de l'antilope cheval, la corne de l'antilope cheval." NIN bord (du fleuve), rive (toujours avec ). Náw gɨ̄ à rā-n̄ ɓē ì gɔ́sɨ́ bā tɨ́. Les pêcheurs font leurs maisons sur la rive.
gɔ̀ẃ VI être affaissé, s'affaisser. Bɨ̀là-kɨ̄njá gɔ̀ẃ kɨ̄ nàng tɨ́. Le poulailler s'est affaissé jusqu'au sol.
gɔ̀y-dɔ̀ (Syn: másàr) N maïs. Ngáǹ kɨ́ dūú kɨ́ kásɨ̀ gɨ̄, dò̰ō̰-n̄-dɨ́ gìdɨ̀ tɨ́ kɨ̀ jɔ̄kɔ̄ dɔ̀-dɨ́ tɨ́, ì rí? ì gɔ̀y-dɔ̀. Des nouveau-nés qui ont un chapeau sur la tête, et que leurs mères ont attachés sur leurs dos: qu'est-ce que c'est? C'est le maïs (devinette). Gɔ̀y-dɔ̀ kɨ́ dùbɨ̄ dɔ̀ bū-lò tɨ́ ìdɨ̄ kùm ngá̰y. Le maïs planté sur les tas des ordures brûlées produit très bien.
gúù NIN poitrine. Ngè-ndòō ìndà gúù-ǹ àlé. Un pauvre ne frappe pas sa poitrine (il ne peut pas être orgueilleux.
gùdɨ̄ VT froisser. m̄-gùdɨ̄ ngɨ̄ᶉā kàdɨ̄ m̄-dò̰ō̰ gír-ḿ tɨ́ kàdɨ̄ m-āw-ň ndām sāy-á. Je froisse la peau (pour l'assouplir) et je l'attache à ma fesse pour que je vais à la danse "say" avec.
53
gúdɨ̄ (Syn: dédɨ̄) VT casser en petits morceaux, briser. ī-gúdɨ̄ mṵ̀ ī-ɓōkɨ́ hòr-ó. Casse les brindilles de paille et jette-les au feu.
gùdùm AV temps couvert. Lò tò gùdùm àdɨ̄ kūbɨ̄ àӯ láw àlé. Il fait un temps couvert, le linge ne va pas sécher vite.
gūgɨ̄ VT faire rites. Ré ḭ̄ ngè-Álà ā ī-gūgɨ̄ ɓèsɨ̄ àlé. Si tu es chrétien tu ne peux pas faire les rites traditionnels. N sacrifice. Tɔ̄l-n̄ bàtɨ̄ àdɨ̄-ǹ gūgɨ̄ tɨ́. Ils ont tué un mouton pour faire le sacrifice.
gùĺ V porter dans les bras. m̄-gùĺ ngōn gú-ḿ tɨ́. Je porte l'enfant dans mes bras et contre ma poitrine.
gùĺ-kúndɨ̄ N esp. de calebasse de forme très allongée. Lò kɔ̀r̄ kàm̄ mbī gùĺ-kúndɨ̄ kɨ̀ mbī ᶉɨ̄bā-á gòtóō. Il n'y pas de forme de distinguer les feuilles de la calebasse "gulkunde" de celles du "riba".
gùm̄ NIN testicules (pour les animaux). Bàl bḭ̄yā̰ kɨ́ kɔ̀r̄ gūm-ǹ bò ngá̰y. Le bouc castré (litt: avec les testicules enlevés) devient très gros.
gùm̄ N esp. de plante [Urena lobata]. Gùm̄ ì mṵ̀ kɨ́ à rā-n̄ kɨ̀lā tɨ́. La plante "gum" est utilisée pour faire la corde.
gūm N piège. Gūm yā-ḿ kɨ̄rā ùwà yèl̄. Mon piège a sauté en attrapant un oiseau.
gùḿ-gāᶉ N esp. de grosse araignée, mygale. Gùḿ-gāᶉ rā dɔ̀ndɔ̄ yē-ǹ kàdɨ̄ ìwà-ň kón̄g gɨ̄. La grosse araignée fait sa toile pour attraper les mouches.
gūmbɨ̄ᶉū NIN noyau. Gūmbɨ̄ᶉū mángò ùwà kɔ́ màn̄g. Le noyau de mangue s'est coincé dans la gorge du boeuf.
gùᶉ́ (Syn: bùᶉ́) VT délayer dans l'eau, mélanger. Gùᶉ́ ndùjɨ̄ màn̄-á kàdɨ̄ rā-ǹ sòl. Délaye la farine dans l'eau pour en faire le mélange de farine et l'eau (pour préparer la boule).
gúᶉ̀ N sorte de jeu. Ngán-gɨ̄ ɔ̀r̄-n̄ gúᶉ̀ nā̰-n̄-nèé tɔ́gɨ́-dɨ́. Les enfants jouent "gor" pour mesurer leurs forces.
gúᶉ̀ N dépression de terrain, creux. Màn̄ ì ngá̰y gúᶉ-ú. Il y a beaucoup de l'eau dans une dépression de terrain. N fond circulaire. Expr: lò kɨ́ gúᶉú -dépression, vallon Expr: gúᶉ jó -fond circulaire de la poterie Expr: gúᶉ mō̰y -fond circulaire du grenier Expr: mbùtɨ̀ gúᶉ̀ -creuser un trou (au milieu du plat de haricots pour trouver le huile) Expr: gúᶉ̀ ndò -place où les femmes font l'initiation
gúrmṵ̀ý N culbute, galipette, roulade (normalement ùr gúrmṵ̀ý "faire une culbute"). Ngōn ùr gúrmṵ̀ý àdɨ̄ kɔ́-ǹ tètɨ̀. L'enfant fait une culbute et son cou est cassé.
gúrsɨ̀ N argent. Gúrsɨ̀ yā-í tò nṵ̀ṵ́ à? As-tu de l'argent? M-ɔ́dɨ̀ àlé, m̄-gḛ̀y ì kɨ̀ gúrsɨ̀ kùtɨ̀-mɨ̀tá. Je ne veux pas, je n'accepterai que pour 150 francs.
gūrū N morceau, bout. Ré á̰ gūrū kāgɨ̄ kɨ́ rà nàng-á àĺ à ìgà njà-í. Si tu ne vois pas le morceau de bois sur la terre alors il te trébuchera.
gúrú N substance que les abeilles utilisent pour protéger leur ruche. ɓàᶉ-á ɓá-à tèjɨ̀ gɨ̄ à ɔ̀r̄-n̄ gúrú tà hórō tɨ́ kàdɨ̄ màn̄ ɔ̀dɨ̀ yìbɨ̄-dɨ́ àlé. Dans la saison des pluies les abeilles mettent la sève devant leur ruche pour que l'eau ne touche pas leur miel.
gúrú N place où on faisait excision des filles. Gúrú ì lò kɨ́ dèē-kɨ́-dɨ̀ngàm àw̄ kūtɨ́ àlé. La place d'exicision est un endroit où un homme ne va jamais.
54
gùúrù-kùm NIN creux d'oeil. ìngà dò gùúrù-kùm-ǹ tɨ́ àdɨ̄ kùm-ǹ tágɨ̄ ngá̰y. Il a une plaie au creux d'oeil et son oeil est gonflé.
gùúrù-màn̄ N trou d'eau dans le lit du fleuve par ailleurs asséché. ɓāl-á à kà̰ᶉā̰ gɨ̄ à tò-n̄ ì gùúrù-màn̄-á. C'est dans les trous d'eau que les crapauds restent pendant la saison sèche.
gùᶉ́yū VI zigzaguer, changer de direction de ci de là. Sà hòr gùᶉ́yū kɨ̀ lò gɨ̄ tɨ́. La fumée fait de tourbillons de ci de là. Expr: gùᶉ́yū kɨ̀ [dā̰] -changer de direction pour échapper à [un animal] Kāl gùᶉ́yū kɨ̀ ɓɔ̀l-ɔ́.Le Cob de Buffon change de direction pour échapper au lion.
gùsɨ̀ N cou, nuque (d'animal). Njúkɨ̀ rā gùsɨ̀ màn̄g yā-ḿ àdɨ̄ ɔ̀r̄ dò. Le joug a blessé mon boeuf à la nuque.
gúsɨ̀ Arabe (Syn: nàᶉ) N l'argent. Ngō-kó̰-ḿ ì ngè-yá̰ ngá̰y bà àdɨ̄-m̄ gúsɨ̀ àlé. Mon frère est un richard mais il ne me donne pas de l'argent.
gùsɨ̀-gùsɨ̀ ID coloré; bleu, vert, noir claire, gris (descr. de ndùl),. ī-ndōgō kūbɨ̄ kɨ́ ndùl gùsɨ̀-gùsɨ̀ tá ādɨ̄ ngōn, nà gèr̄ kò̰ō̰ kūbɨ̄ kɨ́ ndà àlé. Achète des habits colorés pour l'enfant, il ne connaît pas porter les habits blancs.
gùsɨ̀-gùsɨ̀ Id atténué (avec couleurs: descr. de ndùl). Lò kɨ́ dɔ̀-ᶉā̰ tɨ́ ndùl gùsɨ̀-gùsɨ̀. Le ciel est gris (litt: noir atténué). Ngán gɨ̄ àw̄-n̄ làkɔ́l̀-ɔ́ kɨ̀ kūbɨ̄ kɨ́ kɨ̀rē gùsɨ̀-gùsɨ̀. Les enfants vont à l'école avec des habits roses. Expr: màn̄ ìlà kùm-ǹ gùsɨ̀-gùsɨ̀ -le ciel est gris, il y a des nuages chageants dans le ciel
gūsɨ̄rū VT provoquer (obj. est kùm [dèē] "l'oeil de [qqn]"). ā ī-gūsɨ̄rū kùm-ḿ à m-ḭ́ yā kɨ̀ndà-ī. Si tu me provoques je vais me lever pour to taper.
gùtɨ̀ N esp. d'oiseau, tourterelle à collier. Gùtɨ̀ ì yèl̄ kɨ́ tītɨ̄ déᶉ̀ bà nḭ̀ tá bò màn̄-ǹ. La tourterelle est un oiseau pareil au pigeon mais lui il est plus grande.
gútɨ̀ᶉú N jeune fruit d'oseille. Dḭ̀yá̰ ndīr gútɨ̀ᶉú yíᶉ̀ bà ngélē gòtóō kùm tɨ́ àdɨ̄ màsɨ̄ ngá̰y. La femme prépare les jeunes fruits d'oseille mais il n'y a pas de natron de dans et alors ils sont très acides.
gùý N sorte de bière très épaisse préparée avec le mil. Gùý ì kàsɨ̀ kɨ́ à rā-n̄ kɨ̀ tḛ̄y-ḛ́ bā nḭ̀-tá ɓɔ̀w tītɨ̄ bḭ́yā̰. Le "guy" est une boisson qu'on prépare avec le petit mil, mais elle est épaisse comme la bouillie.
gùý VI être courbé, incurvé; être arqué. Gìdɨ̀ màn̄g ń-tòō gùý ngá̰y. Ce boeuf a le dos très incurvé.
gúӯ V aller ça et là (sans rien faire). Tàgɨ́-ɓèē m̄-rà m̄-gúӯ lòpìtāl tɨ́ ì kàᶉī. Hier j'ai fait des démarches à l'hôpital sans rien obtenir.
gṵ̀ṵ̄ VT visiter, rendre visite. M-ā yā kàā gṵ̀ṵ̄ kṵ́-ḿ. Je vais pour rendre visite à ma mère. Mōníkɨ̀, m̄-rèē gṵ̀ṵ̄-ī tɨ́, mò̰y ì bà̰ý? Monique, je viens te rendre visite, où en est ta maladie? Màdɨ̄-ḿ àw̄ gṵ̀ṵ̄ kṵ́ṵ̀-ǹ tɨ́. Mon ami est allé visiter sa mère. VT regarder, observer.
gṵ́ṵ̄ VT regarder, observer (plus. choses) (on dit aussi gó̰ō̰). Dèē gɨ̄ gṵ́ṵ̄-n̄ ì rí ǹ róbɨ́-ó. Qu'est-ce que les gens regardent sur la route.
gṵ̀mḭ́yà̰ Arabe N garde de corps du chef. Ngɔ̀-làā gṵ̀mḭ́yà̰ gɨ̄ à ùn-n̄ gúsɨ̀ jī gɔ̀gɨ̀ tɨ́. Maintenant les gardes de corps du chef gagnent un salaire du gouvernement.
hágɨ̀ NIN aîné de famille. Ngōn hágɨ́-ḿ ì dɨ̀ngàm. Mon enfant aîné est un garçon.
hàl Arabe N orphelin. Ngōn hàl ì ngōn kɨ́ bɔ̀bɨ̄-ǹ gɨ̄ òy-n̄ kɔ̄ɔ́. Un orphelin est un enfant dont les parents sont morts.
55
hál NIN caractère. Hál-í màjàlé à ā íngá dèē kɨ́ kàdɨ̄ ndì sè-í àlé. Ton caractère est mauvais, tu ne vas pas trouver quelqu'un pour rester avec toi. NIN habitude, comportement. ī-ndán̄g-ī-dɨ́ dɔ̀ hál-dɨ́ ń nò̰ó̰. Avertissez-les à propos de leur comportement.
hàláǹg Av en désordre. Ná̰ā̰ ǹ kán̄ kūbɨ̄ hàláǹg tɨ́ bèē à? C'est qui qui a mis les habits en désordre comme ça? N chose abandonné ou qui n'a pas de propriétaire. Mángò yā gɔ̀gɨ̀ rà ì hàláǹg tɨ́. Les manguiers publics (du gouvernement) n'appartiennent à personne.
hálɨ́m N esp. d'arbre [Moringa oleifera] (on dit aussi kāgɨ̄-ndògɨ̄). Hálɨ́m ì kāgɨ̄ kɨ́ mbī-ǹ dèē gɨ̄ à ò̰-n̄ tá̰ tɨ́ ō kùm-ǹ à túᶉ̄-n̄ kɨ̀ dáwà tɨ́ ō. Le "halim" est un arbre dont les feuilles les gens mangent dans la sauce et les grains on avale comme médicament.
hām Av sans effort, facilement d'une manière injuste. ásgàr gɨ̄ ìngà-n̄ gúrsɨ̀ dɔ̀ hām tɨ́ ngá̰y. Les militaire trouvent de l'argent sans effort (en le prennant des gens).
hán̄ VT exciter (avec dɔ̀ [dèē] 'contre qqn' (dialecte Komogo)). Kàsɨ̀ hán̄-ǹ dɔ̀-ḿ tɨ́. La boisson l'a excité contre moi. VT déranger l'esprit de. ì kɔ̄ᶉ àlé bà ì yá̰ ǹ hán̄-ǹ. Il n'est pas fou, mais il a l'esprit dérangé [litt: ...quelque chose lui dérange l'esprit].
hàᶉā VI être couvert, avoir des nuages (temps). Lò hàᶉā mbùuu. Il va faire un temps couvert (avec des nuages).
Háwsā NP Haousa, peuple de Nigéria. Háwsā ì dèē gɨ̄ ǹ ɔ̀jɨ̀-n̄ dèē gɨ̄ lò rā bàkúrī Sár̀-á ní. Les Hausas sont les gens qui ont montré les Saras comment preparer le tourteau d'arachide à Sar.
hàý INJ exclamation d'étonnement. Hàý! Yá̰ ní ngàn̄g àlé, bèē wàá! Eh! Cette chose n'est pas difficile, hein!
háỳ Sango N pagaie. Háỳ ì yá̰ nēl tò. Une pagaie est une chose pour pagayer une pirogue.
hāy-mèdè (Syn: tɔ̄y-mèdè) N maladie de la peau. Hāy-mèdè ì mò̰y kɨ́ à nùjɨ̀ ndāŕ-í. "Haymede" est une maladie qui détruit ta peau.
hāyā N esp. d'herbe [Rottboellia exaltata]. Hāyā ì mṵ̀ kɨ́ kāsɨ̄-ǹ ndò̰ō̰ ngá̰y. Le "haya" est une herbe dont la tige démange beaucoup.
hà̰y N esp. d'arbuste à épines courbes, au bord des eaux, submergé [Mimosa pigra] (le jus de racine mâché arrête l'hémorragie d'une blessure; on dit aussi hà̰yà̰). Hà̰y ì kāgɨ̄ kɨ́ à rà ì mbō-ó, ngán dā̰ gɨ̄ à bɔ̄-n̄ rɔ̄-dɨ́ gír-í. Le "hay" est un arbre qui reste dans le marigot, les petits animaux se cachent dessous.
hà̰yà̰ng Id d'un coup (déchiré). Kūbɨ̄ kɨ́ ᶉḭ̄yā̰ hà̰yà̰ng bèē ń-tò āw-ň ì kɨ̄ rá? Cet habit avec une déchirure comme ça, tu vas où avec?
hèl N la rate (organe).
hèléǹg N état dispersé, un à un. ī-nàjɨ̀ gɔ̀mbɔ̀ hèléǹg tɨ́ tá à tùtɨ̀ ɓáy. Tu étales le "gombo" un à un d'abord et ils vont se sécher.
hèpɨ̀ (Syn: sèpɨ̀) VT vanner. ā ī-hèpɨ̀ yá̰à̰ à ī-sā gō nél tá. Si tu vas vanner cherche la direction du vent d'abord.
hèpɨ̀ Id subitement, immédiatement (mouvement). Màn̄g ìɓà ngɔ̄dɨ̄ hèpɨ̀ àw̄ kɔ̄ɔ́ àdɨ̄ lò kàdɨ̄ jɨ̀-ndɔ̀r̄ gòtóō. Le boeuf a commencé à courir subitement et il est parti et alors nous ne pouvons pas labourer. m̄-ndēr bɨ̀lò ɓá-à yégɨ̄ tèē hèpɨ̀ à̰ӯ. Je creusais un trou et alors un rat est sorti subitement et parti.
56
hēᶉ́ (Syn: hōᶉ́) N esp. de grande herbe vivace à longues barbes [Beckeropsis uniseta]. Ngé-ndò̰ gɨ̄ à tów-n̄ hēᶉ́ kàdɨ̄ ndò̰-n̄-nèé dùl gɨ̄. Les chasseurs soufflent l'herbe "her" pour chasser les biches-cochons.
hḛ̄lḛ̄ NIN ongle (normalement avec jī,njà). m̄-tɨ́jā hḛ̄lḛ̄ jī-ḿ. Je me suis coupé les ongles (de la main).
hìndɨ̄ VI disparaître (ou bien sìndɨ̄). Ngè-ɓògɨ̀ hìndɨ̄ kèm bèmbèé kɔ̄ɔ́. Le voleur a disparu en brousse.
híndɨ̄ V échapper le mémoire (de qqn: utilisé pour "oublier") (ou bien síndɨ̄). Nàjɨ̄ ní ídā-m̄ ní híndɨ̄-m̄ kɔ̄ɔ́. La parole que tu m'as dit, je l'ai oubliée.
hìᶉ N cobra. Ré lī hìᶉ ɓōkɨ́ màn̄-ǹ kùm-í tɨ́ à gō-í à ndùsɨ̄, bā ré ɓōkɨ́ gō-í tɨ́ à kùm-í à tɔ̄. Si le cobra jette son venin dans tes yeux alors ta nuque deviendra rugueuse et chauve, et s'il le verse sur ta nuque tes yeux vont crever.
hítɨ̄ VT louer; féliciter. Dḭ̀yá̰ hítɨ̄ ngé rā kɨ̀là gɨ̄. La femme félicite les travailleurs.
hɨ́yē VT supposer sans savoir, hésiter à affirmer. m̄-gèᶉ̄ àlé, m̄-hɨ́yē ì mbéè. Je ne sais pas, je suppose seulement.
hólō V causer une ampoule. Hòr hólō jī-ḿ. Le feu m'a donné une ampoule sur la main. V avoir une ampoule. M-ɔ́dɨ́ njɨ́bā jī-ḿ tɨ́ àdɨ̄ jī-ḿ hólō. J'ai touché une chenille et maintenant j'ai des ampoules sur la main.
hòoo Id grand (ouverte). Tà-kújɨ́ rà wōy hòoo. La porte est grande ouverte.
hòr N feu. ī-rèē kùn hòr-ó, āw-ň ādɨ̄ bɔ̀bɨ̄-í tā. Viens prendre du feu et va le donner à ton père. Hòr ò̰ kújɨ́ yā-ḿ gòtɨ̀-ó-ḿ tɨ́. Un incendie a détruit ma maison à mon absence.
hōᶉ N entrave en bois. hōᶉ ì kāgɨ̄ kɨ́ à ìnī-n̄ míndɨ́ ɓùlò gɨ̄ tɨ́. L'entrave est un bois qu'on attachait au coup des esclaves.
hōᶉ N salive (normalement hōᶉ tà). Hōᶉ tà-ḿ gòtóō kɔ̄ɔ́. Je n'ai plus de salive dans la bouche. Hōᶉ tà dèē gɨ̄ tītɨ̄ nà̰ā̰ màlàng àlé. La salive de tout le monde n'est pas la même.
hōᶉ́ (Syn: hēᶉ́) N esp. de grande herbe vivace à longues barbes [Beckeropsis uniseta].
hòr-màm N lumière du boa qui lui permit de chasser la nuit. Dèē kɨ́rēý gɨ̄ ɨ̀dà-n̄ nà ré ún hòr-màm ī-rèē-ň kújɨ́-ú à ā íngá yá̰ ngá̰y. Certaines personnes disent que si tu prends la lumière du boa et tu l'emmènes chez toi alors tu vas devenir riche.
hór-màn̄ N habitant riverain du Chari et Bahr-Sara vivant de la pêche (Tounia). Dɔ̀-í kɨ̀rē dɔ̀ hór-màn̄. Tu as les cheveux rougeâtres comme ceux du riverain.
hōᶉ-míndɨ̀ NIN la gorge. Ngàmō rā-m̄ àdɨ̄ hōᶉ-míndɨ́-ḿ ì kɨ̀ hólō. Je suis enrhumé et ma gorge est enflée.
hórō N ruche. Hórō ì ɓōdɨ̄ kāgɨ̄ kɨ́ tò bòlò kàdɨ̄ tèjɨ̀ gɨ̄ ndì-n̄ kèm-é. La ruche est un tronc creux pour que les abeilles puissent habiter dedans.
hōᶉyō VI se détacher. Ndāᶉ́-ḿ hōᶉyō àdɨ̄ m̄-ɔ̄r kɔ̄kɨ́. Ma peau se détache et je l'enlève complètement.
hóᶉyō VT se détacher (plus. choses) (fréq. de hōᶉyō). Ndāŕ-ǹ hóᶉyō kɨ̀ lò gɨ̄ tɨ́. Sa peau s'est enlevée partout.
hòӯ NIN nouvelles. M-ō hòӯ kó̰-ḿ ń àw̄ mbā tɨ́ tòō àlé. Je n'ai pas encore de nouvelles de ma mère qui a voyagé.
57
hòӯ NIN jeune plume (d'un oiseau). Ré ī-gèr̄ ᶉó̰ӯ ndābɨ́ àlé à hòӯ-ǹ à nà̰y ngá̰y kūtɨ́. Si tu ne connais pas enlever les plumes du canard alors beaucoup de jeunes plumes vont y rester.
hóӯ V fouiller. Ngè-ɓògɨ̀ rèē hóӯ kèm ngɔ̀ng yā-ḿ bā ùn yá̰ kógɨ̄ḿ gē àlé. Le voleur a fouillé mon sac mais il n'a pas pris quelque chose. VT mettre en désordre.
hóӯ N jeune grain ou tubercule qui n'est pas encore mûr. Ngàlì kɨ́ ɓāl-á tò hóӯ, dèē à ndēr àĺ ɓáy. Le manioc de la saison sec est pas encore mûr, on ne le creuse pas encore.
hóӯ [hóӯ,hóy] N esp. de tubercule. Dèē gɨ̄ ìsà-n̄ hóӯ lò kɨ̀ndā tɨ́. Les gens mangent le tubercule "hoy" pour la soif.
hòӯ-tànjɨ̀ N jeune pintade. Hòӯ-tànjɨ̀ ḭ̀ bɔ̄gɨ̄ ngá̰y mān tànjɨ̀ kɨ́ bò. La jeune pintade peut s'envoler mieux que la grande.
hóyō N gousse (d'arachide, pois de terre) sans grains formés. Wúdùm ń-nò̰ó̰ rā kùm àĺ ɓáy, tò hóyō. Ces arachides n'ont pas encore fait de grains, elles restent sans grains formés.
hó̰ [hó̰] INJ exclamation d'innocence. Hó̰, ì mā̰ àlé. Ah non, ce n'est pas moi.
hò̰myò̰ ID très (rugueux): descr. de ngɔ̀. ɓē-tɨ̀ngā rā ngōn-ḿ àdɨ̄ gìdɨ̀-ǹ ngɔ̀ hò̰myò̰. La chaleur a affecté mon enfant de façon que son dos soit très rugueux.
hò̰rō̰ VT manger (qqc cru). ā ī-hò̰rō̰ bāngàw ngá̰y à à tōr kèm-í. Si tu manges beaucoup de patate douce crue alors ton ventre va te faire mal.
hɔ̄ [hɔ̄ɔ̄] N enveloppe vide. ɔ̀y hɔ̄ wúl̄-dùm kàᶉī rèē-ň àdɨ̄-m̄. Il a pris les enveloppes vides de l'arachide seulement et me les a apporté et donné.
hɔ̀ɔ́lɔ̄ VI être léger. Sákɨ̄ bɨ̀nā hɔ̀ɔ́lɔ̄ mān sákɨ̄ mɨ̀njò. Un sac de son de mil est plus léger qu'un sac de haricot.
hɔ̀lyɔ̀ AV doucement. Hɔ̀lyɔ̀ hɔ̀lyɔ̀ kíl̄ ìnā-ň dɨ̀lè. Petit à petit le margouillat tresse la paille de son toit.
hɔ̄mbɨ̄lɔ̄ VT détruire. VT écraser (avec la main). M-ādɨ̄ ngè-kɔ̄ᶉ yá̰ kɨ́ sèmbē ìsà màjɨ̀ ɓá-à tél hɔ̄mbɨ̄lɔ̄ sèmbē kɔ̄ɔ́. J'ai donné quelque chose à manger à un fou dans un tasse et il a bien mangé mais après il a écrasé la tasse.
hɔ̄pɨ̄ NIN fourreau. Dùm ɔ̀r̄ kìyā yē-ǹ kèm hɔ̄pɨ̄-ǹ tɨ́. L'Arabe a enlevé son couteau du fourreau.
hɔ̀ᶉ́ V racler. m̄-hɔ̀ᶉ́ kèm kār. Je racle l'intérieur de la calebasse. V sarcler. M-hɔ̀ᶉ́ kèm kūbɨ̄ yā-ḿ. Je sarcle mon champ de coton.
hɔ́r̀ N esp. de plante avec laquelle on prépare la sauce longue [Grewia venusta]. Ré tɔ̄ hɔ́r̀ kɔ̄ɔ́ ɓá-à à ī-ɓāᶉ-n̄-nè ì "góḿ". Des qu'on épluche le Grewia venusta on l'appelle "gom".
hɔ́r̀ NIN belle-soeur. Hɔ́r-í-gɨ̄ ndì-n̄ nṵ̀ṵ́ àláà! Tes belles-soeurs ne sont-elles pas là? Hɔ́r dḭ̀yá̰ ì ngō-kó̰ ngà-ǹ. La belle-soeur d'une femme est la soeur de son mari.
hɔ̄rgɨ̄ N chef coutumier (on dit aussi hō̰rgɨ̄). Hɔ̄rgɨ̄ à rā kɨ̀là kɨ̀ mbàng-á bà nḭ̀ ì mbàng àlé. Le chef coutumier travaille avec le roi mais il n'est pas le roi.
hɔ̄rīyɔ̄ V gratter doucement avec la main. m̄-hɔ̄rīyɔ̄ gìdɨ̀ ngōn kɨ́-ɓē-tɨ̀ngā rā-ǹ. Je gratte doucement le dos de l'enfant qui a une miliaire cutanée.
58
hɔ̄rmɔ̄ [hɔ̄rmō̰] N respect. Dḭ̀yá̰ kɨ́ àw̄ kɨ̀ hɔ̄rmɔ̄ à à ìsà tà-kùm mùm-ǹ tɨ́ àlé. Une femme qui se respect ne mange pas en présence de son beau-père.
hɔ̀ᶉyɔ̀ N puissance protectrice. Expr: ndɨ́jà hɔ̀ᶉyɔ̀ -bulbe protectrice du tubercule "ndija" Expr: ngè hɔ̀ᶉyɔ̀ -quelqu'un avec cette puissance Ngè hɔ̀ᶉyɔ̀ tɨ̄nā-ī yá̰ à àdɨ̄-ī àléSi quelqu'un avec la puissance protectrice t'emprunte quelque chose alors il ne va te le rendre.
hɔ̀y ID tiède (descr. de tɨ̀ngā). m̄-gḛ̀y màn̄ kɨ́ tɨ̀ngā hɔ̀y kàdɨ̄ m̄-ndògɨ̄ nà kūl ò̰-m̄ ngá̰y. Je veux de l'eau tiède pour me baigner parce que j'ai beaucoup froid.
hɔ̀y AV subitement, de façon inattendue. Kàgɨ̀ tèē hɔ̀y kɨ̀ ᶉɔ̄-ḿ tɨ́. La panthère est apparue subitement devant moi.
hɔ̀ӯ NIn trace de. NIn nouvelles de. Bɔ̀bɨ̄-jɨ́ ń àw̄ mbā ń-tòō m-ō hɔ̀ӯ-ǹ àĺ ɓátɨ́. Depuis que mon père est parti en voyage je reste sans ses nouvelles.
hùhū (Syn: hùtɨ̄) N poumon. Hùhū dā̰ ì yá̰-kɨ̀sà jìjárì gɨ̄ àlé. Le poumon n'est pas une nourriture de boucher.
húl̄ V faire de l'écume. Màn̄ húl̄ pùkɨ̀-pùkɨ̀. L'eau forme de l'écume.
húùlú [húlú,húl] N mousse, écume. Húùlú tèē tà màn̄g tɨ́ ngá̰y. Beaucoup de mousse sorte de la bouche du boeuf. kàsɨ̀ yérgè ì kàsɨ̀ kɨ́ ḭ̀ húùlú àlé. La boisson alcoolisée "argi" est une boisson qui n'a pas de mousse.
hùlùlù (Syn: hùyùyù) ID très (poilu: descr. de wòl).
hún̄ V faire des boulettes (de farine de néré). Dèē tūr mātɨ̄ kɨ́ hún̄ kèm kū-ú àlé. On ne verse pas le néré préparé en boulettes dans une gourde (parce qu'il deviendra dur).
hùᶉ̄ VI s'enfler, grossir (du à une maladie ou à l'excès d'alcool). à à̰ӯ yérgè ngá̰y à àdɨ̄ ń-tòō hùᶉ̄ kɔ̄ɔ́. Il boit beaucoup d'argi ainsi que maintenant son corps s'est enflé.
hùᶉ́ VT entourer. Ndò gɨ̄ hùᶉ́-n̄-jí húᶉ-húᶉ. Les initiés nous ont entourés. VI être couvert (le ciel). Dɔ̀-ᶉā̰ hùᶉ́ mbùuu. Le ciel est couvert.
hūᶉ VT piquer, emporter. Ká̰ᶉā̰ hūᶉ tà-ḿ. Le piment me pique la bouche.
hūᶉ V déborder. ɔ́jɨ́ wúdùm kèm jáng-á ādɨ̄ hūᶉ. Tu as mesuré les arachides dans le panier de sorte qu'ils débordent.
hūᶉ V faire la première phase de (la préparation de la sauce longue) (toujours avec tá̰à̰). Dḭ̀yá̰ à hūᶉ tá̰à̰ ì kɨ̀ njòᶉ-ó ō mɨ̀njò-ó ō. Une femme fait la première partie de la préparation de la sauce longue avec l'aubergine et les haricots.
hùtɨ̄ NIN poumons. Dèē ìsà hùtɨ̄ bòr̄ àlé. On ne mange pas le poumon du cochon.
hútɨ̄ NIN fleur; fleurir. Wúl̄-dùm yā-ḿ rā hútɨ̄ ngá̰y. Mes plantes d'arachide ont beaucoup fleuri.
hùyùyù (Syn: hùlùlù) ID très (poilu: descr. de wòl).
ì [ì] VT être. ì kàᶉī. Ça va [litt: c'est normal] ì bà̰ý? Comment vas-tu? [litt: tu es comment?] ì mā̰, Jīḿtɨ́ɓáy. C'est moi, Jimtebay. V c'est (marqueur d'accentuation). J-à jɨ̀-rā sàbō̰ ì kɨ̀ bū-ú. C'est avec les cendres que nous faisons le savon. ā ī-rā ì rí? C'est quoi que tu vas faire. à rā-n̄ jó ì kɨ̀ lánjɨ́-á. C'est avec l'argile qu'on fabrique une marmite.
PRA marqueur de pluriel des verbes. ī-mān-ī Vous passez (pl.)
59
PRA te (objet du verbe). m̄-ngóō-ī ngá̰y àlé. Je ne t'ai pas attendu longtemps. M-á̰-ī kété àĺ bátɨ́. Je ne t'ai jamais vu auparavant.
ī- PRA tu. Nānā, ī-tò kàᶉī à? Cher neveu, est-ce tu vas bien? ḭ̄ dá, ī-rā yá̰ àĺ bátɨ́. Toi là, tu ne fais rien.
PRA ton, ta, tes. Kùm-í Tes yeux (ou) ton oeil ḭ́yà̰-m̄ ādɨ̄ m-ā sè-í. Laissez-moi partir avec toi.
LOC en, dans. INS marqueur d'instrumentalité (avec la prép. kɨ̀). PRA indique qu'on cherche l'objet. Ngō-kó̰-ḿ àw̄ kīᶉ-í = Ngō-kó̰-ḿ àw̄ sā kīᶉ-í. Ma soeur est partie chercher du fagot.
ìi [ìì] VI durer longtemps. ūwá ìi ngá̰y mān tḛ̄y. Le mil dure plus que le pénicillaire. Kō yā-jí ìi ngá̰y kɔ̄ń-làā. Kō yā-jí ì ngá̰y kɔ̄ń-làā. Notre mil a duré beaucoup cette année. Nous avons beaucoup de mil cette année (litt: notre mil est beaucoup...)
ìī VI tarir. ɓāl rèē kɔ̄ɔ́ àdɨ̄ màn̄ ìī mbō-ó. La saison sèche est arrivée, et l'eau du fleuve s'est tarie.
ìbā VT être serré pour. ḭ̄ dèē-kɨ́-tɔ̀gɨ̀, ré ā ō̰ kūbɨ̄ kɨ́ ìbā-ī à màjɨ̀ àlé. Tu es un grand, si tu portes des habits que sont trop serrés pour toi c'est mauvais.
ìbɨ̀ VT activer (feu). Ngōn ìbɨ̀ hòr gír bàrát tɨ́ àdɨ̄ bɔ̀bɨ̄-ǹ. L'enfant active le feu sous la théière pour son père. VT gronder, reprocher. VT projeter (l'eau).
ìɓà VT damer, bourrer. M-íɓá kūbɨ̄ kèm kàmyō̰-ó̰. J'ai damé le coton dans le camion. VT ressembler. Màjɨ̀, ìɓà ì dɔ̀ ná̰ā̰? Bon, mais il a le physique de qui? [lit: il pousse la tête de qui?] VI pousser (inf. est kɨ̀ɓà). VI germer. Wúl̄ ì kō kɨ́ à ìɓà láw àlé. Le pois de terre est un grain que germe pas vite. VI devenir. Tá̰ kúl kɨ́ lò tī dɔ̀ tɨ́ à ìɓà màsɨ̄ kɔ̄ɔ́. La sauce longue du hier (litt: que le temps est devenu demain sur...) deviendra pourrie. Kūbɨ̄ kɨ́ kɨ̀rē ré tɔ̀gɨ̀ à ìɓà ndà. Un vêtement rouge, s'il devient vieux il deviendra blanc. VT pousser (qqc sur le corps). Ngōn kɨ́ dḭ̀yá̰ ré à àw̄ kɨ̀ ɓāl kùtɨ̀-gìdì-jōó ànī à ìɓà mbà. Une fille quand elle atteint douze ans elle va pousser des seins. VT donner un coup (de pied). Kòrō ìɓà-m̄ kɨ̀ njà-nèé. L'âne m'a donné un coup de sabot. VT malaxer ou mélanger en piétinant. M-ā m-ɨ́ɓā bɔ̀r kàdɨ̄ m̄-ɨ̄ndā-ň kújɨ̀. Je vais malaxer la boue pour en faire une case. VI se lever; sortir. ɓàᶉ-á mbàng ìɓà ɓàtɨ̀ ngá̰y. Pendant la saison pluvieuse le soleil se lève très tôt. VT démarrer (une moto). V pédaler (vélo). VT avoir (une maladie dont le syntome principal est un croissance sur le corps). ìɓà ngɔ́njɨ́, ìɓà ndàm, ìɓà gɨ́là - avoir une hernie inguinale, avoir une hernie scrotale, avoir une tumeur lipome. VT écraser en piétinant. ìɓà dɔ̀ lī nàng tɨ́. Il a écrasé (avec son pied) la tête du serpent sur la terre. Expr: ìɓà dɔ̀ [dèē] -ressembler à, avoir le physique de ìɓà ì dɔ̀-sí sḭ̀ḭ̄.Il est né avec le physique de vous. Expr: ìɓà màsɨ̄ -devenir aigre, acide Ngōn ḭ̀yà̰ mbà kùm mbàng tɨ́ àdɨ̄ ń-tò ìɓà màsɨ̄ kɔ̄ɔ́.L'enfant a laissé le lait au soleil et il est devenu aigre. Expr: ìɓà màndɨ̀ -devenir grande (une fille) Ngōn-kɨ́-dḭ̀yá̰ ìɓà mbà ànī ìɓà màndɨ̀ kɔ̄ɔ́.Quand une jeune fille pousse les seins alors elle est déjà grande. Expr: bídɨ́ ìɓà [dèē] -[qqn] avoir une éruption de variole Expr: kùm [dèē] ìɓà -[qqn] avoir une taie (une tâche blanche) sur l'oeil Expr: màn̄ ìɓà -l'eau sorte de la terre
ìɓā VT modeler. Dḭ̀yá̰ ìɓā jōó kɨ̀ bɔ̀r-ɔ́. La femme modèle une jarre avec l'argile.
60
ìdà [ìdà,ɨ̀dà] V dire. Dòktór̀ ìdà nà ì rí? Et qu'est-ce qu'a dit l'infirmier? ìdà-m̄ nà bɔ̀bɨ̄-ǹ ì mò̰y. Il m'a dit que son père était malade. M-ɨ́dá-ǹ nà bɔ̀bɨ̄-ḿ ì mò̰y. ɨ́dá-m̄ nà bɔ̀bɨ̄-í ì mò̰y. Je lui ai dit que mon père est malade. Tu m'as dit que ton père est malade. J-ìdà-ī nà bɔ̀bɨ̄-jí ì mò̰y. ìdà-n̄ nà bɔ̀bɨ̄-dɨ́ ì mò̰y. Nous t'avons dit que notre père est malade. Ils ont dit que leur père est malade. ìdà-m̄ nà bɔ̀bɨ̄-nè ì mò̰y. Il m'a dit que son père est malade. m-ɨ́dà, ídà, ìdà, j-ìdà-ī, ídā-ī, ìdà-n̄ - j'ai dit, tu as dit, il a dit, nous avons dit, vous avez dit, ils ont dit. ìdà-m̄, ìdà-ī, ìdà-ǹ, ìdà-jí, ìdà-sí, ìdà-dɨ́ - il m'a dit, il t'a dit, il lui a dit, il nous a dit, il vous a dit, il leur a dit. ìdà-m̄-n̄, ìdà-n̄-ī, ìdà-n̄-ǹ, ìdà-n̄-jí, ìdà-n̄-sí, ìdà-n̄-dɨ́ - ils m'ont dit, ils t'ont dit, ils lui ont dit, ils nous ont dit, ils vous ont dit, ils leur ont dit. VT parler (obj. et nàjɨ̄).
ìdā VT attacher.
ìdɨ̀ VI être aigre, âpre. Kàn̄ kḭ̄yā̰ kɨ́ ndùm àĺ ɓáy ìdɨ̀ ngá̰y. Le fruit de karité qui n'est pas mûr est très aigre.
ìdɨ̄ VI être cuit. ɨ́sá dā̰ ń-tòō àlé, ì dā̰ kɨ́ ìdɨ̄ àlé. Ne mange pas cette viande, elle n'est pas bien cuite. VI se guérir (une plaie). Sḭ̀yà̰ ì dò kɨ́ à ìdɨ̄ àlé. Le cancer de la peau est une plaie qui ne se guérit pas. Expr: ìdɨ̄ kùm -produire bien (céréales)
ìgà V couper (ex. avec l'hache). ìgà kāgɨ̄ kàdɨ̄ rā-ň tò. Il a coupé un arbre pour en faire une pirogue. VT piquer. Kókɨ́ràng ìgà Pól̀. Un scorpion pique Paul. VT tamiser. Dḭ̀yá̰ ɓōkɨ́ kō kèm kèē-é bà ìgà kàdɨ̄ ɔ̀r̄ bɨ̀nā kɔ̄ɔ́. La femme a versé le mil dans le van et l'a secoué pour enlever le son. VT mettre (secko), entourer avec. Kó̰-dḭ̀yá̰ ìgà kɨ̀ngā gìdɨ̀ lò yē-ǹ tɨ́. La vieille femme met le secko en bois autour de sa concession. VI battre (coeur). Wùr-ǹ ìgà-ǹ ɗèw-ɗèw. Son coeur battait très fort. VT heurter. Tò ìgà nàng. La pirogue heurte le sol. Gīgɨ̄ ìgà njà-ḿ àdɨ̄ m-ɨ̄sō. La souche a heurté mon pied et je suis tombé. Expr: ìgà ndògɨ̄ -mettre le secko en place Expr: ìgà bɨ̀lò -faire un trou (pour le semence) Expr: ìgà kèm [dèē] dɔ̀ [yá̰] tɨ́ -[qqn] se souvenir de [qqc] ígá kèm-í dɔ̀ nàjɨ̄ ń m-ɨ́dà-ī tàgɨ́-ɓèē ní à?Tu te souviens de ce que je t'ai dit hier. Expr: ìgà dɔ̀ [mùr̄, nàjɨ̄, kàsɨ̀, bɨ̀lò] -être le premier de faire une action [couper la boule, parler, boire, faire un trou) Mbā à ìgà dɔ̀ mùr̄ wàlá dɔ̀ nàjɨ̄ àlé.L'étranger peut δtre le premier à couper la boule mais pas le premier à parler (Proverbe). Expr: ìgà nà̰ā̰ [rā yá̰] -continuer à faire quelque chose Kó̰ ngōn à gɔ́l̄ ngōn bà ngōn à ìgà nà̰ā̰ nō̰ kɨ̀ nò̰-ǹ tɨ́.La mère a consolé son enfant mais il a continué à pleurer.
ìgā VT payer. Ré ī-tàā kɨ̄rā yā màd-í à īgā tá màjɨ̀. Si tu prends une dette avec ton ami, tu vas la payer sans problème.
ìgɨ̀ VT vendre. M-ígɨ̀-ǹ ì gúrsɨ̀ kùtɨ̀-mḭ́ ngóỳ. Je la vends à 250 francs seulement (50 "gourse"). VI se vendre. à̰á̰ā̰, kānjɨ̄ yā-ḿ ìgɨ̀ màjɨ̀ ngá̰y. Oui, mon poisson s'est bien vendu.
ìgō (Syn: ògō) VI rire (inf. est kògō).
ìhɔ̀ (Syn: ùwà) VT saisir, attraper. Mā̰, m-āw màn̄-á àlé, nà mɨ̀là ìhɔ̀-m̄. Moi, je ne vais pas à l'eau, car le chat sauvage m'attrape.
ìjà VT couper. Ngé kɨ́ dɔ̀-ᶉā̰ tɨ́ ìjà-n̄ kɨ̀lā gìndɨ̄. Les gens du ciel coupaient le câble de fer. M-ɨ́já mṵ̀ kàdɨ̄ m̄-rā-ň ndògɨ̄. J'ai coupé des herbes pour en faire de secko.
ìjō (Syn: òjō) VT tresser (inf. est kòjō).
ìl VT sucer (cf. enfant). Ngōn ìl mbà kṵ́ṵ̀-ǹ. L'enfant tète sa maman.
ìl̄ VI être nuageux, sombre (le ciel). Lò rìsɨ̀ tìl ngá̰y, màn̄ ìl̄. Il fait sombre et nuageux.
61
ìlà (Syn: ò̰ō̰) VT envoyer. ílà ì ná̰ā̰? Tu as envoyé qui? Kūbɨ̄ ń bɔ̀bɨ̄-ḿ ìlà àdɨ̄-m̄ ní nèl̄-m̄ ngá̰y. Les vêtements que mon père m'a envoyés me plaisent beaucoup. VT porter, mettre (vêtement, chaussure, etc.). Mèséè yē-jí à ò̰ō̰ àbàkós kɨ̀-ndɔ̄-gɨ̄ ō ìlà sā-kɨ́-ùtɨ̄-gìdɨ̀-njà-ǹ ō. Notre enseignant porte toujours une veste de pagne et aussi un couvre-pieds. VI couler. Màn̄ ìlà kɨ̄ dɔ̀ ɓē tɨ́. L'eau coule vers le nord. VT mettre. ùgɨ̀ mùr̄ ìlà kùm tá̰ tɨ́ pá-tā ìsà. Il a pincé de la boule, l'a mis dans la sauce et puis l'a mangé. VI souffler (vent). Nél ìlà ngá̰y àdɨ̄ bùmbúr̀ tàā kèm-ɓē. Le vent a soufflé beaucoup et la poussière a envahi le village. Expr: ìlà gír̀ -commencer ì ná̰ā̰ ǹ ìlà gír̀?Qui commence?
ìm̄ VT détester. ìm̄-m̄-n̄ lò kɨ̀là tɨ́ ngá̰y tɔ̀dɔ̄ m̄-rā kɨ̀là màjɨ̀ m̄-màn̄-dɨ́. Ils me détestent au travail parce que je travaille mieux qu'eux.
ìnā VT jeter, lancer. Kɨ́ ngè kṵ̀ sɔ́ jī-ǹ àtɨ̀ ngá̰y, ìnā yèl̄ gɨ̄ kɨ́ à ḭ̀-n̄ bɔ̄gɨ̄ gē à tɔ̄l-dɨ́. Le quatrième était très adroit, s'il lançait (quelque chose) sur les oiseaux en plein vol, il les tuait. Ngán gɨ̄ ìnā-n̄ gúsɨ̀ nàng tɨ́. Les enfants ont jeté l'argent par terre. Ngōn láā mángò ń m-ɨ̄nā m-ādɨ̄-ǹ ní. Le garçon a attrapé la mangue que je lui ai jetée. VT mettre. Dèē kɨ́rēý gɨ̄ à ìnā-n̄ pɨ̀níì tà bòlò-màn̄ tɨ́. Certaines personnes mettent des pneus devant les puits. VT attacher. ɓɔ̀ ì gìndɨ̄ kɨ́ à ìnā-n̄ kɔ́ sɨ́ndà gɨ̄ tɨ́. La cloche est une pièce de métal qu'on attache au cou des chevaux. Expr: jī [dèē] ìnā mɨ̀tà = jī [dèē] ìnā mātɨ̄-kāᶉ́ -les mains de [qqn] avoir de callosité J'ai beaucoup travaillé avec la hache et mes mains ont de callosité. Expr: ìnā gɨ̀nà -être bossu Si une femme est bossue elle ne sera pas belle. Expr: ìnā mbēᶉ -annoncer, faire une annonce publique Hier ils ont fait une annonce publique à propos de la culture du coton.
ìnī VT jeter, lancer (plus souvent: ìnā). V mettre par terre. īnī ngōn nàng tɨ́. Mets l'enfant par terre.
ìndà VT frapper, taper, battre. Mā̰ m-ā m-ɨ́ndà-ī ō, nān-í à ìndà-ī ngá̰y ō. Moi je vais te battre, ton oncle maternel te battra aussi. ìndà-n̄-á ngá̰y, bà ḭ̀yà̰-n̄-á. Ils le frappaient pendant longtemps, puis ils l'ont laissé. Màdɨ̄-ǹ ìndà-ǹ àdɨ̄ kùm-ǹ tágɨ̄. Son copain l'a tapé et son oeil est enflé. V jouer (tambour, cithare, etc.). ìndà kèndè màjɨ̀ ngá̰y. Il joue la cithare très bien.
ìndā VT mettre, poser. ɨ̄ndā mùr̄ dɔ̀ tábɨ̀l tɨ́ ādɨ̄ j-ò̰. Mets la boule sur la table pour que nous mangions. Expr: ìndā ᶉī [dèē] -donner un nom à [qqn] Bíᶉí à ī-rèē ɨ̄ndā ᶉī-ǹ.Demain, viens lui donner un nom. Expr: ìndā [dèē] róbɨ́-ó -mettre [qqn] en route M-ɨ̄ndā-ī róbɨ́-óJe t'accompagne sur la route. Expr: ìndā gúsɨ̀ nò̰ [dèē] tɨ́ -donner de l'argent à [qqn] pour la musique, danse, etc. Expr: ìndā hòr -allumer (la lampe, lumière dans la maison)
ìngà (Syn: ìngè) VT trouver. íngá gúrsɨ̀ ì kónóng? Combien d'argent as-tu trouvé? VT rencontrer. M-ɨ́ngá bɔ̀bɨ̄-í róbɨ́-ó. J'ai rencontré ton père sur le chemin. VT avoir. à̰á̰ā̰, gír̀ gāng tā, m-ɨ́ngà yìbɨ̄ kɨ́ màjɨ̀ kàdɨ̄ m̄-ndīr-ň yá̰à̰. Oui, c'est fini, j'ai de la bonne huile pour faire la cuisine. ìngà dò wà? A-t-il une plaie? Expr: ìngà mò̰y -devenir malade Ré ī-tógó jī-í àĺ ànī ā íngá mò̰y.Si tu ne laves pas les mains tu vas devenir malade.
ìngè V trouver (v. ìngà).
ìᶉè [ɨ̀ᶉə̀] VT bourrer; pousser: piétiner. ìᶉè kūbɨ̄ kèm dōbɨ̄-ó. Il a damé le coton dans le panier.
ìᶉō (Syn: òᶉō) VT mettre ensemble, réunir de. J-ìᶉō gúrsɨ̀ nà̰ā̰ tɨ́ yā màng-ň màn̄g. Nous réunissons de l'argent pour acheter un boeuf.
ìsà VT manger. ā ísà ì rí? Qu'est-ce tu manges? Ré ísá ngá̰y àlé ànī ā ōng. Si tu ne manges pas assez tu deviendras maigre. VT dévorer, piquer beaucoup. Yíl̄ ìsà-m̄ ngá̰y ādɨ̄ m̄-rā kɨ̀là àlé. Les moustiques m'ont dévoré et ainsi je ne travaille pas. VT utiliser (l'argent). VT bouffer, gaspiller. Dèē kɨ́rēý gɨ̄ ìsà-n̄ gúrsɨ̀ ń gɔ̀gɨ̀ àdɨ̄ tām yā rā róbɨ́ tɨ́ màlàng kɔ̄ɔ́. Certaines personnes ont bouffé l'argent qui le gouvernement a donné pour construire les routes.
62
ìsà VI être efficace (médicament). Dáwá kùm-tōr kɨ́ ìsà màjɨ̀ ì màn̄ kàtɨ̄. Le médicament pour la conjonctivite qui est efficace est l'eau salée.
ìsà VT presser avec doigts. Dḭ̀yá̰ kɨ́ mósɨ̀ rā-ǹ ìsà góm àlé. Une femme en règle ne presse pas la plante pour la sauce longue.
ìsō (Syn: òsō) VI tomber (inf. est kòsō).
ìtà VT balayer. M-ādɨ̄ ngōn gúsɨ̀ kùtɨ̀-jōó kàdɨ̄ ìtà lò àdɨ̄-m̄. Je lui ai donné 100 CFA pour qu'elle balaie ma concession.
ítɨ̀r Arabe N parfum. ī-rā ítɨ̀r rɔ̄-í tɨ́ nè rɔ̄-í òtɨ̀ ngá̰y. Mets du parfum sur toi parce que tu sens mal.
ìtō [ìtō] (Syn: òtō) VT porter (mais inf. est kòtō).
ìwà [ìwà,ɨ̀wà] VT prendre, saisir (v. ùwà).
ìyā [ìyā] (Syn: ìyō) VT se cacher (obj. toujours ᶉɔ̄). Ngōn à̰ bɔ̀bɨ̄-ǹ àdɨ̄ à̰ӯ ìyā rɔ̄-ǹ gìdɨ̀ kāgɨ̄ tɨ́. L'enfant a vu son père et il a fuit et il s'est caché derrière un arbre. VT tendre (un piège) (obj. ᶉɔ̄). Ré īyā gūm ɓōó-làā àlé ànī ā ī-sá dā̰ àlé. Si tu ne tends pas un piège aujourd'hui alors tu ne vas pas manger de la viande. V esquiver.
ìyō (Syn: òyō) VT tendre (piège) (inf. est kòyō).
ìyō VT chercher les noix de karité. M-īyō rɔ̄ý ɓōó-làā bà m-ɨ́ngà àlé. J'ai cherché des noix de karité aujourd'hui mais je ne les ai pas trouvées.
ḭ̀ [ḭ̀ḭ̀] V venir de, revenir de. ᶉɔ̄-í ì màn̄ ngá̰y, ḭ́ ì rá? Tu es toute trempée, d'où reviens-tu? ḭ́ ì rá? M-ḭ́ ì Kūmrāá. D'où venez-vous? Je viens de Koumra. VI se lever, se mettre debout (normalement avec dɔ̀ɔ́). Ngōn-ḿ àgɨ̀ kɔ̄ɔ́ sḛ́y tò̰ à ḭ̀ dɔ̀ɔ́. Mon enfant rampe déjà, bientôt il sera sur pied. M-ḭ́ḭ̀, ḭ́ḭ̀, ḭ̀, j-ḭ̀-ī, ḭ́ḭ̀-ī, ḭ̀-n̄ - Je me lève, tu te lèves, il se lève, nous nous levons, vous vous levez, ils se lèvent. m-ḭ́ dɔ̀ɔ́, ḭ́ dɔ̀ɔ́, ḭ̀ dɔ̀ɔ́, j-ḭ̀-ī dɔ̀ɔ́, ḭ́-ī dɔ̀ɔ́, ḭ̀-n̄ dɔ̀ɔ́ - je me lève en haut, tu te lèves en haut, il se lève en haut, nous nous levons en haut, vous vous levez en haut, ils se lèvent en haut.
ḭ̄ [ḭ̄ḭ̄] PR toi (forme indépendante). ì kàᶉī, bà ḭ̄. Ça va, et toi?
-ḭ́ LOC dans, en, de (avec noms dont la dernière voyelle est ). Bɔ̀bɨ̄-ḿ ì dɨ̀ngàm kɨ́ àā kɨ̀ bḭ̀ḭ̄-ḭ́ ngá̰y. Mon père est un homme avec beaucoup de poils. INS marqueur d'instrumentalité (avec la prép. kɨ̀).
ḭ̀ḭ̄ VT provoquer le vertige (toujours avec nò̰). V déranger. Expr: ḭ̀ḭ̄ nò̰ -déranger M-ɨ́ndá-ǹ tòdō ḭ̀ḭ̄ nò̰-ḿ ngá̰y.Je l'ai tapé parce qu'il me dérange trop. Expr: nò̰ [dèē] ḭ̀ḭ̄-ǹ -[qqn] avoir des vertiges Dɔ̀-ḿ tōr-m̄ àdɨ̄ nò̰-ḿ ḭ̀ḭ̄-m̄.J'ai mal à la tête et j'ai des vertiges.
ḭ̀yà̰ VT laisser. Màjɨ̀, m-ḭ́yà̰-ī, bíᶉí tā. Bon, je te laisse, à demain. Dḭ̀yá̰ ì sɨ́ndá kɨ́ dèē màng, ḭ̀yà̰ gír dèē gɨ̄ tɨ́ à. La femme est-elle un cheval pour qu'on puisse l'acheter et la laisser à la charge des gens? M-ḭ́yá̰ kūbɨ̄ yā-ḿ kújɨ́ yā bɨ̀ᶉà-mbā-ḿ tɨ́. J'ai laissé mes vêtements dans la maison de mon hôte.
j- PRA nous (sujet de verbe). J-àw̄ njɨ̄rā ì kɨ̄ rá? Où allons-nous nous promener? J-à jɨ̀-rèē kɨ̀ mbàng kɨ́-rá tɨ́? Nous allons revenir à quelle heure?
jàjárì Arabe V boucher (v. jìjárì).
jākā (Syn: jɔ̄kɔ̄) N chapeau; béret. Ngáǹ kɨ́ kásɨ̀-gɨ̄ kɨ́ ìlà-n̄ jākā dɔ̀-dɨ́ tɨ́, kṵ́-dɨ́ gɨ̄ ìdā-n̄-dɨ́ gìdɨ̀-dɨ́ tɨ́, ì rí? ì gɔ̀jɨ̀-dɔ̀. Des nouveau-nés qui ont un chapeau sur la tête, et que leurs mères ont attaché sur leurs dos, qu'est-ce que c'est? C'est le maïs. (devinette)
63
jáká AV étrange, bizarre. Nàjɨ̄ ń ɔ̄r tòō ì nàjɨ̄ kɨ́ jáká ngá̰y. La parole que tu as dite là est une parole très bizarre.
jákɨ́ Id étonnant, surprenant. Yá̰ kɨ́ jákɨ́ à rā-m̄ làā. Il m'arrive quelque chose d'étrange.
jákɨ́ Inj non, pas de tout,. ún kélé yā-ḿ à? jákɨ́, m-ún àlé. As-tu pris mon clé? Non, pas de tout, je ne l'ai pas pris.
jàkɨ̀rà indique quelque chose dur et pas agréable dans une nourriture. Nán̄g tò kùm tá̰ tɨ́ jàkɨ̀rà. Il y a des grains de sable dans la sauce. Tá̰a̰ tò jɨ́ngà jàkɨ̀rà. Il y a des petits grumeaux de semoule dans la sauce.
jàl̄ N esp. d'antilope, cobe des roseaux. Jàl̄ ì dā̰ kɨ́ bò tɔ̀ӯ wāl. Le cobe des roseaux est plus grand que l'ourébi.
jāl-dɔ̀ NIN sommet de la tête. Mbàng ɔ̀sɨ̀ jāl-dɔ̀-ḿ ngá̰y. Le soleil me frappe beaucoup sur le sommet de ma tête.
jálá N esp. d'arbre [Combretum molle]. Kāgɨ̄ jálá ré ī-rèē-ň ɓē-é à dèē-gɨ̄ à rɔ̄-n̄ nà̰ā̰ ngá̰y. L'arbre "jala" là, si tu l'apportes à la maison les gens vont se battre.
jálá N sorte de bière très forte. Jálá ì kàsɨ̀ kɨ́ ngàn̄g ngá̰y, ā̰y sḛ́y bèē ā rā-ī ngá̰y. "Jala" est une bière très forte, tu bois un peu seulement et elle va te soûler.
jálá-dɔ̀ N sommet de la tête. Dɨ̀ngàm kɨ́rēý gɨ̄ nɨ̀ngà gòtóō jálá-dɔ̀-dɨ́ tɨ́. Certaines personnes n'ont pas des cheveux au sommet de la tête.
jàlàbéè N grand boubou musulman. Jàlàbéè ì kūbɨ̄ kò̰ō̰ dùm gɨ̄. Le boubou est l'habit que les arabes portent.
jàlàng AV vite. ī-njɨ̄rā jàlàng jàlàng bèē āw ì kɨ̄ rá? Tu marches vite comme ça, où vas tu?
jàm N sommet. Ngōn àl̄ ndì jàm kāgɨ̄-á dɔ̀ɔ́. L'enfant est monté à la cime de l'arbre.
jāmā N envie de, intéresse à (quelque chose). Ngō-í rā jāmā bál̀ ngá̰y. Ton enfant s'intéresse beaucoup au football.
jámá N mors (de cheval). Dèē à ìnā jámá tà kòrō tɨ́ àlé. On ne met pas le mors dans la bouche de l'âne.
jámīyā̰ Arabe N mosquée. Dḭ̀yá̰ dùm gɨ̄ ùdɨ̀-n̄ jámīyā̰ kɨ̀-nò̰ó̰ àlé. Les femmes arabes normalement n'entrent pas dans la moqué.
jámbàl (Syn: lɔ̀kɨ̀m) N chameau. Jámbàl à ɔ̀y yá̰ ngá̰y mān màn̄g. Un chameau peut transporter plus qu'un boeuf.
jàng NIN rival. ī-lō tél jàng-ḿ. Ne deviens pas mon rival.
jáng (Syn: dōbɨ̄) N panier. ì jáng kūbɨ̄. Le "jang" est un panier à coton.
jàng-dɔ̀ (Syn: bél̄) N l'action de faire le pique-assiette. Kàsɨ̀ à rā ngè jàng-dɔ̀ tɔ̀ӯ ngè màng. Le pique-assiette se soûle plus vite que l'acheteur (de la bière) Expr: rā jàng-dɔ̀ -faire le pique-assiette
jār N jarre. āw ɔ́dɨ̀ màn̄ ī-ɓōkɨ́ jār-á ādɨ̄-m̄. Va puiser de l'eau et verse-la dans la jarre pour moi.
64
jár̄ N petite table en poteaux où on garde le fagot. ɔ́y kīᶉ ī-ɓōkɨ́ dɔ̀ jár̄ tɨ́ ādɨ̄-m̄. Ramasse du fagot et mets-le sur la table en poteaux pour moi.
jàárà Arabe N bouton. Jàárà tà jàlàbéè ì ngá̰y àlé. Les boutons dans les boubous ne sont pas nombreux. Expr: tɨ́lā tà jàárà -boutonner Expr: ᶉó̰ӯ tà jàárà -déboutonner
jáᶉḭ̄yā̰ VT découper. Dèē kɨ́rēý-gɨ̄ à jáᶉḭ̄yā̰-n̄ mbī kɔ̀sɔ̀ng yē-dɨ́ gɨ̄. Certaines personnes découpent les oreilles de leurs cochons.
jāᶉ́yā̰ VI être découpé, denté. VT fissurer. Kūl jāᶉ́yā̰ njà-ǹ. Le froid a fissuré ses pieds. VI être effiloché, effrangé. Njà njālā yā-ḿ ì kɨ́ jāᶉ́yā̰. Les jambes de mon pantalon sont effilochées. VT gratter. Kɔ̄n jāᶉ́yā̰ jī-ḿ. L'épine a gratté ma main.
jáw̄ VT frotter. Kāgɨ̄ jáw̄-m̄ àdɨ̄ m-ɨ́ngá dò sḛ́y. Le bois m'a frotté et m'a donné une petite plaie (litt: j'ai trouvé une petite plaie).
jáàý AV debout en équilibre instable. ngōn rà jáàý bà tél òsō L'enfant se tient en équilibre sur ses jambes et il se tombe.
jà̰ [jà̰à̰] N filet de pêche rectangulaire relevé à la main (v. jùn-jà̰).
jā̰ [jā̰ā̰] VT écarter. Ngè-láā-bál̀ jā̰-n̄ njà-ǹ ngá̰y àdɨ̄ bál̀ tèē nò̰ mbā-ǹ tɨ́ kɔ̄ɔ́. Le gardien (football) a beaucoup écarté ses jambes de sorte que le ballon est entré dans l'espace entre eux.
já̰ā̰ V écarter (plus. fois, plus. choses, etc.) (fréq. de jā̰). Ngé kɨ̀ndà ɓál̀ gɨ̄ já̰ā̰ njà-dɨ́. Les joueurs de football écartent leurs jambes.
jā̰á̰ VT gratter. Mɨ̀là jā̰á̰-m̄ kɨ̀ hḛ̄lḛ̄ jī-nèé. Le chat m'a gratté avec ces griffes.
jéjé AV exactement, avec précision. M-úr m-ɔ́dɨ̀-ǹ jéjé. Je le lancé et je l'ai atteint avec précision. AV pur. ɔ̀r̄ ì tà Sàᶉ̄ kō-ɓē kóō jéjé. Il parle le vrai Sar pur.
jèjèjè AV partout. Ndèm̄-n̄ dùl jèjèjè tèē-n̄ sè-nèé. Ils ont encerclé l'animal de tous les côtés et l'ont fait sortir.
jèkè AV lentement. ɔ̄r nàjɨ̄ jèkè jèkè tá m̄-gèᶉ̄ kùm ɓáy. Parle plus lentement pour que je comprenne. AV tranquillement. m̄-gḛ̀y nàjɨ̄ àlé, ḭ́yà̰-m̄ jèkè. Je ne veux pas d'histoires, laisse-moi tranquille.
jèl N esp. de tubercule [Disocorea dumetorum]. M-ā m̄-sā jèl bídɨ́ kàdɨ̄ m-ādɨ̄ ngōn-ḿ. Je cherche un tubercule contre la rougeole pour mon enfant.
jèl-bídɨ́ N esp. de plante dont le fruit est utilisé pour soigner la variole.
jènī (Syn: kùm̄-kɔ̄ý) N calebasse - cuillère. Jènī ì ngōn kār kɨ́ dūú kɨ́ àā kɨ̀ kùm-ǹ tām kà̰ӯ bḭ́yā̰ tɨ́. La calebasse-cuillère est une petite calebasse avec un manche pour manger la bouillie (avec).
jén̄g VT couper en morceaux (les os). Ngè-gātɨ̄-dā̰ jén̄g ɓúᶉ màn̄g. Le vendeur de la viande découpe la cuisse du boeuf.
jēngᶉē VT écraser (grains). m̄-jēngᶉē gɔ̀y-dɔ̀ kàdɨ̄ m-ādɨ̄ déᶉ gɨ̄. J'ai écrasé du maïs pour donner aux pigeons.
65
jéngᶉē V écraser (plus. fois) (fréq. de jēngᶉē). Dḭ̀yá̰ gɨ̄ jéngᶉē-n̄ tḛ̄y kàdɨ̄ rā-ň mùr̄ tɨ́. Les femmes écrasent le petit mil pour faire la boule.
jénjɨ̄ᶉē N petite. Tà jénjɨ̄ᶉē kɨ̀là tò làā kàdɨ̄ j-à jɨ̀-rā-ī. Il y a un petit travail que nous avons à faire. N mince. Jénjɨ̄ᶉē dèē kɨ́ bèē ń-tòō àsɨ̀ rɔ̄-m̄ àlé. Cette personne mince comme ça ne peut pas me battre. Expr: tà jénjɨ̄ᶉē -sans raison
jēᶉ N côté. ī-tò-ī kɨ̀ jēᶉ-é ɓá-à lò à àsɨ̀-sí. Couchez-vous de côté et la place vous suffira.
jēᶉ N moisissure. ūwá ìɓà jēᶉ. Le mil a moisi
jèᶉɨ̄m N bave de boisson (v. aussi húùlú). Dḭ̀yá̰ kɨ́ ɓēdàyāá gɨ̄ ɔ̀r̄-n̄ jèᶉɨ̄m dɔ̀ kàsɨ̀ àlé. Les femmes de Bédaya n'enlèvent pas la bave de la boisson.
jētɨ̄ VT voler, rafler. Ngōn jētɨ̄ gúrsɨ̀ yā bɔ̀bɨ̄-ǹ. L'enfant a volé l'argent de son père. Bísɨ́ jētɨ̄ dā̰ yā-ḿ. Le chien a raflé ma viande.
jétɨ̄ VT attraper après avoir guetté. ásgàr gɨ̄ jétɨ̄-n̄ ngè-ɓògɨ̀ ní ɓōó-làā. Aujourd'hui les soldats ont en fin attrapé le voleur. VT renverser. Jétɨ̄-ǹ tètɨ̀ ndì sè-nèé. Il l'a renversé et l'a maintenu contre le sol.
jètɨ̀-nò̰ N partie bombée du front. ìndā jākā jètɨ̀-nò̰ tɨ́. Il a mis le chapeau sur le devant de la tête.
jéẁ V mettre (qqc) avec l'ouverture vers le bas. Jéw kār dɔ̀ yégɨ̄ tɨ́. Il a mis la calebasse sur le rat.
jéy-jéy AV exactement, précisément. ì ngōn-í jéy-jéy kóō nà rèē nò̰ó̰. C'est exactement ton enfant même qui vient.
jḛ̀ḛ̄jḛ̀ḛ̄ N esp. d'oiseau, fauvette. Jḛ̀ḛ̄jḛ̀ḛ̄ ì ngōn yèl̄ kɨ́ ùtɨ̄ mbī ngá̰y. La fauvette est un petit oiseau qui fait beaucoup de bruit.
jḛ̀y (Syn: jḭ̀) PR nous (forme d'emphase, excl.). Jḛ̀y Sàᶉ̄ gɨ̄ màlàng gír-kà-jí ì ɓēdàyāá. Nous les Sar notre origine est Bédaya (dit à une personne qui n'est pas Sar).
jḛ̀ӯ (Syn: jḭ̀ḭ̄) PR nous (incl, de forme forte). Jḛ̀ӯ dèē-ndùl gɨ̄ hál-jɨ́ màjɨ̀ àlé. Nous les humains, notre caractère n'est pas bon.
[jīī] NIN main, mains. ī-tógó jī-í, j-ò̰-ī mùr̄. Lave-toi les mains, mangeons la boule. Hòr ò̰ jī-ḿ. Le feu a brûlé ma main. jī-ḿ, jī-í, jī-ǹ, jī-jí, jī-sí, jī-dɨ́ - ma main, ta main, sa main, nos mains, vos mains, leurs mains. Expr: jī [dèē] ndèr̄ -[qqn] avoir de l'argent Jī-ǹ ndèᶉ̄ ngá̰y ō jī-ǹ ngàn̄g ngá̰y ō.Il a beaucoup d'argent mais il est très avare. Expr: jī [dèē] ngàn̄g -être avare Expr: [dèē] ìlà jī-ǹ ngá̰y -[qqn] voler beaucoup Ngōn màdɨ̄-ɓē-ḿ ì ngōn kɨ́ à ìlà jī-ǹ kɨ̄-lò-gɨ̄-tɨ́.L'enfant de mon vois est un garçon qui vole partout. Expr: jī [dèē] ngāl -[qqn] voler beaucoup Expr: ngóō jī [dèē] -dépendre de [qqn] ḭ̄ dḭ̀yá̰ á í-ngóō jī dèē gár à?Es-tu une femme pour dépendre absolument de quelqu'un? Expr: jī [dèē] àtɨ̀ -[qqn] être adroit Ré jī-í àtɨ̀ àĺ à āw ndò̰ tɨ́ àlé.Si tu n'es pas adroit ne partes pas à la chasse. Expr: jī [dèē] kàrī -avec les mains vides M-āw mbā tɨ́ jī-ḿ kàᶉī.J'ai voyagé avec les mains vides. Expr: jī [dèē] ròsɨ̀ -[qqn] être riche Bɔ̀bɨ̄-ḿ ì dɨ̀ngàm kɨ́ jī-ǹ ròsɨ̀, àsɨ̀ màng kàmyō̰ kàᶉī.Mon père est un homme riche, il peut acheter une voiture.
-jí [jí,jɨ́] PRA nous (acc.). Tò bò àsɨ̀-jí màlàng. La pirogue est assez grande pour nous tous. Gḛ̀y kàdɨ̄-jí yá̰-kɨ̀sà àlé. Il n'a pas voulu nous donner à manger.
-jí [jí,jɨ́] PRA nous (après préposition); notre, nos. ɓē yē-jí ì sà̰y ngá̰y kɨ̀ lò kɨ́ làā. Notre village est loin d'ici.
jī-bēl N manière, façon. ì jī-bēl rā-ǹ kɨ̀là tɨ́? C'est sa façon de travailler. N nature. ì jī-bēl-ǹ. C'est son nature.
66
jī-ɓɔ̀n̄g N grappin pour récuperer les seaux au fond du puits. Jī-ɓɔ̀n̄g ì gìndɨ̄ kɨ́ à ùn-n̄-nèé mbù gír bɨ̀lò-màn̄ tɨ́. Le grappin est un morceau de fer pour retirer le puisoir au fond du puits.
jī-kāgɨ̄ N branche. ílà tà jī-kāgɨ̄ tɨ́. Suspends-le à une branche.
jī-kàtɨ̀ N adresse manuelle. Jī-kàtɨ̀ yē-ǹ ì yá̰ kɨ́ tò ɓōĺ ngá̰y. Son adresse manuelle est incroyable.
jī-kɔ̀l N rapidité physique. Jī-kɔ̀l ì yá̰ kɨ́ gòtóō lò-í. La rapidité est une chose que tu n'en as pas.
jī-lò N manière, habitude. ì jī-lò rā-ǹ kɨ̀là tɨ́. C'est sa manière de travailler.
jī-mbúr̄ N nuages qui indiquent une petite pluie.. Jī-mbúr̄ ń ndì nṵ́ à rèē. Ces nuages là pourraient provoquer une petite pluie.
jī-ndò̰ō̰ N habitude de taper les gens sans raison. Jī-ndò̰ō̰ yē-ǹ ɔ̀gɨ̄ ngán gɨ̄ ndà sè-nèé. Son habitude de taper les gens sans raison empêche les enfants d'être avec lui.
jī-ngāl N habitude de voler. ì jī-ngāl-ǹ ǹ tɔ̄l-ǹ. C'est son habitude de voler qui l'a tué.
jī-ngàn̄g N avarice. Jī-ngàn̄g yē-ǹ ɔ̀gɨ̄-ǹ ndōgō kūbɨ̄ kɨ́ rō-ǹ tɨ́. Son avarice lui empêche d'acheter des vêtements (de peur que les gens voient qu'il a de l'argent).
jìdɨ̄ Arabe VT ajouter. ī-jìdɨ̄ màn̄ tà tɨ́ àlé. N'ajoute pas d'eau par dessus (laisse tes commentaires). m̄-jìdɨ̄ kàtɨ̄ tū tá̰ tɨ́. J'ajoute du sel à la sauce.
jìgàᶉì N sorgho hâtif. Bànànà gɨ̄ gḛ̀y-n̄ ndɔ̀r̄ jìgàᶉì ngá̰y. Les Massas aiment beaucoup cultiver le sorgho hâtif.
jìjárì Arabe N boucher (on dit aussi jàjárì). Jìjárì gɨ̄ tɔ̄l-n̄ dā̰ ɓōó-làā àlé. Les bouchers n'ont pas tué un animal aujourd'hui.
jìlìng Id en bonne quantité (verser). úr yérgè jìlìng ādɨ̄-m̄. Verse-moi une bonne quantité de "yerge".
jīmkītɨ̄ N esp. d'arbre [Ximenia americana]. Jīmkītɨ̄ kɨ̀rē róbɨ́-ó mbáӯ-á, ì rí? ì hòr kɨ̀mā. Le fruit mûr de l'arbre Ximenia americana sur la route chez les Mbay, qu'est-ce que c'est? C'est le feu du sorcier (devinette).
jìnárì N carreau (cartes). Gír̀ kártɨ̀ gɨ̄ ì sɔ́: jìnárì ō kúbì ō sùbátà ō sɨ̀nékɨ̀ ō. Il y a quatre couleurs de cartes: carreau, coeur, pique, et trèfle.
jìnglì Av bizarre. Hál-ǹ tò jìnglì àdɨ̄ ìngà dḭ̀yá̰ tàā àlé. Il a un comportement bizarre et il ne trouve pas une femme. Av en désordre. ɓōkɨ́ màktūbɨ̄ gɨ̄ jìnglì. Il a mis ses papiers en désordre.
jìp ID forte (long) (descr. de ìndà; ìndà indique plus. coups). ī-sā ndéy índà-ň ngōn ń-nò̰ó̰ jìp jìp ādɨ̄-m̄. Cherche une chicotte et frappe cet enfant bien pour moi.
jípɨ̀ N jupe.
jìr N sorte de poterie grande (normalement avec jóò). Jóò jìr ì jó kɨ́ kété dèē gɨ̄ à ìndā-n̄ hòr-ó rā-n̄-nèé kàsɨ̀. La grande poterie est une jarre que avant les gens mettaient sur le feu pour préparer la bière.
jìw Id partout. Yíl̄ gɨ̄ tó̰ō̰-m̄-n̄ àdɨ̄ rɔ̄-ḿ hūᶉ-m̄ jìw. Les moustiques m'ont piqué et je sens des démangeaisons partout.
67
jḭ̀ [jḭ̀] (Syn: jḛ̀y) PR nous (forme indépendante). Jḭ̀ ǹ j-ḭ̀ Kūmrāá tàgɨ́-ɓèē. C'est nous qui sommes quittés Koumra hier.
jḭ̀ḭ̄ (Syn: jḛ̀ӯ) PR nous (forme indépendante, incl.). Jḭ̀ḭ̄ jɨ̀-rɔ̄-ī tā. Nous jouons maintenant.
jɨ̀- NUM nous (sujet de verbe). Jḭ̀ḭ̄ jɨ̀-rɔ̄ tā. Nous jouons maintenant.
jɨ̀gàᶉì (Syn: gɔ̀jɨ̀) N sorgho hâtif. Ngán gɨ̄ àā-n̄ ngōm jɨ̀gàᶉì-í. Les enfants sont allés garder le champ de sorgho hâtif.
jɨ̀kè (Syn: jèkè) AV tranquille. ī-ndì jɨ̀kè àdɨ̄ j-òō-ī nàjɨ̄ ń à ìdà-n̄ ní. Reste tranquille pour que nous poussions écouter ce qu'ils disent.
jɨ̀lōò N élégance (seulement dans expr: àl̄ jɨ̀lōò "se faire l'élégant"). Bɨ̄dē, ì bà̰ý á ī-tɨ́gā ngōn màndɨ̀? m̄-tɨ́gā ngōn màndɨ̀ nà ngōn-màndɨ̀ àl̄ jɨ̀lōò. oh souche, c'est pourquoi que fais-tu un croche-pied à la jeune fille? Je la fais un croche-pied de peur qu'elle se fasse l'élégante.
jɨ̀ngà V réagir vivement. V sursauter. M-ɔ̄r nàjɨ̄ sè-nèé ɓá-à jɨ̀ngà ᶉìkɨ̀-ᶉìkɨ̀. Je lui ai parlé et il a sursauté. Expr: dɔ̀ [dèē] jɨ̀ngà-ǹ -[qqc] être troublé, avoir de malaise psycologique Nìn̄ ń m-á̰ tòō, dɔ̀-ḿ jɨ̀ngà-m̄ ngá̰y.Le cadavre que j'ai vu, j'ai de malaise psychologique.
jɨ̀ngā N esp. d'arbre [Sesbania sesban]. m̄-sā jɨ̀ngā kàdɨ̄ m̄-rā-ň àngɨ̀répɨ̀. Je cherche l'arbre "janga" pour faire un lit en bois.
jɨ̄ngā N branche utilisée comme la chicotte. m̄-sā jɨ̄ngā màsɨ̄ kàdɨ̄ m-ɨ́ndá-ň màn̄g gɨ̄. Je cherche des branches du tamarinier pour chicoter les boeufs.
jɨ̄ngā V descendre. Ngōn jɨ̄ngā nàng tɨ́. L'enfant est descendu en bas.
jɨ́ngà N semoule. ādɨ̄-m̄ jɨ́ngà m̄-tá̰à̰. Donne-moi de la semoule de mil et je vais la préparer. Dḭ̀yá̰ ìgà kùm ndùjɨ̄ kɨ̀ tèmē bà ɓōkɨ́ jɨ́ngá-ǹ kèm bìr̄-í. La femme tamisait la farine avec un tamis et après elle a mis la semoule dans le mortier.
jɨ̀ngā-màn̄ N esp. d'arbre aquatique [Sesbania sesban]. M-ā m̄-sā jɨ̀ngā-màn̄ kàdɨ̄ m̄-rā-ň àngɨ̀répɨ̀. Je cherche le bois de "jinga-man" pour faire un lit traditionnel avec.
jɨ̀ngā-súū N esp. de sous-arbrisseau [Cassia obtusifolia].
[jòò] NIN estomac, panse. Dèē ìsà jò kɔ̀sɔ̀ng àlé. On ne mange pas l'estomac du cochon.
jóò AV depuis longtemps. Màdɨ́! lápíyà, ī-rèē ì jóò à? Mon vieux! Bonjour, es-tu arrivé depuis longtemps? Expr: kété jóò -il y a long temps Kété jóò dḭ̀yá̰ gɨ̄ ìsà-n̄ kɨ̄njá àlé.Entre-temps les femmes ne mangeaient pas de la poule. Expr: kɨ́ jóò -ancien Gògɨ́-làá dèē gɨ̄ à ìsà-n̄ gúsɨ̀ kɨ́ jóò àlé.Maintenant les gens n'utilisent pas l'ancien argent.
jóò N marmite, poterie. ìndā màn̄ hòr-ó kɨ̀ jó kɨ́ bò. Elle a mis de l'eau sur le feu dans une grande poterie. Jóò bò gɨ̄ kɨ́ ndì-n̄ tà nà̰ā̰ tɨ́, ì rí? ì dɔ̀-ᶉā̰ kɨ̀ dɔ̀-nàng. Deux grosses jarres dont l'une est renversées sur l'autre, qu'est-ce que c'est? C'est le ciel et la terre (devinette). Jóò sɔ̀l̄ màn̄. La jarre d'argile maintient l'eau fraîche.
jōó NUM deux. M-ɔ̄r kòō ndɔ̄-ḿ jōó sḛ́y tá m-rèē m̄-rā kɨ̀là ɓáy. Je vais prendre deux jours de repos, puis je me remettrai au travail. m̄-rèē làā kùm-mbàng jōó kɔ̄ɔ́. Je suis arrivé ici il y a deux heures. Dɔ̀ dā̰ jōó à tɔ̄ jóò. La tête de deux animaux casse la marmite (Prov: on ne doit préparer deux animaux différents dans la même marmite).
jó-ɓìᶉ N sorte de grande jarre pour l'eau ou la bière. Kété dèē gɨ̄ àw̄-n̄ kɨ̀ kàsɨ̀ gō ngé-ndɔ̀r̄ gɨ̄ tɨ́ ì kɨ̀ jó-ɓìᶉ-í. Avant les gens apportaient la bière pour les cultivateurs avec des grandes jarres.
68
jó-jó Int sain et sauf. ásgàr gɨ̄ ìhɔ̀-n̄ ngè-ɓògɨ̀ bà tèē jó-jó jī-dɨ́ tɨ́. Les soldats ont saisi le voleur mais il s'est échappé de leurs mains sain et sauf.
jōjɨ̄rō VI se rétrécir. íjá dā̰ bò ìnā hòr-ó bè-ré jōjɨ̄rō à tél dūú. Si tu coupes une grosse viande et la mets sur le feu alors si elle se rétrécit alors elle deviendra petite. VT rétrécir. VT plisser. Kūl jōjɨ̄rō jī-ḿ. Le froid m'a plissé la main.
jòlòlò Id long. jàlàbéè ì kūbɨ̄ kɨ́ tò jòlòlò. La "jalabiya" est un habit très long. Id mince (et long: descr. de ngāl). Rɔ̄-ǹ ngāl jòlòlò. Il est mince et de grande taille.
jòlòng AV en échappant. Tèē jòlòng tà jī ngé-gāng-róbɨ́ gɨ̄ tɨ́. Il a échappé aux mains des coupeurs de route.
jòr N petit mil sauvage (v. aussi bàᶉ̄). Ré jòr gɨ̄ òjɨ̀-n̄ nà̰ā̰ kèm ndɔ̀r̄ yē-í tɨ́ ngá̰y ɓàᶉ-á ànī ɓō à rā-í ɓāl-á. Si beaucoup de mil sauvage pousse dans ton champ pendant la saison des pluies, tu auras faim pendant l'année.
jɔ̄kɨ̄ V avoir des doutes; hésiter ( kèm [dèē] jɔ̄kɨ̄-ǹ "[qqn] hésiter"). m̄-rā kɨ̀là màjɨ̀ ndɔ̄ bákɨ́ tɨ́ bā kèm-ḿ jɔ̄kɨ̄-m̄ sḛ́y. J'ai bien travaillé le jour du bac mais j'ai un peu de doutes.
jɔ̀kɨ̀lɔ̀ AV sans appétit. Rɔ̄ ngōn tōr-ǹ àdɨ̄ ìsà yá̰ jɔ̀kɨ̀lɔ̀ jɔ̀kɨ̀lɔ̀. L'enfant est malade et il mange sans appétit.
jɔ̀kɨ̄rɔ̄ V faire mal un travail. ī-jɔ̀kɨ̄rɔ̄ lò bèē àlé. Ne fais pas le labour mal comme ça.
jɔ̀kɔ̀ VT verser, mettre. Jɔ̀kɔ̀ màn̄ kùm kàsɨ̀ tɨ́. Il verse l'eau dans la bière.
jɔ̄kɔ̄ (Syn: jākā) N chapeau. ī-lō kùn jɔ̄kɔ̄ yā màd-í kɨ̀là dɔ̀-í tɨ́. Il ne faut pas prendre le chapeau de ton ami pour le mettre sur ta tête.
jɔ̀l̄ V faire soigneusement ou avec précaution. Dḭ̀yá̰ jɔ̀l̄ mùr̄ kànjɨ̄ kɨ̀dà kɨ̀là kɨ́ dɔ̀ tɨ́. La femme a posé la boule soigneusement sans dire qui l'envoyait.
jɔ̄l NIN jabot. Yá̰ yē déᶉ ì jɔ̄l-ǹ tɨ́. Les choses pour le pigeon sont dans son jabot (prov.)
jɔ̄m N caracal. Jɔ̄m ì dā̰ kɨ́ rɔ̄ ngá̰y tītɨ̄ kàgɨ̀. Le caracal est un animal qui est très féroce comme la panthère.
jɔ̄ndɨ̄ N esp. d'arbre, savonnier [Balanites aegyptiaca]. Dùm gɨ̄ à tógó-n̄ kūbɨ̄ kɨ̀ kàdɨ̀ jɔ̄ndɨ̄-ɔ́. Les arabes lavent les vêtements avec l'écorce du savonnier. Ngɨ̀ᶉà jɔ̄ndɨ̄ ì dáwá kókɨ́ràng. La racine du savonnier est un médicament pour (les piqures du) scorpion.
jɔ̀ndɔ̄ N toile d'araignée (v. dɔ̀ndɔ̄).
jɔ̀ndɔ̄-dɔ̀rā̰ N esp. de liane. Jɔ̀ndɔ̄-dɔ̀rā̰ ì mṵ̀ kɨ́ ré tɔ̀gɨ̀ ɓá-à ngɨ̀rà-ǹ gòtóō. La liane "jondo-dora" est une plante que si elle est grande elle n'a pas de racines.
jɔ̀ndɔ́ǹg (Syn: ngà-ndó̰ỳ) N esp. de plante grimpante, liane merveille. Kàn̄ jɔ̀ndɔ́ǹg ì yá̰ kùm tá̰ kúl̄. La plante "jondong" est un condiment pour la sauce longue.
jùjùjù Français Id très étoffu (barbe, poils, etc.). Mbāý-ǹ tò jùjùjù àdɨ̄ ngán-gɨ̄ ɓōĺ-n̄-á ngá̰y. Sa barbe est très étouffée et les enfants ont beaucoup de peur de lui.
jūḿbū N esp. d'oiseau, drongo. Jūḿbū ì yèl̄ kɨ́ ndùl kɨ́ kɨ̄lá-ǹ ngāl. Le drongo est un oiseau noir avec la queue longue.
jùmmm ID très (noir: descr. de ndùl). Jūḿbū ì yèl̄ kɨ́ ndùl jùmmm. Le drongo est un oiseau très noir.
69
jùn-jà̰ N filet de pêche rectangulaire relevé à la main. Jùn-jà̰ ì ᶉéng kɨ́ dèē à ndò̰-ň ɓūl màn̄-á àlé. Le filet rectangulaire est un filet qu'on ne fait pas la pêche dans l'eau profonde avec.
jùr-jùr AV pendant. Nàsár̀ kɨ́rēý gɨ̄ nɨ̀ngà dɔ̀-dɨ́ tò jùr-jùr. Certains blancs ont les cheveux pendants.
jùr-kùӯ N sorte de grand récipient en métal. ún jùr-kùӯ ɔ́y wúl̄-dùm kèm-é ādɨ̄-m̄. Prends la grande tasse et ramasse les arachides pour moi.
jùᶉkùý N cuvette, récipient en émail à fond plat. Bɔ̀bɨ̄-ḿ àdɨ̄-m̄ tḛ̄y jùᶉkùý ì jōó. Mon père m'a donné deux cuvettes de petit mil.
jṵ̀-jà̰ N sorte de filet rectangulaire. J-àw̄ ndò̰ kānjɨ̄-á kɨ̀ jṵ̀-jà̰ yē-jí. Nous allons à faire la pêche avec un filet rectangulaire.
[kà] AUX marqueur d'une activité habituelle (infinitif de à). Yá̰ kɨ́ kà rā dèē ndòō tɨ́ ì tà-ǹ. Ce qui rend une personne malheureuse est sa bouche.
[kàà] N oeufs. Mɨ̀là ùwà kɨ̄njá yā-ḿ dɔ̀ kà tɨ́. Le chat sauvage a saisi ma poule sur ses oeufs.
[kàà] N chose grosse, grande. kà mùr̄, kà yèdɨ̄, kà hōᶉ, kà kɔ̀ŕ, kà ngélē - une grosse boule, un gros excrément, un gros crachat, un grand cri, un grand morceau de natron.
[kàà] N notes graves. kà kúndɨ̄ notes graves du balafon Kúndɨ̄ yā-ḿ ɓāᶉ màjàlé, ɓāᶉ kà ngá̰y. Mon balafon sonne très mal, il sonne avec les notes trop basses.
[kàà] N goitre. Màndɨ̀ kɨ́ ìɓà kà à ìngà dɨ̀ngàm láw àlé. Une fille qui a un goitre ne trouve pas un mari vite.
[kàà] N levure (de la bière). Kà ɔ̀dɨ̀ àĺ ɓáy. La levure n'a pas encore touché (la bière) [c'est à dire, il n'y a pas encore de levure dans la bière]. Rā kà jálá tōr ngá̰y. Recueillir la levure de la bière est très difficile.
[kàà] NIN grand-parent. ìɓà ì dɔ̀-sí sḭ̀ḭ̄ kà gɨ̄. Il est né avec le physique de vous, les grands-parents. Kà-ḿ gèᶉ̄ sùngó-gɨ̄ ngá̰y. Mon grand-père connaît beaucoup de devinettes.
[ká] CNJ si. Ká m-āw à m̄-gèᶉ̄ àĺ ɓáy. Si je vais, je ne sais pas encore. CNJ ou si. Màn̄ èdɨ̀ à ká à èdɨ̀ àĺ à, m̄-gèᶉ̄ àĺ. S'il pleut ou s'il ne pleut pas, je ne sais pas. CNJ puis. ísà yá̰ nà ká ā īnī pā ɓáy. Tu manges et puis tu vas chanter.
kàā (Syn: kàw̄) VN aller (inf. de àā).
kàā (Syn: kà̰ӯ) N tubercule. kàā géᶉ̀, kàā ngàlìyà, kàā hóӯ - tubercule de tapioca, manioc, "hoy" N tige (d'une plante rampante). kàā mɨ̀njò, kàā wàsɨ̄, kàā ngúl̄ - tige d'haricot, tige de melon, tige d'igname.
kà-gūgū N arrière parent. Kà-gūgū-ḿ òy kɔ̄ɔ́ àdɨ̄ mā̰ m-á̰-ǹ àlé. Mon arrière-grand-père est déjà mort et donc je ne l'ai pas vu.
kà-kūᶉ́ N esp. de tourterelle. Kà-kūᶉ́ ì yèl̄ kɨ́ tītɨ̄ déᶉ̀ bà nḭ̀ tá bò màn̄-ǹ. La tourterelle "kakur" est pareil au pigeon mais elle est plus grande.
kābā NIN copain, copine; ami d'autre sexe. Kābā-ḿ ì ngōn ngāᶉ̀. Ma copine est la fille du chef. Expr: ìhɔ̀ [dèē] kābā -se prendre d'amitié amoureuse pour [qqn]
Kābā NP Sara Kaba, peuple situé à l'est des Sar. ḭ̄ ń-tòō ì Kābā à? Toi, tu es Kaba (pour être si impatient)?
70
kàbɨ̀ N esp. d'arbre [Isoberlinia doka]. Kàbɨ̀ ì kāgɨ̄ kɨ́ mbī-ǹ là tɔ̀ӯ mūᶉ-kūtɨ̄. Le "kabi" est un arbre avec les feuilles plus grandes que celles de l'arbre "mur-kuti".
Kābɨ̄ NP Sara Kaba, peuble qui habitent à l'est de Sarh.
kàbútɨ̀ AV mort (dans les cartes).
kàɓàkɨ̀ AV pour définitif. àw̄ kàɓàkɨ̀ kànjɨ̄ tél tɔ̀dɔ̄ bɔ̀bɨ̄-ǹ tɨ̄ɓā-ǹ ɓē-ǹ tɨ́ kɔ̄ɔ́. Il est parti pour définitif sans rentrer parce que son père l'a renvoyé de chez lui.
kàɓàng N en disparaissant. Yégɨ̄ à̰ӯ kàɓàng ùdɨ̀ bòlò-ó. Le rat a disparu dans le trou
kàɓàng N heure (dans certaines expressions). AV de bon, définitivement. Rèē tàā gúrsɨ̀ bà àw̄ kàɓàng kɔ̄ɔ́. Il est venu prendre l'argent et il est parti de bon.
kàdàá AV à midi, l'après-midi (jusque à peu près 15h) ( dàn kàdàá ' l'après-midi (jusque à peu près 15h)'). Ngā-nɨ̀n̄gā-á dèē njɨ̄rā dàn kàdɨ̀-á àlé. Dans la période de chaleur une personne ne se promène pas pendant l'après-midi. Av midi. Expr: dàn kàdàá -à midi ɔ̀tɨ̀ dàn-kàdàá àw̄ mbā.Il a quitté a midi pour voyager.
kàdɨ̀ PRP à côté de. J-àw̄ njɨ̄rā ì kàdɨ̀ bā tɨ́. Nous allons nous promener au bord du fleuve. M-ɨ̄nā ᶉàgɨ̀ kàdɨ̀ kújɨ́ tɨ́. J'ai mis la natte à côté de la maison.
kàdɨ̀ N petite dieu. Ré á̰ kāgɨ̄ kɨ́ dèē ùdɨ̀ kàdɨ̀ kújɨ́ tɨ́ bà rā nɨ̀bà rɔ̄ tɨ́ ɓá à ì kàdɨ̀ gɨ̄ yē-ǹ. Su tu vois un bois que quelqu'un a planté à côté de sa maison et a mis l'argile rouge dessus alors c'est leur petit dieu.
kàdɨ̀ NIN côté, poitrine. Kɨ̄ngō kàdɨ̀-ǹ tétɨ̄ dàn-ń òsō dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́ ní. Ses côtes se sont cassées quand il est tombé de l'arbre. N autorité. ìndā kàdɨ̀-ǹ dɔ̀ dèē gɨ̄ tɨ́ màlàng. Il fait sentir son autorité sur tous les gens.
kàdɨ̀ (Syn: mbàng) N l'heure. Kàdɨ̀ àsɨ̀ tā. Il est l'heure (pour faire qqc).
kàdɨ̀ NIN écorce (d'arbre). Dḭ̀yá̰ ìndā kàdɨ̀ kḭ̄yā̰ hòr-ó kàdɨ̄ ndògɨ̄ ngōn-ǹ. La femme bout l'écorce du karité pour laver son enfant.
kàdɨ̄ VN donner (inf. de àdɨ̄). kàdɨ̄ yá̰ ngè-ndòō ì yá̰ kɨ́ màjɨ̀ ngá̰y. Donner à un pauvre est une bonne chose. N don, ce qu'on a donné. Kàdɨ̄ ń m-ādɨ̄-í tòō àsɨ̀-ī àĺ ɓáy à? Le don que je t'ai donné ne te suffit pas encore?
kàdɨ̄ CMP pour que. Kàdɨ̄ m-ādɨ̄-ī ì rí à? Pour que je te donne quoi? CMP que, pour que. Kàdɨ̄ ī-rèē sè-ḿ ādɨ̄ m̄-rā kɨ̀là yā-ḿ làā. Que tu m'aides à faire quelque chose (litt. mon "travail"). à̰ gḛ̀y kàdɨ̄ bɔ̀bɨ̄-ǹ ḭ̀yà̰-ǹ àdɨ̄ àā sè-nè. Il veut que son père lui laisse partir avec lui.
kádɨ̀ N canne de sucre. Ngán gɨ̄ nùjɨ̀-n̄ ūwá ɔ̀jɨ̀-n̄ nè n-ì kádɨ̀. Les enfants ont détruit du mil en pensant qu'il s'agissait de canne à sucre.
kádɨ̀ NIN tige (déjà sèche). Kèm ɓē-é dèē gɨ̄ rā-n̄ gāᶉ kújɨ́ kɨ̀ kádɨ́ ūwá-á. Dans les villages les gens font les toits des cases avec la tige de mil.
kádɨ́ N ancien champ où on trouve des repousses de cultures antérieures (v. aussi gòtɨ̀). kádɨ́ tḛ̄y, kádɨ́ ūwá, kádɨ́ kūbɨ̄, kádɨ́ ndɔ̀r̄ - ancien champ de petit mil, ancien champ de mil, ancien champ de coton, ancien champ (sans préciser le grain).
kádɨ́-bà̰y-rā-dɨ́ N variété de canne à sucre.
71
kádɨ́-bèl̄-kùm-màdɨ̀ N variété de canne à sucre. Kádɨ́-bèl̄-kùm-màdɨ̀ ì kádɨ́ kɨ́ kùm-ǹ ngón̄g tītɨ̄ ūwá. La canne à sucre "bel-kum-madi" est un canne à sucre dont les grains sont gros comme ceux de mil.
kàdɨ̀-bɔ̀r N film avec projeteur au cinéma. Kà̰ kàdɨ̀-bɔ̀r nèl̄-m̄ ngá̰y. Voir le cinéma me plaît beaucoup.
kádɨ́-ɓāl N variété de canne à sucre. Kádɨ́-ɓāl ré ɓāl-á gē à màn-ǹ à tò ɓáy. La canne à sucre "bal", même en saison sèche elle a toujours de jus dedans.
kàdɨ̄-kàᶉī N offrande, chose donnée gratuit. M-ún gúsɨ̀ kùtɨ̀ kàdɨ̄ m-ādɨ̄ kàdɨ̄-kàᶉī tɨ́ gír kújɨ́-Álá-á. J'ai pris 50 CFA pour donner comme offrande à l'église.
kàdɨ̀-kɨ̀rē N maladie, brûlure d'estomac (caractérisée par des renvois et d'une envie de vomir). Ngélē ì dáwá kàdɨ̀-kɨ̀rē. Le natron est un traitement pour les brûlures d'estomac.
kàdɨ̀-kɔ̀l̄ N sorte de grande poterie. Kété dèē gɨ̄ à ngōm-n̄ kō ì kèm kàdɨ̀-kɔ̀l̄-ɔ́. Avant les gens gardaient les céréales dans la grande poterie.
kádɨ́-kɔ́ǹ N os du nez. Ré ōsō dɔ̀ kāgɨ̄-á màjàlé à kádɨ́-kɔ́n-í à tētɨ̄. Si tu tombes de l'arbre d'une façon mauvaise alors l'os de ton nez va se casser.
kàgɨ̀ VN ramper (inf. de àgɨ̀). ḭ́ dɔ̀ɔ́, kàgɨ̀ nàńg ì yá̰ yē ngán gɨ̄. Lève-toi, ramper par terre est une chose pours les enfants.
kàgɨ̀ N panthère. Kàgɨ̀ ì dā̰ kɨ́ tītɨ̄ mɨ̀là, bà ngāl ngá̰y ō rɔ̄ ngá̰y ō. La panthère est un animal pareil au chat, mais elle est plus longue et plus agressive.
kàgɨ̄ VN enfler, augmenter en volume (inf. de àgɨ̄). N enflure, gonflement. Kàgɨ̄ ń gìdɨ̀-ǹ àgɨ̄ ɓōó-làā tòō, m-ā̰ kété àĺ ɓáy. La façon que son dos est enflé aujourd'hui, je n'a pas vu avant.
kāgɨ̄ N arbre. Kāgɨ̄ gɨ̄ ń lò ń ḭ̀ à̰ā̰ ɓɔ̄ ᶉɔ̄-ǹ kūtɨ́ ní tò-n̄ nḭ̀ kɨ̀ mbò̰y-ó̰ màlàng. Les arbres à l'endroit où il s'est enfui sont tous penchés en direction l'eau. Dèē gɨ̄ ìgà-n̄ kāgɨ̄ màlàng kɔ̄ɔ́, àdɨ̄ ń-tòō kɨ̀ngà kīᶉ tōr ngá̰y. Les gens ont coupé tous les arbres et maintenant il est devenu difficile trouver du fagot. Expr: ɓōdɨ̄ kāgɨ̄ -le tronc de l'arbre
kāgɨ̄-á Av dans la forêt. J-àw̄ ndò̰ō̰ kāgɨ̄-á bà j-ɨ̀ngà dā̰ àlé. Nous sommes allés faire la chasse à la forêt mais on a rien trouvé.
kāgɨ̄-bà̰ N sorte de houe tri-fourchue en bois. Dèē kété gɨ̄ à ndɔ̀r̄-n̄ ì kɨ̀ kāgɨ̄-bà̰-á̰. Les gens de jadis labouraient avec la houe tri-fourchue.
kāgɨ̄-ɓē N coutume, tradition. Kāgɨ̄-ɓē yā-dɨ́ gɨ̄ ì síkɨ́-síkɨ́. Leurs coutumes sont différentes.
kāgɨ̄-jī N canne (signe de pouvoir; v. aussi kāgɨ̄-tɔ́sɨ̄). Ngāᶉ̀ kɨ́ bò gɨ̄ à òtō-n̄ kāgɨ̄ jī. Les grands chefs portent des cannes.
kāgɨ̄-kàsɨ̀ N esp. de herbe longue [Leonotis nepetifolia]. Ré kɔ́-í ìɓà à ī-sā kàn̄ kāgɨ̄-kàsɨ̀ īndā hòr-ó ā̰y à ì só-í-tɨ́. Si tu as l'enzyme alors tu cherches le fruit de la plante "kagi-kasi" et tu le bous et le bois et alors ça va te soulager.
kāgɨ̄-kùӯ N canne à pêche. Kāgɨ̄-kùӯ yā-ḿ tètɨ̀ àdɨ̄ kānjɨ̄ à̰ӯ àw̄ kɔ̄ɔ́. Ma canne à pêche s'est cassée et le poisson s'est échappé.
kāgɨ̄-lò N période. Dɔ̀ kāgɨ̄-lò ń-tòō tɨ́ gúrsɨ̀ tōr ngá̰y. À cette période là trouver l'argent est très difficile.
72
kāgɨ̄-màl̄ N petit cadeau donné par le vendeur de bière de mil après un achat (v. aussi kàrnà). Gúsɨ̀ gòtóō jī-ḿ tɨ́ ādɨ̄-m̄ kāgɨ̄-màl̄ ādɨ̄ m-āw ɓē-é. Je n'ai pas de l'argent dans la poche, donne-moi mon cadeau et je vais à la maison.
kāgɨ̄-mèdɨ̀ N esp. d'arbuste [Psorospermum febrifugum].
kāgɨ̄-mɨ̄nà̰ā̰ N un petit dieu en forme de bois où on fait les rites traditionnels. Dèē gɨ̄ à ùbɨ̄-n̄ ì kɨ̀ kāgɨ̄-mɨ̄nà̰ā̰ tɨ́. Les gens jurent devant le petit dieu "kagi-minan".
kāgɨ̄-nàjɨ̄ (Syn: kùjɨ̄-nàjɨ̄) N proverbe. Kāgɨ̄-nàjɨ̄ kógīí ìdà nà dɔ̀ jōó dùl àw̄ kɔ̀ӯ. Un proverbe disait que (grâce à) aller de deux côtés la biche-cochon reste non-initiée.
kāgɨ̄-ndíī (Syn: móᶉò) N esp. d'arbre.
kāgɨ̄-ndū-nàjɨ̄ N proverbe. Kāgɨ̄-ndū-nàjɨ̄ ìdà nà: á̰ màndɨ̀ kó̰-í àĺ à kó̰-í mbáy-ī. Le proverbe dit: si tu n'as pas vu la jeunesse ta mère alors elle va te mentir.
kāgɨ̄-púsɨ̀ N timon (dans la charrette). Kāgɨ̄ ɓùndɨ̀ᶉù, dèē rā-ň kāgɨ̄-púsɨ̀ àlé. Le bois de l'arbre "bunduru", on ne fabrique pas un timon avec (parce qu'il il n'est pas assez résistant).
kāgɨ̄-ᶉɔ̄ N corpulence, constitution physique. Kāgɨ̄-ᶉɔ̄-ǹ àw̄ ì gō yā bɔ̀bɨ̄-ǹ tɨ́. Il a la constitution physique de son père.
kāgɨ̄-sítɨ̄ N longue manche de la houe (pour semailles). Kāgɨ̄-sítɨ̄ kɨ́ bò ɔ̀ӯ ngá̰y. Le grand manche d'une houe pour semer est très lourd.
kāgɨ̄-tē N diagnostic du devin "tee". Kɔ̀dɨ̄-sā ìwà kāgɨ̄-tē jī-ǹ tɨ́ kàdɨ̄ sā-ň dɔ̀ ngōn kɨ́ mò̰y tɨ́. Le voyant prend le bois diagnostique dans les mains pour trouver un remède de l'enfant qui est malade.
kāgɨ̄-tìl N esp. d'arbre [Trichilia emetica].
kāgɨ̄-tɔ́sɨ̄ (Syn: kāgɨ̄-jī) N canne à marcher. Kāgɨ̄-tɔ́sɨ̄ yē kà-ḿ tètɨ̀ àdɨ̄ àsɨ̀ njɨ̄rā àĺ kɔ̄ɔ́. La canne à marcher de mon grand-père est cassée et il ne peut pas marcher maintenant.
kàjā N esp. d'arbre [Cordia africana]. Dɔ̀ kà-ḿ ndà tītɨ̄ hùtɨ̄ kàjā bèē. Les cheveux de mon grand-père sont blancs comme les fleurs de l'arbre Cordia africana.
kàjàjà N esp. d'herbe [Kyllinga erecta]. m̄-sā ngɨ̀ᶉà kàjàjà kàdɨ̄ m̄-sū-ň kèm-kújɨ̀. Je cherche les racines de l'herbe "kajaja" pour parfumer l'intérieur de la maison.
kàjɨ̀ VN guérir; sauver (inf. de àjɨ̀). dòktór̀ àsɨ̀ kàjɨ̀ ngè-mò̰y àlé. Le médecin n'a pas pu guérir le malade.
kàká N mon grand père. Kàká Ndòm̄ ā ī-sá ì rí? Grand-mère Ndom, qu'est-ce que tu manges?
kàkɨ̀ AV disproportionné, déformé (surtout avec les mains ou les doigts) (normalement avec kɨ̀ᶉò). Hòr ò̰ jī-ǹ àdɨ̄ jī-ǹ kɨ̀ᶉò kàkɨ̀. Le feu a brûlé sa main et elle reste déformée.
kàkɨ̀là AV seulement, seule (toujours avec kógɨ̄ḿ). Nḭ̄yá̰-ḿ òjɨ̀ ngōn ì kógɨ̄ḿ kàkɨ̀là. Ma femme a enfanté un seule enfant.
kàkɨ́ḿ N esp. de vipère [Bitis arientans]. Lī kàkɨ́ḿ ì lī kɨ́ à dò̰ō̰-ī à ā óỳ. La vipère "kakim" est un serpent que, si elle te mord, tu vas mourir.
kàl VN nager (inf. de àl). Kógīí gèᶉ̄ kàl màn̄ tɔ̀ӯ dèē gɨ̄ kèm ɓē-é màlàng. Un (autre) était le meilleur nageur de tout le village. Ré ī-gèᶉ̄ kàl màn̄ àĺ ànī ī-lō kàw̄ bā-á. Si tu ne sais pas nager, il ne faut pas aller au fleuve.
73
kàl N seule (chose ou personne). Kó̰-ḿ òjɨ̀-m̄ ì kàl kógɨ̄ḿ bèē, ngō-kó̰-ḿ gòtóō. Ma mère m'a accouché à moi seule, je n'ai pas de frères (ou soeurs).
kàl N tige. Dùm gɨ̄ sèĺ-n̄ kūbɨ̄, ì rí? ì kàl ngà-ndóǹg. Des arabes qui se drapent d'étoffes, qu'est-ce que c'est? Ce sont les tiges rampantes de "nga-ndong" (devinette).
kàl̄ VN monter (inf. de àl̄). ī-lō kàl̄ kāgɨ̄ ń-tòō nà tḭ́yō̰ gɨ̄ ì ngá̰y kūtɨ́. Il ne faut pas monter cet arbre, il y a beaucoup de fourmis dedans.
kāl N espèce d'antilope, Cobe de Buffon. Kāl ì dā̰ kɨ́ tītɨ̄ dùl bà nḭ̀-tá kɔ́-ǹ ngāl ngá̰y. Le Cobe de Buffon est un animal pareil à la biche-cochon mais son cou est très long.
kál̀ N sorte de petite calebasse. Kál ì yá̰ kà̰ӯ màn̄ wàlá ì yá̰ kà̰ӯ bḭ́yā̰ àlé. La calebasse "kal" est pour boire de l'eau et pas pour manger la bouillie. ún kál̀ ɔ́dɨ́ bḭ́yā̰ kèm-é ādɨ̄ ngōn à̰ӯ. Prends la calebasse et mets de la bouillie dedans pour que l'enfant mange.
kál̀ N boisson fermentée avec du piment et du sucre. Kál̀ ì kàsɨ̀ kɨ́ à rā-n̄ ì kɨ̀ ká̰ᶉā̰ gē síkɨ̀r gē nà̰ā̰-tɨ́ màlàng. "Kal" est une boisson qu'on prépare avec le piment et le sucre mélangés ensemble.
kál-bátɨ̀ Arabe N impolitesse, manque de respect. Kál-bátɨ̀-í ì ngá̰y. Tu es vraiment impoli. ī-kál-ī-bátɨ́ dɔ̀-ḿ tɨ́ àĺ. Ne me manquez pas de respect. Kál-bátɨ̀ yā-ǹ à rèē kɨ̀ nàjɨ̄ dɔ̀-ǹ tɨ́. Ses manières impolies vont le conduire dans des difficultés.
kàĺ-ɓē AV année, passée : le. Kàĺ-ɓē dèē gɨ̄ gātɨ̄-n̄ kō màlàng, à ń-tòō à òy-n̄ ɓō. L'année passée les gens ont vendu tout leur mil et maintenant ils meurent de faim.
-kàl-ǹ- NUM connecteur de numéraux (supérieur à cent). ɓú-kàl-ǹ-kɨ́-mḭ́ cent-cinq
kàlàng (Syn: tàlàng) AV rapidement. ī-rèē kàlàng ādɨ̄ m-ɨ́lā-ī. Viens vite pour que je t'envoie (avec un message).
kàláǹg VT écoper. ī-kàláǹg màn̄ kèm tò-ó. écope l'eau de la pirogue.
kālīyā N sorte de danse traditionnelle Sar des femmes. Ndām kālīyā ì ndām yē dḭ̀yá̰ gɨ̄ bà ndām tóò tá ì ndām yē dɨ̀ngàm gɨ̄. La "kaliya" est une danse des femmes quoique la danse "too" est pour les hommes. Dèē kɨ́ ɓēdàyāá gɨ̄ gèr̄-n̄ ndām kālīyā ngá̰y. Les gens de Bédaya connaissent bien danser le "kaliya".
kālīyā VT être déséquilibré (qqc qui prend une charge). Ré ún sákɨ̄ tḛ̄y gìdɨ̀ bìlō tɨ́ à bìlō à kālīyā sè-í. Si tu prends un sac de mil sur le vélo alors le vélo va être déséquilibré.
kàltéè Français N qualité. Kàltéè kūbɨ̄ ń ngán kɨ́ dḭ̀yá̰ gē à ò̰ō̰-n̄ gògɨ́-làá tò màjɨ̀ àlé. La qualité des habits que les jeunes filles portent de nos jours n'est pas bonne.
kālyā N sorte de danse. Ndām kālyā ì ndām kɨ́ dèē gɨ̄ màlàng à ndà-n̄ ì kɨ̀ njà-dɨ́ kɨ́ dɔ̀ɔ́. La danse "kalya" est une danse où tous les gens restent debout pour danser.
kālyā VI sauter (piège, etc.). Ngán gɨ̄ ndì-n̄ gògɨ́ ngá̰y àdɨ̄ púsɨ̀-màn̄g kālyā sè-dɨ́. Les enfants étaient nombreux derrière de sorte que la charrette a sauté avec eux. Gūm kālyā kɨ̀ déᶉ-é. Le piège a sauté sur le pigeon (et l'a attrapé).
kályā VT chercher les traces de (fréq. de kālyā). m̄-kályā njà màn̄g yā-ḿ kɨ́ gāng kɨ̀lā. Je cherche les traces de mon boeuf qui a coupé la corde (qui l'attachait). VT pourchasser. Kályā njà ngè-ɓògɨ̀. Il a pourchassé le voleur. VT dénoncer. Ngè-ɓògɨ̀ gɨ̄ kályā nà̰ā̰ lò sàrìyà tɨ́. Les voleurs se sont dénoncés l'un à l'autre au tribunal.
kàm̄ N distinction, différence. Expr: kɔ̀r̄ kàm̄ -distinguer Lò kɔ̀r̄ kàm̄ jòr kɨ̀ tḛ̄y tōr ngá̰y.Distinguer le faux mil du petit mil est très difficile.
74
kám (Syn: kámbɨ̀) N arbuste; feuille. Ngè-ndɔ̀r̄ tɨ́gā kám pá-tā kàdɨ̄ dùbɨ̄ yá̰ ɓáy. Les cultivateurs enlèvent les buissons du champ avant de semer.
kám-bà̰yà̰ (Syn: sùm) N esp. d'arbuste [Gridia brusiana] (on dit aussi kámbɨ̀-bà̰yà̰). Bà̰yà̰ gɨ̄ à tò-n̄ ì kám-bà̰yà̰ tɨ́. Les jeunes filles de l'initiation s'assoient sur l'arbuste "kambaya".
kám-dɔ̀-ᶉā̰ N mante religieuse. Kám-dɔ̀-ᶉā̰ ì kùᶉ̄ kɨ́ bò ngá̰y kɨ́ à ìsà kùᶉ̄ màdɨ̄-ǹ gɨ̄. La mante religieuse est un insecte très grand qui mange beaucoup d'insectes plus petits.
kám-kòtɨ̀ N esp. d'arbuste [Lamiaceae esp.]. Ngàmō rā-ī à ī-sā kám-kòtɨ̀ īndā hòr-ó ī-ndògɨ̄ ànī ā ī-só-í-tɨ́. Si tu es enrhumé, tu cherches l'arbuste "kamkotti" et le mets au feu et tu te laves avec alors tu seras mieux.
kám-ndà N esp. d'arbuste à fruits plumeux [Guiera senegalensis]. m̄-sā kám-ndà m-ɨ̄ndā hòr-ó kàdɨ̄ m-ādɨ̄ ngōn à̰ӯ. Je cherche l'arbuste "kamnda" pour bouillir et donner à l'enfant à boire.
kám-ndòm̄ N esp. d'arbuste. Ré kám-ndòm̄ ɔ̀dɨ̀-ī à ā ī-ndòm̄ kèm bèmbèé. Si l'arbuste "kamndom" te touche alors tu vas t'égarer en brousse.
kám-ngōn N fait d'avoir des enfants (toujours kám-ngōn ìndà [dèē] àlé "[qqn] n'avoir pas des enfants"). Kám-ngōn ìndà dḭ̀yá̰ màdɨ̄-ɓē-ḿ àlé. La femme de mon voisin n'a pas eu d'enfant.
kám-tìl N esp. d'arbuste [Ozoroa pulcherrina].
kám-túᶉ̄ N esp. d'arbuste [Temnocalyx obovata]. Ré ngōn-í njɨ̄rā àlé à ī-sā kám-túᶉ̄ īndā hòr-ó ī-ndògɨ̄-ǹ ɓá-à à njɨ̄rā láw. Si ton enfant ne marche pas, tu cherches l'arbuste "kamtur", tu la bous et le lave avec alors il va marcher vite.
kāmā Français N campement militaire. Lò tò ásgàr gɨ̄ ì kāmā. L'endroit où les soldats restent est un campement militaire. N case de passage. N place d'un village où on se négocie le coton.
kámà Français N insulte. ī-rā-m̄ kámà ì nàjɨ̄ rí yā-í tɨ́. Tu m'insultes, quelle raison as-tu?
kàmáḿ Arabe (Syn: yá̰-mbā) N bagage. M-ɔ́y kàmáḿ yā-ḿ m-āw-ň tà kàmyō̰ tɨ́. Je prends mon bagage et je l'emmène au parc de camions.
kàmyō̰ Français N camion. Kàmyō̰ gɨ̄ jōó ɔ̀sɨ̀-n̄ nà̰ā̰ àdɨ̄ dèē gɨ̄ ngá̰y òy-n̄. Deux camions ont eu une collision et beaucoup de gens sont morts.
kámbɨ̀ (Syn: kám) N feuille. Dḭ̀yá̰ ì kámbɨ́ kɨ́ kɨ̀ tèjɨ̀-é: īnī-n̄ kɔ̄ɔ́ à, ā ī-tél̀ yā kùn-ǹ ɓáy. La femme est une feuille recouverte de miel: tu la jettes, mais tu iras la chercher pour la lécher. N arbuste. M-ā m̄-ᶉóō kámbɨ̀ kɔ̄ɔ́ kàdɨ̄ m̄-ndɔ̀r̄-ň. Je vais brûler les arbustes pour que je puisse labourer.
kámbɨ̄lā VT réunir, rassembler. Ngāᶉ̀ kámbɨ̄lā dèē gɨ̄ kàdɨ̄ ɔ̀r̄ sè-dɨ́ nàjɨ̄ kɨ́-sɔ̀ɔ̄ dɔ̀ bà̰yà̰. Le chef réunit les gens pour les parler au sujet de l'excision. VT entasser, mettre en tas. ī-kámbɨ̄lā mṵ̀ dɔ̀ nà̰ā̰-tɨ́ yē rā-ň rí. Tu mets les herbes en tas pour faire quoi avec? VT manger en quantité. Bísɨ̀ kámbɨ̄lā mùr̄ ní màlàng. Le chien a happé toute la boule.
kàn Arabe CNJ si (souvent avec ). Kàn ré ā ī-sā tà-ḿ à m-ā m-ɨ́ndá-ī. Si tu cherches des problèmes avec moi je vais te taper.
kàn̄ VN fructifier, donner de fruit (inf. de àn̄). Kàn̄ ń mángò àn̄ kɔ̄ń-làā dá. Les manguiers ont beaucoup fructifiés cette année.
75
kàn̄ NIN fruit. Kàn̄ kāgɨ̄ ń-tòō à ndùl tá dèē gɨ̄ à sà-n̄ ɓáy. Le fruit de cet arbre devient noir d'abord et après les gens le mangent.
kàn̄ VT faire (des boulettes pour la bouille). ī-lō kàn̄ kɔ̄rɔ̄ bḭ́yā̰ bò nà ngō àsɨ̀ kà̰ӯ àlé. Ne fait pas les boulettes de la bouillie trop grandes ou l'enfant ne les pourra pas manger.
kán̄ VT rassembler. Ngāᶉ̀ kán̄ dèē gɨ̄ kɨ̄ tà ɓē yē-ǹ tɨ́ kàdɨ̄ ìdà-ň nàjɨ̄. Le chef a rassemblé les gens devant sa concession pour leur annoncer la nouvelle. VT verser. ɔ́dɨ́ màn̄ ī-kán̄ jōó ādɨ̄-m̄. Puise de l'eau et verse-la dans la jarre pour moi. VT mettre (plus. choses) dedans.
Kànàmbú NP Kanembou, population du Kanem. Kànàmbú gɨ̄ ì ngé-gātɨ̄ górò gɨ̄. Les Kanembou sont les vendeurs de noix de kola.
kàndà Sango N sauce préparée avec le sésame. Kàndà kānjɨ̄ nèl̄ tɔ̀ӯ kàndà dā̰. La sauce de sésame avec du poisson est plus délicieuse que celle faite avec de la viande.
kàndɨ̄ VN avoir des rapports sexuels (inf. de àndɨ̄). ī-lō kàndɨ̄ nḭ̄yá̰ màdɨ̄-ɓē-í. Il ne faut pas avoir des rapports sexuels avec la femme de ton voisin.
kángá N sorte de piège métallique pour les rats. M-ɨ̄ndā kángá kújɨ́-ú kàdɨ̄ m-úwà-ň yégɨ̄ gɨ̄. J'ai mis un piège dans la maison pour attraper les rats.
kāngā-bā N variété de manioc doux. Kāngā-bā ì ngàlì ndɔ̀r̄ Mbáӯ gɨ̄. Le "kangaba" est le manioc planté par les Mbay.
kāngɨ̄lā N entrave (pour les esclaves ou prisonniers. Kāngɨ̄lā ì gìndɨ̄ kɨ́ à ìnā-n̄ njà ɓùlò gɨ̄ tɨ́. L'entrave est une pièce de fer qu'on attache aux pieds des esclaves.
kángráng AV avec un métallique. Gúrsɨ̀ yā-ḿ òsō kángráng. Mon argent tombé avec un son métallique.
kànjɨ̄ PRP sans. Dā̰ kɨ́ kànjɨ̄ bḭ̀ḭ̄, ì rí? ì būᶉ. Un animal sans poil, qu'est-ce que c'est? C'est le varan. Gḛ̀y yá̰-kɨ̀sà kɨ́ kànjɨ̄ dā̰ ō kànjɨ̄ kānjɨ̄ ō. Il veut un repas sans viande et sans poisson. Kūbɨ̄ kɨ́ ndɔ̀r̄ kànjɨ̄ kàtɨ̄ àn̄ màjɨ̀ àlé. Le coton cultivé sans l'engrais ne produit pas bien.
kānjɨ̄ N poisson. Kānjɨ̄ yē-í ìgɨ̀ màjɨ̀ ngá̰y à? Ton poisson s'est-il bien vendu? Ngán kānjɨ̄ gɨ̄ ì ngá̰y mbō-ó. Des petits poissons abondent dans les étangs.
kàpéè [kàpéè, kàpē] N café. M-ā̰y kàpē kɨ̀ síkɨ̀r mḭ́. Je bois le café avec cinq carrés de sucre.
kār N calebasse. ɓōkɨ́ kō kèm kār-á à tógò. Elle versa le mil dans la calebasse et le lava. Lò kɔ̀r̄ kàm̄ mbī ᶉɨ̄bā kɨ̀ mbī kār-á gòtóō. Les feuilles de courge et de calebasse sont impossibles de distinguer.
kāᶉ́ VI être petit, ne grandir pas. Ngōn màdɨ̄-ɓē-ḿ ń-tòō ì ngōn kɨ́ tɔ̀gɨ̀ bà ì kāᶉ́ ǹ kāᶉ́. L'enfant de mon voisin ici est un enfant âgé mais c'est qu'il ne grandit pas seulement. Expr: tèjɨ̀ kāᶉ́, kàgɨ̀ kāᶉ́, etc. -esp. de petite abeille, petite panthère, etc.
kār-dɔ̀ N crâne. J-ɨ̀ngà kār-dɔ̀ dèē gír nàng tɨ́. Nous avons trouvé le crâne d'une personne sous la terre.
kār-gír NIN rein. M-ɨ̄sō dɔ̀ kāgɨ̄ tɨ́ àdɨ̄ kār-gír-ḿ tɔ̄. Je suis tombé de l'arbre et je me suis cassé le bassin.
76
kár-kár ID très claire (blanc: descr. de ndà). Dùm gɨ̄ ò̰ō̰-n̄ kūbɨ̄ kɨ́ ndà kár-kár àw̄-n̄-nèé jámīyā̰. Les arabes portent des habits très blancs pour aller à la mosquée.
kār-kɨ̄njá (Syn: tɔ̄r-kɨ̄njá) N clavicule. Lò kɔ̀r̄ nàm̄ kār-kɨ̄njá dèē tōr ngá̰y. Souder la clavicule (cassée) d'une personne est très difficile.
kàŕ-màn̄ N esp. d'arbuste [Alchornea cordifolia]. m̄-sā kàŕ-màn̄ kàdɨ̄ m-ɨ̄ndā hòr-ó kàdɨ̄ ngōn à̰ӯ. Je cherche l'arbuste "kar-man" pour bouillir et donner à l'enfant à boire.
kāᶉ-mātɨ̄ N esp. de plante grimpante [Cyphostemma adenocaule].
kār-njà N sabot. Kār-njà kòrō tɔ̄ gàᶉ-gàjɨ̀ àlé. Le sabot de l'âne n'est pas fourchu.
kāᶉā N la rouille. Expr: kāᶉā ùwà [yá̰] -[qqc] rouiller ìnā gìndɨ̄ nàńg ré màn̄ ɔ̀dɨ̀ à kāᶉā à ùwà-ǹ.Si tu mets le fer par terre et si l'eau le touche ça va rouiller. Expr: [yá̰] ùwà kāᶉā -[qqc] se rouiller, être rouillé Tà kìyā yā-ḿ ùwà kāᶉā àdɨ̄ m-ɨ́já-ň yá̰ tò̰ àlé.La lame de mon couteau est devenue rouillée et je ne peux plus couper avec.
kàᶉàng ID très (profond: descr. de ò). ì bòlò-màn̄ kɨ́ ò kàᶉàng, ī-lō kḭ̀yà̰-ī ngán gɨ̄ kàdɨ̄ rèē-n̄ tà tɨ́. C'est un puits très profond, ne laissez pas les enfants venir à côté.
kàᶉàng Av rapidement (et idée de disparition). àw̄ kàᶉàng ìsō kújɨ́-ú. Il a disparu rapidement et rentré à la maison.
kàᶉàᶉà Id à toute vitesse, rapidement. Yégɨ̄ tèē kàᶉàᶉà ìsō bòlò kɨ́ ràng tɨ́ kàᶉàng. Le rat est sorti à toute vitesse pour disparaître vite dans un autre trou.
káᶉáᶉá Id très (amère: descr. de àtɨ̄). Kàdɨ̀ dīl àtɨ̄ káᶉáᶉá. L'écorce du caïlcédrat est très amère.
kàᶉī AV bien. ì kàᶉī. Ça va bien. Bà̰ý? Kàᶉī. Ça va? Ça va. AV vide. Bà rèē-n̄ ì jī-dɨ́ kàᶉī. Mais ils arrivèrent les mains vides. Ngè-ndò̰-kānjɨ̄ rèē ɓē-é jī-ǹ kàᶉī. Le pêcheur est revenu avec les mains vides. AV pour rien, sans raison. Ngōn ìnā-m̄ kɨ̀ kɔ̀kɨ̀ᶉɔ̀ kàᶉī. L'enfant a jeté une pierre sur moi pour rien. AV facilement, sans aucun problème. Kùᶉ-bɨ̀nā ì kùᶉ kɨ́ dūú, àsɨ̀ kùdɨ̀ kùm-í tɨ́ kàᶉī. Le "kur-bina" est un petit insecte, il peut facilement entrer dans tes yeux. AV seulement. Kàyà ì dā̰ kɨ́ à ìsà mṵ̀, dèē à ìsà-ǹ kàᶉī. Le "kaya" est un animal qui mange les herbes, les gens le mangent seulement. Expr: ī-tò kàᶉī à -comment ça va? comment te portes-tu? Lápíyà, ī-tò kàᶉī à?Bonjour, comment te portes-tu? Expr: (njà/dɔ̀ etc.) [dèē] kàᶉī -pieds/tête/etc. nu Su tu marches pieds nus les vers de terre vont entrer dans tes pieds (avertissement aux enfants).
kàrnà N petit cadeau donné par le vendeur après un achat. Kàrnà yā-ḿ ì rá? Où est mon petit cadeau?
kártē N cartes à jouer. Ngé rɔ̄ kártē gɨ̄ ngá̰y ì ngé yày gɨ̄. Les grands joueurs de cartes sont des paresseux. Expr: tɨ̄nā kártē -distribuer les cartes Expr: lālē kártē -battre les cartes Expr: rɔ̄ kártē -jouer aux cartes
kàrtìyē Français N quartier. Kàrtìyē kɨ́ Kūmrāá gɨ̄ mān kùtɨ̀. Il y a plus de dix quartiers à Koumra.
kártɨ̀ Français N carte. Gír̀ kártɨ̀ gɨ̄ ì sɔ́: jìnárì ō kúbì ō sùbátà ō sɨ̀nékɨ̀ ō. Il y a 4 couleurs de cartes: carreau, trèfle, coeur et pique.
káᶉwà̰y N esp. de grande herbe [Cymbopogon giganteus]. Káᶉwà̰y màjɨ̀ rā ndògɨ̄ tɨ́ ngá̰y bà kɨ̀ngà-ǹ tōr ngá̰y. La grande herbe "karway" est bonne pour faire le secko mais il est très difficile de trouver.
kásī N esp. d'arbre [Cassia siamea]. Kásī ì kāgɨ̄ kɨ́ à ndògɨ̄-ň mbī-ǹ tām mò̰y-gàjɨ̀ tɨ́. Le Cassia siamea est un arbre dont les feuilles on se lave avec pour (traiter) le paludisme.
77
kàsɨ̀ N bière de mil, boisson alcoolisée. Dèē kɨ́ rā kàsɨ̀ ɓōó-làā gòtóō à? N'y a-t-il personne aujourd'hui qui a fait de la boisson? āw ún kàsɨ̀ búgīdɨ́ ādɨ̄-m̄. Va prendre de la bière de mil, donne en moi.
kāsɨ̄ NIN la tige d'une plante (toujours frais: v. aussi kádɨ̀). Ré à ī-ndɔ̀r̄ kɨ̀ gō-ó àĺ ànī ā ī-tɔ́sɨ̄ kāsɨ̄ ūwá gɨ̄ màlàng. Quand tu laboures mal alors tu vas couper tous les tiges du mil.
kāsɨ̄ N tibia. Ngōn-í tɨ́gā kāsɨ̄ njà-ḿ. Ton fils m'a donné un coup de pied dans le tibia.
kásɨ̀ VI être nouveau-né, être bébé. Ngáǹ kɨ́ kásɨ̀-gɨ̄ kɨ́ kɨ̀ jākā dɔ̀-dɨ́ tɨ́, kṵ́-dɨ́ gɨ̄ ìdā-n̄-dɨ́ gìdɨ̀-dɨ́ tɨ́, ì rí? ì gɔ̀jɨ̀-dɔ̀. Des nouveau-nés qui mettent un chapeau sur la tête, et leurs mères ont attachés sur leur dos, qu'est-ce que c'est? C'est le maïs.
kásɨ̄ VT grignoter. ɓɔ̄n kásɨ̄ rɔ̄ý dɔ̀ kḭ̄yā̰ tɨ́ làā. L'écureuil grignote la noix sur l'arbre de karité.
kāsɨ̄-jī N avant bras. Bísɨ́ dò̰-m̄ kāsɨ̄-jī-ḿ tɨ́. Un chien m'a mordu dans l'avant bras.
kàsɨ̀-ndūú N le vin. Kàsɨ̀-ndūú ì kàsɨ̀ kɨ́ à rā-n̄ ì nàsár̀-á. Le vin est une boisson que les européens font.
kàtɨ̀ VN être tranchant (inf. de àtɨ̀). Kìyā kɨ́ kàtɨ̄ màjɨ̀ tóō dā̰ ngá̰y. Un couteau tranchant est bon pour quitter la peau d'un animal.
kàtɨ̀ NIN courant (du fleuve). Kàtɨ̀ màn̄ bɔ̀ tò kɔ̄ɔ́. Le courant a fait couler la pirogue. Tò àw̄ kɨ̀ gō kàtɨ̀ màn̄-á. La pirogue va dans le sens du courant.
kàtɨ̄ N sel. Kàtɨ̄ àsɨ̀ tá̰ ń tò àlé. Il n'y a pas assez de sel dans cette sauce. Ndīr tá̰ kɨ̀ kàtɨ̄-á. Ndīr tá̰ kɨ̀ kàtɨ̄ sḛ́y bèē. Elle a fait la sauce avec du sel. Elle a fait la sauce avec peu du sel.
kàtɨ̄ N amertume; goût amer. Kàtɨ̄ dīl ì ngá̰y. Le goût amer du caïlcédrat est très prononcé. ī-nā̰ dīl tá ī-gèᶉ̄ kàtɨ̄-ǹ. Il faut goûter le caïlcédrat pour connaître son amertume (phrase utilisée comme menace).
kátɨ̄ VI être amer. Njòᶉ kɨ́ ndùl kátɨ̄ kèrɨ̀m-kèrɨ̀m. Aubergine noir est légèrement amer. N amertume. ī-nā̰ dīl tá ī-gèr̄ kátɨ̄-ǹ. Il faut goûter le caïlcédrat d'abord pour comprendre sa amertume. VI être sévère. Nḭ̀ ì dèē kɨ́ kátɨ̄ ngá̰y. Il est une personne très sévère. Expr: ngàlì kɨ́ kátɨ̄ -manioc amer
kátɨ̄-ɓēé N morceau de calebasse utilisée comme cuillère pour couper la boule. ún kátɨ̄-ɓēé ādɨ̄ m-ɔ̄r-ň mùr̄. Prends une cuillère de calebasse pour que j'enlève la boule avec.
kátɨ̄-ɓēé-kèjɨ̀ N rotule (os du genou). Kátɨ̄-ɓēé-kèjɨ̀-ǹ tɔ̄ lò kɨ̀ndà bál̀ tɨ́. Sa rotule du genou s'est cassée au terrain de football.
kàtɨ̄-kūbɨ̄ (Syn: kàtɨ̄-ngélē) N engrain. Kūbɨ̄ kɨ́ ndɔ̀r̄ kànjɨ̄ kàtɨ̄-kūbɨ̄ àn̄ ngá̰y àlé. Le coton labouré sans l'engrain ne donne pas beaucoup de fruit.
kàtɨ̄-ngélē (Syn: ngélē) N natron. Tá̰ yíᶉ kɨ́ kànjɨ̄ kàtɨ̄-ngélē màsɨ̄ ngá̰y. La sauce d'oseille préparée sans natron est très acide.
kàtɨ̄-sɨ́ngà AV médicament en poudre fait avec les jeunes feuilles du caïlcédrat pillées et un peu du natron. kàtɨ̄-sɨ́ngà ì dáwá kɨ́ dèē gɨ̄ à rā-n̄ kɨ̀ kàdɨ̀ dīl-í ō kàtɨ̄-ngélē ō mbàkɨ̀. Le "kati-singa" est un médicament que les gens préparent avec l'écorce du caïlcédrat et natron mis ensemble.
kátɨ̄-tà N ennui, problème difficile à résoudre. Jɨ̀-sā bátɨ́ bà j-ɨ̀ngè kátɨ̄-tà tā. Nous avons cherché pendant longtemps et nous avons fini par trouver un problème difficile à résoudre.
78
kátɨ́kátɨ̀ Arabe N papier. Ngɔ̀-làā lédà gòtóō, à ndèm̄-n̄ síkɨ̀r kɨ̀ kátɨ́kátɨ̀-á. De nos jours le sac en plastique n'existe pas, on enveloppe le sucre avec le papier.
kàw̄ VN développer (les tubercules) (inf. de àw̄). m̄-ɔ̄r ɓàӯ bāngàw ì dɔ̀ mbàl̄ tɨ́ àdɨ̄ ɔ̀gɨ̄-ǹ kàw̄. J'ai construit la butte pour les patates sur le rocher ce qui les a empêchés de développer
kàw̄ (Syn: kàā) VN aller (inf. de àw̄). Kàw̄ sɨ̀ɓà mbā tɨ́ nèl̄-ǹ bà tél-ǹ nèl̄-ǹ àlé. Aller en voyage plaît au célibataire, mais revenir ne lui plaît pas. M-ɔ́dɨ̀ kàw̄ làkɔ́l-ɔ́ àlé. Je refuse d'aller à l'école.
kāw N esp. d'oiseau, outarde.
káw V rassembler. ī-káw-ī nà̰ā̰, āw-ī kɨ̄ rá? Vous vous êtes rassemblés, où allez-vous? Ngāᶉ̀ káw dèē gɨ̄ tà ɓē yē-ǹ tɨ́. Le chef a rassemblé les gens devant sa concession.
kàӯ VI être sec en surface. ɔ́y kūbɨ̄ kɨ́ kàӯ gɨ̄ āw-ň kújɨ́-ú. Ramasses les habits secs et emmène-les à la maison.
káy N le roi (jeu de cartes). Káy à ìwà kó̰ àlé bà à ìwà tàlàtā ngóỳ. Le roi ne prend pas la reine mais il prend le 'trois' seulement (cartes).
kāý-dèē N personne petite, de courte taille. Sɨ́ndá ì yá̰ kàl̄ kāý-dèē àlé. Le cheval n'est une chose qu'une personne de courte taille monte.
kàyà N vagabondage, débauche. Dḭ̀yá̰ kɨ́ à rā kàyà ngá̰y à nàl̄ mò̰y àĺ. Une femme débauchée ne manquera pas (attraper) les maladies.
kàyà N esp. d'antilope, bubale. Kàyà ì dā̰ kɨ́ tītɨ̄ dùl bà ngāl mān dùl ō bò mān dùl ō. Le bubale est animal pareille à la biche cochon mais il est plus grand de taille et plus gros que la biche cochon.
ká̰a̰ N nouvelles. Ká̰a̰ nàjɨ̄ ní ɓāᶉ ì jóò. On a entendu parler de cette affaire depuis longtemps. N bruit.
kà̰ [kà̰à̰] VN voir. Jīḿtɨ́ɓáy àw̄ kà̰ kó̰-ǹ tɨ́. Jimtébay va voir sa mère
kā̰ [kā̰ā̰] N terrain d'une berge d'une rive qui appartient à (une personne, village, etc.). M-āw kùm kā̰ yē-jɨ́ tɨ́ ń ndò̰-ó̰. Je vais à notre berge pour faire la pêche. Expr: ɔ̀sɨ̀ tò kùm kā̰ tɨ́ -déclarer la vérité sans détour
ká̰ā̰ N corbeau. Ká̰ā̰ ì yèl̄ kɨ́ ndùl kɨ́ ɓōĺ ngá̰y. Le corbeau est un oiseau noir qui a peur des gens.
kà̰rà̰ N flegme. Ngé kà̰ӯ máng gɨ̄ ɔ̀r̄-n̄ kà̰rà̰ ngá̰y. Les fumeurs crachent beaucoup de flegme.
kà̰ᶉā̰ N crapaud; grenouille. ɓòn̄g nḭ̀-n̄ kɨ̀ kà̰ᶉā̰ L'hyène et le crapaud Kà̰ᶉā̰ ɔ̀r̄ ndò̰-ǹ kàdɨ̄ ùwà-n̄ kón̄g. Le crapaud a tiré sa langue pour attraper la mouche.
ká̰ᶉā̰ N piment. m̄-gḛ̀y tá̰ kɨ́ ká̰ᶉā̰ ngá̰y àlé. Je n'aime pas les sauces avec trop de piment. Kàká ɔ̀r̄ ká̰ᶉā̰. Kùtū ɔ̀r̄ kà̰rà̰. Yēmírā ɔ̀r̄ kà̰ᶉā̰ bòlò-ó. Grand-père récolte le piment. Koutou crache de flegme. Yemira enlève le crapaud dans le trou (utilisé par les anciennes pour tester les enfants sur les mots).
kà̰ӯ N tubercule comestible. Kà̰ӯ ngàlì kɨ́ àtɨ̄ dèē à ìsà àlé. Le tubercule du manioc amer, on ne le mange pas.
79
kà̰ӯ VN fuir, s'enfuir (inf. de à̰ӯ). à gḛ̀y kà̰ӯ bà njà-ǹ tōr-ǹ ngá̰y. Il a voulu fuir mais ses pieds lui faisaient trop mal.
kà̰ӯ VN boire (inf. de à̰ӯ). Kà̰ӯ kàsɨ̀ ngá̰y màjàlé. Boire beaucoup (d'alcool) est mauvais. N potable, buvable. Màn̄ ń-tòō tò kà̰ӯ àlé. Cette eau n'est pas potable.
kà̰ӯ-nàl N sorte de danse avec la flûte de bambou. Kà̰ӯ-nàl ì ndām yē Túmàkɨ̀ gɨ̄ ō Gɨ̀lày gɨ̄ ō. Le "kay-nal" est une danse des Toumak et des Goulayes.
kā̰yā̰ VI être fissuré. Bɔ̀r kā̰yā̰ àdɨ̄ m̄-sā kāgɨ̄ m-úwā-ǹ dɔ̀ɔ́. Le mur est fissuré et je cherche un bois pour le soutenir. VT fendre, fissurer (normalement nà̰ā̰-tɨ́ doit suivre l'objet). Bāngàw kā̰yā̰ lò àdɨ̄ tò ndēr ngɔ̀. La patate est fendue, elle est prête à récolter. Dḭ̀yá̰ kā̰yā̰ bāngàw nà̰ā̰-tɨ́ àdɨ̄ ngán-ǹ gɨ̄. La femme fend la patate pour donner à ses enfants.
kā̰yā̰ VI être mûr. Kùm wúdùm yā-ḿ kā̰yā̰ kɔ̄ɔ́ àdɨ̄ m-ɔ́sɨ́ ngɔ̀r. Mes arachides sont mûres et je vais les récolter bientôt. VI être bien développé.
ká̰yā̰ VI être fissuré (en plus. endroits). Lò kɨ́ mbō ká̰yā̰ ngá̰y. Le sol de la rivière est fissuré en plusieurs endroits. VT couper (en plus. endroits) (normalement nà̰ā̰-tɨ́ doit suivre le objet). m̄-ká̰yā̰ wàsɨ̄ nà̰ā̰-tɨ́ kàdɨ̄ m̄-ndīr. Je coupe le melon en morceaux pour le cuire.
[ké] CMP si. Dɨ̀jè-m̄ nè ké m-ún bìlō yē-ǹ wà. Il m'a demandé si j'avais pris son vélo.
kèē N van, panier. Jɨ̀-gāng ndùjɨ̄ kɨ̀ kèē. On trie la farine avec le van.
kéè CNJ ou, ou bien. ì yò à kéè ì rí? Est-ce pour un décès ou pour autre chose? M-ā m̄-nàjɨ̀-ǹ mbàng-á àsɨ̀ ndɔ̄ kùtɨ̀ kéè sɔ́-sɔ́ làā. Je vais les étaler au soleil dix jour ou huit.
kèdɨ̀ VN tomber (la pluie), pleuvoir (inf. de èdɨ̀). Màn̄ ḭ̀ ngá̰y bà gḛ̀y kèdɨ̀ àlé. La pluie est beaucoup montée mais il ne veut pas pleuvoir. VN déféquer (obj. est yèdɨ̄).
kèdɨ̄ N éléphant. Kèdɨ̄ ì dā̰ kɨ́ bò mān dā̰ gɨ̄ màlàng. L'éléphant est un animal qui est plus grand que tous les autres.
kēgɨ̄ (Syn: kḛ̄gɨ̄) VT partager, diviser. ɔ́y wúl̄ ādɨ̄ jɨ̀-kēgɨ̄-dɨ́. Ramasse ces pois de terre pour les partager.
kèjɨ̀ NIN genou. M-ōsō dɔ̀ kèjɨ̀-ḿ tɨ́ àdɨ̄ m-ásɨ́ njɨ̄rā àlé. Je me suis tombé sur mon genou et je ne peux pas marcher. Expr: ɔ̀sɨ̀ kèjɨ̀-ǹ nò [dèē] tɨ́ -s'agenouiller devant [qqn] ɔ̀sɨ̀-n̄ kèjɨ̀-ǹ nàng tɨ́ nò̰-ǹ tɨ́.Elle s'agenouillait devant lui.
kēl VT diriger (animaux). ī-kēl màn̄g gɨ̄ kèm gòng tɨ́. Dirige les boeufs dans l'enclos.
kélé Français N clé. Mā̰ m̄-tḭ̄ tà kélé. J'ai perdu une clef.
kèlèlè N vers de terre (ou bien kèlè). ā ī-njɨ̄rā njà-í kàᶉī à kèlèlè à ùdɨ̀ njà-í tɨ́. Su tu marches pieds nus les vers de terre vont entrer dans tes pieds (avertissement aux enfants).
kèm PRP sur. ī-rèē làā ī-ndì kèm wàá-á. Viens ici, assieds-toi sur la natte. PRP dans. ī-ndì ɓē kɨ́-rá tɨ́. Dans quel village? kèm kújɨ́ yā-ḿ tɨ́, kèm kújɨ́ yā-í tɨ́, kèm kújɨ́ yā-ǹ tɨ́, kèm kújɨ́ yā-jí tɨ́, kèm kújɨ́ yā-sí tɨ́, kèm kújɨ́ yā-dɨ́ tɨ́ - dans ma maison, dans ta maison, dans sa maison, dans notre maison, dans votre maison, dans leur maison.
80
kèm NIN ventre. Kɨ́rēý gèᶉ̄ njàᶉ kèm kānjɨ̄ ngá̰y. Un autre savait bien ouvrir le ventre des poissons. Kèm tōr-m̄ ngá̰y tàgɨ́-ɓèē. Mon ventre me faisait beaucoup mal hier. kèm-ḿ, kèm-í, kèm-ǹ, kèm-jí, kèm-sí, kèm-dɨ́ - mon ventre, ton ventre, son ventre, nos ventres, vos ventres, leurs ventres. NIN l'intérieur. Kàn̄ ndɔ́kɨ́rɔ̀ dèē gɨ̄ à tógò-n̄-nèé kèm sèmbē. Le fruit du Luffa acutangula, les gens lavent l'intérieur des tasses avec. Expr: kèm [dèē] ngàn̄g -[qqn] ne dévoile les secrets Kèm dɨ̀ngàm ndò gɨ̄ ngàn̄g ngá̰y.Les initiés ne dévoilent pas les secrets. Expr: kèm [dèē] sɔ̀l̄ dɔ̀ [dèē màdɨ̄] -[qqn] pardonner [qqn d'autre] Ngōn-ḿ àdɨ̄-m̄ wōng bà m̄-tò kèm-ḿ sɔ̀l̄ dɔ̀-ǹ tɨ́.Mon enfant m'a énervé mais je l'ai pardonné. Expr: kèm [dèē] tɨ́ngā-ǹ -[qqn] s'énerver, se fâcher Kèm dùm-ḿ gɨ̄ tɨ́ngā-dɨ́ ngá̰y.Les Arabes s'énervent très vite. Expr: kèm [dèē] ndùl -[qqn] être méchant; être en mauvaise humeur Dḭ̀yá̰ kɨ́ ndān ngán gɨ̄ kèm-dɨ́ ndùl ngá̰y.Les femmes enceintes sont en mauvaise humeur. Expr: kèm [dèē] ndà -[qqn] être gentil Ngé Álà gɨ̄ kèm-dɨ́ ndà ngá̰y.Les chrétiens sont très gentils. Expr: kèm [dèē] nùjɨ̀ dɔ̀ [dèē màdɨ̄] -[qqn] n'être pas d'accord avec Ngōn ń ngōn-kó̰-ḿ òjɨ̀ ní rā àdɨ̄ kèm-ḿ nùjɨ̀ dɔ̀-ǹ tɨ́.L'enfant que ma soeur a mis au monde se porte de façon que je ne sois pas d'accord avec elle. Expr: kèm [dèē] gāng màn̄ -[qqn] avoir peur M-á̰ ɓɔ̀l àdɨ̄ kèm-ḿ gāng màn̄.J'ai vu le lion et j'avais peur. Expr: tàā kèm [dèē] -croire [qqn], avoir confiance à [qqn] ì ngōn kɨ́ ɓògɨ̀ ngá̰y àdɨ̄ dèē tàā kèm-ǹ àlé.Il est un enfant qui vole beaucoup et on ne le croit pas. Expr: kɨ́ kèm [dèē] tɨ́ -la pensée, les pensées de [qqn] ɔ̄r nàjɨ̄ kɨ́ kèm-í tɨ́.Dis ce que tu penses.
kēm V garder fermé. ī-kēm tà-í dɔ̀ nàjɨ̄ tɨ́. Garde ta bouche fermée sur l'affaire.
kèm-ɓē N pays. Kèm-ɓē kɨ́ Gànà tɨ́ dèē gɨ̄ rɔ̄-n̄ nà̰ā̰ àlé. Dans le pays de Ghana les gens ne se battent pas.
kèm-màjɨ̀ N bonté, générosité. Ngè kèm-màjɨ̀ à ìngà yá̰ àlé. Une personne avec générosité ne va pas être riche.
kèm-ndà N gentillesse. Kèm-ndà yē-í àjɨ̀-ī. Ta gentillesse t'a sauvé.
kèm-ndògɨ̄ N concession. ī-rèē láy, ngè-ɓògɨ̀ ì kèm-ndògɨ̄-ó làā. Viens vite, il y a un voleur dans la concession.
kèm-ndùl N avarice, méchanceté. Kèm-ndùl yē-ǹ ń-nò̰ó̰ à àdɨ̄ dèē yá̰-kɨ̀sà àlé. Son avarice là, il ne donne la nourriture à personne.
kèm-ngàn̄g N dureté de coeur (en parlant de qqn qui ne partage pas les secrets). ì kèm-ngàn̄g yā-ǹ ń-nò̰ó̰ nɨ̀-tɔ̄l-ǹ. C'est sa dureté de coeur qui l'a tué.
kèm-sōl N anxiété, souci. Dḭ̀yá̰ ndì kɨ̀ kèm-sōl-ó tɔ̀dɔ̄ ngōn-ǹ ì mò̰y. La femme a anxiété parce que son enfant est malade.
kèm-tɨ́ngā N irritation, tendance à se fâcher vite. ùn ì kèm-tɨ́ngā yē bɔ̀bɨ̄-ǹ. Il a l'irritation de son père.
kèmé [kḛ̀mḛ̀ḛ́] AV dedans, au milieu. Rèē ìndā dḭ̀yá̰ kèm-é. Il revint mettre la femme au milieu.
kèndè N cithare, harpe. ìndà kèndè màjɨ̀ ngá̰y. Il joue la cithare très bien.
kèng N le moindre (mot, mouvement). Ré m-ō kèng tà-í tɨ́ bàng ɓá-à ā ī-gèᶉ̄! Si j'entends le moindre mot de ta bouche alors tu comprendras! Rā-n̄ yá̰ kɨ́ màjàĺ kɨ̀ dèē gēé dèē ìdà kèng àĺ bátɨ́. Ils maltraitèrent les gens mais personne n'a dit le moindre mot. ìndā njà-ǹ kèng àw̄ lò tɨ́ àlé. Il a peine remué la jambe, il n'est parti. N partie du corps très maigre. jī-ǹ tò kèng, kèm-ǹ tò kèng - sa main est maigre, son ventre est maigre.
kēng VT fendre, diviser. Kēng wàsɨ̄ nà̰ā̰ tɨ́ bà ādɨ̄ kógīí kó̰-í. Divise le melon en deux et donne un à ta mère. VT partager. Ngán gɨ̄ kēng nà̰ā̰ wúl̄-dùm. Les enfants partageaient les arachides. VT distribuer. Dèē gɨ̄ kēng yá̰ mā̰y-rɔ̄ gɨ̄. Les gens ont distribué la nourriture aux réfugiés.
81
kén̄g VT partager; diviser (plus. fois, etc. (fréq. de kēng). m̄-kén̄g mápà m-ādɨ̄ ngán gɨ̄. Je partage le pain aux enfants.
kéǹglé N petit débris de poterie. Ngōn ìnā dɔ̀ màdɨ̄-ǹ kɨ̀ kéǹglé-é. L'enfant a jeté les petits débris de poterie sur la tête de son copain.
képè (Syn: tálà) Inj santé! (dit la mère ou la grand-mère quand l'enfant tousse).
kér̀ AV seul, tout seul. ā ísá kér-í ā ī-tōmbɨ̄. Si tu manges tout seul, tu vas vomir. kér-ḿ, kér-í, kér-ǹ - seul (moi), seul (toi), seul (lui).
kèᶉ-kèᶉ Id péniblement, avec peine. àgɨ̀ kèᶉ-kèᶉ ùdɨ̀ kèm lò-ó. Il rampe péniblement et s'est enfoncé dans la brousse. Bìlō yā-ḿ ɔ̀dɨ̀ àlé bà m-ā rā-ň kèᶉ-kèᶉ. Mon vélo refuse de marcher mais me débrouillerai en peinant un peu.
kèrē V être rouge, devenir rouge, rougir (v. kɨ̀rē).
kèrɨ̀m-kèrɨ̀m ID légèrement (amer: descr. de kátɨ̄).
kèᶉwḛ̀y N perdrix, francolin. Kèᶉwḛ̀y ì yèl̄ kɨ́ tītɨ̄ tànjɨ̀, bà nḭ̀ tá ì kɨ́ dūú. La perdrix est un oiseau pareil à la pintade mais elle est plus petite.
kèsèng N esp. de poisson, capitaine [Lates niloticus]. ì rí ǹ rā-ī ā íwā kèsèng kɨ́ bò ɓōó-làā àĺ ḿ! Comment se fait-il que tu n'aies pas pris un gros capitaine aujourd'hui? Kèsèng ì kānjɨ̄ kɨ́ bò ngá̰y. Le capitaine est un poisson qui est très grand.
kēsɨ́ N esp. d'arbuste [Securinega virosa]. Kēsɨ́ ì kám kɨ́ nèl̄ bḭ̄yā̰ gɨ̄ ngá̰y. Le "kesi" est un arbuste que les chèvres aiment beaucoup.
késɨ̀ N cercueil (normalement avec ). Dùm gɨ̄ à dùbɨ̄-n̄ nīń kɨ̀ késɨ́-é àlé. Les arabes n'enterrent pas le cadavre avec un cercueil.
késɨ̄ VI tousser. Ngōn késɨ̄ ngá̰y àdɨ̄-ǹ kàtɨ̄-ndà kàdɨ̄ kɨ́ ò̰. L'enfant toussait beaucoup et alors on lui a donné du sel indigène pour sucer.
késɨ̄-kú N coqueluche. Dèē gɨ̄ ìsā-n̄ kíl̄ lò késɨ̄-kú tɨ́. Les gens mangent le margouillat pour (traiter) la coqueluche.
kété AV avant. à̰á̰ā̰, rā só-tɨ́ sḛ́y, tò tītɨ̄ kɨ́ kété àlé. Oui, cela va un peu mieux, ce n'est pas comme avant. Kété, m-āw kìyā rɔ̄ý-ɔ́ bèmbèé. Avant je partais ramasser des noix de karité dans la brousse. Yégɨ̄ gɨ̄ ń ì-n̄ ngá̰y kújɨ́ yā-ḿ kété ní bàtú rèē tɔ̄l-dɨ́ màlàng kɔ̄ɔ́. Les rats qui abondaient dans la maison avant, un chat.est venu et les a tous tués. Expr: kété jóò -il y a longtemps, entre-temps Kété jóò dḭ̀yá̰ gɨ̄ ìsà-n̄ kɨ̄njá àlé.Entre-temps les femmes ne mangeaient pas de la poule.
kètɨ́ VT chatouiller. Nèl̄-ǹ kètɨ́ ngán kà-ǹ gɨ̄ ngá̰y. Il aimait beaucoup chatouiller ses petits enfants.
kètɨ̀kérē N petite cuvette en émail. Dèē gɨ̄ à gātɨ̄-n̄ básàl ì kɨ̀ kètɨ̀kérē-é. Les gens vendent les oignons avec la petite cuvette en émail.
kḛ̄gɨ̄ (Syn: kēgɨ̄) VT partager, diviser. ɔ́y wúl̄ ādɨ̄ jḭ̀ jɨ̀-kḛ̄gɨ̄-dɨ́. Ramasse ces pois de terre, et nous les partagerons.
kḛ̀sá̰à̰ N ancien combattant qui a accomplis 15 ans dans l'armée française (ou bien kèrsá̰à̰).
kìi [kìì] VN durer longtemps (inf. de ìì). ìgɨ̀-n̄ kɨ̀ kō ngá̰y tā ní, lò kìi-ǹ ì rá? Ils ont vendu beaucoup de céréale, comment va-t-il durer?
82
kìi VN respecter, honorer (inf. de ìi). Kɨ̀là-rā ngōn-ḿ tò kì-ǹ àĺ bátɨ́. Le conduit de mon fils ne porte pas de tout à le respecter.
kìī VN se tarir, diminuer (l'eau) (inf. de ìī). Kòń-làā màn̄ èdɨ̀ ngá̰y àdɨ̄ lò kìī-ǹ kɨ́ tītɨ̄ kɨ́ kété gɨ̄ gòtóō. Cette année il a beaucoup plu et l'eau ne s'est pas tarie comme autres années.
kìbɨ̀ VN projeter (inf. de ìbɨ̀). VN activer feu. m̄-gḛ̀y kìbɨ̀ hòr bà m-ɨ́ngá ndàbà àlé. Je veux activer le feu mais je ne trouve pas l'éventail. VN gronder, reprocher.
kìdɨ̀ VN être âpre, aigre (inf. de ìdɨ̀). Màn̄ kɨ́ kìdɨ̀, ngōn àsɨ̀ kà̰ӯ àlé. L'eau aigre, un enfant ne peut pas la boire.
kídɨ̄ VI être petit. ᶉéng gɨ̄ yā-ḿ kídɨ̄-n̄ ngá̰y àsɨ̀ kùwà kèsèng àlé. Mes filets sont trop petits pour prendre un capitaine.
kìgɨ̀ VN vendre. M-āw ì kìgɨ̀ kānjɨ̄-á. Je suis allé vendre du poisson. Expr: ngè-kìgɨ̀ -marchand de, vendeur de Ngè-kìgɨ̀ kɨ̄njá, ī-rèē làā!Marchand de poules, viens ici!
kìjɨ̀ V nouveau, neuf. Kūbɨ̄ kɨ́ kìjɨ̀ ngàn̄g mān kūbɨ̄ kɨ́ lō gɨ̄. Les vêtements neufs sont plus résistants que les anciens.
kìl VN sucer (inf. de ìl). Ngōn-ḿ rɔ̄-ǹ tōr-ǹ àdɨ̄ gḛ̀y kìl mbà àlé. Mon enfant est malade et il ne veut pas téter.
kìl̄ VN être nuageux, sombre (le ciel) (inf. de ìl̄). Kìl̄ ń màn̄ ìl̄ tòō à èdɨ̀ à gāng à? Avec le ciel nuageux comme ça quand il pleut, va-t-il s'arrêter?
kíl̀ N coudes (pour mesurer), yards. m̄-gḛ̀y kàdɨ̄ ī-tɨ̄nā-m̄ kūbɨ̄ yā-í kíl mḭ́. Je veux que tu me prêtes 5 coudes (yards) de tissu. M-ɔ́sɨ́ kíl-ḿ kàdɨ̀ bɔ̀r tɨ́, ń-tòō mā̰ kɨ̀ dò. J'ai frappé le coude contre le mur et j'ai une plaie. Expr: ɔ̀sɨ̀ kíl [dèē] -aider [qqn] ɔ́sɨ́ kíl-ḿ ādɨ̄ m̄-rā-ň làkɔ́l̀.Aide-moi pour que je fasse mes études.
kíl̄ N margouillat. Kíl̄, ḭ́yá̰-m̄ ādɨ̄ m-ɨ̄nā mèdè kɔ́-í tɨ́. Oh margouillat, laisse-moi mettre des perles autour de ton cou.
kíl̄-kɨ́-bùúrū N esp. de lézard. Kíl̄-kɨ́-bùúrū ì kíl kɨ́ tītɨ̄ lī bā n-ḭ̀-tá njà-ǹ ì sɔ́. Le "kilkiburu" est un lézard pareil au serpent mais lui il a quatre pattes.
kíl̄-kɨ́-dùjɨ̀-bɨ̄rā N esp. de lézard. Kíl̄-kɨ́-dùjɨ̀-bɨ̄rā dūú kɨ́ kíl̄-kɨ́-bɔ̀gɨ̀jɔ̄ tɨ́. Le "kilkidujibira" est plus petit que le margouillat.
kíl-māĺ (Syn: síkɨ̄-māĺ) N hoquet. Kíl-māĺ ɔ̀sɨ̀-m̄ ngá̰y, ādɨ̄-m̄ màn̄ m-ā̰y. J'ai des hoquets, donne-moi de l'eau.
kílē N esp. de petit oiseau, mange-mil. Ngán gɨ̄ àw̄-n̄ rɔ̄ kílē gɨ̄ dɔ̀ gɔ̀jɨ̀ tɨ́. Les enfants vont pour chasser les mange-mils du sorgho.
Kìm NP Kim, peuple du Tandjilé. Kìm gɨ̄ ndɔ̀r̄-n̄ ɓɔ́kɨ̄lɔ́ ngá̰y. Les Kim cultivent beaucoup de tarots.
kìm̄ VN détester (inf. de ìm̄). òy ì yò kìm̄. Il est mort à cause de la haine.
kìníǹ N comprimé. Ré ī-gèr̄ ndóō ᶉī kìníǹ àlé à ā ī-tɔ̄l dèē kɨ̀ kìníǹ-í. Si tu ne sais pas lire le nom du médicament alors tu vas tuer quelqu'un avec le médicament.
kīndɨ́ N zorille. Kīndɨ́ ì dā̰ kɨ́ ᶉō-ǹ òtɨ̀ ngá̰y. La zorille est un animal avec un corps qui sent très mal.
83
kīᶉ N fagot. Njàménà dèē gɨ̄ rā-n̄ hòr ì kɨ̀ kúl-ú, bà wà tɨ́ à rā-n̄ nḭ̀ kɨ̀ kīᶉ-í. À N'Djaména les gens font la cuisine avec le charbon de bois, mais en brousse ils la font avec le fagot.
kìyā N couteau. Kìyā ì tām kɨ̀jà-ň dā̰ tɨ́. Le couteau, on l'utilise pour couper la viande.
kìyā VN ramasser. M-āw kìyā rɔ̄ý-ɔ́ bèmbèé. Je vais ramasser des noix de karité dans la brousse.
kìyā (Syn: kòyō) VN tendre (un piège) (inf. de ìyā). ī-gèᶉ̄ kìyā gūm àlé à ā íwá dā̰ àlé. Si tu ne sais pas tendre un piège tu ne vas pas attraper un animal. VN carcher.
kìyā V chercher (la noix de karité). ɓōó-làā āw kìyā rɔ̄ý-ɔ́ àlé à? Aujourd'hui n'es-tu pas parti pour chercher la noix de karité?
kīyá N résidu. īsō kùm kīyá yìbɨ̄ tɨ́, ādɨ̄ ḭ̄ ì màdɨ̄-ḿ àlé. Tu tombes dans le résidu de l'huile (de karité), et tu n'es plus mon ami. Kīyá yìbɨ̄ ní m-ḭ́yà̰-ǹ kèm jó-ó ndɔ̄ mɨ̀tá. Ce résidu de l'huile, je le laisse dans la poterie trois jours.
kìyò N esp. d'herbe [Indigofera bracteolata] (on dit aussi kòyò). Hútɨ̄ kìyò dèē gɨ̄ à rā-n̄-nèé tá̰ kúl̄. La fleur de l'herbe "kiyo", les gens l'utilisent pour préparer la sauce longue.
kìyō VT chercher les noix de karité (inf. de ìyō). Tàgɨ́-ɓèē m-āw kìyō-ó bà kɨ̀mā ngɔ̄dɨ̄-m̄ àdɨ̄ m̄-tél róbɨ́-ó. Hier je suis allé chercher les noix de karité mais un sorcier m'a chassé et j'ai retourné sans être arrivé à la destination.
kḭ̄ [kḭ̄ḭ̄] N médicament. àdɨ̄-m̄ kḭ̄. Il m'a donné un médicament.
kḭ̀yà̰ VN laisser (inf. de ḭ̀yà̰). ī-lō kḭ̀yà̰ ngōn kɨ́ kér̀-nèé kàdɨ̀ hòr tɨ́. Il ne faut pas laisser l'enfant seule à côté du feu.
kḭ̄yā̰ N esp. d'arbre, karité. Kḭ̄yā̰ ì kāgɨ̄ kɨ́ kàn̄-ǹ [kà.nɨ̄ǹ] dèē gɨ̄ à ìsà-n̄ gìdɨ̀-ǹ ō, kùm-ǹ à rā-n̄-nèé yìbɨ̄ ō. Le karité est un arbre dont on mange les fruits et les amendes servent à fabriquer de l'huile.
kɨ̀ PRP avec. Já̰à̰, ī-rèē kɨ̀ hòr-ó ādɨ̄-m̄ m-á̰-ň dò ń-tò. Jean, apporte du feu pour que je voie cette blessure. àw̄ kɨ̀ bɔ̀bɨ̄-ǹ. Il est parti avec son père. Expr: kɨ̀ tà Sàᶉ̄-á -dans la langue [Sar] ī-gèᶉ̄ ᶉī yá̰à̰ gɨ̄ kɨ́ kɨ̀ tà Sàᶉ̄-á à?Sais-tu le nom des choses en Sar? Expr: àw̄ kɨ̀ [yá̰à̰] -avoir [qqc] M-ā kɨ̀ gɨ́là nò̰-ḿ tɨ́.J'ai un kyste sur le front.
kɨ̀ CMP que, pour (marqueur pour introduire certaines propositions) (toujours après ). m̄-rèē yē kɨ̀ tél bíᶉí. Je suis venu pour repartir demain. M-āw yē kɨ̀ rā sè-nèé. Je vais pour l'aider.
kɨ̄ PRP vers, envers. āw ì kɨ̄ rá? M-ā ì kɨ̄ súkɨ̄-ú. Vers où tu te diriges? Je vais vers le marché.
kɨ́ CMP qui, que. Kānjɨ̄ kɨ́ dūú bèē ń tòō àsɨ̀ gúrsɨ̀ mḭ́ àlé. Un petit poisson comme ça ne vaut pas 25 francs. Súkɨ̄ kɨ́ Mūndūú là mān kɨ́ Sár̀. Le marché de Moundou est plus large que celui de Sarh.
kɨ́ PRP comme. à ìsà kɨ́ bòr̄ tɨ́ ní à tōmbɨ̄-ň àĺ bà̰ý. Il mange comme un phacochère alors c'est comment qu'il ne vomit pas? Expr: rā kɨ́ mò̰y -faire la malade, faire comme si on était malade
kɨ́-bɨ̄dē-tɨ́ AV partout, en masse, en épidémie. Tàw̄ gɨ̄ rèē kɨ́-bɨ̄dē-tɨ́ kèm mṵ̀ gɨ̄ tɨ́. Les chenilles sont venues en masse dans les herbes.
kɨ́-bɨ̀ndáylō N têtard. Kɨ́-bɨ̀ndáylō tɔ̀gɨ̀ tél kà̰ᶉā̰. Le têtard agrandit et devient une grenouille.
84
kɨ́-bùĺ-ngà-sɨ́ndá N esp. de serpent (on dit aussi kɨ́-bùŕ-ngà-sɨ́ndà). Kɨ́-bùĺ-ngà-sɨ́ndá òy bà̰ā̰ yē lī tɨ́. Le serpent "kibulngasinda" meurt grâce à la rancune envers les autres serpents (Prov. il ne mord pas, mais on le tue parfois à cause de la peur qu'on a des autres serpents).
kɨ́-ɓògɨ̀-dóỳ N esp. de fourmi noire. Kɨ́-ɓògɨ̀-dóỳ ì kùᶉ̄ kɨ́ tītɨ̄ tɨ̀tè bà nḭ̀-tá bò mān tɨ̀tè. La fourmi "ki-bogi-doy" est un insecte pareille à la fourmi "tite" mais elle est plus grande que "tite".
kɨ́-dēsɨ́-bāá (Syn: dēsɨ́-bāá) N arc-en-ciel. kɨ́-dēsɨ́-bāá ré tèē à màn̄ à èdɨ̀ àlé. Si l'arc-en-ciel sort la pluie ne tombe pas.
kɨ́-dɔ̀ḿ-kɨ̀ᶉò N esp. d'herbe [Leucas martinicensis].
kɨ̀-dù-lòý AV matin, tôt le matin. ī-tèē kɨ̀-dù-lòý ɓátɨ́ ī-rèē íngá-m̄ j-àw̄ mbā tɨ́. Sors très tôt le matin et viens me trouver et nous ferons un voyage.
kɨ́-jàᶉ́-màn̄ (Syn: kɨ́-jàᶉ́-ngó̰ò̰) N esp. d'arbre [Crossopteryx febrifuga]. Kɨ́-jàᶉ́-màn̄ ì kāgɨ̄ kɨ́ ngàn̄g ngá̰y, dèē gɨ̄ à sā rā-n̄-nèé kújɨ̀. Le "kijarman" est un arbre très résistant, les gens le cherchent pour fabriquer une maison avec.
kɨ́-jàᶉ́-ngó̰ò̰ (Syn: kɨ́-jàᶉ́-màn̄) N esp. d'arbre [Crossopteryx febrifuga].
kɨ́-jèmbɨ̀rē N esp. d'insecte. Kíl-í tītɨ̄ kíl kɨ́-jèmbɨ̀rē. Tu as les coudes comme l'insecte "kijembir".
kɨ́-kér̀ (Syn: kɨ́-kógī) AV seul, tout seul. kɨ́-kér-ḿ, kɨ́-kér-í, kɨ́-kér-ǹ - seul (moi), seul (toi), seul (lui).
kɨ́-kógī AV seul, tout seul. m̄-rā kɨ̀là kɨ́-kógɨ̄-ḿ;ī-rā-kɨ̀là kɨ́-kógī-í;rā kɨ̀là kɨ́ kógɨ̄-ǹ - j'ai fait le travail tout seul; tu as fait le travail tout seul; il a fait le travail tout seul.
kɨ́-làw̄-dɔ̀ N esp. d'arbuste [Desmodium velutinum]. kɨ́-làw̄-dɔ̀ ì kámbɨ́ kɨ́ ré ī-gāng mbī-ǹ īndā kūtɨ́ kūbɨ̄ tɨ́ ɓá-à à tḭ́yā̰ kūtɨ́ kūbɨ̄ tɨ́. Le Desmodium velutinum est un arbuste que, si tu coupes ses feuilles et les mets sur un habit alors elles vont coller à l'habit.
kɨ́-lèng-léǹg (Syn: kɨ́-mbà-ngāl) N esp. de plante [Cassia sieberiana]. Kàn̄ kɨ́-lèng-léǹg màn̄g gɨ̄ à ìsà-n̄. Le fruit de la plante "kilengleng", les boeufs le mangent.
kɨ́-mùdɨ̀-ɓɨ́gà N esp. d'herbe [Tribulus terrestris] (on dit aussi kɨ́-mùdɨ̀-ɓɨ́gà). Mùdɨ̀-ɓɨ́gà ì mṵ̀ kɨ́ àl nàng, kɔ̄n-ǹ ì ngá̰y. Le "kimudibiga" est une herbe qui rampe par terre, elle a beaucoup d'épines.
kɨ́-mùndɨ́-bāá N arc-en-ciel (v. kɨ́-dēsɨ́-bāá).
kɨ́-mbà-ngāl (Syn: kɨ́-lèng-léǹg) N esp. d'arbre [Cassia sieberiana]. Ré īndā kàn̄ kɨ́-mbà-ngāl tà mbà-í tɨ́ à tà mbà-í à ngāl. Si tu mets le fruit de l'arbre Cassia sieberiana) devant tes seins alors tes seins vont devenir longs.
kɨ́-mbī N billet (d'argent). ādɨ̄-m̄ gúrsɨ̀ dūbɨ́ jōó kɨ́-mbī. Donne-moi un billet de dix milles CFA.
kɨ́-nīngá-bísɨ́ N crampe. Kɨ́-nīngá-bísɨ́ ùwà njà-ḿ àdɨ̄ m-ásɨ́ njɨ̄rā àlé. J'ai des crampes dans le pied et je ne peux pas marcher.
kɨ̀-nò̰ó̰ AV normalement. Ngé-rā-kɨ̀là gɨ̄ à rā-n̄ kɨ̀là ndɔ̄ dɨ̀másɨ̀ tɨ́ kɨ̀-nò̰ó̰ àlé. Les travailleurs normalement ne travaillent pas les dimanches. Expr: dèē kɨ́ nò̰ó̰ -n'importe qui àbìyō̰ ì yá̰ kɨ́ dèē kɨ́ nò̰ó̰ à àl̄ àĺ.Un avion n'est pas une chose que n'importe qui peut conduire.
85
kɨ́-nò̰ó̰ Spc n'importe (qui, quoi, où, etc.). Kānjɨ̄ kɨ́-nò̰ó̰ ì kānjɨ̄ kɔ̀sɨ̀ kàndà àlé. N'importe quel poisson ne peut pas être utilisé pour faire les boulettes. Mɨ̀njò ì yá̰ kɨ́ dèē kɨ́-nò̰ó̰ à ndīr kàᶉī. L'haricot est une chose que n'importe qui peut préparer.
kɨ̀-ndāńg AV pour rien, en vain. Ngōn ìnā-m̄ kɨ̀ kɔ̀kɨ̀ᶉɔ̀ kɨ̀-ndāńg. L'enfant a jeté une pierre sur moi pour rien.
kɨ́-ndètɨ̀-kɨ̄lá N esp. d'oiseau, Alecto. kɨ́-ndètɨ̀-kɨ̄lá ì yèl̄ kɨ́ ndùl kɨ́ à ndì gìdɨ̀ màn̄g gɨ̄ tɨ́ kàdɨ̄ túr̄ mḭ̀yà̰ kɨ́ rɔ̄ màn̄g gɨ̄ tɨ́. L'Alecto est un oiseau noir qui reste sur le dos des boeufs pour manger les tiques sur le corps des boeufs.
kɨ́-ndīᶉ́ N grillon. Kɨ́-ndīᶉ́ ùtɨ̄ mbī ɓàᶉ-á ngá̰y. Le grillon fait de bruit pendant la saison des pluies.
kɨ̀-ndòý AV le matin. Kɨ̀-ndòý làā màn̄ èdɨ̀ ngá̰y. Ce matin il a beaucoup plu.
kɨ̀-ndɔ̄-gɨ̄ (Syn: dɔ̀-ndɔ̄-gɨ̄) AV toujours, tous les jours. Táᶉ-m̄ ngá̰y ādɨ̄ àdɨ̄-m̄ yá̰ kɨ̀-ndɔ̄-gɨ̄. Moi, il m'aime beaucoup et il me donne des choses tous les jours. J-ìsà yá̰ nà̰ā̰-tɨ́ kɨ̀-ndɔ̄-gɨ̄. Nous mangeons ensemble toujours.
kɨ́-ngà-ndúḿ-gɨ̄ N esp. de chenille énorme. Kɨ́-ngà-ndúḿ-gɨ̄ ì kùᶉ̄ kɨ́ tītɨ̄ njɨ́ɓā, bà nḭ̀ tá bḭ̀ḭ̄-ǹ gòtóō; tò ɓōĺ ngá̰y. Le "kingandum" est un insecte pareil à la chenille poilue, mais il n'a pas de poil; il fait peur.
kɨ́-ngɔ̄dɨ̄-ndɔ̄ɔ́ (Syn: sɨ́ndā-kókɨ́ràng) N esp. d'insecte. Kɨ́-ngɔ̄dɨ̄-ndɔ̄ɔ́ ì kùᶉ̄ kɨ́ tītɨ̄ súū, bà nḭ̀ tá̰ bò. Le "kingodindo" est un insecte pareil à l'araignée, mais il est plus grand.
kɨ́-ngɔ̄dɨ̄-ndɔ̀ɔ́ N esp. de grand araignée.
kɨ́-ngɔ̀ĺ N esp. d'escargot. Kɨ́-ngɔ̀ĺ ì kùᶉ̄ kɨ́ màn̄-á, dèē gɨ̄ à ìsà-n̄. L'escargot est un insecte de l'eau, les gens le mangent.
kɨ́-ngɔ̀tɨ́-kāgɨ̄ N esp. d'oiseau, pic gris. kɨ́-ngɔ̀tɨ́-kāgɨ̄ ì yèl̄ kɨ́ à rā ɓē-ǹ kàdɨ̀ kāgɨ̄ gɨ̄ tɨ́. Le "ki-ngoti-kage" est un oiseau qui fait son nid dans les troncs des arbres.
kɨ́-rá INT quel, lequel, laquelle. Kèm ɓē kɨ́-rá tɨ́? Dans quel village? Bḭ̄yā̰ kɨ́-rá ì mò̰y. Laquelle chèvre est malade?
kɨ́-ràjɨ̀-nà̰ā̰ N fête coutumière. Kété dèē rā nā̰ kɨ́-ràjɨ̀-nà̰ā̰ àlé ɓá-à dèē à ò̰ wúl̄ àlé. Auparavant si on ne célébrait pas la fête coutumière on ne mangeait pas les pois de terres.
kɨ́-ràng AV autre. ī-tèē kɨ́-ràng tā. Joue une autre (carte). Ngāᶉ̀ kɨ́ ɓē kɨ́-ràng gḛ̀y tàā-ǹ bà mbātɨ́. Le roi d'autre village a voulu la marier, mais elle a refusé.
kɨ̀-sḭ́ (Syn: ndɔ̄ý) AV dans le matin. Ré ó̰ mùr̄ kɨ̀-sḭ́ ā ī-ɓī ngá̰y. Si tu manges la boule le matin, tu dormiras beaucoup (pendant la journée.) Expr: kɨ̀-sḭ́ làā -ce matin
kɨ́-sɔ̀ɔ̄ PRP sur, au sujet de (dérivé de kɨ́ sɔ̀ɔ̄ 'qui se dirige vers'). Ngāᶉ̀ ɔ̀sɨ̀ dɔ̀ dèē gɨ̄ nà̰ā̰ tɨ́ kàdɨ̄ ɔ̀r̄ nàjɨ̄ kɨ́-sɔ̀ɔ̄ dɔ̀-ɓō sè-dɨ́. Le chef a rassemblé les gens pour les parler au sujet de la famine.
kɨ́-tɔ̄-kùm (Syn: ndōbɨ́) N esp. d'arbre [Calotropis procera]. Bùtò kɨ́-tɔ̄-kùm òsō kùm-í tɨ́ à kùm-í à tɔ̄. Si la sève de l'arbre Calotropis procera tombe dans tes yeux tu seras aveugle.
kɨ́-yḛ̀yḛ̄ (Syn: nà̰y-rɔ̄-bàtɨ̄-tɨ́) N esp. d'herbe épineuse [Acacia esp.].
kɨ̀ɓà VN pousser, sortir (inf. de ìɓà). m̄-dùbɨ̄ gɔ̀y-dɔ̀ bà ɔ̀dɨ̀ kɨ̀ɓà àlé. J'ai planté du maïs mais il refuse de pousser.
86
kɨ̀ɓā VN modeler, fabriquer (qqc. en argile) (inf. de ìɓā). Nánjɨ̀ ń-tòō màjɨ̀ kɨ̀ɓā àlé. Cette argile n'est pas bonne pour modeler.
kɨ̄ɓā N sorte de nourriture préparée avec les feuilles d'haricot. m̄-túgɨ̄ mbī-mɨ̀njò kàdɨ̄ m̄-ndīr kɨ̄ɓā tɨ́. Je recueille les feuilles de haricot pour faire la nourriture "kiba".
kɨ̄ɓā VT verser en basculant ou en inclinant. Kɨ̄ɓā ndùjɨ̄ kèm kèē-é. Verse la farine (en l'inclinant) dans le van. V incliner. m̄-kɨ̄ɓā tà kál̀ kɨ̄ nàng tɨ́. J'incline la calebasse en bas.
kɨ̀ɓà-dàng N esp. de serpent venimeux.
kɨ̀ɓà-dɔ̀-dīí N esp. d'arbuste [Maerua aethipica]. Kɨ̀ɓà-dɔ̀-dīí ì kám kɨ́ à ìɓà ì dɔ̀-dīí tɨ́. Le "kibadodi" est un arbuste qui pousse sur les termitières.
kɨ̀ɓà-màn̄ N source de l'eau. Dèē gèᶉ̄ lò kɨ̀ɓà-màn̄ láw àlé. On ne connaît pas vite la source de l'eau.
kɨ̀ɓā-mbā N chaise longue et pliante. kɨ̀ɓā-mbā ì séjɨ̀ kɨ́ ngāl kɨ́ à ùdɨ̄-ǹ nà̰ā̰ tɨ́ kàᶉī. "Kiba-mba" est une chaise longue que tu peux facilement plier.
kɨ́ɓō N couvercle du grenier. īndā kɨ́ɓō tà mō̰y tɨ́ nà màn̄ à èdɨ̀ à à ìndà kō kɨ́ kèm-é. Mets le couvercle sur le grenier, s'il pleut il va mouiller le mil dedans.
kɨ̀dà VN dire (inf. de ìdà). Expr: kànjɨ̄ kɨ̀dà kɨ̀là -sans dire un mot ìlā-n̄-ī bà ì bà̰ý á ī-ndì kànjɨ̄ kɨ̀dà-m̄ kɨ̀là.On t'a envoyé en commission, pourquoi tu reste sans me dire un mot.
kɨ̀dā VN attacher (inf. de ìdā). ādɨ̄-m̄ kɨ̀lā ādɨ̄ m̄-ɨ̄dā-ň ndɨ̀sā. Donne moi une corde pour que j'attache le balaie avec.
kɨ̀dè N asticot. Kɨ̀dè gɨ̄ ì ngá̰y bòlò yèdɨ̄-é. Il y a beaucoup d'asticots dans le WC.
kɨ̀dē VI être trouble. Bɔ̀r yìbɨ̄ kɨ̀dē. le fond de l'huile est trouble V troubler. M-údɨ̀ gír màn̄-á m-kɨ̀dē-ǹ. Je suis entré dans l'eau et je l'ai troublée.
kɨ̀dè-mānjā N ver parasite, ver de Guinée. Màn̄ mbō kɨ́rēý gɨ̄ kɨ̀dè-mānjā ì kūtɨ́. Dans certains marigots il y a le ver de Guinée dedans.
kɨ̀gà N magie, poison. Kɨ̀mā ùwà ndíl̀ dèē gɨ̄ kɨ̀ kɨ̀gà yē-nè-é. Le sorcier saisit les esprits des gens avec sa magie.
kɨ̀gà VN couper (ex. avec hache) (inf. de ìgà). Ngɔ̄-làā ɔ̀gɨ̄-n̄ kɨ̀gà kāgɨ̄ kɔ̄ɔ́. De nos jours on a défendu couper les arbres. VN piquer (inf. de ìgà).
kɨ̀gā VN payer (inf. de ìgā). M-āw kɨ̀gā kɨ̄rā ngō-kó̰-ḿ tɨ́. Je suis parti pour payer la dette de mon frère.
kɨ̀gō (Syn: ìgō) VI rire. Ngán gɨ̄ ń òō-n̄ súū yā bɔ̀bɨ̄-dɨ́ ní kɨ̀gō-n̄ ngá̰y. Les enfants qui écoutaient le conte de leur père riaient beaucoup.
kɨ̀jà VN couper (inf. de ìjà). Kìyā kɨ́ búndɨ̄lū ì kìyā kɨ̀jà dā̰ àlé. Un couteau émoussé n'est pas un couteau pour couper la viande. Expr: kɨ̀jà bà̰yà̰ -faire l'initiation féminine
kɨ̀jā VT verser. m̄-kɨ̀jā ūwá kèm sákɨ̄-á. Je verse le mil dans le sac. ī-kɨ̀jā kūbɨ̄ kɨ̄ nàng tɨ́ ādɨ̄ jɨ̀-gɨ̄rā kɨ́ màjɨ̀ màjɨ̀ gɨ̄. Verse les vêtements sur terre pour que nous choisissions les bons.
87
kɨ̀là N travail. m̄-tɨ̀gā kɨ̀là yā-ḿ ɓōó-làā. J'ai fini mon travail aujourd'hui. N commission, message. M-ɨ́dá ngōn kɨ̀là kàdɨ̄ àā ìdà-ī. J'ai dit un message à l'enfant pour qu'il te dise. Expr: àw̄ kɨ̀là -faire une commission Jīḿtɨ́ɓáy àā kɨ̀là yā bɔ̀bɨ̄-ǹ.Jimtebay va faire une commission pour son père Expr: rā kɨ̀là -travailler, faire un travail Kàdɨ̄ ī-rā sè-ḿ ādɨ̄ m̄-rā kɨ̀là yā-ḿ làā.Que tu m'aides à faire quelque chose.
kɨ̀là (Syn: kò̰ō̰) VN s'habiller; envoyer (inf. de ìlà). Ngōn à gḛ̀y kɨ̀là kūbɨ̄ bà ìngà àlé. L'enfant veut mettre ses habits mais il ne les trouve pas.
kɨ̀lā N corde, câble. Kété ní, kɨ̀lā gìndɨ̄ kógɨ̄ḿ ḭ̀ dɔ̀-ᶉā̰ tɨ́, ùgɨ̄ dɔ̀-nàng tɨ́, àdɨ̄, dàn-ń Súū à rā rèē dɔ̀ nàng tɨ́ ànī, rìsɨ̀ ì kɨ̀ kɨ̀lā gìndɨ̄ ngè-ń-nò̰ó̰ ǹ-rèē-ň ní. Auparavant, un câble de fer sortait du ciel et descendait jusqu'à terre, de sorte que Sou venait sur la terre, il descendait grâce à ce câble, et parvenait ici-bas. m̄-gāng kɨ̀lā kɨ̀ kìyā. J'ai coupé la corde avec un couteau.
kɨ̄lá NIN queue. Ré m-ɨ́lá sɨ́ndà yā-ḿ kújɨ́-ú ɓá-à, kɨ̄lá-ǹ tèē ndágá, sɨ́ndà ní ì rí? ì sà hòr. Si j'envoie mon cheval dans la maison, sa queue sort toujours, quel est ce cheval? C'est la fumée (devinette). Kɨ̄lá kèdɨ̄ gīndɨ̄ mān kɨ̄lá màn̄g. La queue de l'éléphant est plus courte que la queue du boeuf.
kɨ̀lā-ɓɔ̄ĺ N nuages. Expr: màn̄ tàā kɨ̀lā-ɓɔ̄ĺ -il y a beaucoup de nuages Màn̄ ń tàā kɨ̀lā-ɓɔ̄ĺ gír-ɓē tɨ́ nò à èdɨ̀ gár.Il y a beaucoup de nuages vers le sud donc il est sur qu'il va pleuvoir.
kɨ̄lá-dɔ̀gɨ̀ N esp. d'herbe [Loudetia hordeiformis].
kɨ̀lā-kūm N cordon ombilical. Kɨ̀lā-kūm-jí ì nà̰ā̰-tɨ́ sè-í à? Y a-t-il un cordon ombilical qui nous soit commun? (c'est à dire, fait-il toujours aller ensemble?)
kɨ̀lá-màᶉ N esp. d'arbuste [Securidaca longepedunculata]. Kɨ̀lá-màᶉ ì kámbɨ́ kɨ́ bḭ̄yā̰ gɨ̄ ìsà-n̄ ngá̰y. Dèē gɨ̄ à rā-n̄ dálwàӯ tɨ́ ō. Le "kila-mar" est un arbuste que les chèvres mangent beaucoup. Les gens en fabriquent des balaies aussi.
kɨ̄lá-ndàm N esp. d'herbe [Setaria sphacellata].
kɨ̀lā-ndò̰ N frein lingual (on dit aussi gír-kɨ̀lā-ndò̰). Kɨ̀lā-ndò̰-í dò̰ à ā ɔ̄r nàjɨ̄ màjàlé. Si ton frein lingual est attaché alors tu vas parler mal.
kɨ̀là-rā NIN comportement. Kɨ̀là-rā ngōn-í kɨ́ làkɔ́l̀-ɔ́ màjàĺ bátɨ́. Le comportement de ton enfant à l'école est très mauvais.
kɨ́lē N esp. de petit oiseau, mange-mil. Kɨ́lē ì yèl̄ kɨ́ ò̰ gɔ̀jɨ̀ ngá̰y. Le mange-mil est un oiseau qui mange beaucoup de sorgho.
kɨ́lē-gɔ̀gɨ̀rɔ̀-bàl N esp. d'oiseau, tisserin gendarme (mâle). Kɨ́lē-gɔ̀gɨ̀rɔ̀-bàl ì kɨ́lē kɨ́ à ò̰ gɔ̀jɨ̀ ngá̰y. Le tisserin gendarme est un tisserin qui mange beaucoup de sorgho.
kɨ̀lóò [kɨ̀lóò, kɨ̀lō] Français N bascule, balance. ìnā kūbɨ̄ kɨ̀lō-ó. Il a pesé son coton
kɨ́lò N sorte de danse. Kɨ́lò ì ndām kɨ́ dḭ̀yá̰ gē dɨ̀ngàm gē à ndām-n̄ nà̰ā̰-tɨ́ màlàng. Le "kilo" est une danse que les femmes et les hommes dansent tous ensemble.
kɨ̀mā N sorcier. Kɨ̀mā ì dèē kɨ́ à ùn ndíl dèē gɨ̄. Un sorcier est une personne qui vole les esprits des gens.
kɨ̀mā (Syn: bàndì-sàlàw) N esp. d'arbuste [Jatropha euphorbiaceae].
kɨ́mà N esp. d'arbre [Parinari curatellifolia]. Kɨ́mà ì kāgɨ̄ kɨ́ kàn̄-ǹ nèl̄ ngá̰y; dèē gɨ̄ à ìsà-n̄ ō yèl̄ gɨ̄ à ìsà-n̄ ō. Le "kima" est un arbre dont le fruit est très agréable; les gens le mangent et les oiseaux le mangent aussi.
88
kɨ̀nā VN jeter, mettre, etc. (inf. de ìnā). Ká̰ā̰ ìdà nà: jī kɨ̀nā gē jī gól̄ gē tītɨ̄ nà̰ā̰ màlàng. Le corbeau dit: la main qui lance et la main qui trompe sont tous pareilles (c'est à dire, il ne sait pas si tu vas lancer une pierre).
kɨ̀nī VN mettre, jeter (inf. de ìnī; v. ìnī). ń-tòō ì bìlō kɨ́ yē kɨ̀nī kɔ̄ɔ́. Cela est un vélo pour jeter (il ne vaut rien).
kɨ̀ndà VN frapper, taper (inf. de ìndà). Ndéy ń jī-í tɨ́ nò̰ó̰ ì ndéy kɨ̀ndà ngōn à? La chicotte que tu as en main, est-elle une chicotte pour taper un enfant?
kɨ̀ndà V fabriquer la corde en tressant. Kɨ̀lā kɨ́ kɨ̀ndà ngàn̄g tɔ̀ӯ kɨ̀lā kɨ́ sétɨ̄. La corde tressée est plus forte que la corde faite en tournant avec la main.
kɨ̀ndā VN mettre (inf. de ìndā). Kɨ̀ndā mbā róbɨ́-ó ɔ̀gɨ̄ mbā kùgɨ̄ ɓē-é. Kɨ̀ndā mbā róbɨ́-ó ɔ̀gɨ̄ tél ɓē-é. Mettre l'hôte sur la route l'empêchera d'arriver chez lui. Mettre l'hôte sur la route t'empêche de rentrer chez toi.
kɨ̀ndā N soif. Dèē gɨ̄ ìsà-n̄ hóӯ lò kɨ̀ndā tɨ́. Les gens mangent le tubercule "hoy" pour la soif. Expr: kɨ̀ndā rā [dèē] -[qqn] a soif Kɨ̀ndā rā-m̄ ngá̰y.J'ai beaucoup soif.
kɨ̀ngà VN trouver, rencontrer (inf. de ìngà). Expr: kɨ̀ngà [yá̰] tōr ngá̰y -[qqc] être rare Kèdɨ̄ ì dā̰ kɨ́ kɨ̀ngà-ǹ tōr ngá̰y.L'éléphant est un animal très rare.
kɨ̀ngā N mauvaise odeur. āw ūtɨ̄ tà bòlò-yèdɨ̄ nà kɨ̀ngā-ǹ ìngà-jí làā. Va fermer le WC parce que son odeur nous parvient ici.
kɨ̀ngā N secko en bois, enclos. Kó̰-dḭ̀yá̰ ìgà kɨ̀ngā gìdɨ̀ lò yē-ǹ tɨ́. La vieille femme met le secko en bois autour de sa concession.
kɨ̄ngā N hache. ún kɨ̄ngā bà j-àw̄ wà tɨ́. Prends la hache et allons au champ.
kɨ̄ngā-sā N stupeur, frayeur. Ngōn ń kó̰-ǹ òy ní kɨ̄ngā-sā ìgà-ǹ. L'enfant dont sa mère est morte est dans un état de stupeur.
kɨ̀ngè VN trouver (inf. de ìngè; v. ìngè).
kɨ̄ngō NIN os. Bísɨ́ ngòᶉ kɨ̄ngō. Le chien croque l'os.
kɨ̄njá N poule, poulet. ī-tàā kɨ̄njá yā-í tā. Voilà ton poulet [litt: tu-prends ton poulet maintenant]. Kété ngán kɨ́ màndɨ̀ gɨ̄ à ìsà-n̄ kɨ̄njá àlé. Auparavant les jeunes femmes ne mangeaient pas de poulet.
kɨ̄njá-bùrùm N sorte de poulet avec le plumage éparpillé. Bḭ̀ḭ̄ kɨ̄njá-bùrùm rà dɔ̀ɔ́ dùjùjɨ̀, à tò nàńg àlé. Le plumage du poulet "burum" sort en haut et il ne s'aplatit pas.
kɨ̄njá-gɔ̀ndɨ̄ N sorte de poulet avec les pattes courtes. kɨ̄njá-gɔ̀ndɨ̄ ì kɨ̄njá kɨ́ āw-ň súkɨ̄-ú à à tèē nàr àlé. Le poulet à pattes courtes, si tu l'apportes au marché alors tu ne vas pas gagner beaucoup d'argent [litt: il ne va pas faire sortir de l'argent].
kɨ̄njá-kɔ́-ró̰ӯ (Syn: kɨ̄njá-māl) N sorte de poulet sans plumes au cou.
kɨ̄njá-kɔ̄ᶉ N esp. d'oiseau, poule de rocher. Kɨ̄njá-kɔ̄ᶉ ì yèl̄ kɨ́ tītɨ̄ kɨ̄njá bà nḭ̀-tá à tò ì kèm wà tɨ́. La poule de rocher est un oiseau pareil au poulet mais elle vit dans la brousse.
kɨ̄njá-māl (Syn: kɨ̄njá-kɔ́-ró̰ӯ) N sorte de poulet sans plumes au cou. kɨ̄njá-māl ì kɨ̄njá kɨ́ bḭ̀ḭ̄-ǹ gòtóō dɔ̀-ǹ tɨ́. Le "kinja-mal" est un poulet qui n'a pas des plumes sur la tête.
kɨ̄njá-màn̄ N esp. d'oiseau aquatique, Marouette noire. Kɨ̄ngā-tō̰rō̰ ì yèl̄ kɨ́ njà-ǹ ngāl ngá̰y, à njɨ̄rā ì tà bā tɨ́. Le "poulet de l'eau" est un oiseau avec les pattes très longues, il se promène au bord du fleuve.
89
kɨ̄njá-nò̰-ḿ-gɔ̀ĺ N sorte de poulet avec la crête sur la tête. Kɨ̄njá-nò̰-ḿ-gɔ̀ĺ ì kɨ̄njá kɨ́ bḭ̀ḭ̄-ǹ ì ngá̰y dɔ̀-ǹ tɨ́. Le "kinja-nom-gol" est un poulet qui a beaucoup de plumes sur la tête.
kɨ̀rà VN se tenir debout, rester debout (inf. de ). Lò kɨ̀rà-ǹ gòtóō. Il n'y pas une place pour qu'il se tienne debout. édɨ̀ lò kɨ̀rà-í tɨ́. Tu as chié là où tu te tiens (expression: tu as fait un faute grave).
kɨ̄rā VT éclabousser. M-íbɨ́ hòr ɓá-à kɨ̄rā rɔ̄-m̄ tɨ́. J'activais le feu et alors il a éclaboussé sur moi. VT cracher avec force. Lī kɨ̄rā hōᶉ rɔ̄-ḿ tɨ́. Le serpent a craché (avec force) son venin sur moi.
kɨ̄ᶉā N esp. d'arbre, kapokier [Ceiba pentandra]. Hútɨ̄ kɨ̄rā à rā-n̄-nèé tá̰à̰. La fleur du kapokier, on l'utilise dans les sauces.
kɨ̄rā N dette. Ndɔ̄ ń ìngà gúsɨ̀ yā-ǹ ní àā kɨ̀gā kɨ̄rā. Quand il a reçu son salaire il est parti payer sa dette.
kɨ́rà N remerciements. m̄-rā-ī kɨ́rà ngá̰y. Je te remercie beaucoup.
kɨ́ᶉà (Syn: mbéᶉē) V ravir, s'approprier de la force une chose; usurper. m̄-kɨ́ᶉà àlé, ì yá̰à̰ yā-ḿ mā̰ nḭ̀ kóō mámák. Je ne l'ai pas ravi, c'est vraiment ma chose à moi, sans aucun doute.
kɨ́ᶉà N coq. Kó̰ kɨ̄njá ḭ̀ dɔ̀ kɨ́ᶉá kɨ̄njá tɨ́ àlé. La mère poule ne monte pas sur le coq.
kɨ́ᶉā VT intimider pour prendre [qqc] (v. mbɨ́ᶉā). ī-lō kɨ́ᶉā ngōn dɔ̀ gúrsɨ̀ yē-ǹ tɨ́. Il ne faut pas intimider l'enfant pour prendre son argent.
kɨ́ᶉā VT éclabousser. ī-tél-ī gògɨ́ nà mósɨ́ kɨ̄njá kɨ́ᶉā rɔ̄-sí tɨ́. Reculez-vous de peur que le sang du poulet éclaboussé sur vous. VT projeter des étincelles. Hòr kɨ́ᶉā rɔ̄-ḿ tɨ́. Le feu m'a projeté des étincelles dessus.
kɨ̀ᶉè N la dot. M-ɨ́gá kɨ̀ᶉè yē nḭ̀yḛ́-ḿ kɔ̄ɔ́. J'ai déjà payé la dot de ma femme. Expr: ìgà kɨ̀ᶉè -payer la dot
kɨ̀ᶉè VN presser (inf. de ìᶉè). Yá̰ ń tágɨ̄ tòō tò kɨ̀ᶉè àĺ ɓáy à? Cet abcès, est-il maintenant le moment de le presser?
kɨ̀rē VI être rouge (on dit aussi kèrē). Dɔ̀ kíl̄ ì kɨ́ kɨ̀rē. La tête du margouillat est rouge. VI être mûr (on dit aussi kèrē). VT faire rougir. Ndɨ̀bà kèrē jī-ḿ. Le caolin m'a fait rougir les mains
kɨ̀ᶉè-rɔ̄ N patience. Kɨ̀ᶉè-rɔ̄ yē-í àjɨ̀-ī. Ta patience t'a sauvé.
kɨ̀ᶉè-wùr N endurance, habilité de se maîtriser. ùn ì kɨ̀ᶉè-wùr yē ngé-ǹ gɨ̄. Il a pris l'endurance de ses parents.
kɨ́rēý SPC certain, certains. ásgàr kɨ́rēý gɨ̄ kɨ̀là rā-dɨ́ ì tó bùrúnjɨ̀. Certains soldats, leur travail est d'appeler au clairon. SPC autres, des autres. Dèē kɨ́rēý gɨ̄ àw̄-n̄ mbā ō, kɨ́rēý gɨ̄ ndì-n̄ làā ō. Certains gens ont voyagé, et des autres sont là. SPC un, une, un certain. Expr: yá̰à̰ kɨ́rēý/dèē kɨ́rēý -quelque chose/quelqu'un
kɨ̀ᶉò (Syn: kùᶉ) NIN noeud. m̄-tútɨ̄ kɨ̀ᶉò kɨ̀lā sétɨ́. Je n'ai pas pu défaire le noeud. La canne fait des noeuds. NIN noeud (d'une plane) qui délimite une section de la tige. kɨ̀ᶉò kádɨ́, kɨ̀ᶉò nàl - noeud de canne, noeud de bambuo.
90
kɨ̀ᶉò VI avoir un membre renflé (main, doigt). Hòr ò̰ jī-ǹ àdɨ̄ jī-ǹ kɨ̀ᶉò kàkɨ̀. Le feu a brûlé sa main et elle reste déformée. N limite entre les sections d'une tige. ī-tètɨ̀ kádɨ́ dɔ̀ kɨ̀ᶉò-ǹ tɨ́ ɓá-à tètɨ̀ láw. Coupe la canne à sucre sur l'endroit entre les sections et alors elle rompra vite.
kɨ̄rō N aigle bateleur. Kɨ̄rō ì yèl̄ kɨ́ bò mān nɨ̀ngà, à ùwà lī kàᶉī. L'aigle bateleur est un oiseau plus grand que l'épervier, il attrape les serpents facilement.
kɨ̄ᶉō N céréale préparé. m̄-ndīr kɨ̄ᶉō gɔ̀jɨ̀. Je cuis le sorgho.
kɨ̄rō VT lisser. Kɔ̀dɨ̄-jó kɨ̄rō jó kɨ̀ jī-nèé. La potière lisse la jarre avec la main. VT décorer.
kɨ̀ᶉò-dɔ̀-kíl̄ N esp. d'herbe [Leucas martinicensis].
kɨ̀sà VN manger (inf. de ìsà). Kɨ̀lá-màᶉ ì kám kɨ̀sà bḭ̄yā̰ gɨ̄. Le "kila-mar" est un arbuste que les chèvres mangent.
kɨ́sɔ̀ PRP sur, à propos de. ɔ̀r̄ nàjɨ̄ kɨ́sɔ̀ dɔ̀ làkɔ́l̀. Il a parlé à propos de l'école.
kɨ̀tà VN balayer (inf. de ìtà). m̄-gḛ̀y kɨ̀tà lò yā-ḿ bà m-ɨ́ngá ndɨ̀sā àlé. Je veux balayer ma concession mais je ne trouve pas mon balaie.
kɨ̄tē N grains germés pour la fabrication des boissons. Kɨ̄tē ì yá̰ rā kàsɨ̀ wàlá ì yá̰ rā mùr̄ àlé. Le grain germé est une chose pour faire la boisson et pas une chose pour faire la boule.
kɨ̀tò VN se coucher (inf. de ). Lò kɨ̀tò gòtóō ɓē yē-jí tɨ́. Il n'y a pas une place pour se coucher chez nous.
kɨ̀tō VN porter, transporter (inf. de ɨ̀tō). ī-lō kɨ̀tō ngōn kɔ́-í tɨ́. Il ne faut pas porter l'enfant sur ton cou. N manière de porter. Kɨ̀tō ń ōtō yá̰ tòō ā ōtō bíᶉí àĺ kɔ̄ɔ́ à? La manière que tu transporte les choses là, tu ne vas pas les transporter demain? (c'est à dire, tu es très chargé).
kɨ̄tó VT prendre (plus. choses) un par un. ḿ-kɨ̄tó mɨ̀dè yē ngōn kɨ́ ùᶉ̄ nàńg. Je prends un par un les perles de l'enfant qui sont tombé. VT trier. VT récolter. M-āw kɨ̄tó mɨ̀njò bèmbèé. Je vais récolter les haricots en brousse.
VN préparer (la bouillie) (inf. de ò). Ndùjɨ̄ wúl̄ màjɨ̀ kò bḭ́yā̰ tɨ́ àlé. La farine de pois de terre n'est pas bonne pour préparer la bouillie.
VN forger (inf. de ò). Kɔ̀dɨ̄ kɨ́ dùm gɨ̄ gèᶉ̄-n̄ kò mḭ̀yā̰ àlé. Les forgerons arabes ne savent pas forger un couteau de jet.
[kōō] NIN bruit. M-ō kō búndɨ̀. J'ai entendu le bruit d'un fusil. NIN nouvelles de. M-ō kō-í àĺ jó ngá̰y. Je n'ai pas eu de nouvelle de toi depuis longtemps. Expr: kō [dèē] -nouvelles [de quelqu'un] M-ō kō-í ngá̰y àlé.Je n'ai pas eu des nouvelles de toi depuis longtemps.
[kōō] N grain; mil. Kùm-mbàng kɨ̀jà kō àsɨ̀ àĺ ɓáy. Il n'est pas encore le temps pour la récolte du mil. N semence, germe. Jɨ̀-gɨ̄rā kùm kō kɨ́ màjɨ̀ tām-yā ndɔ̀r̄ tɨ́. On choisit les meilleures semences pour la plantation.
kòō N repos. Dɨ̀másɨ̀ ì ndɔ̄ tàā kòō. Le dimanche est un jour de repos. N respiration. Tàā kòō tōr dɨ̀ngàm ń nò̰ó̰ ngá̰y. Respirer est devenu très difficile pour cet homme là. Expr: ɔ̀r̄ kòō -se reposer M-ɔ̄r kòō ndɔ̄-ḿ jōó sḛ́y, m-ā m̄-rèē m̄-rā kɨ̀là ɓáy.Je vais prendre deux jours de repos, puis je me remettrai au travail.
91
kòō VN voir (inf. de òō). Lò kòō kɨ́ bà̰ý ǹ ō bèē è? Ça c'est quelle manière de regarder?
kòō N petite quantité. Kòō gúsɨ̀ ń àdɨ̄-m̄ ní ń tòō. C'est ça la petite quantité d'argent qu'il m'a donnée.
kōó N héron garde-boeufs. Kōó ì yèl̄ kɨ́ njà-ǹ ngāl ngá̰y; bḭ̀ḭ̄-ǹ ì kɨ́-ndà. Le héron garde-boeufs est un oiseau à longues pattes; ses plumes sont blanches.
kóō AV même. ì bɔ̀bɨ̄-ǹ nḭ̀ kóō ǹ àdɨ̄-jí gúsɨ̀ ní. C'est son père lui même qui nous a donné l'argent. AV sûrement. ì nḭ̀ kóō ǹ ìndà ngōn ní. C'est sûrement lui qui a frappé l'enfant.
kō-ɓē N origine, tradition. Rā ì yá̰ kō-ɓē yē kà-ǹ gɨ̄. Il suit la tradition de ses ancêtres.
kó-kèm N femme enceinte. Nḭ̀yá̰-ǹ ì kó-kèm àdɨ̄ àw̄ ndɔ̀r̄-ɔ́ àlé. Sa femme est enceinte et elle ne va pas au champ.
kó-nɨ̄ngá N esp. d'oiseau, martin-pêcheur.
kó-ndān N esp. d'insecte à gros ventre. Kó-ndān ì kùᶉ̄ kɨ́ tītɨ̄ kɨ́-ndīᶉ́ bà kèm-ǹ bò ngá̰y. Le "kondan" est un insecte pareil au grillon mais son ventre est très gros.
kó-ndɨ́là N esp. d'oiseau, bec-ouvert africain. Kó-ndɨ́là gɨ̄ ń njīrā-n̄ nò̰ó̰, ɓàᶉ rèē kɔ̄ɔ́. Les oiseaux "kondila" qui se promène là, la saison des pluies est déjà venue.
kó-ndō N femme qui vient de coucher. Kó-ndō tɔ́gɨ̀-ǹ gòtóō. Une femme qui vient de coucher n'a pas de force.
kō-ndùĺ N esp. d'herbe cultivée [Sesamum radiatum]. Kùm kō-ndùl ndùl, ì yá̰ nò̰ó̰ ǹ dèē gɨ̄ gḛ̀y rā-n̄-nèé kàndà àlé ní. Les grains du sésame "kondul" sont noirs, c'est pourquoi les gens ne veulent pas préparer la sauce "kanda" avec.
kó-sɨ̀ɓà N femme non-aimée par son mari. Kó-sɨ̀ɓà ì dḭ̀yá̰ kɨ́ ngà-ǹ tár-ǹ àĺ bátɨ́. Une femme non-aimée est une femme que son mari n'aime pas de tout.
kó-tà-sīl N femme bonne cuisinière. ī-tàā dḭ̀yá̰ kó-tà-sīl à ɓō à rā-ī àlé. Si tu épouse une femme bonne cusinière alors tu ne vas pas souffrir de faim.
kó-tān N nouvel initié. Kó-tān gɨ̄ àw̄-n̄ súkɨ̄-ú ndōgō sā tɨ́. Les nouveaux initiés vont au marché pour acheter des chaussures.
kó-táᶉ̀ N personne préférée. kābā yā-ḿ kó-táᶉ̀, ngōn kó-táᶉ̀, dḭ̀yá̰ kó-táᶉ̀ ami préféré, enfant préféré, femme préférée Dḭ̀yá̰ kó-táᶉ̀ ì dḭ̀yá̰ kɨ́ ngà-ǹ à ìndà-ǹ àlé. La femme préférée est une femme que son mari ne tape pas.
kó-tḛ̀ӯ N esp. de petite abeille. Kó-tḛ̀ӯ ì kùᶉ̄ kɨ́ tītɨ̄ tèjɨ̀ bà nḭ̀-tá ùr dèē àlé. Le "koten" est un insecte pareil à l'abeille mais il ne pique pas les gens.
kōó-bḭ̄yā̰ N esp. d'oiseau, ibis sacré. Kōó-bḭ̄yā̰ ì yèl̄ mbō, à rā ɓē ì dɔ̀ kāgɨ̄ kɨ́ bò bò gɨ̄ tɨ́. L'ibis sacré est un oiseau aquatique, il fait le nid sur les très grands arbres.
kōó-ɓōr N esp. d'oiseau, Ibis sacré. Kùӯ ùwà kōó-ɓōr ɓōó àdɨ̄ j-à j-ò̰ tá̰ dā̰. L'hameçon a attrapé un Ibis sacré aujourd'hui alors nous allons manger la sauce de viande.
kòó-kāᶉ́ N esp. d'arbuste [Hymenocardia acida]. Kòó-kāᶉ́ ì kāgɨ̄ kɨ́ kīᶉ-ǹ ò̰ hòr ngá̰y. Le "kookar" est un arbuste dont son fagot prend feu vite.
92
kógīí NUM un, une. Kógīí gèᶉ̄ kàl mān tɔ̀ӯ dèē gɨ̄ màlàng kèm ɓē-é nò tɨ́. Un (autre) était le meilleur nageur de tout le village. SPC même. ì dèē kɨ́ kógīí gɨ̄. Ce sont les mêmes personnes.
kógɨ̄ VI jouer. ɔ̀tɨ̀ rèē ɓē-é tá-à à̰ Ngāᶉìrí ndì kógɨ̄ nà̰ā̰. Il rentre, et quand il arrive au village, il voit Ngariri en train de jouer. Ngán gɨ̄ kógɨ̄-n̄ nà̰ā̰ tà kújɨ́ ń-tòō tɨ́. Les enfants sont en train de jouer devant cette maison là.
kógɨ̄ḿ NUM un. m̄-rèē m̄-dɨ̀jè-ī nàjɨ̄ kógɨ̄ḿ. Je suis venu te demander une chose. N un certain. Súū òsō tà màn̄ kógɨ̄ḿ tɨ́ kɨ́ ᶉī-nè ì "màn̄-sōᶉō". Sou tomba près d'un certain marigot qu'on appelle l'eau de Soro. AV même. Nḭ̀ gē bɔ̀bɨ̄-ǹ gɨ̄ gē ì dèē kɨ́ kógɨ̄ḿ gɨ̄ mbàkɨ̀. Lui et ses parents, ils sont tous les même personnes (c'est à dire, ils sont très pareilles).
kógɨ̄ḿ-gē SPC aucun. Dèē kógɨ̄ḿ-gē gòtóō kèm ɓē-é. Il n'y a même pas une personne dans le village.
kògō VN rire (inf. de ògō). ī-lō kògō lò yò tɨ́. Il ne faut pas rire à la place mortière. VN se moquer de. Ré ál màn̄ ī-tèē gìdɨ̀ tɨ́ àĺ à ī-lō kògō màdɨ̄-í. Si tu n'as pas encore traversé la rivière alors il ne faut pas se moquer de ton ami (Proverbe).
kòjɨ̀ VN mettre au monde (inf. de òjɨ̀). M-āl jɨ̀lōò tà kòjɨ̀ ngán kósɨ̄ gɨ̄. Je fais l'élégante pour mettre au monde beaucoup d'enfants.
kòjō [kə̀jō,kòjō] VN tresser (inf. de òjō). m̄-gèr̄ kòjō wàá àlé. Je ne sais pas tresse une natte.
kōkɨ̄ N objet vieux, périmé. Wúdùm ń-tòō lō kōkɨ̄. Ces arachides sont vieilles.
kòkɨ̀-kòkɨ̀ Av rarement. à rèē làā ì kòkɨ̀-kòkɨ̀. Il vient ici rarement.
kókɨ̀lā N esp. de tubercule sauvage (v. kókɨ̀lō).
kókɨ̀lō N esp. de tubercule sauvage. Màdɨ̄ kókɨ̀ló, nā̰rɨ̄njā̰ gē, ná̰ā̰ ǹ à ndēr-jɨ́ wà? ɓāl à ndɔ̄ tā, dɔ̀-nàng à tùtɨ̀. Ná̰ā̰ ǹ à ndēr-jɨ́ wà? Mes amis "kokilo" et "narinja", qui va nous déterrer? La saison sèche est arrivée, la terre va se sécher. Qui va nous déterrer?
kókɨ́ràng (Syn: gɨ́nà) N scorpion. ì kókɨ́ràng ń tɨ́gā-ī tòō. C'est un scorpion qui t'a piqué. Ré kókɨ́ràng tɨ́gā-ī, bè-ré ɔ̄r kùm-ǹ àĺ ànī ā-ī ɓī ndɔ̄ɔ́ àlé. Si un scorpion te pique et on ne peut pas faire sortir le poison, tu ne pourrais pas dormir la nuit.
kòkɨ̀ᶉò Id unique, seule (tomber: descr. de ìsō). Gúrsɨ̀ ìsō kòkɨ̀ᶉò. Une unique pièce est tombée. Màr tèē ìsō kòkɨ̀ᶉò dɔ̀ kújɨ́ tɨ́. Un seul rônier est tombé sur la maison. Expr: kàl kòkɨ̀ᶉò -unique
kókɨ̄rō VI être vide. Kèm mō̰y yā-ḿ kókɨ̄rō kàᶉī. Mon grenier est complètement vide.
kòkɨ̀ᶉōng N esp. de fourmi qui aime le sucre. Kòkɨ̀ᶉōng ì kùᶉ̄ kɨ́ gḛ̀y yá̰ kɨ́ lúndɨ̄ ngá̰y. La fourmi "kokirong" est un insecte qui aime les choses sucrées.
kókōwálī N perroquet. Kókōwálī ì yèl̄ kɨ́ à ndájɨ̄ ndū dèē gɨ̄. Le perroquet est un oiseau qui imite la voix des gens.
kòl N girafe. Kòl ì dā̰ kɨ́ kɔ́ɔ̀-ǹ ngāl ngá̰y. La girafe est l'animal qui a un long cou.
kòĺyó N esp. de grand oiseau, Milan noir. Kòĺyó ɔ̀sɨ̀ ngōn kɨ̄njá. Le milan a pris le poussin.
93
kóm̄ N esp. d'arbre [Diospyros mespiliformis]. kóm̄ ì kāgɨ̄ kɨ́ yèl̄ gɨ̄ gḛ̀y-n̄ kàn̄-ǹ ngá̰y. Le "kom" est un arbre dont les oiseaux aiment beaucoup son fruit.
Kómōgō NP peuple Sar dans la sous-préfecture de Komogo. Sàr̄ kɨ́ Kūmrāá gɨ̄ à ɓār-n̄ Sàr̄ kɨ́ Kómōgō-ó gɨ̄ nà ì Sàr̄ gìdɨ̀ màn̄. Les Sars de Koumra appellent les Sar de Komogo les Sar de l'autre côté du fleuve.
kōmbēᶉé N tabouret. Màjɨ̀, ī-tàā kōmbēᶉé ī-ndì-ň tā. Bon, prends ce tabouret et assieds-toi. Kōmbēᶉé ì kāgɨ̄ kɨ́ tɔ́l̄ kɨ́ dḭ̀yá̰ gɨ̄ à ndì-n̄ dɔ̀ tɨ́ kàdɨ̄ rā-n̄-nèé kɨ̀là. Un tabouret est un bois taillé où les femmes s'assoient pour travailler.
kòń-làā AV cette année. Dèē gɨ̄ ndɔ̀r̄-n̄ kūbɨ̄ ngá̰y kòń-làā. Les gens ont cultivé beaucoup de coton cette année.
kónāá N vers intestinaux. Kónāá ìsà gír ngōn àdɨ̄ m̄-sā kàdɨ̀ mātɨ̄ m-ɓōkɨ́ gír-ǹ tɨ́. Les vers intestinaux attaquent l'anus de mon enfant et je cherche l'écorce du néré pour verser sur son anus.
kónāá N hémorragie nasale. Kónāá rā-m̄ àdɨ̄ kɔ́n-ḿ à̰ӯ mósɨ́ ngá̰y. J'ai une hémorragie nasale et mon nez a beaucoup saigné.
kónóng (Syn: kóndóng) INT combien. Dā̰ ń-tòō ì gúsɨ̀ kónóng. Un kilo de ta viande coûte combien?
kóndóng (Syn: kónóng) INT combien. Kɨ̄njá yā-í ì gúrsɨ̀ kóndóng? Ta poule coûte combien? ā ī-nàjɨ̀ mbàng-á ì ndɔ̄ kóndóng? Et tu les laisses étendus au soleil pendant combien de jours?
kòng [kò̰ŋ,kò̰ŋgɨ̀] NIN venin, poison. Hìᶉ ì lī kɨ́ kɨ̀ kòng-nè ngá̰y. Le cobra est un serpent avec beaucoup de poison. VN force (de piment) (inf. de òng). Kòng ká̰ᶉā̰ ì ngá̰y mān kòng ndóngó. La force du petit piment est plus que celle du gros piment "ndongo".
kòn̄g VN être maigre (inf. de òn̄g). Kòn̄g ń òn̄g tòō ì mò̰y ń rā-ī à? La façon que tu as maigri, c'est une maladie qui t'attaque? VN maigrir.
kōng VI être noir (les nuages) (toujours avec kóng). Kìl̄ màn̄ kōng kóng kɨ̄ Dày-á bè. Les nuages sont très noirs en directions de Days.
kón̄g N mouche. Kón̄g gɨ̄ njɨ́bā-n̄ ngá̰y. Les mouches dérangent beaucoup.
kóng ID très (noir: nuages: descr. de kōng).
kōr N reins, lombes. Sɨ́ndā òsō bòlò-ó àdɨ̄ kōr-ǹ ḭ̀ tà nà̰ā̰ tɨ́. Le cheval est tombé dans un trou et ses reins sont déboîtés.
kór N séquelle, conséquence négative. N la gueule de bois. ā̰y kàsɨ̀ kànjɨ̄ kɨ̀sà yá̰ à kór-ǹ à rā-ī ngá̰y. Si tu bois beaucoup sans manger alors la gueule de bois va te déranger beaucoup.
kór̀ N sésame. J-à jɨ̀-rā kàndà kɨ̀ kór-ó. On utilise le sésame pour préparer la sauce appelée "kanda".
kòrá̰à̰ N électricité de ville, courant. Ngɔ̀-làā kòrá̰à̰ ìngá̰y Kūmrāá. Maintenant il y de courant partout à Koumra.
kòrō N âne. Kòrō òtō yá̰ mān sɨ́ndà. Un âne peut porter plus qu'un cheval.
kòᶉō VN mettre ensemble, réunir de (inf. de òᶉō). ī-lō kòᶉō dā̰ gɨ̄ nà̰ā̰-tɨ́ ndīr. Il ne faut pas mettre ensemble des viandes (d'animaux différents) pour les cuir.
94
kórō N petite cuvette en métal. Dḭ̀yá gɨ̄ à ɔ̀jɨ̀-n̄ yá̰ súkɨ̄-ú kɨ̀ kórō-ó. Les femmes mesurent les choses au marché avec la petite cuvette en métal.
kōrōrōý N esp. d'hibou, petit duc africain. kōrōrōý ì ngōn kɔ̀ӯ dūú kɨ́ lò kà̰-ǹ tōr ngá̰y. Le petit duc africain est un petit hibou qui est très difficile à voir.
kòsádɨ̀ N sorte de bière. Kòsádɨ̀ ì kàsɨ̀ kɨ́ tītɨ̄ bḭ́yā̰ bà nḭ̀-tá ā ā̰y à à rā-ī ngá̰y. Le "kosadi" est une boisson comme la bouillie mais quand tu le bois il te soûle beaucoup.
kòsɨ́ N concombre. Kòsɨ́ à rā-ī kàdɨ̄ óng ngédɨ́-màn̄ ngá̰y. Les concombres te font uriner beaucoup.
kósɨ̀ N jeu de cartes, atout. ī-rèē jɨ̀-rɔ̄ kósɨ̀. Viens jouer au "kose" avec moi. Kósɨ̀ ì rí? kósɨ̀ ì sùbátà. L'atout est quoi? L'atout est pique.
kósɨ̄ N chose nombreuse, beaucoup. M-àl̄ jɨ̀lōò tà kòjɨ̀ ngán kósɨ̄ gɨ̄. Je fais l'élégante pour mettre au monde beaucoup d'enfants. Expr: kósɨ̄ dèē gɨ̄ -la foule
kòsō [kòsō,kə̀sō] VN tomber (inf. de òsō). īnā ngōn ngēl tɨ̄ᶉá tɨ́ à à tèē kòsō. Si tu mets un enfant au bord du lit alors il va tomber. N chute. Kòsō Súū nàng tɨ́. La chute de Sou
kòsō-yèl̄ (Syn: kó̰nō̰) N épilepsie. Kòsō-yèl̄ yē-ǹ ɔ̀gɨ̄-ǹ kàl̄ kāgɨ̄. Son épilepsie l'empêche de monter sur un arbre. Expr: ngè kòsō-yèl̄ -un épileptique
kótān N nouvel initié (jeune homme). Kótān ìsà yá̰ ndágá àlé. Le nouvel initié ne mange pas dehors.
kótɨ̄ N esp. d'arbre, figuier [Ficus sycomorus]. Kótɨ̄ ì kāgɨ̄ kɨ́ dōw gɨ̄ gḛ̀y-n̄ ngá̰y. Le figuier est un arbre que les chauves-souris aiment beaucoup.
kótɨ̄ V fermer (partie du corps). Kótɨ̄ kùm-ǹ dām kógīí. Il ferme un oeil. V serrer (qqn). Ngōn kótɨ̄ kó̰-ǹ kɨ̀ rɔ̄-ǹ tɨ́. L'enfant serre sa maman (à son corps).
kòtɨ̀ᶉó N escargot; coquille d'escargot. ì bà̰ý á ī-njɨ̄rā láy àĺ tītɨ̄ kòtɨ̀ᶉó bèē. C'est comment que tu marches lentement comme l'escargot comme ça.
kòtō [kòtō,kə̀tō] VN porter (inf. de òtō). Ngōn kɨ́ dūú àsə̰ kòtō yá̰ kɨ́ kɔ̀ӯ àl. Un petit enfant ne peut pas porter une chose lourde.
kòw N esp. d'arbre [Ficus platyphylla]. Mbī kòw là mān mbī kɔ̄l. La feuille du Ficus platyphylla est plus large que celle de l'arbre "kol".
kòy N la mort. Kòy ngōn kɨ́ dūú tōr ngá̰y mān kòy dèē kɨ́ tɔ̀gɨ̀. La mort d'un petit enfant fait plus mal que la mort d'un adulte. VN mourir (inf. de òy). m̄-gḛ̀y kòy ɓōó-làā àlé. Je ne veux pas mourir aujourd'hui.
kòý N sorte de panier. M-ɨ̄nā ràdyō yā-ḿ kèm kòý-ó. Je mets mon radio dans le panier.
kóỳ N feuilles desséchées le long de la tige. M-ā m̄-rḭ́yā̰ kóy ūwá yā-ḿ kɔ̄ɔ́ kàdɨ̄ tɔ̀gɨ̀ màjɨ̀. Je vais arracher les feuilles desséchées de mon mil pour qu'il développe bien.
kōy-wā̰ N sorte de termitière très grande, termitière cathédrale. Kōy-wā̰ kɨ́rēý gɨ̄ bò mān kújɨ́-bōngō. Certaines termitières sont plus grandes que les cases.
kòyō (Syn: kìyā) VN tendre (piège) (inf. de òyō). āw kòyō gàm-á ɓōó-làā àlé à? Tu n'es pas parti tendre un piège aujourdÆhui?
kòóyō-dɔ̀ḿ N esp. d'oiseau très bruyant, Cratérope. Kòóyō-dɔ̀ḿ ì yèl̄ kɨ́ ùtɨ̄ mbī ngá̰y. Le Cratérope est un oiseau qui fait beaucoup de bruit [litt: ... ferme les oreilles].
95
kò̰ [kò̰ò̰] VN manger (la boule) (inf. de ò̰). Kò̰ mùr̄ kànjɨ̄ tɨ̄gō jī màjàĺ. Manger la boule sans laver les mains est mauvais. VN manger en suçant.
kò̰ [kò̰ò̰] N droite. M-ó̰ mùr̄ kɨ̀ jī-ḿ kò̰. Je mange la boule avec la main droite.
kò̰ [kò̰ò̰] VN brûler (inf. de ò̰). Hòr à gḛ̀y kò̰ lò yā-ḿ bà m̄-tɔ̄l. Le feu a voulu brûler mon champ mais je l'ai éteint.
kò̰ō̰ VN porter (inf. de ò̰ō̰). VN mettre (habits), s'habiller. Ngōn à gḛ̀y kò̰ō̰ kūbɨ̄ bà ìngà kūbɨ̄ yē-ǹ àlé. L'enfant veut s'habiller mais il ne trouve pas ses vêtements.
kò̰ō̰ VT racler, gratter. Dḭ̀yá̰ kò̰ō̰ nò jóò. La femme racle l'intérieur de la poterie. Sɨ́ndá kò̰ō̰ lò ngá̰y. Le cheval gratte le sol beaucoup. VT rayer. Ngán gɨ̄ kò̰ō̰-n̄ kàdɨ̀ bɔ̀r yā-ḿ. Les enfants ont rayé mon mur.
kò̰ō̰ N esp. de mangouste, mangue rayée. Kò̰ō̰ ì dā̰ kɨ́ à njɨ̄rā-n̄ ì kósɨ̄. La mangouste est un animal qui se promène en groupes.
kó̰ò̰ (Syn: kṵ́ṵ̀) NIN mère. kó̰-ḿ, kó̰-í, kó̰-ǹ, kó̰-jí, kó̰-sí, kó̰-dɨ́ - ma mère, ta mère, sa mère, notre mère, votre mère, leur mère. Kó̰o̰-í gòtó à ī-nàm̄ kɨ̀ kà-í. Si tu n'as pas de mère tu vas t'attacher à ta grand-mère. (Proverbe) NIn femelle des animaux. ī-ndōgō kó̰ bḭ̄yā̰ à ā ī-ndōgō-ǹ kɨ̀ ngōn gɨ̄ mbàkɨ̀. Si tu achètes une chèvre tu achète aussi son chevreau aussi.
kó̰-nàr N esp. de fourmi. Ré dùbɨ̄ kō màjàĺ ànī kó̰-nàr gɨ̄ à kòtō-ǹ màlàng. Si tu sèmes le mil mal alors les fourmis vont tout ramasser.
kò̰-tàl̄ N esp. d'arbuste [Grewia cissoides]. Kò̰-tàl̄ ì kámbɨ́ kɨ́ kàn̄-ǹ tītɨ̄ kàn̄ ndūú bà nḭ̀ tá nèl̄ mān ndūú. L'arbuste "kotal" est un arbuste dont le fruit est pareil au fruit de "ndu" mais il est plus agréable que le "ndu".
kó̰nō̰ N épilepsie. Ré ìsà dɔ̀ bàtɨ̄ kɨ́ ndīr ìdɨ̄ àlé à kó̰nō̰ à rā-ī. Si tu manges la tête du mouton mal préparée alors tu auras l'épilepsie. N vers dans la tête du mouton.
kō̰y-wā̰ N grande termitière (habité par le termite dɔ̀ngᶉɔ̀). Būr gē ndàm gē ì ngán dā̰ gɨ̄ kɨ́ à tò-n̄ ì kō̰y-wā̰ gɨ̄ tɨ́. Le varan et l'écureuil sont les petits animaux qui habitent dans des grandes termitières.
kó̰yō̰ (Syn: tḭ́yō̰) N étoile. Kó̰yō̰ ì ngá̰y dɔ̀-ᶉā̰ tɨ́ ɓōó-làā. Il y a beaucoup d'étoiles dans le ciel cette nuit.
kɔ̀ [kɔ̀ɔ̀] N placenta (on dit aussi kɔ̀w). Ré dḭ̀yá̰ òjɨ̀ ngōn ànī kɔ̀ à tèē gō-tɨ́. Quand une femme donne naissance à un enfant, le placenta sort après.
kɔ̀ [kɔ̀ɔ̀] VN crépir (inf. de ɔ̀). m̄-gḛ̀y kɔ̀ gìdɨ̀ kújɨ́ yē-ḿ bà m-ɨ́ngá bɔ̀r àlé. Je veux crépir l'extérieur de ma maison mais je ne trouve pas de la boue.
kɔ̀ɔ̄ N mue (de serpent, lézard). Lī màm ré ùᶉ yá̰ ɓá-à à tò kàdɨ̄ yá̰ ní ndùm kèm-ǹ tɨ́ ō ɓá-à ɔ̀r̄ kɔ̀ɔ̄-ǹ tá ndɔ́tɨ̄ kété ɓáy. Le boa, s'il avale quelque chose alors il va rester pour que la chose pourrisse dans son ventre et après il perd sa mue avant de bouger. Expr: rɔ̄ [dèē] ḭ̀ kɔ̀ɔ̄ -la peau [de qqn] se peler Rɔ̄ ngōn ḭ̀ kɔ̀ɔ̄ yā tél kɨ̀gà ndùl ɓáy.La peau d'un enfant se pèle avant qu'elle ne devienne noire.
kɔ́ɔ̀ NIN gorge. Yá̰ kɨ́rēý ngà̰ā̰ kɔ́-ḿ tɨ́. Quelque chose est coincée dans ma gorge. kɔ́-ḿ, kɔ́-í, kɔ́-ǹ, kɔ́-jí, kɔ́-sí, kɔ́-dɨ́ - mon cou, ton cou, son cou, nos cous, vos cous, leurs cous. Expr: kɔ́ [dèē] sɔ̀l̄-ǹ -[qqn] avoir la nausée Tá̰ ń m-ó̰ ní nèl̄ tà-ḿ àlé àdɨ̄ ń-tò kɔ́-ḿ sɔ̀l̄-m̄.La sauce que j'ai mangée ne m'a pas plu et maintenant j'ai la nausée. Expr: (rā) kɨ̀ gō kɔ́ [dèē] tɨ́ -(faire) ce que [qqn] veut āw ɔ̄r nàjɨ̄ kɨ̀ gō kɔ́ bɔ̀b-í ní ìdà-ī ní tɨ́.Va dire ce que ton père t'a dit de dire.
96
kɔ̄ɔ́ AV idée de la perte ou du départ pour de bon. m̄-tḭ̄ tà yá̰ kógɨ̄ḿ kɔ̄ɔ́. J'ai perdu quelque chose. m̄-tɨ̀gā kɨ̀là yā-ḿ kɔ̄ɔ́. J'ai fini mon travail. AV déjà. J-ìsà yá̰ kɔ̄ɔ́. Nous avons déjà mangé. Ré m-ɨ́sá yá̰ kɔ̄ɔ́ à m-ā ɓē yā-ḿ tɨ́. Quand j'aurai déjà mangé, j'irai chez moi.
kɔ̀bɨ̄ VN griller dans une marmite métallique avec peu de huile (inf. de ɔ̀bɨ̄). Kānjɨ̄ kɨ́ kɔ̀bɨ̄ nèl̄ mān kānjɨ̄ kɨ́ tɨ́ngā. Le poisson frit dans une marmite métallique est plus délicieux que le poisson grillé.
kɔ̀dɨ̀ VN toucher; puiser (inf. de ɔ̀dɨ̀). Dḭ̀yá̰ àw̄ kɔ̀dɨ̀ màn̄ tām-yē ngán-ǹ gɨ̄ tɨ́. La femme est partie puiser de l'eau pour ses enfants.
kɔ̀dɨ̀ N tambour. Gír kɔ̀dɨ̀ gɨ̄ ì ngá̰y ɓē yā Mbáӯ gɨ̄ tɨ́: gángá ō, kɔ̀dɨ̀ ō, gàngā ō. Il y a plusieurs types de tambours chez les Mbay: le grand tambour, le normal, et le petit tambour.
kɔ̀dɨ̄ N forgeron. Nɨ̀ngà kùwà kɔ̀dɨ̄ à tɔ̄l kɔ̀dɨ̄. La sagaie du forgeron a tué le forgeron.
kɔ̀dɨ̀-bò N monsieur "gros ventre", quelqu'un qui a le ventre très gros. Kɔ̀dɨ̀-bò ì dèē kɨ́ ìsà yá̰ ngá̰y. Un "gros ventre" est une personne qui mange beaucoup.
kɔ̀dɨ̀-ngāl N gros ventre (ou bien kàdɨ̀-kɔ̀l̄). Expr: ìnī kɔ̀dɨ̀-ngāl dɔ̀ɔ́ -se coucher sur le dos avec le ventre nu ì bà̰ý ǹ īnī kɔ̀dɨ̀-ngāl dɔ̀ɔ́ bèē?C'est pourquoi que tu te couches sur le dos ventre nu comme ça?
kɔ̀dɨ̄-sā (Syn: ngè-sā) N féticheur, voyant. Kɔ̀dɨ̄-sā ìdà nà ì kɨ̀mā ǹ ùwà ndíl ngōn-ḿ. Le féticheur a dit que c'est un sorcier qui a saisi l'esprit de mon enfant.
kɔ̀gɨ̄ N nouvelle de. M-ō kɔ̀gɨ̄ rèē-í àĺ. Je n'ai pas écouté la nouvelle de ton arrivée. M-ō kɔ̀gɨ̄ nàjɨ̄ ní. J'ai écouté parler de cette affaire.
kɔ̀gɨ̄ V empêcher. Bɔ̀bɨ̄-ḿ à gḛ̀y kɔ̀gɨ̄-m̄ kàw̄ mbā tɨ́ bà m-ō tà-ǹ tɨ́ àlé. Mon père a voulu m'empêcher d'aller en voyage mais je ne l'ai pas écouté.
kɔ̀jɨ̀ VN montrer (inf. de ɔ̀jɨ̀). ī-lō kɔ̀jɨ̀ lò ń bàbá ɓɔ̄ rɔ̄-ǹ kūtɨ́ nò̰ó̰. Il ne faut pas montrer l'endroit ou papa est caché.
kɔ̀jɨ̄ VN conseiller, penser (inf. de ɔ̀jɨ̄). N conseilles. Màjɨ̀ kàdɨ̄ ō kɔ̀jɨ̄ yē bɔ̀bɨ̄-í. Tu dois écouter les conseilles de ton père.
kɔ̀jɨ̀-kèm N hésitation. Kɔ̀jɨ̀-kèm yē-ǹ ɔ̀gɨ̄-ǹ kùwà dɔ̀gɨ̀m̄. Son hésitation l'a empêché d'attraper le lièvre.
kɔ̀kɨ̄ N chose intact ou sans être touchée. Nàjɨ̄ yā álà ì nàjɨ̄ kɨ́ à tò dɔ̀ kɔ̀kɨ̄-ǹ tɨ́. La parole de Dieu est une parole on laisse sans toucher. ɓōkɨ́ yá̰ yā-ǹ mō̰y-ó̰ ɓá-à à tò ì dɔ̀ kɔ̀kɨ̄-nèé. Il met ses choses dans le grenier et ça reste intact. Expr: ndì dɔ̀ kɔ̀kɨ̄ [dèē] tɨ́ -rester tranquille ādɨ̄ m̄-ndì dɔ̀ kɔ̀kɨ̄-ḿ tɨ́.Laisse-moi rester tranquille.
kɔ̄kɨ́ AV marqueur de débarras (v. kɔ̄ɔ́). Mángò nò ì kɨ́ ndùm àdɨ̄ īnā kɔ̄kɨ́. La mangue est pourrie et tu dois la jeter.
kɔ́kɨ̄ N vieux, une vielle chose. Kūbɨ̄ yā-ḿ ń-tò ì kɨ́ kɔ́kɨ̄, m-ā m̄-ndōgō kɨ́ kìjɨ̀. Mon vêtement là est vieux, je vais acheter un nouveau.
kɔ̀kɨ̀ᶉɔ̀ N pierre, cailloux, morceau de brique. Ngán gɨ̄ tɨ́nā-n̄ mángò kɨ̀ kɔ̀kɨ̀ᶉɔ̀. Les enfants ont lancé des pierres sur les mangues.
kɔ̄kɨ̄rɔ̄ N ancienne pièce de monnaie.
kɔ̀l VN affûter, aiguiser (inf. de ɔ̀l).
97
kɔ̀l VN être agile, rapide (inf. de ɔ̀l). N agilité. ɓɔ̄n ùn ì kɔ̀l yā ndàm. L'écureuil des arbres a hérite l'agilité de l'écureuil de terre.
kɔ̄l N esp. d'arbre. Ngán kɨ́ Kɔ́l gɨ̄ kɔ̄l-n̄ nà̰ā̰ dɔ̀ kɔ̄l tɨ́ róbɨ́-ó Kɔ́l. Les enfants de Kol se disputent sur l'arbre en route à Kol.
kɔ̄l V disputer. Múǹtāí nḭ̀-n̄ kɨ̀ Dɔ̀būú kɔ̄l-n̄ nà̰ā̰. Mountai et Dabou se disputent Ngán gɨ̄ kɔ̄l-n̄ nà̰ā̰ dɔ̀ mùr̄ tɨ́. Les enfants se querellaient sur la boule.
kɔ́l VT cajoler, calmer (un enfant). Dèē-kɨ́-dɨ̀ngàm gɨ̄ gèᶉ̄-n̄ kɔ́l ngán gɨ̄ àlé. Les hommes ne savent pas calmer un enfant. VT tromper. Ná̰ā̰ ǹ ì ngōn á ī-kɔ́l-ǹ. Qui est enfant pour que tu le trompes. (C'est à dire, tu ne vas pas me tromper).
kɔ́lɔ̀ INJ exclamation qu'on dit quand un enfant tousse.
kɔ́lɔ̄tɨ̄ N esp. de calebasse, petit et sauvage. Kɔ́lɔ̄tɨ̄ ì kār kɨ́ à rā-n̄-nèé ì jènī. Le "koloti" est une calebasse qu'on utilise pour faire les cuillères.
kɔ́m̄ N esp. d'arbre [Diospyros mespiliformis]. Kɔ́m̄ ì kāgɨ̄ kɨ́ kàn̄-ǹ tītɨ̄ kàn̄ mṵ̄y bà nḭ̀ tá à ndùl àlé, nèl̄ ngá̰y mān mṵ̄y. Le "kom" est un arbre avec un fruit pareil à celui de l'arbre "muy", mais il n'est pas noir, et il est plus délicieux que le "muy".
kɔ̀n̄ NIN le reste, partie restante (de la nourriture). ún kɔ̀n̄ mùr̄ yā-ḿ ī-rèē-ň ādɨ̄ m-ó̰ò̰. Prends le reste de ma boule et apporte-le pour que je mange.
kɔ̄n N épine, épines. Kɔ̄n-gɨ̄ kɨ́ ìɓà-n̄ nà̰ā̰-tɨ́ kɨ̀ ūwá ɔ̀gɨ̄-ǹ tɔ̀gɨ̀. Les épines poussaient avec le mil et l'ont étouffé. Expr: mbī kɔ̄n -feuilles d'un épineux
kɔ́ǹ NIN nez. ílá jī-í kɔ́n-í tɨ́ àlé. Ne mets pas le doigt dans le nez.
kɔ̄n-bàtɨ̄ N esp. d'herbe épineuse [Amaranthus spinosus] (v. nà̰y-rɔ̄-bàtɨ̄-tɨ́).
kɔ̄n-hīlī N esp. d'herbe épineuse [Asparagus africanus]. Ré ngōn à ò̰ ngédɨ́-màn̄ ɓá-à ādɨ̄-ǹ ngɨ̀ᶉà kɔ̄n-hīlī ìsà ɓá-à à ò̰ ngédɨ́-màn̄ tò̰ àlé. Si un enfant urine (au lit) alors donne-lui la racine d'asperge pour qu'il mange et il ne va plus uriner (au lit)
kɔ̀n-kɔ̀n Id beaucoup (tituber: descr. de dɨ́bā). Ngè-kàsɨ̀-rā njɨ̄rā kɔ̀n-kɔ̀n. Le soulard marche en titubant. Id en titubant (marcher: descr. de njɨ̄rā).
kɔ̄ń-làā AV cette année. Kɔ̄ń-làā ngán làkɔ́l̀ gɨ̄ ìngà-n̄ bákɨ̀ ngá̰y àlé. Cette année pas beaucoup d'élèves ont réussi au BAC.
kɔ́nā̰á̰ N saignement de nez. Dɔ̀-ǹ tètɨ̀ kɔ́nā̰á̰. Il a un saignement de nez.
kɔ̀n̄g N perche pour cueillir les fruits. Ré ī-gèᶉ̄ kàl̄ kāgɨ̄ àlé à ā íjá mángò kɨ̀ kɔ̀n̄g-ɔ́. Si tu ne sais pas monter à l'arbre alors tu coupes la mangue avec une perche.
kɔ̄njɨ̄ VT maudire. Bɔ̀bɨ̄-ǹ kɔ̄njɨ̄-ǹ àdɨ̄ tàā dḭ̀yá̰ àlé. Son père l'a maudit pour qu'il ne se marie pas.
kɔ̀ᶉ N fatigue. Bɨ̀ᶉà-kɔ̀sɨ̀ rā kɨ̀là ngá̰y àdɨ̄ kɔ̀ᶉ àl̄-ǹ nà̰ā̰ tɨ́. Le cultivateur a travaillé si fort que la fatigue enfin s'empara de lui. m̄-rā kɨ̀là ngá̰y àdɨ̄ ń-tòō kɔ̀ᶉ rā-m̄. J'ai beaucoup travaillé et maintenant je suis fatigué. Expr: kɔ̀ᶉ rā [dèē] -[qqn] être fatigué àsɨ̀-sí ɓōó-làā, nà kɔ̀ᶉ rā-sí ngá̰y.Cela suffit pour aujourd'hui, vous êtres très fatigués.
kɔ̀r VN tirer, trainer (inf. de ɔ̀r).
98
kɔ̀r̄ VN enlever; être chauve (inf. de ɔ̀r̄). M-āw kɔ̀r̄ ngàlìyà kàdɨ̄ m-ɨ̄nā màn̄-á kàdɨ̄ m-ɔ̄r kàtɨ̀-ǹ kɔ̄ɔ́. Je vais pour enlever des patates pour les mettre dans l'eau pour enlever son amertume.
kɔ̀ŕ N cri. ì rí ń rā ngōn-í á túr̄ kɔ̀ŕ ndɔ̄ɔ́-làā bèē? C'est quoi qui est arrivé à ton enfant qu'il poussait des cris pendant la nuit comme ça? N bruit. Expr: ìgà kɔ̀ŕ = ùr kɔ̀ŕ -pousser un cri Expr: tɨ́gā kɔ̀ŕ = túr̄ kɔ̀ŕ -pousser des cris Expr: túr̄ kɔ̀ŕ -faire de bruit Ngé kɨ̀ndà bál̀ gɨ̄ túr̄-n̄ kɔ̀ŕ ngá̰y.Les joueurs de football font beaucoup de bruit.
kɔ̀ᶉ́ N outil pour évider les calebasses (ou bien hɔ̀ᶉ́). Kɔ̀ŕ ì ngōn gìndɨ̀ kɨ́ à ɔ̀r̄-ň-nèé kèm kār. Le "kor" est un petit morceau de fer qu'on utilise pour évider la calebasse.
kɔ̄ᶉ N folie (provoqué par la maladie) (v. aussi ɓòdɨ̀). Lò kàjɨ̀ ngè kɔ̄ᶉ tōr ngá̰y. Il est très difficile guérir quelqu'un qui la folie N la rage. Bísɨ́ kɔ̄r à dò̰-ī à ā ā̰y kɔ̄r ō. Si un chien enragé te mord alors tu auras la rage aussi. N sauvage (animal). Expr: kɔ̄ᶉ rā [dèē] -[qqn] être fou Kɔ̄ᶉ à rā-ī à?Tu es fou? Expr: dā̰ kɔ̄ᶉ -animal sauvage ɓɔ̀l ì dā̰ kɔ̄ᶉ, lò kùl̄-ǹ gòtóō.Le lion est un animal sauvage, il est impossible le domestiquer.
kɔ̄ᶉ N nombre, compte. Kɔ̄ᶉ màn̄g gɨ̄ yē-í ì bà̰ý? Tu as combien de boeufs? [litt: le nombre de tes boeufs sont combien?] Expr: rā kɔ̄ᶉ -compter
kɔ̄r N plante ou animal sauvage. ngúl̄ kɔ̄r, dā̰ kɔ̄r - igname sauvage, animal sauvage.
kɔ̄ŕ VT appeler. Bɔ̀bɨ̄-í kɔ̄ŕ-ī bà ī-ndìgɨ̀ àlé tām rí tɨ́? Ton père t'appelle, pour quoi tu ne lui réponds pas? VT nommer. Yá̰ ń-tòō à kɔ́r̄-ǹ nà ì rí? Comment on appelle cette chose?
kɔ́r̄ N sac en feuilles. Kɔ́r̄ kɨ́ kɨ̀ yá̰ tà tɨ́, ì rí? ì mṵ̄y. Un sac en feuilles avec un couvercle, qu'est-ce que c'est? C'est le fruit du "muy" (devinette).
kɔ̀r-kùm AV étonnant, incroyable. ìngà gúrsɨ̀ kɨ́ tò kɔ̀r-kùm ngá̰y. Il a trouvé de l'argent (d'une quantité) étonnante.
kɔ̄ᶉ-mbā N ganglion (des aisselles ou des cuisses). Ré dò ì njà-í tɨ́ ɓá-à kɔ̄ᶉ-mbā à ì nà̰y ɓúr-í tɨ́. Si tu as une plaie au pied alors le ganglion apparaître sur ta cuisse.
kɔ̀rí N la gale. Kɔ̀rí òsō kèm ɓē-é. Il y a l'épidémie de la gale au village.
kɔ̄rɔ̄ N morceau. ī-gèᶉ̄ rā mùr̄ wúl̄ àlé à àn̄ kɔ̄rɔ̄. Si tu ne sais pas préparer la boule de pois de terre alors elle aura des morceaux durs. Expr: [dèē] àn̄ kɔ̄rɔ̄ [né] -[qqn] faire des boulettes de [qqc] M-ān kɔ̄rɔ̄ bḭ́yā̰.Je fais des boulettes de la bouillie. Expr: [dèē] àn̄ kɔ̄rɔ̄ -[qqc] avoir des boulettes dures
kɔ̀sɨ̀ VN piquer (inf. de ɔ̀sɨ̀). VN labourer. J-àw̄ kɔ̀sɨ̀ lò tɨ́ làkɔ́l̀-ɔ́. Nous allons pour labourer la cour de l'école (pour quitter les herbes). V piqûre. Kɔ̀sɨ̀ ń dòktór̀ ɔ̀sɨ̀-m̄ ní tōr ngá̰y. La piqûre que le médecin m'a donnée a fait très mal.
kɔ̀sɨ̀ N houe. Ngāᶉ̀-rā-rí ɔ̀sɨ̀ nàng wà̰tɨ̀, tèē kɨ̀ kɔ̀sɨ̀-ɔ́ jī-ǹ tɨ́. Ngarari se lève rapidement, et sort avec la houe en main. Kɔ̀sɨ̀ ì yá̰ ndɔ̀r̄. La houe est une chose pour cultiver.
kɔ̀sɨ̄ VN arranger, disposer (inf. de ɔ̀sɨ̄). ī-gèᶉ̄ kɔ̀sɨ̄ sákɨ̄ àlé à? Tu ne sais pas arranger les sacs quoi?
kɔ̀sɨ̀-kò̰ō̰ N sorte de houe le manche long avec le bout courbé.
99
kɔ̀sɔ̀ng N cochon. Kɔ̀sɔ̀ng ì dā̰ kɨ́ gḛ̀y màn̄ ngá̰y. Le cochon est un animal qui aime l'eau.
kɔ̀tɨ̀ VN partir, démarrer (inf. de ɔ̀tɨ̀). Kɔ̀tɨ̀ kàmyō̰ yā-ḿ tōr ngá̰y. Mon camion se démarre difficilement.
kɔ̀tɨ̄ N l'arrivée (inf. de ɔ̀tɨ̄). Kɔ̀tɨ̄-ḿ kóō ɓáy ń-tòō. C'est maintenant que je suis arrivé [litt: mon arrivé est maintenant] VN arriver (inf. de ɔ̀tɨ̄).
kɔ̀tɨ̄ V parler à voix basse, chuchoter (obj. est nàjɨ̄). Kɔ̀tɨ̄ nà̰ā̰ nàjɨ̄ yḛ̀tɨ̀-yḛ̀tɨ̀. Ils chuchotent de façon incompréhensible. ā-ī kɔ̀tɨ̄ ì nàjɨ̄ rí? C'est quoi que tu dis à voix basse? Dḭ̀yá̰ kɔ̀tɨ̄ nàjɨ̄ mbī màdɨ̄-ǹ tɨ́. La femme chuchote quelque chose à l'oreille de son amie. N chuchotement.
kɔ̀tɨ́kūĺ N esp. plante [Hygrophila Auriculata].
kɔ̀w N maladie provoquée par la transgression d'une interdiction sociale.. Dèē-kɨ́-dɨ̀ngàm ndò ré ísá yá̰ kɨ̀ kó̰-í ā kɔ̀w ā rā-ī. Homme initié, si tu manges avec ta mère la maladie de transgression t'attaquera.
kɔ̀w (Syn: kɔ̀) NIN placenta. Ré dḭ̀yá̰ à òjɨ̀ ngōn ɓá-à ngōn à tèē kété tá kɔ̀w à tèē gō-ǹ tɨ́ ɓáy. Quand une femme accouche alors l'enfant va sortir d'abord et le placenta sortira après.
kɔ̀w̄ VN brûler la base (d'un arbre) pour le tuer (inf. de ɔ̀w̄). Kɔ̀w̄ kāgɨ̄ ì kɨ̀là kɨ́ dèē gɨ̄ à rā-n̄ ngɔ̀-làā tó̰ò̰ àlé. Brûler la base d'un arbre est une chose que les gens de nos jours ne font plus. VN être tiède, légèrement chauffé. Kūl ò̰-m̄ ngá̰y ādɨ̄-m̄ màn̄ kɨ́ kɔ̀w̄ ādɨ̄-m̄ m̄-ndògɨ̄. J'ai trop froid, donne-moi de l'eau chauffée pour que je me lave.
kɔ̀ӯ N hibou. Kɔ̀ӯ ì yèl̄ kɨ́ àā kɨ̀ kùm kɨ́ bò gɨ̄ ngá̰y. à ḭ̀ bɔ̄gɨ̄-ǹ ndɔ̄ɔ́. Le hibou est un oiseau avec des grands yeux. Il vole la nuit.
kɔ̀ӯ VN être lourd (inf. de ɔ̀ӯ). N poids, lourdeur. Kɔ̀ӯ ń kāgɨ̄ ɔ̀ӯ-m̄ tòō, m-ásɨ́ kùgɨ̄-ň ɓē-é àlé. Le pois de ce bois est trop lourd pour moi, je ne peux pas l'apporter chez moi.
kɔ̄y VT déterrer (qqc avec la main, et dans terre sèche). J-àw̄ kɔ̄y wúl̄-ú nè lò tùtɨ̀ ngá̰y. Nous allons déterrer les pois de terre puis que la terre est très sèche.
kɔ̄y N calebasse. m̄-tɔ́sɨ̄ yìbɨ̄ kɨ́ dɔ̀ tɨ́ ì kɨ̀ ngōn kɔ̄y-ɔ́. Je retire l'huile qui est dessus avec une petite calebasse.
kɔ̀ӯ-yégɨ̄-kó̰y-òy N esp. d'oiseau, chouette. Kɔ̀ӯ-yégɨ̄-kó̰y-òy à nō̰ ndɔ̄ɔ́, "yégɨ̄, kó̰-í òy," ɓá-à yégɨ̄ à rèē dìjɨ̀-ǹ, yá̰ ń tɔ̄l kó̰-ǹ ní ɓá-à ìwà-ǹ ìsà-ǹ, bà à ìsà ì dɔ̀-ǹ ngóỳ. La chouette crie pendant la nuit, "rat, ta mère est morte," et alors le rat sort pour demander qu'est-ce qui a tué sa mère, mais la chouette l'attrape et le mange, mais elle mange seulement la tête.
kɔ̀yɔ̀yɔ̀ AV petit, tout petit. ì ngōn kújɨ́ kɨ́ dūú kɔ̀yɔ̀yɔ̀ kàᶉī ǹ tò kèmé. C'est une toute petite maison seulement là où il reste (dedans).
[kùù] N sombre, obscur. Hòr gòtóō kúj-ú àdɨ̄ lò ìgà kù ngá̰y. Il n'y a pas de feu dans la maison de sorte qu'il est très sombre.
[kùù] N forêt (normalement avec kāgɨ̄ ou kāgɨ̄). Ré āw kèm kū kāgɨ̄ tɨ́ à yíl̄ gɨ̄ à tó-n̄-ī ngá̰y. Si tu vas dans la forêt les moustiques vont de piquer beaucoup.
[kūū] N gourde, calebasse. m̄-ɓōkɨ́ kèm kū-ú. Je la verse dans une gourde.
[kúú] N creux de la poitrine. Tàā kō àĺ bà tà kú-ǹ à ndām. Il ne respire pas mais le creux de sa poitrine bouge.
100
kùú VT replier en faisant un cercle. ī-kùú tà kɨ̀lā nà̰ā̰ tɨ́. Replie la corde.
kúū V replier (plus. choses, en plus. reprises) en faisant un cercle (fréq. de kùú). Ngè-ndò̰-kānjɨ̄ kúū ᶉéng kèm tò-ó. Le pêcheur plie le filet dans la pirogue.
kū-mbà N sorte de gourde avec la couvercle tressé, utilisée pour porter le lait. Màn̄g ìndà kūu-mbà yā dḭ̀yá̰ Mbōrō tɔ̄. Le boeuf a donné un coup de pied à la gourde de la femme Mboro et elle s'est cassée.
kúbì N coeur (cartes). Gír̀ kártɨ̀ gɨ̄ ì sɔ́: jìnárì ō kúbì ō sùbátà ō sɨ̀nékɨ̀ ō. Il y a 4 couleurs de cartes: carreau, coeur, pique et trèfle.
kùbɨ̀ VN créer (en parlant de Dieu) (inf. de ùbɨ̀). Jḭ̀ màlàng ì yá̰ kùbɨ̀ Nɨ́ɓā gɨ̄. Nous sommes tous des choses créées par Dieu.
kūbɨ̄ N vêtement, habit. Mā̰, kūbɨ̄ kɨ́ ᶉɔ̄-ḿ tɨ́ ǹ gòtóō á, mā̰ m-ɔ́dɨ̀ kàw̄ làkɔ́l-ɔ́ àlé. Moi, puisque je n'ai pas de vêtement, je refuse d'aller à l'école. Kūbɨ̄ yā-ḿ tò yōró ngá̰y, m̄-gḛ̀y tógó-dɨ́. Mes vêtements sont très sales, je vais les laver. N coton. M-ā m̄-ɓōkɨ́-ň ì kūbɨ̄. J'y mets le coton. ɔ̀y-n̄ kūbɨ̄ ɓēdàyāá àw̄-n̄-nèé Kūmrāá gātɨ̄-á. Ils ont ramassé le coton à Bédaya et l'ont transporté à Koumra pour vendre. N tissu. m̄-gḛ̀y kàdɨ̄ ī-tɨ̄nā-m̄ kūbɨ̄ kíl mḭ́. Je veux que tu me prêtes 5 coudes (yards) de tissu.
kùbɨ̀-dùl N esp. d'oiseau. kùbɨ̀-dùl ì yèl̄ kɨ́ tītɨ̄ yèl̄-dɔ̀-gàjɨ̀ bà nḭ̀ tá àsɨ̀ kùwà lī àlé. Le "kubi-dul" est oiseau pareil au serpentaire mais lui il ne peut pas attraper les serpents.
kūbɨ̄-gír̀ N pantalons, culotte. Ré ādɨ̄-m-ī kūbɨ̄-gír-ḿ àĺ ànī, m-ā m-āw làkɔ́l-ɔ́ àlé. Si vous ne me donnez pas de culotte, je n'irai pas à l'école.
kūbɨ̄ᶉū NIN chose qui est ronde. ún kūbɨ̄ᶉū mùr̄ kógīí ādɨ̄-m̄. Prends un rond morceau de la boule pour moi.
kúbō N couvercle du grenier. ún-ī kúbō īndā-ī tà mō̰y tɨ́. Prend le couvercle et mets-le sur le grenier.
kùdɨ̀ VN entrer (inf. de ùdɨ̀). Lò kùdɨ̀ kɨ̄ kèm kújɨ́-ú ń-tòō tɨ́ yē dèē kɨ́ ngāl tōr ngá̰y. Entrer dans cette maison est très difficile pour une personne de grande taille.
kùdɨ̄ VN plier (inf. de ùdɨ̄). ī-lō kùdɨ̄ màktūbɨ̄ yā-ḿ nà à nùjɨ̀ kɔ̄ɔ́. Ne plie pas mes papiers de peur qu'ils soient détruits.
kùgɨ̀ VN couper, pincer (inf. de ùgɨ̀). ī-lō kùgɨ̀ mùr̄ kànjɨ̄ tógó jī-í. Il ne faut pas couper la boule sans avoir lavé les mains.
kùgɨ̄ VN arriver (inf. de ùgɨ̄). Kɨ̀ndā mbā róbɨ́-ó ɔ̀gɨ̄ kùgɨ̄ ɓē-é. Mettre l'hôte sur la route l'empêchera d'arriver chez lui.
kùjɨ̀ VI être stérile. Nḭ̄yá̰-ḿ ì kùjɨ̀, àā kɨ̀ ngōn àlé. Ma femme est stérile, elle n'a pas un enfant.
kùjɨ̄ VN se débarrasser de (un poids qui est sur la tête) (inf. de ùjɨ̄ ?? french ss1 ??). ī-lō kùjɨ̄ dɔ̀-í gír kīᶉ tɨ́ āw-ň ɓē-é tá ūsɨ̄. Ne te débarrasse pas le fagot qui est sur ta tête, apport-le à la maison d'abord et dépose-le.
kūjɨ́ N geste symbolique. Nàr gír dḭ̀yá̰ ì yá̰ kūjɨ́ wàlá ì nàr ndōgō dḭ̀yá̰ àlé. La dot est une chose symbolique et pas l'argent pour acheter une femme.
kújɨ̀ N maison, case. M-āw kɨ̀ kújɨ́ kógɨ̄ḿ bèē, àsɨ̀ tām yē dḭ̀yá̰ jōó tɨ́ àlé. Je n'ai qu'une seule case, pas suffisant pour deux femmes.
101
kújɨ́-Álà N église. Dèē-kɨ́-dḭ̀yá̰ àw̄ kújɨ́-Álá dɔ̀-ǹ kàᶉī àlé. Une femme ne va pas à l'église à tête nue.
kújɨ̀-bōngō N case ronde. Dèē-kɨ́-dɨ̀ngàm kɨ́ bà̰ý á ásɨ́ rā kújɨ̀-bōngō àlé. Tu es quelle sorte d'homme qui ne peut pas construire une case ronde.
kújɨ́-kátɨ̀-kó̰ỳ N maison rectangulaire fabriquée avec briques cuites. M-ɔ̄r bɨ̀ríkɨ̀ kàdɨ̄ m̄-rā-ň kújɨ́-kátɨ̀-kó̰ỳ. Je fabrique des briques pour construire une maison rectangulaire.
kújɨ́-kɨ̀là N bureau. údɨ́ kújɨ́-kɨ̀là-á à índá jī-í ré dèē ndìgɨ̀ tá údɨ̀. Quand tu entres dans un bureau tu frappes tes mains et si quelqu'un répond alors tu entres.
kújɨ́-màn̄ N château d'eau. Kújɨ́-màn̄ kɨ́ Kūmrāá nùjɨ̀ kɔ̄ɔ́ àdɨ̄ dèē gɨ̄ à ɔ̀dɨ̀-n̄ ì màn̄ bòlò. Le château d'eau à Koumra est tombé en panne et les gens puisent l'eau des puits.
kújɨ́-mósɨ̀ N le coeur. Tàā kòō àlé ɓá-à kújɨ́-mósɨ̀-ǹ à ndām. Il ne respire pas mais son coeur bat.
kújɨ́-mbōgɨ̄ (Syn: mbōgɨ̄ló) N case construite avec le secko. ḭ̄ sùwā á ī rā kújɨ́-mbōgɨ̄ à? Es-tu un Arabe pour fabriquer une case avec le secko?
kùjɨ̄-nàjɨ̄ (Syn: kāgɨ̄-nàjɨ̄) N proverbe. Kùjɨ̄-nàjɨ̄ kɨ́ jóò gɨ̄ ń kà-jí ɔ̀r̄ ní dèē ɔ̀r̄ ngɔ̀-làā tò̰ àlé. Les proverbes que nos grands-parents disent, les gens ne disent plus maintenant.
kújɨ́-ngàw N maison conjugale (on dit aussi kújɨ́-ngà). ḭ̄ ì ngōn kɨ́ dūú ngá̰y, ásɨ́ ndì kújɨ́-ngàw-á àlé. Toi qui es une petit enfant, tu ne peux pas rester dans la maison conjugale (tu ne peux pas te marier).
kújɨ́-ngōn N utérus. Mò̰y ì kújɨ́-ngōn tɨ́ àdɨ̄ à òjɨ̀ ngōn àlé. Elle a une maladie de l'utérus et elle ne peut pas avoir des enfants.
kújɨ́-ngɔ̀m̄ N case pour garder le champ. ī-rā kújɨ́-ngɔ̀m̄ àlé à màn̄ à ìndà-ī ɓàᶉ-á tà ndɔ̀r̄ tɨ́. Si tu ne construis pas une case pour garder le champ alors la pluie va te frapper pendant la saison des pluies.
kùl̄ VN élever [les animaux]. Kàdɨ̄ yá̰-kùl̄ yē-í gɨ̄ tél̀-n̄ ngá̰y. Pour que tes élevages soient prospères
kūl NIN manche. Kūl kɨ̄ngā ᶉón̄g. Le manche de la hache s'est démanché.
kūl N froid. ɓōó-làā kūl ò̰ ngá̰y. Aujourd'hui il fait très froid. ɓōó-làā kūl ò̰-jɨ̀ ngá̰y. Aujourd'hui le froid nous dérangeait beaucoup.
kūĺ N esp. de pigeon à la poitrine jaune. Ré ī-gḛ̀y tɔ̄l kūĺ kɨ̀ làspér-é ɓá-à índá dɔ̀-ǹ àĺ ɓá-à índá bɔ̄gɨ̄-ǹ. Su tu veux tuer le pigeon vert avec un lance-pierre alors tu tires sur sa tête ou bien sur ses ailes.
kúl V charbon. Kúl kɨ́ mbōl ò̰ hòr láw àlé. Le charbon n'est pas du tout sec, il ne prend pas feu vite.
kúl̄ N cuire [la sauce longue]. Dḭ̀yá̰ kúl̄ tá̰ tām-yē mbā gɨ̄ = Dḭ̀yá̰ rā tá̰ kúl̄ tām-yē mbā gɨ̄. La femme préparait la sauce longue pour les invités.
kúlù Arabe AV aussi. Mā̰ kúlù m̄-tò kàᶉī ō. Quant à moi, je vais bien aussi.
kúlúlū N mille-pattes. Kúlúlū kɨ́ bò à̰ӯ mósɨ̀ dèē gɨ̄. Les mille-pattes grands sucent le sang des gens.
kùĺyū VI s'infecter à l'intérieur. Kɔ̄n ɔ̀sɨ̀ njà-ḿ àdɨ̄ kùĺyū. Une épine m'a piqué le pied et il s'est infecté à l'intérieur.
102
kùm PRP vers (toujours avec kɨ̄). M-ɨ́lá hòr dɔ̀ ngɔ̄ngɨ̄rɔ̄ tɨ́ àdɨ̄ sà-ǹ sū kùm kɨ̄ dɔ̀-ᶉā̰ tɨ́, J'ai mis le feu sur les brindilles pour que sa fumée monte vers le ciel. PRP dans. Ngán gɨ̄ ɓɔ́wlɔ̄-n̄ rɔ̄-dɨ́ kùm bɔ̀r tɨ́. Les enfants roulent dans la boue. PRP sous (la pluie). Ngè-kɔ̄ᶉ njɨ̄rā kùm màn̄ tɨ́. Le fou marche sous la pluie.
kùm NIN oeil, yeux. Màdɨ̄-ǹ ìndà kùm-ǹ à ń-tòō ní kùm-ǹ ì kɨ́ tágɨ̄. Son ami l'a tapé dans l'oeil, et maintenant son oeil est gonflé. kùm-ḿ, kùm-í, kùm-ǹ, kùm-jí, kùm-sí, kùm-dɨ́ - mes yeux, tes yeux, ses yeux, nos yeux, vos yeux, leurs yeux. NIN sens (d'une parole). ḭ̄ ɔ̄r nàjɨ̄ láw ngá̰y ō, kɨ̄ dɔ̀ɔ́ àĺ ō, àdɨ̄ m̄-gèᶉ̄ kùm àlé. Toi, tu parles trop vite et pas assez fort, de sorte que je ne comprends pas le sens. ī-gèᶉ̄ kùm tā à? Est-ce que tu comprends son sens maintenant? & visage, apparence. Ndɨ̀ngā gɨ̄ ì dèē gɨ̄ kɨ́ kùm-dɨ́ tītɨ̄ nà̰ā̰. Les jumeaux sont des personnes dont leurs visages sont pareilles. NIn trou (dans tissue, clôture, etc., mais pas dans la terre). Bḭ̄yā̰ mān kùm ndògɨ̄ tɨ́ àw̄ ìsà wúl̄. La chèvre est entrée par le trou dans le secko et elle est allée manger les pois de terre. Expr: ìdɨ̀ kùm -produire bien (céréale) ūwá kɨ́ kùwà dɔ̀ dīí tɨ́ ìdɨ̄ kùm ngá̰y.Le mil labouré sur le tas d'ordures brûlées produit très bien. Expr: kùm [dèē] ngàn̄g/àr̄/ùnjɨ̄/àӯ -[qqn] être intelligent, ouvert ì ngōn kɨ́ kùm-ǹ ngàn̄g ngá̰y, à tḭ̄ tà yá̰ àlé.Il est un enfant intelligent, il ne perd pas les choses. Expr: kùm [dèē] ɔ̀ɔ̄ -[qqn] être sage Bɔ̀bɨ̄-ḿ ì dɨ̀ngàm kɨ́ kùm-ǹ ɔ̀ɔ̄ àdɨ̄ dèē-gɨ̄ màlàng gḛ̀y-n̄-á ngá̰y.Mon père est un homme sage et tous les gens l'estiment beaucoup. Expr: àsɨ̀ kùm [dèē] -plaire [qqn] beaucoup, intéresser [qqn] āw ī-sā sā kɨ́ àsɨ̀ kùm-í tá ī-ndōgō.Va chercher des chaussures qui te plaisent d'abord et après tu les achètes. Expr: nò̰ [dèē] ḭ̀ḭ̄ -[qqn] avoir le vertige ā̰y bíl-bìl à nò̰-í à ḭ̀ḭ̄.Si tu bois de la bière de mil tu auras le vertige.
kùm̄ VN guetter (inf. de ùm̄). Mɨ̀là yā-ḿ à gḛ̀y kùm̄ yégɨ̄ bà ɓɨ́gá ngá̰y àdɨ̄ àsɨ̀ àlé. Mon chat veut guetter le rat mais il est très vieux et il ne peut pas.
kūm NIN nombril. Kūm ngōn-ḿ ndùm àdɨ̄ òsō. Le nombril de mon enfant est pourri et il est tombé.
kūm-gùĺ N hernie ombilicale (normalement avec le verbe ìɓà). Kèm ngōn-í ń à tōr-ǹ nò̰ó̰ ì kūm-gùĺ nà à rā-ǹ. Le maux de ventre que ton enfant souffre, c'est l'hernie ombilicale que l'attaque.